Views
1 year ago

LE MONDE CHANGE

livrebleu_OK

LES

LES RÉFORMES À MENER POUR LA FRANCE DE DEMAIN LES PRINCIPALES MESURES Reculer l’âge légal de la retraite à 65 ans à l'horizon 2026. Porter la durée de cotisation à 43 ans dès 2026 pour tous, quel que soit le statut. à court terme, faire converger le régime des fonctionnaires et celui des salariés du secteur privé. UN MODÈLE ÉCONOMIQUE ET SOCIAL À RENOUVELER à plus long terme, engager une réforme systémique pour que la solidarité soit financée par l’impôt, et que les prestations contributives (proportionnelles aux rémunérations) le soient par les cotisations sociales. Encourager le développement de la retraite par capitalisation, en complément des régimes obligatoires et des mécanismes de solidarité nationale. Mettre en place un système de retraite par points commun aux trois régimes obligatoires (salariés, indépendants, fonctionnaires). Réformer le pilotage des retraites avec une règle d’or : pas d’endettement. Améliorer la portabilité des droits entre les différents régimes. Mieux informer les assurés sur leurs droits. 77

LES RÉFORMES FAIRE DE LA PROTECTION SOCIALE UN ATOUT REFONDRE LES DISPOSITIFS DE DÉPART ANTICIPÉ DU MARCHÉ DU TRAVAIL OBJECTIF : « Unifier les dispositifs de départ anticipé pour les rendre lisibles, solidaires et équitables » Comme tous les pays développés, la France doit faire face à deux exigences contradictoires : d’un côté, améliorer le taux d’emploi des seniors pour soutenir sa croissance et préserver le financement de sa protection sociale (retraites et maladie), de l’autre, laisser certains seniors sortir plus tôt que les autres du marché du travail lorsque leur état de santé l’exige. La question du taux d’emploi des seniors est d’autant plus prégnante dans l’Hexagone que notre système de retraite n’est pas soutenable financièrement. D’après Coe-Rexecode, le déficit de l’assurance vieillesse devrait en effet atteindre plus de 9 milliards d’euros en 2020. Or l’amélioration du taux d’emploi des seniors constitue un levier puissant de retour à l’équilibre des régimes de retraite, car elle entraîne à la fois une augmentation des ressources (périodes de cotisation plus longues) et une diminution des prestations (départs en retraite plus tardifs). La France a déjà réalisé des efforts incontestables au cours de la dernière décennie, en particulier sur la tranche des 55-59 ans qui affiche désormais un taux d’emploi de 68 %, contre 66 % dans l’Union européenne. En revanche, le taux d’emploi des 60-64 ans s’élève seulement à 25 % dans l’Hexagone, contre 37 % dans l’UE. Cette dernière statistique s’explique bien sûr par l’âge légal de la retraite plus précoce – 62 ans en France en 2017, contre 65 ans chez la plupart de nos voisins européens. Un autre facteur joue également en notre défaveur : les nombreuses possibilités de départ anticipé du marché du travail. 78

ILS VEULENT CHANGER LE MONDE - La Tribune
une entreprise dans un DOM Est-ce que cela change la donne?
La banque d'un monde qui change - Tennis Spora
Le Monde des artisans en Savoie n°96 - Septembre / Octobre 2013
2008 - Finances - Gouvernement du Québec
dossier intégral en pdf - Imagine demain le monde
Le Monde des artisans en Savoie n°93 - Mars / Avril 2013
imaginezvotretravaildemain
Télécharger la version FR - Le Monde selon les femmes
Télécharger la version FR - Le Monde selon les femmes
LIBRE-ÉCHANGE - La Tribune
De l'eau propre pour un monde sain - UN-Water
7 milliards de personnes leur monde, leurs possibilités - UNFPA
Rapport sur l'investissement dans le monde 2011 - unctad
le monde - Chambre de Métiers et de l'Artisanat des Bouches-du ...
Le Monde des artisans en Savoie n°92 - Janvier / Février 2013