Timken - Roulements à rouleaux cylindriques

mcloutiermas

LUBRIFICATION

LUBRIFICATION

La grande variété de types de roulements et de conditions

de fonctionnement empêche la publication de règles ou de

documents simples et exhaustifs permettant la sélection du

lubrifiant approprié. Au stade de la conception, il convient d’abord

de considérer ce qui, de la graisse ou de l’huile, convient le mieux

pour une opération particulière. Les avantages de la graisse et

de l’huile sont exposés dans le tableau ci-dessous. L’huile doit

être utilisée lorsqu’il est nécessaire d’extraire la chaleur du

roulement. C’est le lubrifiant généralement employé pour les

applications à grande vitesse.

TABLEAU 23. AVANTAGES DES HUILES ET DES GRAISSES

Huile

Extrait la chaleur des

roulements

Extrait l'humidité et les

particules

Facilite le contrôle de la

lubrification

LUBRIFICATION À L’HUILE

Graisse

Simplifie la conception des

joints et agit comme un produit

d'étanchéité

Permet la prélubrification des

roulements scellés ou protégés

Demande généralement une

lubrification moins fréquente

Les huiles employées pour la lubrification des roulements doivent

être des huiles minérales ou synthétiques de haute qualité avec

des propriétés similaires. La sélection de l’huile adaptée dépend

de la vitesse du roulement, de la charge, de la température de

fonctionnement et de la méthode de lubrification. Outre ceux

exposés ci-dessus, voici quelques avantages et caractéristiques de

la lubrification à l’huile :

L’huile est un meilleur lubrifiant pour les vitesses et températures

élevées. Elle peut être refroidie pour permettre la réduction de la

température du roulement.

Il est plus facile de manipuler et de contrôler le volume de

lubrifiant arrivant au roulement. Il est plus difficile de le

conserver dans le roulement. Les pertes de lubrifiant peuvent

être supérieures par rapport à la graisse.

Il existe de nombreuses méthodes permettant d’introduire l’huile

dans le roulement, telles que le compte-gouttes, la mèche,

les systèmes de circulation sous pression, le bain d’huile

ou le brouillard d’huile. Chacune convient à certains types

d’applications.

Il est plus facile de maintenir l’huile propre dans les systèmes de

recirculation.

Il existe de nombreuses méthodes permettant d’introduire l’huile dans

le boîtier du roulement. Les systèmes les plus courants sont :

Bain d’huile. Le boîtier est conçu pour ménager une zone

retenant l’huile et traversée par les éléments roulants du

roulement. En général, le niveau d’huile ne doit pas dépasser

le point central de l’élément roulant le plus bas. Si la vitesse est

élevée, il est nécessaire d’utiliser un niveau d’huile inférieur

pour réduire le barattage. Des jauges de contrôle de niveau et

des carters de retenue permettent d’obtenir et de préserver un

niveau d’huile correct.

Système de recirculation. Voici les avantages de ce système :

Adapté à l’alimentation en huiles de refroidissement et de

lubrification.

Contrôle précis de la quantité d’huile fournie à chaque

roulement.

Évacuation des contaminants et de l’humidité du roulement

par action de rinçage.

Adapté aux installations à roulements multiples.

Large réservoir qui réduit la dégradation du bain.

L’augmentation de la durée de vie du lubrifiant confère une

efficacité économique.

Incorporation de dispositifs de filtration de l’huile.

Contrôle positif permettant de fournir le lubrifiant là où il est

utile.

En général, un système à circulation d’huile se compose

d’un réservoir d’huile, d’une pompe, d’une tubulure et d’un

filtre. Un échangeur thermique peut être nécessaire.

Lubrification par brouillard d’huile. Les systèmes de lubrification

par brouillard d’huile sont utilisés dans les applications à

fonctionnement continu à grande vitesse. Ce système permet

de contrôler étroitement le volume de lubrifiant qui atteint

les roulements. L’huile peut être mesurée, pulvérisée par air

comprimé et mélangée avec l’air, ou elle peut être prélevée dans

un réservoir avec un effet Venturi. Dans les deux cas, l’air est

filtré et fourni avec une pression suffisante pour assurer une

lubrification adéquate des roulements. Le contrôle de ce type

de système de lubrification est accompli par la surveillance

des températures de fonctionnement des roulements lubrifiés.

Le passage continu de l’air sous pression et de l’huile dans les

joints labyrinthes utilisés dans le système empêche l’introduction

des contaminants atmosphériques dans le système.

Le bon fonctionnement de ce type de système est basé sur les

facteurs suivants :

La localisation des points d’entrée du lubrifiant doit être

correcte et en relation avec les roulements à lubrifier.

Les chutes de pression excessives dues aux espaces vides

répartis dans le système doivent être évitées.

Le rapport entre la pression d’air et la quantité d’huile doit

être adapté aux particularités de l’application.

Le mélange air-huile doit être évacué de façon adéquate

après la lubrification.

Pour garantir l’« arrosage » des roulements et éviter

40 CATALOGUE ROULEMENTS À ROULEAUX CYLINDRIQUES TIMKEN

More magazines by this user
Similar magazines