Views
4 months ago

La route du Soleil

En 1997, Francesco Lorenzi créait le Sun Eats Hours, qui devien- dra en quelques années le meilleur groupe de punk rock dans le monde. Sur scène, les satisfactions sont énormes, mais leur vie privée se délite : drogue, alcool, sexe... Francesco entre alors dans une crise profonde : il sent que cela ne peut pas continuer, que le lien entre les membres du groupe est en train de disparaître, qu’il lui manque une véritable source d’inspiration. Mais tout va basculer. À travers une série de « Dieuincidences », il rencontre Jésus et renaît en tant qu’homme et en tant qu’artiste. Il réussit à recréer une véritable amitié entre ses musiciens et à les délivrer de leurs dépendances. Le groupe prend alors le nom de The Sun, car ils se sentent désormais conduits par un soleil qui illumine leur cœur. « Une autobiographie passionnée et passionnante. Une expérience sur la “route du Soleil” que l’auteur souhaite à tous les jeunes qui marchent dans les rues de nos villes avec des écouteurs dans les oreilles » (extrait de la préface de Mgr Gianfranco Ravasi).

Ç a a été une belle

Ç a a été une belle soirée. Nous avons ri, chanté, écouté. Par moments, nous avons même été émus. Certaines personnes que j’ai rencontrées dans cette maison d’accueil pour jeunes nécessiteux ont l’âme griffée, blessée. Pourtant, j’ai aussi senti beaucoup de force autour de moi. Il est deux heures, il est temps de rentrer. Mais auparavant, je voudrais exprimer mes remerciements. « Mario, que dirais-tu, si nous nous réunissions pour saluer tout le monde et remercier pour ce que nous avons partagé ? » « Bien sûr, Francesco. Ça va de soi ! » Nous entrons dans la petite chapelle, nous sommes une trentaine. Nous nous plaçons en fer à cheval, debout. C’est l’idéal : l’autel ferme le cercle. Après quelques instants de silence, Mario, éducateur et guide de ces jeunes, commence une prière à Marie. Quelques secondes s’écoulent, juste le temps de dire une douzaine de paroles, et soudain, une jeune fille s’écroule en se démenant et en hurlant d’une voix grave. Quatre jeunes gens costauds s’élancent pour l’aider et réussissent à grand peine à la 17

« Qu'est-ce que j'ai entre les mains - Le Soleil de Minuit - MagiQc.net
La compagnie Graine de Soleil présente le Festival au ... - URACA