Views
4 months ago

Stayin alive

avec sa canne, le jeune

avec sa canne, le jeune couple et sa grenade lacrymo, les mamans et leurs bébés hystériques, les vigiles tapant sur tout ce qui bouge, bref ce sera la cohue. Une fois sur le toit, suivant comment les PJs ont managés leur fuite, ils pourraient bien se retrouver en face d’une trentaine de malades, lorsque l’hélico arrivera, il faudra choisir. Si les PJs font preuve de violence, les militaires les empêchent de monter au profit de malades, quitte à jouer de la pétoire – on est plus à ça prêt. Si les PJs se la jouent « gentils héros », les militaires promettent d’envoyer des hélicos à intervalles réguliers (il faudra encore tenir 2 heures sur le toit pour que les derniers soient évacués). Dans le cas contraire, ils montent et l’hélico décolle … c’est la fin ? Mayday Schrödinger Impact, secousse. Tous les PJs présent dans l’hélico doivent réussir un test d’endurance/15 ou tomber dans les vapes directes. Les autres voient le sol s’approcher avec terreur (Volonté/15). Par une heureuse circonstance 13 la chute de l’hélico est en partie amortie par de grands cyprès (cyprès des marais mexicain, taille environ 40m tronc 3m de diamètre), il termine sa course dans un marigot en sortie de ville. Tous les PJs finissent par reprendre connaissance au bout d’une demie heure … enfin ceux qui ont survécu. Tout le monde perd 3D10 points de dommages, tout ceux qui subissent une blessure majeure tirent automatique deux séquelles (quel bonheur d’avoir un bout de métal perforant un poumon). Tous ceux qui ont ratés leurs tests d’endurance subissent 1D rouge pour la journée en cours. Les 2 pilotes sont morts sur le coup et les 2 militaires aussi (non mais). Il y a une trousse de secours (°3) dans l’habitacle, un peu de bouffe (8 rations de combat), de l’eau (4L) et 2 flingues, un M16 et la M60, 4 couteaux de combat, 4 kevlar… bien entendu la radio est HS. L’hélicoptère prend avec difficulté son envol (sans doute un poil en surcharge). Et laisse l’hôpital à la proie des réanimés, le vent balance le frêle esquif et la pluie rend la visibilité quasiment nulle. Soudain, le pilote hurle « putain, on est verrouillé ». A peine a-t-il prononcé ces mots que l’intérieur de l’appareil passe au rouge, les PJs voient comme au ralentit un trait de lumière se diriger vers l’arrière. Voilà nos PJs à quelques kilomètres de Juárez, du mauvais côté de la frontière. Devant eux s’étend une décharge publique et le Rio Bravo, derrière eux c’est retour à la case départ. Le choix risque d’être rapide, car des bruits se font entendre derrière eux. Il restera donc deux épreuves aux personnages, la décharge, sur laquelle il faudra gravir plus vite que les réanimés qui coursent les PJs (athlétisme/15 + escalade10) et réussite d’un test de chance pour 13 et parce que sinon qui va faire mon scénar ! Page | 24

éviter de se viander en courant (D4-3 de dommages) et arrivée d’un réanimée à portée de tir). Enfin le Rio Bravo ou du moins le chenal, l’eau est basse et franchissable à pied (athlétisme/10 sinon nage/ 10). Encore faudra-t-il pouvoir esquiver les tirs des militaires en faction. D’autres fugitifs ont eu la même idée et leurs corps encombrent les rives du chenal. Si les PJs tuent les militaires (3 bénéficiant de couverture partielle en béton), les réanimés qui les suivent se déverseront dans El Paso par cette brèche. Le mieux est de récupérer le pont et de se mêler à la foule qui se presse aux portiques. Schrödinger Happy End ? Pas de fin heureuse pour ce scénario, les PJs arasés finissent par se retrouver dans un camp de décontamination, parqués comme des chiens, dénutris, déshydratés, dépenaillés. Leurs possessions leurs sont enlevés après une douche antibactérienne. Ils sont numérotés et parqués. Quelques jours plus tard, ils sont emmenés vers le nord dans un bus …. Accordez 3XPs de plus à tous les PJs qui ont survécus. Info de dernière minute, tous les PJs qui sont infectés, seront abattus en chambre froid, try again ! Page | 25

Vision-Ka n°4 - Les Héritiers de Babel
a mort n'est que le commencement... - Kult
Trente ans de critique. Avec une préf. de Émile Deschanel
PDF (liseuse) - Bibliothèque numérique romande
Vers une société apprenante