Views
1 year ago

pfe.gc.0228

4.1). Dans une zone de

4.1). Dans une zone de moment négatif, l'inverse est vraie. Ainsi, pour assurer un bon comportement à la pièce, la norme CAN3-SG spécifie à l'article 9.5.5.1 des contraintes limites à ne pas dépasser, qui constituent des critères de bonne tenue au transfert de la précontrainte et en service. 4.1 CONVENTION DE SIGNE Nous adoptons la convention suivante: - Les contraintes de compression dans le béton sont positives. - La force de précontrainte est toujours positive. - Les propriétés de la section (A, l, Ss' Si' ks' k i, Ys' Yi) vues au paragraphe 2.2 sont toujours positives. - Les axes Y et z sont les axes de la section et leur origine se situe au centre de gravité de la section de béton (figure 4.1). - Le moment fléchissant (M) est positif lorsqu'il produit des contraintes de compression dans les fibres dont l'ordonnée est positive, c'est-à-dire celles situées au-dessus du centre de gravité de la section de béton. - L'excentricité de la force de précontrainte (e) est positive lorsque le centre de gravité de l'acier de précontrainte est situé au-dessus du centre de gravité de la section de béton. page 43 Chapitre 4

4.2 CALCUL DE LA FORCE DE PRECONTRAINTE En considérant les contraintes produites dans le béton sous deux chargements critiques soient à la mise en précontrainte du béton (ou transfert) et sous les charges d'utilisation maximales, la force de précontrainte pourra être déterminée de manière que les contraintes produites ne dépassent pas les contraintes limites définies par l'article 9.5.5.1 de la norme CAN3-S6. Les équations que nous allons présenter sont basées sur le principe du matériau homogène et élastique. En effet, le traitement mécanique qui consiste à précomprimer les zones potentiellement tendues sous les charges de service retarde la fissuration de la pièce précontrainte. L'intégrité, l'homogénéité et l'élasticité de la pièce se trouvent ainsi conservées pour une large gamme des charges appliquées. On peut alors utiliser les équations de la flexion composée développées en Résistance des Matériaux classique. Pour calculer les contraintes et les déformations, on peut donc considérer séparément les deux systèmes de forces la précontrainte, et les charges appliquées, et superposer leurs effets (principe de superposition des effets élastiques). Les limites de contraintes imposées dans la norme nous amène~ à considérer quatre états de contraintes dans les sections. page 44 Chapitre 4

Propriétés à court terme - Solvay Plastics
TORLON-A4-FR vs1.vp - Solvay Plastics
Le guide des essences de bois - Professions Bois
Biomécanique de l'articulation coxo-fémorale G. Versier - ClubOrtho.fr
télécharger le catalogue - APSE Tecnologie Edili
Télécharger le numéro complet
Télécharger le numéro complet
Télécharger / PDF - FJ Aschwanden AG
La Méthode d'établissement des tableaux - Exercices - Fédération ...
Télécharger le numéro complet
Télécharger le numéro complet
Télécharger le numéro complet
Du calcul différentiel au calcul variationnel - Institut de ...
Convergence d'un schémade volumes finis pour le modèle ...
Cahier Pratique de Calcul et D'Estimation - Canadian Wood Council
Introduction à R - Fabrice Rossi
Télécharger le numéro complet - Géotechnique Francophone
Télécharger gratuitement le guide (partie I) - cticm
27 pages, PDF 287 Ko Inventaire des matières résiduelles / Secteur ...
Chapitre 9 - Communauté métropolitaine de Montréal
Le secteur associatif en Belgique
1 Le Projet Antseranantsoa - NY HARY
CSST - Reglement annote - E-monsite