Désirs de Voyages 62

revue.public

CUBA

Vols réguliers

au départ d’Orly Sud

et 18 villes de province

avec TGV AIR

Corsair

est à Cuba

LA HAVANE

2 vols par semaine

VARADERO

1 vol par semaine

à compter du 23 Octobre 2017

corsair.fr

CORSAIR, SA au capital social de 5 000 021€, ayant son siège, 2 place de l’Équerre 94568 Rungis Cedex, France, RCS Créteil 328 621 586. Juin 2017


D É S I R S D E VOYAGE S

Édito

Nous vous proposons un nouveau magazine placé sous le signe de 20 destinations

exceptionnelles. Nos équipes sont parties autour du monde à la découverte de lieux de rêve

comme les îles les plus paradisiaques de l’Océan Indien. La période estivale est propice

aux escales françaises avec des idées de découverte en Bretagne et en Provence. Des hôtels

mythiques comme le Gecko à Formentera, la Guitoune au Pyla, le Bailli de Suffren dans le Var

nous ouvrent leurs portes après de spectaculaires rénovations. L’Amérique nous appelle

du côté de l’Ontario au Canada pour une exploration étonnante tandis que les Etats-Unis se

dévoilent par les routes du Sud, de l’Alabama à la Louisiane. Ne manquez pas notre supplément

au Costa Rica, une destination qui a su très tôt préserver ses plages et ses parcs naturels.

La destination est hors du commun avec une variété fabuleuse de paysages, des côtes

du Pacifique à l’Atlantique en passant par un chapelet de volcans magnifiques. Toute l’équipe

de Désirs de Voyages vous remercie pour votre fidélité et vous invite à découvrir

notre nouveau site Internet.

© Grand Anse Beach, Seychelles, Six Senses Zil Pasyon.

PA R J E A N - M I C H E L D E A L B E R T I

R é d a c t e u r e n c h e f

Retrouvez tous nos voyages sur notre nouvelle application DÉSIRS DE VOYAGES

disponible sur APPLE STORE et GOOGLE PLAY !


D



62 Sommaire

MONDE

DU VOYAGE

10 Départ Immédiat

L’actualité

des tour-opérateurs

12 Timetable

Compagnies aériennes

et aéroports

18 Escale Capitale

Découvrir le Mob’s

à Saint-Ouen

ESCALES

ESTIVALES

30 Road Trip aux USA

De l’Alabama à la Louisiane

38 S’envoler pour Cuba

De La Havane

aux plages de Varadero

48 Destination

Saint Barth

Un nouvel hôtel signé

par Sybille de Margerie

20 Kids

Week-end au Havre

22 Spa

Bien-être au Westin à Maurice

24 Room Service

Ouvertures hôtelières

et rénovations

26 Affaires

de Voyages

Les nouveautés de l’été

10

Ci-dessus. © Miramare Sea Resort & Spa.

62

VOYAGESNOUVELLE

FORMULE

WWW.DESIRS-DE-VOYAGES.FR

LE MAGAZINE DE L’ÉVASION & DE L’ART DE VIVRE

DÉSIRS DE


moscou


maroc




Cuba bonnes adresses, Seychelles paradisiaques,

Canada découverte de l’Ontario, Réunion bons plans,

Beijing en famille, Monténégro palace mythique,

Les meilleurs hôtels au bord de l’eau

Week-ends en France

LE MOB’S HOTEL à Saint–Ouen

BRETAGNE cap vers la côte de granit rose

UN ÉTÉ AU HAVRE en famille

LE NOUVEAU BAILLI DE SUFFREN

AVIGNON, maison d'hôtes de charme

COSTA

RICA

ROAD TRIPS

DE L'ÉTÉ

EN AMÉRIQUE

de l’Alabama

à la Louisiane

COSTA

RICA

En Couverture. Le Barthelemy Hotel & Spa

© Olivier Leroi.

Société Éditrice : Les Editions d’Ailleurs SARL, 10 boulevard Poissonnière, 75009 Paris. Au capital de 40 000 €. Représentant légal :

M. Prost. Associés : Caroline Prost. Directrice de la publication : Caroline Prost. Rédaction : 10, boulevard Poissonnière, 75009 Paris.

Tél. : 01 47 70 73 41. Rédacteur en chef : Jean-Michel de Alberti, jeanmichel.dealberti@editionsdailleurs.com. Journaliste : Hélène Villata,

helene.villata@editionsdailleurs.com. Direction artistique : Sébastien Touvron, sebtouvron@gmail.com, www.sebastientouvron.com.

Secrétaires de rédaction : Stéphanie Hervé, Sandrine Foy. Ont collaboré à ce numéro : Nadine Altmayer, Fabienne Dupuis, Nicolas Jan, Agnès

Pizzini. Publicité Captif et Hors-Captif, Directrice de la publicité : Caroline Prost, Tél. : 01 47 70 73 41, caroline.prost@editionsdailleurs.com.

Service des ventes : Laurent Gandy - Mediaworks. Abonnements : Désirs de Voyages, 10, Boulevard Poissonnière, 75009 Paris. Revente photos

à la rédaction : Tél. : 01 47 70 73 41. Photogravure : Bad Dance. Imprimerie : SIB Imprimerie, Boulogne/Mer. Diffusion : MLP, Dépôt légal à

parution, N° ISSN : 1957-549. N° TVA intracommunautaire : FR174993549323. Désirs de Voyages :

Toute reproduction, même partielle, des articles et photos parus dans Désirs de Voyages, est interdite.

La rédaction n’est pas responsable de la perte ou de la détérioration des textes et des photographies

qui lui sont adressés pour appréciation.


Smile all

the stay in

Bodrum.

Bienvenue au tout nouveau LUX* Bodrum. What’s next?

MAURICE • RÉUNION • MALDIVES • CHINE • TURQUIE • VIETNAM • E.A.U


62 Sommaire

NOUVELLES

ESCAPADES

DÉCOUVERTES

LOINTAINES & IDÉES

DE WEEK-ENDS

51 Un été au Canada

Découvrir l’Ontario

et la capitale Ottawa

74 La Réunion

Destination nature

et musées à visiter

97 Echappée en Bretagne

Le Castel Beau Site à Ploumanac’h

60 Tentation

Seychelles

Une destination

paradisiaque préservée

64 Week-end

à Formentera

Le mythique Gecko

entièrement rénové

66 Le Rayol Canadel

Le Bailli de Suffren

par François Champsaur

68 La côte

méditerranéenne

du Maroc

Le Sofitel Tamuda Bay,

design et plages

82 Plages

sur la Côte Turque

Inauguration du LUX* Bodrum

84 La Chine en famille

Explorer la capitale Beijing

88 Palace mythique

au Monténégro

L’Aman Sveti Stefan,

joyau hôtelier sur l’Adriatique

92 Escale à Moscou

L’épopée du Metropol,

une histoire hors du commun

94 Week end en Provence

Avignon, une maison d’hôtes

de luxe au cœur de la ville

100 Portfolio

Hôtels de rêve au bord de l’eau

106 Tendances

La Guitoune au Pyla

84

51


Lang Baumann © Laurent Breard, Ville du Havre.


M O N D E D U V O Y A G E 10 D É S I R S D E VOYAGE S

Départ immédiat

P a r H é lè n e V i ll a t a

Préparer la rentrée

En septembre, quoi de plus délicieux

qu’une escapade dans les îles

napolitaines, quand les foules ont

déserté et que la mer est encore

merveilleusement tiède ? Donatello

propose deux week-end prolongés :

à Capri, à l’Excelsior Parco,

un charmant boutique hôtel

de 11 chambres niché dans une villa

des années 20 avec vue

en technicolor sur la baie de Naples

et à Ischia, au Miramare Sea Resort

& Spa, un établissement plein

de charme surplombant la mer avec

sa petite plage privée. A partir

de 595 € par personne à Capri

et 620 € à Ischia comprenant

les vols, les transferts, 3 nuits en

chambre double avec vue sur la mer

et les petits-déjeuners.

www.kuoni.fr

Original glamping © Fabien Courmont.

© Excelsior Parco.

Original Glamping

le camping version luxe

Monter un campement de luxe

et s’établir en pleine nature, dans

un décor à couper le souffle, c’est

le rêve de beaucoup de globetrotteurs

désireux d’échapper à

la frénésie des grandes villes et aux

sites touristiques sur-fréquentés.

L’agence Original Glamping a les

idées et les ressources logistiques

pour établir ses lodges, yourtes,

bulles et dômes écologiques,

auto-suffisants et aussi confortables

qu’une chambre d’hôtel de luxe à peu

près partout dans le monde.

Quelques exemples : camper dans

l’Altiplano bolivien, en Laponie

finlandaise ou dans la jungle

cambodgienne au pied des temples

khmers.

www.originalglamping.com

Découvrir

les grandes villes d’Asie

autrement

Parce que les métropoles asiatiques

peuvent être difficiles à appréhender,

parce que les tours et excursions

classiques sont parfois décevants,

Very Local Trip accompagne

les voyageurs en quête d’authenticité

hors des sentiers battus. L’idée est

de découvrir la ville en compagnie

d’un habitant, natif ou expatrié

francophone ou anglophone, avec

un itinéraire sur mesure. Marchés,

petites boutiques, concerts… tout

est possible. A Bangkok par exemple,

on visite l’autre rive de la Chao Praya,

méconnue et pourtant pleine de

charme. Very Local Trip est présent,

pour l’instant, dans plus de 8 pays,

de la Thaïlande au Japon.

www.verylocaltrip.fr


M O N D E D U V O Y A G E 11 D É S I R S D E VOYAGE S

Prolonger

l’été en mer

Envie d’une croisière ? En septembre

et en octobre, voguez sur un des

magnifiques voiliers de la compagnie

Star Clippers. Le cinq mâts Royal

Clipper quittera Cannes

le 30 septembre pour faire escale en

Corse et en Italie avant de s’arrêter

2 jours à Saint-Tropez au moment

de la régate puis rejoindra Cannes

le 7 octobre. Découvrez d’autres

circuits en Méditerranée Occidentale

et en Asie du Sud-Est, alliant

navigation et bien-être avec des

séances de yoga et de méditation.

www.starclippers.com

Partir à vélo

Terre d’Aventure, le spécialiste

du voyage à pied, nous emmène aussi

à vélo sur les chemins de traverse.

Le très beau circuit Saveurs

provençales et Camargue sillonne

la Drôme Provençale, entre champs

de lavande et châteaux, traverse les

plaines viticoles du Vaucluse le long du

canal de Carpentras, fait escale aux

Baux-de-Provence, superbe village

perché dans les Alpilles avant d’arriver

à Arles en Camargue. A partir

de 840 € par personne, hébergement

en ½ pension en chambres d’hôtes

et hôtels avec piscine.

www.terdav.com

En haut © Paul Villecourt.

Ci-dessus © Walk inn Provence.


M O N D E D U V O Y A G E 12 D É S I R S D E VOYAGE S

Timetable

P a r T h o m a s M i s r a c h i

Grand Large avec CORSAIR

Ce sont parfois les détails qui font un voyage réussi. Dans l’espace Grand Large de Corsair,

le champagne est servi dans des coupes. Et c'est du Billecart-Salmon. Le repas est chaud et très soigné :

cassolette de viande ou de poisson ; le choix se fait entre une "ropa vieja et son riz moros cristianos"

et une “enchilada de langoustes et son riz pilaf". Le tartare d'écrevisses, l'avocat tranché et ses deux gambas

sont servis à tout le monde, comme les inévitables fromages et mignardises, peut-être pour ne pas oublier

que le départ se fait de Paris. Mais aussi pour donner un avant-goût de la destination. Et pour accompagner

le festin, la carte des vins est à la hauteur. Il y a, comme une évidence, ce Château Jaugue Blanc. Un rouge

Saint-Émilion grand cru de 2009. Irréprochable. Mais la surprise est ailleurs. Cette fois, le bordeaux est blanc.

Le "G" château Guiraud 2015 est une petite merveille. Ses arômes de fruits confits et de mangue ravissent

les papilles. La compagnie monte en gamme. Elle offre cette classe Premium Grand Large, haut de gamme.

Un avant-goût de la business class, bientôt présente sur la plupart de ses vols. Une business 2.0, sans écrans

fixes pour le divertissement mais avec iPad Pro 13 pouces et des casques à réduction de bruit Sennheiser

et 12 grands lits. Quoi de mieux pour quitter Paris, quelle que soit l'heure, et patienter jusqu'à La Havane ?

Parce que c'est l'autre nouveauté chez Corsair. La compagnie, déjà très présente dans les Antilles depuis

plus de 25 ans, poursuit son développement caribéen. Elle propose désormais deux vols hebdomadaires

à destination de la capitale cubaine, les jeudis et les samedis. Et parce que, comme il aime en faire

la confidence, Cuba impressionne beaucoup son patron, elle opèrera des vols à destination de Varadero dès

le mois d'octobre 2017. L'occasion, peut-être, de prendre une nouvelle fois le "grand" large et de fêter cela

en revenant savourer une coupe de Billecart-Salmon dès cet automne...

(Bordeaux blanc "G" château Guiraud, arômes de fruits confits et de mangue, 2015.

château Jaugue blanc - Saint-Emilion grand cru de 2009.)


M O N D E D U V O Y A G E 13 D É S I R S D E VOYAGE S

Une compagnie innovante,

aux services irréprochables

Corsair poursuit sa montée

en gamme en offrant

à ses passagers un panel

de services haut de gamme

et un confort adapté

à la demande des clients.

La compagnie a élaboré

un programme de fidélité

innovant “Club”, proposant

de nombreux avantages et

des conditions privilégiées

à ses voyageurs fréquents.

De même, les salons

privatifs de Corsair dans les

aéroports offrent un large

espace dédié au confort

maximal des voyageurs :

ceux-ci peuvent bénéficier

d’un accès WI-FI, de la mise

à disposition de journaux

ou encore de douches pour

certains salons. Afin

de faciliter les formalités

d’enregistrement,

la compagnie a déployé

l’enregistrement en ligne

via des banques

d’enregistrement

automatiques, permettant

aux clients de choisir leurs

sièges, d’imprimer leurs

cartes d’embarquement

et de se rendre en zone

d’embarquement sans

passer par le comptoir

d’enregistrement pour ceux

n’ayant pas de bagages

en soute.

• Le choix du siège à

l’avance, les bagages

supplémentaires ou encore

la gamme de repas à thème

sont autant d’attentions

portées aux clients.


M O N D E D U V O Y A G E 14 D É S I R S D E VOYAGE S

Timetable

L ’ a c t u a l i t é d e s c o m p a g n i e s a é r i e n n e s

P a r N i c o l a s J a n

Air Austral en force dans l’Océan Indien

Reprise de la ligne entre Marseille et La Réunion

Air Austral se positionne comme un transporteur innovant au service des passagers entre

la France et l’Océan Indien. Aux dernières Victoires du Tourisme, elle a été élue meilleure

compagnie aérienne par un panel de votants réunis par le journal professionnel Le Quotidien

du Tourisme. Air Austral, après avoir dévoilé des nouvelles cabines dans ses différentes classes

de service, poursuit ses innovations. Les nouveaux uniformes de la compagnie ont été conçus

comme un hommage à la Réunion et son volcan. Créés par le jeune styliste Olivier Chevalier,

réalisés par la Maison Balsan, ils dévoilent un style élégant, un brin rétro et original. A bord, Air

Austral crée une nouvelle prestation Extra Repas, forte du succès des autres formules. Ce nouveau

plateau très français est composé de fromages et d’une demi-bouteille de Mouton Cadet.

Le développement de la compagnie passe par la reprise d’exploitation de certaines lignes.

Dès le 13 octobre prochain, Air Austral exploitera deux vols par semaine en Boeing 777 entre

l’aéroport de Marseille Provence et celui de La Réunion. Cette liaison est proposée à partir

de 759 euros TTC. Les billets peuvent déjà être réservés sur le site de la compagnie ou en agences

de voyages. Concernant Mayotte, au vu du succès de la liaison directe entre Paris et Dzaoudzi

inaugurée il y a un an, Air Austral opère une troisième liaison par semaine.

Informations et réservations : www.airaustral.com


M O N DE DU V O YAG E 16 D ÉSIRS D E VOYAGES

Timetable

Méditer à bord d’Air France

La compagnie innove dans le domaine du bien-être en proposant un nouveau

programme à bord. Air France lance des séances de méditation guidées avec

l’application Mind. La méditation est disponible via les écrans individuels dans toutes

les classes de chaque appareil de la compagnie. Elle se compose de plusieurs

programmes : six pour les enfants, tirés du livre Calme et attentif comme

une grenouille d'Eline Snel aux éditions les Arènes, dont la séance « La Grenouille

volante » ou encore « Les supers pouvoirs de la respiration ». Le même nombre

de séances est proposé pour les adultes provenant du best-seller Méditer, jour après

jour de Christophe André aux éditions l'Iconoclaste, dont la séance « Voyager dans

sa tête » ou encore « Voler dans la sérénité ». « Les voyages en avion sont l'occasion

de prendre du temps pour soi. Du temps pour se poser, lire, réfléchir, regarder un film ;

et – pourquoi pas ? – du temps pour méditer... Les exercices de méditation que nous

vous proposons ici, et dont certains ont été spécialement conçus pour Air France, sont

issus d'une méthode simple, laïque, et validée par la recherche scientifique »

a commenté Christophe André, auteur de Méditer jour après jour.

1

Actualités

aériennes

Jet Airways

ouvre une nouvelle liaison entre Paris

et Chennai le 29 octobre prochain.

www.jetairways.com

Wow Air

propose un vol entre Lyon

et l’Islande qui offre de nombreuses

correspondances pour les Etats-Unis,

notamment Miami et Chicago.

www.wowair.fr

Air Canada (1)

a été élue meilleure compagnie

d’Amérique du Nord à l’occasion

des World Airline Awards 2017 de

Skytrax, qui se tenaient au Salon de

l’aéronautique de Paris au Bourget.

www.aircanada.com

Aigle Azur

inaugure une nouvelle liaison entre

Paris-Orly et Beyrouth avec un tarif

de lancement à partir de 364 € TTC

l’aller-retour.

www.aigle-azur.com


M O N D E D U V O Y A G E 18 D É S I R S D E VOYAGE S

Escale Capitale

P ar H é lène Villa ta

Le Mob Hôtel

Hot spot à Saint-Ouen

Le MOB Hôtel, rêvé par Cyril Aouizerate, se cache dans

un grand bâtiment en briques rouges à quelques pas

des Puces de Saint-Ouen. L’immense cour intérieure abrite

la terrasse du restaurant, fait office de cinéma en plein air

avec transats et écran géant, et sera le lieu d’évènements

ponctuels. De part et d’autre, deux toits-terrasses : l’un est

privatisable pour 18 personnes (le Mob fournit

les barbecues), l’autre héberge le potager dont un bac est

réservé aux voisins. Car le Mob hôtel, c’est avant tout un lieu

de vie, de partage et de rencontres, qui dépoussière

au passage les codes de l’hôtellerie, en étant, par exemple,

commercialisé sur le site Airbnb. Dans chaque chambre,

un matelas gonflable permet d’héberger quelqu’un sans

supplément ! Un téléphone portable, incluant la 4G

et les appels internationaux, est mis gracieusement

à la disposition des hôtes. Les chambres sont dépourvues du

superflu mais ont toutes un coin bureau, une machine à café,

un sèche-cheveux Dyson et une literie digne des plus grands

palaces. Pas de télévision mais on peut louer un Ipad

à la réception et tout l’hôtel est équipé d’un réseau Wi-Fi

de compétition. Au restaurant, l’esprit est résolument

locavore et 100 % bio. Le chef Brice Morvent travaille

les produits de saison, la carte change donc tout le temps,

et se fournit auprès de coopératives agricoles : chou fleur

grillé, brandade de morue qui fleure bon le Sud et pizzas très

digestes grâce à une farine spéciale. Au petit-déjeuner, pas

de buffet pantagruélique, source de gaspillage mais

un excellent trio pain maison/beurre/ confiture et des jus

de fruits frais selon la saison. Autour du bar en zinc,

une grande bibliothèque contient plus de 2 000 livres

de poche, des classiques français ou étrangers choisis par

Cyril. Il y a aussi un baby-foot géant, une cheminée

et une petite scène pour de la musique live. Au coin épicerie,

on trouve quelques gourmandises, des produits de beauté

et deux pop-up stores présentent le travail d’artistes

et de créateurs. Et au sous-sol, l’espace Kolkhozita accueille

de jeunes entrepreneurs moyennant 30 € par mois. D’autres

Mob ouvriront dans d’autres villes : Lyon en septembre

prochain, Washington et Los Angeles dans les deux ans, l’idée

étant de créer une communauté avec d’autres hôteliers

partageant les mêmes valeurs. Les demandes affluent déjà.

CARNET DE ROUTE

Dans de beaux draps

LE MOB HÔTEL

92 chambres à partir de 99 €, petit-déjeuner 9 €.

4-6, rue Gambetta, 93400 Saint-Ouen

Téléphone +33 (1) 47 00 70 70

www.mobhotel.com, www.airbnb.fr


M O N D E D U V O Y A G E 19 D É S I R S D E VOYAGE S

Page de gauche et ci-contre. MOB Hotel, © Paul Bowyer, SWEET MOB.

Cyril Aouizerate

Urbaniste et philosophe, Cyril Aouizerate est

de ces hommes qui ont des rêves et mettent

tout en œuvre pour les réaliser. Look d’enfer,

esprit novateur (il a participé à l’aventure

des hôtels Mama Shelter), ce businessman

créatif suit son instinct. Après avoir revendu

les parts de ses fast-food végétaliens, il se

consacre au Mob, le projet de sa vie. Cyril a

choisi Saint-Ouen dont il dit très justement

que c’est la seule banlieue de Paris connue

des touristes du monde entier pour

son marché aux Puces.

Portrait Cyril Aouizerate © Bruno Comtesse.


M O N D E D U V O Y A G E 20 D É S I R S D E VOYAGE S

Lang Baumann © Laurent Bréard, Ville du Havre.

En 2017, cette belle ville

injustement méconnue

fête ses 500 ans. C’est

le moment d’y aller

quelques jours en

famille. On peut tout y

faire à pied et,

pour l’occasion,

une programmation

étonnante a été

concoctée.

Médiathèque © Hélène Villata.

découvrir

• Pour découvrir les œuvres d’art créées

pour l’anniversaire et disséminées dans

l’espace urbain, on télécharge sur son

smartphone l’application Un Été au Havre

donnant accès à quatre parcours de visite.

• En chemin, on admire les spectaculaires

jets d’eau de Stéphane Thidet dans

le bassin du Commerce, la monumentale

sculpture blanche de Lang et Baumann

dans le prolongement de la Porte Océane,

les deux imposantes arches de containers

créées par Vincent Ganivet, les petits

bonshommes du graffeur Jace dissimulés

dans tous les recoins de la ville…

kids

Un été au Havre

Par Hélène Villata

comprendre

• Pour comprendre l’histoire et le patrimoine

du Havre, on suit la visite guidée à base d’énigmes

et de jeux et accessible dès 6 ans, les 6, 13 et 27 août.

• Pour s’immerger dans l’architecture d’après-guerre,

on visite l’appartement témoin Perret, meublé

et équipé comme dans les années 50.

• Enfin on grimpe au 17 ème étage de l’Hôtel de Ville

pour un panorama complet sur la cité.

• Au Volcan, le fabuleux bâtiment tout en rondeurs

d’Oscar Niemeyer, on s’offre une longue pause

lecture à la médiathèque, une des plus belles

de France, ouverte de surcroît le dimanche.

se rafraîchir

Pour se rafraîchir et se baigner, on va à la plage,

située à deux pas du centre-ville, véritable lieu de vie.

On (re)découvre les Bains des Docks, le superbe

complexe aquatique conçu par Jean Nouvel et qui

comprend un sauna, un hammam, des bassins ludiques

et une piscine de 50 mètres pour les nageurs.

Eglise Saint-Joseph © Philippe Bread, Ville du Havre.

visite

On visite l’église Saint-Joseph,

bâtiment phare de l’architecte

Auguste Perret qui remodela

la ville après-guerre et on reste

ébahi sous la tour-lanterne

de plus de 100 mètres de haut

et devant l’entremêlement de fils

rouges, œuvre aérienne

de l’artiste japonaise Chiharu

Shiota irradiant la nef de béton.

Bains Des Docks © Philippe Breard-VDH.


M O N D E D U V O Y A G E 21 D É S I R S D E VOYAGE S

Restaurants

grandes voiles

Les plus grands voiliers

du monde se sont donné

rendez-vous au cœur

du quartier portuaire

historique pour un week-end

de fête. L’occasion

de les découvrir de très près

puisque les capitaines

ouvriront gratuitement leurs

élégants bateaux à la visite.

Les Grandes Voiles

du Havre, du 31 août

au 3 septembre.

Voilier © Richard-Sibley, Sail Training International.

Les Enfants Sages

Un restaurant/salon de thé dans

une maison du centre-ville. C’est

beau et bon et les enfants peuvent

s’ébattre dans le grand jardin.

www.restaurant-lesenfantssages.com

La Colombe de Niemeyer

Du petit-déjeuner au brunch

dans un bel espace chaleureux

au cœur du Volcan.

www.lacolombe-niemeyer.fr

Les Frites à Victor

Dans ce bungalow sur la plage,

une institution, on se régale de

croustillons, succulents beignets

sucrés, de crêpes et de gaufres.

Le marché aux poissons

La pêche du jour est grillée

au barbecue et se déguste sur

de grandes tablées conviviales.

Quai de l’Ile.

Hôtels

Containers © Erik Levilly, Ville du Havre.

MuMa © Hélène Villata.

à ne pas manquer

• Au MuMa, Pierre et Gilles exposent

leurs portraits des icônes

de la culture populaire, de Madonna

à Stromae, dans une grande

rétrospective jusqu’au 20 août.

• Du 25 au 27 août, une multitude

d’animations et de compétitions

de roller, skateboard, cerf-volant,

slackline… auront lieu en bord de mer

pour le Week-end de la Glisse.

• Jusqu’au 8 octobre, l’exposition

Villes Flottantes au grenier des Docks

présente au public de fabuleuses

maquettes de paquebots mythiques

(France, Ville d’Alger) tous disparus

aujourd’hui. Une grande première !

• Et avant de partir, on s’offre pour 5€

une œuvre d’art de Surasi Kusolwong :

un cube de béton renfermant

peut-être un lingot d’or.

Ibis Style © Abaca Corporate, Serge Detalle.

Best Western ARThotel

Un sympathique hôtel rénové dans

un style contemporain. Les chambres

avec balcon ont vue sur le Volcan

et le bassin du Commerce.

www.bestwestern.fr

Hôtel Oscar

Petits prix et décoration vintage

des années 50.

www.hotel-oscar.fr

Ibis Styles le Havre Centre

Un hôtel aux couleurs pop et aux

meubles rétro pour une plongée

dans les années 50. Bel espace

jeux pour les enfants.

www.ibis.com

Informations www.lehavre.fr

www.uneteauhavre2017.fr


M O N D E D U V O Y A G E 22 D É S I R S D E VOYAGE S

spa

P a r Je a n - M ic h e l d e A lb e r t i

CARNET

DE ROUTE

Y aller

CORSAIR

La compagnie propose plusieurs

vols par semaine entre Paris

Orly et l’Ile Maurice. Plusieurs

promotions à découvrir sur

le site Internet dont un vol

en Classe Horizon à partir

de 827 € TTC par personne.

www.corsair.fr

le Westin Turtle Bay

à Maurice

L’art de lâcher prise

Les hôtels Westin cultivent à travers le monde l’art du bien-être avec

de nombreuses attentions offertes à leurs hôtes. A l’Ile Maurice,

le Westin Turtle Bay dessine un programme de vacances idéales. Le forfait

tout compris d’une semaine comprend, outre l’hébergement et les repas,

un massage pour deux personnes, toutes les activités sportives

et de nombreux cours comme l’aquagym et le yoga. Le Heavenly Spa est

un des plus innovants de l’île, proposant une jolie carte de massages

ou de prestations exclusives. Une des offres les plus appréciées demeure

cet original massage de nuit, sous la lumière de la lune. Le bien nommé

Moonlight Massage, programmé uniquement par beau temps, propose une

des relaxations les plus intenses. Les soins inspirés des pratiques

indiennes font partie des rituels les plus demandés. Outre des massages

ayurvédiques, la séance baptisée Third Eye Shirodhara fait vivre

une expérience originale visant à aider les clients du spa à mieux dormir

et à réduire les effets du stress inhérent à la vie urbaine. Le massage

Signature est un des grands classiques du monde du bien-être, les hôtes

du spa suivent un massage suédois auquel on ajoute des compresses

chaudes, idéales pour la relaxation musculaire. L’expérience bien-être se

poursuit dans la chambre, le lit Heavenly Bed a été spécialement conçu

par Westin pour offrir le meilleur des sommeils réparateurs. La plupart

des soins du spa sont d’ailleurs proposés dans le cadre intime

des chambres et suites.

Dans de beaux draps

WESTIN TURTLE BAY

RESORT & SPA

L’hôtel propose un forfait

de 7 nuits à partir de 2 600 €

par personne en chambre

double, tout compris avec soin

au spa, petits-déjeuners,

déjeuners et dîners avec

boissons inclus. L’hôtel est situé

au Nord-Ouest de l’île dans

une baie préservée.

www.westinturtlebay

mauritius.com/fr


M O N D E D U V O Y A G E 24 D É S I R S D E VOYAGE S

Room Service

L’actualité hôtelière, les ouvertures de l’été à ne pas manquer

Par Jean-Michel de Alberti

Kandima

nouveau resort familial

aux Maldives

Sur l’atoll de Dhaalu, l’hôtel Kandima

propose une approche différente

de la destination des Maldives.

L’établissement vise notamment

les familles avec plusieurs offres

particulières dédiées. La promotion

Playkation propose, pour un séjour à partir

de 4 nuits, la gratuité des repas pour

les enfants, l’organisation d’un pique-nique

et de nombreux petits plus axés vers

les plus petits. L’hôtel compte inaugurer

la plus grande piscine des Maldives

(100 m), le kids club au centre des resorts

offre à ses hôtes un mini parc d’attraction.

Réservations : http://kandima.com/

Ion City

escale design à Reykjavik

L’hôtel inauguré cet été propose

18 chambres au cœur de la capitale

islandaise. Le petit frère urbain de l’Ion

Adventure Hotel joue une carte très

contemporaine dans son architecture

intérieure. La propriétaire d’Ion, Madame

Sigurlaug Sverrisdottir, a su créer

un hôtel à la fois sophistiqué et relax.

Art islandais, cuisine bio et bar branché

au programme de ce nouvel

établissement adossé à la collection

Design Hotels.

Informations et réservations :

www.designhotels.com


M O N D E D U V O Y A G E 25 D É S I R S D E VOYAGE S

Actualités

1

© Leading Hotels of the World, Camiral.

Leading Hotels of the World (1)

La prestigieuse collection d’hôtels

et de palaces indépendants accueille huit

nouveaux membres dont le K2 Altitude

à Courchevel, l’hôtel Camiral

sur le PGA Catalunya Resort près de Barcelone

ou encore le Palacio Tangara à Sao Paulo.

www.lhw.com

Terre Blanche

Le resort de luxe situé dans le Var près

de Montauroux accueille au sein

de son spa la ligne de cosmétiques naturels

haut de gamme KOS Paris. L’hôtel dévoile

parallèlement une nouvelle carte de soins.

Informations : www.terre-blanche.com

1

Quoi de neuf

à Londres ?

L’année est marquée par de nombreuses

ouvertures dans la capitale britannique.

Les Frenchy de l’Experimental Club se

lancent dans l’hôtellerie avec Henrietta

(1), un joli établissement de 18 chambres

situé dans le quartier de Covent Garden.

Sur Henrietta Street, deux immeubles

datant du XIX e siècle ont été réunis pour

la création de l’hôtel. L’architecture

intérieure est signée Dorothée

Meilichzon. Le très attendu hôtel Nobu

Shoreditch (2) vient d’être inauguré début

juillet, proposant 150 chambres au cœur

du quartier hype de l’est londonien ; un

restaurant signé du célèbre chef japonais

à l’origine du groupe fait partie du projet.

A Leicester Square, le groupe Accor ouvre

en août le Victoria House MGallery,

un petit hôtel de moins de 90 chambres au

coeur d’un immeuble historique datant du

XIX e siècle. The Curtain est l’autre hôtel

attendu à Shoreditch. L’établissement

abrite un club privé, une piscine extérieure

et trois restaurants. L’hôtel appartient au

groupe qui a lancé les hôtels Gansevoort

à New York et dans les Caraïbes.

Informations :

Henrietta www.henriettahotel.com

Nobu Shoreditch

www.nobuhotelshoreditch.com

Victoria House www.accorhotels.com,

The Curtain : www.thecurtain.com

2

Nobu Hotel Shoreditch Premium Room © Will Pryce. Henrietta © Karel Balas.


M O N D E D U V O Y A G E 26 D É S I R S D E VOYAGE S

Affaires

de voyages

Par Jean-Michel de Alberti

Les voyages d’Ingrid

La journaliste globe-trotteuse, Ingrid Bauer, a eu l’idée

de rassembler dans une nouvelle collection de mini-guides

ses meilleures adresses. Paris, Marseille et Londres sont

les premières destinations à découvrir sous l’œil inspiré

de l’auteure et créatrice du site lesvoyagesdingrid.com.

Toutes les adresses proposées sont orientées famille,

chaque guide peut d’ailleurs se colorier. De quoi patienter

pour les plus petits dans l’avion ou le TGV ! La collection

devrait s’enrichir prochainement de nouvelles destinations

comme New York ou Amsterdam.

Guides en vente sur le site d’Ingrid ainsi qu’au Bon Marché.

Les gommes d’Air France

La compagnie propose à ses passagers une collection

d’amusantes gommes à mâcher. Elles aident à éviter

les éventuelles gênes aux oreilles ressenties aux décollages

et aux atterrissages. On les retrouve sur plusieurs vols

comme Paris San Francisco ou Mexico, dans les salons

Affaires, cet été chez Colette et en vente en ligne.

https://shopping.airfrance.com/boutique

D’Amsterdam à Singapour à vélo !

Le magnifique ouvrage de Martjin Doolaard retrace

un voyage inédit en bicyclette au départ d’Amsterdam.

L’aventurier a parcouru plus de 17 000 kilomètres traversant

notamment la Turquie, l’Iran ou la Birmanie pour arriver

à Singapour, sa destination finale. Toutes les étapes ont été

abondamment documentées par de jolies photos, on découvre

également les coulisses de préparation de ce voyage

exceptionnel. Le vélo est propice à la rencontre,

à la découverte des espaces les plus sauvages. Martjin

Doolaard a effectué cette traversée de l’Europe et de l’Asie

à l’aide d’un vélo canadien le Surly Long Haul Trucker, à la fois

confortable et facile d’utilisation. Voyageur des temps

modernes, notre globe-trotteur rechargeait son téléphone

portable en pédalant grâce à un petit gadget USB.

A Vélo. Hachette. Sortie en octobre prochain.


M O N D E D U V O Y A G E 27 D É S I R S D E VOYAGE S

Les Mooncakes

de Pierre Hermé

Le célèbre pâtissier français

nous invite au voyage en

proposant une collection

de gâteaux inspirés

des traditions chinoises

liées à la pleine lune.

Le 4 octobre prochain,

la pleine lune sera en effet

la plus lumineuse de l’année,

occasion en Chine d’offrir et

de partager des Mooncakes.

Pierre Hermé a travaillé

plusieurs saveurs dont

le Praliné & Chocolat,

l’Infiniment Vanille ou encore

le Yuzu.

La collection de Mooncake

sera proposée dès

septembre dans

les boutiques parisiennes

de Pierre Hermé et aux

Galeries Lafayette.


© Cuba, TUI, iStock.


E S C A LE S ES T I V A L ES • ÉTA T S-U N I S 30 D É S I R S D E VOYAGE S

Sur la route

du sud des USA

De l’Alabama historique au renouveau

de la Nouvelle Orléans.

Par Jean-M ichel de Alberti


E S C A LE S ES T IV A L ES • ÉT A T S- U N I S 31 D É S I R S D E VOYAGE S

Birmingham est une des villes

historiques pour la lutte des droits

civiques dans le Sud des Etats-Unis.

Musées et églises témoignent

de ce riche passé de luttes politiques.

Page de gauche. © ESB Professional, www.shutterstock.com

Page de droite, en bas à droite. © Travel South USA.

Parcourir l’Etat de l’Alabama revient à feuilleter

le meilleur livre d’histoire de l’Amérique. L’état où sont nés

les mouvements de Sécession, où Martin Luther King a mené

ses premiers combats politiques et où Rosa Parks a refusé

d’accepter les lois de ségrégation est passionnant à découvrir.

L’Alabama, situé entre la Géorgie et la Louisiane, partage

une frontière avec la Floride le long du golfe du Mexique. La ville

de Birmingham, au centre de l’Etat, est en pleine mutation.

A nouveau dynamique sur le plan économique, la ville révèle

un patrimoine riche lié aux luttes pour les droits civiques.

Un superbe musée conte toute l’histoire de la ségrégation, du

contexte politique de l’époque et des premières actions contre

cette terrible politique qui marqua les Etats-Unis jusqu’aux

années 60. Birmingham était au cœur des luttes pour les droits

civiques, le Ku Klux Klan y fit sauter une bombe dans la première

église noire de la ville. On visite à présent cette église non loin

du musée des droits civiques ainsi que le lieu de culte de Bethel

qui fut également au cœur des luttes. Il est très intéressant de

franchir les portes de ces lieux, d’échanger avec les différents

acteurs de ces communautés locales qui, pour certains, ont vécu

au plus près ce combat contre les discriminations. Birmingham

est une ville jeune, dynamique, très agréable à vivre. Le quartier

d’Avondale se révèle très animé le soir venu, bars et restaurants

à la mode se succèdent le long des petites rues. Avondale

Brewery produit sa propre bière. Le centre-ville se revitalise,

d’anciens entrepôts industriels deviennent des lieux à la mode

comme le Pizitz, où l’on trouve d’excellents restaurants. Il ne faut

pas manquer le musée d’art de Birmingham. Outre

des collections historiques très riches, le BMA propose

d’intéressantes expositions thématiques d’art contemporain.

R O A D T R I P U S A


E S C A LE S ES T I V A L ES • ÉTA T S-U N I S 32 D É S I R S D E VOYAGE S

De Montgomery à Mobile

Partir vers Montgomery permet de découvrir la majestueuse capitale de l’Alabama.

La ville, au cœur de l’histoire des Etats-Unis, fut la capitale des États Confédérés

au XIX e siècle. Elle abrite la Maison Blanche du Sud, résidence à l’époque du président

Jefferson Davis. Le premier télégramme ordonnant le bombardement de Fort Sumter en

Caroline du Sud est parti de Montgomery, ouvrant les combats de la guerre de Sécession.

En 1955, c’est au cœur de la ville que Rosa Parks refuse dans un bus deder sa place à

un passager blanc. Martin Luther King entame alors le boycott des transports en commun

de la ville, mouvement qui aura un fort retentissement à travers le monde et marquera

l’histoire du pays par le refus de la violence dans le combat politique. On visite l’église où

officia Martin Luther King. Les guides sont particulièrement intéressants, le parcours est

loin d’être routinier car chaque visiteur est appelé à participer à une interaction

enthousiasmante avec le reste du groupe découvrant ce lieu. On explore également

la maison de Martin Luther King, là encore la visite offre une vision complète du contexte

historique de l’époque. Dexter House a conservé le mobilier d’époque et de nombreux

documents. Autre immense figure américaine, l’écrivain Francis Scott Kay Fitzgerald a

vécu à Montgomery dans les années 30. L’élégante demeure de Francis Scott et de son

épouse Zelda, typique du Sud des Etats-Unis par son architecture, se visite par un tour

guidé. On y découvre des dessins, des manuscrits et de nombreuses photos. C’est la seule

maison occupée par Fitzgerald n’ayant pas été détruite. La ville de Mobile tout à l’Ouest

de l’Etat fait également partie du patrimoine historique des Etats-Unis. Un temps

française, elle appartenait à la Louisiane, état qui dépassait au XVIII e siècle

ses frontières actuelles. Mobile est connue pour avoir organisé le plus ancien carnaval

des Etats-Unis. On y visite un passionnant musée sur cette tradition qui perdure depuis

des siècles. Les parades défilent suivant des rituels centenaires, la ville organise des bals

au moment du carnaval aux règles très strictes. La flamboyance des costumes est

étonnante, représentant des centaines d’heures de travail, on peut les admirer au Mobile

Carnival Museum. Mobile abrite d’anciennes demeures historiques comme la Bragg

Mitchell Mansion car les riches propriétaires de plantation se faisaient construire

de vastes demeures. La Bragg Mitchell Mansion fait partie de ce patrimoine étonnant,

les maisons étant devenues pour la plupart des musées ou des lieux de réception.

R O A D T R I P U S A

Page de gauche. © Travel South USA.

Page de droite. © Visit Mobile.


E S C A LE S ES T IV A L ES • ÉT A T S- U N I S 33 D É S I R S D E VOYAGE S

Mobile conserve une riche

influence française de l’époque

où elle appartenait à la Louisiane.

Prospère ville de l’Alabama,

elle organise un superbe carnaval,

dont les défilés et les bals sont

célèbres dans tous les Etats-Unis.

La ville accueille également

l’usine d’Airbus implantée

récemment aux USA.


E S C A LE S ES T I V A L ES • ÉTA T S-U N I S 34 D É S I R S D E VOYAGE S

R O A D T R I P U S A

Quand La Nouvelle Orléans swingue

La ville a su se relever de la terrible tragédie de Katrina. Le quartier du Vieux Carré n’a

jamais été aussi dynamique et festif. Il est intéressant de le parcourir, notamment pour

son architecture : on y découvre une grande collection de maisons coloniales

magnifiquement préservées. Certaines de ces bâtisses sont devenues des hôtels, d’autres

sont restées des résidences privées. Loin de l’agitation de Bourbon Street, la Nouvelle-

Orléans se révèle une ville à part, très attachante par la richesse de sa diversité culturelle.

Il est conseillé de visiter la ville avec un guide pour mieux comprendre son histoire.

Frédéric Rivière propose avec son agence une série de visites à thème très bien conçues.

Celle de Tremé dans le quartier créole est fascinante, de l’histoire du jazz aux rites

vaudous en passant par la gentrification des lieux, le parcours nous permet d’appréhender

la complexité de l’histoire de la ville, à travers ses paradoxes et sa richesse culturelle.

Le lien avec la France interpelle à chaque coin de rue, certains groupes tentent à travers

la musique de perpétuer la culture cajun. Le jazz étant au cœur de la ville, deux lieux sont

incontournables : le Preservation Hall pour la tradition la plus pure, le Maple Leaf pour

la jeune génération. L’un des lieux les plus étonnants de la Nouvelle-Orléans est la Music

Box, un centre de concert doublé d’installations artistiques. Les concerts en plein air

accueillent le meilleur des jeunes groupes du moment. D’un riche passé historique

aux mouvements culturels les plus hype, la Nouvelle-Orléans joue totalement à part

du reste des Etats-Unis comme un îlot continuant d’écrire sa propre histoire.

Page de gauche, à gauche. © Zack Smith, Travel South USA.

Page de gauche, en haut. © Cheryl Gerber, Travel South USA.

Page de gauche, en dessous. © New Orleans Online, Travel South USA.

Page de droite. © Travel South USA.


E S C A LE S ES T IV A L ES • ÉT A T S- U N I S 35 D É S I R S D E VOYAGE S


E S C A LE S ES T I V A L ES • ÉTA T S-U N I S 36 D É S I R S D E VOYAGE S

R O A D T R I P U S A

La Nouvelle-Orléans,

au-delà du folklore festif, est

une destination idéale pour

les amoureux de la musique.

Du Preservation Hall au Jazz

Museum, toutes les influences

sont représentées,

des traditions aux tempos

les plus récents. Des dizaines

de concerts sont organisés

chaque soir.

Page de gauche et page de droite. © Travel South USA.


CARNET

DE ROUTE

Y aller

BRITISH AIRWAYS

La compagnie propose un vol direct pour

la Nouvelle-Orléans au départ de Londres Heathrow

avec de bonnes correspondances assurées de Paris

Roissy et de différents aéroports de province.

La compagnie dessert également les principaux

aéroports de l’Alabama en coopération

avec son partenaire American Airlines.

www.ba.com

S’informer

TRAVEL SOUTH

L’office de tourisme basé à Paris regroupe

un ensemble de destinations dans le Sud des Etats-

Unis. Un site Internet et le bureau de représentation

Express Conseil permettent d’organiser son voyage

en Louisiane, dans l’Alabama et dans dix autres états

du Sud. Brochures gratuites sur demande

via internet http://travelsouthusa.com/language/fr ,

par email : coline@ecltd.com

ou par téléphone : +33 1 44 77 87 00.

Dans de beaux draps

TUTWILER HOTEL

Une des bonnes adresses à Birmingham

dans un établissement historique de la ville. A partir

de 140 € la nuit pour deux personnes.

www.hamptoninn3.hilton.com

RENAISSANCE MONTGOMERY

Hôtel contemporain du groupe Marriott

avec une jolie vue sur le fleuve. A partir de 150 €

la nuit pour deux personnes.

www.marriott.com

DAUPHINE ORLEANS

En plein cœur du quartier historique, l’hôtel offre

un bon rapport qualité-prix dans un rue calme. Patio,

bar sympathique et petite piscine. Chambres à partir

de 100 € la nuit pour deux personnes.

www.dauphineorleans.com

Bonnes tables

HOT & HOT FISH CLUB

L’une des meilleures tables de Birmingham.

www.hotandhotfishclub.com

A&P SOCIAL RESTAURANT

Bonne cuisine sudiste à Montgomery.

http://theapsocial.com

WINTZELL’S OYSTER HOUSE

Les meilleures huîtres à Mobile.

www.wintzellsoysterhouse.com

NAPOLEON HOUSE

Un bistrot historique de la Nouvelle-Orléans à ne pas rater.

www.napoleonhouse.com


E S C A LE S ES T I V A L ES • C U B A 38 D É S I R S D E VOYAGE S

L a N o u v e l l e r é v o l u t i o n

havanaise !

Par Thomas M israchi


E S C A LE S ES T IV A L ES • C U B A 39 D É S I R S D E VOYAGE S

A gauche. © Kamira, www.shutterstock.com

A droite. © Caleb Krivoshey, FABRICA ARTE CUBANO.


E S C A LE S ES T I V A L ES • C U B A 40 D É S I R S D E VOYAGE S

Il y a, bien sûr, les belles américaines colorées des années 50, le rhum,

les cigares, les portraits du "Che", ceux de Fidel et les airs du Buena Vista

social club que l'on se prend à fredonner. Il y a aussi cette moiteur si

caractéristique de l'Amérique latine. Il y a enfin l'incroyable gentillesse

des Cubains. Tout cela n'est pas galvaudé. À Cuba, la réalité est bien

fidèle à la carte postale. Mais sur cette île, il y a aussi beaucoup

de changement. De nouveaux lieux qui l'enrichissent encore un peu

plus. Et qui donnent encore un peu plus d'éclat à la perle des Caraïbes.

La FAC, Malecón 663 et La Guaruda en sont les meilleurs exemples.

À Cuba, ce n'est pas une légende, la révolution est permanente.

Espace culturel

La FAC

Ce que l'on voit en premier, c'est une grande

cheminée d'usine. Une cheminée de briques

rouges qui surplombe tout le quartier. Puis il y a

ce formidable manguier. Et ces containers

transformés. La FAC (fabrique d'art cubain) est

une ancienne huilerie. Aujourd'hui, et depuis

son ouverture début 2014, c'est devenu un lieu

incontournable de la scène culturelle de La

Havane. C'est le musicien havanais, X Alfonso,

qui est à l'origine du projet. Mais la musique

n'est qu'une composante du lieu. Arts

plastiques, photographie, mode, danse

ou architecture, la FAC célèbre la créativité

sous toutes ses formes. L'espace est sidérant.

Et vaut, à lui seul, le coup d'œil. Salles

de concert. Salle de cinéma. Lieux d'exposition

et de fêtes. C'est un labyrinthe de culture

et d'échanges. Une cinquantaine d'artistes

peuvent y être exposés à la fois. C'est

un incubateur de jeunes talents. Mais c'est

aussi un lieu de fête. Un rendez-vous nocturne

pour la jeunesse branchée. Ses terrasses

se cachent. Ses bars, intérieurs ou extérieurs

se découvrent. Et Tierra, son restaurant,

propose un tour du monde en 20 plats. Et puis

il y a cette promesse écrite sur un mur, comme

une provocation : "Ici, nous ne stimulons pas

ta curiosité. Nous la révolutionnons."


E S C A LE S ES T IV A L ES • C U B A 41 D É S I R S D E VOYAGE S

Le boutique hôtel

Malecón 663

Ce n'est pas un boutique hôtel, c'est une aventure. Celle de Sandra, la marseillaise, et de Carlos, son

époux cubain. Ils s'aiment. Ils se marient. Ils achètent un petit appartement dans un immeuble délabré

face à la mer. Sauf que l'immeuble est sur le point de s'effondrer. Que les voisins décident de le quitter.

Et qu'ils se retrouvent rapidement avec toute la bâtisse. Elle est située au 663 de l'avenue Malecón.

Une corniche mythique. Les Champs-Elysées de La Havane. Sandra a du goût. Et des idées. Elle joue avec

les matières. Béton, pierre et métaux sont combinés avec maestria. Le design est insolent et innovant.

L'espace est vertical. Digne. Comme pour mieux affronter la mer. Malecón 663 est une prouesse

de design intérieur. 100 % "made in Cuba". Un lieu de passage magique et atypique. Il y a quatre

chambres, dont une suite. Une terrasse avec un jacuzzi. Et un comptoir qui va du matin jusqu'au soir.

Du café jusqu'au mojito. Parce que l'on peut aussi s'y restaurer. Ici, on appelle cela une "casa particular".

Une chambre chez l'habitant. L'équivalent d'un "bed and breakfast". Revisité. Révolutionné. C'est

la nouvelle tendance à Cuba. Le gouvernement l'encourage depuis le début des années 90. Au départ

pour promouvoir l'esprit d'entreprise et accroître la capacité d'accueil du pays. Aujourd'hui, c'est entré

dans les mœurs. Il y en aurait plus de 12 000 sur l'île. Et certaines d'entres elles sont formidables.

Comme Malecón 663. Une aventure que Sandra et son mari partagent désormais avec tous.

A gauche. © Caleb Krivoshey, FABRICA ARTE CUBANO.

A droite. © ESB Professional, www.shutterstock.com


E S C A LE S ES T I V A L ES • C U B A 42 D É S I R S D E VOYAGE S

L’incontournable

La Guarida

C'est un refuge. Pour les acteurs, les actrices, les artistes, les intellectuels, les "it" girls and

boys, pour ceux qui pensaient avoir tout vu, pour les journalistes, les architectes, les poètes

ou pour tous ceux qui aiment la nuit, la liberté ou tout simplement prendre de la hauteur. C'est

beau. C'est audacieux. C'est percutant. C'est surprenant. C'est délabré. Et terriblement design.

C'est un point de vue. Un nid perché sur les toits. Un lieu de pèlerinage. Un symbole. Une petite

révolution. Presque une opinion politique. Bref, c'est tout simplement inouï. La brutalité du

décor, l'hétérogénéité de la clientèle et l'intelligence des espaces sont stupéfiants. Comment

faire de rien un tout. La Guarida réussi ce tour de magie. Son escalier de marbre. Ses coursives

qui s'envolent en toute direction. Son enfilade de terrasses perchées. Ses vues.

Son délabrement formidablement mis en scène. La Guarida est un point d'observation unique

sur La Havane. Une trêve de beauté et d'audace. Un bras d'honneur au luxe ou au tape à l'œil.

Et une ode au temps qui passe. On y mange – très bien –, on y boit, on y danse, on y pense,

on y rêve. Il y a même un cadre de tableau géant comme suspendu dans le vide sur l'une de ses

terrasses. A travers, on y voit le ciel, la mer, la ville, la vie et tout ce que l'on peut imaginer dans

la moiteur alcoolisée d'une nuit cubaine. C'est un endroit qu'on n'a, très vite, envie de ne plus

quitter. Et qui porte bien son nom. Guarida, en espagnol, ça veut dire "refuge".

A gauche. © Arien Chang, LA GUARIDA.

A droite. © Caleb Krivoshey, LA GUARIDA.


E S C A LE S ES T IV A L ES • C U B A 43 D É S I R S D E VOYAGE S


E S C A LE S ES T I V A L ES • C U B A 44 D É S I R S D E VOYAGE S

4

Il faut aussi

y aller ...

1

3

2

L'hôtel Nacional (6)

Pour sa vue. Son jardin. Ses plafonds

en bois. Pour y boire un verre. Parce

qu'il a servi de QG à Al Capone.

Le Club Havana

Pour découvrir le quartier de Miramar.

Pour sa plage privée. Ses palmiers

et sa superbe bâtisse de 1920.

Le Gran hôtel Manzana (1 et 2)

Parce qu'il vient d'ouvrir. Pour son

luxe. Son brunch. Sa vue sur

le Capitole. Et sa formidable piscine

à débordement.

La Bodeguita del Medio (3, 4 et 5)

Pour ses mojitos. Son petit orchestre.

Son manque d'espace.

Son ambiance. Parce que c'était l'un

des bars préférés d'Ernest Hemingway.

Fefi, Barbera Unisex

Pour ses fauteuils de coiffeur

d'époque. Ses photos sur les miroirs.

Et pour se faire coiffer par Fefi,

la coiffeuse de Fidel Castro.

5

6

Image 1 et 2. © Le Gran hotel Manzana.

Image 3, 4 et 5. © Caleb Krivoshey, Bodeguita del Medio.

Image 6. © L'hotel Nacional.

Page de droite. © TUI, Cuba.


E S C A LE S ES T IV A L ES • C U B A 45 D É S I R S D E VOYAGE S

CARNET

DE ROUTE

Y aller

TUI

Plusieurs formules sont possibles afin

de découvrir Cuba en toute sérénité.

Le tour opérateur TUI, spécialiste du

voyage sur mesure et des circuits, propose

un itinéraire sur mesure en toute exclusivité

et confidentialité permettant de découvrir

la Havane et ses secrets, de partir

en immersion dans la ville–musée

de Trinidad, de découvrir Santa-Clara

et le Mausolée de Che Guevara, et enfin

de profiter du bord de mer à Varadero. Afin

de saisir l’essence et la magie du pays,

un guide francophone vous accompagnera

dès le début du voyage. Possibilité

de prolonger le séjour à Varadéro en hôtel

tout inclus. Par ailleurs, à travers sa gamme

de produits Vacances Transat, le touropérateur

propose également un circuit

tourné vers la rencontre et le partage avec

les populations locales.

TUI SUR MESURE

Circuit : 9 jours/7 nuits ou 13 jours/

11 nuits (avec extension). 6 nuits en hôtel

3* avec petits-déjeuners. 1 nuit en hôtel

4* en formule tout inclus à Varadero.

Location de voiture en catégorie

économique durant 7 jours. Vols allerretour

au départ de Paris (Possibilités

de départs de province : Lyon, Bordeaux,

Marseille, Toulouse, Nice, Strasbourg :

+ 52 €).

A partir de 1 505 €/personne.

Renseignements et réservations :

TUI sur mesure, des conseillers experts

de Cuba dessinent votre itinéraire de A à

Z dans les TUI Stores ou sur www.tui.fr

VACANCES TRANSAT

Un circuit à la découverte de La Havane,

de la région du tabac et de ses plantations,

une halte à Trinidad, puis à Santa Clara sur

les traces de Che Guevara. Enfin, la fin

du séjour prévoit farniente et détente sur

les plages Cayo de Santa Maria.

L’hébergement se fera exclusivement chez

l’habitant tout au long du parcours.

Circuits : 16 jours/14 nuits.

À partir de 1 990 € TTC/personne.

En chambre double et pension complète.

Renseignements et réservations : dans

les TUI Stores et dans plus de 5 000

agences de voyages en France ou sur

www.vacancestransat.fr


E S C A LE S ES T I V A L ES • C U B A 46 D É S I R S D E VOYAGE S

De La Havane

à Varadero,

l’autre route

du rhum

Par Nicolas Jan

La Havane est devenue une des capitales

du cocktail dans la région des Caraïbes.

Chaque année, un concours est organisé

dans la capitale par Havana Club pour

désigner le meilleur barman du monde.

C’est à Cuba que sont nés les cocktails

les plus célèbres comme le Cuba Libre,

le Mary Pickford, l’Hemingway Special,

El Presidente, la Mulata et le Saoco.

Ci-dessus. © simonovstas, www.shutterstock.com

Ci-dessous. © EL COCINERO, Caleb Krivoshey.

L’histoire de Cuba se mêle avec celle

du rhum. Les distilleries font partie

de la légende de l’île dont Hemingway a

écrit quelques chapitres dans les bars les

plus réputés de la Havane. L’une des plus

célèbres distilleries est celle du groupe

Havana Club. La famille Arachebala a fondé

la maison Havana Club en 1878 à Santa

Cruz del Norte avant que le gouvernement

cubain ne nationalise la production.

Le groupe Pernod Ricard s’occupe

à présent des distilleries

et de la commercialisation des différents

rhums. Il est possible de visiter à

La Havane le musée du Rhum, où l’on

apprend tout sur le métier des maestros

romeros (maîtres rhumiers) qui

supervisent la fabrication du rhum.

On découvre également la reproduction

d’une distillerie pour mieux comprendre

chaque étape de la fabrication. Le musée

est abrité dans un magnifique bâtiment

datant du XVIII e siècle. Les amateurs ne

manqueront pas les différents bars

historiques de la Havane comme celui

de la Floridita, où Ernest Hemingway

commandait ses fameux daiquiris. Le bar

a été créé en 1817, il fête donc sa 200 ème

année, attirant une foule constante pour

observer la gestuelle des barmaids

préparant les différents cocktails.

La Bodeguita del Media est l’autre bar

mythique, celui des mojitos. Là encore, on

retrouve l’ombre de l’écrivain Hemingway

mais aussi celle des nombreux artistes

et intellectuels cubains qui fréquentaient

les lieux. La distillerie de Santa Cruz del

Norte appartenant à Havana Club n’est pas

ouverte au grand public. La ville historique

peut faire l’objet d’une étape en allant vers


E S C A LE S ES T IV A L ES • C U B A 47 D É S I R S D E VOYAGE S

Varadero de La Havane. Santa Cruz del

Norte a été fondée par des familles

espagnoles venues des Canaries au XVIII e

siècle. Les premières distilleries y sont

nées. A Varadero, la fête n’est jamais loin !

L’une des plus célèbres boîtes de nuit de la

station balnéaire porte le nom de Havana

Club. Il est plus que conseillé d’y découvrir

(avec modération) les différents cocktails.

Côté hébergement l’un des meilleurs

hôtels, pour profiter à la fois

d’une ambiance festive et de luxueux

aménagements, est le Royalton Hicacos.

Réservé aux adultes, il dispose d’une

sublime plage, les installations demeurent

à taille humaine, contrairement à certains

blocs touristiques présents à Varadero.

Le service est personnalisé avec

un majordome dédié à chaque chambre.

Trois piscines accueillent les clients

du Royalton. L’hôtel organise de nombreux

évènements dont des cocktails party

à découvrir au coucher du soleil.

CARNET

DE ROUTE

Y aller

CORSAIR

La compagnie propose un aller-retour

en classe Horizon pour La Havane à partir de

425 € aller-retour toutes taxes comprises. Un

calendrier en ligne permet de réserver le plus

bas tarif possible selon les dates choisies du

voyage. Corsair propose également une classe

Grand Large et une Business Class.

Réservations : www.corsair.com

Dans de beaux draps

ROYALTON

L’hôtel propose des Junior Suite à partir

de 215 € pour deux personnes. Le Royalton

fonctionne sur une base all inclusive, où toutes

les prestations de l’hôtel sont comprises dans le

prix du séjour, déjeuner et dîner. Le room-service

est d’autre part disponible 24 heures/24.

Informations et réservations :

royaltonresorts.com

S’informer

HAVANA CLUB

Les amateurs de rhum peuvent découvrir

les meilleures recettes de daiquiris

et mojitos sur le site de Havana Club

ainsi que de bonnes adresses.

Informations : http://havana-club.fr

Havana Club Museum of Rum © Caleb Krivoshey.


E S C A LE S ES T I V A L ES • P ETITE S A N T I LL E S 48 D É S I R S D E VOYAGE S

Le Barthélemy, nouvel eden

sur l’île la plus jet set des Caraïbes

Par Nadine Altmayer

Niché au fond de la baie le long

d’une plage de sable fin, l’hôtel bénéficie

d’une situation remarquable : proche de

Gustavia, la capitale, et de son ambiance

branchée, ainsi que de l’aéroport mais…

au calme ! La plage de l’hôtel et ses eaux

turquoise, propices à la pratique

d’activités nautiques (Stand Up Paddle,

kayak, pédalo), offrent aussi à certaines

heures de la journée la possibilité

d’évoluer aux côtés de tortues de mer

et de poissons multicolores.

Le Barthélemy a été pensé, orienté,

construit avec une recherche

de l’esthétique et de l’intégration

à la nature qui confine à l’excellence. Cela

sans jamais tomber dans l’ostentatoire ou

le m’as-tu-vu. Une vraie réussite !

L’alliance de matériaux naturels (pierre,

bois, verre) laisse la part belle à l’océan.

Du restaurant posé sur les flots

à la magnifique piscine à débordement qui

semble se prolonger dans la mer, le regard

est invariablement attiré vers le spectacle

grandiose de ses si belles eaux turquoise.

Détente et lâcher-prise assurés !

Deux atouts supplémentaires œuvrent

à rendre le lieu inoubliable : la décoration

des 46 chambres et suites imaginée par

l’architecte d’intérieur Sybille de Margerie,

ainsi que la cuisine du chef étoilé Guy

Martin. Ce petit côté « chic parisien »

apporte un je-ne-sais-quoi qui ajoute

encore au charme de l’hôtel et est

totalement assumé : les numéros

de chambres, le nom des restaurants,

les soins au spa sans oublier la signature

musicale, tout est en français pour le plus

grand plaisir de la clientèle internationale !

Les chambres vue mer sont spacieuses,

dotées d’une incroyable hauteur sous

plafond et décorées dans des tons neutres

subtilement relevés par quelques touches

de couleurs empruntées à la nature

environnante telles que le bleu de la mer

ou le vert anis des palmiers. Les chambres

sont ergonomiques et bien équipées

(machine Nespresso, bouilloire, large

choix de thés de la marque Kusmi Tea,

produits salle de bain Hermès, large choix

de boissons non alcoolisées à discrétion

Le Barthelemy Hotel & Spa © Olivier Leroi.


E S C A LE S ES T IV A L ES • P ETITE S A N T I LL E S 49 D É S I R S D E VOYAGE S

dans le mini–bar). La literie est

impeccable, la douche à l’italienne

immense, tout comme la terrasse qui offre

grâce à la présence d’écrans déroulants

invisibles une intimité totale sans jamais

gâcher la vue imprenable sur l’océan. Que

demander de plus ? Chaque détail a été

pensé afin de rendre la chambre la plus

accueillante possible. Et c’est réussi, on y

trouve rapidement ses marques ! A noter,

les chambres côté jardin ne sont pas en

reste et bénéficient pour leur part d’une

très agréable vue sur le Morne Vitet ainsi

que d’une ambiance déco plus terrestre

dans les tons rougeoyants. A tout cela

s’ajoute un spa, parfaitement intégré

à l’hôtel, et dont les soins La Mer invitent

à la détente la plus totale. Deux cabines

simples complétées par deux cabines

doubles, à l’ambiance feutrée

et au plafond figurant un ciel étoilé, sont

les garantes d’une évasion du corps et

de l’esprit. Un nail bar proposant les vernis

bio Kure Bazaar et une salle de gym ultraéquipée

viennent compléter l’ensemble.

L’île de Saint-Barthélemy, plus connue

sous le nom de Saint-Barth, doit

sa notoriété à sa nature préservée et à

ses eaux cristallines mais aussi à son offre

touristique exclusivement tournée vers

une clientèle haut de gamme lui évitant

ainsi un tourisme de masse qui en aurait

terni la quiétude ! Ici, les prix des terrains

sont élevés et l’accès aérien

parcimonieux : seuls 300 000 touristes

ont le privilège d’y séjourner chaque

année. Les Saints-Barths veillent au grain.

Il en découle une sensation de bout

du monde propice à la détente !

Les 24 km 2 de l’île se bouclent en à peine

une demi-journée mais valent le détour.

Géraldine de « L’esprit de Saint –Barth »,

native de l’île et experte locale, se fera

un plaisir de vous guider sur ses routes

sinueuses et agrémentera chaque stop

de petites anecdotes pittoresques. A voir

parmi les plages les plus réputées :

Gouverneur, Flamand, Salines et Shell

Beach dont le sable, comme son nom

l’indique, est constitué de coquillages.

Autre possibilité, faire le tour de l’île mais

en catamaran cette fois grâce à Miguel

et les matelots de « Saint-Barth Sailor ».

Vue de la mer, l’île semble quasi inhabitée :

impressionnant !

Enfin, ne pas oublier de faire une virée

shopping à Gustavia et d’y siroter

un cocktail – les meilleurs de l’île sont

au Bonito – avant d’assister au dînerspectacle

ultra branché du Ti Saint Barth,

véritable institution de l’île !

CARNET DE ROUTE

Y aller

AIR FRANCE

La compagnie propose des vols pour Saint-

Barth avec escale à Saint-Martin ou

à Pointe-à-Pitre. Vols en classe économie

à partir de 740 € aller-retour.

Réservations : www.airfrance.fr

Dans de beaux draps

LE BARTHÉLÉMY

L’hôtel propose de nombreuses offres sur son

site Internet selon les périodes de réservation.

Chambres de catégorie Le Bath Jardin avec

petit-déjeuner à partir de 670 € la nuit pour

deux personnes, Ocean Junior Suite à partir

de 1 215 €. Offre du moment : pour chaque

réservation, voucher de 100 € à dépenser

au sein de l’hôtel.

Réservations : www.lebarthelemyhotel.com


© Office du Tourisme des Seychelles.


N O U VE L LE S ES C A P A D E S • C A N A D A 51 D É S I R S D E VOYAGE S

Canada

L ’ O N T A R I O E N M O D E E S T I V A L

P a r H é l è n e V i l l a t a

© Catamarans Canada.


N O U VE L LE S ES C A P A D E S • C A N A D A 52 D É S I R S D E VOYAGE S

Cœur vibrant d’un pays

immense, l’Ontario réserve

mille et une surprises, entre

nature et culture. Côté villes,

Toronto la cosmopolite et

Ottawa, la capitale fédérale où

il fait bon vivre. Côté nature,

des chutes célébrissimes,

des îles à profusion, des parcs

et les merveilles de la baie

georgienne.

Ottawa, Musée Histoire Parlement © Ottawa Tourism.

www.ontariotravel.net

OTTAWA

fête les 150 ans du Canada

A l’occasion du 150 ème anniversaire de la Confédération Canadienne, l’année 2017 est festive dans tout

le pays et particulièrement à Ottawa, une capitale à taille humaine où tout le monde parle français

et anglais. L’équipe d’Ottawa 2017, aux manettes de cette programmation folle, a déployé toute son

imagination pour offrir une multitude d’évènements avant-gardistes et généreux. L’art, la musique

et la gastronomie descendent dans les rues, les musées et festivals offrent des programmations

spéciales et chacun (habitants, organismes caritatifs, universités, ambassades et monde des affaires) a été

sollicité pour révéler le formidable potentiel d’une ville beaucoup moins traditionnelle qu’elle n’en a l’air.

Quelques exemples… Le 27 août, une immense table sera dressée au centre-ville pour un banquet de 1 000

personnes servi par les meilleurs chefs canadiens. Jusqu’à mi-septembre, 300 000 personnes sont

attendues dans les souterrains du futur métro pour une expérience multimédia époustouflante. Tout l’été,

le festival de musique en plein air YOWttawa accueillera des artistes nationaux et internationaux de haut

vol et la beauté des Chutes Chaudières sera révélée par un spectacle son et lumières. Du 3 au 27 août,

le Cirque du Soleil dévoilera son nouveau spectacle Volta Zibi. Les nombreux musées de la ville révèleront

leurs nouveautés : des salles d’art canadien et autochtone au musée des Beaux-Arts, une galerie sur

l’Arctique au musée de la Nature et un espace sur l’histoire canadienne au musée de l’Histoire. L’occasion

de (re)découvrir une formidable capitale à seulement 2 heures de route de Montréal.

Toute la programmation sur www.ottawa2017.ca

Ottawa, étoile du matin © Musee Canadien Histoire.


N O U V EL LE S ES C A P A D E S • C A N A D A 53 D É S I R S D E VOYAGE S

L’ARCHIPEL DES MILLE-ÎLES

Au fil de l’eau

A l’origine une chaîne de montagnes engloutie par le fleuve Saint-Laurent, l’archipel

des Mille-Iles est une frontière naturelle entre le Canada et les Etats-Unis. Il compte très

exactement 1 865 îles. Certaines sont des confettis abritant quelques oiseaux, sur d’autres

se dresse une maisonnette en bois tandis que Wolfe Island, la plus vaste, dépasse

les 100 km 2 . Toutes remplissent deux critères : une superficie supérieure à 1m 2

et la présence d’au moins un arbre ou un buisson. Vu du ciel, cet archipel verdoyant posé sur

des eaux bleu marine, sorte de baie d’Along canadienne, est une merveille. La compagnie

Rockport Cruises propose des excursions à la journée, une navigation entre les îles

qui permet d’observer la faune et la flore remarquables de la région. Sur l’île Heart, muni

de son passeport (l’île est dans les eaux américaines), on peut visiter le château médiéval

de Boldt, cadeau inachevé d’un milliardaire à son épouse prématurément décédée.

www.ontariotravel.net

Archipel des 1000 iles, château de Boldt © Ontario Tourism.


N O U VE L LE S ES C A P A D E S • C A N A D A 54 D É S I R S D E VOYAGE S

LA REGION DE NIAGARA

www.ontariotravel.net

Spectaculaires chutes

Totalement incontournables, les chutes

du Niagara attirent chaque année

12 millions de visiteurs. Les lieux sont

très fréquentés mais embarquer à bord

du ferry Hornblower de la compagnie

Niagara Cruises et s’avancer au plus

près des chutes dans un vacarme

assourdissant et un nuage d’embruns

reste une expérience extraordinaire.

Merveilleuses également, les croisières

nocturnes avec feux d’artifice ! Pour

parfaire l’expérience, on s’offre un dîner

ou une nuit avec vue, que de nombreux

établissements proposent. Pour un

point de vue inédit sur les célébrissimes

chutes et une bonne dose d’adrénaline,

on teste la nouvelle attraction,

une descente en tyrolienne à 60 mètres

de haut, accessible dès l’âge de 7 ans.

Informations et réservations :

www.wildplay.com

De la vigne à la cave

Parce que les chutes ne sont qu’un

des nombreux atouts de la région, il est

intéressant de s’y attarder quelques jours

pour un circuit dans les vignobles. Avec

une formation géologique particulière,

des précipitations régulières et des gelées

tardives, la région de Niagara possède

un microclimat parfait pour la viticulture,

comparable à celui de la Bourgogne.

Le Greatest Winery Tour, organisé par

le domaine Peller Estates Winery, permet de

découvrir l’histoire palpitante de la famille

Peller et des vins du terroir, de faire un tour

dans les vignobles et de déguster un vin

de glace maintes fois primé dans une cave

conçue comme un igloo : la température y

avoisine les -10°C mais les parkas sont

fournies. Une belle expérience à compléter

d’un déjeuner ou d’un dîner au restaurant

de la propriété où le chef Jason Parsons

et l’œnologue Katie Dickieson concoctent

de délicieux accords mets/vins. Informations

et réservations : www.peller.com

Vin Peller Estate, région de Niagara © Ontario Tourism. © Wild Play, Niagara. Niagara © Joey Panetta.


N O U V EL LE S ES C A P A D E S • C A N A D A 55 D É S I R S D E VOYAGE S

TORONTO

la cosmopolite

Sur la rive nord du lac Ontario, Toronto est la plus grande ville du pays et une des cités les plus

multiculturelles du monde. En amérindien, Toronto signifie d’ailleurs lieu de rencontre. Pendant deux siècles,

elle a accueilli des vagues d'immigration venues du monde entier. Aujourd’hui, la municipalité diffuse

ses informations en 30 langues et les habitants en parlent 140. Pour se plonger dans ce melting-pot,

on flâne dans le quartier multi-ethnique de Kensington Market. Friperies, librairies d’occasion, petites

boutiques, restaurants exotiques à prix doux… l’ambiance y est toujours animée. Dans Distillery District,

quartier historique dédié aux arts et à la culture, un spectacle, un festival ou une animation est programmé

quasiment chaque jour en été. La compagnie Go Tours y organise des visites guidées en segway

(www.gotourscanada.com). Pour découvrir la ville autrement, le circuit d’une journée Old Toronto Beer

prévoit des visites de différents coins de la ville, des dégustations dans quatre brasseries artisanales

et un dîner de charcuteries (à partir de 149 $ par personne tout compris). Pour la version bière/chocolat,

comptez 2 h 30 et 64 $ (www.beerloverstour.com). Côté culture, la nouvelle exposition du musée Royal

de l’Ontario dévoile comment les Amérindiens s’expriment à travers l’art. L’exposition Les Anishinabes : Art

et pouvoir reconstitue leur évolution artistique au fil des siècles, influencée par leurs relations avec

d’autres autochtones et avec les Européens. Pour une vue incroyable sur la ville, la tour CN est un must :

de jour comme de nuit, le panorama y est spectaculaire grâce aux parois entièrement vitrées

et le restaurant 360 permet de prolonger le spectacle en se régalant d’une cuisine canadienne inventive.

www.ontariotravel.net

Harbourfront Canoe and Kayak, Toronto Islands © GohIromoto lac Ontario.

En haut. Toronto skyline, lac Ontario © Ontario Tourism.

Ci-dessus. Toronto la nuit © Ontario Tourism.


N O U VE L LE S ES C A P A D E S • C A N A D A 56 D É S I R S D E VOYAGE S

BAIE GEORGIENNE,

LA NATURE ÀL’ETAT PUR

La baie

géorgienne

Surnommée le sixième Grand

Lac, la baie géorgienne compte

plus de 30 000 îles et 2 000 km

de rivages ponctués de phares.

Ses splendides paysages ont

inspiré les plus grands peintres

canadiens. Des pins courbés se

dressent au sommet de falaises

majestueuses et les plages

de sable sont baignées par

des eaux limpides.

Tobermory

Réputé pour ses couchers

de soleil fabuleux, le minuscule

village de Tobermory se

concentre autour du port, très

animé en été. Le Sentier Bruce,

la plus ancienne et la plus longue

piste du Canada, offre

des panoramas spectaculaires

sur la baie et des dizaines

de falaises et de grottes

à explorer. Ce sentier fournit le

seul accès public à l’escarpement

du Niagara, une crête sculptée

par les glaciers. Long de plus

de 800 km, il est accessible en

de nombreux points pour

des balades dans le Parc National

de la Péninsule Bruce

aux alentours de Tobermory.

Midland

Au Sud de la baie, Midland est

une ville dont l’histoire se lit sur

les murs : d’immenses fresques

recensent les évènements

historiques et relatent la vie

quotidienne d’antan. Peuplée

d’abord par le peuple Huron-

Wendat, la région fut évangélisée

par des missionnaires français

jésuites. Le fort de Sainte-Marieau-Pays-des-Hurons

fut

le premier foyer de peuplement

européen de l’Ontario.

Construit par les missionnaires

pour se protéger des attaques

iroquoises, il a été reconverti en

une attraction touristique

d’envergure qui plonge le visiteur

au cœur du XVII e siècle.

www.ontariotravel.net

Blue Mountain © Jeff Speed Baie Géorgienne.

Blue Mountains

Toujours sur la côte Sud, Blue Mountains comprend la ville

lacustre de Collingwood et le village piéton très animé

de Blue Mountain. Toute l’année, évènements culturels et

festivals se succèdent, dont l’amusant concours de sosies

d’Elvis du 3 au 6 août. C’est aussi un formidable terrain

de jeux pour les loisirs de plein air : vélo ou randonnée

sur les sentiers, baignade et kayak dans la baie. En

téléchargeant la carte du circuit Apple Pie Trail, on obtient

les meilleures adresses gourmandes autour de la pomme.

Baie Géorgienne, Tobermory © Ontario Tourism.


N O U V EL LE S ES C A P A D E S • C A N A D A 57 D É S I R S D E VOYAGE S

Parc Provincial Algonquin © Rob Stimpson.

En haut. Flowerpot Island © Briand Baie Géorgienne.

En bas. Île Manitoulin, culture aborigène © Ontario Tourism Baie Géorgienne.

Flowerpot Island

Dans le parc marin national

Fathom Five, Flowerpot Island

doit son nom aux formations

rocheuses érodées évoquant des

pots de fleurs. Deux compagnies

de bateaux desservent l’île. Il est

merveilleux d’y passer la journée,

entre randonnées, visite

de la maison du gardien du phare,

pique-nique et baignade.

Au retour, on se laisse conter

sur le bateau les histoires

des épaves échouées,

parfaitement visibles dans

les eaux translucides.

L’île Manitoulin

Fermant la baie géorgienne, l’île

Manitoulin a quelque chose

de magique : immense, parsemée

de dizaines de lacs, elle offre

des paysages d’une beauté

grandiose qui inspirent

les artistes résidant sur l’île.

L’idéal est de prendre le ferry à

Tobermory puis de circuler en

voiture. La culture autochtone est

très vivace et la Fondation Ojibwe

est un bon point de départ pour

la découvrir à travers

des expositions fréquemment

renouvelées. Le Great Spirit

Circle Trail, créé par

les communautés aborigènes,

organise d’intéressants circuits

sportifs et culturels pour s’initier

au canoë ou fabriquer des

attrape-rêves. En été et au début

de l’automne, chaque tribu

organise son pow-wow, une fête

mêlant danses, percussions

et jeux traditionnels. L’île est

également prisée pour la pratique

de la voile et la pêche au saumon

et à la truite. Plusieurs sentiers

mènent aux chutes Bridal Veil

et à l’impressionnante falaise

Cup & Saucer.

Le Parc provincial

Algonquin

A l’Est de l’Ontario, le Parc provincial

Algonquin est le sanctuaire

des animaux sauvages (ours noirs,

loups, élans, castors) au cœur d’une

nature préservée et aménagée.

Ce parc se découvre à pied, à vélo

le long d’une voie de chemin de fer

désaffectée et surtout en canoë pour

explorer les grottes formées par les

vagues du lac Algonquin à l’époque

postglaciaire. La compagnie

Algonquin Outfitters propose

des excursions guidées de plusieurs

jours à pied ou en canoë

(algonquinoutfitters.com). Nichée

entre lacs et forêts, Huntsville

propose d’agréables hébergements

avec vue sur le lac à l’Hidden Valley

Resort ou au Petit Dormeur, une

somptueuse demeure coloniale.

© Null Paysage.

Le Parc provincial

de Killarney

Joyau des parcs de l’Ontario, c’est une destination

réputée pour la pratique du canoë, du kayak et pour

la marche. Les sentiers Cranberry Bog et Granite

Ridge sont assez faciles tandis que La Cloche

Silhouette Trail, un sentier escarpé où forêts

et falaises se succèdent, est réservé

aux randonneurs expérimentés. A l'entrée du chenal

North, le pittoresque village de Killarney fondé

en 1820 comme poste de traite des fourrures est

un agréable camp de base pour explorer le parc. On

peut séjourner dans une douillette cabane en bois

au Killarney Mountain Lodge, qui organise aussi des

randonnées, des ateliers photo, des croisières dans

la baie et des activités nature pour les enfants.


N O U VE L LE S ES C A P A D E S • C A N A D A 58 D É S I R S D E VOYAGE S

CARNET DE ROUTE

Trois beaux séjours à la découverte de l’Ontario

avec trois tour-opérateurs spécialisés dans le Canada

Le voyagiste organise un très beau circuit

L’autotour de Terre Canada est

Le voyagiste vous emmène à la découverte

en Ontario, à la découverte des sites naturels

un combiné alliant culture et nature.

des merveilles naturelles du Canada,

les plus beaux et les plus préservés

Découvrez Toronto et Niagara, des villes

des paysages spectaculaires de l’Est

du Canada. Faites le plein d’oxygène, partez

dynamiques et cosmopolites. Immergez-vous

et du Nord de l’Ontario aux villes historiques

à la découverte des lacs, rivières et forêts

dans les forêts luxuriantes du Parc Algonquin

du Sud-Est viticole. De Haliburton Highlands

à perte de vue, rencontrez les élans

et de Parry Sound et tombez sous le charme

à Muskoka, découvrez les centaines de lacs

et les ours canadiens, baignez-vous dans

de la culture amérindienne sur l’île

entourés de forêts primaires à perte de vue

les eaux turquoises de la baie géorgienne.

de Manitoulin, dans la Baie Géorgienne.

sur les sentiers de randonnée sillonnant

Amoureux du Canada, ce voyage est fait pour

16 jours/14 nuits à partir de 1 750 €

les parcs provinciaux. 14 jours/12 nuits

vous ! 16 jours/14 nuits à partir de 2 285 €.

par personne.

à partir de 2 195 € par personne.

Cercle des Vacances, voyages sur mesure

Terre Canada

Désir de Canada

31, avenue de l’Opéra - 75001 Paris

Tél. : + 33 1 40 15 15 05

www.vacancescanada.com

2, rue de Boissy - 95320 Saint-Leu-la-Forêt

Tél. : + 33 1 34 18 18 18

19, rue du Moulin - 44000 Nantes

Tél. : + 33 2 85 52 42 52

Courriel : info@terrecanada.com

3, rue Cassette - 75006 Paris

Tél. : + 33 1 53 63 13 43

www.desirdecanada.com

© Ontario Tourism.

www.terrecanada.com


Désirs de Voyages

ABO nne

MENT

Abonnez-vous A désirs de voyAges

1 An 6 numéros 27,50 € AU LIEU DE 33,00 €

2 Ans 12 numéros 55,00 € AU LIEU DE 66,00 €

oui, je souhaite recevoir désirs de voyages chez moi à partir du n°62

1 AN (6 NUMÉROS) À 27,50 € POUR LA FRANCE AU LIEU DE 33,00 €*, SOIT 1 NUMÉRO GRATUIT.

2 ANS (12 NUMÉROS) À 55,00 € POUR LA FRANCE AU LIEU DE 66,00 €*, SOIT 2 NUMÉROS GRATUITS.

Offre valable jusqu’au 31/12/2017 en France métropolitaine seulement.

Pour l’abonnement aux DOM-TOM et à l’étranger, nous consulter.

* PRIX DE VENTE AU NUMÉRO

Nom ………………............……………......................................………...…....…… Prénom ........…...….............…...…........................……...…....….

E-mail ...……………………............……..............................................................................................................................................................................

Adresse ………………............……………...………...…....………………...................................................................................……......……………...………

………………............……………...………...................................................................................................…....……………………............………...………...…........

Paiement joint par :

Chèque bancaire

ou postal à l’ordre de :

Éditions d’Ailleurs

Signature obligatoire

Code Postal

Tél. fixe

Ville ...……………………............……........…..…….......………...…..................................................

Mobile

Mentions confidentielles et facultatives

Profession ...……………………............….....................................…....................

Âge ...….............................................…………………......…….

Hobby ...……………………............……..............................................................................................................................................................................

Renvoyer ce bulletin ou une photocopie sous enveloppe affranchie à :

Éditions d’Ailleurs, DÉSIRS DE VOYAGES, Service abonnement, 10 Boulevard Poissonnière 75009 Paris.

Abonnez-vous aussi par téléphone au 01 47 70 73 41 - Email : contact@editionsdailleurs.com

Conformément à la loi Informatique et Libertés du 06 janvier 1978,

vous disposez d’un droit d’accès rectificatif aux informations vous concernant.


N o u ve l le s es c a P a d e s • o c é a N iN d ie N 60 d é s i r s d e voyage s

Redécouvrir

Les Seychelles

La destination paradisiaque promeut un tourisme

respectueux de l’environnement

Par Nicolas Jan


N o u v el le s es c a P a d e s • o c é a N iN d ie N 61 d é s i r s d e voyage s

Page de gauche et page de droite © Office du Tourisme des Seychelles.

Iles de Rêve

Les Seychelles s’attachent à préserver ce chapelet d’îles formant autant de jardins d’éden découverts par

les premiers navigateurs sur la route des Indes. Ces îles granitiques les plus anciennes de la planète ne

furent colonisées qu’au XVIII e siècle, protégeant ainsi naturellement un environnement devenu l’un

des premiers arguments du voyage dans ce pays. Depuis une trentaine d’années, cet archipel aux 115 îles

a classé près de 50 % de son territoire en réserves naturelles, préservant une faune et une flore

exceptionnelles. On parle des Seychelles comme des « Galápagos de l’Océan Indien ». Ces îles sont

étudiées avec passion par des chercheurs, des ONG et des amoureux de la nature qui travaillent

au quotidien à la préservation des écosystèmes insulaires, la réintroduction d’espèces en voie

de disparition et l’éradication des nombreux prédateurs introduits par l’homme au cours des deux

derniers siècles. De la capitale Mahé, il faut plus de trois jours de navigation pour atteindre Aldabra. Plus

grand atoll corallien au monde, Aldabra fonctionne en autonomie depuis la dernière montée des eaux,

il y a 125 000 ans. C’est un peu l’image de ce à quoi ressemblait le monde avant l’homme, un écosystème

témoin d’une lointaine époque. L’accès à ces lieux exceptionnels est très protégé et soumis à

des autorisations. Outre cette croisière exceptionnelle, les Seychelles se découvrent plus simplement

en navigant d’une île à l’autre en catamaran, l’assurance d’accéder aux criques les plus sauvages.


N o u ve l le s es c a P a d e s • o c é a N iN d ie N 62 d é s i r s d e voyage s

Le Six Senses

Zil Pasyon,

nouvelle

destination chic

le nouvel opus du groupe

six senses est situé sur l’île

de Félicité au large

de la digue, l’une des plus

sauvages de l’archipel

des seychelles. l’hôtel

propose une trentaine

de villas exceptionnelles et

une poignée de résidences

privées. l’île granitique est

totalement protégée,

exclusive, recouverte

d’une sublime forêt

tropicale.

villas à partir de 1 520 € la

nuit pour deux personnes.

www.sixsenses.com

Explorer

un archipel exceptionnel

Chaque île attire les amoureux d’une nature protégée, de plages paradisiaques préservées de toute

construction et de sites exceptionnels comme la Vallée de Mai à Praslin. Les trois îles principales

des Seychelles (Mahé, La Digue et Praslin) cachent un chapelet unique de destinations paradisiaques

à découvrir au gré des parcs naturels ou des sites d’observation ornithologique. L’île de Bird, comme

son nom l’indique, est réputée dans le monde entier pour ses oiseaux. Entre mai et septembre,

de nombreuses espèces viennent pondre sur l’île ; la faible présence humaine a encouragé les oiseaux

à coloniser les différents sites de l’île. On peut y voir les célèbres pailles en queue, des cardinaux rouge

ou encore des frégates, des tourterelles coco et des sternes. Bird est également un site parfait pour aller

à la rencontre des tortues géantes qui ont fait la réputation des Seychelles. Le pays est également

mondialement connu pour le classement de ses plages dans le top 3 des plus belles du monde. Outre

la célèbre Anse Lazio sur l’île de Praslin, il ne faut pas manquer Source d’Argent sur l’île de la Digue. Toute

l’île séduit ses visiteurs pour son charme particulier, on n’y circule qu’à vélo, très loin de la fureur

du monde. Il est relativement facile de passer d’une île à l’autre, de Mahé des navettes partent chaque

jour vers les différentes îles. Il faut moins de deux heures par exemple pour atteindre La Digue de Mahé.

Avant de repartir, il ne faut pas manquer la pittoresque capitale Victoria sur l’île de Mahé pour

son marché, ses jolis jardins ou son festival Kreol qui a lieu chaque année courant octobre.

Page de gauche © Office du Tourisme des Seychelles.

Page de droite © Le Six Senses Zil Pasyon.


N o u v el le s es c a P a d e s • o c é a N iN d ie N 63 d é s i r s d e voyage s

carNet

de route

Y aller

air seychelles

La compagnie dessert Mahé en vol

direct plusieurs fois par semaine

au départ de Paris CDG. D’autres

compagnies proposent

la destination, notamment Turkish

Airlines et Qatar Airways, qui ont

ouvert récemment des lignes pour

les Seychelles au départ de France

via leurs hubs respectifs. Ainsi que

Condor, Emirates, Ethiopian Airlines,

Etihad Airways...

Réservations :

www.airseychelles.com

Croisières

catamaraN mooriNgs

À partir de 872 € par jour, avec

skipper ajouter 140 € par jour

et une cabine dédiée sur le bateau.

Informations et réservations :

www.moorings.com

S’Informer

oFFice de tourisme

des seychelles

Un site Internet en français offre

la possibilité de préparer son voyage

et de recueillir toutes

les informations pratiques.

www.seychelles.travel


N o u ve l le s es c a P a d e s • e s P a g N e 64 d é s i r s d e voyage s

Gecko, le refuge

bien-être à Formentera

Yoga, design zen et gastronomie des Baléares

Par Jean-michel de alberti


N o u v el le s es c a P a d e s • e s P a g N e 65 d é s i r s d e voyage s

carNet

de route

Y aller

vueliNg

La compagnie à bas coûts d’Iberia propose

plusieurs vols par semaine au départ de Paris

Orly Sud pour Ibiza. Tarifs proposés avec

bagage à main à partir de 87 € l’aller-retour.

Des vols au départ de province avec Iberia sont

également proposés en haute saison. Toute

l’année, Vueling et Iberia proposent également

des vols via Barcelone au départ de Paris

et des principaux aéroports français.

Réservations : www.vueling.com

Page de gauche et page de droite © L’hôtel Gecko, Formentera.

Hôtel & Beach Club

Le Gecko, bien connu des amoureux de l’île de Formentera, a été le théâtre l’hiver

dernier d’une spectaculaire rénovation. L’architecte d’intérieur Antonio Obrador (basé

à Majorque) a totalement repensé les aménagements de l’établissement en imaginant

dans un esprit contemporain une demeure typique des Baléares. Le nombre réduit

de chambres, les espaces publics aménagés en salon offrent au Gecko les atouts

d’une grande maison de vacances, à la fois luxueuse et décontractée. Le Gecko fut

un temps une auberge de jeunesse. Il fait partie à présent des hôtels les plus élégants

des Baléares tout en ayant su conserver cet esprit relax, typique de Formentera. Posé

sur la mer, l’hôtel est au cœur de l’île, dans une enclave discrète loin des foules

estivales. Plus qu’un hôtel, le Gecko propose un véritable club de plage avec

un restaurant, une jolie piscine extérieure et de vastes jardins. Le yoga est à l’honneur

au sein du Gecko, un professeur particulier est à disposition des hôtes pour des cours

gratuits chaque matin. Des séances de méditation sont également organisées.

Les leçons sont ouvertes aux amateurs extérieurs à l’hôtel pour une participation

de quinze euros. L’hôtel a concocté avec succès des séjours dédiés entièrement au yoga.

Le programme s’étale sur quatre jours et trois nuits, avec deux cours quotidiens (matin

et soir), des menus bien-être dont un somptueux petit-déjeuner. Il ne faut pas manquer

les smoothies auxquels on ajoute de la spiruline, l’algue aux mille vertus. L’esprit yoga

est loin d’être synonyme de retraite ennuyeuse. Le Gecko demeure festif et animé

toute la saison. Cocktails et bossa nova sont au programme du Beach Club dans

la journée, chacun dessine son séjour selon ses envies du moment.

L’autre atout de l’hôtel se retrouve à table ! Le chef Juan Diego Craywinckel propose

une cuisine solidement méditerranéenne, inspirée du meilleur des Baléares.

Les gourmets ne manqueront pas son homard au riz noir. Pour un premier séjour

à Formentera, les hôtes peuvent faire confiance les yeux fermés aux équipes du Gecko.

Ils connaissent toutes les meilleures adresses, les restaurants et pâtisseries

à ne pas manquer et les bons plans shopping. L’île est petite mais garde quelques

pépites secrètes à découvrir grâce à leurs bons conseils.

ibiza FormeNtera

eN bateau

Plusieurs compagnies proposent la traversée

entre le port d’Ibiza et Formentera. Plus de

30 traversées par jour selon les compagnies.

Il faut compter 30 à 40 minutes de trajet. Tarif

à partir de 33 €.

Informations : www.directferries.fr

Dans de beaux draps

gecko beach club

L’hôtel propose des chambres avec petitdéjeuner

à partir de 260 € la nuit pour deux

personnes. Des chambres dotées de petites

piscines sont disponibles à partir de 383 €

la nuit tandis que les luxueuses Gecko

Sunrise sont proposées à partir de 486 €.

Réservations : www.geckobeachclub.com


N o u ve l le s es c a P a d e s • F r a N c e 66 d é s i r s d e voyage s

La renaissance

du Bailli de Suffren

Au cœur d’une baie préservée de la Côte d’Azur, l’hôtel du Rayol

Canadel s’offre une nouvelle jeunesse

Par Jean-michel de alberti

Le Rayol Canadel

La Riviera abrite un secret bien gardé, celui du Rayol Canadel où l’urbanisation touristique

à outrance, fléau des dernières décennies, ne semble pas avoir eu de prise. Au cœur de ces

deux villages formant une commune du département du Var, l’hôtel du Bailli de Suffren fut

érigé dans les années soixante. Le bâtiment moderne épouse la nature environnante sans

trop la dénaturer. L’établissement s’est offert cet hiver une totale rénovation des lieux sous

la houlette de l’architecte d’intérieur François Champsaur. La transformation est

spectaculaire, le Bailli de Suffren s’est paré d’une architecture intérieure contemporaine

très réussie. L’architecte a misé sur la lumière, la vue spectaculaire et le cirque de nature

environnant. Il a ouvert les espaces communs, notamment ceux du restaurant pour faire

entrer plus de lumière. Les terrasses de chaque chambre sont dotées de miroirs où se

reflètent les couleurs changeantes de la Méditerranée. Le mobilier coloré et géométrique

privilégie les matières naturelles, l’architecte d’intérieur est connu pour son refus d’utiliser

le plastique et autres dérivés synthétiques. Le Bailli de Suffren étonne par sa singularité,

ne ressemblant à aucun autre hôtel du golfe de Saint-Tropez. Il offre à la fois une vision

rétro de la Côte d’Azur, celle des années 50, et une vision moderne de l’hôtellerie de bord

de mer. L’ensemble des chambres a vue sur mer, les célèbres îles d’or de Port Cros,

Porquerolles et du Levant se dessinent au loin. Les eaux de la Méditerranée de cette baie

si protégée évoluent au cours d’une même journée du turquoise au vert scintillant. Le chef

venu des Alpes-Maritimes campe sur son voilier positionné dans la baie. Sa cuisine offre

le meilleur d’une gastronomie provençale et italienne. Il n’est pas rare de le croiser au petitdéjeuner

pour préparer les œufs frais du matin et s’entretenir avec les clients. Le Bailli

de Suffren fait partie de ces hôtels où l’on se retrouve chaque saison de génération

en génération. Ces familles ont redécouvert aux beaux jours leur hôtel totalement

transformé, seules la qualité et la chaleur du service n’ont pas changé. L’habillage moderne

semble avoir été plutôt bien accueilli tandis que l’hôtel devrait attirer de nouveaux

amateurs dans ce refuge luxueux à présent très tendance.

Visiter

le Domaine du Rayol,

Jardin

des Méditerranées

a cinq minutes de l’hôtel,

on découvre un lieu exceptionnel

et rare. le conservatoire du littoral

préserve ce jardin d’une vingtaine

d’hectares à flanc de colline

donnant sur la mer. le parcours est

totalement étonnant. loin

d’un jardin botanique ordonné,

le Jardin des méditerranées nous

invite à une exploration dans

une nature en totale liberté. Plus

de mille espèces venues du monde

entier ont été plantées, leur seul

lien étant celui de pouvoir s’épanouir

dans un climat méditerranéen.

il est conseillé de faire la visite

avec un des guides du domaine

pour identifier les plantes et arbres

de cet éden varois. un itinéraire

sous-marin complète ce parcours

de nature passionnant et fragile.

informations :

www.domainedurayol.or

Page de gauche et page de droite © Le Bailli de Suffren, Côte d’Azur.


carNet

de route

Y aller

air FraNce

La compagnie propose jusqu’à 7 vols

par jour entre Paris Orly-Ouest et

Toulon. Tarif Basic à partir de 100 €

l’aller retour, bagage en soute en

option, 140 € aller-retour modifiable

avec frais et bagage compris.

www.airfrance.fr

Dans de beaux draps

le bailli de suFFreN

L’hôtel dispose de chambres avec

vue sur la Méditerranée à partir de

200 € la nuit, petit-déjeuner compris

pour deux personnes. Les chambres

avec terrasse sont proposées

à partir de 350 € la nuit, la catégorie

Club avec balcon à partir de 380 €.

www.lebaillidesuffren.com


N O U VE L LE S ES C A P A D E S • M A R O C 68 D É S I R S D E VOYAGE S

Tamuda Bay,

nouvelle destination

du Maroc méditerranéen

Découvrir le Sofitel, explorer

les quartiers historiques de Tétouan

Par Jean-Michel de Alberti


N O U V EL LE S ES C A P A D E S • M A R O C 69 D É S I R S D E VOYAGE S

Les côtes méditerranéennes du

Maroc

La station balnéaire de Tamuda Bay, située à une heure de route de Tanger, s’ouvre peu à peu

aux voyageurs internationaux et vient d’inaugurer deux hôtels de grand luxe : le Banyan Tree

et le Sofitel. Ce dernier établissement de la collection haut de gamme du groupe Accor offre

une architecture intérieure contemporaine jouant avec les traditions marocaines. Le Sofitel

Tamuda Bay a été conçu par l’architecte d’origine libanaise Galal Mahmoud. Il a su dessiner

un hôtel très méditerranéen, coloré et inondé de lumière. « J’ai réinterprété, dans un langage

contemporain, les références culturelles du Nord du Maroc et je les ai intégrées au projet final.

Les couleurs du pays et notamment ce sublime contraste du bleu cobalt et du blanc ont été

une source d’inspiration fondamentale pour ce nouveau projet, » explique Galal Mahmoud.

Tamuda Bay est en train de réussir son pari de devenir une des nouvelles destinations estivales

au Maroc, la région avait cependant besoin de nouveaux hôtels offrant le meilleur

des tendances du moment. « Ayant fait le choix d’une approche résolument moderne pour

le Tamuda Bay, je me suis inspiré des artistes français du XX e siècle, dont la peinture a été

profondément marquée par leurs séjours marocains, notamment par les formes arrondies,

les pigments, les couleurs ou encore les objets du Maroc, » ajoute l’architecte.


N O U VE L LE S ES C A P A D E S • M A R O C 70 D É S I R S D E VOYAGE S

L’héritage culturel de

Tétouan

Architecture contemporaine

plages de rêve

L’hôtel se trouve au cœur de la station balnéaire, à deux pas du palais d’été

du roi du Maroc. Tamuda Bay bénéficie de sublimes plages de sables,

d’un climat très agréable l’été et l’automne, loin de la chaleur des grandes villes

comme Marrakech ou Casablanca. Le Sofitel offre une panoplie luxueuse

d’activités. Le sublime spa bénéficie d’une superbe piscine intérieure

et de vastes salles de soin. Côté plage, tous les sports nautiques sont

proposés. Un magnifique bassin extérieur offre une des vues les plus

remarquables de la région : on distingue au loin les montagnes du Rif, Capo

Negro ou encore les imposantes murailles de Ceuta, l’enclave espagnole

située à moins d’une heure de route. Au bord de l’eau, plusieurs villas

et bungalows sont disponibles tandis qu’une centaine de chambres et suites

sont proposées au cœur du bâtiment principal. Les chambres sont

ingénieusement conçues et dotées de très agréables terrasses. Un certain

esprit français porté par le groupe Sofitel est revendiqué par l’architecte :

« Cette union subtile et contemporaine de l’art de vivre à la française avec

la culture marocaine a été notre axe principal dans la décoration de chacun

des espaces intérieurs, » commente Galal Mahmoud. Côté gastronomie,

on retrouve ce jeu d’influences entre cuisine française, marocaine

et méditerranéenne. Petit plus pensé par le chef, le bar propose chaque jour

une jolie sélection de sushis.

Le Sofitel Tamuday Bay se situe à quelques

kilomètres de Tétouan. Il ne faut pas manquer

de visiter cette ville marocaine singulière

aux accents andalous. La médina conserve

une authenticité rare. Classée par l’Unesco

au patrimoine mondial, elle est considérée par

les historiens comme une des plus belles

médinas d’Afrique du Nord. Les remparts

de la vieille ville datent du XV e siècle.

Les maisons traditionnelles au cœur

de la médina sont admirablement conservées,

les propriétaires ont bénéficié de plusieurs

aides pour conserver ce patrimoine rare.

Les quartiers modernes témoignent

de la présence passée espagnole. De jolis

immeubles Art Déco, d’anciens cafés et cinémas

blancs immaculés dessinent le centre-ville.

Tétouan est également une ville de culture

contemporaine. Son école d’art est connue

mondialement, les étudiants viennent de tout

le Maroc pour y suivre un cycle d’études.

De nombreuses expositions témoignent

de la vivacité de la création au Maroc, tant dans

les arts plastiques que dans les autres

disciplines enseignées comme le dessin

de presse. Côté gastronomie, Tétouan est l’une

des villes les plus riches du Maroc, il ne faut pas

manquer la pastilla locale ou les pâtisseries

appréciées dans tout le pays.


CARNET

DE ROUTE

Y aller

ROYAL AIR MAROC

La compagnie propose plusieurs vols

directs par semaine entre Paris Orly Sud et

Tanger. A partir de 114 € aller-retour en tarif

Essential. Prix du bagage en soute à ajouter.

(Il faut compter 1 h 30 de transfert pour

atteindre Tamuda Bay et l’hôtel Sofitel.)

Réservations : www.royalairmaroc.com

TRANSAVIA

La compagnie à bas coûts du groupe Air

France KLM opère trois vols par semaine

pour Tanger. Vols à partir de 110 € allerretour,

prix du bagage en soute à ajouter.

www.transavia.com

Dans de beaux draps

SOFITEL TAMUDA BAY

L’hôtel propose des chambres pour deux

personnes à partir de 147 € en catégorie

Supérieure. Suite Junior avec vue sur

la Méditerranée à partir de 241 € pour

deux personnes, Suite Plage pour 400 €

et Villa Signature sur la plage avec deux

chambres à réserver à partir de 918 €.

Réservations : www.sofitel.com

S’informer

OFFICE NATIONAL

MAROCAIN DU TOURISME

Un site utile pour préparer ses vacances

dans la région de Tanger et de Tétouan.

www.visitmorocco.com/fr


© La Guitoune.


D ÉC O U VE R T E S • R É U N I O N 74 D É S I R S D E VOYAGE S

Le carnet secret

de Nathalie Cellier

à la Réunion

Par Hélène Villata

P R A T I Q U E

Retrouvez toutes les créations Songe-lab sur le

site Internet : http://songe-lab.com/fr/ et suivez

la marque et sa créatrice sur Instagram :

songe_lab_

Architecte d’intérieur dans une autre vie,

Nathalie Cellier a toujours secrètement rêvé

d’une ligne de vêtements composée de pièces

indémodables, portables à tout moment

de la journée. Son déménagement sur la belle

île de la Réunion est l’élément déclencheur :

quelques cours de couture plus tard (dont

certains dispensés par sa maman couturière),

Nathalie dessine ses premières pièces.

Songe-lab est né et aujourd’hui, Nathalie

connaît un joli succès et propose des pièces

élégantes et d’une qualité irréprochable,

exclusivement made in France. Chacune

de ses créations porte le nom d’un lieu de son

île de cœur (Salazie, Hellbourg, Takamaka…)

et la créatrice nous livre aujourd’hui ses

adresses et ses coups de cœur à la Réunion.


D ÉC O U VE R T E S • R É U N I O N 75 D É S I R S D E VOYAGE S

Bien-être

J’avoue ne pas y aller assez souvent

mais je recommande l’institut

Indriya pour le hammam,

la balnéothérapie, les massages

et les soins.

Indriya Spa et Beauté,

28 avenue Marcel Hoarau,

Sainte-Clotilde.

Un lieu avec vue

Tous ! Ici, mes yeux s’émerveillent à

chaque instant, je ne pourrais dire

lequel de ces magnifiques paysages

réunionnais a ma préférence.

Bouger

Je suis inscrite dans deux écoles

de danse formidables : KÒ Studio

propose de la danse classique

et moderne, des sessions de Pilates,

de la barre au sol… et Evidanse pour

la danse classique et moderne,

les cours de percussion, la danse

africaine.

KÒ Studio, 8 rue du Moulin

à Vent, Saint-Denis

Evidanse, rue du Stade,

Saint-Denis.

1

Le café du matin

A La Réunion, nous n’avons pas

de Starbucks mais nous avons

le Coffee Shop de Bourbon ! Je ne

suis jamais déçue par leurs

multiples déclinaisons de café.

27 rue Alexis de Villeneuve,

Saint-Denis.

L’heure de l’apéro

J’aime particulièrement

me retrouver entre amis au Carré

Cathédrale à Saint-Denis, un espace

piéton très animé et plus

particulièrement au café Edouard.

L’ambiance y est toujours agréable

et festive et souvent, des groupes

de musique viennent adoucir

le moment.

Café Edouard, 13 ruelle Edouard,

Saint-Denis.

Sortir

© La cour, L'Eperon, île Réunion. Pascal PONCHON, Collection 974.

J’aime les soirées sans fin au Carré

Cathédrale en plein cœur de Saint-

Denis et pour prolonger la nuit, je

vais danser à la discothèque le Mahé.

Le Mahé, 14 rue de l'Amiral Lacaze,

Saint-Denis.

Shopping 100 % local (1)

Installé dans une ancienne usine

sucrière, le Village artisanal

de l’Eperon regroupe tout l’artisanat

de La Réunion : bijoux, vêtements,

céramique, vitraux, poterie, déco,

jouets. J’aime la mixité de petites

boutiques et d’ateliers et l’endroit

est charmant, idéal pour la flânerie

et pour rencontrer les artisans.

http://village.artisanal.free.fr


D ÉC O U VE R T E S • R É U N I O N 76 D É S I R S D E VOYAGE S

Musées et culture

Nos sorties culturelles doivent

avant tout susciter l’intérêt

des enfants et pour cela,

l’observatoire des tortues marines

Kélonia est formidable. L’Aquarium

de Saint-Gilles, qui met en scène

la flore et la faune de l’Océan Indien

est un lieu fascinant ainsi que la Cité

du Volcan, qui plonge le visiteur

en immersion par de nombreux

procédés interactifs.

Kélonia, 46 rue du Général-de-

Gaulle, Saint-Leu.

Aquarium de la Réunion, Port de

Plaisance, Saint-Gilles-les-Bains.

La Cité du Volcan, Bourg Murat,

Plaine des Cafres.

S’échapper

un week-end

L’avantage de La Réunion,

c’est qu’il existe une multitude

d’endroits pour s’échapper

à deux pas de chez soi…

Pour se couper de tout

et revenir à l’essentiel, le village

de La Nouvelle dans le cirque

de Mafate a ma préférence.

Mes boutiques mode

Trois adresses incontournables

à la pointe de la mode pour le prêtà-porter

et les accessoires :

SO Boutique, Paula et Soline. Et le

camion itinérant Mode & Truck (1)

d’Anne Sophie qui parcourt toute

l’île avec sa sélection pointue

de vêtements et d’accessoires.

SO Boutique, 132 rue

Juliette Dodu, Saint-Denis

Paula, 93 avenue de Bourbon,

Saint-Gilles-les-Bains

Soline, 135 rue du Général de Gaulle,

Saint-Gilles-les-Bains

Mode & Truck http://modeandtruck.re

Cirque de Mafate © IRT, Emmanuel Virin.

1

© Mode&Truck.


D ÉC O U VE R T E S • R É U N I O N 77 D É S I R S D E VOYAGE S

Mes restaurants

coup de cœur

Pour se régaler de plats

typiquement créoles, le Gadiamb

est une référence, avec une cuisine

maison au feu de bois toujours

savoureuse. J’aime beaucoup

déjeuner ou dîner au restaurant

Ô bar : la carte variée (tartines,

cassolettes, plats de poisson) me

fait toujours envie. En bord de plage,

le Copacabana est un endroit

magique pour grignoter des tapas

au coucher du soleil.

Ô Bar, 32 rue Compagnie, Saint-Denis.

Le Copacabana, 20 rue

des Mouettes, La Saline-les-Bains.

Le Gadiamb, 104 rue Roland Garros,

Saint-Denis.

Mon plat préféré

et le meilleur endroit

pour le déguster

Mon mets favori n’est pas

typiquement réunionnais mais plutôt

lié au bord de mer : c’est le tartare !

De thon évidemment ! Celui du Métis

Café, avec frites maison, est délicieux

et la terrasse très agréable.

19 Mail de Rodrigues,

L'Ermitage-les-Bains.

Un hôtel

J’adore le Dina Morgabine

à La-Saline-les-Bains pour

sa décoration canon, l’hôtel Iloha

à Saint-Leu pour ses jolies piscines

et sa superbe vue sur la mer

et le LUX* à l’Ermitage pour

un séjour plus luxe justement.

Hôtel Dina Morgabine

www.dinamorgabine.com

Iloha Seawiew Hôtel www.iloha.fr

LUX* www.luxresorts.com

© Restaurant le Gadiamb.

Un endroit

dans la nature

Difficile de choisir tant La Réunion

recèle de lieux magnifiques. J’aime

particulièrement assister

au coucher du soleil sur l’océan

à la Pointe au Sel à Saint-Leu. Près

du volcan, la Plaine des Sables est

un endroit magique pour son

paysage lunaire ainsi que le Cap

Lahoussaye pour sa savane

aux multiples couleurs et son petit

bassin en contrebas.

Plaine des sables © IRT, frog 974 photographies.


D ÉC O U VE R T E S • R É U N I O N 78 D É S I R S D E VOYAGE S

LA RÉUNION S’EXPOSE

Par Hélène Villata

Musée Stella Matutina 2015. © Remy Ravon.

Stella © Studio Lumière.

le MUSÉE STELLA MATUTINA

Cétacé mystérieux

Aux confins de la poésie et de la science, l’exposition, réalisée

avec la participation de plus de 30 classes de l’île, dresse un

état des lieux des connaissances historiques et scientifiques

autour de la baleine à bosse dans le Sud de l’Océan Indien.

L’exposition répond aux questions liées à l’origine des baleines

à leur évolution, à leur environnement et à leur diversification.

L’histoire des relations entre l’homme et la baleine au fil

des siècles, avec un focus sur le Sud de l’Océan Indien, révèle

l’immense place des cétacés dans les cultures. Enfin, l’avenir

des baleines, symboles de la santé des océans, et notre

responsabilité éco-citoyenne vis-à-vis de ces espèces

menacées, constituera le point d’orgue en forme d’ouverture

de cette exposition interactive et destinée à tous les publics.

Visages de l’usine

Cétacées : à partir du 4 juillet 2017, aux horaires d’ouverture

du musée jusqu’au 1 er avril 2018. Visages de l’Usine : à partir

du 30 juin 2017, aux horaires d’ouverture du musée.

Entrée gratuite, tout public.

En complément de l’exposition, découvrez les œuvres des

scolaires disséminées dans les présentations permanentes

du musée, et approchez les baleines dans le film 3D Whales.

Informations pratiques

sur www.museesreunion.re

LE MADOI et L’EXTREME-ORIENT

Le second volet de l’exposition s’articule autour

des échanges et productions orientales issues de la Chine

et du Japon, à la fin du XVIII e et début du XIV e siècle mais aussi

à travers des productions menuisées illustrées par quelques

sièges emblématiques du talent de Georges Jacob et enfin

avec la présentation des éléments d’une chambre parée

de ses textiles en toile imprimée et de ses dentelles, mobilier

anciennement présent à Maison Rouge.

Beau comme l’Antique – 1750, 1815, Les données et regards

sur l’Extrême-Orient : Chine, Japon et Insulinde. Jusqu’au

31 mai 2018. Ouverture du mardi au dimanche.

17 A, ch. Maison Rouge Saint-Louis

Téléphone : +262 262 91 24 30. www.madoi.re

Madoi © Mickael Gresset.


D ÉC O U VE R T E S • R É U N I O N 79 D É S I R S D E VOYAGE S

© kelonia.

LA CITE DU VOLCAN

Artiste plasticienne aux multiples facettes, Aurellll expérimente

la pluridisciplinarité. Elle se nourrit de découvertes,

de rencontres et d'expériences vécues lors de voyages lui

apportant une ouverture d'esprit, une vision différente,

des échanges et des valeurs nécessaires a la création. L'artiste

se questionne sur l'existence et l'origine du vivant. Elle s'inspire

de son environnement, de la végétation, du lieu ou elle se trouve

lors de la création. Elle s'interroge aussi sur ce qui se passe

a l'intérieur des éléments. Elle explore l'anatomie humaine

et en fait des séries, grâce a l'image imprimée comme la gravure.

Elle développe le thème de la Cellule, faisant écho au monde

de l'imaginaire et de l'irréel. Cette « bio-inspiration » est basée

sur des études iconographiques. Puis elle représente

des cellules primitives, des créatures insolites et étonnantes,

une série d'illustrations de virus comme entités biologiques.

C'est une exploration géologique, biologique, organique

et anatomique relatant une découverte microscopique,

nous dévoilant des univers insoupçonnés, invisibles a l'œil nu.

Cité du Volcan : Exposition du 3 juillet au 30 septembre 2017

RN3 Bourg Murat 97418 Plaine des Cafres.

Tél. : 02 62 59 00 26.

https://museesreunion.re/laciteduvolcan

Musée la Cité du Volcan © IRT, Studio Lumière.

Kelonia 2026

Visions de lycéens

Pour clôturer le dixième anniversaire de Kélonia (l’Observatoire

des tortues marines), les lycéens en Communication graphique

et Marchandisage visuel du Lycée professionnel François

de Mahy ont eu carte blanche pour concevoir, réaliser

et scénographier une exposition présentant leur vision

de Kélonia en 2026. En mars 2016, à l’initiative de la direction de

Kélonia, un projet est proposé aux élèves du lycée professionnel

François de Mahy, Saint-Pierre : imaginer Kélonia dans le futur,

librement. Créé en 2006, Kélonia a commencé à fêter ses 10 ans

à partir de juillet 2016. Pour terminer les commémorations,

l’Observatoire des tortues marines pose à de jeunes

Réunionnais une question : et dans dix ans, quel avenir pour

Kélonia ? Les travaux de ces élèves tentent d’y répondre. Kélonia

en 2026... oui... mais peut-être plus loin encore ? Le lycee

professionnel Francois de Mahy est encadre par la rue Luc

Lorion et la rue Marius et Ary Leblond a Saint-Pierre. Il accueille

le plus gros effectif de l’ile en formation professionnelle :

1 340 eleves repartis sur 60 classes tertiaires et industrielles

et 13 sections. Diverses sections du lycée François de Mahy ont

participé au projet : arts appliqués, communication visuelle,

marchandisage visuel, production graphique, maths-sciences,

lettres-histoire-géographie, anglais. Les travaux ont été réalisés

au lycée au cours de l’année scolaire 2016-2017 et lors

d’un stage effectué à Kélonia par deux élèves. L’exposition a

ensuite été installée par des élèves en mai 2017.

Kelonia

Exposition jusqu’au 31 décembre 2017

46, rue du Général de Gaulle, Pointe des Châteaux,

97436 Saint-Leu. Téléphone : 0262 34 81 10

http://museesreunion.re/kelonia


D ÉC O U VE R T E S • R É U N I O N 80 D É S I R S D E VOYAGE S

Le Saint-Alexis

Hôtel & Spa

Le bonheur les pieds dans le sable

Par Hélène Villata

Hôtel historique et plus ancien établissement 4 étoiles

de l’île, le Saint-Alexis, qui porte le nom du navire qui conduisit

les premiers navigateurs français jusqu’à La Réunion, est établi

sur la plage de Boucan Canot. On découvre une architecture

originale, inspirée d’une cité lacustre et faisant la part belle

à l’eau et à la lumière : plusieurs arches et passerelles enjambent

la piscine, des bassins de nage et de détente font le tour

de l’hôtel et en épousent les contours et de multiples terrasses

s’insèrent au cœur d’une végétation luxuriante. Très attaché aux

valeurs de l’hôtellerie traditionnelle, ce bel établissement met

tout en œuvre pour que ses clients profitent en toute sérénité

de la beauté des lieux. Au spa, niché dans le jardin tropical,

on profite d’un massage aquatique dans le bassin sensoriel

extérieur et on s’offre un soin d’institut ou un modelage signé

Sothys. Réputée dans tout l’île, la table du Saint-Alexis met

à l’honneur les produits locaux nobles (foie gras de canard,

camaron, langouste) dans une cuisine gastronomique créative

alliant finesse et simplicité. Les 58 chambres, élégantes,

spacieuses et très lumineuses sont équipées de marbre,

de meubles en teck et en bois blond d’iroko. Les suites

et les chambres Luxe se sont offert un coup de frais et arborent

de nouveaux tissus pour un look plus épuré. La situation idéale

du Saint-Alexis permet de profiter de la superbe plage de sable

de Boucan Canot, une des rares à offrir une baignade en eau

profonde sécurisée par le filet anti-requins mis en place sur

une partie du littoral. L’eau claire est propice à l’observation

de la faune aquatique, foisonnante dans cette zone.


CARNET

DE ROUTE

Dans de beaux draps

LE SAINT-ALEXIS

HÔTEL & SPA

Chambre à partir de 170 € la nuit.

Jusqu’au 30 septembre 2017, pour

tout séjour de 7 nuits, le Saint-Alexis

offre une sortie en catamaran pour

observer les baleines.

44, rue du Boucan Canot,

97434 Saint-Gilles-les-Bains

Tél. : + 33 (0)2 62 24 42 04

www.hotelsaintalexis.com


D ÉC O U VE R T E S • T U R Q U I E 82 D É S I R S D E VOYAGE S

Nouvel opus LUX* à Bodrum

L’établissement s’est installé

au cœur d’une des plus belles baies de la région.

Par Nicolas Jan

LUX* vient d’ajouter à sa jolie collection

d’hôtels présents dans l’Océan Indien

(Maurice, Maldives et la Réunion)

et en Chine, une nouvelle étape

méditerranéenne à Bodrum. La station

balnéaire turque attire l’élite des groupes

hôteliers internationaux. Les côtes

de Bodrum offrent les plus beaux

paysages de cette Méditerranée orientale.

L’hôtel propose moins d’une centaine

de chambres, une poignée de résidences

privées et une majestueuse villa au bord

de l’eau. Toutes les chambres ont vue sur

la mer Egée. LUX* Bodrum apporte

une expérience inédite, un joli creuset

de compétences entre l’art de recevoir

propre à l’Océan Indien et les traditions

turques et méditerranéennes. Le concept

“Lighter & Brighter” du groupe hôtelier se

décline parfaitement à Bodrum avec une

palette d’activités bien-être et sportives,

différents concepts de gastronomie.

Les traditions culinaires turques sont

à l’honneur, les équipes de LUX* Bodrum

cultivent des liens étroits avec

les différents producteurs locaux,

pêcheurs et agriculteurs. La richesse de la

gastronomie de la région se retrouve dans

les menus proposés, le chef Baris Torcu a

notamment concocté pour le restaurant

Stella un « Moreish Meze » traditionnel

accompagné de son verre de raki. La carte

des vins s’est également enrichie

de la production locale avec des bouteilles

provenant des meilleurs vignerons d’Izmir

ou de Denizli. LUX* a conçu sa propre cave

sous l’appellation ScruCap avec l’aide

notamment de producteurs d’Afrique du

Sud soigneusement sélectionnés. Le club

Beach Rouge, célèbre à présent à l’île

Maurice pour son ambiance festive,

conserve son concept attrayant à Bodrum,

des DJ’s sont invités en fin de soirée.

Les couchers de soleil du Beach Rouge

sont dorénavant célèbres dans toute

la région pour leur ambiance.

Un amphithéâtre au bord de l’eau a été

créé pour savourer un moment de détente

et de calme. Il accueille le Cinéma

Paradiso, où il est possible de découvrir

le meilleur des films du moment sous

un joli ciel étoilé. L’hôtel est propice

à toutes les échappées, LUX* organise

de nombreuses excursions pour découvrir

entre autre les îles grecques

environnantes comme Patmos. La petite

ville de Bodrum est située non loin à vingt

minutes de l’hôtel, elle a su conserver

ses traditions maritimes, on découvre

de jolis gréements amarrés au port.


CARNET

DE ROUTE

Y aller

TURKISH AIRLINES

La compagnie membre de Star Alliance

(Lufthansa, United) propose des vols

pour Bodrum via Istanbul au départ

de Roissy Charles-de-Gaulle. Aucun vol

n’est proposé en direct au départ

de Paris. A partir de 240 € l’aller-retour

en classe économique.

Réservations : www.turkishairlines.com

PEGASUS AIRLINES

La compagnie à bas coût propose

des vols via Istanbul au départ de Paris

Orly et de plusieurs aéroports

de province pour Bodrum. Vol au départ

de Marseille pour Bodrum en tarif basic

à partir de 150 € l’aller-retour.

Réservations : www.flypgs.com

Dans de beaux draps

LUX* BODRUM

L’hôtel propose des chambres à partir

de 348 euros la nuit pour deux

personnes avec petit-déjeuner. Pour

un séjour de sept nuits, tarifs

à découvrir sur le site Internet à partir

de 212 euros pour deux personnes la nuit

en catégorie Sea Front.

Réservations : www.luxresorts.com


D ÉC O U VE R T E S • A S IE 84 D É S I R S D E VOYAGE S

Découvrir

la Chine en famille

De Beijing à la Muraille de Chine en passant

par Xi’An et les villes fortifiées

Par Agnès Pizzini


D ÉC O U VE R T E S • A S IE 85 D É S I R S D E VOYAGE S

Beijing est une ville

fascinante à visiter avec

des enfants. Outre les quartiers

historiques, la ville dévoile

de nombreux sites passionnants

donc un quartier arty installé

dans une ancienne base militaire.

On y découvre notamment l’UCCA,

centre artistique privé dédié

à l’art contemporain chinois.

Dès l’arrivée à Pékin, nous voici propulsés dans le bastion

de la civilisation chinoise et le centre politique où se façonne

l’avenir du pays. Aujourd’hui moteur économique et creuset

de la scène culturelle, la capitale du Nord a été une grande cité

impériale où l’histoire a laissé des empreintes profondes,

de Gengis Khan à Mao. Loin de la frénésie des mégalopoles

comme Shanghai ou Hong-Kong, la ville possède un extraordinaire

patrimoine architectural et a su préserver ses vieux quartiers

des Hutong dans lesquels règne une ambiance presque

villageoise. Pour une première rencontre avec la ville, la visite

du merveilleux temple du Ciel et son parc aux 4 000 cyprès est

idéale. Edifié en 1420, ce temple, chef-d’œuvre de l’architecture

chinoise, est construit d’après la conception confucéenne selon

laquelle le ciel est rond et la terre carrée. Dans le magnifique parc

aux arbres pluri-centenaires, les Pékinois jouent au ping-pong,

pratiquent le tai-chi ou dansent le tango au son de la musique

électro. C’est l’occasion d’un premier contact avec les Chinois,

les enfants sont un peu gênés d’être dévisagés puis finissent par

rougir d’être pris en photo, ou touchés pour les plus téméraires.

D’aplomb après une bonne nuit de sommeil, nous partons

à la découverte de la Cité Interdite. Immense, majestueuse, située

en plein cœur de la ville, la résidence des empereurs chinois a été

durant cinq siècles le centre politique de l’Empire du Milieu.

On imagine Pu Yi, le dernier Empereur de Bertolucci, si seul dans

cette cité de 72 hectares alors qu’il y a tant de monde ici

aujourd’hui. Presque aucun Occidental mais des milliers de Chinois

venus de tout le pays, Tibétains, Ouïgours, Mongols... Si la Chine

est peuplée à 94 % de Han, s’y ajoutent plus de cinquante

nationalités minoritaires. Nous traversons différents palais aux

noms évocateurs : le palais de l’Harmonie suprême, de la Pureté

céleste, de la Tranquillité terrestre… La tranquillité, nous

la trouvons dans la partie Nord-Est de la cité. Il faut payer pour y

accéder via le mur des Neuf Dragons mais nous sommes

désormais presque seuls et déambulons à travers

les appartements privés des concubines et les salles du palais

de la Longévité tranquille conçus par l’empereur Qianlong pour y

passer une retraite heureuse. Après la Chine impériale, il faut

plonger dans les Hutong, lacis inextricables de ruelles dont

l’origine remonte au XIII e siècle, émaillés de maisons basses

en briques ou en bois, où un mode de vie communautaire résiste

encore. Nous sautons dans un taxi si peu cher qu’il serait dommage

de s’en priver. L’astuce en Chine, où personne (ou presque) ne parle

anglais, est d’avoir toujours sur soi, l’adresse de sa destination

en idéogrammes chinois. Ici on trouve des échoppes avec toutes

sortes de choses à grignoter ainsi que des petites boutiques avec

des souvenirs sympas à ramener. Les enfants jettent leur dévolu

sur une gourde Totoro, star aussi en Chine, et un panda-Lego,

animal fétiche des Chinois.

Page de gauche. © TonyV3112, www.shutterstock.com

Page de droite en haut. © maoyunping, www.shutterstock.com

Ci-contre. © axz700, www.shutterstock.com


D ÉC O U VE R T E S • A S IE 86 D É S I R S D E VOYAGE S

Le Peninsula Beijing

Situé au centre de Pékin, à quelques pas de la Cité

Interdite et de la Place Tian’anmen, le Peninsula

Beijing a fait peau neuve. Pour sa renaissance,

le Peninsula s’est inspiré de la richesse culturelle

de la Chine, de son savoir-faire ancestral

et du dynamisme de la scène artistique chinoise

contemporaine. Il suffit de mettre un pied dans

le lobby de l’hôtel, vaste, sobre et design, pour se

rendre compte que l’audacieux pari est réussi.

C’est par le portique chinois, le pailou autrefois

réservé au passage des personnalités impériales,

que l’on pénètre dans l’établissement. Les colonnes

de marbre, l’onyx blanc et le sol gris confèrent

au lieu une ambiance de calme et de sérénité.

En collaboration avec le musée d’Art contemporain

de Pékin, l’établissement a intégré à sa décoration

une collection d’œuvres d’art, comme les deux

peintures à l’encre sur fond de bleu cobalt de cinq

mètres de haut placées de part et d’autre du grand

escalier de marbre. Dans le cadre de son

programme Art Residency, l’hôtel propose

également à des artistes de travailler en résidence

durant trois mois et de s’emparer d’une chambre.

Les œuvres ainsi créées sont ensuite exposées dans

la nouvelle galerie du 3 ème étage.

Page de droite. © Baiterek Media, www.shutterstock.com


CARNET

DE ROUTE

Y aller

AIR FRANCE

La compagnie propose jusqu’à deux vols

par jour pour Beijing au départ de Roissy

Charles-de-Gaulle. Pour les voyages

en famille, de nombreuses attentions sont

pour les plus petits : carnets de voyage,

steward magicien et trousses de jeu

au programme ! Vols à partir de 486 €

par personnes en classe économie,

1 693 € en Premium Economy.

www.airfrance.fr

Dans de beaux draps

PENINSULA BEIJING

L’hôtel de la prestigieuse collection

Peninsula propose des chambres

de catégorie Deluxe à partir de 279 € la nuit

pour deux personnes. Une chambre Loft sur

deux étages à partir de 350 € la nuit,

Executive Suite à partir de 505 € la nuit.

Plusieurs restaurants à découvrir, dont

Huang Ting pour ses spécialités cantonaises

ou The Jing pour une carte internationale

dans un décor évoquant les jardins chinois.

Réservations :

http://beijing.peninsula.com


D ÉC O U VE R T E S • M O N T EN EG R O 88 D É S I R S D E VOYAGE S

Sveti Stefan,

la saga adriatique d’Aman

Par Jean-Michel de Alberti

Le groupe Aman signait, il y a dix ans, la reprise du site

exceptionnel de Sveti Stefan, l’île mythique du Monténégro.

Le village de pêcheurs datant du XV e siècle a traversé les siècles

et les brûlures de l’histoire tout en conservant son

exceptionnelle beauté. Le savoir-faire d’Aman a permis d’écrire

une nouvelle page contemporaine de la légende séculaire de cet

étonnant village de pêcheurs, ayant abrité un temps des pirates

sillonnant la Méditerranée. L’architecte Jean Michel Gathy, à qui

l’on doit les plus beaux palaces de la planète, a été choisi pour

conduire la rénovation des lieux. Tout en délicatesse, il a su à

la fois préserver l’âme de ce village historique tout en dessinant

un hôtel profondément moderne dans ce fabuleux labyrinthe

de maisons et de petites églises. Sveti Stefan offre à ses hôtes

une expérience unique, celle de vivre dans un village préservé tout

en bénéficiant de tous les standards d’un palace international.

Chaque maison de pêcheurs propose une configuration

de chambre ou de suite différente, chaque demeure ayant été

préservée dans ses proportions d’époque. L’arrivée à Sveti Stefan

suit un joli protocole quasi royal ! Le personnel vous accueille

au pied de l’île forteresse avant de vous conduire à la réception

cachée dans une maison de pêcheurs. Après quelques formalités

usuelles, une visite des lieux s’impose, accompagnée d’un

des employés. Le dédale des chemins de pierre est enchanteur,

le village semble ne pas avoir bougé depuis des siècles. Au gré

d’une ruelle se découvre une petite chapelle, une piscine

spectaculaire plongeant sur la mer, un bouquet de maisons aux

murailles épaisses. Sur l’ancienne place du village se dressent

quelques tables où sont servis le petit-déjeuner et le déjeuner.

Les visiteurs sont vite gagnés par la sensation de calme absolu.

Les épaisses murailles protègent les hôtes des lieux de toute

interférence extérieure, le village aurait pu être un monastère

ou un couvent comme on en retrouve sur certaines îles

de Méditerranée. Dans un élan contraire, Sveti Stefan a toujours

célébré l’art de recevoir. Au temps de la Yougoslavie socialiste,

l’hôtel accueillait les icônes mondiales de l’époque comme

Elizabeth Taylor, Kirk Douglas ou Orson Welles. Non loin, sur une

plage en face, le maréchal Tito, maître tout puissant du pays, avait

pris possession de la Villa Milocer, devenue résidence officielle.

La villa a été ajoutée à l’offre hôtelière du groupe Aman. Milocer

est connue pour avoir été le lieu de villégiature des membres


Page de gauche et page de droite. Sveti Stefan, Monténégro © Aman.

D ÉC O U VE R T E S • M O N T EN EG R O 89 D É S I R S D E VOYAGE S


D ÉC O U VE R T E S • M O N T EN EG R O 90 D É S I R S D E VOYAGE S

Le spa des deux hôtels Aman

du Monténégro est posé sur

une des plus belles plages

du pays. Le pavillon offre

une piscine intérieure

et une éblouissante carte

de soins et massages inspirée

des meilleures traditions d’Asie.

Un village et une villa

royale devenus

deux hôtels Aman situés

sur l’une des belles côtes

du Monténégro

des familles princière serbes du temps du royaume

de Yougoslavie à la fin du XIX e siècle. La Villa Milocer offre

une expérience différente, celle d’une maison privée de rang royal

proposant une poignée de suites et un restaurant avec vue sur

une des plus belles baies de la Méditerranée. Le chemin entre

Sveti Stefan et la Villa Milocer est enchanteur entre les pins

maritimes et les roches surplombant une eau turquoise. Sur

une autre plage privée, non loin, Aman a doté ses deux hôtels

d’un sublime pavillon spa, l’un des plus exceptionnels en Europe

à la fois pour la qualité des soins proposés et pour le site

spectaculaire. La Villa Milocer est ouverte toute l’année tandis

que Sveti Stefan n’offre qu’une ouverture saisonnière

à ses clients, le privilège de séjourner sur l’île est donc un voyage

rare et précieux qui ne s’effectue que de mai à octobre. Les stars

du monde entier apprécient la discrétion absolue des lieux, il est

rare de croiser du monde dans le dédale des ruelles du village.

Chaque maison, chaque terrasse est protégée des regards

extérieurs. Le champion de tennis Novak Djokovic a d’ailleurs

choisi Stevi Stefan pour se marier en 2014. Ses forteresses

continuent d’abriter une élite mondiale de voyageurs exigeants.

L’Aman Sveti Stefan se vit sur un tempo totalement différent, loin

de toutes les expériences hôtelières classiques. Le séjour dessine

un art du voyage à la fois profondément classique dans

une noblesse du service devenue rare et dans la modernité

réjouissante d’une architecture qui a su magnifier chaque espace

de cette île magnétique.

Page de gauche et page de droite. Sveti Stefan, Monténégro © Aman.


D ÉC O U VE R T E S • M O N T EN EG R O 91 D É S I R S D E VOYAGE S

CARNET

DE ROUTE

Y aller

TRANSAVIA

La compagnie propose jusqu’au 1 er octobre

deux vols par semaine entre Paris Orly

et Tivat. A partir de 135 € l’aller-retour.

Tivat est situé à 45 minutes de route

de Sveti Stefan.

www.transavia.com

AIR SERBIA

La compagnie propose des vols toute

l’année via Belgrade pour Tivat à partir

de 186 € l’aller-retour.

www.airserbia.com

Dans de beaux draps

AMAN

L’hôtel Aman Sveti Stefan est ouvert

jusqu’au 19 octobre. Chambres à partir

de 827 € pour une catégorie Garden

View. La Villa Milocer est ouverte toute

l’année, chambres à partir de 827 € pour

une catégorie Garden View.

Réservations : www.aman.com

A voir, à faire

KOTOR

L’un des joyaux du Monténégro classé

au Patrimoine de l’Unesco pour la beauté

de ses villages et de ses paysages au bord

de l’eau. Excursion pour la journée

au départ de Sveti Stefan.

Office de Tourisme du Monténégro :

www.montenegro.travel


D ÉC O U VE R T E S • R U S S I E 92 D É S I R S D E VOYAGE S

L’épopée

du Metropol Hotel

Un palace historique retrouve

sa gloire d’antan au cœur de Moscou

Par Agnès Pizzini

Le Metropol, emblématique du style

Art Nouveau, a vécu plusieurs vies : hôtel

de luxe au début du XX e siècle, succursale

du Parti communiste pendant

la Révolution russe, lieu de villégiature

des stars internationales et appartement

communautaire pendant l’époque

communiste. Chargé de souvenirs, il est

désormais un des symboles de la culture

russe passée et moderne. L’hôtel est

situé au cœur de la capitale russe entre

la Place Rouge, le Kremlin et le célèbre

théâtre Bolchoï. C’est sans aucun doute

le plus légendaire hôtel de Moscou. Par

son histoire, son architecture, sa richesse

patrimoniale, la notoriété de ses hôtes,

cet établissement 5 étoiles propose

une expérience unique à ses visiteurs.

Inauguré en 1905, le Metropol a traversé

le XX e siècle. Propriétaires et clients s’y

sont succédés sans se ressembler.

Pourtant, l’hôtel a su garder son charme

et son âme avec son immense dôme

en verre teinté, son vaste hall et son

majestueux ascenseur, ses boiseries

et ses colonnes en marbre. Les 394

chambres dont 70 suites, aux styles

historiques variés, collectionnent

de véritables œuvres d’art et antiquités

des XVIII e et XIX e siècles.


D ÉC O U VE R T E S • R U S S IE 93 D É S I R S D E VOYAGE S

L’hôtel Metropol offre, au cœur

de Moscou, un superbe

témoignage architectural

de l’époque de l’Art Nouveau.

Le mythique hôtel a été bâti

entre 1899 et 1907, juste avant

la Révolution russe. Il est le

fruit du travail des architectes

William Walcot, Lev Kekushev,

Vladimir Shukhov ainsi que

des artistes Mikhail Vrubel,

Alexander Golovin et Nikolai

Andreev.

Imaginé par Savva Mamontov en 1890,

industriel passionné par les arts,

le Metropol a été conçu par les meilleurs

architectes, artistes et sculpteurs

du début du XX e siècle. Sa façade de style

Art Nouveau fait d’ailleurs partie

des incontournables de la ville : elle est

décorée de sculptures et fresques dont

la célèbre Princesse Lointaine,

reproduction en mosaïque d’une peinture

de Mikhail Vrubel, lequel s’était inspiré

d’une pièce d’Edmond de Rostand.

L’établissement abritait à l’origine

un théâtre, un hôtel, des galeries

et des restaurants. En 1918, après

la Révolution russe, les Bolchéviques

reprennent l’hôtel, y installent leurs

bureaux et font disparaître fresques

et peintures de femmes nues sous

des couches de papier-peint.

L’établissement, situé à deux pas du

siège du PC, devient le repaire des hautsfonctionnaires

communistes et le lieu de

réunion privilégié des cadres soviétiques.

En 1931, le Metropol retrouve son statut

d’hôtel prisé par les célèbres clients

étrangers. L’hôtel accueille Bertolt

Brecht, Sergei Prokofiev, Mao Tsé-toung,

Marcello Mastroianni, Marlène Dietrich,

John Steinbeck, Bernard Shaw, Pablo

Neruda, Golda Meir. Etonnamment,

à cette époque, l’élite culturelle partage

également ces lieux avec des Moscovites

plus modestes, qui logent, eux, dans

certaines chambres transformées

en appartements communautaires.

En 2012, l’établissement est vendu par

la mairie de Moscou au groupe Okhotny

Ryad Deluxe. Il est rafraîchi, les équipes

sont renouvelées, les chambres remises

aux normes et son patrimoine mis en

valeur. A cette occasion, on redécouvre

plusieurs trésors décoratifs

et architecturaux : la salle Boyard, avec

sa coupole de style russe médiévale,

ses murs rosés ornés de feuillages et

d’oiseaux de paradis, et toute une série

de salons dorés, ocres. Au détour d’un

couloir dans un salon privé, on trouve

même un canapé où tellement de chefs

d’Etat ont posé leur séant qu’il apporte

la gloire, dit-on, à ceux qui s’y installent.

Le petit-déjeuner dans le mythique

Metropol Hall, au son de la harpe, sous

le dôme en verre teinté éclairé par

d’immenses chandeliers, est un moment

de pure magie. Les fantômes de Lénine et

Staline prononçant des discours rôdent

sur la grande estrade, là même où

quelques décennies plus tard, Michael

Jackson donnera un concert de piano.

CARNET

DE ROUTE

Y aller

AIR FRANCE

La compagnie propose jusqu’à huit

vols par jour entre Paris Roissy

et Moscou. Le vol le moins cher

s’effectue avec une escale

et un changement d’appareil à

Amsterdam. À partir 243 € TTC avec

KLM, partenaire d’Air France. En vol

direct, le tarif en classe économie

est à partir de 468 € TTC.

Réservations : www.airfrance.fr

Dans de beaux draps

LE METROPOL

L’hôtel propose une grande variété

de catégories de chambres.

Les Standard sont proposées à partir

de 120 € pour deux personnes.

Pour bénéficier d’un plus grand

espace, les chambres Superior se

réservent à partir de 150 € la nuit.

L’Executive Suite se négocie à partir

de 405 € la nuit

pour deux personnes.

Réservations :

http://metropol-moscow.ru


D ÉC O U VE R T E S • F R A N C E 94 D É S I R S D E VOYAGE S

La Divine Comédie

Une maison d’hôtes de luxe dans la Cité des Papes

Par Hélène Villata

La vieille ville d’Avignon recèle de nombreux jardins

privés à l’abri des regards mais celui de la Divine Comédie est

de loin le plus extraordinaire et le plus grand, 2 500 m 2 plantés

d’ifs, de palmiers, de platanes et de cyprès.

A 400 mètres du Palais des Papes, dissimulée derrière de hauts

murs de pierres, la belle et noble bâtisse en impose. Construite

aux XVIII et XIX e siècles, elle accueillait une école de langues dans

les années 80 et fut un lieu de rencontres et un studio de radio

durant plusieurs éditions du Festival d’Avignon. Aujourd’hui

propriété de Gilles Jauffret et d'Amaury de Villoutreys, tous deux

passionnés d’art, d’histoire et de littérature, la maison a été

entièrement rénovée durant plusieurs années et a enfin ouvert

ses portes ce printemps. L’ensemble est d’une élégance et

d’un raffinement absolus, un havre de beauté où meubles anciens

et pièces contemporaines se côtoient harmonieusement. Dans

les salons, la bibliothèque, le jardin d’hiver, une superbe collection

de sculptures, gravures, peintures du XVII e au XX e siècle est mise

en valeur par des couleurs chaudes et douces, on déambule

d’une pièce à l’autre comme dans une maison de famille pleine

de souvenirs et de secrets. Les cinq suites, toutes d’une taille

égale (50 m 2 ) sont elles aussi de luxueux écrins pour l’art sous

toutes ses formes et autant d’invitations à l’évasion et au voyage.

Dans la suite Venise, un camaïeu de bleus et de gris met en valeur

une collection de gouaches représentant la Cité des Doges tandis

que des fauteuils coquilles seventies et un lustre Iris des années

20 complètent l’ensemble. La suite Naples a pour thème le Vésuve

et des lustres épurés venant du Maroc se détachent sur un élégant

fond gris mat.

Dans la suite Aphrodite, un lit rond entouré de voiles transparents

invite à l’intimité tandis que des toiles orientalistes ornent

les murs. Elégante en jaune et noir, la suite Consul abrite

une superbe collection de malles anciennes, des fauteuils

semblables au trône de Toutankhamon et des lithographies

du Bosphore. La suite Anatole rassemble souvenirs de voyages,

tableaux orientalistes et maquettes anciennes de bateaux.

Dans le jardin, près du bassin de nage, un spa intime éclairé

à la bougie peut accueillir deux personnes pour un massage

personnalisé, un sauna ou un hammam. Pour grignoter un morceau

ou boire un verre, le bar Le Complot accueille les hôtes de cette

maison exceptionnelle et confidentielle.

La Divine Comédie © Eric Dherouville.


CARNET

DE ROUTE

Dans de beaux draps

LA DIVINE COMÉDIE

Chambre de 250 à 600 €

selon la saison, petit-déjeuner 25 €.

Impasse Jean-Pierre-Gras

84000 Avignon

Tél. : + 33 (6) 51 35 27 97

contact@la-divine-comedie.com

www.la-divine-comedie.com


D ÉC O U VE R T E S • F R A N C E 97 D É S I R S D E VOYAGE S

Castel Beau Site,

escale de charme

à Ploumanac’h

Par Hélène Villata

Page de gauche. Le Castel Beau Site **** © Yann Richard.

Ci-contre. Le Castel Beau Site **** © Hélène Villata.


D ÉC O U VE R T E S • F R A N C E 98 D É S I R S D E VOYAGE S

Les vieilles pierres du Castel Beau

Site abritent un intérieur lumineux

et contemporain aux couleurs

pimpantes. On ne se lasse pas

de la vue sur la mer et le château

de Costaérès au loin.

Page de gauche. Le Castel Beau Site **** © Yann Richard.

Page de gauche en haut à droite. Le Castel Beau Site **** © Hélène Villata.

Sur la côte de Granit Rose, une imposante bâtisse

de trois étages se dresse fièrement sur la plage de Saint-Guirec,

depuis 1928. Pension de famille militaire jusqu’en 2002 avec

cellules et lits superposés en métal, cette maison au charme fou

appartient aujourd’hui à Morgane et Gilles le Meur, qui en ont

fait en quelques années un des plus bels hôtels de la région.

De gros travaux de redistribution ont été entrepris afin

de profiter, quel que soit l’endroit où l’on se trouve dans l’hôtel,

de la vue sur la jolie crique et ses rochers de granit dont

les couleurs changent au gré des marées.

Réparties sur trois étages, les 32 chambres et suites

se déclinent dans des coloris chatoyants et combinent mobilier

contemporain Ligne Roset, tissus Lacroix ou Kenzo

et équipements haut de gamme (lecteur audio Bose, machine

à café Nespresso, lit king-size, douche hydromassante). Et toujours

cette vue époustouflante sur la mer depuis les larges baies vitrées.

Au restaurant gastronomique, La Table de mon Père, le chef

Nicolas le Luyer régale les convives de son plat signature,

un spectaculaire bar en croûte de sel, et d’une cuisine colorée

et inventive à l’image des Côtes d’Armor, mariant les saveurs

terrestres et marines. Le chef pâtissier Arnaud Troalic a été

récompensé en 2016 d’une médaille d’or au Championnat

de Bretagne pour son kouign-amann et la carte des vins propose

plus de 200 vignobles sélectionnés par Gilles, le maître

de maison. A midi, la nouvelle offre Snacking propose

une restauration légère (hamburgers, salades, sandwich

au homard) à savourer au bar ou sur la terrasse ensoleillée.

Au Youbee’s bar, on découvre dans une ambiance intime

et conviviale plus de 40 grands crus de champagne en admirant

le coucher du soleil sur la mer turquoise.

Dans l’espace bien-être La Bulle, on s’offre une séance

de réflexologie plantaire ou un modelage en solo ou à deux avec

les produits marins du laboratoire Aroma Celte. Un coach sportif

organise à la demande des séances de remise en forme sur mesure.


CARNET

DE ROUTE

Y aller

HOP AIR FRANCE

Opère deux vols quotidiens Paris-

Orly/Lannion à partir de 59 € TTC

l’aller simple.

www.hop.com

Dans de beaux draps

CASTEL BEAU SITE ****

Chambres à partir de 119 €.

Restaurant gastronomique La Table

de mon Père ouvert tous les soirs

de l’année. Menu à 48 €.

Le Snacking, plat 18 €, dessert 8 €.

Castel Beau Site ****

Plage de Saint-Guirrec,

Ploumanac’h, 22700 Perros-Guirrec

Tél. : +33 (2) 96 91 40 87

www.castelbeausite.com

A voir, à faire

Une balade sur le Sentier

des Douaniers qui mène au phare

de Mean Ruz, à la Maison du Littoral

et à la grande plage de Perros-

Guirec.

Une sortie en mer jusqu’à la réserve

naturelle des Sept-Îles. Découvrir

Perros-Guirec, une station balnéaire

huppée et animée toute l’année.

Le Castel Beau Site **** © Hélène Villata.


P O R T F O LI O 100 D É S I R S D E VOYAGE S

Notre sélection d’hôtels

où se laisser bercer

par le bruit des vagues,

pour quelques jours

en tête à tête avec la mer.

Escales

de rêve au bord

de l’eau

Par Hélène Villata

LES ROCHES

ROUGES

Saint-Raphaël

Une architecture moderniste

des années 50, des murs blanchis

à la chaux, une décoration arty

et minimaliste, le bleu de la mer

et le rouge du massif de l’Esterel…

Ce tout nouveau lieu nous fait

de l’œil pour des vacances

méditerranéennes.

www.hotellesrochesrouges.com

SECRET BAY

Île de la Dominique

Bardé de prix et de distinctions,

ce boutique hôtel intimiste compte

huit villas et bungalows disséminés

dans un jardin tropical. Un refuge

de luxe éco-responsable

en surplomb d’une falaise dominant

l’océan où la communion avec

la nature est totale.

https://secretbay.dm


P O R T F O LI O 101 D É S I R S D E VOYAGE S


P O R T F O LI O 102 D É S I R S D E VOYAGE S


P O R T F O LI O 103 D É S I R S D E VOYAGE S

RÉSIDENCE

DE LA PINÈDE

Saint-Tropez

Une adresse de connaisseurs

à quelques minutes à pied de Saint-

Tropez mais à l’abri de l’agitation.

On aime l’atmosphère confidentielle,

la plage privée, les chambres

élégantes, la terrasse sous les pins

centenaires et le restaurant la Vague

d’Or, primé de trois étoiles au guide

Michelin.

www.residencepinede.com

DON FERRANTE

les Pouilles

Une demeure de charme 5* dans

une ancienne forteresse du XVI e

siècle élégamment restaurée. Entre

vieilles pierres et murs blancs,

les chambres raffinées s’offrent une

vue plongeante sur la scintillante

mer Adriatique. A proximité,

quelques criques intimes

et les ruelles pittoresques de la ville

de Monopoli.

www.donferrante.it


P O R T F O LI O 104 D É S I R S D E VOYAGE S

LA MINERVETTA

Sorrento

Une maison de famille perchée sur la

crête avec vue sur la baie de Naples

et le Vésuve. On aime la décoration

vitaminée, les couleurs acidulées,

les collections de livres, de bibelots

kitsch, de céramiques de Vietri

et les souvenirs de voyages. Toutes

les chambres ont vue sur mer par de

grandes baies vitrées et une petite

piscine a été creusée dans la pierre.

www.laminervetta.com

THE SURF CLUB

FOUR SEASONS

Miami

Sur le front de mer, le mythique Surf

Club des années 30 est désormais

un hôtel contemporain

aux chambres épurées largement

ouvertes sur l’extérieur. Trois

piscines, un spa, un bar

à champagne, un restaurant italien

et toujours un accès direct à la plage

en font le lieu de villégiature le plus

chic de Miami.

www.fourseasons.com/surfside


P O R T F O LI O 105 D É S I R S D E VOYAGE S


T E N D A N C E S 106 D É S I R S D E VOYAGE S

Bambi Sloan

réenchante la Guitoune

Par Jean-Michel de Alberti

© La Guitoune.

La décoratrice franco-américaine Bambi Sloan a réussi le pari de redonner vie à un hôtel

mythique du Pyla. La Guitoune était un hôtel de vacances classique, très apprécié par

des générations de voyageurs en famille avant qu’il ne tombe en décrépitude. Rachetée

par des investisseurs bordelais, dirigée de main de maître par Florence Gericot venue du

Costes à Paris et dessinée par Bambi Sloan, la Guitoune brille à nouveau de mille couleurs.

Bambi Sloan s’est amusée à créer un univers de vacances idéalisé, à la fois pop

et humoristique multipliant les références vintage. Les affiches de cinéma seventies,

la bande son et le mobilier chiné nous transportent dans les années 50, dans un univers

en technicolor. Le motif homard que l’on retrouve sur les tapis rappelle l’histoire

de la Guitoune où, pendant des décennies, on se pressait pour déguster les célèbres

crustacés de Madame Scappazzoni, l’ancienne propriétaire. Côté cuisine, le homard est

heureusement toujours à la carte. Brice Tomico, le chef venu de chez Alain Llorca à la Collesur-Loup,

propose une excellente soupe de poissons, le meilleur des produits du Bassin

d’Arcachon, une carte gourmande aux influences provençales. Les chambres, toutes

différentes, révèlent le talent de Bambi Sloan pour dénicher du mobilier rare. Des petites

cabanes sont également à louer à l’arrière de l’hôtel. La plage est en face, non loin

de la Dune du Pyla. La destination attire les designers et architectes hype, après Philippe

Starck à la Co(o)rniche, c’est au tour de Bambi Sloan de réveiller le Bassin d’Arcachon.

LA GUITOUNE

Chambres à partir de 120 €

95 boulevard de l’Océan

Pyla sur Mer.

www.laguitoune-pyla.com


Explorez

les Seychelles

Îles d’aventures

Les îles des Seychelles sont

l’escapade parfaite pour des vacances

relaxantes en famille.

De l’exploration des eaux transparentes de l’Océan Indien

en Kayak ou en palmes, masque et tuba, à l’expérience de la

tyrolienne, les Seychelles vous offrent des activités singulières

et magiques.

Air Seychelles offre quatre vols hebdomadaires sans escale au depart de Paris.

More magazines by this user
Similar magazines