freeheeler_Saison1516_fr

freeheeler
  • No tags were found...

Freeride&Telemark Magazin

Season 2015/2016

Édition français

PORTAIT

TOBI MÜLLER

REPORTAGE

AVENTURE L‘IRAN

NEWS

EVENTS

STYLE ON SNOW

HINTERTUX GLACIER

FREEHEELER‘S CHOICE

INSPIRATION POUR ALLMOUNTAIN ET FREERIDE


Esplanade Range, British Columbia

Day 6, January 8th, 2015

The morning forecast called for fog clearing by noon, and it did. This was our 6th

consecutive day touring, window shopping, hauling camera gear and breaking trail.

This playful corridor, bordered by poppy pillows on each side, funneled into a

mandatory crescent shaped cliff. Floating the skiers right fall line with cameras

nestled in the creek basin, Eric Hjorleifson takes flight in route to one of the better

faceshots of the trip.

Shot on location by David Reddick, Golden Alpine Holidays, Sentry Lodge

4FRNT.com

@4FRNT_SKIS

#SHAPINGSKIING


Mes amis me

demandent

sans arrêt ce

qui me pousse

vers l’avant et

qui me plait

autant dans le télémark, pourquoi

depuis tant d’années je publie le

Freeheeler dans quatres langues.

Je me suis aussi bien sûr souvent

posé cette question et je n’ai pas

Richard Schürf, Publisher besoin de réfechir longtemps

pour avoir la réponse. En un mot

Passion, cette passion est entretenue par beaucoup d’événements, d’histoires

et de rencontres dans le monde du télémark, qu’il me faut partager. Dans

cette édition, on peut voir clairement la motivation et la passion qu’ont les

télémarkeurs pour leur sport.

Tom (Schnappi ) Schuster avec ses amis Öf et le Saxe ont entrepris un voyage

passionnant pour conquérir le plus haut sommet de Perse, le Mont Damavand

avec ses 5.671 mètres. Un autre Highlight, peu de temps avant la mise en

page, le Freeheeler Shooting sur le glacier de Hintertux. De part le bel été,

nous avons du repoussé le rendez-vous de mi-septembre à debut octobre, mais

pour cela nous avons étaient récompenser par une belle poudreuse et un soleil

éclatant.

Il y en a encore plus à découvrir dans l’édition francaise du Freeheeler. Laissez

vous inspirer et laisser vous contaminer par la passion du télémark.

Je vous souhaite énormément de neige, pas de blessure dans un hiver de

télémark avec beaucoup de passion et de plaisir au milieu de vos amis et de

votre famille.

A bientôt et tele ho.

Richard et l’équipe du Freeheeler Team.


CONTENTS

© Julia Rotter

PAGE 6 - 7

Calendrier

PAGE 8 - 9

News

PAGE 12 - 17

Portait Tobi Müller

PAGE 18 - 26

Reportage Iran

PAGE 28 - 31

Freeheeler‘s Choice

PAGE 32 - 43

Glacier Fun

PAGE 44 - 50

Magic Mountain Hut

12

Tobi Müller

Portait

28

Freeheelers Choice


18

Iran

Ski, Schah, Shisha

Cover:

©Bergans

Picture: Kristian

Krogh Hanssen

36

Glacier Fun

Function on snow

© Tom Schuster · Roland Knapp · Thomas Friedrich © Drew J. Benson

IMPRESSUM

Publisher:

Richard Schürf (V.i.S.d.P.)

Editor in chief:

Richard Schürf

Layout & Production

Stephanie Heinl

Management, Publishing Office &

Advertising

Richard Schürf GmbH

Solothurner Str. 49

D-81475 München

Tel. +49 (0)89-75079401,

E-Mail: richard.schuerf@freeheeler.eu

Distribution:

The Freeheeler telemark magazine is published in German,

English, French, and Italian. It is distributed free of charge

at events and in shops. The editor and the publisher are

not responsible for texts and pictures sent in without

request. The magazine and all its contents are protected by

copyright. Reproduction and re-publishing of any contents

or excerpts of the contents requires written consent of

the publisher. Editorial contributions marked with the

author‘s name are not necessarily displying the publisher‘s

opinion.

printed by:


The Telemark-

Event Calendrier 2015/16

26.-29.11.2015

Freeheeler European &

FIS WC Telemark Opening

Austria / Hintertux// www.freeheeler.eu

04.-06.12.2016

Telemark-Pfalz Opening

Austria / Stubai // www.telemark-pfalz.de

08.-10.01.2016

FreeYourHeel

Austria / Leogang // www.telemark-austria.at

15.-17.1.2016

Kappl Freeride Tage

Austria / Kappl / Paznaun // www.kappl.com

16.-17.1.2016

Free Heel Fest

Switzerland / Airolo // www.tisnowboarding.ch

09.-21.01.2016

Army Telemark Ski Championships

Schweiz / Mürren // www.awsa.org.uk/telemark

21.-24.1.2016

Bregenzer Telewald

Austria / Warth/Schröcken //

www.bregenzertelewald.de

29.01 - 31.01.2016

6. Swiss Telemark Festival

Switzerland Davos // www.swisstelemarkfestival.ch

05.-07.02.2016

Les Houches Telemark Festival

Frankreich / Les Houches/Chamonix //

ww.leshouches.com

20.02.2016

Allgäuer Telemarkmeisterschaft

Germany / Bolsterlang // www.sc-altstaedten.de

20.-21.-2.2016

4FRNT Demo Tour Hochfügen

Austria / Hochfügen //

www.facebook.com/4FRNT-Demo-Tour

26.-28.02.2016

Telemarkcamp

Germany / Oberwiesenthal / Erzgebirge //

www.telemarkcamp.de

27.-28.02.2016

FIS Telemark Worldcup

Germany / Bad Hindelang / Oberjoch

05.-06.03.2016

Austrische Meisterschaft 2016

Austria / Maria Alm // www.telemark-austria.at

09.-13.03.2016

Scufoneda

Italy / Moena // www.scufons.com

09.-13.03.2016

Telemarkfest im Kleinwalsertal

Austria / Riezlern // www.telemarkfest.de

18.-20.03.2016

Alpin Tiefschneetage

Austria / Kleinwalsertal //

www.alpin-tiefschneetage.de

02.-09.04.2016

La Skieda

Italy / Livigno // www.skieda.com

25.-28.03.2016

Scuol Freeride&Telemark Festival

Schweiz / Scuol // www.bergbahnen-scuol.ch

29.04.-01.05.2016

Freeheel Chillout, Telemark Pfalz

Austria / Stubai // www.telemark-pfalz.de

23.-26.06.2016

Stryn Telemark Camp 2016

Norway // www.facebook.com/stryntelecamp

INSTRUCTION COURSES

14.-15.11.2015

Österr. TM- Instruktoren Fortbildung

Kitzsteinhorn

20.-22.11.2015

SSV Telemark Lehrgangstermin 15-SW-24

Kaunertal

22.-24.01.2016

SSV TM Lehrgangstermin 16-AO-01 bis 04

Bregenzer Wald

29.-31.01.2016

BSV TM 01/16 - Telemark Fortbildung

Garmisch

11.-14.02.2016

1. Teil Instuktorenausbildung Theoriemodul

Wien

01.-03.04.2016

SSV TM Lehrgangstermin 16-AO-06 + 07

Stubaital

04.-16.04.2016

2. Teil Instuktorenausbildung Schneemodul

Obertauern

6. EVENTS

PAGE | FREEHEELER.EU


FIS TELEMARK

WORLD CUP &

NATIONAL CUP

2015/16

27.-29.11.2015

FIS TM WC Opening

Hintertux // Austria

03.01.2016

FIS Junior

Les Salsies // France

10.01.2016

FIS Junior

Thyon // Switzerland

16.-17.1.2016

FIS TM Event

Vars // France

26.-27.1.2016

FIS TM WC

La Plagne // France

29.01.-02.02.2016

FIS TM Junior World C

Les Contamines // France

04.-06.02.2016

FIS TM WC

Spain // Espot

27.-28.02.2016

FIS WC Telemark

Bad Hindelang / Oberjoch // Germany

02.-03.03.2016

FIS TM WC

Golte // Slowenia

05.06.03.2016

FIS TM Event

Switzerland // Vals

10.-12.03.2016

FIS TM WC

Rjukan // Norway

16.-18.03.2016

FIS TM WC

Switzerland // Mürren

22 DESIGNS = NTN PRODUCTION “OUTLAW”

% REVOLUTIONARY STEP-IN BINDING WITH A

TRUE FREE-PIVOTSTARRING EXCEPTIONAL POWER

/ ADJUSTABLE PRELOAD INTRODUCING CABLE-FREE

TECHNOLOGY MADE IN USA WITH A 2 YEAR WARRANTY

STUNT

SKIER YOU sDEEP POWDER

jTWENTYTWODESIGNS.COM

FREEHEELER.EU TO STORES | PAGE

+ COMING NEAR YOU FALL 2015

EVENTS .7


Quo vadis

En 1868 Sondre Norheim

de Christiania (maintenant

Oslo) a gagné à l‘âge de 42

ans le premier championnat

de ski retransmis de

Norvège avec une simple

fixation en rotin. Pendant

de nombreuses années

Rottefella avec la Supertelemark

75 mm associée

avec une chaussure de cuir

dominait la combinaison chaussure-fixation.

Dans les années 80 est arrivée la première chaussure

en plastique qui révolutionna le télémark. La chaussure

Scarpa T1 est depuis longtemps le standart en

fonctionnalité et performance. Elle était la référence

pour le développenment dans la norme 75 mm.

De part de la dureté de la coque plastique, la fixation

75mm classique à 3 pins reliant la chaussure au ski

était très vite dépassée. Aux Etats-Unis, de nouvelles

fixations sont apparues sur le marché : la G3 Targa et

la Voile Hardwire. Elles avaient un système de ressort

qui tenait le talon et procurait de nouvelles performances

jusqu‘alors inconnues. Pendant longtemps

jusqu‘à la nouvelle décennie, c‘était le top du top.

En 2004, 7tm amène la première fixation de télémark

de randonnée sécurisée aux normes DIN avec déclenchement

certifié par le TÜV, ce qui facilitait énormément

la randonnée en télémark . Rottefella présente

à l‘ISPO hiver 2006 pour la première fois le système

NTN, qui se passe complètement du bec de la chaussure

de la norme 75mn: La Révolution dans le monde

du Télémark.

Depuis quelques années, après la fin de la patente Dynafit

Low Tech de nouveaux prototypes de fixations

avec les inserts Low Tech en bout de chaussures NTN

apparaissent. Entre Freedom et Freeride de Rotefella

et la Outlaw de 22Designs s‘ouvrent les portes vers

de nouveaux développements dans la fixation de télémark.

La TTS des USA était la première fixation skiable avec

insert Low Tech suivie l‘année dernière par Moonlight

de Norvège avec un système assez semblable, classique

avec fixation aux talons.

8. NEWS

PAGE | FREEHEELER.EU


le bec du télémark

et la nouvelle révolution

La M Equipment de France avec la Meidjo a sorti la première

fixation de série avec inserts Tech se servant de la

fixation milieu de pied de la NTN. Dans quelques années

la dominance de la norme 75 mm avec bec va perdre de

plus en plus de terrain par rapport à la NTN et aux inserts

Low Tech. Avec ses dernières, on peut faire du ski alpin.

Les premiers prototypes sont sortis combinant alpin et

télémark. Après Scarpa et Crispi, Scott sortira la Voodoo

avec des inserts Tech. Dans le monde des initiés et de source

sûre, on sait que 7tm et 22 Designs travaillent à une

fixation avec inserts Tech.

Les marques Moonlight, la Meidjo de M Equipment ainsi

que la Outlaw de 22 Designs laisseront tester gratuitement

leurs modèles lors du Freeheeler European Openings sur le

glacier de Hintertux du 27 au 29 Novembre 2015 dans le

Freeheeler Testival Village.

M-Equipment

Meidjo

22Designs

Outlaw

L‘hiver du télémark sera ainsi exaltant en espérant plein

de poudreuse pour faire battre nos coeurs encore plus fort.

TTS

Moonlight

Pure Tele

NEWS .9

FREEHEELER.EU | PAGE


10. PORTAIT

PAGE | FREEHEELER.EU


NOUVEL ÉLAN POUR UNE

PRATIQUE ANCIENNE

La manière la plus cool de faire de ski, qui ne date vraiment pas

d‘hier : le tèlémark. Aujourd‘hui, carvers et snowboarders se convertissent

à la manière la plus acienne de fiare du ski, qui existe depuis plus de 100 ans.

" Reinhard Haas · Julia Rotter

PORTAIT .11

FREEHEELER.EU | PAGE


"Le télémark requiert force

et endurance.“

12. PORTAIT

PAGE | FREEHEELER.EU


Où que vous soyez dans le monde,

si vous admirez les skieurs descendre

les pistes si élégamment,

vous apercevrez la plupart du

temps un télémarker parmi

eux. Le télémark, c‘est le nouveau

sport tendance pur les vacances d‘hiver à la

montagne. Cette technique, qui consiste à tourner

presque uniquement en pliant les genoux et pour

laquelle seul le bout des chaussures est fixé, est la

plus ancienne du monde. Dès

le 19ème siècle, les Norvégiens

descendaient la montagne de

cette façon avec un long bâton

à la main.

« Le télémark, pour moi, c’est

définitivement la manière la

plus cool de faire du ski », s’enthousiasme

Tobi Müller. Toby

es le champion du monde actuel

de télémark dans les trois disciplines

de la FIS, « classique »,

« sprint » et « parallèle ». Il est

totalement conquis par les conditions offertes ici au

Zillertal : « Des pistes parfaitement préparées, des

conditions d’enneigement optimales tout au long de

l’année et suffisamment de possibilités pour faire du

freeride dans la poudreuse. » Quand on lui demande

ce qui le fascine tant dans cette technique de ski à

la fois nouvelle et ancienne, son visage tout entier

s’illumine : « On est plus libre sur les skis parce que

les talons ne sont pas fixés, on est plus proche de la

neige, on peut bien plus jouer avec la piste et avec

les skis et on reçoit aussi bien plus souvent des face

shots (de la neige dans le visage) en skiant. »

« Le télémark,

une pratique

à la fois

dynamique

et élégance. »

Sceptique ? Regardez donc le jeune homme de 22

ans filer sur les pistes et vous comprendrez immédiatement

cette fascination pour le télémark. D’un

côté, il y a ces élégants virages en carving que l'on

dessine avec cette technique, et de l'autre, on peut

aussi dévaler les pistes avec des virages courts et

précis. Encore plus de télémarkers invétérés affluent

du hors-piste.

Le télémark, c'est un peu un mélange de ski alpin

et de snowboard. Parce qu'on peut skier dans la

poudreuse fraîche, ce que permet,

comme le dit Toby avec

enthousiasme, d'être presque

toujours en contact avec la

piste.

C'est déjà la cinquième année

que Tobias participe à la Coup

de monde. Il a commencé

par le ski de fond et le ski alpin

mais ses amis norvégiens

l'ont ensuite incitéà se mettre

au télémark. De toute façon,

dans sa famille, il a été plongé

dans le sport dès la naissance. Déjà à l'epoque, sond

grand-père avait participé à la Coupe du monde,

tout comme deux de ses cousins. Aprés 2013, Tobias

est redevenu champion du monde dans toutes

les disciplines du télémark en 2015. Et lorsqu'on lui

demande quel serait son plus grand rêve sur le plan

sportif, il n'hésite guère : « J'espère que le télémark

deviendra une discipline olympique pour les Jeux

de 2018 à Pyeongchang. Ce serait génial pour notre

sport. Je peaufine mon entraînement ici, sur le glacier

de Hintertux. »

PORTAIT .13

FREEHEELER.EU | PAGE


TOBIAS MÜLLER

Né le 2 octobre 1992en Allgäu.

Avant de se mettre au télémark, Tobias faisait du ski

alpin et du ski de fond avec le groupement d'écoles de

l'Allgäu.

En 2010, il découvre le télémark.

En janvier 2011, il dispute sa première épreuve de

Coupe du monde.

Lors des championnats du monde junior 2011 à

Hafjell, il remporte le bronze en slalom géant, l'argent

en sprint classique et la médaille d'or en sprint et auf

général.

Aux championnats du monde 2012, il remporte l'or

dans les trois disciplines. Tobias, commercial dans

l'événementiel, fera partie de la fédération sportive de

l'armée allemande dès l'automne 2015.

En 2013 et en 2015, il remporte le titre de champion

du monde dans les trois disciplines : « classique »

(avec un slalom géant, des virages à 360° sur une piste

relevée, un parcours de skating et un saut), « classique

sprint » (parcours classique plus court, en deux

manches) et « sprint parallèle » (slalom géant, piste

relevée, skating et saut, en coparaison directe avec un

autre skieur).

14. INTERVIEW

PORTAIT

PAGE | FREEHEELER.EU

//

„J'ESPÈRE QUE LE TÉLÉ-

MARK SERA DISCIPLINE

OLYMPIQUE EN 2018.”

Tobias Müller,

télémarker passionné


LE TÉLÉMARK

Comment ça marche?

u

Le skieur est parallèle à la descente,

en appui sur le ski aval.

v Pour tourner, les skieur fait passer son poids

du ski aval au ski amont et pousse en meme

temps le ski amoont vers l'avant.

w Ensuite, le skieur continue en pliant le

genour du ski amont et transfère son poids

sur le ski aval.




PORTAIT .16

FREEHEELER.EU | PAGE

THEMA. 16

FREEHEELER.EU // FREERIDE &TELEMARK | PAGE


SKI, SCHAH, SHISHA

UN SEJOUR DE SKI AU ROYAUME DES MULLAHS

Texte: Tom Schuster · Christoph Öfele · Photos: Tom Schuster · Roland Knapp · Thomas Friedrich

18. THEMA

18. REPORT IRAN

PAGE | FREEHEELER.EU

// FREERIDE &TELEMARK


Bloqué dans une chambre

d‘hôtel dans la province

du Ligurie, frustré avec

une cheville bandée.

Notre Trekkingtour a

mal fini: Elongation des

ligaments. Par ennui je me connecte

au Wifi de l‘hôtel pour regarder mes

mails. Parmi les nombreuses publicités

un mail avec le sujet „Iran“ venant de

mon copain Roland me saute aux yeux

- il s‘agit d‘une randonnée à ski au coeur

de la Perse avec l‘ascension du plus haut

sommet du Proche-Orient, le Mont Damavand

dans la chaîne de l‘Elbourz,

environ 70 km au nord-est de Teheran.

Sans hésiter, j‘accepte sans savoir où

j‘aller. Quelques semaines plus tard,

nous nous rencontrons à Munich pour

finaliser le projet. „Nous“ - c‘est Roland,

Dieter, Öf, Tom („Sachse“) et moi.

REPORT IRAN .19

FREEHEELER.EU | PAGE


Öf est tombé sur un guide montagnard iranien nommé

Mohammad lors d‘un documentaire télévisé et a réussi à

obtenir son adresse email. Le programme du voyage est finalisé

ainsi que les billets d‘avion reservés et la préparation

physique est intense. Il ne faut pas oublié que le Mont Damavand

s‘élève à plus de 5.671 m et que le reste de la randonnée

se passe entre 3.500 et 4.200 mètres.

Nos amis et famille sont très sceptiques au sujet de notre

voyage en iran ! „IRAN? - Vous êtes fous? Il y a ces IS…“.

Nous ne nous laissons pas influencés et partons à l‘aventure.

Lourdement chargés avec notre équipement de ski,

d‘escalade, etc.

Nous nous envolons de Munich par Istanbul vers Teheran.

Dès l‘arrivée à l‘aéroport de l‘Imam- Khomeini à Teheran

nous sommes positivement surpris par l‘amabilité des

douaniers iraniers.

Comme prévu notre guide Milad nous

attend à l‘aèroport et nous emmène à

l‘hôtel. Nous sommes descendus dans

l‘ancien Hilton, qui à cause de l‘embargo

a connu des jours meilleurs. Les

chambres sont grandes et propres et la

vue sur Téhèran est impressionnante.

Nous sommes déjà à 1.600 mètres d‘altitude

et directement derrière notre hôtel s‘élève à 3.600

métres le Mont Tochal .

Après une courte nuit, notre guide Milad nous emmène visiter

la ville en taxi sous des trombes d‘eau. La circulation

à Téhéran est pour nous, allemands disiplinés, difficile à

comprendre. Chacun conduit comme et où il veut et trois

„Iran? Vous

êtes fous?“

files suffisent pour cinq véhicules. Nous survivons à notre

Roadtrip pour arriver au chaos du Souk. Nous ne passons

pas inapercus avec nos tenues de ski multicolores. Seuls les

perroquets du palais du Schah sont aussi colorés. Les gens

sont très contents de voir des touristes et nous disent souvent

„Welcome to Iran“.

Nous passons la journée à Teheran et savourons le chaos en

dégustant des Kebabs. C‘est la veille du nouvel an iranien et

il semble bien que les 14 Millions d‘habitants soient là.

Aprés une courte nuit, nous partons direction les montagnes.

Notre premier arrêt est Dizin, le plus gros domaine

skiable d‘Iran.

RAPPORT GEOLOGIQUE ! 1

Il se situe à 1 heure et demi au nord de Teheran et est très

apprécié des autochtones eux-mêmes.

Sur le chemin nous rencontrons Mohammad

et Hadji notre cuisinier,qui

est rapidement apparu comme la

bonne âme de notre voyage. Mohammad

nous laisse choisir le genre d‘hébergement.

Ou les hôtels traditionnels

ou chez l‘habitant. Nous optons pour

loger chez l‘habitant. Pendant que

nous allons skier, Hadji se met à la recherche d‘un hébergement

pour les prochaines nuits.

Par rapport aux domaines skiables européens, celui-ci est

petit et clair avec seulement de vieilles télécabines couvertes

d‘anciennes publicités de Milka et de Nescafe ainsi

que quelques télésièges et téléskis. Cependant, l‘ensemble

20. THEMA

20. REPORT IRAN

PAGE | FREEHEELER.EU

| FREEHELLER.EU // FREERIDE &TELEMARK


« Nous sommes à

nouveau agréablement

surpris pas la gentillesse

des touristes iraniens. »

de la station se situe au-dessus de la ligne des arbres et l‘on

peut d‘en-bas déjà repérer les vastes étendues. Les forfaits

de ski sont vites achetés et nous plongeons très rapidement

dans la neige iranienne. Le terrain est valonné et nous trouvons

des runs sympathiques même si parfois la neige se fait

rare. D‘un moment à l‘autre nous sommes freinés brutalement

et avons du mal à rester sur nos planches. Heureusement

ces endroits peu enneigés se laissent de loin deviné

par la couleur de la neige. Nous avons eu une première

bonne journée de ski.

L‘après-midi, Hadji nous attendait au parking de la gare - il

avait trouvé quelque chose. Une famille locale a de suite

déménagé pour nous laisser de la

place. Ainsi Dieter a pu passer les

deux prochaines nuits dans un lit

d‘enfant, celui de la fille de la famille

avec des parures de draps de

Barbie.

Le lendemain matin nous repartons

sur les pistes de ski. Le temps a

changé, les remontées mécaniques

dans le haut du domaine restent

fermées. Aprés quelques descentes, nous decidons de partir

en randonnée sur un sommet avoisinnant. Dans une tempête

de neige, nous partons. En raison du mauvais temps,

notre but est la gare de la télécabine au sommet. La neige

dans la descente est superbe, malheureusement la vue est

reduite à deux mètres.

Après un bon diner chez nous, nous partons rencontrer un

ami de Mohammad dans l‘hotel d‘un bar de cette petite station

pour faire un après-ski à l‘iranienne , bière sans alcool

et Shisha.

Nous sommes à nouveau agréablement surpris pas la gentillesse

des touristes iraniens.

Le lendemain nous voulons partir dans la région de Damavand

pour faire nos randonnées. Mais comme souvent,

celui qui organise le soir, réorganise le matin. Dans la nuit,

une tempête a amené énormément de neige et le matin les

nuages étaient partis faisant place à un soleil éblouissant

dans un ciel bleu. Les montagnes enneigées nous ont attirés

comme un aimant: spontanémment nous prolongeons

notre séjour d‘une journée et plongeons dans la poudreuse.

Toute la matinée nous n‘avons fait que du hors-piste en espèrant

l‘ouverture de la station du haut. Ne se passant rien,

nous decidons d‘aller faire une randonnée à ski, cette fois-ci

sous un soleil rayonnant! Nous atteignons

le sommet à 3.600 mètres

et sommes foudroyés par la vue

époustouflante qui s‘offre à nous.

Nous ne voyons que des sommets

et des pentes vierges à perte de

vue. La descente sera un plaisir!

Dans cette poudreuse, nous surfons

jusqu‘à la vallée. Si seulement

cela pouvait continuer comme cela.

Le jour suivant, nous partons à l‘aube pour passer un col

enneigé et arriver dans la prochaine vallée.

RAPPORT GEOLOGIQUE ! 2

Ici seulement quelques touristes s‘y perdent. Nous sommes

tout de même très gentiment acceuillis et rapidemment

Mohammad nous a retrouvé une maison.

En montant le chemin, nous avons étaient surpris par l‘aspect

de la maison qui semblait avoir essuyer un tremblement

de terre. Nous montons d‘un air sceptique l‘escalier

branlant. L‘appartement est dans un bien meilleur état qu‘il

22. REPORT IRAN

PAGE | FREEHEELER.EU


« Poudreuse

vierge à

perte de vue. »

n‘y paraissait. Il faisait même chaud une fois qu‘on avait

mis le poêle en route. Les rayons du soleil nous réveillent

au matin. Après une heure de route, nous arrivons dans une

petite vallée parallèle et démarrons une randonnée à ski.

Après 1.200 mètres de dénivelé nous

arrivons sur un sommet vierge et savourons

le premier regard sur le Mont

Damavand, ce majestueux volcan qui

domine les autres sommets avoisinants

d‘au moins 1000 mètres. Nous

nous réjouissons déjà à l‘avance!

En premier lieu, nous nous réjouissons

d‘abord de la descente. Poudreuse

vierge à perte de vue. Chacun fait sa propre ligne sans s‘approcher

de celle du précédent. Les derniers 200 mètres, l‘exposition

change et de poudreuse on passe à du névé.

Nous arrivons avec un sourire jusqu‘aux oreilles à notre

Landrover copiée Made in Iran lorsqu‘une voiture s‘arrêre

à notre hauteur. Après une courte discussion, nous sommes

déjà en route pour le prochain village où nous sommes invités

pour le thé.

Nous remontons la rue principale dans de la soupe jusqu‘aux

genoux pour atteindre la maison de notre hôte. Très rapidement,

après le thé obligatoire, la table fût couverte de pain,

confiture, crème, gâteaux faits maison ainsi que de fruits.

L‘hospitalité est incroyable. Nous offrons en retour nos

barres chocolatées au petit fils de la maison. Le petit Alireza

agé de 4 ans resplendissait de fierté de son nouveau trésor.

Nous passons la journée du lendemain sur la route. Aprés

avoir quitté notre petite vallée nous nous retrouvons sur la

route principale reliant Téhéran à la Mer Caspienne. A cause

du Nouvel an perse (Nowruz), la circulation

était dense. Malgré tout, nous avancons

rapidement et apprécions les merveilleux

paysages de montagnes.

Nous atteignons en début d‘aprés midi le

but de notre trajet - le Lodge du Club Alpin

Iranien à Polour au pied du Damavandran.

Nous faisons la visite à pied et un

chien sauvage nous sert de guide. Le village

est traversé par la route principale allant vers Téhèran.

Bordant la route, il y a des restaurants et des magasins où

l‘on trouve vraiment de tout, jusqu‘à des théières en or.

Nous avons planifié de faire le lendemain une petite randonnée

d‘acclimatisation à 4.200 mètres d‘altitude. Malheureusement,

le temps ne joue pas avec nous - une tempête

de neige nous bloque et pas question de randonnée à ski

dans ces conditions. Même les courts passages vers les cols

avec la Jeep relèvent de l‘aventure. Alors nous partons vers

un village voisin pour savourer les sources chaudes du Damavand.

Rien à voir avec un temple de wellness européen,

mais ce qui est pratique c‘est que dans chaque maison il y a

un bain d‘eau dans la cave. On peut pour peu d‘argent reposer

nos os fatigués. Simple mais effectif.

23. THEMA

PAGE | FREEHEELER.EU // FREERIDE &TELEMARK

REPORT IRAN .23

FREEHEELER.EU | PAGE


Nous passons le reste de la journée à préparer le but principal

de notre voyage. La montée du Mont Damavand.

RAPPORT GEOLOGIQUE ! 3

A l‘aube du jour suivant, on vient nous chercher avec un

vieux 4X4 où nous chargeons notre matériel et partons en

direction du camp de base. A l‘intersection de la rue principale

nous rencontrons nos quatre sherpas afghans qui porteront

notre équipement et notre nourriture jusqu‘au refuge

à 4.200 mètres. Le croisement se trouve à 2.200 mètres et

le camp de base à 3.000. Là-bas se trouve une mosquée servant

de refuge et en plus en été de point de départ pour les

candidats au sommets.

Notre voyage s‘interromps après 200 mètres à cause de la

tempête de neige de la veille. Nous devons faire les 1.800

mètres de dénivelé par nos propres moyens. Le temps est

comme prévu de mieux en mieux et nous atteignons le refuge

dans l‘aprés-midi sous un soleil rayonnant. Autant la

vue est indescriptiblement belle, autant le refuge est modeste

et répulsif. Il y a quelques années il a été construit

pour l‘incroyable somme de 1,2 Millions de US-Dollar. Tout

a été fait en dehors des normes de construction d‘un refuge.

Ce n‘est qu‘un frigo humide et froid avec des plafonds de

24. REPORT IRAN

PAGE | FREEHEELER.EU


quatre mètres de haut oubliant l‘atmosphère romantique.

Le soir nous ski nous emmenant à 5.000 mètres et le jour

suivant le sommet. Là, la météo n‘annoncant que de bonnes

conditions pour le lendemain, nous decidons de prolonger

notre ascension jusqu‘au sommet.

Après une nuit tourmentée, nous démarrons dans la nuit à

cinq heures trente. En raison des conditions neigeuses et de

l‘altitude, nous avancons très lentement. Nous avons besoin

de trois heures pour les 450 premiers mètres de dénivellé!

A cause du manteau neigeux nous devons faire notre chemin

à travers les falaises pour éviter les versants découverts

et le risque d‘être emporter par une avalanche. L‘assurance

grimpe avec la montée du soleil et nous progressons de

mieux en mieux vers le sommet. Si bien que nous atteignons

enfin les derniers versants à 5.400 mètres avant le sommet.

Parce que le Mont Damavand est un volcan inactif, il y a très

peu de neige en haut en raison de la chaleur de la montagne.

Nous decidons de déposer nos skis au pied d‘un gros rocher

et de gravir les 400 mètres restants avec nos crampons.

Après environ une heure, nous arrivons au bout de nos

rêves: le sommet du Mont Damavand culminant à 5.671

mètres, la plus haute montagne de Perse!

La vue est fantastique. Toutes les autres montagnes aux

alentourx font minimum 1.000 mètres de moins. En regardant

vers le nord, on voit jusqu‘à la Mer Caspienne! Des

fumerolles s‘échappent un gaz de souffre puant comme des

oeufs pourris. On remarque nettement que nous sommes

sur un volcan car contrairement aux alpes où les sommets

ont leurs croix, ici il n‘y a que le squelette d‘une chèvre sur le

rocher marquant le sommet du Mont Damavant.

Nous faisons bravement des photos et nous explorons le

sommet. Le vent glacial soufflant des raffales piquantes,

nous décidons de redescendre au bout d‘une demi-heure.

Nous atteignons rapidement nos skis et nous „dégringolons“

dans la pente. „dégringoler“, le mot est bien choisi car

le vent et le soleil ensemble nous ont fait du crouté si bien

que du rocher jusqu‘àu refuge, ce n‘était qu‘une histoire de

chance. Nous ne laissons pas la bonne humeur de notre exploit

s‘éteindre et nous en tirons le meilleur parti.

Malgré les mauvaises conditions de neige, nous avons eu

beaucoup de plaisir et nous arrivons sains et saufs au refuge

vers 17 heures.

RAPPORT GEOLOGIQUE ! 4

Hadji nous attendait avec un sympatique „Soup is ready“ -

rarement une simple soupe n‘aura été aussi bonne.

La soirée fut relativement courte car nous sentons la journée

dans les jambes. A la tombée de la nuit, nous étions tous

dans nos sacs de couchage, un sourire aux lèvres. Le matin

de bonne heure, le temps est encore beau malgré des nuages

au sommet du Mont Damavant. Après un petit-déjeuner rapide,

nous rangeons notre matériel et attendons nos sherpas

afghans. Ils arrivent enfin équipés de bottes en plastique.

Et c‘est incroyable avec quelle facilité ils se deplacent

dans la neige à travers les rochers malgrè leur lourd fardeau.

Ca ressemble à une promenade du dimanche.

La descente du refuge jusqu‘à la route est merveilleuse.

REPORT IRAN .25

FREEHEELER.EU | PAGE


Presque 2.000 mètres de dénivellés dans une fine névé. Nous

sommes récompensés des deux derniers jours de durs labeur.

L‘un après l‘autre nous surfons dans cette pente dans ce décor

merveilleux. La neige ayant fondue, nous devons porter nos

skis pour les 200 derniers mètres ce qui ne changeait rien à

notre bonne humeur.

Comme prévu, on vient nous chercher au point de rendez-vous

pour nous déposer au Lodge à Polour. Notre conducteur ressemble

à un chauffeur de taxi iranien d‘un mauvais film hollywoodien

La musique de Dancefloor européens des années

90 est à fond. Il nous emmène en conduisant comme un félé

doublant dans les tournants montagneux, pensant que les

autres voitures s‘écarteront à temps. Mais nous arrivons sains

et saufs au Lodge.

Après un vrai diner dans un restaurant de Polour, nous reprenons

la route vers le Hilton de Téhéran. Nous explorons

les alentours par nos propres moyens. Le soir nous sommes

invités au diner pour fêter l‘anniversaire de la belle-soeur de

notre guide. Bien que l‘alcool soit interdite en Iran, ce fut une

soirée sympathique et gaie. …Pour notre dernier jour en Iran,

nous faisons le programme du touriste normal et passons une

journée interessante dans la capitale iranienne.

La fin de notre voyage arrive trop rapidemment. Après un dernier

diner avec Mohammad et sa copine, nous prennons congé

de nos nouveaux amis. Le lendemain matin, on vient nous

chercher pour nous déposer à l‘aéroport pour s‘ envoler vers

Munich en passant par Istanbul. Un voyage inoubliabl avec

des paysages fantastiques, une dure bataille pour atteindre le

sommet, des gens incroyablement chaleureux et en prime de

nouveaux amis. Une chose est sûre, nous reviendront!

26. REPORT IRAN

PAGE | FREEHEELER.EU


Into

the

snow!

28. FREEHEELER‘S CHOICE

PAGE | FREEHEELER.EU

This year we have again

assembled in freeheeler‘s

Choice the ultimate companion

for snow and ice

for you!


Lunettes Oakely,

ca. 210€

Casque Briko,

ca. 139€

Ski

4FRNT

“Hoji”

719€

Veste Bergans,

ca. 470€

Gant Ortovox,

ca. 140€

Backpack

Ortovox

ca. 720€

Ski Bâton de

ski Komperdell,

ca. 130€

Anzug

Haglöfs,

ca. ?€

Pantalon

Marmot

ca. 220€

22 Designs

Outlaw

ca. 419€

FOTOS: PR

Shoe Crispi

“XR”

ca. 530€

FREEHEELER‘S CHOICE .29

FREEHEELER.EU | PAGE


30. FREEHEELER‘S CHOICE

PAGE | FREEHEELER.EU


Ski

4FRNT

“Blondie”

399€

Veste

Bergans

ca. 470€

Casque Briko

ca. 179€

Gant Picture,

ca. 70€

Bâton de ski

Rossignol

ca. 40€

7tm

Power XR

ca. 219€

Shoe

Scarpa,

ca.550€

FOTOS: PR

Pantalon

Marmot

ca. 180€

FREEHEELER‘S CHOICE .31

FREEHEELER.EU | PAGE


GLACIE

Production: Anita Kraus & Stephanie Heinl · Photographer: Drew James Benson

with the friendly assistance of:

32. THEMA

PAGE | FREEHEELER.EU // FREERIDE &TELEMARK


Conny: Casque: Briko Stromoli

139€, Lunettes: Briko Bomba 99€,

Lait Wait, Veste: Marmot W‘s Cody

Bowle Jkt. 500€, Pantalon: Marmot,

W‘s Strom Queen 400€, Gant:

Bergans Tind Glove 99€ Backpack:

Dakine Heli Pro 20L 85€, Bâton

de ski: 4FRNT Icicle carbon 169€,

Swen: Beanie: Beanie Outdoor Resarch

25€, Trailbreaker Beanie, 45€,

Lunettes: Briko Geyser 59€, Lait

Wait, Veste: Outdoor Research White

Room Jkt. 525€, Pantalon: Outdoor

Research White Room pant 450€,

Gant: Outdoor Research Mute Sensor

Gant 120€, Bâton de ski: 4FRNT High

Boy alu 119€, Pulli: Adele Xaver 95€

Matthias: Beanie: Marmot Big Ben

Hat Alpina, ca. 89€, Lunettes: Adidas

id2pro ca. 219€, Lait Wait, Veste:

Marmot Stormking Jkt. 500€, Fleece:

Marmot Alpine 1/2 Zip 100€, Pantalon:

Marmot Stormking Pant 400€, Gant

Marmot: Spring Glove 80€, Bâton de

ski: 4FRNT Icicle carbon 169€, Backpack:

ABS Vario Base Unit 8 599€

Tobi: Veste: Bergans Isogaisa

Jkt., ca. 469€, Pantalon: Bergans

ca. Hafslo ins. Pant 299€,

Per: Casque: Sweet Igniter Lunettes

Gloryfy GP3, ab 129€, Veste: Norröna

Lofoten Pro Jkt. 599€, Pantalon:

Norröna, Lofoten GTX 549€, Gant:

Hestra, 89€, 4FRNT Icicle carbon

169€,

R FUN!

EQUIPMENT .33

FREEHEELER.EU | PAGE


mit freundlicher Unterstützung von

Matthias: Beanie: Marmot

Big Ben Hat Alpina, ca. 89€,

Lunettes: Adidas id2pro ca.

219€, Lait Wait, Veste: Marmot

Stormking Jkt. 500€,

Fleece: Marmot Alpine 1/2

Zip 100€, Pantalon: Marmot

Stormking Pant 400€, Gant:

Marmot Spring Glove 80€,

Bâton de ski: 4FRNT Icicle

carbon 169€, Ski: 4FRNT

Hoji 719, Bâton de ski:

4FRNT Icicle carbon 169€,

Swen: Beanie: Kask Pingvin

35, Lunettes: Kask Mask 4

170€ Veste: Bergans Isogaisa

Jkt., ca. 469€, Pantalon:

Bergans ca. Hafslo

ins. Pant 299€, Ski: 4FRNT

Gaucho 649€, Telemark-

Bindings: 22Designs Outlaw

419€, Bâton de ski:

4FRNT High Boy alu 119€,

Conny: Beanie: Schädelwärmer,

39€, Veste: Marmot;

W‘s Cody Bowle Jkt.

500€, Pantalon: W‘s Strom

Queen Pant 400€ Chaussures:

UGG Butte 299€ Ski:

4FRNT Madonna 579€

34. EQUIPMENT

PAGE | FREEHEELER.EU


Swen: Lunettes: Lait

Wait, Adidas: SkiLunettes

id2pro 219€, Beanie: Buff

Idris, 29€, Backpack: Mammut

Ride 30, 700€, Veste:

Sweet Supernaut Jkt.

599€, Pantalon: Sweet Supernaut

Pant. 549€, Gant:

Hestra, 125€, Bâton de

ski: 4FRNT Icicle carbon

169€, Ski: 4FRNT Gaucho

649€, Telemark Bindings:

22Designs Outlaw 419€

Conny: Lunettes: Kask

4 Rodder, 139€, Lait Wait,

Casque: Sweet Blaster 139€,

Veste: Sweet W‘s Salvation

Jkt., 479€, Pantalon: Sweet

W‘s Salvation Pant 379€,

Gant: Hestra, 129€, Bâton

de ski: 4FRNT, 119€,

EQUIPMENT.35

FREEHEELER.EU | PAGE


36. EQUIPMENT

PAGE | FREEHEELER.EU


Matthias: Lunettes: Kask

4 Rodder, 139€, Beanie:

Buff Idris 29€, Veste; Bergans

Isogaisa Jkt. 469€,

Pantalon: Bergans Hafslo

ins. Pant 299€, Gant: Bergans

Sport Mitten 119€,

Bâton de ski: 4FRNT Icicle

carbon 169€, Backpack:

ABS Vario Base Unit 8 599€

Ski: 4FRNT KYE 95 669€

Swen: Lunettes: Adidas id-

2pro 219€, Lait Wait, Pullover:

Adele Reinhold 95€,

Pantalon: Sweet Supernaut

Pant, 549€, Gant: Hestra

125€, Bâton de ski: 4FRNT

Icicle carbon 169€,

Conny: Lunettes: Kask

4 Rodder, 139€, Lait Wait,

Casque: Sweet Blaster

139€, Veste; Sweet W‘s

Salvation Jkt., 479€, Pantalon:

Sweet W‘s Salvation

Pant 379€, Gant: Hestra,

129€, Bâton de ski: 4FRNT,

119€, Backpack: Dakine

Heli Pro 20L 85€ Ski;

4FRNT Switchblade 499€

Anita: Lunettes: Briko

Bomba 99€, Casque: Briko

Stromboli 139€, Veste:

Bergans Isogaisa 469€,

Pantalon: Bergans Haffslo,

299€, Gant: Hestra Heli

Ski, ca. 50€, Bâton de ski:

4FRNT Snowdance, 79€,

Ski: 4FRNT Hoji, 719€,

Backpack: Dakine Heli Pro

20L, 85€,

EQUIPMENT.37

FREEHEELER.EU | PAGE


Anita: Casque: Briko

Stromboli 139€, Lunettes:

Bomba, 99€, Shirt: Bergans

Akeleie Lady Half Zip 69€,

Backpack: Dakine Heli Pro

20L 85€, Veste: Bergans

Isogaisa Jkt. 469€, Pantalon:

Bergans Hafslo ins. Lady

Pant 299€, Gant: Hestra

Heli Ski 125€, Bâton de ski;

4FRNT Snowdance 79€

38. EQUIPMENT

PAGE | FREEHEELER.EU

PAGE | FREEHEELER.EU // FREERIDE &TELEMARK

PAGE | FREEHEELER.EU // FREERIDE &TELEMARK


Swen: Lunettes: Briko Snipper

69€, Beanie: Outdoor

Resarch Trailbreaker Beanie

25€, Veste: Outdoor Resarch

White Room Jkt. 525€,

Pantalon: Outdoor Resarch

White RoomPant. 450€,

Gant: Outdoor Resarch

Mute Sendsor Gant 120€,

Bâton de ski: 4FRNT, 119€,

Matthias: Beanie: Marmot

Big Ben Hat 40€, Lunettes:

Adidas id2pro ca.

219€, Lait Wait, Veste:

Marmot Stormking Jkt.

500€, Fleece: Marmot Alpine

1/2 Zip 100€, Pantalon:

Marmot Stormking Pant

400€, Gant Marmot; Spring

Glove 80€, Bâton de ski:

4FRNT Icicle carbon 169€,

Backpack: ABS Vario Base

Unit mit Zip on 32, 690€

EQUIPMENT.39

FREEHEELER.EU | PAGE


Swen: Lunettes; Briko

Bomba 99€, Beanie; Bergans

Tine Beanie 39€, Veste;

Bergans Myrkdalen ins

Jkt. 349€, Pantalon; Bergans

Hafslo ins. Pantalon 299€,

Gant; Outdoor Resarch

Mute Sendsor Gant 120€,

Bâton de ski; 4FRNT, 119€

Tobi: Veste; Bergans

Isogaisa Jkt., ca. 469€,

Pantalon; Bergans ca.

Hafslo ins. Pant 299€

Per: Lunettes; Briko Darwin,

65€, Beanie; Schädelwärmer

39€, Veste;

Norönna Lyngen LW Down

Jkt. 329€, Pantalon; Norröna,

Lofoten GTX 549€,

Gant Hestra, 89€, 4FRNT

Icicle carbon 169€

40. EQUIPMENT

PAGE | FREEHEELER.EU


EQUIPMENT.41

FREEHEELER.EU | PAGE


Swen: Lunettes; Briko

Snipper 69€, Lait Wait,

Beanie; Outdoor Resarch

Trailbreaker Beanie 25€,

Veste; Outdoor Resarch

White Room Jkt. 525€,

Pantalon; Outdoor Resarch

White RoomPant. 450€,

Gant; Outdoor Resarch

Mute Sendsor Gant 120€,

Bâton de ski; 4FRNT, 119€,

Per: Casque; Sweet Igniter

Lunettes Gloryfy

GP3, ab 129€, Sonne-

Lunettes; Briko Darwin

65€, Veste; Norröna

Lofoten Pro Jkt. 599€, Pantalon;

Norröna, Lofoten

GTX 549€, Gant Hestra,

89€, 4FRNT Icicle carbon

169€

42. EQUIPMENT

PAGE | FREEHEELER.EU


Matthias: Casque: Sweet

Igniter 139€, Lunettes:

Adidas id2pro ca. 219€,

Lait Wait, Veste: Marmot

Stormking Jkt. 500€, Fleece:

Marmot Alpine 1/2

Zip 100€, Pantalon: Marmot

Stormking Pant 400€,

Gant; Marmot Spring

Glove 80€, Bâton de ski:

4FRNT Icicle carbon 169€

Conny: Lunettes: Lava, ca.

€, Casque: Briko Stromboli,

139€, Lait Wait, Veste: Bergans

Myrkdalen ins. Lady

Jkt.. 349€, Pantalon: Bergans

Hafslo insu. Lady Pant

299, Backpack: Dakine Heli

Pro II 28 130€, Bâton de ski:

4FRNT Icicle carbon 169€

EQUIPMENT.43

FREEHEELER.EU | PAGE


Conny: Bandeau; Schädelwärmer

30€, Veste; Super

Natural Combustion Hoody

Damen 180€, Pantalon;

Houdini Ascent Gear Pantalon

350€, Chaussures;

UGG Bailey Bling 259€

MOUNTAIN

44. EQUIPMENT

PAGE PAGE | FREEHEELER.EU

| FREEHEELER.EU // FREERIDE &TELEMARK


HUT MAGIC

with the friendly assistance of:


46. EQUIPMENT

PAGE | FREEHEELER.EU

PAGE | FREEHEELER.EU // FREERIDE &TELEMARK

Matthias: Beanie: Schädelwärmer

39€, Veste:

Norönna Lyngen Lightweight

down Vestet 329€,

Pantalon: Super Natural

Sweatmaster Pantalon

130€, Chaussures: Merrell

Capra GTX 140€,

Swen: Lunettes: Briko

Black Magic 60€,

Shirt: Reda Long Sleeve

79€, Veste: Super Natural

Combustion Hoody

180€, Pantalon: Norönna

Svalbard Pantalon, 299€,

Conny: Beanie: Schädelwärmer

39€, Shirt: Marmot

Drop W‘s Thermal clime

pro 60€, Weste: Marmot

W‘s Variant Vest 130€

Grill: Biolite Basecamp

mit USB Ladeausgang 399€


Conny: Beanie: Schädel-

Veste: Houdini Suprima

Jkt. 250€, Pantalon: Super

Natural Combustion Pantalon,

180€, Chaussures:

UGG Bailey Bling, 259€,

Swen: Lunettes: Briko

Black Magic 60€, Veste: Yeti

Virtue 430€, Shirt: Reda M‘s

Merino T-Shirt LS Lane 70€,

Pantalon Norönna Svalbard

Pantalon 299€, Chaussures:

UGG Adirondack II 279€

EQUIPMENT.47

FREEHEELER.EU | PAGE


48. EQUIPMENT

EQUIPEMENT

PAGE PAGE | FREEHEELER.EU

| FREEHEELER.EU // FREERIDE &TELEMARK


Swen: Beanie: Kask Pingvin

45, Veste: Super Natural

Combustion Hoody Sweatmaster

180€, Pantalon:

Super Natural Sweatmaster

Pantalon 130€, Chaussures

UGG Adirondack II 279€,

Matthias: Scarf: BUFF

Scarf Star Wars „Sienar“

Shirt: Marmot Jasper Flannel

LS 70€, T-Shirt: Marmot

Mur T 35€, Chaussures:

Merrell Rant 80€

Conny: Beanie: Schädelwärmer

39€, Veste: Super

Natural Tempo Hoody

100€, T-Shirt: Adele Bergblick

ab 28€, Pantalon: Super

Natural Jogging Pantalon

100€ Chaussures: UGG

Lodge 100€


Swen: Beanie: Bergans

Kuling Beanie 39€, Veste:

Marmot South Side Hoody

60€, Pantalon: Bergans Fjell

Rabb Tights 70€, Socks:

CEP Ski Thermo Socks 50€

Conny: Bandeau: Schädelwärmer

30€, Shirt: Marmot

Drop W‘s Themal clime pro

70€, Pantalon: Bergans Fjell

Rabb Lady Tight 70€, Socks:

CEP Ski Thermo Socks 50€

Matthias: Beanie: Sweet

Folded Type Beanie 30€,

Shirt: Adele Xaver 95€,

Pantalon: Sweet Herren Alpine

17,5/200 Pantalon: 90€,

Socks: CEP Ski Thermo

Socks 50€ Chaussures:

UGG Lodge 100€ UGG

Adirondack II 279€

50. EQUIPMENT

PAGE PAGE | FREEHEELER.EU

| FREEHEELER.EU // FREERIDE &TELEMARK


HIGH QUALITY OUTDOOR EQUIPMENT SINCE 1908

FREDRIK SCHENHOLM

SKITOUR & BERGSPORT

Slingsbytind Down Jacket

EKSTREM TURGLEDE

bergans.de

Extrem leichte, komprimierbare Daunenjacke, die beim Skitourengehen solo oder unter

der Hardshelljacke getragen werden kann und gute Wärmeleistung mit geringem

Packgewicht vereint. Slingsbytind gehört zur Slingsby-Serie, die sich durch Skitourenund

Bergsportprodukte mit hervorragender Funktionalität, geringem Gewicht und hoher

Strapazierfähigkeit auszeichnet. Slingsby ist reduziert auf das Wesentliche,

aber dennoch höchst funktionell.

More magazines by this user
Similar magazines