FLM15-SEPTEMBRE-2016-WEB

hcantone

FLM15-SEPTEMBRE-2016-WEB

N°15

Septembre

Le magazine

2016

RENTRÉE SCOLAIRE

Tout sur les nouveaux rythmes

ATTENTATS

L'hommage

aux victimes

FRÉJUS-PLAGE

La future base

nautique présentée


sommaire

04

EN IMAGES

Ça s'est passé à Fréjus

08 ATTENTATS

Émotion face à la barbarie

10 SÉCURITÉ

Un été sous surveillance

11 CÉRÉMONIES

14-Juillet et 15-Août : notre mémoire

12 ÉDUCATION

Les rythmes scolaires font leur rentrée

15 SENIORS

Rendez-vous pour une semaine en bleu

16

POINT PRESSE

Désinformation et amalgame...

19 URBANISME

Une nouvelle base nautique

pour les Fréjusiens

20

CONSEIL EXPRESS

Les dernières décisions

22 TRAVAUX

Quartier des Sables : le grand nettoyage

24 DOSSIER

Coup de jeune sur la Base Nature

26

DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE

Les nouvelles enseignes

28 ENVIRONNEMENT

Ponte d'une tortue marine à Saint-Aygulf

la belle histoire de l'été

29 CULTURE

L'Art en Liberté : ce n'est pas fini...

30 SPORTS

Le volley fréjusien renaît à l'ambition

33 ASSOCIATIONS

Société aygulfoise sports et loisirs :

51 ans et un succès fou

34 À L'HONNEUR

Dominique Barbé : ils se souviennent...

35 AGENDA

Retrouvez toutes les manifestations

38 EXPRESSION

Tribune des groupes représentés au conseil municipal

Directeur de la publication : Williams AUREILLE

Directrice de la communication : Prisca THIVAUD

Consultant : Gérard AMEN

Rédaction : Philippe CORBIN, Valérie MANTZ,

Jérôme COCHET et Manon MAUREL

Photos : Robin HACQUARD et Philippe CORBIN

(sauf mentions contraires)

Conception graphique et réalisation : Héloïse HONORÉ

Impression : Imprimerie RICCOBONO

Prochain numéro : octobre 2016

ISSN n°1630 - 8247

Magazine imprimé sur du papier 100 % recyclé.

"Fréjus, Le Magazine" est imprimé à 37 000 exemplaires.

Sa périodicité est mensuelle, sauf durant l'été.

Où trouver "Fréjus, Le Magazine" ?

• Il est distribué dans toutes les boîtes aux

lettres des Fréjusiens.

• Il est téléchargeable et consultable sur

le site internet de la Ville, www.ville-frejus.fr

• Il est disponible dans tous les équipements

publics et de quartier de la Ville :

- Hôtel de Ville,

- Mairies annexes,

- Médiathèque Villa-Marie,

- Théâtre Le Forum,

- Office de tourisme,

- Syndicat d’initiative de Saint-Aygulf,

- Maisons de quartier,

- Centres sociaux,

- Équipements sportifs.

Si vous ne le recevez pas, contactez

la direction de la communication

au 04 94 17 66 34.

Toute l'actualité de la Ville sur :

www.ville-frejus.fr, Facebook ville.frejus,

Twitter VilledeFrejus, Instagram VilledeFrejus


ÉDITO

FRÉJUS, CŒUR D'AZUR, UNE PROMESSE TENUE !

Vous avez été des centaines de milliers cette

année encore, Fréjusiens et touristes, vacanciers

et saisonniers, à profiter de tous nos événements

et de notre littoral durant cette saison 2016.

Les plages de sable fin le matin et le farniente

de l'après-midi suivi des animations du soir ont

été le programme de chacun d'entre vous et je

souhaite ici vous remercier des nombreux

messages de satisfaction et de félicitation

quant à la qualité, la quantité et la sécurité de

nos événements.

Les traditionnels feux d'artifice, nos spectacles

aux Arènes de Fréjus, nos Nuits Auréliennes, le

festival Hermae, les concerts du jeudi en

centre‐ville, la fête de la musique, la finale de

l'Euro sur écran géant, le salon Nautica, la Surf

Academy, la fête du raisin et bien évidemment

Johnny Hallyday à la Base Nature... vous ont

permis de passer un été inoubliable malgré les

épreuves tragiques qu'a subi notre nation.

Vous l'avez vu, des mesures exceptionnelles ont

été prises et une mobilisation totale de nos

policiers municipaux a été décidée dès le début

du mois de juin. Je tenais à remercier et à féliciter

tous les agents municipaux et nos forces de

l'ordre pour leur professionnalisme à toute

épreuve et leur vigilance tout au long des ces

mois d'été !

D'autant plus que cette mobilisation sans faille et

cette série de mesures exceptionnelles seront

reconduites pour la rentrée aux abords des

écoles et de tous les lieux dits « sensibles » de

notre commune.

La sécurité n'est pas, comme vous le savez, un

poste à économies. La sécurité est la première

de nos libertés, et en tant que Maire, j'avais dès

le début de mon mandat décidé d'un effort

financier sur ce poste budgétaire (achat de gilets

pare‐balles, rénovation du parc auto et moto,

création de nouvelles brigades, embauches et

renouvellement des départs...).

Ainsi, avec une sécurité renforcée, une offre

culturelle et événementielle diversifiée et une

santé budgétaire progressivement rénovée, nous

gardons le cap fixé et nous avançons sereins et

confiants vers la moitié de la mandature, prêts à

achever ce que nous avons commencé et à

atteindre tous les objectifs que nous nous sommes

fixés au service des Fréjusiens et de notre

magnifique ville de Fréjus !

David Rachline

Maire de Fréjus

Sénateur du Var

Fréjus le magazine n°15 # Septembre 2016 # Page 3


en images

Retrouvez

toutes les photos

des événements

sur le site de la ville

www.ville-frejus.fr

CHŒUR DU SUD

Une nouvelle fois, l’ensemble dracénois Le Chœur du Sud

emmené par son chef, Franck Castellano, et regroupant pas

moins de 500 choristes venus de tout le Var, a enchanté des

Arènes pleines à craquer, séduisant les spectateurs conquis

au rythme des plus grands hits nationaux et internationaux.

FÊTE DE PORT-FRÉJUS

Fréjus a fêté son port… pour la 26 e fois, à l’occasion de trois

jours sous le thème « Défis marins, esprit d’équipe ». Danses,

concerts, démonstrations (water-jump, taï-chi-chuan…),

sardinade, procession et bénédiction religieuses n’ont laissé

aucun temps mort sur les trois jours de manifestation.

Concours

Instagram

Merci

à @leoboy83520

pour sa

participation

PORT-FRÉJUS TOUT EN COULEUR

Chaque lundi soir, durant tout l'été, le

ciel fréjusien s'est embrasé de la plus

belle des façons grâce au festival

d'Art pyrotechnique. Un spectacle

toujours aussi magique. Et aucune

barbarie ne doit plus jamais éteindre

l'émerveillement de nos enfants...


JOHNNY, CE CONCERT TANT ATTENDU

Il a marqué de sa griffe rock le début d'un bel été à Fréjus.

Samedi 2 juillet, la Base Nature a pris des allures de Woodstock comme

jamais. Une scène immense au bout de la piste d'atterrissage transformée

pour l'occasion en village rock avec Harleys et vieilles voitures américaines.

Le tempo est donné. Sous un soleil de plomb, la foule a grossi et rempli

gradins et fosse. 11 000 personnes venues assister au concert en plein air

de Johnny Hallyday, ce n'est pas rien. Une soirée où il a fait bon chanter

et danser pour l'une des dernières dates de la tournée Rester Vivant.

Et oui ! Ce concert-là, il a été terrible...

LE POINTU « VILLE DE FRÉJUS » REMIS À L'EAU

Les Voiles latines de Saint-Aygulf, association pour la Conservation du

patrimoine maritime méditerranéen, ont fait revivre dimanche 26 juin un

bel épisode de la tradition nautique de notre commune : la bénédiction du

pointu « Ville de Fréjus » suivie de sa remise à l'eau.

NOS BELLES NUITS AURÉLIENNES...

Le Festival des Nuits Auréliennes est le rendez-vous estival

incontournable pour les amateurs de théâtre. Irma la Douce,

Amok, Une Folie, L'Impresario de Smyrne, Le Fusible... Autant

d'œuvres de qualité qui ont été jouées entre le 18 et le 25 juillet.

Et une Master Class de grande qualité avec Francis Huster et

Steeve Suissa dans la cour de l'Evêché.

Fréjus le magazine n°15 # Septembre 2016 # Page 5


LA SUMMER VIBES SAINT-AYGULF,

PREMIÈRE DU NOM

Elle a été l'une des plus belles soirées de l'été.

Le 27 juillet, la place de Saint-Aygulf a

accueilli près de 6 000 personnes pour une

soirée electro hors normes. Jeunes et moins

jeunes ont dansé sur les sets de Matthieu Koss,

Sébastien Drums et la coqueluche des platines

de l'été 2016 : Kungs ! Sans oublier

Ace Morel, Nebat Drums…

Une soirée réussie et particulièrement

sécurisée grâce à une Police Nationale et

Municipale très présentes et à un service de

sécurité vigilant.

CE SOIR-LÀ, NOUS ÉTIONS

TOUS DES BLEUS

Un dimanche 10 juillet pas

comme les autres. Une équipe

de France en finale de l'Euro

2016 contre le Portugal. Des

Arènes à l'unisson. Et une

immense déception. Le

Portugal bat la France grâce à

un but d'Eder en prolongation

(1-0) et remporte le premier

Euro de son histoire.

... ET NOS CHALEUREUSES NUITS OFF

Les Nuits Off sont l'union harmonieuse de lieux inédits du cœur historique, d'une ambiance conviviale,

d'une programmation riche, et surtout d'une émergence de jeunes talents… Théâtre, concerts,

spectacles pour enfants et bien d’autres ont surpris le public dans des lieux typiques et atypiques.

LE LIEUTENANT COLONEL

RICHARD ISKANDAR DE RETOUR

À FRÉJUS

Retour en terre fréjusienne pour le Lieutenant

Colonel Richard Iskandar en tant que chef

du groupement Est, ici en compagnie de

Patrick Renard, adjoint à la Sécurité.


COLOR SUMMER : LA FÊTE EN COULEURS

Vendredi 12 août, la poudre a parlé... Mais la poudre festive, ludique,

celle qui vous transforme en arc-en-ciel de la tête aux pieds. Celle qui

vous fait danser jusqu'au bout de la nuit sur les sets de DJ. La

Color Summer a encore réussi son pari. Elle a transformé en dancefloor

géant nos belles Arènes en leur redonnant les couleurs de la jeunesse.

DU RODÉO AUX ARÈNES

Dimanche 3 juillet, les amateurs de cascade

en ont pris plein les yeux aux Arènes avec un

spectacle de rodéo de haute volée.

UNE FÊTE DU RAISIN DANS LA PLUS PURE TRADITION

Les traditions ne se perdent pas à Fréjus. La Fête du raisin

a attiré les foules dimanche 7 août, dans le cœur historique.

Avant la danse de la souche, les fidèles, nombreux, ont

assisté à la messe, chantée par la chorale de La Miougrano

et célébrée par Monseigneur Rey.

FRÉJUS, CAPITALE DE LA PÉTANQUE

Les Masters de pétanque ont fait étape aux Arènes le long week-end du 15 août.

Les festivités ont démarré avec une belle journée d'initiation dédiée aux familles le

dimanche. Place aux Masters jeunes le lundi, suivi du tournoi des gentlemen.

Mardi, spectacle garanti avec le tournoi principal des Masters et une belle victoire

(13 à 9) de l'équipe Robineau-Cano-Fazzino, sous les couleurs de Fréjus, devant

plus d'un millier de spectateurs !


ATTENTATS

Émotion et mobilisation

Discours du Sénateur-Maire de Fréjus, David Rachline, à l’occasion du rassemblement en hommage

aux victimes de l’attentat de Nice.

« Bruno VILANI,

Hugues MISMAQUE,

Christiane FABRY,

André RAFFAELLI.

Ces quatre noms, ces quatre habitants de

Puget-sur-Argens, ces hommes et cette femme,

que certains d’entre vous connaissaient peutêtre…

Ces voisins, ces amis, ces collègues,

ces frères, ces pères, cette mère… ne sont

plus…

Ce soir du 14 juillet, la haine à l’état pur, la

barbarie islamiste, l’intégrisme, assoiffé de

sang et de chaos a frappé, et a ôté la vie à 84

de nos compatriotes… (Deux personnes sont

décédées des suites de leurs blessures quelques

semaines plus tard, Ndlr.)

Aujourd’hui, quatre jours après, nous voici

réunis…

Réunis une fois de plus…

Réunis une fois de trop !

Les drapeaux en berne, les images de sang et

de terreur, les larmes sur nos visages, notre

peur se mélangeant à notre colère…

Cela se répète et cela nous ne l’acceptons

pas, nous ne l’acceptons plus !

On nous demande de nous habituer aux

carnages et aux massacres, et cela nous ne

l’acceptons pas !

On nous demande de prier, de nous recueillir

et de pleurer à chaque fois que nous relevons

les cadavres dans nos rues, et cela nous ne

l’acceptons pas !

On nous demande d’excuser nos dirigeants,

nos élites et nos gouvernants car ils n’ont pas

pu anticiper, et cela nous ne l’acceptons pas !

On nous demande plus de "vivre ensemble",

plus de migrants, plus d’immigration ; on nous

demande moins de patriotisme, moins de

courage, moins de France et de drapeaux…

Et cela nous ne l’acceptons plus !

Il est temps de se poser les bonnes questions,

de faire jaillir la vérité là où le doute et le

mensonge s’insufflent dans toute la société

française !

Qui a supprimé 13 000 postes de policiers,

de gendarmes et de douaniers ?

Qui a supprimé 50 000 postes dans l’armée

de France ?

Qui a réduit les moyens financiers et humains

des Services de Renseignement ?

Qui a favorisé l’immigration sans contrôle ?


attentats

Qui nous a imposé une société multiculturelle

à outrance ?

Qui nous lègue une société multiconflictuelle

où La Marseillaise est sifflée, le Tricolore brûlé

et les traditions millénaires bafouées ?

Qui a signé pour Schengen et bafoué le vote

du Peuple en 2005 ?

Qui a toléré le communautarisme, l’islamisme,

les armes et les drogues dans nos banlieues ?

Qui a fait Calais, Lampedusa, la Libye, l’Irak

et la Syrie ?

Il n’est plus l’heure des excuses, des mesurettes

et de la passivité !

J’ai d’ores et déjà pris des mesures

exceptionnelles à Fréjus et demandé le renfort

immédiat d’une compagnie de CRS comme

c’était le cas les années précédentes. Notre

sécurité n’est pas discutable, elle est la

première de nos libertés !

Il est temps d’anéantir l’islamisme, d’anéantir

le laxisme érigé en principe d’état, de

dénoncer les coupables directs et indirects,

de les trouver, de les prendre, de les traduire

devant la justice nationale et d’appliquer des

peines réelles, dures et concrètes !

Chers Fréjusiens, ce discours que je prononce

devant vous… dans les tourments d’une

France en guerre, attaquée jusque dans sa

chair, c’est un discours de mobilisation, de

reconquête, au‐delà du sang et des larmes, la

France et ses citoyens, qu’importe leurs

religions, leurs âges ou leurs métiers, doivent

se lever pour notre Passé, notre héritage,

notre présent, nos vies, notre avenir et nos

enfants !

Nous avons tous des devoirs !

Pas seulement notre armée, notre police et

nos pompiers dont je veux saluer ici la

mobilisation sans faille et le professionnalisme

à toute épreuve.

Oui, nous avons des devoirs, vis‐à‐vis de la

Mère Patrie, de la Terre charnelle,

vis‐à‐vis de toutes

ces familles qui ce

soir du 14 juillet ou

du 13 novembre,

ont perdu un fils, une

fille, qui lorsqu’il ou elle est tombé, chuchotait

encore maman…

Nous avons des devoirs vis‐à‐vis de ces

hommes et de ces femmes qui ont assumé la

vie et la mort, à ceux dont les regards ne se

sont jamais rendus… mais dont la voix s’est

éteinte dans le fracas de la barbarie islamiste.

Les "Je suis" ne veulent rien dire !

La France, veut tout dire, car la France n’est

pas un vain mot !

Que vive Nice, que vive Paris, que vive Fréjus

et que vive la France ! »

À l’issue du discours, une minute de silence en

hommage aux victimes de l’attentat de Nice

a été observée, suivie de l’hymne niçois

Nissa la bella et de La Marseillaise.

ULTIME HOMMAGE…

Éprouvant. Douloureux. Insupportable. Jamais la

barbarie ne nous avait atteints de si près. En ce

14 juillet, les terroristes ont frappé. Au cœur. Emportant

des vies. 86 au total. Quelques jours plus tard, le

26 juillet, le Père Jacques Hamel décédait, égorgé

dans son église de Saint-Etienne-du-Rouvray.

87 innocents qui viennent s’ajouter à une liste

d’innocents déjà bien trop longue.

87 innocents qui ne demandaient qu’à vivre en paix.

Parmi eux, Christiane Fabry, retraitée de la Ville de

Fréjus et son compagnon Hugues Mismaque.

Cette jeune grand-mère s’est envolée, avec son petit-fils

de 17 ans, André Raffaelli, lycéen au Muy, venu en

famille voir le feu d’artifice à Nice où résidait son

oncle, Bruno Villani, lui aussi mortellement touché.

Une famille décimée. Victime de la barbarie de Daesh.

Au nom des 87 âmes cruellement emportées, des

messes ont eu lieu. En la cathédrale Saint-Léonce, puis

à l’église Saint-Roch de Fréjus-Plage où se sont

déroulées les obsèques.

Un recueillement pour panser les plaies. Et adresser un

dernier hommage aux victimes, et à leur proches,

touchés de plein fouet.

Fréjus le magazine n°15 # Septembre 2016 # Page 9


sécurité

Mesures de renforcement

La sécurité, priorité affirmée dès

le début de la mandature, est

encore renforcée à Fréjus depuis

l’odieux attentat terroriste de

Nice. Sans attendre de directives,

de nouvelles dispositions ont été

arrêtées à l’initiative du Sénateur-

Maire pour renforcer la prévention

et la surveillance du territoire

communal. En particulier, depuis

la mi-juillet, la Police Municipale

a reçu de nouvelles consignes

pour la mise en œuvre de mesures

qui ont directement été

appliquées, et continueront à

l’être, lors des manifestations et

événements publics.

C’est le cas notamment des

marchés nocturnes et dominicaux

de Fréjus-Plage, où afin

d’empêcher toute intrusion de

véhicules, des plots en béton ont

été placés aux extrémités des

boulevards d’Alger et de la

Libération, tandis que des

camionnettes d’exposants sont

disposées en opposition pour

boucler le circuit. Les patrouilles

armées de surveillance de la

Police Municipale, de la Police

Nationale ainsi que des militaires

de l’opération « Sentinelle » ont

également été renforcées dans

ce secteur.

D’une manière générale, toutes

les manifestations et sites recevant

du public, outre une surveillance

accrue, ont fait l’objet de

nouveaux moyens. C’est

notamment le cas des Arènes,

dont les abords sont interdits à la

circulation lors des événements et

spectacles, tandis que des

« chicanes » sont désormais

disposées pour entraver le

parcours. Des contrôles aux

entrées, avec palpation des

spectateurs, et des effectifs

supplémentaires d’agents de

sécurité sont notamment inclus

dans ce dispositif, tant à l’extérieur

qu’à l’intérieur du site.

C’est sur ce même schéma que la

sécurisation a été developpée au

théâtre romain et sur la place de

Saint-Aygulf, qui accueillent

régulièrement un nombreux

public. « L’objectif, indique

l’adjoint à la sécurité, Patrick

Renard, est d’entraver et retarder

au maximum l’éventuelle mise en

œuvre d’un plan criminel et de

pouvoir le neutraliser dans les

meilleurs délais ».

Autre décision immédiate pour

optimiser la prévention et la

surveillance, le processus

d’implantation de caméras-vidéo a

été accéléré. Depuis juillet, une

dizaine de caméras

supplémentaires, reliées au centre

de contrôle, ont été activées dans

divers points stratégiques de la cité.

D’autres mesures vont suivre ces

prochaines semaines pour

accroître la sécurisation des

bâtiments et espaces publics. En

particulier pour ce qui relève des

établissements scolaires où des

dispositifs anti-intrusion adaptés à

chaque école sont prévus ainsi

que des mesures spécifiques

envisagées après accord des

responsables d’établissement.

POLICE MUNICIPALE

Les effectifs de la Police Municipale ont été portés à

70 agents, armés et dotés de gilets pare-balles. La Police

Municipale, mobilisée 7 jours sur 7, dispose d’une brigade

mobile en renfort des îlotiers, d’une brigade moto, d’une

brigade nautique et d’une brigade équestre.

OPÉRATION SENTINELLE

Fréjus bénéficie comme on a pu le constater, de l’opération

« Sentinelle ». Plusieurs patrouilles militaires armées assurent

désormais une présence quotidienne tant dans le centre‐ville que

dans les quartiers, et en fonction des événements, lors des

grandes manifestations publiques.


cérémonies

JOUR DE FÊTE NATIONALE

Police municipale, pompiers, CCFF, 21 e RIMa,

Anciens combattants... Tous ont fièrement défilé à

Fréjus-plage en ce 13 juillet. Une tradition à

laquelle la Ville est fidèle, dans le plus grand

respect des valeurs françaises. « Je crois que la

ferveur populaire autour de notre fête nationale

illustre l'attachement viscéral des Français à leur

drapeau et à leur Histoire », soulignait le

Sénateur‐Maire David Rachline à cette occasion.

JOUR DU SOUVENIR

« Nous sommes ici réunis dans le respect et le souvenir pour honorer

les actes d’hommes venus libérer la Terre de France », déclarait

David Rachline devant le monument aux Morts place Agricola, à

l'occasion de la commémoration du 72 e anniversaire de la libération

de la Provence, lors du débarquement du 15 août 1944. Plus tard dans

la journée, ambiance vintage avec la parade de la 36 e division du

Texas à Fréjus-plage et grand bal populaire dans le centre historique.

Fréjus le magazine n°15 # Septembre 2016 # Page 11


éducation

RÉFORME DES RYTHMES SCOLAIRES

Un nouveau dispositif

mis en place depuis la rentrée

Ce 1 er septembre, plus de 4 500 enfants ont

fait leur rentrée, répartis dans les 24 écoles

de la commune. Un chiffre en augmentation

qui a nécessité l'ouverture de cinq classes

supplémentaires.

Mais cette rentrée 2016/2017 est avant tout

celle du changement. Avec la nouvelle

organisation mise en place dans le cadre de la

réforme des rythmes scolaires.

UN SONDAGE RÉALISÉ

Un dossier enfin clos. Réjeté en 2014 par le

Rectorat, le vendredi après-midi libre a finalement

pu être mis en place pour cette rentrée.

C'est ainsi que l'ensemble de la réforme a été

revue. Un sondage réalisé auprès des

établissements scolaires a conclu en faveur de

ces nouveaux aménagements. Des

concertations avec le corps enseignant et les

parents d'élèves ont permis à la Ville, et plus

précisément à sa direction de l'Enfance et de

l'Éducation, d'y voir plus clair. Pour répondre

au mieux aux attentes des familles.

RÉDUIRE LA FATIGUE

Le conseil municipal a donc approuvé un

nouveau dispositif de tarifs et règlement des

activités périscolaires, entré en vigueur depuis

la rentrée.

(Plus d'informations sur le portail famille :

mairie-frejus.accueil-famille.fr)

Une organisation qui devrait, sur l'ensemble de

l'année scolaire, réduire la fatigue des enfants

et leur permettre de découvrir de nouvelles

activités. Pour leur épanouissement personnel.

LES NOUVEAUX HORAIRES

Élémentaires : les lundis, mardis et jeudis, fin

des cours à 16h, puis 45 minutes d'études

surveillées pour les familles qui le souhaitent.

Temps périscolaire de 16h45 à 18h30.

Maternelles : fin des cours à 16h10. Puis

activités périscolaires jusqu'à 18h30.

Le vendredi après-midi, animateurs, éducateurs

sportifs et intervenants assureront le périscolaire

jusqu'à 18h30.

Le matin, un temps d'accueil est mis en place

de 7h30 à 8h20.

LES TARIFS

Garderie du matin : 0,50 €/jour

Accueil périscolaire lundi mardi et jeudi :

0,75 €/j (maternelles) et 2 €/jour (élémentaires).

Vendredi après-midi : tarif établi en fonction

des revenus des parents et de la composition

de la famille.

GRATUITÉ DU MERCREDI

La municipalité met en place une garderie

gratuite de 11h30 à 12h15 pour les familles

qui souhaitent garder leur enfant l'après-midi,

mais ne peuvent pas être devant le portail de

l'école à 11h30.

Les enfants inscrits à l'accueil périscolaire du

mercredi seront pris en charge par les

animateurs et transportés sur leur lieu d'accueil

en bus, gratuitement.

(voir encadré ci-contre).

RESTAURATION SCOLAIRE

La société ELIOR, en charge de la restauration,

proposera, une fois par mois, un menu Bio, et

un « gâteau fait maison ».

De nombreuses animations (semaine du

goût, Noël, chandeleur, Pâques) seront

également organisées pour développer les

papilles des bambins.

Enfin, trois commissions de restauration se

tiendront dans l'année, en présence des

parents, élèves, directeurs, ATSEM (agent

territorial spécialisé des écoles maternelles).

Ceci dans un souci constant d'amélioration.

MATÉRIEL INFORMATIQUE

Après les vidéos projecteurs interactifs et

ordinateurs portables livrés l'an passé, la Ville

a fait le choix de mettre à la disposition de

chaque école un budget consacré au

développement du numérique. 90000 euros

seront ainsi répartis sur les 24 écoles (69000

pour les élémentaires et 21 000 pour les

maternelles). Chaque école a pu faire son

choix sur un catalogue établi en concertation

avec les inspecteurs de l'Éducation Nationale.


éducation

REDÉCOUPAGE DES SECTEURS PÉRISCOLAIRES

Pour conserver une cohérence à l'échelle

du territoire, un découpage en quatre

secteurs des centres de loisirs des

mercredis et des vacances a été défini.

À noter qu'un service de transport est mis

en place pour l'acheminement des enfants

vers leurs centres respectifs.

Secteur 1 : ALSH Aqueduc (6-12 ans) et

DOLTO (3-6 ans).

Maternelles Aulézy, Dolto, Les Oliviers.

Primaire Balzac. Élémentaires Turcan,

Les Chênes.

Secteur 2 : ALSH Kerjean (3-12 ans).

Groupe scolaire René-Char, maternelles

Valescure et Les Moussaillons,

élémentaires Fabre et Giono, groupe

scolaire Aubanel.

Secteur 3 : ALSH Aurélien (3-12 ans).

Groupe scolaire Aurélien, maternelle

Villeneuve, élémentaire Les Eucalyptus.

Secteur 4 : ALSH Paul‐Roux (3-12 ans).

Maternelles et élémentaires Caïs,

Paul‐Roux et Jean‐Monnet.

DE DÉCOUVERTE EN DÉCOUVERTE

Durant le premier trimestre, les activités

périscolaires seront axées sur la Citoyenneté. En

partenariat avec de nombreux intervenants

extérieurs, liés au tissu sportif, culturel, associatif

artistique... Les enfants auront ainsi le loisir de

toucher à tout.

LES ÉLÉMENTAIRES

Septembre : jeux de connaissance, élaboration

des règles de vie, atelier citoyenneté, prévention

de la violence et du harcèlement, découverte de

son environnement.

Octobre : projets intergénérationnels (jardin,

poterie...), projets sur le festival de l'air, sensibilisation

au respect du handicap, découverte des sciences.

Novembre : sensibilisation aux Droits de l'enfant

avec l'UNICEF, festival de jeux de société,

découverte des techniques et outils de

communication et atelier prévention (permis

Internet).

Décembre : « Décore ta Ville » avec le Circuit des

Métiers d'art, participation au Téléthon.

LES MATERNELLES

Jeux de connaissances, parcours moteurs, jeux de

ballons, festival de marionettes (à doigts, à fils),

théâtre d'ombres, kamishibaï, préparation des

festivités de Noël.

LE SPORT, UNE PRIORITÉ

Se défouler, découvrir une discipline, un

sport collectif, partager, se concentrer... le

sport est un vecteur d'intégration crucial

dans la journée d'un élève.

C'est ainsi que cette année, les Écoles

municipales des sports organiseront de

nombreux rendez-vous. Définis comme suit :

le mardi et jeudi, de 16h à 17h30, les CE

et CM auront la possibilité, à raison de

36 élèves par centre (Villeneuve, centre‐ville,

Tour-de-Mare, Fréjus-plage, Caïs, Gabelle et

Saint-Aygulf), de se rendre sur des

installations sportives.

Les CP, pour leur part, à raison de 28 élèves

maximum, répartis équitablement entre le

groupe Aurélien et H.‐Fabre, prendront la

direction de la salle H.‐Fabre, le lundi, de

16h à 17h30.

ACCUEILS DE LOISIRS : PLACE À LA FÊTE

Au regard des événements, et pour des

raisons de sécurité, la grande fête des

accueils de loisirs de la ville,

traditionnellement organisée au centre

de la Farigoulette, au cœur du parc de la

villa Aurélienne, était cette fois

délocalisée dans cinq des sept structures

communales (Kerjean, Valescure,

Aqueduc et Aulezy, Hippolyte‐Fabre et

Moussaillons et Balzac pour le quartier

aygulfois). La fête aura donc bel et bien

eu lieu, belle comme chaque année,

entre jeux de kermesse et jeux d’eau,

chorégraphies et démonstrations apprises

au long de ce premier mois de vacances.

Fréjus le magazine n°15 # Septembre 2016 # Page 13


éducation

Plus de 500 000 euros

de travaux dans les écoles

Rénover, aménager, créer… En cette

rentrée 2016, plusieurs centaines de

milliers d'euros de travaux de

rénovation ont été engagées dans les

groupes scolaires. Un chantier qui

vient s’ajouter aux réfections déjà

réalisées tout au long de l’année,

comme, par exemple, les mises aux

normes des aires de jeux. Voici le

détail des travaux réalisés dans les

écoles cet été :

LES MATERNELLES

À Paul‐Roux

• Climatisation des dortoirs

• Peintures.

À Dolto

• Climatisation des dortoirs

• Réfection de la toiture

• Installation de dalles isophoniques

au plafond.

À Valescure

• Climatisation des dortoirs

• Changement des stores

• Peintures

• Recoupe de poutres sur la toiture

• Application de fongicide sur la

charpente.

• Travaux sur les préfabriqués.

À Jean‐Monnet

• Peintures.

Aux Moussaillons

• Changement des fenêtres.

À Aubanel

• Pose d’enduit sur le mur du préau

• Aménagement des wc enfants.

À Caïs

• Réfection des enrobés de la cour

• Réaménagement de la plonge

• Installation d’un système électronique

contre le vol.

LES ÉLÉMENTAIRES

À Aubanel

• Changement des rideaux et stores

• Réparation des gouttières.

À Caïs

• Réfection des jeux

• Réfection du toit terrasse

• Câblage des vidéo‐projecteurs

• Travaux sur les préfabriqués.

À Aurélien

• Câblage des vidéo‐projecteurs.

CHANGEMENTS DE DIRECTION

• M. Pérignon prend la direction de l'école élémentaire

Aubanel en remplacement de Mme Cayrou.

• Mme Caldeï, précédemment sur Saint-Raphaël,

prendra la direction de l'école maternelle

Les Moussaillons, en remplacement de Mme Sigut.

• M. Jean revient sur Fréjus pour prendre la direction de

l'école maternelle Dolto en remplacement de Mme Bartz.

• Mme Boyer remplace Mme Witlib à la direction de

l'école maternelle Aurélien.

• Mme Gilles remplace M. Borg à la direction de l'école

maternelle Les Oliviers.

• M. Borg assure désormais la direction de l'école

élémentaire Turcan en remplacement de M. Varaldi,

parti à la retraite

CINQ NOUVELLES CLASSES

Fréjus rajeunit. La preuve ? Cette année, pas moins de cinq

ouvertures de classe ont été actées, à la maternelle Aubanel et

Aurélien, à l'élémentaire Aubanel et Giono et à la primaire Balzac.

D'où la nécessité d'engager quelque 230 000 euros de travaux

supplémentaires, pour réaliser les aménagements et équiper les

salles en mobilier.


seniors

Une semaine

pour faire société à tout âge

C'est une semaine qui se tisse comme un lien

social et intergénérationnel. Si, à l'origine, la

Semaine Bleue, créée en 1945, avait pour

but de venir en aide aux « vieillards » grâce à

des quêtes et des collectes, elle est aujourd'hui

un condensé de toutes les actions qui sont

faites par et pour les seniors.

Du lundi 3 octobre au vendredi 7 octobre,

l'édition 2016 de la Semaine Bleue donnera

un aperçu de toute la richesse des échanges

de savoir, de savoir-faire et de solidarité entre

les différentes générations. « C'est un

événement important et attendu par nos

seniors », souligne Jocelyne Montési, adjointe.

« Un moment privilégié pour se retrouver,

échanger, découvrir des activités. Mais aussi

pour lutter contre l'isolement, qui gagne vite

du terrain. Tant que nous sommes actifs, nous

avons le sentiment d'être utile à la société, de

trouver notre place, de représenter quelque

chose. Mais une fois passé de l'autre côté,

certaines personnes se laissent vite envahir

par l'isolement », argumente l'élue.

La retraite ! Combien de fois dans une vie

dit‐on « Cela je le ferai à ma retraite ! », ou

encore « Vivement la retraite que nous ayons

le temps de faire des choses ».

Sauf que, parfois, la retraite ne ressemble pas du

tout au tableau idyllique que l'on peut s'en faire.

Perte du conjoint, maladie, ou simplement mal

de vivre, l'isolement peut vite gagner. Et

devenir l'antichambre de la désespérance.

L'équipe du CCAS le constate chaque jour, et

en fait son cheval de bataille.

Pas une semaine sans que des activités ne

soient organisées pour nos seniors.

UNE SEMAINE BIEN REMPLIE

Et le programme de cette année a encore été

revu à la hausse question qualité !

Toute l'équipe du CCAS s'est penchée dessus

pour qu'il soit le plus complet et le plus

diversifié possible.

Car il faut les chérir nos seniors.

Ils ont été en leur temps des parents qui ont

éduqué leurs enfants, avec des valeurs.

Ils ont été aussi des actifs qui ont contribué à

la vie économique.

Et nous aussi serons un jour ces seniors. Alors

ne les oublions pas et portons leur attention.

Pas seulement une semaine par an.

Inscriptions entre le 19 et le 30 septembre, à

l'accueil du CCAS. Pour tout renseignement,

téléphoner au 04.94.17.66.20.

CCAS DE FRÉJUS

305, avenue Aristide-Briand

Bât. Le Kipling

Du lundi au vendredi

De 9h à 17h

04.94.17.66.20

LE PROGRAMME

Lundi 3 octobre

• de 10h à 12h : relaxation et ostéopathie

au centre d'animation de Villeneuve.

• de 14h à 17h : atelier floral au centre

d'animation de Villeneuve.

Mardi 4 octobre

• de 10h à 11h : visite du Vivier. Point de

rendez-vous au CCAS.

• de 15h à 17h : rencontre cycle Santé

Bien vivre chez soi, au théâtre du Forum.

• 17h30 à 19h : pièce de théâtre Bien

vivre chez soi (1) suivie d'un apéritif

dinatoire, au théâtre du Forum.

Mercredi 5 octobre

• de 10h à 12h : art thérapie, découverte

de l'expression artistique à travers la

peinture, au centre d'animation de

Villeneuve.

• 14h : marche nordique.

• 16h : exposition du potier Dominique

Zumbo, au musée d'Histoire locale.

À 12h, déjeuner-buffet réservé aux seniors

du quartier de Saint‐Jean‐de‐Cannes.

Jeudi 6 octobre

• 10h : présentation de la Maison

Marianne (structure immobilière qui

regroupe seniors et jeunes actifs) à

l'espace municipal de Port-Fréjus.

• 12h30 : déjeuner sur Saint-Aygulf suivi

d'une balade en bord de mer.

Vendredi 7 octobre

• 10h : conférence sur la sophrologie, à

la Villa Aurélienne.

• 14h : après-midi dansant, salle Igesa.

1

En partenariat avec le CCAS de

Saint‐Raphaël et la compagnie Entract' pour

la pièce de théâtre.

Fréjus le magazine n°15 # Septembre 2016 # Page 15


Var-Matin salit notre ville

École de musique : censure orchestrée…

C'est une polémique artificielle,

une de plus, qui a été créée de

toute pièce entre une fraction de

l'opposition locale et Var-Matin, le

samedi 13 août à propos de

l'école de musique. Songez donc,

au plus fort de l'actualité estivale,

visiblement en mal d'inspiration, le

chef localier de la gazette, Eric

Farel, a extirpé de son armoire un

vieux courrier acide à propos du

choix du nouveau directeur de

l'école de musique de Fréjus. Sur

une page, pas moins, un véritable

réquisitoire a ainsi été dressé à

l’encontre de cette décision, en

mettant notamment en exergue

l’appartenance politique du

candidat retenu. Et pourquoi pas,

au stade de cette inquisition

discriminatoire, contraire à tout

respect élémentaire dû à la

protection de chaque citoyen, son

appartenance ethnique ou

religieuse !

TRANSPARENCE…

ET OMISSION !

Pourtant la procédure de

désignation avait été évoquée en

toute transparence en conseil

municipal public de Fréjus,

quelques semaines plus tôt, lors

des questions orales. Pour autant,

le « quotidien » n'en avait pas

rendu compte, bien qu'étant

représenté à la séance. C'est dire

l'importance du sujet et « l'urgence »

d'y consacrer ensuite arbitrairement

et exclusivement à charge une

page entière, non sans censurer

ce même jour annonces et

comptes-rendus des manifestations

et nombreuses festivités fréjusiennes

programmées...

Il disposait pourtant de toutes les

précisions fournies par l'adjointe à

la culture, Mme Auloy, concernant

le choix de M. David Artel comme

nouveau directeur de l'école de

musique, suite au départ de

l'ancien titulaire du poste.

À savoir « que l'association

gestionnaire de l'école a passé

une annonce pour pourvoir ce

poste, à laquelle de nombreux

candidats ont répondu. Puis, après

examen, a procédé à l'audition de

plusieurs d'entr'eux. La Ville,

membre du comité de sélection a

fait part de sa préférence pour un

candidat. Dans la mesure où

l'association perçoit au titre de son

action 750000 euros de

subventions et que sa seule activité

concerne la gestion de cette école,

il est légitime que la municipalité

émette un avis, sachant que

l'association

demeure

juridiquement décisionnaire ».

Concernant le candidat, Mme

Auloy a également précisé qu'il

dispose d'un diplôme de

professeur de musique, est

assistant d'enseignement

artistique principal de 1 re classe,

ce qui dans l'administration

donne vocation à diriger une

école non agréée, qu'il dirige

déjà depuis onze ans une école

municipale de musique dans le

département, est titulaire, entre

autres d'un master en musicologie,

médaille d'or du conservatoire

régional de Nice... Un curriculum

bien étoffé, l'Adjointe à la Culture

précisant lors de ces mêmes

débats que si l'intéressé ne

dispose pas de « certificat

d'aptitude » celui ci n'est en aucun

cas obligatoire pour diriger une

école non agréée.

Enfin, s'agissant de la politique

de la Ville, elle a notamment

rappelé « qu'elle entend continuer

à soutenir l'enseignement de la

musique à Fréjus, notamment

auprès des jeunes, et en dépit

des contraintes budgétaires, les

moyens importants consacrés à

l'école de musique n'ont jamais

été remis en question depuis

2014. Nous souhaitons voir

l'école prendre une dimension

supplémentaire pour accueillir

encore davantage de jeunes et

développer, dans un contexte

plus général, des événements

autour de la musique tels que

"Fréjus, talents classiques" initié

l'année dernière ».

Ces précisions, consignées dans

le procès‐verbal officiel de la

séance du Conseil Municipal, ont

été volontairement passées sous

silence. Info ou censure orchestrée ?


BILLET

de Williams AUREILLE

Adjoint à la Communication

et Directeur de la publication

Frappés d’Interdits !

Une longue série d’événements fréjusiens a été

frappée d’interdits dans ce journal, au mépris des

organisateurs, associations, entreprises, et

collectivités engagés dans leur organisation. De fait,

aucune annonce ni compte-rendu de ces événements,

pourtant rendus publics par voie de communiqués,

internet, réseaux sociaux, affichage etc… n’ont été

publiés sur la grande majorité de la programmation.

Et pourtant, le public fréjusien, ignoré lui aussi par

l’information qui lui est théoriquement due, a répondu

plus que favorablement par sa présence aux

différents rendez-vous.

• 10/07 : inauguration à Saint‐Aygulf du bateau

Ville de Fréjus par l’association des Voiles Latines,

et lancement de la saison touristique. Censuré.

• 10/07 : finale de l’Euro dans les Arènes de

Fréjus. La plus grande fans zone de la Côte d’Azur,

5 000 participants ! Censuré.

• 28/07 : Summer Vibes à Saint‐Aygulf, avec

Kungs. Plus de 6 000 personnes pour un concert

unique, qui a en outre engagé un dispositif

exceptionnel pour garantir sa sécurité. Censuré.

• 10/07 - 14/08 : Art en Liberté, exposition

internationale et manifestations culturelles à travers

la ville et à la Villa Aurélienne. Pendant plus d’un

mois, participation d’un très nombreux public,

vente d’œuvres en hausse, et nombreux articles..

dans les revues culturelles ! Censuré.

• 23/07 : ouverture de la Surf Academy à la

Base Nature. Pas une seule mention, sinon celle

de la polémique antérieure. Mais affluence de

très nombreux jeunes pratiquants locaux et

touristes. Une « première » sur la Côte d’Azur !

Censuré.

• 10/08 : Feria dans les Arènes (lire par ailleurs).

Ni annonce, ni compte-rendu dans Var-Matin…

Mais le journal du groupe La Provence classe la

manifestation à son tableau d’honneur ! Censuré.

• 12/08 : Color Summer, grande fête dans les

Arènes de Fréjus en présence de 5 000 participants

enthousiastes. Censuré.

• 15/08 : cérémonie‐anniversaire du

Débarquement place Agricola en présence des

autorités et des Anciens Combattants, et défilé de

la 36 e Division du Texas à Fréjus‐plage. Des

milliers de spectateurs. Censuré.

Liste non exhaustive…

FAUSSES RUMEURS…

• Concert de Johnny Hallyday : malgré un démenti

officiel de la Ville sur le sujet, le quotidien a publié

à plusieurs reprises des rumeurs et allégations

mensongères selon lesquelles le concert de

J. Hallyday aurait généré des coûts supplémentaires

à charge de la collectivité. Le communiqué de la

Ville a été censuré. Tout comme les précisions

apportées à un article polémique et arbitraire de

Philippe Michon, concernant un prétendu

abattage d’arbres pour le même concert. Les

précisions, sans effet, ont pourtant bien été

apportées qu’il s’agissait de replantations, dont

on peut toujours vérifier l’exactitude. Censuré.

• ZAC des Sables : la Ville mise en cause par des

riverains pour nettoyer ce secteur a déjà engagé

des opérations dans ce sens. Pas de trace de

l’info dans cet organe. Censuré.

Liste non exhaustive…

MONOPOLE...

ET ÉTHIQUE

Entreprise monopolistique issue de

la fusion de Nice-Matin et

Var‐Matin République qui

paraissaient alors en concurrence

dans le Var, cet organe a connu un

déclin qui s’est soldé fin 2014 par

sa mise en redressement judiciaire.

Sa gestion est passée ensuite sous

forme de SCIC, coopérative à

dominante syndicale. L’entreprise,

qui a procédé à plusieurs dizaines

de licenciements dans sa rédaction

et divers postes, s’est depuis

quelques temps adjoint un

investisseur étranger et bénéficie

de fonds publics (état, prêt région,

soutien de certaines collectivités…).

Sur les censures, omissions, choix

arbitraires, désinformations, ce

que dit la charte des journalistes :

« Le droit du public à une

information de qualité, complète,

indépendante et pluraliste, rappelé

dans la Déclaration des droits de

l’homme et la Constitution

française, guide le journaliste dans

l’exercice de sa mission. Cette

responsabilité vis-à-vis du citoyen

prime sur tout autre… Le journaliste

tient l’accusation sans preuve,

l’intention de nuire, l’altération des

documents, la déformation des

faits, le mensonge, la manipulation,

la censure et l’autocensure, la non

vérification des faits, pour les plus

graves dérives professionnelles ».

(extrait de la charte d’éthique

professionnelle des journalistes

SNJ.1918/38/2011)

Une charte dont on peut constater

qu’elle est largement bafouée par

certains, au détriment de Fréjus et

de ses Citoyens…


Intifada… sur la Feria

La Feria organisée dans les Arènes de Fréjus le

12 août a quasiment été lapidée par le quotidien

qui s’est livré à une « intifada » d’une page. Sous

la signature de Carine Bekkache, l’événement

qui n’a bénéficié d’aucune annonce informative

préalable, a fait l’objet d’une attaque en règle

pour relayer exclusivement la manifestation

d’une trentaine d’opposants à la corrida devant

la mairie. Une manifestation désormais

chronique chaque année, bien que toute mise à

mort et banderilles soient interdites à Fréjus

depuis plusieurs années. L’article ne se référait

pas davantage au communiqué de presse du

Sénateur-Maire s’opposant lui-même à la mise à

mort et garantissant des jeux et spectacles taurins

dans le respect des animaux. Une page pour

30 manifestants… et pas une seule ligne sur la

Feria elle-même, qui dans la journée et en soirée

rassemblait plus d’un millier de participants aux

diverses manifestations et spectacles proposés.

Objectivité ou ostracisme ?

Photo ci-contre : franc succès de la feria aux

Arènes de Fréjus avec plus d'un millier de

spectateur.

Photo ci-dessus : la manifestation anti-corrida

n'a rassemblé qu'une petite poignée d'opposants.

Photo ci-dessous : même le quotidien

La Provence a mis à l'honneur la feria de Fréjus.

Immigrés : les amalgames de la rédaction…

Dans son édition du 19 août, toujours sous la même signature E. F, une

accusation grave et discriminatoire a été portée contre la ville de Fréjus

où, selon cet organe, la démocratie ne serait pas respectée… Cela au

prétexte qu’il n’a pas été donné suite à une demande de participation au

forum des associations fréjusiennes prévu le 4 septembre émanant de

l’association de solidarité avec les travailleurs immigrés du Var (ASTI Var).

Pour soutenir son propos, l’auteur cite le responsable de l’association

qui, selon lui, serait « apolitique »… Une désinformation manifeste : outre

de militer pour favoriser l’immigration et le communautarisme qu’elle

entraîne, l’ASTI en question est notoirement engagée politiquement avec,

dans ses responsables, des candidats ouvertement étiquetés.

Il ne pouvait être opposé qu’une fin de non-recevoir à cette association,

comme à celles de toutes tendances qui tenteraient d’abuser et détourner

de sa vocation ce Forum des associations valorisant les seules activités

culturelles et sportives de Fréjus. Ce type « d’amalgame » d’une prétendue

information dont cet organe se fait la spécialité ne remet pas en question

cette ligne de conduite.


Fréjus-plage :

la future base nautique dévoilée

urbanisme

Longtemps annoncée sous l'ancienne

mandature, la base nautique est toujours

restée à l'état de projet. Le 25 juin dernier, la

population était conviée, salle Hippolyte‐Fabre,

à découvrir la future base nautique, qui

viendra en lieu et place de l'actuelle, à

Fréjus‐plage (vieille de 42 ans !).

Cette nouvelle réalisation, avait été inscrite

par le Sénateur-Maire David Rachline, à son

arrivée, comme une priorité.

Deux ans plus tard, le chantier est prêt à être

lancé, pour permettre aux pratiquants, enfants,

adultes, seniors âgés de 8 à 80 ans, de

bénéficier d'un accueil adapté dans des

conditions optimales.

Indispensable quand on sait que la structure a

accueilli, sur la seule année

scolaire 2014/2015, plus de 1 200 élèves

(primaires, collèges et lycées confondus) sur le

site, avec un nombre de 7 464 sorties en mer.

Toutes vacances scolaires confondues, pas

moins de 3 661 personnes sont ainsi passées

par la base, avec 22 205 sorties en mer. Parmi

les pratiquants, il est important de préciser que

plus de la moitié des inscrits habitent à Fréjus.

26 % y ont leur résidence principale, 24 %

possèdent une résidence secondaire.

Et c’est également sans compter sur la

réputation de la base nautique de Fréjus, plus

gros centre de formation de moniteurs

fédéraux en Méditerranée et parmi l’un des

plus importants de France !

900 M 2 INTÉGRÉS DANS LA CHARTE

ENVIRONNEMENTALE

Tous seront donc ravis de pratiquer leur

discipline au sein d'une structure parfaitement

aménagée, dans des conditions de sécurité

parfaites. Ainsi, au total, c'est un nouveau

bâtiment de 900 m 2 , répartis comme suit, qui

sera opérationnel :

• Un espace d'accueil du public : 502 m 2

HAUTE QUALITÉ ENVIRONNEMENTALE…

Au plan environnemental, d'importants efforts seront faits :

• conception bioclimatique ;

• capteurs solaires thermiques pour le préchauffage de l'eau chaude sanitaire ,

• chauffage thermodynamique des locaux de travail ;

• confort acoustique.

• Des locaux destinés au stockage et au

matériel : 398 m 2

Dans l'enceinte, seront aménagés : un pôle

accueil, une salle de cours, une infirmerie,

huit vestiaires avec sanitaires pour les

stagiaires, deux locaux de stockage, un

espace bureau pour l’équipe, des vestiaires

avec sanitaires pour les moniteurs.

Autant d'aménagements prévus en fonction de

critères d'aménagement clairement identifiés :

• intégration optimale à l'environnement

proche ;

• conformité à la charte architecturale du front

de mer ;

• structure bois démontable posée sur des

fondations constituées de plots ou de pieux

béton ;

• façades revêtues d'un bardage bois traité et

panneaux en plaque.

LIVRAISON POUR L'ÉTÉ 2017

La base nautique, présentée à la population,

sera réalisée selon l'échéancier suivant :

la démolition de l'ancienne base nautique

débutera fin novembre 2016, le démarrage

des travaux de la nouvelle structure étant

planifié pour le premier trimestre 2017, pour

une livraison au début de l'été 2017.

Coût prévisionnel de l'opération : 1,5 M€.

Fréjus le magazine n°15 # Septembre 2016 # Page 19


conseil express

CONSEIL MUNICIPAL

23,1 millions d'euros

au budget supplémentaire

Retrouvez les principales délibérations adoptées lors des séances publiques du Conseil Municipal de Fréjus

qui se sont déroulées le 22 juin et le 25 juillet 2016.

APPROBATION DU BUDGET

SUPPLÉMENTAIRE 2016

Le compte de gestion et le compte administratif

2015 de la Ville ont été approuvés par le

Conseil Municipal en séance publique du

22 juin. Le compte administratif présente un

résultat de clôture de 7,61 millions d’euros,

dont 3,31 M€ en excédent de fonctionnement

et 4,29 M€ en excédent d’investissement. Un

« bon compte » qui permet notamment

d’observer une diminution des charges

financières de la ville de 6,3 % et des charges

à caractère général de 0,93 %. L’exercice

dégage ainsi un report d’excédents de

3,3 M€.

Quant au budget supplémentaire 2016,

adopté ensuite, il s’établit à 23,1 M€ dont

4,22 M€ en section Fonctionnement et

18,88 M€ qui seront affectés en section

Investissement.

CLASSE SUPPLÉMENTAIRE

À SAINT‐AYGULF

Le Conseil a approuvé une demande

d‘autorisation de travaux en faveur du groupe

scolaire Balzac à Saint-Aygulf pour répondre

à la demande de l’Éducation Nationale

d’ouvrir une classe supplémentaire dans cette

école. Le projet consiste notamment en la

création d’une classe de 65 mètres carrés et

d’une salle polyvalente de 43,5 mètres carrés.

GRATUITÉ DES SANITAIRES PUBLICS

Changement d’usage dans l’utilisation des

sanitaires publics. Désormais, au terme d’une

délibération approuvée par le Conseil, elles

seront gratuites pour les usagers. La convention

passée avec la société JC Decaux pour

l’installation de ces sanitaires publics,

accessibles aux personnes à mobilité réduite

sera révisée dans ce sens.

RÉAMÉNAGEMENT DU FRONT

DE MER ET DE LA BASE NAUTIQUE

Le jeudi 28 juillet, le Conseil Municipal a

notamment adopté une série de dispositions

et mesures concrétisant l’engagement de

plusieurs actions locales. En particulier,

l‘engagement d’études pour le réaménagement

du front de mer et la construction de la future

base nautique de Fréjus-plage.

La première délibération, adoptée à

l’unanimité, prévoit la mise en valeur de son

front de mer Sud sur les boulevards d’Alger et

de la Libération, en procédant à un

élargissement et à une rénovation complète

du trottoir, de la voirie, des accès aux plages,

du mobilier urbain et des éléments paysagers.

Il a été précisé que ce projet, une fois ces

grands axes définis, fera l’objet d’une

concertation avec les habitants. Les procédures

d’études techniques et administratives

nécessaires à la mise en œuvre du projet vont

donc être lancées.

Une autre délibération concernant

Fréjus‐plage, adoptée également à

l’unanimité, porte sur l’autorisation d’urbanisme

en vue de la réalisation de la future base

nautique. Le projet, présenté publiquement le

25 juin et favorablement accueilli, prévoit

rappelons-le, la réalisation pour 2017 d’une

nouvelle base nautique de 900 m 2 , hauteur

maximale de 4 mètres, de deux bâtiments

démontables , abritant pôle d’accueil, salle

de cours, vestiaires, infirmerie, locaux

techniques et de stockage.

LOGEMENTS : PROCÉDURES

ENGAGÉES À POURCIN ET GALLIENI

Les procédures administratives des deux

dossiers concernant la réalisation annoncée

de programmes de logements à Pourcin et

Gallieni ont été approuvées. Il s’agissait dans

les deux cas d’autoriser le déclassement des

terrains concernés, préalable à la poursuite

de l’opération. Il est à rappeler que l’opération


40 PLACES DE STATIONNEMENT SUPPLÉMENTAIRES VONT ÊTRE

CRÉÉES DANS LE PROLONGEMENT DU PARKING DE LA PORTE D'ORÉE

à Pourcin prévoit la réalisation de

90 logements dont 50 % de logements

sociaux, pour une surface plancher de

5500 m 2 ; et à Gallieni de 140 logements

dont la moitié également à destination sociale.

Lors des débats, il a notamment été précisé que

ces programmes doivent répondre à la

demande de la population fréjusienne, mais

également aux objectifs de construction

imposés par la Préfecture qui a dressé un

constat de carence sur les retards antérieurement

accumulés au titre de la loi SRU.

commises par les mineurs.

EXTENSION DU PARKING

DE LA PORTE D’ORÉE

Afin de développer l’offre de stationnement

public dans le cœur historique, la Ville va

réaliser une extension du parking public de la

Porte d’Orée. Le projet passe par l’acquisition

d’une propriété sur le site de 1455 m 2 , dont le

Conseil a approuvé l’achat au prix de

410 000 €. La maison existante, qui dispose

de 141 m 2 de surface, avec garage et locaux

techniques, ne serait pas démolie et affectée

à des services publics. Cette opération

permettra la création de 40 places de

stationnement supplémentaires, portant la

capacité totale du parking à 117 places.

SÉCURITÉ : RAPPEL À L’ORDRE

L’action, déjà engagée en matière de sécurité,

au niveau du Conseil local de Sécurité et de

Prévention de la délinquance, va être

prolongée par la mise en œuvre d’une

procédure supplémentaire de « rappel à

l’ordre » approuvée par le Conseil Municipal.

Il va permettre de définir les modalités

d’application et d’organisation de ce nouveau

dispositif entre le Maire de la commune et le

Procureur de la République. Cette procédure,

notamment, s’appliquera aux faits portant

atteinte au bon ordre, à la sûreté, la sécurité,

la salubrité publique et diverses « incivilités »

LA VILLE VA ACQUÉRIR DES PASSERELLES FORESTIÈRES EN BORDURE DE LA ROUTE

DU GARGALON DANS UNE DÉMARCHE DE PROTECTION ENVIRONNEMENTALE

ENVIRONNEMENT : ACQUISITION

FORESTIÈRE AU GARGALON

La Ville va acquérir des parcelles forestières

dans le site naturel classé de l’Estérel en

bordure de la route du Gargalon, au lieu‐dit le

« Fouricatou ». L’opération, en accord avec la

SAFER, porte sur 77715 m 2 , au prix de

25000 €. Elle s’inscrit dans une démarche de

protection du patrimoine environnemental

pour étendre la forêt communale, et en cas de

besoin de disposer d’une zone « de

compensation de la tortue d’Hermann »

destinée à la protection de cette espèce.

CONSEILS DE QUARTIER : LE CALENDRIER DU 2 E SEMESTRE

Dans le cadre de la politique de proximité,

les conseils de quartier œuvrent au quotidien

dans chacun des quartiers de la ville. Ils se

réunissent deux fois par an, lors de sessions

permettant un point sur les dossiers en cours

ou à venir.

Une deuxième série de réunions est prévue

au cours de ce second semestre 2016, du

11 octobre au 28 novembre. Voici le

calendrier de ces réunions, susceptible de

modifications.

• GaVaMa : mardi 11 octobre, 18h30,

salle de réunion de la Halle Sainte-Croix ;

• Caïs-Capitou : vendredi 14 octobre,

18h30, salle de Caïs‐Malbousquet ;

• Port-Fréjus : lundi 17 octobre, 18h30,

espace municipal de Port‐Fréjus ;

• Villeneuve : jeudi 20 octobre, 18h30,

maison de quartier de Villeneuve ;

• Fréjus-plage : lundi 24 octobre, 18h30,

salle du Sextant ;

• Tour de Mare : mercredi 26 octobre,

18h30, maison de quartier TdM ;

• Agachon : jeudi 17 novembre, 18h30,

salle Prévert, HLM Agachon ;

• Gabelle : jeudi 24 novembre, 18h30,

mairie annexe de La Gabelle ;

• Saint-Aygulf : lundi 28 novembre,

18h30, salle Charles-Denis ;

• Estérel (Saint-Jean de Cannes) : en

attente.

Fréjus le magazine n°15 # Septembre 2016 # Page 21


travaux

Grand nettoyage

au quartier des Sables

Après des années de tergiversations diverses, et un début de polémique au cœur de l'été, la grande opération

de nettoyage visant à apporter un cachet plus digne au quartier des Sables connaîtra son dénouement

durant ce mois de septembre.

Une page se tourne au cœur du quartier des

Sables, sur cette vaste zone de 20 hectares

entre Fréjus-plage (et la voie ferrée) et la

Magdeleine. D’ici quelques jours seront

entamés les ultimes travaux de désamiantage

et démantèlement des anciens garages Fiat.

Courant août, sur ce même site, avaient été

évacués les déchets regroupés en avril, lors

d’une grande opération de nettoyage initiée

par les services de la municipalité.

PREMIÈRE INTERVENTION

EN SEPTEMBRE 2015

Après qu’elle soit intervenue en

septembre 2015 à proximité, sur un terrain

propriété de la SEM « Fréjus Aménagement »,

et sous le pilotage de celle-ci, pour procéder

à l’évacuation là aussi d’une centaine de

tonnes d’immondices, la ville de Fréjus avait

effectivement lancé en avril 2016 une

2 e opération de nettoyage sur deux autres

sites – privés – du quartier des Sables.

ARRÊTÉ DE PÉRIL IMMINENT

Si elles poursuivent le même objectif final, les

deux opérations se sont en revanche révélées

différentes dans leur réalisation.

À la faveur d'un arrêté de péril imminent,

délivré par un expert judiciaire, la Ville a pu

intervenir sans délai sur le terrain à l’arrière de

Gifi, près de la rue Savournin, et qui abritait en

son temps la filiale Méditerrannée de la société

de construction d’infrastructures routières Colas.

L’entreprise Sofovar (groupe Sclavo) avait ainsi

été mandatée pour collecter et évacuer

plusieurs centaines de tonnes d’encombrants,

et démolir des hangars révélant un caractère

de dangerosité avéré.

Ne demeuraient sur site que quelques

bâtiments contenant de l’amiante, en attente

de la validation du plan de retrait de cette

amiante par l’inspection du travail.

Celle-ci est aujourd'hui effective et les travaux

de désamiantage, démolition et nivellement

seront menés début septembre par l’entreprise

de Gardanne, Avenir Déconstruction.

APPEL D'OFFRES SUR L'ANCIEN

TERRAIN DES GARAGES FIAT

Pas de danger avéré en revanche sur l’autre

terrain concerné qui accueillait, par le passé,

les anciens garages Fiat.

Ici, la Ville avait seulement pu débroussailler

et ramener en un seul endroit des centaines de

tonnes d’immondices. Mais elle se devait,

pour la suite des opérations, de passer par

une procédure d’appel d’offres qui, comme

toute procédure du genre, suit des délais

incompressibles.

L’entreprise appelée à intervenir ici, la société

nîmoise LocaPaca CBTP, a eu notification de

l’attribution du marché le 28 juillet, intervenant

pour enlever les déchets courant août (photo).

Là encore, un plan de retrait de l'amiante

devait être validé par l'Inspection du travail.

« Cette opération, suivie de la démolition dans

la foulée, devrait là aussi intervenir courant

septembre », annonce ainsi Richard Sert,

1 er adjoint, qui suit le dossier de très près.

LA MUNICIPALITÉ S'AFFAIRE

Dès avril en effet, la municipalité fréjusienne

s’était rendue sur site(s) pour s’enquérir de

l’évolution des chantiers et rassurer les

riverains. Richard Sert évoquait alors quelque

« 2 à 300 tonnes de déchets à enlever au

total » pour le seul terrain des anciens garages

Fiat. Il rappelait aussi que le coût de ces

opérations, avancé par la Ville, serait

« répercuté auprès des propriétaires concernés

une fois le montant définitif de l’intervention

établi, lequel dépend entre autres du tonnage

exact évacué ».

URBANISER ET AMÉNAGER 20 HA

À terme ici, sur ce quartier des Sables, un

projet d’aménagement et d’urbanisation du

quartier est à l'étude, où, « sur 20 hectares,

nous estimons pouvoir réaliser quelque

200000 m 2 de surface de plancher, avec

logements, commerces, équipements publics ».

Ce projet nécessitera cependant auparavant

« une modification du PLU (plan local

d’urbanisme) et de revoir le schéma pluvial sur

l’ensemble de la zone ».


travaux

Travaux dans les quartiers

Tout au long de l'année, la Ville réalise dans les quartiers des travaux de réfection et d'embellissement. Retour

en images sur les dernières opérations réalisées juste avant l'été, en fonction notamment du nouveau schéma

directeur voirie établi par les services techniques de la commune, qui sera détaillé dans un prochain magazine.

APRÈS

ENROBÉ REPRIS

RUE DE L'ARGENTIÈRE

Des travaux de réfection de chaussée ont été

réalisés en divers endroits de la rue de

l'Argentière, dans le quartier de Villeneuve, côté

avenue du 8-Mai 1945, depuis l'intersection

avec l'axe départemental jusqu'aux abords de

la maternelle de Valescure, et à l'opposé, depuis

le commerce de proximité Franprix et jusqu'à la

maison de quartier.

Cette reprise d'enrobé a été effectuée entre la

fin mai et le début juin.

AVANT

APRÈS

AVANT

SAINT-AYGULF :

HAMON ET DEBUSSY FLAMBANT NEUF

Annoncés et surtout confirmés lors du conseil de

quartier de Saint-Aygulf en avril dernier, le

boulevard Hamon (visuels ci-contre) et l'avenue

Debussy ont bel et bien été refaits avant l'été,

selon une priorisation des interventions

programmées par la Ville.

Dans le même ordre d'idées, les avenues

Pierre‐Puget, Jules-Michelet et Clovis-Hugues

seront aux mains des ouvriers en cet automne.

SÉCURITÉ ROUTIÈRE : NOUVEAUX RADARS ET MARQUAGE AU SOL

Un premier radar pédagogique avait été installé en mars 2015

avenue du Général Calliès, apportant de probants résultats. Deux

autres outils de prévention ont été mis en service courant août, avenue

Castillon à Saint‐Aygulf et avenue Lyautey, face au lycée Gallieni

(photo). Cette dernière installation s'est doublée d'une reprise de

chaussée et surtout d'un marquage au sol renforcé, à base de

matérialisation d'une bande cyclable et d'apposition de couleurs

vives sur la chaussée, de manière à prévenir les automobilistes et

autres usagers de la présence d'établissements scolaires et publics, et

leur permettre d'adapter leur vitesse.

Fréjus le magazine n°15 # Septembre 2016 # Page 23


dossier

Modification du Plan local

d'urbanisme de la Base Nature

Objectif : remplacer les bâtiments vétustes des services techniques de la ville par une unité touristique

attractive et créer un équipement lié aux métiers de la mer.

L’enquête publique sur la révision du Plan local

d’urbanisme de la Base Nature de Fréjus s’est

achevée le 18 juillet dernier. Durant un mois,

la consultation a d’ailleurs été très ouverte

puisqu’au total, 439 avis ont été consignés.

Il est opportun aujourd’hui de rappeler le

contexte et les objectifs de cette opération.

Et en premier lieu, face aux allégations quasi

ubuesques de certains avis résultant

manifestement d’une campagne orchestrée de

désinformation, il convient d’assurer que les

craintes d’une urbanisation dense au profit

d’intérêts privés ne reposent sur aucun fondement.

Le rapport de présentation précise bien, et

uniquement, que la modification du PLU souhaitée

a pour objet une évolution qualitative de cet

espace bâti de l’ancienne base aéronavale qui

comprend des bâtiments vétustes, sans création

de surface de plancher nouvelle.

Les surfaces libérées par le départ envisagé

des services techniques seront utilisées pour

implanter de nouveaux équipements, afin de

disposer d'un équipement touristique attractif

et d'un équipement lié aux métiers de la mer

pour dynamiser la ville.

L’urbanisation reste fixée par le nombre de

mètres carrés que la Ville a achetés à l’État

pour la zone UBo. Déduction faite du

« Caquot », de la Maison pour l’Emploi, du

CFA et de la Police Municipale, ce sont

environ 13 600 mètres carrés qui sont seuls

visés par la révision du plan d’urbanisme.

« PAS D’HABITAT »

Ces espaces concernés n’ont rien

d’exceptionnel (contrairement à ce

qu’avancent les détracteurs du projet),

puisqu’ils correspondent globalement à

l’emprise des vieux bâtiments affectés aux

services techniques de la ville.

Il est apparu inconcevable de laisser à

proximité de la mer des services techniques

dans des bâtiments délabrés qui dénaturent

l’environnement de la Base Nature.

En effet, depuis l’achat de la Base en 1995

et l‘installation des services techniques, aucuns

travaux n’ont été entrepris pour entretenir les

locaux qui tombent en ruine ! Le transfert de

ces services s’inscrit donc dans cette logique

et doit permettre également de mettre un terme

aux conditions de travail indignes du personnel

communal. La municipalité est actuellement à

la recherche d’un terrain pour y relocaliser les

services techniques dans des locaux neufs.

La commune, en application des dispositions

réglementaires, a répondu aux principales

observations formulées dans cette enquête

publique, sur laquelle le commissaire‐enquêteur

doit étayer son avis. En particulier, et si besoin

pour dissiper toute équivoque, elle a proposé de

compléter le règlement de la zone UBo qui

« interdira toute construction à vocation d’habitat ».


dossier

MISE AU POINT DU SÉNATEUR-MAIRE

« Dans sa stratégie de désinformation, une fraction de l’opposition

municipale de Fréjus a répandu de fausses rumeurs concernant la

modification du plan d’urbanisme du secteur de la Base Nature.

Pour y couper court, et rétablir les éléments vérifiables de cette

procédure, je rappelle que cette modification a fait l’objet d’une

délibération en séance du 9 avril 2015. Elle concerne dans sa plus

grande partie les bâtiments vétustes abritant les services techniques.

Ceux-ci sont appelés à être déplacés et les bâtiments démolis

remplacés par de nouveaux équipements, constructions et services

valorisant l’image et l’économie de notre ville.

Il a été notamment précisé dans la même délibération que les futures

constructions s’inscriraient dans la limite de plancher maximale

correspondant à celles des bâtiments existants à la date d’acquisition

du terrain de l’ancienne base aéronavale par la commune de Fréjus.

Tout comme le procès verbal de la séance en fait foi, le premier

adjoint en charge de l’urbanisme M. Richard Sert, a également

précisé ce même jour, "qu’il n’est en aucun cas question de créer

des logements à la place des services techniques", ce qui se vérifie

toujours aujourd’hui.

En revanche, ces mêmes documents l’attestent aussi, la dite

opposition ne s’est pas manifestée à l’époque et n’a rien trouvé à

redire sur le même sujet. Je continuerai à appliquer, en toute

transparence, les décisions que nous dictent nos engagements de

redressement de la ville. Et plus particulièrement cette opération de

réhabilitation qui nous est imposée à la Base Nature, face à l’état

de délabrement dans lequel les gestionnaires du passé ont laissé

notre patrimoine. »

RÈGLES D’URBANISME :

REPÈRES

Globalement, lors de la vente par l’État à la Ville,

en 1995, la « zone de vie » telle que définie et

actée à l’époque couvre 40 000 m 2 de bâti. En

zone UHa, des équipements publics sur

36 000 m 2 , dont le « Caquot » ainsi que les

bâtiments des pompiers, de la Police Municipale,

de la Maison de l’Emploi, du Centre de Formation

des Apprentis et des Services Techniques de la

ville. En zones NLA, nord et sud, pour 4 325

mètres carrés, des équipements publics, dont la

piscine, toilettes, vestiaires, accueil…

Le projet ne rentrant pas dans la catégorie « des

constructions et installations nécessaires aux

services publics ou d’intérêt collectif », qui définit

le secteur UH de la Base Nature dans le PLU, il

est nécessaire de changer le zonage et, dans le

cadre d’une modification de PLU, de faire passer

le secteur en UB0 qui permet la réalisation des

équipements projetés.

Fréjus le magazine n°15 # Septembre 2016 # Page 25


développement économique

Vos nouveaux commerces de proximité

Le service Commerce se tient à la disposition des commerçants et des artisans pour les accompagner dans

leurs démarches. Pour tout changement lié à votre activité, n'hésitez pas à le solliciter !

Service Commerce et Artisanat

85, rue de Beausset - Tél. 04.94.51.76.01 / 04.94.17.67.21

Du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h.

EASY HAIR

Salon de coiffure

Du lundi au samedi

de 9h à 18h.

Tél. 04.94.54.53.60

Centre commercial de Caïs

2040, rue des Combattants

d’AFN

Du lundi au samedi

de 8h à 20h sans pause.

Le dimanche de 8h à 13h

et de 17h à 20h.

À l’angle

de la rue Gustave‐Bret

et rue Jean‐Jaurès

CASINO SHOP

CÂLINS DE PROVENCE

ACE PIZZA

Pizza portant la mention du « fait

maison », produits maraichers

frais, pâte à pizza artisanale…

Formule pour les professionnels.

Ouvert tous les jours

de 11h à 14h et 17h à 23h.

Tél. 04.94.17.17.17

241, avenue de Verdun

Biscuiterie artisanale, fabricant

de biscuits secs et de produits

ultra frais.

Du mardi au samedi

de 10h à 12h30

et de 14h30 à 19h30.

Tél. 04.94.45.41.90

316, avenue de Verdun

Bar à ongles, pedispa,

bronzage, extension de cils et

esthétique.

Mardi, mercredi, jeudi,

vendredi de 9h30 à 19h.

Samedi de 9h30 à 18h.

(+ le lundi de 14h à 19h,

de mai à septembre).

Tél. 04.83.12.51.33

Avenue de Port Fréjus

Salon de coiffure.

Du lundi au samedi excepté

le mercredi de 9h à 18h.

Tél. 04.94.51.62.32

319, rue Roland-Garros

Boutique de mode et de décorations

où tout est fait à la main.

Lundi, jeudi et samedi de 16h

à 19h. Mardi de 9h à 12h

et de 16h à 19h. Vendredi

de 9h à 12h et de 18h

à minuit (18h - 22h à partir

de septembre). Dimanche

de 9h à 13h.

Tél. 06 61 19 07 62

362, rue Roland-Garros

L'ATELIER

PAUSE BEAUTÉ

SWEETYSAC & CO


« Share our space », littéralement « Partageons

notre espace », ainsi a été dénommé le centre

de formation d’Expermédia, ouvert au pôle

d’excellence Jean-Louis, au Grand Capitou.

Pour info, Expertmédia, entreprise de haute

technologie spécialisée dans le transfert de

données via la liaison satellite, depuis des

points isolés de la planète – où sont implantées

sociétés et industries – vers les sièges sociaux

de ces entreprises, est l'opérateur mandaté

par la société monégasque Sonema.

Le leader mondial dans les liaisons satellitaires

pour entreprises internationales a confié

l’exploitation technique du téléport est-varois

(parc de six paraboles) à Expertmédia.

développement économique

Pôle d’excellence Jean-Louis :

Expertmédia veut partager son espace

HAUSSE D'ACTIVITÉ ANTICIPÉE

Dès son implantation en terre fréjusienne, en

2010, anticipant un accroissement inéluctable

d’activité, Expertmédia s’était faite l’acquéreur

de deux lots supplémentaires, limitrophes de

ses locaux originels. L’idée était une extension

de ses bureaux initiaux, et la création d’un

centre de formation, à destination de ses

propres clients du monde entier.

Depuis le printemps, les nouveaux locaux,

signés de l’architecte azuréen Pascal Ceillier,

sont opérationnels.

Expertmédia a ainsi quasi-triplé sa surface

d’exploitation (de 800 à 2200 m 2 ).

« L’adjonction du premier bâtiment a permis le

transfert d’un certain nombre de personnels

techniques avec, entre autres, 4 nouveaux

bureaux pour la salle de supervision, en plus

des 9 de la structure initiale », précise

Gérard Steliga, directeur technique de la

société monégasque.

AMPHI DE 50 PLACES "HIGH-TECH"

Mais l’originalité de l’initiative réside

davantage sur le dernier bloc, édifié à la

pointe sud-ouest des terrains de la Sonema,

qui abrite un centre de formation et d’affaires.

D’un côté, un amphithéâtre "high-tech", doté

des dernières technologies en matière de son

et vidéo, de captation vidéo, formations sur

systèmes informatiques… pouvant accueillir

jusqu’à 50 personnes.

De l’autre, pour des événements d’entreprises

(réunions, séminaires, recrutements ou

entretiens plus confidentiels, etc.), deux types

de prestations, entre bureaux équipés d’une

connectivité complète et une salle, modulable

en un espace de 70 m 2 ou deux de 35 m 2

séparés par une cloison amovible et offrant

une isolation acoustique de 54 Db. Chacune

des salles est équipée de VPI (vidéo‐projecteurs

interactifs) et tableaux blancs numériques.

LOCAUX À LOUER

« Notre activité nécessite une formation

spécifique et pointue, pour nos clients et

partenaires, ou pour les opérateurs amenés à

intervenir sur site, poursuit Gérard Steliga. Cet

équipement nous amène des outils idoines et

idéaux pour assurer ces formations. »

Mais ces sessions ne mobilisant les locaux

que « 0 à 15 % du temps, ceux-ci sont ouverts

à la location en complément », proposés au

privé comme au public.

« Nous sommes parfois assaillis de demandes de

salles, confirment de concert Jean‐Pascal Santrot,

directeur du service économique et juridique en

mairie et Gilles Longo, son adjoint de tutelle.

Mais Fréjus ne dispose ni d’un palais des

congrès ni d'un centre d’affaires. Ici, le cadre et

les prestations sont idéales. »

D’où cette idée du partage d’espaces prôné

par Expertmédia. Un centre de formation et

d’affaires qui va à n’en pas douter faire des

heureux sur le territoire est-varois !

Prestations et tarifs :

www.shareourspace.fr

Contacts :

Pôle d’excellence Jean-Louis

189, Via Nova - 83600 Fréjus

Tél. 04.94.52.69.07

contact@shareourspace.fr

Fréjus le magazine n°15 # Septembre 2016 # Page 27


environnement

Sous le sable... des œufs de tortue

Le 22 juillet, un fait exceptionnel s'est produit sur la plage des Esclamandes à Saint-Aygulf : une tortue

Caouanne a déposé ses œufs. Si Dame Nature le veut, l'émergence pourrait avoir lieu mi-septembre.

Un bruit de tissu froissé derrière

elle. Et une présence. Carole l'a

sentie en ce 22 juillet au matin, à

l'aurore, sur ce joli bout de plage

des Esclamandes.

« J'entends ce bruit. Je me retourne

et je la vois », raconte-t-elle avec

encore des étoiles plein les yeux.

Il y a de quoi. Car rencontrer une

tortue marine sur le sable ne se vit

pas tous les jours.

« Je vois, là, juste à quelques

centimètres de moi cet

impressionnant animal. »

Une tortue Caouanne d'au moins

un mètre se dirigeant vers la mer.

À grands efforts.

Pas de frayeur. Juste de

l'étonnement. Carole a le temps

de sortir son téléphone portable

pour faire quelques photos.

La magie de la rencontre persiste

une fois l'animal reparti. Carole

s'interroge. Raconte son histoire

peu de temps après à un couple

de Fréjusiens qu'elle croise tous

les matins à la plage.

Et les choses s'enchaînent. Photos

envoyées au réseau Tortues

marines de Méditerranée

française (RTMMF), contact avec

Sidonie Catteau, chargée de

mission Tortues marines à la

fondation Marineland et référente

du RTMMF. Et c'est parti.

Sidonie se déplace quelques

heures après pour sonder le

sable, pelle et pioche à la main.

Et trouve finalement la zone de

ponte de Caretta caretta, le petit

nom de la tortue Caouanne (1) . Un

fait incroyable. Scientifiquement,

biologiquement et historiquement.

« Nous avons mis une zone de

protection en place. Ce qui se

passe ici est exceptionnel. Il faut le

savoir. Nos rivages sont des zones

d'alimentation pour les trois

espèces de tortues marines qui se

trouvent en Méditerranée, mais ne

sont pas connus comme étant des

zones de ponte. D'où l'importance

de sécuriser l'endroit pour qu'aucun

élément extérieur ne puisse

interférer ou arrêter le processus »,

argumente Sidonie. Car si l'homme

peut déjà largement compromettre

toute chance de voir quelques

œufs éclore, la nature elle-même

peut ne pas être clémente. En effet,

beaucoup de paramètres entrent

en compte pour qu'au bout de la

cinquantaine de jours d'incubation,

un miracle se produise. Température

du sable (plus chaud, ce sera des

femelles, quelques degrés de

moins des mâles), pluviométrie,

prédateurs, tout peut venir stopper

net cette belle histoire !

LE CHEMIN

EST ENCORE LONG !

Mais pour l'heure, les bonnes

volontés se mobilisent. Une

© Carole Ida Vois

© Carole Ida Vois

surveillance 24 heures sur 24 est

organisée. RTMMF, la Fondation

Marineland, le Conservatoire du

Littoral, le Centre d’étude et de

Sauvegarde des Tortues Marines

de Méditerranée (CestMed) du

Grau‐du-Roi, les services de la Ville,

tous collaborent en concertation,

chacun dans son domaine.

Le CestMed a fourni un dispositif

de suivi des températures du nid.

Maintenant, il s'agit de laisser le

temps au temps. Et de faire

confiance à Dame Nature pour

© RTMMF

que l'on puisse assister à

l'émergence dans quelques

semaines. Car les émergentes qui

naissent sur une plage reviennent

pondre une fois adulte sur cette

même plage. Au cœur d'un été si

triste, on aimerait croire à cette

belle histoire.

1. Après la tortue Caouanne, on

rencontre sur nos côtes

occasionnellement la tortue Luth

(Dermochelys coriacea) et plus rarement

la tortue verte, (Chelonia mydas).

LE DISPOSITIF

Dans cette aventure, la Fondation Marineland, RTMMF, le Conservatoire

du Littoral et les services de la Ville travaillent main dans la main. Déjà,

la mise en place d'une protection du nid en cas de forte pluie est

assurée par la Brigade de l'environnement. Par ailleurs, le nettoyage

des plages avec la cribleuse va être stoppé devant le site afin d'éviter

les vibrations (un nettoyage manuel sera effectué). Un arrêté municipal

spécifique, pris par anticipation et limité dans le temps, sera pris pour

sécuriser le périmètre. Enfin, un appel régional aux bénévoles a été

lancé afin de garder le site la nuit.

LES PRÉCÉDENTS

La dernière découverte d'une ponte de tortue Caouanne

a été enregistrée en 2006, sur une plage de Saint-Tropez.

Malheureusement, le nid, situé très près de l'eau, a été

détruit suite à de fortes pluies. Auparavant, des

observations avaient été faites sur la côte orientale corse

en 1923, en 1928 et en 1932. En 2002, les restes d'un

nid vraisemblablement détruit naturellement par la mer,

ont été recueillis près de Porto‐Vecchio.


Festival de L'Art en liberté :

promesses tenues !

Pendant dix jours, du 26 juillet au 7 août, une

trentaine d'artistes ont exposé au village du

festival de L'Art en Liberté au parc Aurélien. Et

le succès a été au rendez-vous : près de 5 000

visiteurs en dix jours. Cette édition a généré à

ce jour 122 000 € de chiffre d'affaires,

auxquels viendront se greffer les ventes

effectuées par les artistes de L'Art en liberté

lors d'expositions dans le golf de Saint‐Tropez.

Succès au Village d'artistes, mais aussi

succès pour l'exposition du peintre Boun à la

Villa Aurélienne.

Succès également pour les spectacles joués

tous les soirs sous les pins parasols et les

vestiges de l'aqueduc romain. Cette deuxième

édition a connu une réelle audience.

Ce festival a mobilisé un nombre considérable

de bénévoles de l'association le Point K, des

artistes, des sponsors. Tous avaient répondu

présents, comme le public au demeurant.

Les artistes venus de Chine, d’Italie, de Hongrie

ou de France ont pu finaliser des ventes. Mais

aussi échanger avec les amoureux de l'art ou

les simples visiteurs d'un jour.

Une fois les tentes du Village repliées, l'art

contemporain existera encore jusqu'au

16 octobre dans les rues fréjusiennes grâce

aux sculptures monumentales exposées dans

divers endroits de la cité.

Art encore avec la balade initiaque de

photographies qui interpelle les passants au

fil des quartiers.

Art toujours, accroché aux cimaises de la

Villa Aurélienne avec les œuvres des artistes

chinois présents au Village, au côté de Boun.

Et pour finir l'été, ce sont les maîtres verriers

internationaux, sous l'égide du maître

sculpteur Mihai Topescu, qui exposeront

leurs créations à Fréjus-plage du

28 septembre au 2 octobre.

culture


sport

Sylvain Roux quitte l’AMSLF

natation pour Tahiti : PARAHI Π!

Sylvain Roux, directeur sportif de la section natation de l’AMSLF, quitte l’association fréjusienne après

vingt ans de service pour prendre la direction technique de la fédération tahitienne de natation

Il est l’une des figures marquantes de l’AMSLF.

Un ancien, non de la première heure, mais

l’un des fers de lance d’une discipline pilier

de l’association, la natation.

Et même si son départ est passé quelque peu

inaperçu lors de la dernière AG, Sylvain Roux,

à 40 ans tout rond, quitte bel et bien l’AMSLF

au terme de près de 20 années au bord des

bassins, pour prendre le poste de directeur

technique de la fédération tahitienne.

Fréjusien de toujours – « j’ai voyagé bien sûr,

avec la natation, mais le plus loin que je sois

allé en fait, c’est le Creps de Boulouris pour

mes études », se marre-t-il –, il s’apprête cette

fois à faire le (très) grand saut. Un saut qui

l’emmène, au terme de près de 24 heures

d’avion, de l’autre côté du globe, au bout du

bout de l’hémisphère sud !

LA FORMATION À L'AMSLF

RECONNUE AU PLUS HAUT

Bien sûr, la natation amséliste, ce n’est pas

que Sylvain Roux. N’empêche.

Débarqué en 1997, dans le cadre d’un

contrat sport emploi sous la présidence de

Fernand Corsi (section natation) et

Gérard Arbogast (président général AMSLF),

Sylvain prend en charge l’école de l’eau et un

groupe d’entraînement.

Au départ de Jean-Yves Gabrièle en 2001,

« j’ai insisté auprès de Fernand pour reprendre

le club, je me sentais prêt ».

Au côté de Marie-Hélène Dimitroff, devenue

présidente, Sylvain développera la section

amséliste, dopant l’augmentation des licenciés

(de 700-750 à plus d’un millier) de

performances sportives plus que probantes.

L’AMSLF abritera ainsi des internationaux

– Raphaëlle Raymond, Anne Dimitroff, Julien

Vialette, Raoul Shaw, Vochimié Koindredi –,

et d’autres nageurs de niveau national – Émilie

Joron, Marine Dimitroff, Camille Donnat ou

plus récemment, Carol’Ann Borel.

« On a enregistré pas mal de podiums, c’est

vrai, en minimes, cadets, aux championnats

de France Elite… », confirmant le statut de

club formateur accolé à l’AMSLF. « Fréjus est

aujourd’hui connue et reconnue jusqu’au plus

haut niveau de la Fédération », se réjouit

Sylvain avec une légitime fierté.

L'ÉTAT D'ESPRIT PRIME

Mais surtout, Sylvain a toujours insisté sur

l’état d’esprit et la convivialité.

Avec un dévouement et un professionnalisme

sans faille des encadrants comme des

bénévoles, à l’exemple des président,

Xavier Tranchant, et vice-président,

Paul Sweenie.

Avec ce départ, doublé à celui de

Mélisa Payen, sa compagne, également

éducatrice à l’AMSLF, ou encore

d’Émilie Arcangioli-Joron, une page se tourne

à la section natation.

« Trois éducateurs sur cinq quittent le staff.

Hélène Martinache, au club depuis plusieurs

saisons, va reprendre mon rôle sur l’aspect

administratif. Et Damien Zordan, mis à dispo

par la mairie, verra son rôle renforcé, il sera le

lien avec la ville. »

SAISIR L'OPPORTUNITÉ

Mais pour Sylvain et sa petite famille – Mélisa,

d’origine polynésienne, ses enfants Naël,

10 ans, et Maïna, 3 ans – c’est départ pour

les antipodes.

« J’ai saisi cette opportunité. À Papeete, j’aurai

pour mission de développer la natation, tant

sur la pratique que l’aspect évènementiel. Je

vais essayer de créer un pôle à l’échelon

local. Pour, là-bas aussi, garder les jeunes et

les faire progresser avant de les laisser

prendre leur envol. Il y a beaucoup à faire et

ils comptent sur moi et mon expérience pour

mener ce projet. »

Sylvain se donne « quatre-cinq ans » pour

parvenir à ses fins. « Créer une émulation,

développer un état d’esprit, un esprit club.

Là‐bas à Tahiti, ici à Fréjus, il n’y a pas de

différence, mener un projet sportif ne se fait

pas en un an, il faut se donner du temps dans

le sport. »

Jusqu’alors, Sylvain n’avait pas cédé aux

sirènes extérieures, qui tenaient à s’attacher

ses services et son expérience. Attaché à

Fréjus, il avait jusqu’à ce jour privilégié son

club et sa ville de toujours. « Il n’avait pas fallu

grand‐chose pour me faire rester », avoue-t-il,

néanmoins conscie-nt cette fois-ci, d’être allé

au bout de son aventure amséliste. « J’avais

envie d’autre chose, et cette offre polynésienne

constitue l’opportunité parfaite… »

Alors, Sylvain, Parahi œ et araua’e*

(*) Au-revoir et à bientôt


sport

Le volley fréjusien

dans une nouvelle ère

À l’image d’une discipline en totale reconquête

à la faveur de performances internationales

exceptionnelles (Ligue mondiale, Euro) qui ont

apporté en parallèle une plus grande visibilité

médiatique, le volley fréjusien renaît à

l’ambition et entre cette saison dans une

nouvelle ère.

Surtout, après deux dernières saisons quelque

peu délicates – non pas sur le terrain

(vice‐champion de France Elite, le 3 e niveau

national, puis 10 e la saison passée à ce

même échelon derrière les ligues pros), malgré

un budget restreint – l’AMSLF se félicite d’avoir

su traverser ce « désert » sans s’égarer.

Ainsi, à l’aube d’une 3 e campagne en Élite, le

club drivé par le tandem Loïc Geiler

– Julien Laporte et présidé par l’inamovible – et

« irremplaçable, à l’image de toute la famille »,

reconnaissent en chœur les deux coaches –

Éric Chassagnard, s’installe aujourd’hui

comme une vitrine forte, non seulement de

l’AMSLF, mais de tout le sport fréjusien.

LA MONTÉE D'ICI TROIS ANS

« Il est vrai, concède Loïc Geiler, que nous

abordons cette nouvelle saison avec un autre

état d’esprit. Surtout, nous savons pouvoir

aujourd’hui compter sur le soutien du maire,

David Rachline, de son adjoint au sport,

Fabrice Curti, et de la municipalité dans son

ensemble ». Le fruit des efforts de tout le club

ces deux dernières saisons se voit ainsi salué et

récompensé. « Nous avons récupéré le niveau

de subvention qui était le nôtre voici deux ans,

et nous savons que le maire et son adjoint aux

sports, seront derrière nous en cas de belle

surprise, non cette année, mais la saison

suivante ou celle d’après. »

Car là est bien le nouvel objectif affiché du

club est-varois : accéder à la Ligue B et

retrouver le volley pro dans les trois ans à

venir ! Surtout, avec « cette visibilité dont nous

disposons aujourd’hui, nous pouvons

véritablement mettre en place un projet à

moyen terme, travailler sur l’avenir, asseoir le

club dans ses structures et franchir un nouveau

palier », renchérit Julien Laporte.

UN EFFECTIF SOLIDE ET HOMOGÈNE

L’équipe fanion comptera ainsi dans son

effectif cette année son premier contrat pro,

sur le poste de passeur, pour le Bosniaque

Nemanja Vidovic (ex-Strasbourg, Élite).

Autres arrivées, celles, en centraux, de

l’Alésien Thierry Fauura, « un solide gaillard

polynésien », et du « prometteur, et que je suis

depuis quelques années déjà, » Lorry Florent

(ex-Saint-Louis Neuweg).

Enfin, l’attaquant-réceptionneur Alexis Gras a

débarqué des rangs du voisin niçois où il

était stagiaire pro. Et, aujourd’hui totalement

libéré de toute contrainte extérieure,

Francky Vincenti effectue un retour à 100 %

au sein de l’effectif amséliste.

A définitivement quitté la salle Sainte-Croix en

revanche, Quentin Rossard, qui retrouve le

milieu professionnel au sein de l’AS Cannes,

alors qu’Aurélien Jean de Dieu, Julien Laporte

ou encore Guillaume Lainé se mettent en

réserve, mais demeurent disponibles en cas

de coup dur ou pour assurer l’opposition lors

des entraînements.

Avec les « toujours là » Bastien Prévit,

Serge Libom, Pierre Vivier, Guillaume Vadon,

« JB » Grobert ou encore Quentin Chassagnard

et Sébastien Gambino (uniquement les

matches à domicile pour ce dernier

néanmoins), le duo de coaches sait pouvoir

– enfin – s’appuyer sur un effectif fourni,

cohérent, homogène (« je pourrais quasiment

aligner deux "6" titulaires différents d’un match

à l’autre », se réjouit Loïc Geiler), une

concurrence à même de créer l’émulation

nécessaire à toute progression et ambition.

PREMIÈRE PHASE :

NE PAS PERDRE LE NORD

Si la montée n’est pas à l’ordre du jour cette

saison – « nous ne sommes pas prêts (…), il ne

sert à rien d’aller trop vite, sans consolider les

fondations » –, l’objectif est bien d’accrocher

les play-off au terme d’une phase initiale où il

faudra être dans les quatre premiers.

Et pour cela, une chose est sûre, il ne faudra

pas perdre le Nord, là où les Fréjusiens

trouveront trois adversaires (Bellaing/Porte du

Hainaut, Michelet-Halluin, Saint-Pierre Calais),

deux autres s'avérant quasi aussi lointains

(Canteleu près de Rouen, et Beauvais, si le

club de l’Oise repart effectivement), les deux

dernières équipes de cette poule A étant

Mende (Lozère) et Avignon (Vaucluse)…

Fréjus le magazine n°15 # Septembre 2016 # Page 31


sport

VTT - enduro : Cécile Ravanel

(presque) championne du monde !

Les Enduro World Series – la Coupe du

monde d’enduro à VTT – comportent 7 étapes

plus une finale. Cette compétition est

officiellement née en 2012, mais la première

édition complète eut lieu en 2013, et la

campagne 2016 des EWS est la 4 e du nom.

De grands champions y prennent part à

l’instar, côté tricolore, des Nicolas Vouilloz,

Rémy Absalon, Cédric Gracia, Fabien Barel,

François Bailly-Maître voire encore de l’ancien

licencié fréjusien Karim Amour aujourd’hui en

lice dans les rangs des Masters.

Anne-Caroline Chausson, multi-médaillée aux

Mondiaux de VTT, 5 fois victorieuse de la

Coupe du monde avant de passer en BMX et

d’y être sacrée championne olympique

(2008), a également fait les beaux jours des

premières éditions des EWS (victorieuse en

2014, 3 e en 2015), avant d’être écartée des

suites d’une grave maladie.

5 ÉTAPES SUR 6 POUR CÉCILE !

Une autre vététiste française, Cécile Ravanel,

a pris le relais cette saison. À l’occasion du

dernier Roc d’Azur, Cécile – qui encadre les

jeunes au sein du VTT – Le Club, section de

l’AMSLF, aux côtés notamment de son mari

Cédric – évoquait, pour le blog du Roc (1)

l’édition 2015 des EWS, dont elle venait de

prendre la 2 e place finale derrière

l’indomptable Britannique Tracy Moseley,

triple tenante du titre.

Cette saison, alors que Moseley a pris du

recul, Cécile survole la concurrence, s’avérant

tout aussi indomptable !

Elle a ainsi dominé 5 des 6 étapes déjà

disputées (Chili, Argentine, Italie, Etats-Unis,

Canada), terminant 2 e de la dernière (en

Irlande, derrière… Tracy Moseley).

Et, au sortir d’une tournée nord-américaine

(Aspen au Colorado, puis Whistler au

Canada en août) triomphale, avant deux

ultimes étapes (Valberg les 17-18 septembre,

puis la finale à Ligure en Italie le premier

week-end d’octobre), la Fréjusienne (qui

habite à Montauroux) est donc en passe de

monter sur la plus haute marche du podium

des EWS 2016. Et, par la même occasion

de devenir la meilleure enduriste mondiale à

VTT ! Une sacrée performance !

(1) Pour retrouver l’article sur le Blog du Roc :

www.frejus-on-the-roc.fr/imagedujour,article,

galerie,palmares,rdv/la_ville_a_rencontre/

Le Blog du Roc d’Azur (www.frejus-on-the-roc.fr)

reprendra son activité dès la mi-septembre pour

présenter et suivre l’édition 2016.

STÉPHANE VALENTI TOUJOURS AU TOP

Stéphane Valenti aime décidément Berlin.

C'est là-bas qu'il y avait réussi son chrono de

référence sur le marathon en 2013 (2h21), et

c'est là que, le 21 août dernier, il a fini 2 e de

l'édition 2016 du semi-marathon disputé dans

la capitale allemande (en 1h10'22, à 1'43

du vainqueur).

Vainqueur à La Bonnette fin juillet (1) , mais aussi

à Cavaillon, au Vinaigre ou encore aux

Foulées de Cotignac, Stéphane Valenti a

donc poursuivi son excellente saison, et a

dorénavant en ligne de mire les "France" de

marathon le 18 septembre en Touraine.

(1) Précédents articles sur Stéphane Valenti :

www.ville-frejus.fr/2016/ascension-de-labonette-stephane-valenti-se-fait-son-ventoux/

et www.ville-frejus.fr/2016/semi-marathonstephane-valenti-adore-decidement-berlin/

LE RUGBY SE JOUE MAINTENANT

AU FÉMININ À L'AMSLF

Le rugby est mixte... À tout le moins dans le cadre de l'école

jusqu'à 14 ans, au sein du CARF, club intercommunal.

Au-delà en revanche, il est obligatoire de s'exiler vers Nice,

La Valette ou, au plus proche, Vidauban.

Face à ce constat de carence, Thomas et Mathias Garcia,

éducateurs sportifs à la ville de Fréjus, ont créé une section

rugby féminin au sein de l'AMSLF.

« On part sur une équipe cadettes, 15-18 ans, pour l'instant,

confie Thomas Garcia, pour permettre aux jeunes déjà

licenciées au CARF de poursuivre l'aventure avec l'AMSLF.

Une équipe loisirs à 7, avec l'ambition de se développer et

s'aligner en championnat à terme. »

À noter que le rugby féminin sera en démonstration lors du

Forum des associations le dimanche 4 septembre...

Entraînement le mercredi, 18h-19h, synthétique Base Nature


associations

À Saint-Aygulf, la SASEL veut passer

le cap des 1 000 adhérents !

La Société Aygulfoise Sports et Loisirs

(SASEL) se bonifie avec l’âge, c’est le

moins que l’on puisse dire. Après 51 ans

d’activités, la fidélité de ses membres est

toujours au rendez-vous.

Au total, pas moins de quarante activités,

aussi variées les unes que les autres. De

l’aquagym en passant par les sports

collectifs, le yoga, la danse de salon, la

zumba, la peinture sous toutes ses

formes, les jeux de cartes, les voyages…

Rien ne manque à l’appel.

UNE NOUVEAUTÉ

Avec en prime, un fort succès du

badminton qui prend une réelle

dimension et la nouveauté 2017 : une

nouvelle section Pilates et la mise en

place d’une deuxième session de Yoga

pour répondre à la demande.

Une année 2017 que les membres du

bureau, à l’image de la présidente

Claudine Robin, bénévole depuis 18 ans

(dont 10 en qualité de présidente),

espèrent plus prospère encore.

« Nous avons fini l’année avec

940 membres environ. Nous aimerions

vraiment franchir la barre symbolique du

millier d’adhérents. Toutes les conditions

sont réunies. L’ambiance est excellente,

les rapports avec la Ville, qui nous

soutient, également ».

Tout est bon donc pour se retrouver entre

amis et passer du bon temps.

De Fréjus, Saint-Aygulf, mais aussi Les

Issambres, Roquebrune, Saint-Raphaël,

tous sont prêts à se déplacer pour profiter

de la convivialité de la SASEL.

Alors si vous aussi, vous cherchez à

rejoindre une association ou à devenir

bénévole, plus d’hésitation !

ACTIVITÉS

PROPOSÉES

Sports : badminton,

basket, football, futsal,

gymnastique volontaire,

piscine et aquagym,

nautisme, randonnée,

sorties pédestres,

zumba, pilates, volley,

yoga, danse de salon,

danse en ligne solo. (À

noter que pour le sport, un

certificat médical est obligatoire

à l’inscription).

Loisirs : activités 3D, travaux d’aiguilles,

peinture, peinture sur soie, peinture sur textile,

peinture sur porcelaine, bridge fédéré, bridge

initiation, tarot, théâtre, club de lecture, atelier

d’écriture, informatique, photo numérique,

langues vivantes (français, anglais, espagnol,

russe, italien), scrabble, voyages.

Adhésion : 30 € l’année. Un supplément pourra

vous être demandé selon les activités pratiquées.

COORDONNÉES

156, avenue Flaubert

83370 SAINT-AYGULF

Tél. : 04.94.81.31.38

Secrétariat : du lundi au vendredi

de 8h30 à 12h

Mail : contact@sasel.fr

Site : www.sasel.fr

Facebook : SASEL

GUIDE DES ASSOCIATIONS

Trouver l'association dont vous avez besoin ?

Rien de plus facile. Il suffit de consulter la nouvelle

édition du Guide des Associations, disponible à

partir du 4 septembre, dans tous les équipements

publics et de quartier de la Ville.

Un petit livre de 96 pages où sont répertoriées

toutes les associations, qu'elles soient

sportives, culturelles, solidaires ou

encore environnementales.

Promouvoir, découvrir, aider,

s'amuser... Près de

400 associations font vivre la

commune au quotidien. Elles

sont le fil rouge entre les différents

acteurs de la commune et

établissent les liens

indispensables entre citoyens,

bénévoles, responsables et élus.

Un guide qui vous servira plus

d'une fois !

Fréjus le magazine n°15 # Septembre 2016 # Page 33


à l'honneur

Dominique Barbé,

l'hommage...

Le 12 août, devant sa famille et ses nombreux amis, le PC-plage de la

Base Nature est devenu officiellement PC-plage "Dominique-Barbé". Du

nom de celui qui, disparu en 2012, a porté la sécurité des plages là où

elle est aujourd'hui. Témoignages de quelques-uns de ceux qui ont

travaillé à ses côtés.

• Jean-François Anavillela, responsable

Sécurité des plages, mairie de Fréjus

« Dominique, c’est avant tout la rencontre

d’une personne. Avec beaucoup de respect,

d'écoute. J’avais en charge le budget de la

sécurité des plages. Lui, l’aspect technique.

C’était un travailleur de l’ombre, qui voulait

sans cesse améliorer. Nous avions évoqué

avec lui déjà un système de planche, qui a vu

le jour l’an dernier avec la rescue-board, nous

avons travaillé sur la forme des bouées, lancé

le chenal en entonnoir.

Lorsqu’il est parti, Corinne, son épouse, nous a

appelés. Nous nous sommes retrouvés, Jean

(Schmaltz), Éric (Grohin) et Florent (Dossetti),

tous les quatre à son chevet. Pour lui dire un

dernier mot, et au‐revoir. »

• Jean Schmaltz, ancien

directeur des sports, mairie

de Fréjus

« La surveillance des plages a

commencé en 1980. Dominique

a intégré l’équipe comme

saisonnier en 1982. On a bien

accroché, c’était un garçon

carré, correct. J'étais alors

président de la fédération

varoise des nageurs sauveteurs,

je lançais le système de formation. L’aventure a

démarré avec Dominique. Il a poursuivie et a

développé cette formation…

Puis j’ai pris la direction des sports et lui ai

laissé les responsabilités. Mais j’ai suivi de

plus loin.

Avec Dominique, nous avons notamment été

les artisans du premier stage mer, qui perdure

encore et je m’en félicite vraiment.

Dominique était plus qu’un ami. J’ai eu le

malheur de perdre ma femme, puis Corinne a

perdu son mari. Nous nous sommes soutenus

dans ces moments... »

• Fred Salomone,

directeur de course

du Roc d’Azur,

mairie de Fréjus

« J’avais travaillé avec

Dominique avant de

prendre la direction

de course du Roc

suite au décès d’Alain

Bianchi en 2010.

Tout de suite, nous avons été très proches. Il

avait une attitude bienveillante envers le projet

"Roc", qu’il convenait de perpétuer à Fréjus,

mais aussi envers moi. Il m’avait un peu pris

sous son aile. C’était quelqu’un de grande

qualité, de l’ombre, qui n’a cessé de réfléchir

à la sécurité du Roc sur le secteur urbain.

D’ailleurs, nous avions souvent évoqué l’une

des nouveautés qui sera intégrée cette année :

la disparition de la passerelle additionnelle au

niveau du franchissement du Reyran sur la

RN98, grâce à un pont flottant supplémentaire.

Comme nous avions mis en place le pont

flottant à l’embouchure. Avec Giacomo

(Basile), nous n’oublions pas Dominique.

Chaque année au moment du Roc, nous

pensons encore plus fort à lui. »

• Florent Dossetti, pompier, responsable

de la sécurité des plages

« J'ai appris à nager avec Dominique, j’avais

5 ans. Et je l'ai retrouvé des années après

pour travailler avec lui sur la sécurité des

plages. Il m'a tout transmis, sa passion pour la

mer, pour la formation. Il m'a tout donné. J'ai

toujours du mal à parler de lui, un homme

remarquable, plein d'humilité, de gentillesse.

Aujourd'hui, le système de formation qu'il

avait mis en place, basé entre autres sur la

confiance et la responsabilité, perdure. C'est

dire à quel point il est optimal. Le PC-plage

"Dominique-Barbé", c'est une juste

récompense. Mais je préférerais voir sa

silhouette plutôt que son nom. Il manque. »

• Éric Grohin, pompier, ancien responsable

de la sécurité des plages

« J'ai connu Dominique alors que j'étais jeune

lieutenant à Fréjus - Saint-Raphaël. Comme à

beaucoup, il m'a fait passer le BNSSA.

Lorsque la surveillance des plages a été

confiée aux pompiers, nous avons conçu un

système novateur : faire passer le BNSSA

presque gratuitement et sélectionner les

meilleurs jeunes pour travailler sur les plages.

Dominique était un peu le papa de tous ces

jeunes, il a laissé une trace indélébile. De là

où il est, il doit être fier que le dispositif soit

toujours en place. À moi qui l'ai connu

20 ans, l'ami me manque, le professionnel et

le passionné me manquent. Son indicatif

radio "unité bravo" n'a jamais été redonné, il

restera à jamais notre "unité bravo". »

Ce ne sont là que quelques morceaux choisis

des témoignages émouvants. Retrouvez ces

témoignages complets sur le www.ville-frejus.fr


agenda

SEPTEMBRE

Association Loisirs et part‘âge

Permanence tous les jeudis, de 8h30

à 11h30

Mairie annexe de la Tour de Mare

Tél. 07 83 77 81 01

Les rendez-vous du centre

d’animation de Villeneuve

• Permanence de l’armée de terre

les 1 er et 4 ème mercredis de chaque

mois de 14h à 15h30

• Permanence de la Marine

le 4 ème mercredi de chaque mois

de 14h à 15h30

• Atelier de danse Hip-Hop

le mercredi et samedi après midi,

17h30

• Atelier de poterie, 16h

• Cours de Taï Chi

Centre d’animation de Villeneuve

Tél. 04 94 52 21 47

Nouveaux habitants,

la Ville vous accueille

Accueil du Nouvel arrivant

Mardi 6 septembre, 15h

Mardi 20 septembre, 15h

Inscription au service Démocratie locale

Tél. 04 94 17 67 91

Marché nocturne

Du jeudi 1 er au jeudi 15 septembre

Quais et places de Port-Fréjus

"Boun et ses invités,

la Chine à l'honneur"

Du jeudi 1 er au vendredi 30 septembre, de 14h à

17h (fermé le mardi)

Exposition des artistes chinois invités de l'Art en

Liberté 2016, Boun, Li Shi Heng, Liu Hua Feng,

Tian Siyin, Liang Jun et Liv Yi. Peinture, sculpture,

photographie.

Entrée libre, Villa Aurélienne

« Mangame Show »

Samedi 10 et dimanche 11 septembre,

9h30

Le 2 ème salon à Fréjus : Manga - Comics -

Jeux Vidéo - Web Series - Cosplay

Base nature François-Léotard

Information et programme

sur le site officiel

www.mangameshow.fr

« Omelette Géante »

Samedi 10 et dimanche 11 septembre

à partir de 12h le samedi

Saint-Aygulf, place de la Poste.

Du 12 au 18 septembre

« Comancheria »

de David Mac Kenzie

Lundi 12 septembre, 20h

Cinéma le Vox

Vente au déballage

Mardi 13 septembre

Par l’association l’AQVTDM

Maison de Quartier de la Tour de Mare

Tél. 06 09 01 07 32

Pause philo

Lettres recommandées

« Pourquoi le sport est-il si important... ? »

Mardi 13 septembre à 18h

Animé par Mehdi Kebaili

et Laurent Le Touzo

Salle d'animation de la Médiathèque

Villa-Marie

SENIORS

Gym douce

Mercredi 14 septembre, 9h

Inscription au CCAS, muni

du certificat médical obligatoire.

Participation annuelle de 15 euros

(par chèque à l'ordre du Trésor

public).

Centre d'animation de Villeneuve.

Atelier échec

Les mardis de 14h à 16h30.

Insciption au CCAS.

Centre d'animation de Villeneuve.

Conversations

Jeudi 15 septembre, 18h30

Sur le thème « La rentrée littéraire,

spécificité française ? ».

Rendez-vous animé par Magali Solignat.

Invité expert : Laurent Le Touzo,

responsable des animations

de la médiathèque Villa‐Marie

Entrée libre, villa Aurélienne

Tél. 04 94 51 76 31

Vernissage exposition

« L’enceinte moderne de Fréjus »

Jeudi 15 septembre, 19h

Exposition du 17 septembre

au 13 novembre

Place Clemenceau

Fashion Fréjus Day

Samedi 17 septembre

Ouverture défilé : 14h15-14h30

avec la chanteuse Manon Chemam

• Discours d'ouverture : 14h35

• 1 ère partie : défilé commerçant

14h35-15h15 (prêt à porter, accessoires,

esthétiques)

• 2 ème partie : défilé école de mode

15h20-15h35, ILEC

• Final : cours géant de zumba

15h35-16h, Elit Fitness

Place Clemenceau

Journées européennes

du patrimoine

« Patrimoine et Citoyenneté »

Samedi 17 et dimanche 18 septembre

Et sur le site de la Ville :

www.ville-frejus.fr/

« 36 ème Salon des Minéraux,

Fossiles et Gemmes »

Samedi 17 et dimanche 18 septembre

Salle des sports Auzerau

Show aérien

Samedi 17 et dimanche 18 septembre

Plage du centre-ville

Récital d’orgue

Dimanche 18 septembre, 16h

Par Monsieur Olivier LATRY

Entrée libre, Cathédrale St-Léonce

Du 5 au 11 septembre

Vente au déballage

Dimanche 4 septembre

Par l’association Entr’aide 83

Rue du Gendarme Veilex

« Love and Friendship »

de Whit Stillman

Lundi 5 septembre, 20h

Cinéma le Vox

Anciens combattants

Permanence de la FNACA Fréjus

Saint-Raphaël

Vendredi 9 septembre, de 17h30 à 19h

Maison du Combattant Château Gallieni

331, avenue du Château Gallieni

« Fréjus Talents classiques »

Samedi 17 septembre, 20h30

Place Clemenceau

Forum de l’environnement et du Développement Durable

« Planète Cavem »

Jeudi 15 et vendredi 16 septembre accueillera 5 conférenciers spécialistes

Ce Forum « Planète Cavem » s’articulera du réchauffement climatique, le jeudi

autour de stands d’expositions et au soir

d’ateliers interactifs sur les thèmes du • une projection gratuite du film

Climat, de l’Eau et de la Biodiversité. Il

évènement « Demain », en clôture le

fera également l’objet de 3 évènements

vendredi au soir

marquants :

• une « Conférence des Élus », en

Théâtre intercommunal du Forum

ouverture le jeudi au matin

de Fréjus

• une « Conférence Grand Public », en À partir de 9h30 le jeudi et de 9h

intermédiaire animée par le journaliste le vendredi

de télévision Bernard PERSIA, qui Tél.: 04 94 19 31 00

Fréjus le magazine n°15 # Septembre 2016 # Page 35


agenda

Du 19 au 25 septembre

« La tortue rouge »

de Michael de Wit

Lundi 19 septembre, 20h

Cinéma le Vox

Permanence et inscription

De l’Université de l’est varois

Lundi 19 Septembre, de 15h30 à 17h30

Salle Agricola

57, avenue de Verdun

Tél. 04 94 95 16 42

Anciens Combattants

Permanence de la FNACA Fréjus

Saint-Raphaël

Vendredi 23 septembre, de 17h30 à 19h

Maison du Combattant Château Gallieni

331, avenue du Château Gallieni

« Lorsque l’Amérique faisait

la Guerre aux barbaresques »

Vendredi 23 septembre, 18h

Conférence du Cercle Algérianiste

de Fréjus Saint-Raphaël

Par Jean-Pierre Fillard

Salle Agricola

57, avenue de Verdun

Tél. 04 94 83 17 92

Colloque historique

« Les enceintes urbaines médiévales

et modernes en Provence »

Vendredi 23 et samedi 24 septembre

Théâtre intercommunal « le Forum »

Renseignements

Tél. 04 94 53 82 47

Salon du véhicule neuf

et d’occasion

Du vendredi 23

au dimanche 25 septembre

Espace Caquot

Base Nature François-Léotard

Renseignements : Office de tourisme

Tél. 04 94 51 83 83

Visites guidées « Fréjus ville

médiévale et moderne » :

Samedi 24 septembre, 15h

et tous les mercredis durant l’exposition

à 14h30

Départ devant l’Office de Tourisme

Tél. 04 94 53 82 47

« Folle d'amour »

Dimanche 24 septembre, 18h

et lundi 25 septembre, 18h et 20h45

Film de Paolo VIRZI (2016) projeté en VO

sous-titrée

Dans le cadre du Cycle du Cinéma

Italien au VOX.

Rencontre numismatique

Dimanche 25 septembre

Organisé par le Groupe Numismatique

Provençal de Fréjus Saint-Raphaël

Entrée libre, salle du Sextant

Renseignements

Tél. 04 94 53 62 38

Commémoration

Dimanche 25 septembre, 10h

Cérémonie commémorative à l'occasion

de la Journée Nationale d'Hommage

aux Harkis

Rond-point des Harkis

(Av. du 8 mai / Rue du Capitaine Blazy)

Du 26 septembre

au 2 octobre

« Rester vertical »

d’Alain Guiraudie

Lundi 26 septembre, 20h

Cinéma le Vox

« Le tour du monde

avec Magellan »

Lundi 26 Septembre, 18h

Conférence de L’université de l’Est Varois,

par Mme Andrée Desmoulins.

Salle Agricola

57, avenue de Verdun

Tél. 04 94 95 16 42

Exposition Dominique Zumbo

Du mardi 27 septembre

au mercredi 26 octobre

Musée d’Histoire locale

« Nikolaus Harnoncourt,

mort d’un géant »

Mercredi 28 septembre, 18h

Conférence de l’Université

de l’Est Varois, par M. Picaude

Salle Agricola

57, avenue de Verdun

Tél. 04 94 95 16 42

NOUVELLE EN 1 000 MOTS

« PHOTO(S) DE FAMILLE »

Écrire sur des photos – de famille, en

l’occurrence –, voilà qui n’est pas banal.

C’est pourtant la mission demandée, d’ici

le 30 novembre prochain, aux candidats

du concours de la Nouvelle en 1000

mots, dans le cadre de l’édition 2016.

Règlement :

bm-frejus.c3rb.org

Tél.: 04 94 51 01 89

concoursnouvelle@ville-frejus.fr

Exposition « Lumières »

Maîtres verriers internationaux sous

le haut parrainage de Mihai Topescu

Du mardi 28 septembre au dimanche

2 octobre, tous les jours de 10h à 18h

Entrée libre, Port-Fréjus

Week-end de bienfaisance

Samedi 1 er et dimanche 2 octobre

Par l’Association « le chant des dauphins »

Salle Charles Denis – Saint-Aygulf

Tél. 06 25 13 01 85

Du 3 au 9 octobre

« L’oisiveté, vice ou vertu »

Lundi 3 octobre, 18h

Conférence de l’Université

de l’Est Varois,

par Mme Andrée Desmoulins.

Salle Agricola

57, avenue de Verdun

Tél. 04 94 95 16 42

Journée Nationale

du Commerce de Proximité

Samedi 8 octobre

Centre Historique, Port-Fréjus,

Fréjus‐plage, Saint-Aygulf

Renseignements :

Service commerce et artisanat

Tél. 04 94 17 67 21

Garce à tous les étages

« Mon colocataire est une garce »

Samedi 8 octobre à 20h

Comédie présentée par Loisirs et part'âge

Interprétée par la compagnie

Arts en Scènes

Salle polyvalente de la Tour de Mare

Participation libre

Sur réservation

Tél. 07 83 77 81 01

QUAND LE PATRIMOINE SE DÉCOUVRE…

Les 33 e Journées européennes

du patrimoine se dérouleront

les 17 et 18 septembre sur le

thème « Patrimoine et

citoyenneté ».

À Fréjus – eu égard au passé

de la cité romaine –, une visite

exceptionnelle des « lieux de la citoyenneté »

sera organisée, de la place des Consuls à la

statue de l’Abbé Siéyès place Clemenceau, de

l’ancien hôtel de ville à l’actuel, du monument

aux Morts de la place Agricola à l’école Turcan,

du tribunal de commerce à la médiathèque de

la Villa Marie…

Ces journées s’inscrivent comme LE rendez‐vous

de la rentrée culturelle à Fréjus, et seront suivies

d’un colloque archéologique, les 23 et

24 septembre. Il évoquera « Les enceintes

urbaines médiévales et modernes en Provence -

Apports et limites de l’archéologie en milieu

urbain ». Nombreuses interventions (au théâtre

Le Forum) émailleront ce colloque, encore

illustré par une exposition en plein air, place

Clémenceau (face à l’office de tourisme) et le

long de l’enceinte médiévale, en place du

17 septembre au 13 novembre.

Retrouvez les programmes complets des Journées

européennes du patrimoine (17 et 18 septembre) et du

XI e colloque historique de Fréjus (23 et 24 septembre)

sur le site internet de la ville : www.ville-frejus.fr


agenda

JACQUES LUX

S'EST ÉTEINT

Jusqu'au bout, il s'est battu

contre la maladie. Mais

samedi 20 août, Jacques

Lux a lâché prise. Et s'en

est allé, à 76 ans, dans

son domicile de Saint-Jeande-Cannes,

quartier qu'il affectionnait et pour

lequel il s'était tant investi.

Ancien conseiller municipal, il était connu par

les administrés pour son dévouement. Un

dévouement qui lui permettait d'oublier quelques

instants sa maladie. Il était à l'origine

d'Expressions, une association tournée vers le

mieux-être dans la vie quotidienne. Ses

obsèques ont eu lieu le mercredi 24 août, en la

Cathédrale Saint-Léonce, à Fréjus. La Ville

adresse ses plus sincères condoléances à sa

femme Maud, et à ses deux fils Sébastien et

Philippe, à sa famille et ses amis, à tous ceux

qui ont eu le plaisir de le côtoyer.

MARIAGES

b BERNARD-COLOMBAT Rudy, Pierre, André et CEPPI Amandine,

Frédérique, Murielle mariés le 16/07/2016

b JAMOIS Romain, Mathieu, Barnabé et MATHIAS Charlotte, Maria,

Anthelmette mariés le16/07/2016

b LEBEGUE Johan, Louis, Alexandre et CASTAGNE Sandy, Suzy,

Mathilde mariés le 06/08/2016

b PEREZ Benoît et DESCAMPS Amandine mariés le 23/07/2016

b ROJAS Lionel, Jean et PARIS Isabelle Eliane Andrée mariés

le 23/07/2016

b ROQUES Pascal et DUROT Nadine mariés le 06/08/2016

b ROUILLÉ Pascal, Alain, Guy et ROUSSET Laurence Christine Jeanne

mariés le 19/07/2016

b ROUSSEL Arnauld, Jules, Marcel et BOLUDA Cinthya, Raymonde,

Félicie mariés le 05/08/2016

b VALENTI Guy Louis et DENIS Corinne, Fabienne, Laurence mariés

le 23/07/2016

SPORT

SEPTEMBRE

FOOTBALL - CFA (J6)

Samedi 17 septembre, 19h, stade Louis‐Hon

(Saint-Raphaël)

Étoile FC - Hyères FC

OCTOBRE

TENNIS DE TABLE - Nationale 3 masculine (J2)

Samedi 1 er octobre, 17h, salle Jean-Vilain

AMSLF (1) - Gigean ASM (1)

VOLLEY-BALL - Élite masculine (J1)

Samedi 1 er octobre, 20h, salle Sainte-Croix

AMSLF - Loisirs IS Saint-Pierre

VTT

Du 5 au 9 octobre, Base Nature

33 e édition du Roc d’Azur

www.rocazur.com

FOOTBALL - CFA (J8)

Samedi 15 octobre, 19h, stade Louis-Hon (Saint-

Raphaël)

Étoile FC - ES Paulhan Pézenas

NAISSANCES

r ARIZZI Constance, Hélène,

Sylvaine, Marie

née le 02/08/2016

r COLIN Giulia, Andréa,

Marthe née le 01/08/2016

r CORDANI Léo, Pierre, Lionel

né le 30/07/2016

r GAGET RINALDI Mathéo

né le 30/07/2016

r GIORDANENGO Nino

né le 26/07/2016

r GIRONA Lisandro,

Jean‐Manuel né le 05/08/2016

r HEMMET Ilyne

née le 03/08/2016

r HÉREAU Loris, Mickaël né le

02/08/2016

r LATAPIE Pauline, Juliette,

Camille née le 05/08/2016

r LEBRETON Emma

née le 05/08/2016

r MACAVEI Andrei, Ioan

né le 29/07/2016

r MORALES Lucile, Martine,

Béatrice née le 01/08/2016

r MORENO Diego, Miguel,

André né le 28/07/2016

r MOSSER Lysandre, Roger

né le 01/08/2016

r PITTAMIGLIO Raphaël,

Thomas né le 07/08/2016

r SALVAI NOUIOUI

Kaïs né le 01/08/2016

r VIOLA Stella,

Claudia, Isabelle

née le 04/08/2016

Fréjus le magazine n°15 # Septembre 2016 # Page 37


expression

TRIBUNE D'EXPRESSION DES GROUPES REPRÉSENTÉS AU CONSEIL MUNICIPAL

RUMEURS, PATHÉTIQUES ET SABOTEURS

Ces trois mots dont les premières lettres forment l'acronyme RPS... sont aussi les trois mots

définissant le mieux l'opposition Fréjusienne.

En effet, la propagation de rumeurs, qui semble être devenue l'activité principale

du Groupe emmené par Madame Cauwel, est tellement grossière qu'elle en vient à

dénoncer un projet affabulé par ses soins sur la Base Nature. Remise à sa place par le

maitre d'œuvre et les Fréjusiens eux mêmes lors de la consultation publique, elle ne peut

maintenant que créer un autre tee shirt avec l'inscription « Je suis Base Nature »...

Pathéthique, comme les socialistes, véritables courants d'air de Fréjus, qui ne cessent de

s'abaisser et de se ridiculiser le tout sans se montrer dans nos rues...

Saboteurs enfin, mention générale décernée à l'ensemble de l'opposition Fréjusienne,

mais mention spéciale à ceux qui, comptables de bilans désastreux, restent toujours

prompts à caricaturer et critiquer les projets municipaux.

Sereins et confiants, les élus de la majorité travaillent pour Fréjus, a contrario de l'opposition

qui hésite encore entre oisiveté coupable et expertise en sabotage !

TRIBUNE DE LA MAJORITÉ

AMATEURISME ET AMITIES POLITIQUES

Le feuilleton de la "Surf Academy Poseidonis" illustre bien l'amateurisme de la gestion

FN; annoncée en mars dernier à grand renfort de superlatifs: "première école de surf

de la Méditerranée", investissements de 4.6 millions d'euros, 90 emplois crées directs et

indirects, espaces de détente et de pratique pour débutants et sportifs confirmés, le projet

n'est plus aujourd'hui qu'un simulateur de glisse de fête foraine caché sur le tarmac de la

Base Nature: une fois de plus "la montagne a accouché d'une souris".

De plus la délibération initiale présentée au Conseil Municipal par le Maire a été

annulée par la Sous-Préfecture car non conforme à la délégation de service public liant la

commune à la "Patrouille de l'évènement", heureusement que le ridicule ne tue plus!!!!. On

notera tout de même que dans sa conception d'origine ce dossier devait permettre une

opération juteuse pour une société hongkongaise "Loftus Overseas Management" dirigée

par le frère de l'un des patrons de la "Patrouille de l'évènement" qui a maintenant la haute

main sur les évènements festifs et culturels de Fréjus. Cette société a son siège social, rue

des vignes à Paris, dans les mêmes locaux que le micro-parti "Jeanne" qui est destiné

au financement de la future campagne présidentielle de Marine LePen. On est loin du

patriotisme économique prôné par le FN.

Autre illustration d'amitié politique au détriment des intérêts de Fréjus, la tentative,

heureusement avortée par le contrôle de légalité de la sous-préfecture, de la création

d'une société publique locale "Azur Développement" avec la ville FN de Cogolin distante

de 50 kms dont on ne perçoit pas l'intérêt économique d'un partenariat avec Fréjus.

D'autres exemples de cette collusion politique avec des sociétés proches du FN peuvent

être cités: la Mutuelle Communale, e-politic qui a réalisé la vidéo promotionnelle de

l'Office du Tourisme ou encore la Financière des territoires, autant de prestataires de

services n'existant que depuis les dernières élections municipales pour travailler avec

l'argent public des communes FN dont ils sont proches politiquement.

On assiste ainsi à un quadrillage systématique de la ville par ces nouvelles sociétés.

groupe "Ensemble confiants pour Fréjus"

DROIT DE RÉPONSE DU SÉNATEUR-MAIRE À « ENSEMBLE CONFIANTS POUR FRÉJUS »

« Monsieur Mougin,

Une tribune d'expression dans le magazine municipal vous est attribuée à vous et votre groupe d'opposition, en aucun cas à Mediapart.

Evitez, Monsieur Mougin, de plagier des articles d'une presse de caniveau, militante et partisane ! Je suis sûr que du haut de vos responsabilités politiques en tant

que chef de file les Républicains à Fréjus, vous pouvez vous même écrire quelques mots à l'attention des Fréjusiens... sans recopier mot pour mot les articles du

susdit journal maoïste. »

TEXTE NON PARVENU

GROUPE CAUWEL THOLLET DE STEFANO PLANTAVIN

TEXTE NON PARVENU

ANNIE SOLER


DU 09 AU 11 SEPTEMBRE

BASE NATURE FRANÇOIS‐LÉOTARD

Fréjus le magazine n°15 # Septembre 2016 # Page 39

Similar magazines