LA GAZETTE DE NICOLE 003

nicoleesterolle

Troisième gazette de Nicole Estérolle avec la crème de la crème des imaginantes du monde entier dans ce numéro !

THE NEWS OF MADAME ESTEROLLE

2

N

La

Nicole

UMÉRO

ADITI LAGO BERNARD LENEN DIDIER ESTIVAL

MAURICE ERASME GILLES BOULY JULIA SISI LYLE CARBAJAL

TYSON GRUMM PASCAL VINARDEL MARCOS CARRASQUER MICHAEL WARAKSA


NICOLE CHANGE DE CRÈMERIE !!!

POUR NE RATER AUCUN NUMÉRO DE LA GAZETTE DE NICOLE

SUIVEZ-NOUS EN VOUS ABONNANT LÀ :

https://www.yumpu.com/fr/la_gazette_d

NICOLE VOUS DIT : « COCHEZ FOLLOW »! ;-)


Pour chaque numéro de la Gazette, je n’ai que

« l’embarras du choix » pour présenter une dizaine

d’artistes de ma collection qui en compte aujourd’hui

3600… Un choix cruel puisqu’il y en a des centaines qui

pourraient figurer dans ces premiers numéros…

Une Gazette qui a donc de la « matière » en

réserve pour encore 360 numéros à venir.

Ceci dit et en attendant : si vous voulez recevoir

gratuitement par wetransfer les 3600 images avec le

nom de l’artiste pour chacune d’elles, il suffit de me le

demander gentiment sur nicole.esterolle@yahoo.fr.

Vous pourrez ensuite taper le nom de tel (le) artiste qui,

au vu de son image, vous intéresse sur google pour

avoir plus d’infos et d’images sur elle (ou lui).

Vous pouvez aussi envoyer le lien de cette gazette à tous

les amis et parents en qui vous avez entière confiance.

Je compte sur vous, artistes et amateurs d’art, pour

faire circuler de façon virale, cette info que la création n’a

jamais été aussi belle, abondante, diverse, vivante, joyeuse

(et contemporaine bien sûr) qu’aujourd’hui.

e_nicole_esterolle

Nicole Estérolle

Et puis je vous suggère d’ aller faire un tour sur mon site

www.schtroumpf-emergent.com


Aditi Lago

http://lesgrigrisdesophie.blogspot.fr/2016/11/aditi-lago.html


Une candeur séraphique

C’est lors d’un voyage en Inde que la jeune espagnole reçut le surnom

d’Aditi. Aditi, la déesse-mère, la bienfaisante, la non liée, la libre.

Aditi est tout à la fois. Elle est la somme de tous les dieux.

Aditi Lago vit dans une petite ville, à une heure de route de Barcelone, loin

de la foule et de l’agitation.

Aujourd’hui, elle se consacre entièrement à la peinture qu’elle promeut via

les réseaux sociaux.

Aditi Lago, c’est, sans qu’elle le sache, Leonora Carrington, Gaudi, Gustave

Klimt, et tous les créateurs surréalistes et d’art-brut à la fois.

Elle s’est inventée une écriture très personnelle pour accueillir avec

gourmandise et bienveillance toutes les douces ou terribles histoires qui

apparaissent naturellement sous son crayon médiumnique.


Bernard Le


Image et magie

« N’attendez pas que la peinture de

Bernard Le Nen dissipe vos angoisses :

elle les peuple, les hante et les fait

exsuder de l’inquiétante familiarité de

vos propres fantasmes.

« Chacun a son imagier », disait

le peintre Matta, « et une bonne

peinture est celle qui vient réveiller

ton imagier ». C’est peut-être là qu’il

se situe, Bernard Le Nen : sur la

frange incertaine, où se recouvrent

les flux et les reflux du conscient et

de l’inconscient, de l’humanité et de

la bestialité, du « rationnel » et du

fantastique… Et son travail vient à point

pour rappeler qu’image et magie ne

sont qu’un seul et même mot. »

Alain Bouillet

Nen


Didier Estival


Ah, la

famille !

« Art-thérapeute, il a

découvert les vertus

exorcistes de l’art à lui

tout seul, depuis son plus

jeune âge, en permettant au

papier d’absorber, à chaque

coup de crayon, à chaque

hachure coléreuse, à chaque

égratignure et jet d’eau froide,

tous les cauchemars, toutes

les fantaisies sombres, toutes

les pulsions de mort et de

sexe, toutes les terrifiantes

histoires de la guerre et de

la résistance entendues en

famille. »

Oana Amaricai


Julia Sisi


Hypnagogies

C’est le nom de la récente séries de

merveilleux dessins colorés faits en

effet entre l’ombre et la lumière,

entre le rêve et la conscience d’être

quelque part sur cette terre.

Sisi, comme l’appellent ses amis,

dessinait obsessionnellement depuis

ses premières années, mais elle

gardait les dessins dans son monde

privé, les montrant seulement

à la famille et aux amis proches.

Ce n’est qu’en 2003, alors qu’elle avait

46 ans et vivait aux îles Canaries,

qu’elle a commencé à montrer

quelques-unes de ses œuvres

sur internet. Puis, elle a été contactée

par des artistes et des galeries,

et depuis lors, son travail a été

largement diffusé en Europe, aux

États-Unis et en Australie.

Née en 1957 en Argentine, Sisi, la

latino–tropicale, réside et travaille

aujourd’hui dans un village du centre

de la France, entouré de rivières, de

forêts et de la faune locale.


Lyle Carbajal


L’univers

de l’espiègle

Gavroche

« Je me rends compte que si

vous n’êtes pas dans les détritus,

en train de patauger dans les

poubelles urbaines , alors vous

ne voyez pas vraiment mon

travail sous son meilleur jour »

dit Lyle Carbajal

Une sorte de post-cobra, néobrut,

un fripon de la picturalité

qui sait capter avec une jubilation

enfantine, mais très « pensée »,

la fulgurance poétique immédiate

des rues de la ville. Une peinture

assurément populaire et

instinctive, qui honore et réjouit

le pinceau qui la produit, et

rafraîchit la tête du regardeur.

L’artiste est né à Los Angeles et

a fréquenté « the art institute

of Seattle ». Il a exposé dans de

nombreux pays et en France à la

Galerie Gabel pour la foire Lille

Artup.

http://www.lylecarbajal.com/

http://www.romancingbanality.com/


Marcos

Carrasquer


Être peintre,

plutôt que

gardien

de buts

« Pénétrer dans le monde de

Carrasquer demande donc un effort.

Pour s’orienter, on y retrouve des

thèmes récurrents : enchevêtrements

humains, méticuleuses maquettes de

modélisme, déversements de matières

diverses où mots et lettres sont des

fluides pas très catholiques laissant

deviner des mauvais souvenirs de

calotte franquiste et autres bouillies

idéologiques plus actuelles. Bref, ce

chaos finit par nous devenir familier

quand on prend le temps de s’y

arrêter. Et cette familiarité, quand

elle est là, quand tout à coup on y

réfléchit, elle nous glace et elle nous

émerveille à la fois. Carrasquer, un

jour où on lui demandait le métier qu’il

aurait voulu faire, a répondu : gardien

de buts. Mais, après un match perdu

9-0, il s’est dirigé vers la peinture

finalement. Il aime sans doute bien le

foot, cependant il a du mal avec. Il a du

mal aussi avec le réel. Mais il fait face

avec son dessin, avec sa peinture. Et là,

c’est lui qui marque. »

Yves Desvaux –Viesca

Marcos Carrasquer est à la galerie Polaris-Paris


Tyson Gr


Onirique

imagerie

Tyson Grumm, qui est né à

Newcastle, dans le Wyoming,

en 1972, se dit sur son

site « peintre de la

nuit »… Une nuit donc

qu’il illumine de ses

éclairantes et fulgurantes

visions hypnagogiques.

Un feu d’artifice de

fantasmagories hypnosurréalistes,

envoyé au

ciel par une magistrale et

divine habileté picturale.On

craint les retombées de ces

fusées éclairantes en pays

d’obscurantisme totalitaire et

notamment dans notre ministère

de la Culture, pourtant déjà

suréquipé en extincteurs ad

hoc…

umm


Maurice

Erasme


Sculpteur

assembleur

criticosociétal

lotois

« Monsieur Maurice

Erasme dirige depuis

5 ans une affaire

personnelle implantée

à Cahors, spécialisée

dans le secteur d’activité

de la création artistique

relevant des arts

plastiques. »

lit-on sur internet.

En fait, renseignement

pris auprès de la DRAC

locale, il s’agit de l’artiste

le plus radicalement

politico-sociétalo-critique

de toute la région

d’Aquitanie centrale, avec

un gros zeste d’humour

parfumé à la truffe du Lot

et bas-Périgord.


Pascal Vina


La lumière

du songe

«Vinardel suspend son geste, il connaît

la ténuité de l’instant. Il sait. Il sait qu’un

seul coup de brosse superflu et la magie

disparaît. Cette insoutenable lumière de

l’aube nous éclabousse, qui anoblit toute

masure, transfigure le banal. Retenir

son souffle, sa main, pour apprivoiser

l’invisible, être ce passeur d’images

furtives, la soie d’une aile de papillon.

Une couleur indécise, cette lumière

nimbée de mystère et de poésie, c’est

sa marque de fabrique qui fait des toiles

du peintre une invitation au voyage

immobile, tant il donne à voir dans cet

espace qui ne se referme jamais.

La pensée enfin se dénoue dans le sillage

des navires en partance. Et d’un coup

c’est l’aurore et ses trompettes, ses ors

et son encens. Pourquoi alors ce divorce

d’avec le réel ? Comme chez Racine, ici,

toute question est affirmation. Parce que

« plus l’âme est ambitieuse et délicate

plus les rêves l’éloignent du possible. »

Gilles Ravry

rdel


Michael W


Des « illustrations » hors-sujet

Michael Waraksa est

un illustrateur très

connu aux USA qui vit à

Chicago.

Chacune des images

qu’il a produites,

a été conçue pour

accompagner un

article d’ordre le plus

souvent sociétal et

pour « coller » à son

sujet. Mais ce qui se

passe avec lui, c’est

que l’illustration est si

forte qu’elle « décolle »

de son sujet et se met

à exister en totale

autonomie… hors-sujet

en quelque sorte.

araksa


75% de

copinage,

100%

d’informations

L’art est un Jardin


Je n’ai jamais pu me résoudre à concevoir

l’art comme une chose à part, une pratique

qui confère un supplément d’âme à qui la

reçoit, en revanche je me plais à penser que

l’art, les arts devrait-on dire, font simplement

partie d’un moteur immémorial qui a conduit

les humains sur un bien beau chemin, ce

moteur est la création. Qu’elle soit scientifique,

artistique ou autre, elle a balisé cette route

de millions de choses neuves, indispensables,

évidentes, plaisantes, jouissives, curieuses et

j’en passe. C’est ce legs permanent qui est la

ressource dont nous nous servons chaque

jour pour créer et créer encore, ce que nous

créons en vient et y retourne in fine.

Une sorte de compost de culture et de savoir

sur lequel poussent les créations au long de

la vie sans jamais s’arrêter. Une merveille !

Entretenons là ! « C’est la vie ! »

Jean-Jacques Tachdjian


Gilles Bouly


le poète de chaque jour

Gilles Bouly, sorti des Beaux Arts de Lille en

1979, est un artiste complet, pluri-disciplinaire et

vivant. Sa vie d’artiste est tour à tour celle d’un

comédien de théâtre de rue (le Collectif Organum

de Lille puis le Phun de Toulouse), d’un poète,

d’un chanteur de rock (Crise de Nerf, groupe

formé en 1979 et toujours en activité pour des

concerts-performances à haute énergie), de

ségrigraphe sauvage, de plasticien émérite, de

créateur de fantastiques livres-objets, de conteur

et de performeur. Un prototype de l’artiste tel qu’il

serait bon qu’ils en soient plus, car son travail

est axé sur la notion de partage et d’échange, ses

expos «Potlatch», sont de merveilleuses façons de

rassembler des amis artistes, de faire une fête

pleine de rencontres et de musiques. Toujours sur

la brèche, ce merveilleux touche-à-tout donne et

se donne à 100% dans toutes ses activités, figure

icônique de la création underground débridée,

alternative et libertaire, il a transmis le feu sacré

à des centaines de jeunes et de moins jeunes

artistes et il continue, loin des circuits de l’art

commercial et encore moins del’art phynanciaroinstitutionnel,

merci Gilles!


PUB-PUB-PUB-PUB-PUB-PUB-PUB

LE PLUS BEAU GRAPHZINE DU MONDE ENTIER SUR LA TERRE

COUVERTURE N°5

SUR LE THÈME :

LE

DES

de leurs Satellites

FAITE TOURNER CETTE INFO, PARLEZ EN, ET SURTOUT :

SOUSCRIVEZ !!!

AVEC:

ADLEY ALEPOP ALKBAZZ GARAGEL ANN BLACKE AUDE CARBONE BEN HITO BENWAR

BILL NOIR BLANQUET BORIS PRAMATAROV BRUNO JOVANOVSKI CARITTE CÉLINE GUICHARD

CHLOÉ MATHIEZ CLÉO DUPLAN DAVE 2000 DENIS GRRR ELZO DURT EMMANUELLE GAILLEZ

ÉRIC FERRIER FRANÇOIS HEININGER FRÄNECK KCENÄRF FUTUR NOIR GILLES DUPUIS

JOHN STATEMA JEAN-PIERRE DUPLAN JULIEN BRUNET MAPE 813 MARC BRUNIER MESTAS

MARK SUNSHINEMATHIEU DESJARDINS MR MOUSSE NILS BERTHO OLAF LADOUSSE

PAKITO BOLINO PLACID ROCCO SAMPLERMAN SBIVKA ZB SILVIO CADELO SISCA LOCCA

SYLVAIN BUREAU THE PIT THEO VON WOOD TIMOTHY GEORGARAKIS TOMMI MUSTURI

TRISTAN DES LIMBES VAL L’ENCLUME VALFRET ASPERATUS ZÉLIE DOFFÉMONT ...

COUVERTURE N°5 C’EST 48 PAGES FORMAT 30X40CM

ET CETTE FOIS IL EST TOUT EN COULEURS!!!

https://fr.ulule.com/couverture-n5/

More magazines by this user
Similar magazines