Views
1 year ago

pfe.gc.0228

CONCLUSION Le travail

CONCLUSION Le travail que nous avons effectué est en réalité une application pratique d'une partie de l'enseignement que nous avons reçu à l'Ecole. Bien qu'il reste certaines études à faire avant de prétendre lancer un appel d'offres pour la construction du pont, ce que nous avons fait est quand même complet du point de vue résistance longitudinale du tablier. La plupart des hypothèses de calculs qui ont été clairement énoncées, sont basées sur la Résistance des Matériaux classique et nous jugeons valables ces hypothèses dans le cas du béton précontraint d'autant plus que le traitement mécanique qui consiste à précomprimer les zones tendues permet au matériau d'avoir un comportement élastique et homogène. Nous avons préféré la formule démontrée au chapitre 5 pour le calcul de l'indice d'armature à celle donnée à l'article 9.5.9.4.1 du CAN3-S6, car la théorie que nous avons présentée sur l'indice d'armature est plus générale et tient compte de l'hypothèse la plus fondamentale de l'analyse, à savoir que les sections restent planes en se déformant. page 130 Conclusion

Pour le calcul des armatures transversales, l'hypothèse qui consiste à admettre que les bielles de compression sont inclinées à e = 45°, nous met dans un intervalle de sécurité car en réalité e est inférieur à 45°. Par conséquent les fissures obliques se propageant à l'état limite dans la poutre rencontrent un plus grand nombre d'étriers que ce qui est prévu par le calcul. A partir du travail effectué, nous pouvons remarquer que la charpente en béton précontraint bien construite est durable et requiert très peu d'entretien étant donné que la fissuration est très limitée, parfois même inexistante et la détérioration du béton, résultant de l'infiltration de l'eau dans les fissures est éliminée. Du point de vue économie de matériau, il est évident que la charpente que nous avons conçue exige moins de béton et d'acier que si on avait adopté une charpente en béton armé, puisque dans le cas de la section précontrainte, toute la section est efficace pour résister aux charges appliquées. Les matériaux sont nécessairement de meilleure qualité car elles subissent un excellent contrôle de qualité lors de la mise en précontrainte. page 131 Conclusion

TORLON-A4-FR vs1.vp - Solvay Plastics
Propriétés à court terme - Solvay Plastics
Télécharger le Livret Biomédical - CRITT MDTS
Télécharger la Brochure - Small Bone Innovations
Télécharger le numéro complet
Télécharger le numéro complet
Biomécanique de l'articulation coxo-fémorale G. Versier - ClubOrtho.fr
Le guide des essences de bois - Professions Bois
Service d'électricité en moyenne tension (PDF, 6.5 ... - Hydro-Québec
Télécharger le numéro complet
Propriétés mécaniques - Solvay Plastics
Télécharger le numéro complet
Télécharger le numéro complet
Télécharger le numéro complet
La Méthode d'établissement des tableaux - Exercices - Fédération ...
Chapitre (exemple) du livre de 5e. - Assetec
Modifications du Formulaire 1 - IIROC
Télécharger (4022Kb) - Université du Québec à Trois-Rivières
Chapitre 27 - Le nouveau moteur de rendu Cycles