Views
9 months ago

La route du Soleil

En 1997, Francesco Lorenzi créait le Sun Eats Hours, qui devien- dra en quelques années le meilleur groupe de punk rock dans le monde. Sur scène, les satisfactions sont énormes, mais leur vie privée se délite : drogue, alcool, sexe... Francesco entre alors dans une crise profonde : il sent que cela ne peut pas continuer, que le lien entre les membres du groupe est en train de disparaître, qu’il lui manque une véritable source d’inspiration. Mais tout va basculer. À travers une série de « Dieuincidences », il rencontre Jésus et renaît en tant qu’homme et en tant qu’artiste. Il réussit à recréer une véritable amitié entre ses musiciens et à les délivrer de leurs dépendances. Le groupe prend alors le nom de The Sun, car ils se sentent désormais conduits par un soleil qui illumine leur cœur. « Une autobiographie passionnée et passionnante. Une expérience sur la “route du Soleil” que l’auteur souhaite à tous les jeunes qui marchent dans les rues de nos villes avec des écouteurs dans les oreilles » (extrait de la préface de Mgr Gianfranco Ravasi).

la

la route du soleil découvrons une présence qui nous précède et nous dépasse. C’est Dieu lui-même : ce n’est pas pour rien qu’un autre écrivain, l’agnostique pessimiste Emil Cioran, invitait les théologiens à laisser tomber leurs démonstrations laborieuses concernant l’existence de Dieu et à parier sur la seule qui soit nécessaire et fructueuse. « Après avoir écouté la Messe en Si mineur ou une cantate, ou bien une Passion de Bach, Dieu existe, il doit exister », concluait-il. *** Dans ce contexte, le témoignage si limpide de Francesco Lorenzi devient vraiment une espèce d’acte de foi, où même les sons déchirés et véhéments du rock ainsi que les parcours existentiels si pénibles vécus le long de chemins parfois obscurs se transforment justement en « route du soleil ». Bien sûr, les Grecs de l’Antiquité étaient conscients que la musique n’est pas seulement exaltation apollinienne de la beauté intérieure et source de sérénité, mais qu’elle peut aussi être exaspération dionysiaque de l’esprit. Lou Reed ou Amy Winehouse, pour ne citer que deux figures emblématiques et par certains aspects dramatiques et extrêmes dans la musique contemporaine, témoignent de ce paroxysme de la recherche, de l’attente frustrée, de la demande qui s’éteint dans la poussière de la désolation. Néanmoins, la voix de Francesco ouvre à beaucoup de jeunes le regard vers l’autre versant de la montagne à escalader : la montée vers le faîte de la vie, en effet, ne comporte pas seulement la paroi dans la pénombre, mais se prolonge même sur l’autre flanc inondé de soleil. C’est là que l’on découvre la vérité d’une parabole proposée par le prix Nobel de la Paix 1968, Élie Wiesel, juif roumainaméricain. Dans le texte biblique de la Genèse, on raconte que Jacob, fuyant la colère de son frère Esaü, s’était endormi dans la localité de Béthel (« maison de Dieu ») et avait fait un songe : 10

préface « Voici qu’une échelle était dressée sur la terre, son sommet touchait le ciel, et des anges de Dieu montaient et descendaient » (Genèse 28, 12). Ces messagers de Dieu apportaient à Jacob exilé la promesse divine du retour et d’une descendance « nombreuse comme la poussière du sol ». Eh bien, Wiesel imagine que les anges, à la fin du songe, oublient de retirer l’échelle, qui est donc restée sur la terre. Et elle s’est transformée en échelle musicale, dont les échelons — les notes — nous permettent de monter au ciel, vers l’éternel et l’infini, vers le mystère et la transcendance, ou au moins d’entendre une voix d’espérance, une promesse de salut qui provient d’en haut. C’est ce qui est arrivé à Francesco Lorenzi et à ses amis ; son autobiographie aussi passionnée que passionnante le confirme. C’est cette expérience sur la « route du Soleil » qu’il souhaite à tous ces jeunes, garçons et filles, qui marchent dans les rues de nos villes avec leurs coiffes bourrées de musique. Gianfranco Ravasi

« Qu'est-ce que j'ai entre les mains - Le Soleil de Minuit - MagiQc.net
La compagnie Graine de Soleil présente le Festival au ... - URACA