Présentation du 20 mai 2016

capitale.biodiv

2-lille-benjaminpoteau

Présentation du 20 mai 2016

Atelier

Concours Capitale Française de

la biodiversité


Les Parcs et Jardins

en quelques chiffres


Nos missions

• Entretenir 389 ha d’espaces verts répartis sur 483 sites avec un jardinage

respectueux de l’environnement

• Gérer 32 596 arbres dont 5 389 arbres d’alignement

• Fleurir la ville, en produisant plus de 260 000 plantes et en étudiant des plans de

fleurissement qui mêlent plantes vivaces, bulbes, rosiers… dans une harmonie de

couleurs

• Accompagner les grands projets d’aménagement urbain : Arras-Europe, Nice-

Cannes et le jardin des Cultures, FCB…

• Décorer par la confection de 270 compositions florales, le prêt de 1340 plantes

et la mise en place de 115 décors végétalisés lors de manifestations municipales

• Créer ou rénover de nouveaux espaces, de la programmation à la réalisation des

travaux en concertation avec les quartiers : 24 jardins de poche

• Faire comprendre la nature en ville aux lillois par l’organisation de

manifestations, la mise en réseau d’animations nature en interne ou par des

associations partenaires, la publication de brochures diverses sur les espaces verts

et l’alimentation de la signalétique ou du site Internet de la ville : 8800 personnes/an

accueillies par nos deux animatrices


Pour un définition au service de l’action

• On ne protège bien que ce que l’on connait bien.

• Définition relative du sol :

– Le sol de l’agriculteur

– Le sol de l’aménageur

– Le sol du sportif

– Le sol du chimiste

– Le sol de l’urbaniste

– Le sol du sociologue

– …


• Le sol des naturalistes:

– Un support pour les êtres vivants

– Un habitat à biodiversité très élevée

– Un réservoir de matière organique et minérale

– Un régulateur des échanges et des flux dans

l’écosystème

– Un lieu de transformation des matières

organiques et minérales

– Un système épurateur des substances

toxiques


• Le système sol:


• Le sol anthropisé:

– Une des bases essentielles à la vie humaine

– Le lieu de la production agricole et forestière

– Un endroit de ressource et de stockage

– Un élément constitutif du paysage

– Un miroir des civilisations et des cultures


• Dokouchaev, 1883 « Par sol, on entend les horizons

extérieurs des roches naturellement modifiées par

l'influence mutuelle de l'eau, de l'air et des organismes

vivants et morts ; c’est un corps naturel indépendant et

variant. »

• Société suisse de pédologie, 1997 "Le sol est la

couche la plus externe, marquée par les êtres vivants,

de la croûte terrestre. Il est le siège d'un échange

intense de matière et d'énergie entre l'air, l'eau et les

roches. Le sol, en tant que partie de l'écosystème,

occupe une position-clé dans les cycles globaux de

matières."


L’antroposol:

• L’intensité et la récurrence des remaniements des sols urbains en font des

anthroposols dont la naturalité est par essence menacée.

• Le sol urbain est menacé par:

- L’artificialisation, l’imperméabilisation des sols par les revêtements ( à

l’échelle nationale c’est un département tous les dix ans).

- La dénaturation par tassement, assèchement, remaniement

- La pollution issue des activités humaines, hydrocarbures, métaux

lourds, produits phytosanitaires, le sel

- La fragmentation des continuum écologiques

- La perte du sens et de la valeur commune

Il en découle une érosion de la biodiversité, voire un risque pour les

populations.


Les actions sur le territoire Lillois

L’identification et la mise en œuvre des

réseaux écologiques


Synthèse des barrières matérielles


Synthèse des barrières matérielles


Les barrières matérielles

Principaux éléments fragmentants matériels

Niveau de

fragmentation

Routes et voies

ferrées

Canaux et principaux

cours d’eau

Autres occupations du

sol

I

Bâti

II

Autoroute

Quasi-autoroute

Canaux (>15m de large)

Routes à 2 chaussées

Autres routes très

III

passantes (utilisation

des données bruit pour

identifier des axes très

Villes, villages (ARCH:

zones urbanisées)

passants)

Bretelles

Carrières en activité

IV

Routes à 1 chaussée

Voies ferrées

Cours d’eau naturels de

plus de 5m de large

Aires de jeux, terrains de

sports, etc

Espaces minéral et bâti

léger

13


Les actions sur le territoires Lillois

La conception d’aménagement


• L’exemple des rives de la haute Deûle


L’exemple du jardin Courbet - Comte


Exemple d’aménagement qui limite la fragmentation


La gestion des jardins


La suppression des produits phytosanitaires

Exemple de végétalisation des cimetières


La suppression des produits phytosanitaires

Exemple de jardinage dans le jardin d’arboriculture


Le pâturage comme alternative


Vers des interventions plus manuelles sur les sites sensibles

Exemple de jardinage dans la citadelle


Des actions qui préservent les cycles de la matière

et le sol comme support de vie


Exemple: confection de falaises à martin pécheur


Exemple: Gites à abeilles solitaires


Des actions qui préservent les sols les plus

exposés


A la recherche des trésors enfouis

• Reprofilage de berges

• Redécouverte des horizons enfouis

• Remobilisation des banques de semences


Le lien à la terre


Permettre la « pratique » du jardinage

• Intérêt :

– Créer du lien social, favoriser la cohésion sociale

– Reconnecter les lillois à la nature nourricière

– Encourager la consommation locale et valoriser la terre

– Favoriser la biodiversité

– Créer de nouvelles formes urbaines et paysagères

• Les Jardins « d’habitants » :

– Jardins familiaux

– Jardins partagés

– Jardins de pied d’immeuble

– Jardins multi-générationnels

– Jardins communautaires


Amélioration de l’offre en matière de jardins

familiaux

• Animation : cours de

jardinage…


Les jardins partagés – Ex. du Jardin des

Coccinelles


Un exemple de réalisation : le jardin des Cultures*

•Projet urbain (ANRU)

•Plantations avec les

scolaires

•Une trentaine de parcelles

individuelles et des espaces

collectifs


Les jardins en « pieds d’immeuble »

Ex. du Jardin Herriot

• Jardin collectif à destination des

habitants de la barre Marcel

Bertrand

•Travail partenarial avec la Maison

de quartier Marcel Bertrand, qui en

assurera l’animation


Les jardins communautaires


La problématique de la qualité des Sols

• Sols rapportés, sols remaniés, passé industriel =

risque de sols pollués

• Analyse de sols systématiques pour les

nouveaux projets

– Dépollution

– Hors sol : projet d’acquisition et stockage

de palox (réactivité)

• Participation à l’Etude JASSUR

– Analyse sol et légumes (9 sites 2016 / 8

sites 2017)

– Interview des pratiques des jardiniers

More magazines by this user
Similar magazines