NOUVELLES DE JÉRUSALEM - Pâques 2017

ecolebiblique

Les Nouvelles de Jérusalem sont une revue d'informations de l'École biblique et archéologique française de Jérusalem, 2 à 3 fois par an, elles donnent un aperçu des travaux en cours en exégèse comme en archéologie, ici à Jérusalem. En voici le premier numéro couleurs en ligne. Les articles alternent français et anglais.

The Nouvelles de Jérusalem is an information review of the École Biblique et Archéologique française de Jérusalem, 2-3 times a year, they give an overview of the work in progress in both exegesis and archeology, here in Jerusalem. Here is the first color edition online. Articles are sometimes in French sometimes in English.

Publications

Jean-Baptiste Humbert et alii,

Khirbet Qumrân et Aïn Feshkha.

Fouilles du P. Roland de Vaux.

IIIa. L’archéologie de Qumrân.

Reconsidération de l’interprétation.

Corpus of the Lamps,

Vandenhoeck & Ruprecht, Göttingen,

2016, 536 pages, 179 figures,

113 planches, 400 € (320 € en PDF)

Le troisième volume de la publication

des fouilles du Père de Vaux en

impose par la quantité des données

qu’il livre et son apport à une réflexion

scientifique renouvelée. Sa

parution marque une étape majeure

dans le processus éditorial relancé

en 1989, après un gel de plus de 20

ans dû à la mort du Père de Vaux

en 1971 et l’attente d’un règlement

diplomatique à l’occupation de la

Cisjordanie par Israël depuis 1967.

Jean-Baptiste Humbert, qui a repris

le flambeau en 1989, confesse

volontiers quelque naïveté : il

s’agissait, pensait-il, de mettre en

forme les données de fouilles, d’y

joindre les illustrations et le tour

serait joué. La tâche s’est révélée

autrement ardue. Au travail ordinaire

de l’archéologue (stratigraphie,

poterie, objets…) s’ajoutait

une enquête d’un type inédit sur les

archives de fouilles, restituer les

gestes des occupants antiques à travers

le filtre des observations d’un

fouilleur disparu et du fil inachevé

de sa pensée. Bref, une archéologie

à plusieurs niveaux… et un travail

de titan.

Après le 1 er volume paru en 1994

qui livrait les données de chantier

laissées par le Père de Vaux, i.e. les

photographies (ce qu’il a vu) et ses

notes (ce qu’il a trouvé et compris

au jour le jour) ; après un 2 e volume

collectif en 2003 rassemblant

diverses études archéométriques,

JBH s’attelle à un volet capital :

la stratigraphie, i.e. l’ossature

de l’occupation d’un site dans le

temps et dans l’espace. À l’époque

des fouilles de Qumrân, la méthode

stratigraphique et son observation

fine de l’imbrication des couches

archéologiques n’en étaient qu’à

leurs débuts. Jusque-là, l’histoire

d’un site se pensait essentiellement

à partir de l’architecture. Aussi admirable

que fut le souci du Père de

Vaux de concilier les deux, dans les

conditions d’urgence auxquelles il

faisait face, ses enregistrements

n’ont pas la précision scientifique

qu’on attend aujourd’hui. Le Père

de Vaux ne bénéficiait pas non

plus du résultat des fouilles qui

se sont multipliées plus tard dans

20 Lettre aux amis de l’ÉBAF - N° 93 - Pâques 2017

More magazines by this user
Similar magazines