Views
4 months ago

scoubydoo on the zombie island

The mysery machine « Il

The mysery machine « Il y a du génie, du génie partout à Hollywood. Si seulement il y avait du talent ». Henry Bernstein Voilà les Pjs à LA, pas de morsures et pas de traces de zombies. La Mystery machine passe un contrôle au nord de LA. Il y a un fourgon médicalisé et 2 voitures de flics. Ces derniers procèdent à un contrôle d'identité et demandent aux Pjs si l'un d’entre eux à été en contact du sang ou une personne malade (morsure, rapport sexuel)...si c'est le cas le personnage part direct en quarantaine et bye bye. Dans le cas contraire et sans aucune explication on fourni à ces braves gens un ticket jaune a présenter à chaque contrôle, ce dernier devient vert en 24 heures, moment ou il faudra se présenter d'office aux check-points établis dans la ville. Si un personnage à un doute il peut aller se présenter n'importe quand aux centres médicaux. En cas de contrôle si le ticket est vert le personnage recevra une amende et sera amené en centre médical, ça c'est pour l'officiel. Pour l'officieux les infos concernant l'épidémie de « Grippe Africaine » commencent à filtrer, prenant des tournures bizarre selon le téléphone arabe qu'elles empruntent. En gros, des rumeurs non fondées, de la théorie du complot et quelques images dérangeantes viennent appuyer le cordon sanitaire et une sensation de malaise qui se répand parmi les presque 4 millions d'habitants. Relayé par YouTube le grand n'importe quoi s'installe. Arrivé devant les studios de la Warner, les Pjs peuvent constater deux choses. Une parking de mille places ou se trouvent une bonne centaine de Mystery machine, de quoi déprimer. A l'entrée un service de sécurité assez inexistant, avec guitoune et barrière électrique. A l'intérieur les studios, vastes entrepôts entre lesquels circulent voiture de golf, camion de livraison, décors en tous genre et saltimbanques Hollywoodiens. Une fois la vérification faite et le badge obtenu les Pjs sont dirigés vers le studio 13 ou se passe l'affaire ZI2 – pour Zombie Island 2. Le Studio 13 est délimité par un enclos et le portail ouvert donne sur 4 plateaux de tournage. 0 l’accueil une charmante jeune fille avec couette et jupe courte indique un plateau suivant le badge. Les plateaux ressemblent à des entrepôts d'avion d'avant guerre. A l'intérieur une salle qui peut contenir 50 personnes, avec distributeur de boissons et de la lecture (outre le rôle qu'on leur a remis à l'entrée), une vaste salle d'attente un peu surchauffée. Derrière la porte qui s'ouvre toute les 15 minutes environ, le noir. Ce noir c'est le plateau a proprement parler, avec le staff technique, un réalisateur, des caméras, des projos...chaque concurrent passe sur scène dans un décor très « L'île du Dr Fou ». Le script prévoit que les personnages réinterrogent sur le but des expériences du Dr Fou et que Daphné pense que ce dernier réveille les morts par un ancien procédé Vaudou, tout à coup à coup Scooby prend peur en voyant une forme sortir de la jungle et Sammy et lui doivent improviser une scène de fuite rigolote. La bande son simule la pluie, le vent, les éclairs et les gémissement des morts-vivants. C'est au tour des Pjs de passer, la première partie se passe nickel. Le zombie apparaît (test en art ou psychologie, il est vraiment bien fait le maquillage)... et se jette sur les Pjs, la scène amuse moyennement le réalisateur qui hurle « après ce guignol qui peut venir toucher son chèque ». Seul pépin, le zombie est vrai. Et la c'est le drame... Revenons quelques instant en arrière et zoomons sur l'extérieur. Les hostiles ont débarqués tôt le matin. Un hôpital proche a littéralement « implosé » sous la demande/contagions. Les forces de police sont intervenus et les pouvoirs publics ont tentés de masqués l'affaire. Une unité d'urgence a été installée dans les sous-sol de l'hôpital, une zone de quarantaine. Cette dernière a été débordée tôt dans la matinée et les zombies ce sont pointés sur les plateaux de la Warner, mordant à tous va. La plupart des zombis ce sont évanouis dans LA et les flics les abattent/récupèrent un par un tandis que nombre des employés de la Warner contaminé se rendent à l'hôpital le plus proche, l'autre étant fermé désormais. Au moment ou les Pjs jouent leur scène environ 10 zombis se promènent incognito sur les plateaux de la Warner. Tous cherchent à bèqueter, mais voilà les studios sont vastes. La panique qui va s'ensuivre sur le plateau 1 de ZI2 va provoquer un mouvement de foule vers la sortie du studio 13 avec 3 pauvres zombis au commande que les forces de sécurités n'arriveront pas a contenir. Les salariés de l'industrie du cinéma se replient pelle mêle vers la sortie. La panique risque de faire plus de blessés que les hostiles. Les forces de police vont intervenir très rapidement et plusieurs fourgons vont bloquer les issus de la Warner. Une équipe du département de la santé va installer une zone de décontamination à la sortie des studios et chaque pèlerin va être contrôlé. Le seul moyen de passer à travers est de rester dans les studios de la Warner ou les flics vont se déverser pour abattre les hostiles, probable qu'ils prennent les Pjs pour l'un d'eux, sinon retour à la case quarantaine. 6

Une fois la-bas, les Pjs seront inspectés, pesés, des prises de sang seront effectuées. Si le personnage n'est pas mordu – sinon il passe en case contamination/évacuation vers un centre à l'extérieur de la ville contrôlé par l'armée, il est emmené – au besoin vigoureusement – à l'arrière des studios de la Warner ou un enclos a été dressé, barrières de 5m et agent de sécurité avec chien. Donc, dans ce lieu de parcage s'empilent des dizaines de Scooby-doo, de daphné, mais aussi de supermans, batmans, héros de tout poil. Chacun allant de son avis et de son juron contre l'administration, les spéculations les plus folles ont lieux. improvisée à 3 permettra de passer outre les barrières. C'est à partir de ce moment que cela risque de devenir le plus intéressant. Ceux restés dans l'enclos et réclamant une délivrance, les deux infectés de l'enclos qui montrent des signes de mort imminente. Dans le même temps le bruit aura alerté la vingtaine de zombies – habillés de façon burlesque – qui rodent dans les parages, il faudra donc fuir ou tenter de faire fuir la centaine de personnes en cage. Le flot de personne fini par se tarir peu avant la nuit. De la nourriture et de l'eau est convoyée à ce moment là, mais la tension est à son comble. Les gens sont fatigués et veulent rentrer chez eux, sans compter que la plupart ont un standing qui s’accommode assez mal du seul chiotte chimique de l'enclos. Les agents de sécurités ne répondent à aucune question et peuvent devenir nerveux rapidement, les coups de tonfa peuvent voler et les chiens se montrer agressifs au besoin. A ce moment plusieurs épidémies mineures ont éclatés en ville, parfois dans des endroits moins reluisants que la Warner et les forces de l'ordre ont bien du mal a endiguer la propagation des hostiles, des médias, des infectés et de la peur. Alors que la nuit s'installe les agents de sécurités se replient dans un préfa non loin. La magie de l'administration entre en œuvre, le chef de sécurité reçoit un ordre pour se rendre sur un nouveau site, il parlemente mais les décisions seront prise au matin. Il décide donc de diviser son équipe, partie sur le nouveau site et partie sur la Warner. La priorité allant à la sécurité du site, c'est ainsi que seuls dans leur enclos les gens commencent à se demander si on ne les a pas oubliés. La nuit froide et les deux infectés qui ont réussi à passer les portes de l'enclos vont causer leur lot de problèmes. Sur le site de la Warner une nouvelle vague d'hostiles prend à partie certains agents, coups de feu dans la nuit. Bilan, 5 hostiles mis au tapis, 4 agents infectés dont le chef. Le matin arrive...il pleut Les personnage sont toujours là en revanche il n'y a plus personne qui s'occupe d'eux. Si les personnages ne tentent rien, d'autres s'en chargeront à ce moment. Le plus probable c'est qu'une courte échelle La situation peut être poussée à l'extrême. Entre temps une partie du quartier est passé en « restricted area », les forces de l'ordre aidés des forces militaires encerclent l'endroit. Quiconque essaye de passer à travers les mailles du filet prend un tir. Les hélicos survolent la zone, tandis que les hostiles rôdent. Conclusion Tout le monde l'aura compris, ce scénario est plus une suite d'événements qu'une intrigue à proprement parler. Elle donne l'occasion d'incarner des héros de cartoon (d'ailleurs on peut en changer). La suite permet de jouer sur le début de la pandémie. Ce point est intéressant mais comporte une faiblesse, le temps de propagation de la maladie est assez long (on est sans doute déjà à la quatrième génération de zombies voire plus). Du coups il faut un laps de temps conséquent entre morsure et attaque de zombies, les forces de l'ordre et les cordons sanitaires ayant le temps de se mettre en place. C'est donc par des ruses type « confinement » que l'on explique les rencontres possible entre les Pjs et des groupes d'hostiles sans pour autant arriver dans un lieu encore totalement infecté. Notons qu'il s'agit avant tout de plonger les Pjs dans des scènes angoissantes mais bien calquées aux clichés hollywoodiens, donc ne pas hésiter à en rajouter des tonnes. 7

P.4 COMMENT RECONNAÎTRE UN ZOMBIE? P.3 ... - PDF Archive
La Guyane, ou histoire, mœurs, usages et costumes des ... - Manioc
EXcLUSIF - Le Zombie Libéré
The Daily Redationist HHS: la suite - Tuxfamily.org
Carnets d'Aventures.pdf - Islande à cheval
Télécharger le dossier de presse - laboite com concept
Télécharger le pdf - Fugues
The pleasure of being robbed - dossier descriptif - La Ferme du ...
Bulletin archéologique du Comité des travaux historiques et ...
Voyage dans l'empire Othoman, l'Égypte et la Perse, fait par ordre ...
15/12/2012 L'Equipe Magazine - NICE SWIM
Dictionaire des sciences médicales, - University of Toronto Libraries
Pages choisies. Avec une introd. par Henri Potez - Scholars Portal
Vision-Ka n°4 - Les Héritiers de Babel
Télécharger Green Info - Green Sénégal
Nouvelles recherches sur l'emploi du seigle ergoté, comme propre à ...
Afrique australe ... Afrique orientale ... Afrique centrale ... Empire de ...
Mmoires du vice-amiral baron Grivel : Rvolution-Empire - Les ...