Views
6 months ago

Anton Ocvirk | Monografija copy

slovenci d’«

slovenci d’« Encyclopédie littéraire » (« Literarni leksikon ») qui commença à paraître en 1978. Premier projet de ce type entièrement original, l’élaboration de ces volumes nécessita des préparatifs bien plus longs que la collection des « Cent romans ». Dans sa conception première, l’« Encyclopédie » devait être un ouvrage de facture classique, comportant des articles plus ou moins longs (au nombre d’environ 3.000 d’après le premier glossaire établi par Ocvirk) classés par ordre alphabétique. Mais il s’avéra qu’un tel projet, en raison du nombre restreint de collaborateurs, durerait trop longtemps, c’est pourquoi l’« Encyclopédie » commença finalement à paraître sous la forme de volumes indépendants comprenant des études plus longues, de véritables monographies consacrées aux différents articles, c’est-à-dire aux concepts et phénomènes littéraires choisis non pas d’après l’ordre alphabétique, mais selon la disponibilité des spécialistes compétents. Les auteurs des volumes devaient se conformer à un schéma identique déterminé par le directeur de la collection : il fallait tout d’abord expliquer l’origine et la signification de la notion, son emploi ultérieur et ses éventuelles mutations sémantiques (dans la langue d’origine, puis dans les autres langues) en apportant une attention toute particulière à son entrée dans la littérature slovène ; étaient ensuite décrites les caractéristiques du phénomène recouvert par la notion ainsi que les grandes lignes de sa diffusion depuis la littérature « mère » jusqu’aux autres et, plus particulièrement, son implantation, ses manifestations et sa signification dans l’espace culturel slovène. Mais la réalisation d’une collection ainsi conçue aurait été sujette à caution si l’Institut n’avait pas, les années précédentes, effectué un travail préparatoire important : le relevé de toutes les mentions et études des termes littéraires ainsi que des écrivains étrangers parues dans les périodiques slovènes entre 1770–1970. Une fois classées pour former le Catalogue des termes littéraires et le Catalogue des auteurs étrangers, les quelque 400.000 notices rédigées à la suite de ce travail furent d’un secours considérable pour les auteurs des monographies constituant l’« Encyclopédie littéraire », soulagés de recherches individuelles fastidieuses. Notons que ces matériaux continuent à être une source d’information importante pour les autres chercheurs et les étudiants en littérature. Durant les trois premières années, tant qu’Anton Ocvirk en fut le directeur, l’« Encyclopédie littéraire » parut à raison de cinq volumes par an. Plus tard, le rythme ralentit et en 2001, la collection dirigée par Janko Kos, membre de l’Académie et collaborateur permanent d’Anton Ocvirk, cessa de paraître après la sortie du quarante-sixième volume. Le premier directeur y contribua cinq monographies, dont quatre parues à titre posthume. Il rédigea encore lui-même le premier volume, La théorie littéraire (1978), et reçut les épreuves du numéro double (n os 9–10) intitulé Les systèmes métriques européens et le vers 263

Résumé slovène (1980) qu’il ne verra pas paraître. Les onzième et seizième volumes, L’œuvre littéraire et les moyens d’expression linguistiques (1981) et L’image poétique (1982), furent rédigés sur la base des préparations de cours universitaires. Le professeur traita donc de quelques concepts et domaines littéraires fondamentaux, suivi par d’autres auteurs qui en étudièrent de nombreux autres, dont certains interdisciplinaires comme La littérature, La littérature populaire, Le livre, La poésie populaire, La pièce de théâtre et le théâtre, La théorie du théâtre, L’intertextualité ; certaines orientations et méthodes des études littéraires telles que Les typologies littéraires, La sociologie littéraire, Le positivisme, L’histoire spirituelle, L’herméneutique ; certaines domaines de la poétique et de la versification, comme La poétique de l’Inde ancienne, La poétique structurale, Les modèles métriques de l’Inde ancienne, Les formes et modèles métriques de la poésie grecque, Les modèles métriques médiévaux et en vieux-hautallemand, L’allitération ; une série d’époques, de mouvements et de courants littéraires, comme L’hellénisme, Les Lumières, Le préromantisme, Le romantisme, L’expressionnisme, Le dadaïsme, L’imagisme, Le futurisme, Le constructivisme, Le surréalisme, L’existentialisme, Le postmodernisme ; plusieurs genres ou sous-genres littéraires tels que Les œuvres de la « poésie concrète », Haïku ; Le roman, Le roman d’épouvante, Le roman sentimental, Le récit ; La pièce de théâtre, Le théâtre spirituel, La tragédie ; L’essai. L’explication des concepts théoriques et des phénomènes dans une perspective historique, évolutive, représente la réalisation du programme ambitieux d’Ocvirk : la symbiose entre l’histoire et la théorie littéraire ou, à l’inverse, de la théorie littéraire et des événements littéraires concrets. Il montra luimême à nouveau son attachement à cette mise en relation dans le titre du recueil d’articles le plus important paru après Le Roman européen : L’Œuvre d’art entre l’histoire et la théorie (I 1978, II 1979). Pour le quatrième et dernier recueil dans lequel il regroupa lui-même interviews, articles, polémiques, critiques de théâtre et autres critiques littéraires, il choisit le titre un peu suranné de Miscellanea (1984). Comme s’il avait pressenti qu’il ne verrait pas paraître ce quatrième recueil, il fit publier sa bibliographie dans le troisième. Nous y trouvons, mentionnées avec clarté, toutes ses publications. Aujourd’hui, leur liste s’est allongée, enrichie par les nombreuses publications posthumes. Le fait que les œuvres aient survécu à leur auteur parle de lui-même. Il est également significatif que la collection « Encyclopédie littéraire » ait pu subsister, tout comme celle des « Œuvres complètes des poètes et écrivains slovènes » qui continue à s’enrichir non plus sous la direction directe d’Anton Ocvirk, mais en accord avec ses principes et conceptions. Traduit par Florence Gacoin-Marks. 264

INVITATION - Anton Paar.com
INVITATION - Anton Paar.com
INVITATION - Anton Paar.com
journal 02 2012 - IUT des Pays de l'Adour - Université de Pau et des ...
La nouvelle republique 17.02.2013.pdf
VOLUME 15 NO 1 JANVIER 2011 - COMBEQ
LAMARQUE - Orchestre symphonique de Québec
Télécharger le journal au format pdf - Opéra de Nice
PE254 A PDF - (CCI) de Strasbourg et du Bas-Rhin
Directeur et médecin d'urgence Le Dr Joachim Koppenberg
PAV-119_Burmester-SR MB - Burmester Audiosysteme GmbH
Printemps - SIC Lausanne & Environs
Volume 13, numéro 4 - Commission scolaire de la Capitale
pREMIER CyCLE - INSA de Lyon
Article paru dans l'Herbomanie Été 2010 Volume 24 no 2
Hayom41 - Communauté Israélite Libérale de Genève
Plan général de l'ACEI Année financière 2013 - CIRA
Téléchargez le programme de salle du concert symphonique
MAGICi-S6 - LAURASTAR
Château de Versailles - Office de tourisme de Versailles