Views
8 months ago

La saga d’Abraham

L’itinéraire d’Abraham, le père des croyants, n’est pas celui d’un homme exemplaire, héros de la foi, faisant tout bien et demeurant dans la confiance malgré les épreuves. Il reçoit une hérédité compliquée, oscille entre le mensonge, les doutes, le courage et la confiance. Ses interrogations sont étonnamment modernes : le mensonge est-il profitable ? La gestation pour autrui peut-elle remplacer la naissance d’un enfant dans une relation de couple ? Comment tenir dans l’espérance quand les promesses tardent à se réaliser ? Comment faire un reproche à quelqu’un tout en le respectant ? L’accueil de l’étranger a-t-il un lien avec la fécondité ? Quelle est la terre qui m’est promise ? Dans la patience, dans l’apprentissage des relations, Abraham apprend à être bénédiction pour les autres, à être source de vie, sans la retenir. Dieu se montre fidèle à celui qu’il a appelé à vivre. Osons donc devenir les héritiers de la saga d’Abraham, pour vivre de la bénédiction en terre promise, et engendrer la vie !

Genèse 11 10 Voici la

Genèse 11 10 Voici la famille de Sem : Sem était âgé de cent ans quand il engendra Arpakshad deux ans après le Déluge. 11 Après avoir engendré Arpakshad, Sem vécut cinq cents ans, il engendra des fils et des filles. 12 Arpakshad avait vécu trente-cinq ans quand il engendra Shèlah. 13 Après avoir engendré Shèlah, Arpakshad vécut quatre cent trois ans, il engendra des fils et des filles. […] 22 Seroug vécut trente ans et engendra Nahor. 23 Après avoir engendré Nahor, Seroug vécut deux cents ans, il engendra des fils et des filles. 24 Nahor vécut vingt-neuf ans et engendra Tèrah. 25 Après avoir engendré Tèrah, Nahor vécut cent dix-neuf ans, il engendra des fils et des filles. 17

La paix de Jésus-Christ
MANmagazine Truck Suisse 1/2015
Le seul vrai Baptême.
Les Pharisiens Modernes
Naître à la miséricorde