Views
5 months ago

Anton Ocvirk | Monografija copy

slovenci interpréter

slovenci interpréter comme les vestiges de la partie non réalisée du projet élaboré initialement par Ocvirk qui prévoyait l’élaboration par les différents rédacteurs d’une monographie ayant trait à chaque auteur, imprimée dans le dernier volume des œuvres complètes. Or, mécontent du résultat obtenu, le directeur renonça à publier la première monographie rédigée dans cette optique. La conclusion synthétique des « notes » documentaires et analytiques fut donc purement et simplement supprimée de l’ensemble du projet qui s’en trouva ainsi considérablement amoindri. Seul France Bernik, le directeur suivant, parviendra à réaliser cette idée pour les volumes dont il dirigera l’élaboration. Quant à Anton Ocvirk, dans le cadre d’une nouvelle collection intitulée « Monographies complétant les œuvres complètes des poètes et écrivains slovènes », il proposa en 1955, en guise de compensation, un ouvrage intitulé Histoire politico-culturelle et littéraire des Slovènes 1848–1895, version revue et augmentée de la monographie d’Ivan Prijatelj ayant trait à la seconde moitié du XIX e siècle, de nouveau commentée. Dans les troisième et quatrième tomes, en dehors des notes historiques, il inclut deux études : « Les jeunes slovènes et La jeune Europe » (1958), « Ivan Prijatelj et le réalisme slovène » (1961). Dušan Kermauner, à qui Ocvirk avait laissé le soin d’établir les commentaires politico-historiques, écrivit pour le cinquième volume une monographie de 800 pages intitulée « La politique slovène entre 1879 et 1895 » (1966). Cependant, du fait des circonstances, cette dernière parut sous le titre de « Notes », sans mention extérieure du nom de l’auteur. Pour cette collection, Anton Ocvirk s’occupa lui-même des œuvres complètes de deux écrivains : celles du prosateur réaliste Janko Kersnik et du poète moderniste Srečko Kosovel. Classant ce dernier parmi les classiques sans attendre le délai de rigueur garantissant la « distance historique », il publia le premier tome de ses œuvres complètes dès la première année (1946). Il pensait sans doute que le gros du travail était ainsi terminé, mais, en réalité, il n’en était rien : après avoir pendant une vingtaine d’années départagé, classé et évalué les manuscrits du poète confiés par la famille précisément pour les besoins de l’édition, le comparatiste finit par préparer la publication de la poésie d’avant-garde de Kosovel jusqu’alors inconnue des lecteurs. C’est ainsi que parut, en 1967, en dehors du volume édité dans le cadre des « Œuvres complètes » et chez un autre éditeur, un choix de poèmes réunis sous le titre Intégrales ’26 (Integrali ‘26). Il est intéressant de constater que la publication en slovène fut de deux ans postérieure à la parution de la traduction française du poète Marc Alyn (Kosovel, 1965). Après avoir réécrit et refondu le premier volume (1964) et préparé les numéros 2 et 3 (1974, 1977), Anton Ocvirk présenta enfin l’ensemble de l’œuvre de Kosovel, s’attirant ainsi plus de critiques que de félicitations. Lors de la parution des Intégrales, les traditionalistes lui avaient déjà reproché d’avoir de son propre chef gâché l’image authentique de Kosovel et les modernistes d’avoir, par pur opportunisme, retardé la 257

Résumé publication de ces merveilleuses découvertes. En réalité, la présentation de l’œuvre de Kosovel est le projet auquel Ocvirk consacra le plus d’efforts et le seul qu’il mena à terme. En effet, la monographie de Prijatelj et les œuvres complètes de Kersnik ne finirent de paraître qu’après sa mort, sous l’égide de deux autres directeurs de publication. * * * Anton Ocvirk dirigea Slavistična revija, la revue de l’Association des slavistes slovènes destinée à l’histoire littéraire et à la linguistique, depuis sa fondation en 1948 jusqu’en 1963, mais là encore il n’est mentionné qu’en tant que membre du comité de rédaction et non comme directeur. Dans le premier numéro, il publia une éditorial énonçant les grandes lignes de son programme déjà mis en application à cette même époque dans la collection des « Œuvres complètes des poètes et écrivains slovènes ». En effet, le chercheur souhaitait que la slavistique slovène cessât de procéder à une simple collection de faits pour s’orienter désormais vers des études et des monographies analytiques et synthétiques de plus grande ampleur ; par ailleurs, il considérait que l’histoire littéraire devait rester en contact avec les événements culturels contemporains, s’ouvrir à la perspective comparatiste et s’associer à la théorie littéraire. Cependant, Anton Ocvirk ne publia lui-même aucun article dans la revue, se contentant d’y faire paraître trois courtes contributions à caractère occasionnel. Bien qu’il prît soin de maintenir le travail d’histoire littéraire à un niveau acceptable en invitant des comparatistes issus de ses séminaires à publier leurs travaux, la revue ne cessait d’avoir du retard : les quatre numéros annuels prévus ne parurent jamais et furent remplacés par deux numéros double, voire, à quelques reprises, un seul numéro quadruple. Quand la revue eut totalement cessé de paraître pendant plusieurs années, Anton Ocvirk chargea un plus jeune de reprendre la direction de la publication. Peut-être ces difficultés liées à la parution irrégulière de la revue expliquent qu’il n’y ait pas publié ses travaux les plus ambitieux. L’étude intitulée « Nouvelle approche du style poétique », par exemple, entrait sans contexte dans le cadre des articles paraissant dans Slavistična revija. Pourtant, quand, en raison de l’opposition idéologique à l’égard de la théorie littéraire, cette étude ne put paraître en volume comme prévu, Anton Ocvirk préféra la publier en quatre fois dans Naša sodobnost (Notre présent, 1951), revue moins spécialisée mais dont la parution était plus régulière. 258

INVITATION - Anton Paar.com
INVITATION - Anton Paar.com
INVITATION - Anton Paar.com
La nouvelle republique 17.02.2013.pdf
LA
VOLUME 15 NO 1 JANVIER 2011 - COMBEQ
Télécharger le journal au format pdf - Opéra de Nice
LAMARQUE - Orchestre symphonique de Québec
PE254 A PDF - (CCI) de Strasbourg et du Bas-Rhin
PAV-119_Burmester-SR MB - Burmester Audiosysteme GmbH
Directeur et médecin d'urgence Le Dr Joachim Koppenberg
Juin 2013 - Séminaire Saint-François
Télécharger - Lycée Militaire d'Aix-en-Provence
Volume 13, numéro 4 - Commission scolaire de la Capitale
magazine Lignes d'avenir n°16 - RFF
Hors Feu, vol.11, no 1, hiver-printemps 2010 - Ministère de la ...
Startup weekend montréal du 8 au 10 février 2013! - L'Intérêt
Hayom41 - Communauté Israélite Libérale de Genève
Plan général de l'ACEI Année financière 2013 - CIRA