Views
1 year ago

LE MONDE CHANGE

livrebleu_OK

LES

LES RÉFORMES À MENER POUR LA FRANCE DE DEMAIN Une montée en gamme réussie repose sur deux piliers. Premier pilier, une stratégie d’entreprise pour adapter en permanence son modèle économique dans un contexte où aucun marché n’est jamais définitivement acquis. Cette exigence renvoie entre autres à une démarche d’excellence opérationnelle. Dans la grande distribution, Monoprix a osé se lancer dans une offre diversifiée avec des produits de qualité et une communication originale pour résister à la concurrence des « prix bas » (produits plus haut de gamme, services nouveaux). Par ailleurs, une veille prospective s’impose pour davantage anticiper les nouvelles attentes, et déceler les besoins nouveaux des consommateurs comme les tendances nouvelles dans la société (environnement, santé, économie d’énergie, mobilité, économie circulaire…) afin de personnaliser au mieux l’offre au client et se différencier sur le marché. À titre d’exemple, les constructeurs automobiles français ont innové très tôt pour accroître la « performance environnementale » de leurs modèles. De même, dans l’hôtellerie, le groupe Accor développe des services de conciergerie. De telles innovations requièrent naturellement des investissements nécessitant des marges et des capitaux suffisants pour financer le risque. Second pilier d’une montée en gamme réussie : un écosystème de l’entreprise porteur, c’est-à-dire d’abord une mobilisation des acteurs comme des partenaires de la filière. Un produit final n’est en effet que la résultante d’une chaîne de valeur (sous-traitance, politique commerciale, chaîne d’approvisionnement). Pour une compagnie aérienne, par exemple, « faire la différence » c’est offrir aux clients les meilleurs produits, du siège à la restauration en passant par le divertissement de bord ; de même, proposer une offre variée pour une grande enseigne, c’est offrir aux consommateurs des produits meilleurs en qualité et en image sur tous les rayons (produits alimentaires, vêtements, vins…). Ainsi, il n’y aura pas de montée en gamme réussie d’un produit ou d’un service sans une implication de tous les acteurs concernés dans la mise en place d’un écosystème favorable (acteurs de la filière, partenaires économiques et financiers, organisations professionnelles). Ces démarches collectives de montée en gamme doivent combiner des actions de promotion de la qualité, de veille et de prospective, de valorisation de l’image métier. Les entreprises doivent pouvoir s’appuyer de façon privilégiée sur leurs organisations professionnelles, nationales et territoriales. Les entreprises seront d’autant plus enclines à s’engager dans une démarche de montée en gamme que cette dernière sera soutenue par des politiques publiques favorables (fiscalité de la R&D, protection des brevets, soutien aux travaux de normalisation technique, adaptation des programmes de formation…). 129

LES POLITIQUES FAIRE DE L’INNOVATION SOCIALE ET MANAGÉRIALE UN LEVIER DE PERFORMANCE POUR L’ENTREPRISE L’économie française cherche de nouveaux relais de croissance, et nombreuses sont les entreprises qui souhaitent trouver un nouveau souffle. Ainsi, le temps n’est plus à la conformité mais à l’innovation car elle seule permet aux entreprises d’optimiser leurs chances de pérennité. Aller chercher des points de croissance nécessite impérativement d’innover quelle que soit la taille, le secteur d’activité ou le bassin d’emploi de l’entreprise. Un élément trop longtemps mis de côté, qui constitue aujourd’hui un facteur de compétitivité essentiel pour les entreprises. Facteur incarné par l’innovation sociale et managériale. En la matière, l’innovation réside dans la capacité du dirigeant à créer les conditions propices à l’émission d’idées nouvelles : en rassemblant les meilleurs talents de tous horizons, en leur laissant la liberté de proposer des solutions, en encourageant et en valorisant la capacité à entreprendre et à coopérer, et en suscitant l’engagement. L’organisation du travail s’oriente vers des modèles plus horizontaux et participatifs, où l’autorité repose avant tout sur la compétence. Ces modèles reposent sur le partage et la prise d’initiatives individuelles au service d’un collectif soudé autour de son leader. L’innovation et l’audace managériale passent notamment par la responsabilisation et l’autonomie des salariés et par la mixité des équipes. Les patrons y sont favorables à condition de pouvoir s’engager de manière adaptée selon la taille de leur entreprise, la réalité de leur bassin d’emploi et leur implantation en France et dans le monde. ENCOURAGER LES « PATRONS, CHAMPIONS DU CHANGEMENT » C’est pour encourager cette dynamique que le MEDEF a lancé en octobre 2015 le mouvement des « Patrons, champions du changement » (PCC) qui compte près d’une centaine de membres, des patrons de TPE-PME, ETI, grands groupes et des représentants des MEDEF territoriaux. Il vise à répondre à une problématique laissée trop longtemps à l’initiative des pouvoirs publics mais aussi à prouver que les patrons s’engagent déjà sur ces sujets. Ce mouvement promeut une dynamique engageante et non contraignante. Il regroupe des dirigeants et des chefs d’entreprises soucieux de la qualité et du développement des compétences de leurs salariés, de l’engagement et de la mobilisation de leurs équipes, de la présence d’hommes et de femmes à parts égales au cœur de leur structure. Leur vision du management se base sur la confiance, l’autonomisation, la délégation et la responsabilisation des salariés. 130

ILS VEULENT CHANGER LE MONDE - La Tribune
7 milliards de personnes leur monde, leurs possibilités - UNFPA
Rapport sur l'investissement dans le monde 2011 - unctad
Le Monde des artisans en Savoie n°92 - Janvier / Février 2013
Monde de demain 1972 - Herbert W. Armstrong Library and Archives
Télécharger - Le Monde selon les femmes
[ ] Les jumelages pour le monde de demain
la campagne de l'élément rouge fait le tour du monde - Dynapac
Entreprendre dans un monde plus transparent - Doing Business
La crise, les restrictions et les germes du changement - Ptb.be
Un monde de biens récupérables - FCM
Les coopératives d'habitation dans le monde
Le changement climatique et les enfants - Unicef
Les défis de l'urbanisation du monde - Euromedina
Document - La fnte - La cgt
Les Enfants du monde - Unicef
et ses Principes directeurs : Moteurs du changement - CIDSE
Rayonner de par le monde - Insa - Toulouse
ex aequ - Magasin du monde