Views
1 year ago

pfe.gc.0488

1 Projetde Fin d'Etudes

1 Projetde Fin d'Etudes Dimensionnement du nouveau pont mixte de Gouloumbou IIERE PARTIE: GENERALITES SUR LES PONTSl 1. Définitions et composition des ponts Le terme « Pont» désigne en général tout ouvrage permettant le franchissement en élévation d'un obstacle naturel (cours d'eau, vallée, etc....) ou artificiel (routes, chemin de fer, etc....). Lorsque l'obstacle à franchir est une dépression profonde de terrain qui sert ou non à l'écoulement des eaux, on parle de viaduc. Un pont se compose de quatre parties: les fondations, les appuis, le tablier et les superstructures. ~ 1 \ r- L - - ':' - ., L __. ._-l -Pieu 1.1. Les fondations Figure 1.1 Structure générale d'un pont Les efforts de toute nature agissant sur l'ouvrage se trouvent reportés sur les poutres qui les transmettent aux appuis constitués par les piles et les culées qui, elles, à leur tour ont pour mission de les reporter au sol par l'intermédiaire des fondations. On distingue généralement trois types de fondations classés en fonction du rapport de la longueur d'encastrement D par rapport à la largeur ou le diamètre B de la fondation. Ainsi on a: • • • des fondations superficielles (semelles et radiers) lorsque des fondations semi-profondes (puits) lorsque des fondations profondes (pieux) lorsque D/B

1 Projet de Fin d'Etudes Dimensionnement du nouveau pont mixte de Gouloumbou L2. Les appuis Il existe deux types d'appuis: les appuis de rive ou culées (culées noyées ou culées massives) et les appuis intermédiaires ou piles (piles constituées de colonnes ou piles constituées de voiles). Les piles et les culées dépendent de deux éléments qu'elles unissent: le sol et le tablier. Elles doivent :tonc être conçues au mieux, en tenant compte de ces facteurs. En plus de leur rôle de support des extrémités des ouvrages d'art, les culées doivent souvent soutenir les terres des ouvrages d'accès. Selon la nature des sols, le niveau d'appui sera proche de la surface (fondations superficielles) ou à grande profondeur (fondations profondes). Sous l'effet des différences de température, ou sous l'application des surcharges, les tabliers se déplacent par rapport aux piles et aux culées. Il est donc nécessaire d'interposer entre eux des dispositifs permettant ces mouvements: ce sont les appareils d'appui. Ces appareils d'appui peuvent être fixes ou mobiles selon que l'ouvrage est en béton armé ou précontraint, à poutres préfabriquées (appuis en Néoprène, par exemple) ou coulées en place (noyau Freyssinet, par exemple) ou métallique (balanciers ou rotules, .. ). L3. Le Tablier Le tablier est la partie de l'ouvrage supportant la chaussée (ou la voie ferrée) au dessus de la brèche à franchir. Une dalle, des entretoises et parfois des longerons sont associés aux poutres pour former le tablier. Il existe plusieurs types de tabliers: • les tabliers en dalle; • les tabliers à poutres sous chaussée; • les tabliers à poutres latérales; • les tabliers en caisson; • les tabliers métalliques: 1.3.1. Dalle La dalle ou hourdis sert d'élément de couverture; c'est elle qui reçoit la couche de roulement de la chaussée et les surcharges des véhicules. Outre celui de couverture, le rôle de la dalle est de reporter les charges permanentes et les surcharges sur les poutres, les longerons et les entretoises. Ecole Supérieure Polytechnique - Thiès 3 Abdoulaye BOIRO Elève-ingénieur 5"'" année génie civil

DP_Forum_Teratec_2014
Exemples d'application - sbgimr
Lire le texte - ARTeHIS
Télécharger sa biographie au format PDF
plaquette_s
Suite de l'exemple de la dalle de marbre
Télécharger le numéro complet
Télécharger le numéro complet
LES CALCULS ÉCONOMIQUES
Untitled - Université Paris-Sud 11
GÉNIE INDUSTRIEL - École Polytechnique de Montréal
Bulletin de liaison Ouvrages d'art - Sétra
[quality] / PDF - FJ Aschwanden AG
Liste des évolutions - GRAITEC Info
Jeux indépendants - CDLD
Introduction à R - Fabrice Rossi
Le magazine mondial de Leica Geosystems