Views
11 months ago

Livret développement durable, édition 2017

Transgourmet livre ici son nouveau livret développement durable. Découvrez le bilan 2016 de ses actions ainsi que les perspectives du Groupe.

En 2016, nous avons

En 2016, nous avons choisi une nouvelle direction : celle des carburants alternatifs ! Transgourmet Fruits & Légumes s’est ainsi équipé de deux camions fonctionnant au GNV (Gaz Naturel pour Véhicules), tandis qu’un véhicule roulant au bioGNV (carburant renouvelable issu de la méthanisation des biodéchets) et doté d’un groupe froid électrique, a intégré le parc de Transgourmet Midi-Pyrénées. Autre innovation majeure pour réduire le bruit et les émissions de polluants de notre flotte : nous nous sommes dotés de camions 16 et 19 tonnes Euro 6 dont les groupes froids électriques sont installés sous le châssis, et dont les planchers des caisses sont insonorisés. Résultat : une réduction de 10 % des émissions sonores à plein régime par rapport à des véhicules dont les groupes froids sont en façade. Vingt-trois camions vont rejoindre le parc de Transgourmet et Transgourmet Fruits & Légumes en 2017. La modernisation de notre flotte de véhicules se traduit également par d’autres avancées : • 44 % de notre parc est désormais à la dernière norme EURO 6. • 4 nouveaux camions urbains 7,5 tonnes équipés de groupes froids électriques, avec plancher et hayon adaptés pour réduire le bruit, ont été acquis (réduction des émissions sonores jusqu’à 14 % à plein régime, par rapport à des groupes froids à moteur thermique). • 26 nouveaux camions dont les parois des caisses ont été épaissies pour mieux préserver le froid et éviter des déperditions d’énergie, ont été intégrés. 23 nouveaux camions équipés de groupes froids électriques sous châssis • Tous les nouveaux camions rentrant dans le parc de Transgourmet France possèdent à présent des rideaux relevant automatisés. Le froid dans nos camions est ainsi mieux préservé, le bruit émis lors des livraisons est réduit et l’ergonomie pour les chauffeurs est améliorée. Notre flotte de véhicules de fonction n’est pas en reste. Ainsi, nous ne référençons pas de voitures émettant plus de 126 g de CO2 par km (assujetties à un malus écologique) et nous intégrons chaque année de nouveaux modèles bénéficiant des dernières technologies en termes de sécurité et de confort pour les utilisateurs. Actuellement, deux voitures électriques sont mises à disposition sur le parc de Transgourmet Fruits & Légumes. 2 voitures électriques La modernisation de notre flotte de véhicules se poursuit ! En 2017, nous poursuivrons nos actions pour réduire notre dépendance aux énergies fossiles et optimiser les tournées de livraison. De nouveaux véhicules seront testés pour trouver la meilleure alternative au gazole en fonction du périmètre de livraison (urbain, péri-urbain, rural) : • un camion 16 tonnes propulsé au biodiesel à 100 % (B100), issu d’huiles végétales ou animales, intégrera le parc de Transgourmet Ouest (projet initialement prévu en 2016 et décalé) ; • un véhicule 7,5 tonnes, destiné à Transgourmet Méditerranée, sera équipé d’un moteur hybride. Dans le prolongement de l’expérimentation sur le bioGNV, nous travaillons sur un projet ambitieux d’économie circulaire. Le principe : valoriser les biodéchets issus de nos entrepôts grâce à la méthanisation, le méthane ainsi généré servant à alimenter nos poids lourds fonctionnant au bioGNV. Les avantages attendus de ce projet sont multiples : réduction de nos émissions de gaz à effet de serre, optimisation de l’utilisation des ressources naturelles et contribution à l’économie locale. PROCHAIN CHANTIER Optimiser les flux transports de nos prestataires Si nous œuvrons en permanence pour optimiser nos tournées de livraisons vers nos clients, notre chantier majeur pour 2017 consistera à optimiser les flux de transport réalisés par nos prestataires pour notre compte (transport amont, navettes inter-établissements, etc.). L’un des objectifs de ce chantier est d’identifier les flux superflus ou obsolètes pour les massifier, et de ce fait, réduire les kilomètres parcourus ainsi que les émissions de gaz à effet de serre ainsi générés. Enfin, nous testerons sur Transgourmet Fruits & Légumes un prototype de petit camion 3,5 tonnes, dont la charge utile sera doublée, sans changement de gabarit et tout en restant conforme à la réglementation, grâce à un système ingénieux de remorque. L’intérêt de ce véhicule est évident : optimiser davantage nos tournées de livraisons en augmentant la quantité transportée, et ainsi réduire nos consommations de carburant et donc nos émissions de gaz à effet de serre. 22/23 Développement Durable • Transgourmet France

NOTRE ENVIRONNEMENT, NOS ACTIONS Focus sur les camions roulant au GNV (Gaz Naturel pour Véhicules) et au bioGNV Nos poids lourds fonctionnant au GNV ou au bioGNV présentent de nombreux avantages. Sur les plans écologique et sanitaire, les émissions de gaz à effet de serre du GNV et du bioGNV sont inférieures respectivement de près de 30 % et de 97 % à celles du gazole (sources : ADEME et ATEE *). Par ailleurs, ces deux carburants ne produisent pas de particules fines, nocives pour la santé. Ils n’émettent quasiment pas d’oxydes d’azote ni de fumées noires. Le camion bioGNV acquis et conçu par Transgourmet France bénéficie également d’améliorations permettant d’abaisser les émissions sonores à moins de 60 dBA (revêtement adapté pour le plancher de la caisse et le hayon). - 97 % d’émissions de gaz à effet de serre entre le bioGNV et le gazole D’un point de vue ergonomique, Cédric, chauffeur-livreur de Transgourmet Midi-Pyrénées témoigne sur cette nouvelle génération de camions. * ADEME : Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie ATEE : Association Technique Énergie Environnement Cédric Brunet Chauffeur-livreur, Transgourmet Midi-Pyrénées “ L’habitacle a été complètement repensé pour améliorer notre confort, et c’est vraiment réussi. Quant à la conduite, j’avoue que malgré mes 20 ans d’expérience, j’ai été surpris par la grande souplesse du véhicule ! Il est très maniable ce qui rend la conduite particulièrement agréable. De plus, le camion est silencieux, il n’émet aucune odeur, ni fumée. J’ai d’ailleurs dû réadapter ma conduite en ville, en étant particulièrement vigilant aux passants ! Je pense que le bioGNV a un bel avenir ! ” DES ENTREPÔTS QUI CONSOMMENT MOINS ET VALORISENT MIEUX Appliquer les bonnes pratiques énergétiques Réduire notre consommation d’électricité est d’abord une affaire de bonnes pratiques ! Nos collaborateurs y sont régulièrement sensibilisés et disposent d’un guide de bonnes pratiques sur la gestion des entrepôts frigorifiques, des locaux de charge et des bureaux. Par exemple, l’application des bonnes pratiques combinée à une optimisation des réglages des chambres froides, a permis à notre établissement de Transgourmet Ouest de réduire sa consommation d’électricité de 20 % entre 2014 et 2016. En 2016, nous sommes parvenus à améliorer la consommation d’électricité de l’ensemble de nos entrepôts de 2,8 % par m², par rapport à 2015. Investir dans des matériels et des installations moins énergivores Nos entrepôts récemment construits bénéficient de systèmes innovants. Par exemple, les installations froids sont pilotées par un système automatisé s’adaptant aux conditions extérieures et aux besoins (système de GTC, Gestion Technique Centralisée) ou encore des régulateurs de tension ont été installés sur neuf de nos établissements depuis 2013. Concernant notre informatique, près de 80 % des serveurs physiques ont été virtualisés (66 % en 2014), soit une économie d’énergie annuelle de 77 000 kWh depuis deux ans, l’équivalent de la moitié de la consommation annuelle d’une petite plateforme. Niveau d’avancement de nos actions initié en progrès avancé très avancé