CARTA DEI SERVIZI DEGLI ISTITUTI PENITENZIARI Francese

uslumbria2

Charte des services

_DES MAISONS DE DÉTENTION


Charte des services

_DES MAISONS DE DÉTENTION

Cette brochure est destinée à fournir des informations

aux détenus en ce qui concerne les modalités de

gestion de leur santé au cours de la période de

détention auprès de cette maison de détention.

Le DPCM (Décret du président du conseil des ministres)

du 01/04/2008 a établi le transfert compétences

concernant le Système sanitaire pénitencier du Ministère

de la justice au Système sanitaire national, en réitérant

le principe de la reconnaissance d’une égalité complète

du traitement sanitaire entre les individus libres et

les individus en cours de détention. Les détenus qui

recourent aux services sanitaires ont des droits et des

devoirs analogues à ceux des citoyens qui sont en état

de liberté, conformément à la législation pénitentiaire en

vigueur et, de manière générale, conformément à ce qui

est établi par la constitution italienne.

Les détenus sont exonérés de toute participation

aux frais sanitaires, sauf dans le cas de prestations

qui ne sont pas garanties par les Niveaux essentiels

d’assistance (NEA). La santé dans la présente maison

de tension est garantie par un système intégré entre

la Direction de la maison de détention et, surtout,

la Direction de l’USL Ombrie 2 avec ses propres

ressources.


Le responsable de la santé pénitentiaire de l’institution coordonne et organise

toutes les activités sanitaires garanties au sein de la maison de détention.

L’assistance primaire et les urgences médicales sont garanties tous les jours

par les Dirigeants médecins et par les médecins d’assistance primaire qui sont

présents dans les 24 heures et par un personnel infirmier. Auprès de la maison

de détention d’Orvieto, la Continuité d’assistance Territoriale (C.A.) est garantie

de 20 heures à 8 heures.


..

visite médicale de première entrée

La personne qui entre pour la première fois dans la maison de détention, ou qui y revient après

une hospitalisation, passe une visite chez le médecin de garde, qui évalue son état de santé,

la nécessité de recourir à des visites médicales spécialisées et prescrit les soins éventuels.

..

..

assistance sanitaire de base

visites médicales urgentes

Chaque personne est assignée à un médecin d’assistance primaire qui lui garantit la

continuité du diagnostic et des soins. L’usager, par le biais de la rédaction d’un formulaire,

peut demander un colloque sanitaire avec son médecin pour obtenir des informations de

nature sanitaire en ce qui concerne son état de santé. Le détenu a le droit de refuser tout

acte ou prestations sanitaires Le refus est noté sur le dossier clinique.

Les visites médicales présentant un caractère d’urgence sont réalisées quotidiennement par

le médecin de garde.


_

_

_

_

visites médicales spécialisées

On dispose d’un service de consultation spécialisée, pouvant être utilisé au sein de la maison de

détention et dont l’intervention peut être demandée par les médecins de l’assistance primaire.

L’usager peut demander de passer une visite effectuée par un personnel sanitaire ou par des

techniciens jouissant de sa confiance, à ses propres frais et dans les locaux de l’infirmerie, moyennant

une autorisation de l’autorité compétente, conformément aux modalités qui sont prévues par les

procédures de la maison de détention.

Le consultant mandaté a le droit de prendre connaissance de la documentation que possèdent les

services sanitaires de la maison de détention ; il n’est pas permis d’inscrire des demandes d’examens,

des rapports de visite médicale, des prescriptions de médicaments directement sur le dossier clinique

de la personne assistée.

copie documentation sanitaire

L’usager peut demander une copie de la documentation sanitaire qui se trouve déposée dans la

maison de détention, par le biais d’une demande écrite et moyennant le paiement des frais de

copiage, en utilisant les formulaires qui sont disponibles à l’infirmerie. Pour la copie des résultats sous

format numérique d’examens par appareillages médicaux effectués auprès des services de l’ASL 2,

on suit les mêmes procédures que celles qui sont valables pour les usagers externes.

toxicomanies

La consultation liée à des problèmes de dépendance à la drogue est garantie par le personnel médical,

infirmier, d’assistance sociale du service SERT du dispensaire USL et par le personnel infirmier

qui se trouve dans la maison de détention. Les activités exercées portent sur l’évaluation médicale

avec diagnostic de dépendance envers les drogues, sur l’éventuelle administration quotidienne des

médicaments de remplacement, sur la mise en place de projets personnalisés, y compris l’insertion

dans des communautés, ainsi que sur la prévention des maladies liées à la dépendance à la drogue.

Toute proposition de mesures alternatives par rapport à la détention, pour les non-résidents devra être

convenue avec le SERT compétent.

tutelle de la santé mentale

Les consultations psychiatriques spécialisées sont garanties par le personnel du Département de

santé mentale territoriale, conformément aux procédures de l’institution et sur demande du médecin

d’assistance primaire. On a également prévu la présence de psychologues spécialisés, qui collaborent

étroitement avec les psychiatres spécialisés.


..

assistance pour les soins dentaires

..

assistance pour soins de kinésithérapie

Toutes les prestations pour soins dentaires qui sont comprises dans les LEA sont garanties,

conformément à ce qui est prévu par la L.R. no 7/2009, y compris les prothèses mobiles PAYANTES,

conformément à la liste des tarifs régionale. Pour toutes les autres prestations, le détenu peut avoir

recours à son propre dentiste de confiance ou au dentiste qui se trouve dans la maison de détention

conformément aux procédures de l’institution.

Pour les maisons de détention de Spoleto et Terni existe un service de kinésithérapie qui, sur

prescription médicale spécialisée, met en place des parcours de rééducation pour des pathologies

musculaires ou du squelette qui sont liées ou non à des traumatismes, ainsi que de rééducation

motrice après des opérations. Pour la maison de détention d’Orvieto, on suit la même procédure

que celle qui est garantie pour les citoyens qui résident dans le territoire du district: sur initiative du

médecin des soins primaires, moyennant une évaluation de la part du kinésithérapeute du District, on

prépare un plan de rééducation, mis en œuvre par le biais de visites au sein de la maison de détention.

..

certificats médicaux

Au cours de la période de détention, le détenu se voit garantir le droit d’obtenir les certificats

médicaux contre paiement qui sont nécessaires pour obtenir des documents publics conformément

aux normes légales en vigueur (renouvellement du permis de conduire catégorie A et B et certificats

pour la demande d’invalidité civile).


_

_

demandes aux frais des détenus

Délivrance d’une copie du dossier clinique.

Visite médicale de la part du médecin de confiance, moyennant une autorisation expresse de la

part des autorités compétentes.

Achat de médicaments sur prescription du médecin de confiance.

Achat de produits pharmaceutiques autorisés en pharmacie.

autorisations de sortie

Le médecin d’assistance primaire et/ou de garde, dans un délai approprié à compter de l’autorisation

de sortie ou à la suite d’un transfert ou de la fin de la période de détention rédige une fiche

sanitaire prévue à cet effet, dans laquelle les maladies et les soins mis en œuvre sont indiqués.


Presidio Sanitario Casa Reclusione Spoleto

USL Umbria 2

Loc. Maiano,10 Spoleto (06049) PG

Tel. 0743/263333 Fax. 0743/260301

Presidio Sanitario Casa Circondariale Terni

Usl Umbria 2

Strada. delle Campore, 32, Terni (05100) TR

Telefono:0744 800100

Presidio Sanitario Casa Reclusione Orvieto

Usl Umbria 2

Via Roma, 1, Orvieto (05018) TR

Telefono: 0763 340435

More magazines by this user
Similar magazines