Second_concert

genevebaroque

Chandos Anthems No. 1, 5, 6
Georg Friedrich HAENDEL

1


CHANDOS

ANTHEMS

Gerorg

Friedrich

Händel

«Aucun noble en Angleterre et très

peu en Europe mènent un train de

vie d’une splendeur, d’une magnificence

et d’une noblesse égales à

celui du duc de Chandos», écrivit

Daniel Defoe en 1725.

C’est en 1717 que Georg Friedrich

Haendel (1685-1759) fut engagé

par James Brydges, nommé duc de

Chandos. Durant les deux petites

années où Haendel y demeura, il

composa entre autres, onze

anthems (ou hymnes), que l’on

connaît comme les «Chandos

Anthem».

Avec l’important bagage musical

qui avait déjà le grand maître à ses

33 ans et étant dans le contexte de

la cour de James Brydges, ces

hymnes magnifiques manifestent

une puissance et une dignité

augustes, qui reflètent parfaitement

l’esprit confiant et hédoniste

de l’époque et la splendeur et

noblesse qui régnait chez le duc de

Chandos. En plus, elles font preuve

de toute l’habilité et sagesse de

Händel qui, avec un ensemble

plutôt réduit d’instrumentistes et

de chanteurs (l’ensemble qu’il avait

alors à sa disposition), réussit une

musique qui n’est pas moins

Portrait: Balthasar Denner

éblouissante et généreuse que la

plupart de ses compositions.

Elles restent pourtant quelque peu

oubliées et, pour des raisons

incompréhensibles, sont plutôt

absentes des programmes des

concerts. Dans le cadre de l’intégrale

des Chandos Anthems de G.

F. Händel, Genève baroque se

réjouit de vous proposer pour ce

deuxième concert les Anthems No.

1, 5 et 6, pour ainsi clore la présentation

du premier groupe des

Chandos Anthems, celui qui est

composé pour un chœur à trois

parties (STB).

I. «O be joyful in the Lord»

(Soyez heureux dans le Seigneur),

HWV 246

Il s’agit de la mise en musique du

psaume 100. Händel, qui ne

gaspillait jamais un bon matériau,

2


utilisa pour ce premier anthem

écrit à Cannons, des sections du

«Te Deum d’Utrecht» (écrit en

1713) pour en composer la sonata

ou sinfonia introductive, ainsi que

son « Utrecht Jubilate» (aussi de

1713 et lui-même basé sur un

«Laudate pueri» de 1707), pour le

reste de l’anthem. Des motifs

allègres, des vocalises à caractère

vertueux, du contrepoint savant,

font parti de ses chœurs merveilleux.

Le tout enrichi par un duo

gracieux où les voix sont soutenues

par le hautbois, ainsi qu’un

très beau trio soutenu par des

traits doux et tournoyants des

violons, préfigurant les chœurs des

anges du «Messie».

V. «I will magnify thee»

(Je l’exalterai), HWV 250.

Composé sur des versets des

psaumes 144 et 145, cet anthem,

comme la plupart des Chandos

Anthems, commence par une

sonata ou sinfonia en deux parties

(lent-vif), comprenant cette fois-ci

un important solo de hautbois (qui

sera réutilisé après pour son

concerto pour hautbois en si bémol

No. 2). Après, des musiques très

aimables se succèdent: un allègre

chœur, un solo de ténor en rythme

de menuet, un chœur fugué

figurant la succession des générations,

puis deux airs de ténor qui

contrastent de manière saisissante

la mansuétude divine pour les

fidèles («the Lord preserveth all

them that love him») avec l’avertissement

«(He) scatt’reth abroad all

the ungodly» (Il disperse au loin

tous les impies). Le bonheur

dispensé par Dieu est chanté dans

un air de soprano et un air de ténor

au rythme dansant, traversé par

des brillantes vocalises. Le tout est

conclut par un «amen» chanté par

le chœur.

VI. «As pants the hart» (Comme

le cerf soupire), HWV 251.

Le texte est extrait du psaume 42.

D’abord destiné à la Chapelle

Royale, il fut probablement composé

en 1712, peu après l’arrivée

de Händel en Angleterre. Pour la

chapelle de Brydges, le maître

recomposa les mouvements solo

mais conserva quelques chœurs,

en adaptant l’accompagnement

d’orgue pour l’orchestre de

Cannons. Après l’habituelle sonata

en deux parties, l’élan de l’âme

vers la divinité s’exprime dans un

chœur polyphonique sévère et

recueilli, ainsi que dans un air de

soprano avec hautbois et basson

solo et un expressif accompagnato

de ténor soutenu par des arpèges

de violon. Après une louange

polyphonique, un duo de soprano

et ténor est préparé par les violons

et le hautbois. Une mélodie ascendante

et des vocalises du ténor,

traduisant la confiance en Dieu,

annoncent le thème du chœur final.

Genève Baroque se réjouit de

partager cette merveilleuse

musique, peu connue mais au

combien noble, belle et saisissante.

3


PROGRAMME

ANTHEM I

1. Sonata

HWV 246

(Psaume 100)

2. Ténor solo et chœur

O be joyful in the Lord, all ye lands:

Poussez vers l’Éternel des cris de

joie, vous tous, habitants de la

terre!

3. Chœur

Serve the Lord with gladness,

and come from his presence with

a song.

Dieu est un rempart sûr et fidèle

Servez l’Éternel, avec joie, venez

avec allégresse en sa présence!

4. Duo: soprano et ténor solos

Be ye sure that the Lord he is God;

it is he that has made us, and now

we ourselves; we are his people,

and the sheep of his pasture.

Sachez que l’Éternel est Dieu!

C’est lui qui nous a faits, et nous

lui appartenons; nous sommes

son peuple, et le troupeau de son

pâturage.

Entrez dans ses portes avec des

louanges, dans ses parvis avec

des cantiques! Célébrez-le, bénissez

son nom!

6. Trio: soprano, ténor et basse

solos

For the Lord is gracious, his

mercy is everlasting: and his truth

endureth from generation to

generation.

Car l’Éternel est bon ; sa bonté

dure toujours, et sa fidélité de

génération en génération.

7. Chœur

Glory be to the Father, glory be

to the Son: and to the Holy Ghost.

Gloire au Père, au Fils et au Saint-

Esprit,

8. Chœur

As it was in the beginning, is now

and ever shall be; world without

end. Amen.

ainsi qu’il était au commencement,

maintenant et à jamais, pour les

siècles des siècles.

Amen.

5. Chœur

O go your way into his gates with

Thanksgiving, and into his courts

with praise: be thankful unto him,

and speak good of his Name.

4


ANTHEM V

HWV 250

1. Sonata

(Extraits des

psaumes 144

et 145)

2. Chœur

I will magnify thee, O god my King,

and I will praise thy name for ever

and ever.

Je t’exalterai, mon Dieu, mon Roi,

je bénirai ton nom toujours et à

jamais!

3. Ténor solo

Every day will I give thanks unto

thee, and praise thy name for ever

and ever.

Chaque jour je te bénirai, je louerai

ton nom toujours et à jamais.

4. Chœur

One generation shall praise thy

works unto another, and declare

thy power.

D’âge en âge, on vantera tes

œuvres, on proclamera tes

exploits.

5. Ténor solo

The Lord preserveth all them that

love him, but scattereth abroad all

the ungodly.

L’Éternel garde tous ceux qui

l’aiment, et il détruit tous les

méchants.

6. Soprano solo

The Lord is righteous in all his

ways, and holy in all his works, he

will fulfil the desire of them that

fear him.

L’Éternel est juste dans toutes

ses voies, et miséricordieux dans

toutes ses œuvres. Il accomplit les

désirs de ceux qui le craignent.

7. Ténor solo

Happy are the people that are in

such a case; blessed are the people

who have the Lord for their God.

Heureux le peuple pour qui il en

est ainsi ! Heureux le peuple dont

l’Éternel est le Dieu!

8. Ténor solo et chœur

My mouth shall speak the praise

of the Lord, and let all flesh give

thanks unto his holy name for ever

and ever.

Amen.

Que ma bouche publie la louange

de l’Éternel, et que toute chair

bénisse son saint nom, à toujours

et à perpétuité!

5


ANTHEM VI

HWV 251b

1. Sonata

(Extraits du

psaume 42)

4. Ténor solo

Now, when I think thereupon,

I pour out my heart by myself,

for I went with the multitude and

brought them out into the house

of God.

Je me rappelle avec effusion de

cœur quand je marchais entouré

de la foule, et que je m’avançais à

sa tête vers la maison de Dieu,

2. Chœur

As pants the hart for cooling

streams, so longs my soul for thee

O God.

Comme une biche soupire après

des courants d’eau, ainsi mon âme

soupire après toi, ô Dieu!

3. Soprano solo

Tears are my daily food, while thus

they say: where is now thy God?

Mes larmes sont ma nourriture

jour et nuit, pendant qu’on me dit

sans cesse : Où est ton Dieu?

5. Chœur

In the voice of praise and thanksgiving

among such as keep holyday.

au milieu des cris de joie et des

actions de grâces d’une multitude

en fête.

6. Duo: soprano et ténor solo

Why so full of grief, O my soul?

Why so disquieted within me?

Pourquoi t’abats-tu, mon âme, et

gémis-tu au dedans de moi?

7. Ténor solo et chœur

Put thy trust in God, for I will

praise him

Espère en Dieu, car je le louerai

encore.

Design: Carolina Padilla / www.carolinapadilla.info

6


L’ENSEMBLE

Genève

baroque

Genève baroque est un ensemble

professionnel, vocal et instrumental,

qui s’intéresse particulièrement

à la musique du début du

XVIIe siècle au début du XIXe, et

l’interprète avec des instruments

d’époque selon une approche

historique.

L’orchestre

Premier violon /

Amandine Solano

Deuxième violon /

Natacha Catusse

Violoncelle /

Pablo Garrido

Hautbois /

Vivian Berg

Basson /

Xavier Marquis

Clavecin /

Elena Doncel

Orgue /

Fabio Falcone

Le Choeur

Deux objectifs phares guideront la

construction de Genève baroque:

1. Privilégier la collaboration avec

des jeunes musiciens genevois, en

y comprenant tous ceux qui ont

étudié à l’école genevoise, mais

aussi d’une manière plus générale,

ceux qui se sont intégrés dans la

vie musicale de la région.

2. Offrir dans nos concerts une

place privilégiée aux pièces peu

connues ou peu jouées des répertoires

baroque, préclassique et

classique. Dans cette perspective,

nous nous réjouissons de présenter

l’intégrale des Chandos Anthems

de G. F. Händel, dans une série de

quatre concerts.

- Sopranos /

Constance Briot

Florence Grasset

Lina Lopez (6)

Mathilde Monfray (1)

Eliette Ximenes (5)

- Ténors /

Jaime Caicompai

Pierre Antoine Chaumien (5)

Fernando Cuellar (6)

Augustin Laudet (1)

Jerôme Vavasseur

- Barytons /

Lisandro Abadie (1)

Alvaro Etcheverry

David Gassmann

Joshua Morris

Benjamin Weeks

(1) Solistes, Anthem I

(5) Solistes, Anthem V

(6) Solistes Anthem VI

7


SOLISTES

Chandos Anthem I

Mathilde Monfray, soprano

Née en 1985, Mathilde commence

l’apprentissage du chant à la

Maîtrise de l’Opéra de Lyon puis

intègre en 2009 la Haute Ecole de

Musique de Genève où elle travaille

la technique vocale et l’interprétation

dans les classes de Maria

Diaconu et Nathalie Stutzmann.

Durant son cursus elle se perfectionne

également en musique

ancienne auprès de Gabriel Garrido

et Leonardo Garcia Alarcon et

participe à des concerts sous la

baguette de Celso Antunes, Michel

Corboz et Emmanuel Krivine au

Victoria Hall. Mathilde obtient en

Juin 2012 son diplôme de «Bachelor

of arts» en chant avec les

félicitations du jury. En concert,

son répertoire de prédilection

couvre les périodes baroques et

classiques, et côté scène, elle a

interprété une bergère dans «Les

amours de Ragonde» de Mouret,

Mrs Ham dans « Noye’s fludde » de

Britten, une sorcière dans « Dido

and Aeneas » de Purcell au festival

de musique d’Ambronay, Emilie

dans «Les indes galantes» de

Rameau, Laurette dans «La

chanson de Fortunio» d’Offenbach,

un berger dans « Tosca » de

Puccini à l’Opéra de Lausanne, et

Despina dans «Cosi fan tutte» de

Mozart.

www.mathildemonfray.com

Augustin Laudet, ténor

Débute le chant avec la maitrise

des Petits Chanteurs de la Primatiale

St Jean à Lyon. Après des

études de chant et de direction au

Conservatoire National de Région

et à l’Ecole Nationale de Musique

de sa ville natale, il se spécialise

dans le chant Baroque à la Haute

École de Musique de Genève dans

la classe de Lucien Kandel. Il

collabore régulièrement avec des

chefs comme Gabriel Garrido,

Léonardo Garcia Alarcon, Celso

Antunes, John Duxbury, Romain

Mayor. Il se produit dans de

nombreux ensembles vocaux

professionnels tels que le Choeur

de l’Opéra de Lausanne, Cantatio,

Opus Vocal, Vox Peregrina, Genève

Baroque, L’Ensemble Buissonnier,

Les Jeun’Voix et bien d’autres.

Récemment, il intégra la compagnie

d’opéra «Opéra Louise» à

Fribourg avec laquelle il participa à

des projets contemporains. En

parallèle de ses activités de

chanteur il dirige le choeur de la

Basilique Notre-Dame et le Choeur

Mixte de Satigny

Lisandro Abadie, baryton

Est né à Buenos Aires où il a

commencé ses études de chant. Il

réside en Suisse où il a continué sa

formation à Genève avant d’obtenir

8


ses diplômes à la Schola Cantorum

Basiliensis et à la Musikhochschule

Luzern. Il a obtenu le prix Edwin

Fischer en 2006 et est lauréat de la

Handel Singing Competition 2008.

Il a chanté sous la direction de

William Christie, Laurence Cummings,

Facundo Agudin, Václav

Luks, Paul Agnew, Paul Goodwin,

Giovanni Antonini, Fabio Bonizzoni,

Skip Sempé, Alan Curtis, Simon-

Pierre Bestion, Hervé Niquet,

Geoffroy Jourdain. Il s’est produit

avec de nombreux ensembles tels

que Les Arts Florissants, Collegium

1704, Orchestra of the Age of

Enlightenment, Les Talens Lyriques,

Le Poème Harmonique, La Tempête,

Le Concert Étranger, Ensemble

Inégal, La Risonanza, Il

Complesso Barocco, Cantatio. Il

collabore avec le pianiste et

compositeur Paul Suits. Il est

régulièrement invité au London

Handel Festival ainsi qu’aux

festivals de Göttingen et de

Karlsruhe. En 2016 il se produit en

Europe et les États Unis avec Les

Arts Florissants, Capriccio Stravagante,

Collegium 1704, Facundo

Agudin, Andreas Spering, Laurence

Cummings. Il participe aussi à des

nombreux enregistrements. Parmi

ses projets pour 2017, Arsilda de

Vivaldi avec Václav Luks et Alcione

de Marais avec Jordi Savall.

www.lisandroabadie.com

Chandos Anthem V

Eliette Ximenes, soprano

Elève de Catherine Maerten à

l’Ecole Nationale de Musique de

Villeurbanne (France) puis de Maria

Diaconu à la HEM de Genève, elle y

obtient son diplôme puis un Master

de pédagogie. Elle enseigne

actuellement à l’école Catalyse et à

la Maîtrise des Petits Chanteurs de

Saint Marc (Lyon). Titulaire d’une

Maîtrise de musicologie à l’Université

Jean Monnet de St Etienne

(France), elle se produit au sein

d’ensembles vocaux (Choeur du

Grand théâtre de Genève, Les

Siècles Romantiques, Calliope,

Genève Baroque) et comme soliste

(Académie du Concert de Lyon, Les

Plaisirs des Muses).

Pierre-Antoine Chaumien, ténor

Débute le chant a l’âge de 27 ans

après l’obtention de son Master de

violoncelle au CNSM de Lyon et de

son diplôme de soliste à l’académie

de Bâle. Il commence le chant au

coté de la Soprano Eva Kraznai

Combos à Bâle. De retour en

France il se perfectionne au coté

de Jean Pierre Blivet, puis, entre

au Conservatoire National Supérieur

de Lyon dans la Classe de

Françoise Pollet, où il sort diplômé

avec mention en 2008. Dans le

répertoire Baroque il chante au

coté de l ensemble Les paladins

dans Fairy Queen de H. Purcell,

Didon et Enée et l’ Orfeo de C.

Monteverdi avec l ensemble Les

Nouveaux Caractère et le rôle titre

9


dans «Dardanus» de J.P Rameau

avec le European Opera Center. Il

se produit en soliste dans de

nombreux festivals dans toute

l’Europe, aux côtés d’orchestres et

d’ensembles tels que Les Musiciens

du Louvre, l’Orchestre National de

Lyon, Les Paladins, l’orchestre des

Pays de Savoie, l’ensemble Carpe

Diem, le chœur de chambre Les

Éléments, le choeur Britten et les

Solistes de Lyon Bernard Têtu. En

2016 il se produira en soliste avec

l’opéra de Rouen, ainsi qu’au

Festival d’Aix en Provence avec

l’ensemble Accentus

Chandos Anthem VI

Lina Marcela Lopez, soprano

Est née à Medellin, en Colombie, et

commence ses études musicales à

l’âge de 16 ans. En 2000, elle

réussit le concours d’entrée pour

étudier la composition et le chant

auprès de Andres Posada et

Danaila Hristova, à l’Université

EAFIT de Medellin, où elle obtient

un Bachelor de chant en 2006. En

2008, elle entre en Master à la

Schola Santorum Basiliensis, en

Suisse, et se spécialise dans

l’interprétation des musiques

anciennes avec Rosa Dominguez.

Elle collabore en tant que soliste

dans des nombreux projets

(concerts et enregistrements) avec

des ensembles professionnels tels

que L’ensemble Elyma et la Capilla

Panamerica (Gabriel Garrido),

Musica Temprana (Adrian Van der

Spoel), Musica Caeli Graz (Franz.

M. Herzog), Melpomene (Conrad

Steinmman), l’Ensemble Glossarium

(Quito Gato), La Grande

Chapelle (Albert Recasens), La

Cetra Barockorchester Basel

(Federico Sepulveda), l’Orchestre

symphonique de Colombie (Felipe

Aguirre) ou encore Daimonion

Ensemble (Anaïs Chen-Maria

Gonzalez).

Fernando Cuellar, ténor

A fait ses premiers études universitaires

à l’Université Pedagogique

Nationale de la Colombie, à Bogota,

sa ville natale. Il a obtenu un

Master of Arts en Interpretation

Musicale de la Haute Ecole de

Musique de Genève, sous la tutelle

de Jeanne Roth. Il a fait partie de

l’Operstudio de la Haute Ecole d’Art

de Bern, dans la classe de Master

en spécialisation performance

musicale pour l’opéra, tout en

suivant les cours de chant de Gille

Cachemaille. Il dévéloppe sa

carrière artistique en Europe

comme chanteur d’opéra et

d’oratorio depuis 2010. En tant que

soliste, il s’est produit notamment

avec l’orchestre de la Haute Ecole

de Musique de Genève, l’orchestre

du Conservatoire Supérieur de

Paris, le Théâtre de Passage et le

Théâtre de Colombier à Neuchâtel,

le théâtre L’Heure Bleu de La Chaux

de Fonds. Il a travaillé sous la

direction de chefs tel que Celso

Antunes, Will Cruthfield, Facundo

Agudin, Yves Senn, Franco Trinca

et Gabriel Garrido.

10


DIRECTEUR

Julian

Villarraga

Né en Colombie, Julián Villarraga

découvre très jeune le chant et le

plaisir de faire chanter les autres.

Ceci l’amène à entreprendre des

études de Direction Chorale, puis à

diriger plusieurs chœurs à Bogotá.

A sa passion pour le chant, il

associe celle du hautbois, complète

une formation de hautboïste au

Conservatoire National de Colombie,

puis vient étudier le hautbois

baroque en Suisse. Tout d’abord à

Genève avec Nils Ferber, puis à

Bâle, à la Schola Cantorum Basiliensis

(classe de Katharina Arfken),

où il finit ces études en 2002.

Par la suite, il reprend des études

de Direction Chorale au Conservatoire

de Musique de Genève, avec

Michel Corboz, puis Michel-Marc

Gervais, et obtient son master en

juin 2006.

Depuis 1999 il dirige avec succès

des chœurs en Suisse Romande et

en France. Primé à plusieurs

reprises, il obtient la médaille d’or

d’interprétation lors de rencontres

chorales en 2002 et 2005. En

2010 il fonde l’ensemble vocal

alter-echo, un chœur de chambre

avec lequel il participe à plusieurs

reprises à des projets de la Haute

Photo: François Requin

Ecole de Musique de Genève,

dirigés entre autres par le grand

spécialiste de musique baroque

Gabriel Garrido.

En 2009 Julián accède au poste

d’assistant pédagogique et musical

de Celso Antunes, directeur

internationalement reconnu,

professeur du Master en direction

de chœur et chef du Chœur de

chambre de la Haute Ecole de

Musique de Genève. Il assumera

ces rôles avec d’excellents résultats

jusqu’à la fin de son mandat,

en 2012.

Son attachement à la musique

baroque et sa passion pour la

direction l’amènent à fonder en

2015 l’ensemble professionnel

Genève baroque.

11


Nos prochains concerts:

Samedi 8 octobre et Dimanche 9 octobre 2016

Suite de l’Intégrale des Chandos Anthems de G.F. Haendel, Nos. 8 et 10.

Nous soutenir:

Vous avez aimé? Alors n’hésitez pas à le dire autour de vous! Vous pouvez

également contribuer à la production de l’Intégrale des Chandos Anthems en

nous aidant à l’organisation, ou encore en nous soutenant par un don:

Genève baroque

Banque cantonale de Genève

IBAN CH40 0078 8000 0504 9093 2

BIC BCGECHGGXXX

Nous contacter:

info@genevebaroque.ch

26 rue de la coulouvrenière,

204 Genève

Nous remercions vivement nos sponsors:

Fondation COROMANDEL

Un grand merci aussi à toutes les personnes qui ont apporté leur précieux support à

la réalisation de ce projet, pour n’en nommer que quelques unes: Mme. Marie-Annick

Neyrinck, Mme. Vera Sandoval, Mme. Erika Ratckliffe, Mme. Marifé Lohrmann, Mme.

Carolina Padilla, Mme.Alejandra Tschudi Spiropulo, M. François Requin, M. Guillaume

Perrin, M. Luc Petitfrère.

Notre actualité est sur: www.genevebaroque.ch

12

affichage

af

fly ering

ering

réseaux exclusifs

www.affichagever t.ch

More magazines by this user
Similar magazines