Views
11 months ago

Semaine de prière JA 2018 - FR

Textes de réflexions de la Semaine de prière de la jeunesse 2018

J’ai découvert, au

J’ai découvert, au fil des ans, que c’est ainsi que Dieu travaille. Quand il appelle un gars ou une fille, un homme ou une femme, c’est presque toujours un défi qui requiert un niveau supérieur de force et de courage. Il fait cela pour que nous puissions nous appuyer sur lui, et tant que nous le faisons, il n’y a rien ni personne à craindre. Remarquez ce qu’il dit à Josué au chapitre premier : « Durant toute ta vie, personne ne pourra te résister… » (Verset 5). Quand j’avais 16 ans et que j’habitais à Midlothian, au Texas, Dieu m’a clairement appelé à devenir pasteur. C’était la première et la dernière fois que j’ai entendu Dieu me parler directement. Habituellement, il me parle par des impressions, des convictions ou des suggestions gentilles. Mais l’idée de prêcher me terrifiait et, pendant les années qui ont suivi, j’ai orienté mes études dans toutes les directions sauf la théologie. Finalement, lors de ma première année à l’université adventiste du Sud, j’ai accepté l’appel de Dieu et changé mon inscription pour donner la priorité à la théologie. Mais j’espérais qu’on ne me demanderait jamais de prêcher ! Et devinez… quelques jours après, j’ai été invité à prendre la parole devant une église coréenne qui se réunissait sur le campus. J’avais un tel trac que j’ai lu mon sermon à toute vitesse en tremblant de tout mon corps tout le long ! Et quand j’ai eu terminé, il s’est passé quelque chose de très beau. Les auditeurs m’ont invité à partager leur repas en commun et m’ont remercié pour mon message (peut-être parce qu’il était très court) ! Ils m’ont aussi invité à revenir, ce qui n’a pas été possible, mais je n’ai jamais oublié leur gentillesse. Je resterai toujours reconnaissant pour la façon dont ils m’ont traité lors de mon premier sermon. 2. Les leaders de Dieu ont des besoins Quelqu’un a dit un jour : « Le courage, c’est la peur qui a fait sa prière ». L’un des grands privilèges du leader, c’est d’être dans l’intimité de Jésus. Lorsque Josué s’est approché de la ville de Jéricho, il a dû se demander comment il allait faire pour prendre cette grande ville. Alors Jésus lui est apparu sous les traits du chef de l’armée du Seigneur. C’est lors de cette rencontre intime qu’il a reçu la stratégie simple mais surnaturelle pour s’emparer de la ville. Etre appelé à servir, c’est être appelé à marcher tout près de Dieu. C’est un appel à dépendre de lui ; à prendre conscience de nos besoins. Les plus grands succès comme les plus grands échecs racontés dans le livre de Josué résultent de la dépendance soit à l’égard de Dieu, soit à l’égard de l’être humain. Ironiquement, c’est lorsque nous sommes conscients de notre besoin désespéré de l’aide de Dieu que nous sommes les plus qualifiés. Vous avez peut-être entendu l’histoire de la course entre un cyclomoteur et une Harley. Un motard s’est arrêté à côté d’un vieux monsieur sur un cyclomoteur et, en blaguant, lui a demandé s’il voulait faire la course. Le vieil homme lui a répondu : « OK » ! Lorsque le feu est passé au vert, le motard vrombissant a souri en pensant au vieil homme fatigué. Mais, avec horreur, il a remarqué que le vieil homme sur son cyclomoteur le rattrapait et, en quelques secondes, a heurté sa moto et tous deux sont tombés. Le motard, frustré de voir sa moto égratignée mais davantage encore d’avoir été rattrapé, s’est écrié : « Mais comment avez-vous pu faire ça ? » Le vieil homme, visiblement très secoué, a répondu : « S’il-vous-plaît, détachez mes Page4

etelles de votre guidon ! » Nous aussi, nous pouvons faire des choses surprenantes en tant que leaders, et même faire peur à Satan si nous restons confiants et accrochés à Dieu. Josué était un homme de Dieu, pourtant il a commis de grosses erreurs. Comme nous tous, il avait tendance à s’appuyer sur la force et la sagesse des hommes plutôt que de maintenir une humble dépendance à l’égard de Dieu pour le guider. Il a bien cherché l’aide de Dieu pour prendre Jéricho, mais il ne l’a pas fait, au départ en tout cas, pour prendre la ville d’Aï, ou lorsque les gens de Gabaon lui ont fait croire qu’ils venaient d’un pays lointain alors qu’ils habitaient dans le voisinage. La Bible dit que Josué et ses officiers « négligèrent de consulter le Seigneur à leur sujet » (Josué 9.14). En fait, le succès peut conduire à l’échec s’il nous empêche de rester dépendants à l’égard de Dieu. Je pense que c’est Martin Luther qui a dit : « J’étais tellement occupé aujourd’hui que j’ai dû passer trois heures en prière ». Heureusement, Josué a appris que son succès consistait à faire confiance à Dieu. 3. Les leaders de Dieu sont armés Heureusement, Dieu n’envoie pas ses leaders sans leur faire de promesse. Et Josué était armé d’une magnifique promesse de Dieu : « Durant toute ta vie, personne ne pourra te résister, car je serai avec toi comme j’ai été avec Moïse. Jamais je ne t’abandonnerai, jamais je ne te laisserai sans secours » (Josué 1.5). Ce qui est merveilleux avec Dieu, c’est qu’il tient toujours ses promesses. La Bible dit même : « Il est impossible que Dieu mente » (Hébreux 6.18). Donc s’il fait une promesse, il la tient. Vers la fin de sa vie, Josué a décrit Dieu avec ces mots magnifiques : « Toutes les promesses que le Seigneur avait faites au peuple d’Israël se réalisèrent ; pas une seule ne resta sans effet » (Josué 21.45). Plus le temps passe et plus nous le servons, plus nous sommes en mesure de témoigner de sa fidélité. Je suis pasteur adventiste depuis 20 ans et jamais Dieu ne m’a laissé sans un message à prêcher. Souvent, ces messages se présentent quelques heures, voire quelques minutes avant, mais ils sont toujours là. Quelqu’un a dit : « Dieu n’est jamais ni en retard ni en avance mais toujours à l’heure ». Comme Josué, moi aussi je peux témoigner que Dieu est fidèle pour accomplir ce qu’il a promis. En tant que leaders dans notre maison, notre Eglise, notre association ou notre commune, nous devons rassembler les promesses de Dieu, nous en réclamer, et attendre avec confiance qu’il les tienne au bon moment. Mais attention, Satan, qui est à l’affût de toute erreur, tentera de vous disqualifier des promesses de Dieu. Il vous dira que vous n’êtes pas dignes ou que vous n’avez pas rempli les conditions. Aussi, permettez-moi de vous donner un verset qui m’a permis de détourner ces flèches de l’incrédulité : « Il est le ‘oui’ qui confirme toutes les promesses de Dieu. C’est donc par Jésus-Christ que nous disons notre ‘amen’ pour rendre gloire à Dieu » (2 Corinthiens 1.20). En d’autres termes, en Jésus, nous avons déjà rempli toutes les conditions liées aux promesses données par Dieu. Dieu dira toujours ‘oui’ pour les tenir, non pas à cause Page5

Catalogue des camps été 2018 en Belgique
La prière - Mouvement des Cursillos Francophones
Mai 2009 Le Liahona
Les Pharisiens Modernes
Semaine de prière JA 2017
16 janvier, Semaine de prière pour l'unité à Amboise - Ouest
La prière - Shekina.com
Textes, réflexions et prières, pour soulager le cœur - Abadia de ...
EB SUR LE JEUNE [1].pdf - la Priere change le Monde
Comment satan fait obstaclea nos prieres - Divine Revelations
LA PRIÈRE COMME RESPIRE DU CHRÉTIEN
La priere universelle - Diaconia 2013
PRIÈRES « SACRÉS CŒURS »
Saint-Damien de - Groupe de prière Saint-Damien de Strasbourg
RECUEIL DE PRIERES - Sainte Pauline
Le Livre de la Prière Commune - Church Publishing
REPONSES A LA PRIERE G MULLER.pdf - la Priere change le Monde
Dossier pédagogique pour la journée de prière pour le ... - La Ligue
Messes de la semaine
Prières et diableries en Maine - Les auteurs du Maine
Prière de David - Prédications Eglise de Saint Denis
Un cycle annuel de prières pour le monde pour tout le peuple de Dieu
Marie nous invite à vivre la prière - Turin-Valdocco
Prière d'Amérique Latine Amérique Latine Amérique Latine
livret de prières des jeunes 2012 - Tract Colonie KATORIN 2012
Semaine de l'unité 2010 - Blog réformé d'Alençon
SEMAINE DU 05 NOVEMBRE 2012 YOEL 1-3 Yoël 1:1 *** w07 1/10 ...
Dreux Printemps 2011 - Accueil | Vérité présente
Recueil de textes des CM2 - Semaine du 17 au 20 septembre 2012
MESSAGES À LA JEUNESSE - Le site de Richard Lemay