atelier o

musee.suisse.ch

atelier o

atelier o

Dossier de presse

Musée national Zurich

Juin 2010

atelier oï - sa Moïtel Rte de Bienne 31 CH - 2520 La Neuveville

www.atelier - oi.ch contact@atelier - oi.ch Tél. + 41 32 751 56 66


Portrait

L’atelier oï fondé en 1991 à la Neuveville en Suisse par Aurel

Aebi ( 1966 ), Armand Louis ( 1966 ) et Patrick Reymond ( 1962 ),

prend son nom « atelier oï » de tr( oï )ka ( en russe, « trio » ) expri-

mant l’idée et le dynamisme d’un groupe. Leur parcours à travers

des études entre l’architecture, le design et la construction navale,

des rencontres de personnalités uniques comme celle d’Alberto

Sartoris et Etorre Sotsass, ont sans aucun doute influencé leur

travail qui ne veut pas se limiter aux frontières fermées d’une seule

discipline. Ainsi leur travail, à l’échelle internationale, varie entre

l’architecture, le design et la scénographie, disciplines le plus

souvent entremêlées dans leurs réalisations. Leurs travaux ont été

reconnus et récompensés par divers prix: 1994 Lauréat Europan 3,

2001 Prix Européen du Musée de l’année, 2003 Prix « IF Design

Award », 2007 Prix « Die Besten » par Hochparterre (Suisse), 2007

Prix « Living at Home Award », 2008 « Product of the Year » par

Architectural Record ( USA ), 2009 « Publikumspreis » par IdealesHEIM

( Switzerland ), 2009 Prix « Möbel des Jahres » par Raum

und Wohnen ( Switzerland ), 2009 Prix « IF Product Design Award

Gold », 2010 Nominé au « Tageslicht-Award » par Hochparterre,

etc. Ils sont invités régulièrement à différents jurys, workshops, et

enseignent dans le département de design à l’Ecal ( Haute école

d'art et de design de Lausanne, Suisse ).

atelier o

Portrait

« Troïka»

www.atelier-oi.ch


Portrait

La pluridisciplinarité, l’équipe ( pas de one man show ), le

rapport direct à la matière – de part l’atelier de prototypage intégré

à l’agence – sont probablement les éléments qui caractérisent la

philosophie et la méthode de travail de l’atelier oï. Cette manière

de faire se lit dans leurs réalisations qui, souvent, naissent d’un

rapport intuitif et émotionnel dans le façonnage de la matière. Les

différents projets varient dans les échelles et disciplines, se fondent

les uns dans les autres dans une perpétuelle métamorphose.

Ces méthodes et processus, étroitement liés à l’expérimentation

dans les échelles et la matière, sont devenus pour l’atelier oï une

véritable emprunte reconnaissable de leur travail. Pour parfaire

ce processus, l’atelier oï a pris possession d’un nouveau lieu en

automne 2009. Dans l’ancien Motel de la Neuveville, devenant le

M( oï )tel, l’atelier oï réalise un outil unique, pour mettre en place de

manière construite sa méthode et sa philosophie. C’est le lieu de

travail, d’expérimentations, d’échanges culturels et d’événements

dédiés à leurs réalisations.

Ils développent notamment pour Audemars Piguet, B&B Italia,

Bvlgari, Foscarini, Galerie Mitterrand+Cramer Genève, Galerie

Mouvements Modernes Paris, Hermès, Ikea, Louis Vuitton, Nestlé,

Pfister Meubles, Röthlisberger, Ruckstuhl, Swatch Group, USM, Vitra,

Wogg, etc.

atelier o

Portrait

L'équipe

www.atelier-oi.ch


En quête d'indiscipline

Où commencent et se terminent les domaines et les applications

définissant le cadre de vie et de travail d'un atelier

d'architecture et de design ? A quels espaces et échelles peuvent

s'étendre les disciplines pratiquées par un tel atelier ?

A ces questions, on a souvent répondu en fractionnant les

champs professionnels. Ainsi se forment, et parfois s'opposent, les

disciplines de l'architecture, de l'urbanisme, du design et d'autres

encore. Contrastant avec un système de monoculture, l'atelier

s'est défini dès ses débuts en 1991 par un désir de pluralité et une

rupture dissidente avec un esprit disciplinaire. Refuser de se borner

aux limites d'une discipline donnée pour trouver des solutions

issues de correspondances souvent inattendues, ainsi pourrait se

caractériser l'esprit et la méthode de travail de l'atelier oï. Les

projets fort divers qui jalonnent la première décennie de l'atelier

oï sont issus de telles rencontres entre des disciplines que l'on

suppose parfois séparées. La fluidité de ce travail, qui toujours

déborde de son cadre, induit une fluidité de l'espace créé qui peut

alors perçu et vécu dans sa continuité. Pour le travail au sein du

groupe, cela suppose de laisser circuler l'énergie entre les collaborateurs

pour apprendre les uns des autres, mais aussi pour

désapprendre ce que l'on sait trop bien et rompre ainsi avec sa

propre discipline. Cette quête d'une méthode de travail différente fait

de l'expérimentation un trait fondamental de l'atelier oï. Partir d'un

rapport direct, intuitif et émotionnel à la matière, bouleverser les

échelles, ou détourner l'usage d'un outil conceptuel, voilà quelles

peuvent être quelques-unes des stratégies.

Dans l'ancien Motel de la Neuveville, l'atelier oï a réalisé un outil

pour mettre en place de manière construite sa méthode et philosophie.

Inauguré le 25 septembre 2009, ce lieu regroupe toutes les

activités de l'atelier oï ( mathériautèque, atelier prototype, espaces

bureaux, studio photo, galerie d'exposition et d'expérimentation )

sur 900 m2, distribuées sur 3 niveaux.

atelier o

En quête d'indiscipline

Philosophie

Le Moïtel aujourd'hui, la façade nord.

Suisse 2007-2009

www.atelier-oi.ch


atelier o

Installation

«Les Danseuses»

Studio

Pour l'inauguration du nouvel

établissement, qui reflète l'espace

créatif et pluridisciplinaire de notre

atelier, l'espace studio a été dédié à

un travail expérimental et scénographique

intitulé «Les danseuses».

Le prochain événement de l'atelier

est prévu au début de l'automne 2010.

Suisse 2009

www.atelier-oi.ch

More magazines by this user
Similar magazines