Views
1 year ago

Caviar House & Prunier Catalogue 2018

10 faits sur le saumon

10 faits sur le saumon 1. Mythe du saumon La mythologie, les traditions populaires et l'art reflètent la façon dont l'imagination des Hommes a toujours été stimulée par l’extraordinaire vie du saumon. Une belle mais fantaisiste histoire est également à l'origine du nom : les soldats de César auraient vu pour la première fois des saumons sauter dans la lointaine Germanie et les auraient appelés « salmo » du latin salire (= sauter). 3. Vie douce et salée 2. Rouge ou rosé ? La couleur du saumon n'est pas une indication de qualité en soi. Elle est déterminée par l’espèce, la zone de pêche et l’alimentation. Les préférences sont également très différentes selon les nationalités : par exemple, les Japonais préfèrent le rouge foncé du saumon sockeye, tandis que les Européens de l'Ouest apprécient particulièrement le rosé soutenu du Salmo Salar. 4. Capacité de saut 10 FAITS SUR LE SAUMON La plupart des espèces de saumon sont des poissons anadromes - ils vivent aussi bien dans l’eau salée que dans l'eau douce. Né dans l'eau douce de la rivière, le saumon atlantique se jette en haute mer à l'âge d'environ 10-12 mois. Quelques années plus tard, les saumons retournent dans leur rivière d'origine. Ils parcourent de grandes distances pour se reproduire en eau douce. Ainsi, le cycle de vie du saumon recommence. Durant la migration anadrome imposée par la reproduction, les saumons peuvent montrer le talent pour lequel ils sont particulièrement connus. Grâce à une technique de saut sophistiquée, ils surmontent d’impressionnants obstacles tels que des barrages ou des cascades. Pour cette performance physique exceptionnelle, le saumon, qui cesse de se nourrir dans le fleuve, puise exclusivement dans ses réserves de graisse. Malheureusement, seulement un peu moins d'un dixième des saumons atlantique survivent au pénible voyage et retournent en mer après la reproduction. 5. 6. Risques de la vie du saumon Le saumon, c’est sain Il faut environ 5 000 œufs de saumon sauvage pour que 5 saumons puissent se développer dans l'océan. Encore une fois, seuls deux d’entre eux atteignent la rivière pour frayer, assurant ainsi la survie de l’espèce. L'Organisation mondiale de la Santé et les autorités sanitaires norvégiennes recommandent de manger du poisson 2 à 3 fois par semaine, la moitié devrait être des poissons gras comme le saumon. Le saumon n'est donc pas seulement une savoureuse délicatesse, il a l'effet secondaire positif de faire du bien à notre santé. 7. Calories 8. Le Nord Le saumon est un aliment particulièrement précieux en raison de sa composition. Il est plus ou moins calorique selon les différentes teneurs en graisses des espèces. En outre, la teneur en graisses varie également d’un saumon à l’autre selon la saison et la nourriture. Chez les jeunes saumons, la teneur en graisses est généralement plus élevée que chez les saumons adultes. Avant l’industrialisation, les grands pays de pêche et de commerce étaient les pays scandinaves et la Russie, situés autour de la mer Baltique, mais surtout l'Angleterre, l'Écosse et l'Irlande. Au regard des chiffres actuels de la production mondiale de saumon, la Norvège est en tête, suivie par le Chili et le Royaume-Uni. 9. Le saumon mange avec modération 10. Le saumon d’élevage bénéficie d’espace Un saumon d’élevage pesant de 2,5 à 5,5 kilos mange en moyenne 22 grammes de nourriture par jour. Avec 100 kg de nourriture, le poids du saumon augmente d'environ 65 kg. Comparé à d'autres animaux, c'est très peu de nourriture. Avec la même proportion, on obtient une prise de poids d’environ 13 kg chez les porcs et de seulement environ 1,2 kg chez le mouton. Le saumon d’élevage norvégien dispose de beaucoup d'espace. La règle établie par la loi en Norvège prévoit le rapport suivant entre la quantité de poissons et d'eau par bassin : 2,5 pour cent de poissons pour 97,5 pour cent d'eau. 35