12.01.2017 Views

Jaguar Magazine BLOCKBUSTER – Belgian French

Im Fokus der Jaguar Magazine Ausgabe 02-2015: Kassenschlager aller Art. Unter anderem sprachen wir mit Tom Hiddleston, dem Star vieler Hollywood-Blockbuster (Avengers, Thor) und Gesicht der neuesten Werbekampagne von Jaguar. Mehr als ein Nebendarsteller – wir verraten welche Jaguar-Modelle in welchen Filmen eine Rolle spielen. Außerdem stellen wir in zwei exklusiven Fotoshootings den revolutionären F-PACE und die neue Familie der Jaguar-Limousinen vor.

Im Fokus der Jaguar Magazine Ausgabe 02-2015: Kassenschlager aller Art. Unter anderem sprachen wir mit Tom Hiddleston, dem Star vieler Hollywood-Blockbuster (Avengers, Thor) und Gesicht der neuesten Werbekampagne von Jaguar. Mehr als ein Nebendarsteller – wir verraten welche Jaguar-Modelle in welchen Filmen eine Rolle spielen. Außerdem stellen wir in zwei exklusiven Fotoshootings den revolutionären F-PACE und die neue Familie der Jaguar-Limousinen vor.

SHOW MORE
SHOW LESS

Create successful ePaper yourself

Turn your PDF publications into a flip-book with our unique Google optimized e-Paper software.

MR BIG: comme<br />

à Hollywood<br />

To m H i d d l e s t o n<br />

jouant le rôle du<br />

nouveau très méchant<br />

pour <strong>Jaguar</strong><br />

NUMÉRO SPÉCIAL<br />

<strong>BLOCKBUSTER</strong>S<br />

STYLE ET SUBSTANCE: Pourquoi la F-PACE va redistribuer les cartes parmi les crossovers<br />

PLUS Bienvenue dans la famille : nous avons confronté simultanément la XE, la XF et la XJ, expliqué le<br />

rôle de vedette des <strong>Jaguar</strong>s dans l’histoire moderne du cinéma et exploré les secrets de Shanghai


FLAGSHIP STORE: 10 HENRIETTA STREET | COVENT GARDEN | LONDON | WC2E 8PS<br />

WWW.OLIVERSWEENEY.COM


CHRONOFIGHTER OVERSIZE<br />

2CCBK.B15A<br />

Carbon trigger chronograph<br />

Full carbon case & buckle<br />

Superlight<br />

WWW.GRAHAM1695.COM<br />

GRAHAM Switzerland<br />

T. +41 32 910 98 88<br />

GRAHAM 1695 UK<br />

T. +44 20 8843 2934<br />

GRAHAM ASIA<br />

T. +852 2572 2386<br />

GRAHAM NORTHERN EUROPE<br />

T. +49 611 505 0770<br />

GRAHAM USA<br />

T. +1 213 622 1716<br />

GRAHAM HONG KONG BOUTIQUE<br />

Hollywood Road, Central


LA FRÉNÉSIE<br />

Vers de nouveaux<br />

sommets...<br />

Avec la F-PACE, <strong>Jaguar</strong> se lance à<br />

point nommé dans l’un des secteurs<br />

du marché automobile qui connaît<br />

actuellement la plus forte croissance<br />

dans le monde. À la fois très élégante<br />

et extrêmement polyvalente, la F-PACE<br />

révolutionne le segment des crossovers.<br />

Rendez-vous à la page 16 pour<br />

découvrir la séance photos exclusive<br />

de cette nouvelle merveille.<br />

La F-PACE. Pour en savoir plus, inscrivez-vous sur : jaguar.be<br />

PHOTOGRAPHIE : Sjoerd ten Kate<br />

NUMÉRO SPÉCIAL <strong>BLOCKBUSTER</strong>S j 5


SOMMAIRE<br />

<strong>BLOCKBUSTER</strong> Le terme « blockbuster » (‘qui fait exploser le quartier’) vient<br />

du jargon théâtral et désigne une pièce qui remporte un très grand succès. Par extension, ce terme est aussi<br />

utilisé pour un film ou livre à grand succès (et lucratif), son sens large selon le dictionnaire s’appliquant à « toute<br />

chose ou personne particulièrement efficace ou réussie ». Ceci nous a donné l’idée de nous pencher sur les<br />

blockbusters en tout genre, thème idéal, donc, pour le présent numéro. Pour représenter le cinéma, nous nous<br />

sommes entretenus avec Tom Hiddleston, la vedette de nombreux blockbusters hollywoodiens (Thor, Avengers)<br />

et de la dernière campagne publicitaire de <strong>Jaguar</strong>. Nous en avons<br />

profité pour évoquer les divers rôles remarquables que les <strong>Jaguar</strong>s<br />

ont joués comme acteurs à quatre roues dans l’histoire du cinéma.<br />

Mais nous avons voulu vous présenter aussi des blockbusters<br />

d’une autre envergure <strong>–</strong> avec deux séances de photos exclusives <strong>–</strong><br />

allant du crossover F-PACE, qui va redistribuer les cartes, à une<br />

nouvelle famille de berlines haut-de-gamme de la marque <strong>Jaguar</strong>.<br />

Ou un voyage blockbuster qui nous fera partir à la découverte de<br />

Shanghai <strong>–</strong> l’une des plus importantes métropoles modernes du<br />

monde <strong>–</strong> et nous présentera le portrait du fondateur d’Airbnb, qui<br />

a révolutionné la façon de partir en vacances pour des millions de<br />

gens comme vous et moi. Au final, nous pensons que le présent<br />

numéro réunit tous les ingrédients pour être à la hauteur de son<br />

titre. Mais nous vous laisserons juger par vous-même…<br />

42<br />

54<br />

60<br />

54<br />

COLLABORATEURS<br />

Sjoerd ten Kate est un vrai fou de voitures.<br />

Le Néerlandais décrit son style comme<br />

spontané et ‘honnête’, mais toujours<br />

graphique. Quelle est donc, selon lui, sa<br />

plus récente expérience blockbuster ?<br />

« Photographier la F-PACE en exclusivité<br />

pour J-<strong>Magazine</strong> sur<br />

un aérodrome privé,<br />

dans une atmosphère<br />

de confidentialité<br />

pointilleuse des mois<br />

avant son lancement<br />

officiel. » Bonne réponse<br />

(voir page 16 et page 78)<br />

Shiraz Randeria né à Londres, est le<br />

directeur créatif <strong>–</strong> basé à Shanghai <strong>–</strong> du label<br />

de mode, art et design Kingdom of Heaven,<br />

mais il écrit et photographie aussi pour<br />

Wallpaper* et Elle. « Ma dernière expérience<br />

blockbuster a été Jurassic World dans un<br />

cinéma IMAX ouvert<br />

24/24h : une projection<br />

à deux heures du matin<br />

avec un public bruyant.<br />

Une drôle d’expérience<br />

avec les dinosaures »<br />

(voir son guide sur la ville,<br />

page 34)<br />

John Arlidge écrit pour le Sunday Times<br />

<strong>Magazine</strong>, à Londres, et Condé Nast, à New<br />

York. Pour J-<strong>Magazine</strong>, il brosse le portrait<br />

du remarquable fondateur d’Airbnb, Brian<br />

Chesky. Son expérience blockbuster n’est<br />

pas des moindres. « J’ai tout récemment<br />

fait le tour du monde<br />

non-stop en avion.<br />

40 000 kilomètres en<br />

quatre jours. Je ne<br />

pense pas avoir souffert<br />

du jet-lag, mais plutôt<br />

du place-lag. » (voir<br />

page 60)<br />

6 j NUMÉRO SPÉCIAL <strong>BLOCKBUSTER</strong>S


66<br />

28<br />

34<br />

16<br />

50<br />

08 Tendances<br />

Un tour d’horizon pour découvrir les dernières nouveautés<br />

du design et de la gastronomie, sans oublier des<br />

conseils en matière de roadtrip et piscine rooftop<br />

16 Prédestinée pour le tout-terrain :<br />

lancement de la F-PACE<br />

Le premier crossover de <strong>Jaguar</strong> est la grande vedette<br />

de notre séance photos exclusive sur douze pages qui<br />

nous a permis de découvrir les secrets de son design<br />

et de sa mécanique<br />

28 Bond & au delà<br />

De Vertigo à Spectre, nous avons passé au peigne fin les<br />

rôles de vedettes joués par les <strong>Jaguar</strong> au cinéma avec, en<br />

prime, quelques seconds rôles non moins intéressants<br />

34 Voyage : Shanghai<br />

Laissez notre spécialiste local vous servir de guide dans<br />

le cœur culturel de la Chine pour vous révéler ses charmes<br />

secrets (ou pas aussi secrets)<br />

42 En couverture : Tom Hiddleston<br />

Nous rejoignons l’élégant acteur vedette britannique<br />

pour évoquer avec lui son nouveau rôle, celui de ‘Mr Big’<br />

dans la campagne publicitaire de <strong>Jaguar</strong>, ses futurs<br />

films et les raisons pour lesquelles il a un faible pour la XJS<br />

50 Infographique : les blockbusters<br />

Dans l’esprit du thème du présent numéro, notre infographie<br />

évoque les créations de l’histoire moderne qui se sont le mieux<br />

vendues, sont restées d’actualité le plus longtemps, ont<br />

fait les plus grosses recettes ou ont fait les plus grands fours<br />

54 La nouvelle famille de berlines haut-de-gamme de <strong>Jaguar</strong><br />

La gamme la plus cohérente de berlines dans toute l’histoire de<br />

<strong>Jaguar</strong> ; nous avons pris la route pour un essai exclusif à leur volant<br />

60 Portrait : Mr Airbnb<br />

Nous avons brossé le portrait de l’homme qui a révolutionné<br />

la façon de voyager avec sa stratégie de partage des logements en<br />

ligne à 25 milliards de $<br />

66 <strong>Jaguar</strong> Land Rover en Arctique<br />

Dans notre nouvelle rubrique régulière, J-<strong>Magazine</strong> évoque Land<br />

Rover, la marque sœur de <strong>Jaguar</strong> <strong>–</strong> dans le présent numéro, avec une<br />

excursion dans les neiges de la Laponie au Winter Test Centre de JLR<br />

68 Ma <strong>Jaguar</strong> et moi<br />

Un hipster de NYC et sa F-TYPE ainsi qu’un vieux gentleman<br />

allemand dans une XJ classique inaugurent cette nouvelle<br />

section régulière. Découvrez comment vous pourriez y être<br />

impliqués vous aussi<br />

70 Le tour du monde avec <strong>Jaguar</strong><br />

Beckham, vélos et effervescence culturelle au Moyen-Orient : tous<br />

ces points figurent dans notre tour d’horizon graphique planétaire<br />

72 Actualités et événements<br />

Toutes les nouvelles de <strong>Jaguar</strong> à ne pas manquer dans votre<br />

région, qu’il s’agisse d’événements organisés par vos<br />

concessionnaires, des dernières offres et plus encore<br />

78 Dernière page : derrière les coulisses<br />

Un petit coup d’œil sur la façon dont nous avons réalisé<br />

certains des reportages spéciaux du présent numéro, de<br />

la F-PACE en Autriche et bien au-delà…<br />

NUMÉRO SPÉCIAL <strong>BLOCKBUSTER</strong>S j 7


TENDANCES<br />

7 vedettes<br />

du design<br />

Des vélos en fibre de carbone haute technologie,<br />

des montres minimalistes, des casques<br />

de qualité professionnelle et des accessoires<br />

de luxe pour les voyages en avion prédominent<br />

dans la rubrique « Design » de ce numéro <strong>–</strong><br />

sans oublier la F-TYPE et son parachute.<br />

À VÉLO<br />

BME B-9 NH BLACK EDITION<br />

Un bref coup d’œil sur ce nouveau vélo en fibre de<br />

carbone créé par BME suffit pour admettre sans<br />

hésitation que son style est inspiré de l’avion d’attaque<br />

F-117 Nighthawk. Avec sa conception unique et sa finition<br />

en fibre de carbone mate, ce vélo minimaliste ne porte<br />

aucune inscription. Pourtant, il ne passe pas inaperçu.<br />

Agissez vite pour le saisir : seulement 100 exemplaires<br />

sont disponibles. Autre conseil : pensez à vous munir<br />

d’un bon antivol. 7800 € bmedesign.eu<br />

<strong>Jaguar</strong> déploie son parachute...<br />

En Afrique du Sud, dans le cadre du projet Bloodhound qui tente d’établir le record de vitesse<br />

terrestre, une F-TYPE Coupé s’est adonnée au parachutisme. Pour la Bloodhound SSC, deux<br />

parachutes sont indispensables afin de garantir la sécurité en cas de défaillance des autres<br />

systèmes de freinage. <strong>Jaguar</strong>, le partenaire du projet, a installé un parachute sur une F-TYPE<br />

lancée à 300 km/h sur une ancienne piste militaire fermée du Suffolk au Royaume-Uni.<br />

Le mécanisme du parachute a ainsi pu être vérifié avant sa prochaine épreuve, plus délicate,<br />

qui consistera à ralentir la voiture supersonique Bloodhound SCC tentant de battre le record<br />

actuel de 1 227 km/h. À suivre l’année prochaine. bloodhoundssc.com<br />

8 j NUMÉRO SPÉCIAL <strong>BLOCKBUSTER</strong>S


UN HABITAT DE RÊVE<br />

Living Architecture se qualifie<br />

« d’entreprise sociale dédiée au<br />

plaisir de l’architecture de<br />

qualité supérieure ». Ces dernières<br />

années, elle s’est entourée<br />

des meilleurs architectes du<br />

monde pour concevoir en<br />

Grande-Bretagne des maisons<br />

mises en location pour les<br />

vacances, à des prix raisonnables.<br />

La maison House For<br />

Essex de l’artiste Grayson Perry<br />

est la dernière en date. À partir<br />

de 33 € la nuit par personne.<br />

living-architecture.co.uk<br />

Gagnez<br />

L’UNE DES CINQ<br />

CAMÉRAS GOPRO<br />

D’UNE VALEUR DE 450 €.<br />

Que pensez-vous de notre J-<strong>Magazine</strong> ?<br />

En répondant à cette question toute<br />

simple et à quelques autres reprises<br />

dans notre enquête en ligne, vous<br />

aurez peut-être la chance de gagner<br />

l’une des cinq caméras d’action<br />

GoPro Hero 3+ Black Edition.<br />

Retrouvez-nous sur :<br />

jaguarsurveys.com/september2015<br />

À VOTRE ÉCOUTE<br />

Offrez à vos oreilles un son de qualité<br />

professionnelle avec ce casque<br />

Audio-Technica ultra-moderne et<br />

doté de multiples fonctions. 282 €<br />

audio-technica.com<br />

LES INDISPENSABLES<br />

DU VOYAGE<br />

EN AVION<br />

LE MASQUE DE NUIT<br />

Ne vous contentez pas<br />

du masque basique<br />

offert par la compagnie<br />

aérienne. Avec ce modèle<br />

Otis Batterbee bordé de<br />

satin et en tissu Prince de<br />

Galles gris dont la doublure<br />

est remplie de lavande, vous<br />

vous endormirez avec<br />

élégance et en un rien de<br />

temps. 70 € liberty.co.uk<br />

LE BAGAGE<br />

Le sac Montblanc<br />

Nightflight a été<br />

soigneusement conçu,<br />

pour un minimum<br />

de désagréments à<br />

l’aéroport et un maximum<br />

d’effet. 650 €<br />

montblanc.com<br />

MINIMALISTE<br />

Affichant un design sobre et<br />

sans fioritures, ces montres font<br />

actuellement sensation. Rien<br />

ne laisse présager une évolution<br />

à la baisse de la tendance<br />

minimaliste. Évitant le superflu<br />

et les complications, ces montres<br />

se caractérisent par des<br />

cadrans circulaires, l’absence<br />

d’inscriptions, des couleurs<br />

monochromes et un prix abordable.<br />

Triwa est une entreprise de<br />

Stockholm qui offre une gamme<br />

impressionnante de styles<br />

élégants, comme cette montre<br />

Sort Of Black Glow. 302 €<br />

triwa.com<br />

NUMÉRO SPÉCIAL <strong>BLOCKBUSTER</strong>S j 9


TENDANCES<br />

COMME EN ITALIE AVEC CHADWICK<br />

De nombreux cuisiniers amateurs et passionnés en rêvaient :<br />

il est à présent possible de recréer chez soi le goût authentique<br />

d’une pizza cuite au feu de bois sans devoir transformer<br />

sa maison. Un système de circulation d’air intelligent permet<br />

à ce four Chadwick d’atteindre 500°C. En moins de quatre<br />

minutes, vous aurez un délicieux morceau d’Italie dans votre<br />

assiette, qu’il s’agisse de pizzas faites maison ou achetées<br />

en magasin. 540 € chadwickoven.com<br />

TCHIN TCHIN<br />

Tout bon vin mérite un bon verre. Une<br />

qualité digne d’un grand restaurant vous<br />

est servie avec ce verre à Bourgogne<br />

Zalto pour des vins rouges plus « parfumés<br />

», tels que le Pinot Noir et le<br />

Nebbiolo. La forme astucieuse de ce<br />

verre permet de mélanger parfaitement<br />

les arômes du vin afin de développer ses<br />

notes sucrées. 46 € aroundwine.co.uk<br />

6 merveilles<br />

gastronomiques<br />

Restaurant ou dîner à la maison <strong>–</strong><br />

toujours avec style et en choisissant<br />

les ustensiles appropriés.<br />

LE NEC PLUS ULTRA<br />

ULTRAVIOLET, SHANGHAI<br />

Le restaurant du chef Paul Pairet entre cette année dans<br />

le classement des 50 meilleurs restaurants du monde.<br />

Ultraviolet peut accueillir 10 convives (et pas un de plus !)<br />

dans un lieu tenu secret, où chaque plat est servi avec une<br />

combinaison unique de sons et d’éléments visuels. Un dîner<br />

ultra-sensoriel, dans tous les sens du terme. uvbypp.cc<br />

L’OXYGÈNE<br />

L’aérateur de vin rouge de Vinturi<br />

adoucit les tanins et exalte les<br />

parfums lorsque le vin est versé<br />

dans votre verre. 20 € vinturi.com<br />

LA TEMPÉRATURE<br />

Posez ce thermomètre-bracelet Menu<br />

Wine élégant et facile à utiliser autour<br />

de la bouteille pour vérifier que votre<br />

vin est à la bonne température de<br />

dégustation. 28 € menudesignshop.com<br />

OXX<br />

COFFEEBOXX<br />

Qui a dit que les machines<br />

à café devaient<br />

être fines et délicates ?<br />

Portable, légère et<br />

capable de résister à<br />

tout ce que vous lui<br />

lancez, la machine à<br />

café Coffeeboxx a été<br />

conçue pour les plus<br />

aventureux <strong>–</strong> ou éventuellement<br />

les plus<br />

maladroits. Et en plus,<br />

le café est excellent.<br />

280 € oxx.com<br />

10 j NUMÉRO SPÉCIAL <strong>BLOCKBUSTER</strong>S


TENDANCES<br />

5 EN<br />

L’ÉCOSSE <strong>–</strong><br />

DE FORT WILLIAM<br />

À ULLAPOOL<br />

Au départ de Ben Nevis,<br />

prenez la direction<br />

du nord, longez la côte<br />

ouest de l’Écosse, à<br />

l’écart de tout. Cet itinéraire<br />

de 370 kilomètres<br />

passe aussi bien<br />

par de larges voies<br />

dans les vallées que<br />

par de petites routes<br />

très étroites qui ne<br />

laissent passer qu’une<br />

voiture. Ajoutez à ces<br />

paysages époustouflants<br />

l’absence quasi<br />

totale de circulation et<br />

vous détenez le secret<br />

d’une expérience de<br />

conduite inoubliable.<br />

LA NORVÈGE <strong>–</strong><br />

LA ROUTE DE<br />

L’ATLANTIQUE<br />

Cette section de route<br />

épique qui s’étend sur<br />

seulement 8 km entre les<br />

villes de Kristiansund et<br />

de Molde vaut vraiment<br />

le détour. Le parcours<br />

specta culaire zigzague<br />

d’île en île en passant<br />

par les huit ponts qui le<br />

jalonnent. Lorsque la mer<br />

est déchaînée, vous aurez<br />

l’impression que les<br />

vagues vous poursuivent.<br />

routes parmi<br />

les meilleures<br />

d’Europe<br />

Depuis la conduite à vive allure en<br />

Allemagne jusqu’à la traversée<br />

de ponts en Norvège, découvrez<br />

cinq excellentes idées de voyage<br />

sur les routes européennes.<br />

L’ITALIE <strong>–</strong> LA GRANDE ROUTE DES DOLOMITES<br />

Cette route de près de 140 km qui relie Bolzano à Cortina d’Ampezzo<br />

a tout pour plaire : des paysages montagneux époustouflants, des<br />

villages pittoresques, des vues sur des lacs et des virages en lacets à<br />

travers des forêts. N’oubliez pas vos lunettes de soleil.<br />

VOITURE<br />

LA CROATIE <strong>–</strong> DE SPLIT<br />

À DUBROVNIK<br />

La Croatie ne figure pas<br />

systématiquement dans<br />

la liste des « pays aux<br />

meilleures expériences de<br />

conduite ». Pourtant, cette<br />

route côtière serpentant<br />

entre les collines et les villages<br />

du sud du pays offre<br />

des paysages d’une beauté<br />

sublime pour se terminer<br />

dans la splendide cité<br />

médiévale de Dubrovnik où<br />

vous apprécierez le coucher<br />

de soleil bien mérité.<br />

L’ALLEMAGNE <strong>–</strong> NÜRBURGRING<br />

Le circuit automobile de Nürburg est le terrain de prédilection<br />

pour tester les supercars du monde entier. Sa<br />

fameuse boucle nord ou Nordschleife de 20 km de long<br />

avec pas moins de 73 virages est également ouverte aux<br />

amateurs. N’importe qui peut se mesurer au circuit, avec<br />

n’importe quelle voiture. Oserez-vous relever le défi ?<br />

12 j NUMÉRO SPÉCIAL <strong>BLOCKBUSTER</strong>S


Spirit in the Sky<br />

THE NEW C8 FLYER AUTOMATIC <strong>–</strong> VINTAGE BLACK EDITION <strong>–</strong> 44MM<br />

Inspired by the Best of British Aviation<br />

EXCLUSIVELY AVAILABLE AT christopherward.co.uk


TENDANCES<br />

SIXTY BEVERLY HILLS<br />

Los Angeles ne manque<br />

pas de piscines mais s’il ne<br />

fallait en retenir qu’une<br />

seule, ce serait celle de Sixty<br />

Beverly Hills, parfaite pour<br />

se relaxer et observer<br />

les gens. 350 € par nuit<br />

sixtyhotels.com/beverlyhills<br />

4piscines sur les<br />

toits parmi les<br />

plus belles du monde<br />

Rien ne vaut le plaisir de se détendre sur une chaise longue<br />

au bord de la piscine d’un hôtel qui surplombe une ville<br />

trépidante. Voici nos quatre oasis de relaxation préférées...<br />

THE ART<br />

THE BERKELEY LONDRES<br />

Tel un havre de tranquillité au-dessus de<br />

l’agitation de la ville, cet espace détente<br />

clos avec piscine est situé au septième<br />

étage de l’hôtel. Il dispose même d’un<br />

toit rétractable, ouvert par beau temps<br />

seulement <strong>–</strong> car c’est Londres, après<br />

tout. 673 € the-berkeley.co.uk<br />

MANDARIN ORIENTAL BARCELONE<br />

Depuis cette terrasse baignée de soleil devant la piscine rectangulaire<br />

entourée de plantes, la vue sur Barcelone est à couper le souffle. 600€<br />

mandarinoriental.com/barcelona<br />

LA VUE<br />

HOTEL UNIQUE<br />

SÃO PAULO<br />

Dans une ville aussi bouillon nante<br />

que São Paulo, la piscine couleur<br />

rouge pastèque, unique en son<br />

genre, est parfaitement appropriée.<br />

Avec son équipement<br />

sonore subaquatique, le dépaysement<br />

est total. 350 € par nuit<br />

hotelunique.com.br<br />

14 j NUMÉRO SPÉCIAL <strong>BLOCKBUSTER</strong>S


16 j NUMÉRO SPÉCIAL <strong>BLOCKBUSTER</strong>S


F-PACE<br />

Prédestinée<br />

pour le tout-terrain<br />

LA F-PACE EST UN <strong>BLOCKBUSTER</strong> QUI DÉFRICHE DES TERRES<br />

VIERGES POUR JAGUAR EN ASSOCIANT STYLE ET<br />

FONCTIONNALITÉ. NOUS AVONS INTERVIEWÉ LES DESIGNERS<br />

ET INGÉNIEURS QUI LUI ONT DONNÉ NAISSANCE.<br />

TEXTE : Guy Bird<br />

PHOTOGRAPHIE : Sjoerd ten Kate<br />

NUMÉRO SPÉCIAL <strong>BLOCKBUSTER</strong>S j 17


L’EAU À LA BOUCHE<br />

La proue va rappeler<br />

quelque chose<br />

aux fans de <strong>Jaguar</strong> ;<br />

les proportions,<br />

certainement pas…<br />

Le marché des crossovers est celui qui<br />

enregistre la plus forte croissance à<br />

l’échelle mondiale. Si les berlines conventionnelles sont,<br />

l’an dernier, arrivées en tête en termes d’immatriculations,<br />

elles sont bel et bien talonnées par les crossovers, qui ont<br />

figuré au deuxième rang. <strong>Jaguar</strong> pouvant déjà se prévaloir<br />

d’une famille de berlines complète <strong>–</strong> comme le témoigne<br />

l’essai du présent numéro <strong>–</strong> il n’était que logique de concevoir<br />

un crossover performant dessiné pour les familles.<br />

« Le monde a profondément changé », explique à J-<strong>Magazine</strong><br />

Wayne Burgess, le responsable du studio de design des<br />

voitures de production. « Même si j’éprouve un grand plaisir<br />

à rouler en berline, l’idée de concevoir un crossover pour<br />

<strong>Jaguar</strong> germait depuis longtemps déjà dans mon esprit. Je<br />

suis maintenant arrivé à la croisée des chemins dans ma<br />

vie, en tant qu’homme marié et père de deux garçons de<br />

quatre ans. La F-PACE est naturellement la voiture idéale<br />

pour moi, une voiture familiale capable de faire tout ce que<br />

j’attends d’une automobile. »<br />

La quintessence du style et de la fonctionnalité qui caractérisent<br />

la F-PACE en sa qualité de crossover a déjà été dévoilée,<br />

en 2013, au salon de Francfort, sous les traits racés du conceptcar<br />

C-X17. Incontestablement une <strong>Jaguar</strong> avec son avant<br />

évoquant la XF et sa carrosserie élancée, même si elle était<br />

conçue pour d’autres usages et un autre positionnement sur<br />

le marché. Tout ce qui a enthousiasmé le public avec ce concept-car<br />

a été préservé. D’ailleurs, notre séance photos<br />

exclusive en est bien la preuve. La version présentée officiellement<br />

en septembre 2015 au salon de Francfort va donc être<br />

commercialisée en 2016.<br />

Wayne Burgess a jugé très enthousiasmant qu’il n’ait pas existé,<br />

pour la F-PACE, de prédécesseur dont il aurait dû tenir compte<br />

du design : « Cela m’a fait incroyablement plaisir de concevoir<br />

une telle voiture, justement parce que l’objectif n’était pas de<br />

18 j NUMÉRO SPÉCIAL <strong>BLOCKBUSTER</strong>S


F-PACE<br />

« LE CAHIER DES CHARGES ÉTAIT SIMPLE :<br />

FABRIQUER LE PLUS BEAU ET LE PLUS SPORTIF<br />

CROSSOVER DE LA PLANÈTE »<br />

ADAM HATTON, DESIGN<br />

NUMÉRO SPÉCIAL <strong>BLOCKBUSTER</strong>S j 19


F-PACE<br />

POSITION DOMINANTE<br />

La position surélevée des sièges<br />

dans la F-PACE est en parfaite<br />

harmonie avec son comportement<br />

sportif inspiré de la XE<br />

<strong>–</strong> une combinaison idéale.<br />

comparer le nouveau design à une <strong>Jaguar</strong> classique telle que<br />

la TYPE-E ou la XJ. Ce fut un sentiment très libérateur. »<br />

Mais, si les <strong>Jaguar</strong> classiques ne lui ont pas servi de référence,<br />

où a-t-il donc trouvé sa source d’inspiration ? Le responsable<br />

du design extérieur, Adam Hatton, s’immisce dans la conversation<br />

en évoquant spontanément la F-TYPE, notamment<br />

« ses ailes avant et le décrochement des hanches à l’arrière,<br />

ses surfaces soignées, ses phares effilés et le design épuré de<br />

l’avant <strong>–</strong> ce qui enlève, visuellement, énormément de poids à<br />

la voiture. Le capot de la F-PACE est beaucoup plus plat, mais<br />

les ouïes d’aération latérales et la ligne de coeur de la XE et<br />

de la XF ont été préservées comme détails emblématiques de<br />

la marque. Au final, nous nous sommes donnés un objectif<br />

très simple : nous voulions fabriquer le crossover le plus beau<br />

et le plus sportif. »<br />

Si l’on retrouve dans la F-PACE quelques réminiscences des<br />

autres membres de la famille <strong>Jaguar</strong>, elle s’en démarque, en<br />

revanche, considérablement par ses proportions. Ce qui fait<br />

dire à Wayne Burgess : « Le porte-à-faux long à l’arrière<br />

20 j NUMÉRO SPÉCIAL <strong>BLOCKBUSTER</strong>S


« LE SYSTÈME DE DIRECTION DE LA F-PACE EST INÉGALÉ<br />

DANS CETTE CATÉGORIE. ON A VRAIMENT DU<br />

MAL À CROIRE QUE L’ON CONDUIT UN CROSSOVER.»<br />

PETER DAVIS, DYNAMIQUE DES VÉHICULES<br />

confère à la F-PACE une stature imposante. Ce design a été<br />

rendu possible par le porte-à-faux extrêmement court à<br />

l’avant. Avec nos ingénieurs, nous nous sommes longtemps<br />

creusé la tête sur cet aspect. Si vous la confrontez directement<br />

à ses concurrentes, vous constaterez qu’aucune autre voiture<br />

n’a une telle prestance. Je suis réellement très satisfait. » Et,<br />

de fait, plus l’on se rapproche de la voiture, plus ses avantages<br />

esthétiques se manifestent clairement. Laissez votre regard<br />

flâner tout le long des ailes de la F-PACE et vous verrez<br />

s’esquisser une ligne au galbe discret qui s’étire tout le long<br />

des vitres jusqu’aux roues arrière. Rendre la voiture compatible<br />

pour la production n’a, d’ailleurs, pas été une siné-cure,<br />

comme le concède lui-même David Hoadley directeur des<br />

body-less « Le décrochement des hanches au-dessus de<br />

l’arche des roues arrière, un élément capital de la F-PACE, a<br />

été très difficile à réaliser. Mais nous ne voulions pas tolérer<br />

le moindre compromis et nous avons donc dû, sans cesse,<br />

repousser les limites du possible. » « Nous aurions pu nous<br />

satisfaire d’une solution rapide mais le design arrière du<br />

véhicule n’aurait pas été aussi réussi. », déclare Wayne Burgess<br />

pour expliquer l’ampleur de la tâche et de sa mise en œuvre. «<br />

Au lieu de cela, nous avons soumis le design à un processus<br />

d’itération pendant une durée de trois mois. J’ai vraiment<br />

été bluffé quand j’ai vu ce dont nos responsables de<br />

l’emboutissage de l’aluminium ont été capables. »<br />

Eentre - temps, la F-PACE a trouvé sa place : entre la<br />

Porsche Macan, un peu plus petite, et l’Audi Q7, un peu<br />

plus grosse. Si le long porte-à-faux arrière a des avantages,<br />

ceux-ci sont loin d’être uniquement esthétiques : ils autorisent<br />

aussi une plus grande liberté de mouvement pour les<br />

jambes à l’arrière et un coffre plus généreux. De fait, avec sa<br />

capacité de 650 litres, le coffre à bagages risque de faire des<br />

envieux parmi ses rivaux. D’autant plus qu’en largeur aussi, la<br />

voiture pose des jalons : avec un espace de chargement de<br />

1255 mm de large (1050 mm entre les arches de roue), la<br />

F-PACE est non seulement esthétique, elle se veut, aussi, très<br />

pratique. « Une fois les sièges arrière rabattus, la voiture offre<br />

un volume de chargement exceptionnel », déclare Waynes<br />

Burgess, qui ne cache pas son enthousiasme, « et, même avec<br />

NUMÉRO SPÉCIAL <strong>BLOCKBUSTER</strong>S j 21


F-PACE<br />

VOTRE POIGNET VOUS SERT DE CLÉ<br />

La F-PACE comporte un « Activity Key », un solide bracelet en matière<br />

plastique indéchirable dont le transpondeur intégré vous permet de<br />

verrouiller et déverrouiller à tout moment la voiture et, ainsi, de laisser<br />

tout simplement votre trousseau de clefs à bord. « Le bracelet est<br />

étanche jusqu’à dix mètres de profondeur et, en outre, il résiste à la<br />

chaleur et aux chocs », explique le spécialiste en logiciels électriques de<br />

JLR, Paul Morris. « Il se connecte avec un point spécifique sur le hayon.<br />

Chez <strong>Jaguar</strong>, il s’agit du J du logo. A l’aide de fréquences radio similaires<br />

à celles de notre voiture, le bracelet établit une connexion entre la clef<br />

et la voiture. Simultanément, les clefs que l’on a laissées dans la voiture<br />

sont désactivées, si bien que quelqu’un qui voudrait voler la voiture ne<br />

pourrait pas la faire démarrer.»<br />

22 j <strong>BLOCKBUSTER</strong><br />

NUMÉRO SPÉCIAL <strong>BLOCKBUSTER</strong>S


F-PACE<br />

LA POSITION DE CONDUITE EST SENSIBLEMENT SURÉLEVÉE, CE QUI<br />

AUTORISE UN ESPACE DE RANGEMENT SUPPLÉMENTAIRE .<br />

NUMÉRO SPÉCIAL <strong>BLOCKBUSTER</strong>S j 23


« CETTE JAGUAR VA BIEN AU-DELÀ DE TOUT CE QUE L’ON A<br />

JUSQU’ICI CONNU AVEC JAGUAR. » ALEX HALL, RESPONSABLE CHAINES CINÉMATIQUES<br />

24 j NUMÉRO SPÉCIAL <strong>BLOCKBUSTER</strong>S


F-PACE<br />

les sièges en position conventionnelle, on bénéficie<br />

d’un très vaste coffre. Il est possible de choisir un<br />

intérieur avec un sur piquage en losanges qui rappelle<br />

les sièges des <strong>Jaguar</strong>s classiques des années 60 et 70.<br />

Détail astucieux de la partie avant, les sièges de la F-<br />

PACE sont légèrement surélevés. Ceci a permis de<br />

ménager un espace de rangement sous les sièges et se<br />

traduit surtout par un champ de vision remarquable.<br />

« Les sensations procurées par la direction de la<br />

F-PACE », déclare Peter Davis, le directeur technique<br />

de la Dynamique des véhicules, « sont inégalées dans<br />

cette catégorie, simplement grâce à la façon dont<br />

nous ajustons le système chez <strong>Jaguar</strong>. On a du mal à<br />

croire que l’on pilote un crossover. Le train avant est<br />

inspiré de celui de la F-TYPE, mais la voiture possède,<br />

aussi, un train arrière particulièrement stable et<br />

nous avons consacré une attention considérable au<br />

développement des pneus.»<br />

Selon les pays, la F-PACE va être commercialisée<br />

avec un vaste choix de motorisations,<br />

dont un 2L diesel Ingenium i4 à quatre cylindres<br />

de 180ch CEE, un 3L diesel de 300ch<br />

CEE ainsi qu’un 3L V6 à Essence, de 340 ou 380ch<br />

CEE. La F-PACE est disponible avec une boîte de<br />

vitesses manuelle ou automatique, et un système de<br />

traction avant ou transmission intégrale. La gamme<br />

offre ainsi des émissions de CO 2 allant de 129 à 209<br />

g/km et une consommation de carburant allant de<br />

4,87 à 9.3 l/100 km. La F-PACE propose plusieurs<br />

finitions : Pure, Prestige, R-Sport, S et Portfolio <strong>–</strong> ainsi<br />

qu’une Première Édition spéciale en hommage au<br />

concept car C-X17 avec des pneus de 22 pouces, un<br />

combiné d’instruments virtuel avec écran TFT et<br />

deux nuances de carrosseries uniques au monde.<br />

Mais la F-PACE se veut bien plus qu’une simple<br />

voiture de luxe qui, outre un équipement ultramoderne,<br />

propose aussi les systèmes de sécurité les plus<br />

récents tels que le système de freinage d’urgence<br />

autonome, l’assistance de maintien de file ou le<br />

système anti angles morts avec détection du trafic en<br />

manoeuvre. C’est hors des sentiers battus qu’elle<br />

dévoile sa véritable vocation, comme nous l’explique<br />

le chef de groupe des Capacités de franchissement,<br />

Jason Walters : « La combinaison entre un berline<br />

dynamique et un véhicule tout-terrain est une réussite<br />

sans précédent. Cette voiture affiche le meilleur<br />

d’elle-même dans les conditions de circulation<br />

difficiles, neige, verglas ou boue. Si vous roulez, en<br />

hiver, sur de petites routes de campagne verglacées,<br />

vous remarquerez avec quelle sportivité la F-PACE<br />

accélère encore sans le moindre patinage. Ainsi vous<br />

avez, quel que soit le revêtement, les sensations<br />

typiques d’une <strong>Jaguar</strong>.»<br />

Chacun connaît l’immense expérience de Land Rover,<br />

la marque sœur de <strong>Jaguar</strong>, et nul ne sera donc surpris<br />

qu’avec la F-PACE, les ingénieurs de JLR aient voulu<br />

mettre au point une voiture qui soit capable de bien<br />

plus de choses qu’un crossover standard. Un exemple<br />

en est le nouveau dispositif spécial « Adaptive Surface<br />

Response » (ASR), qui analyse la surface de la voie de<br />

circulation et adapte en conséquence les réglages de<br />

conduite. Toujours selon Jason Walters : « Nous avons<br />

intégré à la console centrale un bouton de contrôle<br />

qui s’enclenche d’un simple clic. Si vous démarrez,<br />

par exemple, sur une couche de neige de deux centimètres<br />

d’épaisseur, le système restera en mode<br />

« surface glissante » (Neige, glace, pluie). Mais si, au<br />

bout d’une dizaine de kilomètres, la neige mesure<br />

soudain cinquante centimètres d’épaisseur, vous<br />

pourrez basculer en mode « surface meuble » (neige<br />

épaisse, sable), qui garantit une meilleure réactivité<br />

de la voiture face à ces nouvelles conditions. Le<br />

changement de mode ne demande qu’environ quatre<br />

secondes. Notre équipe travaille depuis quinze ans<br />

sur un contrôle de différentiel optimal pour toute la<br />

palette des modèles de Land Rover. Nous avons mis à<br />

profit ce savoir-faire, que nous avons adapté à nos<br />

exigences. C’est pourquoi nous avons donné plus de<br />

liberté au train arrière afin de rendre la voiture plus<br />

sportive. » Avec sa carrosserie fabriquée à 78 % en<br />

aluminium, son poids total par conséquent plus<br />

réduit, son dynamisme, des valeurs inégalées pour la<br />

consommation de carburant et les émissions de CO 2<br />

et des moteurs exceptionnels fabriqués dans l’usine<br />

de JLR en Grande-Bretagne, la nouvelle F-PACE a<br />

véritablement de nombreux d’atouts dans sa manche.<br />

D’ailleurs, Alex Hall, le spécialiste des chaînes<br />

cinématiques, affirme « Cette <strong>Jaguar</strong> va bien au-delà<br />

de tout ce que l’on a jusqu’ici connu avec <strong>Jaguar</strong>. »<br />

On peut donc conclure que l’on on croisera la F-PACE<br />

dans de nombreux endroits passionnants et qu’avec<br />

elle, on pourra partir à l’aventure, plus encore qu’avec<br />

toute autre voiture de l’histoire de <strong>Jaguar</strong>. Une<br />

voiture avec de véritables qualités de blockbuster…<br />

NUMÉRO SPÉCIAL <strong>BLOCKBUSTER</strong>S j 25


DU GRAND ART<br />

La F-PACE est un<br />

véritable crossover<br />

mais aussi une<br />

authentique <strong>Jaguar</strong><br />

F-PACE<br />

26 j NUMÉRO SPÉCIAL <strong>BLOCKBUSTER</strong>S


F-PACE<br />

LA F-PACE, PLUS ENCORE QUE N’IMPORTE QUELLE AUTRE<br />

JAGUAR, VOUS OFFRE UN VASTE ÉVENTAIL DE<br />

DESTINATIONS ET D’AVENTURES. UN <strong>BLOCKBUSTER</strong> INDÉNIABLE…<br />

La F-PACE. Inscrivez-vous pour mieux<br />

la découvrir en ligne : jaguar.be<br />

NUMÉRO SPÉCIAL <strong>BLOCKBUSTER</strong>S j 27


Ci-contre : James<br />

Stewart en détective<br />

dans le classique de 1958<br />

de Hitchcock Sueurs<br />

froides avec une Mk VIII<br />

et Kim Novak.<br />

Ci-dessus : douche froide<br />

pour l‘ennemi de Bond,<br />

Zao, avec sa XKR<br />

cabriolet en 2002 dans<br />

Meurs un autre jour<br />

1930<br />

1950 1960<br />

SWEET DEVIL<br />

(1938)<br />

Modèle : SS <strong>Jaguar</strong><br />

Jill (Jean Gillie) pense que son patron,<br />

Tony Brent (Bobby Howes) ne l’aime<br />

plus et envisage de se jeter d’un pont<br />

quand sa <strong>Jaguar</strong> passera pour qu’il la<br />

sauve et prenne conscience de son<br />

amour pour elle. Mais quand la voiture<br />

arrive, son ami arrive au volant de la<br />

<strong>Jaguar</strong> empruntée. Une comédie aux<br />

méandres compliqués s’ensuit.<br />

TWIST OF FATE<br />

(1954)<br />

Modèle : Mk VII<br />

La Mk VII est sortie<br />

de la route dans ce<br />

film noir lorsque le<br />

personnage principal,<br />

Joan Victor (Ginger<br />

Rogers), cherche<br />

à fuir son amant.<br />

EN QUATRIÈME VITESSE<br />

(1955)<br />

Modèle : XK120<br />

Le détective protagoniste<br />

Mike Hammer (Ralph Meeker)<br />

prend une auto stoppeuse<br />

quasiment nue après qu’elle<br />

soit passée en courant<br />

devant sa XK120 lors de la<br />

scène d’ouverture, frôlant<br />

de peu l’accident.<br />

NOTRE AGENT À LA HAVANE<br />

(1959)<br />

Modèle : Mk VIII<br />

La voiture fait son apparition<br />

à la fin de cette comédie<br />

d’espionnage avec Milly<br />

(Jo Morrow), fille du personnage<br />

principal, Jim Wormold<br />

(Alec Guinness).<br />

SUEURS FROIDES<br />

(1958)<br />

Modèle : Mk VIII<br />

Conduite par la<br />

complexe et suicidaire<br />

Madeleine (Kim<br />

Novak) dans ce<br />

classique d’Alfred<br />

Hitchcock.<br />

28 j NUMÉRO SPÉCIAL <strong>BLOCKBUSTER</strong>S


CULTURE<br />

Bond<br />

& au-delà<br />

<strong>Jaguar</strong> va bientôt faire<br />

une apparition remarquée<br />

dans le nouveau et<br />

très attendu James<br />

Bond, mais sa présence<br />

au cinéma va bien<br />

au-delà. Afin de fêter<br />

l’événement, J-<strong>Magazine</strong><br />

se penche sur le passé<br />

cinémato graphique<br />

riche et illustre de <strong>Jaguar</strong>,<br />

de Sueurs froides<br />

et Get Carter, à Fast &<br />

Furious 7 et Spectre<br />

Alors que les réalisateurs tournaient le dernier<br />

James Bond, Spectre, plus tôt cette année<br />

dans le monde entier, de la ville de Mexico<br />

aux Alpes autrichiennes, les détails sur<br />

l’histoire et les photos glanées par les<br />

paparazzis de somptueux décors filtraient comme d’habitude<br />

au compte-goutte. Une course-poursuite de voitures<br />

en pleine nuit sur les rives du Tibre dans la capitale<br />

italienne, Rome, figurait parmi les images attirant le plus<br />

de regards. La caméra de l’équipe de tournage se déplace à<br />

toute allure le long du fleuve sur une vedette au beau<br />

milieu de la nuit, alors que sur la terre ferme, la voiture de<br />

007 est poursuivie par une élégante <strong>Jaguar</strong> C-X75 orange<br />

métallique avec le numéro de plaque ROMA 860K. La<br />

<strong>Jaguar</strong> est séduisante, menaçante et rapide à la fois avec la<br />

toile de fond historique qui donne à la scène une touche<br />

intemporelle.<br />

C’est le dernier exemple d’une longue tradition d’apparitions<br />

en gros plans dans des longs-métrages pour <strong>Jaguar</strong> qui<br />

remonte à ses débuts dans les années 30. Rien que pour<br />

la série des films 007, il suffit de remonter au dernier opus,<br />

Skyfall, pour trouver une autre performance époustouflante<br />

d’une <strong>Jaguar</strong> : la XJ était la voiture officielle de M, Judi<br />

Dench, lors de ce film marquant le 50e anniversaire de la<br />

1970<br />

IPCRESS, DANGER<br />

IMMÉDIAT<br />

(1965)<br />

Modèles : Type-E,<br />

S-Type, Mk II<br />

Ces <strong>Jaguar</strong>s emblématiques<br />

sont présentes dans ce<br />

film tout aussi emblématique<br />

avec Michael Caine.<br />

L’INCOMPRIS<br />

(1966)<br />

Modèle : Mk IX<br />

Cette voiture classique<br />

est conduite par John<br />

Duncombe (Sir Anthony<br />

Quayle) devenu veuf<br />

dans ce film italien<br />

finaliste du Festival de<br />

Cannes.<br />

COMMENT VOLER UN<br />

MILLION DE DOLLARS<br />

(1966)<br />

Modèle : Type-E Series 1<br />

Le détective privé-cambrioleur,<br />

Simon Dermott<br />

(Peter O’Toole) utilise cette<br />

splendide <strong>Jaguar</strong> pour<br />

séduire sa partenaire, Nicole<br />

(Audrey Hepburn),<br />

en la laissant le reconduire.<br />

BRAQUAGE À L’ITALIENNE<br />

(1969)<br />

Modèles : Type-E Series 1s<br />

Selon les dires de Charlie<br />

Crocker (Michael Caine), les<br />

Type-E étaient deux des “trois<br />

voitures les plus rapides en<br />

cas de pépin” dans le film<br />

mais elles sont détruites par<br />

le tracteur sur chenilles de<br />

la mafia et jetées du haut des<br />

montagnes italiennes.<br />

LE MANS<br />

(1971)<br />

Modèle : Type-D<br />

L’une des voitures de<br />

course dans ce film avec<br />

Steve McQueen bien<br />

connu pour sa collection<br />

d’anciennes voitures<br />

et qui possédait luimême<br />

une <strong>Jaguar</strong><br />

XKSS de 1956 ayant<br />

participé au Mans.<br />

NUMÉRO SPÉCIAL <strong>BLOCKBUSTER</strong>S j 29


CULTURE<br />

La marque <strong>Jaguar</strong> est présente depuis très<br />

longtemps au cinéma. Elle mériterait franchement<br />

sa propre étoile sur Hollywood Boulevard<br />

Bobby Howes<br />

dans Sweet Devil<br />

en 1938 avec<br />

sa <strong>Jaguar</strong> SS<br />

Jo Morrow passe du bon temps<br />

avec sa Mk VIII de 1958 dans Notre<br />

agent à La Havane<br />

série et conduite par Daniel Craig. Cela dit, il est plus<br />

fréquent de voir le méchant du film s’assoir derrière le<br />

volant d’une <strong>Jaguar</strong>. En 2002, avec Meurs un autre jour, le<br />

terroriste Zao (Rick Yune) est au volant d’une XKR, première<br />

<strong>Jaguar</strong> à faire une apparition dans un film de James Bond.<br />

Ensuite, quelques années plus tard, dans Casino Royale<br />

(2006), ce sont Le Chiffre (Mads Mikkelsen) et Mr White<br />

(Jesper Christensen) qui conduisent tous les deux une<br />

<strong>Jaguar</strong> XJ8. La même voiture est d’ailleurs utilisée par<br />

Dominic Greene (l’excellent Mathieu Amalric), le magnat<br />

de l’eau mégalomane dans Quantum of Solace (2008), pour<br />

la deuxième apparition de Daniel Craig dans la peau de<br />

007. Cependant, les films de James Bond ne constituent<br />

qu’une partie de la longue et prestigieuse liste des apparitions<br />

à l’écran de <strong>Jaguar</strong>. Les <strong>Jaguar</strong> à l’heure actuelle<br />

confèrent leurs charmes à des films dans le monde entier<br />

avec des succès hollywoodiens comme Ocean’s Twelve en<br />

2004 et Fast & Furious 7 en 2015 <strong>–</strong> deux longs-métrages<br />

dans lesquels les voitures sont centrales pour l’histoire<br />

et l’ambiance. Plus récemment, une <strong>Jaguar</strong> a reçu un commentaire<br />

élogieux dans la nouvelle adaptation prévue pour<br />

l’été 2015 par Guy Ritchie de la série TV des années 60<br />

Agents très spéciaux - Code U.N.C.L.E. Dans ce film, le héros<br />

débonnaire, l’agent de la CIA Napoleon Solo (Henry<br />

Cavill), se retrouve dans une fête italienne très prisée en<br />

affirmant au portier qu’il a égaré son carton d’invitation.<br />

« L’aurais-je laissé dans la Jag ? », feint-il de se demander<br />

de manière prétentieuse. On ne voit pas la voiture. Et on<br />

n’en a pas besoin : cette voiture correspond exactement<br />

à l’image de la voiture d’un agent secret sulfureux.<br />

La marque <strong>Jaguar</strong> est présente depuis très longtemps au<br />

cinéma. Elle mériterait franchement sa propre étoile sur<br />

Hollywood Boulevard et une rétrospective à la cérémonie<br />

des Oscars. Il est même possible de voir une <strong>Jaguar</strong> dans ce<br />

1970 1980<br />

GET CARTER (1971)<br />

Modèle : Mk II<br />

Conduite par des gangsters<br />

à la poursuite de<br />

Jack Carter (Michael<br />

Caine) lorsqu’il se rend<br />

à Newcastle pour enquêter<br />

sur la mort de<br />

son frère. Excellent film<br />

avec une très bonne<br />

performance de Roy<br />

Budd<br />

30 j NUMÉRO SPÉCIAL <strong>BLOCKBUSTER</strong>S<br />

HAROLD AND MAUDE (1971)<br />

Modèle : XKE Series 2<br />

Un remplacement pour la Cadillac/<br />

corbillard d’Harold, qu’il transforme<br />

(de manière macabre) alors<br />

en un corbillard plus petit. Les férus<br />

de films et de voitures remarqueront<br />

sans doute que la <strong>Jaguar</strong>/<br />

corbillard hybride était en fait une<br />

Type-E Série 1 de 1961 et pas la XKE<br />

Série 2 de 1971 que Vivian Pickles<br />

(la mère d’Harold) lui offre.<br />

EMMANUELLE (1974)<br />

Modèle : Type-E<br />

On peut la voir roulant<br />

dans les rues de Bangkok<br />

où le film se<br />

déroule. La <strong>Jaguar</strong><br />

n’était d’ailleurs probablement<br />

pas la seule à<br />

faire battre le cœur des<br />

spectateurs dans ce<br />

film...<br />

LE RETOUR DU SAINT (1978-79)<br />

Modèle : XJS (prototype de 1975)<br />

Le personnage principal, Simon<br />

Templar (Ian Ogilvy) utilise un<br />

coupé deux portes XJS comme<br />

voiture de prédilection à la fin<br />

des années 70 dans cette série<br />

au succès mondial. Lorsque les<br />

producteurs ont fait appel à<br />

<strong>Jaguar</strong>, ils ont immédiatement<br />

reçu la dernière XJS pour la<br />

nouvelle série alors que <strong>Jaguar</strong><br />

avait déjà refusé d’utiliser une<br />

E-Type comme voiture pour le<br />

Saint dans la série originale des<br />

années 60 avec Roger Moore.<br />

LA FUREUR DU JUSTE<br />

(1980)<br />

Modèle : XJ6 Series II<br />

Chuck Norris est au<br />

volant de la XJ à<br />

maintes reprises dans<br />

ce classique culte du<br />

monde des ninjas. Petite<br />

anecdote : la<br />

voiture utilisée dans le<br />

film est en réalité la<br />

voiture du réalisateur.


Peter O’Toole en<br />

séducteur dans un<br />

roadster jaune canari<br />

Type-E Série 1 (avec<br />

Audrey Hepburn) en<br />

1966 dans Comment<br />

voler un million<br />

de dollars<br />

Bud Cort reçoit<br />

une Type-E en<br />

cadeau dans Harold<br />

et Maude en 1971<br />

qui est considéré comme le meilleur film de tous les temps,<br />

à savoir le chef-d’œuvre de 1958 d’Alfred Hitchcock, Sueurs<br />

froides. Madeleine, Kim Novak, à la beauté et l’élégance<br />

mystérieuses se retrouve au volant d’une <strong>Jaguar</strong> verte Mk<br />

VIII de 1957 à San Francisco, alors que le détective Scottie,<br />

James Stewart, devient de plus en plus obsédé par cette<br />

blonde emblématique. Hitchcock nous transporte dans une<br />

atmosphère psychologique étrange et fébrile. Trente ans<br />

après, Kim Novak, alors dans la soixantaine, est retournée<br />

sur les scènes du film à San Francisco et s’est amusée<br />

en se rappelant ne pas avoir conduit elle-même la <strong>Jaguar</strong>.<br />

« La vérité, c’est que je ne savais pas conduire » a-t-elle<br />

confié avec un sourire. « Un petit monsieur poussait sur<br />

l’accélérateur et le frein mais je devais m’occuper du volant.<br />

Dans le film, ça paraît simple mais c’était compliqué. »<br />

Madeleine, le personnage de Kim Novak, est élégante et<br />

énigmatique dans Sueurs froides et sa voiture renforce<br />

cette impression.<br />

Le lien intime de <strong>Jaguar</strong> avec le cinéma britannique<br />

remonte à très longtemps. La <strong>Jaguar</strong> est presque<br />

devenue synonyme de l’identité britannique des<br />

années 60. On peut remercier tout particulièrement<br />

Michael Caine pour cela <strong>–</strong> un acteur indissociable de cette<br />

période comme la marque de voiture elle-même.<br />

Michael Caine a joué dans Ipcress, danger immédiat,<br />

Braquage à l’italienne et Get Carter, trois films dans lesquels<br />

on peut voir des classiques de <strong>Jaguar</strong>. Dans le thriller d’espionnage<br />

londonien Ipcress, danger immédiat on retrouve<br />

les Type-E, S-Type et Mk II pour l’histoire de cet instantané<br />

sombre et particulier de la capitale anglaise. Dans<br />

Une MK II représente le<br />

punch nécessaire pour<br />

une épopée sur fond de<br />

revanche du gangster<br />

incarné par Michael Caine<br />

en 1971 dans Get Carter<br />

1990 2000<br />

THE EQUALIZER (1985-89)<br />

Modèles : XJ6 Series III & XJ40<br />

Mode de transport des plus classes<br />

pour le personnage principal McCall<br />

(Edward Woodward), ancien agent<br />

secret à la poursuite de voyous afin<br />

d’expier les pêchés qu’il a commis<br />

auparavant. Pour rappel, la série TV<br />

de la fin des années 80 a été adaptée<br />

au cinéma en 2014 avec Denzel<br />

Washington (mais pas de <strong>Jaguar</strong> ici).<br />

AUSTIN POWERS (1997)<br />

Modèle : Type-E Series 2<br />

La, hum, “Shaguar”<br />

de Mr Powers.<br />

MEMENTO (2000)<br />

Modèle : XKR<br />

Dans ce thriller psychologique<br />

de qualité,<br />

Leonard (Guy Pearce),<br />

traque en XKR<br />

l’homme qui a tué sa<br />

femme mais sa quête<br />

est compliquée par<br />

une forme rare et incurable<br />

de perte de<br />

mémoire.<br />

LE 51e ÉTAT (2001)<br />

Modèle : XJ6 Series III<br />

Conduite par le<br />

personnage principal<br />

Elmo McElroy<br />

(Samuel L. Jackson).<br />

LARA CROFT : TOMB RAIDER<br />

Modèle : XJ220<br />

Cette superbe voiture ultrarare<br />

n’est présente que comme<br />

un véhicule de fond dans ce<br />

film de 2001 mais les développeurs<br />

du jeu vidéo Tomb<br />

Raider, Core Design,<br />

ont voulu aller plus loin et ont<br />

donc conçu par la suite un<br />

jeu de course d’arcade basé<br />

sur le modèle. Bien vu.<br />

NUMÉRO SPÉCIAL <strong>BLOCKBUSTER</strong>S j 31


CULTURE<br />

Braquage à l’italienne, le gang criminel utilise deux versions<br />

de la Type-E Série 1 pour effectuer leur audacieux hold-up<br />

(même si les voitures ne survivent pas vraiment à l’escapade<br />

à travers l’Europe - ce qui ne peut pas leur être reproché).<br />

Get Carter n’est pas techniquement un film des années 60<br />

(il a été tourné en 1970) mais figure au panthéon des<br />

meilleurs films de cette décennie simplement pour son<br />

atmosphère inimitable et son sens du modernisme brutal.<br />

Michael Caine y joue un gangster londonien au look et<br />

au langage bien marqués qui se rend au nord à Newcastle<br />

suite au meurtre de son frère - les gangsters lancés à sa<br />

poursuite sont au volant d’une MK II rouge.<br />

Steve Mcqueen et sa <strong>Jaguar</strong> Type-D en 1971 dans<br />

le film Le Mans. La star du film possède également<br />

un modèle de course XKSS ultra-rare de 1956<br />

La version télévisée du Saint avec Ian<br />

Ogilvy dans un prototype XJS de 1975<br />

Lorsque l’on évoque les années 60, impossible de ne<br />

pas penser à la Mk II en piteux état que Withnail,<br />

Richard E. Grant, conduit dans le film culte,<br />

Withnail et moi, l’histoire de deux acteurs londoniens<br />

que tout oppose et qui vont en vacances à la campagne « par<br />

erreur », comme l’un des personnages l’affirme. Tourné au<br />

milieu des années 80 mais se déroulant en 1969, la voiture<br />

malmenée reflète le thème de l’usure du rêve et de l’utopie<br />

des années 60 cher à Bruce Robinson. La <strong>Jaguar</strong> a sans<br />

doute connu des jours meilleurs (un des phares pend<br />

arraché, la peinture s’efface et la voiture est couverte de<br />

bosses) mais tout ceci est dû au manque de soin total de<br />

son propriétaire, pas à la voiture. Quel que soit son état,<br />

la <strong>Jaguar</strong> reste l’une des voitures les plus emblématiques<br />

du cinéma britannique.<br />

Récemment, la <strong>Jaguar</strong> a continué à s’illustrer dans des<br />

scènes, en raflant des rôles dans une grande variété de<br />

films et en insufflant un vent de mystère, de classe et une<br />

touche de danger dans les longs-métrages dans lesquels<br />

elle apparaît. Lorsque Rosamund Pike revient chez elle à la<br />

surprise générale et pour le plus grand étonnement de tous<br />

dans le film de David Fincher sorti en 2014, Gone Girl, elle<br />

est au volant d’une XF. Lorsque Guy Pearce essaie<br />

désespéramment de reconstituer les fragments de sa<br />

mémoire dans le film de Christopher Nolan Memento<br />

2000<br />

MEURS UN AUTRE JOUR<br />

(2002)<br />

Modèle : XKR<br />

La voiture pleine de gadgets du principal<br />

homme de main de Zao est utilisée pour<br />

pourchasser celle de Pierce Brosnan dans<br />

une course-poursuite à couper le souffle.<br />

Malgré le travail de l’équipe <strong>Jaguar</strong><br />

d’opérations spéciales afin de créer huit XKR<br />

pour le film, le kit high-tech comprenant la<br />

mitrailleuse Gatling, l’imagerie thermique, les<br />

missiles montés sur les portières et les<br />

pointes métalliques sur le parechoc avant, ne<br />

sont pas disponibles comme options pour les<br />

modèles de série à l’heure actuelle.<br />

CATWOMAN<br />

(2004)<br />

Modèle : XJR<br />

Catwoman (Halle<br />

Berry) adresse un<br />

ronronnement au<br />

félin sur le capot<br />

d’une XJR dans une<br />

scène à l’ambiance<br />

particulière.<br />

Splendide.<br />

OCEAN’S TWELVE<br />

(2004)<br />

Modèle : XJ8<br />

Le moyen de transport<br />

pour le méchant<br />

propriétaire de casino,<br />

Terry Benedict<br />

(Andy Garcia). La<br />

preuve que les méchants<br />

ont la classe.<br />

CASINO ROYALE<br />

(2006)<br />

Modèle : XJ8<br />

La XJ8 appartient à Mr<br />

White (Jesper Christensen)<br />

et est garée à<br />

l’extérieur de sa demeure<br />

lorsque James Bond lui<br />

tire dans la jambe. La<br />

voiture est épargnée. Respectueux.<br />

QUANTUM OF SOLACE<br />

(2008)<br />

Modèle : Daimler V8 (une<br />

version à empattement<br />

long de la XJ8)<br />

L’un des méchants voit son<br />

créateur se faire jeter du<br />

toit de l’opéra et atterrir<br />

sur la Daimler. La marque<br />

Daimler, filiale de <strong>Jaguar</strong>, a<br />

été un temps la marque de<br />

prédilection de la reine<br />

d’Angleterre et de la<br />

famille royale britannique.


PHOTOGRAPHIE: SPECTRE © 2015 METRO-GOLDWYN-MAYER STUDIOS INC., DANJAQ, LLC AND COLUMBIA PICTURES INDUSTRIES, INC. ALL RIGHTS RESERVED.<br />

Robert Carlyle et Samuel L. Jackson se<br />

disputent en face d‘une <strong>Jaguar</strong> XJ6 Série 3<br />

dans le film britannique culte Le 51e État<br />

(2000), il conduit une XKR. Les réalisateurs ont compris la<br />

valeur de la <strong>Jaguar</strong>. Elle correspond à des méchants de<br />

classe. C’est pour cette raison que l’on peut en voir une<br />

dans La Planète des singes : les origines (2011), Looper<br />

(2012) et The Sweeney (2012) <strong>–</strong> toujours conduite par des<br />

méchants au charme destructeur. Cela dit, c’est aussi une<br />

question de goût. Des réalisateurs tels que Nolan et Fincher<br />

sont des références du cinéma moderne et sont tous les<br />

deux connus pour contrôler dans les moindres détails<br />

chaque aspect de leurs longs-métrages jusqu’à la perfection.<br />

Ils savent qu’une <strong>Jaguar</strong> ne se limite pas à sa beauté. Elle<br />

renforce l’histoire racontée. Elle est bien plus qu’une simple<br />

voiture. C’est une actrice.<br />

Ce qui nous ramène à son dernier tournage en date dans le<br />

nouveau James Bond, Spectre, et à cette course-poursuite<br />

de nuit à travers Rome. On peut y voir la C-X75 fendre la<br />

nuit à tout allure le long du fleuve à la poursuite de la voiture<br />

de 007. Les deux véhicules manquent de peu d’entrer en<br />

collision avant de grimper une pente abrupte sur le côté<br />

du Tibre et flirtent dangereusement avec les limites de la<br />

route. Il ne vous reste plus qu’à voir le film pour découvrir<br />

si la voiture finit par plonger dans le fleuve pour devenir la<br />

vedette d’une nouvelle scène, classique du genre, sous l’eau<br />

de 007. Quoi qu’il en soit, il s’agit clairement d’une nouvelle<br />

étoile - une <strong>Jaguar</strong> étincelante au côté de James Bond<br />

dans une des plus belles villes du monde. C’est une nouvelle<br />

pierre blanche à ajouter à la longue liste de <strong>Jaguar</strong> s’illustrant<br />

dans des films. Bon, est-ce que quelqu’un va enfin se<br />

décider à donner un Oscar à cette voiture ?<br />

2010<br />

Les bons réalisateurs savent<br />

qu’une <strong>Jaguar</strong> ne se limite<br />

pas à sa beauté. Elle renforce<br />

l’histoire racontée. Elle<br />

est bien plus qu’une simple<br />

voiture. Elle une actrice<br />

Jason Statham à coté de son bolide<br />

F-TYPE dans Fast and Furious 7<br />

Dernière nouveauté : le concept C-X75 fend la nuit à<br />

travers Rome dans le dernier James Bond Spectre<br />

LA PLANÈTE DES<br />

SINGES : LES ORIGINES<br />

(2011)<br />

Modèle : XF<br />

Dans le film, la XF<br />

appartient à Jacobs,<br />

le scientifique maléfique,<br />

David Oyelowo.<br />

LOOPER<br />

(2012)<br />

Modèle : XKR<br />

Convertible<br />

La XKR est utilisée<br />

par des malfaiteurs<br />

lors d’une fusillade<br />

dans ce thriller criminel<br />

de science-fiction<br />

avec Bruce Willis et<br />

Emily Blunt.<br />

GONE GIRL<br />

(2014)<br />

Modèle : XFR<br />

L’effrayante Amy<br />

Elliott-Dunne<br />

(Rosamund Pike),<br />

la femme à laquelle<br />

le titre du film fait<br />

référence, s’illustre<br />

en endommageant<br />

fortement une<br />

XF dans l’allée de<br />

sa maison.<br />

FAST & FURIOUS 7<br />

(2015)<br />

Modèle : F-TYPE Coupé<br />

Ici, le coupé F-TYPE est utilisé<br />

par le méchant (bien sûr)<br />

mauvais garçon britannique<br />

par excellence, Jason<br />

Statham. Petite anecdote : ce<br />

septième opus de la série des<br />

Fast & Furious est d’ores et<br />

déjà le plus rentable<br />

(voir notre graphique sur les<br />

films à succès à la page 50)<br />

SPECTRE<br />

(2015)<br />

Modèle : C-X75<br />

L’incroyable voiture concept de 2010<br />

appartenant à l’homme de main du<br />

méchant dans le dernier film de James<br />

Bond, est utilisée pour pourchasser<br />

007 dans une course-poursuite le long<br />

du Tibre à Rome en pleine nuit. Le<br />

film ne sortira pas avant le mois de<br />

novembre ; nous ne pouvons donc pas<br />

dévoiler le déroulement des scènes<br />

mais disons qu’il y aura du grabuge.<br />

NUMÉRO SPÉCIAL <strong>BLOCKBUSTER</strong>S j 33


VOYAGE<br />

LA VIE EN<br />

ACCÉLÉRÉ<br />

SHANGHAI EST PROBABLEMENT LA NOUVELLE<br />

CAPITALE FINANCIÈRE ET COMMERCIALE DU MONDE.<br />

J-MAGAZINE A VISITÉ CETTE VILLE DE TOUS<br />

LES SUPERLATIFS (ET A TENTÉ DE SUIVRE SON RYTHME).<br />

TEXTES ET PHOTOGRAPHIE : Shiraz Randeria<br />

34 j NUMÉRO SPÉCIAL <strong>BLOCKBUSTER</strong>S


NUMÉRO SPÉCIAL <strong>BLOCKBUSTER</strong>S j 35


VOYAGE<br />

36 j THE NUMÉRO <strong>BLOCKBUSTER</strong> SPÉCIAL <strong>BLOCKBUSTER</strong>S<br />

ISSUE


« CETTE VILLE EST EN CONSTANTE<br />

ÉBULLITION <strong>–</strong> UN NOUVEAU BÂTIMENT,<br />

UNE NOUVELLE ROUTE <strong>–</strong> ICI, TOUT<br />

SURGIT DIX FOIS PLUS VITE QUE<br />

N’IMPORTE OÙ AILLEURS DANS LE<br />

MONDE. LE RYTHME EST (PRESQUE<br />

TROP) FULGURANT. »<br />

LE CHARME DE L’ANCIEN ET DU MODERNE<br />

Photo principale : le fameux panorama urbain de Pudong<br />

vu depuis le quartier du Bund a une nouvelle silhouette.<br />

Il compte désormais le deuxième plus haut gratte-ciel<br />

du monde : la tour Shanghai en forme de spirale, sur la<br />

droite. Ci-dessous, de gauche à droite : un soldat sans<br />

tête sur un marché d’antiquités de la vieille ville monte<br />

la garde ; le galeriste Leo Xu et le tunnel touristique<br />

sous le fleuve Huangpu. Pages précédentes : chaque<br />

week-end, des tronçons de la voie express Yan’an sont<br />

éclairés de bleu.<br />

NUMÉRO THE SPÉCIAL <strong>BLOCKBUSTER</strong>S ISSUE j 37


VOYAGE<br />

SAVEURS ET LUMIÈRES<br />

De gauche à droite : un<br />

restaurant de rue de la vieille<br />

ville et un bol de délicieuses<br />

nouilles au bœuf.<br />

Page ci-contre : les bateaux<br />

touristiques illuminés sur le<br />

fleuve Huangpu.<br />

UNE SCÈNE QUOTIDIENNE : UNE VOITURE<br />

DE 90 000 $ GARÉE DEVANT UN PETIT<br />

RESTAURANT DE RUE PENDANT QUE SON<br />

PROPRIÉTAIRE, ASSIS SUR UNE SIMPLE<br />

CHAISE EN PLASTIQUE SUR LE TROTTOIR,<br />

MANGE UN BOL DE NOUILLES À 3 $<br />

OÙ SE LOGER<br />

PARK HYATT <strong>–</strong> l’un des plus hauts et plus<br />

impressionnants gratte-ciels de la ville.<br />

OÙ SORTIR<br />

M50 <strong>–</strong> le quartier artistique de Shanghai<br />

avec notamment les galeries Shanghart<br />

et Madein.<br />

LE BARON <strong>–</strong> la boîte de nuit branchée<br />

de Paris se trouve maintenant dans la<br />

concession française, avec ses salles de<br />

karaoké sensationnelles.<br />

THE NEST <strong>–</strong> bar et lounge près du<br />

Bund, beaucoup plus cool que les<br />

pièges à touristes avoisinants.<br />

OÙ SE RESTAURER<br />

DIN TAI FUNG <strong>–</strong> présents dans toute la<br />

ville, ces restaurants servent de délicieux<br />

raviolis, l’une des spécialités de Shanghai.<br />

MISS DING’S DINING <strong>–</strong> un petit restaurant<br />

plein de charme dans une ambiance<br />

typique de l’Europe des années 1920.<br />

LOST HEAVEN <strong>–</strong> une fantastique cuisine<br />

traditionnelle du Yunnan.<br />

UNE VILLE EN MUTATION<br />

À gauche : la démolition de la<br />

vieille ville a suscité<br />

l’indignation de certains<br />

tandis que pour d’autres,<br />

le niveau de vie s’est<br />

amélioré. Ci-dessus : la<br />

concession française à<br />

vélo. À droite : Jade Lee,<br />

chanteuse de jazz, montre au<br />

club Heyday à quel point<br />

Shanghai est cosmopolite.<br />

38 j NUMÉRO SPÉCIAL <strong>BLOCKBUSTER</strong>S


Étienne Dalançon admire à travers une grande<br />

fenêtre l’un des paysages urbains les plus<br />

fascinants du monde : « Regardez toutes ces<br />

lumières et cette immensité. Puis vous<br />

baissez les yeux et vous découvrez une ville<br />

en constante ébullition <strong>–</strong> un nouveau<br />

bâtiment, une nouvelle route <strong>–</strong> ici, tout surgit<br />

dix fois plus vite que n’importe où ailleurs dans le monde. Le<br />

rythme est (presque trop) fulgurant ». Nous sommes au 87e<br />

étage de l’hôtel Park Hyatt de Shanghai situé dans le Centre<br />

mondial des finances de Shanghai (SWFC). C’était l’hôtel le<br />

plus élevé de la planète dans le second plus grand bâtiment<br />

du monde lors de son inauguration en 2007. Dalançon est le<br />

directeur général de l’hôtel. Bien que cette vue fasse partie<br />

de son quotidien, elle ne cesse néanmoins de l’inspirer.<br />

Jusqu’à récemment, la tour SWFC était le symbole de la ville,<br />

l’élément autour duquel tout semblait graviter. Son hôtel<br />

représentait un pôle exclusif pour les réunions et les divertissements.<br />

Tel un véritable havre de paix et de luxe en plein<br />

cœur de l’effervescence, les touristes l’apprécient autant que<br />

les locaux qui passent leurs « vacances chez eux ». « Lorsque<br />

nous avons ouvert nos portes, cette anecdote faisait rire tout<br />

le monde. L’hôtel a beau être visible depuis n’importe quel<br />

endroit de la ville, la plupart des chauffeurs de taxi ne<br />

connaissaient pas son adresse car les rues étaient très récentes.<br />

Nous disions donc à nos clients : « Aucun souci, pointez<br />

tout simplement la tour du doigt et vous arriverez à bon port ! ».<br />

Mais dans une ville où la construction est permanente et le<br />

changement constant, aucun bâtiment ne peut détenir un<br />

record pour bien longtemps. En 1993, le gouvernement<br />

échafaudait des plans pour l’édification de trois tours géantes<br />

adjacentes dans le district de Pudong à l’est de la ville. Des<br />

photos datant du début des années 90 montrent des champs<br />

et des fermes à cet endroit-même. Aujourd’hui, Pudong est le<br />

centre financier de la Chine.<br />

Le premier de ces gratte-ciels a été achevé en 1999 : la tour<br />

Jin Mao (88 étages) avec ses splendides facettes de style néo<br />

Art déco. Neuf ans après, la tour du Centre mondial des<br />

finances de Shanghai (SWFC) s’est élancée dans ce paysage<br />

urbain, avec ses 101 étages. La forme de son sommet lui a<br />

valu le surnom de « décapsuleur ». Et cette année, la pièce<br />

maîtresse sera enfin terminée : l’ouverture de la tour Shanghai,<br />

le nouveau second bâtiment le plus haut du monde (121<br />

étages) est prévue en octobre. « Le gouvernement a permis<br />

ces réalisations et le calendrier a été respecté », souligne<br />

Dalançon. « De tels projets de cette envergure et de longue<br />

haleine sont très difficiles à planifier et à mettre en œuvre. La<br />

ville de Shanghai peut en être fière. » L’élégante tour Shanghai<br />

en forme de spirale reflète cette fierté. Appartenant à<br />

l’État, elle est exemplaire en termes d’éco-construction.<br />

Jun Xia, l’architecte principal du cabinet américain Gensler<br />

qui a conçu la tour, l’a qualifiée de ville verticale dédiée au<br />

travail et aux loisirs. L’ensemble de bureaux, de locaux<br />

commerciaux et d’espaces publics accueillera chaque jour<br />

jusqu’à 16 000 personnes. Tous les 15 étages se trouve un<br />

jardin intérieur librement accessible. Une telle répartition de<br />

l’espace est véritablement inédite. En effet, pour la plupart<br />

des gratte-ciels, les lieux publics sont limités alors que les<br />

mètres carrés loués en tant que bureaux sont privilégiés.<br />

La ville de Shanghai est divisée par le fleuve Huangpu : l’est<br />

et l’ouest, le nouveau et l’ancien. Avec son paysage de gratteciels<br />

qui figure sur toutes les cartes postales, Pudong incarne<br />

la modernité de la ville. Sur la rive opposée se trouve Puxi<br />

avec sa célèbre promenade le long du fleuve, appelée « le<br />

Bund » qui, par l’architecture de ses édifices, est probablement<br />

le boulevard le plus remarquable d’Asie.<br />

Il est jalonné de bâtiments du 20e siècle qui étaient à<br />

l’origine des banques, de style Art déco à Renaissance en<br />

passant par le baroque. Ce sont aujourd’hui des hôtels cinq<br />

étoiles, des restaurants, des magasins ou encore des bars.<br />

La vaste zone piétonne du Bund ressemble à un véritable<br />

champ de bataille bon enfant où se côtoient les perches à<br />

selfie, les touristes, les photographes de mariages et les<br />

familles locales qui aiment à s’y promener, surtout à la<br />

tombée de la nuit, lorsque les écrans publicitaires géants de<br />

Pudong commencent leur service nocturne.<br />

À quelques rues du Bund, vous arriverez dans la vieille ville<br />

aux rues plus étroites où habitent les Shanghaïens de longue<br />

date. L’écrivain britannique J.G. Ballard, né à Shanghai, a<br />

décrit mieux que personne ces communautés dans son<br />

autobiographie La vie et rien d’autre :<br />

« Chaque porte ouverte donnait sur un petit commerce florissant.<br />

Des miasmes de friture flottaient dans la nuit, des<br />

annonceurs babillaient à la radio, des gongs signalaient le<br />

début ou la fin d’une « journée » de travail, les tours d’un<br />

atelier d’usinage lançaient des étincelles, des mères allaitaient<br />

leur bébé, patiemment assises près d’une pyramide de<br />

melons, des klaxons hurlaient, des jeunes gens suants<br />

fumaient sur leur seuil en maillot de corps... l’activité ininterrompue<br />

d’une ruche planétaire ».<br />

La vieille ville est progressivement démolie. Tous les six<br />

mois, un nouvel immeuble est rasé, ses occupants sont<br />

relogés dans les banlieues en pleine expansion <strong>–</strong> ces modifications<br />

sont même visibles sur les mises à jour de Google<br />

Maps. Parfois, certains propriétaires refusent de quitter le<br />

logement qu’ils ont habité toute leur vie. Ces maisons qui<br />

résistent aux bulldozers sont appelées « maisons-clous ».<br />

NUMÉRO SPÉCIAL <strong>BLOCKBUSTER</strong>S j 39


VOYAGE<br />

réinvention sont omniprésentes. Le paysage culturel ne cesse<br />

de se transformer en raison du dialogue intense et continu<br />

entre la culture des Shanghaïens locaux et celles des expa -<br />

triés ». En effet, comme Xu le dit très bien, cette communauté<br />

étrangère est le reflet de 800 ans de commerce international<br />

dans et autour de Shanghai <strong>–</strong> depuis Marco Polo au 13e<br />

siècle, en passant par l’époque coloniale européenne, jusqu’à<br />

l’ouverture d’un nouvel Apple Store.<br />

Mais tôt ou tard, les nouvelles constructions finissent par les<br />

remplacer. Les rues jadis animées par une activité locale<br />

bouillonnante et constante vivent à présent au rythme des<br />

horaires de bureau, des centres commerciaux et des appartements<br />

avec services hôteliers. Il serait futile de condamner le<br />

changement car le changement est le carburant du moteur<br />

de la Chine. Et le moteur de la Chine aide le monde moderne<br />

à fonctionner. Nous pouvons regretter que les communautés<br />

locales disparaissent. Toutefois, pour de nombreuses<br />

familles qui habitaient la vieille ville, ce déménagement<br />

forcé représente une opportunité d’ascension sociale <strong>–</strong><br />

certaines de ces vieilles maisons en bois n’ont même pas de<br />

toilettes intérieures.<br />

Chaque jour, les rues témoignent du tiraillement incessant<br />

de Shanghai entre la vie traditionnelle et l’ardeur de la<br />

modernité. Cette scène quotidienne en est le parfait exemple :<br />

une voiture de 90 000 $ est garée devant un petit restaurant<br />

de rue pendant que son propriétaire, assis sur un tabouret en<br />

plastique devant une table commune bancale à même le<br />

trottoir, mange un bol de nouilles au bœuf à 3 $.<br />

Continuez votre chemin dans la vieille ville et rapidement,<br />

vous entrerez dans le quartier le plus célèbre de Shanghai : la<br />

concession française <strong>–</strong> une enclave coloniale sous administration<br />

française de 1849 à 1943. Promenez-vous un instant<br />

dans ces rues bordées d’arbres et vous aurez l’impression<br />

d’être dans un arrondissement de Paris, avec des anciennes<br />

villas, des cafés, des boulangeries <strong>–</strong> et plein de Français. Vous<br />

y trouverez grand nombre de boutiques, bars et galeries<br />

d’art, notamment Leo Xu Projects, une galerie de renommée<br />

internationale dirigée par le Shanghaïen Leo Xu. « Le patrimoine<br />

culturel et architectural de la concession française est<br />

très riche et en habitant ici, la vie est douce et très agréable »,<br />

explique-t-il. « Les loisirs, les sorties nocturnes et l’art<br />

prédominent dans ce mode de vie. »<br />

Le quartier est placé sous le signe du passé de Shanghai. Bien<br />

que l’on puisse penser que tout ce qui est vieux est dénigré et<br />

détruit au bulldozer, la concession française reste cependant<br />

le cœur culturel de la ville : « À Shanghai, la fusion et la<br />

La caractéristique principale de Shanghai est son rythme<br />

de vie en accéléré. Quittez cette ville une semaine. À<br />

votre retour, vous trouverez de nouvelles routes, de<br />

nouvelles entreprises. C’est semblable au jeu vidéo de construction<br />

de ville SimCity, avec la vitesse maximale « Cheetah ».<br />

Les changements sociaux sont également rapides. Shanghai<br />

est un endroit fascinant pour tout observateur de la vie<br />

culturelle. Les exemples foisonnent : il y a quatre ans, rares<br />

étaient les magasins indépendants vendant du vin <strong>–</strong><br />

contrairement aux supermarchés et aux restaurants où il<br />

était possible d’en trouver facilement. Puis, tout à coup, les<br />

boutiques de vin et les bars ont poussé comme des champignons.<br />

À mesure que les classes moyennes émergentes<br />

développèrent leur goût pour le vin, les entreprises chinoises<br />

achetèrent des vignobles et le volume de vin importé<br />

augmenta. La Chine est à présent le plus grand marché<br />

mondial pour le vin rouge et le cognac. Les modifications<br />

sociales concernent également la bière importée et le café<br />

qui gagnent en popularité, au détriment du thé traditionnel.<br />

En outre, le luxe non ostentatoire est en plein essor (la<br />

Chine est à présent le deuxième marché du luxe au niveau<br />

mondial). Les ventes de sacs à main ornés d’un logo ont<br />

diminué. La philosophie de la conception tout en nuances de<br />

chaque marque est plus importante que le logo lui-même <strong>–</strong><br />

aujourd’hui, contrairement à il y a cinq, on voit moins Chanel<br />

et Gucci et plus Balenciaga et Margiela.<br />

Un secteur de la culture de la ville qui n’a pas changé est la<br />

scène du jazz. L’Américain Brian McKay a résidé ici pendant<br />

dix ans. En décembre dernier, il a ouvert un club de jazz, le<br />

Heyday, déjà très prisé.<br />

« Dans les années 1930, Shanghai était une ville très internationale.<br />

C’était l’endroit où l’Orient et l’Occident se rencontraient,<br />

où régnaient la sophistication et le charme. C’était<br />

aussi une époque marquée par la croissance et tous les<br />

possibles », explique-t-il, en reconnaissant que ces mots<br />

qualifieraient aussi parfaitement le Shanghai de 2015. « Plus<br />

ça change, plus c’est la même chose » est un proverbe que<br />

vous pourriez entendre dans la concession française.<br />

L’évolution de Shanghai est en effet impressionnante mais<br />

cette ville a aussi tout à fait conscience de son rôle historique<br />

et de son importance en tant que carrefour des cultures. Au<br />

même rang que Londres dans les Swinging Sixties ou de New<br />

York dans les années 80, Shanghai est probablement la<br />

capitale mondiale d’aujourd’hui. Simultanément, l’Empire du<br />

Milieu joue d’ailleurs un rôle de plus en plus central dans le<br />

succès de la modernisation rapide de notre monde.<br />

40 j NUMÉRO SPÉCIAL <strong>BLOCKBUSTER</strong>S


LE PAYSAGE CULTUREL NE CESSE DE SE TRANSFORMER<br />

EN RAISON DU DIALOGUE INTENSE ET CONTINU ENTRE LA CULTURE<br />

DES SHANGHAIENS LOCAUX ET CELLES DES EXPATRIÉS.<br />

DES TOURS IMMENSES, DE<br />

LONGUES NUITS<br />

Page ci-contre : la ville ne manque pas<br />

d’édifices prestigieux : depuis la tour<br />

du Centre mondial des finances de<br />

Shanghai (SWFC) ou le « décapsuleur »<br />

avec ses 101 étages (à gauche) jusqu’à<br />

la tour Shanghai (à droite), la dernière<br />

en date avec ses 121 étages.<br />

Cette page : la métropole la nuit.<br />

NUMÉRO THE SPÉCIAL <strong>BLOCKBUSTER</strong>S ISSUE j 41


Le nouveau<br />

Mr Big<br />

Nommé pour les Oscars et acteur pétri de passion,<br />

Tom Hiddleston joue le rôle du nouveau très méchant<br />

dans la dernière campagne de publicité de <strong>Jaguar</strong>.<br />

Urgent, selon J-<strong>Magazine</strong>, d’évoquer avec lui ce rôle,<br />

ses futurs blockbusters à Hollywood et une certaine XJS<br />

TEXTE: Dave Calhoun<br />

42 j NUMÉRO SPÉCIAL <strong>BLOCKBUSTER</strong>S


PORTRAIT<br />

PRÊT À TOUT...<br />

...Mais sans violence<br />

ni vulgarité dans son<br />

rôle de nouveau<br />

méchant dans la toute<br />

récente campagne de<br />

publicité de <strong>Jaguar</strong><br />

TOM HIDDLESTON<br />

Nationalité : Anglais<br />

Âge : 34 ans<br />

Métier : Acteur<br />

Autres intérêts :<br />

l’Unicef, les petits<br />

déjeuners interminables<br />

et les vieux films<br />

Pourquoi choisir des types sympas quand<br />

les méchants sont beaucoup plus<br />

distrayants ? Pendant la courte, mais<br />

brillante carrière d’acteur de Tom<br />

Hiddleston, ses prestations de méchants<br />

se sont gravées dans nos esprits. Son<br />

rôle, et de loin, le plus remarqué et le<br />

plus adoré est assurément celui du<br />

sournois dieu nordique Loki dans les deux franchises<br />

de films Avengeurs et Thor. Quand on voit cet acteur<br />

britannique dans l’univers cinématographique Marvel à<br />

l’imagination délirante, avec ses cheveux teints en noir<br />

gominés et peignés en arrière, son regard perçant et son<br />

sourire menaçant fendu jusqu’aux deux oreilles, on<br />

reconnaît l’acteur shakespearien qui puise dans son<br />

répertoire du théâtre pour jouer un personnage adoré et<br />

craint dans le monde entier. Portés à l’écran à partir de<br />

bandes dessinées, ces films ne sont pas vraiment destinés<br />

aux enfants. Il n’est donc guère surprenant que, l’an<br />

dernier, <strong>Jaguar</strong> ait invité Hiddleston, maintenant âgé de<br />

34 ans, à rejoindre ses compères Ben Kingsley et Mark<br />

Strong et à jouer dans sa campagne Good to be Bad.<br />

Le deuxième film de Hiddleston pour la campagne a été<br />

The Art of Villainy, dans lequel nous le découvrons sous les<br />

traits d’un homme élégamment vêtu avec des bottines de<br />

bon faiseur qui sort d’un parking souterrain londonien au<br />

volant d’une F-TYPE Coupé pour accomplir une mission<br />

criminelle inconnue. Mais, rôle classique pour Hiddleston,<br />

il n’y a rien de vulgaire ni de violent dans ce rôle de méchant.<br />

Il joue les mauvais garçons, mais avec sophistication<br />

NUMÉRO SPÉCIAL <strong>BLOCKBUSTER</strong>S j 43


PORTRAIT<br />

dans un internat à Eton College, où il a eu pour condisciple<br />

le Prince William. Et c’est aussi un esprit brillant : il a fait<br />

des études de lettres classiques à Cambridge, obtenant un<br />

double diplôme avec mention avant d’étudier deux ans à la<br />

Royal Academy of Dramatic Art, à Londres (la fameuse<br />

RADA). Hiddleston assume son privilège avec modestie,<br />

mais assurance et incarne le gentleman par excellence <strong>–</strong><br />

poli, raffiné, amusant et adepte de l’autodérision.<br />

Hiddleston assume son<br />

privilège avec modestie mais<br />

assurance. Il incarne le<br />

gentleman par excellence <strong>–</strong><br />

poli, raffiné, amusant et<br />

adepte de l’autodérision<br />

jusqu’au bout des ongles. Nous le voyons écoutant le monologue<br />

This scepter’d isle de John of Gaunt dans Richard II de<br />

Shakespeare avec la chaîne audio de sa voiture. Très vite,<br />

il reprend le texte lui-même, marchant et parlant à la<br />

caméra. Sa diction d’une clarté cristalline, teintée d’un<br />

soupçon de menace, est un plaisir à écouter.<br />

« Ai-je une prédilection pour les rôles de méchants ? »<br />

Cette idée le fait éclater de rire quand nous le rencontrons<br />

sur le plateau d’un nouveau film, le troisième, qu’il tourne<br />

pour <strong>Jaguar</strong> en vue du lancement de la XE. « J’ai bien aimé<br />

jouer des personnages plus compatissants et plus sympathiques,<br />

et j’espère donc que cette étiquette ne va pas me<br />

coller à la peau. Mais j’ai commencé à me complaire dans<br />

les rôles de vilains au cinéma et avoir l’occasion d’incarner<br />

un scélérat aussi horrible que Loki, qui joue de tous les<br />

registres, a été une véritable aubaine. »<br />

Bien sûr, le Hiddleston de la vraie vie ne hait rien autant<br />

que la perfidie et la méchanceté. Il a été élevé à Londres et<br />

à Oxford avant de passer quelques années de sa scolarité<br />

Il n’y a donc rien d’étonnant à ce que les milieux du<br />

cinéma et du théâtre aient craqué pour lui. C’est un<br />

rôle mémorable dans un petit film indépendant britannique<br />

tourné par une réalisatrice complètement<br />

inconnue, Joanna Hogg, qui a, pour la première fois,<br />

attiré sur Hiddleston l’attention de plus vastes pans<br />

de l’industrie du cinéma. Dans Unrelated, de 2007, il<br />

incarne le personnage d’Oakley, un fils à papa âgé de 19<br />

ans qui passe ses vacances en Toscane avec son père divorcé.<br />

Extérieurement rebelle et audacieux, il demeure en son<br />

for intérieur un petit garçon blessé qui cherche sa voie<br />

dans la vie. Ce rôle a adoubé Hiddleston comme talent<br />

stupéfiant : sous des extérieurs polis, il dissimule des<br />

profondeurs émotives. Hiddleston se rappelle ce rôle venu<br />

de nulle part : « C’était quelque chose d’étrange. J’avais<br />

quitté la RADA une quinzaine de jours plus tôt. Quand<br />

vous sortez de cette école, il s’ensuit une période bizarre<br />

pendant laquelle on s’entraîne à la stratégie des castings.<br />

C’était la canicule et je regardais un film italien dans un<br />

cinéma de Soho, à Londres, quand j’ai reçu de mon agent<br />

un texto où il me disait ‘Appelle-moi immédiatement ! Où<br />

es-tu ?’ Il me dit : ‘Il faut que tu sois dans vingt minutes à la<br />

BAFTA [la British Academy of Film and Television Arts].’<br />

Je ne portais que des tongs, un bermuda et un T-shirt,<br />

et je me suis dit que je ne pouvais pas y aller dans un tel<br />

accoutrement. Il me répliqua ‘Tu présenteras tout simplement<br />

tes excuses pour ton look débraillé.’ Qui aurait pu<br />

s’imaginer que j’avais exactement la dégaine qu’il fallait<br />

pour ce personnage. »<br />

Hogg a été la première de plusieurs réalisateurs à travailler<br />

avec Hiddleston. Ils ont de nouveau coopéré en 2010 pour<br />

Archipelago, mais, entre leur première et leur deuxième<br />

collaboration, il a signé quelques films à succès avec<br />

Woody Allen (Minuit à Paris), Kenneth Branagh (Thor) et<br />

Steven Spielberg (Cheval de guerre). Le personnage de Loki<br />

lui permet de revenir dans l’univers cinématographique<br />

Marvel et, en 2017, il va jouer pour la quatrième fois<br />

l’ennemi juré de Thor dans Thor : Ragnarok. Mais nombreux<br />

44 j NUMÉRO SPÉCIAL <strong>BLOCKBUSTER</strong>S


NUMÉRO SPÉCIAL <strong>BLOCKBUSTER</strong>S j 45


46 j NUMÉRO SPÉCIAL <strong>BLOCKBUSTER</strong>S<br />

FORCE AMOUR<br />

Trois scènes de son<br />

dernier rôle principal, qui<br />

lui a valu des ovations,<br />

dans Coriolan, de<br />

Shakespeare, ci-contre :<br />

dans un échange de<br />

coups avec Aufidius<br />

(Hadley Fraser). À droite :<br />

ensanglanté, mais<br />

concentré et, ci-dessous<br />

à droite, pour changer,<br />

moment de tendresse<br />

avec Virgilia (Birgitte<br />

Hjort Sørensen),<br />

son épouse sur la scène


PORTRAIT<br />

Guillermo del Toro dit de<br />

Hiddleston qu’il a « une qualité<br />

d’acteur intemporelle,<br />

mais avec un côté vulnérable<br />

et magnétique», lui que<br />

Spielberg a jadis surnommé<br />

le « nouvel Errol Flynn »<br />

sont les réalisateurs qui aiment travailler avec Hiddleston.<br />

L’un d’eux est Guillermo del Toro. Le Mexicain l’a engagé<br />

pour sa Love Story gothique qui va sortir à la fin de cette<br />

année, Crimson Peak. Selon lui, Hiddleston a « une qualité<br />

d’acteur intemporelle. Il est simultanément vulnérable<br />

et magnétique. » Spielberg l’a jadis surnommé « le nouvel<br />

Errol Flynn ».<br />

Hiddleston n’est pas désarçonné par de tels éloges et est<br />

fier de ce qu’il a atteint, mais il juge trop facile de l’assimiler<br />

aussitôt à ces autres acteurs britanniques de son âge,<br />

éloquents et bien éduqués. On mentionne souvent son nom<br />

dans le même souffle avec ceux d’Eddie Redmayne, primé<br />

aux Oscars, et de son ami Benedict Cumberbatch, et il est<br />

régulièrement cité en exemple de la domination exercée<br />

par le grand nombre d’acteurs pouvant se prévaloir, comme<br />

lui, d’une origine élitaire. « Soyons franc, au début de ma<br />

carrière, cela m’a bien facilité les choses quand les temps<br />

ont été durs », réfutant calmement cette critique. « Oui, je<br />

suis privilégié et je comprends que certains soient envieux.<br />

Mais j’ai parfois l’impression d’être la cible de certains qui<br />

ont un compte à régler. On écrit tout et n’importe quoi à<br />

mon sujet et je pense que je ne suis pas cette personne-là.<br />

C’est juste un accident de naissance et je suis sincèrement<br />

navré si quelqu’un se sent rabaissé à cause de cela. »<br />

Et Hiddleston se déclare convaincu de devoir<br />

renvoyer l’ascenseur. Il est un fervent bienfaiteur<br />

de l’organisation caritative Unicef. En 2013,<br />

il a fait une tournée médiatique en Guinée, en<br />

Afrique de l’Ouest, afin de faire prendre<br />

conscience de la faim et de la malnutrition qui sévissent<br />

dans les pays en développement. Et, en 2014, il a écrit un<br />

reportage au sujet de ses expériences, de nouveau en<br />

faveur de l’Unicef, lorsqu’il a tenté de vivre pendant cinq<br />

jours au Royaume-Uni avec moins d’une £ sterling par<br />

jour. Il avoue aussi que le courant ne passe pas avec ces<br />

acteurs arrogants qui n’ont pas la décence la plus<br />

élémentaire de traiter leurs collègues et leurs fans avec<br />

dignité et respect. « Je me rappelle encore très bien avoir<br />

été traité avec mépris par des gens que j’admirais<br />

énormément en tant que jeune acteur, explique-t-il. Et je<br />

me suis dit : ‘Tu as une vie fantastique, tu as probablement<br />

tout ce dont tu as envie, alors pourquoi te comportes-tu de<br />

cette façon ?’ J’étais conscient que, si je devais un jour me<br />

retrouver dans une telle situation, je penserais à traiter les<br />

gens avec respect et amabilité. »<br />

Jouer le rôle de l’élégant et malveillant Loki lui a valu<br />

d’avoir dans le monde entier une foule de fans comme peu<br />

d’autres acteurs peuvent s’en prévaloir. Quand Hiddleston<br />

a créé la surprise en apparaissant sous les traits de son<br />

personnage à San Diego pour la Comic-Con Convention <strong>–</strong><br />

le pèlerinage annuel pour les fans hardcore de bandes<br />

NUMÉRO SPÉCIAL <strong>BLOCKBUSTER</strong>S j 47


PORTRAIT<br />

dessinées et de films de super-héros <strong>–</strong>le public s’est littéralement<br />

agenouillé, tombant en adoration. « Je n’ai jamais<br />

cherché à devenir célèbre, objecte-t-il. C’est quelque chose<br />

de bizarre et d’extrêmement imprévisible, oui, insondable.<br />

Quand on joue, c’est pour un public, et j’ai tout simplement<br />

un public maintenant … disons, immense. » Et pourtant,<br />

le metteur en scène de Thor l’a mis en garde contre ce qui<br />

allait lui arriver. « À la fin du tournage de ce film, Kenneth<br />

Branagh nous a pris à part, Chris Hemsworth [qui joue<br />

Thor] et moi-même, et nous a dit, ‘Dans douze mois, les<br />

gars, préparez-vous à quelque chose !’ »<br />

Le fait de jouer Loki lui aura peut-être valu une célébrité<br />

sans précédent et, sans aucun doute aussi, une certaine<br />

richesse, mais, ce qui est intéressant avec Hiddleston, c’est<br />

qu’il reste d’une fidélité indéfectible envers son premier<br />

amour <strong>–</strong> Shakespeare <strong>–</strong> et qu’il continue de faire des choix<br />

de films audacieux. En 2008, il a remporté un prix Laurence<br />

Olivier comme Meilleur débutant pour un rôle dans<br />

Cymbeline alors même qu’il avait été nommé pour le même<br />

prix pour un rôle dans Othello. Il a joué Henry V pour la<br />

BBC en 2012 et, à la fin de 2013 et en 2014, il a fait un<br />

passage acclamé comme personnage principal dans<br />

Coriolanus, à Londres, dans un théâtre du West End. Au<br />

cinéma, il ne cesse de s’améliorer et de se lancer des défis.<br />

Cette année, on le verra dans le rôle-titre de High-Rise, une<br />

adaptation attendue depuis des lustres d’un roman de J.G.<br />

Ballard, et voilà déjà de nouveau des rumeurs d’Oscar<br />

en raison de sa performance comme star de country<br />

music Hank Williams dans le biopic I Saw the Light. Mais<br />

Hiddleston maîtrise aussi les rôles plus légers : en 2014,<br />

il a fait une brève apparition sous les traits de The Great<br />

Escapo dans Muppets Most Wanted.<br />

Coïncidence, l’un des rôles les plus récents de<br />

Hiddleston à l’écran lui a valu sa première<br />

rencontre avec une <strong>Jaguar</strong>. En 2013, il a joué<br />

aux côtés de Tilda Swinton dans le film de<br />

Jim Jarmusch Les Derniers Amants, peut-être<br />

l’histoire de vampires la plus moderne jamais portée à<br />

l’écran. Son personnage de benoit buveur de sang, Adam,<br />

conduit une vintage. « Jim tenait absolument à ce que la<br />

voiture d’Adam soit une <strong>Jaguar</strong> XJS cabriolet des années<br />

1970, même si le personnage vit bel et bien à notre<br />

époque. Nous avons tourné à Detroit et mon<br />

personnage sillonne les quartiers abandonnés et décrépis<br />

du centre-ville. C’est ainsi que j’ai eu le plaisir de conduire<br />

cette splendide XJS vintage chaque nuit pendant dix jours<br />

et je peux vous dire qu’elle toujours aussi bien un<br />

avion. Une sacrée voiture. Conduire la F-TYPE est une<br />

expérience exceptionnelle et difficile à surpasser, mais,<br />

pour moi, cela a quand même été surclassé pour des<br />

raisons sentimentales ! »<br />

« Ce qui distingue toute <strong>Jaguar</strong>,<br />

d’abord, c’est que ses lignes sont<br />

d’une beauté sans faille.<br />

Des amis qui m’accompagnaient<br />

en voiture m’ont dit se croire<br />

à bord d’une machine tout droit<br />

sortie du futur »<br />

Ceci dit, Hiddleston a adoré se glisser de nouveau dans la<br />

peau d’un méchant avec les films tournés pour <strong>Jaguar</strong>. Le<br />

plus récent qu’il a tourné est dédié au lancement de la<br />

<strong>Jaguar</strong> XE, un tournage « absolument palpitant du début à<br />

la fin. Je pense que le sens de la sophistication et de l’humour<br />

de <strong>Jaguar</strong> transparaît bien dans la campagne.<br />

Tourner ces films a été une excellente idée. » Demandezlui<br />

quels sont les noms de méchants au cinéma qu’il se<br />

rappelle le mieux et il vous répondra du tac au tac. « Mon<br />

Dieu, il y en a tant. Anthony Hopkins dans Le Silence des<br />

agneaux me vient spontanément à l’esprit. Christopher Lee<br />

comme Scaramanga dans L’homme au pistolet d’or est l’un<br />

de mes favoris personnels. Gary Oldman dans Leon est<br />

également très brillant. » Non content d’avoir apprécié le<br />

personnage qu’il a incarné pour <strong>Jaguar</strong>, il dit aussi avoir<br />

adoré l’opportunité de faire connaissance avec les voitures.<br />

« Ce qui distingue toute <strong>Jaguar</strong>, d’abord, c’est que ses<br />

lignes sont d’une beauté sans faille. Des amis qui m’accompagnaient<br />

en voiture m’ont dit se croire à bord d’une machine<br />

tout droit sortie du futur, toute sa mécanique est à<br />

des années-lumière d’une voiture contemporaine. Elles<br />

sont très élégantes, très harmonieuses et incroyablement<br />

agréables à conduire. »<br />

Elégantes, harmonieuses et agréables <strong>–</strong> tous qualificatifs<br />

applicables sans hésitation aussi aux performances de<br />

Hiddleston. Mais sa façon de jouer révèle bien d’autres<br />

facettes que ces seuls trois mots ne le suggèrent : c’est la<br />

force combinée à l’intelligence combinée à la curiosité.<br />

Constat le plus excitant, il ne cesse d’avancer, de se<br />

développer et de grandir. « Ce qui fait la fascination du<br />

métier d’acteur, c’est le sentiment de participer à un<br />

jeu dont les règles changent en permanence, déclare-t-il<br />

en guise de conclusion. « Je pense que l’on peut dire la<br />

même chose de la vie aussi. »<br />

Découvrez Tom Hiddleston dans son rôle de « Mr Big »<br />

sur youtube.com/user/<strong>Jaguar</strong>BELUX<br />

48 j NUMÉRO SPÉCIAL <strong>BLOCKBUSTER</strong>S


MULTIPLES FACETTES<br />

Sur cette page, dans le sens des aiguilles d’une montre : sous<br />

les traits du vampire hipster Adam dans Les Derniers Amants,<br />

de l’honorable Captain Nicholls dans Cheval de guerre<br />

(bavardant avec le metteur-en-scène Steven Spielberg)<br />

et du retors Loki dans Thor : Le Monde des ténèbres<br />

NUMÉRO SPÉCIAL <strong>BLOCKBUSTER</strong>S j 49


Les blockbusters<br />

Des films qui ont fait exploser le box-office aux chansons<br />

parvenues au sommet des hit-parades, découvrez en infographie<br />

les créations qui ont rayonné à travers le monde et le temps.<br />

Infographie : PETER STADDEN<br />

Recherche : STEPHEN GRAHAM<br />

*RECETTES INDEXÉES SUR L’INFLATION<br />

LE TOP 10 DES PLUS GRANDS<br />

SUCCÈS DU BOX-OFFICE<br />

(CLASSEMENT PAR RECETTES)<br />

LE TOP 10 DES PLUS GRANDS SUCCÈS<br />

DU BOX-OFFICE DE TOUS LES TEMPS*<br />

1<br />

Avatar<br />

(2009) Studio: Fox Budget : 425 millions de $<br />

Recette : 3,02 milliards de $<br />

Réalisateur : James Cameron<br />

6<br />

Avengers : L’ère d’Ultron (2015) Studio :<br />

Marvel Budget : 250 millions de $<br />

Recette : 1,31 milliard de $ (chiffres non<br />

définitifs) Réalisateur : Joss Whedon<br />

2<br />

Titanic (1997) Studio: Paramount<br />

Budget : 200 millions de $<br />

Recette : 2,50 milliards de $<br />

Réalisateur : James Cameron<br />

7<br />

La Reine des neiges (2013)<br />

Studio : Walt Disney Budget : 150 millions de $<br />

Recette : 1,27 milliard de $<br />

Réalisateurs : Chris Buck & Jennifer Lee<br />

3<br />

Avengers (2012) Studio : Marvel<br />

Budget : 225 millions de $<br />

Recette : 1,51 milliard de $<br />

Réalisateur : Joss Whedon<br />

8<br />

Iron Man 3 (2013) Studio : Marvel<br />

Budget : 200 millions de $<br />

Recette : 1,21 milliard de $<br />

Réalisateur : Shane Black<br />

Transformers 3 : La face cachée de la lune (2011)<br />

Studio : Di Bonaventura Pictures, Hasbro<br />

Budget : 195 millions de $<br />

Recette : 1,12 milliard de $ Réalisateur : Michael Bay<br />

4<br />

Fast & Furious 7 (2015) Studio : Universal<br />

Budget : 190 millions de $ /<br />

Recette : 1,50 milliard de $ (chiffres non définitifs)<br />

Réalisateur : James Wan<br />

9<br />

1,11 milliard de $ Réalisateur : Peter Jackson<br />

Harry Potter et les reliques de la mort <strong>–</strong><br />

2 ème partie (2011) Studio : Warner Bros.<br />

Budget : 250 millions de $ Recette :<br />

1,34 milliard de $ Réalisateur : David Yates<br />

10<br />

Le seigneur des anneaux : Le retour<br />

du roi (2003) Studio : Wingnut Films/Saul<br />

Zaentz Budget : 94 millions de $ Recette :<br />

5<br />

1<br />

Budget : 3,9 millions de $ (estimation) Recette : 3,4 milliards de $ Réalisateur : Victor Fleming<br />

Autant en emporte le vent (1939)<br />

2<br />

Avatar (2009)<br />

Budget : 425 millions de $ Recette : 3,04 milliards de $ Réalisateur : James Cameron<br />

3<br />

Budget : 13 millions de $ Recette : 2,83 milliards de $ Réalisateur : George Lucas<br />

La guerre des étoiles (1977)<br />

4<br />

Budget : 200 millions de $ Recette : 2,52 milliards de $ Réalisateur : James Cameron<br />

Titanic (1997)<br />

5<br />

Budget : 8,2 millions de $ Recette : 2,37 milliards de $ Réalisateur : Robert Wise<br />

La mélodie du bonheur (1965)<br />

6<br />

Budget : 10,5 millions de $ Recette : 2,31 milliards de $ Réalisateur : Steven Spielberg<br />

E.T., l’extra-terrestre (1982)<br />

7<br />

Les dix commandements (1956)<br />

Budget : 13 millions de $ Recette : 2,18 milliards de $ Réalisateur : Cecil B. DeMille<br />

8<br />

Budget : 11 millions de $ Recette : 2,07 milliards de $<br />

Le docteur Jivago (1965)<br />

9<br />

Les dents de la mer (1975)<br />

Réalisateur : David Lean<br />

Budget : 7 millions de $ Recette : 2,03 milliards de $ Réalisateur : Steven Spielberg<br />

10<br />

Recette : 1,82 milliard de $ Réalisateurs : six (pas tout à fait sept) réalisateurs <strong>–</strong> David<br />

Blanche Neige et les sept nains (1937) Budget : 1,48 millions de $<br />

Hand, William Cottrell, Wilfred Jackson, Larry Morey, Perce Pearce & Ben Sharpsteen<br />

50 j NUMÉRO SPÉCIAL <strong>BLOCKBUSTER</strong>S


45 M<br />

LES PLUS GROSSES RECETTES<br />

DE FILMS NON ANGLOPHONES<br />

2<br />

La vie est belle<br />

(1997) Italie<br />

57,5 millions de $<br />

5<br />

Le fabuleux destin<br />

d’Amélie Poulain (2001)<br />

France 33,2 millions de $<br />

8<br />

Les épices de la passion<br />

(1992) Mexique<br />

21,6 millions de $<br />

1<br />

Tigre et dragon<br />

(2000) Taïwan / 128 millions de $<br />

4<br />

Le labyrinthe de Pan<br />

(2006) Mexique<br />

37,6 millions de $<br />

7<br />

Le facteur<br />

(1994) Italie /<br />

21,8 millions de $<br />

10<br />

Crazy kung-fu<br />

(2004) Chine<br />

17,1 millions de $<br />

3<br />

Hero<br />

(2002) Chine<br />

53,7 millions de $<br />

6<br />

Le maître d’armes<br />

(2006) Chine<br />

24,6 millions de $<br />

9<br />

La cage aux folles<br />

(1978) France<br />

20,4 millions de $<br />

15 M<br />

Le roi lion Single principal : Can You<br />

Feel The Love Tonight? d’Elton John<br />

20 M<br />

Top Gun Single principal : Take My Breath<br />

Away de Berlin<br />

26 M<br />

Grease Single principal : You’re The One That I Want<br />

de John Travolta et Olivia Newton John<br />

28 M<br />

Dirty Dancing Single principal : The Time Of My Life<br />

de Bill Medley et Jennifer Warnes<br />

Bodyguard<br />

Single principal : I Will Always Love You de Whitney Houston<br />

28 M 28 M<br />

La fièvre du samedi soir<br />

Single principal : Night Fever des Bee Gees<br />

Titanic<br />

Single principal : My Heart Will Go On de Céline Dion<br />

23 M<br />

Purple Rain<br />

Single principal : Purple Rain de Prince<br />

10 7 5 2 1 2 2 6 8 10<br />

LE TOP 10 DES MEILLEURES VENTES<br />

DE BANDES ORIGINALES<br />

19 M<br />

Forrest Gump Single principal : Break<br />

On Through par The Doors<br />

15 M<br />

Footloose Single principal :<br />

Footloose de Kenny Loggins<br />

LES PLUS GROSSES RECETTES DE<br />

FRANCHISES CINÉMATOGRAPHIQUES*<br />

8,5<br />

milliards de $<br />

7,7<br />

milliards de $<br />

6,2<br />

milliards de $<br />

5,9<br />

milliards de $<br />

4,4<br />

milliards de $<br />

4,0<br />

milliards de $<br />

3,9<br />

milliards de $<br />

3,8<br />

milliards de $<br />

3,8<br />

milliards de $<br />

3,7<br />

milliards de $<br />

*PAR RECETTES<br />

Univers cinématographique Marvel <strong>–</strong> 11 films<br />

(recettes les plus élevées : Avengers)<br />

Harry Potter <strong>–</strong> 8 films<br />

(recettes les plus élevées : Harry Potter et les reliques de la mort)<br />

James Bond <strong>–</strong> 25 films<br />

(recettes les plus élevées : Skyfall)<br />

Le seigneur des anneaux <strong>–</strong> 7 films<br />

(recettes les plus élevées : Le retour du roi)<br />

Star Wars <strong>–</strong> 7 films<br />

(recettes les plus élevées : La menace fantôme)<br />

Spider-Man <strong>–</strong> 5 films<br />

(recettes les plus élevées : Spider-Man 3)<br />

Fast & Furious <strong>–</strong> 7 films<br />

(recettes les plus élevées : Fast & Furious 7)<br />

Batman <strong>–</strong> 10 films<br />

(recettes les plus élevées :<br />

The Dark Knight Rises)<br />

Transformers - 5 films<br />

(recettes les plus élevées : Transformers 3 :<br />

La face cachée de la lune)<br />

Pirates des Caraïbes - 4 films<br />

(recettes les plus élevées :<br />

Le secret du coffre maudit)<br />

1<br />

6<br />

L’île aux pirates (1995) Coût total : 115 millions de $<br />

Recette au niveau mondial : 10 millions de $<br />

Perte nette (réelle) : 105 millions de $<br />

(avec indexation sur l’inflation) : 147 millions de $<br />

2<br />

Potins mondains & amnésies partielles (2001)<br />

Coût total : 105 millions de $ Recette au niveau mondial :<br />

10 millions de $ Perte nette (réelle) : 95 millions de $<br />

(avec indexation sur l’inflation) : 115 millions de $<br />

7<br />

Alamo (2004) Coût total : 145 millions de $<br />

Recette au niveau mondial : 26 millions de $<br />

Perte nette (réelle) : 119 millions de $<br />

(avec indexation sur l’inflation) : 135 millions de $<br />

Pluto Nash (2002)<br />

Coût total : 120 millions de $ Recette au<br />

niveau mondial : 7 millions de $<br />

Perte nette (réelle): 113 millions de $<br />

(avec indexation sur l’inflation) :<br />

134 millions de $<br />

3<br />

La porte du paradis (1980)<br />

Coût total : 44 millions de $<br />

Recette au niveau mondial : 3 millions de $<br />

Perte nette (réelle) : 41 millions de $<br />

Speed Racer (2008)<br />

Coût total : 200 millions de $<br />

Recette au niveau mondial : 94 millions de $<br />

Perte nette (réelle) : 41 millions de $<br />

(avec indexation sur l’inflation) : 106 millions de $<br />

8<br />

(avec indexation sur l’inflation) : 105 millions de $<br />

Sahara (2005) Coût total : 241 millions de $<br />

Recette au niveau mondial : 119 millions de $<br />

Perte nette (réelle) : 122 millions de $<br />

4<br />

Final Fantasy : Les créatures de l’esprit (2001)<br />

Coût total : 167 millions de $<br />

Recette au niveau mondial : 85 millions de $<br />

Perte nette (réelle) : 82 millions de $ / (avec<br />

indexation sur l’inflation) : 100 millions de $<br />

9<br />

(avec indexation sur l’inflation) : 133 millions de $<br />

Le treizième guerrier (1999) Coût total : 160 millions de $<br />

Recette au niveau mondial : 62 millions de $<br />

Perte nette (réelle) : 98 millions de $<br />

5<br />

Inchon (1982)<br />

Coût total : 46 millions de $<br />

Recette au niveau mondial : 5 millions de $<br />

Perte nette (réelle) : 41 millions de $<br />

10<br />

(avec indexation sur l’inflation) : 126 millions de $<br />

(avec indexation sur l’inflation) : 90 millions de $<br />

LE TOP 10 DES FLOPS DU BOX-OFFICE<br />

(AVEC INDEXATION SUR L’INFLATION)


TOP 5 DES MEILLEURES<br />

VENTES DE SINGLES<br />

TOP 5 DES MEILLEURES<br />

VENTES D’ALBUMS<br />

5. Bat Out Of Hell<br />

de Meatloaf<br />

(1977)<br />

50M<br />

2. Candle in the Wind<br />

d’Elton John<br />

(1977)<br />

33M<br />

30M<br />

4. Rock Around the Clock<br />

de Bill Haley & His Comets<br />

(1954)<br />

25M<br />

22M<br />

51M<br />

49M<br />

45M<br />

44M<br />

43M<br />

1. White Christmas<br />

de Bing Crosby<br />

(1942)<br />

3. Silent Night<br />

de Bing Crosby<br />

(1935)<br />

5. Volare<br />

de Domenico Modugno<br />

(1948)<br />

1. Thriller<br />

de Michael Jackson<br />

(1982)<br />

2. Back In Black<br />

d’AC/DC<br />

(1980)<br />

3. Dark Side of the Moon<br />

de Pink Floyd<br />

(1973)<br />

4. The Bodyguard<br />

de Whitney Houston<br />

(1992)<br />

TOP 10 DES MEILLEURES VENTES DE<br />

LIVRES DE FICTION EN UN SEUL VOLUME*<br />

Agatha Christie<br />

C.S. Lewis<br />

Charles Dickens<br />

J.R.R. TOLKIEN<br />

J.R.R. Tolkien<br />

ANTOINE DE SAINT-EXUPÉRY<br />

J.K. ROWLING<br />

CAO XUEQIN<br />

H. RIDER HAGGARD<br />

10<br />

Don Quichotte<br />

7<br />

52 j NUMÉRO SPÉCIAL <strong>BLOCKBUSTER</strong>S<br />

7<br />

7<br />

4<br />

5<br />

2<br />

3<br />

5<br />

1<br />

Don Quichotte<br />

de Miguel de Cervantes (1605)<br />

315 millions<br />

d’exemplaires<br />

Un conte de deux villes<br />

de Charles Dickens (1859)<br />

200 millions d’exemplaires<br />

Le Seigneur des anneaux<br />

de J.R.R. Tolkien (1954-55)<br />

150 millions d’exemplaires<br />

Bilbo le Hobbit<br />

de J.R.R. Tolkien (1937)<br />

140,6 millions d’exemplaires<br />

Le Petit Prince<br />

d’Antoine de Saint-Exupéry (1943)<br />

140 millions d’exemplaires<br />

Harry Potter à l’école des sorciers<br />

de J.K. Rowling (1997)<br />

140 millions d’exemplaires<br />

Dix Petits Nègres<br />

d’Agatha Christie (1939)<br />

100 millions d’exemplaires<br />

Le Rêve dans le pavillon rouge<br />

de Cao Xueqin (1754)<br />

100 millions d’exemplaires<br />

Elle<br />

de H. Rider Haggard (1887)<br />

100 millions d’exemplaires<br />

Le Lion, la Sorcière blanche<br />

et l’Armoire magique<br />

de C.S. Lewis (1950)<br />

85 millions d’exemplaires<br />

* Les ouvrages religieux et politiques à caractère obligatoire ont été exclus de cette liste. Certains chiffres<br />

sont une estimation en raison de documents historiques incomplets et/ou de données manquantes.<br />

TOP 5 DES SPECTACLES<br />

DU WEST END À<br />

L’AFFICHE LE PLUS<br />

LONGTEMPS*<br />

1<br />

2<br />

3<br />

4<br />

5<br />

La Souricière<br />

depuis novembre 1952<br />

26 077 représentations<br />

Les Misérables<br />

depuis octobre 1985<br />

12 265 représentations<br />

Le Fantôme de l’Opéra<br />

depuis octobre 1986<br />

11 934 représentations<br />

La Dame en Noir<br />

depuis janvier 1989<br />

10 643 représentations<br />

Blood Brothers<br />

depuis août 1988/<br />

fermé en novembre 2012<br />

10 013 représentations<br />

TOP 5 DES SPECTACLES<br />

DE BROADWAY À L’AFFICHE<br />

LE PLUS LONGTEMPS*<br />

Le Fantôme de l’Opéra<br />

depuis janvier 1988<br />

1 11 383 représentations<br />

Chicago<br />

depuis novembre 1996<br />

2 7 709 représentations<br />

Cats<br />

depuis octobre 1982 / fermé en septembre 2000<br />

3 7 493 représentations<br />

Le Roi Lion<br />

depuis novembre 1997<br />

4 7 304 représentations<br />

Les Misérables<br />

depuis mars 1987 / fermé en mai 2003<br />

5 6 680 représentations<br />

* MISE À JOUR DE JUIN 2015


TOP 10 DES<br />

PLUS GROSSES<br />

VENTES<br />

D’ŒUVRES<br />

D’ART DE TOUS<br />

LES TEMPS<br />

300<br />

millions de $<br />

Gauguin<br />

Quand te maries-tu ?<br />

(1892)<br />

vendu en 2015<br />

250 millions de $<br />

Cézanne<br />

Les Joueurs de cartes<br />

(années 1880)<br />

vendu en 2011<br />

179 millions de $<br />

Picasso<br />

Les Femmes d’Alger<br />

(1955)<br />

vendu en 2015<br />

LES MEILLEURES VENTES DE JEUX VIDÉO<br />

2. Wii Sports<br />

(2006)<br />

Plateforme : Wii<br />

Exemplaires<br />

vendus :<br />

83 millions<br />

7. Tetris (1989)<br />

Plateforme :<br />

Game Boy, Game<br />

Boy Color<br />

Exemplaires<br />

vendus :<br />

35 millions<br />

Exemplaires<br />

vendus :<br />

65 millions<br />

3. Minecraft (2009)<br />

Plateforme : Toutes<br />

8. Wii Sports<br />

Resort (2009)<br />

Plateforme :<br />

Wii Exemplaires<br />

vendus<br />

téléchargements<br />

payants :<br />

33 millions<br />

1. Tetris (2006) Plateforme : Mobile<br />

Exemplaires vendus / téléchargements<br />

payants : 100 millions<br />

4. GTA V (2013)<br />

Plateforme : Multiples<br />

Exemplaires<br />

vendus :<br />

52 millions<br />

5. Super Mario<br />

Bros. (1985)<br />

Plateforme : NES<br />

Exemplaires<br />

vendus :<br />

40 millions<br />

9. New Super<br />

Mario Bros. (2006)<br />

Nintendo DS<br />

Le saviez-vous ? Il existe un<br />

algorithme qui, en théorie, vous<br />

permet de jouer une<br />

partie de Tetris indéfiniment.<br />

Exemplaires<br />

vendus :<br />

31 millions<br />

Exemplaires<br />

vendus :<br />

36 millions<br />

6. Mario Kart Wii<br />

(1985)<br />

Plateforme : Wii<br />

Exemplaires<br />

vendus :<br />

29 millions<br />

10. New Super<br />

Mario Bros. Wii<br />

Plateforme : Wii<br />

TOP 5 DES JEUX VIDÉO AYANT ENGENDRÉ LES<br />

PLUS GROS BÉNÉFICES<br />

155 millions de $<br />

Picasso<br />

Le Rêve<br />

(1932)<br />

vendu en 2013<br />

142 millions de $<br />

Bacon<br />

Trois études de<br />

Lucian Freud<br />

(1969)<br />

vendu en 2013<br />

140 millions<br />

de $<br />

Pollock<br />

No. 5<br />

(1948)<br />

vendu en<br />

2006<br />

138 millions<br />

de $<br />

De Kooning<br />

Woman III<br />

(1953)<br />

vendu en 2006<br />

135 millions de $<br />

Klimt<br />

Portrait<br />

d’Adele Bloch-<br />

Bauer I<br />

(1907) vendu<br />

en 2006<br />

82 millions de $<br />

Van Gogh<br />

Portrait du<br />

Docteur Gachet<br />

avec branche de<br />

digitale<br />

(1890) vendu<br />

en 1990<br />

78,1 millions<br />

de $<br />

Renoir<br />

Bal du moulin<br />

de la Galette<br />

vendu en<br />

1990<br />

1. World of Warcraft (2004) <strong>–</strong> plus de 10 milliards de $<br />

TOP 3 DES<br />

ŒUVRES D’ART<br />

LES PLUS<br />

CHÈRES VOLÉES<br />

200<br />

millions de $<br />

Vermeer<br />

Le Concert (1664)<br />

volé en 1990,<br />

toujours disparu<br />

2. Call of Duty : Black Ops (2010) <strong>–</strong> 1,5 milliard de $<br />

3. Mario Kart Wii (2008) <strong>–</strong> 1,4 milliard de $<br />

55 millions de $<br />

Van Gogh<br />

Coquelicots (1887)<br />

volé en 1977 et une<br />

nouvelle fois en 2010<br />

30 millions de $<br />

Van Gogh<br />

La plage de<br />

Schéveningue (1882)<br />

volé en 2002<br />

4. GTA IV (2008) <strong>–</strong> 1,35 milliard de $<br />

5. Wii Play (2006) <strong>–</strong> 1,25 milliard de $<br />

NUMÉRO SPÉCIAL <strong>BLOCKBUSTER</strong>S j 53


Bienvenue<br />

dans la<br />

FAMILLE<br />

54 j NUMÉRO SPÉCIAL <strong>BLOCKBUSTER</strong>S


ESSAI GROUPÉ<br />

JAGUAR DISPOSE DÉSORMAIS D’UNE<br />

GAMME DE BERLINES COMPLÈTE,<br />

DE LA NOUVELLE XE À LA GRANDE<br />

MAIS TOUJOURS SVELTE XJ EN<br />

PASSANT PAR LA XF HAUT DE GAMME.<br />

J-MAGAZINE A EU L’HONNEUR<br />

DE RÉALISER EN AVANT-PREMIÈRE<br />

UN TEST EXCLUSIF…<br />

TEXTE: Adam Towler<br />

PHOTOGRAPHIES: Barry Hayden<br />

NUMÉRO SPÉCIAL <strong>BLOCKBUSTER</strong>S j 55


ESSAI GROUPÉ<br />

XF<br />

La deuxième génération de XF<br />

a progressé à tous points de vue<br />

SI À SON VOLANT, ON PEUT SAVOURER CHAQUE<br />

INSTANT DANS LE PLUS GRAND CONFORT,<br />

SON COMPORTEMENT DYNAMIQUE SE RESSENT<br />

DÈS QUE LE RYTHME S’ACCÉLÈRE. CETTE<br />

DUALITÉ ENTRE RAFFINEMENT ET PERFORMANCES<br />

EST PARTAGÉE PAR LES TROIS VOITURES<br />

56 j NUMÉRO SPÉCIAL <strong>BLOCKBUSTER</strong>S


XJ<br />

La nouvelle mouture de la luxueuse<br />

limousine s’enrichit de changements subtils<br />

du style extérieur et intérieur<br />

XE<br />

La berline la plus compacte de <strong>Jaguar</strong><br />

affiche un dynamisme jamais vu dont ne<br />

peuvent pas se prévaloir ses rivales<br />

Bienvenue au sein de la famille. Rien n’est plus fort<br />

que les liens du sang ou, dans notre cas, qu’un<br />

design félin et raffiné. Jamais auparavant, <strong>Jaguar</strong><br />

n’a eu une telle gamme de véhicules aussi fantastiques<br />

et aussi apparentés dans trois catégories différentes.<br />

Présentation des trois acteurs de cet essai unique en son<br />

genre : la XE, qui vient tout juste d’être commercialisée ; la<br />

nouvelle XF, qui vient d’être totalement renouvelée, et la XJ,<br />

qui vient d’être retravaillée.<br />

D’un simple coup d’œil, vous vous rendrez compte que ces<br />

trois voitures sont différentes, même si elles partagent le<br />

même ADN <strong>Jaguar</strong>. La plus compacte de ce trio est la XE<br />

suivie par la XF flambant neuve qui occupe la catégorie<br />

supérieure. La XJ, présentée ici avec empattement long, est <strong>–</strong><br />

comme on s’y attend <strong>–</strong> la plus grande et la plus longue, bien<br />

qu’elle ne soit que légèrement plus large et de même hauteur<br />

que la XF. Le design de la XJ a servi d’inspiration pour les<br />

autres modèles de la gamme. Les dernières modifications<br />

subtiles du style extérieur accentuées par les phares full-LED<br />

rendent la XJ encore plus distinctive. Le nouveau V6 3L<br />

Diesel de 300ch CEE incorpore de nombreuses technologies<br />

pour en augmenter la puissance et réduire les émissions.<br />

A l’intérieur, le millésime 2016 intègre un nouveau système<br />

d’infodivertissement exceptionnel. Si on admire les trois<br />

voitures de profil, on constate aussitôt une chose : pour<br />

chacune d’entre elles, la ligne de coeur démarre en amont de<br />

la roue avant, au plus près du sol, et se prolonge sur toute la<br />

longueur de la voiture. Avec la XE, l’aile présente une carrure<br />

affirmée, impression accentuée davantage par la calandre.<br />

positionnée particulièrement bas. Cela confère à la voiture<br />

une sportivité unique <strong>–</strong> elle semble prête à bondir, tout<br />

comme le félin qui a donné son nom à la marque. Quant à la<br />

nouvelle XF, sa ligne capte le regard par son décrochement<br />

qui se prolonge jusqu’au couvercle de malle. Les porte-à-faux<br />

sont plus courts que ceux de l’ancienne XF, elle offre plus<br />

d’espace dans l’habitacle <strong>–</strong> en particulier à l’arrière <strong>–</strong> et,<br />

avantage de sa construction en aluminium, la sensation<br />

d’agilité et de légèreté se confirme. Avec la XJ, la même ligne<br />

décrit un galbe qui s’abaisse progressivement jusqu’à terminer<br />

à hauteur des feux arrière. Cette figure de style sublime la<br />

longueur de la voiture et son élégance, une impression que le<br />

jonc chromé qui souligne les vitres latérales accentue encore.<br />

Bien que ce soit la première génération de XF qui ait introduit<br />

la calandre originelle de <strong>Jaguar</strong> sous sa forme actuelle, c’est la<br />

XJ qui l’a instaurée sur les autres modèles de la gamme. Cette<br />

nouvelle interprétation est assurément l’expression la plus<br />

puissante de la voiture et, si l’on y regarde de plus près, on<br />

s’aperçoit aussi que la XJ de 2016 recourt aux technologies<br />

d’éclairage les plus modernes avec des formes cubiques et des<br />

touches de fibre optique. Les phares ciselés comme des<br />

diamants de la XF sont, quant à eux, soulignés par un<br />

NUMÉRO SPÉCIAL <strong>BLOCKBUSTER</strong>S j 57


ESSAI GROUPÉ<br />

ELLE EST À DES ANNÉES-LUMIÈRE D’UNE ATMOSPHÈRE FROIDE<br />

ET D’UN INTÉRIEUR SANS ÂME. MIEUX, LE CONDUCTEUR A<br />

L’IMPRESSION D’ÊTRE ACCUEILLI DANS UN CLUB BRITANNIQUE :<br />

COSMOPOLITE ET ÉLÉGANT.<br />

J emblématique. Et, lorsque l’on s’est glissé derrière le volant,<br />

on ne s’étonne plus de tous les éloges que <strong>Jaguar</strong> a récoltés<br />

pour le design et la qualité de l’habitacle de ses voitures.<br />

Mais commençons par la XJ, dans le cockpit de<br />

laquelle le style <strong>Jaguar</strong> s’affirme. La boiserie<br />

décrit un mouvement de grande ampleur et forme<br />

un arc de cercle sur toute la largeur du tableau de<br />

bord qui engendre une sensation de cockpit, à l’instar du<br />

mythique canot à moteur éponyme. Avec ce design d’une<br />

grande vigueur, la XJ se démarque très nettement de ses<br />

concurrentes : elle est à des années-lumière d’une atmosphère<br />

froide d’un intérieur sans âme. Mieux, le conducteur a<br />

l’impression d’être accueilli dans un club britannique : cosmopolite<br />

et élégant. La version Autobiography se distingue par<br />

des sièges en cuir à surpiqûres en losanges d’un tel confort<br />

que l’on ne résiste que difficilement à s’y reposer. Mais nous ne<br />

sommes pas ici pour s’y attarder. Dans la XE, l’arc de cerle ou<br />

« Riva-Hoop », s’intègre à un environnement où le confort<br />

rivalise avec la sportivité. Mais ne vous imaginez pas que la<br />

XE n’offre pas suffisamment d’espace, nous avons pu nous en<br />

convaincre en prenant place, quelques instants, sur la<br />

banquette arrière. La XE vous incite immédiatement à<br />

prendre place au volant et à prendre la route. Avant de<br />

réveiller le V6 suralimenté, nous voulons tout de même<br />

brièvement passer en revue le nouveau design intérieur de la<br />

XF. A ce point de vue aussi, la voiture offre un équilibre bien<br />

nuancé par rapport aux deux autres modèles. Avec son tunnel<br />

de transmission plutôt haut, les occupants se sentent immédiatement<br />

comme dans un cocon, cerné par le « Riva-Hoop »<br />

désormais bien connu, qui met en valeur le large tableau de<br />

bord agencé avec imagination. Le maître de cérémonie est ici<br />

le nouveau système infodivertissement InControl Touch Pro<br />

avec écran tactile de 10,2 pouces, truffé d’une technologie de<br />

pointe avec processeur Quad-Core, disque dur SSD et sa<br />

connexion Ethernet. La garantie d’une réactivité immédiate<br />

au toucher : les smartphones les plus récents en seraient<br />

presque envieux. On retrouve la même technologie dans la XJ<br />

millésime 2016 alors que la XE comporte la version InControl<br />

Touch. Si nous avons ainsi pu constater, sur la banquette<br />

arrière de la XF, que même les personnes d’une grande stature<br />

bénéficieront d’une incroyable liberté de mouvement pour<br />

les jambes, nous voulons, maintenant, enfin prendre le départ<br />

pour notre premier essai. Parmi les différents moteurs à<br />

essence et diesel qui propulsent la gamme XF, le 2.0d <strong>–</strong> disponible<br />

avec 163 ou 180ch CEE <strong>–</strong> est assurément un candidat<br />

au statut de best-seller. Couplé à une nouvelle transmission<br />

manuelle à six vitesses, ce moteur intègre la nouvelle technologie<br />

diesel Ingenium. On ne s’étonnera pas que la voiture<br />

offre, dès les bas régimes, un couple des plus énergiques, ce<br />

qui est d’autant plus remarquable, qu’avec une consommation<br />

moyenne mixte de 4,0 l/100 km et des émissions de CO 2 de<br />

seulement 104 g/km, il est aussi effficient que respectueux de<br />

l’environnement. Comme d’habitude avec <strong>Jaguar</strong>, la<br />

58 j THE NUMÉRO <strong>BLOCKBUSTER</strong> SPÉCIAL <strong>BLOCKBUSTER</strong>S<br />

ISSUE


direction de la nouvelle XF est précise. Très confortable mais<br />

aussi très athlétique, la XE essence version S, notre prochain<br />

candidat, ne cache pas son caractère rebelle. A l’accélération,<br />

le V6 suralimenté de 3 litres et 340 chevaux CEE laisse<br />

échapper un son impressionnant : il exécute le 0-100 km/h en<br />

5,1 secondes seulement. La suspension avant à double triangulation<br />

transversale la démarque de ses concurrentes et lui<br />

garantit une dynamique et une maniabilité hors pair. Agile et<br />

compacte, la voiture est aussi, grâce à la boîte automatique à<br />

huit rapports et aux palettes intégrées au volant, très facile à<br />

piloter. Je pourrais passer la journée entière au volant de<br />

cette voiture, mais la XJ risquerait de ne pas m’attendre. Or<br />

je ne veux, naturellement, en aucun cas laisser échapper<br />

l’opportunité de l’essayer. Les XE et XF accueillent leur<br />

conducteur avec confort et style. De son côté, la XJ offre une<br />

expérience unique et invite tout simplement son pilote à<br />

savourer son voyage. Avec maintenant 300ch CEE, le V6 3,0<br />

diesel extrait avec aisance la voiture de chaque virage et la<br />

direction aussi légère que précise fait plutôt penser à une<br />

voiture de sport qu’à une berline. Si à son volant, on peut<br />

savourer chaque instant dans le plus grand confort, son<br />

comportement dynamique se ressent dès que le rythme<br />

s’accélère. Cette dualité entre raffinement et performances est<br />

partagée par les trois voitures. Elles sont comme des sœurs,<br />

bénéficiant du même agrément de conduite, du style et des<br />

finitions <strong>Jaguar</strong>, tout en disposant chacune de leurs spécifiticités.<br />

Elles font résolument partie de la même famille.<br />

VOYAGEZ EN PREMIERE CLASSE<br />

En haut : la XE possède l’habitacle le plus confortable qui soit,<br />

mais séduit tout autant grâce à une technologie haut de gamme.<br />

Au centre : avec le nouveau système infodivertissement de la<br />

XF, les cartes du système de navigation peuvent s’afficher<br />

directement sur l’écran d’information TFT de 12,3’’ du<br />

conducteur. A droite : la XJ intègre désormais, sur la console<br />

centrale, un tout nouvel écran tactile de 10,2“ <strong>–</strong> ainsi<br />

que de luxueux sièges en cuir à surpiqûres en losanges.<br />

NUMÉRO THE SPÉCIAL <strong>BLOCKBUSTER</strong>S ISSUE j 59


PORTRAIT<br />

C’est ma maison<br />

ou la vôtre ?<br />

BRIAN CHESKY A FONDÉ AIRBNB APRÈS AVOIR LOUÉ<br />

DES MATELAS GONFLABLES DANS SON APPARTEMENT<br />

DE SAN FRANCISCO. AUJOURD’HUI, LA SOCIÉTÉ EST<br />

VALORISÉE À 25 MILLIARDS DE DOLLARS. J-MAGAZINE EST<br />

PARTI À LA RENCONTRE DE L’HÔTE QUI EN A LE PLUS<br />

TEXTE: John Arlidge<br />

PHOTOS: avec l’autorisation d’Airbnb<br />

60 j NUMÉRO SPÉCIAL <strong>BLOCKBUSTER</strong>S


PIED-À-TERRE EN<br />

ISLANDE… Si vous<br />

souhaitez vraiment vous<br />

couper de tout, cette<br />

spectaculaire maison<br />

d’architecte proche<br />

d’Akureyri, la capitale<br />

de l’Islande du Nord,<br />

est ce qu’il vous faut.<br />

80€ par nuit<br />

NUMÉRO SPÉCIAL <strong>BLOCKBUSTER</strong>S j 61


LUMIÈRE AUSTRALIENNE<br />

Pour voir la mer sous un<br />

autre angle avec la nature<br />

sur le pas de sa porte,<br />

cette maison de gardien de<br />

phare historique à Sugarloaf<br />

Point, en Nouvelle-Galles<br />

du Sud, est la panacée.<br />

À partir de 275€<br />

ADMIRER LES ÉTOILES AU CHILI<br />

Elqui Domos est l’un des seuls<br />

sept hôtels astronomiques au<br />

monde qui possèdent des dômes<br />

géodésiques à toit ouvrant pour<br />

permettre de mieux admirer<br />

les étoiles. Le prix, lui, n’a rien<br />

d’astronomique, à partir de 175€<br />

PHOTOGRAPHY: LKJDÄLKJDF KJLÄKJ ÖÄÖK ; DFÄÖLKJÄLKDJ ÖÄDFÖÄ (2)<br />

62 j THE NUMÉRO <strong>BLOCKBUSTER</strong> SPÉCIAL <strong>BLOCKBUSTER</strong>S<br />

ISSUE


PERSONNALITÉS<br />

Question : quelle est la plus grande<br />

société d’hébergement au monde ?<br />

Marriott ? Hyatt ? InterContinental ?<br />

Cela fait près d’un siècle qu’ils<br />

vendent des chambres d’hôtel et ils<br />

figurent parmi les grands du business. InterContinental<br />

possède 650 000 chambres. Mais il y a<br />

quelqu’un qui fait se reposer plus de gens dans plus<br />

de lits <strong>–</strong> 800 000 par nuit, en fait <strong>–</strong> et ce, depuis huit<br />

ans seulement.<br />

Vêtu d’un simple sweat-shirt noir à fermeture<br />

éclair et de baskets, Brian Chesky arpente fiévreusement<br />

le salon de son T4 du quartier jadis mal<br />

coté, mais, aujourd’hui, hipster de South of<br />

Market, à San Francisco. A ceci près qu’il ne s’agit pas du<br />

salon d’origine, mais de la réplique qu’il a fait édifier dans ses<br />

vastes nouveaux bureaux établis qui occupent tout une usine<br />

reconvertie proche du front de mer, là où travaillent maintenant<br />

ses neuf-cent collaborateurs. C’est le genre de luxe que<br />

l’on peut se permettre quand on a lancé une entreprise qui,<br />

tout au moins sur le papier, a fait de vous un milliardaire, alors<br />

que vous n’avez que tout juste 33 ans.<br />

Airbnb, le service mondial de location entre particuliers<br />

cofondé par Chesky peut maintenant se prévaloir de 1,5<br />

million d’adresses et de couvrir 34 000 villes dans 191 pays.<br />

Il ne publie pas de chiffres, mais les analystes estiment que<br />

la société devrait réaliser un milliard de $ de revenus cette<br />

année. On s’attend à ce que ce chiffre augmente et passe à<br />

dix milliards de $ en 2020. On escompte que, cette annéelà,<br />

la société sera devenue bénéficiaire, réalisant trois<br />

milliards de $ de bénéfices avant impôts. Sa croissance<br />

est si rapide qu’elle ne fait qu’engloutir de l’argent et a<br />

engendré des pertes opérationnelles d’environ 150 millions<br />

de $ par an. Mais la croissance fulgurante d’Airbnb lui vaut<br />

d’être estimée à environ 25 milliards de dollars. Marriott<br />

est coté à 21 milliards de $.<br />

Vraiment pas mal comme performance pour une start-up<br />

qui, il y a huit ans encore, se composait littéralement de<br />

quelques matelas pneumatiques. Tout a commencé en<br />

octobre 2007, quand Chesky et son colocataire Joe Gebbia<br />

ont tenté une expérience, convaincus que cela serait un<br />

échec, mais un échec amusant. San Francisco hébergeait<br />

alors une conférence internationale sur le design et tous les<br />

hôtels étaient complets.<br />

« C’est ainsi que nous avons décidé de créer Airbnb. Nous<br />

n’avions pas le moindre lit, aussi avons-nous décidé de sortir<br />

du cagibi trois matelas pneumatiques, de les gonfler et de<br />

baptiser le tout Air Bed & Breakfast, se rappelle Chesky. Nous<br />

n’avions pas du tout l’intention d’en faire notre métier. Nous<br />

voulions juste arrondir nos fins de mois. Nous avons loué tous<br />

les lits tous les soirs et cela nous a incités à réfléchir. Airbnb<br />

est devenu une société quelques mois plus tard seulement. »<br />

C’était l’idée <strong>–</strong> ou le risque <strong>–</strong> que Chesky avait attendu de<br />

BRIAN CHESKY<br />

Nationalité : américain<br />

Age : 34 ans<br />

Métier : Web-entrepreneur<br />

Autres intérêts : design<br />

industriel et hockey sur glace<br />

prendre depuis son départ de la Rhode Island School of<br />

Design. « Après avoir obtenu mon diplôme, j’ai travaillé dans<br />

un studio de design industriel à Los Angeles. Mais, au bout<br />

d’un an, je me suis rendu compte que ce n’était pas ce que je<br />

voulais faire pendant le reste de ma vie. Mon travail consistait<br />

en partie à coopérer avec des entrepreneurs sur de petits<br />

projets et je me suis mis à gamberger : ‘Pourquoi eux, et pas<br />

moi ?’, je me suis aperçu que la différence était qu’eux avaient<br />

tenté leur chance et moi, pas. J’ai donc décidé de me lancer<br />

moi aussi. »<br />

Sept ans plus tard, Airbnb est devenu l’emblème de l’ère du<br />

numérique. Une marque iconique, comme Google ou Uber.<br />

Vous n’êtes pas un initié ? Alors, voici comment cela<br />

fonctionne : vous vous connectez sur le site Web et choisissez<br />

un endroit où vous aimeriez séjourner, peut-être une maison<br />

entière ou un appartement, une pièce ou même, tout simplement,<br />

un canapé pour dormir. Vous téléchargez différents<br />

documents pour attester de votre entité et, si les algorithmes<br />

d’Airbnb confirment que vous êtes bien celui que vous<br />

prétendez être, et non pas un criminel, vous pouvez louer.<br />

Pour le paiement, une carte de crédit suffit. Airbnb retient le<br />

paiement 24 heures pendant et après l’arrivée du locataire<br />

de façon à garantir que les deux parties soient satisfaites<br />

avant de reverser les fonds à l’hébergeur. Le site Web prélève<br />

une commission d’environ 12 %.<br />

Airbnb peut se permettre d’être beaucoup moins cher qu’un<br />

logement équivalent en hôtel, car les propriétaires n’ont pas<br />

de frais de personnel ni autres charges. La plupart des<br />

locataires séjourne pendant cinq ou six jours, ce qui explique<br />

que le nombre de ‘nuitées par an‘ d’Airbnb soit de plusieurs<br />

dizaines de millions. Le prix moyen par nuit est de 100 $.<br />

Le succès d’Airbnb auprès des touristes a incité Chesky à se<br />

lancer dans les voyages d’affaires. Il a conclu un partenariat<br />

avec plus de mille agences de voyage, y compris la société de<br />

gestion des fichiers Evernote, la start-up de partage de trajets<br />

Lyft et le site de cloud-computing Salesforce. Chaque société<br />

détient des options d’Airbnb intégrées à ses systèmes de<br />

réservation de voyages d’affaires. Airbnb aussi fait équipe<br />

NUMÉRO SPÉCIAL <strong>BLOCKBUSTER</strong>S j 63


avec Concur, la société de gestion de comptes de dépenses et<br />

de réservation de voyages. Dix pour cent des Airbnbistes sont<br />

maintenant des voyageurs pour motifs professionnels.<br />

A priori, Airbnb aurait dû être un désastre absolu. Pourquoi<br />

quelqu’un devrait-il louer ce qu’il a de plus précieux à<br />

quelqu’un qu’il ne connaît pas et ne rencontrera probablement<br />

jamais plus ? « On nous a pris pour des dingos, concède<br />

Brian Chesky. Certains cas de figure catastrophiques ont en<br />

effet défrayé la chronique, particulièrement celui de ce<br />

New-Yorkais qui s’est aperçu que l’appartement qu’il croyait<br />

avoir loué à quelqu’un désireux de loger sa belle-famille à<br />

l’occasion d’un mariage en ville l’avait en réalité utilisée pour<br />

une partie fine qui a fait les manchettes du New York Post<br />

sous le titre « Orgy for overweights ».<br />

Pour éviter les mauvais coucheurs <strong>–</strong> et les mauvais hébergeurs<br />

<strong>–</strong> chacun est tenu d’écrire un bref commentaire en<br />

ligne au sujet de l’autre partie après chaque séjour. Des<br />

commentaires que peuvent lire les clients potentiels avant de<br />

décider de proposer ou d’accepter une réservation. Airbnb<br />

propose également aux hébergeurs une assurance avec une<br />

couverture maximale d’un million de $. Airbnb bannit les<br />

hébergeurs que Chesky juge « ne pas adhérer à nos valeurs ».<br />

Sont considérées comme infractions les locations de maison<br />

dans lesquelles les propriétaires ne résident pas eux-mêmes<br />

ou les locations de maisons pendant 365 jours par an, ce qui<br />

prive d’une précieuse source de logements les habitant en<br />

quête d’un logement. Mais cela est rare, précise Chesky.<br />

« Partager son foyer semble mettre au jour le meilleur de<br />

nous-même. »<br />

Il est utile qu’Airbnb soit à l’extrémité la moins sensible de ce<br />

que l’on appelle ‘ l’économie du partage ’ <strong>–</strong> des gens comme<br />

vous et moi deviennent des micro-entrepreneurs en partageant<br />

des biens personnels. Son tout proche voisin, Travis<br />

Kalanick, le patron du service de chauffeurs de taxi non<br />

professionnels Uber piloté par appli, essuie en permanence<br />

un feu roulant de critiques émanant des chauffeurs de taxi<br />

conventionnels, des législateurs, des faiseurs d’opinion, des<br />

financiers et même des journalistes après qu’un dirigeant<br />

d’Uber ait suggéré, dans un journal américain, d’examiner la<br />

vie privée d’un de leurs détracteurs. Le surnom de Chesky est<br />

« le Travis sympa ».<br />

Quelle que soit la façon de voir les choses, le business<br />

de Chesky est une combinaison remarquable de ce<br />

que son ami Jony Ive, le patron du design chez Apple,<br />

décrit comme « ambition dévorante et caractère pratique<br />

poussé au paroxysme ». Mais la chose la plus remarquable est<br />

l’aspect dont ses utilisateurs n’aiment pas parler : la légalité<br />

ou les éléments similaires.<br />

Les hôtels sont tenus de respecter des règles sévères en<br />

matière de lutte contre les incendies et de sécurité, des règlements<br />

sur la sécurité des denrées alimentaires, des normes<br />

de sécurité et d’hygiène. Les Airbnbistes peuvent se contenter<br />

de contrôler le bon fonctionnement des détecteurs de fumée<br />

et, parfois, de déposer une bouteille de vin et un peu de lait,<br />

des œufs et du café. Bien peu se préoccupent de la couverture<br />

d’assurance de tout propriétaire. Ceci est déloyal, dans le<br />

meilleur des cas, et illégal, dans le pire des cas, déclarent les<br />

hôteliers et les syndicats représentant les travailleurs de<br />

l’hôtellerie. Les locataires réservant un logement devraient<br />

LA CROISSANCE FULGURANTE<br />

D’AIRBNB EXPLIQUE QUE<br />

LA SOCIÉTÉ SOIT ESTIMÉE À<br />

ENVIRON 25 MILLIARDS DE<br />

DOLLARS. MARRIOTT EST ÉVALUÉ<br />

À APPROXIMATIVEMENT<br />

21 MILLIARDS DE DOLLARS.<br />

PAS MAL POUR UNE START-UP<br />

QUI, IL Y A HUIT ANS ENCORE,<br />

ÉTAIT TOUT JUSTE DU VENT.<br />

payer une taxe de séjour, comme le font aussi les clients des<br />

hôtels, et les hébergeurs devraient payer un impôt sur le<br />

revenu de leurs locations. Bien peu de locataires paient une<br />

taxe de séjour et, les gens étant ce qu’ils sont, peu de propriétaires<br />

Airbnbistes déclarent leurs revenus aux impôts. Les<br />

règlements régissant les immeubles d’habitation dans de<br />

nombreuses villes interdisent les locations inférieures à<br />

trente jours, à moins que le propriétaire ne soit présent lui<br />

aussi, une restriction que de nombreux propriétaires jouant<br />

la carte d’Airbnb feignent d’ignorer.<br />

Tout cela déplaît aux autorités municipales et aux services<br />

des contributions, qui se plaignent du manque de fairplay<br />

d’Airbnb. En mai, l’avocat général de l’Etat de New York a<br />

saisi la justice pour forcer Airbnb à remettre les données<br />

anonymes sur les logements concernant une foule d’utilisateurs.<br />

Certaines villes ont tenté de faire interdire Airbnb.<br />

« Bien des gens pensent que nous les faisons c**** », admet<br />

Chesky lui-même, crûment.<br />

Mais il y a des indices que les choses sont en train de changer.<br />

Chesky a remporté une victoire importante devant les tribunaux<br />

de San Francisco, l’an dernier. Le conseil municipal de<br />

la ville a légalisé les locations de courte durée de moins de<br />

trente jours. Aux termes de la nouvelle loi, les propriétaires<br />

doivent être des résidents permanents de San Francisco et se<br />

faire inscrire comme hébergeurs dans un registre municipal.<br />

Il est possible de louer une maison entière pendant une durée<br />

maximale de 90 jours par an. La loi oblige aussi les propriétaires<br />

à payer des impôts sur la location et à contracter une<br />

assurance responsabilité civile. Parmi les autres villes et pays<br />

qui autorisent désormais le partage de logements figurent<br />

Londres, Amsterdam, la France, le Portugal, Hambourg,<br />

Philadelphie, Portland, San Jose et Nashville.<br />

Ce blanc-seing légal est une excellente nouvelle pour Chesky.<br />

San Francisco demeure l’un des marchés les plus importants<br />

pour sa société avec près de 5000 maisons et appartements<br />

enregistrés dans Airbnb. Ceci l’a incité à se mettre en quête<br />

de nouveaux services que lui-même et sa (la plupart du<br />

temps) joyeuse bande d’hébergeurs à l’échelle mondiale sont<br />

en mesure de proposer, qu’il s’agisse de la cuisine, de visites<br />

guidées en ville ou de transports.<br />

C’est aussi une bonne nouvelle pour lui personnellement. Il<br />

a lui-même vécu dans des centaines d’Airbnbs, dont<br />

beaucoup à San Francisco, « pour humer l’air du temps ».<br />

Chose plus importante encore, son appartement de quatre<br />

pièces à South of Market est encore sur Airbnb. Il vous<br />

attend pour 40 $ la nuit.<br />

64 j NUMÉRO SPÉCIAL <strong>BLOCKBUSTER</strong>S


PERSONNALITÉS<br />

ASSEMBLAGE DE CUBES NÉERLANDAIS<br />

Lassé des courbes ? Laissez-vous tenter par des formes<br />

géométriques à Rotterdam, à partir de 135€<br />

LOUER UN YACHT EN ITALIE<br />

Amarré à Porto Venerer, cette location flottante<br />

englobe l’équipage pour 670€<br />

UNE CABANE DANS<br />

UN ARBRE AUX ÉTATS-UNIS<br />

Pour vous qui devez canaliser le<br />

Tarzan qui sommeille en vous, cette<br />

cabane construite dans un arbre à<br />

Atlanta est exactement ce qu’il vous<br />

faut pour vous éclater en faisant<br />

de la balançoire. À partir de 323€<br />

DÉTOX NUMÉRIQUE EN CALIFORNIE<br />

Dans la Grass Valley, laissez l’inflation numérique<br />

derrière vous. Sans Wi-Fi. 244€<br />

CHAMBRE GEANTE POUR SOIXANTE EN IRLANDE<br />

Pour ces vacances que vous avez prévues avec<br />

tous vos amis, choisissez donc Headfort House, dans<br />

le comté de Meath 1200€<br />

NUMÉRO SPÉCIAL <strong>BLOCKBUSTER</strong>S j 65


66 j NUMÉRO SPÉCIAL <strong>BLOCKBUSTER</strong>S


JAGUAR LAND ROVER<br />

TEST SUR GLACE<br />

Chaque année, une soixante d’ingénieurs de JLR envahissent une petite<br />

ville de Laponie, mais pas pour rendre visite au Père Noël...<br />

« Les ingénieurs en automobile font doubler la<br />

population d’Arjeplog pendant la saison des tests<br />

d’hiver, déclare Phil Talboys, manager du <strong>Jaguar</strong><br />

Land Rover Winter Test Centre. Nous sommes<br />

venus ici pour la première fois au début des<br />

années 80. Nous avons commencé avec un minuscule<br />

petit bureau et un atelier avec un seul pont<br />

élévateur, alors que nous bénéficions aujourd’hui<br />

d’un centre d’essais de haute technologie. »<br />

La petite ville d’Arjeplog, en Suède, se trouve au<br />

fin fond de nulle part. Située pratiquement au<br />

centre de la Laponie, la ville est plus proche du<br />

port russe de Mourmansk que de Stockholm, la<br />

capitale suédoise. Entourée de lacs et de forêts,<br />

elle constitue un magnifique terrain de jeux en<br />

plein air sous le soleil de minuit, mais, en hiver, la<br />

région est paralysée sous une chape de neige et<br />

de glace et les touristes brillent par leur absence.<br />

« La température la plus basse que l’on ait jamais<br />

eue ici était -42°C », dit Phil Talboys, ce qui en fait<br />

le lieu idéal pour tester la robustesse des voitures.<br />

Il y a des zones de tout-terrain, des pistes de<br />

comportement pour l’équipe dédiée aux contrôles<br />

de trajectoire, des lignes droites pour vérifier le<br />

niveau d’adhérence en vue du calibrage des<br />

systèmes d’ABS, des collines escarpées avec<br />

des pentes de 17% et 28% ainsi que différentes<br />

surfaces pour évaluer les systèmes de motricité.<br />

Certains tronçons de pistes sont la copie<br />

conforme de fameux circuits automobiles. Vous<br />

arrivez à reconnaître celui-ci ? (Indice: ce n’est<br />

pas de l’or, mais...)<br />

« Nous procédons également à des essais<br />

d’endurance, ajoute Phil Talboys, et nous<br />

couvrons des milliers de kilomètres dans ces<br />

conditions arctiques extrêmement froides. »<br />

<strong>Jaguar</strong> et Land Rover ayant des clients dans tous<br />

les coins de la planète, de la Chine aux États-Unis<br />

en passant par la Russie, il est indispensable<br />

de faire de tels essais. Ces aptitudes sont également<br />

testées dans le centre d’essais à hautes<br />

températures de Dubaï, où les <strong>Jaguar</strong> et<br />

les Land Rover sont testées à plus de 50°C.<br />

Au plus fort de la saison, <strong>Jaguar</strong> Land Rover<br />

envoie jusqu’à soixante voitures et soixante<br />

ingénieurs à Arjeplog et la saison ne se termine<br />

pas avant la fin mars. Si la contrée n’est pas<br />

vraiment hospitalière, elle offre en revanche<br />

la garantie de rencontrer <strong>–</strong> sinon le Père Noël <strong>–</strong><br />

au moins la neige pour Noël.<br />

TEXTE : Nathanial Handy<br />

PHOTO : John Wycherley<br />

NUMÉRO SPÉCIAL <strong>BLOCKBUSTER</strong>S j 67


Ma<br />

<strong>Jaguar</strong><br />

et moi<br />

Dans cette nouvelle rubrique,<br />

des propriétaires de<br />

<strong>Jaguar</strong> du monde entier vous<br />

racontent pourquoi ils<br />

aiment leur voiture et où ils<br />

préfèrent la conduire<br />

JAMES NORD<br />

Profession(s) : fondateur et PDG de Fohr Card<br />

(une plateforme sophistiquée qui connecte les marques<br />

avec des influenceurs en ligne) et photographe<br />

Domicile : New York, États-Unis<br />

(a grandi dans l‘État de Géorgie)<br />

Modèle : F-TYPE Coupé de 2015<br />

Couleur : Stratus Grey<br />

Pour quelle raison avez-vous choisi cette voiture ?<br />

Lorsque la F-TYPE est sortie, j’ai immédiatement eu<br />

l’impression que <strong>Jaguar</strong> revenait à sa vraie nature. J’habite à<br />

New York et une voiture est bien la dernière chose dont j’ai<br />

besoin. N’ayant aucune raison d’en posséder une, j’ai donc<br />

choisi de me faire plaisir. Bien évidemment, je n’ai rien<br />

trouvé de mieux qu’une F-TYPE. Je n’avais pas besoin de<br />

voiture. J’avais besoin d’une <strong>Jaguar</strong>. C’est là toute la différence.<br />

Et quasiment chaque jour, j’ai toujours une bonne<br />

raison de la conduire.<br />

Quel a été votre meilleur moment passé au volant<br />

de cette voiture ?<br />

Juste après l’avoir achetée, je suis parti avec des amis dans les<br />

montagnes Catskill. Les gamins des villages que nous traversions<br />

de partout pour observer la voiture de plus près. Pour être tout à<br />

fait franc, je n’en étais pas peu fier. À New York, rares sont les<br />

personnes qui ont déjà vu une F-TYPE. Alors beaucoup s’y<br />

intéressent et viennent me parler dès qu’ils la voient.<br />

Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans cette voiture ?<br />

À vrai dire, j’ai encore du mal à réaliser que cette voiture<br />

m’appartient vraiment, mais ce qui me plaît surtout, c’est<br />

l’immense plaisir que j’éprouve à la conduire. Après une<br />

mauvaise journée par exemple, rien de mieux que de monter<br />

dans ma voiture. Alors là, je m’évade. Je me sens bien, tout<br />

simplement, à l’intérieur de cette voiture, derrière le volant.<br />

Quelle était votre première voiture ?<br />

Une <strong>Jaguar</strong> XKE Coupé de 1964, couleur or avec intérieur<br />

cuir. Pendant neuf mois, j’avais cherché un Crossover,<br />

lorsque mon père m’a pris à part et m’a donné une boîte<br />

contenant des clés de voiture. Je pensais qu’il s’agissait de<br />

mon crossover tant espéré. Mais non, c’était sa propre XK-E<br />

qu’il m’offrait. Ce fut donc tout à fait naturel pour moi de<br />

passer de la <strong>Jaguar</strong> Type-E à la F-TYPE.<br />

« Je n’avais pas besoin de voiture.<br />

J’avais besoin d’une <strong>Jaguar</strong>. C’est<br />

là toute la différence. Et quasiment<br />

chaque jour, j’ai toujours une<br />

bonne raison de la conduire. »<br />

68 j NUMÉRO SPÉCIAL <strong>BLOCKBUSTER</strong>S


PEOPLE<br />

MARTIN HEMM<br />

Profession : Ingénieur<br />

Domicile : Munich, Allemagne et<br />

Vermont, États-Unis<br />

Modèle : <strong>Jaguar</strong> XJ12 (série 3) de 1986<br />

Couleur : Westminster blue<br />

« J’aime tout particulièrement l’odeur<br />

du cuir. C’est en cela que les <strong>Jaguar</strong> se<br />

distinguent des autres voitures. C’est<br />

difficile à décrire, mais leur parfum me<br />

rappelle les hôtels de Hong Kong. »<br />

Comment avez-vous découvert <strong>Jaguar</strong> ?<br />

J’ai trouvé cette voiture dans un journal de<br />

petites annonces. Je me suis alors rendu à<br />

Pasing, près de Munich, pour la voir. C’était il<br />

y a 27 ans. L’homme qui me l’a vendue disait qu’il n’en avait<br />

plus besoin. Cette voiture n’avait qu’un an et elle était comme<br />

neuve. Ensuite, la police m’a appelé pour me demander si<br />

l’homme avait conduit la voiture. J’étais quelque peu surpris<br />

et ne savais que répondre. Le policier m’a alors expliqué que<br />

le permis de cet homme lui avait été retiré.<br />

Comment prenez-vous soin de votre voiture ?<br />

Je gare toujours ma XJ12 dans le garage et je la conduis<br />

surtout l’été <strong>–</strong> jamais par temps de pluie ou de neige. Parfois,<br />

je lustre ma voiture, change l’huile et je la fais contrôler par<br />

un garagiste de confiance. C’est la voiture la plus fiable que je<br />

connaisse. Elle n’est jamais tombée en panne !<br />

Quelle est l’expérience la plus enrichissante que votre<br />

<strong>Jaguar</strong> vous a offerte jusqu’à présent ?<br />

Je dirais sans hésiter que ce sont nos voyages en famille, sur<br />

les routes d’Italie. Mes enfants gardent d’excellents souvenirs<br />

de ces vacances avec notre <strong>Jaguar</strong>. Mon fils m’interdit de<br />

vendre cette voiture car il souhaite plus que tout la conduire<br />

quand il sera plus grand. Je lui ai fait cette promesse il y a<br />

longtemps.<br />

Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans cette voiture ?<br />

Sa conduite. J’ai l’impression d’être dans un fauteuil de relaxation.<br />

On n’est pas obligé de foncer à toute<br />

allure avec une <strong>Jaguar</strong>. Rouler à 150-160<br />

km/h sur l’autoroute allemande procure<br />

déjà un maximum de sensations. J’aime<br />

tout particulièrement l’odeur du cuir. C’est<br />

en cela que les <strong>Jaguar</strong> se distinguent des<br />

autres voitures. C’est difficile à décrire,<br />

mais leur parfum me rappelle les hôtels de<br />

Hong Kong.<br />

SI VOUS AUSSI VOUS SOUHAITEZ<br />

RACONTER L’HISTOIRE<br />

DE VOTRE JAGUAR À J-MAG<br />

veuillez nous contacter par e-mail à<br />

j-magazine@spark44.com<br />

ou sur Twitter : #MeAndMyJag<br />

NUMÉRO SPÉCIAL <strong>BLOCKBUSTER</strong>S j 69


Le monde de <strong>Jaguar</strong><br />

De nouveaux technocentres aux États-Unis, de l’innovation au Moyen-Orient et des<br />

délires à Ibiza, on ne sera pas resté les bras croisés, ces derniers mois, chez <strong>Jaguar</strong><br />

PORTLAND États-Unis<br />

JLR vient de lancer, au printemps, un projet<br />

d’« incubateur d’innovation ». L’objectif<br />

est de promouvoir les technologies<br />

d’automobile connectée et d’info-divertissement<br />

en invitant des start-ups américaines<br />

à lancer des idées. Au cours des dix<br />

prochaines années, JLR compte coopérer<br />

avec 120 start-ups et a déjà recruté<br />

50 spécialistes de plus pour son centre<br />

de R&D de Portland<br />

LONDRES Royaume-Uni<br />

La XE vient d’être sacrée « Best<br />

Compact Executive Car » lors du prix<br />

du magazine Auto Express. La XF,<br />

quant à elle, a décroché le prix du<br />

Design Award en juin<br />

CALIFORNIE États-Unis<br />

<strong>Jaguar</strong> a contracté un partenariat<br />

avec deux écoles de design<br />

américaines renommées, à savoir<br />

l’Art Center College of Design, à<br />

Pasadena, et l’Academy of Art<br />

University, à San Francisco, et a<br />

invité les étudiants à imaginer le<br />

design d’une voiture de sport qui<br />

soit l’icône de la marque et de<br />

l’habitacle d’un coupé Sport 2+2<br />

pour le millésime 2030 ; les<br />

concepts seront dévoilés en août<br />

LONDRES Royaume-Uni<br />

Sir Bradley Wiggins ne tarit pas d’éloges<br />

sur son <strong>Jaguar</strong> Pinarello Bolide HR,<br />

« le vélo de course sur piste le plus<br />

aérodynamique que j’aie jamais chevauché<br />

», avec lequel il a pulvérisé, de 1,5 km, le<br />

record du monde de l’heure sur piste<br />

départ arrêté (le prestigieux record de<br />

l’heure de l’UCI). Il a couvert 218 tours<br />

du vélodrome, soit 33,88 miles (54,52 km),<br />

au début du mois de juin, dans le Lee<br />

Valley VeloPark de l’enceinte du site des<br />

Jeux olympiques de 2012<br />

IBIZA Iles Baléares, Espagne<br />

Les vainqueurs d’un concours<br />

organisé dans neuf pays ont, fin août,<br />

passé un week-end VIP glamour sur<br />

invitation de <strong>Jaguar</strong> à Ibiza, où ils<br />

ont rencontré le mythique DJ Armin<br />

van Buuren et conduit la nouvelle XE<br />

avant de s’éclater au club en vue<br />

Ushuaia. Groovy !<br />

70 j NUMÉRO SPÉCIAL <strong>BLOCKBUSTER</strong>S


CARTE GÉOGRAPHIQUE<br />

UTRECHT Pays-Bas<br />

En juin dernier, un F-PACE<br />

prototype est venu épauler le<br />

Team Sky, durant la première<br />

étape du Tour de France, avec un<br />

porte-vélos révolutionnaire conçu<br />

pour optimiser les échanges de<br />

vélo ultrarapides avec les<br />

Pinarello Bolide TT du Team Sky<br />

CHINE<br />

<strong>Jaguar</strong> Chine a filmé une nouvelle campagne<br />

de publicité exclusive avec David Beckham au<br />

volant de la nouvelle XF, cet été. Cette pub a<br />

été tournée sur de nombreux sites, dont Fen<br />

End, où se sont aussi déroulés les essais pour<br />

les XE, XF et XJ dévoilés dans ce numéro.<br />

Quel plaisir de savoir que nous partageons les<br />

mêmes bons goûts (voir p. 54)<br />

FRANCFORT Allemagne<br />

La F-PACE, le crossover tant<br />

attendu de <strong>Jaguar</strong>, a été<br />

dévoilée au grand public au<br />

Salon de l’automobile de<br />

Francfort, en septembre (voir le<br />

présent numéro de J-<strong>Magazine</strong>)<br />

ARABIE SAOUDITE, KOWEÏT, LIBAN,<br />

ÉMIRATS ARABES UNIS<br />

Moyen-Orient<br />

Cet été, <strong>Jaguar</strong> a diffusé dans tout le<br />

Moyen-Orient une série de films<br />

traitant de voitures, d’innovation, de<br />

technologie et de design avec<br />

l’intervention d’éminents architectes,<br />

entrepreneurs et conférenciers.<br />

Jetez donc un coup d’œil sur le<br />

blog de <strong>Jaguar</strong> pour le Moyen-Orient,<br />

live.jaguar-me.com<br />

NUMÉRO SPÉCIAL <strong>BLOCKBUSTER</strong>S j 71


NOUVEAUTÉS<br />

Des touche-à-tout de génie.<br />

Voilà comment on pourrait<br />

décrire Yuri et Dries, les<br />

deux inventeurs du concept<br />

Wasbar. En tant qu’ambassadeurs<br />

<strong>Jaguar</strong>, ils ont été parmi les premiers à<br />

recevoir les clés d’une <strong>Jaguar</strong> XE. « Ces<br />

clés-là, quand on y a touché, plus<br />

question de les rendre ! »<br />

Il y a quelques mois, <strong>Jaguar</strong> vous<br />

appelle et vous propose de devenir<br />

ambassadeur <strong>Jaguar</strong> XE. Quelle est<br />

votre première réaction ?<br />

« Vous avez dû vous tromper de<br />

numéro ! », répondent en chœur Yuri et<br />

Dries. « Ceux qui roulent en <strong>Jaguar</strong>,<br />

sont des grands patrons ou ceux qui ont<br />

réussi dans la vie. Nous, on ne se voyait<br />

pas trop en porte-drapeaux de <strong>Jaguar</strong>.<br />

Après tout, nous ne sommes que des<br />

“starters” de 27 et 31 ans qui ont certes<br />

déjà quelques succès à leur actif, mais<br />

qui ont surtout encore beaucoup de<br />

rêves. C’est alors qu’on nous a présenté<br />

les ambitions de <strong>Jaguar</strong> pour la <strong>Jaguar</strong><br />

XE et le public ciblé. Et là, c’est en plein<br />

dans le mille ! »<br />

Quels sont les points communs entre<br />

une <strong>Jaguar</strong> XE et Yuri & Dries ?<br />

« Alignez une Audi A4, une BMW Série<br />

3, une Mercedes Classe C et une<br />

<strong>Jaguar</strong> XE et vous verrez immédiatement<br />

celle qui sort du lot. Idem pour<br />

Wasbar, notre concept d’établissement<br />

horeca (qui a été racheté dans<br />

l’intervalle par Top Brands). Nous<br />

essayons de nous distinguer de la<br />

masse, ce qui est aussi le cas de la<br />

<strong>Jaguar</strong> XE en matière de look & feel et<br />

d’innovation. »<br />

« Un autre point commun ? Nous ne<br />

prétendons pas être les entrepreneurs<br />

les plus écologiques du monde, mais<br />

nous faisons tout pour y parvenir,<br />

comme dans le concept Wasbar :<br />

machines ultra-sobres en énergie,<br />

utilisation rationnelle de l’eau, matériaux<br />

de récup pour la décoration,<br />

produits de lessive biodégradables à<br />

95%... En un mot, nous sommes aussi<br />

“verts” que possible. Cette approche<br />

« NOUS, ON VIT SUR LA<br />

BANDE DE GAUCHE »<br />

PETIT TOUR AUX CÔTÉS DE NOS AMBASSADEURS<br />

JAGUAR XE: YURI & DRIES, UN DUO D’ENTREPRENEURS,<br />

ET JEAN-PAUL LESPAGNARD, CRÉATEUR DE MODE<br />

est aussi celle de la <strong>Jaguar</strong> XE : un<br />

processus de production minutieux, le<br />

recours à de l’aluminium recyclé<br />

ultraléger, de très faibles émissions de<br />

CO 2, une sobriété exemplaire… »<br />

« Sur le plan visuel, la face avant brute<br />

et carrée pourrait aussi symboliser<br />

notre esprit d’entreprise: droit devant,<br />

sans hésiter », philosophent les deux<br />

EN AOÛT, DRIES ET YURI ont pris<br />

le café avec Ian Callum, le Design<br />

Director de <strong>Jaguar</strong>. Une rencontre<br />

qui a fait des étincelles. Visionnezen<br />

la vidéo sur notre chaîne<br />

YouTube <strong>Jaguar</strong> Belux.<br />

Suivez les aventures de Dries et<br />

Yuri au volant de leur <strong>Jaguar</strong> XE<br />

sur leurs médias sociaux<br />

(@drieshenau et @vandenyuri).<br />

compères. « Nous, on vit sur la bande<br />

de gauche. On avance. Sur ce plan, la<br />

<strong>Jaguar</strong> XE nous va comme un gant. »<br />

Vous avez chacun votre <strong>Jaguar</strong> XE<br />

ou vous devez la partager ?<br />

« On doit la partager, malheureusement…<br />

»<br />

…avec des chamailleries à la clé<br />

pour savoir qui prendra le volant ?<br />

« Non. Notre règle non écrite veut que<br />

celui qui doit passer le plus de coups<br />

de téléphone s’installe dans le siège<br />

passager. Nous roulons beaucoup <strong>–</strong><br />

50.000 km par an <strong>–</strong> et on continue<br />

bien sûr à bosser en chemin. »<br />

On vous a collé l’étiquette<br />

d’entrepreneurs innovants. À vous<br />

voir, vous avez plutôt l’air de deux<br />

PHOTOS: NICK PROOT/PROOTFOLIO<br />

72 j NUMÉRO SPÉCIAL <strong>BLOCKBUSTER</strong>S


copains qui s’amusent beaucoup et<br />

qui, en passant, gagnent leur vie…<br />

« C’est vrai, rien de ce qu’on fait ne nous<br />

déplaît. Mais on aime faire bouger les<br />

choses et reculer les limites. Ainsi, nous<br />

avons été les premiers en Belgique à oser<br />

combiner un établissement horeca avec<br />

“autre chose”. Depuis lors, on ne compte<br />

plus les bars à tricot ou les bars à vélo !<br />

Wasbar était aussi le premier bar de<br />

Belgique où l’on ne peut payer que par<br />

carte de banque. »<br />

cher, Wasbar c’est seulement pour les<br />

jeunes branchés… C’est faux et nous<br />

l’avons prouvé. »<br />

En rue, vous attirez tous les regards ?<br />

« Comme la <strong>Jaguar</strong> XE est encore assez<br />

rare, elle fait effectivement tourner les<br />

têtes. Quand elle est garée, nombreux<br />

sont les curieux qui s’approchent pour<br />

l’examiner. Dans le coffre, nous avions<br />

une grosse boîte pleine de brochures.<br />

Nous les avons toutes distribuées ! »<br />

QUI SONT YURI ET DRIES ?<br />

Yuri Vandenbogaerde et Dries<br />

Henau sont les deux compères<br />

inventeurs du concept Wasbar,<br />

implanté dans l’intervalle à Gand,<br />

Anvers et Courtrai. Le jour où ils<br />

ont décidé qu’ils étaient vraiment<br />

trop vieux pour encore confier<br />

leur lessive à leur maman, ils se<br />

sont mis en quête d’une wasserette<br />

cool, où ils pourraient<br />

passer le temps agréablement en<br />

regardant tourner leurs slips et<br />

chemises. Et là, surprise, aucun<br />

salon-lavoir répondant à cette<br />

description. Entrepreneurs dans<br />

l’âme, Yuri et Dries ont donc créé<br />

le leur.<br />

En 2013, Wasbar <strong>–</strong> un croisement<br />

entre un bar et un salon-lavoir <strong>–</strong><br />

leur a valu une invitation à<br />

Topstarter, une célèbre émission<br />

TV en Flandre. Ce concept a été<br />

racheté en juin par Top Brands,<br />

qui envisage de créer un véritable<br />

réseau de “Wasbars”. Yuri et<br />

Dries gèrent aussi une agence de<br />

marketing, donnent des conférences<br />

en Belgique et à l’étranger<br />

et écrivent des articles pour Het<br />

Nieuwsblad et TV Familie. Le duo<br />

a aussi déjà publié deux livres<br />

(disponibles uniquement en<br />

néerlandais) Trek je plan in 50<br />

stappen Les 50 règles d’or de la<br />

débrouille et Hou je manieren<br />

Un peu de tenue!) et prépare son<br />

troisième ouvrage: Trek je plan<br />

op vakantie La Débrouille en<br />

Vacances.<br />

Être ambassadeur <strong>Jaguar</strong>, ça signifie<br />

quoi, au juste ?<br />

« Avant tout, c’est une manière de<br />

pourfendre les préjugés. Non, une<br />

<strong>Jaguar</strong> n’est pas impayable. Oui, il est<br />

possible de rouler en <strong>Jaguar</strong> à 25 ans.<br />

Avec Wasbar, nous avons été confrontés<br />

aux mêmes idées reçues : Wasbar est trop<br />

Dans un an, vous devrez restituer<br />

votre <strong>Jaguar</strong> XE. Un moment qui<br />

s’annonce douloureux ?<br />

« On verra. Peut-être <strong>Jaguar</strong> aura-t-il<br />

la bonne idée de nous nommer<br />

“ambassadeur F-PACE”, le nouveau<br />

crossover qui sortira à ce momentlà…<br />

», s’esclaffent Yuri et Dries.<br />

NUMÉRO SPÉCIAL <strong>BLOCKBUSTER</strong>S j 73


« LA JAGUAR XE<br />

A CETTE DIMENSION<br />

QUI N’EXISTE PAS »<br />

Jean-Paul Lespagnard est une étoile montante dans le monde des<br />

créateurs belges de mode. 2015 est une année particulière pour lui:<br />

il est l’artiste associé de la capitale européenne de la culture (Mons<br />

2015) et a été choisi comme l’un des ambassadeurs de la <strong>Jaguar</strong> XE.<br />

Vous avez-été approché<br />

par <strong>Jaguar</strong> en tant que<br />

forward thinker. Vous<br />

vous retrouvez dans cet<br />

intitulé de fonction ?<br />

« Complètement. Je rends la mode la<br />

plus contemporaine possible. Même<br />

chose pour le monde dans lequel je<br />

travaille. Quand je parle de mode, ce<br />

n’est pas simplement présenter un<br />

produit, mais communiquer sur tout<br />

l’univers qu’il y a autour, une vue<br />

de l’esprit. C’est très comparable à ce<br />

que fait <strong>Jaguar</strong>. »<br />

C’est-à-dire ?<br />

« <strong>Jaguar</strong> est une marque innovante et<br />

entreprenante. La marque sait se<br />

remettre en question et ose prendre<br />

des risques. Pour moi, <strong>Jaguar</strong> est une<br />

marque mythique. La <strong>Jaguar</strong> XE est le<br />

pont entre tradition et futur. Le mythe<br />

se prolonge dans un courant progressiste.<br />

Le caractère haut de gamme est<br />

maintenu, mais on le rend plus accessible,<br />

plus direct. C’est ce que j’ai voulu<br />

montrer en incluant une <strong>Jaguar</strong> XE<br />

lors d’un de mes défilés à la semaine<br />

de la mode de Paris au mois de mars<br />

(le défilé Cheese on Fleek). Elle a<br />

inspiré ma collection qui combinait du<br />

classique (coton, soie, laine) et des<br />

74 j NUMÉRO SPÉCIAL <strong>BLOCKBUSTER</strong>S


NOUVEAUTÉS<br />

JAGUAR EST UNE<br />

MARQUE INNOVANTE<br />

ET ENTREPRENANTE<br />

PHOTOS: RENÉ HABERMACHER<br />

matières plus techniques, avec des<br />

reliefs structurés et des motifs énergétiques.<br />

»<br />

Parlez-nous de votre collaboration<br />

avec <strong>Jaguar</strong>. Comment la marque<br />

vous a-t-elle inspiré ?<br />

« Des constructeurs automobiles m’ont<br />

souvent demandé de collaborer avec<br />

eux, mais cela n’a jamais abouti. Avec<br />

<strong>Jaguar</strong>, oui. J’ai immédiatement eu un<br />

bon feeling. J’ai reçu une carte<br />

blanche. Tout de suite, une couleur<br />

s’est imposée dans mon esprit : le vert<br />

anglais (le British Racing Green,<br />

couleur des automobiles de course<br />

britanniques… et de l’écurie <strong>Jaguar</strong><br />

Racing début des années 2000 en<br />

Formule 1). Je souhaitais montrer qu’il<br />

y avait moyen de communiquer sur<br />

l’évolution d’une marque au travers<br />

d’une couleur. J’ai créé un vert plus<br />

soutenu avec l’Acid Green, qui était<br />

une des couleurs prédominantes dans<br />

ma collection. »<br />

Pour vous, “l’esprit de la <strong>Jaguar</strong> XE<br />

est un savant dosage de rigueur et<br />

de rébellion.” Que voulez-vous dire<br />

par là ?<br />

« On reconnaît la griffe de qualité<br />

<strong>Jaguar</strong>. Elle s’impose d’elle-même.<br />

C’est l’aspect “rigueur”. L’aspect<br />

d’accessibilité s’y ajoute maintenant.<br />

La <strong>Jaguar</strong> XE brise les carcans et illustre<br />

la progression et l’évolution de la<br />

marque. Elle ose. C’est l’aspect “rébellion”…<br />

tout en continuant de se baser<br />

sur les valeurs raffinées de la marque.<br />

Je procède de la même manière quand<br />

je crée : je regarde une garderobe<br />

“classique” et introduit des codes qui<br />

la changent. Les gens reconnaissent<br />

une patte qui leur est familière et<br />

découvrent des nouveautés. »<br />

Vous-aussi allez devoir rendre le<br />

véhicule…<br />

« Oui. C’est moins chouette (rires). Ce<br />

qui me manquera avec la <strong>Jaguar</strong> XE,<br />

c’est cette “dimension qui n’existe pas”.<br />

C’est difficile à expliquer. Je m’y sens<br />

parfaitement bien, ce n’est pas du tout<br />

un sentiment de frime. Elle est…<br />

exceptionnellement normale. Ou<br />

plutôt normalement exceptionnelle.<br />

Une <strong>Jaguar</strong>, quoi… »<br />

QUI EST JEAN-PAUL LESPAGNARD ?<br />

Jean-Paul Lespagnard est un créateur de mode belge<br />

originaire de Liège. Il remporte ses premiers prix en<br />

2008 au Festival International d’Hyères. Ses créations<br />

avant-gardistes sont louées par le monde de la mode.<br />

Il réalise régulièrement les costumes pour des<br />

productions musicales et théâtrales. En 2014,<br />

il a exposé pendant 3 mois aux prestigieuses Galeries<br />

Lafayette de Paris qui ont accueilli plus de 20.000<br />

visiteurs. Artiste associé à Mons 2015 (les fameux ponchos de l’ouverture,<br />

c’était lui…), il a inséré une <strong>Jaguar</strong> XE lors d’un défilé se tenant dans le cadre<br />

de la semaine de la mode de Paris.<br />

NUMÉRO SPÉCIAL <strong>BLOCKBUSTER</strong>S j 75


JAGUAR MAGAZINE<br />

NUMÉRO SPÉCIAL <strong>BLOCKBUSTER</strong>S<br />

Rédaction<br />

Rédacteur en chef Guy Bird<br />

Directeur de la création Michael Darling<br />

Directeur de rédaction Stephen Graham<br />

Directeur artistique Andreas Meiler<br />

Directrice de la photographie Martina Hemm<br />

Directrice de la publication Marie Bressem<br />

Responsable de la publication Thomas Saible<br />

Chef de projet Suzanne Counsell<br />

Gestion des traductions Elke Link<br />

Traduction Jean-Luc Lesouef, Anne-Claire Simon,<br />

Adaptation The Presence Group<br />

Textes John Arlidge, Guy Bird, Dave Calhoun,<br />

Stephen Graham, Nathaniel Handy, Will Hersey,<br />

Shiraz Randeria, Adam Towler<br />

Recherche Stephen Graham, Simon Bickerstaffe, Karam Ram<br />

Couverture Tom Hiddleston by Lorenzo Agius<br />

Images Lorenzo Agius, Sjoerd ten Kate, Shiraz Randeria,<br />

Peter Stadden, Barry Hayden,<br />

John Wycherley, James Nord, Conny Mirbach<br />

Nous remercions particulièrement<br />

Wayne Burgess, Adam Hatton, Ian Callum,<br />

Stuart Clarke, Andre D’Cruze, Chris Dymond,<br />

Kev Cummings, Dean Thomas, Aidan Wright,<br />

Corin Kiddy, Rich Blisset, Juliet Fairbairn,<br />

Dan Connell, Martin Hemm, James Nord<br />

Publicité<br />

Directeur des ventes publicitaires<br />

Angelo Careddu<br />

Responsable des ventes publicitaires<br />

Leonardo Careddu<br />

Oberon Media, 73, Holland Park Road<br />

London W14 8HL, T +44 77 66 25 6830<br />

www.oberonmedia.com<br />

acareddu@oberonmedia.com<br />

<strong>Jaguar</strong> <strong>Magazine</strong><br />

Conçu pour <strong>Jaguar</strong> par Spark44<br />

Tél +44 121 740 1300<br />

E-mail j-magazine@spark44.com<br />

Site Web www.jaguar.be<br />

Crédits<br />

Page 5 : Sjoerd ten Kate Page 6 : PR ;<br />

Lorenzo Agius ; Barry Hayden ; archives<br />

personnelles (3) Page 7 : archives de<br />

<strong>Jaguar</strong> Heritage Trust ; John Wycherley ;<br />

Shiraz Randeria ; Sjoerd ten Kate Pages<br />

8-10 : PR (12) Page 12 : Panoramic Images/<br />

Getty Images ; Lydie Gigerichova/Getty<br />

Images ; Kevin Munro/Getty Images ; Simone<br />

De Negri/EyeEm/Getty Images ; Paul Gilham/Getty<br />

Images Page 14 : PR (4) Pages<br />

16-27 : production ; Irmi Fezer ; photographie :<br />

Sjoerd ten Kate ; coiffure et maquillage :<br />

Arzu Kücük ; stylisme : Martina Hemm ;<br />

modèles : Dake/Kult, Avianna/ Major ; lui :<br />

veste Hackett London, pull Ayzit Bostan,<br />

sac Ayzit Bostan pour PB 0110 ; elle : jupe<br />

COS, T-shirt et blouson Ayzit Bostan, sac<br />

Bostan pour PB0110 Page 28 : Keith Hamshere/ddp<br />

images Page 29 : Paramount<br />

Pictures/Archive Photos/Getty Images<br />

Page 30 : archives de <strong>Jaguar</strong> Heritage<br />

Trust (2) Page 31 : Kobal/Fotofinder.com ;<br />

Paramount Pictures/Allstar Picture Library ;<br />

Stephan C. Archetti/Getty Images<br />

Page 32 : Keystone-France/ Gamma-Keystone/Getty<br />

Images ; archives de <strong>Jaguar</strong><br />

Heritage Trust Page 33 : ddp images ;<br />

Universal Pictures ; Pages 42-43 : PR<br />

Page 44-45 : Lorenzo Agius<br />

Pages 46-47 : Johan Persson Page 49 :<br />

Pandora Film ; DreamWorks II Distribution<br />

Co./Allstar Picture Library ; Marvel<br />

Page 68 : James Nord (2) Page 69 :<br />

Conny Mirbach (3) Pages 70-71 : Peter<br />

Stadden Page 78 : Andre Kirsch (3) ;<br />

Markus Schönmann ; Shiraz Randeria<br />

Avis juridique : la réimpression, intégrale ou partielle, est formellement interdite sans l’autorisation préalable de<br />

l’éditeur. Un grand soin a été apporté afin de garantir l’exactitude des informations publiées dans<br />

<strong>Jaguar</strong> <strong>Magazine</strong>. Toutefois, l’éditeur et l’imprimeur rejettent toute responsabilité en cas d’erreurs ou d’omissions.<br />

CONSOMMATION DE CARBURANT ET TAUX D’ÉMISSIONS EN 2015<br />

XE<br />

Conditions urbaines 4,4 - 11,6 l/100 km<br />

Conditions extra-urbaines 3,4 - 6,1 l/100 km<br />

Conditions mixtes 3,8 - 8,1 l/100 km<br />

Émissions de CO 2 99 - 194 g/km*<br />

XF<br />

Conditions urbaines 4,8 - 11,9 l/100 km<br />

Conditions extra-urbaines 3,6 - 6,7 l/100 km<br />

Conditions mixtes 4,0 - 8,6 l/100 km<br />

Émissions de CO 2 104 - 204 g/km*<br />

XJ<br />

Conditions urbaines 7,0 - 16,2 l/100 km<br />

Conditions extra-urbaines 5,2 - 8,2 l/100 km<br />

Conditions mixtes 5,7 - 11,1 l/100 km<br />

Émissions de CO 2 149 - 270 g/km*<br />

F-TYPE<br />

Conditions urbaines 11,7 - 16,2 l/100 km<br />

Conditions extra-urbaines 6,5 - 8,5 l/100 km<br />

Conditions mixtes 8,4 - 11,3 l/100 km<br />

Émissions de CO 2 199 - 269 g/km*<br />

* Toutes les données sur la consommation de carburant sont mesurées suivant la législation européenne en vigueur. En conditions normales, la consommation réelle<br />

de carburant d’un véhicule peut différer de la consommation obtenue en conditions d’essai, en fonction de la technique de conduite, de l’état de la route et de la circulation,<br />

des facteurs environnementaux et de l’état du véhicule. En cas de doute, veuillez consulter un concessionnaire ou consultez le site jaguar.fr. Les données correspondent<br />

aux voitures répondant aux spécifications britanniques actuelles. Les informations fournies sont correctes au moment de la publication.<br />

76 j NUMÉRO SPÉCIAL <strong>BLOCKBUSTER</strong>S


ad Fiorella Radice<br />

colombostile.com - info@colombostile.com


LA DERNIÈRE PAGE<br />

Saisir l’âme d’un <strong>BLOCKBUSTER</strong> à quatre roues comme le<br />

sont la F-PACE, la XE, la XF et la XJ <strong>–</strong> bien avant leur<br />

lancement officiel respectif <strong>–</strong> ainsi que celle d‘une ville blockbuster<br />

telle que Shanghai demande un minimum de préparation...<br />

...Derrière les coulisses<br />

TOP SECRET Garder la F-PACE, comme<br />

dans notre reportage photographique par<br />

Sjoerd ten Kate, loin des regards inquisiteurs<br />

a requis un camouflage complexe. A<br />

fortiori, lorsque des centaines de cyclistes<br />

faisant la course sont passés sur une route<br />

voisine en plein milieu des prises de vue.<br />

Dieu soit loué, notre service de sécurité<br />

bien entraîné a fait plus que son devoir.<br />

MAUVAIS TEMPS<br />

Dommage pour notre<br />

histoire sur Shanghai,<br />

mais Shiraz Randeria<br />

a bravé les éléments<br />

pour en revenir avec<br />

des photos qui font<br />

oublier les intempéries.<br />

78 j NUMÉRO SPÉCIAL <strong>BLOCKBUSTER</strong>S


ATTISER VOTRE ESPRIT D’AVENTURE.<br />

VOUS ÊTES AU COMMANDE TOUT LE LONG DU CHEMIN.<br />

Prenez le volant des légendaires véhicules tout-terrain de Land Rover à explorer<br />

le monde, loin des sentiers battus. L’aventure hors route ultime.<br />

2016 Aventures<br />

Angleterre . Islande . Maroc . Namibie . Ecosse . Espagne<br />

UK: +44 1242 547 898 | USA: +1 800 554 7016 | UAE: +971 2 245 8100<br />

abercrombiekent.co.uk/landrover


El Toro<br />

Patented Perpetual Calendar. Self-winding movement.<br />

18 ct rose gold case with ceramic bezel. Water-resistant to 100 m.<br />

Also available on leather strap.<br />

ULYSSE-NARDIN.COM<br />

ULYSSE NARDIN SA - Le Locle - Switzerland<br />

T. +41 32 930 7400 - info@ulysse-nardin.ch

Hooray! Your file is uploaded and ready to be published.

Saved successfully!

Ooh no, something went wrong!