21.09.2017 Views

PREVIEW Edition - IFTM Daily 2017

You also want an ePaper? Increase the reach of your titles

YUMPU automatically turns print PDFs into web optimized ePapers that Google loves.

The official international daily of IFTM Top Resa - MAP Pro

PREVIEW

EDITION

THURSDAY 21 ST

SEPTEMBER 2017

Stand D083

CONTENTS

26

03 PROGRAMME

08 NEWS / ACTUALITES

14 TRADE TALK /

PAROLES DE PROFESSIONNELS

22 EXCLUSIVE INTERVIEW

ENTRETIEN EXCLUSIF

25 MARKET TRENDS

TENDANCES DU MARCHÉ

39 REGION: AFRICA & MIDDLE-EAST /

DESTINATION: AFRIQUE & MOYEN-ORIENT

42 WHERE TO GO IN PARIS

# 12 NEWS / ACTUALITÉS

TALEB RIFAI

Secretary-General, World

Tourism Organization (UNWTO)

Secrétaire général, Organisation

mondiale du tourisme (OMT)

Tourism brings hope, prosperity and

understanding to so many lives and livelihoods

all over the world.

Source d’espoir, de prospérité, d’entente, le

tourisme est important dans la vie et pour les

moyens d’existence de beaucoup de gens.

# 14 TRADE TALK / PAROLES DE PROFESSIONNELS

SOPHIE

JOVILLARD

President of the jury, 2017

Travel Agents Cup

Présidente du jury,

Travel Agents Cup 2017

The profession evolves, but the travel agent

remains a sure and essential value.

Le métier évolue mais l'agent de voyage reste une

valeur sûre et essentielle.

# 41 REGION: AFRICA & MIDDLE-EAST

DESTINATION: AFRIQUE & MOYEN-ORIENT

IFTM Top Resa: Double Digit Growth

With more hall space sold than ever before, 2017 is set to be a bumper year

IFTM Top Resa : une croissance à deux chiffres

Avec plus d'espaces d’exposition vendus que jamais auparavant,

2017 devrait être une année exceptionnelle

Frédéric Lorin

Director, IFTM Top Resa MAP Pro

Directeur, IFTM Top Resa MAP Pro

Interview page 22

With the UNWTO reporting the biggest percentage

rise in global tourism for many years, and very

positive industry sentiment, the 39 th edition of

IFTM Top Resa MAP Pro is set to drive business

to new heights.

Show director Frédéric Lorin talks to us in this

preview edition about the innovations that will add

major value to the show – such as new villages

highlighting mountain tourism, sustainability and

digital technologies. Read more in our exclusive

interview, page 22.

Alors que l'OMT rapporte la plus forte progression

du tourisme mondial depuis de nombreuses

années et un sentiment très positif de l'industrie,

la 39 ème édition d’IFTM Top Resa MAP Pro est

destinée à porter le marché vers de nouveaux

sommets.

Le directeur du salon, Frédéric Lorin, nous parle

dans cette édition des innovations apportant

une véritable plus-value au salon – comme les

nouveaux villages mettant en relief le tourisme de

montagne, le tourisme durable et les technologies

numériques. Apprenez-en plus en lisant notre

entretien exclusif page 22.

YOUSEF ALKHAN

Director of Marketing,

Ministry of Tourism of Bahrain

Directeur marketing du

ministère du Tourisme

de Bahreïn

We are primarily targeting the family market.

We are also targeting other segments such as

MICE and business, younger generations and so

on.

Nous visons principalement le marché de la

famille. Nous visons également d'autres segments

tels que le MICE et les entreprises, les jeunes

générations, etc.

TRAVEL

AGENTS

CUP

It’s the fifth edition of the TAC, and the semifinalists

talk to us in this preview edition about

their aspirations and motivation… and about

the destinations they “defended” with an aim to

making it to the final round.

From page 14

C'est la cinquième édition de la TAC et les demifinalistes

nous parlent dans cette édition de de

leurs aspirations et de leur motivation ... et des

destinations qu'ils ont défendues afin d’être

sélectionnés pour la finale.

Lire page 14


EDITORIAL

Richard Barnes

Editor-In-Chief

Resilience in the Face of Adversity

Last year at this time, France was

still reeling from the Bastille Day

terrorist incident in Nice, and a dark

cloud hung over North Africa and

the Middle East, due to travellers’

fears when it came to visiting these

regions. This year, we’re seeing

a major resurgence of tourism in

such places as Egypt, Morocco and

Tunisia, and the streets of Nice are

swarming with what appear to be

more tourists than ever before.

It’s a sign that people perhaps are

beginning to understand that the

real threat from terrorism on a per

capita basis is minimal, and that

most fears are simply instilled by

over-zealous news organisations

leaping on each chance to make

sensational headlines. We salute all

those in the industry who battled

through the recent hard times

and are hopefully now receiving

the just rewards for their patience

and resilience. IFTM Top Resa MAP

Pro will be the perfect platform to

further advance your cause!

Résistance face à l'adversité

L'année dernière à cette même époque, la

France était encore ébranlée par l’attaque

terroriste du 14 juillet à Nice et un nuage

sombre planait sur l'Afrique du Nord et le

Moyen-Orient – en raison des craintes des

voyageurs par rapport à la visite de ces

régions. Cette année, nous constatons

une résurgence majeure du tourisme dans

des pays comme l'Egypte, le Maroc et la

Tunisie, et les rues de Nice grouillent de

touristes qui semblent être plus nombreux

que jamais. C'est un signe que l’on

commence peut-être à comprendre que

la menace réelle du terrorisme ramenée

à chaque habitant est minime, et que

la plupart des craintes sont simplement

instillées par des médias trop zélés qui

rebondissent sur chaque opportunité

de faire des titres à sensations. Nous

saluons tous ceux de l'industrie qui ont

lutté pendant ces derniers temps difficiles

et nous espérons maintenant qu’ils

recevront leur juste récompense pour leur

patience et leur résilience. IFTM Top Resa

MAP Pro sera la plate-forme idéale pour

faire progresser leur cause !

IFTM Daily is a CLEVERDIS Publication - 65 avenue Jules Cantini - Tour Méditerranée – 13006 Marseille, France

• Tel: + 33 442 77 46 00 • Fax: + 33 442 77 46 01 • SARL capitalised at e155,750 • VAT FR 95413604471 • RCS Marseille 413 604 471

• info@cleverdis.com • www.cleverdis.com • info@iftmdaily.com • www.iftmdaily.com

• Publisher: Gérard Lefebvre • Managing Director: Jean-François Pieri • Publishing Director: Jean-Guy Bienfait

• Marketing Manager: Nathalie Meissner • Editor-in-Chief: Richard Barnes • Head of editorial team: Robin Presthus • Editorial team: Luc Citrinot

• Art Director: Hélène Beunat

• With the participation of: Quentin Ankri, Bettina Badon, Naila Ben Ghorbal, Wenchao Wang

• To contact them : first name.last name@iftmdaily.com

• Cover: © Reed Expositions France • Printing: Imprimerie Frazier, Paris, France

IFTM Top Resa is a Reed Expositions France registered trademark.

© CLEVERDIS 2017 - Registration of Copyright September 2017 - Information presented in this publication is purely indicative in order to illustrate subjects contained therein. No guarantee can be given as to the

accuracy of data or content at time of printing and thus the latter should not be used for professional or commercial ends. While all efforts have been made as to accuracy and pertinence of content

and data contained in this publication, CLEVERDIS may in no case be held responsible for the consequences, whatever their nature may be, that may result from the interpretation of this data or

content, or any eventual errors therein. Any reproduction of the content of this publication, even partial, by any means whatsoever, is strictly prohibited without the prior autorisation of the publisher.

Any copy, whether by photography, photography film, magnetic tape, disc or other means constitutes a forgery, liable to punishment under French law according to the legislation of 11 th March

1957 covering copyright. All brands cited in this publication are registered trade marks and/or belong to companies which are their respective proprietors. The publishers and editorial staff decline all

responsibility as to opinions formulated in this publication by those interviewed or cited therein. Their opinions are entirely their own, and are included with the understanding that they contain, to our

knowledge, no malicious intent. The inclusion of all texts, photographs and other documents supplied by those included in this publication imply the acceptance by their authors of their free publication

therein. Documents and photographs will not be returned. It should be understood that this publication contains forward-looking statements that involve risks, uncertainties and assumptions. All

statements other than statements of historical fact are statements that could be deemed forward-looking statements. Risks, uncertainties and assumptions include assumptions relating to the timing

of the recorded date. If any of these risks or uncertainties materialises or any of these assumptions proves incorrect, actual results could differ materially from the expectations outlined in these

statements. Cleverdis assumes no obligation and does not intend to update these forward-looking statements during the period of publication. Photo Credits and Copyright: All Rights Reserved.

PROGRAMME

TUESDAY 26 SEPTEMBER 2017 / MARDI 26 SEPTEMBRE 2017

10:00 - 11:00 Opening Conference – Ski Vacations are Dead, Long Live

Salle Agora the Mountain Vacation!

Conférence d'ouverture – Les vacances au ski sont mortes,

vive les vacances à la montagne !

10:00 - 10:45 How are Artificial Intelligence and Chatbots Going to Change the

Salle Forum Client Approach to Events and Business Tourism?

Comment l’intelligence artificielle et les chatbots vont changer

l’approche client des évènements et du tourisme d’affaires ?

11:00 - 11:45 What has Become of “Constituted Groups”?

Salle Forum Que sont devenus les groupes constitués ?

11:00 - 11:45 Business Club Workshop- AFTM: Integrating Leisure Trends

Club Affaires to Travel Programs

Atelier Club Affaires – AFTM : Intégrer les tendances loisir

au programme voyages

11:15 - 12:15 Preferred Destinations of the French

Salle Agora Les destinations préférées des Français

12:00 - 13:00 Alsatian aperitif offered by SEH United Hoteliers,

Inter-Hotel Le Bristol and the Restaurants Alsaciens

Apéritif alsacien offert par SEH United Hoteliers,

Inter-Hotel Le Bristol et les Restaurants Alsaciens

12:00 - 12:45 From Sustainable Development to Slow Tourism:

Salle Forum Toward a virtuous and humain Innovation

Du développement durable au slow tourisme :

vers une innovation vertueuse et humaine

12:30 Inaugural Lunch Under the Patronage of Mr. Jean-Yves Le Drian,

Restaurant French Minister of Europe and Foreign Affairs. By Invitation Only

Les Loges Déjeuner inaugural sous le haut-patronage

de Monsieur Jean-Yves Le Drian, Ministre de l’Europe

et des Affaires Etrangères. Uniquement sur invitation

12:30 - 13:30 Social Media – Part 1: The Rise of Social Networking in Tourism:

Salle Agora A Simple Evolution or a Revolution?

Social Media – Partie 1 : L’essor des réseaux sociaux dans

le tourisme : simple évolution ou révolution ?

13:00 - 14:00 Are the Mountains Winning You Over?

Salle Forum La montagne ça vous gagne ?

PAGE 5

IFTM Daily • Thursday 21 st September 2017


HALL PLAN

Stand S063

Stand N015

Stand R025

Stand N025 Stand L039 Stand D080


PROGRAMME 5

13:30 - 14:30 Social Media – Part 2: Social Media Content:

Salle Agora What Strategy to Adopt?

Social Media – Partie 2 : Contenus Social Media :

quelle stratégie à adopter ?

14:15 - 15:00 Is everything in the “Macron Law” Good?

Salle Forum Dans la “Loi Macron”, tout est-il bon ?

14:30 - 15:15 Business Club Workship- AFTM: Travel Management/

Club Affaires Security: Keys to Collaboration

Atelier Club Affaires – AFTM : Travel management / sûreté :

clés de collaboration

15:00 - 16:30 The Finale of Startup Contest Amadeus

Salle Agora Finale du Startup Contest Amadeus

15:15 - 16:00 Ending a Half-Century of Marketing Blindness

Salle Forum En finir avec un demi-siècle d’aveuglement du marketing

16:00 - 17:00 SETO Press Conference

Salle New York Point presse du SETO

16:15 - 17:00 How to Integrate Security with Leisure Travel Packages:

Salle Forum Between Professional Obligation and Client Expectations?

Comment intégrer la sûreté à l’offre de voyage loisirs :

entre obligations du professionnel et attentes des clients ?

16:30 Startup Contest Amadeus Cocktail. By Invitation Only

Lounge VIP Cocktail du Startup Contest Amadeus. Sur invitation

17:00 - 18:00 Who will Distribute Destination 3.0?

Salle Agora Qui distribuera la destination 3.0 ?

17:00 SETO Start-of-the-Year Cocktail. By invitation

Village des TO Cocktail de rentrée du SETO. Sur invitation

17:00 Savoyard Cocktail

Village Cocktail Savoyard

de la Montagne

17:15 - 18:00 The Future of Travel Agencies will be

Salle Forum in the Connected Agency

L’avenir des agences de voyages passe

par l’agence connectée

18:15 - 19:00 Why Must One Personal Offers and Products at All Costs?

Salle Agora Pourquoi faut-il à tous prix personnaliser les offres et les

produits ?

19:30 MAP Pro Official Soirée

Paradis Latin MAP Pro Debuts its Show at the Paradis Latin!

Soirée Officielle MAP Pro

Le MAP Pro fait son show au Paradis Latin !

19:30 Business Travel Dinner - Avis / Amadeus.

Maison des By Invitation Only

Polytechniciens Dîner Business Travel - Avis / Amadeus.

Sur invitation uniquement

WEDNESDAY 27 SEPTEMBER 2017 / MERCREDI 27 SEPTEMBRE 2017

09:30 - 10:30 How to Win the Mountain Market Shares?

Salle New York Comment gagner des parts de marché en montagne ?

10:00 - 10:30 JIVA – IFT: The Annual Business Trip Barometer

Salle Agora JIVA – IFT : Le baromètre annuel du voyage d’affaires

10:00 - 10:45 Tourism Experience JO Paris 2024

Salle Forum Expérience tourisme JO Paris 2024

10:45 - 11:30 2017 Overview of Business Trips, Perspectives for 2018

Salle Agora Bilan 2017 du voyage d'affaires, perspectives 2018

11:00 - 11:45 Can Brochures Hold Out Against the Internet?

Salle Forum La brochure peut-elle résister à internet ?

11:00 - 12:30 SETO Xchange: Package Travel Directive

Salle Sidney SETO Xchange : Directive voyages à forfait

11:45 - 12:30 JIVA – Lauriers d'Avenir, Time for the Pitch!

Salle Agora JIVA – Lauriers d’Avenir, l’heure du pitch !

12:00 FNTV Cocktail

Salon MAP Pro, Cocktail FNTV

Stand M107

12:30 - 13:30 Cruise Ships, What Trends for 2018?

Salle Agora Croisières, quelles tendances pour 2018 ?

PAGE 6

IFTM Daily • Thursday 21 st September 2017


6 PROGRAMME

13:45 - 14:30 Influence Marketing: Good Practices

Salle Agora Marketing d’influence : les bonnes pratiques

14:00 - 15:30 Human Capital at the Heart of Tourism: Issues

Salle Forum and Perspectives

Le capital humain au cœur du tourisme :

enjeux et perspectives

14h30 - 15h15

Club Affaires

15h00 - 16h30

Salle Fabre

16h00 - 16h45

Club Affaires

16h30

Lounge VIP

16h30

Club Affaires

Business Club Workshop – AFTM: Travel Data,

from the Harvest to Valorisation

Atelier Club Affaires – AFTM : Données travel,

de la récolte à la valorisation

Hackathon IFTM Sabre Finale

Finale du Hackathon IFTM Sabre

Business Club Workshop – AFTM: RSE, Hypocrisy

or Strategy Renewal?

Atelier Club Affaires – AFTM : RSE, hypocrisie

ou renouvellement de la stratégie ?

Hackathon IFTM Sabre Cocktail. By Invitation Only

Cocktail du Hackathon IFTM Sabre. Sur invitation

Business Trip Cocktail. By Invitation Only

Cocktail Voyages d’Affaires. Sur invitation

17h00 - 18h00 Sustainable Tourism, Simmering At Last?

Salle Forum Tourisme durable, enfin un frémissement ?

17h00 - 18h00

Salle Agora

18h00

Village

de la Croisière

JIVA – 2017 Business Travel Awards

JIVA – Les Lauriers 2017 du Voyage d'Affaires

CLIA Cocktail. By Invitation Only

Cocktail de la CLIA. Sur invitation

18h15 - 19h00 How to Fight Against Fake Influencers?

Salle Forum Comment lutter contre les faux influenceurs ?

18h15 - 19h00

Salle Agora

How to Push Offers that Correspond Exactly to Your Clients’

Expectations by the DMP (Data Management Platform)?

Comment pousser les offres qui correspondent exactement

aux attentes de vos clients par la DMP (Data Management

Platform) ?

THURSDAY 28 SEPTEMBER 2017 / JEUDI 28 SEPTEMBRE 2017

10h00 - 11h15 Digital Day – Business Travellers, What Are You Waiting For?

Salle Agora Digital Day – Voyageurs d’affaires, qu’attendez-vous ?

10h00 - 10h45

Salle Forum

Marketing/Social: How to and Why Work with Influencers?

Marketing/Social : comment et pourquoi travailler

avec les influenceurs ?

11h00 - 11h45 Digital Day – Transportation: How to Raise Revenues Onboard?

Salle Forum Digital Day – Transport : comment augmenter ses revenus à bord ?

11h00 - 11h45

Salle Agora

JIVA – The Purchase Function, Threat or Opportunity

in the Business Trip Universe?

JIVA – a fonction achats, menace ou opportunité dans

l’univers des déplacements professionnels ?

11:00 - 12:30 SETO Xchange: 2018-2019, Changes and pportunities

Salle Sidney SETO Xchange : 2018-2019, changement et opportunités

12h00 - 12h45

Salle Forum

13h00 - 13h45

Salle Forum

13h45 - 14h30

Salle Agora

Digital Day – reating Customer Loyalty: Emotional

Intelligence,The New Motor of Client Relations

Digital Day – Fidélisation : l’intelligence émotionnelle,

nouveau moteur de la relation client

Digital Day – Travel Agencies: Why Must Points of Sale

Make Themselves Digital?

Digital Day – Agence de voyages : pourquoi les points

de vente doivent-ils se digitaliser ?

The Safety of Business Travellers, An Issue

for Travel Managers and Service Providers

La sûreté des voyageurs d'affaires, un enjeu

pour le travel manager et ses prestataires de service

14h00 - 14h45 Digital Day – Collaborative: Must We Be Inspired?

Salle Forum Digital Day – Collaboratif : faut-il s’en inspirer ?

14h00 - 15h15

Club Affaires

Business Club Workshop – AFTEM: The Business

Travel “Weather Report”

Atelier Club Affaires – AFTM : Le bulletin météo

de l'innovation business travel

15h00 - 15h45 Digital Day – Corporate: The Path of the Business Traveller in 2020

Salle Forum Digital Day – Corporate : le parcours du voyageur d’affaires en 2020

15h00 - 16h30

Salle Agora

Travel Agents Cup Finale

Finale de la Travel Agents Cup

IFTM Daily • Thursday 21 st September 2017

www.iftmdaily.com


PROGRAMME 7

16h00 - 16h45

Salle Forum

16h00 - 16h45

Club Affaires

16h30

Lounge VIP

17h00 - 17h45

Salle Forum

17h00 - 17h45

Salle Agora

18h00 - 18h45

Salle Agora

18h00

Village Digital

19h30

Concorde

Atlantique

Digital Day – Next big things: Holograms Take-Off in Tourism

Digital Day – Next big things : les hologrammes débarquent

dans le tourisme

Business Club Workshop – AFTM: Digital Work Tools:

Are We Truly Ready for A Revolution?

Atelier Club Affaires – AFTM : Les outils numériques

du travel : sommes-nous réellement préparés

pour une révolution ?

Travel Agents Cup Cocktail. By Invitation Only

Cocktail de la Travel Agents Cup. Sur invitation

Digital Day – New Payment Methods

Digital Day - Les nouveaux moyens de paiement

Travel Businesses Barometer, in Collaboration

with Orchestra and Gestour

Baromètre Les Entreprises du Voyage, en collaboration

avec Orchestra et Gestour

Study of the New Trends of Clients Perceived

by Travel Agents, 11 th Raffour Interactive Barometer

Etude des nouvelles tendances des clients perçues

par les agents de voyages, 11 ème Baromètre annuel

Raffour Interactif

Eventiz Digital Cocktail

Cocktail digital by Eventiz

After TO Soirée. By Invitation

The Tour Operators and Travel Agents Soirée!

Soirée After TO. Sur invitation

La soirée des Tour-Opérateurs et agents de voyages !

FRIDAY 29 SEPTEMBER 2017 / VENDREDI 29 SEPTEMBRE 2017

10h00 - 13h00

Salle Forum

10h30 - 11h30

Salle Agora

Job dating: Tourism Jobs Meetings

Job dating : rencontres emplois tourisme

Sustainable Development in 2017: What Issues to Face

for Tourism Professionals and Travellers?

Conference Intended for Students

Développement durable en 2017 : quels enjeux pour

les professionnels du tourisme et les voyageurs

Conférence à destination des étudiants

11:00 - 12:30 SETO Xchange: The Engagements of Tour Operators

Salle Sidney SETO Xchange : Les engagements des tour-opérateurs

12h00 - 13h00

Salle Agora

13h30 - 14h30

The Impact of the Digital in the Tourism Sector

Conference Intended for Students

L’impact du digital dans le secteur touristique

Conférence à destination des étudiants

I love my job. Conference Intended for Students

I love my job. Conférence à destination des étudiants

IFTM Daily • Thursday 21 st September 2017


8 NEWS / ACTUALITÉS

Sky Boy, "Start Up

IFTM Top Resa 2016"

The Start-up

Contest

The Amadeus start-up contest, dedicated to start-ups in the

Travel Hub and organised by Reed Expositions France, rewards

innovative companies (start-ups) in the tourism sector.

Each start-up has the opportunity

to pitch its project and boost its

business in order to become the

most innovative start-up of the

tourism industry.

The innovations are submitted to a

jury of experts and the general public

with a 2-part vote, with delivery of

a complete dossier and submission

to the jury and the general public

who decide on a pre-selection, then

presentation of the pre-selected files

before the jury at IFTM Top Resa –

MAP Pro Tuesday, September 26,

2017.

The following criteria are taken into

account for the selection of the jury:

innovation, clarity of the project,

THE JURY OF EXPERTS / LE JURY D'EXPERTS

Frédéric Lorin,

Director, IFTM Top

Resa – MAP Pro, Reed

Expositions France

Serge Mesguich,

Director of the Tourism

Investment Fund,

BPI France

David Leray,

Venture Partner,

GO Capital

clarity and quality of the registration

file, quality of presentation of the

dossier or video, delivery of the

dossier on time, coherent business

model, simplicity of use, long

term ambition, and added value

proposed by the project in relation

to the existing offer already for the

general public.

Pre-selection of the 10 finalists was

held before the show. The final,

taking place in the Agora room on

Tuesday 26th September at 3pm,

includes AppeBIKE, Blue Valet,

Carlili, coChange, Get My Face,

Hotel Direct Booster, My Bloggers,

Otripi, Skydeals and TravelCar

Eric La Bonnardière,

CEO, Evaneos

George Rudas,

CEO, Amadeus France

Marie Allantaz,

Director, Escaet

Le Start-up Contest

Le Startup Contest Amadeus, dédié aux startups du Travel Hub

et organisé par Reed Expositions France, est un concours qui

récompense des sociétés innovantes (startups) dans le secteur de

l’industrie du tourisme.

Chaque Startup ont été l'opportunité

de pitcher son projet et de booster son

business afin de de devenir la startup

la plus innovante de l'industrie du

tourisme !

Ces innovations seront soumises à un

jury d’experts et au grand public avec un

vote en 2 temps.

Tout d’abord un dossier complet a été

remis et soumis au jury et au grand

public qui a décidé de sa présélection.

Puis les dossiers présélectionnés seront

présentés devant le jury lors du salon

IFTM Top Resa – MAP Pro le mardi 26

septembre 2017.

Les critères suivants ont été pris en

compte pour la présélection du jury :

innovation, clarté du projet, clarté et

qualité du dossier d’inscription, qualité

de présentation du dossier ou de la

vidéo, remise du dossier dans les temps,

business model cohérent, simplicité

d’utilisation, ambition sur le long terme,

plus-value que propose le projet par

rapport à l’offre existant déjà pour le

grand public.

La présélection des 10 finalistes a

eu lieu en amont du salon. La finale,

qui se tiendra salle Agora le mardi 26

septembre à 15h, opposera AppeBIKE,

Blue Valet, Carlili, coChange, Get My

Face, Hotel Direct Booster, My Bloggers,

Otripi, Skydeals et TravelCar

IFTM Daily • Thursday 21 st September 2017

www.iftmdaily.com


NEWS / ACTUALITÉS 9

IFTM Sabre Hackathon

Hackathon IFTM Sabre

The IFTM Sabre Hackathon will

take place during the show with

a presentation of the projects on

Wednesday 27 September at 3pm.

In the extension of the new digital

village, IFTM Top Resa has organised

this first Hackathon based on two

technological players. Sabre, official

partner and SpeedMedia, co-host, will

benefit from their important expertise

in the sector by providing developers

with their APIs.

The 20 participating teams (Helloways,

Beforgo et Pilot'In, Barnabé, Tangente

et Sabre, Mrs Clownfish, Les crémiers,

Artify, Voy'agir, Travel X, Henri,

InStoreMap, Click Team Wood, Smart

Alpes, Viaxoft, Havas Voyages, Groupe

ESC Troyes, Jober, Guideknows, Fama

and Mosquitos) will have 24 hours to

develop a solution that will improve

one or more stages of the traveller's

customer experience (inspiration,

decision, purchase, travel, after sales

service).

Teams must comprise between

2 and 5 participants and can be

made up of developers, designers,

marketers and/or project holders.

Each team will present its project to

the jury and the public for 3 minutes +

1 minute of questions/answers

Le Hackathon IFTM Sabre aura lieu

pendant le salon avec une présentation

des projets le mercredi 27 septembre à

15h.

Dans la prolongation du nouveau village

digital, IFTM Top Resa organise un

premier Hackathon en s’appuyant sur

deux acteurs technologiques. Sabre,

partenaire officiel et SpeedMedia, coorganisateur,

vous feront bénéficier de

leur expertise importante dans le secteur

en mettant leurs API à disposition des

développeurs.

Les 20 équipes participantes (Helloways,

Beforgo et Pilot'In, Barnabé, Tangente et

Sabre, Mrs Clownfish, Les crémiers, Artify,

Voy'agir, Travel X, Henri, InStoreMap,

Click Team Wood, Smart Alpes, Viaxoft,

Havas Voyages, Groupe ESC Troyes,

Jober, Guideknows, Fama et Mosquitos)

auront 24 heures chrono pour développer

une solution qui permettra l’amélioration

d’une ou plusieurs étapes de l’expérience

client du voyageur (inspiration, décision,

achat, voyage, SAV).

Les équipes doivent réunir entre 2 et 5

participants et peuvent être constituées

de développeurs, designers, marketeurs

et/ou porteurs de projets. Chaque équipe

présentera son projet ou non devant

le jury et le public pendant 3 minutes

+ 1 minute de questions/réponses

IFTM Daily • Thursday 21 st September 2017


10 NEWS / ACTUALITÉS

2017

BUSINESS

TRAVEL

AWARDS

Organised by Deplacementspros.com, in partnership with IFTM

Top Resa, Amadeus and Thalys, the Business Travel Awards reward

innovative companies and the best initiatives to facilitate the live of

the business traveller.

In addition to the four categories selected

in 2017 – Thalys Grand Prix 2017 for

Business Travel, Amadeus Professional

of the Year Award, “Laurier d'or” for the

best airline and “Laurier d'or” for the best

innovation or the best service 2017 for

the business traveller - will be the ‘Laurier

d’Avenir” award for the best start-up at

the service of business travel.

THE THALYS 2017 GRAND PRIX

OF BUSINESS TRAVEL

This rewards the image or attractiveness

of a company in the world of business

travel.

THE AMADEUS PROFESSIONAL

OF THE YEAR AWARD

This award is for all buyers, travel

managers, or mobility managers who

operate in France or at a global level

from France and/or in French-speaking

countries.

GOLD AWARD FOR THE BEST

AIRLINE OF THE YEAR

The aim of this category is to reward the

best airline operating in France without

restriction of nationality of origin.

IFTM Daily • Thursday 21 st September 2017

GOLD AWARD FOR THE BEST

INNOVATION OR THE BEST SERVICE

TO BUSINESS TRAVELLERS 2017

The purpose of this category is to reward

the best service or innovation offered to

business travellers. All services, tools

or products (material or intangible) that

facilitate the life of the business traveller

will be taken into account.

FUTURE AWARD

This category has a peculiarity: the

successful candidates will have to

defend their dossier directly within the

framework of the international business

days, at IFTM Top Resa, in front of a panel

of experts, buyers and travel managers...

The award ceremony will take place

on Wednesday, September 27 th , 2017

at 5 pm in Agora room

LES LAURIERS DU VOYAGE

D’AFFAIRES 2017

Organisés par Deplacementspros.com, en partenariat avec IFTM

Top Resa, Amadeus et Thalys, les Lauriers du Voyage d’Affaires

récompensent les entreprises innovantes et les meilleures initiatives

pour faciliter les déplacements du voyageur d’affaires.

Aux quatre catégories retenues en

2017 – Grand Prix Thalys 2017 du

Voyage d'affaires, Prix Amadeus du

Professionnel de l'année, Laurier d'Or

de la meilleure compagnie aérienne et

Laurier d'Or de la meilleure innovation

ou du meilleur service 2017 au

voyageur d'affaires – viendra s’ajouter

le Laurier d'Avenir réservé aux startups

au service du voyage d'affaires.

LE GRAND PRIX THALYS 2017

DU VOYAGE D'AFFAIRES

Il récompense l'image ou l'attractivité

d'une entreprise dans l'univers des

déplacements professionnels et du

voyage d'affaires.

LE PRIX AMADEUS DU

PROFESSIONNEL DE L’ANNÉE

Ce prix concerne l’ensemble des

acheteurs, Travel Managers, Mobility

Managers qui opèrent en France ou à

un niveau global au départ de la France

et/ou des pays francophones.

LAURIER D’OR DE LA MEILLEURE

COMPAGNIE AÉRIENNE DE L'ANNÉE

Cette catégorie a pour but de

récompenser la meilleure compagnie

aérienne qui opère en France sans

restriction de nationalité d'origine.

LAURIER D’OR DE LA MEILLEURE

INNOVATION OU DU MEILLEUR

SERVICE 2017 AUX VOYAGEURS

D’AFFAIRES

Cette catégorie a pour but de

récompenser le meilleur service ou

la meilleure innovation proposés aux

voyageurs d'affaires. Seront donc pris

en compte tous les services, outils ou

produits (matériels ou immatériels) qui

facilitent la vie du voyageur d'affaires.

LAURIER D’AVENIR

Cette catégorie a une particularité : les

candidats retenus devront défendre leur

dossier directement dans le cadre des

Journées Internationales du Voyage

d’Affaires, sur le salon IFTM Top Resa,

devant un panel d'experts, d'acheteurs

et de travel managers...

La remise des prix se déroulera

le mercredi 27 septembre 2017 à 17h

en salle Agora

www.iftmdaily.com


NEWS / ACTUALITÉS 11

MAP Pro Evening

Tuesday 26 September at 7:30 pm

Reserved for exhibitors, bus operators and group travel specialists of MAP Pro,

this evening opens the doors of Paradis Latin to you. Enjoy a privileged moment

to mingle with all the professionals in the field. On the programme: cocktail,

dinner-show and dancing party. The official MAP Pro Evening is the perfect

opportunity for exhibitors of the show to meet the group travel organisers and

bus operators in a warm and festive atmosphere.

By invitation only

Soirée MAP Pro

Mardi 26 septembre à 19h30

Réservée aux exposants, aux autocaristes et aux groupistes du MAP

Pro, cette soirée vous ouvre les portes du Paradis Latin. Profitez d’un moment

privilégié pour entrer en relation avec tous les professionnels du secteur. Au

programme, cocktail, dîner-spectacle et soirée dansante. La soirée officielle

MAP Pro est l’occasion idéale pour les exposants du salon de rencontrer

les groupistes et autocaristes dans une ambiance chaleureuse et festiv.

Soirée sur invitation

MisterFly Evening

Tuesday 26 September at 7:00 pm

IFTM Top Resa joins MisterFly to participate in this evening at the Dauphine

Pavilion. Poker tournament, gourmet dinner and dancing - for professionals in the

tourism, transport and internet industries are on the agenda. From 9 pm, the evening

will open to travel agents, and more than 900 people are expected. Open Bar and

open food throughout the evening. The place to be! By invitation only

Soirée MisterFly

Mardi 26 septembre à 19h

IFTM Top Resa s’associe à MisterFly pour participer à cette soirée qui se déroule au

Pavillon Dauphine. Tournoi de poker, dîner gastronomique et soirée dansante entre

professionnels de l’industrie du tourisme, du transport et de l’internet sont au

programme. A partir de 21h00, la soirée s’ouvrira aux agents de voyages, plus de

900 personnes attendues. Open Bar et Open Food tout au long de la soirée. The place

to be ! Soirée sur invitation

TO “After” Evening

Thursday 28 September at 7:30 pm

Business Travel Dinner

Tuesday 26 September at 7:30 pm

For the 2nd consecutive year, Avis and Amadeus are organising, in collaboration

with IFTM Top Resa, a dinner reserved for the major buyers of the profession. After

the Army Museum in 2016, the Business Travel Diner will be held this year at the

Maison des Polytechniciens. By invitation only

Dîner Business Travel

Mardi 26 septembre à 19h30

Pour la deuxième année consécutive, Avis et Amadeus organisent, en collaboration

avec IFTM Top Resa, un dîner réservé aux grands acheteurs de la profession. Après

le Musée de l’Armée en 2016, c’est à la Maison des Polytechniciens que se tiendra

le Dîner Business Travel. Dîner sur invitation

It's THE night of the show. For several years, IFTM Top Resa has been organising, in

collaboration with the TO Village, the most important evening of the year. This year, it

will be held in partnership with Resaneo in the heart of Paris on the Atlantic Concorde.

Three floors, five different spaces, two open-air terraces with a breath-taking view of

the Grand Palais, the Musée d'orsay, the National Assembly and the Pont Alexandre

III: a privileged and optimal setting for networking and relaxing.

By invitation only

Soirée After TO

Jeudi 28 septembre à 19h30

C’est LA soirée du salon. Depuis plusieurs années, IFTM Top Resa organise en

collaboration avec le Village des TO la plus importante soirée du tourisme. Cette

année, elle se déroulera en partenariat avec Resaneo en plein cœur de Paris sur

le Concorde Atlantique. Trois étages, cinq espaces différents, deux terrasses à ciel

ouvert avec vue imprenable sur le Grand Palais, le Musée d’Orsay, l’Assemblée

Nationale et le Pont Alexandre III : un cadre privilégié et optimal pour networker et

vous détendre ! Soirée sur invitation

IFTM Daily • Thursday 21 st September 2017


12 NEWS / ACTUALITÉS

ADVERTORIAL

Towards a

Sustainable

Future

UNWTO counts down

to World Tourism Day

Wednesday 27 th September

is World Tourism Day; a

day when the topic of

sustainable tourism will be

even more heightened in

the minds of all those in the

industry.

As the United Nations’ General

Assembly affirmed when announcing

the adoption of 2017 as the

International Year of Sustainable

Tourism for Development,

tourism can contribute to all the

three dimensions of sustainable

development – economic, social

and environmental – and each of

the 17 Sustainable Development

Goals. Not only does the sector

spearhead growth, it also improves

the quality of people’s lives. It can

bolster environmental protection,

champion diverse cultural heritage,

and strengthen peace in the world.

In this spirit, World Tourism Day

2017 presents a unique opportunity

to raise awareness on the

contribution of sustainable tourism

to development among public and

private sector decision-makers

and the international community,

while mobilising all stakeholders to

work together in making tourism a

catalyst for positive change.

“SUSTAINABLE TOURISM – A TOOL FOR DEVELOPMENT”

A MESSAGE FROM TALEB RIFAI, SECRETARY-GENERAL,

WORLD TOURISM ORGANIZATION (UNWTO)

Tourism is today the 3 rd largest export

industry in the world after chemicals

and fuels. It brings hope, prosperity and

understanding to so many lives and

livelihoods all over the world.

Last year alone, 1.235 billion travellers

crossed international borders in one single

year. By 2030, this figure will rise to 1.8

billion.

The question, as we celebrate World

Tourism Day 2017, is how we can enable

this powerful global transformative force,

these 1.8 billion opportunities, to contribute

to make this world a better place and to

advance sustainable development in all its

5 pillars:

1. Economic: yielding inclusive growth;

2. Social: bringing decent jobs and

empowering communities;

3. Environmental: preserving and enriching

the environment and addressing climate

change;

4. Cultural: celebrating and preserving

diversity, identity, and tangible and

intangible culture, and

5. Peace: as an essential prerequisite for

development and progress.

As 2017 is the International Year of

Sustainable Tourism for Development, this

is a unique opportunity for all of us to come

together to promote the contribution of

travel and tourism as a grand 21st century

human activity, to build a better future for

people, planet, peace and prosperity.

This World Tourism Day, whenever you travel,

wherever you travel, remember to:

RESPECT NATURE,

RESPECT CULTURE,

RESPECT YOUR HOST.

You can be the change you want to see in

the world.

You can be an ambassador for a better

future.

TRAVEL, ENJOY AND RESPECT.

Happy World Tourism Day!

Taleb Rifai

Secretary-General, World Tourism Organization (UNWTO)

Secrétaire général, Organisation mondiale du tourisme (OMT)

Message by

Hassan Al Ibrahim

Acting Chairman, Qatar Tourism Authority

(Hosting official WTD celebrations in

Doha on 27 September)

From cruise tourism to business

events, Qatar has been diversifying

its source markets, products and

services. And all the while, we have

been closely examining all the

different elements that make up the

tourism experience, and exploring

how we can enhance them.

The result of this review process,

which we conducted in collaboration

with partners across Qatar’s public

and private sectors, is a new

chapter in Qatar’s national tourism

sector strategy. And so there is no

better time for us to host the official

celebrations of World Tourism Day

2017 under the theme “Sustainable

Tourism – A Tool for Development.”

Not least because attendees of the

celebration will be the first to witness

the launch of the next chapter of our

journey towards 2030, which brings

into focus our vision for a tourism

sector that is authentic, diverse, and

accessible to visitors from all around

the world.

IFTM Daily • Thursday 21 st September 2017

www.iftmdaily.com


NEWS / ACTUALITÉS 13

PUBLI-RÉDACTIONNEL

Vers

un avenir

durable

Le compte à rebours de l’OMT

jusqu'à la Journée mondiale du

tourisme est lancé

Le mercredi 27 septembre

est la Journée mondiale du

tourisme (JMT), un jour où

le sujet du tourisme durable

sera encore plus accentué

dans l'esprit de tous les

acteurs de l'industrie.

Comme l’a affirmé l’Assemblée générale

des Nations Unies lors de l’annonce de

l’adoption de l’Année internationale,

le tourisme peut contribuer au

développement durable dans ses

trois dimensions – économique,

sociale et environnementale – et

à la réalisation de chacun des

17 Objectifs de développement

durable. Non seulement le secteur du

tourisme stimule la croissance, mais

il améliore également la qualité de

vie des populations. Il peut favoriser

la protection de l’environnement,

promouvoir la diversité du patrimoine

culturel et renforcer la paix dans le

monde.

Dans cet esprit, la Journée mondiale

du tourisme 2017 présente une

occasion exceptionnelle de sensibiliser

les décideurs du secteur public et du

secteur privé ainsi que le grand public à

la contribution du tourisme durable au

développement et de mobiliser toutes

les parties prenantes pour, ensemble,

faire du tourisme un catalyseur de

changement positif.

"LE TOURISME DURABLE, OUTIL DE DÉVELOPPEMENT”

MESSAGE DE TALEB RIFAI, SECRÉTAIRE GÉNÉRAL,

ORGANISATION MONDIALE DU TOURISME (OMT)

Le tourisme est aujourd’hui le troisième plus

gros secteur d’exportation dans le monde

derrière la chimie et les carburants. Source

d’espoir, de prospérité, d’entente, le tourisme

est important dans la vie et pour les moyens

d’existence de beaucoup de gens.

L'année dernière ont été recensés 1 milliard

235 millions de voyageurs internationaux.

D’ici 2030, ce chiffre passera à

1,8 milliard.

Alors que nous célébrons la Journée

mondiale du tourisme 2017, la question

est de savoir comment mettre à profit

cette force mondiale puissante et porteuse

de transformation et ce 1,8 milliard de

possibilités pour rendre notre monde meilleur

et faire progresser le développement durable

dans la totalité de ses 5 dimensions:

1. la dimension économique, en assurant

une croissance partagée;

2. la dimension sociale, en créant des

emplois décents et en donnant aux

communautés les moyens de se prendre

en charge;

3. la dimension environnementale,

en préservant et en valorisant

l’environnement et en affrontant les

changements climatiques;

4. la dimension culturelle, en célébrant et

en préservant la diversité, l’identité, le

patrimoine culturel matériel et immatériel,

5. la paix, condition indispensable au

développement et au progrès.

L’Assemblée générale des Nations Unies

a proclamé 2017 Année internationale du

tourisme durable pour le développement.

C’est une occasion exceptionnelle de

tous nous mobiliser pour promouvoir la

contribution des voyages et du tourisme,

noble activité humaine du XXIe siècle,

en vue de construire un monde meilleur

pour l’humanité, la planète, la paix et la

prospérité.

En cette Journée mondiale du tourisme et

chaque fois que vous voyagez, où que vous

alliez, souvenez-vous de :

RESPECTER LA NATURE

RESPECTER LA CULTURE

RESPECTER VOTRE HÔTE

Vous pouvez être le vecteur du changement

que vous voulez voir se produire dans le

monde.

Vous pouvez être un ambassadeur au

service d’un meilleur avenir.

VOYAGE.APPRÉCIE.RESPECTE

Bonne Journée mondiale du tourisme!

Message de

Hassan Al Ibrahim

Président par intérim de l'Autorité de tourisme

du Qatar (hôte de la célébration officielle de

la JMT, le 27 septembre à Doha)

Depuis le tourisme de croisière

jusqu’aux rencontres d’affaires, le Qatar

n’a cessé de diversifier ses marchés

émetteurs, ses produits et ses services.

Ce faisant, nous avons examiné de près

l’ensemble des différents ingrédients qui

font l’expérience touristique et exploré

comment les améliorer.

Cet examen auquel nous avons procédé

en collaboration avec des partenaires

des secteurs public et privé du Qatar

ouvre un nouveau chapitre dans la

stratégie nationale de tourisme du Qatar.

Pour nous, il ne pouvait donc y avoir

meilleur moment pour accueillir les

célébrations officielles de la Journée

mondiale du tourisme 2017 sur le

thème “Tourisme durable, outil de

développement”. D’autant que les

participants à la célébration seront les

premiers témoins du passage à cette

nouvelle étape de notre voyage avec

2030 en ligne de mire, animés par une

conception du secteur du tourisme sous

le signe de l’authenticité, la diversité

et l’accessibilité pour les visiteurs du

monde entier.

IFTM Daily • Thursday 21 st September 2017


14 TRADE TALK PAROLES DE PROFESSIONNELS

Sophie Jovillard

President of the jury, 2017 Travel Agents Cup

Présidente du jury, Travel Agents Cup 2017

IFTM Top Resa

launches the 5 th

season of the

Travel Agents Cup,

competition for the

best travel agent

in France

For the past 5 years, the Travel Agents Cup (TAC) has

become one of the most important events in the

tourism industry and confirms IFTM Top Resa's will to

enhance the travel agents' profession by rewarding

its best representatives. New 2017: in the final, the

public will become a full-fledged player and have

the opportunity to express themselves and to decide

the best travel agent 2017. Alongside Chairperson

Sophie Jovillard, who accompanies and supports

all the competitors, are loyal partners who compose

the jury of professionals.

I am very happy and very

proud to be, this year again,

the sponsor and the chair of

the TAC jury. We are giving our

candidates the challenge of

highlighting their profession, their

knowledge and their expertise.

This year we will have a number

of surprises during the final! The

pressure will be on the rise for our

candidates and we hope that the

public will come to support them.

The members of the jury, Frédéric

Lorin and I form an attentive,

benevolent but demanding team.

How do you see the role of the

travel agent evolving over the

years?

It is an essential link in the

travel professionals' chain.

The profession evolves, but the

travel agent remains a sure and

essential value. It’s sure that the

trade is seeing changes and more

competition, but I always argue

that nothing will ever replace the

valuable human contact that the

travel agent offers to the traveller.

I have always said that in my

own way, through my television

shows, I was also in some way

a travel agent, so I am sure to

have a lot of esteem for this

profession!

IFTM Top Resa lance la 5 e saison de

la Travel Agents Cup, le concours du

meilleur agent de voyages de France

Depuis 5 ans, la Travel Agents Cup (TAC) est devenue l’un des

événements incontournables de l’industrie du tourisme et confirme

la volonté d’IFTM Top Resa de valoriser la profession des agents de

voyages en récompensant ses meilleurs représentants. Nouveauté

2017 : lors de la finale, le public deviendra un acteur à part entière et

aura la possibilité de s’exprimer et de distinguer le meilleur agent de

voyages 2017. Sophie Jovillard, soutien de la première heure, présidera

à nouveau le jury de professionnels et accompagne les concurrents

avec justesse et bienveillance…

Je suis très heureuse et très fière d'être, cette

année encore, la marraine et la présidente du

jury de la TAC. Nous lançons à nos candidats

le challenge de mettre en avant et en valeur

leur profession, leurs connaissances et leur

expertise. Nous réservons cette année des

surprises dans la forme durant la finale ! La

pression va monter pour nos candidats et nous

espérons que le public viendra nombreux les

soutenir. Les membre du jury, Frédéric Lorin et

moi-même formons une belle équipe attentive,

bienveillante mais exigeante.

Comment voyez-vous évoluer le rôle de l’agent

de voyages au fil des années ?

Il est un rouage essentiel dans la chaîne des

professionnels du voyage. Le métier évolue

mais l'agent de voyages reste une valeur sûre

et essentielle. Certes le métier connaît des

mutations et de la concurrence, mais je milite

pour dire que rien ne remplacera vraiment le

précieux contact humain que l'agent de voyage

propose au voyageur qui vient le consulter. J'ai

toujours dit qu'à ma façon, via mes émissions

télévisées, j'étais aussi d'une certaine façon

un agent de voyages ; alors j'ai forcément

beaucoup d'estime pour cette profession !

IFTM Daily • Thursday 21 st September 2017

www.iftmdaily.com


TRADE TALK PAROLES DE PROFESSIONNELS 15

TAC 2017

Mobilisation of Loyal

Partner Destinations

The five winning candidates will be offered a trip to one

of the partner destinations

TAC 2017

Des destinations

partenaires fidèles qui

se mobilisent

Les 5 candidats récompensés se verront offrir un voyage par une

des destinations partenaires

Visit California

Diamond Partner

Visit California has been a partner

of the Travel Agents Cup since

2015.

A spokesperson tells us, “We are

at first incredibly impressed by

the time and enthusiasm that the

travel agents who participate in

it, dedicate to the operation.They

dig, search, learn, show originality

while remaining pragmatic. Hats

off to them.”

The winner of the Travel Agents

Cup will leave to discover this

destination. Each one of us owns

a corner of California and the

journey begins there, dreaming

of San Francisco or

Los Angeles, imagining

oneself walking through

the vast national parks,

climbing the desert

rocks or strolling on a

Farmers' Market.

So, go to IFTM Top

Resa on the day of

the final. Here you will

discover the trip that

will be offered to the best

travel agent in France

Visit California

Partenaire Diamant

Visit California est

partenaire de la Travel

Agents Cup depuis

2015.

Un porte-parole

nous raconte :

“Nous sommes

tout d’abord

incroyablement

impressionnés

par le temps et

l’enthousiasme que

les agents de voyages

dédient à l’opération. Ils

creusent, cherchent, se

renseignent, font preuve

d’originalité tout en

restant pragmatiques.

Ils méritent un coup de chapeau”.

L’un des finalistes de la Travel Agents

Cup partira à la découverte de cette

destination. Chacun d’entre nous

possède un coin de la Californie et

le voyage commence là, à rêver de

San Francisco ou Los Angeles, à

s’imaginer parcourir les vastes parcs

nationaux, à escalader les rochers

du désert ou à flâner sur un Farmers’

Market.

Alors, rendez-vous sur IFTM Top

Resa, le jour de la finale où vous

découvrirez le voyage offert au

meilleur agent de voyages de

France

French Guiana

Ruby Partner

Guyana can’t be told… it can only

be lived.

A travel agent trained on the tourist

offering during a fam tour, acquires

knowledge enabling him or her

to reassure potential customers,

to evacuate the “à prioris”, or to

naturally offer them Guyana as an

alternative to other destinations

with the same kind of “ecotourism”

positioning.

The finalist will discover, through

enchanted eyes, a land rich in

natural and human beauty. He

or she will love Guyana for the

generosity of its sun, the unique

experiences of discovering a

river and the Amazonian

rainforest, observing

wildlife, and wide open

spaces. They will love

the destination for its

welcoming people, at

the whim of tasting

a local ice cream

with sweet pepper,

on the terrace of one

of the Creole houses of

Cayenne

Ile Saint-Joseph, one of the

three islands of îles du Salut,

French Guiana

© Cayambe

La Guyane

Partenaire Rubis

La Guyane ne se raconte

pas… elle se vit.

Un agent de voyage formé

sur l’offre touristique

à l’issue d’un

Eductour, acquière

des connaissances

lui permettant

de rassurer

les éventuels

clients, d’évacuer

les à prioris, ou

de leur proposer

naturellement la Guyane

en alternative à d’autres

destinations ayant le même

positionnement écotourisme.

L’un des finalistes de la Travel Agents

Cup partira à la découverte de cette

destination. En une semaine, le

finaliste découvrira le cœur léger et

les yeux émerveillés une terre riche

de beautés naturelles et humaines,

en toute sécurité. Il aimera la

Guyane pour la générosité de son

soleil, ses expériences uniques de

découverte d’un fleuve et de la forêt

amazonienne, de l’observation de la

faune sauvage, et de son aventure

spatiale. Il aimera la destination

pour son peuple métis et accueillant,

au gré de la dégustation d’une glace

locale au piment doux, à la terrasse

des maisons créoles de Cayenne

IFTM Daily • Thursday 21 st September 2017


16 TRADE TALK PAROLES DE PROFESSIONNELS

The Islands

of Guadeloupe

Ruby Partner

The Tourism Committee of the

islands of Guadeloupe has set up

a range of sales assistance tools

for travel agents, including the

provision of “expert animators”

dedicated to the profession, but

also a certification programme,

among the most complete in

the industry, which now has

approximately 120 certified agents

certified "expert of the islands of

Guadeloupe".

One of the finalists of the Travel

Agents Cup will leave to discover

this destination. The

finalist of the Travel

Agents Cup can

marvel at the sight

of one of the most

beautiful bays of the

world at Saintes or

facing the turquoise

lagoons dotted with

islets of Grand cul-de-sac

Marin

Guadeloupe

Basse Terre

Les Îles de Guadeloupe

Partenaire Rubis

Le Comité du

Tourisme des Îles de

Guadeloupe a mis

en place une palette

d’outils d’aide à la

vente destinée aux

agents de voyages,

avec notamment la

mise à disposition

d’animateurs experts

dédiés à la profession,

mais aussi un

programme de certification,

parmi les plus complets de

l’industrie, qui compte aujourd’hui

environ 120 agents certifiés “expert

des Îles de Guadeloupe”.

L’un des finalistes de la Travel Agents

Cup partira à la découverte de cette

destination. Il pourra s’émerveiller à

la vue de l’une des plus belles baies

du monde aux Saintes ou face aux

lagons turquoise parsemés d’îlets

paradisiaques du Grand Cul-de-Sac

marin

Côte d’Ivoire

Ruby Partner

The Ivory Coast, whatever its

region, offers the opportunity to

live a unique experience of culture,

adventure, heritage and rhythm.

Cote d'Ivoire tourism is working

to engage in an active partnership

that aims to develop tourism,

leveraging travel agents, for them

to discover the beauty of this

country.

One of the finalists of the Travel

Agents Cup will be able to discover

this destination.

The Ivory Coast – a

country with a strong

tourist potential –

deserves to be visited.

Its cultural heritage, its

relief, its vegetation and

its historical monuments

leave no tourist indifferent

People

of Abiguiagna,

Côte d'Ivoire

La Côte d’Ivoire

Partenaire Rubis

La Côte d’Ivoire,

quelle que soit

sa région, offre

l’opportunité de

vivre une expérience

unique faite de

culture, d’aventure,

d’héritage et de rythme.

Côte d’Ivoire Tourisme

veut s’engager dans un

partenariat actif qui vise à

développer le tourisme ivoirien,

en s’appuyant sur les agents de

voyages, pour qu’ils puissent faire

découvrir les beautés de ce pays.

L’un des finalistes de la Travel

Agents Cup partira à la découverte

de la Côte d’Ivoire – pays avec un

fort potentiel touristique qui mérite

d’être visité. Son patrimoine culturel,

son relief, sa végétation et ses

monuments historiques ne laissent

aucun touriste indifférent

© OT Ile Maurice - Bamba Sourang

Mauritius

Ruby Partner

Known for its idyllic beaches and

renowned hotels, Mauritius boasts

an authentic natural patrimony

and rich ocean floors perfect for

diving and snorkeling. What’s

more, Mauritius radiates a diverse

culture which makes Mauritians

extremely welcoming and tolerant.

One of the finalists of the Travel

Agents Cup will be given the

chance to experience more than

a simple trip to Mauritius. The

finalist will dive deeply

into Mauritian culture,

discover untouched

plant and animal life,

swim with dolphins

in their natural habitat

and taste exquisite

local specialties

L’Île Maurice

Partenaire Rubis

Destination connue

et reconnue pour

ses plages

paradisiaques

et son offre

hôtelière, l’île

Maurice dispose

d’un patrimoine

naturel authentique

et de fonds marins

riches pour la plongée

et le snorkeling. Enfin, l’île

Maurice brille par sa culture

métissée qui fait des Mauriciens

des personnes extrêmement

accueillantes et tolérantes.

L’un des finalistes de la Travel

Agents Cup aura la chance de vivre

plus qu’un voyage en allant à l’île

Maurice. Il baignera dans la culture

mauricienne, découvrira une faune et

une flore authentiques, pourra nager

avec les dauphins dans leur milieu

naturel et goûtera aux merveilles

gastronomiques locales

IFTM Daily • Thursday 21 st September 2017

www.iftmdaily.com


TRADE TALK PAROLES DE PROFESSIONNELS 17

TAC 2017: A Semi-Final Steeped

in Good-Nature

It was on 12 June at the Bercy Marina, that 33 impassioned travel agents

came together from throughout France in order to send the 12 member jury

travelling. Performance, escape, and enthusiasm were undeniably present at

that day’s meeting.

From among the 33 enthused semi-finalists (find the summary of their

presentations in the following pages), the 10 finalists who were chosen will

offer you the chance to travel the globe through their on-scene performances

at the grand final which will take place on Thursday 28 September in the

Agora Room.

TAC 2017: Une demi-finale sous le

signe de la bonne humeur

C’est le 12 juin dernier, à la Marina de Bercy, que 33 agents de voyages

passionnés sont venus de toute la France pour faire voyager les 12

membres du jury. Performance, évasion et enthousiasme étaient au

rendez-vous de cette journée.

Parmi les 33 demi-finalistes passionnés (retrouverez le résumé de

leurs prestations dans les pages qui suivent), 10 finalistes sélectionnés

vous feront parcourir le monde à travers leurs performances sur scène

lors de la grande finale qui se tiendra le jeudi 28 septembre, salle

Agora.

KARIMA

AGMIR

Travel Agent,

Promovacances Karavel

(Maurepas)

Agent de voyages,

Promovacances

Karavel (Maurepas)

Promoted travel: Mauritius.

Approach: Make people dream thanks to my passion for and

knowledge of travelling as well as my particular disposition for

sales.

Why participate in the TAC? For professional and personal

satisfaction, given that I do not come from a “tourism

background.”

The future for your profession? Regarding competition with the

internet, our role as travel agents remains vital. We guide and orient

lost clients in their choices, reassuring and walking with them.

Séjour défendu : L'île Maurice.

Approche : Faire rêver grâce à ma passion pour le voyage et

mes connaissances mais aussi avec ma fibre commerciale.

Que vous apporte la participation à la TAC ? Une satisfaction

professionnelle et personnelle, n’étant pas à la base issue

d'une formation tourisme.

Le futur du métier ? Par rapport à la concurrence d'internet,

notre rôle d'agent de voyage reste indispensable. Nous guidons

et orientons le client perdu dans ses choix, nous le rassurons et

l’accompagnons.

FABRICE

BÈGUE

Travel planner,

Havas Voyages

(Portet sur Garonne)

Travel Planner,

Havas Voyages

(Portet sur Garonne)

Promoted travel: Tanzania/Zanzibar.

Approach: The discovery of perviously unknown places, the

possibility of meeting different peoples and interaction with the

plant and animal life.

Why participate in the TAC? It is both a need for

accomplishment and a questioning that push me to my best with

each day and each edition.

The future for your profession? Connecting people and technology

through helping the client understand that technology should remain

an auxiliary tool. The human touch remains essential.

Séjour défendu : Tanzanie / Zanzibar.

Approche : La découverte de lieux inédits, la possibilité de

rencontrer différents ethnies et le contact avec la faune et la

flore.

Que vous apporte la participation à la TAC ? C'est un besoin

d’accomplissement et une une remise en question qui me

poussent à me surpasser chaque jour et à chaque édition.

Le futur du métier ? Associer l’humain et la technologie en

faisant prendre conscience au client que la technologie ne doit

rester qu'un support technique. L'humain reste essentiel.

CLAIRE

BELGUIRAL

Counter Manager,

Thomas Cook/Océans du

Monde (Hossegor)

Chef de Comptoir,

Thomas Cook / Océans du

Monde (Hossegor)

Promoted travel: Group Thalassotherapy on the Atlantic Coast.

Approach: Demonstrate empathy, put myself in the shoes of this

group of retirees, giving them as much advice as possible and

bringing all my knowledge to the table.

Why participate in the TAC? It gives me assurance and deepens

my knowledge of certain destinations.

The future for your profession? To be specialists of each

destination, bringing our “little something extra,” demonstrating

originality while adapting ourselves to each client.

Séjour défendu : La thalassothérapie en groupe sur

la côte Atlantique.

Approche : Faire preuve d'empathie, me mettre à la place du

groupe de retraités, lui donner le maximum de conseils et lui

apporter mes connaissances.

Que vous apporte la participation à la TAC ? J'ai pris de

l’assurance et approfondi mes connaissances sur les destinations.

Le futur du métier ? Être des spécialistes de chaque destination,

apporter notre petit truc en plus, faire preuve d'originalité et nous

adapter à chaque client.

ADELINE

BOCQUIAU

Travel Consultant,

Esprit Voyages (Yvetot)

Conseiller voyages,

Esprit Voyages (Yvetot)

Promoted travel: Mauritius.

Approach: I remained myself, spontaneous.

Why participate in the TAC? It’s a beautiful challenge to tackle

and an occasion to compare oneself (in a friendly way) to

other travel agents.

The future for your profession? Clients will always need

advice, contacts, and a smile in order to realise their dream

vacations, whether it be a hotel stay or a personalised

program.

Séjour défendu : L'île Maurice.

Approche : Je suis restée moi-même, spontanée.

Que vous apporte la participation à la TAC ? C’est un beau défi

à relever et l’occasion de se mesurer amicalement à d’autres

agents de voyages.

Le futur du métier ? Les clients auront toujours besoin de

conseils, de contacts, et de sourire pour mener à bien leur

projet de vacances, que ce soit pour un séjour hôtel ou un

programme à la carte !

DELPHINE

BOUCHER

Travel Agent and Travel

Planner, Havas Voyages

(Rennes)

Agent de voyages et travel

planner, Havas Voyages

(Rennes)

Promoted travel: Tanzania (with the family).

Why participate in the TAC? It’s a beautiful experience and

a new challenge that allows me to train myself for new

destinations.

The future for your profession? We must pamper our clients in

order to gain their loyalty. Our relationship yearns to be closer, more

friendly. Our role of consultant is defined by staying by our clients’

sides before, during, and after their trip.

Séjour défendu : La Tanzanie en famille.

Que vous apporte la participation à la TAC ? C'est une belle

expérience et un nouveau challenge qui me permet de me

former à de nouvelles destinations.

Le futur du métier ? Nous devons chouchouter nos clients afin

de les fidéliser. Notre relation se veut plus proche, plus amicale.

Notre rôle de conseiller prend tout son sens et nous devons être

aux côtés de nos clients avant, pendant et après leur voyage.

IFTM Daily • Thursday 21 st September 2017


18 TRADE TALK PAROLES DE PROFESSIONNELS

VALÉRIE

BRÉANT

Agency Manager,

Carrefour Voyages (Evry)

Responsable agence,

Carrefour Voyages (Evry)

Promoted travel: The Southern Alps (Lake of Sainte-Croix).

Approach: I highlighted the beauty of the setting.

Why participate in the TAC? For the discovery of certain

destinations, like the Ivory Coast.

The future for your profession? People will always need human

contacts and real interactions. I think that we should perhaps count

on advice and knowledge more.

Séjour défendu : Les Alpes du Sud (Lac de Sainte Croix).

Approche : J’ai insisté sur la beauté du cadre.

Que vous apporte la participation à la TAC ? La découverte de

certaines destinations comme la Côte d’Ivoire.

Le futur du métier ? Les gens auront toujours besoin de

contacts humains et de vrais échanges. Je pense qu’il faudra

peut-être miser un peu plus sur le conseil et les connaissances.

MARINA

CHAUMONT

Travel Agent,

Carrefour Voyages

(Labège)

Agent de voyages,

Carrefour Voyages

(Labège)

Promoted travel: The French Alps.

Approach: I proposed unusual activities: Dog Sledding,

Snowshoeing, a night in a Tipi.

Why participate in the TAC? The experience of participating

in a contest, testing my knowledge, meeting other tourism

professionals.

The future for your profession? Mastery of the products and

destinations that we are bringing to our clients will remain vital.

The internet will not replace personal experience that we can

share with our clients. Both resources can be complimentary.

Séjour défendu : Les Alpes françaises.

Approche : J’ai proposé des activités atypiques : chien de

traineau, randonnée en raquettes, nuit sous un tipi.

Que vous apporte la participation à la TAC ? L’expérience d'un

concours, l’évaluation de mes connaissances, la rencontre

avec d'autres professionnels du tourisme.

Le futur du métier ? La connaissance des produits et

destinations que nous apportons à nos clients restent indéniables.

Internet ne remplacera pas les vécus que nous pouvons partager

avec nos clients. Les deux supports peuvent être complémentaires.

FLORENCE

CHEREL

Manager,

La Boutique des Voyages

(Saint Grégoire)

Gérante,

La Boutique des Voyages

(Saint Grégoire)

Promoted travel: Mauritius

Approach: Knowledge of the country and personal stories.

Why participate in the TAC? A reassessment and the chance

to meet other travel agents and tourism professionals.

The future for your profession? Closely working with internet

tools, the likes of which will never replace a good professional.

Séjour défendu : L'île Maurice.

Approche : Connaissance du pays et anecdotes personnelles.

Que vous apporte la participation à la TAC ? Une remise en

question et l’occasion de rencontrer d’autres agents de voyages

et professionnels du tourisme.

Le futur du métier ? Travailler étroitement avec l’outil internet

qui ne fera jamais ce que fait un bon professionnel.

STÉPHANIE

CUNY

Travel Consultant,

TUI Store (Thionville)

Conseillère voyages,

TUI Store (Thionville)

Promoted travel: Les Landes (Arcachon Bay).

Approach: An invigorating region full of discovery, equally

true for the beautiful preserved areas as well as the renowned

gastronomy.

Why participate in the TAC? For the recognition and validation of

our profession.

The future for your profession? We will always have assets

that the internet cannot offer: Welcoming our clients, our

client-tailored expertise, the after-sales service. An agency in a

magnificent setting with a real, touchable table.

Séjour défendu : Les Landes (Bassin d’Arcachon).

Approche : Une région revigorante et pleine de découvertes, tant

pour la beauté des lieux préservés que pour sa gastronomie

réputée.

Que vous apporte la participation à la TAC ?

Une reconnaissance et une valorisation de notre métier.

Le futur du métier ? Nous avons toujours des atouts

qu’internet n’apporte pas : l’accueil des clients, notre expertise

pour des conseils personnalisés, le service après-vente. Une

agence au cadre magnifique avec une table tactile.

AMANDINE

DEBEAUCE

Travel Agent,

Carrefour Voyages

(Saint-Brice-sous-Forêt)

Agent de voyages,

Carrefour Voyages

(Saint Brice sous Forêt)

Promoted travel: A short, activity-filled stay in

the Southern Alps.

Approach: Proposing original activity ideas (like a night in an

igloo on a plateau at over 2,500 metres altitude).

Why participate in the TAC? Discovery of new destinations.

The future for your profession? Clients who come into the

agency demand expertise and advice… herein lies one of

the reasons why travel agencies must be at the forefront, and

continually educating themselves.

Séjour défendu : Un court séjour multi-activités dans les Alpes du

Sud.

Approche : Des propositions d'activités originales (comme une

nuit en igloo sur un plateau à plus de 2 500 mètres d’altitude).

Que vous apporte la participation à la TAC ? La découverte de

nouvelles destinations.

Le futur du métier ? Les clients qui se déplacent en agence exigent

de l'expertise et des conseils... d'où une nécessité pour les agents

de voyage d'être à la pointe et de se former en permanence !

2016 WINNER

G A G N A N T E

2 0 1 6

DELPHINE

DECLE

Travel Agent,

Voyages Jancarthier

(Aix-en-Provence)

Agent de voyages,

Voyages Jancarthier

(Aix-en-Provence)

Promoted travel: A thalassotherapy stay on the Atlantic coast

for a group of seniors.

Approach: My objective was to reassure and to show that I

had thought through all the different stages of the trip.

Why participate in the TAC? Working on destinations and

establishing assurance.

The future for your profession? Advice, exchanges,

communication before, during, and after the trip. We are there

for guiding the trip, for constructing it ensuring its uniqueness.

Séjour défendu : Un séjour thalasso sur la côte Atlantique pour

un groupe de seniors.

Approche : Mon objectif était de “rassurer” et de montrer que

j’avais pensé aux différentes étapes du voyage.

Que vous apporte la participation à la TAC ? Travailler sur des

destinations et trouver de l’assurance.

Le futur du métier ? Les conseils, l’échange, le contact avant,

pendant et après le voyage. Nous sommes là pour donner un

sens à un projet, le construire pour le rendre unique.

NATHALIE

GALLIACHE

Agency Manager,

Carrefour Voyages

(Angoulins-sur-Mer)

Responsable agence,

Carrefour Voyages

(Angoulins sur Mer)

Promoted travel: A thalassotherapy stay in Faro, Portugal.

Approach: A direct flight, a hotel with apartments and halfboard,

nearby enriching excursions, a fitness center with

medical services.

Why participate in the TAC? Self-enrichment, a challenge.

The future for your profession? The travel agent must depend

on their experience, communication, presence and reactivity.

Séjour défendu : Un séjour en thalassothérapie à Faro au

Portugal.

Approche : Un vol direct, un hôtel proposant des appartements

et une demi-pension, des excursions proches et enrichissantes,

un centre de remise en forme avec des prestations médicales.

Que vous apporte la participation à la TAC ?

Un enrichissement, un challenge.

Le futur du métier ? L’agent de voyage doit miser sur son

expertise, le contact, la présence et la réactivité.

IFTM Daily • Thursday 21 st September 2017

www.iftmdaily.com


TRADE TALK PAROLES DE PROFESSIONNELS 19

FANNY

GALLINELLA

Travel Consultants,

Prêt à Partir

(Sarreguemines)

Conseillère voyages,

Prêt à Partir

(Sarreguemines)

Promoted travel: Kenya.

Approach: Originality!.

Why participate in the TAC? It brings me adrenaline and a

personal challenge.

The future for your profession? The relationship that we have

with the client will never be able to be replaced by the internet.

We regularly see our “internet clients” disappointed, coming

back to traditional agencies.

Séjour défendu : Le Kenya.

Approche : L’originalité !

Que vous apporte la participation à la TAC ? De l'adrénaline,

un challenge personnel.

Le futur du métier ? La relation que nous avons avec le client

ne pourra jamais être remplacée par internet. Nous voyons

régulièrement des “clients internet” déçus revenir vers les

agences traditionnelles.

LAETITIA

GALOTTE

Travel Agent,

Prêt à Partir (Altkirch)

Agent de voyages,

Prêt à Partir (Altkirch)

Promoted travel: A Thalassotherapy stay at the Île de Ré.

Approach: The originality of the area, many activities (cycling,

walks on the beach, discovery of the plant and animal life).

Why participate in the TAC? Each new discovery is more

interesting than the last, new information on destinations.

The future for your profession? We have a true consultant role

with the clients in front of us, the internet cannot yet do this.

Séjour défendu : Un séjour en thalassothérapie

à l’Île de Ré.

Approche : Originalité du lieu, nombreuses activités (vélo,

promenades en bord de mer, découverte de la faune et de la flore).

Que vous apporte la participation à la TAC ? Des recherches

plus intéressantes les unes que les autres, de nouvelles

connaissances des destinations.

Le futur du métier ? Nous avons un réel rôle de conseiller par

rapport au client que nous avons devant nous, ce qu’internet ne

peut pas encore faire.

ISABELLE

GAUDET

Agency Manager,

Carrefour Voyages

(Vaulx-en-Velin)

Responsable d’agence,

Carrefour Voyages

(Vaulx en Velin)

Promoted travel: Corsica.

Approach: I allowed the client to travel by explaining their

journey with beautiful images (fine-sand beaches, turquoise

waters, vine-perched villages, etc.), not to mention the food!

Why participate in the TAC? Discovering new destinations

and a real pride to be recognised by a jury of professionals.

The future for your profession? We must reinforce our reception,

advice and knowledge in order to make the difference.

Séjour défendu : La Corse.

Approche : J'ai fais voyager le client en lui racontant son

périple avec de belles images (plages de sable fin, eaux

turquoises, villages perchés avec des vignes, etc.) sans oublier

la gastronomie.

Que vous apporte la participation à la TAC ? Découvrir de

nouvelles destinations et une vrai fierté de pourvoir être reconnu

par un jury de professionnels..

Le futur du métier ? Nous devrons renforcer l’accueil, les

conseils et nos connaissances pour faire la différence.

MÉLANIE

GIRARDET

Travel Agent,

Prêt à Partir

(Houdement)

Agent de voyages,

Prêt à Partir

(Houdemont)

Promoted travel: A combination of Tanzania and Zanzibar.

Approach: A discovery component through the parks of

Tanzania, and a seaside component on the island of Zanzibar

with the possibility of swimming with the dolphins.

Why participate in the TAC? I have gained assurance and

self-confidence. This is a real adventure that has pushed me to

maturity.

The future for your profession? We must consider the internet

as a tool that, when used well, can become an asset in

combination with the human touch.

Séjour défendu : Un combiné Tanzanie-Zanzibar.

Approche : Une partie découverte dans les parcs de Tanzanie et

une partie balnéaire sur l'île de Zanzibar avec la possibilité de

nager avec des dauphins.

Que vous apporte la participation à la TAC ? J'ai gagné en

assurance et en confiance en moi. C'est une véritable aventure

qui m'a apporté plus de maturité.

Le futur du métier ? Considérer internet comme un outil qui,

bien utilisé, peut devenir un atout en le combinant avec le

contact humain.

NATHALIE

GRELLAT

Travel Consultant,

Carrefour Voyages

(Villiers-en-Bière)

Conseillère voyages,

Carrefour Voyages

(Villiers en Bière)

Promoted travel: Kenya.

Approach: A family safari with presentations of the different

reserves and observation opportunities of the plants and

wildlife.

Why participate in the TAC? An extra bit of motivation.

The future for your profession? Our role should be based on

listening to clients, proposing the best offer, and being present

from beginning to end.

Séjour défendu : Le Kenya.

Approche : Un safari en famille avec présentation des différentes

réserves et des possibilités d’observation de la faune et de la flore.

Que vous apporte la participation à la TAC ? ? Une motivation

supplémentaire.

Le futur du métier ? Notre rôle doit être fondé sur l’écoute des

clients, la proposition de la meilleure offre et la présence du début

à la fin.

MALAURIE

GRENIER

Travel Consultant,

Carrefour Voyages

(Sartrouville)

Conseillère voyages,

Carrefour Voyages

(Sartrouville)

Promoted travel: Reunion.

Approach: I tried to start with the facts and the possible

experiences for clients so that they would be able to really

live the destination instead of having an overly geographic

approach.

Why participate in the TAC? To deepen my knowledge which

allows me to have more confidence.

The future for your profession? Nothing will be able to replace

the experience and the advice of travel agents. The human

touch is very important in the tourism world!

Séjour défendu : La Réunion.

Approche : J'ai essayé de partir sur des faits et des expériences

possibles pour les clients afin qu'ils puissent vivre la

destination au lieu d’avoir une approche trop géographique.

Que vous apporte la participation à la TAC ?

L'approfondissement de mes connaissances ce qui me permet

d'avoir plus d'assurance.

Le futur du métier ? Rien ne pourra remplacer l'expertise et

les conseils d'un agent de voyages. Le contact humain est très

important dans le monde du tourisme !

MARIE LAURE

HÉBERT

Agency Manager,

Carrefour Voyages

(Villeneuve la Garenne)

Responsable d’agence,

Carrefour Voyages

(Villeneuve la Garenne)

Promoted travel: New York.

Approach: I spoke from the heart about my lived experience

during my stay at the destination.

Why participate in the TAC? It is an extra challenge, a new

experience for sharing with my clients and another way to

meet their needs.

The future for your profession? I don’t worry, human contact

is fundamental and it’s what makes the difference between

our profession and the internet.

Séjour défendu : New York.

Approche : J’ai parlé avec le cœur de mon vécu lors de mon

séjour sur place.

Que vous apporte la participation à la TAC ? Un challenge

supplémentaire, une nouvelle expérience à partager avec mes

clients et une autre façon d’aborder leurs besoins.

Le futur du métier ? Je me ne fais pas de de soucis, le contact

humain est fondamental et c’est ce qui différencie notre métier

d’internet.

IFTM Daily • Thursday 21 st September 2017


20 TRADE TALK PAROLES DE PROFESSIONNELS

SÉBASTIEN

HIGONET

Director,

Vinotilus Voyages (Epernay)

Directeur,

Vinotilus Voyages (Epernay)

Promoted travel: The Basque Region.

Approach: Discovery of the Basque lands and people.

Why participate in the TAC? Discovery of new destinations,

recognition, and contacts.

The future for your profession? We must differentiate ourselves

through our advice, trip personalisation, human contact,

availability, the ability to answer questions and follow-up, before,

during, and after the trip.

DSéjour défendu : Le Pays Basque.

Approche : Découverte du terroir et de la culture basques.

Que vous apporte la participation à la TAC ? La découverte de

nouvelles destinations, la reconnaissance et des contacts.

Le futur du métier ? Nous différencier par le conseil, la

personnalisation du voyage, le contact humain, la disponibilité,

la capacité de répondre aux questions et le suivi – avant,

pendant et après le voyage.

MORGANE

JURDANT

Travel Agent,

Terre d’Alizés (Strasbourg)

Agent de voyages,

Terres d'Alizés (Strasbourg)

Promoted travel: A thermal cure in Hendaye.

Approach: I tried to present all the parts so that my proposition

would appear coherent and complete.

Why participate in the TAC? It’s a personal objective and

challenge that allows me to develop additional skills.

The future for your profession? We are specialised in

personalised trip elaboration and in top-notch travel. We

highlight the human touch and our expertise in order to best

communicate our passion for travelling.

Séjour défendu : Une cure thermale à Hendaye.

Approche : J'ai essayé d'apporter tous les éléments afin que

ma proposition paraisse cohérente et complète.

Que vous apporte la participation à la TAC ? Il s'agit d'un

objectif et d'un défi personnel qui me permet d’acquérir des

connaissances supplémentaires.

Le futur du métier ? Nous sommes spécialisé dans l'élaboration

de voyage à la carte et le haut de gamme. Nous mettons en avant

le contact humain et notre expertise afin de communiquer notre

passion du voyage.

KALLIOPI

KARAOULANIS

Travel Agent,

American Express

(Rueil-Malmaison)

Agent de voyages,

American Express

(Rueil-Malmaison)

Promoted travel: Cinque Terre (Italy).

Approach: Authenticity, original hikes, 5 cliffside villages

untouched by time.

Why participate in the TAC? It is principally for my personal

satisfaction.

The future for your profession? In my opinion, there is no

competition with the internet, we leave the choice up to our

clients. There will always be clients who prefer to deal with

experts like us. There is enough room for everyone.

Séjour défendu : Cinque Terre en Italie.

Approche : L’authenticité, l’originalité des randonnées,

5 villages hors du temps à même les falaises.

Que vous apporte la participation à la TAC ? C'est surtout une

satisfaction personnelle.

Le futur du métier ? Selon moi il n'y a pas de concurrence

avec internet, nous laissons le choix aux clients. Il y aura

toujours des clients qui souhaitent traiter avec des experts

comme nous. Il y a de la place pour tous.

ANNE-SOPHIE

LACROIX

Agency Manager,

Carrefour Voyages

(Flins sur Seine)

Responsable agence,

Carrefour Voyages

(Flins sur Seine)

DAVID

LEMER

Travel Consultant,

Leclerc Voyages

(Roques sur Garonne)

Conseiller voyages,

Leclerc Voyages

(Roques sur Garonne)

Promoted travel: Corsica.

Approach: I stressed the natural assets (canyoning, hiking,

camping in yurts).

Why participate in the TAC? Learning about destinations that are

not necessarily well-known in agencies, like the Ivory Coast, and

sharing “field” experiences with other participants.

The future for your profession? The profession of Travel Agent

will endure: clients like the advice, other client reviews on

products, the stories about a destination and above all else, the

support before, during and after the departure.

Séjour défendu : La Corse.

Approche : J'ai mis l'accent sur ses atouts naturels(canyoning,

randonnées, camping en yourtes).

Que vous apporte la participation à la TAC ? L’apprentissage de

destinations pas forcément connues en agence comme la Côte d’Ivoire

et le partage des expériences “terrain” avec d'autres participants.

Le futur du métier ? Le métier d'agent de voyages perdurera : les

clients aiment les conseils, les retours clients sur un produit, les

anecdotes sur une destination et surtout le suivi avant, pendant et

après départ.

ARNAUD

LEVET

Travel Consultant,

Voyage Verdie (Montpellier)

Conseiller voyages,

Voyage Verdie (Montpellier)

Promoted travel: Madère.

Approach: I wanted to dust off the image of this destination

with an out of the ordinary weekend— paragliding, soapbox

derby, or hikes along the irrigation canals.

Why participate in the TAC? Learning to be more at ease,

less shy, more daring… It’s a challenge that allows one to test

oneself.

The future for your profession? Clients need to be reassured.

They come to the agency to imagine and reserve their trip. Our

strength comes from our human side.

Séjour défendu : Madère.

Approche : J'ai voulu dépoussiérer l'image de cette destination

avec un week-end insolite – saut en parapente, descente en

“caisse à savon” ou randonnées le long de canaux d'irrigation.

Que vous apporte la participation à la TAC ? Être plus à l’aise,

moins timide, oser plus… c’est un challenge qui permet de se

tester.

Le futur du métier ? Les clients ont besoin d'être rassurés.

Ils viennent en agence pour concevoir et réserver leur voyage.

Notre force c'est notre côté humain.

ANNE-LAURE

PAYEN

Manager,

Invitation au Voyage

(Uhart Cize)

Gérante,

Invitation au Voyage

(Uhart Cize)

Promoted travel: Palma de Mallorca and Serra Tramuntana.

Approach: I chose an original destination which the jury

would not be expecting.

Why participate in the TAC? A deep study of destinations,

and a questioning of oneself: it’s a real personal challenge.

The future for your profession? The internet is not an

impediment to my sales. I decided to use the internet to my

advantage! If you’re a good seller, you’ve got to know how to

stand out against the internet.

Séjour défendu :Palma de Majorque et sa Serra Tramuntana.

Approche : J'ai choisi une destination originale à laquelle le

jury ne s'attendait pas !

Que vous apporte la participation à la TAC ? Une étude des

destinations beaucoup plus approfondie et une remise en

question : c’est un réel challenge personnel.

Le futur du métier ? Internet n'est pas un frein à mes ventes.

J'ai décidé de faire d'internet une force ! Si l'on est un bon

vendeur, on doit savoir dépasser Internet.

IFTM Daily • Thursday 21 st September 2017

www.iftmdaily.com


TRADE TALK PAROLES DE PROFESSIONNELS 21

LISA

PRELVUKAJ

Travel Consultant,

Selectour Bleu Voyages

(Lyon)

Conseillère voyages,

Selectour Bleu Voyages

(Lyon)

Promoted travel: The Southern Alps and Isola 2000.

Approach: Putting myself in the shoes of the traveller in order to

best target their needs and propose a personalised package.

Why participate in the TAC? To get out of my typical comfort

zone and dare to do new things, all the while challenging

myself.

The future for your profession? The future of this profession is in the

creation of personalised trips/à la carte because it is in these areas

that we show the depths of our expertise and our added value.

Séjour défendu : Les Alpes du Sud et Isola 2000.

Approche : Se mettre à la place du voyageur afin de cibler au

mieux ses besoins et proposer une offre sur mesure.

Que vous apporte la participation à la TAC ? Sortir de son

confort habituel et oser de nouvelles choses en se challengeant.

Le futur du métier ? L’avenir de ce métier est dans la création

de voyages sur mesures / à la carte car c’est là que nous

montrons toutes notre expertise et notre valeur ajoutée.

HELLEN

RAYNAL

Travel Agent,

Chauchard Evasion (Rodez)

Agent de voyages,

Chauchard Evasion (Rodez)

PPromoted travel: Dubrovnik.

Approach: Hiking in the region, partying at the most famous club

in the city, and original tours on the sets of the famous series

Game of Thrones.

Why participate in the TAC? The knowledge of certain

destinations.

The future for your profession? To be closer to our clients—

from the choice of the destination and the contents of the

package (specifically the creation of personalised trips) all the

way to the technical organisation.

Séjour défendu : Dubrovnik.

Approche : Randonnée dans la région, soirée dans la

discothèque la plus renommée de la ville et visite originale sur

les lieux de tournage de la célèbre série Game of Thrones.

Que vous apporte la participation à la TAC ? La connaissance

de certaines destinations.

Le futur du métier ? Être au plus près de nos clients – du

choix de la destination et de la formule de voyage (notamment la

création de voyages à la carte) jusqu'à l’organisation technique.

STÉPHANIE

SCHMITT

Travel Agent,

La boutiques du Voyage

(Yutz)

Agent de voyages,

La boutique du Voyage

(Yutz)

Promoted travel: A family wanting to take their first safari.

Approach: A combined cruise circuit and stay in a lodge in

order to discover all of the region.

Why participate in the TAC? A questioning of myself that

pushes toward self-improvement.

The future for your profession? We owe it to ourselves to be

connected and to find THE perfect trip among all the proposed

packages. With the internet, the task is even more delicate. We

must people that we have an added value.

Séjour défendu : Une famille souhaitant faire un premier safari.

Approche : Un combiné circuit croisière et séjour en lodge pour

une découverte complète de la région.

Que vous apporte la participation à la TAC ? Une remise en

question qui pousse à s’améliorer.

Le futur du métier ? Nous nous devons d’être connectés et

trouver LE voyage parfait parmi toutes les offres présentes.

Avec internet la tâche est d’autant plus délicate. Nous devons

convaincre que nous avons une valeur ajoutée.

ALEXANDRA

SMORGONER

Sales Consultant,

Carrefour Voyages

(Flins sur Seine)

Conseillère de vente,

Carrefour Voyages

(Flins sur Seine)

Promoted travel: Saint-Jean de Luz.

Approach: Giving the strengths of the destination keeping in

mind the preferences of my client.

Why participate in the TAC? Discovery of new destinations that

are typically less sought after in the agency. (French Guinea, the

Ivory Coast).

The future for your profession? There will always be agencies

for informing clients that are hesitant regarding the internet. As of

today, the internet has not devalued our profession.

Séjour défendu : Saint-Jean de Luz.

Approche : Donner les atouts de de la destination par rapport à

la demande des clients.

Que vous apporte la participation à la TAC ? La découverte de

nouvelles destinations peu demandées en agence (Guyane,

Côté d’ivoire).

Le futur du métier ? Il y aura toujours des agences pour

renseigner les clients qui sont frileux par rapport à internet.

Aujourd’hui internet n'a pas dévalorisé notre métier en agence.

JOHANNA

VIVIEN

Deputy Manage,

Voyages E. Leclerc

(Vitry sur Seine)

Responsable adjointe,

Voyages E. Leclerc

(Vitry sur Seine)

Promoted travel: Mauritius.

Approach: Using words that allow one to imagine a beautiful

destination where one can combine the beach, activities, and

partying.

Why participate in the TAC? A personal satisfaction and new

knowledge.

The future for your profession? Competition is fierce but we will

always have this role of consultation and communication that

the internet cannot match.

Séjour défendu : L’Île Maurice.

Approche : Avec des mots permettant d'imaginer une belle

destination où l'on peut allier balnéaire, activités et fête.

Que vous apporte la participation à la TAC ? Une satisfaction

personnelle et des connaissances.

Le futur du métier ? La concurrence est rude mais nous aurons

toujours ce rôle de conseils et d'échanges qu'internet ne peut pas

proposer !

NATHALIE

VRIGNAUD

Travel Consultant,

Carrefour Voyages

(Villiers en Bière)

Conseillère voyages,

Carrefour Voyages

(Villiers en Bière)

PAULINE

WINTERFLOOD

Sales Consultant,

Carrefour Voyages

(Flins sur Seine)

Conseillère de vente,

Carrefour Voyages

(Flins sur Seine)

Promoted travel: Kenya/Tanzania.

Approach: Highlighting the strengths of the location to make

clients fall in love with a trip.

Why participate in the TAC? To learn to speak in public and

make clients fall in love with a destination.

The future for your profession? Contrarily to the internet,

clients have a contact, a real person, who they can call if

they have a question – it’s peace of mind.

Séjour défendu : Le Kenya / La Tanzanie.

Approche : En mettant les atouts en avant pour faire rêver.

Que vous apporte la participation à la TAC ? Apprendre à

parler en public et faire rêver sur une destination.

Le futur du métier ? ? Contrairement à internet, les clients

ont un contact – une personne – à qui s’adresser s’ils ont une

question, c’est une sécurité.

IFTM Daily • Thursday 21 st September 2017


22 EXCLUSIVE INTERVIEW / ENTRETIEN EXCLUSIF

Frédéric Lorin

Director, IFTM Top Resa MAP Pro

Directeur, IFTM Top Resa MAP Pro

The 2017 Edition of IFTM Top Resa MAP Pro:

Going Beyond Our Objectives

Exclusive interview with IFTM Top Resa MAP Pro Director Frédéric Lorin

With the show just around the

corner, we asked the “man

at the helm” how is this year’s

edition shaping up compared

to the last…

This will be the 39 th edition of IFTM Top

Resa, and it is shaping up in ways that

are very encouraging. I can give you

a couple of examples. Firstly, on the

business side, we are, as we speak

now, on a two-digit increase versus last

year in terms of square metres sold, and

this is an excellent performance. It truly

demonstrates the growing interest by

exhibitors towards the show. Secondly,

this edition will have new villages that

will improve and enrich the visitors’

experience. I’m talking about the Digital

Village, the Mountain Village and the

Sustainable Tourism Village. Also for the

first time we will have a Hackathon, which

will run live for 24 hours. So, on both

the business side and the new products

and customer experience side, it’s quite

encouraging.

Please tell us more about the new villages.

It’s very important to understand that these

new villages are very much in line with

IFTM strategy and objectives, which is

to be a comprehensive showcase of the

industry and its evolution. The Digital

Village is totally new, but the need to

include it was very evident, as digital is

everywhere, but in the past I believe its

presence was too weak until now. It’s

true we initiated the start-up travel lab

and contest three years ago… but this

year we are pushing the concept forward,

developing a proper digital village. It

was also obvious we needed to add

the Mountain Village, again in line with

our strategy of being a comprehensive

showcase of the industry, because snow

skiing and mountain tourism represents

close to 15% of France’s tourism revenue.

The third village was also a must, as

this is the worldwide year of sustainable

tourism for development. That’s why we

thought it would be interesting to have a

dedicated village in association with ATD

(Acteurs du Tourisme Durable).

What are the key trends in terms of

exhibitors?

There are two main trends. One of the

trends, which is a very good sign,

because it shows that business is really

THIS EDITION WILL HAVE NEW

VILLAGES THAT WILL IMPROVE

AND ENRICH THE VISITORS’

EXPERIENCE.

back on track, is that a number of existing

exhibitors are increasing their presence.

These include Morocco, Brand USA, or

Argentina, just to name a few. The second

trend is that we have a number of new

exhibitors. Italy is back with 200 square

metres, and from the Middle East, we have

Bahrain participating for the first time.

How is industry sentiment among French

TAs and TOs today?

As I quite often say, this sector is historically

very resilient. I know it’s fashionable to

say that, but it’s very true with the tourism

industry. What I mean by resilient is that

is that even when things are difficult, and

that we are facing geopolitical problems

around the world, they are always there

and they are always trying to do business

and meet people. When I talk to tour

operators now, I really have the feeling

that the general mood is much better. They

are much more confident and optimistic

than in previous years.

The UNWTO has given a very positive

report for the first half. Is this reflected in

the feedback you are getting?

Yes, and it indeed reflects on the show

itself, as we are, as I mentioned before,

seeing double digit growth in the number

of square metres that will be taken up by

exhibitors this year. It’s very encouraging,

and in terms of pre-registration, while

it’s too early to give figures of potential

visitors this year, we are in line with our

objectives

IFTM Daily • Thursday 21 st September 2017

www.iftmdaily.com


EXCLUSIVE INTERVIEW / ENTRETIEN EXCLUSIF 23

IFTM Top Resa MAP Pro 2017:

au delà des objectifs

Entretien exclusif avec Frédéric Lorin, Directeur d’IFTM Top Resa MAP Pro

A quelques jours de l’ouverture

du salon, nous avons

demandé à “l'homme à la

barre” comment l'édition de

cette année avait-elle évolué

par rapport à la précédente...

Ce sera la 39 ème édition d’IFTM Top

Resa, et elle prend forme de manière très

encourageante. Je peux vous donner

quelques exemples. Tout d'abord, au

niveau commercial, nous sommes, comme

on le dit aujourd’hui, sur une progression

à deux chiffres par rapport à l'an dernier

en termes de mètres carrés vendus, et

c'est une excellente performance. Cela

montre vraiment l'intérêt grandissant des

exposants pour le salon. Deuxièmement,

cette édition aura de nouveaux villages qui

amélioreront et enrichiront l'expérience des

visiteurs. Je veux parler du Village Digital,

du Village de la Montagne et du Village du

Tourisme Durable. De plus, pour la première

fois, nous organiserons un Hackathon qui

se déroulera pendant 24 heures. Donc,

tant sur le plan commercial que sur celui

des nouveaux produits et de l'expérience

client, c'est assez encourageant.

Pouvez-vous nous en dire plus sur les

nouveaux villages ?

Il est très important de comprendre que ces

nouveaux villages sont tout à fait conformes

à la stratégie et aux objectifs d'IFTM qui se

doit d’être une vitrine complète de l'industrie

et son évolution. Le Village Digital est

totalement nouveau, mais le besoin de

l'inclure était évidente, car le numérique

est partout et sa visibilité était trop faible

par le passé. Certes nous avions lancé le

Start-up Contest et le Travel Lab il y a trois

ans... mais, cette année, nous poussons le

concept plus loin en développant un village

digital dédié. Il était tout aussi évident que

nous devions ajouter un Village de la

Montagne, à nouveau conformément avec

notre stratégie d'être une vitrine complète

de l'industrie, car les sports d’hiver et le

tourisme de montagne représentent près de

15 % des revenus touristiques en France.

La création du troisième village, le Village

du Tourisme Durable, était tout aussi

évidente ; car elle s’inscrit dans le cadre de

l'année mondiale du tourisme durable pour

le développement. C'est pourquoi nous

avons pensé qu'il serait intéressant d'avoir

un village dédié en association avec ATD

(Acteurs du Tourisme Durable).

Quelles sont les principales tendances au

niveau des exposants ?

Il existe deux tendances fortes. La première,

c'est que plusieurs exposants “historiques”

ont accru leur présence, ce qui est un

très bon signe, révélateur du fait que les

affaires sont de retour sur la bonne voie.

Il s'agit notamment du Maroc, de Brand

USA ou de l'Argentine, pour n'en nommer

que quelques-uns. La seconde tendance

est que nous avons un certain nombre de

nouveaux exposants : l’Italie est de retour

avec 200 mètres carrés, et du côté du

Moyen-Orient, Bahreïn participera pour la

première fois.

Quel est le sentiment des TO et des agents

de voyages français sur le marché actuel ?

Comme je l'ai souvent dit, ce secteur

est historiquement très résilient. Je

sais qu'il est à la mode de le dire, mais

c'est particulièrement vrai au niveau de

l'industrie du tourisme. Ce que je veux dire

par résilient, c'est que même lorsque les

choses sont difficiles et que nous sommes

confrontés à des problèmes géopolitiques

à travers le monde, ils sont toujours là et ils

essaient toujours de faire des affaires et de

rencontrer des gens. Quand je parle aux TO

maintenant, j'ai vraiment le sentiment que

l'ambiance générale est bien meilleure. Ils

sont beaucoup plus confiants et optimistes

que les années précédentes.

L'OMT a rendu un rapport très positif sur

le premier semestre 2017. Cela se reflètet-il

dans les commentaires que vous

entendez ?

Oui, et cela se reflète aussi au niveau du

salon lui-même, comme nous l'avons déjà

mentionné, en observant une croissance à

deux chiffres du nombre de mètres carrés

qui seront occupés par les exposants

cette année. C'est très encourageant et,

en termes de pré-inscriptions, bien qu’il

soit trop tôt pour donner des chiffres de

visiteurs potentiels cette année, nous

sommes conformes à nos objectifs

CETTE ÉDITION AURA

DE NOUVEAUX VILLAGES QUI

AMÉLIORERONT ET ENRICHIRONT

L'EXPÉRIENCE DES VISITEURS.

IFTM Daily • Thursday 21 st September 2017


MARKET TRENDS / TENDANCES DU MARCHÉ 25

UNWTO World

Tourism Barometer

International tourism - strongest halfyear

growth since 2010

Baromètre du tourisme mondial

de l'OMT

Le tourisme international enregistre sa plus

forte croissance semestrielle depuis 2010

Destinations worldwide welcomed 598 million

international tourists in the first six months of 2017, some

36 million more than in the same period of 2016. At 6%,

growth was well above the trend of recent years, making

the current January-June period the strongest half-year

since 2010.

Au niveau mondial, les destinations ont accueilli 598 millions de

touristes internationaux au premier semestre 2017, soit quelques

36 millions de plus qu’à la même période de 2016. Avec 6 %, la

croissance s’est révélée bien supérieure à la tendance de ces

dernières années, ce qui fait de la période courante, de janvier à

juin 2017, le plus fort semestre depuis 2010.

Visitor numbers reported by

destinations around the world reflect

strong demand for international

travel in the first half of 2017,

according to the latest UNWTO

World Tourism Barometer.

Results are underpinned by robust

growth in many destinations and

a continuation of the recovery

in those that suffered declines

in previous years. Of UNWTO

regions, growth was strongest in the

Middle East (+9%), Europe (+8%)

and Africa (+8%), followed by Asia

and the Pacific (+6%) and the

Americas (+3%).

Mediterranean destinations reported

particularly strong growth in the

first half of 2017, as reflected

in the results for Southern and

Mediterranean Europe (+12%),

North Africa (+16%) and the

Middle East (+9%). This trend is

driven by the continued strength

of many destinations in the area,

combined with a significant

rebound in destinations that suffered

decreases in previous years, such

as Turkey, Egypt and Tunisia.

Furthermore, international tourist

arrivals through June grew 8% in

Northern Europe, 6% in Western

Europe and 4% in Central and

Eastern Europe. Sub-Saharan

Africa recorded 4% more arrivals.

South Asia (+12%) led growth

in Asia and the Pacific, followed

by Oceania (+8%) and South-

East Asia (+7%), while results in

North-East Asia (+4%) were more

mixed

Le nombre de visiteurs annoncé par

chaque destination reflète une forte

demande de voyages internationaux au

premier semestre de 2017, selon le dernier

baromètre du tourisme mondial de l’OMT.

Ces résultats sont soutenus par une

forte croissance dans de nombreuses

destinations et par la reprise au niveau de

celles qui ont subi des baisses au cours

des dernières années. Parmi les zones

étudiées par l'OMT, la croissance a été

la plus forte au Moyen-Orient (+9 %),

en Europe (+8 %) et en Afrique (+8 %),

suivie de l'Asie et du Pacifique (+6 %) et

des Amériques (+3 %).

Les destinations méditerranéennes ont

connu une croissance particulièrement

forte au premier semestre 2017, comme

en témoignent les résultats de l'Europe

méridionale et méditerranéenne (+12 %),

de l'Afrique du Nord (+16 %) et du

Moyen-Orient (+9 %). Cette tendance

est attribuable à la solidité constante de

nombreuses destinations de la région

combinée à un rebond important pour les

destinations qui avaient connu une baisse

de fréquentation au cours des années

précédentes, comme la Turquie, l'Égypte et

la Tunisie.

En outre, les arrivées de touristes

internationaux ont augmenté de 8 % en

Europe du Nord en juin, de 6 % en Europe

de l'Ouest et de 4 % en Europe centrale

et orientale. L'Afrique subsaharienne a

enregistré une progression de 4 % du

nombre d’arrivées.

L'Asie du Sud (+12 %) a mené une

croissance en Asie et dans le Pacifique,

suivie par l'Océanie (+8 %) et l'Asie du

Sud-Est (+7 %), alors que les résultats

en Asie du Nord-Est (+4 %) ont été plus

mitigés

IFTM Daily • Thursday 21 st September 2017


Les Français

plébiscitent la

destination montagne

pour leurs vacances

d’hiver

LA MONTAGNE, LE LIEU PRIVILÉGIÉ

DES FRANÇAIS POUR PASSER DES

VACANCES FAMILIALES

Près de 6 séjours sur 10 sont réalisés en

compagnie d’enfants (59 % en 2013

et 2014). Les couples sans enfants

représentent également une population

non négligeable (30 %). Les vacanciers

proviennent principalement de la région

parisienne (22 %) et des régions du sudest

(30%).

Si la parité homme/femme est respectée, la

moyenne d’âge se situe autour de 40-41

ans. Les 35-60 ans constituent la tranche

d’âge la plus représentée dans les stations.

La durée moyenne de séjour est de 6 nuits.

Le changement de calendrier scolaire a

permis un regain de réservations sur les

vacances de printemps.

Source : ANMSN

LA PRATIQUE DU SKI PLÉBISCITÉE

PAR LES VACANCIERS, LES ACTIVITÉS

ANNEXES EN PROGRESSION

Sur l’ensemble des cinq dernières années,

ils sont 72 % à avoir pratiqué le ski

comme activité principale.

Les activités secondaires enregistrent une

augmentation, comme la pratique des

raquettes (25 %) et la marche (21 %).

En 2016, 33 % des sondés profitent de

la piscine et des espaces bien être (contre

23 % en 2014).

La part des non skieurs a évolué ses

dernières années passant de 13 % en

2012 à 16 % en 2016.

DES SÉJOURS ORGANISÉS

21 % des vacanciers réservent via les

tours opérateurs et grands hébergeurs,

juste devant les hébergeurs locaux (19 %

en 2015) et les locations entre particuliers

(23 % en 2014).

En moyenne en 2016, les clients réservent

52 jours avant leur arrivée contre 55 jours

en 2014.

LE PRIX EST DÉTERMINANT

DANS LE CHOIX DE LA DESTINATION

Les critères avancés pour le choix de la

destination, sont en premier le prix (30

% en 2013), la solution d’hébergement

trouvé (29 % en 2012), le domaine

skiable (28 % en 2012).

L’utilisation d’internet dans l’organisation

du séjour progresse : hébergement (38%),

réservations (32 %) et paiement du

logement (19 %).

Le style de la station entre dans le

processus de choix. Les “petits villages” et

les “stations intermédiaires” ont séduit entre

27 % et 30 % des vacanciers en 2016.

Près de 90 % des vacanciers déclarent

qu’ils reviendront en station et qu’ils

recomm anderont un séjour en montagne

à leur entourage

Etude ConsoMontagne menée par l’ANMSM

(Association Nationale des Maires des Stations

de Montagne)

POUR LA PREMIÈRE FOIS,

UN VILLAGE DE LA MONTAGNE

SUR LE SALON MAP PRO

Le MAP Pro réunit depuis

plus de 30 ans l'ensemble

des acteurs du marché

français – autocaristes, agents

de voyages et TO – et du

tourisme de groupe en France

et en Europe. Cette année, il

présentera pour la première fois

un Village de la Montagne, une

zone entièrement dédiée aux

professionnels de la montagne

adhérents à France Montagnes

qui regroupera : Aquamotion

Courchevel, Les Arcs / Peisey-

Vallandry, La Plagne, La Belle

Montagne, Le Grand Massif,

Les Hautes-Alpes, Les Orres

Vacances, Val d’Isère, Tignes,

Serre Chevalier, Les 2 Alpes.

LES TEMPS FORTS DU VILLAGE

DE LA MONTAGNE

Mardi 26 septembre

de 10h à 11h, Salle Agora

Les vacances au ski sont

mortes, vive les vacances

à la montagne !

Mardi 26 septembre à 17h,

Village de la Montagne

Cocktail Savoyard

Mercredi 27 septembre

de 9h30 à 10h30,

Salle New York

Comment gagner des parts de

marché en montagne ?

IFTM Daily • Thursday 21 st September 2017

www.iftmdaily.com


INFORMATIONS EN FRANÇAIS

MARKET TRENDS / TENDANCES DU MARCHÉ 27

L’essentiel

LES CROISIÈRES

574 000 C’est le nombre de passagers français qui ont embarqué sur

une croisière en 2016, soit une baisse de 6,2% par rapport à 2015, la première

depuis une quinzaine d’années, selon la Cruise Lines International Association

(CLIA). Un recul attribué à “la situation géopolitique et économique incertaine” ainsi

qu’à un problème de “capacité inférieure allouée au marché français”. La croisière

a progressé de 3,4 % en Europe en 2016 (6,7 millions de passagers), de 6,5 %

dans le monde (24,7 millions de passagers) avec une forte progression en Asie.

La France reste le quatrième marché européen, derrière l’Allemagne, le Royaume-

Uni et l’Italie.

L’événement

Les chantiers de Saint-Nazaire ont livré avant l’été à MSC le plus gros navire

d’Europe, le Meraviglia. Prévu pour 5700 passagers grâce à ses 2246 cabines,

il proposera des croisières en Méditerranée au départ de Marseille. Il se distingue

par sa promenade centrale, longue de 96 mètres avec un plafond numérique

incurvé et à LED. Il comprend également 18 ponts, 20 bars, un terrain de basket,

un simulateur de Formule 1, un parc aquatique, six piscines, un théâtre pouvant

accueillir 950 spectateurs…

Les chiffres clés

3 questions à

Cédric Rivoire-Perrocha

Directeur Général CLIA France

(Cruise Lines International Association)

4,45 millions de nuitées à bord

C’est ce que pèse le marché français de la croisière, pour une durée moyenne de

7,8 nuits par passager (source : CLIA).

La Méditerranée reste la destination préférée

des Français

Elle représente 59 % des ventes, suivie par les Caraïbes (20 %) et l’Europe du Nord

(10 %). Certains produits, comme les croisières aux Emirats et dans l’océan Indien,

commencent à grignoter des parts de marché (source : CLIA).

0,9 %

C’est le taux de pénétration de la croisière en France selon CLIA. Un taux faible

comparé à nos voisins européens, il dépasse par exemple les 2 % au Royaume-Uni

(3,4 % aux Etats-Unis).

1 Français sur 4 veut partir en croisières

Selon une étude commandée par Costa Croisières à BVA, soit un potentiel de 12,5

millions de personnes de plus de 18 ans, alors que 7,8 % des Français ont déjà

réalisé une croisière.

Marseille reste le leader des ports français de croisière

De très loin, avec 1,6 million de passagers accueillis en 2016, soit une croissance

de 11 % par rapport à 2015. Marseille fait partie du top 10 des ports de croisière de

transit du monde.

Les seniors représentent 50 %

en moyenne de la clientèle des croisières mais l’âge moyen recule. Il s’établit

aujourd’hui à 49 ans contre 60 ans à la fin des années 90.

Les gros paquebots ont la cote !

47 % des Français sondés par BVA pour Costa préféreraient partir sur “un navire de

grande taille qui offre le maximum de divertissements et de prestations à bord, à un

tarif très abordable”.

50 millions d’euros

C’est le montant total des commissions versées chaque année aux agences de

voyages françaises par les compagnies de croisières. En Europe, 7 croisières sur 10

sont vendues en agence physique.

Comment se comporte

votre secteur d’activité en

2017 ?

Bien que le marché français ait

enregistré en 2016 un léger recul, la

croisière s’est inscrite durablement

dans le paysage des vacances des

Français. 2017 reste une année

dynamique en raison de la large

couverture média dont bénéficie

l’industrie grâce notamment

au succès de la construction

navale française à Saint-Nazaire

et à l’implication continue des

compagnies et ports membres de

CLIA.

Quelle est, selon vous,

l’évolution la plus

marquante de votre secteur

lors des douze derniers

mois ?

Tous les segments de la croisière

sont en croissance et les carnets de

commandes des chantiers bénéficient

d’une visibilité inédite. Qu’il s’agisse

de croisières maritimes ou fluviales,

la croisière attire tous types de

clientèles à la recherche de vacances

différentes. Il existe réellement une

croisière pour chaque client et chaque

budget. Les destinations préférées

des Français restent la Méditerranée,

les Caraïbes et l’Europe du Nord,

mais les destinations longs courriers

maritimes ou fluviales, attirent de plus

en plus les croisiéristes.

Quels sont les deux défis

majeurs auxquels est

confronté votre secteur ?

La croissance annoncée de l’industrie

de la croisière est un enjeu majeur

pour notre marché. Avec un taux de

pénétration de 0,9%, les perspectives

de croissance sont importantes et

il est essentiel pour notre industrie

que les premiers prescripteurs de

vacances, les agents de voyages,

soient formés à la diversité de

l’offre. Avec le développement du

marché, les clients recherchent des

conseillers professionnels pouvant

les guider vers le produit qui leur

correspond le mieux. En 2017,

plus de 400 agences sont membres

de CLIA et 800 agents de voyages

poursuivent leur formation au cœur

du programme des Experts Croisières,

la seule certification reconnue par

l’industrie •

IFTM Daily • Thursday 21 st September 2017


28 MARKET TRENDS / TENDANCES DU MARCHÉ

INFORMATIONS EN FRANÇAIS

LA DESTINATION FRANCE

L’essentiel

© Greg Soussan

82,6 millions C’est le nombre de touristes internationaux qui

ont visité la France en 2016, soit deux millions de moins qu’en 2015, selon les

chiffres de la DGE. La France occupe toujours la première marche du podium du

tourisme mondial devant les Etats-Unis avec 75,7 millions de visiteurs (-2,3 %)

qui devancent d’une courte tête l’Espagne et ses 75,6 millions de touristes étrangers

(+10,3 %).

L’événement

Depuis le dernier trimestre 2016, les touristes étrangers sont de retour

en France. Au point que la destination table sur un record de 88 à 89 millions

de visiteurs internationaux en 2017, soit une hausse de 5 % à 6 % par rapport à

2016. Le nouveau ministre des Affaires Etrangères, Jean-Yves Le Drian, en charge

du tourisme, maintient en conséquence l’objectif d’atteindre “les 100 millions de

visiteurs en 2020, et générer 50 milliards d’euros de recettes”. Ce qui se traduirait

par 300 000 emplois nouveaux à la clé. Pour y parvenir, le ministre veut ouvrir

plusieurs chantiers autour de 5 thèmes : la qualité de l’accueil, la formation, le

numérique, l’investissement et la sécurité. Et il défend l’idée d’un “grand projet”

dans chaque région, soutenu par l’Etat.

3 questions à

Christian Mantéi

Directeur Général d’Atout France

Les chiffres clés

40 milliards d’euros

Telles sont les dépenses effectuées par les touristes internationaux en France en

2016, contre 42 milliards d’euros en 2015.

-3,8 %

C’est la baisse du nombre de visiteurs européens qui ont visité la France en 2016, à

64,5 millions. Un chiffre qui a diminué de 2,6 millions par rapport à 2015 et de près

de 5 millions depuis 2013.

15 %

C’est la hausse du nombre de touristes américains en 2016, soit 4,2 millions de

touristes qui ont ainsi profité d’un dollar fort par rapport à l’euro.

-6 %

C’est la baisse de fréquentation de la clientèle asiatique en France en 2016, à 5,7

millions de visiteurs. Les arrivées des Japonais ont dégringolé (-39,7 %) alors que

celles des Chinois est en recul de 8,7%, à 2 millions.

6,8 jours

C’est la durée moyenne d’un séjour étranger en France en 2016, soit une très légère

diminution de 0,4 % par rapport à 2015.

Les nuitées marchandes représentent 65,9 %

des nuitées totales des touristes internationaux visitant la France. Une lente baisse

depuis 2012 au profit des locations entre particuliers qui totalisent 26,7 % des

nuitées en 2016.

10 millions

C’est le nombre de touristes venus à la découverte des vins et vignobles français en

2016 (alors qu’ils étaient 7,5 millions en 2009). La clientèle est majoritairement

française, à 58 %. L’œnotourisme est un marché estimé à 5,2 milliards d’euros en

2016.

1,3 milliard d’euros

C’est le manque à gagner pour la région Ile-de-France en 2016, en raison d’une

baisse de 4,7 % des arrivées de touristes, français et internationaux, soit 1,5 million

de visiteurs en moins.

Comment se comporte

votre secteur d’activité en

2017 ?

La fréquentation de la France

par les visiteurs internationaux

se redresse nettement en 2017

portée notamment par le retour

des Américains, des Japonais,

des Russes, des Brésiliens ou

encore des Sud-coréens. Selon

l’Insee, les hôtels de la capitale ont

largement bénéficié de cette hausse

avec +12,6% de fréquentation

internationale au 1er trimestre.

Quelle est, selon vous,

l’évolution la plus

marquante de votre

secteur lors des douze

derniers mois ?

Aujourd’hui, c’est vivre une

expérience qui prime. Les visiteurs

souhaitent découvrir notre pays

par la croisière, l’œnotourisme, la

culture, le golf… Ils sont également

de plus en plus nombreux à

participer aux événements organisés

en France (festivals de l’été, Un été

au Havre cette année), mais aussi

à être attirés par les ouvertures de

nouveaux lieux culturels.

Quels sont les deux défis

majeurs auxquels votre

secteur est confronté ?

Comme l’a rappelé le premier

Ministre lors du Conseil

interministériel du Tourisme du 26

juillet dernier, il est essentiel de

renforcer la qualité de l’accueil et

la sécurisation des sites afin de

satisfaire et fidéliser nos visiteurs.

Plusieurs mesures vont très

prochainement être prises en ce sens

(réduction des délais d’obtention

des visas dans davantage de pays

et de la durée des passages à

la police aux frontières dans les

aéroports, nettoyage et entretien

des autoroutes entre aéroports

et Paris…) ainsi qu’en faveur

de l’investissement, (notamment

dans les stations balnéaires et de

montagne) et de valorisation des

métiers du tourisme •

IFTM Daily • Thursday 21 st September 2017

www.iftmdaily.com


INFORMATIONS EN FRANÇAIS

MARKET TRENDS / TENDANCES DU MARCHÉ 29

LA DISTRIBUTION DES VOYAGES

L’essentiel

-3,9 % C’est la baisse du volume d’affaires enregistrée par les agences

de voyages françaises en 2016 contre une baisse de 5,3 % en 2015 selon le

baromètre Snav/Atout France. Le nombre de passagers est quant à lui en recul de

5,3 %. Seuls les départs vers les destinations long-courrier ont limité les dégâts

avec une hausse du nombre de passagers de 1,1 % et un volume d’affaires en

progression de 1,2 %. En revanche, les départs vers la France et les destinations

moyen-courrier chutent lourdement, tant en volume d’affaires (respectivement -5,6

% et -6,8 %) qu’en nombre de passagers (respectivement -7 % et -5,6 %).

L’événement

Après des années de tergiversations, la confédération du tourisme est enfin en

marche ! Le 12 juin dernier, 14 organisations professionnelles représentatives

du secteur du tourisme ont signé les statuts de leur structure commune, baptisée

la Confédération des Acteurs du Tourisme (CAT). Les Entreprises du Voyage et le

SETO en font partie aux côtés des hébergeurs, des restaurateurs, des transporteurs,

des métiers de l’événement… L’objectif : représenter de manière unifiée les

professionnels des métiers du tourisme et du voyage. Le nouveau président est

Roland Héguy (président de l’UMIH), aidé de trois vice-présidents dont René-Marc

Chikli (président du Seto).

3 questions à

Jean-Pierre Mas

Président des Entreprises du Voyage

Les chiffres clés

Les agences redressent la tête en 2017

En nombre de passagers et en volume d’affaires, les réservations cumulées sont

respectivement en hausse de 9 % et 10 % entre janvier et mai. Des chiffres inédits

depuis de très nombreuses années.

6,3 milliards d’euros C’est le volume d’affaires BSP (soit la

billetterie aérienne vendue en agences de voyages) en 2016, soit une hausse de

3 % par rapport à 2015. Il faut rappeler que ce chiffre n’intègre pas l’activité des

compagnies low cost. Le nombre de billets émis par les agences de voyages est

quant à lui en forte progression de 7,5 %, à 22 millions.

433 euros C’est le prix moyen du billet d’avion vendu par les agences de

voyages en 2016, stable par rapport à 2015.

Le profil type du vendeur en agence de voyages ? Une femme de 35 à 39 ans, en CDI

à temps plein, avec une ancienneté de dix ans, selon AON.

55 % C’est la proportion des clients venus en agences de voyages pour se

renseigner qui réservent en agences selon une étude de Raffour Interactif. Un taux de

conversion en très légère baisse par rapport à 2015.

42 % C’est le pourcentage des clients d’agences de voyages qui ont préparé

leur voyage sur le net en 2016 contre 39 % en 2015 (source : Raffour Interactif).

70 % C’est la proportion de formules de voyages “all inclusive” demandées en

agences de voyages, suivie par le sur-mesure à 62 % et, loin derrière, les autotours

(28 %), les forfaits dynamiques (28 %), les city-breaks (27 %), les clubs (26 %)

et les circuits thématiques à 23 % (source : Raffour Interactif).

68 C’est le nombre d’agences de voyages qui ont fait l’objet d’un redressement

ou d’une liquidation judiciaire en 2016 contre 85 en 2015 selon le cabinet Altarès.

Le nombre d’entreprises recensées dans la catégorie “agents de voyages ou

apparentés” et immatriculées auprès d’Atout France s’est stabilisé autour de 4 000

entre 2012 et 2016. Quant au nombre de points de vente, il est aussi à l’étale

(environ 6 000).

Parmi ces 4 000 opérateurs (cf ci-dessus), 90 % ont moins de dix salariés, 26 %

se situent en Ile-de-France, 16 % en Rhône-Alpes et 11 % en PACA.

Comment se comporte

votre secteur d’activité en

2017 ?

Le secteur se comporte positivement,

avec une belle reprise de l’activité

“tourisme” : réservations en

hausse globale de 8 % au cours

des 7 premiers mois de 2017

(+14 % pour le long courrier) et

un redémarrage très sensible de la

Tunisie. Le nombre de billets d’avion

émis par les agences de voyages

au cours du 1er semestre a quant

à lui progressé de 5 % et le secteur

du voyage d’affaires est également

positif.

Quelle est, selon vous,

l’évolution la plus

marquante de votre

secteur lors des douze

derniers mois ?

L’économie “collaborative” bouscule

depuis quelques années le secteur

du voyage, comme l’avaient

bousculé au début des années 2000

le e-commerce et le digital. Les

consommateurs zappent entre le

numérique et le commerce physique,

mais les jeunes générations sont

totalement digitales, ce qui impose

une adaptation des acteurs pour

retrouver ce marché.

Quels sont les deux défis

majeurs auxquels est

confronté votre secteur ?

Le principal défi est de justifier

la valeur de l’intermédiation. Le

voyageur n’accepte de payer un

service que s’il correspond à une

réelle valeur ajoutée. Le second

défi concerne les évolutions de la

réglementation de notre profession :

nous sommes d’accord pour assurer

une protection du voyageur, mais

cette protection ne doit pas mettre

les entreprises françaises “hors

marché” par rapport à des acteurs

qui, du fait de la mondialisation

du commerce, se jouent de la

réglementation française •

IFTM Daily • Thursday 21 st September 2017


30 MARKET TRENDS / TENDANCES DU MARCHÉ

INFORMATIONS EN FRANÇAIS

LE e-TOURISME

L’essentiel

7,5 % : C’est la hausse du marché du voyage en ligne en France en

2016 selon une estimation de la Fédération du e-commerce et de la vente à

distance (Fevad). Avec un chiffre d’affaires de 20,1 milliards d’euros, il représente

le premier secteur du e-commerce qui totalise 72 milliards d’euros, loin devant la

vente de produits de grande consommation (4,9 milliards d’euros) et l’habillement

(4,4 milliards d’euros).

L’événement

En 2016, les start-up françaises du tourisme ont levé 92

millions d’euros d’après une étude menée par Keyrus Innovation Factory. Sur

les 20 secteurs analysés, le tourisme est ainsi le 9 ème secteur le plus dynamique,

loin derrière celui des infrastructures et du cloud (340 m €), du divertissement

(305 m €) ou de l’internet des objets (196 m €). Parmi les plus belles levées de

fonds dans le tourisme, identifiées par l’Echo Touristique, figurent le spécialiste de la

billetterie aérienne MisterFly (20 m €) et la plateforme du voyage sur mesure Evaneos

(18 m €). Okko Hotels et Homerez ont de leur côté annoncé des tours de table

d’environ 4 millions d’euros.

3 questions à

Frédéric Vanhoutte

Président de level.com

Les chiffres clés

77 % des Français partis en séjours en 2016 ont préparé leur voyage sur

internet selon le baromètre du cabinet Raffour Interactif pour Opodo.

50 % des Français partis en 2016 ont réservé tout ou partie de leurs séjours

de loisir sur Internet, en payant intégralement en ligne, toujours selon le baromètre

de Raffour Interactif.

53 % des préparations ou réservations de voyage ont été réalisées en 2016

sur mobile ou tablette (m-tourisme), soit une hausse record de 14 points par rapport

à 2015, selon Raffour Interactif.

53 % des ventes de voyages en B2B ont été effectuées en ligne en 2016 selon

la FEVAD. L’e-tourisme s’impose ainsi comme le premier secteur du e-commerce

entre professionnels. Le voyage devance les fournitures et équipements de bureau et

les matériels informatiques.

31 % des e-acheteurs ont eu recours en 2016 à la réservation d’hébergement

auprès de particuliers selon la FEVAD, et 24 % des e-acheteurs ont utilisé les

plateformes spécialisées dans le covoiturage. Le collaboratif poursuite donc sa

croissance.

13 millions

C’est le nombre de visites par mois enregistré en 2016 par Voyages-sncf.com,

suivi de Tripadvisor (12,4 millions de visites), Booking (10 millions), Airbnb (6,94

millions) et Expedia (4,58 millions).

58 % des Français n’ont jamais entendu parler des chatbots, ces programmes

d’intelligence artificielle utilisés via des applications de conversation instantanée,

selon une étude du comparateur Kayak. Sans surprise, 57 % des 18-34 ans

déclarent savoir de quoi il s’agit, contre seulement 21 % des plus de 55 ans.

99 %

C’est le taux d’abandon de panier sur les sites de voyages selon une étude de Ve

Interactive. 3 raisons : le montant conséquent du panier moyen qui amène à de

multiples comparaisons et hésitations, les frais supplémentaires comme les frais de

dossier et l’obligation de créer un compte client complet.

Comment se comporte

votre secteur d’activité en

2017 ?

Les acteurs digitaux accompagnent

la reprise que semble connaître avec

constance notre industrie.

Avec les performances du

collaboratif, le mobile qui croît sans

faiblir, les acteurs en ligne se portent

bien. Quant aux tendances d'usage,

elles se confirment en matière de

recherche d'informations voyageur

et de services nouveaux (prédictif,

paiement en plusieurs fois sans

frais...).

Quelle est, selon vous,

l’évolution la plus

marquante de votre

secteur lors des douze

derniers mois ?

Le prédictif est assurément entré

dans les mœurs (Easyvoyage,

Misterfly, Kayak...) avec une

flexibilité d'achat nouvelle attribuée

aux consommateurs et qui entrave

le suprême pouvoir des yield

managers. Trips, de son côté,

enrichit la recherche personnalisée

du voyageur Airbnb et fragilise l'offre

des tour-opérateurs traditionnels,

pour partie. Nous n'avons encore

rien vu.

Quels sont les deux défis

majeurs auxquels votre

secteur est confronté ?

La guerre de l'hébergement

commence à peine. Les fédérations,

les plateformes, les acquisitions, les

nouveaux entrants font l'actualité

quotidienne. Sur l'outgoing

(mais aussi incoming), l'un des

défis sera l’effet longue traîne de

l'hébergement. Il y a là des sources

inouïes de revenus et de services.

Un autre défi sera de faire collaborer,

enfin, les institutionnels avec les

marchands pour une offre accueil

plus efficace, plus performante et

plus rémunératrice. Avec les Jeux

Olympiques en vue, il n'est que

temps •

IFTM Daily • Thursday 21 st September 2017

www.iftmdaily.com


INFORMATIONS EN FRANÇAIS

MARKET TRENDS / TENDANCES DU MARCHÉ 31

L’HÔTELLERIE

L’essentiel

900 millions d’euros

C’est le manque à gagner des hôteliers français en 2016 selon le cabinet

MKG Hospitality. Attentats, grèves, sentiment d’insécurité : l’hôtellerie française

a vécu sa pire année depuis 2009 avec un revenu par chambre disponible

(RevPar), indicateur clé du secteur, en recul de 5,1 %, un taux d’occupation

en repli de 1,2 points en moyenne et un prix moyen des chambres en baisse

de 3,3 %. Des chiffres à nuancer cependant car hors Paris et PACA, tous les

résultats sont positifs, grâce notamment à l’Euro de football qui s’est déroulé

en juin-juillet 2016 en France.

L’événement

Airbnb poursuit son insolente percée en France. La plateforme de location

d’appartements entre particuliers affirme ainsi avoir contribué à l’activité

économique à hauteur de 6,5 milliards d’euros, en totalisant 8,3

millions d’arrivées voyageurs en 2016. Elle revendique aussi avoir soutenu 30

600 emplois contre 13 300 l’année précédente. Toujours selon ses chiffres, elle

totaliserait 300 000 hôtes en France et environ 400 000 annonces réparties sur

plus de 19 000 villes et villages. Un succès qui ne plaît pas à tout le monde : les

hôteliers estiment que ce type de plateforme, non soumis aux mêmes contraintes

légales et fiscales, constitue un manque à gagner de plusieurs centaines de

millions d’euros.

3 questions à

Roland Héguy

Président Confédéral de l’UMIH

(Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie)

© Vernier JBVNews UMIH

Les chiffres clés

Plus de 50 % du chiffre d’affaires de l’hôtellerie en France

est enregistré par les régions Ile-de-France et PACA. Leurs fréquentations respectives

ont reculé de 5,5 points et 1,3 points. Leurs RevPar de 14,6 % et 2,8 %.

A Paris, les hôtels haut de gamme ont été particulièrement affectés en 2016

avec un RevPar en chute de 21 % selon Deloitte/In Extenso.

Hors Paris et PACA, les établissements 5 étoiles affichent une

croissance quasiment à deux chiffres de leur RevPar, à +9,6 %.

Avec 200,1 millions de nuitées enregistrées par l’Insee en

2016, l’hôtellerie pèse la moitié du volume des nuitées touristiques marchandes

(401,1 millions) reçues en France.

34,8 % des nuitées C’est, toujours selon l’Insee, la part de la clientèle

étrangère qui a fréquenté l’hôtellerie française en 2016 contre 36,5 % en 2015. Les plus

fortes baisses concernent les Japonais (-38,7 %), les Russes (-22,5 %), les Chinois

(-20,1 %) et les Italiens (-18,9 %).

83 % C’est la proportion d’hôtels indépendants au sein des établissements

hôteliers en France. Ils représentent 61 % des chambres et 53 % des parts de

marché selon Coach Omnium. Leur taille est réduite : 26 chambres en moyenne.

18 172

C’est le nombre d’hôtels classés que comptait le marché français début 2017,

cumulant 64 8871 chambres selon une étude réalisée par Coach Omnium.

44 % des hôtels classés affichent à présent de 3 à 5 étoiles contre 27 % en 2009

et 19 % en 1995.

4,6 % C’est la hausse du RevPar enregistrée par l’hôtellerie française de

janvier à mai 2017. Le taux d’occupation gagne 3,1 points pour atteindre 62,9 %

selon le cabinet MKG Hospitality.

112 millions C’est le nombre de nuitées enregistré par l’hôtellerie de plein

air qui a bien résisté en 2016 avec une très légère baisse par rapport à 2015 (113

millions de nuitées). Le chiffre d’affaires est stable à près de 2,5 milliards d’euros.

Comment se comporte

votre secteur d’activité en

2017 ?

Les chiffres du premier semestre

2017 sont encourageants pour le

tourisme en France : ils montrent

que le secteur a su rebondir et que

les touristes sont de retours. Nous

sommes dans une bonne dynamique

et nous travaillons pour le rester,

d’ailleurs nous avons créé, avec 14

autres organisations professionnelles

du tourisme, la Confédération des

Acteurs du Tourisme qui a pour

but de rassembler sur les enjeux

communs les professionnels des

métiers du tourisme et du voyage, de

promouvoir et défendre les enjeux du

tourisme.

Quelle est, selon vous,

l’évolution la plus

marquante de votre

secteur lors des douze

derniers mois ?

Pour le secteur de l’hôtellerie, 2017

sera marquée par la publication

du décret d’application, le 28 avril

dernier, de la loi Lemaire relatif au

numéro d’enregistrement. Ce décret

permet aux municipalités d’instaurer

la procédure de déclaration préalable

pour toute location meublée de

courte durée, avec la délivrance

d’un numéro d’enregistrement. Avec

à la clé : un dispositif de contrôle

et de régulation pour les mairies

afin de garantir plus d’équité et

de transparence. Notre rôle est

d’informer les mairies de cette

nouvelle opportunité offerte par la loi

et qu’elles l’appliquent !

Quels sont les deux défis

majeurs auxquels est

confronté votre secteur ?

Accueillir 100 millions de touristes

et gagner 1 point de PIB pour le

tourisme. Après la baisse touristique

qu’a connue la France en 2016,

il est important de mobiliser tous

les efforts sur la promotion de la

destination France d’une part, et sur

l’emploi et la formation d’autre part.

Notre défi commun est d’attirer vers

nos métiers de nouveaux profils pour

pallier les difficultés de recrutement

rencontrées actuellement par les

chefs d’entreprises. L’apprentissage

doit être valorisé comme une voie

d’excellence et non comme une

voie de garage. Notre secteur offre

de formidables perspectives et des

évolutions de carrières pour les

jeunes •

IFTM Daily • Thursday 21 st September 2017


32 MARKET TRENDS / TENDANCES DU MARCHÉ

INFORMATIONS EN FRANÇAIS

LA LOCATION DE VOITURES

L’essentiel

Coup de frein sur le marché de la location de

voitures en 2016 ! Sans donner de chiffres précis, Didier

Fénix, le nouveau président de la branche Métiers de la mobilité au

sein du Conseil National des Professions de l’Automobile (CNPA),

a confirmé un marché atone en volume mais en recul en valeur.

Attentats de Paris et Nice, grèves et intempéries sont les principales

raisons avancées.

L’événement

La location de voitures entre particuliers, l’un des

secteurs les plus porteurs de l’économie collaborative, a poursuivi

son essor en 2016. “Elle représente désormais 6 % du marché

français contre 3 % en 2015” selon Didier Fénix. Drivy, qui

revendique la place de leader sur ce marché avec 31 000 véhicules

en France, dit avoir doublé son volume de locations l’an dernier. Citée

par Les Echos, Marion Carette, la fondatrice de OuiCar, assure avoir

progressé de 50 à 60 % sur la même période. OuiCar revendique

pour sa part 30 000 véhicules et un million d’utilisateurs.

3 questions à

Didier Fénix

Président de la branche Métiers de la mobilité au sein du

Conseil National des Professions de l’Automobile (CNPA)

Les chiffres clés

7,7 millions

C’est le nombre de Français qui ont loué une voiture pour une courte

durée en 2016 contre 7,6 millions en 2015 selon le CNPA.

30 %

C’est la part que représentent les locataires étrangers sur le marché

français de la location de voitures courte durée (source : CNPA).

20 à 25 %

C’est la part de l’activité des agences de voyages pour les loueurs de

voitures tous segments confondus (affaires et loisirs), une proportion

qui ne cesse de diminuer d’année en année. D’après une enquête

réalisée par le comparateur Carigami auprès de 4200 clients, les

trois motifs de mécontentement les plus cités après la location d’une

voiture sont la facturation du premier plein d’essence, la pression à

l’achat d’assurances et le refus de certaines cartes de crédit.

50 %

C’est la proportion du segment affaires au sein du marché de la

location de voitures (source : CNPA).

4 200

C’est le nombre d’agences de location de voitures présentes sur le

territoire français.

Comment se comporte

votre secteur d’activité en

2017 ?

Le marché est dynamique cette

année et porté par la clientèle loisir

et individuelle.

Quelle est, selon vous,

l’évolution la plus

marquante de votre

secteur lors des douze

derniers mois ?

Sans contestation, l’émergence

et la croissance de l’économie

collaborative, le consommateur

privilégiant de plus en plus l’usage à

la propriété.

Quels sont les deux défis

majeurs auxquels votre

secteur est confronté ?

L’économie collaborative et la

dématérialisation de la location de

voitures via les smartphones •

IFTM Daily • Thursday 21 st September 2017

www.iftmdaily.com


INFORMATIONS EN FRANÇAIS

MARKET TRENDS / TENDANCES DU MARCHÉ 33

MICE

MICE Qualys Hotel Le Rempart

L’essentiel

8,07 milliards d’euros

Telles sont les dépenses des entreprises

françaises en 2016 en réunions, conventions

et séminaires, soit une baisse de 1,6 %

par rapport à 2015 selon le cabinet Coach

Omnium.

L’événement

La France retrouve des

couleurs sur la scène du

tourisme d’affaires !

Selon l’étude annuelle du courtier aérien

Pro Sky, réalisée auprès de 75 agences MICE

françaises, 63 % des personnes interrogées

affirment que la France est le pays européen

le plus attractif en 2017 pour organiser un

événement contre 60 % pour l’Espagne.

L’an dernier, c’était cette dernière qui trustait

la tête du palmarès devant le Portugal et la

France. L’étude qui réalise aussi un focus sur

les villes place Paris en tête des métropoles

européennes pour 53 % des personnes

interrogées devant Barcelone et Lisbonne.

A noter que la sécurité est désormais

le troisième critère dans le choix d’une

destination derrière l’accessibilité et le budget.

Les chiffres clés

-1,2 %

Telle serait la baisse du budget moyen alloué par les

entreprises françaises au MICE en 2017 selon American

Express Meetings and Events. Selon Atout France, le

tourisme d’affaires représente 10 % de la fréquentation

étrangère de la France mais 20 à 25 % du chiffre d’affaires.

Seules 25 % des entreprises françaises ou

étrangères établies en France se sont aventurées hors de

l’hexagone en 2016 pour leurs événements (source : Coach

Omnium).

59 % des entreprises françaises ont un budget annuel

MICE de moins de 150 000 euros, ce qui représente

pourtant un coût par participant plus élevé d’environ 20 %

par rapport à l’Allemagne et au Royaume-Uni. La raison ?

Le recours plus systématique à un intermédiaire pour

l’organisation (source : B3tsi/Concomitance).

68 % des événements organisés à l’international

par les entreprises françaises comptent moins de 30

participants (source : B3tsi/Concomitance).

Seules 4 % des entreprises ont

procédé à des annulations d’événements, des changements

de destinations ou des modifications de modes de transport

à la suite des attentats de Paris et Nice (source : Coach Omnium).

60 % des intermédiaires sollicités

pour des séminaires d'entreprise sont des agences de

voyages, 59 % des agences événementielles, 34 % des

services événementiels de groupes hôteliers et 25 % des

organisateurs de congrès, selon American Express Meetings

and Events.

92 % des choix de séminaires sont faits en fonction

du lieu dudit séminaire, contre 75 % pour le mode de

transport et 68 % pour la satisfaction des participants lors

d'un séminaire précédent, selon American Express Meetings

and Events.

La durée des séminaires, après des années de baisse, se

stabilise de 1 jour à 1 jour et demi selon mylodgevent.com.

Les lieux préférés des entreprises pour leurs événements

restent les salles de réunion ou sites leur appartenant

(52 %), suivi des hôtels (23 %), des centres de conférence

(12 %), et des châteaux ou des lieux de caractère (7 %)

selon mylodgevent.com.

IFTM Daily • Thursday 21 st September 2017


34 MARKET TRENDS / TENDANCES DU MARCHÉ

INFORMATIONS EN FRANÇAIS

LE TOUR-OPERATING

L’essentiel

3,75 millions

C’est le nombre total de clients des tour-opérateurs français partis dans

le cadre d’un voyage à forfait en 2015-2016 selon le Seto (Syndicat des

entreprises du tour-operating), soit une baisse de 4 % par rapport à 2014-

2015. Du fait de la hausse de la recette unitaire (+2,1 %), le volume

d’affaires total des TO sur la même période a subi un moindre repli, à -2 %

pour un total de 3,9 milliards d’euros.

L’événement

Enfin ! Cela faisait des années que les tour-opérateurs attendaient de tels

chiffres de reprise. Sur l’hiver 2016-2017, les ventes de voyages à forfait

ont totalisé un volume d’affaires de 1,58 milliard d’euros, en hausse de

3,4 %, pour une recette unitaire en progression de 1,3 %. Le long-courrier

affiche même une hausse inédite de 6,1 %. A fin mai, les premiers résultats

de l’été confirment l’évolution très positive de l’activité, toutes les régions

profitant du vent de reprise : le moyen-courrier (+6 %), le long-courrier

(+7 %) et la France (+4 %). Même les destinations du Maghreb et du

Moyen-Orient redémarrent, à l’image de la Tunisie, du Maroc et de l’Egypte.

3 questions à

René-Marc Chikli

Président du Seto

Les chiffres clés

2,26 millions C’est le nombre de clients partis en forfait moyencourrier

en 2015-2016, soit une baisse de 6 %, pour un chiffre d’affaires de

1,82 milliard d’euros et une recette unitaire stable à 808 euros (source : Seto).

722 500 clients sont partis en forfait long-courrier en 2015-2016,

soit une baisse de 1,3 %, pour un chiffre d’affaires de 1,62 milliard d’euros et

un panier moyen en hausse de 4 %, à 2 254 euros (source : Seto).

Avec 765 000 clients, la France reste la première destination

des Français. L’hexagone est resté stable en 2015-2016 avec mais avec un

chiffre d’affaires en hausse de 1,4 %, à 405 millions d’euros (source : Seto).

Avec 335 000 clients, les Canaries ont été la destination

moyen-courrier préférée des Français devant les îles grecques

(282 000), la Grèce continentale (250 000), l’Espagne continentale

(250 000) et les Baléares (176 000). Sans oublier la belle percée du

Portugal (+27 %).

Sur la même période, les destinations du Maghreb et du Moyen-Orient

poursuivent leur chute : la Turquie plonge de 73 %, comme la Tunisie

(-71 %), l’Egypte (-54 %) et dans une moindre mesure le Maroc (-27 %).

+34 % C’est la plus belle progression en

forfait long-courrier en 2015-2016, enregistrée par le Japon

devant l’Indonésie et la Nouvelle-Zélande (+29 %), la Thaïlande (+23,6 %)

et Cuba (+22 %).

25 %

C’est la part des ventes directes des tour-opérateurs via leurs sites internet sur

l’hiver 2016-2017, soit une hausse de 3,7 % par rapport à la même période

l’année précédente. En quatre ans, ces ventes directes ont doublé.

42,4 % des Français ont déclaré que les régimes politiques

peuvent avoir une influence sur le choix de leurs destinations selon un

sondage mené par Easyvoyage.

Comment se comporte

votre secteur d’activité en

2017 ?

L’année 2017 est globalement bien

lancée et cela sur toutes les grandes

zones géographiques. Pour la très

haute saison en Europe du Sud,

le challenge des tour-opérateurs

consiste à sécuriser les capacités

hôtelières permettant de répondre à

la demande. Dans ce contexte, la

reprise des destinations de l’Afrique

du Nord et du Moyen Orient constitue

un vrai vecteur d’opportunités pour

maintenir la croissance de l’activité

sur la saison été 2017.

Quelle est, selon vous,

l’évolution la plus

marquante de votre

secteur lors des douze

derniers mois ?

En dehors de la gestion

opérationnelle des risques et des

transformations technologiques,

2017 est marquée par l’anticipation

les évolutions à venir dans notre

secteur : côté réglementaire, nous

sommes en train de préparer

l’application de la directive sur

les voyages à forfait et, côté

institutionnel, un ensemble d’acteurs

du tourisme a réussi de se réunir

dans une confédération.

Quels sont les deux défis

majeurs auxquels est

confronté votre secteur ?

Il faut connaître et interagir avec

les clients afin de pouvoir répondre

à l'évolution de leurs attentes en

mettant en avant la valeur ajoutée

des tour-opérateurs, d’une manière

pertinente et en capitalisant sur le

cœur de métier des TO, notamment

sur la conception et l’accessibilité

tarifaire de leurs produits. Mais

aussi en faisant évoluer les modes

de production, la communication

et les canaux de distribution. Puis

il faut mettre en place les solutions

technologiques le permettant

et assurer un développement

organisationnel cohérent •

IFTM Daily • Thursday 21 st September 2017

www.iftmdaily.com


INFORMATIONS EN FRANÇAIS

MARKET TRENDS / TENDANCES DU MARCHÉ 35

LE TOURISME DE GROUPE

L’essentiel

10,2 milliards d’euros C’est le poids du tourisme de

groupe, dont 1,6 milliard en France et 8,6 milliards à l’étranger selon une étude

réalisée par Protourisme pour Atout France. Pour rappel, un groupe est composé

de plus de 10 personnes et part deux jours au minimum, hors voyages d’affaires.

L’événement

Quelques 6,2 millions de personnes

ont voyagé en autocar en France en 2016, première année calendaire pleine

depuis la libéralisation de ce mode de transport, selon son régulateur, l’Arafer. Le

taux d’occupation des “cars Macron” est quant à lui beaucoup moins satisfaisant,

il s’est établi à 39,6 %. Les 18-25 ans représentent 21 % de la clientèle alors que

leur part dans la population ne dépasse pas 10 %. L’Arafer estime que la moitié de

la population française est à moins de 10 km d’un arrêt desservi par un autocar.

Le chiffre d’affaires des autocaristes sur l’ensemble de l’année 2016 a atteint

83,2 millions d’euros et le secteur employait 2082 personnes à la fin du 4 e

trimestre 2016.

3 questions à

Michel Seyt

Président de la Fédération Nationale des Transports

de Voyageurs (FNTV)

Les chiffres clés

70 % des voyageurs faisant partie d’un groupe ont plus de 50 ans et

56 % d’entre eux sont inactifs. Plus de 50 % voyagent en couple et 37 % choisissent

le printemps pour voyager (source : Atout France).

L’avion et l’autocar constituent les deux modes

de transport privilégiés par les groupes, respectivement par 51 %

et 32 % des personnes. Quant au mode d’hébergement, 75 % des voyageurs en

groupe optent pour l’hôtel (source : Atout France).

Avant de partir, 62 % des groupes franchissent la porte

d’une agence de voyages ou d’un tour-opérateur (source : Atout

France).

1 700

Cest le nombre d’opérateurs immatriculés chez Atout France qui œuvraient sur le

marché du groupe outgoing et incoming début 2015, dont 715 agences de voyages

et tour-opérateurs, 487 transporteurs, 236 associations ou unions d’associations,

127 gestionnaires d’hébergements et 116 offices du tourisme (source : Atout France).

Sur les 715 agences de voyages et apparentés qui couvrent le marché du groupe,

20 tour-opérateurs généralistes représentent 81 % du chiffre d’affaires global (source :

Atout France).

Comment se comporte

votre secteur d’activité en

2017 ?

Le transport routier de voyageur est

un secteur dynamique qui recrute

chaque année 2 000 à 3 000

salariés supplémentaires. Parmi les

activités de notre secteur, le transport

touristique connaît en général les

mêmes variations que l’économie

touristique qui repart à la hausse

cette année. Quant aux « cars

Macron », ils transportent 6 millions

de voyageurs par an.

Quelle est, selon vous,

l’évolution la plus

marquante de votre

secteur lors des douze

derniers mois ?

Le transport de voyageur a été

particulièrement marqué par

la réforme de l’organisation

territoriale entrée en vigueur cette

année : les transports interurbains

et scolaires relèvent désormais

des régions alors qu’ils étaient

auparavant des compétences

départementales. Cette nouvelle

gouvernance aura des impacts sur

les mobilités à l’échelle régionale.

Quels sont les deux défis

majeurs auxquels est

confronté votre secteur ?

Le transport de voyageurs est

confronté aux mutations importantes

que sont la transition énergétique et

le bouleversement du numérique.

Ces défis majeurs engagent les

entreprises dans un mouvement

de progrès incontournable. Leur

accompagnement en ces matières

par notre fédération est donc

essentiel pour les aider à réussir

ces virages stratégiques pour leur

pérennité et leur développement •

IFTM Daily • Thursday 21 st September 2017


36 MARKET TRENDS / TENDANCES DU MARCHÉ

INFORMATIONS EN FRANÇAIS

LE TRANSPORT AÉRIEN

L’essentiel

3,1 %

C’est la croissance du trafic aérien en France en 2016 par rapport à 2015, soit

154,6 millions de passagers commerciaux selon les chiffres de la DGAC. Seule

ombre au tableau : la part du pavillon français continue de baisser et ne représente

plus que 42,9 % du trafic total et 33 % du trafic international.

L’événement

Attention, danger pour le pavillon français ! Depuis la libéralisation du ciel européen,

sa part en France est passée de 60 % à 42, 9% en 2016. Le trafic au départ de

France des compagnies françaises n’a progressé que de 0,9 % par an en moyenne

contre 4 % pour les compagnies étrangères. Le pavillon français a vu le coût du

contrôle aérien augmenter de 17,4 % de 2008 à 2014 tandis que le montant des

taxes et redevances aéroportuaires progressait de 25 %. Le rôle de l’Etat est pointé

du doigt dans le dernier rapport de la Cour des comptes : non seulement il laisse

entièrement à la charge des passagers les coûts du transport aérien, contrairement à

l’Allemagne ou au Royaume-Uni, mais il va même jusqu’à empocher une partie des

recettes destinées à l’aviation civile selon un article des Echos.

3 questions à

Jean-Pierre Sauvage

Président du BAR*

(Board of Airlines Representatives)

Les chiffres clés

6,3 %

C’est la hausse du trafic intérieur en 2016 par rapport à 2015, à 31 millions de

passagers selon les chiffres de la DGAC. Le trafic entre la métropole et les départements

d’Outre-mer fait encore mieux avec une croissance de 4,5 %, à 2,5 millions de

passagers.

11,3 %

C’est l’augmentation du trafic international en France en 2016 par rapport à 2015,

à 123,5 millions de passagers (source : DGAC). Seules les liaisons avec l’Asie ont

souffert l’année dernière (-2,2 %). A l’international, les plus fortes progressions de

trafic concernent l’Espagne (+6,7 %), à 13 millions de passagers et le Royaume-Uni

(+6,6 %), à 12,7 millions de passagers (source : DGAC).

43,3 %

C’est la part du trafic low cost en France en 2016 hors plateformes parisiennes selon

les chiffres de l’Union des aéroports français (UAF). La hausse du trafic low cost a

contribué l’année dernière à hauteur de 93,6 % à l’augmentation totale du trafic.

Avec +9,7 %, Lyon détient la palme de la croissance en 2016 côté

aéroports devant Bordeaux (+8,6 %) et Nantes (+8,5 %). A l’inverse, l’aéroport de

Beauvais enregistre une baisse de 7,7 %.

-2,1 %

C’est la baisse moyenne des tarifs aériens au départ de la France en 2016 toutes

destinations confondues selon la DGAC. Il s’agit du recul le plus important depuis

2012. La baisse a été plus forte sur le réseau domestique (-2,4 %) que sur le réseau

international (-1,8 %).

535 euros

C’est le prix moyen d’un vol entre Paris et New York en 2016 contre 726 euros en

2014 et 617 euros en 2015. C’est une réponse des compagnies régulière qui ont dû

repenser leurs tarifs face aux offres des compagnies low cost.

21,9 % des vols ont été retardés de plus de 15 minutes au départ de la France

en 2016. Le retard moyen de l’ensemble des vols s’est établi à 13,4 minutes.

Comment se comporte

votre secteur d’activité en

2017 ?

Comme au plan mondial, la

tendance est très positive en France

avec une croissance globale

du trafic passager de 5,9 % et

plus notablement de 6,7 % pour

l’international. Des chiffres qui

reflètent ainsi l’embellissement des

échanges économiques et la forte

demande du secteur touristique.

Quelle est, selon vous,

l’évolution la plus

marquante de votre

secteur lors des douze

derniers mois ?

Le sujet low cost long courrier a

constitué une part importante de

l’actualité du transport aérien,

non seulement en France – avec

la création de French Blue, de

Joon (la nouvelle compagnie d’Air

France) – mais aussi en Europe

par le lancement de Level (IAG)

et les projets de développements

d’Eurowings, de Norwegian et

d’autres acteurs particulièrement

intéressés par le marché

français. Difficile de dire quelle sera

la pérennité de ce modèle mais nous

assisterons à de rudes combats

commerciaux dans ce secteur

d’activité.

Quels sont les deux défis

majeurs auxquels est

confronté votre secteur ?

Au-delà des évolutions des modèles,

le transport aérien doit faire face,

d’une part, à la saturation de

l’espace aérien et des congestions

aéroportuaires et, d’autre part,

aux renforcements des procédures

de sûreté engendrant des coûts

supplémentaires en matière

d’équipements de détection et aussi

une augmentation des temps de

passages aux frontières •

* Le BAR est composé des 80

représentants de compagnies opérant

en France, soit 75 % du BSP.

IFTM Daily • Thursday 21 st September 2017

www.iftmdaily.com


INFORMATIONS EN FRANÇAIS

MARKET TRENDS / TENDANCES DU MARCHÉ 37

LE TRANSPORT FERROVIAIRE

© SNCF

© SNCF

L’essentiel

567 millions d’euros

C’est le bénéfice net de la Sncf en 2016 contre une perte colossale

de 12,2 milliards d’euros en 2015, liée à des dépréciations d’actifs.

Quant au chiffre d’affaires, il progresse de 2,8 %, à 32,3 milliards

d’euros mais est en baisse de 3,6 % à périmètre constant.

L’événement

Près de 40 ans après le lancement du TGV, la Sncf a décidé d’en

abandonner l’appellation au profit de inOui. Objectifs : donner plus de

lisibilité à la segmentation de son offre entre les rames low cost Ouigo

lancées en 2013 et ces nouveaux TGV premium au confort supérieur.

La compagnie ferroviaire poursuit ainsi la déclinaison de la marque

ombrelle “Oui” après les trains Ouigo, les autocars Ouibus, la location

de voitures entre particuliers Ouicar et l’agence de voyages Oui.sncf

qui remplacera Voyages.sncf.com début décembre prochain. Une

stratégie destinée à regagner des clients dans les TGV et à mieux

affronter la concurrence prévue en 2020.

Les chiffres clés

700 millions d’euros

C’est, d’après une estimation de la sncf, le coût des grèves, des

attentats et autres événements en 2016.

15,1 milliards d’euros

C’est le chiffre d’affaires de l’activité voyageurs, en hausse de 1,1 %

par rapport à 2015.

1,9 %

C’est l’augmentation du trafic TGV hors grèves en 2016 alors que les

offres low cost (Ouigo, Ouibus, Ouicar) sont en forte progression de

76 %.

4,1 milliards d’euros

C’est le volume d’affaires réalisé en 2016 par Voyage-sncf.com,

soit une baisse de 1,4 % malgré un nombre de billets vendus en

progression : 86 millions contre 83 en 2015.

2h04

C’est le temps que met le TGV sur la nouvelle ligne à grande vitesse

entre Paris et Bordeaux inaugurée en 2017 alors que Rennes n’est

plus désormais qu’à 1h27 de la capitale.

48 euros

Tel est le prix moyen d’un billet Sncf en 2016 (TGV

et Intercités confondus), stable par rapport à 2015.

Entre 2011 et 2015, ce même billet avait augmenté de

13,95 %.

Objectif de l’offre low cost Ouigo

Faire passer sa part dans le trafic total des TGV de 5 % à 25 % d’ici

2020. Un pari qui nécessitera d’augmenter de 12 à 35 le nombre de

rames d’ici trois ans.

IFTM Daily • Thursday 21 st September 2017


38 MARKET TRENDS / TENDANCES DU MARCHÉ

INFORMATIONS EN FRANÇAIS

LE VOYAGE D’AFFAIRES

L’essentiel

3,5 %

Telle serait la hausse en 2017 des dépenses de voyages d’affaires en France, à

plus de 28,2 milliards d’euros selon le cabinet Epsa. L’activité intermédiée (via une

agence de voyages/TMC) représenterait 57 % du marché en 2017 contre 73 % en

2011 et sans doute seulement 50 % en 2020.

L’événement

La révolution de la distribution des compagnies aériennes va plus vite que prévu !

A compter du 1er novembre prochain, les deux principales compagnies du groupe

IAG, British Airways et Iberia, vont appliquer des surcharges aux réservations

effectuées via un GDS. Elles emboîtent ainsi le pas de Lufthansa qui avait inauguré

cette pratique en 2015 en facturant 16 euros de surcharge. Destinée à favoriser les

canaux directs de réservation, cette mesure va aussi accélérer la mise en œuvre

du NDC, une nouvelle norme dont l’objectif est de moderniser la distribution des

produits aériens auprès des agences de voyages, des entreprises et des voyageurs

d’affaires eux-mêmes grâce, notamment, à davantage de personnalisation.

3 questions à

Michel Dieleman

Président de l’AFTM

(Association française du travel management)

Les chiffres clés

70 % des PME-PMI gèrent leurs notes de frais sans outil d’après

un sondage réalisé par Ticket Travel Pro sur les déplacements professionnels des

PME-PMI. Et dans 64 % des cas, ces petites structures ne disposent même d’aucun

reporting.

53 772,87 euros

C’est le coût moyen par an et par entreprise de la fraude aux notes de frais selon

Captio. Le coût moyen de la fraude par employé s’établit à 699,47 euros. Les

TPE et les PME sont plus touchées par ce phénomène (15 % des notes) que les

grandes entreprises (10 %).

37 % des voyageurs français qui ont accès à un OBT (online booking tool)

privilégient ce dernier au moment de la réservation, devant la réservation directe

(26 %), les agences en ligne (24 %) et les TMC (13 %) selon une étude Concur/

GBTA.

48 % des voyageurs d’affaires français se sentent moins en sécurité lorsqu’ils

sont en déplacement à l’étranger pour le travail selon une étude d’Egencia.

En France, seuls 53 % des voyageurs d’affaires

déclarent que leur entreprise à une politique voyages, soit moins que la moyenne de

l’ensemble des pays interrogés (64 %), toujours selon la même étude d’Egencia.

53 % des voyageurs d’affaires français ne

passent pas par le fournisseur de voyages (compagnie aérienne, chaîne d’hôtel…)

privilégié par l’entreprise s’ils estiment que cela n’est pas pratique selon une étude

Concur/GBTA.

25 % des salariés français accepteraient un salaire

inférieur en échange de voyages d’affaires plus fréquents selon une étude réalisée

par Booking.com Business.

Comment se comporte

votre secteur d’activité en

2017 ?

Les fortes évolutions technologiques

et l’émergence de startups modifient

le paysage économique du travel

management. Un “challenge” pour

les acteurs traditionnels face à des

startups qui proposent des services

personnalisés, plus ergonomiques,

qui les incitent à innover malgré le

handicap structurel et social inhérent

aux grandes entreprises.

Quelle est, selon vous,

l’évolution la plus

marquante de votre

secteur lors des douze

derniers mois ?

Au risque de paraître peu original,

c’est l’innovation qui me semble

la plus prégnante des évolutions.

Pour faire court, on peut dire qu’à

l’évidence notre secteur accorde

désormais une place importante

à la personnalisation des

prestations liées aux déplacements

professionnels, une amélioration

qui vise à apporter au voyageur des

expériences nouvelles lors de son

déplacement. Des procédures qui

peuvent aussi simplifier la gestion

de son dossier et qui favorisent

l’intégration des offres collaboratives.

Quels sont les deux défis

majeurs auxquels est

confronté votre secteur ?

Selon moi, les deux défis majeurs

sont :

• De savoir déceler, parmi les

solutions innovantes, celles qui

auront un réel avenir et apporteront

une incontestable valeur ajoutée

au voyageur, au travel manager et

à l’entreprise.

• De mieux maîtriser le traitement

des données générées depuis

la réservation jusqu’au retour

du déplacement. L’enjeu n’est

pas nouveau, pourtant on est

encore loin de “dompter” le

sujet et d’utiliser les datas à des

fins de meilleure prédiction, de

contrôle optimisé de l’activité et

de bonification de la stratégie de

l’entreprise en matière de travel

management •

IFTM Daily • Thursday 21 st September 2017

www.iftmdaily.com


AFRICA / MIDDLE EAST

REGIONS / DESTINATIONS 39

The recovery that started in the second half of

2016 continue in Tunisia (+27%) / La reprise

enregistrée au second semestre 2016 en

Tunisie se poursuit (+27 %)

© Marc Ryckaert

The medina (old town),

Hammamet, Tunisia

MEA Drives Global

Tourism Boom

The latest World Tourism Barometer by the World Tourism

Organisation indicates that a major rebound in tourist

arrivals in North Africa has been a key driver in overall

global growth.

International arrivals to destinations

in Africa are estimated to have

increased by 8% in the first half

of 2017, thus maintaining the

momentum of 2016 (+8%).

Growth was driven by a rebound

in North Africa (+16%), with the

recovery that started in the second

half of 2016 continuing in Tunisia

(+27%) and growth picking up in

Morocco (+9%). Arrivals to Sub-

Saharan Africa (+4%) increased

Available data in the Middle East

(+9%) point to a rebound in

international arrivals after a 3%

decline in 2016. Egypt (+52%)

experienced a strong recovery in

arrivals after the decrease suffered

in 2016. Oman (+16%), Lebanon

(+12%) and Dubai (United Arab

Emirates) (+10%) all recorded

double-digit growth as well, while

Jordan (+9% in the first quarter)

came close. By contrast, Qatar

(-7%) started to report negative

CONTINUED GROWTH AND RECOVERY

IN THE MIDDLE EAST

more moderately. Healthy growth

in many destinations was partly

offset by weaker results in major

destination South Africa (+1%).

Island destinations Seychelles

(+20%), Reunion (+15%), Cabo

Verde (+8%), Mauritius (+6%) and

Madagascar (+4%) all recorded

positive results. Kenya (+11%)

continued the rebound that began

last year.

results following the diplomatic

crisis with various countries. Data

is still pending from

the region’s largest

destination Saudi

Arabia, and this could

change the estimate for

the region

Egypt (+52%) experienced a strong recovery in

arrivals / L'Egypte (+ 52 %) a connu une forte

reprise des arrivées

L’Afrique et le Moyen-Orient

mènent le record du tourisme

mondial

Le dernier baromètre mondial du tourisme de l'Organisation

mondiale du tourisme indique qu'un rebond important du

nombre d’arrivées de touristes en Afrique du Nord a été un

des facteurs clés de la croissance mondiale globale.

Les arrivées internationales vers des

destinations d’Afrique ont augmenté

de 8 % au premier semestre 2017, ce

qui maintient l'élan de 2016 (+8 %).

La croissance a été soutenue par un

rebond en Afrique du Nord (+16 %)

– avec la poursuite de la reprise

enregistrée au second semestre 2016

en Tunisie (+27 %) renforcée par la

croissance au Maroc (+9 %).

Les arrivées en Afrique subsaharienne

(+4 %) ont augmenté plus modérément.

Une croissance saine dans de

Luxor, Egypt

nombreuses destinations a été en

partie compensée par des résultats plus

faibles dans la principale destination,

l'Afrique du Sud (+1 %).

Les destinations comme les

Seychelles (+20 %), la Réunion

(+15 %), le Cap Vert (+8 %), l’Île

Maurice (+6 %) et Madagascar

(+4 %) ont toutes enregistré des

résultats positifs. Le Kenya (+11 %)

a poursuivi son rebond de l'année

dernière.

POURSUITE DE LA CROISSANCE ET DE LA REPRISE

AU MOYEN-ORIENT

Les données disponibles

au Moyen-Orient (+9 %)

indiquent un rebond des

arrivées internationales

après une baisse de 3 % en

2016. L'Egypte (+52 %) a

connu une forte reprise des

arrivées après la diminution

subie l’année dernière.

Oman (+16 %), le Liban

(+ 2 %) et Dubaï (+10

%) ont tous enregistré une

croissance à deux chiffres,

tandis que la Jordanie (+9 % au premier

trimestre) est proche de ce résultat. En

revanche, le Qatar (-7 %) a commencé

à signaler des résultats négatifs suite à

la crise diplomatique avec divers pays.

Les données sont toujours en attente

pour la plus grande destination de la

région, l’Arabie Saoudite, ce qui pourrait

modifier l'estimation pour la zone

IFTM Daily • Thursday 21 st September 2017


40 REGIONS / DESTINATIONS AFRICA / MIDDLE EAST

BUSINESS

TOURISM

ALSO ON

THE RISE IN

AFRICA

African Parks Concludes

the Largest Elephant

Translocation Ever in

Malawi

African Parks

achève la

plus grande

translocation

d'éléphants au

Malawi

Recent ICCA rankings reveal that

Africa is growing in popularity as

a destination for business tourism.

South Africa, Morocco, and Rwanda

are some of the countries that are

helping increase business tourism

in Africa.

“By looking at ICCA's recent

rankings and the overall

improvements of countries in

Africa, it is evident that Africa is

a great place to host business

conferences.” said ABO Capital

CEO Zandre Campos in a recent

interview with Tourism Tattler,

adding, “Africa has the potential

to be one of the most popular

destinations for business tourism

and will continue to improve on

their ranking”

African Parks, a conservation NGO

which manages national parks

and protected areas across Africa,

completed one of the largest elephant

translocations in history in August this

year.

In total, 520 elephants were

successfully moved from Liwonde

National Park and Majete Wildlife

Reserve in Malawi, and were released

in Nkhotakota Wildlife Reserve.

Akilanga DMC & Events, a receptive TO

specialising in eastern Africa including

Tanzania, proposes a rich offering

allowing travellers to discover the

lakes and reserves of Malawi

» STAND C001

African Parks,

Wildlife Reserve in Malawi

© Frank Weitzer

African Parks, une ONG qui gère les parcs

nationaux et les aires protégées d'Afrique,

a achevé en août dernier l'une des plus

grandes translocations d'éléphants de

l'histoire.

Ce sont au total quelques 520 éléphants

qui ont été transférés avec succès du parc

national Liwonde et de la réserve naturelle

de Majete au Malawi et ont été libérés dans

la réserve faunique de Nkhotakota. Akilanga

DMC & Events, une agence réceptive

spécialisée sur toute la pointe de l’Afrique

Australe et la Tanzanie, propose une offre

riche permettant de découvrir les lacs et

réserves du Malawi

» STAND C001

LE TOURISME

D'AFFAIRES

PROGRESSE

LUI AUSSI EN

AFRIQUE

Les récents classements de

l'ICCA révèlent que l'Afrique est

de plus en plus populaire en tant

que destination pour le tourisme

d'affaires. L'Afrique du Sud, le

Maroc et le Rwanda sont quelques

uns des pays qui participent à la

progression du tourisme d'affaires

en Afrique.

“En regardant le dernier classement

d'ICCA et les améliorations globales

des pays d’Afrique, il est évident

que l'Afrique est un excellent endroit

pour accueillir des conférences

d'affaires”. a déclaré le PDG d'ABO

Capital, Zandre Campos, lors d'une

interview récente avec Tourism

Tattler, ajoutant : “L'Afrique a le

potentiel pour devenir l'une des

destinations les plus populaires

pour le tourisme d'affaires et

continuera à améliorer son

classement”.

Kenya Positions

Itself as a Premier

Honeymoon

Destination

Some of Kenya’s key resorts

are developing exclusive

packages for honeymooners

and wedding events. At the

close of 2016, the market

recorded a remarkable

growth of 75.7% increase

in air arrivals closing at

51,023 exclusive of cross

border arrivals up from

29,038 recorded in 2015.

Various properties developing

honeymoon offers include the

Neptune Village Beach Resort

& Spa (distributed by Travel

Evasion). Situated on the

beautiful Diani beach, this

property proposes traditional

bungalow accommodation

amid vast tropical gardens

adding to the charm of the

location

» STAND N063

Le Kenya se positionne

comme une destination

idéale pour les voyages

de noce

Certaines des principales

propriétés du Kenya

développent des forfaits

exclusifs pour les jeunes

mariés et les mariages. À fin

2016, le marché a enregistré

une croissance remarquable de

75,7 % des arrivées aériennes

à 51 023, sans compter les

arrivées transfrontalières, à

comparer aux 29 038 arrivées

enregistrées en 2015. Plusieurs

propriétés développent des

Neptune Village

Beach Resort & Spa

offres “lune de miel” parmi

lesquelles le Sands Kenya, le

Neptune Village Beach Resort

& Spa (distribué par Travel

Evasion). Situé sur la très belle

plage de Diani, cette propriété

propose des chambres en

bungalow traditionnels et des

équipements répartis au sein

de vastes jardins tropicaux qui

ajoutent encore au charme de

l'endroit

» STAND N063

IFTM Daily • Thursday 21 st September 2017

www.iftmdaily.com


AFRICA / MIDDLE EAST

REGIONS / DESTINATIONS 41

Qal’at Al-Bahrain

Bahrain Opens

to The World

The island nation in the

Persian Gulf puts its best

foot forward

The progression of international tourism

in Bahrain is being bolstered by major

proactive moves by the nation’s ministry

of tourism. While there has, for years,

been a very big flow of regional tourists,

the diversification of source markets is

now a key goal

Yousef Alkhan, Director of Marketing of Bahrain’s Ministry

of Tourism told IFTM Daily, “We have opened seven new

offices – in the UK, France, Russia, Germany, India,

China and Saudi Arabia. Bahrain has something to offer

each of these places, in which we are primarily targeting

the family market. We are also targeting other segments

such as MICE and business, younger generations and

so on.”

The international race circuit has for some years attracted

a lot of attention, with the annual highlight being the

Formula One race there. Specialised tour operators sellon

packages linked with the race, but also with other

events such as the annual Iron Man event and other key

sports gatherings.

On top of its numerous high-end shopping malls, Bahrain

has a number of cultural attractions, such as museums

and ancient fortresses. There is a range of historic and

UNESCO world heritage sites to visit such as the Qal’at

Al-Bahrain fortress and its museum, ancient temples,

monuments and cemeteries. Even in the former capital

you can see the old houses of the pearl traders, and of

course there is also the national museum.

“The Manama Souk is undergoing a major revamp, and

in the next years it will be revitalised in such a way that

it will retain its soul, while integrating the work of young

entrepreneurs and architects, with studios, coffee shops

and restaurants that will really add a lot to the sector,”

adds Mr Alkhan

Bahreïn s’ouvre

au monde

La nation insulaire du golfe

Persique met ses atouts en avant

La progression du tourisme international

à Bahreïn est soutenue par d'importantes

mesures proactives du ministère du tourisme.

Bien que la destination ait accueilli, pendant

des années, un très grand flux de touristes

régionaux, la diversification des marchés

sources est désormais un objectif clé.

Yousef Alkhan, directeur marketing du ministère du Tourisme

de Bahreïn a déclaré à IFTM Daily : “Nous avons ouvert sept

nouveaux bureaux – au Royaume-Uni, en France, en Russie,

en Allemagne, en Inde, en Chine et en Arabie Saoudite.

Bahreïn a quelque chose à proposer pour chacune de ces

destinations. En termes de segments, nous nous adressons

principalement au marché du tourisme familial, mais nous

visons aussi ceux du MICE, des entreprises et des jeunes

générations”.

Le circuit international de Sakhir accueille le Grand Prix

de Formule 1 de Barheïn depuis plusieurs années. Les TO

spécialisés vendent des forfaits liés à cette compétition,

mais aussi avec d'autres événements tels que l’Iron Man ou

d'autres rassemblements sportifs clés.

En plus de ses nombreux centres commerciaux haut de

gamme, Bahreïn possède un certain nombre d'attractions

culturelles, comme les musées et les anciennes forteresses.

Il y a de nombreux sites historiques et classés au patrimoine

mondial de l'UNESCO à visiter, comme la forteresse Qal'at Al-

Bahrein et son musée, ses temples anciens, ses monuments

et ses cimetières. Dans l'ancienne capitale, vous pouvez

aussi voir les anciennes maisons des commerçants de

perles, sans oublier le musée national.

“Le souk de Manama est en train de faire l'objet d'une

rénovation majeure et, dans les années à venir, il sera

revitalisé de telle sorte qu'il conservera son âme tout en

intégrant le travail de jeunes entrepreneurs et architectes,

avec des studios, des cafés et des restaurants qui

apporteront beaucoup de valeur ajoutée au secteur ”, ajoute

M. Alkhan

Yousef Alkhan

Director of Marketing,

Bahrain’s Ministry of Tourism

Directeur Marketing,

Ministère du Tourisme de Bahreïn

» STAND R065

IFTM Daily • Thursday 21 st September 2017


© Loïc Lagarde

HOSPITALITY / RESTAURANTS / BARS

WHERE

TO GO

IN

Paris

CLUBS / EVENTS / SHOPPING / CULTURE

As Seen by

a Paris Insider

Laura, a 32 year old young woman, defines

herself as “THE parisian—tried and true.”

Living in the 1 er arrondissement of Paris, she

shares with us her irresistible salty/sweet

favourites. To try immediately!

For lunch, Laura invites us to the Maison Sarah

Lavoine, and more precisely to “La La Cuisine”

where the king of parisian bistronomy presides,

David Lanher-- winner of the 2015 Fooding

award. Laura is clearly a fan, “La La Cuisine is

to die for, the food is fresh, original, it’s fantastic.

The setting is just super relaxed, cozy, and chic.”

At the end of the day, Laura has us discover

her favorite place, “No Entry” (Pink Mama’s

speakeasy bar), a place that is “intimate and

warm, where you’ll taste the best cocktails of the

decade!” she adds.

Next comes dinnertime. Laura brings us to the

heart of the Marais and has us discover the

restaurant called “Les Chouettes” (literally, “the Owls”).

The decor is magnificent-- styled after the Eiffel Tower,

it stands at 20 metres tall and is capped by a glass

roof. The beautiful setting is complimented by equally

magnificent dishes made from fresh ingredients and

meticulously prepared. “For an appetizer, the Burrata

is terrific and so are the artichokes in pepper sauce”

advises Laura, “and for the main course, without the least

hesitation, it’s the organic Black Angus Sirloin Steak!”.

To end the evening, we cross the Seine in order to try out

the Flight Experience, an impressively real flight simulator.

Thrills are part of the package when you take the controls

of a Boeing 737-800 set to land in Hong Kong!

Restaurant Les Chouettes

La La Cuisine

6 place des Petits Pères - 6 place des Victoires,

Paris 2 ème

No Entry - Pink Mama

20 bis Rue de Douai, Paris 9 ème

Les Chouettes

32 rue de Picardie, Paris 3 ème

Flight Experience

21 Quai d'Austerlitz, Paris 13 ème

Vu par une

Parisienne initiée

Jeune femme de 32 ans, Laura se définit ellemême

comme “LA parisienne pure souche”.

Habitante du 1 er arrondissement de Paris,

elle nous fait partager ses coups de cœur

“sucrés salés”. A tester de toute urgence !

Pour le déjeuner, Laura nous invite à la Maison

Sarah Lavoine, et plus particulièrement à “La

La Cuisine” où officie le roi de la bistronomie

parisienne, David Lanher – lauréat du prix du

Fooding en 2015. Laura est enthousiaste : “La

La Cuisine est à tomber par terre, la nourriture

est fraîche, originale, un vrai régal. Et le cadre

est juste hyper relax cosy chic” .

En fin de journée, Laura nous fait découvrir son

coup de cœur, le "No Entry" (le bar speakeasy

de Pink Mama), un lieu “intimiste et chaleureux

où tu dégustes les meilleurs cocktails de la

décennie !” nous précise-t-elle.

Puis vient l’heure du dîner. Laura nous amène

au cœur du Marais et nous fait découvrir le restaurant

“Les Chouettes”. Le cadre est magnifique (un décor style

Eiffel de 20 mètres de haut sous verrière) et s’allie à

merveille avec des mets de qualité à base de produits

frais finement préparés. “En entrée, la Burrata est

formidable, de même que les artichauts en poivrade”

nous conseille Laura, “et pour le plat, sans hésitation

aucune, le faux filet Black Angus bio !”.

Pour finir la soirée, nous traversons la Seine afin de

tester le “Flight Experience”, un simulateur de vol d’un

réalisme impressionnant. Sensations garanties aux

commandes d’un Boeing 737-800 qu’il faut faire

atterrir à Hong Kong !

IFTM Daily • Thursday 21 st September 2017

www.iftmdaily.com

Hooray! Your file is uploaded and ready to be published.

Saved successfully!

Ooh no, something went wrong!