Golf_2017_10_fr.downmagaz.com

oranebler

Porsche a choisi

et

Sportive, confortable et surtout inclassable.

Nouvelle Panamera Sport Turismo.

Elle ne ressemble à aucune autre et pourtant il s’agit d’une authentique Porsche. Unique en son genre, la nouvelle

Panamera Sport Turismo fait fi gure de pionnière sur le segment des berlines premium. Sa confi guration (4+1 sièges)

ainsi que son coffre modulable offrant jusqu’à 520 litres* ont été pensés pour répondre aux exigences

d’un style de vie actif et sportif. Sans compromis, ce nouveau modèle offre tout ce dont vous avez besoin :

services connectés, design avant-gardiste, motorisations performantes et sensations typiquement Porsche.

Gamme Panamera Sport Turismo - Conso. mixte : 2,5-9,5 l/km - Émissions de CO 2

: 56-218 g/km. Selon le NCCE (Nouveau Cycle de Conduite Européen).

*Jusqu’à 425 litres sur la Panamera 4 E-Hybrid Sport Turismo.


www.porsche.fr ou Porsche Contact 0 800 400 911

AGENCE QUAI DES ORFÈVRES


MASERATI LEVANTE

THE MASERATI OF SUVS (1)

UN VRAI SUV, UNE VRAIE MASERATI

1 280 € TTC/MOIS (2)

SANS APPORT. LLD SUR 36 MOIS.

Partout dans son élément, Levante incarne avec audace la passion de la

performance. En toutes conditions, son système Q4 quatre roues motrices

optimise votre sécurité. Votre maîtrise de la route est totale. Votre plaisir de

conduite sans limite… Comme dans un rêve.

Garantie 3 ans - Kilométrage illimité.

(1) La Maserati des SUV. (2) Exemple pour une Maserati Levante Diesel 3.0 au tarif constructeur du 01/07/2017 en Location Longue Durée sur 36 mois et 60 000 km maximum, soit 36 loyers mensuels

de 1 280 € TTC/mois, sans apport. Offre non cumulable réservée aux particuliers valable jusqu’au 31/10/2017 dans le réseau Maserati participant. Sous réserve d’acceptation de votre dossier par

LEASYS France, SAS au capital de 3 000 000 € - 6, rue Nicolas Copernic - ZA Trappes Élancourt 78190 Trappes - 413 360 181 RCS Versailles. Modèle présenté : Levante Diesel à 82 461 €.

Dans la limite des stocks disponibles. Consommation en cycle mixte (l/100 km) : 7,2 - Émissions de CO 2

en cycle mixte (g/km) : 189. Photo et coloris non contractuels. Retrouvez plus d’informations sur :

WWW.MASERATI.FR / MASERATI FRANCE. Création :


SOMMAIRE

Photo de couverture : AFP/Getty Images/Sam Greenwood. Golf Magazine sort une édition « Spécial Evian Championship »

du GM n° 330, qui sera distribuée gratuitement lors de ce tournoi. Photo de couverture : Evian Championship/Kevin Murray.

EVIAN CHAMPIONSHIP/KEVIN MURRAY

9 ÉDITO

12 HORS-LIMITES

18 ÉCO

L’interview de Guilhem Miranda,

président du Groupe FlyOver.

22 SHOPPING

30 RÈGLES

Balle injouable et le quiz spécial

« Ordre de jeu », par Arnould de Lamarzelle.

122 COURRIER

126 PETITES ANNONCES

Technique

25 SWING SÉQUENCE

Jon Rahm, n° 6 mondial,

analysé par Alain Alberti.

34 100 % FÉMININ

Réussissez vos sorties de bunker,

par Justine Dreher.

36 PRÉPARATION PHYSIQUE

Travaillez les rotations de hanches,

par Cyril Le Goazigo.

38 MIEUX JOUER

Simplifiez votre jeu : comment améliorer

facilement vos scores, par Frank Schmid.

67 PETIT JEU

Un contact parfait au chipping,

par Jean-Pierre Cixous.

76 SECRETS DE CHAMPION

Bien s’échauffer avant la compétition,

par Romain Wattel.

Vécu

56 NOUS AVONS TESTÉ LE READY GOLF

Enfin la solution contre le jeu lent ?

Tourisme

48 GOLFEUR MASQUÉ

Visite surprise au golf de La Palmyre.

50 CLUB DU MOIS

Prunevelle, une histoire de familles...

80 PARCOURS DU MONDE

Trois golfs de renom autour de Liège,

en Belgique.

88 BONS PLANS

Italie, Espagne, Terre Blanche, Albi.

Interview

72 MATTHIEU PAVON

En trois ans, le n° 2 français est passé

de l’Alps Tour à l’European Tour.

Rencontre avec un futur crack.

Équipement

101 LES NOUVEAUTÉS

Fers Cobra King F7 One Lengh

et Ping G400.

104 TEST

Bois et fers Callaway Great Big Bertha Epic.

Actualités

106 EVIAN CHAMPIONSHIP

Le guide complet du dernier tournoi

majeur féminin de l’année.

114 SPORT MONDE/FRANCE

British Open, USPGA, Vaudreuil Golf

Challenge, Paris Legends Championship,

Lacoste Ladies Open de France

et championnat de France des jeunes.

120 CLASSEMENTS / AGENDA TV

124 BRUITS DE FAIRWAYS

Régions

127 TOUTE L’ACTUALITÉ DE VOS GOLFS

Ryder Cup 2018

146 TOUT SAVOIR À J-380

La rencontre des capitaines, les hommes

en forme, les classements…

Ce numéro comporte un encart France Abonnements, un encart Sophia

Publications et un encart Rothschild sur les exemplaires abonnés,

ainsi qu’un encart abonnement jeté sur une partie de la diffusion.

La rédaction n’est pas responsable des textes et des photos qui lui ont

été envoyés. Les mentions légales fi gurent en page 9.

Le bulletin d’abonnement se trouve en page 24.

Service Abonnés : 01 55 56 70 52

courriel : abo@movepublishing.com

N° 330 ● GOLF MAGAZINE - 7


Mitsubishi

Jusqu’à 54 km d’autonomie en 100 % électrique

Technologie

Grandeur Nature

Émissions de CO2 : 41 g/km

Consommation normalisée : 1,7 L/100 km

OUTLANDER HYBRIDE RECHARGEABLE

À PARTIR DE

34 900 €(1)

(1) Prix du Mitsubishi Outlander Hybride Rechargeable Intense, déduction faite d’une remise de 4 000€ et de 1 000€ de bonus écologique en vigueur. Modèle présenté : Mitsubishi Outlander Hybride Rechargeable Intense Style avec peinture métallisée en

supplément (610€) à 39 510€, déduction faite d’une remise de 4 000€, et 1 000€ de bonus écologique en vigueur. Tarifs Mitsubishi Motors maximum autorisés en vigueur en France métropolitaine au 03/01/2017. Offre réservée aux particuliers valable

jusqu’au 30/09/2017 et non cumulable avec d’autres offres en cours chez les distributeurs participants. Garantie et assistance : limitées à 5 ans/100 000 km, au 1 er des 2 termes échu, selon conditions générales de vente. M MOTORS AUTOMOBILES FRANCE

SAS au capital de 10 000 000 € - RCS PONTOISE n° 428 635 056 - 1, avenue du Fief - 95067 Cergy Pontoise Cedex.

Consommation normalisée Outlander Hybride Rechargeable (L/100 km) : 1,7. Émissions CO2 (g/km) : 41.

www.mitsubishi-motors.fr Retrouvez-nous sur facebook MMAF recommande Crédits photos : gettyimages - Pierre Mahieu.


www.golf-magazine.fr

facebook.com/GolfMagazineFrance

RÉDACTION

e-mail : golfmag@movepublishing.com

Rédacteur en chef : Ludovic Pont (79 25)

Rédacteur en chef adjoint : Jean-Édouard Bissonnet (79 13)

Directeur artistique : Christophe Lassaut (47 05)

1 er rédacteur graphiste : François Bauve (79 28)

1 re secrétaire de rédaction : Jacqueline Voyant (47 88)

Ont collaboré à ce numéro : Alain Alberti, Isabelle Cernétic, Charty,

Jean-Pierre Cixous, Yannick Cochennec, Julien Crosnier, Justine Dreher,

Frédéric Froger, Laurence Froger, Claude Granveaud-Vallat,

Raphaël Halippré, Laurent Jockschies, Arnould de Lamarzelle,

Cyril Le Goazigo, Philippe Millereau, Frank Schmid, Frédéric Stevens,

Emmanuel Surun, Benoît Truong et Romain Wattel.

Correspondants régionaux : Philippe Bridoux-Martinet,

Jean-Marie Delage, Brigitte Ducasse, Pierre Duperron, Denis Goran,

Patrick Paumier, Thierry Perrin et Patrice Wibaut.

Stagiaire : Arnaud Leroux.

DIRECTION

Directrice générale déléguée du pôle Sports : Inma Bevan (47 36)

Assistante : Annie Moudze (47 03)

DIGITAL

Directeur du digital et de la régie publicitaire : Nicolas Le Gall

Directeur technique : Julien Desvages

Chef de projet : Adeline Simon

Responsable Social Media : Fabien Borromei

Community Management : Carmen Denizot

PUBLICITÉ

Directrice commerciale pôle Sports : Isabelle Lefebvre (38 97)

Directrice de la publicité : Anne Debiesse (79 48)

Chef de publicité : Arnaud Renard (38 53)

Chef de studio : Thierry Dijon

Assistante de publicité : Laurence Delbecq (37 48)

DIFFUSION ET PROMOTION

Abonnements et anciens numéros :

Golf Magazine

4, rue de Mouchy - 60438 Noailles Cedex

Tél. : +33 1 55 56 70 52 - e-mail : abo@movepublishing.com

Tarif abonnement France métropolitaine : 1 an (12 numéros) : 64 €.

Tarifs DOM-TOM et étranger sur demande

Abonnements en Belgique : Edigroup Belgique

Bastion Tower, étage 20, place du Champ-de-Mars

51050 Bruxelles -Tél. : (0032) 70 233 304

abobelgique@edigroup.org

Abonnements en Suisse : Dynapresse

38, avenue Vibert - CH 1227 Carouge - Suisse

Tél. : +41 (0)22 308 08 08.

abonnements@dynapresse.ch - www.dynapresse.ch

Directeur des abonnements : Sébastien Bacchialoni (37 53)

Chef de produit abonnements : Candice Asseraf (37 57)

Référence ICS Move Publishing : FR58ZZZ395793

Chef de produit événements et promotion : Nelly Kerzerho (47 11)

VENTE AU NUMÉRO

Contact diffuseurs de presse : À Juste Titres

Contact : Lucile Bello

Tél. : 04 86 77 81 28 - l.bello@ajustetitres.fr

Titres modifi ables sur www.direct-editeurs.fr

et sur l’appli Direct-Editeurs

Distribution : Presstalis

FABRICATION 1

Directeur : Hervé Rouher (38 58)

Chef de fabrication : Dominique Chartier (37 59)

Photogravure : Point 11

Origine du papier : Italie. Taux de fibres recyclées : 0 %

Certification : PEFC. Impact sur l’eau : PTot 0,008 kg/tonne

Imprimerie : Rotolito (Italie)

ADRESSE DE LA RÉDACTION ET DU SIÈGE

Move Publishing

172, Bureaux de la Colline - 92213 Saint-Cloud Cedex

Tél. : 01 41 33 37 37 - Fax : 01 41 33 47 67

Pour joindre votre correspondant, composez le 01 41 33,

puis les quatre chiffres à la suite de son nom.

Les adresses e-mail personnelles : prénom.nom@movepublishing.com

Président et directeur de la publication : Franck Espiasse-Cabau

Assistante : Sylviane Champion (37 13)

Move Publishing

est une filiale

de la société

Reboot Media

Commission paritaire :

n° 1118 K 84146

Dépôt légal : septembre 2017

N° ISSN 0181-2750

ÉDITO

Par Ludovic Pont, rédacteur en chef

Rory McIlroy, Jason Day et Justin Rose bloqués par la partie de devant. Une habitude sur le PGA Tour…

DANS L’AIR DU TEMPS

Sur tous les golfs de France, après chaque week-end ou chaque compétition, la même question

revient inévitablement dans les conversations au bar du club-house : que pourrait-on faire pour

résoudre les problèmes de jeu lent ? Certes, jouer 18 trous en plus de cinq heures, voire encore davantage

parfois, cela ne rend pas un golfeur particulièrement heureux… Directeurs de golfs, présidents d’associations

sportives et arbitres ont bien réfléchi au problème. Certains, pédagogues dans l’âme, rappellent

inlassablement les mesures de bon sens propres à améliorer la vitesse de jeu. Être prêt à jouer dès que c’est

son tour, marcher rapidement entre chaque trou, ne pas abuser des coups d’essai, lire rapidement

ses lignes de putt, placer son chariot vers le départ suivant, quitter le green avant de marquer son score,

les consignes ne manquent pas… D’autres, moins compréhensifs, ou peut-être découragés de voir

que ces recommandations ont leurs limites, n’hésitent pas à sanctionner les joueurs trop lents. Ajouter

deux coups de pénalité au score peut, c’est sûr, inviter les fautifs à accélérer la cadence...

Préoccupé par le sujet – le manque de temps est l’un des facteurs qui incitent les joueurs

expérimentés à arrêter et les non-golfeurs à ne pas débuter –, le Royal & Ancient, l’une des deux

principales instances dirigeantes du golf dans le monde, a lancé, cette année, le concept

de Ready Golf. Le principe général est simple : dès que vous êtes prêts, vous jouez ! Pour tester l’efficacité

de ces nouvelles directives et comprendre tout ce qu’elles entraînent, deux membres de notre équipe,

Jean-Édouard Bissonnet et Christophe Lassaut, ont joué 18 trous en suivant à la lettre les préceptes

du Ready Golf. Leurs conclusions et les témoignages que nous avons recueillis à ce sujet laissent apparaître

que la bonne solution se situe sûrement dans une application intelligente de ces principes.

Car, si nous sommes tous d’accord pour dire que le jeu lent doit être combattu, il ne faudrait

pas tomber non plus dans l’excès inverse. Oui, le golf doit se jouer à un rythme raisonnable ; non,

il ne doit pas devenir une course de vitesse ! D’ailleurs, la plupart des clubs donnent des temps de référence

à respecter selon que l’on joue à deux, trois ou quatre personnes. Ce sont donc ces rythmes-là que les

joueurs doivent absolument chercher à respecter, en gardant notamment le contact avec la partie de devant.

L’objectif final étant que chacun puisse passer un moment agréable lorsqu’il se retrouve sur un parcours

de golf. La bonne santé de notre sport est aussi à ce prix. ●

GolfMagazineFrance

www.golf-magazine.fr

N° 330 ● GOLF MAGAZINE - 9

AFP/GETTY IMAGES


LEXUS RX 450h HYBRIDE

ENTREZ DANS

L’UNIVERS RX

Consommations (L/100 km) et émissions de CO 2 (g/km) en cycle mixte : de 5,3 à 5,5 et de 122 à 127 (C). Données homologuées CE.

* Vivez l’exceptionnel.


HORS-LIMITES

ALERTE À BRIDPORT !

Le Bridport & West Dorset Golf Club, dans l’East

Sussex, surplombe une plage devenue célèbre puisqu’elle

a servi de décor à la célèbre série télévisée, Broadchurch.

Heureusement, cette fois, personne n’a découvert

de cadavre sur le sable, mais l’effondrement d’une partie

de la falaise, avec l’éboulement de quelque 2 000 tonnes

CATERS NEWS/MERCURY PRESS & MEDIA

de pierres et de gravats, a suscité un bel émoi. Sans

toutefois trop perturber les joueurs, qui ont continué

à occuper le terrain presque comme si de rien n’était.

L’érosion des côtes en raison de l’avancée des océans,

un vrai sujet d’inquiétude aussi pour nombre

de golfs français, notamment sur la côte atlantique…

AFP/GETTY IMAGES

Un record en famille

Bernhard Langer, 60 ans depuis le 27 août, a toujours le pied alerte et le club très

ferme, comme l’a prouvé son succès au Senior Open Championship sur le links

du Royal Porthcawl, au pays de Galles, et dans des conditions souvent dantesques

en raison de la météo. Il s’agissait de son 10 e titre majeur de la catégorie, un record

du genre. Le voilà donc assuré de disputer deux tournois du Grand Chelem

chez les « jeunes » en 2018 : le Masters, en tant qu’ancien double vainqueur,

et le British Open à Carnoustie, par la grâce de ce triomphe gallois. De quoi réjouir

toute sa petite famille, Vikki, son épouse, et deux de leurs quatre enfants, Christina

et Jackie. La retraite, ce n’est certainement pas pour tout de suite pour celui

qui continue de faire agréablement bouillonner la marmite…

12 - GOLF MAGAZINE ● N° 330


HORS-LIMITES

LA PHRASE DU MOIS

« J’aime et je soutiens ce changement »

ainsi a été validée, sur twitter, par TIGER WOODS,

la décision de déplacer l’USPGA en mai à partir de 2019

et de resserrer ainsi la saison des majeurs sur quatre mois

consécutifs, soit d’avril à juillet.

Masque de fer

Rob Roxborough, le caddy de Mike Weir, a fait sensation lors du RBC

Canadian Open, disputé au Glen Abbey Golf Club, à Oakville. Lors

du deuxième tour du tournoi, il est, en effet, apparu, l’espace de quelques

minutes, avec cette tenue et ce masque de hockeyeur. En effet, pour marquer

le 150 e anniversaire du Canada, le trou n° 7 du parcours, un par 3, avait été

rebaptisé « la patinoire », avec une décoration spéciale rendant hommage

au sport n° 1 du pays, le hockey. Mais Weir, 47 ans,

dont le succès au Masters en 2003 semble bien

lointain, n’a pas réussi à franchir le cut. Une

glissade pas totalement inattendue au regard des

problèmes physiques rencontrés par le champion

canadien au cours des dernières saisons – dans

quelques semaines, cela fera dix ans qu’il n’a

plus gagné sur le PGA Tour. Pas

de quoi lui chercher des

crosses, néanmoins, comptetenu

de son palmarès.

AFP/GETTY IMAGES

AFP/GETTY IMAGES

LE CLUB DES CENT

Pour Phil Mickelson et Ernie Els, 47 ans tous les deux,

l’USPGA a été l’occasion d’une célébration commune.

En effet, tous les deux y ont disputé le 100 e Majeur

de leur carrière sur le parcours de Quail Hollow,

en Caroline du Nord. Pour cette occasion unique,

ils ont partagé une conférence de presse et un gâteau.

Hélas pour eux, ce numéro 100, qui les plaçait à égalité

avec Nick Faldo, ne leur a pas porté chance, puisqu’ils

n’ont pas franchi le cut – une première pour Mickelson

à l’USPGA depuis 1995. Alors que leurs deux palmarès

se valent plus ou moins – cinq Majeurs pour Mickelson,

quatre pour Els –, les deux champions, malgré

des résultats en retrait, ont bien fait comprendre

qu’ils ne comptaient pas en rester là, même s’il leur

sera difficile d’approcher les 164 apparitions

de Jack Nicklaus dans le Grand Chelem. Prochain

objectif : les 104 de Bernhard Langer.

N° 330 ● GOLF MAGAZINE - 13


EN TOUTE AMITIÉ

À quelques jours du dernier Majeur de la saison, Rory McIlroy a surpris le monde du golf

en annonçant qu’il se séparait de son caddy, J. P. Fitzgerald, avec qui il collaborait

depuis neuf ans. « Pour préserver notre amitié », s’est justifi é l’ancien n° 1 mondial, sans

écarter l’idée de retravailler avec lui. Pour le remplacer le temps du WGC-Bridgestone

Invitational et de l’USPGA, il s’était choisi l’un de ses meilleurs amis, Harry Diamond,

son témoin de mariage, mais aussi un joueur amateur de bon niveau,

qui avait déjà porté le sac du Nord-Irlandais lors de l’Irish Open

en 2005. Comme en 2015 et 2016, Rory McIlroy n’a donc pas

réussi à s’imposer dans un Majeur en 2017. La vraie solitude

pour un champion de cette envergure… Sans compter

que la blessure récurrente aux côtes qui l’empoisonne

depuis des mois suscite d’autres questions…

DR

L’Eure du tee

62

Alors que son talent s’exporte

partout – nouvelle exposition

de ses tees immenses lors de l’Omega

European Masters à Crans-Montana en

septembre –, Hubert Privé n’oublie pas de diffuser ses nouvelles

œuvres à proximité de son atelier de Verneuil-sur-Avre,

dans l’Eure. L’une d’entre elles, visible en venant de Paris

et baptisée « Bienvenue en Normandie » symbolise ainsi

les quarante-neuf structures golfiques que propose cette région.

De l’autre côté du rond-point, en direction du Golf National,

une sculpture rappelle, cette fois, l’organisation de la prochaine

Ryder Cup sous l’appellation « 2018, les géants arrivent… ».

De quoi inciter les Normands, non golfeurs, à découvrir

les joies de la petite blanche.

AFP/GETTY IMAGES

INTERVIEW EXPRESS

Comme la carte historique du

Sud-Africain Branden Grace au British

Open. Du jamais-vu dans un Majeur,

où ils avaient été 31 joueurs à rendre

une carte de 63 entre 1973

(Johnny Miller, US Open) et 2017

(Justin Thomas, US Open).

AXEL BETTAN

Trois tournois gagnés

sur le LPGA Tour, dont

le Women’s British Open :

le Français Axel Bettan,

caddy de la Coréenne

In Kyung Kim depuis juin,

est un homme comblé.

Porterez-vous le sac d’I. K. Kim

lors de l’Evian Championship ?

Oui. Nous étions liés jusqu’au

British Open, mais comme

les résultats ont été excellents,

nous allons prolonger. Nos deux

caractères ont bien « matché »,

et nous avons mis en place

une routine qui fonctionne bien.

Ce travail a été facilité par le fait

qu’elle est pro depuis dix ans.

Dès la fin de votre collaboration

avec Romain Langasque, vous

avez enchaîné avec I. K. Kim.

Comment cela s’est-il fait ?

Fin mai, Karine Icher m’a dit

qu’I. K. cherchait quelqu’un.

Elle sortait d’une passe

diffi cile au niveau des

résultats. J’ai sauté dans

l’avion ! Et elle a gagné

dès notre premier tournoi !

Des différences entre le circuit

masculin et le LPGA Tour ?

Au niveau de mon travail, il n’y a

pas vraiment de différences entre

un homme et une femme.

Mais avec une joueuse du Top 25,

les rôles sont très défi nis

et la pression est plus importante.

La rémunération d’un caddy du

LPGA Tour, c’est 10 % des gains ?

C’est la base, parfois même

un peu plus, avec des primes

liées aux résultats.

AFP/GETTY IMAGES

14 - GOLF MAGAZINE ● N° 330


Bien dans

ses baskets

Stephen Curry, star emblématique de la

NBA avec LeBron James, est aussi un

golfeur passionné et talentueux. Alors que

la saison de basket commencera fin octobre,

la vedette des Golden State Warriors n’a pas

hésité à se lancer un défi personnel pendant

ses vacances, en participant à l’Ellie Mae

Classic, un tournoi du circuit Web.com,

la 2 e division du PGA Tour. À Hayward,

en Californie, il a rendu deux cartes de 74,

qui ne lui ont pas permis de franchir le cut,

situé à 11 coups de son résultat. Mais pas

de quoi rougir pour celui qui s’est exclamé :

« Scorer deux fois 74, je le prends tous les jours ! ».

Pas question non plus de reconversion car,

à 29 ans, Curry a encore de longues années

de basket devant lui, même s’il n’a pas fermé

la porte à une autre incursion golfique…

AFP/GETTY IMAGES

AFP/GETTY IMAGES

HORS-LIMITES

PAUSE FORCÉE

Le jeu lent serait devenu le « nouveau » poison du golf et on imagine des remèdes

pour guérir ce mal des parcours, tel que le Ready Golf, un concept mis en place

par le Royal & Ancient pour accélérer le rythme et que nous vous présentons dans

ce numéro (voir p. 56). Lors de l’USPGA, et après la déjà longue interruption

de la dernière partie du British Open impliquant Jordan Spieth et Matt Kuchar

(voir p. 30), Justin Thomas et Rickie Fowler ont ainsi dû faire une pause

lors du troisième tour, quand le trafic bouchonnait devant eux. Un moment

finalement pas si désagréable lorsque l’on est les meilleurs amis du monde,

à l’instar de Justin et Rickie. Il n’empêche, l’image a pu apparaître encore

comme une sorte de contre-publicité en cette époque du « toujours plus vite ».

Heureusement, lors de l’ultime tour, les dernières parties ont progressé

normalement, avant le sacre de Justin Thomas, jeune champion résolument

pressé d’entrer dans l’histoire de son sport à seulement 24 ans.

DR

Supporter de luxe

Neymar ne jouait pas encore

au Paris Saint-Germain et servait

alors toujours la cause du FC

Barcelone lors du « clasico » de

gala organisé à Miami contre le

Real de Madrid. Mais les enfants

de Tiger Woods, et quelques-uns

de leurs amis, n’avaient pas

voulu manquer cette occasion

de rencontrer l’une de leurs

idoles, sans oublier Lionel Messi.

Pour le papa, habillé en parfait

supporter catalan, ce fut donc

l’occasion d’une photo avec

celui qui allait devenir le joueur

le plus cher de l’histoire

du football. Ce qui n’a pas dû

beaucoup impressionner Tiger,

l’un des sportifs les mieux

payés au monde, même lorsqu’il

ne peut plus jouer comme

actuellement. Après avoir été

retrouvé endormi en mai au

volant de sa voiture garée sur

le bas-côté, l’ancien n° 1 mondial

devrait plaider coupable,

le 25 octobre, pour conduite

dangereuse et accepter d’être

mis à l’épreuve pendant

douze mois, tout en suivant

un programme de réhabilitation

réservé aux automobilistes ayant

commis une première infraction.

Il devrait également accomplir

cinquante heures de travaux

d’utilité publique. Bref, un carton

jaune pour le champion

américain, qui reste, hélas,

hors jeu sur le plan du golf.

N° 330 ● GOLF MAGAZINE - 15


UN VOL DE BALLE ENCORE

PLUS

RAPIDE

Atteint des distances où aucun

Driver n’a été jusqu’ici

La nouvelle forme de la tête du Driver G400 permet

d’obtenir des performances aérodynamiques et de stabilité

jamais atteintes au plus haut niveau. Une face forgée ainsi

qu’un poids en tungstène disposé sur la semelle du club

permettent d’augmenter la distance et obtenir une plus

grande tolérance pour toucher plus de fairways.

© PING 2017


Face Forgée

Conçu afin d’augmenter

la flexibilité de la face

et délivrant un bruit

puissant avec de fortes

sensations, la face

forgée est usinée pour

produire des balles

rapides sur l’entière face

du club.

Poids en

Tungstène

Sur la semelle

Avec un Moment d’Inertie

au-delà de 9,000 et le centre

de gravité le plus reculé dans

le golf, il n’existe pas de Driver

aussi tolérant sur le marché.

Shaft ALTA CB (Counter-Balanced)

Une technologie de peinture changement de couleur

La couleur ‘cuivre’ du shaft change à celle du noir dès que vous adressez votre

balle afin de réduire toutes distractions.


ÉCOPAR JEAN-ÉDOUARD BISSONNET

L’INTERVIEW DU MOIS

GUILHEM MIRANDA

PRÉSIDENT DU GROUPE FLYOVER

Véritable start-up du golf, le groupe FlyOver

propose ses solutions digitales aux clubs

du monde entier et permet aux golfeurs de jouer

à petits prix.

Qu’est devenue la société

FlyOverGreen que vous aviez

créée ?

Elle existe toujours au sein du

groupe FlyOver, on a juste

multiplié les offres et les services

à destination des golfs.

FlyOverGreen est l’un des produits

que nous proposons depuis 2010.

Il s’agit de vidéos aériennes

de présentation des golfs. Nous

avons déjà filmé 12 000 trous, soit

environ 450 golfs situés à 80 %

en France. À l’étranger, il y a

le Vietnam, l’Afrique du Sud, l’île

Maurice, la Floride, le Portugal…

Au niveau budget, il faut compter

entre 2 000 et 3 000 € avec les frais

de déplacement. Mais ce que l’on

propose aux golfs, c’est de leur

acheter des green-fees à hauteur

de cette somme pour qu’au final,

ils déboursent zéro euros ! Ces

green-fees sont ensuite revendus

sous forme de golf pass privés aux

joueurs qui les achètent par le biais

de notre site www.book.golf.

FlyOver a su diversifier son

offre de services et produits

auprès des golfs…

À travers FlyOver, nous avons

développé plusieurs marques. On

est capable aujourd’hui de proposer

tout ce dont les golfs ont besoin.

On va être les seuls à disposer d’un

système de réservation de green-fees

avec paiement en ligne, sans

commission, pour l’équivalent de

40 green-fees par an. Actuellement,

pour ces plannings en ligne,

la concurrence facture entre 200 et

300 € par mois. Chez nous, les golfs

ne sortent plus d’argent, ils nous

vendent juste 40 green-fees.

On leur propose aussi des panneaux

de départ, des carnets de parcours

en 3D. On a fait plus de 150 golfs

en France, comme Morfontaine,

l’Old Course à Cannes Mandelieu,

PHOTOS DR

Moliets… Faire un plan 3D coûte

environ 3 000 €, et beaucoup de

golfs ne peuvent pas se le permettre.

Chez nous, c’est 40 green-fees…

Et pour les golfeurs ?

On commercialise nos golfs pass

privés, qui offrent 40 % à 50 %

de réduction en moyenne. Ils sont

jouables à tout moment et valables

un an. Il y a aussi les golfs pass

publics, vendus avec une belle

remise, car on propose aux golfs

d’être mis en relation avec notre

base de 180 000 golfeurs.

À la rentrée, on va aussi permettre

de réserver des leçons à moindre

coût sur certaines plages horaires.

Les golfeurs peuvent aussi s’inscrire

à une compétition ou réserver

un départ sur www.book.golf. Nous

avons également notre formule :

« un green-fee acheté, un greenfee

offert ». Et nous travaillons

sur une nouvelle offre : le golfeur

achètera deux green-fees et on lui

offrira l’hôtel, dans l’un de nos

150 établissements partenaires

en France, comme les résidences

hôtelières Vacances Bleues

ou Madame Vacances. Enfin, avec

l’une des plus grosses agences

de voyages en Europe, on lance

la commercialisation de packages

golf (avion, hôtel et green-fees).

FlyOver est désormais bien

implanté ?

Il y a sept ans, personne n’y

croyait et, aujourd’hui, on est

rentable depuis 2015 avec plus

de 100 000 € de résultats l’an

dernier. La société FlyOver est

en progression de 20 % chaque

année et emploie, au total, six

ingénieurs. On propose également

des produits inédits comme

les balles Kaede Fly, homologuées

en compétition et qui sont 10 %

plus longues que les autres. On

commercialise aussi des gants tout

cuir à 9,90 €. On essaie de couvrir

tous les services dont les golfs, en

termes de gestion et d’e-marketing,

et les golfeurs, en termes de

voyages, peuvent avoir besoin.

en bref...

▸Le groupe Canal+ vient de renouveler

ses droits de diffusion exclusifs du PGA

Tour, le circuit américain, pour plusieurs

années. Les golfeurs pourront donc

retrouver Dustin Johnson, Rory McIlroy

et Jordan Spieth sur les antennes

de Canal+, Canal+ Sport et Golf+.

Une offre golfi que pléthorique, puisque

le groupe possède aussi les droits pour

le circuit européen, les quatre Majeurs,

les championnats du monde ou encore

les Ryder Cup de 2018 et 2020.

▸Il y a désormais deux cartes de

réduction chez Blue Green. En effet, cet

été est apparue la Blue Green Card

Silver. Vendue 45 €, elle offre 25 % de

réduction sur les golfs de la chaîne et

20 % sur les golfs partenaires, mais aussi

30 % sur les voiturettes. La Blue Green

Card Gold, à 99 €, propose en plus

des voiturettes à -50%, une réduction

de 10 % sur le pro-shop et le

rechargement de la carte de practice,

ainsi qu’une offre anniversaire.

Les deux cartes sont valables un an.

www.bluegreen.com

▸Plusieurs sociétés ont reçu l’agrément

afi n de vendre les packages

d’hospitalité pour la Ryder Cup 2018,

qui aura lieu au Golf National.

L’occasion pour ces entreprises d’inviter

leurs clients ou leurs collaborateurs

à suivre au plus près le grand match

entre l’Europe et les États-Unis.

Les agences d’évènementiels BCM

Sports et Swing commercialisent ainsi

plusieurs packages allant de 435 € par

personne et pour une journée jusqu’à

6295 € par personne pour toute la

semaine au prestigieux espace Albatros

Gallery. www.bcm-sports.com et www.swing.fr

▸Le golf de Dolce Frégate, dans le Var,

accueillera, l’an prochain, une épreuve

du Challenge Tour. Son promoteur,

Julien Nazarian, patron de Pro Sport

Event, une société d’événementiel

sportif, a décidé de renouer avec

le passé sportif de ce golf situé près

de Bandol. En effet, Dolce Frégate a

déjà accueilli le Challenge Tour de 1993

à 1995 lors du Jézéquel Open Classic.

La dotation devrait être de 200000 €,

mais la date n’est pas encore connue.

18 - GOLF MAGAZINE ● N° 330


Finition Chromée

‘Hydropearl’

40% de résistance en

moins à travers l’herbe

améliorent le lancement et

le spin dans les conditions

humides et le rough.

Acier

Hyper 17-4

Augmente la dureté de

40% pour une face plus fine.

INVENTÉ POUR

LE

PLAISIR

Arrête supérieure

Cavité interne

Combinées à la technologie

COR-Eye pour augmenter et

faciliter la flexion de la face

afin d’augmenter la vitesse

de la balle et permettre une

trajectoire plus haute.

Technologie COR-Eye ®

La technologie de la flexion de la face permet

des lancements de balles plus rapides et plus

hauts pour apporter la distance et le pouvoir

d’arrêt des joueurs du Tour avec la tolérance

et les sensations attendues d’un fer PING.

© PING 2017


ÉCO

L’INFOGRAPHIE DU MOIS

THE OPEN : L’ENVOL DES DOTATIONS

Les sommes gagnées par les vainqueurs de tournois ne cessent d’augmenter. Pour vous

en convaincre, voici l’envolée des dotations du British Open (« The Open » pour les Anglais),

la plus vieille épreuve de golf au monde. Lors de la première édition, en 1860, le vainqueur

Willie Park Sr remporta une ceinture de cuir rouge, à remettre en jeu à l’édition suivante. Cette

année, Jordan Spieth est reparti avec un chèque de quelque 1,2 million de livres sterling.

2002

700 000 £

2010

850 000 £

2000

500 000 £

2011

900 000 £

1969

4 250 £

1968

3 000 £

1970

5 250 £

1999

350 000 £

1966

2 100 £

1975

7 500 £

2014

975 000 £

1890

13 £

1864

6 £

1892

35 £

1900

50 £

1965

1 750 £

1860

0 £

1920

75 £

1997

250 000 £

1961

1 400 £

1930

100 £

1955

1 000 £

1946

150 £

1977

10 000 £ 1979

15 000 £

2015

1 050 000 £

1993

100 000 £

1954

750 £

1949

300 £

1953

500 £

1980

25 000 £

2016

1 150 000 £

1990

85 000 £

1985

65 000 £

1983

40 000 £

2017

1 170 000 £

INFOGRAPHIE : CH. LASSAUT - SOURCE : ROYAL & ANCIENT

3,65

Il s’agit de la dotation,

en millions de dollars,

que se partageront les

participantes du prochain

Evian Championship

mi-septembre. Une somme

en hausse de 300 000 $

par rapport à l’an dernier.

BIENVENUE AU GOLF

DE CHAMPLONG

Le 9 trous du golf du Roannais (Loire) a

été racheté par trois investisseurs locaux

au sein de la société III Longchamps.

Yann Bachelet, pro du golf, Olivier

Boizet, hôtelier et restaurateur

au Château de Champlong, et Christophe

Jullien, patron d’une société de conseil,

ont décidé d’investir 4 millions d’euros

afin de doter la structure d’un tout

nouveau 18 trous, d’un 9 trous école

et d’un club-house flambant neuf, après

la réhabilitation de la ferme Darfeuille.

Les grands travaux devraient débuter,

une fois toutes les autorisations

obtenues, au 2 e trimestre 2018, avec

une ouverture prévue pour l’été 2020.

Le nouveau golf prendra le nom

de Domaine de Champlong

et se revendique déjà comme un pôle

pluriactivités avec le centre équestre

et la base nautique de Villerest.

PHOTOS DR

DU NOUVEAU AUX BORDES

Considéré comme l’un des plus beaux parcours français, le golf des Bordes pourrait disposer bientôt

d’un hôtel 5 étoiles, qui s’ajouterait aux cottages déjà présents. Sa construction devrait débuter l’an

prochain. Fermé pendant plusieurs années au public, ce magnifique tracé signé Robert von Hagge

serait, à moyen terme, réservé à ses membres et aux clients de l’hôtel. En attendant, le golf est

de nouveau ouvert aux visiteurs moyennant un green-fee journée de 265 € par personne (avec

practice illimité) ou un package de 610 € par personne (avec un green-fee journée, une voiturette,

le practice illimité, une nuit en cottage, le petit déjeuner et le dîner). Le prix, très élevé,

d’une expérience inoubliable… Renseignements au 02 54 87 72 13 et sur www.lesbordes.com

20 - GOLF MAGAZINE ● N° 330


SHOPPING

Golfeur(se)

PAR LAURENCE FROGER

Mode majeur

Incontournables, les nouveaux

accessoires signés The Evian

Championship à rapporter

du tournoi majeur (du 14 au

17 septembre), comme le couvre-bois

pour driver, 55 €, ou la casquette

et son logo vintage The Evian, 35 €.

www.evianchampionship.com

Bonne

impression

La marque britannique

Farah joue

avec les imprimés

graphiques sur

son polo The Jude, 58 €.

www.farah.co.uk

Dernière

ligne droite

Colmar impose le tartan

avec son pantalon de golf

slim fit Stretch, au tissu

doux et extrêmement

léger, déperlant,

à partir de 153,30 €.

www.colmar.it

L’été indien

Chapeau bas

Commune de Paris mise sur

l’élégance avec le canotier Multi

en paille, à partir de 136,50 €.

www.communedeparis1871.fr/fr

Avec ses golfeurs sur le polo Linus, 199 €, et ses

palmes végétales sur son bermuda Jordan, 149 €,

Bogner fait bonne impression. www.bogner.com

PHOTOS DR

Nobles aspirations

Look moderne et performance athlétique pour la FJ Aspire femme

de FootJoy. Son empeigne respirante et imperméable,

ses crampons translucides profilés, sa semelle extérieure

avec amorti et son extrême légèreté (266 g) garantissent stabilité

et confort, de 195 € (lacets) à 215 € (système BOA). www.footjoy.fr

Une autre

paire de

manches…

Toujours à la pointe

de la mode et fidèle

à son esprit sport, Lacoste

signe une collection

automne-hiver aux coupes

irréprochables, confortables

et techniques, pour jouer

dans toutes les conditions.

Polo rayé, 90 €, et T-shirt

manches longues, 85 €.

www.lacoste.com

22 - GOLF MAGAZINE ● N° 330


ABONNEZ-VOUS À

+

L’Attrape-Balle

Avec cet accessoire vous n’aurez plus besoin de vous pencher

pour ramasser votre balle. Très pratique, il se fixe très facilement

dans le trou situé en haut de votre putter à l’aide d’une vis,

sans abîmer votre putter et sans altérer la qualité de votre

mouvement. De couleur noir. Un accessoire indispensable !

1 AN

( 12 numéros )

visuels non contractuels

+ L’Attrape-Balle

45 €

SEULEMENT

AU LIEU DE 85,20 €

BULLETIN D’ABONNEMENT

A retourner, complété et accompagné de votre règlement à :

Oui, je profite de votre offre et je m’abonne pour :

❒ 1 AN ( 12 numéros ) à Golf Magazine

+ l’Attrape-Balle au prix de 45 €

au lieu de 85,20 € soit plus de 47% de réduction.

Je choisis de régler par :

❒ Chèque bancaire à l’ordre de Move Publishing

❒ Carte bancaire (Visa, Eurocard, Mastercard)

N° bbbb bbbb bbbb bbbb

Date de validité bb bb

Signature :

obligatoire

Mes coordonnées :

Golf Magazine – Service Abonnements –

4 rue de Mouchy – 60438 Noailles Cedex

Nom : .................................................................................................................................

Prénom : .........................................................................................................................

Adresse : .........................................................................................................................

Code postal : fffff

Ville : ..................................................................................................................................

Email : ...............................................................................................................................

❒ Oui, je souhaite être informé des offres commerciales de Golf Magazine.

❒ Oui, je souhaite être informé des offres commerciales de ses partenaires.

A17330-NZ12L68

*Offre valable jusqu’au 31/12/2017 dans la limite des stocks disponible, réservée à la France Métropolitaine.

Tarifs étrangers, nous consulter svp au 00 33 1 55 56 70 52. Photos non contractuelles. Vous

pouvez acheter séparément Golf Magazine au prix de 5,90€ et l’attrape balles au tarif de 15 € TTC

(+5 € de frais d’envoi). Conformément à la Loi Informatique et Libertés du 06/01/1978, vous disposez

d’un droit d’accès et de rectification aux données personnelles vous concernant. Vous pouvez

être amené à recevoir des propositions d’autres sociétés. Si vous ne le souhaitez pas, il vous suffit de

nous écrire en nous indiquant vos coordonnées.


SWING SÉQUENCE

JON RAHM

Espagnol, 22 ans, n° 6 mondial

Deux victoires :

Farmers Insurance Open 2017 (PGA Tour),

Open d’Irlande 2017 (European Tour).

LE NOUVEAU « SEVE »

Véritable révélation de la saison 2017, l’Espagnol

Jon Rahm possède un swing atypique, puissant

et terriblement efficace. Ses particularités :

un mouvement compact, un poignet gauche

bombé et une vitesse de rotation explosive.

Sans oublier un tempérament de feu, à l’image

de son idole, l’ancien champion Severiano Ballesteros.

PHOTOS FRÉDÉRIC FROGER / D5

L’analyse

par

Alain Alberti

Head-pro des

académies Leadbetter

en France

www.leadbetteracademy.com

Alain Alberti enseigne

dans les académies

Leadbetter des golfs

de Terre Blanche

et d’Aix-en-Provence.

Il est également,

ou a été, le coach

de nombreux joueurs

professionnels, parmi

lesquels Raphaël

Jacquelin, Alexander

Levy, Jérôme Lando-

Casanova, Clément

Berardo, Julien

Guerrier et Anthony

Snobeck. Il s’occupe

aussi de l’entraînement

de très bons jeunes

amateurs et donne

des leçons à des

joueurs de tout niveau.

Jon Rahm n’aime pas perdre son temps. Passé

pro en juin 2016, le bouillant Espagnol est

devenu n° 6 mondial en seulement un an !

Une progression fulgurante, bien à l’image

du personnage. Doté d’un gabarit

impressionnant (1,88 m pour 103 kg),

ce jeune homme de 22 ans a vu le jour dans

le petit village de Barrika, au Pays basque,

en Espagne. Repéré en 2012 par

Tim Mickelson, le frère de Phil, il quitte

sa région natale pour intégrer l’université

d’Arizona State. Aux États-Unis, le talent

et la volonté de Rahm font des

merveilles. Sacré deux fois joueur

universitaire de l’année (un record),

l’Espagnol passe pro, alors qu’il occupe

la place de n° 1 mondial amateur.

Depuis, il enchaîne les performances avec

une régularité désarmante. Auteur de neuf

Tops 10 en douze mois, le colosse basque a

remporté deux tournois cette année, le Farmers

Insurance Open, aux États-Unis, en janvier, et

l’Open d’Irlande, en Europe, en juillet dernier.

Son swing, forgé avec son entraîneur de toujours, l’Espagnol

Eduardo Celles, est pour le moins atypique. Doté d’un grip faible

de la main gauche et fort de la main droite, Rahm possède

un mouvement compact avec une montée courte et intérieure.

Ses qualités physiques et sa vitesse de rotation lui permettent

néanmoins de catapulter ses drives à près de 280 mètres

en moyenne ! Autres qualités de cette véritable force

de la nature, un petit jeu d’orfèvre et un tempérament

d’attaquant. Des qualités qui ne sont pas sans rappeler un certain

Severiano Ballesteros, l’idole de ses jeunes années.

AFP/GETTY IMAGES

SES STATS

SUR LE PGA TOUR

EN 2017

DISTANCE

AU DRIVE

280 M

FAIRWAYS

TOUCHÉS

59 %

GREENS EN

RÉGULATION

68%

MOYENNE

DE SCORE

69,8

N° 330 ● GOLF MAGAZINE - 25


SWING SÉQUENCE / Jon Rahm

1/ Adresse

Jon Rahm se tient près de la balle. Les bras se retrouvent dans une

position très verticale et sont solidement connectés au corps avec

un coude droit quasiment collé au fl anc ! Même si on ne le voit pas

sur cette photo, le grip de l’Espagnol est atypique avec une main

gauche très faible et une main droite plutôt forte. Une particularité

qui aura des incidences sur la suite de son mouvement.

2/ Démarrage

Rahm effectue son démarrage en tournant le corps,

le bras gauche restant très connecté au buste. Il n’y aucun

espace entre son bras et sa poitrine. La face de club,

elle, est fermée : elle est dirigée quasiment vers la balle !

Malgré tout, cette position reste cohérente car le grip

de sa main gauche est faible.

QUELLE LEÇON

EN TIRER ?

« Les joueurs qui ont des problèmes

de coordination dans leur swing

peuvent s’inspirer de la position

d’adresse de Jon Rahm pour se

construire un mouvement plus compact.

Pour cela, une bonne solution consiste

à se placer plus près de la balle

avec les coudes connectés

au corps. »

26 - GOLF MAGAZINE ● N° 330


Jon Rahm / SWING SÉQUENCE

3/ Mi-montée

Le bras gauche de Rahm reste connecté au buste ce qui

amène ses mains à l’intérieur, c’est-à-dire, pas au milieu

de la poitrine mais plutôt en arrière. Le poignet gauche

commence à se bomber et les hanches continuent

à bien tourner. Le manche du club, enfi n, est dans le plan

en pointant quasiment vers la balle.

4/ Fin de montée

Au sommet du backswing, la position de Jon Rahm, courte

et compacte, est atypique mais cohérente. Son bras gauche

est parallèle à la ligne des épaules. Le poignet gauche

est bombé et le club relativement droit. Les hanches, comme

les épaules, ont énormément tourné. Le genou gauche,

très en avant, laisse penser que son poids se situe plutôt

sur l’avant de son pied gauche à ce moment-là.

QUELLE LEÇON

EN TIRER ?

« Les joueurs qui ont tendance à revenir

par-dessus à la descente et à slicer

peuvent s’inspirer de la position

de Jon Rahm à mi-backswing pour

acquérir un swing plus compact

et régulier : des hanches très tournées,

des mains à l’intérieur et un manche

de club pointant vers la balle. »

N° 330 ● GOLF MAGAZINE - 27


SWING SÉQUENCE / Jon Rahm

5/ Début de descente

Par rapport à la photo précédente, le coude droit est redescendu

à la verticale. Résultat, une position des mains très à l’intérieur

et un plan de club très plat avec un club « couché » (le manche

pointe bien au-dessus de la balle). La position du corps, elle,

est parfaite : les hanches sont revenues très « squares » (parallèles

à la ligne de jeu) et les pieds sont posés à plat sur le sol.

6/ Impact

Une position qui respire la puissance. Entre la photo

précédente et celle-ci, un dixième de seconde seulement

s’est écoulé. Pourtant, les hanches de Jon se sont complètement

ouvertes (orientées à gauche de la cible), ses épaules suivant

le mouvement et les angles du corps étant conservés !

Cette capacité de rotation explosive explique

la grande puissance de l’Espagnol.

QUELLE LEÇON

EN TIRER ?

« Même si le club de Jon Rahm revient vers

la balle dans une position très intérieure

et couchée, vous pouvez prendre

le travail du bas de son corps comme

modèle. Vous aussi, à mi-downswing,

cherchez à ramener vos hanches parallèles

à la ligne de jeu en gardant les pieds bien

à plat sur le sol, notamment le talon droit.

De cette façon, vous serez capable

de bien utiliser votre corps

dans la zone d’impact. »

28 - GOLF MAGAZINE ● N° 330


Jon Rahm / SWING SÉQUENCE

7/ Traversée

Lors de la phase de traversée, le poids du pied gauche

est passé sur le talon. Cela n’empêche pas l’Espagnol

de rester parfaitement en équilibre. Les angles du corps sont

toujours maintenus. Le club est assez vertical et la face

légèrement fermée. Ceci s’explique par le fait que

les mains de Jon se sont éloignées du corps après l’impact.

8/ Finish

Jon Rahm termine son mouvement parfaitement en équilibre

sur le talon gauche, le pied droit reposant sur la pointe.

Notez comme la hanche droite de l’Espagnol termine

très en avant vers la cible et comme le haut du corps

a tourné. Une autre preuve de ses qualités de souplesse.

QUELLE LEÇON

EN TIRER ?

« Grâce à des qualités physiques de haut

niveau, Jon Rahm arrive à avoir un swing

très effi cace en dépit de positions

atypiques. Malgré tout, ces différentes

particularités (grip main gauche faible,

montée intérieure, poignet gauche

bombé…) sont cohérentes entre elles.

C’est aussi la preuve que l’on peut

construire un swing de qualité

en s’appuyant sur

ses qualités propres. »

N° 330 ● GOLF MAGAZINE - 29


RÈGLES

Avec

Arnould de Lamarzelle

Arbitre international

et membre du comité

des règles de la FFGolf.

Pour toutes vos questions sur les règles de golf : golfmag@movepublishing.com

BALLE

INJOUABLE

SPIETH DROPPE

SUR LE PRACTICE !

LES FAITS

Lors du dernier tour de l’Open Britannique, disputé au Royal

Birkdale, la lutte pour la victoire entre Matt Kuchar et Jordan Spieth

a failli mal tourner pour ce dernier. En effet, au 13, un par 4,

Spieth lâche son drive une centaine de mètres à droite du fairway…

Il décide que sa balle est injouable et au terme d’une longue

procédure, ne trouve comme point de dégagement que le practice.

Mais à l’endroit où il devrait dropper, plusieurs camions

de fabricants le gênent dans l’exécution de son coup. L’arbitre

en chef autorise Spieth à se décaler sur le côté afin de ne plus avoir

les camions dans l’axe de son jeu. L’Américain sort du trou 13

avec un bogey, grâce à une belle approche-putt, et soudain relancé

score en -5 sur les 5 derniers trous pour s’emparer

de l’aiguière d’argent avec trois coups d’avance sur Matt Kuchar.

AFP / GETTY IMAGES

LE COMMENTAIRE

Afin de résoudre ce cas, plusieurs règles ont dû être appliquées. Tout d’abord,

la Règle 28 de la balle injouable où Jordan Spieth a choisi l’option b

en droppant, avec un coup de pénalité, une balle en arrière, sans limite

de distance, dans l’axe balle-drapeau. Une procédure qui l’a emmené jusque

sur le practice. Une fois vérifié que celui-ci n’était pas hors limites, Jordan

a droppé sa balle mais plusieurs camions lui barraient alors la route. Ces poids

lourds étant considérés comme des « obstructions inamovibles temporaires »,

et une règle spécifique (page140 du Livre des Règles, appendice I-4b)

autorise un dégagement si une telle obstruction se trouve entre la balle

et le trou, quel que soit la distance où elle se trouve. Ce dernier ruling a suscité

nombre de commentaires sur les réseaux sociaux, mais a permis à Spieth

de sauver un bogey et d’aller chercher une nouvelle victoire en majeur.

Étiquette

CHACUN RESTE À SA PLACE !

Respecter les autres joueurs, c’est ne pas gêner ou déranger un adversaire,

un partenaire ou un cocompétiteur, lorsque celui-ci effectue un coup. Ainsi, aucun joueur

ne devrait se tenir à proximité de la balle, ou directement derrière celle-ci lorsqu’un autre

joueur s’apprête à jouer. Chacun devrait veiller à ne pas perturber le jeu en bougeant,

parlant ou faisant du bruit ou encore par l’usage d’un équipement électronique

(un téléphone, par exemple) emporté sur le terrain. Et sur le green, les joueurs prendront

garde de ne pas se tenir sur la ligne de putt d’un autre joueur ou encore d’y projeter

leur ombre lorsque celui-ci joue son coup. Enfi n, les joueurs veilleront à rester sur le green

ou à proximité tant que les autres joueurs du même groupe n’ont pas terminé le trou…

30 - GOLF MAGAZINE ● N° 330


RÈGLES

RÈGLES

ET VOUS

BUNKER

FARCEUR…

Après avoir envoyé

ma balle dans un bunker

de green, j’ai tenté

de la sortir. Mais ma balle

a heurté la lèvre

du bunker, revenant

sur moi et s’immobilisant

sur mon avant-bras…

Une situation cocasse qui

j’espère ne se reproduira

plus. Mais au cas où,

comment doit-on procéder

dans pareille situation ?

F. Millot, par courriel

Il faut, dans ce cas,

appliquer la Règle 19-2

de la balle en mouvement

déviée ou arrêtée

par le joueur, le partenaire,

le cadet ou l’équipement.

Le joueur écope, alors,

d’un coup de pénalité.

Quant à la balle, si elle est

retombée au sol, il faut

la jouer comme elle repose.

Si elle s’est immobilisée

sur le joueur, ses vêtements

ou encore son équipement,

la balle doit être droppée,

sans se rapprocher du trou,

aussi près que possible

de l’emplacement situé

directement en dessous

de l’endroit où la balle

est venue s’immobiliser.

Attention sur le green,

la balle doit être placée.

Quiz

UN PEU D’ORDRE !

Chaque mois, nous vous proposons huit affirmations

auxquelles vous ne pouvez répondre

que de deux façons : vrai ou faux. Ce mois-ci,

évoquons des cas liés à l’ordre de jeu.

Au premier trou d’un matchplay,

vous et votre adversaire 1.

rendez un score de 5. Comme

vous avez un coup rendu

sur ce trou, vous le remportez

et êtes 1 up. Mais votre adversaire,

qui a l’honneur au départ

du trou, vous assure qu’il conserve

l’honneur puisque vous avez

réalisé le même score en brut.

■VRAI ■FAUX

Votre balle et celle d’un autre

2. joueur sont sur le fairway à

quelques mètres l’une de l’autre.

Étant plus loin du trou, vous jouez

votre balle en premier, mais elle

s’égare dans un épais buisson.

Vous annoncez jouer une balle

provisoire, lorsque

votre adversaire vous dit que vous

ne pourrez le faire qu’une fois

qu’il aura lui-même joué son coup.

■VRAI ■FAUX

Alors que votre adversaire

3. a l’honneur dans le match

vous opposant, vous drivez

en premier. Il vous demande

d’abandonner votre coup et

de jouer à votre tour. Il tape

un excellent drive, alors que

le vôtre est moyen. Il vous déclare

finalement que ce n’est pas

1. Faux. Lors d’un match-play, et selon

la Règle 10-1a, c’est le joueur

qui remporte le trou qui prend l’honneur

à l’aire de départ suivante. Comme vous

avez un coup rendu sur le trou 1,

votre 5 devient 4, gagnant à la fois

le trou et le droit de jouer en premier

au 2. Lorsque le trou est partagé,

c’est le camp qui a l’honneur

au départ précédent qui le conserve.

2. Faux. En dehors de l’aire de départ,

le joueur qui met en jeu une balle

provisoire doit le faire immédiatement.

Vous devez donc jouer votre balle

provisoire avant que votre adversaire

ne joue la sienne. Si ce dernier joue

quand même avant vous, en matchplay,

vous avez le droit d’annuler

son coup et, sans pénalité, de lui faire

rejouer, conformément à la Règle 10-1c.

la peine de rejouer une autre

balle. Vous lui répondez que vous

avez le droit de rejouer.

■VRAI ■FAUX

Dans une compétition

4. en stroke-play, vous jouez

avant votre tour… Conscient

de votre erreur, vous affirmez

devoir abandonner

immédiatement votre balle et en

jouer une nouvelle à votre tour.

■VRAI ■FAUX

En arrivant à un départ, vous

5. vous rendez compte que vous

avez oublié votre sandwedge près

du green précédent. C’est à votre

tour de jouer, mais pour ne pas

perdre de temps, vous suggérez à

votre adversaire de prendre

le départ en premier. Celui-ci

refuse, car il craint que vous

puissiez lui demander de rejouer

son coup…

■VRAI ■FAUX

Vous avez l’honneur sur

6. un trou et vous tapez un drive

complètement lâché à droite.

Enervé, vous annoncez une balle

provisoire, vous la posez sur le tee

et tapez. Votre adversaire dans

ce match peut vous demander

3. Vrai. Votre adversaire a le droit

de vous demander de jouer

une nouvelle balle puisque vous avez

joué hors-tour. Mais lorsqu’il vous

affirme que ce n’est finalement

pas nécessaire d’en rejouer une autre,

il vous offre, malgré lui, deux options :

soit l’abandonner et rejouer.

4. Faux. En stroke-play, un joueur

qui joue hors-tour du départ n’encourt

aucune pénalité et doit jouer la balle

comme elle repose. Si le comité juge

que les compétiteurs se sont mis

d’accord pour jouer hors-tour afin

de donner un avantage à l’un d’entre

eux, ils doivent être disqualifiés.

Quant au joueur, s’il abandonne sa balle

et rejoue, il écope de la pénalité

de coup et distance, selon la Règle 27-1

et sa balle est en jeu en 3.

Réponses

AFP

5. Faux. Lorsque cela est fait

uniquement dans le but de gagner

du temps, un joueur dont c’est le tour

de jouer peut inviter son adversaire

à jouer en premier. Celui-ci n’est pas

obligé d’accepter l’invitation, mais s’il

le fait l’autre joueur perd son droit

de faire rejouer le coup tapé hors-tour.

6. Vrai. Selon la Règle 10-3, le joueur

qui choisit de jouer une balle provisoire

depuis l’aire de départ

doit le faire après que son adversaire

(ou co-compétiteur en stroke-play)

a joué son premier coup

sur le trou. Si plusieurs joueurs

décident de mettre une balle provisoire,

l’ordre de jeu initial doit être

respecté. En match-play, l’adversaire

a le droit, sans pénalité,

de faire rejouer le coup.

d’annuler votre coup et de retaper

une balle provisoire à votre tour.

■VRAI ■FAUX

Sur le green, votre balle est

7. sur la ligne de putt de votre

adversaire. Plus loin du trou, celuici

vous demande de la marquer.

Vous refusez et vous décidez

de putter en premier, prétextant

que la Règle 22-2 vous autorise

à finir le trou. Vous avez le droit

■VRAI ■ FAUX

Vous et votre adversaire

8. avez envoyé votre balle

dans un obstacle d’eau latéral

et vous décidez chacun

de vous dropper. Les deux balles

sont à moins d’un mètre l’une

de l’autre, mais la vôtre est plus

loin du trou. Vous affirmez que

c’est à vous de jouer en premier.

■VRAI ■FAUX

7. Faux. La Règle 22-2 autorise

un joueur à jouer en premier au lieu

de relever sa balle, lorsque cela

lui est demandé, mais uniquement

en stroke-play. En match-play,

l’ordre de jeu prévaut et votre adversaire

peut vous demander d’annuler

votre coup et, sans pénalité, de

le rejouer lorsque ce sera à votre tour.

8. Vrai. Puisque votre balle repose

plus loin du trou, avant le dégagement,

selon la Note de la Règle 10-1b

ou 10-2b, ce sera donc à vous de jouer

en premier, car c’est l’emplacement

de la balle qui détermine l’ordre de jeu

et non pas le point de dégagement.

S’il n’était pas possible de déterminer

quelle balle est la plus loin du trou,

il faut alors, selon l’équité (Règle 1-4)

décider par tirage au sort.

32 - GOLF MAGAZINE ● N° 330


Ne laissez pas vos clubs ruiner votre jeu !

«Avec ces fers, tous de même longueur, lie, poids, équilibre, et adaptés à votre morphologie et à votre swing, vous aurez

toujours exactement la même posture, la même position de balle, le même stance, le même swing, et serez stupéfait de

l’amélioration quasi immédiate et spectaculaire de votre jeu.»

SUR MESURE UNIQUEMENT

www.golfnswing.com

www.wishongolf.com

UN SUCCÉS SANS PRÉCÉDENT !

www.facebook.com/golfnswing

GOLFNSWING 16 avenue du Général Leclerc

78230 LE PECQ

Tél : 33 139 161 860 - info@golfnswing.com


100 % FÉMININ

SORTIE DE BUNKER

FAITES GLISSER

LA SEMELLE !

Ce mois-ci, la proette

Justine Dreher vous

donne ses conseils

pour réussir vos sorties

de bunker : une face

de club ouverte,

un peu plus de poids

sur le pied avant

et un mouvement

rotatif. Objectif : bien

faire glisser la semelle

du club dans le sable

pour sortir la balle

sans souci.

COORDINATION LUDOVIC PONT

PHOTOS FRÉDÉRIC FROGER / D5

34 - GOLF MAGAZINE ● N° 330


Cette série « 100 % féminin »

a été réalisée sur le parcours

de l’Aigle, au Golf National.

www.golf-national.com

La proette

JUSTINE DREHER

Proette sur le circuit

européen féminin

NON

OUI

La face

de club est

square. Elle

va rentrer trop

profondément

dans le sable.

La face de club

est ouverte.

La semelle va

pouvoir bien

glisser dans

le sable.

UNE FACE DE CLUB OUVERTE

Lorsque la balle est bien placée dans le bunker et que le

drapeau se situe à moins de 20 mètres, j’utilise mon sand

wedge ouvert à 58°. À l’adresse, j’aime ouvrir la face de

mon club. De cette façon, la semelle va bien glisser dans le sable

et permettre à la balle de sortir facilement. Si je garde la face square,

elle va trop rentrer dans le sable et la balle aura du mal à sortir. »

UN PEU PLUS DE POIDS

SUR LA JAMBE AVANT

Pour jouer une

sortie de bunker,

je place un peu

plus de poids sur la jambe

avant dès que je me place

devant la balle. Je me

retrouve ainsi avec 60 %

du poids sur mon côté

gauche et 40 % sur mon

côté droit. Je garde ensuite

cette répartition pendant

tout le coup. »

40 % 60 %

UN MOUVEMENT ROTATIF

Quand je joue

une sortie de

bunker, je mets

l’accent sur la rotation

du corps. Autrement dit,

je pense à tourner le buste

à la montée, puis à faire

de même au retour.

Attention, cela ne veut pas

dire que je me déplace

latéralement ! En fait, je

tourne autour de ma jambe

gauche. Cela me permet de

faire un swing bien agressif

et de laisser la semelle du

club glisser dans le sable. »

N° 330 ● GOLF MAGAZINE - 35


Par Cyril Le Goazigo

Préparateur physique spécialisé golf.

Formateur et membre du Board

du Titleist Performance Institute.

06 03 59 74 59

golfl abperformance@yahoo.fr

PRÉPARATION PHYSIQUE

TRAVAILLEZ

LES ROTATIONS

DE HANCHES

Les hanches sont les premières charnières musculoarticulaires

qui transmettent les forces du bas

du corps au haut du corps. Elles favorisent

ainsi la création de vitesse et de puissance

en rotation. Au golf, une bonne mobilité

des hanches vous assure de pouvoir bien installer

votre bassin lors du backswing, mais aussi une réelle

capacité à accélérer pendant le downswing.

Voici donc deux exercices pour améliorer cette

mobilité. En un petit mois de travail, vous devriez

observer une réelle amélioration de vos rotations.

COORDINATION LUDOVIC PONT

PHOTOS JULIEN CROSNIER

EXO

1

EXO

2

Placez-vous assis, une

1jambe allongée devant

vous et l’autre pliée avec

le genou vers l’extérieur.

POUR

UN MAXIMUM

D’EFFICACITÉ,

FAITES 4 SÉRIES

DE 15 RÉPÉTITIONS

DE CHAQUE

EXERCICE,

3 FOIS PAR

SEMAINE.

Allongé sur le côté, pliez légèrement les

1genoux puis levez le genou supérieur en

le positionnant dans l’alignement du corps.

Pour trouver le spécialiste TPI le plus proche de chez vous : www.myTPI.com

Sans bouger le haut

2du corps, cherchez

à amener la jambe fl échie

en arrière…

Sans modifi er la position de la jambe

2et du genou, montez le talon…

… puis descendez-le. En pratiquant cet

3 exercice, vous ressentirez de fortes tensions

sur le côté de votre hanche. Pas d’inquiétude !

C’est la preuve d’un travail bien ciblé.

… pour la retrouver

3 fl échie dans l’autre sens,

le genou vers le sol

et vers l’extérieur.

36 - GOLF MAGAZINE ● N° 330


Cette série « Mieux jouer » a été

réalisée au Royal Palm Golf Club

de Marrakech, au Maroc.

www.domaineroyalpalm.com

MIEUX JOUER

PARCOURS

SIMPLIFIEZ

votre jeu !

Sur le parcours, on se complique souvent trop la vie en laissant

son esprit encombré de technique et de multiples pensées

contradictoires. Pour rendre votre approche du jeu plus agréable

et efficace, Frank Schmid, notre head-pro, vous propose de simplifier

les choses en s’appuyant sur des bases techniques simples, des choix

de bon sens et un petit jeu dépouillé. À vous de jouer !

COORDINATION LUDOVIC PONT - PHOTOS PHILIPPE MILLEREAU / KMSP

38 - GOLF MAGAZINE ● N° 330


Avec

la participation

de :

Le pro

FRANK SCHMID

Head-pro au golf de Bussy-

Guermantes en Seine-et-Marne.

www.golfbussyguermantes.com

N° 330 ● GOLF MAGAZINE - 39


MIEUX JOUER / Simplifiez votre jeu !

POSTURE

À l’adresse, vous devez rechercher

un équilibre naturel, plus ou moins

sur la pointe ou les talons.

L’angle du buste est obtenu

en inclinant le bassin vers l’avant.

Le dos est naturellement

droit, les jambes dévérouillées.

ALIGNEMENT

La face de club doit être alignée vers l’objectif.

L’ensemble du corps (pieds, hanches, épaules)

doit être aligné parallèlement à la ligne de jeu.

40 - GOLF MAGAZINE ● N° 330


Simplifiez votre jeu ! / MIEUX JOUER

GRAND JEU

APPUYEZ-VOUS SUR TROIS BASES

Simplifier son jeu ne signifie pas négliger les détails. Au contraire ! Pour faire simple et bien, je vous conseille

de vous appuyer sur trois bases incontournables : le grip, l’alignement et la posture, le fameux GAP.

GRIP

Le placement de la main gauche est essentiel.

L’éminence hypothénar (en jaune sur la photo)

doit se situer absolument au-dessus

du manche. Une fois la main gauche placée

(au moins deux phalanges doivent être

visibles), le creux de la main droite doit venir

épouser le pouce de la main gauche.

ASTUCE

LA POSITION

DE LA BALLE VARIE EN

FONCTION DU CLUB

Pour bien faire, vous devez placer

le club puis le corps. Selon le club

utilisé, la balle va donc être centrée

différemment par rapport à vos pieds.

Driver : balle à l’intérieur du talon

gauche.

Bois 5 : balle un peu en avant du milieu

des pieds.

Hybrides et fers : balle au milieu

des pieds.

N° 330 ● GOLF MAGAZINE - 41


MIEUX JOUER / Simplifiez votre jeu !

GRAND JEU

SWING : RESTEZ TRÈS SIMPLE

Sur le parcours, tous les repères techniques nuisent

à la fl uidité et à la coordination du geste.

Il faut donc essayer de rester le plus simple possible.

Par exemple, vous pouvez imaginer votre swing comme

une rotation autour d’un axe qui passe par le milieu

du corps. Lorsque Tiger Woods était adolescent, son père

Earl lui donnait une consigne à la montée : « Ouvre la porte. »

Inspirez-vous de cette façon de faire. Trouvez une clé de swing

qui fonctionne pour vous et gardez-la sur le parcours.

ASTUCE

TRAVAILLEZ VOTRE

ÉQUILIBRE

Dans le swing de golf, l’équilibre est capital.

Pour l’améliorer, tapez des balles

en cherchant à conserver votre centre

de gravité entre les deux pieds. Le but est

que le poids du corps ne passe ni

à l’extérieur du pied droit ni à l’extérieur

du pied gauche, avant la frappe de balle.

À la montée,

les hanches

et les épaules

tournent autour

d’un axe

qui passe par

le milieu du corps.

Même chose

au retour avec

une tête qui reste

centrée vers

la zone d’impact.

42 - GOLF MAGAZINE ● N° 330


MIEUX JOUER / Simplifiez votre jeu !

PARCOURS

DU BON SENS AVANT TOUT

Pour être le plus effi cace possible sur le parcours, la simplicité et le bon sens constituent vos meilleures armes. Pour le grand jeu, cela

consiste à utiliser une clé de swing, à choisir votre club préféré sur les mises en jeu et à prendre de la marge sur les attaques de green.

MISE EN JEU :

UTILISEZ UNE CLÉ DE SWING

Comme le grand champion américain Jack Nicklaus,

utilisez une clé de swing sur vos mises en jeu.

Elle doit être simple et positive. Cela peut être une image.

Par exemple, en regardant votre cible, vous pouvez penser

« bien rythmé », juste avant de jouer. Ou encore « termine

en équilibre ». Nicklaus, lui, pensait à démarrer tranquillement

les 30 premiers centimètres de son swing. À vous de trouver

la pensée qui vous donnera les meilleurs résultats.

ATTAQUE DE GREEN :

PRENEZ UN CLUB DE PLUS

Neuf amateurs sur dix restent court du drapeau sur leur

attaque de green. La principale raison ? Ils ne choisissent

pas le bon club. Pour éviter cette erreur, habituez-vous

à prendre un club de plus que celui que vous auriez

habituellement choisi. Pensez ensuite à effectuer

un swing bien rythmé mais sans forcer. Si vous appliquez

ce conseil à chaque fois, vous serez surpris du nombre

de greens supplémentaires que vous atteindrez.

ASTUCE

CHOISISSEZ

VOTRE CLUB « CONFIANCE »

Lorsqu’ils sont au départ d’un trou, beaucoup d’amateurs

prennent le driver même s’ils ne se sentent pas à l’aise

avec ce club. C’est une erreur ! Sur les mises en jeu, la règle

de base est de rendre possible le coup suivant

et donc d’envoyer votre balle sur le fairway.

Pour cela, vous devez utiliser le club avec lequel vous êtes

le plus en confi ance à l’instant où vous jouez. Cela peut

être un bois de parcours, un hybride ou même un fer.

44 - GOLF MAGAZINE ● N° 330


MIEUX JOUER / Simplifiez votre jeu !

PETIT JEU

PRIVILÉGIEZ L’EFFICACITÉ

Sur le parcours, au petit jeu, simplicité rime souvent avec

efficacité. Pour cela, je vous conseille d’adopter une approche

de base qui vous permettra de privilégier les trajectoires roulées.

N’hésitez pas non plus à utiliser le putter ou un hybride lorsque

vous vous trouvez en dehors du green. Et faites confiance à votre

première impression pour déterminer la ligne de vos putts.

Le sternum

est en avant

de la balle.

Les poignets

sont peu actifs.

Le buste tourne

franchement dans

la traversée.

UNE APPROCHE DE BASE

Si vous voulez devenir efficace au petit jeu, je vous conseille de vous appuyer sur une

approche simple, avec peu d’action des poignets. Sur ce coup, le stance est légèrement

ouvert (ligne des pieds alignée un peu à gauche), la balle placée au milieu des pieds

et le poids un peu plus sur le côté gauche. Avec un fer 9, vous obtiendrez une trajectoire

basse et roulante, plus facile à contrôler qu’une trajectoire levée. Par contre,

si vous avez un obstacle à franchir (eau ou bunker), utilisez la même technique,

mais prenez un sandwedge ouvert à 60°. Vous obtiendrez alors une trajectoire haute

avec une balle qui s’arrête rapidement sur le green.

LE PUTTER EN DEHORS DU GREEN

Lorsque vous vous trouvez en dehors du green, pas

trop loin (entre un et cinq mètres) et avec un avantgreen

bien tondu, n’hésitez pas à utiliser le putter.

Neuf fois sur dix, le résultat sera meilleur qu’avec

une approche roulée. Les pros n’hésitent pas à le

faire, alors de ne vous en privez pas !

46 - GOLF MAGAZINE ● N° 330


Simplifiez votre jeu ! / MIEUX JOUER

OSEZ L’HYBRIDE !

Si votre balle se trouve entre dix

et vingt mètres du green, une bonne

option peut être d’utiliser un hybride.

Avec sa face plus grosse et

sa semelle bombée, la balle va

partir plus franchement qu’avec un

putter. Placez la balle au milieu des

pieds et jouez ce coup en utilisant

le même mouvement que votre

approche de base (voir page 46).

UNE PREMIÈRE LECTURE DE LOIN

Au putting, beaucoup de joueurs se compliquent

la vie pour lire les pentes. Dès que vous arrivez

à proximité du green, regardez sa forme générale

et repérez la pente de votre putt. Croyez-moi, une

lecture globale effectuée de loin est souvent efficace.

Et cette première impression est souvent la bonne !

RETROUVEZ UNE VIDÉO DE CETTE LEÇON SUR WWW.GOLF-MAGAZINE.FR

N° 330 ● GOLF MAGAZINE - 47


GOLFEUR MASQUÉ

La Palmyre Golf Club

UN PETIT BIJOU

CHARENTAIS

Observer un golf en toute discrétion, puis donner la parole

à son directeur, tel est le principe du « golfeur masqué ».

Ce mois-ci, il s’est rendu sur le 9 trous de La Palmyre.

DE NOTRE ENVOYÉ SPÉCIAL EN CHARENTE-MARITIME - TEXTE ET PHOTOS CLAUDE GRANVEAUD-VALLAT

Dernier-né des parcours charentais-maritimes,

le golf de La Palmyre, près de

Royan, flirte avec les embruns le long

du 7 comme au départ du 8, où le phare

de Cordouan, à l’embouchure de l’estuaire

de la Gironde, pointe à l’horizon. Les sept autres

trous de ce dessin dû à Olivier Dongradi et inauguré en

2009 serpentent entre les pins, au gré des vallons

dunaires. Une des raisons de la

qualité de ces fairways souples,

tendres, drainés naturellement

et ventilés par une petite brise

de mer fort agréable lors des

chaleurs estivales. Orchestré

par Emmanuel et Frédérique

Dormeuil, un couple ayant des

attaches familiales régionales,

ce 9 trous est bordé par un programme

immobilier au design

futuriste, avec des volumes

cubiques et spacieux, des villas

haut de gamme achetées principalement

par des golfeurs

heureux de pouvoir se rendre à

La Palmyre

Royan

pied au départ comme au club-house, le Rhino’s Club,

une construction basse décorée par Frédérique autour

de l’animal emblématique de La Palmyre, le rhinocéros.

Présent au célèbre zoo voisin, sa sauvegarde en Afrique

LA ROCHELLE

Rochefort

est une cause défendue par la famille Dormeuil. On le

retrouve même près de Paris, au golf de l'île Fleurie

géré par Valérie Barril, la sœur de Frédérique ! Dans ces

murs à dominante blanche et noire, les rhinocéros sont

partout, au mur ou sur les tables. Autant d’œuvres

d’art disséminées également sur le putting-green, sans

oublier le logo du club. Vouloir protéger la faune africaine

est un noble but. Utiliser des eaux recyclées,

grâce à une station de filtration,

34 St-Jean-d'Angély

Saint-

Savinien

Matha

St-Porchaire

Saujon

St-Palaissur-Mer

St-Pierred'Oléron

St-Martinde-Ré

Frontenay-

Rohan-Rohan

35

17

CHARENTE-

MARITIME

N 150

Saintes

Pons

Jonzac

32

Cognac

CHARTY

est un autre acte écologique.

Sur le parcours, les pièces

d’eau sur les trous 4 et 5 sont

utiles en été, mais stressent les

joueurs toute l’année. Néanmoins,

les plus enthousiastes

parlent d’un petit Augusta en

évoquant ces fairways bien

dessinés entre les troncs élancés

des pins de la côte, ces

greens tondus ras dès les beaux

jours... La comparaison peut

paraître flatteuse, mais tout le

monde est unanime pour

apprécier ce tracé ludique,

sportif et facilement jouable à pied. Heureusement, les

portes de La Palmyre s’ouvrent plus facilement que

celles donnant sur Magnolia Lane et le club le plus

mythique du sud des États-Unis… ●

L’ACCUEIL : 15/20

Cordial, efficace, souriant,

l’accueil va à l’essentiel. Le pro-shop

est bien fourni avec notamment

des polos logotés

aux couleurs chatoyantes.

LE PRACTICE : 16/20

Avec une vingtaine de tapis

et de jolies cibles, il est jouable dans

les deux sens. L’enseignement est

assuré par les pros du FlowMotion Golf

Learning Center. Seau de balles : 4 €.

48 - GOLF MAGAZINE ● N° 330


Situé au cœur de la pinède,

le golf de La Palmyre

offre quelques vues sur l'océan

et la plage.

LA PALMYRE GOLF CLUB

Allée du Grand Large

17570 La Palmyre

Tél. : 05 46 05 04 46.

www.lapalmyregolfclub.com

9 T, par 36, 2 892 m (blancs)

Architecte : Olivier Dongradi (2009)

Green-fees

Haute saison (du 1 er avril au 31 octobre) :

42 €, 2 e tour : 21 €

Basse saison : 28 €, 2 e tour : 14 €

Réductions de 20 à 35 %

avec les cartes Golfy

Date du test : 21 mai 2017

Conditions : 24 °C vers 15 heures,

ensoleillé

LE CADRE : 15/20

Situés entre le bord de mer

et une pinède dunaire bordée

de belles villas, le golf jouit

d'un environnement

maritime privilégié.

LE TRACÉ : 15/20

Très bien dessiné dans la pinède

et facilement jouable à pied,

le parcours est étroit sur les premiers

trous. Autres difficultés, les deux pièces

d'eau sur les trous 4 et 5.

L’ENTRETIEN : 15/20

Les tontes sont nettes et soignées.

Les greens sont rapides en saison

avec deux carottages par an

et deux top dressings mensuels

jusqu’en juin.

LE RESTAURANT : 15/20

Dans un cadre confortable,

tant en salle qu’en terrasse, la carte

alterne les incontournables

et les suggestions du marché. Comptez

25 € par personne hors boisson.

LES VESTIAIRES : PAS NOTÉ

Ils verront le jour au printemps

prochain, dans une aile

du club-house. Ils seront

équipés de casiers, de toilettes

et de douches.

LE PRIX : 13/20

Mieux vaut être membre Golfy

pour profiter de tarifs plus doux.

Néanmoins, les prestations

de qualité justifient des tarifs

un peu élevés en saison.

NOTE

MOYENNE :

15/20

Le dernier mot à…

Emmanuel Dormeuil

DIRECTEUR DU GOLF

« En 2005, nous avons acheté

le foncier pour lancer

un programme immobilier

de standing. Aujourd’hui,

les trente-deux villas et les

quinze appartements sont vendus

et les travaux seront entièrement

terminés au printemps 2018.

Les travaux du parcours, eux, ont

débuté en 2008. Olivier Dongradi,

avec qui nous avions déjà travaillé

sur le 9 trous de Mont Griffon,

a eu carte blanche pour tailler dans

la pinède. L’intégralité du parcours

comme les zones construites sont

au-dessus du niveau de la mer

et nous veillons à préserver

le littoral, même si la tempête

de février dernier nous a coûté

quelques arbres. Le club-house

décoré par mon épouse se veut

un lieu d’art de vivre. Nous

le compléterons par des vestiaires

en début d’année prochaine.

Notre proximité avec le Club Med

est un atout que nous assumons

pleinement. La zone de petit jeu

à droite du départ du 9 est souvent

dédiée aux stages. Une chose

est sûre, nous n’avons aucune

velléité de passer à 18 trous,

l’espace nous manquerait ! »

N° 330 ● GOLF MAGAZINE - 49


CLUB DU MOIS

Prunevelle

UNE HISTOIRE

DE FAMILLES

Né de la prospérité industrielle franc-comtoise, le golf de Prunevelle

a su traverser le XX e siècle en conservant ses valeurs

de convivialité sportive. Même si le contexte a évolué, cette tradition

demeure une priorité dans un cadre reposant et arboré

qui abrite un parcours de 18 trous à la fois technique et agréable.

DE NOTRE ENVOYÉ SPÉCIAL DANS LE DOUBS, CLAUDE GRANVEAUD-VALLAT (TEXTE ET PHOTOS)

A

la fin des années 1920, quelques industriels

comtois, les Japy, Koecklin,

de Turckeim, Thierry-Mieg… s’organisent

autour de Robert Peugeot

et de son fils Jean-Pierre – directeur

de la société automobile – pour regrouper

quelques arpents de terre avec l’intention de créer

un parcours de 9 trous aux abords de Montbéliard.

Avec 283 parcelles et autant de paysans à indemniser,

l’affaire prend un peu de temps… En

1929, le golf de Prunevelle voit enfin le jour en

contre-haut du Doubs, un affluent de la Saône,

sur un dessin initial de Percy Boomer – pro anglais

et ami de la famille Peugeot, qui enseignait

à Saint-Cloud. Déjà très impliqué dans une politique

du loisir ouvrier, Jean-Pierre Peugeot avait

créé le Football Club de Sochaux en 1928, ne

cachant pas son intention de professionnaliser le

jeu en payant ses joueurs par ailleurs carrossiers,

fraiseurs ou mécaniciens. En 1934, fort de cette

expérience fédératrice, il décide de créer un golf

à proximité des usines pour offrir la verdure des

fairways aux ouvriers sochaliens. Au fort Lachaux,

au nord de Sochaux, Gaston Turin, un cadre de

l’entreprise dont le fils Daniel deviendra président

de la ligue de l’Est en 1983, a pour charge de

créer un parcours rustique. Un tracteur équipé

d’un moteur de 402 tond le gazon, des tubes de

pression automobile créent le réseau d’irrigation,

la débrouille est reine tandis que la famille

Peugeot fournit clubs et balles aux débutants.

Des mains rugueuses serrent les grips de cuir et

tout le monde s’amuse. Visionnaire, Jean-Pierre

Peugeot venait de créer le golf d’entreprises, les

fameux « Corpos » où les ouvriers des usines

tapaient la balle le dimanche, deux ans avant le

Front populaire et ses congés payés ! Mais l’arrivée

de la guerre, en 1939, voyait la fin du golf

sochalien, transformé en jardins ouvriers pour

pallier la disette sous l’Occupation. À Prunevelle,

qui a souffert des années noires, trois trous furent

rouverts en 1945, puis six et neuf. En 1961, à

50 - GOLF MAGAZINE ● N° 330


Cerné d'arbres ayant pris du volume,

le green du 7 offre une attaque plus

simple que sa mise en jeu.

En léger surplomb depuis son départ, le

green du 8 domine le terrain, tandis

que la forêt veille aux balles slicées…

l’initiative du comité, le tracé fut porté à 18 trous

sur une soixantaine d’hectares. Les travaux furent

supervisés par Fifi Cavalo – vainqueur de l’Open

de France 1948. Au cours des Trente Glorieuses,

on prit plaisir à monter à Prunevelle et « découvrir

à chaque fois la beauté du site, le plaisir du jeu et la

quiétude des lieux », comme l’écrivait Roland Peugeot

– président du club de 1957 à 1992 – dans son livre

d’or. Si le lion, emblème de la marque, demeure

sur le blason du club, la famille Peugeot a quitté la

présidence du golf en 2005 tout en réduisant son

implication financière. La priorité, c'est certain,

n’est plus au mécénat à l'heure où les effectifs se

réduisent sur les chaînes de fabrication.

N° 330 ● GOLF MAGAZINE - 51


CLUB DU MOIS / Golf de Prunevelle

ZOOM

SUR

LE TROU

DE GRANDS NOMS AU PALMARÈS

Très arboré et vallonné, le parcours de Prunevelle

n’est pas simple à maîtriser même si les premiers

trous, les plus anciens, peuvent paraître

faciles. Dès le 5, les choses se compliquent avec

un dogleg gauche où un ravin doit être survolé

pour bien négocié ce par 4. Sur le trou suivant,

une combe à 150 mètres du green empêche

de l'atteindre facilement, sauf pour les plus

puissants. Sur le 11, un par 5 au green surélevé,

les balles ont tendance à suivre le dévers

qui ferme l’angle de ce léger dogleg gauche.

Par 3 en descente, le 12 est un des plus jolis

trous du parcours, bordé par une forêt hors

limites. La fin du tracé alterne les montées et

les descentes à un rythme qui peut anéantir les

derniers espoirs de belle carte tandis que les

mollets commencent à tirer… À l’image du 18,

avec le château d’eau en ligne de mire, les pentes

N° 12

PAR 3, 180 MÈTRES

Joli et compliqué, ce trou mérite toute

l’attention au départ. La forêt, à droite, est

hors limites, les arbres de gauche sont

vites en jeu et le green mouvementé est

bien défendu par les bunkers. Avec

une longue canne en mains depuis un tee

dominant le green, la précision n’est

pas toujours garantie. Mieux vaut attaquer

le drapeau par la droite du trou…

des greens peuvent être diaboliques dès que le

greenkeeper raccourcit la tonte et prépare le

parcours en vue du grand prix fédéral, le fameux

Peugeot Classic dont la prochaine édition aura

lieu les 23 et 24 septembre. Il fut créé en 1994

pour commémorer les cinquante ans du Grand

Prix de Prunevelle. Chargé de la promotion

internationale de l’épreuve, Johan Mörk – le

père d’Adrien, un enfant du club qui a brillé

sur le Challenge Tour, il y a quelques années –,

a longtemps fait jouer ses connexions scandinaves

pour attirer l’élite du nord de l’Europe.

C’est ainsi que l’on retrouve les noms de Thomas

Bjørn, Henrik Stenson, Per-Ulrik Johansson ou

encore Robert Karlsson, auteur du record du parcours

avec une carte de 62 en 1989, au palmarès

de cette magnifique épreuve également remportée

par Raphaël Jacquelin, Jean-François Remésy

et François Delamontagne ! Même si le champ

de jeu n’est plus de la même veine, le Peugeot

Classic comme la semaine internationale de

Prunevelle demeurent de grands rendez-vous de

golf en Franche-Comté. Des beaux moments de

convivialité sportive, qui ont fait et font encore

la réputation de ce club chargé d'histoire. ●

52 - GOLF MAGAZINE ● N° 330


LE

PLAN

DE PARCOURS

DU GOLF

DE PRUNEVELLE

CHRISTINE ALLAINÉ

Présidente du golf

« Prunevelle est avant tout un club sportif

et convivial. C’est le maître-mot depuis bientôt

quatre-vingt-dix ans, j’espère qu’il le restera

encore longtemps même si le cadre a évolué. »

CHARTY

SÉBASTIEN KACHLER

Intendant du terrain

« Nous avons un très beau tracé avec

une multitude de départs, des petits greens

pouvant être rapides, des gros roughs

au printemps, très peu de bunkers.

On perd peu de balles sur ce parcours. »

À découper, les bonnes indications pour votre partie

LES CONSEILS DU PRO JOËL VEZIN

● HOMMES ● ● DAMES ● PAR HCP INDICATIONS DE JEU

1 392 390 309 305 4 5 Jouez à droite du fairway, la pente ramène et vous gagnerez en distance. Privilégiez une attaque de green courte.

2 193 185 158 155 3 7 Mieux vaut jouer l’entrée de green afi n d’éviter les deux bunkers. Attention au putting, le green est délicat au niveau des pentes.

3 358 345 311 310 4 3 Drivez à gauche du fairway pour éviter le dévers. Attention à l’effet d’optique au 2 e coup, le green est plus loin qu’il n’y paraît.

4 451 430 369 350 5 15 Privilégiez la droite du fairway pour avoir l’ouverture vers une attaque de green jouée par la gauche.

5 330 300 271 265 4 9 Visez le milieu du fairway. Il est préférable d’attaquer le green par la gauche. Attention au putting si le drapeau est court.

6 470 450 422 401 5 11 Attention au rough de gauche et aux arbres à droite. Le green est prenable en deux pour les joueurs puissants.

7 307 300 262 251 4 17 Placez-vous à droite du gros arbre. Le drive n’est pas nécessaire, car le trou est relativement court.

8 127 120 111 106 3 13 Jouez ce court par 3 par la gauche pour rester sur le green. Évitez les sapins de droite. Le green est tourmenté.

9 421 390 347 330 4 1 Effectuez votre mise en jeu vers la droite du fairway car la pente ramène à gauche. Sur ce green à double plateau, mieux vaut être court du drapeau.

10 365 350 318 305 4 4 Drivez sur la droite du fairway. Au deuxième coup, attaquez le green par la droite et jouez très court vers un green en descente.

11 497 481 422 401 5 8 Au départ, privilégiez le côté droit afi n de vous ouvrir l’angle vers le green. Attention à ne pas fi nir dans le rough de gauche à cause du dévers.

12 180 170 153 145 3 14 Sur ce trou en descente, le green est pentu et très étroit. Attaquez-le par la droite pour limiter les risques.

13 302 300 276 271 4 18 Petit par 4 à jouer avec prudence à cause du hors-limites de droite. Le green en descente est très bien défendu.

14 349 340 331 315 4 12 Drivez sur la gauche du fairway. Le green est un peu surélevé ce qui nécessite de jouer un deuxième coup un peu plus long.

15 228 200 180 160 3 10 Une bonne mise en jeu peut vous permettre de faire le par sur un trou sans défense agressive du green.

16 379 365 331 315 4 2 Sur un trou droit et en légère montée, privilégiez une attaque de green courte pour éviter d’avoir un putt en descente.

17 497 480 399 350 5 6 Face à ce dogleg prononcé, restez sur la gauche du fairway. La montée vers le green mérite de surclubber pour attaquer le drapeau.

18 394 326 336 265 4 16 Attention au hors-limite à gauche et au rough de droite sur le drive… Jouez court du green, la pente fera le reste.

TOT 6240 5922 5276 4995 72

SLOPES 135 136 128 125

Marques blanches de 0 à 12,4 d'index. Marques bleues de 0 à 15,4 d'index.


N° 330 ● GOLF MAGAZINE - 53


CLUB DU MOIS / Golf de Prunevelle

1

2

GUIDE

PRATIQUE


GOLF DE PRUNEVELLE

Ferme les Petits Bans

25420 Dampierre-sur-le-Doubs

Tél. : 03 81 98 11 77.

www.golf-prunevelle.com

TE-SAÔNE

Genevrey

Vesoul

Ornans

Villersexel

Rougemont

A 36

Roulans

Mamirolle

N 57

N 19

Cubry

Luxeuil-les-Bains

Lure

L'Isle-sur

le-Doubs

Baume-les-Dames

Dampierresur-le-Doubs

St-Loupsur-Semouse

Rougemontle-Château

14

25

DOUBS

Valdahon

Accès

Masevaux

Depuis l’autoroute A36

(La Comtoise), sortie 6.1 puis suivre

la direction de Voujeaucourt

et Dampierre-sur-le-Doubs.

Dans le village, la direction du golf

est fléchée via la rue de Prunevelle.

GPS : N 47,2738 - E 06,4411

Le relief du terrain

Cerné par la forêt, le parcours

faussement plat domine la vallée

du Doubs jusqu’aux sommets

des Vosges à l’horizon. Il est

facilement jouable à pied,

même si les mouvements de

terrain s’enchaînent avec

quelques dévers, mais aussi

plusieurs côtes et descentes.

Les greens

Belfort

Montbéliard

Ils sont plutôt petits et construits

à l’ancienne sur terre même

si les nombreux sablages les ont

assouplis avec le temps.

Lors de notre visite et après

N 83

CHARTY

les grosses chaleurs de juin, ils

étaient épais et assez lents, mais

ils sont réputés pour leur vitesse.

Le practice

Assez basique et abrité sur

plusieurs tapis, le practice

dispose de cibles et d'arbres sur

un terrain en montée. Une zone

de petit jeu complète la zone

d’entraînement en contrebas du

club-house, près du départ du 1.

Un seau de 40 balles : 3 €

Les tarifs

Green-fees 18 T

Semaine : 44 €, week-end, jours

fériés et de juin à sept. : 55 €.

Réduction 20 % avec

la carte Classic Le Club.

Voiturette : 30 €/18 T.

Chariot manuel : 5 €.

La restauration

Chaud Devant !

Tél. : 03 81 32 04 34

Tenue avec le sourire par Jessica

en salle et Jules aux fourneaux

depuis le printemps 2017,

le restaurant du golf partagé entre

une grande salle et la terrasse

estivale est très apprécié par

les joueurs et les non-golfeurs.

Le menu (entrée, plat et dessert)

à 15,50 € fait l’unanimité, ainsi que

les plats basiques conseillés aux

sportifs (Pâtes de 11 € à 12,50 €,

salades de 11,50 € à 13,50 €).

L’équipement de cuisine a été

renouvellé l’hiver dernier.

La Pause Gourmande

4 bis, rue du Château

25200 Montbéliard

Tél. : 03 81 91 27 58

www.lapausegourmande.net

Au cœur de Montbéliard,

à un quart d'heure du golf, la table

de Francine et Jérôme fait

l'unanimité bien au-delà

des fairways. Mieux vaut réserver

pour profiter de cette cuisine

maison, en accord avec les saisons.

Inspiré par les recettes régionales,

Jérôme travaille aussi les produits

du Périgord… Avec deux menus

à 21 et 31 € et une carte autour

de 40 € avec trois plats, il y a

matière à se faire plaisir.

L’hébergement

Les Berges du Doubs

24, Grande Rue

25260 Longevelle-sur-Doubs

Tél. : 03 81 93 65 89

06 11 79 97 07

www.chambre-hoteauxbergesdudoubs.com

À 3 km du golf, il y a une dizaine

d’années, Jean-Pierre Colinet

a restauré une ferme comtoise

bordant le Doubs, créant

4 chambres d’hôtes spacieuses

(Gîtes de France, 3 épis).

Terrasses avec vue sur la rivière,

literie très confortable et douches

à la propreté irréprochable.

Sur place, une piscine hors-sol,

un sauna, une salle de fitness,

une table de ping-pong

et un terrain de pétanque.

Chambre double avec petit

déjeuner : de 70 à 95 €

la nuit. Table d’hôtes : 28 €

par personne sur réservation.


5

❶ Le practice en montée est vaste

et dispose de plusieurs cibles

et repères de distance. ❷ et ➌ La salle

du Chaud Devant !, le restaurant du golf,

est bienvenue lorsque la terrasse n'est plus

praticable. ➍ La vue depuis les chambres

d'hôtes des Berges du Doubs porte

bien son nom… 5 Les chambres, dont la

décoration s'inspire de l'art asiatique, sont

confortables, propres et fonctionnelles.

L’AVIS DE

LES PLUS

> La quiétude du site

> L’historique du club

> La variété du tracé

LES MOINS

> Un entretien perfectible

54 - GOLF MAGAZINE ● N° 330


Jeu lent

« NOUS AVONS TESTÉ

LE READY GOLF !»

Aujourd’hui, le jeu de golf souffre de sa lenteur. Pour tenter d’y remédier,

le Royal & Ancient a décidé de promouvoir le Ready Golf. Le concept est simple : le premier

qui est prêt joue ! Cela permet-il réellement de jouer plus vite ? Pour en avoir le cœur net,

nous l’avons testé sur un 18 trous. Bilan : globalement positif !

PAR JEAN-ÉDOUARD BISSONNET - PHOTOS CHRISTOPHE LASSAUT

Merci au golf de Chantilly-Vineuil pour son accueil

56 - GOLF MAGAZINE ● N° 330


«

Au golf de Chantilly, une partie en deux balles se

joue en 3 h 30, grand maximum », m’explique

Christophe, mon partenaire du jour, directeur

artistique de Golf Magazine et également

membre de ce vénérable club cantilien. Réputé

pour être l’un des garants de l’esprit du jeu dans l’Hexagone,

le club de Chantilly applique les principes du Ready Golf

depuis le début de l’année. Aussi, c’est dans ce lieu où le jeu

lent n’est plus le fléau du golf que nous avons décidé de

tester le Ready Golf dont le concept pourrait se résumer

ainsi : le premier qui est prêt, joue. Un dispositif de nouvelles

consignes que le Royal & Ancient, l’une des deux grandes

instances dirigeantes du golf dans le monde, a lancé en début

d’année pour lutter contre le jeu lent. Nous avons donc

réservé un départ sur le tracé de Vineuil, de bonne heure le

matin, afin de ne pas risquer de buter sur d’autres parties.

DES « RÈGLES » DE BON SENS

Dès le tee du 1, les ennuis commencent. Christophe, joueur

au swing puissant mais parfois indomptable, expédie son

deuxième coup dans le rough de droite. Idem au 2 pour son

drive. Très vite, ce solide 8 d’index se rend compte qu’il a

confondu Ready Golf et jouer le plus vite possible, perdant

au passage sa routine, son rythme et quelques balles… En

effet, le Ready Golf n’est pas une course dont le but est d’arriver

le plus vite possible au club-house. Il s’agit, en fait, de

mesures très simples, qui sans changer grand-chose à sa

façon de jouer habituelle doivent permettre de gagner

quelques précieuses minutes sur son temps de jeu global.

Ainsi, si votre partenaire a besoin de plus de temps pour

choisir son club ou lire sa ligne de putt, alors que vous êtes

prêt à jouer et même si vous êtes plus près du trou, jouez.

Si l’approche ou la sortie de bunker de votre partenaire a

traversé tout le green, laissez-lui le temps d’aller jusqu’à sa

balle. En attendant, jouez. Si votre partenaire s’est arrêté au

club-house et même si vous n’avez pas l’honneur, jouez. Et

si vous voulez attaquer un green en deux risquant de toucher

la partie qui vous devance, laissez jouer votre partenaire

moins audacieux…

Le Ready Golf ne répond à aucune règle écrite et établie.

Chacun peut en inventer de nouvelles. D’ailleurs, le plus

souvent, il s’agit simplement de bon sens, autorisant un

joueur qui n’a pas l’honneur ou dont ce n’est pas le tour de

jouer à taper son coup en premier puisque son partenaire

n’est pas prêt. Mais, bien évidemment, en s’assurant toujours

que les règles de sécurité le permettent.

15 À 20 MINUTES GAGNÉES SUR 18 TROUS

En appliquant les principes du Ready Golf, nous passons le

trou 6 en moins d’une heure et le 9 en 1 h 25, et cela malgré

plusieurs balles égarées. Nous en profitons, d’ailleurs, pour

prendre un peu d’avance sur les nouvelles règles qui ne

prendront effet qu’en 2019, en limitant notre temps de

recherche à deux ou trois minutes. De toute façon, au-delà

de cette limite, il est rare de retrouver sa balle… Au trou 10,

c’est à mon tour de connaître un sérieux passage à vide :

drive dans le rough, recentrage dans le rough d’en face.

Christophe dont la balle est plein fairway et 20 mètres devant,

joue son coup avant moi. Une fois sur le green, il me fait

part de ses doutes concernant certains aspects du Ready

Golf : « J’ai du mal à aller jouer ma balle, alors que l’un de mes

partenaires de jeu est en difficulté. J’ai l’impression de jouer sans

m’occuper de lui, un peu égoïstement ». En fait, c’est tout l’inverse.

Ce temps qu’il me laisse, en allant jouer sa propre

balle, me permet d’aller à la mienne plus sereinement et sans

me sentir épié par un partenaire qui attend, parfois un peu

impatiemment, que je joue avant de pouvoir lui-même jouer.

D’ailleurs, mon troisième coup trouve le milieu du green.

Au 13, mon drive s’égare à nouveau dans le rough. Celle de

Christophe est pleine piste. Je commence à chercher ma

balle tout seul, pendant que Christophe va jouer son deuxième

coup. Lorsqu’il arrive, je viens de la retrouver. Si

Christophe était venu m’aider directement, nous ne l’aurions

pas forcément retrouvé plus vite et il aurait, lui, encore son

coup à jouer. Temps gagné : deux à trois minutes. Au 14,

Christophe trouve le bunker de fairway. Il tente le tout pour

le tout, mais sa balle touche la butte et sort juste 10 mètres

devant. Pendant qu’il ratisse et va à sa balle, et alors que ce

serait encore à lui de jouer, je vais taper mon coup, au lieu

de le regarder ratisser. Temps gagné: une à deux minutes.

Dès la fin du trou, nous quittons le green, sans perdre de

temps, puisque nos chariots sont du bon côté et que je suis

prêt à remettre le drapeau dès que Christophe a enquillé

son dernier putt. À peine arrivé au départ suivant, j’empoigne

« Nous avons testé le Ready Golf ! » / VÉCU

Les 8 grands

principes

du Ready Golf

Quand un joueur a un coup

délicat et réfléchit aux

différentes options, si un autre

joueur, même plus près du

trou, est prêt, il peut jouer.

Si un long frappeur a l’honneur

sur un trou, mais risque de

toucher la partie de devant,

les joueurs plus courts peuvent

jouer avant lui.

Si un joueur qui a l’honneur

au départ a été retardé,

le premier joueur prêt

peut jouer.

Si un joueur a égaré sa balle,

il commence à la chercher,

seul. Pendant ce temps, les

autres joueurs vont taper leurs

propres coups et viendront

ensuite l’aider à chercher.

Sur le green, si le joueur

le plus près du trou est prêt

avant les autres, il peut jouer,

à condition de ne pas marcher

sur les lignes de putt.

Si un joueur vient de frapper

sa sortie de bunker

et se trouve le plus loin du

trou, ses partenaires jouent

avant, afin de lui laisser

le temps de ratisser le sable

et de se préparer pour

son coup suivant.

Sur une approche, si la balle

d’un joueur traverse tout

le green, les autres peuvent

jouer afin de laisser

le temps au joueur d’aller

jusqu’à sa balle.

Dès la fin d’un trou, on quitte

le green sans délai et on

ne marque son score qu’au

départ suivant, sauf pour celui

qui joue en premier.

Il marquera son score après

avoir joué et pendant

que les autres joueurs drivent.

Christophe avait l’honneur,

mais il avait besoin d’acheter

une bouteille d’eau. Pour

ne pas perdre de temps,

je joue avant lui .

N° 330 ● GOLF MAGAZINE - 57


VÉCU / « Nous avons testé le Ready Golf ! »

Dénivelé : vitesse, sens

du grain, Christophe étudie

avec attention ce putt pour

birdie. De mon côté, je suis

prêt, alors je joue !

Les principes du Ready Golf ont été appliqués lors

de la qualification du prestigieux British Amateur

mon driver et tape mon coup. Je noterai mon score ensuite,

pendant que Christophe tapera son propre drive. Temps

gagné : une minute environ. Sur 18 trous, ce sont 15 à 20

minutes qui peuvent ainsi être grappillées en appliquant ces

règles de bon sens et qui ne nuisent nullement ni à l’esprit

du jeu ni à la convivialité de la partie. D’ailleurs, le

Royal & Ancient a décidé d’appliquer le Ready Golf aux

phases qualificatives du prestigieux British Amateur. Des

principes qui peuvent aussi bien s’appliquer en partie amicale

qu’en compétition, mais uniquement en formule strokeplay.

En effet, en match-play, les notions d’honneur et d’ordre

de jeu font partie intégrante des règles de golf et y déroger

peut entraîner des sanctions.

FLUIDIFIER LE JEU

La fin du parcours approche. Malgré le difficile finish du

tracé de Vineuil, qui nous cause quelques soucis, nous rentrons

nos derniers putts, trois heures et cinq minutes après

avoir tapé nos drives au départ du 1. Et cela sans avoir eu

l’impression de nous dépêcher ou au détriment de nos cartes

de score. Ainsi, Christophe joue quelques coups au-dessus

PIERRE BECHMANN

8.3 d’index, 60 ans, président d’honneur du golf de Chantilly

et capitaine du Royal & Ancient en 2012-2013

« C’est effi cace et facile à réaliser dans de nombreux cas. Nous avons fait l’expérience,

en mai dernier, lors d’une médaille du Royal & Ancient en trois balles. Sur l’Old Course,

nous avons effectué la plupart des parties entre 3 h 35 et 3 h 50. On a gagné, en

moyenne, entre 15 et 20 minutes par partie. Tout le monde était ravi d’avoir pu jouer

plus vite. Quant à la convivialité, je trouve que le quart d’heure que l’on gagne sur le

parcours peut être utilisé agréablement en profi tant mieux du 19 e trou. Parmi les petits

gestes qui peuvent faire gagner du temps, arrêtons de marquer à tout bout de champ

la balle sur le green. Sauf lorsqu’elle gêne ou qu’il faut la nettoyer, ce n’est pas

la peine de la marquer à chaque fois. On gagnerait du temps et de l’effort physique !

Je suis persuadé que chaque joueur peut grappiller 10 à 15 secondes par coup. »

58 - GOLF MAGAZINE ● N° 330


VÉCU / « Nous avons testé le Ready Golf ! »

Le Ready Golf

permet de

réduire le temps

passé sur

le parcours

de 80, tandis que, de mon côté, j’évite de justesse le 90, ce

qui correspond pour chacun à notre niveau de jeu. Jouer en

appliquant les principes du Ready Golf permet ainsi de réduire

sensiblement le temps passé sur le parcours et de fluidifier

le jeu, tout en respectant les règles du golf et les grands principes

de l’étiquette. Évidemment, le Ready Golf n’est pas non

plus la solution miracle. Dans les golfs commerciaux, avec

des départs 4 par 4, toutes les huit minutes, les risques d’embouteillages

seront toujours plus grands. Sans oublier que

chaque golfeur est différent. Les uns ont des routines de préparation

plus lentes, d’autres n’ont jamais de balle, de tee ou

de gant à portée de main. La forme du jour a aussi des effets

importants sur le temps de jeu. Moins on s’égare, moins on

perd de temps à chercher ses balles… Mais si l’on veut à tout

prix réduire la durée des parties, d’autres mesures s’imposent,

comme privilégier des parcours moins longs, moins difficiles,

en partant de marques de départ adaptées à la longueur

de chacun, ou encore de petites structures comme

les 9 trous ou les pitch and putt… Au final, on se rend

compte que le jeu lent naît surtout d’un manque de bonnes

habitudes golfiques. Réfléchir à son coup pendant que son

partenaire joue, laisser son chariot du bon côté du green

ou laisser jouer en premier celui qui est prêt, même s’il n’a

pas l’honneur, permettent de partager cet espace commun

qu’est le parcours, sans gêner ou déranger les autres. C’est

bien cela qui est conforme à l’étiquette et à l’esprit du jeu. ●

DENIS FABRE

7.8 d’index, 51 ans, directeur du golf de Saint-Cloud et président de l’Association

des directeurs de golfs français

« Tout ce qui concourt à accélérer le jeu est bénéfi que pour tout le monde, les golfs

comme les golfeurs : putter dans la continuité ou aller jouer sa balle avant d’aller

aider un partenaire qui s’est égaré… Mettre cinq heures pour faire 18 trous est une

plaie. À vélo, contrairement au golf, tu sais à quelle heure tu pars et à quelle heure

tu arrives, c’est très confortable pour organiser sa journée. Je suis persuadé

que le Ready Golf devient vite spontané chez les golfeurs. Malgré tout, j’y vois quand

même deux diffi cultés. La première, c’est la sécurité. Cette pratique incite parfois

les joueurs à aller très vite à leur balle sans trop faire attention aux autres.

La seconde, c’est que l’on voit assez souvent des golfeurs qui se retrouvent à jouer

en même temps, par manque de communication. Mais de manière générale,

le Ready Golf est une excellente chose et il faut y sensibiliser les joueurs. »

PHILIPPE FEULLEY

13 d’index, 65 ans, capitaine de l’équipe senior au golf de Sion

« En Suisse, on parle de Ready to Play, et on le pratique régulièrement lors de parties

amicales. Celui qui est prêt à jouer, joue. Cela permet de combler les temps morts

habituels. Il y a toujours des joueurs qui cherchent un tee, qui font des pauses

au club-house ou qui marchent plus lentement. En attendant qu’ils soient prêts, c’est

un autre joueur qui drive. Cela arrange tout le monde. On ne perd pas de temps,

celui qui est lent à plus de temps pour se préparer. Chez nous, on utilise la formule

essentiellement sur le tee de départ et sur les greens. En revanche, lorsqu’une balle

est perdue, aller jouer son coup avant d’aider son partenaire à la chercher

peut paraître indélicat. En tout cas, ce n’est pas vraiment dans mes habitudes… »

Pendant que je commence à chercher

une balle, Christophe joue son coup.

Ensuite, il viendra m’aider.

60 - GOLF MAGAZINE ● N° 330


62 - GOLF MAGAZINE ● N° 330



Membres

du réseau

GOLFY

cette rubrique est la vôtre

Vous souhaitez communiquer,

pour plus d’infos :

Anne Debiesse

01 41 33 79 48

anne.debiesse@movepublishing.com

Arnaud Renard

01 41 33 38 53

arnaud.renard@movepublishing.com

N° 330 ● GOLF MAGAZINE - 63


GOLF & RELAX

aux Domaines de Saint Endréol Golf & Spa Resort

SEJOUR GOLF & REL A X

Hébergement en chambre prestige supérieure

Petits déjeuners buffet

Green fee 18 trous avec voiturette

Accès au spa (piscine intérieure avec nage à contre courant, saunas,

hammam, solarium...)

Parcours 18 trous - Par 72 de 5883 mètres

réservation par téléphone au 04 94 51 89 80

par e-mail à reservation@st-endreol.com

www.st-endreol.com

299€ pour 2 personnes*

*tarif en occupation double jusqu’au 28/12/17

LES DOMAINES DE SAINT ENDREOL GOLF & SPA RESORT

4300, route de Bagnols en Forêt 83920 . La Motte en Provence

8 min de la sortie 36 Le Muy / Saint Tropez - Autouroute A8

64 - GOLF MAGAZINE ● N° 330


A 1h30 de Paris,

Golfez entre Lac et Forêt

Chemin des Dames / Aisne / Picardie

Golf de l’Ailette 02860 Cerny-en-Laonnois

Chemin des Dames / Aisne / Hauts de France

golf@ailette.org - 03 23 24 83 99

Golf de l’Ailette 02860 Cerny-en-Laonnois

www.golfailette.fr

golf@ailette.org – 03 23 24 83 99 – www.golfailette.fr

N° 330 ● GOLF MAGAZINE - 65




Un nouveau golf entre Biarritz et Pau …

d’une beauté époustouflante… !

RENX

NAVARRENX

A

VA

NAV

navarrenx-golfclub.com

GO

GOLF CLUB

G

OL

L

UB

LU

PERFORMANCE CENTER

66 - GOLF MAGAZINE ● N° 330


PETIT JEU / CHIPPING

JEAN-PIERRE

CIXOUS

Pro au golf de Chantilly-Vineuil

et au golf du Bois de Boulogne.

Ancien joueur du circuit

européen et du Challenge Tour.

www.chipandputtlab.com

UN CONTACT

PARFAIT !

Dans cette deuxième leçon consacrée au

chipping, le pro Jean-Pierre Cixous aborde

la notion de contact. Au menu, les principes

de base, les fautes à éviter et deux exercices

pour contacter parfaitement la balle.

COORDINATION LUDOVIC PONT - PHOTOS PHILIPPE MILLEREAU / KMSP

Série réalisée au golf de Chantilly-Vineuil, dans l’Oise.

N° 330 ● GOLF MAGAZINE - 67


PETIT JEU / Un contact parfait !

Les mains sont

légèrement

en avant

de la balle.

Celle-ci

se trouve un

peu à droite

du milieu

des pieds.

OUI

NON

À l’impact,

les mains

sont trop

en avant.

L’angle

d’attaque

est trop

descendant

et le loft

trop fermé.

Vous risquez

davantage

de faire

une gratte.

TECHNIQUE

RAMENEZ

LE CLUB EN

RESPECTANT

LE LOFT

Au chipping, le grand principe de base

est de bien placer le club à l’adresse

(voir GM n° 329), puis de revenir

dans une position neutre à l’impact

(avec l’ouverture de la face respectée).

En procédant ainsi, la balle

va se lever naturellement. L’angle

d’attaque est plutôt tangentiel

(entre 5° et 6° descendant),

ce qui augmente votre marge d’erreur.

OUI

Point bas du swing

La face de club revient

dans la bonne position.

Les mains sont légèrement

en avant de la balle.

Le respect de l’ouverture

de la face de club permet

à la balle de se lever

naturellement.

68 - GOLF MAGAZINE ● N° 330


Un contact parfait ! / PETIT JEU

FAUTE / SOLUTION

TOPS OU GRATTES ? CORRIGEZ VOTRE DESCENTE

Les fautes de contact sont les erreurs les plus courantes que les amateurs commettent au chipping. Un chemin de club à la descente trop

intérieur ou trop extérieur entraîne un angle d’attaque incorrect (trop tangentiel ou trop descendant), et donc une erreur de contact (top, gratte

et même socket). Pour corriger ce problème, je vous propose l’exercice du capuchon.

NON

Entre vos pieds

et votre club, placez

un capuchon

de club parallèle

à la ligne de jeu.

Le club revient

trop de l’intérieur.

L’angle d’attaque

va être trop

tangentiel

et risque

de provoquer

un top, une gratte

ou une socket.

NON

Le club revient

trop de l’extérieur.

L’angle d’attaque

va être trop

descendant

et risque

de provoquer

une gratte ou

une balle « clean ».

Le but de l’exercice

est de contacter

la balle sans

toucher

le capuchon. Pour

cela, votre chemin

de club ne doit être

ni trop intérieur

ni trop extérieur.

N° 330 ● GOLF MAGAZINE - 69


PETIT JEU / Un contact parfait !

FAUTE / SOLUTION

SOCKETS ?

ENTRAÎNEZ-

VOUS AVEC

DEUX BALLES

Sur les petites approches, l’une

des fautes les plus redoutées par

les amateurs est la socket. Le problème

vient d’un mauvais centrage et, souvent,

d’un chemin de club trop intérieur

à la descente avec un club s’éloignant

du corps. Résultat, la balle est contactée

au niveau du talon du club et part

complètement à angle droit ! Pour corriger

cette faute, un excellent exercice

consiste à s’entraîner avec deux balles.

À l’adresse, placez

votre face derrière la

balle la plus éloignée

de vous. Effectuez votre

montée et…

… contactez la balle située la plus proche

de vous ! Pour y parvenir, vous êtes obligé

de ramener le club vers vous.

Une sensation à mémoriser et à utiliser

ensuite sur le parcours, si vous souhaitez

stopper une crise de sockets.

70 - GOLF MAGAZINE ● N° 330


Matthieu Pavon

« J’AIME PRENDRE

DES RISQUES »

En trois saisons, Matthieu Pavon, 24 ans, est passé de l’Alps Tour au circuit européen

où il vient de signer une superbe troisième place à l’Open d’Écosse. Actuellement

n° 2 français, ce joueur au tempérament d’attaquant rêve désormais des plus hauts sommets.

PROPOS RECUEILLIS PAR YANNICK COCHENNEC - PHOTOS AFP / GETTY IMAGES

72 - GOLF MAGAZINE ● N° 330


Première saison sur le circuit

européen et déjà un coup

d’éclat avec une 3 e place

à l’Open d’Écosse qualificatif pour

le British Open et qui vous assure

votre carte pour 2018. Surpris ?

Surpris, non, soulagé, oui, parce que

sécuriser ma carte aussi tôt est une

vraie respiration. Je ne m’étais pas

vraiment arrêté depuis un an et je suis

donc parti en vacances l’esprit libéré.

En arrivant en Écosse, je savais que je

jouais bien et les conditions venteuses

m’ont parfaitement convenu. Petit regret

au British Open, mon premier

Majeur, qui s’est révélé une sorte de

cadeau empoisonné, car j’étais fatigué

après avoir enchaîné les Opens

de France, d’Irlande et d’Écosse. Mais

quelle expérience, même si je n’ai pas

franchi le cut.

Qu’est-ce qui vous a le plus

marqué pendant le British Open ?

La foule, si énorme et tellement vibrante

pour nous. C’était vraiment inédit pour

moi. J’ai eu aussi la chance de jouer avec

l’Américain Tony Finau, un super gars

avec qui j’ai pu échanger. À ses côtés,

j’ai constaté qu’il avait plus de maturité

que moi. Il me faut apprendre à dompter

ma fougue… (Sourire)

Comment avez-vous jugé

vos premiers pas sur le circuit

européen avant l’Écosse ?

Ce n’était pas mal. Il y a toujours matière

à se dire qu’il était possible de

faire mieux, mais je trouvais que je

ne m’en étais pas trop mal tiré en me

plaçant sur une bonne trajectoire pour

la suite de la saison. Je m’attendais à

un petit temps d’adaptation et il a eu

lieu parce que les parcours ne sont pas

préparés comme sur le Challenge Tour.

Les roughs sont plus épais, les greens

plus fermes et plus rapides. Passé ce

moment, j’ai trouvé une forme de sérénité

et même d’autorité en constatant

que je n’étais pas du tout décalé au

sein de cette « première division » du

golf européen. Cela s’est vu en Écosse.

Avez-vous ressenti une forme

de stress en attaquant

cette nouvelle

phase de votre carrière ?

En fait, je n’avais aucune inquiétude.

Je ne m’étais fixé aucun objectif sauf

celui de faire évoluer mon jeu au jour

le jour. À partir du moment où vous

décrochez deux ou trois bons résultats,

vous levez forcément une hypothèque

sur le lendemain et vous pouvez jouer

plus relâché. En terminant 3 e à l’Open

du Portugal, et surtout 6 e en Suède

[NDLR : Nordea Masters], dans un

champ très relevé, j’avais créé un bon

environnement pour être plus libéré

sur le plan mental. De toute façon, je

sais que je joue toujours très bien avant

l’été. (Sourire)

Est-il possible de parler de forme

saisonnière à votre sujet ?

Oui, c’est une vraie tendance. Au milieu

ou vers la fin du printemps, je suis toujours

performant. (Sourire) J’ai souvent

obtenu mes meilleurs résultats à cette

période. C’est le cas depuis quatre ans et

c’est peut-être aussi parce que ma préparation

a été exactement la même depuis

quatre ans. En Suède, où la concurrence

était très solide, j’ai maîtrisé pas mal

de paramètres, à commencer par la

patience. Je ne me suis jamais énervé.

J’étais très bien. J’ai attendu mon heure.

En fait, cette semaine-là, la place n’a pas

été la chose la plus importance au terme

du week-end. La vraie récompense était

d’être persuadé de pouvoir rééditer rapidement

ce type de performance avec,

cette fois, la possibilité de gagner en

gommant les deux ou trois erreurs qui

m’ont coûté la victoire. J’ai découvert

cette certitude. Et elle a éclaté en Écosse.

Lors d’une première année

sur le circuit européen, un rookie

peut limiter ses ambitions

au fait de réussir à garder

sa carte. Était-ce votre cas ?

Je n’ai pas commencé l’année en ayant le

sentiment d’avoir une épée de Damoclès

au-dessus de la tête. Depuis deux ou

trois ans, je suis plus ambitieux que je

n’ai pu l’être dans le passé. J’ai eu de la

chance, il est vrai, en ne perdant pas de

temps entre l’Alps Tour, le Challenge

Tour et le circuit européen. J’ai franchi

les deux premières étapes sans trop

piétiner. Le déclic est venu en gagnant

très vite un tournoi dès ma première

année sur l’Alps Tour [NDLR : Open

de Rebetz en 2014]. Dans le même

temps, Benoît Ducoulombier est arrivé

dans ma vie et, d’emblée, il m’a accordé

toute sa confiance. Pour lui, je valais

mieux que l’Alps Tour, et ce message

a été déterminant pour moi.

L’Alps Tour est un passage obligé.

Le plus dur ?

Oui, parce qu’il faut se battre en permanence

face à une concurrence de très bon

niveau, alors que cinq joueurs seulement

sont admis au sein du Challenge Tour

l’année suivante. C’est la guerre. (Sourire)

J’ai des copains qui y sont toujours et je

sais très bien qu’ils auraient tout à fait

leur place sur le Challenge Tour sans

vrai risque de redescendre.

En 2015, pour 4,30 € seulement,

vous avez manqué l’accession

directe pour le Challenge Tour

en finissant 6 e de la « money list ».

Qu’avez-vous appris

de cette mésaventure ?

Je pourrais sortir une expression un peu

vulgaire, mais résumons par une formule

plus diplomatique : « Il faut tout

donner pour aller jusqu’au bout ». (Sourire)

J’étais bien placé et je me suis montré

trop timide au moment décisif. J’ai été

trop « conservateur ». Mais au lieu de me

laisser abattre par ce coup du sort, j’y ai

puisé matière à m’endurcir. Mélissa, ma

compagne, a eu des mots très forts à ce

moment-là. Elle m’est un peu rentrée

dedans. Sans elle, je ne serais pas là où

je suis aujourd’hui. Elle ne connaît pas

grand-chose au golf – elle est responsable

d’un restaurant –, mais elle m’a

fait grandir et avancer. Elle a toujours les

paroles justes, y compris lorsqu’il s’agit de

me remettre en cause, même durement.

Elle voyage avec vous ?

Non, très peu. Mais j’espère gagner assez

vite suffisament d’argent pour réussir

à nous offrir ce luxe à tous les deux.

Le chèque que j’ai empoché en Écosse

[NDLR : 390 000 €] va nous aider à acheter

notre maison, même si la moitié part

aux impôts.

Comment vous définissez-vous

en tant que golfeur auprès de gens

qui ne vous connaissent pas ?

Je suis bagarreur. J’aime prendre des

risques. La sécurité, ce n’est pas toujours

mon truc, parce que j’aime faire des

birdies. (Sourire) Mes cartes reflètent

généralement ce tempérament. Je suis

du genre à faire sept ou huit birdies et,

en même temps, quatre ou cinq bogeys.

J’aime le golf « champagne ». J’adore tenter

des coups impossibles qui peuvent

surprendre des spectateurs qui vont

penser : « Il est fou, il n’y arrivera pas ! ».

INTERVIEW

« Au milieu ou à la fin

du printemps, je suis

toujours performant.

J’ai obtenu mes

meilleurs résultats

à cette période »


INTERVIEW / Matthieu Pavon

bascule s’est passée à ce moment-là. Et

le jour où je suis passé pro, je me suis

dit : « On ne rigole plus ! ».

Vous avez déclaré que dans

le passé, vous n’étiez pas forcément

ambitieux. C’est-à-dire ?

J’ai forcément douté chez les amateurs,

parce que je n’ai rien gagné. Quand je

suis passé pro, à 20 ans, je me suis donné

six saisons pour réussir. Je ne voulais pas

vivoter. Si cela n’avait pas marché, j’aurais

fait autre chose. Désormais, l’appétit

vient en mangeant. Il y a quatre ans, je

pensais que le Top 50 m’était inaccessible.

Aujourd’hui, je suis fermement

convaincu que je peux y arriver.

Lors du Grand Prix

Schweppes 2015, au golf du

Médoc Resort, Matthieu avait

été « caddeyé » par son père

Michel, un ancien footballeur

professionnel.

Bio

express

MATTHIEU PAVON

Français

24 ans

1,83 m, 85 kg

Passé pro en 2013

Palmarès

Circuit européen :

3 e Open d’Écosse 2017

Challenge Tour

2 e Open Foshan 2016,

2 e Montecchia

Open 2016, 2 e Turkish

Airlines Challenge 2016

Alps Tour

1 er Servizitalia

Open 2015,

1 er Open International

Rebetz 2014

Classements

(au 02/08/2017)

Français : 2 e

Européen : 39 e

Mondial : 137 e

Quel est votre modèle en termes

de golf « champagne » ?

Tiger Woods, évidemment. (Sourire)

Combien de fois l’a-t-on vu sortir des

coups somptueux depuis des lieux improbables

? Depuis le fin fond des bois…

Alors, oui, il y a des joueurs qui vont toujours

driver tout droit, se mettre sur le

green comme il faut et rentrer quelques

putts à l’occasion pour faire des parties

simples et sans bogey, mais ceux-là ne

m’intéressent pas vraiment. Ce n’est pas

mon style ! (Sourire)

Quels ont été vos scores les plus bas

chez les professionnels ?

Je me souviens d’un tour à -8 l’an passé

en Turquie. En Chine, toujours en 2016,

j’ai eu aussi une journée à -7. Ce sont

des moments où je me suis régalé, où

j’ai été totalement moi-même.

Benoît Ducoulombier,

votre entraîneur, est-il en phase

avec votre manière d’aborder le golf

de cette façon ? Peut-il être tenté

d’essayer de vous mettre la bride ?

Il peut faire passer des messages, mais

il a l’habitude de travailler avec des

joueurs agressifs, que ce soit Victor

Dubuisson, Romain Langasque ou

moi-même. L’essentiel, avec Benoît,

c’est la confiance qu’il vous accorde.

Il m’a expliqué : « Je crois en toi, tu

peux réussir de belles choses ». À partir

de là, il m’a donné des ailes. C’est

un grand technicien, mais il a surtout

une approche mentale très souple. Il

s’adapte aux uns et aux autres. Au

départ du 1, le jeudi, il vous place toujours

dans les meilleures conditions. À

vous ensuite de jouer votre partition.

Il insiste beaucoup sur les basiques.

Est-ce le cas avec vous ?

Toujours. Si vous tapez trop à gauche, il

s’agit tout de suite de regarder ce qui se

passe au niveau des pieds et du corps en

général. Il n’y a pas d’autre secret.

Techniquement, où estimez-vous

avoir franchi un cap à ses côtés ?

La consistance. J’ai toujours frappé

fort avec un assez bon contact. Mon

problème était qu’il y avait trop d’irrégularité.

Aujourd’hui, ma frappe et

ma hauteur de balle sont relativement

constantes. Conséquence : mes distances

sont meilleures et je me retrouve plus

souvent près des drapeaux.

Où travaillez-vous avec lui ?

Chez moi, au golf du Médoc, parce

qu’il entraîne Julien Quesne et Grégory

Havret, qui sont eux aussi pensionnaires

de ce club. Ou chez lui, au golf de Saint-

Donat, sur la Côte d’Azur, où les conditions

d’entraînement sont parfaites grâce

à la zone de travail qu’il a inspirée.

Quelles sont vos relations

personnelles avec lui ?

Je l’appelle souvent. Depuis quatre ans,

il fait partie de « ma famille ». Je lui

dois énormément. Souvent, les joueurs

l’appellent « Papy ». Voilà, c’est mon autre

grand-père. Ce qui le rend heureux ? Me

voir bien jouer au golf. (Sourire)

Quel regard portez-vous

sur votre carrière amateur qui a été

plutôt discrète ?

En effet, il ne s’est pas passé grand-chose.

(Sourire) J’ai longtemps hésité avant de me

lancer dans l’aventure de ce sport. Mon

père est un ancien professionnel de football

[NDLR : Michel Pavon, champion de

France avec les Girondins de Bordeaux

en 1999], j’ai donc, évidemment, passé

pas mal de temps avec un ballon. J’avais

16 ans quand j’ai compris que le golf

était vraiment synonyme de plaisir. La

Avez-vous été tenté de suivre

les pas de votre père

et d’embrasser la carrière

de footballeur professionnel ?

Je n’étais pas un footballeur médiocre,

mais je n’avais pas le niveau. Je jouais

en milieu de terrain comme mon père,

sans être aussi bon que lui. (Sourire) Après

mon bac S, j’ai eu la chance que mes

parents me paient un séjour de six mois

à West Palm Beach, en Floride, où je me

suis entraîné avec Ken Martin, l’ancien

caddy de Sandy Lyle. Il m’a appris à

manier la balle, à m’amuser vraiment

avec. C’était un moment déterminant.

Une expérience géniale.

Michel, votre père, est devenu

champion de France en 1999

avec les Girondins

de Bordeaux. Vous aviez six ans.

Vous souvenez-vous de ce moment ?

Pas vraiment. (Sourire) Mais avec mes

deux petits frères, nous avons ensuite

regardé en boucle les cassettes des meilleures

parties de cette saison-là. Ma mère

m’a souvent dit que mon père était un

bosseur qui remettait toujours l’ouvrage

sur le métier. C’est un peu le code de

conduite que je me suis fixé pour tracer

ma propre route.

Sa réussite sportive a-t-elle été

une source d’inspiration pour vous ?

Non. Il m’a simplement transmis des

valeurs sur le mode : « En travaillant, on

a peu de chances d’y arriver. En ne travaillant

pas, on n’a aucune chance ». Travail

et humilité, voilà les deux maîtres mots.

Vous conseille-t-il en venant

vous voir souvent, par exemple ?

Il garde ses distances. Il sait que le golf

est un sport aléatoire qui est à l’inverse

du football. Il m’apporte son soutien et

son amour, c’est déjà beaucoup. Il a été 8

ou 9 de handicap. Mais il n’a plus trop le

temps de jouer, d’autant qu’il est retourné

74 - GOLF MAGAZINE ● N° 330


« Quand je suis passé pro,

à 20 ans, je me suis donné

six saisons pour réussir.

Je ne voulais pas vivoter »

à ses premières amours en ayant accepté

d’entraîner le club de l’AS Cannes.

En revanche, votre mère, Béatrice

Deler-Pavon, est une très bonne

golfeuse. Elle a été membre des

équipes de France et est désormais

enseignante au golf du Médoc…

Son influence a été plus importante,

mais j’ai toujours refusé que mes parents

soient partie prenante de ma carrière. Les

relations enfant-parents sont toujours

compliquées quand on est sportif de haut

niveau. C’est vrai, ma grand-mère et ma

mère ont été le point de départ de mon

intérêt pour cette discipline. Ma mère a

toujours soutenu mes choix, mais elle

n’est jamais intervenue directement. Elle

peut me regarder taper des balles, mais

elle ne me donnera jamais son opinion,

sauf si je la lui demande.

Comment appréciez-vous son golf ?

Elle joue très relâchée et son swing est

vraiment fluide. C’est beau. (Sourire)

À Bordeaux, vous avez côtoyé

deux autres pros du circuit

européen, Julien Quesne

et Grégory Havret. Ont-ils été vos

grands frères ?

Oui, je les ai souvent « caddeyés ». Je

leur ai posé pas mal de questions jusqu’à

oser leur demander de jouer avec moi.

Aujourd’hui, je les interroge encore souvent.

Histoire d’avoir leur opinion.

Avec qui travaillez-vous sur le plan

mental ?

Avec Christophe Magdeleine, mon

médecin généraliste. Mais il y a du

nouveau depuis peu, puisque j’ai fait

appel à Meriem Salmi, qui conseille

notamment Teddy Riner depuis longtemps.

Elle travaille également avec

Mike Lorenzo-Vera. Il est trop tôt pour

en tirer la moindre conclusion, car à

l’heure où nous parlons [NDLR : au

début de l’été], notre collaboration dure

depuis seulement quinze jours. Mais

j’aime beaucoup son discours. Comme

je veux faire partie des meilleurs, il faut

que je m’entoure des meilleurs. On va

se voir ou communiquer à distance à

l’aide de Skype ou de FaceTime.

Vous êtes un golfeur très athlétique.

Qui vous aide dans ce domaine ?

David Baudrier, un ancien boxeur qui

travaille aussi avec Romain Langasque.

Il nous accompagne pendant l’année,

à raison d’une séance quotidienne, sur

une dizaine de tournois. Regardez les

gabarits des meilleurs mondiaux. Il n’y

a pas de secret. Fréquenter la salle est

indispensable.

Romain Langasque est votre copain

sur le circuit ?

Oui, je le considère un peu comme

mon petit frère. (Sourire) Il n’a pas trop

d’expérience parmi les professionnels.

Alors, je le prends gentiment sous mon

aile. (Sourire)

Quels sont vos centres d’intérêt

en dehors du golf ?

Je suis très « sports ». J’adore regarder

les sports de combat et le foot. Si je

suis à la maison, je ne me prive jamais

d’aller voir un match des Girondins

avec les copains. (Sourire) Et j’ai un

modèle en la personne du champion

de tennis Roger Federer, que j’adore

voir jouer. Il incarne le travail, la classe,

l’humilité. J’aimais aussi beaucoup le

rugbyman Jonny Wilkinson pour les

mêmes raisons.

Avez-vous eu des difficultés

financières durant votre parcours ?

Non, je touche du bois. (Sourire) Mes parents

m’ont soutenu, notamment lorsque

je suis allé six mois aux États-Unis. À

mon retour, ils m’ont dit : « Maintenant,

tu te débrouilles pour financer tes tournois

et ta carrière. Tu démarches tes sponsors ».

C’est ce que j’ai fait en constituant mon

petit dossier, et en sollicitant diverses

personnes à droite et à gauche.Ces personnes

m’ont suivi et me suivent encore.

Aujourd’hui, je n’ai pas d’agent. Je m’appuie

sur une société qui gère certaines

questions de logistique, notamment

pour les contrats d’équipementier. Sinon,

je suis à la manœuvre. (Sourire) ●

VOTRE SPÉCIALISTE

MATÉRIEL DE GOLF

SUR INTERNET

Plus de 100 marques & 2000 références

5 % SUPPLÉMENTAIRES

LIVRAISON EXPRESS (48H)

AVEC LE CODE “GOLFMAG” *

RETOUR 100 JOURS GRATUIT

PAIEMENT 3X (dès 150€)

LIVRAISON OFFERTE

(dès 49€ de commande)

MONSIEURGOLF.COM

67 rue des Varennes, AUBIÈRE/CLERMONT FD

Tél. : 04 73 26 08 83

N° 330 ● GOLF MAGAZINE - 75


SECRETS DE CHAMPION

ROMAIN

WATTEL

26 ans, né le 10 janvier 1991, n° 12 français

www.romainwattel.com

PALMARÈS PROFESSIONNEL

CIRCUIT EUROPÉEN

4 e BMW PGA Championship 2016

2 e Trophée Hassan II 2015

3 e Omega Dubai Desert Classic 2014

3 e Lyoness Open 2013

2 e Omega European Masters 2012

CHALLENGE TOUR

Vainqueur Allianz European Strasbourg 2010

PRÊT À JOUER

Comme tous les joueurs professionnels, Romain Wattel réalise

un échauffement avant chaque partie de compétition. Une séance

d’une heure vingt découpée en quatre phases (réveil musculaire,

petit jeu, grand jeu et putting) que le joueur du circuit européen

nous présente en détail dans les pages suivantes. Avec, également,

les commentaires et les conseils de deux membres de son équipe

technique : Frank Schmid, pour le grand jeu et le petit jeu,

mais aussi Laurent Jockschies pour le putting.

PROPOS RECUEILLIS PAR LUDOVIC PONT. PHOTOS PHILIPPE MILLEREAU / KMSP

76 - GOLF MAGAZINE ● N° 330


Réveil musculaire

20 MIN

Romain Wattel / SECRETS DE CHAMPION

ROMAIN WATTEL : « Le jour d’une compétition, je n’arrive jamais à froid à ma séance de practice. Je fais d’abord une séance

de réveil musculaire qui dure entre 15 et 20 minutes. En général, je fais ce travail, soit dans ma chambre d’hôtel, si celui-ci

se trouve sur le golf, soit dans le camion physio du circuit européen. Cette séance est composée de nombreux petits exercices.

Cela peut être des assouplissements, des abdominaux, des mouvements avec des élastiques ou même des pompes sautées.

LE CHAMPION

Le but est de m’éveiller musculairement et d’arriver bien chaud au practice. De cette façon, mon corps est tout de suite prêt

à taper des bons coups. À partir de là, je partage mon échauffement en trois phases d’environ 20 minutes chacune : le putting, le petit jeu

et le grand jeu. Trois compartiments dont l’ordre peut changer en fonction de mon heure de départ et de la position des installations. »

Petit jeu

20 MIN

ROMAIN WATTEL : « Quand

j’arrive sur la zone de chipping,

la première chose que je fais est

de vérifi er les points techniques

LE CHAMPION qui sont importants pour moi :

la posture, la position de la balle, le rythme

et le contact. Après quelques balles, qui

me servent à ces différents contrôles, je passe

sur quelque chose de plus global

en me concentrant essentiellement sur le point

de chute et la trajectoire de la balle.

En résumé, je vérifi e d’abord ma technique

puis je me focalise davantage sur le coup.

Je passe ensuite au bunker. Comme au

chipping, je commence par revoir les points

techniques qui me sont essentiels : placer

la balle davantage vers le pied avant pour

pouvoir contacter le sable avant la balle, bien

armer les poignets pour donner de la vitesse

et, enfi n, veiller au rythme du coup. Une fois

que cela est fait, je joue quelques balles

en changeant à chaque fois de cible,

mais aussi en variant les lies et les hauteurs. »

FRANK SCHMID :

« Pour s’échauffer au petit jeu,

Romain commence par taper

quelques balles sans viser

LE COACH de cible. Le but est juste

de sentir le mouvement, son rythme

et de retrouver un bon contact.

Une fois que ce travail est effectué,

il va viser des cibles pour tester la réaction

de la balle sur le green, c’est-à-dire

la façon dont elle rebondit et elle roule.

Pour cela, Romain varie les cibles

et les trajectoires. Ensuite, il joue quelques

coups dans les bunkers pour jauger

la qualité du sable. Je conseille d’ailleurs

à tous les joueurs amateurs d’en faire

autant. La qualité du sable varie

énormément d’un golf à un autre

ou, parfois même, en fonction

des conditions météos. Pour faire simple,

plus le sable est lourd, plus il faut mettre

de la vitesse pour bien sortir la balle. »

N° 330 ● GOLF MAGAZINE - 77


SECRETS DE CHAMPION / Romain Wattel

Grand jeu

25 MIN

ROMAIN WATTEL : « Après quelques mouvements d’étirements, notamment

quelques rotations de buste, je commence par taper une dizaine de balles

à 70 % de ma vitesse avec un fer moyen, un 8 par exemple, pour me chauffer.

Ensuite, toujours avec le même club, j’effectue quelques exercices

LE CHAMPION en cherchant à bien sentir ce que je fais. Par exemple, je tape des balles

sur la jambe gauche, avec le pied droit en retrait du pied gauche, pour m’obliger à garder

la tête bien centrée. Je tape aussi quelques coups en séparant un peu la main gauche

de la main droite pour favoriser un armement plus rapide des poignets. Grâce à

ces exercices, je mets mon corps dans de bonnes dispositions pour ne plus avoir à penser

à la technique sur le parcours. Après cela, je tape des balles en me concentrant

sur le contact et les trajectoires. Par exemple, quatre fers 9, quatre fers 7 et quatre fers 5,

avant de passer à six ou huit balles avec le bois de parcours et le driver. Le nombre

de balles dépend du parcours et de mon niveau de confi ance. J’aime également varier

les trajectoires (fade, draw et droite) pour que mon swing soit le plus neutre possible.

En fi n de séance, je peux taper soit quelques wedges pour renforcer mes sensations, soit

jouer les coups importants que j’aurais à exécuter sur le parcours, soit simuler les premiers

trous du parcours. Lorsque mon coach est présent, il peut vérifi er deux ou trois petites

choses très simples. Mais ce n’est pas le moment de changer quoi que se soit !»

FRANK SCHMID : « Les coups de

wedges étant particuliers,

il est important de commencer

son échauffement avec

LE COACH un fer moyen (8 ou 7) en faisant

des pleins swings. Là-encore, Romain ne vise

pas de cible et n’a aucun jugement de valeur

sur la qualité de ses coups. L’idée est de sentir

le mouvement se mettre en place. Ensuite, il y a

un petit rappel pour ancrer le travail technique.

En ce moment, Romain améliore l’action

de sa hanche gauche, car son bassin avait

tendance à glisser au lieu de tourner. Pour sentir

cela, il aime taper quelques balles sur le pied

gauche. Par la suite, Romain tape des balles

en variant les trajectoires (en draw, en fade,

haute et basse) pour caler son swing

sur un point neutre. Enfi n, il termine en frappant

quelques balles avec un fer plus long, un bois

et le driver avant de revenir à quelques coups

de wedges. L’important, pour les amateurs,

est de bien comprendre qu’il s’agit

d’un échauffement. Ce n’est pas le moment

de travailler sa technique ou de se juger. »

78 - GOLF MAGAZINE ● N° 330


Thème / SECRETS DE CHAMPION

Putting

15 MIN

ROMAIN WATTEL :

« J’aime commencer

ma séance de putting

par l’éveil

LE CHAMPION de mes sensations.

Je joue ainsi mes premiers putts sans

viser de trou. Le but est d’avoir

un bon contact et de bien faire rouler

la balle. J’essaye aussi de sentir

le poids de mon putter, de sentir si

mon grip est ferme et mes bras bien

relâchés. Après cette phase de cinq

minutes, je passe à la vérifi cation

de ma mécanique en puttant

quelques balles à un ou deux mètres

d’un trou, entre deux baguettes

d’alignement. Cette fois, je vérifi e

que le contact est ferme, que

la face de club reste square

à l’impact et que mon corps

ne bouge pas. Ensuite, je me mets

en « phase de situation » en jouant

plusieurs putts que je vais rencontrer

sur le parcours. D’abord, quelques

longs et moyens, puis des courts

entre un et deux mètres du trou. »

LAURENT JOCKSCHIES :

« Romain suit cette procédure

d’échauffement au putting

depuis quelques mois. L’objectif

LE COACH est de se mettre en confi ance

avant d’aller sur le parcours.

Tous les joueurs amateurs peuvent s’en

inspirer sans problème. Elle se décompose

en quatre étapes. Premièrement,

une visualisation mentale du mouvement

d’une ou deux minutes, sans le putter,

en mimant le mouvement avec les bras.

Deuxièmement, un étalonnage

de la vitesse du green. Pour cela,

Romain putte trois balles avec

un mouvement de même amplitude avec

l’objectif de les envoyer à la même distance.

Sur chaque balle, il maintient son fi nish

et regarde où sa balle est arrivée.

Après avoir répété cette opération une fois,

il révise sa mécanique en faisant des putts

courts entre deux baguettes d’alignement.

Cette fois, le but est de bien ressentir

les éléments techniques qui vont

lui permettre d’envoyer la balle en ligne,

notamment avoir une face square

à l’impact. Enfi n, il termine par des mises

en situation, en prenant une balle

et en jouant un trou. Il alterne différentes

longueurs de putts et termine par des putts

compris entre un et deux mètres, plats

ou en pente, pour prendre confi ance juste

avant de se diriger vers le départ du 1. »

Départ du 1

ROMAIN WATTEL : « Une fois mon échauffement

terminé (il dure environ 1 h 20, réveil musculaire compris),

je me rends directement au départ du trou n° 1

pour débuter mon parcours. Je suis prêt à jouer.

LE CHAMPION Même si vous n’avez pas forcément autant de temps

à consacrer à cette étape avant une compétition, je vous conseille

quand même de faire un échauffement de trente minutes.

Si vous avez le temps, essayez de la découper en quatre compartiments

(physique, petit jeu, grand jeu et putting). Et si vous ne devez

en garder qu’un seul, je vous conseille vraiment de vous livrer à un réveil

musculaire en incorporant les exercices qui vous conviennent. De cette

façon, votre corps sera prêt à taper des balles et à jouer au golf. »

N° 330 ● GOLF MAGAZINE - 79


TOURISME

Five Nations, le plus sportif des golfs liégeois par le relief,

est aussi un parcours très ludique grâce à plusieurs mises

en jeu spectaculaires.

80 - GOLF MAGAZINE ● N° 330


TOURISME

BELGIQUE

Trois

desserts

liégeois

Assez méconnue dans l’Hexagone, Liège,

la Cité ardente, mérite tout autant

la visite pour son patrimoine historique

et culturel que pour ses parcours de golf,

disséminés dans une campagne vallonnée

et boisée. Parmi eux, le Royal Golf Club

Sart-Tilman, Five Nations et Naxhelet,

un nouveau venu, tous trois

signés par quelques grands noms

de l’architecture de golf : Tom Simpson,

Gary Player et Martin Hawtree.

DE NOTRE ENVOYÉE SPÉCIALE EN BELGIQUE, ISABELLE CERNETIC (TEXTE).

KARIN DILTHEY

N° 330 ● GOLF MAGAZINE - 81


TOURISME / Belgique

Ouvert en 1939, le Royal Golf Club Sart-Tilman reste la star

des parcours liégeois par sa proximité avec le centre-ville,

son tracé dessiné par Tom Simpson et son entretien hors pair.

DR

82 - GOLF MAGAZINE ● N° 330


Belgique / TOURISME

ROYAL GOLF CLUB

SART-TILMAN

541 route du Condroz

4031 Angleur

Tél. : 0032 4 336 20 21

www.rgcst.be

Architecte : Tom Simpson (1939)

18 T : 5 923 m (blancs), par 72

Green-fees : 18 T : de 50 € à 75 € (basse saison) ;

de 75 € à 100 € (haute saison)

Voiturette : 40 €

Chariot : 5 € ; électrique : 15 €

Série : 25 €


TOURISME / Belgique

Nous, les Français, nous sommes tous un peu belges quelque part,

comme disait Philippe Geluck avec l’humour qu’on lui connaît.

L’auteur du célèbre Chat n’a pas tort. Francophonie oblige, on se

sent comme chez soi dans une Wallonie aussi facile d’accès, si ce

n’est plus, que bien des provinces de l’Hexagone. On ne sera que

plus séduits par la gentillesse de ses habitants, par une hôtellerie

généralement bien supérieure aux standards auxquels nous sommes

accoutumés, et par une jolie palette de parcours qui méritent à eux seuls le détour.

Capitale économique de la Wallonie, Liège reste une destination méconnue de nos compatriotes.

À tort. Outre son riche patrimoine historique et culturel, son centre tapissé

d’étroites maisons de brique, son ambiance festive qui la classe parmi les villes les plus

chaleureuses d’Europe, la cité wallonne bénéficie d’un

bel environnement de coteaux boisés propices aux

activités de plein air. Bien desservie par un important

réseau routier, Liège n’a pourtant pas les inconvénients

des grandes métropoles. Du centre, il ne faudra que

quelques minutes pour sortir de la ville et rejoindre le

plus proche de ses parcours.

SART-TILMAN, TOUT LE TALENT

DE TOM SIMPSON

C’est à Angleur, au sud de Liège, que Tom Simpson fut

sollicité, dans les années 1930, pour dessiner le premier

des grands golfs liégois. Auteur de quelques belles

réalisations en Europe, dont l’Antwerp à Kapellen, les

Fagnes à Spa, ou le Ravenstein, près de Bruxelles, l’architecte

britannique, alors âgé d’une bonne cinquantaine

d’années, est au sommet de son art. Malgré le

manque de moyens d’une « coopérative » d’une centaine

de joueurs seulement, Simpson commet ce

qui reste, de l’avis général, l’un de ses plus jolis tracés.

Au pied des collines de Sart-Tilman, entre Meuse

et Ourthe, il dessine deux boucles de neuf trous de

sens opposé autour d’un club-house flambant neuf à

l’aube de la Seconde Guerre mondiale. Si le bâtiment

d’époque a disparu il y a quelques années dans un incendie,

avantageusement remplacé par un club-house

contemporain prolongé d’une belle terrasse, le tracé,

lui, s’attache à garder l’esprit de ses origines. Quasiment

inchangé depuis son inauguration en 1939 – à

l’exception de quelques bunkers –, le Royal Golf Club

Sart-Tilman est « un parcours long pour l’époque, mais

très typé Simpson », comme le souligne Bernard Regout,

son directeur. Pour preuve, des trous bien cloisonnés

par des rideaux de chênes, bouleaux

et sapins, des doglegs savamment

dosés, des bunkers aux lèvres

remontantes et surtout des greens

diaboliques, si déroutants pour le

visiteur. « On peut le rendre très compliqué

par la position des drapeaux »,

poursuit notre interlocuteur. Pentes

prononcées, cassures et faux plats,

accompagnés par endroits de fossés

ou de bunkers d’herbe résolus

à capter les balles fuyantes, tout y

est pour mettre à mal la patience

des joueurs. À vrai dire, le reste

n’est pas mal non plus. À l’instar

des tronçons 4-5-6, puis 10-11-

12, « les trous les plus durs du tracé »,

Par la qualité de son dessin

et de son entretien,

le parcours de Sart-Tilman

offre un vrai plaisir

aux joueurs de tous niveaux

selon Patrick Renard, le président du club, qui souligne la difficulté des pars 4, voire de

certains pars 3, alors que les pars 5 se révèlent beaucoup plus abordables. On en profitera

pour lâcher ses coups et scorer, en particulier sur le retour, où Simpson a dessiné trois

pars 5 aux fairways quasiment droits mais non sans danger à l’approche du green. Mais

qu’importe la carte. Par la qualité de son tracé comme de son entretien, Sart-Tilman réussit

l’essentiel : offrir un vrai plaisir de jeu, y compris aux joueurs les moins chevronnés.

FIVE NATIONS, L’EXIGENCE BELGE

De plaisir du jeu, il en sera tout aussi question au Five Nations, à une trentaine de kilomètres

au sud. Lui aussi signé d’un grand nom du golf en la personne de Gary Player,

ce parcours créé en 1992 au cœur des Ardennes belges, non loin des frontières luxembourgeoise,

allemande, française et néerlandaise – d’où son nom – s’est, d’emblée, fait

remarquer sur la scène golfique liégeoise. Autour d’un ancien corps de ferme installé à

mi-coteau, l’ancien champion sud-africain s’en est donné à cœur joie avec le relief du

site. En particulier, un tracé tout en pleins

et déliés, assorti de quelques trous spectaculaires

comme le 13, véritable signature

du parcours avec son green plongeant et

sa pente à 20 % ! Plutôt destiné à être joué

en voiturette, compte tenu des dénivelés et

de plusieurs tronçons de liaison assez longs

qui serpentent au cœur de collines boisées,

le Five Nations alterne à loisir montées,

descentes, fairways ouverts ou insérés

entre les arbres, voire en dévers ou bordés

d’eau, comme le 6 et le 14, en fond de vallée.

Bref, on ne s’y ennuie jamais. « Avec cette

diversité de cadre et de situations de jeu, tout

Le practice de Naxhelet avec, en arrière-plan, quelques-unes des

chambres de l’hôtel.

DR

le monde peut y trouver son compte », résume

Jean-François Degrève, son directeur. À

condition de faire preuve d’une technique

84 - GOLF MAGAZINE ● N° 330


FIVE NATIONS

Ferme du Grand Scley

5372 Méan

Tél. : 0032 86 21 44 54

www.fivenations.golfardennen.com

Architecte : Gary Player (1990)

18 T : 5 965 m (blancs), par 72

Green-fees : 18 T : de 30 € à 35 € (hiver) ;

de 50 € à 55 € (basse saison) ;

de 63 € à 72 € (haute saison)

Voiturette : 32 €

Chariot : 5 €

Demi-série : 12,50 €

Belgique / TOURISME

DR

Parcours « le plus exigeant de Belgique », selon certains, Five Nations présente néanmoins de belles opportunités de birdie sur des trous plutôt ouverts.

NAXHELET

GOLF CLUB

Rue Naxhelet, 1

4520 Wanze

Tél. : 0032 85 82 64 08

www.naxhelet.be

Architecte : Martin Hawtree (2014)

18 T : 6 274 m (blancs), par 72

Green-fees : de 65 € à 85 €

Réductions juniors

Voiturette : 36 €

Chariot : 5 € ; électrique : 15 €

Série : 15 €

DR

Le départ du 3 du Naxhelet, un par 5 plutôt corsé avec un bouquet de pins gênant la mise en jeu.

N° 330 ● GOLF MAGAZINE - 85


TOURISME / Belgique

DR

Surnommé les Étangs, le retour du Naxhelet réserve quelques attaques de green à haut risque.

solide pour éviter les pièges du tracé ou sortir de roughs souvent épais.

Même si sa longueur raisonnable, ses mises en jeu plutôt larges et ses trous

en descente lui valent un slope de seulement 126 des blancs et d’un petit

121 des jaunes, avec même quelques opportunités de birdie, Five Nations

reste un vrai challenge. Certains joueurs n’hésitent pas à le qualifier de

parcours « le plus exigeant de Belgique ». Racheté récemment par le propriétaire

néerlandais du golf de Durbuy, situé non loin, et membre du réseau

Blue Green, le seul parcours signé Gary Player en Belgique verra, en février

2018, l’ouverture d’un hôtel-restaurant de 35 chambres aménagé dans

les bâtiments du club-house, restructurés pour l’occasion. Avec, en perspective,

des formules de séjours et des packages golfiques qui devraient

accroître sa fréquentation.

NAXHELET, UN NOUVEAU-NÉ PROMETTEUR

Construire un golf quand on n’a aucune affinité avec ce sport, voilà

qui n’est pas banal. C’est pourtant ce qui est arrivé à Françoise Jolly,

propriétaire, avec son mari, du tout nouveau Naxhelet Golf Club.

Exploitant agricole d’un domaine de quelque 350 hectares autour d’un

ancien château-ferme du XVIII e et de ses dépendances, dans la vallée

de la Meuse, au sud-ouest de Liège, le couple cherchait

à reconvertir les 8 000 m 2 de bâtiments qui menaçaient

ruine. Le projet devait naître d’une simple phrase prononcée

par une de ses connaissances : « C’est un lieu idéal pour

faire un golf ! » Il n’en faudra pas plus pour que Françoise

et Bernard Jolly se lancent dans l’aventure. À l’aide, certes,

de gros investissements, le résultat dépasse toutes les espérances.

À commencer par les bâtiments, restaurés et restructurés

de belle manière pour accueillir un chaleureux

hôtel-restaurant de style contemporain, ainsi qu’un spa

et plusieurs salles de séminaires. Quant au parcours, le

couple n’a pas non plus fait les choses à moitié en confiant

le projet à une pointure de l’architecture de golf : Martin

Hawtree. Associé à Jean-Noël Capart pour le paysage, le

Britannique a dessiné deux boucles de 9 trous au décor

quelque peu différent de part et d’autre des bâtiments. Un

tracé aux accents très anglo-saxons comme le montre déjà

Dernier-né des golfs

liégeois, le 18 trous

de Naxhelet possède

des greens de qualité,

qui n’ont jamais

reçu de traitement

phytosanitaire

l’entame du parcours avec des trous aux fairways légèrement ondulés, séparés par

de hautes herbes qui ondoient au moindre souffle. Plutôt ouvert de prime abord, le

parcours durcit bien vite le ton, avec des départs étroits, des bunkers de fairway en

nombre comme au 5 ou au 7, le trou le plus difficile du tracé, et quelques étangs, en

jeu sur plusieurs trous du retour. Mais il faudra aussi compter sur les greens, bien

protégés, et surtout truffés de pentes dont la lecture n’est pas toujours aisée. Bien

intégré dans le paysage, avec quelques bouquets d’arbres et de jeunes plantations

qui ne demandent qu’à grandir, Naxhelet est aussi un golf « très environnemental »,

comme le souligne Françoise Jolly. « Les greens n’ont jamais reçu de produit phytosanitaire

», précise sa propriétaire, qui tient à une exploitation 100 % biologique du terrain,

comme l’étaient d’ailleurs, avant la naissance du parcours en 2014, les terres

agricoles du domaine. Un argument supplémentaire pour séduire les golfeurs. Beau,

bio, et très agréable à jouer, le dernier-né des parcours liégeois complète aujourd’hui

une offre golfique régionale décidément bien séduisante. ●

86 - GOLF MAGAZINE ● N° 330


Belgique / TOURISME

GUIDE

PRATIQUE

ce 4 étoiles à la façade végétalisée et aux

chambres très contemporaines est déjà

réputé pour son « welness center » avec piscine

intérieure, jets, sauna et hammam.

Chambres à partir de 160 €, petit déjeuner

compris, à partir de 220 € avec accès « wellness ».

Adresse

● Toutes les infos utiles sur la région

de Liège, ainsi qu’une rubrique golf,

sont sur le site :

www.walloniebelgiquetourisme.fr

À voir

CHARTY

DR PHILIPPE RIKIR

Namur

Huy

N97

Naxhelet

Waremme

N66

SeraingLIEGE

Royal

Sart Tilman

N90

N63

Five Nations

Sart Tilman

Ourthe

Durbuy

Somme-Leuze

La Roche-en-A.

MAASTRICHT

Amblève

Spa

Eupen

Vervier

Où dormir et se restaurer

CHÂTEAU DES THERMES

9, rue Hauster - 4050 Chaudfontaine

Tél. : 0032 4 367 80 67

www.chateaudesthermes.be

Avec ses 56 chambres et suites dans un cadre

reposant, aux portes de la ville, cet hôtel 4 étoiles

compte parmi les meilleurs établissements

de l’agglomération liégeoise. Mais ce sont surtout

ses thermes, composés de plusieurs saunas

et hammams, d’un bain thermal extérieur avec

hydrojets, d’une piscine intérieure et d’autres

équipements dédiés au bien-être tels que

caldarium, jacuzzi et cabine de sel. qui ont

fait sa réputation. Restaurant, boutique sur place.

Chambres à partir de 228 €, petit déjeuner

et accès à l’espace thermal compris.

HÔTEL WELNESS EAU DE ROCHE

1, rue Tier-Moreau - 6940 Durbuy

Tél. : 0032 86 38 01 80

www.eauderoche.be

Au cœur de Durbuy, « la plus petite ville

du monde », et à 10 km du Five Nations,

N61

Battice

0

N672

Malmédy

10 km

DR

HÔTEL NAXHELET GOLF CLUB

1, rue Naxhelet - 4520 Wanze

Tél. : 0032 85 82 64 08

http://naxhelet.be

Inauguré il y a trois ans, le Naxhelet (4 étoiles)

fait déjà l’unanimité, chez les golfeurs comme

chez tous les amateurs de belle hôtellerie.

L’ancien château, la chapelle et les dépendances

du XVIII e , complètement restructurés, ont été

reconvertis en hôtel-restaurant de 35 chambres

et suites luxueuses mais sans ostentation, grâce

à une déco contemporaine mêlant bois, verre et

tissus douillets. Une vraie réussite, que complètent

une bonne table et un espace bien-être (piscine

intérieure, sauna, hammam et cabines de soins).

Chambres de 155 € à 345 €, petit déjeuner (20 €).

Forfait golf et détente (nuitée, dîner, petit

déjeuner, green-fee, coupe de champagne,

jeton de practice et accès wellness) : 390 €

pour deux, réduction de 30 % la deuxième nuit.

CÔTÉ COUR

7, place aux Foires - 6940 Durbuy

Tél. : 0032 86 21 30 32

www.hotelcotecour.com

Sur la place principale de Durbuy,

ce restaurant prolongé d’une terrasse joue

la carte des spécialités régionales.

Au menu : terrine maison, gibier, poissons

et les incontournables moules frites

aux portions généreuses. Menus 25 à 35 €.

RIVE DROITE

2, Espalanade - 4050 Chaudfontaine

Tél. : 0032 4 367 67 12

www.rivedroite.be

Face au casino, cet établissement à la

décoration contemporaine et ses trois terrasses

propose une cuisine typiquement brasserie,

ainsi que quelques spécialités locales comme

les boulets de Liège, primés lors de concours

régionaux. Fermé le lundi. Compter 25 €.

Pour s’y rendre

● Par la route : 370 km depuis Paris

par A1, A2, puis E42.

● Par le train (direct): Paris Gare du Nord-

Liège : 2 h 15.

WBT - J.-P. REMY

OT DE LIÈGE / MARC VERPOORTEN

Bercée par la Meuse, l’Ourthe, la Légia

et la Vesdre, Liège dévoile ses richesses

architecturales au fil de ses quais et

de ses quartiers animés par une multitude

d’événements culturels et artistiques

tout au long de l’année. Une balade

à pied dans le centre historique

de la Cité ardente vous permettra

de découvrir la place Saint-Lambert

où trône le palais des Princes-Evêques,

la cathédrale Saint-Paul, ou le Grand

Curtius, qui possède l’une des plus belles

collections au monde d’archéologie,

d’armes et d’arts décoratifs. On ne

manquera pas non plus le nouveau

musée de la Boverie (qu’on peut rejoindre

par une navette fluviale) pour quelques

œuvres majeures comme le Bonaparte

Premier Consul d’Ingres ou les neuf

tableaux dits de la « vente de Lucerne »

de 1939 et rescapés des destructions

nazies. Au sud de Liège, la jolie ville de

Durbuy, et Huy, l’une des « bonnes villes »

de la principauté de Liège jusqu’en 1789,

méritent le détour pour leur patrimoine

et leur environnement de collines boisées.

Le palais des princes-évêques, l’un des joyaux

de la place Saint-Lambert.

Id quaturit, tem et ducimi, sust haribusa

nectemped utate nitat est is est offic to

Liège est traversée par quatre fleuves ou rivières :

la Meuse, l’Ourthe, la Vesdre et la Légia.

N° 330 ● GOLF MAGAZINE - 87


BONS PLANS

L’OFFRE

DU

MOIS

Plutôt réputée pour la

richesse de son patrimoine

culturel et gastronomique,

l’Italie n’est pas forcément

la première destination à laquelle

on songe pour un séjour golf.

Pourtant, la péninsule compte

quelque 240 parcours de grande

qualité, que l’on peut facilement

associer à des visites et excursions.

L’agence Formigolf vous emmène

dans la ville thermale de

Galzignago Terme, près de

Italie

Sur la route de Venise…

Padoue, à 40 minutes de route de

Venise, dans le nord-est du pays.

Vous serez logé à l’hôtel Radisson

Blu Majestic, dans l’une des

chambres spacieuses et lumineuses

de cet établissement 4 étoiles, avec

spa et piscine thermale à 37 °C.

Et vous pourrez y déguster

une savoureuse cuisine

méditerranéenne au Naïades. Côté

golf, vous profiterez du 9 trous

de l’hôtel Golf Club Terme di

Galzignago, mais aussi du parcours

de Padoue, au Montecchia Golf.

Situé à moins de 10 kilomètres

et proche des monts Euganéens,

ce qui lui confère une superbe

faune, ce 27 trous a été dessiné

par l’Anglais Tom Macauley.

Vous pourrez également jouer le

Frassanelle Golf Club, un 18 trous

façonné par Marco Croze au cœur

d’un joli parc du XIX e siècle riche

de belles essences et agrémenté

de nombreux obstacles d’eau

Le 9 trous du Golf Club Terme

di Galzignago face à votre hôtel.

à l’image du 15, le trou signature,

un par 3 de 150 mètres où il vous

faudra survoler les eaux piégeuses

d’un petit lac.

L’OFFRE

À partir de 705 € par personne,

comprenant l’hébergement pour

7 nuits en chambre double

standard avec formule petit

déjeuner, 5 green-fees sur les

parcours Terme di Galzignago,

Montecchia et Frassanelle Golf

Club. L’accès au practice sur les

golfs, au spa et à la piscine

thermale à l’hôtel sont inclus.

Wi-Fi gratuit à l’hôtel.

PÉRIODE

Jusqu’au 4 novembre 2017

CONTACT

Formigolf

Tél. : 03 89 21 19 01

www.formigolf.fr

PHOTOS DR

en bref...

▸Ballybunion, Connemara,

Portrush… Des noms qui

évoquent les plus grands links

irlandais. Formidable terre de

golf, riche de plus de

400 parcours, l’agence Golf

in Ireland vous fera découvrir

toutes les richesses de l’île

d’Émeraude. À titre d’exemple,

pour un séjour du côté de

Dublin, incluant quatre nuits et

quatre green-fees (Portmarnock

Links, Druid’s Glen, Druid’s

Heath et The Montgomerie-

Carton House), comptez 750 €

par personne. www.golfi nireland.fr

▸La 2 e édition du Pro-am

International d’Agadir aura

lieu du 10 au 15 janvier 2018.

Il se jouera sur quatre tours

sur les parcours des Dunes,

de l’Océan, du Soleil

et de Tazegzout avec un

hébergement au Riu Palace

sur la plage d’Agadir,

au Maroc. Pour le pro-am

et les cinq nuits tout inclus,

comptez 1650 € par personne

(sans l’avion). www.golf-fi rst.fr

et www.makilas-golftour.com

▸Au cœur de la Provence,

les Domaines de Saint-Endréol

vous propose un forfait

Golf & Relax à partir de 157 €

par personne. Valable jusqu’au

28 octobre 2017, l’offre

comprend une nuit en chambre

Prestige avec petit déjeuner

et surclassement offert,

un green-fee 18 trous avec

voiturette et un accès libre

au spa avec piscine intérieure,

sauna, hammam, jacuzzi…

Pour en profi ter, entrez

le code RELAX17 sur le site

www.st-endreol.com

▸Exceptionnel événement organisé

par Voyages Golfi ssimes,

la 15 e édition du Pro-Am

de l’Afrique du Sud se déroulera

du 25 janvier au 6 février 2018.

Pour fêter ses 15 ans, direction

le sud du pays vers Le Cap et la

route des jardins. Le programme

golf comprend les parcours

d’Atlantic Beach, de Steenberg

et Pearl Valley au Cap, puis

ceux de Montagu, Outeniqua,

Oubaai et The Links à Fancourt.

Côté budget, pour ces dix jours

de rêve, comptez 7500 €

par personne.

www.voyages-golfi ssimes.fr

88 - GOLF MAGAZINE ● N° 330


BONS PLANS

À PARTIR

DE

306 €

À PARTIR

DE

810

À PARTIR

DE

890 €

PHOTOS DR

Occitanie

Avec vue sur Albi

Provence

Le Classic de Terre Blanche

Espagne

Dans la lumière de Cadix

Surnommée la Ville rouge, en référence

à sa cathédrale et son centre-ville construits

en pierre ocre, la cité épiscopale d’Albi mérite

tout autant le voyage que Toulouse,

son imposante voisine. Golfy vous y propose

un séjour à l’hôtel Alchimy, une adresse hors

du temps qui, derrière sa façade Art déco,

dissimule une ambiance inédite, chic

et baroque. Vous visiterez la cathédrale fortifiée

Sainte-Cécile et le musée consacré à l’enfant

du pays, Toulouse-Lautrec, avant d’aller jouer

le 18 trous d’Albi. Dessiné en 1989 par

le champion français Jean Garaïalde et Jéremy

Pern sur le domaine du château de Lasbordes,

ce tracé technique est reconnu comme l’un

des meilleurs d’Occitanie. Certains trous

méritent à eux seuls votre venue, comme

les magnifiques 7 et 13 en bordure du Tarn

ou le 15 avec sa vue imprenable

sur Sainte-Cécile.

L’OFFRE

À partir de 306 € par personne (260 € avec

la carte Golfy Indigo et 234 € avec la Golfy

Platine), incluant deux nuits en chambre

double avec petit déjeuner, un dîner au choix

à la carte (hors boissons), une visite de la

cathédrale et du musée Toulouse-Lautrec

et un green-fee au golf d’Albi-Lasbordes.

PÉRIODE

Jusqu’au 30 septembre 2017

CONTACT

Hôtel Alchimy

Tél. : 05 63 76 18 18

www.alchimyalbi.fr

Empruntant à la fois au charme de la Provence

et au chic de la Côte d’Azur, le luxueux resort

de Terre Blanche a été conçu comme un village

provençal, sur les hauteurs de Cannes.

Le long de ses sentiers à flanc de collines sont

disséminées les villas et suites de l’hôtel,

entre chant des cigales et senteurs de garrigue.

C’est dans ce cadre envoûtant que le domaine

vous invite à participer à la 5 e édition du Terre

Blanche Classic Amateur, du 22 au

24 septembre. L’épreuve se dispute sur deux

jours, avec un tour de reconnaissance, d’abord

sur le tracé des Châteaux, où les nombreux

obstacles d’eau nécessitent précision et sangfroid,

puis sur celui du Riou, aux fairways

pentus et aux greens travaillés. Vous aurez accès

à toutes les installations du resort, comme

l’Albatros Performance Center, le centre

d’entraînement high-tech, ou encore le spa

de 3 200 m² avec piscine intérieure.

L’OFFRE

À partir de 810 € par personne, incluant deux

nuits en suite (occupation double), petits

déjeuners, trois green-fees avec voiturette, GPS

et lunch box sur le parcours, accès gratuit au

centre d’entraînement et au spa, ainsi qu’au Kids

Club pour les enfants de 2 à 12 ans, mais aussi

cocktail de remise des prix et dîner de gala.

PÉRIODE

Du 22 au 24 septembre 2017

CONTACT

Terre Blanche Hôtel Spa Golf Resort

Tél. : 04 94 39 90 00

www.terre-blanche.com

À la pointe sud de l’Andalousie, la Costa

de la Luz, de part et d’autre de Cadix, n’a pas à

rougir face à la célèbre Costa del Sol. En effet,

elle possède de sérieux atouts par rapport

à sa rivale, comme une urbanisation raisonnée,

des zones sauvages préservées et une

fréquentation touristique moindre. C’est à

proximité des plages de Cadix et sous un soleil

omniprésent que l’agence Tee Off Travel vous

convie à l’hôtel Barcello Costa Ballena,

à l’architecture typiquement andalouse. Vous

jouerez le Costa Ballena Golf, un 27 trous situé

au pied de l’hôtel et signé par le champion

espagnol José Maria Olazábal. Ce dernier a

dessiné trois boucles de 9 trous. Et si le tracé

semble plat et large, les nombreux doglegs,

les greens bien protégés et le vent de la mer

sauront corser le parcours. Deux autres golfs

vous attendent, vers Jerez de la Frontera,

le superbe Montecastillo, œuvre de Jack

Nicklaus, et le Sherry Golf.

L’OFFRE

À partir de 890 € par personne, incluant sept

nuits en chambre double et demi-pension,

les vols aller-retour vers Séville, une voiture

de location, cinq green-fees (3 au Costa

Ballena, 1 à Montecastillo et 1 à Sherry Golf),

plus un circuit thermal durant le séjour.

PÉRIODE

Jusqu’au 30 novembre 2017

CONTACT

Tee Off Travel

Tél. : 04 99 52 22 00

www.teetravel.com

90 - GOLF MAGAZINE ● N° 330


LE GUIDE PRATIQUE


92 - GOLF MAGAZINE ● N°330



LE GUIDE PRATIQUE

© 2016 - - Service Communication - Photographie : ADAGP - www.e-com-photos.eu - C. Baudot

UN TERRAIN DE JEU

ADAPTÉ À VOTRE DÉMESURE !

Grands bunkers de

sable blanc, greens

rapides, larges

fairways serpentant

entre de nombreux

lacs, tous les éléments

sont réunis pour un

plaisir de jeu intense...

42 trous signés Robert

Trent Jones Sr, dans la

plus pure tradition des

Golfs Floridiens.

LES FLAMANTS ROSES

PARCOURS INTERNATIONAL

18 TROUS - PAR 72 - 6 200 M

LES GOÉLANDS

PARCOURS EXÉCUTIVE

18 TROUS - PAR 58 - 4 000 M

LES MOUETTES

PARCOURS ÉCOLE

6 TROUS - PAR 19 - 900 M

DES SÉJOURS GOLF - HÔTEL

& DES STAGES TOUTE L’ANNÉE

Stages de 3 heures par jour de 9h à 12h

pendant 5 jours, avec matériel et accès

au parcours inclus.

PREMIER SWING

Apprentissage de base : putting, grand jeu, approches,

règles et étiquette. Accès au parcours Les

Mouettes inclus.

310

PASS

CARTE VERTE

Grand jeu, approches, putting, règles et étiquette,

passage de la Carte Verte et analyse vidéo du swing.

Accès aux parcours Les Mouettes et Les Goélands

inclus.

390 €

PERFECTIONNEMENT

HANDICAP

Grand jeu, approches, putting, analyse vidéo du

swing, règles et étiquette, compétition de classement

le jeudi et stratégie de jeu. Accès à l’ensemble des

parcours inclus.

480 €

Golf International de La Grande Motte l Avenue du Golf l 34280 La Grande Motte

CONTACT l 04 67 56 05 00 l golf@lagrandemotte.fr l golflagrandemotte.com

N°330 ● GOLF MAGAZINE - 93


LE GUIDE PRATIQUE


OUVERT DU LUNDI AU SAMEDI

de 10h à 19h30 sans interruption

2300M2 DE PASSION

DONT PARKING PRIVE

46 Av. du Général de Gaulle

94500 Champigny Sur Marne

06 50 76 40 89

01 71 36 16 24

@ Par 4 Golf

@Par4Golf94

A WORLD OF GOLF !

✦ Practices et Bunker ✦

✦ Simulateur ✦

✦ Putting Green ✦

✦ Fitting Center ✦

✦ Analyseur de Swing ✦

✦ Changement de grip ✦

immédiat sans rendez vous

94 - GOLF MAGAZINE ● N°330



LE GUIDE PRATIQUE

RÉSERVEZ

VOTRE FITTING

01 71 36 16 24

Le PAR 4 FITTING TOUR 2017

est le 1 er Golf Road Show

qui s’installe sur les golfs partenaires

afin de proposer des séances

de fitting, démo...

... ainsi qu’un espace d’expo-vente

de 200m² avec matériel, textiles

et accessoires de golf. 62

27

A WORLD OF GOLF !

76

80

ORGANISEZ UN FITTING

SUR VOTRE GOLF

06 50 76 40 89

RECRUTONS

VENDEURS(EUSES)

FITTER,

DÉMO-MAN

17

72

49

72

18

87 23

89

03

71

52

Pour les prochaines

dates, merci de nous

contacter au

01 71 36 16 24

87

03

1 er GOLF ROAD SHOW

PLUS DE 200 M 2 DE MAGASIN MOBILE

CHARIOTS, TEXTILE, CLUBS, REPARATIONS, CHAUSSURES, FINS DE SERIES

N°330 ● GOLF MAGAZINE - 95


LE GUIDE PRATIQUE


SP GOLF SHOES

«Des chaussures de qualité accessibles à tous»

96 - GOLF MAGAZINE ● N°330



LE GUIDE PRATIQUE

www.spgolfshoes.com

N°330 ● GOLF MAGAZINE - 97


LE GUIDE PRATIQUE


Villeneuve-sur-Lot

Golf & Country club

Depuis 1987

OFFRE EXCEPTIONNELLE

Du 19 aout au 31 octobre

2 personnes / 7 nuits

GOLF A VOLONTE 750 €

reservations@vslgolf.com

WWW.GOLF-MAGAZINE.FR

TECHNIQUE

Améliorez votre jeu avec les vidéos

des meilleurs pros et enseignants français.

RÈGLES

Révisez toutes les règles de golf

grâce à nos quiz thématiques.

TOURISME

Découvrez nos bons plans «golfs»

en France et à l’étranger.

PARTAGEZ VOTRE PASSION DU GOLF. REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ !

98 - GOLF MAGAZINE ● N°330



LE GUIDE PRATIQUE

N°330 ● GOLF MAGAZINE - 99


LE GUIDE PRATIQUE


Golf

Le guide

▼pratique

La rubrique des bons plans du golfeur

Vous souhaitez communiquer dans cette rubrique

Anne Debiesse

01 41 33 79 48

anne.debiesse@movepublishing.com

Arnaud Renard

01 41 33 38 53

arnaud.renard@movepublishing.com

100 - GOLF MAGAZINE ● N°330


ÉQUIPEMENT

• CLUBS • CHAUSSURES • CHARIOTS • TÉLÉMÈTRES • BALLES • SACS •

Tous les fers King F7

One Length ont

la même longueur

que le fer 7, le club

qui, en général,

a notre préférence.

Cela se traduit par plus

de régularité et moins

de dispersion.

760 €

LES 7 FERS EN ACIER

875 €

EN GRAPHITE

Les King F7 One

Length ont des

manches de

longueur identique,

mais quatre formes

de tête, plus

ou moins creuses.

COBRA FERS KING F7

ONE LENGTH

Cobra a créé récemment l’événement

en sortant deux séries de sept fers

avec, comme caractéristique, une

longueur unique ! Les gammes King

Forged One Length et les King F7 One

Length ont été lancées après

que la marque a pris sous contrat

le pro américain Bryson DeChambeau.

Vainqueur sur le PGA Tour en juillet

dernier, ce dernier, qui jouait déjà

ce type de clubs, est convaincu

de leur avantage : « Cela peut simplifi er

le jeu pour tous les joueurs ».

Les King F7 One Length utilisent

les mêmes technologies que le modèle

King F7 standard : la face plus fi ne

et plus réactive PWRSHELL pour plus

de vitesse, des stries usinées CNC

pour des trajectoires optimales,

la répartition des masses TOP

pour un centre de gravité mieux placé

et plus de précision. Sans oublier

la construction progressive TECFLO,

avec quatre formes de tête plus

ou moins creuses. Mais la longueur

unique des manches a nécessité

une conception différente de la tête

pour avoir un écart de distance

cohérent entre chaque club. Comme

sur une série classique... Alors,

qu’est-ce que cela change ? Comme

nous l’avons constaté, cela permet

de jouer tous les fers avec la même

position à l’adresse et le même plan

de swing qu’avec un fer 7. Sans aucun

ajustement dans le swing ni même

dans la position de la balle !

Au fi nal, une belle surprise pouvant

séduire plus particulièrement

les golfeurs qui ont du mal à jouer

leurs longs fers. ● EMMANUEL SURUN

Tête :

moulée en acier inoxydable 17-4 avec insert en acier 17-4

sur les fers longs, tête et face en acier inoxydable 431

sur les fers courts, poids en tungstène haute densité, insert

en polyuréthane thermoplastique, stries usinées CNC.

Série : du 5 au SW, pour droitiers (gauchers en custom

et sur commande).

Manche : acier True Temper King F7 ou graphite Fujikura

Pro 63i.

Flexibilités : S, R et L.

L’AVIS DE

LES PLUS

> Faciles à jouer, tolérants et puissants

> Grip de qualité

LES MOINS

> Indisponible pour dames

> Choix de manches réduit en standard

N° 330 ● GOLF MAGAZINE - 101


ÉQUIPEMENT / Nouveautés

PING

FERS G400

On a longtemps reconnu

un fer Ping au premier

coup d’œil, séparant

les golfeurs en deux

catégories, ceux

qui adorent et les

autres… Aujourd’hui,

seule la petite

encoche placée

à l’arrière de

la tête de club

et facilitant le

réglage du lie chez

ce précurseur du

sur-mesure permet

encore de distinguer

ces fers des autres

marques. Ainsi,

le G400 présente un look

fi n et épuré, bien dans l’air du

temps. Ce qui le différencie se cache

ailleurs, comme son système COR-Eye

qui rend la face de club plus fl exible

à l’impact. La balle sort 5 km/h plus

rapidement en moyenne ! Le fer G400

permet ainsi de propulser la balle

plus vite et plus haut pour un gain

de distance moyen de 3 à 4 mètres

par rapport à son prédécesseur, tout en

stoppant plus vite la balle sur le green.

Mais Ping veille aussi à ce que chaque

tête soit adaptée à sa fonction en

privilégiant la précision sur les petits

fers, le contrôle sur les moyens et la

tolérance sur les longs. Un poids placé

au niveau de la cavité arrière a ainsi

fait son apparition. Appelé CTP (pour

Custom Tuning Port), il améliore

la répartition périphérique des masses,

tandis que l’insert en élastomère

confère un réglage précis du

swingweight (l’équilibrage du club),

selon le choix du manche

et du grip. Les ingénieurs de

la marque de Phoenix, en

Arizona, ont aussi travaillé sur

le son et le toucher à l’impact,

avec des résultats probants,

mais également sur la très belle

fi nition Hydropearl Chrome, qui

réduit de 40 % la friction avec l’herbe,

contribuant à des balles plus longues,

notamment en sorties de rough ou en

conditions humides. ● J.-É. BISSONNET

Tête : acier 17-4, disponible du 4 au PW, UW (50°),

SW (54°) et LW (58°).

Manche : acier AWT 2.0 (R, S et X) ou graphite

Alta CB (SR, R et S). Shafts et grips en option.

136 €

LE FER À L’UNITÉ

AVEC MANCHE ACIER

148 € AVEC

MANCHE GRAPHITE

La fi nition Hydropearl Chrome

est à la fois élégante et effi cace,

puisqu’elle réduit de 40 %

le frottement avec l’herbe.

Le système COR-Eye

rend la face plus fl exible

lors de l’impact pour

des distances accrues.

en bref...

▸La version V2

de la montre

Shot Scope

propose de

nombreuses

fonctionnalités. Elle est, tout

d’abord, un GPS, avec plus

de 40 000 parcours disponibles,

et, grâce à son écran LCD,

elle vous indique les distances :

entrée, milieu et fond de green.

Mais elle fait aussi offi ce de Shot

Tracking, avec reconnaissance

automatique des clubs joués,

et, enfi n, vous permet d’établir,

avec le mode Pro, des

statistiques complètes sur tous

les aspects de votre jeu. Durée

de vie de la batterie : 8 heures.

Fonctionne sur iOS et Android.

Vendue au prix de 225 £ (247 €

env.), la Shot Scope V2 est en

pré-vente jusqu’au 1

er octobre

au tarif de 189 £ (208 € env.)

sur www.shotscope.com. Ajoutez 12 €

de frais de port.

▸ La gamme Casual Hybrid

d’Ecco

se dote d’un nouveau modèle

en cuir Fornello « fi ni à la main ».

Comme toutes les chaussures

de la marque danoise,

la semelle est constituée d’une

seule pièce, sans collage

ni coutures, lui garantissant

solidité, fl exibilité et légèreté.

Ce modèle avec crampons

moulés bénéfi cie, en outre,

de la membrane imperméable

Hydromax. Disponible

en marron ou bleu au prix

de 149,99 €.

fr.ecco.com

Entièrement imperméable,

▸ le sac à trépied Aqua de

Green’s dispose de sept poches

étanches afi n de garder toutes

vos affaires bien au sec.

Ce sac à sept compartiments,

léger (2,6 kg) et facilement

portable grâce à sa double

sangle est aussi doté d’une

poche en velours pour ranger

vos objets de valeur. Un portegant,

un porte-serviette et un

porte-parapluie complètent

l’équipement. Disponible

en deux versions : noir/lime

ou blanc/noir/orange au prix

de 189 €. www.golfplus.fr

LES PLUS

> Toucher et son à l’impact

> Puissance et facilité de jeu

LES MOINS

> Look un peu classique

L’AVIS DE

L’insert de poids CTP améliore

la répartition périphérique

des masses et confère

des trajectoires plus hautes.

PHOTOS DR

102 - GOLF MAGAZINE ● N° 330


ÉQUIPEMENT

LE

TEST

Callaway

UN VENT DE LIBERTÉ

Le fabricant américain Callaway a frappé un grand coup

en sortant une gamme de bois et de fers Epic truffée d’innovations,

avec notamment la nouvelle technologie Jailbreak.

Résultat, des clubs faciles à jouer et particulièrement performants.

TEXTE ET PHOTOS EMMANUEL SURUN

L’EXPERT

RAPHAËL

HALIPPRÉ

Responsable fi tting

au Golf National

Tél. : 01 30 43 36 00

proshop@golf-national.com

Chaque mois, pour notre test matériel,

Raphaël effectue un fitting pour deux

joueurs. Après un entretien pour connaître

leurs habitudes (fréquence de jeu, matériel

utilisé…), il effectue une analyse « statique »

(taille, longueur des bras…) afin de

déterminer la longueur du manche, le lie

et la taille des grips. Enfin, avec plusieurs

outils, il réalise une analyse « dynamique »

pour connaître la vitesse de swing, affiner

le lie et choisir le manche le plus adapté.

Les testeurs

PHILIPPE, 58 ANS

Taille : 1,71 m - Index : 28

Vitesse de club à l’impact au driver : 141 km/h

Vitesse de club à l’impact au fer 7 : 117 km/h

Type de trajectoire : moyennement basse

Matériel conseillé par Raphaël :

Retraité, Philippe joue plusieurs fois par semaine depuis un an.

Il progresse mais il a du mal à bien lever la balle. Raphaël l’a

orienté vers un driver de 13,5° et un bois 5 réglés en draw pour

plus de régularité et de distance, un hybride 4 et une série du 5

au AW avec des manches en graphite et un point de flexion bas.

Après l’arrivée au printemps des drivers

et bois de parcours Epic, la nouvelle

gamme Callaway compte désormais

des hybrides et des fers. Une gamme

où le fabricant américain a mis à profit

ses technologies éprouvées : le matériau

ultrarésistant et ultraléger (le carbone « triaxial »)

du Big Bertha Fusion et l’exosquelette baptisé

Exo-Cage, la conception aérodynamique

Speed Step apparue sur les XR 16, la conception

de face Hyper Speed Face Cup (sur les bois et

hybrides) ou le système de réglages de l’ouverture

et du lie des Great Big Bertha. Mais il a également

introduit une innovation majeure baptisée

Jailbreak (évasion, en français) sur le driver.

« Les premiers prototypes étaient dotés de trois tiges

verticales et ressemblaient aux barreaux d’une cellule

de prison, explique l’ingénieur en chef

de Callaway, Alan Hocknell. Ce nom fait référence

à cette envie de nous libérer des contraintes

de conception qui nous empêchaient d’avancer. »

Au final, ce sont deux renforts en titane situés

derrière la face qui lui permettent de fléchir

encore plus à l’impact en réduisant

la déformation de la couronne et de la semelle,

ce qui se traduit par une vitesse de balle

et une distance supérieure. « La construction

multimatériaux très avancée, avec plus de mille

processus de fabrication, permet d’avoir peu

de spin tout en gardant de la tolérance, précise

Raphaël Halippré. Le choix de shafts haut

de gamme sans surcoût est aussi très intéressant. »

DES FERS TOUT AUSSI INNOVANTS

Les fers Epic, non disponibles pour les dames,

sont un concentré de technologies. Alan

Hocknell avait carte blanche pour concevoir

les fers de ses rêves. Il a fait appel à 70 ingénieurs

pour les produire en améliorant les technologies

maison les plus avancées – la Standing Wave,

avec un alliage au tungstène moulé par injection

de poussières dans la semelle pour optimiser

le centre de gravité de chaque fer ; la Face Cup

360, semblable à celle des Steelhead XR et

Big Bertha OS mais à épaisseur variable, usinée

par un robot ; l’Exo-Cage, qui rigidifie la structure

creuse et ultralégère du fer. Tout cela concourt à

produire une restitution incroyable de l’énergie à

l’impact, les deux modèles Epic étant à la limite

du coefficient de restitution fixé par les instances

dirigeantes. La répartition stratégique du poids

et la conception de la face se traduisent par

une tolérance importante, même sur le modèle

Pro. Pour parvenir à ces résultats, Callaway a

complexifier les processus de fabrication, ce

qui a un coût… L’échappée belle est à ce prix. ●

BENJAMIN, 35 ANS

Taille : 1,95 m - Index : 34

Vitesse de club à l’impact au driver : 153 km/h

Vitesse de club à l’impact au fer 7 : 127 km/h

Type de trajectoire : moyennement haute

Matériel conseillé par Raphaël :

Benjamin joue une fois par semaine. Il a un swing sportif qui

ne correspond pas à son index. Raphaël lui a donc préconisé

des manches acier rallongés d’un pouce pour tenir compte de

sa grande taille sur des fers Epic du 5 au PW, un hybride 4, un

bois 5, un bois 3 et un driver de 10,5° réglé en 12,5° et en draw.

104 - GOLF MAGAZINE ● N° 330


DRIVER GREAT BIG BERTHA EPIC

Tête : 460 cm 3 en titane et carbone triaxial, renforts et face en titane

Ouvertures : 9°, 10,5° et 13,5° HT (sauf le modèle Sub Zero),

avec possibilité de régler le loft de -1 à +2°

Manches : graphite Mitsubishi Rayon Composite Diamana M+ Green,

Project X HZRDUS T800, Fujikura Pro Green, Aldila Rogue Max,

avec 35 autres modèles sur commande sans surcoût

Flexibilités : X, S, R, A, L

Disponible pour droitiers et gauchers

Prix : 549 €

CE

QU’ILS

EN

PENSENT

« Je n’ai jamais fait des balles

aussi belles et droites

qu’avec ce driver. »

PHILIPPE

PHILIPPE

« Je n’ai jamais fait des balles aussi

belles et droites qu’avec ce driver.

Le bois est également réussi

visuellement, il est très léger avec un grip

très agréable. Les hybrides sont très

faciles à jouer, la balle part toute seule.

L’esthétique des fers est également

réussie, ils mettent en confiance, sont très

faciles et très agréables au contact. »

BENJAMIN

« J’aime la simplicité et la sobriété donc

je n’ai pas particulièrement apprécié

l’aspect des clubs, en dehors des deux

tiges de titane qui ressortent sur le driver.

Mais celui-ci est léger, rectiligne, agréable

à jouer et au contact. Les bois sont bien

équilibrés et ils décollent très bien, même

sans tee. Les fers se posent bien

et ils sont efficaces, tolérants, francs

et agréables au toucher. »

L’EXPERT

HYBRIDE GREAT BIG BERTHA EPIC

Couronne en carbone triaxial, insert en tungstène,

face Hyper Speed Face Cup forgée en acier

Carpenter 455 et usinée avec précision

Ouvertures : 2 (18°), 3 (20°), 4, (23°), 5 (26°),

avec possibilité de régler le loft de -1 à +2°

Manche : graphite UST Mamiya Recoil ES 780

Flexibilités : X, S, R, A

Disponible pour droitiers et gauchers

Prix : 329 €

JOURNÉES GOLF MAGAZINE au Golf National

Pour connaître les dates des prochains essais de clubs, rendez-vous sur la page

et sur www.golf-national.com

FERS GREAT BIG BERTHA EPIC

Tête : moulée creuse en acier inoxydable

et en alliage au tungstène, face 360 Face Cup

Du 3 au SW (modèle Pro du 3 au AW)

Manches : graphite UST Mamiya Recoil ES

760/780, acier Project X LZ 95

(Pro : Project X LZ 105)

Flexibilités : S, R, A

Disponible pour droitiers et gauchers

Prix : 2 199 € la série de 7 fers

(acier ou graphite)

Golf Magazine France

Toute la journée : 50% de réduction sur le green-fee sur l’Aigle et l’Oiselet et 10% de réduction au pro-shop.

Pour participer, envoyez votre nom, prénom, âge, index, téléphone portable à : golfmag@movepublishing.fr

RAPHAËL

Un maître-mot sur la gamme Epic :

l’innovation. Les drivers intègrent

la technologie Jailbreak, qui permet à la

tête de club une résistance incomparable

face à la déformation produite par l’impact

de la balle. Les

bois de parcours et les

hybrides

intègrent également du carbone

triaxial pour placer les centres de gravité

au mieux et favoriser ainsi le décollage

de la balle. Les fers disposent de 100 gr

de tungstène placés dans la semelle pour

un décollage direct, mais aussi de shafts

« premium », avec un maximum de vitesse

de balle sur les frappes centrées

et un minimum de perte de distance

sur les frappes décentrées.

N° 330 ● GOLF MAGAZINE - 105


SPORT

• MONDE • FRANCE • TOURNOIS • CLASSEMENTS •

106 - GOLF MAGAZINE ● N° 330


SPORT

À Évian, l’arrivée sur

le green du 18 constitue

un moment particulier

pour les joueuses,

comme pour le public…

EVIAN CHAMPIONSHIP

Bouquet

fi n a l

Comme chaque année depuis cinq ans,

l’Evian Championship, le dernier tournoi

du Grand Chelem de la saison féminine,

se disputera sur le parcours d’Évian, en

Haute-Savoie. Du 14 au 17 septembre, le

public pourra admirer toutes les meilleures

joueuses du monde, en bénéficiant

d’une nouvelle offre de billetterie.

TEXTE LUDOVIC PONT

PHOTOS THE EVIAN CHAMPIONSHIP/PH.MILLEREAU/KMSP

C’est maintenant devenu une tradition. Pour la cinquième

année consécutive, l’Evian Championship,

le seul tournoi de golf du Grand Chelem organisé en

France, clôturera la saison des rendez-vous majeurs

du circuit féminin. Du 14 au 17 septembre, 120 joueuses

seront présentes sur les bords du Lac Léman pour tenter

de succéder à In Gee Chun. Vainqueur l’an dernier, cette

Coréenne de 23 ans était rentrée dans l’histoire du golf en

établissant le record du total le plus bas réalisé en Grand

Chelem, hommes et femmes confondus : -21!

Cette année, alors que la dotation du tournoi est passée de

3,35 à 3,65 millions de dollars (soit une augmentation de

300000 $), les prétendantes à sa succession seront nombreuses.

À commencer par la n° 1 mondiale, la Coréenne So

Yeon Ryu, 27 ans, vainqueur de l’ANA Inspiration, le premier

Majeur de la saison, en tout début d’année. Son adversaire

malheureuse (elle s’était vue infliger quatre coups de

pénalité à retardement), l’Américaine Lexi Thompson, n° 2

mondiale, sera également présente en Haute-Savoie, elle

qui a déjà terminé deuxième de l’épreuve en 2015. Quant

aux trois autres gagnantes d’un tournoi du Grand Chelem

en 2017, l’Américaine Danielle Kang (KPMG Women’s

PGA Championship) et les Coréennes Sung Hyun Park

(US Women’s Open) et In Kyung Kim (Ricoh Women’s

British Open), elles tenteront d’ajouter un nouveau Majeur

à leur collection. Ces cinq joueuses feront aussi partie des

N° 330 ● GOLF MAGAZINE - 107


SPORT / Evian Championship

Avec son green

mouvementé et un

redoutable obstacle d’eau,

le trou n° 16, un par 3

de 142 mètres, réserve

toujours du spectacle.

favorites pour remporter le Rolex Annika Major Award,

le trophée récompensant la meilleure joueuse de la saison

en Grand Chelem, qui sera remis le samedi soir lors de la

grande soirée de gala.

Pour la deuxième année consécutive, des qualifications

organisées en Europe, en Asie et aux États-Unis ont

permis à cinq joueuses d’obtenir leur ticket pour l’édition

2017 de l’Evian Championship. Parmi elles, deux Françaises

: Isabelle Boineau, gagnante du Jabra Ladies Open,

une épreuve du LETAS disputée sur le parcours d’Évian,

mais aussi Marion Ricordeau, 2 e du PHC Classic, un tournoi

du Symetra Tour qui faisait office de qualification aux

Steve Brangeon

« NOTRE BUT ? CONTINUER À AMÉLIORER LE TOURNOI »

Le Franco-Américain Steve Brangeon, 47 ans, dirige le tournoi de l’Evian Championship

depuis 2015. Avec, pour objectif, une amélioration constante de l’épreuve, notamment

à l’attention de la clientèle la plus fidèle.

PROPOS RECUEILLIS PAR YANNICK COCHENNEC - PHOTO DR

Comment avez-vous pris

les commandes

de l’Evian Championship ?

S. B. : Je travaille sur cet événement

depuis 2006. Il y a cinq ans, l’organisation

de l’Evian Championship

a été « internalisée » au sein de

Danone. Avant, cette responsabilité

était confiée à une agence à laquelle

j’appartenais – j’ai fait toute

ma carrière dans le marketing

sportif. Au fil du temps, mes responsabilités

se sont étoffées, et j’ai

fini par hériter de la direction de

l’épreuve en 2015, lorsque Jacques

Bungert, mon prédécesseur, est

devenu vice-président aux côtés

de Franck Riboud. Je suis à la fois

responsable de la relation avec les

sponsors et avec le LPGA Tour,

dont le cahier des charges est relativement

strict.

Dans quelle mesure, ce cahier

des charges s’est-il épaissi

quand l’épreuve est passée

dans la catégorie des tournois

du Grand Chelem ?

S. B. : Dans un univers anglo-saxon

très codé, obtenir le titre de Majeur

nous a catapultés dans une autre

division, avec des devoirs plus

conséquents. Aux États-Unis, nous

étions jusqu’alors diffusés sur Golf

Channel. Nous sommes passés sur

NBC, une sorte de TF1 américain.

Voilà un exemple de ce changement

important. Et il a fallu nous

mettre à la mesure de cette évolution,

notamment en transformant

le parcours de manière significative.

Quelles sont les nouveautés

pour 2017 ?

S. B. : Cette année, nous continuons

avec des changements au

niveau des greens des trous 2, 12

et 15, et au niveau du fairway du

4. Nous aurons aussi le double de

jardiniers : près de 70 (66 exactement)

après une édition 2016 très

DR

humide. En nous donnant ce titre

de Majeur, le LPGA Tour nous a

fait confiance, mais nous a placés

aussi devant des responsabilités

plus grandes. C’est motivant pour

les équipes qui ont toujours eu un

seul objectif : améliorer le tournoi

d’une année sur l’autre.

108 - GOLF MAGAZINE ● N° 330


Evian Championship / SPORT

États-Unis. Ces deux joueuses retrouveront à Évian, Karine

Icher, la n° 1 française, et peut-être Joanna Klatten et Perrine

Delacour, si leur classement sur le LPGA Tour, début

septembre, leur permet d’intégrer le champ des joueuses.

La jeune amateur Agathe Laisné, 18 ans, est certaine d’être

là, elle qui a bénéficié d’une invitation après sa victoire au

championnat d’Europe individuel dames. Toujours prêts

à donner leur chance aux talents de demain, les organisateurs

ont offert deux autres invitations à la Thaïlandaise

Paphangkorn Tavatanakit, 17 ans, et la Suissesse Albane

Valenzuela, qui participera, à 19 ans, à son troisième Evian

Championship. La dernière invitée est une joueuse expérimentée,

l’Américaine Natalie Gulbis, 34 ans et sacrée

à Évian en 2007.

UNE MULTITUDE D’ANIMATIONS

Le public, lui, n’a pas été oublié. Les organisateurs ont, en

effet, mis en place toute une nouvelle gamme d’offres de

billetterie pour assister au tournoi avec, notamment, trois

nouveaux Pass et deux options : « Golf » et « Bien-être » (voir

le guide pratique, p.112). Pendant le tournoi, les spectateurs

pourront accéder au Golf Park Evian Resort, un espace comprenant

un putting-green de 5 trous et un espace de practice

avec un tapis équipé d’un analyseur TrackMan. Autres

animations vedettes, les dégustations de champagne Veuve

Clicquot, les rafraîchissements du bar Evian, le concours

VIP Accorhotels, les podomètres de l’opération ELA « Mets

tes baskets ! » et la mise en avant de six start-up dans le cadre

de l’Innovation Playground Société Générale. Côté restauration,

il y aura également du nouveau avec la présence de

quatre foodtrucks. Enfin, 750 scolaires de la région seront

initiés au golf pendant le tournoi tandis que 400 membres

des écoles de golf de la ligue Auvergne-Rhône-Alpes viendront

assister à l’épreuve. Une formidable opportunité pour

ces jeunes d’admirer les meilleures joueuses du monde. ●

APRÈS LES STARS, LES JEUNES

Trois épreuves réservées aux jeunes golfeurs seront organisées juste après

l’Evian Championship. Les 19 et 20 septembre, la 11 e édition de l’Evian Championship

Juniors Cup réunira 17 équipes venues du monde entier avec des joueurs

et des joueuses âgés de 14 ans et moins. Une épreuve à laquelle un certain

Jordan Spieth, n° 3 mondial, avait participé il y a tout juste dix ans…

Quelques jours plus tard, les 23 et 24 septembre, la finale de la 8 e Haribo Kids Cup

rassemblera près de 150 enfants âgés de 8 à 12 ans et issus des dix qualifications

organisées en France et en Belgique.

Enfin, la première édition de l’Evian Junior Event aura lieu les 21 et 22 octobre.

Labellisée par l’Association américaine de golf junior, cette épreuve sera réservée

à des jeunes espoirs, garçons et filles, de moins de 18 ans et permettra

de former un Team France (six garçons et deux filles) pour participer

à l’Evian International & Senior Showcase à Las Vegas, du 8 au 10 décembre,

devant les coachs des meilleures universités américaines.

Si le tournoi a franchi un cap

sur le plan international en

2013, ce changement n’est-il pas

passé plus inaperçu en France ?

S. B. : En France, le golf reste

un sport de niche, et c’est, hélas,

encore plus vrai pour le golf

féminin. Lorsque je rencontre un

directeur de communication, je

rectifie toujours le tir en lui faisant

comprendre l’importance

du golf féminin sur un marché

aussi porteur que l’Asie, où cette

discipline est reine, que ce soit

au Japon ou en Corée. Cette année,

par exemple, la Japonaise

Ai Miyazato, qui a gagné à deux

reprises à Évian, fait ses adieux à

la compétition lors de l’épreuve, et

nous avons une forte délégation

de journalistes nippons qui s’apprêtent

à couvrir cet événement,

considérable là-bas. Nombre de

joueuses, peut-être mal connues

en France, sont des stars ailleurs.

Elles sont très jeunes, ultra

connectées et sont, pour la

plupart, des utilisatrices assidues

des réseaux sociaux – Facebook,

Twitter, Instagram… Ce sont nos

ambassadrices digitales et elles

donnent beaucoup de force à

l’Evian Championship.

Le numérique est-il

le nouveau nerf de la guerre

de l’Evian Championship ?

S. B. : Il l’a toujours été à partir

du moment où cette technologie

a émergé. Cela fait partie de l’expérience

d’un événement sportif

de cette envergure. Nous avons

toujours été partie prenante de

cette avant-garde, tout en restant

au plus près des demandes plus

traditionnelles de nos spectateurs

ou de nos sponsors. Les zones

d’hospitalité créées au niveau des

trous 5 et 16 vont faire le plein

cette année, et notre plate-forme

générale pour les partenaires

ne cesse de s’agrandir. Ainsi, le

groupe Accor fait son entrée en

tant que sponsor de niveau 1.

Notre système de billetterie a également

évolué pour cette édition.

C’est-à-dire ?

S. B. : En fait, il s’agit d’une première.

Nous avons proposé des

offres couplées qui, en plus du

suivi du tournoi, permettent aux

spectateurs de bénéficier d’un

repas de qualité ou même de

jouer sur le parcours du centre

d’entraînement de l’Academy,

où quatre trous sont mis à leur

disposition. Notre système est

plus souple, parce que le spectateur

féru de golf est prêt à dépenser

un peu plus d’argent pour une

prestation supérieure. Notre taux

de fidélité est de plus de 80 %,

c’est tout à fait convenable.Il nous

faut porter une attention particulière

à cette clientèle passionnée,

mais exigeante. Enfin, plus d’un

millier d’enfants vont suivre le

tournoi à travers les clubs de la

région ou les écoles primaires des

environs d’Évian.

Combien y a-t-il eu de spectateurs

en 2016 et combien en espérezvous

pour cette édition ?

S. B. : Il y a eu 32 000 spectateurs

l’an dernier, malgré des conditions

météorologiques difficiles. À l’avenir,

on peut prévoir entre 35 000 et

40 000 spectateurs.

Le tournoi dépasse le simple

cadre du circuit européen

féminin, mais comment analysezvous

les difficultés actuelles

de ce circuit avec un calendrier

2017 amputé de cinq tournois ?

S. B. : Nous aidons les joueuses

à travers la mise sur pied du Jabra

Ladies Open, un tournoi de qualifications

devenu une épreuve du

LETAS. En Europe, les joueuses

n’ont pas assez de tournois et c’est

un souci. Nous avons la chance

de pouvoir compter sur des partenariats

solides, et notre belle santé

est rassurante pour le golf féminin

européen. Nous sommes conscients

de notre rôle moteur en la matière. ●

N° 330 ● GOLF MAGAZINE - 109


SPORT / Evian Championship

8 joueuses à suivre

Cette année encore, 120 championnes disputeront l’Evian Championship. Parmi elles, quatre stars,

la n° 1 mondiale So Yeon Ryu, les Américaines Lexi Thompson et Michelle Wie, et la Néo-Zélandaise Lydia

Ko, victorieuse à Évian en 2015. Également à l’affiche, la n° 1 française Karine Icher et trois espoirs

du golf mondial invités par les organisateurs : la Suissesse Albane Valenzuela, la Thaïlandaise

Paphangkorn Tavatanakit et la Française Agathe Laisné.

PHOTOS AFP/GETTY IMAGES, EVIAN CHAMPIONSHIP/PH. MILLEREAU/KMSP ET ALEXIS ORLOFF

LES STARS

LEXI

THOMPSON

États-Unis

22 ans

N° 2 mondiale

MICHELLE

WIE

États-Unis

27 ans

N° 30 mondiale

LYDIA

KO

Nouvelle-Zélande

20 ans

N° 5 mondiale

SO YEON

RYU

Corée du Sud

27 ans

N° 1 mondiale

1 Majeur : Kraft Nabisco

Championship 2014

7 autres victoires

sur le LPGA Tour

Drôle de saison pour Lexi

Thompson : cinq fois 2 e cette

année, l’Américaine traîne

sa terrible mésaventure du Ana

Inspiration, en mars, où quatre

coups de pénalité lui furent

infligés alors qu’elle s’acheminait

vers une 2 e victoire en Grand

Chelem. À Evian, elle aura

soif de victoire...

1 Majeur : US Women’s

Open 2014

3 autres victoires

sur le LPGA Tour

Victorieuse de l’US Women’s

Open en 2014, Michelle Wie a eu

du mal à digérer son 1 er titre

majeur. Cette saison, la grande

Américaine semble repartie

du bon pied, comme le prouve

sa 3 e place au dernier Women’s

British Open, à Kingsbarns. Une

joueuse toujours

très spectaculaire à suivre.

2 Majeurs : Evian

Championship 2015,

ANA Inspiration 2016

12 autres victoires

sur le LPGA Tour

N°1 mondiale à l’âge de 17 ans

et 9 mois, mais aussi plus jeune

gagnante d’un tournoi du Grand

Chelem en 2015, Lydia Ko,

le prodige néo-zélandais, semble

moins à son avantage depuis

qu’elle a quitté son coach David

Leadbetter. À Évian, son jeu basé

sur la régularité et la précision

pourrait bien faire encore

des merveilles…

2 Majeurs : US Women’s Open

2011, Ana Inspiration 2017

3 autres victoires

sur le LPGA Tour

Quelle année pour So Yeon Ryu !

Fin mars, cette Coréenne de

27 ans a remporté son 2 e Majeur,

le Ana Inspiration. Trois mois

plus tard, en gagnant le Walmart

NW Arkansas Championship,

elle est devenue la nouvelle

n° 1 mondiale. Une place

que cette excellente violoniste

compte conserver longtemps.


Evian Championship / SPORT

LA N° 1 FRANÇAISE

LES ESPOIRS

KARINE

ICHER

France

38 ans

N°43 mondiale

ALBANE

VALENZUELA

Suisse

19 ans

N° 3 mondiale amateur

AGATHE

LAISNÉ

France

18 ans

N° 29 mondiale amateur

PAPHANGKORN

TAVATANAKIT

Thaïlande

17 ans

N° 30 mondiale amateur

5 victoires sur le Ladies

European Tour

Incontestable n° 1 française,

Karine Icher dispute, cette

année, sa 13 e saison

consécutive sur le LPGA Tour.

Un circuit féminin américain

où la joueuse originaire

de Châteauroux compte

45 Tops 10 !

Une formidable régularité

qu’elle aimerait bien

couronnée par une victoire.

Pourquoi pas à Évian ?

Née d’un père mexicain et d’une

mère française, Albane Valenzuela

défend les couleurs de la Suisse,

où elle a grandi. Étudiante

à l’université de Stanford, aux

États-Unis, cette joueuse très

élégante, âgée de 19 ans, a déjà

participé à trois tournois du

Grand Chelem en 2016. L’an

dernier, elle a aussi terminé

21 e aux jeux Olympiques de Rio.

Invitée à disputer l’Evian

Championship il y a deux ans

(elle avait manqué le cut),

Agathe Laisné sera de nouveau

présente cette année. La joueuse

du RCF-La Boulie doit cette

2 e participation à sa récente

victoire dans le championnat

d’Europe individuel dames,

en juillet à Lausanne.

Âgée seulement de 17 ans,

Paphangkorn Tavatanakit

a obtenu une invitation pour

l’Evian Championship 2017

en remportant, l’an dernier,

le prestigieux Rolex Junior Player

of the Year, une distinction qui

compense la meilleure golfeuse

mondiale de moins de 18 ans.

Une joueuse de grand talent.


SPORT / Evian Championship

GUIDE

PRATIQUE

Du 14 au 17 septembre, à l’Evian

Resort Golf Club (Haute-Savoie)

Parcours : par 71, 5 927 mètres.

Champ : 120 joueuses

Formule : 72 trous stroke-play.

Cut pour les 70 premières

et ex aequo. Play-off en mort

subite sur le 18.

Dotation : 3 650 000 $.

Gagnante : 530 000 $.

Record du tournoi : 263 (-21) par

In Gee Chun (COR) en 2016.

Record du parcours : 61 (-10) par

Hyo Joo Kim (COR) en 2014.

Les cinq dernières gagnantes :

2016 In Gee Chun (COR) 263 (-21)

2015 Lydia Ko (NZ) 268 (-16)

2014 Hyo Joo Kim (COR) 273 (-11)

2013 Suzann Pettersen (NOR) 203 (-10)

2012 Inbee Park (COR) 271 (-17)

Se rendre à Évian

En voiture : 580 km de Paris, 190 km

de Lyon, 45 km de Genève.

En train : gares d’Évian, de Genève

(45 km) ou de Bellegarde (86 km).

En avion : aéroports de Genève

(50 km), d’Annecy-Meythet (80 km)

ou de Lyon Saint-Exupéry (190 km).

Horaires

Golf ouvert tous les jours à partir

de 7 h 30.

Offres de billetterie

Trois nouveaux pass disponibles

pour 1, 2 ou 4 jours.

Informations et réservations sur

www.billetterie-evianchampionship.com

À l’entrée de la billetterie,

un Welcome Pack est proposé

à chaque spectateur. Tarif : 10 €,

comprenant le programme

officiel, un brumisateur, un clip

casquette, un podomètre ELA

et d’autres surprises.

Le Pass Terrasse Privilège :

145 €, 265 € ou 465 €

Offre comprenant l’accueil sur

la terrasse avec vue sur les trous

5, 6 et 18, avec déjeuner et

boisson, un suivi personnalisé

de la compétition avec « Walk with

a pro », un cadeau de bienvenue,

l’accès à l’Academy, au parking

VIP et au service de navettes.

Le Pass Fan : 50 €, 80 € ou 140 €

Offre comprenant l’accès

aux tribunes des trous 1 et 18,

le déjeuner dans l’espace Food

Trucks, l’accès au club-house avec

cocktail offert, le Welcome Pack

et la possibilité de se prendre en

photo avec le trophée du tournoi.

Le Pass Live : 25 €, 40 € ou 70 €

(gratuit pour les moins de 18 ans).

Offre comprenant l’accès aux

tribunes des trous 1 et 18, et l’accès

au village spectateurs.

L’option Golfing Experience : 250 €

Sessions de 2 h 30 à 9 h ou 14 h.

Accompagné par trois coachs, vous

jouerez au centre d’entraînement

de l’Academy, le practice des

championnes. Au programme,

analyse avec TrackMan, conseils

de fitting, sessions de putting

et jeu sur le parcours de 4 trous.

PHOTOS THE EVIAN CHAMPIONSHIP

L’option Expérience Bien-être : 45 €

Après avoir suivi le parcours,

bénéficiez d’une séance de

cryothérapie aux Thermes d’Évian

avec une session de deux ou trois

minutes dans un caisson, dont

la température descend à -110 °C.

Attractions du village

Espace restauration et boissons

Profitez de la nouvelle offre

de restauration avec trois Food

Trucks situés au cœur du village.

Un peu plus loin, un truck

Veuve Clicquot vous permettra

de vous offrir une coupe

de champagne.

Bar Évian

Sur place, ce bar propose

à la vente les produits de la

marque Évian. Au sein de cet

espace, vous pourrez également

vous prendre en photo

avec des objets géants.

Bonne ambiance assurée !

Golf Parc Évian Resort

Venez taper des balles dans

une cage de practice avec quatre

postes de tir (dont un équipé

d’un analyseur TrackMan).

Également à votre disposition,

un putting-green de cinq trous.

Boutique officielle

Offrez-vous l’un des produits

de la nouvelle ligne The Evian

Championship 2017 : polos, gilets,

casquettes, visières, panamas,

couvre-bois, gants, balles, mais

aussi parapluies, serviettes…

Boutique Rolex

Venez découvrir les modèles

de la marque Rolex dans une

boutique installée au départ

du trou 1, en partenariat avec

Guilhem Joailliers. Sur place,

un maître graveur réalisera

des inscriptions personnalisées

sur les montres Rolex des visiteurs.

AccorHotels

Grâce à l’animation Upgrade

Spectateurs, vous pourrez tenter

votre chance pour gagner une

place VIP pour suivre le tournoi

dans la loge AccorHotels.

Société Générale

Découvrez avec la Société

Générale les projets de quatre

à six start-up concourant

lors la 2 e édition de l’Innovation

Playground.

Le tournoi

Suivez l’épreuve grâce

à l’application mobile « The Evian

Championship » à télécharger

sur AppleStore et Android.

Au menu, les départs, les scores

et les classements en direct,

les stats, ainsi que des vidéos.

7 www.evianchampionship.com

www.golf-magazine.fr

Facebook.com/evianchampionship

7

Twitter.com/EvianChamp

8

Youtube.com/theevianchampionship

@

: www.instagram.com/evianchamp

En direct à la TV

> Jeudi 14 septembre

Sur Golf+, de 11 h à 14 h

et de 15 h 30 à 18 h 30.

Sur Canal+ Sport, de 15 h à 18 h 20.

> Vendredi 15 septembre

Sur Golf+, de 11 h à 14 h

et de 15 h 30 à 18 h 30.

Sur Canal+ Sport, de 17 h à 18 h 30.

> Samedi 16 septembre

Sur Golf+, de 12 h 30 à 17 h 30.

Sur Canal+ Décalé, de 16 h 15

à 17 h 30.

> Dimanche 17 septembre

Sur Golf+, de 11 h 30 à 17 h.

Sur Canal+ Décalé, de 15 h à 17 h.

112 - GOLF MAGAZINE ● N° 330


SPORT

146 E BRITISH OPEN

Le formidable finish de Spieth

L’Américain Jordan Spieth a remporté le premier British Open de sa carrière en réussissant un finish de rêve sur

le links du Royal Birkdale, en Angleterre. Une troisième victoire en Grand Chelem à quelques jours de ses 24 ans…

PAR LUDOVIC PONT - PHOTO AFP / GETTY IMAGES

Un peu plus d’un an après sa terrible

mésaventure du Masters (il avait perdu

le tournoi après avoir mené de cinq

coups à neuf trous de la fin), Jordan

Spieth a prouvé, lors de la 146 e édition du British

Open, qu’il possédait bien l’étoffe des plus grands.

Parti, sur le links anglais du Royal Birkdale, en tête

du dernier tour avec trois coups d’avance sur son

compatriote Matt Kuchar, l’ancien n° 1 mondial a

pourtant donné l’impression, à six trous de la fin,

d’avoir gâché à nouveau ses chances d’ajouter un

troisième titre du Grand Chelem à son palmarès.

Très fébrile sur l’aller (+3 avec plusieurs petits putts

ratés), l’Américain frôlait la catastrophe sur le trou

n° 13 en égarant totalement son drive dans le gros

rough. Après une interminable procédure de drop

(voir Règles, page 30), Spieth sauvait le bogey en

réussissant une merveille d’approche-putt. Passé

seul en tête pour la première fois du tournoi,

Kuchar n’allait pas savourer longtemps cette première

place. La réaction de Spieth allait être impressionnante

: un coup de fer à un mètre du trou au 14

pour un premier birdie, deux coups de bois parfaits

et un putt de 12 mètres pour un eagle au 15 avant

deux nouveaux birdies plein d’autorité au 16 et

au 17 ! Kuchar, KO debout, ne pouvait rien faire.

Un dernier par parfaitement assuré au 18 offrait à

Spieth le tout premier British Open de sa carrière,

mais aussi son troisième Majeur après ses deux

titres remportés en 2015 (Masters et US Open).

« Aujourd’hui, Michael m’a été d’un grand secours »,

avouait le vainqueur en parlant de son caddy et

ami Michael Greller. Il m’a remis en confiance, alors

que j’avais mal démarré ce dernier tour. Au trou 7,

même si j’étais +2 pour la journée, il m’a dit que j’avais

une bonne chance de gagner le tournoi et que je devais

croire en moi. Et sur le 13, c’est lui qui m’a demandé de

prendre un fer 3 plutôt qu’un bois 3. Il était sûr de lui

et il avait raison ! » En remportant ce British Open

à l’âge de 23 ans et 362 jours, Spieth est devenu le

plus jeune vainqueur de l’épreuve depuis Severiano

Ballesteros en 1979. Il est devenu aussi le premier

joueur depuis Jack Nicklaus à remporter trois tournois

du Grand Chelem avant l’âge de 24 ans. Même

Tiger Woods n’avait pas fait aussi bien…

DES FRANÇAIS PLUTÔT DISCRETS

Le tournoi, qui a attiré près de 235 000 spectateurs

pendant la semaine (nouveau record pour un

British Open disputé en Angleterre), a été aussi

marqué par la carte de 62 (-8) réalisée par le

Sud-Africain Branden Grace, lors du 3 e tour, une

première en Grand Chelem. Les Français, eux, ont

été plus discrets. Qualifié pour son premier tournoi

du Grand Chelem, Mike Lorenzo-Vera a franchi le

cut mais a terminé 62 e , avec un total de 286 (+6).

« Il me reste encore du boulot », concédait le n° 3 français.

Matthieu Pavon et Alexander Levy ont, eux,

été éliminés après 36 trous. Le Varois, qui a échoué

à un coup du cut, pouvait s’en vouloir, après avoir

reçu, le deuxième jour, une pénalité de deux coups

pour avoir, involontairement, amélioré son lie. ●

Résultats

1. J. SPIETH (USA) 65 69 65 69 268 (-12)

2. M. Kuchar (USA) 65 71 66 69 271 (-9)

3. H. Li (CHI) 69 73 69 63 274 (-6)

4. R. Cabrera-Bello (ESP) 67 73 67 68 275 (-5)

R. McIlroy (IRL. N) 71 68 69 67 275 (-5)

6. B. Koepka (USA) 65 72 68 71 276 (-4)

A. Noren (SUE) 68 72 69 67 276 (-4)

M. Leishman (AUS) 69 76 66 65 276 (-4)

B. Grace (AFS) 70 74 62 70 276 (-4)

M. Southgate (ANG) 72 72 67 65 276 (-4)

11. P. Casey (ANG) 66 77 67 67 277 (-3)

H. Stenson (SUE) 69 73 65 70 277 (-3)

C. Kim (USA) 72 68 67 70 277 (-3)

14. I. Poulter (ANG) 67 70 71 70 278 (-2)

A. Connelly (CAN) 67 72 66 73 278 (-2)

H. Matsuyama (JAP) 68 72 66 72 278 (-2)

C. Wood (ANG) 71 72 68 67 278 (-2)

J. Dufner (USA) 73 71 66 68 278 (-2)

Z. Johnson (USA) 75 66 71 66 278 (-2)

20. C. Hoffman (USA) 67 73 72 67 279 (-1)

X. Schauffele (USA) 69 75 70 65 279 (-1)

22. R. Bland (ANG) 67 72 70 71 280 (0)

R. Ramsay (ECO) 68 70 70 72 280 (0)

A. Scott (AUS) 69 74 70 67 280 (0)

J. Lovemark (USA) 71 69 70 70 280 (0)

R. Fowler (USA) 71 71 67 71 280 (0)

LES FRANÇAIS :

62. M. Lorenzo-Vera 75 70 70 71 286 (+ 6)

78. A. Levy 71 75 (cut manqué)

137. M. Pavon 74 78 (cut manqué)

Jordan Spieth, devant le club-house

du Royal Birkdale avec

le trophée du vainqueur en main.

114 - GOLF MAGAZINE ● N° 330


ASO / V. LABADIE

CIRCUIT SENIOR EUROPÉEN

Paris Legends Championship

DES STARS

AU GOLF NATIONAL

Si vous voulez voir de près quelques légendes du golf mondial, rendez-vous

du 28 au 30 septembre au Golf National, près de Paris,

pour assister à la deuxième édition du Paris Legends Championship.

Dotée de 400000 €, cette épreuve du circuit senior européen réunira

54 joueurs professionnels âgés de 50 ans et plus, sur le parcours de

l’Albatros. Comme l’an dernier, l’une des vedettes sera l’Américain John

Daly, vainqueur de deux tournois du Grand Chelem dans les années 1990

et qui s’est imposé, cette année, sur le PGA Tour Champions. Plusieurs

anciens joueurs de Ryder Cup seront également de la partie, comme

l’Écossais Sam Torrance, l’Italien Costantino Rocca, mais aussi les

Anglais Barry Lane et Paul Broadhurst. Également présents, l’Anglais

Phil Golding, l’Espagnol Santiago Luna et le tenant du titre, le Suédois

Magnus Atlevi. Enfin, les Français seront en nombre avec Jean Van de

Velde, 2 e du British Open en 1999, Marc Farry, Jean-Pierre Sallat et Roger

Sabarros. Entrée gratuite pour le public. www.parislegendschampionship.com

CIRCUIT FÉMININ EUROPÉEN

Lacoste Ladies Open de France

BEAU PLATEAU À CHANTACO

Rendez-vous traditionnel de l’automne, le Lacoste Ladies

Open de France se déroulera du 5 au 8 octobre au

golf de Chantaco, à Saint-Jean-de-Luz. Cette épreuve du

circuit féminin européen, dotée de 250000 €, fêtera sa

CHALLENGE TOUR

Vaudreuil Golf Challenge

RAI DÉCROCHE LE JACKPOT

Aaron Rai n’a pas perdu son temps au golf du Vaudreuil.

Vainqueur du Vaudreuil Golf Challenge avec des cartes

de 66, 65, 69 et 66, cet Anglais de 22 ans a décroché son

ticket pour le circuit européen. Il s’agissait, en effet, de son

troisième titre de l’année sur le Challenge Tour, après des

succès au Kenya, en mars, et en Andalousie, en mai. En

Normandie, Rai s’est imposé avec un total de 266 (-18) et

cinq coups d’avance sur le Danois Morten Orum Madsen.

« Monter sur le circuit européen, c’est l’accomplissement d’une

vie », résumait celui qui continuera de jouer quelques

L’Américain John Daly au Golf

National : cela promet du spectacle !

27 e édition, la sixième de suite à Chantaco. Pour l’occasion,

78 joueuses professionnelles venues du monde entier tenteront

de succéder à l’Américaine Beth Daniel, qui l’avait

emporté l’an dernier avec un total de 266 (-14). Parmi les

joueuses attendues, trois vedettes du LPGA Tour étaient

espérées : l’Américaine Cristie Kerr, n° 14 mondiale, l’Espagnole

Azahara Munoz, victorieuse à Chantaco en 2013 et

2014, et la n° 1 française, Karine Icher. D’autres Françaises

essaieront de briller : Céline Herbin, victorieuse en 2015,

sera présente, tout comme Isabelle Boineau, Agathe Sauzon,

Ariane Provot, Sophie-Giquel-Bettan ou encore la locale

Anne-Lise Caudal. Quant à l’ancienne n° 1 européenne,

Gwladys Nocera, elle tentera, à 42 ans, de décrocher un

titre qui manque à son palmarès. Entrée gratuite pour

le public. www.opendefrancefeminin.fr

Le vainqueur Aaron Rai avec Jean-Claude Forestier, le propriétaire

du Golf PGA France du Vaudreuil.

épreuves sur le Challenge Tour pour tenter de finir la saison

en tête du circuit. Deux Français, Clément Sordet et

Mathieu Fenasse, ont fini à la 9 e place. À noter aussi la

20 e place de Nicolas Maheut, issu du Vaudreuil.

AFP / GETTY IMAGES

ASO / F. STEVENS

en bref...

SPORT

▸L’édition 2019 de l’USPGA, le

4 e Majeur masculin, se déroulera

en mai au lieu du mois d’août, sa

date habituelle. Le Players

Championship, lui, sera avancé de

mai à mars. Conséquence, en

Europe, le BMW PGA Championship

aura lieu en septembre.

▸In Kyung Kim a remporté le Ricoh

Women’s British Open, à Kingsbarns,

en Écosse. Avec un total de 270

(-18), la Coréenne de 29 ans

décroche sa première victoire en

Grand Chelem. Côté français,

Karine Icher termine 23 e , tandis

que Joanna Klatten manque le cut.

▸Premier succès sur le Challenge

Tour pour Robin Sciot-Siegrist. Âgé

de 23 ans, le Français s’est imposé

lors de l’Open d’Irlande du Nord,

au Galgorm Resort. Classé 11 e

ex aequo après trois tours de

stroke-play, Robin a remporté

ensuite cinq matchs de six trous,

battant l’Italien Alessandro Tadini

en finale.

▸En remportant le Senior British

Open au Royal Porthcawl, au pays

de Galles, l’Allemand Bernhard

Langer, 59 ans, a décroché son

10 e Majeur senior. Jean-François

Remésy a terminé 61e, alors que

Jean Van de Velde n’a pas franchi

le cut.

▸Agathe Laisné est devenue

championne d’Europe dames.

Âgée de 18 ans, la joueuse du

RCF-La Boulie a aligné des cartes

de 73, 73, 67 et 67 sur le parcours

de Lausanne, pour s’imposer avec

un coup d’avance sur la Suissesse

Albane Valenzuela. C’est la

cinquième fois qu’une Française

remporte ce titre.

▸Lors des championnats d’Europe

par équipes messieurs en Autriche,

les Français ont terminé 6 es ,

après s’être inclinés 4-3 en quart

de finale contre l’Angleterre.

Dans l’épreuve féminine,

au Portugal, les Bleues finissent

à une décevante 10 e place.

▸Les championnats de France par

équipes U16 sont revenus à deux

clubs de la région parisienne. Chez

les garçons, à Nîmes-Campagne,

le RCF-La Boulie bat Saint-Cloud

4 à 3. Chez les filles, à Toulouse,

le Paris Country Club l’emporte

2,5 à 0,5 face à Dolce Frégate.

▸Au golf du Stade Français Courson,

les Internationaux de France

seniors ont réuni 144 joueurs.

Avec des cartes de 73, 73 et 71,

l’Américain William Douglas

a remporté le tournoi devant

les Français Patrick Abraham

et François Illouz.

N° 330 ● GOLF MAGAZINE - 115


SPORT

99 E USPGA

Justin Thomas soulève

le Wanamaker Trophy.

Le sacre de Justin T homas

Disputé sur le redoutable parcours de Quail Hollow, en Caroline du Nord, la 99 e édition

de l’USPGA, le quatrième tournoi du Grand Chelem de la saison, a été remporté avec brio

par Justin Thomas. À 24 ans, l’Américain confirme tous les espoirs placés en lui.

TEXTE YANNICK COCHENNEC - PHOTO AFP / GETTY IMAGES

Attendu au bord du trou 18 par Jordan

Spieth, Rickie Fowler et Bud Cauley, ses

trois copains, Justin Thomas, 24 ans,

les a serrés contre lui presque comme

un automate, tant il paraissait sous le choc de ce

qu’il venait de réaliser. En s’imposant de deux

points, à -8, lors de ce 99 e USPGA, sur le parcours

de Quail Hollow à Charlotte, le jeune Américain,

qui avait commencé l’année tambour battant en

enlevant les deux premières épreuves à Hawaï, n’a

donc pas attendu longtemps son rendez-vous avec

l’histoire. Et il est probable qu’il se repassera en

boucle la séquence des quelque 10 secondes nécessaires

à sa balle pour basculer dans le trou sur le 10,

comme un remake du célèbre putt de Tiger Woods

sur le 16 d’Augusta en 2005. Un birdie crucial à

l’attaque des neuf derniers trous, où Thomas s’est

révélé supérieur à la concurrence incarnée notamment

par Hideki Matsuyama, leader au 9, mais

finalement 5 e à -5 avec Rickie Fowler, ou par Kevin

Kisner, en tête au soir du troisième tour et 7 e à -4.

En rentrant un chip sur le 13 pour un nouveau

birdie de gala, avant un autre birdie magistral sur

le 17 au cœur du Green Mile, cette terrible séquence

des 16, 17 et 18, Thomas a conforté son emprise

sur un groupe de trois joueurs à -6, Francesco

Molinari, Louis Oosthuizen et Patrick Reed.

UNE DYNASTIE DE GOLFEURS

Justin Thomas se sera donc très vite remis de

sa déception de l’US Open où, en course pour

la victoire après un 63 le samedi, il s’était

liquéfié dans sa lutte avec Brooks Koepka.

« Je suis heureux que ma famille ait désormais un

trophée, a souri ce fils d’un pro enseignant,

Mike. J’aurais simplement aimé que mon grandpère

soit là. » Ce dernier, Paul, avait participé

à l’US Open en 1962. Il s’est aussi rappelé

combien il avait été marqué par le souvenir de

l’USPGA de 2000 quand, chez lui, à Louisville

dans le Kentucky, il avait assisté à la victoire de

Tiger Woods sur Bob May et combien les cris

de la foule lui avaient alors donné envie de devenir

un champion à son tour. Pour le golf

américain, après les triomphes de Brooks

Koepka à l’US Open et de Jordan Spieth au British

Open, ce succès symbolisait, à l’évidence,

une nouvelle ère. Ce qui a presque fait passer

au second plan l’échec de Spieth (28 e ) pour

tenter de remporter le seul Majeur qui manque

à son palmarès.

Pour le golf japonais, qui rêvait de sa première

consécration dans le Grand Chelem, la défaite

de Hideki Matsuyama, trop irrégulier et à la

peine sur les neuf derniers trous, a eu, en revanche,

le goût de l’amertume, après sa victoire

au WGC-Bridge stone Invitational la semaine

précédente. Comme pour le golf français, représenté

par Alexander Levy qui a bouclé ses

36 trous en +7, à deux coups du cut, il faudra

remettre l’ouvrage sur le métier. Rory McIlroy,

22 e et à nouveau blessé aux côtes au point

d’envisager alors de tirer un trait sur sa saison,

ne conservera pas non plus un souvenir très

Résultats

1. J. THOMAS (USA) 73 66 69 68 276 (-8)

2. F. Molinari (ITA) 73 64 74 67 278 (-6)

P. Reed (USA) 69 73 69 67 278 (-6)

L. Oosthuizen (AFS) 70 67 71 70 278 (-6)

5. R. Fowler (USA) 69 70 73 67 279 (-5)

H. Matsuyama (JAP) 70 64 73 72 279 (-5)

7. G. DeLaet (CAN) 70 73 68 69 280 (-4)

K. Kisner (USA) 67 67 72 74 280 (-4)

9. J. Smith (ANG) 70 75 70 68 283 (-1)

M. Kuchar (USA) 71 74 70 68 283 (-1)

J. Day (AUS) 70 66 77 70 283 (-1)

C. Stroud (USA) 68 68 71 76 283 (-1)

13. D. Johnson (USA) 70 74 73 67 284 (0)

M. Leishman (AUS) 75 71 71 67 284 (0)

B. Koepka (USA) 68 73 74 69 284 (0)

R. Moore (USA) 71 71 73 69 284 (0)

B. Harman (USA) 69 75 71 69 284 (0)

J. Hahn (USA) 73 70 71 70 284 (0)

H. Stenson (SUE) 74 70 70 70 284 (0)

P. Casey (ANG) 69 70 74 71 284 (0)

S. Brown (USA) 73 68 70 73 284 (0)

22. R. McIlroy (IRL. N) 72 72 73 68 285 (+1)

I. Poulter (ANG) 74 71 71 69 285 (+1)

R. Streb (USA) 74 70 70 71 285 (+1)

C. Reavie (USA) 72 70 70 73 285 (+1)

G. Woodland (USA) 68 74 69 74 285 (+1)

G. Murray (USA) 68 73 69 75 285 (+1)

LE FRANÇAIS

A. Levy 74 75 (cut manqué)

joyeux de cet USPGA en Caroline du Nord,

de même que Jason Day, honorable 9 e , mais

auteur le samedi d’un terrible quadruple bogey

sur le 18… ●

116 - GOLF MAGAZINE ● N° 330


One Year to Golf

*

En septembre, faites découvrir le golf gratuitement

à vos proches partout en France

Sautez sur l ’occasion !

FROGGIES LOVE GOLF TOO**

En 2018, la plus grande compétition de golf au monde par équipes arrive en France.

Plus qu’un an pour être prêt !

Plus de 350 golfs vous accueillent avec vos proches du 1 er sept. au 1 er oct. 2017.

Informations et cartographie des golfs participants sur www.ffgolf.org

* Un an pour golfer.** Les Français aussi aiment le golf. © ffgolf 2017 - HSE - L’un et l’autre/M.Laverdet - E.Della Torre.


SPORT

CHAMPIONNATS DE FRANCE INDIVIDUELS DES JEUNES

Cuvée prometteuse à La Baule

Près de 400 espoirs, âgés de 11 à 16 ans, étaient présents au Golf International Barrière

de La Baule, dans les Pays de la Loire, pour disputer les championnats de France individuels des jeunes.

Un événement qui a couronné six d’entre eux.

TEXTE LUDOVIC PONT ET ARNAUD LEROUX - PHOTO ALEXIS ORLOFF / FFGOLF

Présente, pour la troisième fois, aux championnats

de France des jeunes,

Constance Fouillet (11 ans, index 7.5)

l’a emporté chez les U12 filles (11-12

ans). Sortie 5 e de la qualification, la joueuse de La

Freslonnière a gagné facilement ses trois premiers

matchs face à Manon Le Hir (5 et 4), Lakshmi

Andriano (6 et 4) et Valentine Souetre (5 et 4),

avant de remporter sa demi-finale face à Inès

Archer, au bout du suspense, au 20 e trou ! En

finale, opposée à Valentine Delon, de Chantilly,

Constance s’imposait 2 à 1 au terme d’un match

très serré. « Je suis très contente, car j’ai atteint mon

objectif de la saison », expliquait cette jeune fille,

qui s’entraîne avec François Le Couviour et dont

le joueur préféré n’est autre que Rory McIlroy.

Chez les U12 garçons (11-12 ans), la victoire

est revenue à Noa Auch-Roy (11 ans, index 8.5),

de Mionnay. Classé 19 e de la qualification, Noa

éliminait facilement Evan Prigent (6 et 5) au premier

tour avant deux matchs très serrés, le huitième

de finale remporté contre Galaad Hoarau

au 19 e trou, puis le quart gagné au 18 e trou face à

Hugo Le Goff. La suite allait être plus facile. Après

avoir dominé Timothée Fallu-Labruyère en

demi-finale (5 et 4), Noa remportait sa finale

devant Hugo Saurel, de Nantes Vigneux, sur le

Les vainqueurs

des six catégories

des championnats

de France jeunes.

score de 3 et 2. Un premier grand titre qui remplissait

de joie ce joueur coaché par Loïc

Chaussin et Germain Ruste : « Je suis tellement

heureux d’avoir soulevé le trophée. L’an prochain,

défendre mon titre sera l’objectif n° 1 de ma saison ».

Chez les benjamines (13-14 ans), l’une des

grandes favorites de l’épreuve, Lilas Pinthier

(14 ans, index +0.1), a dominé le tournoi. « Je suis

vraiment très heureuse de cette victoire », déclarait ce

petit gabarit, qui ne manque pas d’ambition : « Mon

objectif maintenant est de réussir des performances sur

les tournois internationaux ». Première de la qualification

avec deux cartes de 67 et 68, la joueuse du

Paris Country Club éliminait tour à tour Camille

Zammit (7 et 6), Laura Delaubert (4 et 2), Alice

Parola (6 et 4), puis Zoé Allaux en demi-finale

(3 et 2). La finale, logiquement, allait être beaucoup

plus serrée. Opposée à Lucie Malchirand

(Dolce Frégate), la joueuse la mieux classée du

tableau (index +1.4), Lilas l’emportait 1 up sur le

18. Un premier titre national individuel pour

l’élève de Sylvain Raby, qui rêve de jouer un jour

sur le LPGA Tour, le circuit américain féminin.

Battu par Paul Beauvy en demi-finale des championnats

de France U12 en 2015, Théo Boulet

(14 ans, index 0.3) a pris, cette année, sa revanche,

en remportant le titre des benjamins (13-14 ans)

face à… Paul Beauvy ! Vainqueur de la qualification

avec des cartes de 73 et 68, Théo a bataillé

pour se hisser en finale, comme le prouve ses succès

obtenus devant Romain Moquet (1 up),

Augustin Valéry (2 et 1), Sacha Roncoroni (au

19 e trou) et Maxence Giboudot (3 et 1). En finale,

le joueur de Bussy-Guermantes s’imposait devant

son ami Paul Beauvy, de Pléneuf-Val-André, sur le

score de 3 et 1, en terminant par une superbe sortie

de bunker à un mètre du trou. De quoi combler

de bonheur cet élève de 3 e qui s’entraîne avec

Frank Schmid, pour le grand jeu, et Jean-Pierre

Cixous, pour le petit jeu : « Cette victoire était l’un de

mes objectifs. Ça fait vraiment plaisir ».

Chez les minimes filles (15-16 ans), Chloé

Lauer (16 ans, index 3.3) a créé la surprise en

remportant le titre. Sortie 9 e des qualifications, la

joueuse de Saint-Germain remportait facilement

ses trois premiers matchs devant Marie Schmitt

(3 et 2), Anouk L’Hote (3&2) et Flora Durand

(5&4) avant de sortir en demi-finale la favorite

Emma Boehly (index +1.6) au 19 e trou. En finale,

devant son amie Pyrène Delample, du golf des

Trois Vallons, Chloé maîtrisait une nouvelle fois ses

nerfs pour l’emporter 1 up, sous les yeux de sa

famille et de son coach Guillaume Viant-Bénard.

« C’est la plus belle victoire de ma carrière, confiaitelle

toute heureuse. J’ai beaucoup travaillé pour arriver

à ce résultat, et je ne réalise toujours pas ce qui

m’arrive. J’ai une pensée pour mon coach et ma famille,

qui m’ont toujours soutenue. »

Déjà sacré champion de France messieurs avec ses

coéquipiers du golf de Chantilly, Marius Cara

(15 ans, index 0.1) a décroché un deuxième titre

national en s’imposant chez les minimes garçons

(15-16 ans). Vainqueur de la qualification avec des

cartes 69 et 67, Cara a éliminé Alexandre Lasalarie

(4 et 3), Jean Bekirian (2 et 1) et Loïc Heurtin

(3 et 2), avant de se défaire en demi-finale de

Claude Churchward (1 up). Opposé en finale au

joueur de Saint-Cloud, Marin d’Harcourt, Marius

s’imposait 1 up au terme d’un match très serré.

Cinq ans après avoir commencé le golf, ce gaucher

au caractère bien trempé est sacré champion de

France. « C’est ma plus belle année de golf, avouait-il

à l’issue de la finale. Le travail paie, et j’ai une pensée

particulière pour mes entraîneurs et pour les membres

de Chantilly qui m’ont soutenu. » ●

118 - GOLF MAGAZINE ● N° 330


SPORT / Classements (au 16/08/2017)

CIRCUIT AMÉRICAIN

1. H. MATSUYAMA (JAP) 8 123 407 $

2. J. Thomas (USA) 7 094 741 $

3. J. Spieth (USA) 6 980 845 $

4. D. Johnson (USA) 6 817 068 $

5. B. Koepka (USA) 5 001 271 $

6. R. Fowler (USA) 4 909 472 $

7. J. Rahm (ESP) 4 618 248 $

8. B. Harman (USA) 4 191 108 $

9. K. Kisner (USA) 4 178 416 $

10. D. Berger (USA) 3 978 974 $

11. C. Hoffman (USA) 3 803 541 $

12. P. Perez (USA) 3 692 025 $

13. M. Leishman (AUS) 3 544 141 $

14. M. Kuchar (USA) 3 506 639 $

15. A. Hadwin (CAN) 3 103 262 $

CIRCUIT EUROPÉEN

1. T. FLEETWOOD (ANG) 3 771 122 pts

2. S. Garcia (ESP) 2 799 255 pts

3. J. Rahm (ESP) 2 761 857 pts

4. R. Cabrera Bello (ESP) 2 124 686 pts

5. A. Noren (SUE) 1 905 031 pts

6. F. Molinari (ITA) 1 669 920 pts

7. J. Rose (ANG) 1 593 949 pts

8. R. Fisher (ANG) 1 471 248 pts

9. R. McIlroy (IRL.N) 1 447 358 pts

10. B. Wiesberger (AUT) 1 441 363 pts

11. T. Pieters (BEL) 1 414 371 pts

12. P. Uihlein (USA) 1 161 496 pts

13. H. Li (CHI) 1 156 722 pts

14. H. Stenson (SUE) 1 150 770 pts

15. H. Tanihara (JAP) 1 109 200 pts

Les Français :

18. A. Levy 1 041 037 pts

36. M. Lorenzo-Vera 649 046 pts

41. M. Pavon 572 196 pts

62. B. Hébert 393 044 pts

78. G. Bourdy 318 037 pts

96. G. Havret 256 959 pts

104. J. Quesne 225 255 pts

113. V. Dubuisson 191 304 pts

122. R. Wattel 177 408 pts

123. R. Langasque 166 482 pts

138. G. Stal 140 505 pts

147. J. Stalter 123 841 pts

157. R. Jacquelin 106 317 pts

159. S. Gros 105 688 pts

142. A. Saddier 101 429 pts

176. D. Perrier 57 550 pts

CHALLENGE TOUR

1. A. RAI (ANG) 131 485 pts

2. J. Suri (USA) 108 089 pts

3. J. Guerrier (FRA) 70 291 pts

4. T. Pulkkanen (FIN) 64 118 pts

5. R. Evans (ANG) 64 110 pts

6. B. Neil (ECO) 60 538 pts

7. J. Sjöholm (SUE) 56 150 pts

8. R. Sciot-Siegrist (FRA) 56 104 pts

9. E. Goya (ARG) 52 405 pts

10. R. Mcevoy (ANG) 52 167 pts

Les autres Français :

13. A. Saddier 49 852 pts

36. V. Perez 28 613 pts

37. T. Linard 28 357 pts

59. M. Fenasse 19 715 pts

65. C. Sordet 18 715 pts

70. V. Riu 17 766 pts

82. J. Lando-Casanova 14 345 pts

112. J. Brun 8 745 pts

141. A. Bernadet 5 526 pts

145. O. Rozner 5 263 pts

147. A. Rozner 5 058 pts

152. C. Berardo 4 518 pts

155. E. Dubois 4 170 pts

195. T. Perrot 2 515 pts

ALPS TOUR

ALPS TOUR GOLF

Rising Golf Stars

1. U. COUSSAUD (FRA) 15 912 pts

2. A. Arnaus (ESP) 15 380 pts

3. R. Roussel (FRA) 14 746 pts

4. L. Van Meijel (NDL) 13 992 pts

5. J.-B. Gonnet (FRA) 12 121 pts

6. L. Nemecz (AUT) 11 473 pts

7. X. Poncelet (FRA) 10 461 pts

8. M. Radureau (FRA) 10 392 pts

9. J. Brun (FRA) 10 113 pts

10. A. Rozner (FRA) 9 919 pts

Les autres Français :

11. T. Elissalde 9 797 pts

13. A. Renard 9 151 pts

14. A. Daydou 9 110 pts

15. F. Marty 8 135 pts

17. R. Marguery 7 272 pts

18. L. Lespinasse 6 682 pts

20. T. Boulanger 6 525 pts

22. G. Schoeb 6 228 pts

23. T. Grava 6 109 pts

24. L. Bem 5 896 pts

PGA TOUR CHAMPIONS

1. B. LANGER (ALL) 2 376 035 $

2. S. McCarron (USA) 1 406 055 $

3. K. Perry (USA) 1 303 120 $

4. F. Couples (USA) 1 197 597 $

5. B. Jobe (USA) 1 169 585 $

6. M.-A. Jimenez (ESP) 1 041 078 $

7. K. Sutherland (USA) 956 689 $

8. K. Triplett (USA) 873 011 $

9. T. Lehman (USA) 795 798 $

10. S. Ames (CAN) 774 498 $

Les Français :

153. J.-F Remésy 5 833 $

186. J. Van de Velde 2 040 $

SENIOR EUROPÉEN

1. B. LANGER (ALL) 749 195 pts

2. V. Singh (FID) 285 790 pts

3. M.-A. Jimenez (ESP) 182 506 pts

4. P. Price (PdG) 109 834 pts

5. C. Williams (AFS) 105 539 pts

6. M. Atlevi (SUE) 103 460 pts

7. M.-A. Martin (ESP) 92 765 pts

8. P. Broadhurst (ANG) 92 450 pts

9. S. Luna (ESP) 87 462 pts

10. P. Lonard (AUS) 82 694 pts

Les Français :

47. M. Farry 16 669 pts

53. J.-P. Sallat 13 081 pts

71. J.-F. Remésy 6 623 pts

93. J. Van de Velde 1 347 pts

AMÉRICAIN FÉMININ

1. S.-Y. RYU (COR) 1 733 086 $

2. S.-H. Park (COR) 1 541 115 $

3. L. Thompson (USA) 1 337 783 $

4. I.-K. Kim (COR) 1 085 893 $

5. B. Henderson (CAN) 1 038 689 $

6. M.-J. Hur (COR) 996 906 $

7. S.-Y. Kim (COR) 995 405 $

8. A. Jutanugarn (THA) 979 161 $

9. A. Yang (COR) 878 836 $

10. C. Kerr (USA) 862 417 $

11. D. Kang (USA) 806 828 $

12. M. Wie (USA) 794 230 $

13. I.-G. Chun (COR) 791 109 $

14. I. Park (COR) 755 651 $

15. M. Jutanugarn (THA) 735 677 $

Les Françaises :

36. K. Icher 377 062 $

84. J. Klatten 102 981 $

89. P. Delacour 93 923 $

152. C. Herbin 17 828 $

EUROPÉEN FÉMININ

1. I.-K. KIM (COR) 460 652 €

2. J.-E. Shadoff (ANG) 278 136 €

3. G. Hall (ANG) 243 928 €

4. C. Masson (ALL) 190 632 €

5. C. Ciganda (ESP) 102 437 €

6. A. Nordqvist (SUE) 95 212 €

7. M. Reid (ANG) 84 468 €

8. K. Spilkova (TCH) 79 292 €

9. A. Yin (USA) 72 206 €

10. F. Parker (ANG) 66 748 €

Les Françaises :

15. K. Icher 43 975 €

45. A. Sauzon 15 005 €

47. J. Klatten 14 479 €

58. G. Nocera 10 773 €

73. A. Provot 7 785 €

78. V. Derrey 7 115 €

85. I. Boineau 5 428 €

92. C. Chevalier 4 575 €

98. S. Giquel-Bettan 4 191 €

109. A. Carnet 2 565 €

115. A. Bonetti 2 164 €

119. A.-L. Caudal 1 960 €

129. J. Dreher 1 327 €

MONDIAL MASCULIN

1. D. JOHNSON (USA) 11,22 pts

2. H. Matsuyama (JAP) 9,29 pts

3. J. Spieth (USA) 9,01 pts

4. R. Mcllroy (IRL.N) 7,31 pts

5. S. Garcia (ESP) 6,76 pts

6. J. Thomas (USA) 6.65 pts

7. J. Rahm (ESP) 6,47 pts

8. J. Day (AUS) 6,45 pts

9. H. Stenson (SUE) 6,23 pts

10. R. Fowler (USA) 6,11 pts

Les Français :

71. A. Levy 1,98 pts

139. M.Pavon 1,19 pts

146. M. Lorenzo-Vera 1,12 pts

172. V. Dubuisson 1,02 pts

203. G. Bourdy 0,88 pts

215. J. Guerrier 0,81 pts

223. B. Hébert 0.79 pts

256. R. Langasque 0,72 pts

265. J. Quesne 0,70 pts

283. A. Saddier 0,67 pts

351. R. Jacquelin 0,53 pts

401. J. Stalter 0,45 pts

412. R. Wattel 0,44 pts

417. R. Sciot-Siegrist 0,44 pts

447. G. Havret 0,40 pts

MONDIAL FÉMININ

1. S.-Y. RYU (COR) 9,11 pts

2. L. Thompson (USA) 7,96 pts

3. A. Jutanugarn (THA) 7,70 pts

4. S.-H. Park (COR) 7,03 pts

5. L. Ko (N-Z) 6,71 pts

6. S. Feng (CHI) 6,61 pts

7. I.-G. Chun (COR) 6,51 pts

8. I.-K. Kim (COR) 6,14 pts

9. I. Park (COR) 5,80 pts

10. B. Henderson (CAN) 5,71 pts

Les Françaises :

43. K. Icher 2,30 pts

197. I. Boineau 0,57 pts

198. J. Klatten 0,56 pts

246. P. Delacour 0,42 pts

274. G. Nocera 0,36 pts

324. C. Herbin 0,26 pts

330. V. Derrey 0,26 pts

351. C. Boutier 0,23 pts

434. A. Sauzon 0,15 pts

460. A. Vilatte-Farret 0,13 pts

479. M. Ricordeau 0,12 pts

À

NE PAS

RATER

À

NE PAS

RATER

TV

AGENDA

HORAIRES SUSCEPTIBLES D’ÊTRE MODIFIÉS

INDY WOMEN IN TECH CHAMPIONSHIP

LPGA Tour, Indiana, États-Unis

Du jeudi 7 au samedi 9 septembre

En direct sur Golf Channel, de 21 h à 0 h.

OMEGA EUROPEAN MASTERS

European Tour, Crans-Montana, Suisse

Du jeudi 7 au dimanche 10 septembre

En direct sur Golf+, les 7 et 8 de 11 h 30

à 13 h 30 et de 15 h 30 à 18 h 30, le 9 de

13 h 30 à 18 h et le 10 de 12 h à 17 h.

THE EVIAN CHAMPIONSHIP

Majeur féminin, Évian-les-Bains, France

Du jeudi 14 au dimanche 17 septembre

En direct sur Golf+, les 14 et 15 de 11 h à 14 h

et de 15 h 30 à 18 h 30, le 16 de 12 h 30

à 17 h 30 et le 17 de 11 h 30 à 17 h.

En direct sur Canal+ Sport, le 14 de 15 h

à 18 h 20 et le 15 de 17 h à 18 h 30 ; sur Canal+

Décalé, le 16 de 16 h 15 à 17 h 30 et le 17 de 15 h à 17 h.

KLM OPEN

European Tour, Spijk, Pays-Bas

Du jeudi 14 au dimanche 17 septembre

En différé sur Golf+, les 14 et 15 de 18 h 30

à 21 h, le 16 de 0 h à 3 h et le 17 de 0 h à 4 h.

BMW CHAMPIONSHIP

PGA Tour, Illinois, États-Unis

Du jeudi 14 au dimanche 17 septembre

En direct sur Golf+, les 14 et 15 de 21 h à 1 h,

le 16 de 19 h à 0 h et le 17 de 18 h à 0 h.

PORTUGAL MASTERS

European Tour, Vilamoura, Portugal

Du jeudi 21 au dimanche 24 septembre

En direct sur Golf+, les 21 et 22 de 12 h 30 à 14 h 30 et

de 16 h 30 à 19 h 30, et les 23 et 24 de 14 h à 18 h 30.

TOUR CHAMPIONSHIP

PGA Tour, Géorgie, États-Unis

Du jeudi 21 au dimanche 24 septembre

En direct sur Golf+, les 21 et 22 de 19 h 30

à 0 h, et les 23 et 24 de 18 h 30 à 0 h 30.

En différé sur Canal+ Sport, le 21 à 0 h 30, le 22

à 0 h 05, le 23 à 0 h 30 et le 24 (en direct) à 23 h.

NEW ZEALAND WOMEN’S OPEN

LPGA Tour, Auckland, Nouvelle-Zélande

Du jeudi 28 septembre au dimanche 1 er octobre

En direct sur Golf Channel, de 8 h 30 à 11 h 30.

BRITISH MASTERS

European Tour, Newcastle/Tyne, Angleterre

Du jeudi 28 septembre au dimanche 1 er octobre

En direct sur Golf+, les 28 et 29 de 10 h 30

à 18 h 30, et les 30 et 1 er de 13 h à 18 h.

PRESIDENTS CUP

Epreuve par équipes, New Jersey, États-Unis

Du jeudi 28 septembre au dimanche 1 er octobre

En direct sur Golf+, le 28 de 18 h 30 à 0 h, le

29 de 19 h à 0 h et les 30 et 1 er de 18 h à 0 h.

En décalé sur Canal+ Sport, de 0 h à 2 h 15.

Golf Central « Live from Presidents Cup » sur Golf

Channel, chaque jour à 11 h 35, 18 h et 21 h 25.

DUNHILL LINKS CHAMPIONSHIP

European Tour, St Andrews, Écosse

Du jeudi 5 au dimanche 8 octobre

En direct sur Golf+, du 5 au 7 de 14 h à 18 h

et le 8 de 13 h 30 à 18 h 30.

120 - GOLF MAGAZINE ● N° 330


COURRIER

Golf Magazine

Courrier des lecteurs

172, Bureaux de la Colline

92213 Saint-Cloud Cedex

@

golfmag@movepublishing.com

ÉCOLES : TABLEAU

DE RATTRAPAGE !

Dans votre numéro n° 329 de septembre 2017,

vous avez édité un super dossier sur « Les

écoles de golf près de chez vous ». Le golf du

Petit Chêne, dont je suis le président de l’AS,

à Mazières en Gâtine, dans les Deux-Sèvres,

n’apparaît pas. Nous avons pourtant une superbe

école d’une quarantaine de jeunes, avec une

section sportive au collège Thabaud, avec deux

titres récents de champion de France UNSS. Ce

magnifique 18 trous appartient depuis peu à un

Américain et est géré par Blue Green.

Christian Elie, courriel

NOTRE RÉPONSE : Vous n’êtes pas le seul à nous avoir indiqué

que l’école de golf de son club ne figurait pas dans

notre dossier. Sachez que pour essayer de réaliser le

dossier le plus complet, nous avons envoyé, par mail,

un questionnaire aux 674 golfs français homologués.

Nous avons ensuite fait figurer dans notre magazine

les 205 écoles qui nous avaient répondu avant le

bouclage de notre n° 329, mi-juillet. Ce mois-ci, nous

publions les informations concernant les dix-neuf

golfs qui nous ont répondu hors délai ou auxquels

notre questionnaire n’était pas parvenu.

LA PHOTO DU MOIS

Chaque mois, la rédaction de Golf Magazine

sélectionne l’une de vos photos de golf

en fonction de son esthétique, de son sujet ou

de son originalité. Pour le récompenser, l’auteur

de la photo primée recevra une boîte de trois

balles du nouveau modèle Titleist DT TruSoft

logotées Golf Magazine. Envoyez vos photos à

golfmag@movepublishing.com

Ambiance

Independence Day

au-dessus du trou n°4

du golf de Madine,

dans la Meuse.

Auteur : Olivier

Chrétien

LIGUE / GOLF TRANCHE D’ÂGE BABY-GOLF ENFANTS/GROUPE MAXI. JOURS TARIFS TÉLÉPHONE

AUVERGNE-RHÔNE-ALPES

Beaujolais 4-18 ans oui 10 mer., sam., dim. de 359 € à 810 € 04 74 67 04 44

La Sorelle 6-18 ans oui 10 mer., sam. de 275 € à 515 € 04 74 35 47 27

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ

Besançon 7-17 ans non 12 mer., sam. de 140 € à 390 € 03 81 55 73 54

Val de Sorne 6-18 ans non 15 mer., sam. 200 € 03 84 43 04 80

BRETAGNE

Saint-Laurent 5-18 ans oui 12 mer., sam. de 205 € à 245 € 02 97 56 85 18

CENTRE-VAL-DE-LOIRE

Loches-Verneuil 6-18 ans oui n.c. mer., sam. de 110 € à 170 € 02 47 94 79 48

DOM-TOM

Tina 6-18 ans non 12 mer., sam. de 600 € à 660 € (+)687 43 82 83

HAUTS-DE-FRANCE

Val Secret 6-17 ans oui n.c. mer., sam. 320 € 03 23 83 07 25

ILE-DE-FRANCE

Saint-Aubin 4-18 ans oui n.c. mer., sam., dim. de 205 € à 595 € 01 69 41 25 19

NORMANDIE

Bréhal 4-18 ans oui 7 dim. 210 € 02 33 51 58 88

Deauville Barrière et Saint-Julien 4-18 ans oui 6 à 8 mer., sam. de 205 € à 490 € 06 11 32 31 13

Presqu’île du Cotentin 4-18 ans oui 7 sam. 90 € 02 33 21 44 27

NOUVELLE-AQUITAINE

Cognac 5-18 ans oui 8 mer., sam. de 172 € à 179 € 05 45 32 18 17

Ilbarritz 5-18 ans oui 8 mer., sam. de 260 € à 390 € 05 59 43 81 30

La Rochelle Sud 5-18 ans oui 10 mer., sam. de 270 € à 300 € 05 46 56 61 04

La Prée-La Rochelle 5-17 ans oui 10 mer., sam. de 280 € à 480 € 05 46 01 24 42

Le Petit Chêne 4-16 ans non 10 mer., sam. 110 € 07 62 12 47 44

OCCITANIE

Salies-du-Salat 6-15 ans non 8 sam. de 70 € à 130 € 05 61 87 46 29

PARIS

La Vaucouleurs 3 ans et + oui 12 mer., sam., dim. de 199 € à 399 € 01 34 87 62 29

PAYS-DE-LA-LOIRE

Saint-Jean-de-Monts 4-18 ans à l'étude n.c. sam. 160 € 02 51 58 82 73

122 - GOLF MAGAZINE ● N° 330


Pour la première fois, Golf Magazine

lance son Défi seniors juste après

le Paris Legends Championship,

épreuve du circuit senior européen.

LE GOLF

NATIONAL

MERCREDI 4 OCTOBRE 2017

FORMULE SIMPLE STABLEFORD

Messieurs, repères blancs, et dames, repères bleus.

Réservé aux joueurs et joueuses de 50 ans et plus.

Index limité à 28.0

RENSEIGNEMENTS ET INSCRIPTIONS

ledefigolfmagazine@movepublishing.com

Orane : 01 41 33 79 39

DE NOMBREUX LOTS À GAGNER

POUR LES VAINQUEURS

ET PAR TIRAGE AU SORT !

MAC DOUGLAS

Maroquinerie & bagagerie

NIKON

Télémètres

TEE OFF TRAVEL

Séjours de 5 nuits pour 2 personnes

au Riad Dar Augusta de Marrakech, Maroc

OPEN GOLF CLUB

Un séjour de 2 nuits pour 2 personnes

au Château de La Bégude

SOFITEL QUIBERON THALASSA SEA & SPA

Un séjour de 2 nuits pour 2 pers. avec un soin/pers.

Pour la première fois, Golf Magazine

lance le défi Hardelot, juste après

la 1 ère étape des qualifications

au Tour Européen 2018.

HARDELOT

LES PINS

DIMANCHE 8 OCTOBRE 2017

FORMULE SIMPLE STABLEFORD

Messieurs, repères blancs

et dames, repères bleus.

Index limités à 28.0

RENSEIGNEMENTS ET INSCRIPTIONS

ledefigolfmagazine@movepublishing.com

Orane : 01 41 33 79 39

DE NOMBREUX LOTS À GAGNER

POUR LES VAINQUEURS

ET PAR TIRAGE AU SORT !

MAC DOUGLAS

Maroquinerie & bagagerie

NIKON

Télémètres

TEE OFF TRAVEL

Séjours de 5 nuits pour 2 personnes

au Riad Dar Augusta de Marrakech, Maroc

OPEN GOLF CLUB

Un séjour de 2 nuits pour 2 personnes

au Château de La Bégude

SOFITEL BIARRITZ LE MIRAMAR

THALASSA SEA & SPA

Un séjour de 2 nuits pour 2 pers. avec un soin/pers.


BRUITS DE FAIRWAYS

1 ER DÉFI GOLF MAGAZINE D’HARDELOT

LES AMATEURS APRÈS LES PROS

Après le Défi du Médoc, les Grands Défis, simple et double,

et le Défi Seniors du Golf National, le dernier Défi Golf

Magazine de la saison 2017 se déroulera au golf d’Hardelot,

dans le Pas-de-Calais. Ouverte à tous les amateurs, hommes et

femmes, dont l’index est inférieur à 28.0, cette compétition aura

lieu le dimanche 8 octobre, quelques jours seulement après

le premier tour de la préqualification au circuit européen,

qui réunira plus de 140 pros. Le parcours des Pins (photo), étroit

et technique, sera préparé de la même façon, avec des greens

particulièrement rapides. Les joueurs s’élanceront des départs

blancs et les dames des bleus. Comme pour tous les défis

Golf Magazine, la dotation sera à la hauteur du challenge

avec des télémètres Nikon, de la bagagerie Mac Douglas, mais aussi de très jolis tirages au sort

avec des séjours Open Golf Club, Sofitel Biarritz Miramar et Tee Off Travel. Tarif : 70 € par personne (30 €

pour les membres d’Hardelot) comprenant le green-fee, les droits de compétition, les cadeaux d’accueil,

le petit déjeuner d’accueil et le cocktail de remise des prix. Renseignements et inscriptions : Orane

au 01 41 33 79 39 et à l’adresse ledefigolfmagazine@movepublishing.com

1 ER AM-AM LES BORDES-LES AISSES

L’EXCELLENCE EN SOLOGNE

Habitué des destinations lointaines,

Philippe Heuzé fait dans le haut de gamme,

même à deux heures de Paris. Avec ce

1 er Am-Am ayant accueilli dix équipes de quatre

joueurs ravis de jouer Les Bordes et Les Aisses,

deux parcours solognots d’exception, son agence

Voyages Golfissimes s’ouvre vers une nouvelle

clientèle, toujours à la recherche d’excellence.

Leaders dès le premier tour en brut, les Normands

Cosme et Christophe Bidaud, Hervé Dupuis et

Bruno Demech ont conservé leur avance, malgré

la belle remontée des Belges du Royal Waterloo.

Des vainqueurs récompensés par de jolis paniers

garnis de victuailles. Dès l’automne, Philippe

Heuzé reprendra ses habitudes exotiques avec

un calendrier bien rempli : Fidji et Singapour,

2 E TROPHÉE OPEN GOLF CLUB « EN ROUTE POUR 2018 »

HARDELOT FAIT LE PLEIN

Le Trophée Open Golf Club « En route pour

2018 » poursuit son tour de France. Après

l’Alsace, la Côte d’Azur, Auvergne-Rhône-

Alpes et la région Ile-de-France, la douzième

Les lauréats de la 12 e étape du Trophée « En route pour 2018 ».

Les participants du 1 er Am-Am Les Bordes-Les Aisses.

le Kenya et la Tanzanie, l’Afrique du Sud,

puis le Vietnam. Autant de voyages golfiques

à retrouver sur www.voyages-golfissimes.fr

étape a eu lieu dans le Pas-de-Calais, au golf

d’Hardelot. Pour l’occasion, le directeur

Ken Strachan, le greenkeeper Ludovic Hethinger

et toute leur équipe avaient préparé le

parcours des Pins avec soin, pour le plus grand

bonheur des 138 participants qui jouaient en

formule quatre balles. La victoire en net est

revenue à Caroline Moreau et Nicolas Sauvage

(45 points), tandis que Karl Schuler

et Gudmundur Stéfansson (35 points) remportait

le classement brut. Vainqueurs du cumul brut/

net, cette équipe s’est qualifiée pour la finale

des 21 et 22 octobre au Golf National, en

présence des pros Christian Cévaër et Mélodie

Bourdy. Dernières étapes en septembre avant

ce grand rendez-vous : Pont Royal, le 10,

et la Grande Bastide, le 24. www.opengolfclub.com

PHOTOS DR

en bref...

▸La 16 e édition du Lexus Pro-Am

de Paris a réuni 52 équipes

sur les golfs du RCF-La Boulie,

du Stade Français Courson, de

Chantilly-Vineuil et de Fourqueux.

Les vainqueurs en net sont David

Arrignon, Édouard Cholet, Ivane

Helias et Jean-Marie Faugère (529,

-47). Cédric Doucet, Amandine

Guignard, Stéphanie Borione-

Nicolay et Thomas Chauchard (537,

-39) l’ont emporté en brut. Le

classement pro, lui, revient à Franck

Daux (272, -16), devant David

Bobrowski et Nicolas Joakimidès.

▸Réservé aux associations sportives

d’entreprises et sans terrain,

et organisé par Frédérique Bruler,

le 2 e Trophée AS Golf Prestige a

réuni 30 équipes au golf de Saint-

Germain, à l’ouest de Paris.

Le classement net a été remporté

par l’équipe UASG composée de

Thomas Echegut et Antoine Gayt.

Le brut, lui, est revenu

à la formation Dassault Argenteuil,

avec Olivier Inglese et Frederick

Gambart. Des vainqueurs

compensés par Cobra Puma

Golf, Srixon, et le Golf PGA France

du Vaudreuil.

▸Les prochaines étapes du

Maserati Golf Tour se dérouleront

sur les golfs de Chiberta (23 et

24/09), Fourqueux (23 et 24/09),

Rinkven, en Belgique (30/09

et 1 er /10) et Cannes Mougins

(7 et 8/10). La grande finale

aura lieu à Saint-Germain

le 16 octobre. www.maserati.fr

▸Organisé par la société Swing,

l’Argentario Golf Trophy aura lieu

du 13 au 15 octobre. L’occasion

de découvrir le resort d’Argentario

(photo), en Toscane, à 1 h 30 de

Rome. Tarif : 970 € par personne,

comprenant deux nuits en chambre

double, les petits déjeuners, trois

déjeuners, deux dîners, trois greenfees,

l’accès au spa, les cadeaux,

les transferts aéroport-resort.

Vols non compris.

Tél. 01 41 22 96 05. www.swing.fr

▸Jusqu’au 1 er octobre, un an avant

le coup d’envoi de la Ryder

Cup 2018, la FFGolf et 350 golfs

français organisent, dans le cadre

de l’opération One Year to Golf,

des initiations gratuites.

Liste des golfs participants sur

www.ffgolf.org, rubrique « Débuter »

124 - GOLF MAGAZINE ● N° 330


CHAMPIONNAT DE FRANCE

des jeunes Golf International Barrière La Baule

U12 filles

CONSTANCE

FOUILLET

Golf de la Freslonnière

Remerciements au Golf International Barrière La Baule qui a accueilli l’édition 2017, du 30 juillet au 5 août © Photos Alexis Orloff

Bravo à nos jeunes championnes et champions 2017 !

U12 garçons

NOA

AUCH-ROY

Golf de Mionnay

Benjamines

LILAS

PINTHIER

Golf du Paris Country Club

Benjamins

THÉO

BOULET

Golf de Bussy

Minimes filles

CHLOÉ

LAUER

Golf de Saint-Germain

Minimes garçons

MARIUS

CARA

Golf de Chantilly


PETITES ANNONCES

SÉJOURS GOLF + ANGLAIS

O.S.E

ANGLETERRE et FLORIDE - De 9 à 21 ans

NOMBREUSES FORMULES

• Hébergement en famille ou Resort

• Stages de GOLF, tennis, équitation,

ski, football (encadrement diplômé).

• Cours d’anglais • Excursions.

• Encadrement 24/24h

• Egalement séjours en Irlande

et en Espagne

CES ESPACES VOUS

INTÉRESSENT ?

MERCI DE PRENDRE CONTACT AVEC :

VIRGINIE AHIBO AU 01 41 33 47 30

virginie.ahibo@movepublishing.com

JEAN-PIERRE LAFON 26 bis, rue Deluns Montaud - 33400 TALENCE

Tél : 05 56 84 13 09 ou 06 07 05 52 53 - Fax : 05 56 84 13 09 - email : contact@sejoursose.fr

www.sejoursose.fr

LOCATION

EN FRANCE

VENTES

EN FRANCE

RENCONTRES

POUR LUI

SERVICE RELATIONS

ABONNÉS

3300 / Pour séjour golfique

Landes, villa Moliets

tout confort, spa 6 pers.,

piscine, volley, pétanque,

golfs Moliets, Hossegor,

Seignosse, Biarritz.

Réduction sur périodes

hors vacances scolaires

www.villamaabeach.fr

3301 / Saint-Cyprien (66),

dans Golf Resort 4*,

600 m plage,

vente appartement neuf

traversant 116 m², studio

indépendant, 2 terrasses,

vue panoramique Les

Albères. Piscine,

garage 2 parkings.

Tél. : 06 95 74 03 80.

3302 /PACA St-Raphaël,

vends apt 3 pièces., 71 m²,

bord golf Valescure, salle

d’eau, salle de bain, 2

chambres, terrasse 42 m²,

1er étage asc, garage,

piscine, possible un 2éme

garage - Prix 425 000 €.

Tél. : 06 08 92 89 63.

3303 / Jolie zébrette 67 ans,

féminine, tendre,

dynamique, cultivée, aimant

le golf, le bridge, les arts,

les voyages et les amis,

partagerait le meilleur

de la vie avec un zèbre

sympa. EJQT.

RENCONTRES

POUR ELLE

3304 / Homme 52 ans, Sud-

Ouest, souhaite rencontrer

compagne de jeux, voyages,

loisirs, amoureuse de la vie

et du bonheur. EJQT.

01 55 56 70 52

(prix d’un appel local)

BON DE COMMANDE P.A.

NOM .........................................................PRÉNOM ...................................................................................................

SOCIÉTÉ (POUR LES PROFESSIONNELS) ....................................................................................................................

ADRESSE .........................................................................................................................................................................

............................................................................................................................................................................................

CODE POSTAL .....................................VILLE ............................................................................................................

GRILLE DE SAISIE DU TEXTE DE VOTRE PETITE ANNONCE

126 - GOLF MAGAZINE ● N°330

CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE :

chèque à l’ordre de GOLF MAGAZINE

(toute petite annonce sans le règlement ne pourra être diffusée).

> Particuliers : 55 € TTC les 5 lignes.

11 € TTC la ligne supplémentaire.

66 € TTC la photo. (Uniquement annonce immobilière)

> Professionnels : 244 € TTC les 5 lignes.

46 € TTC la ligne supplémentaire.

Pour les réponses aux petites annonces, envoyer votre courrier à : Golf Magazine - Virginie Ahibo - 172, Bureaux de la Colline, 92213 Saint-Cloud Cedex.

Pour les professionnels, merci de prendre contact avec Virginie Ahibo : virginie.ahibo@movepublishing.com


Le cahier des

RÉGIONS

DR

AUVERGNE-RHÔNE-ALPES P. 142

Pas moins de 26 équipes se sont régalées lors du Pro-Am « Valence, ville de gastronomie », au golf des Chanalets dans la Drôme.

NOUVELLE-AQUITAINE P. 139

Le benjamin Clément Lourau, du Bordelais,

est l’un des six Néo-Aquitains à s’être qualifiés,

sur le parcours de Bordeaux-Lac,

pour les championnats de France jeunes.

BRIGITTE DUCASSE

CENTRE-VAL-DE-LOIRE P. 136

Le Trophée Parfums Dior, qui s’est déroulé aux

golfs des Aisses et de Marcilly, a attiré quelque

160 prétendants à la victoire dans l’une

des compétitions les plus enivrantes du Loiret.

PATRICK PAUMIER

Sommaire

PARIS - ILE-DE-FRANCE 128

HAUTS-DE-FRANCE 130

NORMANDIE 131

GRAND-EST 132

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ 133

BRETAGNE 134

PAYS-DE-LA-LOIRE 135

CENTRE-VAL-DE-LOIRE 136

NOUVELLE-AQUITAINE 137-139

OCCITANIE 140

AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 142

PROVENCE-ALPES-CÔTE D’AZUR - CORSE 144

N° 330 ● GOLF MAGAZINE - 127


LE CAHIER DES RÉGIONS

PARIS · ILE-DE-FRANCE

golfmag.paris.idf@movepublishing.com

Par Denis Goran

BOIS-LE-ROI (77)

Le collège

Denecourt à

l’Open de France

Six élèves de la section

golf du collège Denecourt,

à Bois-le-Roi, ont mis

à profit la sortie de fin

d’année pour aller

découvrir l’ambiance

du HNA Open de France

au Golf National. Après

avoir suivi Alexander Levy,

qui partageait sa partie

avec le futur vainqueur de

ce tournoi, l’Anglais Tommy

Fleetwood, mais aussi avec

celui de l’Open d’Irlande,

l’Espagnol John Rahm,

la petite troupe conduite

par Véronique Barré, leur

responsable, a mis le cap

sur le village des exposants,

avant de retourner sur

le parcours pour soutenir

les autres joueurs français.

Une journée riche

d’enseignements.

Les élèves de la section golf

du collège Denecourt et Véronique

Barré, leur professeur.

PHOTOS DR

CHÂTEAU DE CÉLY (77)

Pleine réussite pour le 3 e Open Franck Daux

Cet été, le golf du Château de Cély

organisait l’Open Franck Daux, un

scramble à quatre auquel ont participé

soixante-douze compétiteurs.

« C’est important pour moi d’avoir le

soutien de Cély, confiait le joueur

du Challenge Tour, tout auréolé de

sa victoire au Pro-Am de Paris 2017.

C’est le club qui m’a vu débuter en

France et qui a toujours été à mes

côtés. Je m’y sens chez moi, et cela

me permet de retrouver mes amis et

mes partenaires. » Les participants à

ce 3 e Open ont été choyés, puisque

Franck a joué un trou avec chacune

LE PRIEURÉ (78)

Au profit des enfants malades

L’Open Franck

Daux est

l’occasion pour

le joueur du

Challenge Tour

(2 e à droite)

de retrouver

ses amis, dont

certains sont

même devenus

ses sponsors.

des dix-huit équipes, distillant au

passage de précieux conseils. En fin

de partie, il a aussi montré toute

l’utilité d’avoir des clubs parfaitement

adaptés, grâce à la présence

de son club-maker. Celui-ci a également

offert à chaque participant

une analyse de swing au radar

TrackMan. Enfin, un concours d’approche

avec Cleveland a animé le

barbecue au terme d’une journée

qui s’est achevée par une remise

des prix, où chacun a pu applaudir

le retentissant -20 en brut de

l’équipe victorieuse !

La finale Ile-de-France ouest du Trophée LiSA (Lions Sports Action),

première compétition de golf amateur avec 10 000 joueurs et 200 golfs

partenaires, s’est déroulée sur le parcours du Prieuré. Alexandre Feuillie,

Hugo Rousselle, Hugues Farcot, Pierre-Marie Le Hucher, Abdel Zaoui

et Ha Nguyen se sont qualifiés, dans leur catégorie respective, pour

la grande finale régionale, qui aura lieu le 30 septembre au golf de Pont

Royal, dans les Bouches-du-Rhône. Rappelons que le Trophée LiSA

est organisé au profit de la recherche cancérologique pédiatrique.

en bref

● L’équipe U12 de la Ligue

de Paris a remporté la Triangulaire

Grande Aquitaine-Occitanie-Paris

au golf de Marmande.

C’est le 4 e titre d’affilée pour la

formation parisienne.

● Le Trophée seniors

de Villarceaux a réuni

141 compétiteurs. Carole Guaresi

(Mont Griffon), Gérard Defrene

(Étretat), Yvon Le Guyader (L’Isle-

Adam) et Bernard Geniaux

(Rochefort) s’octroient leur catégorie

respective.

● Les seniors semainiers du golf

de Béthemont ont disputé

une Ryder Cup au format réel,

avec foursome, greensome,

quatre balles et simples.

Une expérience hautement festive

que les compétiteurs ont promis

de renouveler dès que possible.

agenda

ABLEIGES

● Decathlon Herblay : 1 er octobre

BÉTHEMONT

● I Love Golf Tour : 1 er octobre

BOUCLES DE SEINE

● Coupe des couples : 8 octobre

BUSSY-GUERMANTES

● Trophée Porsche : 24 septembre

CERGY-PONTOISE

● Paris Golf Tour : 1 er octobre

CHÂTEAU DE CÉLY

● Nissan Cup : 16 septembre

COUDRAY-EN-ESSONNE

● Monsieur Golf : 30 septembre

VILLARCEAUX (95)

Paul voit double et Marine triple !

Les lauréats du Grand Prix

de Villarceaux 2017.

Récent vainqueur de la Coupe Mouchy, Paul Foulquié (index -1.7),

de Cannes-Mougins, a dominé, pour la seconde fois, celui de

Villarceaux (69-73/142), devançant de deux coups le local Dimitri

Ansart (75-69/144) et de cinq David Dupart (77-70/147), d’Étiolles.

Chez les filles, Marine Joly (index 3.2), de Domont, fait encore mieux.

Très régulière (74-73/147), elle gagne cette épreuve pour la troisième

fois, avec un point d’avance sur Elsa Ettori-Douard, du PCC (74-74/148).

Laure Puissilieux, de Fourqueux, est 3 e (73-77/150).

128 - GOLF MAGAZINE ● N° 330


LE CAHIER DES RÉGIONS

en bref

● L’académie de Versailles

et le comité départemental de golf

des Yvelines ont organisé

une nouvelle édition de « Faites

du golf ». Près de 400 élèves

ont ainsi pu découvrir notre sport

sur le parcours de l’Oiselet,

au Golf National.

● La finale 2017 du Challenge

des 36 communes s’est déroulée

au golf de Saint-Cloud. Puteaux

l’a emporté devant Levallois

et Bois-Colombes. Le Challenge

espoirs a, lui, été gagné

par Courbevoie 2.

● Robert Pinteau (Bussy)

et Pascale Gautron (Odet)

se sont adjugé le Trophée seniors

organisé au golf de Crécy.

● La Ligue de Paris a participé

pour la première fois au Belgian

International U14 Boys et Girls,

une épreuve de haut rang.

Les Parisiens terminent 6 es

et 1 re équipe de région. Italie,

Chine et Pays-Bas composent

le podium.

● La délégation seine-et-marnaise

de l’association mondiale

Femmes chefs d’entreprise

(FCE) a organisé son premier

trophée de golf sur le parcours

Vignoly à Crécy.

agenda

CRÉCY

● Pro-Am des entreprises :

3 octobre

GOLF NATIONAL

● Lundi du National : 25 septembre

PARIS · ILE-DE-FRANCE

golfmag.paris.idf@movepublishing.com

Par Denis Goran

LÉSIGNY (77)

Championnats de Seine-et-Marne,

mode d’emploi

Les 17 es championnats seine-et-marnais se dérouleront

le 8 octobre au golf de Lésigny. Pour concourir, chaque club

doit présenter une équipe de douze joueurs, représentant

douze catégories allant de U12 à seniors. La formule

retenue est un stroke-play sur 18 trous. Un champion

individuel de Seine-et-Marne sera désigné dans chaque

catégorie et le club qui totalisera le plus grand nombre

de points sera officiellement déclaré champion. Le titre est

détenu par Bussy. Clôture des inscriptions le 15 septembre.

STADE FRANÇAIS-HARAS LUPIN (92)

Sous l’œil bienveillant de Thomas Levet

Les lauréats ont été bien gâtés par Thomas

Levet (à g.), parrain du Tour Poucets 2017.

Deux play-off et

une grande première

sont venus

émailler la

finale du Tour

Poucets réservé

aux U10, qui s’est

disputée au

Stade Français-

Haras Lupin,

sous le parrainage

de Thomas

Levet. Chez

les filles, victoire

d’Alice Kong

(Golf National)

sur Alizé Saunier

(Saint-Cloud) après deux trous de

play-off. Grâce à un birdie au premier

trou de play-off, Hugo Le Goff

(PCC) s’adjuge le titre masculin aux

dépens d’Oscar Couilleau (RCF).

Par équipes, le Levallois SC l’emporte

devant le RCF et Saint-Cloud.

C’est la première fois, en onze éditions,

qu’une

équipe sans terrain

gagne le

trophée par

équipes. Présent

sur le parcours

aux côtés des

enfants, l’ancien

n° 1 français n’a

pas hésité à

mouiller le maillot.

En prenant

en charge le

drapeau lors de

la finale garçons,

en effectuant

un clinic

unanimement apprécié à l’issue de

la compétition ou encore en jouant

le Père Noël à l’heure de la remise

des prix ! En plus de son trophée,

Hugo Le Goff est ainsi reparti avec

le drapeau des Masters 2017, signé

de son vainqueur, Sergio García !

De quoi faire naître une vocation.

ISABELLA (78)

François Butel,

nouveau

président

Récemment élu nouveau

président du golf

d’Isabella, François Butel

sera secondé par deux

vice-présidents : Pascal Zeig

(commission sportive) et

Raphaël Garcia-Riquelme

(commission animation/

restauration). Ils seront

les pilotes du projet

Isabella Horizon 2020,

animé par Jacques-Yves

Lefort, président de la

commission de

développement. L’objectif

est d’assurer l’essor

du club, tout en respectant

sa dimension associative.

Cela passe par l’écoute

et l’implication de tous

les membres.

LA VAUCOULEURS

● 1

er

Pro-Am : 21-22 octobre

LES YVELINES

● Trophée Ladies & Gentlemen

Fairways : 1 er octobre

MENNECY-CHEVANNES

● Trophée ADM : 23-24 septembre

SAINT-MARC

● 3

e

Pro-Am : 26 septembre

TREMBLAY-SUR-MAULDRE

● Fête du club : 23 septembre

OZOIR-LA-FERRIÈRE (77)

Un grand prix, trois vainqueurs

Le Grand Prix seniors d’Ozoir-la-Ferrière a tenu toutes ses

promesses, en termes de qualité de parcours et d’accueil,

notamment. Véronique Barré (La Forteresse) l’emporte chez

les dames (82-79/161), tandis que Xavier Martin (Stade

Français) s’impose chez les hommes (76-71/147). Gilbert Motard

(Saint-Germain-lès-Corbeil) s’adjuge la catégorie seniors 2

(76-82/158). En terminant respectivement 2 e et 5 e du général,

Caroline Renaux (84-83/167) et Denis Da Eira (81-77/158)

réalisent les meilleures perfs parmi les joueurs d’Ozoir.

PHOTOS DR

Les vainqueurs du Grand Prix d’Ozoir seniors 2017.

N° 330 ● GOLF MAGAZINE - 129


LE CAHIER DES RÉGIONS

HAUTS-DE-FRANCE

golfmag.hautsdefrance@movepublishing.com

Par Patrice Wibaut

LE SART (59)

Caron

remporte la

Wallaert-Devilder

Comme dans la plupart

des Grands Prix disputés

cette année, le suspens

a été de mise au golf

du Sart. La 59 e édition

de la Wallaert-Devilder

a connu son épilogue au

20 e trou du 4 e tour, quand

le Bonduois Matthieu

Caron, index -0.1, a profité

d’une virgule du « régional

de l’étape » Félix Mory,

pour s’imposer avec quatre

cartes de 69, 71, 66 et 70,

soit un total de -8.

Baptiste Mory complétait

le podium 100 % US,

puisque ces trois joueurs

étudient outre-Atlantique.

Chez les dames,

Eve-Marie Sapin confirmait

par sa victoire, grâce

à deux scores de 78 et 73,

la mainmise de Bondues.

CHAMPIONNATS DE FRANCE MID-AM MESSIEURS PAR ÉQUIPES

Mérignies accède à l’élite

Les Hauts-de-France auront un

représentant de moins, l’an prochain,

dans la 1 re division des championnats

de France mid-amateurs

messieurs. Vainqueur de la qualification

au golf des Aisses, Bondues

s’est maintenu facilement, perdant

en quart (2 à 5) contre le RCF-La

Boulie. En revanche, Wimereux et

Chantilly rétrogradent en 2 e division,

après avoir perdu leur match de

barrage. Une rétrogradation en

partie compensée par l’accession

de Mérignies, qui ne s’en est pas

laissé compter chez lui, alors que

FORÊT DE CHANTILLY (60)

Succès belge au Grand Prix

l’Ailette chute en 3 e division. Une

3 e division que quittent Amiens, qui

monte, mais aussi Raray et Le Touquet,

qui descendent, tandis que

Brigode, Le Sart et Lille-Métropole

se maintiennent. La 4 e division voit,

elle, les accessions de Hardelot et

Arras, le maintien des Templiers, de

Saint-Omer et de Dunkerque, et les

descentes de Morfontaine et de

Forêt de Chantilly (forfait). Parmi les

équipes 2, Bondues échoue en

demi-finale contre le futur vainqueur

Saint-Cloud, Chantilly s’arrête en

quart et Wimereux en huitième.

L’équipe de Mérignies

jouera en 1 re division

l’an prochain.

Grâce à sa carte initiale de 69 (-3), le Belge de Keerbergen, Yohann

Cauwenbergh (index 0.1), remporte le Grand Prix. Si son second tour

fut moins bon (75) et si Oscar Elfvin, le voisin de Raray, a mis le turbo

(75 puis 71), la marge de sécurité du Flamand s’est avérée suffisante,

d’autant que Maxime Leclerc (Chantilly) n’a pu rééditer son 71

du samedi. Chez les dames, la régularité d’Olivia Godfrey, index 4.3

(74 et 73), fut payante face à sa partenaire du Lys Lucile Parola

(76 et 72), Camille Vintilescu (Chantilly) complétant le podium.

Les vainqueurs avec Richard Desort, directeur de la Forêt de Chantilly, Jean-Paul

Lefebre, président de l’AS, et Jean-Louis Lignier, président de la Ligue Hauts-de-France.

PHOTOS DR

en bref

● Gabriel Naveau (Bondues) a

participé au championnat d’Europe

Boys avec l’équipe de France,

qui a pris la 5 e place.

● La Coupe de Picardie seniors 2

au golf du Château d’Humières

a été remportée par les locaux,

vainqueurs d’Apremont (3 à 2).

La « petite finale » a vu le succès

de Raray sur Amiens.

● Jean-Pierre Chombart

(Bondues) et Hélène Dutertre

(Hardelot) sont les lauréats

de la Wallaert-Devilder seniors.

● Château d’Humières, Saint-

Quentin et Arras, tel est le podium

de l’Interclubs promotion seniors

disputé sur le parcours du Sart.

● Le 9 octobre, le golf des Flandres

fêtera ses 60 ans avec un scramble

à quatre suivi, bien sûr, d’un repas.

● L’Amiénois Patrick Abraham

s’est classé 2 e aux Internationaux

de France seniors et 1 er Tricolore

sur le parcours du Stade Français

à Courson. Yvan Georges (Wimereux),

Lionel Bouchonnet (Rebetz)

et Philippe Caule (Chantilly) se sont

partagé la 11 e place.

agenda

BONDUES

● Chemin d’école : 30 septembre

BRIGODE

● Ludopital : 28 septembre

LE SART

● Le Golf de tout mon cœur : 8

octobre

LILLE-MÉTROPOLE

● Vive les allumoirs : 7 octobre

BELLE DUNE (80)

Paul Gilleron très régulier

L’International Amateur de Belle-Dune a souri à Paul Gilleron (index 1.8),

de Rouen la Forêt Verte. Très solide (73, puis 72), le Normand s’est imposé

devant Antoine Lairy, d’Anjou (76 et 71), Vittorio Wiotte, d’Amiens (77 et 75),

et Martin Plaisant, de Bondues (75 et 77). Les Belges viennent toujours

en nombre au Grand Prix. Confirmation, sur le podium féminin, avec

la victoire de Julie Herman (L’Empereur), grâce à deux cartes de 77 et 81,

devant Claudia Rocco (La Tournette) et Carine Vanderlinden (L’Empereur).

Julie Herman et Paul Gilleron (à dr.),

les lauréats de l’International Amateur.

REBETZ

● La vie selon Noémie : 8 octobre

THUMERIES

● Unicef : 17 septembre

VAL SECRET

● Défi Jean de la Fontaine : 21 et

28 septembre, et 7 octobre

WIMEREUX

● Rotary de Calais : 7 octobre

130 - GOLF MAGAZINE ● N° 330


LE CAHIER DES RÉGIONS

NORMANDIE

golfmag.normandie@movepublishing.com

Par T hierry Perrin

en bref

● Valable toute l’année,

le Pass’Golf en Cotentin propose,

pour 120 €, trois green-fees à jouer

sur les 18 trous de Chebourg,

de la Presqu’île et de la Côte

des Isles. Rens. : 02 33 21 44 27.

● Victor Joffray remporte, à

domicile, le Grand Prix de Caen,

grâce à deux cartes de 74 et 69.

● Le Grand Prix de la Côte

d’Albâtre s’est déroulé sur les golfs

de Mont-Saint-Aignan, Étretat

et Dieppe. Le Dieppois Clément

Guichard l’a emporté avec onze

coups d’avance sur François Illouz,

du RCF-La Boulie. Chez les dames,

Géraldine Spencer, de Fourqueux,

s’est imposée avec huit coups

d’avance sur Sophie Briolo

(L’Empereur).

agenda

BARRIÈRE DEAUVILLE

● Grand Prix jeunes de la Ligue :

26-27 octobre

CABOURG

● Coupe du Rotary : 23 septembre

COUTAINVILLE

● Pro-Am : 15 septembre

● Coupe du Crédit Agricole :

1 er octobre

ÉTRETAT

● Coupe ECE : 24 septembre

● Coupe Carel Lacroix :

8 octobre

GRANVILLE

● Coupe de la commission

sportive : 1 er octobre

● Pro-am Carré Golf : 5 octobre

LE VAUDREUIL

● Grand Prix : 22-24 septembre

PHOTOS THIERRY PERRIN

DEAUVILLE SAINT-GATIEN (14)

Un Grand Prix jeunes très disputé

Attachant, parce que toujours émouvant de voir évoluer nos

jeunes, et important pour l’avenir du golf, le Grand Prix

jeunes de Saint-Gatien a réuni 125 prétendants à la victoire.

Après deux jours de compétition acharnée, encadrée

par une dizaine de bénévoles, les vainqueurs sont : en

benjamins, Thomas Stiefvater (Amneville) ; en benjamines,

Domitille Pradeau (Saint-Cloud) ; en U12 garçons, Alexandre

Templereau (Cholet) ; en U12 filles, Anaïs François (Deauville) ;

en minimes garçons, Émile Charles (Deauville-Saint-Gatien)

et, en minimes filles, Lisa Charpentier (Léry-Poses).

SAINT-JULIEN BARRIÈRE (14)

Carra vainqueur en play-off

Disputé au golf de Saint-Julien, le

Grand Prix Barrière Deauville a

offert un spectacle magnifique à un

public venu nombreux. Le parcours

de 6 028 mètres (par 72), magnifiquement

préparé par les équipes

terrain, a permis au jeune Deauvillais

Sébastien Saverino de sortir

son meilleur jeu et de s’installer

confortablement dans le peloton de

tête dès le 1 er jour, avec une carte

de 74. Juste derrière le leader, Rémi

Fabre (Le Vaudreuil), qui avait

joué 73, et devant trois joueurs à 75.

Au 2 e tour, Saverino contenait la

remontée d’Alexandre Carra (Stade

Français) qui, à la faveur de swings

tenus et d’un bon petit jeu, le talonnait.

Après un birdie au 16, un triple

bogey au 17 et un eagle au 18 (!), le

Normand poussait Carra en playoff.

Ce dernier s’imposait finalement,

avec un total de 147 (76-71).

Fabien Vincent, de Granville, prenait

la 3 e place. Chez les dames,

Charlotte Ménager (La Wantzenau)

s’est imposée (81-

82) devant les

Deauvillaises Meryll

Labonne et Florence

Coudeyre.

DR

Les vainqueurs du Grand Prix jeunes, avec Pierre

Peltier, le directeur de Deauville Saint-Gatien.

Les lauréats du Grand

Prix Barrière Deauville.

CHERBOURG (50)

18 trous :

ça se précise

Cela fait

longtemps

que l’on

parle d’un

18 trous,

mais

Jacques

Largouët, le président du

golf de Cherbourg (photo),

en a fait son combat. Sportif

habitué à la compétition,

il a saisi ce projet à bras

le corps. La mairie a acquis

les 24 hectares nécessaires

à l’agrandissement derrière

le trou 6, et une étude

de faisabilité a confirmé

la pertinence de cette

extension. Reste à trouver le

financement. Il va sans dire

que cela donnerait un vrai

élan à ce club, en attirant

de nouveaux golfeurs.

COUTAINVILLE (50)

82 participants sous le soleil

C’est pour la première compétition en stroke-play de l’année,

sur le parcours de Coutainville, que les deux sponsors

Carré Golf et Torchio ont choisi d’unir leurs efforts.

82 participants, ce qui n’est pas rare dans ce golf associatif

très dynamique, s’y sont affrontés. La Coupe Carré Golf

et Torchio a vu la performance, à domicile, de Jeanne Godey,

qui a joué +5 avec un index de 13.3 et remporté l’épreuve

féminine, et celle de Claude Enée (16.6), qui a rendu un joli +9

en 2 e série messieurs. François Lemesle (index 4.7), autre

joueur du club, s’est adjugé la 1 re série avec un score de +6.

N° 330 ● GOLF MAGAZINE - 131


LE CAHIER DES RÉGIONS

GRAND-EST

golfmag.grandest@movepublishing.com

Par Denis Goran

TOUL-AVRAINVILLE (54)

Bienvenue aux futurs golfeurs !

Les séances d’éducation physique à l’école sont souvent

l’occasion de faire naître des vocations. En effet,

on ne compte plus le nombre de grands sportifs qui

ont eu le déclic lors de ces sessions distillées entre un

cours de maths et un autre de français. Durant toute

l’année scolaire, dans le cadre de la convention établie

entre l’Éducation nationale, l’USEP et le Comité

de golf de Meurthe-et-Moselle, deux cents scolaires

du secteur ont pu s’initier au golf. Et fi n juin, ces

enfants sont passés, durant deux jours, à la pratique

au golf de Toul-Avrainville. Cela s’est fait avec beaucoup

d’application, sous l’œil bienveillant des enseignants,

des parents et des golfeurs bénévoles présents

pour l’occasion. À l’issue de ces journées riches

d’enseignements, chaque élève a reçu son drapeau

vert, première étape dans l’apprentissage du golf.

Une troisième journée du même type est prévue

TROYES-LA CORDELIÈRE (10)

Laussot était

trop fort

Photo de famille sur les marches

du château de Troyes-La Cordelière

pour un Grand Prix très convivial.

Le Grand Prix de Troyes-

La Cordelière est toujours

l’occasion pour les

compétiteurs de jouer dans

une ambiance des plus

conviviales. « Les gens sont

sympas, accueillants. Tout

est fait pour que tu passes

un bon moment », témoigne

un habitué. Après quatre

parcours, dont deux joués

lors du seul 3 e tour, c’est

Aymeric Laussot (index -0.7),

du Paris Country, qui

l’emporte (68-70-74-71/283).

Zacharuy Boncorps, de la

Forêt d’Orient, se classe 3 e .

Clémence Cadéac (La Prée)

remporte l’épreuve

dames (73-79-76-75/303).

avant les vacances d’automne. Parmi tous ces jeunes

initiés, certains rejoindront peut-être l’école de golf

de Toul-Avrainville à la rentrée, point de départ, peutêtre,

d’une carrière internationale.

CHAMPIONNATS DE FRANCE MID-AMATEURS MESSIEURS

Strasbourg s’offre une place en première

L’équipe mid-amateurs messieurs du golf de Strasbourg a validé sa montée

en 1 re division, à l’occasion des championnats de France qui se sont

déroulés au golf de Saint-Malo. Pour ce faire, Strasbourg a battu Nîmes-

Campagne 4 à 3, puis Biarritz sur le même score, le tout avec six joueurs

seulement. « C’est grâce à l’ambiance qui régnait dans l’équipe que nous

avons pu battre deux grosses cylindrées habituées à la 1 re division.

Nous avons une vraie team de combattants ! » a déclaré, heureux,

Philippe Millot, directeur du golf strasbourgeois et membre de l’équipe.

LIGUE GRAND EST

Le nouveau comité au travail

Élu pour quatre ans et composé

de dix-neuf membres des ex-régions

d’Alsace (six), de Lorraine (huit)

et de Champagne-Ardenne (cinq),

le nouveau comité directeur de la

Ligue Grand Est s’est réuni pour la

première fois au golf du Château

de Metz-Chérisey, sous la

Le comité directeur de

la Ligue autour de son

nouveau président,

François Brubach (5 e en

partant de la gauche).

Initiés durant l’année, les primaires de Toul-Avrainville ont eu droit

à deux jours de pratique sur le parcours avant les vacances.

présidence de François Brubach.

L’occasion pour les commissions

de faire état de leurs travaux,

pour chaque membre d’enfi ler

la nouvelle tenue offi cielle

facilement identifi able – haut

blanc, bas gris –, mais aussi, pour

tous, de découvrir le nouveau logo.

PHOTOS DR

en bref

● Dix-neuf jeunes golfeurs

du Grand Est, des catégories U12,

U14 et U16, ont décroché leur ticket

pour les championnats de

France 2017, lors des qualifi cations

qui se sont déroulées sur le très

sélectif golf de Reims.

● L’équipe « Grande Bretagne-

Irlande » a remporté la Ryder Cup

organisée par l’Alsace Golf Links,

après une belle fi nale face

à la formation « Allemagne ».

● Le réputé golf du Kempferhof

fait peau neuve. Décompactage

de l’ensemble du parcours, remise

à neuf d’une partie des berlinoises,

rénovation complète du système

d’arrosage et nouveau site Internet

(www.kempferhof.fr). À découvrir

absolument !

● Le golf des Bouleaux a organisé

la Charity’s Lions, en partenariat avec

le Lions Club de Mulhouse Europe.

3 000 € ont été récoltés au profi t de

l’Institut de recherche en hématologie

et transplantation de Mulhouse.

● Au golf du Val Secret, il y a

des vallons, des paysages

pittoresques, des mises en jeu

délicates et… un excellent

restaurant ! La Grange

de l’Abbaye est une étape obligée

pour vous remettre des grimpettes

du parcours. Menus de 15 à 25 €.

www.lagrangedelabbaye.fr

agenda

ALSACE GOLF LINKS

● Coupe de l’unifi cation :

1 er octobre

CHALONS-EN-CHAMPAGNE

● Kiwanis Club : 8 octobre

COMBLES-EN-BARROIS

● Coupe Chocogil : 1 er octobre

LES BOULEAUX

● Coupe Crédit Mutuel :

23 septembre

NANCY-AINGERAY

● Grand Prix : 23-24 septembre

RHIN-CHALAMPÉ

● Coupe Esprit Golf : 8 octobre

TROYES-LA CORDELIÈRE

● Auberge de Nicey : 17 septembre

VAL SECRET

● Champagne Jean Hu :

24 septembre

132 - GOLF MAGAZINE ● N° 330


LE CAHIER DES RÉGIONS

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ

golfmag.bourgogne.franchecomte@movepublishing.com

Par Denis Goran

en bref

● Le Grand Prix seniors

du Château d’Avoise a vu la victoire

de Marie-Ange Michaud (Avoise)

après un play-off qui l’a opposée

à Christine Muracciole (Saint-Donat).

Olivier Dupas (RCF) a écrasé

la concurrence, reléguant son dauphin

Alain Desmurger (Avoise) à 7 coups.

● Frédéric Puget, Frédéric Herzog

et Nathalie Barbat ont remporté

la compétition caritative organisée

au golf de Saint-Claude, au profit

de l’association « Nausicaa,

combat sa leucémie ».

● André Samak (Clairis), Michel

Dupot et Arnaud Briard (Bruyères)

et Annie Bunlet (Misery) font partie

des gagnants du 3 e championnat

de l’Yonne de pitch and putt,

disputé sous une pluie battante.

● La 34

e

édition du prestigieux

Peugeot Classic, grand prix fédéral

réservé aux joueurs de catégorie 7

(catégorie 10 pour les dames)

aura lieu au golf de Prunevelle,

les 23 et 24 septembre.

Inscriptions au 03 81 98 11 77

et sur golf.prunevelle@wanadoo.fr

● Le golf de Besançon et Cap

Finances organisent un pro-am

les samedi 30 septembre

et dimanche 1 er octobre. Tarif : 250 €

pour les membres et 350 € pour les

extérieurs. Rens. au 03 81 55 73 54

et sur accueil@golfbesancon.com

agenda

AUTUN

● Coupe Déborah : 8 octobre

BEAUNE-LEVERNOIS

● Trophée BMW : 24 septembre

CHALON-SUR-SAÔNE

● Galeries Lafayette Chalon :

8 octobre

CHÂTEAU D’AVOISE

● Les viticulteurs de Bourgogne :

17 septembre

LES ROUSSES-LE ROCHAT

● Coupe de l’amitié : 24 septembre

LUXEUIL-BELLEVUE

● Trophée Pomme d’Or : 1 er octobre

MÂCON-LA SALLE

● Coupe Toyota : 17 septembre

ROUGEMONT-LE-CHÂTEAU

● Rotary Club Cup : 23 septembre

PHOTOS DR

AUTUN (71)

En perpétuelle quête d’amélioration

Avec une compétition a minima par week-end de mars

à novembre, le golf d’Autun doit pouvoir tenir le choc,

et proposer un niveau de qualité satisfaisant

à ses membres et visiteurs. L’équipe d’intendance est

donc à pied d’œuvre tout au long de l’année pour

apporter les aménagements nécessaires. Après

avoir supprimé la petite haie qui masquait la vue

sur le green du trou n° 5, des travaux d’élargissement

vont être entrepris afin de laisser pousser le chêne

et casser le côté rectiligne du fairway. Objectif :

progresser visuellement et qualitativement.

LA CHASSAGNE (21)

La passion comme moteur

L’histoire du golf de La Chassagne n’est pas seulement associée à son

emblème, le loup (le dernier spécimen aperçu en Côte d’Or l’a été sur les

terres occupées aujourd’hui par le parcours). La Chassagne, c’est aussi la passion

du golf chevillée au corps de Philippe Rance et de son fils Sébastien.

Depuis 2012, date de l’inauguration des neuf premiers trous de ce tracé champêtre,

père et fils n’ont eu de cesse de le faire évoluer, avec l’idée de proposer

dix-huit trous un jour prochain. Pour y parvenir, les deux passionnés devront

venir à bout de démarches administratives longues et complexes. En attendant,

ce golf bourguignon est officiellement passé à douze trous depuis le 1 er juin.

Et comme à chaque grande nouveauté, Philippe et Sébastien ont organisé une

journée découverte avec explications et démonstrations. Ils le feront avec

le même plaisir l’an prochain, à la même période, puisque l’inauguration d’un

trou supplémentaire est prévue. Petit à petit, le parcours de La Chassagne fait

son nid au creux des langoureuses ondulations de la vallée de l’Ouche.

Une belle journée découverte pour fêter les 12 trous.

VAL D’AMOUR (39)

Affûtez clubs et fourchettes !

Voilà un rendez-vous que les golfeurs francs-comtois

ne rateraient pour rien au monde. Les 23 et 24 septembre,

le golf du Val d’Amour organise la 22 e Compétition du goût.

Cette année, cette épreuve épicurienne, où chaque départ

est doté d’un stand de produits gastronomiques, s’inscrit

dans le cadre du Week-End gourmand du Chat Perché,

une manifestation gastronomique internationale

qui se déroule dans la très jolie ville de Dole, distante de

10 kilomètres. Renseignements et inscriptions au 03 84 71 04 23

et à l’adresse association.asgva@gmail.com

Le 18 trous d’Autun, un parcours qui cherche

toujours à progresser.

CHALON-SUR-SAÔNE (71)

Parcours inversé

pour le Trophée

Les 16 et 17 septembre, le

golf de Chalon-sur-Saône

organise son Grand Prix

annuel, désormais dénommé

Trophée Christophe Allibaux.

Les meilleurs joueurs

et joueuses de la région

arpenteront le parcours

dans sa configuration

d’origine, les neuf premiers

trous devenant les neuf

derniers, et vice et versa.

Mais quel que soit l’ordre

des trous, le parcours

demeure un par 71

de 5 859 m, que les

compétiteurs devront

apprivoiser pour espérer

succéder à Livia-Marie

Maglione (Chalon)

et Sébastien Gandon (RCF),

les lauréats 2016.

Jouer ou manger ?… À la Compétition du goût,

organisée depuis plus de vingt ans au golf du Val

d’Amour, nul besoin de choisir !

N° 330 ● GOLF MAGAZINE - 133


LE CAHIER DES RÉGIONS

BRETAGNE

golfmag.bretagne@movepublishing.com

Par T hierry Perrin

BADEN (56)

Le pitch and putt s’agrandit

L’architecte Yves Bureau, qui a dessiné le tracé de Baden, s’est vu confier

une nouvelle tâche. Blue Green a, en effet, décidé d’investir dans son

parcours pitch and putt, qui ne comptait que trois trous. Les travaux pour

trois trous supplémentaires sont bien engagés. Cela permettra aux

membres, aux visiteurs et aux pros du club de disposer d’un 6 trous

d’entraînement, auquel s’ajoutera une zone de petit jeu près du green

du 9. Un équipement indispensable, utilisable dans les prochains mois.

SAINT-SAMSON (22)

Un second pro

en renfort

Patryk Lescastreyres officie aux

côtés de Jean-Dominique Savidan.

Jeune pro de 32 ans,

diplômé d’un brevet d’État,

Patryk Lescastreyres est

arrivé au printemps au golf

de Saint-Samson, en

provenance d’Angoulême.

Formé à Bordeaux-Lac,

puis en région parisienne,

il apporte une aide

précieuse à Jean-Dominique

Savidan, avec qui il anime

les cours pour les membres,

mais aussi pour les enfants

de l’école de golf. Et cet été,

ils n’étaient pas trop de deux

pour accueillir et former

les nombreux vacanciers

venus découvrir avec

bonheur ce golf sauvage

au pays du granit rose.

SAINT-MALO (35)

Vitesse de croisière pour l’Open

Un tournoi de l’Alps Tour, comme le

Saint-Malo Golf Open, permet aux

jeunes joueurs, français et européens,

de se confronter au monde

professionnel et au public – près de

200 personnes cette année – de

voir du beau jeu. Mais il en a fallu

du courage et de la volonté à

Franck Nicol, le directeur du golf de

Saint-Malo, et au président Serge

Raulic pour créer, l’an dernier, cette

nouvelle épreuve bretonne. Conseillés

par Estelle Richard de l’Alps Tour,

ils ont retroussé leurs manches et

cette 2 e édition, qui s’est déroulée

Le vainqueur, Thomas Boulanger, avec

l’équipe du golf et les sponsors de l’Open.

Le futur green du 6 avec vue

sur l’anse de Kerdrean.

sous le soleil, a été un franc succès.

Il faut dire que, sur le plan sportif, le

spectacle fut également au rendezvous,

avec la victoire inattendue

d’un jeune amateur, Thomas Boulanger,

17 ans. Qui plus est, le joueur de

Cannes-Mougins s’est imposé en

play-off face à un pro, Robin

Roussel. Ce dernier a réalisé tout de

même une belle opération en

empochant les 6 525 points destinés

au vainqueur (Boulanger est encore

amateur) et est entré dans le Top 5

de l’Alps Tour. Fabien Marty complétait

le podium 100 % français.

PHOTOS THIERRY PERRIN

TRISTAN JONES

en bref

● Le championnat d’Ille-et-Vilaine

a été remporté, au golf des Rochers,

par le local Bertrand Oger, devant

Richard Parry, son collègue de club.

Siriphone Khounlaboud, de Cesson-

Sévigné, l’a emporté chez les dames.

● La prochaine Rencontre

interclubs féminine se déroulera

aux Ajoncs d’Or, le 16 septembre.

● Le golf quimperois de Kerbernez

accueillait le championnat

du Finistère jeunes de pitch and putt.

Les vainqueurs, après quatre

rencontres, sont Gaston Rousset

(Pen ar Bed) en U14, et Lou-Ann

Quémener (Brest-Iroise) en U12.

● Le 3

e

Pro-Am de la Côte

de granit rose réunira 24 équipes,

les 7 et 8 octobre, au golf de Saint-

Samson, un parcours varié et très

technique. Rens. 02 96 23 89 07

ou contact@golfhotel22.fr

agenda

CADEN

● Coupe du directeur : 1 er octobre

CORNOUAILLE

● Coupe La Hune/Port-La Forêt :

6 octobre

DINARD

● Coupe du bâtiment : 24 septembre

● Coupe Vinsdesisnards : 8 octobre

LA FRESLONNIÈRE

● Huet Parcs et Jardins : 1 er octobre

LES ORMES

● Trophée SoLidairs :

23-24 septembre

RENNES SAINT-JACQUES

● Lions Club : 23 septembre

● Coupe Jacquart : 8 octobre

SAINT-MALO

● Coupe du golf : 7 octobre

CÔTE DES SABLES (29)

Entre terre et mer

C’est un modeste 9 trous pitch and putt,

créé en 2013 par Michel Cueff, un

agriculteur finistérien, suite à sa rencontre

avec quelques golfeurs passionnés.

Homologué depuis le début de l’année,

le golf de la Côte des Sables accueille

désormais des compétitions officielles,

comme le championnat départemental

de pitch and putt en avril dernier. Situé

à Plouescat, près de gigantesques grèves

de sable blanc, il est aussi le théâtre de

rencontres plus ludiques comme la Terre-

Mer, compétition estivale informelle, en

partie sur la plage et en partie sur le golf.

134 - GOLF MAGAZINE ● N° 330


LE CAHIER DES RÉGIONS

PAYS-DE-LA-LOIRE

golfmag.paysdelaloire@movepublishing.com

Par T hierry Perrin

en bref

● La 3

e

édition du Tour de Nantes-

Erdre en 36 trous, sur le par 71

nantais, a connu un grand succès,

avec 260 participants. David

Bernard chez les messieurs

et Christelle Frioux chez les dames

en sont les vainqueurs.

● Damien Ducept, de Saint-Jeande-Monts,

remporte le Trophée

national de pitch and putt au golf

de La Prèze. Une deuxième victoire

consécutive avec un score de 158

(par 54) sur trois tours.

● Fiona Boudineau, index 1.9,

de l’Île d’Or, s’impose au Grand

Prix Classic du Prieuré, avec

une première carte de 77 (+5)

et une seconde de 67 (-5).

● 124 joueurs, dont trois équipes

belges et une suisse, ont participé

à la 1re édition des Drives

en muscadet, organisée par

l’association éponyme et disputée

sur les parcours de Saint-Jean-de-

Monts, Nantes-Vigneux et l’Île d’Or.

Nicolas Voisin et Cyril René l’ont

emporté en brut, Philippe Doizie

et Christophe Hodé en net.

La soirée de gala au cœur du

vignoble a réuni 210 personnes.

agenda

GUÉRANDE

● Coupe Neurocéan Volvo :

17 septembre

ÎLE D’OR

● MTA/Vision plus/Peugeot/

la Route du golf : 24 septembre

● Open de l’Île d’Or-Decathlon :

7 octobre

LA BRETESCHE

● Trophée des grands vins :

1 er octobre

NANTES-ERDRE/SAVENAY

● Compétition Resto & Co Bi-site :

30 septembre et 1er octobre

NANTES-VIGNEUX

● Inter-entreprises : 29 septembre

● Coupe des pros Gresham :

1 er octobre

PORNIC

● Coupe du personnel

et de l’Albatros : 24 septembre

SAINT-JEAN-DE-MONTS

● Cafés Albert : 30 septembre

● Coupe du personnel : 8 octobre

DR

AGS SAINT-SÉBASTIEN-SUR-LOIRE (44)

30 ans et un nouveau président

Il y a trente ans,

l’Association golfique

de Saint-Sébastiensur-Loire

posait une

modeste caravane

près des terrains de

football sur une île

au milieu de la Loire.

Depuis 1987, les

choses ont bien

changé sous l’impulsion

de l’ancien président,

Jean Nadaud,

qui a porté ce projet

à bout de bras pendant

toutes ces

années. Il vient de

passer la main à Philippe

Leclercq qui l’accompagnait

depuis quatre ans au sein du

bureau de l’association. Sportif

accompli, ce quinqua (index 24) a

notamment été, durant dix ans, président

du club de tennis local. Son

Philippe Leclercq succède à Jean

Nadaud à la présidence de l’AGS

de Saint-Sébastien-sur-Loire.

Les vainqueurs du 1 er Grand Prix Handigolf, avec le pro

Sébastien Gros, le parrain de l’épreuve (au centre).

LES FONTENELLES (85)

Un Poitevin s’impose en Vendée

ambition est de perpétuer

ce qui a été

fait, tout en contribuant

au développement

futur de la

structure, et, surtout,

de conserver l’ambiance

chaleureuse

et bon enfant qui

règne à l’AGS. Les

roughs du 9 trous

écologique, situé en

zone Natura 2000,

ne sont tondus que

deux fois par an. Il

passe ainsi de statut

de parcours le plus

dur à celui de tracé

le plus facile après seulement

quelques jours de tonte. L’AGS, qui

a créé quatre postes en CDI,

compte 493 membres. Philippe

Leclercq vise le cap des 500 pour la

prochaine saison.

69 joueurs et 18 joueuses se sont affrontés sur le parcours du Golf Blue Green des

Fontenelles, magnifiquement préparé par l’équipe d’entretien, lors du Grand Prix

de Vendée. L’épreuve organisée par le CD85 a vu le tenant du titre, Jules Gris (Haut

Poitou), céder les honneurs au local Nicolas Voisin (index -0.5), vainqueur grâce

à une belle première carte de 67 (-5), suivi d’un 73. Martin Lhoste (Granville) s’est

classé 3 e . Chez les dames, Anne-Charlotte Mora (Île d’Or, index -2.2) rendait des cartes

de 78 (+6), puis une de 66 (-6), devançant Mathilde Delavallade (Royan) de 6 coups.

SAUMUR (49)

Fier de

son blason

Situé à

proximité de

l’Abbaye royale

de Fontevraud

et du château,

mais également de l’École

nationale d’équitation,

le golf de Saumur possède

bien des attraits, à découvrir

le temps d’un week-end,

ou plus, d’autant qu’il est

voisin du parcours de Roiffé.

Bénéficiant d’un entretien

impeccable, ce 9 trous peut

aussi se targuer d’un tout

nouveau logo, voulu par

François Viry, le pro directeur.

Simple et efficace, il reprend

la forme classique d’un

blason. Un bon choix pour

un golf situé au cœur de

la Vallée des rois de France.

AVRILLÉ (49)

Joli succès pour

le 1 er Grand Prix Handigolf

DR

Le premier Grand Prix Handigolf de la Ligue

des Pays-de-la-Loire, annonciateur d’un futur circuit

national, a vu le jour sur le Golf Blue Green d’Avrillé.

Et ce fut un réel succès avec 45 participants,

dont la quasi-totalité de l’équipe de France

handigolf. Voici le podium en brut de cette épreuve

disputée en simple stroke-play : Adem Wahbi

(index 3.7), de Belgique, auteur de deux cartes de 37,

devant Manuel De Los Santos (Le Grand Club)

et Hassan Chakboub (Handigolf). Thierry Godineau

(Île d’Or) s’est classé 4 e . Alexia Girault, d’Agen,

a dominé le plateau dames (scores de 14 et 18).

PHOTOS THIERRY PERRIN

Le vainqueur Nicolas Voisin

(à g.), qui succède à Jules

Gris, 2 e cette année.

N° 330 ● GOLF MAGAZINE - 135


LE CAHIER DES RÉGIONS

CENTRE-VAL-DE-LOIRE

golfmag.centrevaldeloire@movepublishing.com

Par Patrick Paumier

LA GLORIETTE (37)

L’Indre-et-Loire

domine

le Benoît-Cicé

Le Trophée Benoît-Cicé

a repris la direction

de l’Indre-et-Loire. Cette

compétition regroupe

les sélections des meilleurs

jeunes des six départements

du Centre-Val-de-Loire,

accompagnés par leurs pros.

Et la sélection du 37 a su

profiter de jouer à domicile,

au golf de La Gloriette,

pour remporter une

édition 2017 très serrée.

L‘équipe d’Indre-et-Loire

était composée du pro

Clément Gallois, des U12

Guilhem Loriaux et Raphaël

Jusseaume (Touriane),

des U14 Eva Marie

De Meezemaker (Touraine),

Louis Perrot (Tours Ardrée)

et Mathis Jusseaume

(Touraine), et des U16

Astrid Baudoin et Alexandre

Chikhaoui (Touraine) et de

Leland Nardy (La Gloriette).

Les lauréats du Trophée

Parfums Christian Dior.

MARCILLY, VAUGOUARD, DONNERY (45)

Trois Grands Prix à suspens

Trois Grands Prix en trois semaines

dans le Loiret et beaucoup de suspens

au rendez-vous. À Marcilly, Paul

Héraud (index 0.5), de Vaugouard, et

Jérôme Millier (index 0.6), de Marcilly,

leaders sous le par, respectivement 69

(-3) et 70 (-2), se sont livrés à un long

mano a mano. Son double bogey

au 16 aurait pu coûter cher au joueur

du club, qui arrachait néanmoins le

play-off grâce à un birdie au 18. Il

l’emportait après avoir rentré une

ficelle sur le 2 e trou de play-off.

À Vaugouard aussi, c’est le play-off

LES AISSES–MARCILLY (45)

Un Trophée Dior toujours très prisé

qui a désigné le vainqueur, à domicile,

Florent Prouvay (index 3.6), après

une superbe remontée sur Clément

Doret (Les Aisses), qui menait de cinq

longueurs à mi-parcours. Le scénario

aurait pu se reproduire à Donnery.

Mais Nicolas Manifacier (La Cabre

d’Or), auteur d’un 67 (-4) le premier

jour, s’est effondré (79 au 2 e tour), laissant

le champ libre à Antoine Kuoch

(index -1.0), de Bussy, très régulier (70

et 70, - 2). Julien Debats (Marcilly) s’intercale

entre les deux, prenant la

2 e place (73 et 73).

Le Trophée Parfums Christian Dior, qui se déroule sur les parcours des Aisses

et de Marcilly, reste la compétition la plus prisée du Loiret. En un peu plus

d’une heure, fin avril, les 160 places disponibles avaient trouvé preneurs !

Grâce à un 75 le premier jour, et malgré un 83 le lendemain, Dominique Héry

(Marcilly) s’est imposé chez les messieurs. Victoire de Margaux Catafort

(77 et 74), de La Picardière, chez les dames. Mais la plus belle performance

est à mettre au compte de Hugo Bertaux (Touraine), 14 ans, vainqueur

du classement jeunes grâce à deux cartes de 73 et 74.

CHAMPIONNATS DE FRANCE MID-AMATEURS MESSIEURS PAR ÉQUIPES

Maintien général chez les nationaux

Toutes les équipes messieurs du Centre

ont obtenu leur maintien lors des

championnats de France mid-amateurs.

En D2, Marcilly aurait pu décrocher son

billet pour l’élite après une excellente

première journée. Mais elle a chuté

de justesse en quart (3 à 4), face

PATRICK PAUMIER

Jérôme Millier s’est imposé

sur ses terres, à Marcilly.

à Mérignies, qui évoluait à domicile.

Autres maintiens : Vaugouard à Mâcon

et Touraine à Cissé-Blossac en D3,

mais aussi Limère et Cheverny en D4

à Gujan-Mestras. Elles seront rejointes

par Bourges, qui a remporté

la promotion au golf de Sologne.

Les mid-amateurs de Bourges

joueront en 4 e division

l’année prochaine.

PHOTOS DR

en bref

● Thierry Foltier a obtenu

son meilleur résultat (7 e ) aux

Internationaux de France seniors.

Avec trois cartes de 76, 77 et 76, le

joueur de Vaugouard a fait parler

sa régularité au golf de Courson.

● Le Grand Prix de Touraine se

déroulera les 23 et 24 septembre.

Avec un bonus le lundi 25,

puisqu’on pourra rejouer le parcours

en configuration Grand Prix.

● En jouant scratch avec un index

de 10.7, Sébastien Lamonnier

(Massy) a pris d’entrée les

commandes du 7 e Open du Cher

à Bourges pour ne plus les quitter

ensuite. Victoire chez les dames de

Nadine Chagnon (La Picardière).

agenda

BOURGES

● Trophée de la ville : 17 septembre

CHÂTEAU DE CHEVERNY

● Cap 2018 Ryder Cup : 1 er octobre

LA BOSSE

● Coupe Kiwanis : 17 septembre

LA CARTE

● Coupe Laurier Auto : 8 octobre

LA GLORIETTE

● Coupe de France de pitch and

putt : 29 septembre-1 er octobre

LES AISSES

● Trophée seniors : 19-20 septembre

● Lexus Golf Cup : 1

er

octobre

MARCILLY

● Nana’s Cup : 26 septembre

ORLÉANS-LIMÈRE

● Green de l’espoir : 17 septembre

SANCERRE

● Nana’s Cup : 14 septembre

SOLOGNE

Golfy Cup : 23 septembre

SULLY-SUR-LOIRE

● Coupe Carré Golf : 17 septembre

TOURS-ARDRÉE

● Pro-Am Centre : 19 septembre

TOURAINE

● Grand Prix : 23-24 septembre

VAUGOUARD

● Coupe Aviva : 17 septembre

VIERZON-LA PICARDIÈRE

● Trophée Temporis : 17 septembre

136 - GOLF MAGAZINE ● N° 330


LE CAHIER DES RÉGIONS

NOUVELLE-AQUITAINE

golfmag.nouvelleaquitaine@movepublishing.com

Par Jean-Marie Delage

en bref

● Les Royannais Jean-Philippe

Reyss (21 e ), Philippe Sallat (28 e )

et Christian Miranda, ex aequo

à la 41 e place avec Laurent Murith

(La Porcelaine) ont passé le cut aux

des Internationaux de France seniors

à Courson.

● Les mid-am dames de Brive-

Planchetorte ont remporté la

promotion devant Villeneuve-sur-Lot.

● Malgré les bons classements de

Paul Geoffrion (5 e ) et Agathe Bures

(8 e ), l’équipe de l’université de Poitiers

a dû se contenter de la 11 e place

aux championnats de France FFSU.

● Le 16 septembre, au programme

des 30 ans du golf du Haut-Poitou,

le pro-am et, le lendemain, la grande

fête et la Coupe de l’AS.

agenda

COGNAC

● Fête du club : 16 septembre

● Trophée Jean Charrier : 17 septembre

COIROUX-AUBAZINE

● Coupe Subaru : 24 septembre

HIRONDELLE-ANGOULÊME

● Coupe Louvre Hôtels : 8 octobre

LA PORCELAINE

● Grand Prix : 7-8 octobre

LA ROCHELLE SUD

● Châtelaillon Cup : 24 septembre

LIMOGES SAINT-LAZARE

● Coupe Babou : 1 er octobre

MORTEMART

10 ans du club : 22-24 septembre

NEUVIC

● Coupe d’Ussel : 20 septembre

NIORT

● Grand Prix : 7-8 octobre

ROCHEFORT OCÉAN

● Personnel et président : 24 septembre

SAINTES

● Trophée de la ville : 17 septembre

TROUSSE-CHEMISE

● « La Tête dans les nuages » :

16 septembre

LA PRÈZE (16)

Ducept conserve son titre

Le Comité France pitch and putt avait choisi le golf de La Prèze

pour accueillir le 4 e Trophée national. Un bel écrin avec un vrai 18 trous

pitch and putt de compétition permanent. Damien Ducept (Saint-Jeande-Monts),

tenant du titre, a remporté l’épreuve messieurs. Nadine

Rouan (Sainte-Rose), s’impose chez les dames, à l’instar de Thibaud

Ferré (Seilh), chez les juniors. Patrick Charmetant (La Ramée) et Valérie

Goureau (Port-Bourgenay) s’octroient le Challenge national.

Les mid-am d’Aubazine

accèdent à la D3.

CHAMPIONNATS DE FRANCE MID-AM MESSIEURS PAR ÉQUIPES

Aubazine sauve encore l’honneur

À l’image de l’équipe 1 messieurs, les mid-am d’Aubazine ont été les seuls

« nordistes » de Nouvelle-Aquitaine à signer une montée. Hervé Chevalier,

Grégory Verdoux, Thomas Meilhan, Laurent Gout, Joan Pamboutzoglou,

Jérôme Doumayrenc, Lionel Billat, Baptiste Lemaire et Pierre Gayerie (de

dr. à g. sur la photo) ont fait le parcours parfait, sortis 1 ers des stroke-plays

de la D4C à Gujan pour, au fi nal, barrer la route au Haut-Poitou. Dans

la même poule, Royan se sauve en barrages, en condamnant l’équipe

de Rochefort Océan à une descente, où l’accompagneront Mignaloux et

Cognac. En D2B à Mérignies, Niort, en quart, et Saintes, en barrages, ont

assuré leur maintien, tandis qu’Angoulême (Nicolas Catesson, Nicolas

Hervé, Nicolas Bastère, Jean-Michel Laliard, Quentin Bourgoin, Benoît

Maillocheau et Damien Brunet) butait sur Mérignies. La Porcelaine, 6 e en

D3C à Lannemezan, s’est maintenue. Malheureusement, les Rochelais de

La Prée, en D2A à Saint- Malo, et les Limougeauds, en D3D à Mâcon, ont

échoué en barrages.

DR

MIGNALOUX-BEAUVOIR (86)

Il a du métier !

Malgré ses obligations

de directeur-adjoint du golf

de Mignaloux et sa vie

de famille, Nicolas Hervé

(index +0.3) reste un élément

clé des équipes messieurs

et mid-am de l’Hirondelle-

Angoulême. Il participe ainsi

à quelques épreuves ciblées,

« pour se préparer pour

le championnat de France

des métiers du golf ». Une

formule gagnante puisqu’il

a conservé son titre, au Golf

National, après trois trous

de play-off face à Andréas

Heurtebize (Mont Griffon).

Candice Bordessolles

(index 5.0), d’Ugolf, l’a

emporté chez les dames.

BRIVE-PLANCHETORTE (19)

Essai transformé pour les locaux

Le Trophée Fermiers

du Périgord-La Conserverie

a rassemblé 64 joueurs sur

le parcours de Planchetorte,

pour un scramble à deux sur

18 trous. Une formule de jeu

à la fois sportive, ludique

et conviviale, qui garantissait

une agréable ambiance

PHOTOS JEAN-MARIE DELAGE

Damien Ducept, vainqueur

du 4 e Trophée national de pitch and putt.

Nicolas Hervé, champion de France

des métiers du golf.

au cœur de l’été. Les Brivistes

ont largement dominé

à domicile. Le duo composé

du pro Jérôme Cantagrel

et de Béatrice Miremont s’est

imposé en brut, avec un total

de 44 points. Maxime Roche

et Philippe Arfeuil ont pris

la 2 e place avec 43 points.

N° 330 ● GOLF MAGAZINE - 137


LE CAHIER DES RÉGIONS

NOUVELLE-AQUITAINE

golfmag.nouvelleaquitaine@movepublishing.com

Par Brigitte Ducasse

GUJAN-MESTRAS (33)

Alexandre

Lacoste s’adjuge

le Grand Prix

Amélie Jameau et Alexandre Lacoste

dominent le Grand Prix de Gujan.

Il a 19 ans, a démarré

près de chez lui, à Pau-

Artiguelouve, mais depuis

janvier 2016, l’étudiant

ingénieur à Pau s’entraîne,

une fois par semaine,

au golf de Chiberta,

avec Jean Lamaison. Le

bon choix pour Alexandre

Lacoste, index 2.2.

L’épreuve de Gujan-

Mestras, remportée

au 2 e trou du play-off face

à Jack Jackson, de Pessac,

est sa 2 e victoire en Grand

Prix, après Pau-Artiguelouve.

Chez les dames, victoire

sans appel d’Amélie

Jameau (index 2.9), de

Bordeaux-Lac (79-78/157)

à un point de Chloé

Fradon, de Mont-de-Marsan.

La nouvelle zone d’entraînement de Chiberta

DR

DR

SAINT-BARTHÉLÉMY-DE-BUSSIÈRE (24)

Michel Gayon signe un nouveau 9 trous

Au cœur du parc naturel régional

Périgord-Limousin, au septentrion de

la Dordogne et au nord de Nontron,

le tout nouveau golf de Saint-Barthélémy-de-Bussière

vient combler

un vide dans ce secteur géographique.

Les propriétaires, Véronique

et Olivier Schiffer, des Parisiens

retraités, ont fait appel à l’expertise

de Michel Gayon pour dessiner ce

9 trous (par 35) de 2 475 m sur

16 hectares. Lors de l’inauguration,

l’architecte confiait : « En 2010, j’ai

été contacté pour faire quatre

greens. Puis, Olivier a voulu réaliser

un vrai golf. Adapté à la topographie,

le tracé est varié, amusant,

facile, mais on peut aussi challenger.

Mettre une balle dans l’eau de

temps en temps agrémente la promenade

». Le parcours serpente

ainsi entre massifs de genêts, arbres

natifs et plantés – 50 –, entre

étangs, écluse et falaise... On aime

les cheminements à travers bois, le

chant des oiseaux… Et Joël Laggoune,

le pro enseignant, membre

PGA, qui officie aussi au golf de La

Prèze (Charente), n’a pas son pareil

pour vous faire progresser, fort

d’une méthode « sensitive ».

PORTRAIT

Philippe Pée, nouveau champion d’Europe

De retour dans son club de La Nivelle, Philippe Pée,

membre de l’équipe de France sacrée championne

d’Europe handigolf par équipes, a été accueilli en héros.

Mais, comme il le répète, « cette victoire est avant tout

celle d’une équipe ». Ce trophée couronne, en tout

cas, une personnalité chaleureuse et exemplaire.

Pro enseignant PGA durant vingt-sept ans, Philippe

a su rebondir lorsqu’en 2011, il s’est retrouvé amputé en dessous du genou

suite à un accident médical. Le Basque bondissant du handigolf,

c’est lui assurément !

CHIBERTA (64)

Une zone de petit jeu XXL

600 m 2 pour le putting, autant pour le chipping…

Le golf de Chiberta s’est doté d’une zone

d’entraînement de petit jeu digne du superbe

parcours datant de 1927. En l’inaugurant avec

le parrain du jour, Jean Garaialde, le président

Dominique Duret-Ferrari ne cachait pas sa fierté :

« Les joueurs ont désormais un outil pour travailler

toutes les situations de jeu ». « Ludique

et technique », analysait de son côté Stuart Hallet, l’architecte. « Un outil pédagogique formidable », jugeaient

enfin les pros du club, Claude Lecuona, Jean Lamaison, Michel Uthurbide et Olivier Silva.

BRIGITTE DUCASSE

Véronique et Olivier Schiffer,

les propriétaires du golf.

BRIGITTE DUCASSE

En bref

● Philippe Martin nous a quitté

le 30 juin, à Biarritz, à l’âge de

88 ans. Président du Golf Bordelais

de 1976 à 1986, puis de la Ligue

d’Aquitaine de 1983 à 1988, il a

ensuite tenu les rênes de la FFGolf

de 1997 à 2005.

● Le Grand Prix de Chiberta a

couronné le jeune Espagnol Adrian

Mata Alsdorf, 20 ans, en -13, la

meilleure carte – 64 – revenant

à David Ravetto (RCF), 2 e . Chez les

dames, Élodie Chapelet (Epherra)

s’est imposée devant la Toulousaine,

Yvie Chaucheprat.

Agenda

ALBRET

● Classic Mid-Amateur : 7-8 octobre

● Trophée seniors : 7-8 octobre

ARCACHON

● Coupe 9 de cœur : 1 er octobre

BISCARROSSE

● SOS Santé sans frontières :

24 septembre

BORDEAUX-CAMEYRAC

● Château Grand Secret : 24 octobre

● The English Garden Golf Cup

avec Adrian Saward : 1 er octobre

BORDEAUX-LAC

● Grain de sable : 24 septembre

● Coupe de la boutique : 1 er octobre

BIARRIZ-LE PHARE

● Finale CAPG Golf Tour : 17 septembre

● Lexus Ladies Day : 26 septembre

● Pro-Am des Makilas : 5 octobre

CASTELJALOUX

● Demain Debout : 17 septembre

● Château Pierron : 1 er octobre

CHANTACO

● Prix du restaurant : 17 septembre

CHÂTEAU DES VIGIERS

● Master Air Shot : 17 septembre

● Rotary : 8 octobre

CHIBERTA

● International Biarritz Golf Trophy :

30 septembre-1 er octobre

● Pro-Am des Makilas : 6-7 octobre

● Trophée Kiwanis : 8 octobre

GOLF DU MÉDOC RESORT

● BMW Golf Cup France : 17

septembre

● Coupe du Training Center : 23

septembre

● Trophée Golf Plus : 1

er

octobre

138 - GOLF MAGAZINE ● N° 330


LE CAHIER DES RÉGIONS

NOUVELLE-AQUITAINE

golfmag.nouvelleaquitaine@movepublishing.com

Par Brigitte Ducasse

En bref

● Au Trophée La Montoise, pro-am

féminin de Mont-de-Marsan, victoire

sans appel, en net (en -20 !) et brut,

de l’équipe de Cathy Lespinasse (pro),

Brigitte Wallon (Toulouse), Laurence

Pean (Makila), Claire Metge (Biarritz).

● Du 5 au 8 octobre, le golf de

Chantaco accueillera le 27 e Lacoste

Ladies Open de France, le rendezvous

de l’élite féminine européenne.

● Chaque 1 er dimanche du mois,

le golf de Périgueux propose une

initiation gratuite de 14 à 16 heures.

Inscription : 05 53 53 02 39.

MAKILA GOLF CLUB (64)

Des stars pour Justine & Lou

Le rugbyman Dimitri Yachvili, père de Justine,

atteinte d’arthrite juvénile, et l’ancien footballeur

de l’AS Saint-Etienne, Christian Sarramagna, grandpère

de Lou, souffrant de la même maladie, sont

des hommes de ressource. Sous la bannière de

leur association « Une ballade pour Justine & Lou »,

un événement caritatif a animé les greens

du Makila Golf Club. Les Verts de 1976 – Rocheteau,

Piazza, Revelli… –, mais aussi des champions

de football de 1998, des rugbymen et, bien sûr,

des golfeurs, dont Jean Garaialde et Benoît

Telleria, ont mis le feu, pour la bonne cause !

PHOTOS DR

Légendes du foot, du rugby et du golf réunies en faveur

de la recherche pour l’arthrite juvénile, au Makila Golf Club.

● Organisée par la boutique de prêtà-porter

Chatel, la 1 re édition

du Trophée Chatel aura lieu

le 10 septembre au golf de Chiberta.

Un scramble à deux ouvert à tous

et placé sous le signe de l’élégance.

Agenda

GUJAN-MESTRAS

● Classic Mid-Amateur :

16-17 septembre

LACANAU-OCÉAN

● Grand Prix : 16-17 septembre

LA MARTERIE

● Master Blue Green : 24 septembre

LA NIVELLE

● Prix Saint-Jean-de-Luz :

30 septembre

MAKILA GOLF CLUB

● Aviron bayonnais : 16 septembre

MARGAUX

● Vendange Cup : 17 septembre

MONT-DE-MARSAN

● Coupe Delpeyrat : 8 octobre

PAU-ARTIGUELOUVE

● Decathlon : 9 septembre

● Ladies Cup : 16 septembre

● Compétition VW : 1 er octobre

PAU GOLF CLUB 1856

● Coupe du restaurant : 9 septembre

SEIGNOSSE

● Compétition Talbot : 23 septembre

● SOS Santé sans frontières : 1

er

octobre

TEYNAC

● Pro-Am : 24 septembre

VILLENEUVE-SUR-LOT

● Grand Prix : 30 septembre-

1 er octobre

BIARRITZ-LE PHARE (64)

Nicolas Calvet, maître sur ses terres

Le golf de Biarritz-Le

Phare

exulte : cinq ans

après Thomas

Elissalde, Nicolas

Calvet remporte,

à son tour, la

Biarritz Cup.

Classé 8 e au

terme du 2 e tour,

après avoir

signé deux premiers

scores de

67 (-2) et 65 (-4),

le jeune Biarrot (index -1.0) a finalement

conclu en -13 (263), auteur

ensuite d’un 67 et, surtout, d’un 64 (-5),

soit la meilleure carte du 4 e tour.

Mieux que l’Anglais Jack Yule, en

2015 (-11). Charles Joubert (Saint-Nom)

se classe 2 e à un point (264), comme

le Danois Andreas Hillesborg Sorensen,

auteur d’un 61 (-8) au 1 er tour !

Côté dames, Lara Plachetka (index

Nicolas Calvet et Lara Plachetka,

lauréats de la 118 e Biarritz Cup.

CHÂTEAU DES VIGIERS (24)

Et de 2 pour Ellie Gower !

-0.7), de Terre

Blanche, soulève

le prestigieux

trophée

avec un total

de -8 (66-

64-72-66/268).

La régionale

de l’étape

Gala Dumez

(Bordeaux-Lac)

termine, quant

à elle, 4 e (-3)

avec une dernière

carte de 64. Cette année, le

classement de la Biarritz Cup en

catégorie 0, soit le top des compétions

nationales amateurs, souligne le

travail du comité directeur de l’association

sportive des golfs de Biarritz

et de la centaine de bénévoles. À

souligner aussi les nouveautés proposées

au public : initiations pour tous,

fitting sur FlighScope, entre autres.

Par une météo idéale, 76 joueurs ont pris le départ du Grand Prix

des Vigiers. Chez les dames, pour la deuxième année consécutive,

Ellie Gower (index 2.3), de Casteljaloux, l’emporte sur Yada Sriboran-

Alliot (Saint-Cloud) avec 18 coups de moins. Auteure d’une 2 e carte

de 69 (-2), elle détient le record féminin sur la combinaison Vallée-Lac.

Chez les hommes, le Royannais Luc Rideau (index -0.1), auteur

de la meilleure carte au 1 er tour (67, -4), l’emporte en play-off

sur le 18 e trou, face à Quintin Deguine (-1.0), d’Aubazine !

G.ROUSSEL/AGENCE 1827

BORDEAUX-LAC (33)

Les jeunes

dans la bataille

L’enjeu de la finale

du championnat régional

des jeunes était majeur.

Les meilleurs, 42 sur

130 engagés, décrochaient

leur ticket pour les

championnats de France.

Le terrain de Bordeaux-Lac

était à la hauteur,

la météo idéale. Sans

préjuger du futur, les

champions régionaux sont :

en benjamines, Camille

Quéreau (Bordeaux-Lac) ;

en benjamins, Clément

Lourau (Bordelais) ; en

minimes, Chloé Fradon

(Mont-de-Marsan) et Tom

Gémy (Royan) ; en U12,

Anastassia Daudin

et Laksmi Andriano

(Biarritz-Le Phare).

Ellie Gower et Luc Rideau,

vainqueurs du Grand Prix.

N° 330 ● GOLF MAGAZINE - 139


LE CAHIER DES RÉGIONS

OCCITANIE

golfmag.occitanie@movepublishing.com

Par Pierre Duperron

LA GRANDE-MOTTE (34)

120 joueurs

au Pasino

Pas moins de cent vingt

joueurs et joueuses, certains

venus de Lyon et de Saint-

Étienne, voire de Belgique

et d’outre-Manche, ont

pris part au 3 e Trophée

Pasino, sur le parcours

de La Grande-Motte. Mais

les locaux ont largement

dominé cette compétition

disputée en stableford.

Maxime Chapuis (index 2.2)

s’est imposé en brut avec

un score de 36, tandis que

Moumtaz Zabar (index 10.8)

a dominé, avec 26 points,

le classement féminin.

On salue aussi la « perf »

de Jenny Kelly, autre

joueuse du cru, victorieuse

de la 2 e série dames

à plus de 80 ans !

De g. à dr., Thierry Bouvarel, de la

mairie de La Grande-Motte, Jean-

Christophe Mathieu, directeur du

golf, Francis Bessières, organisateur,

et Maxime Chapuis, vainqueur

en brut du Trophée Pasino.

PIERRE DUPERRON

DOMAINE DE BARRES (48)

Un 18 trous au printemps 2019

À l’occasion de l’opération Golf pour

tous et de l’inauguration du nouveau

restaurant, le golf du Domaine de

Barres, à Langogne, a accueilli Jean-

Lou Charon, président de la FFGolf,

et Charles Gandia, président de la

Ligue Occitanie. De nombreux visiteurs,

non golfeurs, ont pu se tester

lors de divers ateliers et de tentatives

de swing, avec de nombreux lots en

jeu. Au terme de cette journée et de

la présentation du projet d’extension

à 18 trous, chacun a pu exprimer son

engagement au sujet dudit projet,

dont l’inauguration est prévue au

printemps 2019. Le 9 trous actuel restera

accessible jusqu’au bout, les trous

supplémentaires s’intégrant dans la

continuité du tracé, avec une ouverture

plus prononcée sur le lac de

Naussac. Les responsables du golf

lozérien ont également présenté les

travaux effectués durant les huit derniers

mois, notamment au niveau des

greens, et le renouvellement du matériel.

Les offres (cours collectifs gratuits

pour les membres) ont, elles, permis

de séduire 40 nouveaux adhérents.

De g. à dr., Charles Gandia, président de la Ligue Occitanie, Lionel Boudoussier, l’un des

propriétaires du Domaine de Barres, et Jean-Lou Charon, président de la FFGolf.

MONTPELLIER-MASSANE (34)

Drives et festivités pour le 8 e Pro-Am

Ce rendez-vous de prestige a rassemblé 44 équipes, composées chacune

d’un pro et de trois amateurs, durant deux jours de sport, de fête et de

convivialité sur le parcours de Massane. Le 8 e Pro-Am concocté par Xavier

Lempereur, le responsable des pros de ce golf montpelliérain, s’est disputé

en stroke-play sous un soleil de plomb. S’il y avait une présence

importante du team Saint-Laurent mené par Maxime Demory, c’est bien

l’équipe emmenée par Julien Gressier (Henri Leclercq, Yann Le Bohec,

Floris Coucke) qui s’est imposée en brut, avec un total de 272.

PHOTOS DR

en bref

● Au golf de Nîmes-Campagne,

la fête de fi n d’année de l’école

de golf a été célébrée avec

une quinzaine d’ateliers sportifs

et un clinic organisé par les pros

et les meilleurs joueurs du club.

● Étudiants à l’IUT de Nîmes et

jeunes ambassadeurs de l’Unicef,

Manon Bello, Alexis Guzman

et Thomas Boursier ont organisé

un trophée à Nîmes Campagne

qui a permis de récolter

près de 2 000 €.

● Le 6 e Open du Rotary

de Montpellier a fait le plein, avec

84 participants au golf de Massane.

Les fonds ont été reversés à

l’association Pour un sourire d’enfant.

agenda

CAP D’AGDE

● Pro-Am de la ville et du Casino

Barrière : 15-17 septembre

CARCASSONNE

Golfy Cup : 17 septembre

LA GRANDE-MOTTE

● Grand Prix :

16-17 septembre

MONTPELLIER-FONTCAUDE

● Grand Prix :

23-24 septembre

MONTPELLIER-MASSANE

● Trophée seniors : 19-20 septembre

NÎMES-VACQUEROLLES

● Trophée des associations

sportives du Gard : 7 octobre

SAINT-CYPRIEN

● Promo inter-régionale seniors

messieurs : 16-17 septembre

NÎMES CAMPAGNE - NÎMES VACQUEROLLES (30)

L’union fait la force

Pour célébrer le début de l’été, et décidés à unir leurs

forces pour mieux faire connaître Nîmes comme destination

golfi que, les membres des clubs de Vacquerolles

et de Campagne, et leurs directeurs respectifs, Benjamin

Chave et Thierry Penchinat, ont été conviés à aller jouer

sur le parcours de l’autre. Une compétition mixte,

remportée par Catherine Perrin-Labeur et Norbert Strubel,

de Campagne, était aussi organisée, suivie d’une belle

fête pour inaugurer la piscine de Nîmes Campagne,

avec la présence de plus de deux cents personnes.

Les lauréats de la Rencontre Campagne-

Vacquerolles, avec Thierry Penchinat,

président de Campagne, et Benjamin

Chave, directeur de Vacquerolles.

140 - GOLF MAGAZINE ● N° 330


LE CAHIER DES RÉGIONS

OCCITANIE

golfmag.occitanie@movepublishing.com

Par Arnaud Leroux

en bref

● Les vainqueurs du championnat

du comité départemental,

à l’Ecogolf Ariège, sont : Valentin

Bonnefoy chez les jeunes, Geneviève

Dejour chez les dames et Marc

Founaud chez les messieurs.

● Patrick Charmetant (index - 1.1),

de La Ramée, a remporté

le Challenge national pitch and putt

au Golf International de La Prèze.

● La Ligue d’Occitanie possède

un nouveau site Internet. Voici son

adresse : www.liguegolfoccitanie.fr

● Lors des championnats de

France U16 garçons par équipes

1 re division, le club de Toulouse

a perdu sa place dans l’élite, en

barrages, face à Nîmes-Campagne

(2,5 à 0,5), le club hôte.

● Au Golf Club de Toulouse, qui

accueillait les championnats de

France U16 filles par équipes

1 re division, Seilh et La Ramée

se sont maintenues, tandis que

Toulouse s’est inclinée en quart.

agenda

AIGUELÈZE

● BMW Escat Albi : 24 septembre

COMMINGES

● Moréa and Co : 23-24 septembre

ÉCOGOLF ARIÈGE

● Trophée Groupama : 24 septembre

ESPALAIS

● Trophée Engie Ineo : 17 septembre

ÉTANGS DE FIAC

● Grand Prix : 7-8 octobre

GUINLET ÉAUZE

● Trophée Gimet/Cave : 1

er

octobre

MONTAL

● Challenge 90 : 16 septembre

PHOTOS DR

CHAMPIONNATS DE FRANCE MID-AMATEURS MESSIEURS

La montée pour Seilh et La Ramée

Lors des championnats de France mid-amateurs messieurs

par équipes 3 e division, au golf de Lannemezan, deux

clubs d’Occitanie ont obtenu leur ticket pour la 2 e division :

La Ramée et Toulouse-Seilh, respectivement 1 er et 3 e des

qualifications. La Ramée s’est imposée facilement 5,5 à 1,5,

en quart contre Pau-Artiguelouve comme en demi-finale

face à La Nivelle. Après avoir battu La Porcelaine 5 à 2

en quart de finale, Seilh l’a emporté 4 à 3 face au Médoc

en demi. Enfin, si Albi et Ariège se maintiennent,

Comminges descendra en 4 e division, l’an prochain.

PALMOLA (31)

Clémence, 14 ans, s’adjuge le Grand Prix

Les lauréats du 29 e Grand Prix de Palmola.

Avec 125 participants, le 29 e Grand

Prix de Palmola a une nouvelle fois

fait le plein. L’épreuve, qui s’est disputée

sur 72 trous et sous le soleil, a

connu son lot de surprises. Ainsi, c’est

finalement Clémence Martin, 14 ans

seulement et index 2.5, qui s’est imposée

chez les dames (73-72-71-77). La

jeune joueuse du Paris Country a pris

la tête du tournoi à l’issue de la

2 e journée et ne l’a plus quittée. Elle

finit avec trois coups d’avance sur

Margaux Piantoni, de Palmola, et Alizée

Vidal, de Toulouse. Chez les messieurs,

la victoire s’est jouée entre le

local Théo Berger, index -1.7 (77-75-75-

68), et Lucas Pouchoulin, index 1.2, de

Seilh (78-69-76-72). À l’issue des quatre

jours de compétition, les deux joueurs

se retrouvaient ex aequo. Bien

qu’ayant fait preuve d’une excellente

forme au 4 e tour, signant un superbe

68 (-4), Berger s’est finalement incliné

lors du play-off. Nick-Alban Blandin

de Chalain (Massane) complétait

le podium.

Les messieurs de La Ramée

joueront en 2 e division l’an prochain.

GOLF CLUB

DE TOULOUSE (31)

La fratrie

Carpentier

triomphe au

Trophée seniors

53 joueurs s’étaient donné

rendez-vous au Golf Club

de Toulouse pour le Trophée

seniors. La météo

capricieuse n’a pas perturbé

Pierre et Françoise

Carpentier, frère et sœur,

vainqueurs de leur catégorie

respective. Pierre (index 1.5)

rend deux belles cartes

de 68 et 67 (-5 au total),

et devance de 6 coups

Jean Rouch (Salies du Salat).

Françoise (index 4.4), elle,

conserve son titre grâce

à des scores de 72 et 77

(+9 au total), finissant

avec 5 coups d’avance

sur Michèle Martini (Seilh).

MONTAUBAN L’ESTANG

● Trophée Arthritis by Clarins :

1 er octobre

● Trophée Jorigné : 15 octobre

SEILH

● Open du Stade Toulousain :

16-17 septembre

● Grand Prix : 30 septembre-

1 er octobre

SOUILLAC

● Occitanie : 12-14 septembre

TOTCHE

● Coupe des peintres : 24 septembre

CHAMPIONNATS DE FRANCE MID-AMATEURS DAMES

Albi et Palmola en 2 e division

Les championnats de France mid-amateurs dames par équipes

3 e division, disputés au golf du Grand Rodez, ont réussi aux dames

d’Albi et de Palmola. Les Albigeoises ont pris le meilleur sur

Beauvallon (2 à 1) en quart de finale, puis ont battu Prée

La Rochelle sur le même score. Les joueuses de Palmola ont, elles,

dominé Biarritz 2,5 à 0,5 en quart, avant de remporter, sur le même

score, leur demi-finale face à leurs homologues du Golf Bordelais.

Enfin, Téoula a assuré son maintien, contrairement à l’équipe

de Tarbes Tumulus, qui jouera en promotion, l’an prochain.

Les dames de Palmola, Christelle Averous, Sophie

Perronnet, Béatrice Soubiron et Nelly Gallet,

ont décroché leur ticket pour la 2 e division.

N° 330 ● GOLF MAGAZINE - 141


LE CAHIER DES RÉGIONS

AUVERGNE-RHÔNE-ALPES

golfmag.auvergne.rhonealpes@movepublishing.com

Par Denis Goran

JIVA HILL (01)

Une belle

fin de saison

Fin juin, les enfants de

l’école de golf du Jiva

Hill ont tous été

compensés pour

leurs performances,

à l’occasion de leur

grande fête annuelle.

Début juillet, la Summer

Party a célébré

les dix ans du club

avec les prestations très

remarquées des DJs

« Just Marcel » et du

quatuor de violonistes

« les Muses ». Véritable

incubateur d’idées

pour le développement

du golf en région

Auvergne-Rhône-Alpes,

le Jiva Hill est déjà

à l’œuvre pour lancer

la saison avec,

notamment, la mise en

place des cours pour

l’école de golf. Rens.

au 04 50 28 48 09.

LYON-TASSIN (69)

470 abonnés en seulement cinq mois

Les pros enseignants

ont effectué une démonstration

très appréciée, à l’occasion de

l’inauguration officielle du golf.

Inauguré officiellement le 6 juillet en

présence de personnalités, le golf de

Lyon Tassin avait réouvert ses portes

le 1 er février dernier. « En cinq mois

d’exercice, nous comptons déjà

470 abonnés, annonce fièrement Philippe

Venditelli, le nouveau patron

des lieux, également à la tête du golf

de La Sorelle. Avec les 300 membres

de ce golf, poursuit Philippe, nous

visons le cap des 1 000 abonnés sur

les deux sites situés à 45 minutes seulement

l’un de l’autre. L’école de golf

de Lyon Tassin, qui reprend dès ce

mois de septembre, va accueillir une

soixantaine d’enfants et nous ambitionnons

de créer cent nouveaux golfeurs

dès notre première année de

fonctionnement. » Idéalement implantée

au cœur de la métropole lyonnaise,

l’académie-centre d’entraînement

et pitch and putt de Lyon Tassin

a tous les atouts pour remplir ces

objectifs. Sur 7 hectares, les joueurs

trouveront un practice d’entraînement

à étages de trente postes, un

pitch and putt de 9 trous, ainsi que

deux aires pour travailler chipping et

putting. De quoi satisfaire tous les

golfeurs, actuels ou en devenir.

PHOTOS DR

en bref

● Le 14 septembre, le golf

de la Bresse accueille une journée

Golf & Gastronomie.

Au programme, dégustations

de produits locaux, 18 trous en

scramble à deux et buffet dînatoire

au château d’Epeyssoles, à Vonnas,

chez le chef Georges Blanc.

Tarif : 240 €. Tél. : 04 74 51 42 09.

● Le 1 er octobre, le golf des Gets

organise le tournoi des stations

de ski. Cette compétition interclubs

est ouverte à toutes les stations

de Haute-Savoie.

● Le Classic mid-amateurs de

Valence Saint-Didier se déroulera

les 23 et 24 septembre. Quant

aux trophées seniors d’octobre,

ils auront lieu à Lyon Salvagny

les 5 et 6, et à Giez les 12 et 13.

● Situé à une heure du centre

de Lyon, le golf de La Sorelle

tente une expérience en inversant

l’aller et le retour de son 18 trous.

Les golfeurs pourront livrer leurs

impressions à l’issue de leur partie.

agenda

ALBON-SENAUD

● Trophée Arthritis : 8 octobre

Le Pro-Am « Valence, ville de gastronomie » est le rendez-vous

incontournable de la saison golfique dans la Drôme.

LES CHANALETS (26)

Le Pro-Am plébiscité

La 4 e édition du Pro-Am « Valence, ville de

gastronomie », qui s’est déroulée au golf des

Chanalets, a été une vraie réussite, comme

l’attestent les retours élogieux des vingt-six équipes

engagées. L’ambiance générale, les savoureuses

pauses gastronomiques, mais aussi les visites

au Festival de Valence et à la Cité du chocolat ont

participé au succès de l’épreuve. Sur le plan des

résultats, Dimitri Darnaud (Les Chanalets) remporte

la compétition des pros avec dix birdies. L’équipe

conduite par Alexandre Biron, le pro du golf

d’Autun, s’adjuge, quant à elle, le classement brut.

AIX-LES-BAINS

● Eden Park-BMW : 23-24 septembre

CHAMONIX

● Trophée Rolex : 30 septembre

CORRENÇON-EN-VERCORS

● Coupe des ménages : 7 octobre

FOREZ

● Société Générale : 23 septembre

JIVA HILL

● Compétition de l’AS : 17 septembre

LA COMMANDERIE

● Lions Handisport : 24 septembre

LA SORELLE

● Renault Trophy : 1 er octobre

MORNEX (74)

Au nom de l’indéfectible amitié franco-suisse

Comme chaque année depuis treize ans, le golf de

Mornex, qui compte quelque 40 % de Suisses parmi

ses 250 membres, organise une rencontre francosuisse

en scramble à deux. Et comme chaque

année depuis treize ans… la France l’a emporté !

Pour fêter les vainqueurs et consoler les vaincus,

c’est autour d’une belle et grande tablée

que les soixante-dix compétiteurs et leurs invités

ont pris place au crépuscule d’une journée

célébrant joyeusement l’amitié et le respect.

Joyeuse remise de trophée entre le Suisse

Jean Krattinger et le Français Alain Ruffié.

142 - GOLF MAGAZINE ● N° 330


LE CAHIER DES RÉGIONS

AUVERGNE-RHÔNE-ALPES

golfmag.auvergne.rhonealpes@movepublishing.com

Par Denis Goran

en bref

● Les Grands Prix du Gouverneur

et de Chamonix auront lieu

respectivement les 23-24 septembre

et les 6-8 octobre.

● Le site Internet du golf de La

Bresse fait peau neuve avec,

notamment, une nouvelle interface,

et la possibilité de s’inscrire en ligne.

● Bataillant jusqu’au 20

e

trou du

dernier match les opposant à Amiens,

l’équipe masculine du golf de Lyon

Salvagny, engagée en

championnat de France U16,

arrache son maintien. L’équipe filles

a connu la même issue heureuse.

● Les cours de l’école de golf

du club de Riom débuteront le

mercredi 13 septembre. Les tarifs

vont de 99 à 213 €/an,

en fonction de l’âge de l’enfant.

Inscriptions au 04 73 38 38 88.

agenda

LES CHANALETS

● Brun Valence Motors Opel :

24 septembre

LES GETS

● Coupe du président : 23 septembre

LES VOLCANS

● Coupe Cœur et santé : 8 octobre

LYON SALVAGNY

● Trophée Citroën DS Grand Lyon :

24 septembre

MAURIAC VAL SAINT-JEAN

● 9 trous en fête : 14 octobre

MONT D’ARBOIS

● Compétition parents/enfants :

7 octobre

VAL D’AUZON

● Compétition AIE : 24 septembre

VALSERINE

● Wybau Construction SA :

1 er octobre

PHOTOS DR

DOMAINE DE DIVONNE (01)

148 joueurs

au Trophée seniors

L’édition 2017 du Trophée seniors de Divonne-les-Bains

a connu un gros succès avec 148 joueurs répartis

en quatre catégories : seniors 1 et 2, hommes

et femmes. Chez les dames, Valérie Kalfa (Divonne),

75 et 77, gagne après un trou de play-off face

à Valérie Gisiger (Bossey). Chez les messieurs,

Mohammed Boughalem (76 et 72) devance Fabrice

Leone, son dauphin du même club d’Aix-les-Bains, de

quatre coups. Virginia Curmat (Ésery) et Henry Valarino

(Divonne) s’adjugent, quant à eux, le titre en seniors 2.

SAINT-FRANÇOIS LONGCHAMP (73)

Impact Golf, pour débuter ou vous entraîner

La station de Saint-François Longchamp,

en Maurienne, s’est dotée d’un

Impact Golf, un nouvel équipement

sportif qui a trouvé sa place au centre

sportif des Longes. Mise au point par

Gildas Huet, un ingénieux entrepreneur

breton, cette structure en gazon synthétique,

grande comme un terrain de tennis,

est entièrement ceinte de filets, ce

qui permet de s’exercer sans risques à

tous les coups de golf, driving compris.

Lors de l’inauguration officielle, Patrick

Provost, maire de Saint-François Longchamp,

a été chaleureusement félicité

Mohammed Boughalem et Valérie Kalfa, les deux vainqueurs

du Trophée seniors de Divonne-les-Bains.

par ses invités pour la pertinence de

son investissement, qui permet notamment

aux communes disposant de peu

de foncier de pouvoir implanter une

structure golfique. Idéal pour débuter,

l’Impact Golf de Saint-François Longchamp

se révélera également un allié

précieux pour les golfs environnants,

tant il est évident qu’il donnera rapidement

envie à ses pratiquants de franchir

les filets pour goûter au golf grandeur

nature. Renseignements et

inscriptions aux séances libres ou encadrées

au 04 79 59 10 56

L’inauguration

officielle de

l’Impact Golf,

en présence de

Patrick Provost,

maire de

Saint-François

Longchamp.

VICHY-FORÊT DE

MONTPENSIER (03)

Marathon de

compétitions

Le golf de Vichy-

Montpensier a organisé

sa célèbre semaine

estivale des trophées,

soit neuf jours

de compétitions

non stop, grâce à

l’implication des

nombreux partenaires.

Certaines épreuves ont

enregistré des records

d’affluence, comme celle

sponsorisée par BMW

avec 152 compétiteurs !

Certains golfeurs,

comme Orion Brito,

en ont profité pour

truster les trophées

(Lions Club, Rouchy,

Auvergne Orthopédie).

Et tous les participants

n’ont déjà qu’un seul

souhait : recommencer

l’année prochaine.

LES VOLCANS (63)

Julien Tholot en petit comité

Certes, avec 72 hommes et 10 femmes

seulement, le réputé Grand Prix des Volcans

n’a pas fait le plein cette année, mais Julien

Tholot a su créer la surprise. Le joueur du

Forez a fait le grand écart entre une première

journée bouclée en 81 (+9) et une seconde en

66 (-6). Il devance Benjamin Vendange,

de Saint-Étienne, de trois coups et le local

Théo Madelmont de six. De son côté, Diane

Duchefdelaville l’emporte à domicile avec

deux cartes de 82 et 74. Margaux Catafort-Silva

(La Picardière) est 2 e (83 et 76).

Les lauréats du Grand Prix 2017 des Volcans

avec leurs trophées bien mérités.

N° 330 ● GOLF MAGAZINE - 143


LE CAHIER DES RÉGIONS

PROVENCE-ALPES-CÔTE D’AZUR · CORSE

golfmag.paca.corse@movepublishing.com

Par Philippe Bridoux-Martinet

Les dames d’Aix-Marseille,

championnes de ligue.

CHAMPIONNAT DE LIGUE SENIORS DAMES PAR ÉQUIPES 1 RE DIVISION

Les Aixoises au top

Le titre de championne de ligue 1 re division a été remporté par l’équipe seniors

dames d’Aix-Marseille, sur le parcours de Taulane. Anne Richer, Brigitte Combes,

Nathalie Adrian et Françoise Bressy l’ont emporté 2 à 1 face à leurs homologues

de Grand Avignon, à l’issue des matchs-plays. Battues respectivement par les

équipes de Cannes-Mougins et du Claux-Amic en barrages, les dames du Monte

Carlo Golf Club et de la Grande Bastide évolueront en 2 e division l’an prochain.

en bref

● Dimanche 24 septembre, le golf

de la Grande Bastide accueillera

le Trophée Open Golf Club

« En route pour 2018 ». Cette

épreuve en 4 balles (shot-gun

à 8 h 30) permettra aux vainqueurs

de se qualifier pour la finale au

Golf National, où des places pour

la Ryder Cup 2018 seront à gagner.

BARBAROUX (83)

Le golf

entreprise sacre

ses champions

Sylvie Boulet-Capron (Pont

Royal) en 1 re série dames,

Régis Serra (La Cabre d’Or)

en 1 re série messieurs, Anne-

Marie Fertil (Recherche

Provence) en 2 e série dames

et Frédéric Fichaux (Nice) en

2 e série messieurs sont les

lauréats du championnat

individuel golf entreprise

PACA, au golf de Barbaroux.

Une épreuve qualificative

pour le championnat

fédéral par équipes,

au golf d’Omaha Beach,

du 22 au 24 septembre.

Sylvie Boulet-Capron et Régis Serra,

vainqueurs de leur 1 re série respective.

DOLCE FREGATE (83)

Les minots des Bouches-du-Rhône

remportent la Ryder Kids

L’esprit Ryder Cup s’acquiert très

jeune. C’est l’un des objectifs de la

Ryder Kids U10, organisée par la

Ligue PACA et qui s’est déroulée sur

le parcours varois de Dolce Frégate.

À l’issue des phases qualificatives,

les équipes des Alpes-Maritimes et

des Bouches-du-Rhône, se sont rencontrées

en finale sur le 9 trous Frégalon,

le Var, le Vaucluse, les Alpes

de Haute-Provence et les Hautes-

Alpes ayant été éliminés. Emmenés

par leur entraîneur Stéphane

Catherine, les U10 des Bouches-du-

Rhône (huit garçons et quatre filles)

ont pris un net avantage (5 victoires

GRAND AVIGNON (84)

Une formule pro-am à succès

Les finalistes de la Ryder Kids U10 au golf de Dolce Frégate.

Mêler douze pros aux amateurs dans une même épreuve individuelle,

tel est le principe du Trophée Rouquette/Battini. La 5 e édition, qui a

réuni 200 compétiteurs sur le parcours de Grand Avignon, a vu

la victoire, en brut, d’un amateur du club hôte, Nicolas Portebœuf

(index -1.7), devant six pros : Nicolas Pamard (Borely), Timothée Guin

(Sully-sur-Loire), Cédric Menut (Pont Royal), Julien Lefevre (Sainte-

Victoire), Lionel Sellam (Barbentane) et Anthony Tron (Manville).

La journée s’est terminée par une soirée très conviviale.

à 1), dès les greensomes sur leurs

homologues maralpins, coachés par

Jean-Marc Delfino. Avantage qui

s’est confirmé lors des douze

matchs-plays individuels (8,5 à 3,5).

Tous les joueurs ont été récompensés,

notamment avec des balles

dédicacées par Alexander Levy et

Romain Langasque, deux enfants de

Dolce Frégate, en présence de

Jean-Yves Ortega, président de la

Ligue PACA, et de Jean-Paul Trapy

et Marc Rom, respectivement présidents

des comités départementaux

des Bouches-du-Rhône et des

Alpes-Maritimes.

Nicolas Pamard, vainqueur chez les pros,

aux côtés de Stéphane Rouquette

et Jean-Marc Battini.

PHOTOS DR

● Manville et Royal Mougins

montent en 3 e division nationale

à l’issue des championnats de

France par équipes U16 garçons

qui se déroulaient à Mionnay.

En demi-finale, Manville a battu

Chamonix 5,5 à 1,5 et Royal

Mougins s’est imposé face

au Lubéron sur le même score.

agenda

AIX-EN-PROVENCE

● Coupe du président : 1 er octobre

AIX-MARSEILLE

● Maserati Golf Tour 2017 :

17 septembre

● Coupe Zafiri : 8 octobre

BEAUVALLON

● Coupe de l’AS : 24 septembre

CABRE D’OR

Golf and bridge : 13 septembre

● Trophée de la femme : 27 septembre

CANNES MANDELIEU

● Globe Brodeur Golf Cup :

17 septembre

● 16 e Ferret Golf Cup : 8 octobre

CLAUX-AMIC

● Essentiel Golf Academy :

17 septembre

● Grand Prix : 7-8 octobre

DOLCE FRÉGATE PROVENCE

● Championnat du club :

30 septembre-1 er octobre

DOMAINE DE MURTOLI

● Trophée des deux îles : 16 septembre

ESTÉREL

● Société Générale : 23 septembre

GAP-BAYARD

● Trophée de l’office de tourisme

d’Orcières-Merlette : 1 er octobre

GRAND AVIGNON

● Grand Prix : 15-17 septembre

MARSEILLE-LA SALETTE

● Open de la ville de Marseille :

22-24 septembre

144 - GOLF MAGAZINE ● N° 330


Semaine du Golf La Cabre d'Or

Samedi 16 Septembre

Tournoi qualificatif Amateurs

Dimanche 24 Septembre

Tournoi Caritatif Amstragram & Chocolat ‐ Ouvert à tous

Mardi 26 Septembre

Trophée Seniors de Provence

Mercredi 27 Septembre matin

Trophée de la Femme ‐ Ouvert à toutes

Mercredi 27 Septembre après midi

Championnat des Jeunes du Pays d'Aix ‐

Cadets, minimes, benjamins et poussins

Lundi 2 Octobre

Tournoi des Amis de l'Open

Alliance Amateur Pro

Vendredi 29 et Samedi 30 Septembre

Compétition qui se joue par binôme, composé d'1 joueur amateur et d'1 joueur professionnel

le 29 septembre : Réception et Soirée de Gala de l'ensemble des joueurs et joueuses de l'Alliance

et de l'ensemble des partenaires de l'Open du Pays d'Aix 2017

le 30 septembre: Remise des prix lors du repas

Dimanche 1er Octobre

Compétition regroupant plus de 60 joueurs Professionnels nationaux et internationaux.

Golf La Cabre d'Or ‐ 1, Allée du Golf ‐ 13480 ‐ CABRIES ‐ Téléphone: 04 42 50 46 72

Site : www.golflacabredor.com‐ Contact : open@golflacabredor.com

PROVENCE-ALPES-CÔTE D’AZUR · CORSE

golfmag.paca.corse@movepublishing.com

Par Philippe Bridoux-Martinet

LE CAHIER DES RÉGIONS

en bref

● 17 coups d’avance pour Marie

Pardi (Lyon) devant sa dauphine

Eugénie Guedj (Marseille-

La Salette) au Grand Prix de Gap-

Bayard. Victoire moins large chez

les hommes pour Matéo Rosselet

(Terre Blanche), cinq coups devant

Elliot Han Monteremal (La Valdaine)

et Théo Brizard (La Salette).

● Bravo à la Toulousaine Françoise

Carpentier et au pensionnaire

de Miramas Jean-Marie Barjavel,

vainqueurs du Trophée seniors

du Grand Avignon. Ils s’imposent

respectivement devant Erna Franse

(Cannes-Mandelieu) et Norbert

Cabanne (Garden Golf Avignon).

agenda

PONT ROYAL

● Celtic Cup : 26 septembre

● Trophée Lisa Lions (fi nale) :

30 septembre

SAINTE-BAUME

● Music Golf Cup : 17 septembre

SAINTE-VICTOIRE

● Ladies Cup : 14 septembre

● Coupe du personnel : 8 octobre

SERVANES

● Trophée des saveurs : 8 octobre

SPERONE

● Trophée Transports Agostini :

10 septembre

VALESCURE

● Grand Prix amateurs :

22-24 septembre

VALGARDE

● Tournoi de l’amitié : 23 septembre

RIVIERA BARBOSSI (06)

Un nouveau directeur sportif

Oasis de quiétude, le Riviera Golf de Barbossi s’inscrit déjà parmi les plus

beaux golfs de la Côte d’Azur. Mais Sébastien Sergent, son directeur

des activités sportives récemment nommé, souhaite insuffl er une nouvelle

impulsion : « Il faut redévelopper la partie sportive, en créant notamment

une école de golf, apte à devenir la référence dans la région ». Parmi

ses objectifs fi gure aussi la mise en place d’un planning de compétitions,

animations et démonstrations afi n de proposer, chaque semaine,

un événement à une clientèle sportive en attente de nouveautés.

AIX-EN-PROVENCE (13)

Une académie en plein essor

Les pros de l’académie : Libasse Diagne, Alain Alberti, Henri Tessore et Stéphane Catherine.

Beaucoup de nouveautés pour l’Académie

David Leadbetter du 18 trous

d’Aix-en-Provence (ancien Set Club).

Déjà dotée d’un practice avec quatre

postes couverts, de deux puttinggreens

et d’un chipping-green, cette

académie dispose désormais d’un

espace dédié à la frappe de balle

sur herbe (avec un fairway de 280 m

de long), mais aussi au petit jeu (avec

un green de 800 m 2 pour travailler

chipping et wedging). Utilisant les

outils d’analyse moderne (TrackMan,

plaques de force…), les pros (Stéphane

Catherine, Libasse Diagne,

Henri Tessore et, deux jours par

semaine, le head-pro Alain Alberti,

coach de Raphaël Jacquelin) proposent

des cours individuels et collectifs,

des stages, mais aussi une école

de golf et une section campus pour

les plus de 18 ans. Enfi n, deux studios

d’enseignement de 50 m 2 seront bientôt

installés. Rens. : tél : 04 42 29 63 69

(golf) et 04 94 39 38 97 (académie).

www.leadbetter-academy.com

PHOTOS DR

Sébastien Sergent, à la tête

des activités sportives du domaine

de Barbossi.

LA CABRE D’OR (13)

Demandez

le programme !

Open du Pays d'Aix

Le 1 er octobre,

l’Open du

Pays d’Aix, qui

réunira plus

60 joueurs

français

et internationaux, clôturera

une grande semaine

de golf sur le parcours

de La Cabre d’Or.

Le dimanche 24 septembre,

le tournoi caritatif

Amstragram & Chocolat

sera ouvert à tous. Le 26,

les seniors de Provence

disputeront leur trophée.

Le lendemain, place aux

golfeuses pour le Trophée

de la femme. Les jeunes

envahiront les fairways

le 27 pour le championnat

du Pays d’Aix. Enfi n,

une compétition réunira

des binômes (un pro-un

amateur) les 29 et 30.

JEUNES LIGUE PACA

La relève au Grand Prix de Saint-Clair

Depuis plusieurs décennies, la Ligue PACA est une pépinière

à champions. La nouvelle génération ne fait pas exception.

Plusieurs joueurs de la région ont ainsi été conviés à disputer

le Grand Prix jeunes de Saint-Clair, en Ardèche. Romain Moquet,

de Valescure, l’a emporté chez les benjamins, catégorie

où la Ligue PACA s’octroie les six premières places, avec aussi

Jasper Jo Rives (Loustau), Martin Couvra (Dolce Frégate),

Gaspar Glaudas (Aix-en-Provence), Tomeo Tissot (Aix-Marseille)

et Sacha Tadiotto (Loustau). Adrian Thomas-Cabrera (Loustau)

s’impose, lui, chez les minimes garçons.

Les jeunes de la délégation

PACA avec leurs entraîneurs.

N° 330 ● GOLF MAGAZINE - 145


La 1 ère chaîne de golf premium

FRANCE • BENELUX • SUISSE

ESPAGNE • ITALIE • PORTUGAL

TECINA Golf (Espagne)

LE TOUQUET (Côte d’Opale - France)

www.roseetpiment.com - Crédits photos : Open Golf Club

Spécial

The Evian

Championship

2017

Du Touquet aux Îles Canaries, parcours de golf exceptionnels

et resorts pour vos séjours golfiques 365 jours par an

Rendez-vous sur le stand OPEN GOLF CLUB n°17

Séjours à gagner

CONTACT & INFORMATION : +33 (0)1 45 63 37 18 - www.opengolfclub.com

information@opengolfclub.com

.

More magazines by this user