Views
4 months ago

E_1949_Zeitung_Nr.018

E_1949_Zeitung_Nr.018

REVUE AUTOMOBILE - JEUDI

REVUE AUTOMOBILE - JEUDI 14 AVRIL 1949 N0I8 CREEE PAR L'ANGLETERRE POUR LA SUISSE PONTIAC en1949 LA JOWETT JAVELIN 8 CV. la voiture qui se moque des routes mauvaises Ce qo'en pensent les expertsi 3. La presse automobile anglaise: «Jowett nous offre incontestablement une voiture tout ä fait remarquable. Meme un conducteur rendu difficile par les marques les meilieures sera enchante de ses Performances. Sa stabilite dans les virages et sa tenue de route la classeraient parmi les voitures de sport si cette Suspension n'offrait pas ce confort exemplaire sur n'importe laquellede ses six places. Malgre son interieur spacieux, la Javelin est suffisamment modeste dans ses dimensions exterieures iour faciliter son passage dans les rues fes plus etroites et pour la garer n'importe oü. Gräce ä l'ensemble de ses qualites, cette Jowett possede de multiples attraits dont ceux exerces sur les conductrices ne sont pas les moindres. Sa reserve de puissance lui permet des vitesses soutenues de 105 ä 115 km/h. Sans effort appartent». De 1'fAutocar» du 30 avril 1948. La Jowett dm IM Alpe*: An Stirtea Ce sont en eftet sa reservs de puissance, son interieur spacieux, son moteur efficace et peu gourmand, autant que sa Suspension equilibree qui ont dejä valu de riombreuses omities ä la Javelin en Suisse egalement. Le moteur ä cyiindres opposes, dont on parle si souvent ce derniers temps, a ete la solution preferee depuis 40 ans par Jowett. Gräce ä son encombrement reduit, le bloc-motetw ne diminue oucunement les dimensions interieures de la eorrosserie. En creant une automobile entieremetrt no»- velle, la maison Jowett a su profiter de ses experiences dans la construction des voitures de quolite. II faut l'essayer sur nos routes paar poovoir iuger I agrement de son royon de braqtrage reduit, la securite de ses freins et sa vivacite en cöte. Tout agent de la Javelin dispose de stocfcs importants de pieces de recnange; ce sont des specialistes formes ä l'usine mta» qui assurent l'entretien des Jowett. ACCESSIBIUTE — SECRET DU MOTEUt «PLAI> D'on seol moorement la grille cmteYiewa s'ouvre et donne acces ä tous les orgones auxiliaires du motew. LA JOWETT JAVELIN LA MEILLEURE VOITURE D APRES GUERRE Representant gäneral pour la Suisse romande et allemande: Llmmot-Garage S.A#» Zürich, Draitönigstrasse 21 Telephone (051) 23 t3 00 Suisse italienne: Garage de la Ville, Lugana, lelephone 2 43 58 n • I r Sevogel-Garage gntur Garage Vogetsang nrupiir Gaiaga Mont-Blanc uALt Tel. (061) 4 44 44 DtKlit Tel. (031) 5 45 00 UtNCVt Tel. (022) 2 24 20 A l'etat de neuf Double cornet avertisseur 6 V Fr. 68.— Indicateurs de largeur, avec lampe 6 V Fr. 16.— Lampe de brouillard. avec cäble et support 6 V Fr. 42.— Chauffages pour automobiles, complets 6 V Fr. 88.— S'adresser ä case postale 120. Zürich 42. A VENDRE Opel-Olympia modele 1940, en parfait etat d'entretien. — Prix Fr. 5000.— avec permis et assurance payes pour 1949. Adresser: R. Jobin, chemin du Pavillon 5, Bienne. Telephone 2 54 54. 73898(18-20 1 Davantage d'espace, des sieges pfus larges, plus de place pour les jambes, en un mot une commodite accrue. 2 30°/o de plus d'espace dans le coffre ä bagages plus accessible et mieux protege. 3 Un chassis surbaisse et des Sieges plus profonds, qui ameliorent la tenue de route. 4 Ur^'charhp de vision plus etendu pour le conducteur et une vue meilleure pour les passagers. 5 Des portes plus pratiques, un acces et une descente de voiture plus aises et plus elegants. 6 Un tableau de bord elegant et dlscret; des Instruments clairement visibles. 7 Un confort de Pullman pour les voyages ä longue distance, gräce ä la disposition avancee des sieges. 8 Un dispositif inedit de conditionnement d'air chaud ou froid M Open air" ä räglage individuel. 9 La nouvelle ligne 1949, particulierement racee sur la Pontiac. Et surtout: HYDRA-MATIC, fa transmission reputee enfiferernent automatique, qui augmente la securitö dans le trafic urbain aussi bien qu'en montagne. sdrie 25, Sedan, 4 portes, avec Synchromesh frs. 14 700.-+ ICA s6rie 25, Sedan de Laxe, Hydra-Matic compris trs. 16 200.—+ ICA serie 25. Cabriolet, Hydra-Matic compris frs. 18 500.—+ ICA Chsz vous regulierement ä des frais reduits Vent« Service Pieces de recnange GENEVE Prodoltiet H. l Tschudin R., Grand Garage du Rond-roint LAUSANNE: Bovey Kaoul, Garage de Chauderon, place Chauderon 26 MONTREUX: Montreux-Transports S.A., Garage Central, Grd'Rue 106 MOUTIER; SIERRE Duvanel & Joray, Garage Modern« Antille Alired, Garage Olympic vous recevrez dor^navant la « Revue Automobile » en souscnvanf a un abonnement. II suffit de remplir le bulletin de commande suivant et de l'adresser ä la « Revue Automobile », Case Postale Transit 603, Berne. «Revue Automobile». Case Postale Transit 603, Bern« Je m'abonne ä la < Revue Automobile » jusqu'au 31 dec. 1949 et vous prie de prelever le montant de 8 fr. 40 par remboursement. Sera verse ä votre compte de cheques III414. . • ~*s» ^ rr_i :~..J. _...„ ii nnnnA 11 Q A nar- Vnllmnisller. Uster tiffer ee qui n« eenvient potl

No 18 — HME FEUILLE REVUE AUTOMOBILE BERNE, 14 avrÜ 1949 En creant son nouveau modele Javelm, la fabrique anglaise Jowett, specialisee depuis de nombreuses annees dans la construction de petites voitures, particulierement robustes, economiques et traditionnelles, s'est placee parmi les plus modernes des fabricants de vehicules ä moteur. II y a deux ans, lorsque furent publies les premiers renseignements concernant cette creation d'apres-guerre, on avait pu se convaincre que ses promoteurs, une Equipe jeune et hardie, avaient porte leur choix sur des formules interessantes, parmi lesquelles le moteur ä cylindres opposes, dont la marque Jowett s'etait fait une specialite. L'essai que nous venons de realiser vient de nous prouver que les espoirs que l'on pouvait fonder sur cette voiture etaient fort heureusement realises ; et si les resultats obtenus et que l'on trouve consignes ci-contre ne repondent pas tous integralement ä notre attente, c'est que la voiture dont nous avons pu prendre possession pour ces essais etait une machine de demonstration, qui avait ete soumise anterieurement ä un regime severe, avait couvert pres de 10 000 km. dans des conditions parfois fort difficiles et n'avait subi, avant de nous etre confiee, aucun travail d'entretien ou de service ; ces conditions particulieres se sont repercutees principalement HORIZON ETENDU. La pare-brise incurve, les montants etroits, le capot court assurent une excellente Vision de la route et de ses abards. Les balais de l'essuie-glace sont en deux parties afin de suivre la courbure de la glace. sur 1 acceleration, la vitesse maximum et le pouvoir en cote. En revanche, si meme nous avons constate qu'il manquait quelques CV. pour les tentativeslimites, nous avons pu nous convaincre que la Javelin conserve intactes ses qualites brillantes et surtout son rendement dans les conditions de conduite les plus dures et malgre un entretien reduit ä sa plus simple expression. Cette constatation est particulierement. precieuse lorsqu'il s'agit de realisations nouvelles, puisqu'elle permet de determiner que la voiture ne souffre d'aucune «maladie d'enfance» et qu'on peut lui accorder la meme confiance qu'aux modeles eprouves, en construction depuis de nombreuses annöes. • « * La Javelin constitue une realisation d'apres guerre dans la meilleure acceptation du terme, puisau'il etait impossible de trouver sur le marche de 1939 de voiture de la classe 1,5 litre possedant les memes qualites d'acceleration, de securite, d'economie, alliees ä un tel espace utile, un volume aussi grand du coffre ä bagages et ä un equio°ment aussi bien combine de la cärrosserie. II est clair, dans ces conditions, que la r£union sur un meme vehicule de qualites aussi etenrlues ne peut qu'etre liee ä un prix de vente relativement eleve, la production de la firme Jowett n'atteignarit pas les chiffres gigantesques enreeiFtres aux Elats-Unis. On se trouve devant un mf"1»'e typique de la construction anglaise moderne, soignee jusque dans des petits details. * • * Une reussite parfaite caracterise la conception ?enerale du vehrmle ; le moteur ä quatre" cylindres, en deux paires opposees horizontalement, a une cylindr^e de 1500 cm 3 et fournit une puissance effoctive de 53 CV.. tres süffisante pour conferer ä cette voiture d'une tonne environ le brio et le temperament qu'on est en droit d'attendre de cette classe de machine. Etant donnee la forme du moteur, qui n'occupe qu'une fraction ^e la lonsuieur que necp=siterait un moteur en 'igne. 1'esDace ä disposition des passagers s'en trouve augmente d'autant mnigre l'empH'^ment relativement reduit; on peut se rendre compte de la place dont jouissent les occupants en constatant que les pieds des occupants des sieges anterieurs arriveht ä peu pres sur les roues directrices. La cärrosserie offre largement place ä quatre personnes; la banquette arriere, dont on peut separer les accoudoirs Iat6raux, suffit pour trois personnes, tandis que le siege avant est surabondamment dimensionnö pour les deux personnes que la voiture est legalement admise ä transporter. Le dispositif de reglage de la position du siege anterieur, commande par une manivelle, modifie simultanement l'angle du dossier, accommodant la Position du conducteur aussi bien pour la conduite souple et confortable que pour l'allure sportive. La voiture que nous avons essSyee £tait revetue interieurement de cuir; gräce ä la minceur reelle des montants de portieres et de pare-brise, gräce aussi aux dimensions des glaces, gräce enfin ä la couleur utilisee pour le tablier et le garnissage genöral, on jouit ä l'interieur de cette conduite interieure d'une veritable clarte, meme sans toit ouvrable. * * * C'est avec le plus vif interet que nous cherchions ä caracteriser les qualites routieres de la Javelin, car cette voiture est l'une des rares ä posseder la Suspension ä barres de torsion ä l'avant et ä l'arriere. Le vehicule considere avait une suspension assez raide, assurant toutefois un contact constant entre les bandages et le sol, meme aux plus grandes vitesses ; sur tous les genres de revetement de la Chaussee, la voiture se trouve bien assise et reagit faiblement aux differences de Charge, fournissant ainsi la preuve que la repartition des poids est correctement calculee. Par suite du poids reduit du bloc-moteur, son deplacement vers l'avant n'a pas conduit ä une decharge trop importante des roues motrices. Si l'on ne peut äffirmer que la Suspension est absolument depourvue de reactions, on constate toutefois qu'elle absorbe normalement les inegalites ordinaires du sol et permet de realiser des vitesses elevees sur les routes ondulees ou pavees; eile VOITURE MOYENNE, MAIS SPACIEUSE. Le eapöt court et la carrosserie - relativement allongee de la realise un excellent compromis en mauere de Jowett Javelin. confort, possedant la raideur appreciee des voitures europeennes, gräce ä laquelle la tenue de route est excellente et neanmoins une souplesse LES ESSAIS SUR LONGUE DISTANCE DE LA «R.A.» süffisante pour absorber completement les vibrations aux faibles allures, auquel cas celles-ci sont du reste tres puissamment amorties. La Jowett Javelin Ces caracteristiques sont d'autant plus remarquables que par plus d'un signe, la Javelin Une «1500» avec moteur ä cylindres opposes, de petites dimensions exterieures et s'apparente aux voitures de- sport; sa stabilste dans les virages, dont l'irnportance est primor- est excellemment conditionnee par la direc- neanmoins tres spacieuse — Securite remarquable - Accelerations brillantes — Cärrosseriediale, parfaitement equipee tion. Sur secteur rectiligne, la voiture se maintient avec precision sur sa trajectoire, sans qu'il soit necessaire d'y apporter aucune correction ; dans les virages, quelle que soit la vitesse utilisee, la force necessaire ä manier le volant est tres faible. On peut rouler ä une vitesse bien superieure ä la moyenne et aborder les virages en pleine securite, en accelerant au bon moment, de facon ä provoquer l'assise du vehicule; on ne se sentira jamais en difficulte, tant sa stabilite est favorable. Dans les cas-limites, que l'on recherche toujours ä l'occasion d'essais de ce genre afin de voir comment se comporte la voiture dans les cas oü un danger pourrait menacer, on constate un l£ger d^rapage de l'arriere qu'il est aise alors de compenser par l'action equilibree du volant. L'heureuse repartition des masses autour de l'axe vertical est egalement parfaitement realisee; nous avons pu Papprecier tout particulierement ä l'occasion des chutes de neige qui eurent lieu lors des derniers jours de l'essai, lorsque gräce ä la directioh tres directe et ä üexcellente adherence, nous avons pu conserver une sürete totale de trace lä oü nombre d'autres voitures auraient perdu tout controle. Immedia- Caracteristiques principales: 8 CV-imp6t, 53 CV effectifs, 5 places, consommation normale: 8 ä 10 lifres. aux 100 km., poids en ordre de marche: 1021 kg., rapport poids/puissance en ordre de marche: 19,2 kg./CV, vitesse maximum: 119 km/h., prix de la limotisine 4 portes: FT. 14900.—. MOTEUR: 7,56 CV-impöt, 4 cylindres opposes en 2 paires horizontales, alesage: 72,5 mm., course: 90 mm., cylindree: 1485 cm', puissance maximum au frein: 53 CV. ä 4400 l/min., puissance specifique: 35,6 CV/lit. ou 8,1 CV/lit./lOOO t/min., couple moteur maximum: 10,6 mkg. ä 1900 t/min., compression 7,1:1. Soupapes en tete, avec arbre ä cames central, poussoirs hydrauliques et culbuteurs, deux carburateurs Z^nith ä aspiration descendante type 30 VM 4, etrangleur (choke) ä commande manuelle, pompe d'alimentation d'essence A. C, graissage sous pression, epurateur d'huile Vokes, allumage par batterie 12 V., refroidissement ä eau avec pompe et thermostat. TRANSMISSION: Embrayage a disque «inique fonctionnant ä sec, Borg & Beck, boite ä quatre vitesses, avec 2e, 3e, 4e silencieuses et synchronisees, commande sous le volant; rapports de vitesse: Ire = 18,9:1, 2e = 11,6:1, 3e = 7J1:1, 4e = 4,87:1, AR = 18,9:1, 2 cardans ä Joint de caoutchouc Layrub, couple conique arriere hypoide. CHASSIS: Cärrosserie tout acier semi-auto-porteuse; Suspension avant ä roues independantes avec embiellages triongules transversaux et barres de torsion, essieu arriere rigide avec barres de torsion. quatre amortisseurs hydrauliques telescopiques Woodhead-Monroe. Freins ä pied hydro-meeanique Girling, hydraulique ä l'avant et mecanique sur les roues arriere, surface de freinage: 550 cm*, freins ä main mecanique sur roues arriere, direction ä Segment et pignon ä denture interne, pneus de 5,25-16. DIMENSIONS: Empattement: 259 cm., voie avant: 129,5 cm., voie arriere: 124 cm., longueur 427 cm., largeur: 166 cm., hauteur 154 cm., garde au sol: 20 cm. Resultats mesures Mesures effectuees au moyen cfinstruments speciaux de pröcision, dont une partie enregistreurs. VEHICUIE. CARBURANT, ESSAI:- Limousine qualreportes, modele 1948, de]ä rodee et en usage, avec (Voir remarques dans le texte) CAPACITE EN COTE chauffage; indication du compteur kilometrique au (Charge: 150 kg. (2 personnes) debut de l'essai: 8800 km., parcours total de l'essai: % ä km/h. % ä km/h. % ä km/h. env. 900 km., routes du Plateau suisse, partiellement recouverles de neige et de glace, benzine additionnee de carburant indigene et de plomb tetra-ethyle, 2e vitesse 21 ä 20 19 ä 30 16 ä 50 Ire vitesse 27 a 20 24 ä 30 16 ä 35 essai fait en fevrier et mars 1949. 3e vitesse 14 ä 40 12 ä 50 9 ä 70 Rapport 4e vitesse 9 ä 40 8 ä 60 7 ä 80 kg. ka/CV. A vide, ä sec 980 18,4 En ordre de marche, plein 1021 19,2 En ordre de marche + 2 personnes (150 kg.) 1171 22,1 En ordre de marehe + 4 personnes (300 kg.) 1321 24.9 ETALONNAGE DE L'INDICATEUR DE VITESSE Indicateur km/h. 20 40 60 80 100 120 130 Vitesse reelle km/h 21 39 57 76 95 J13 121 Compteur kilometrique (pneus 40%): 1 km. du compteur = 970 m. Le compteur indique 3 % de trop. ACCELERATIONS (Voir remarques dans le texte) Charge: 150 kg. (2 personnes) Sur chaque rapport separemenf: 20— 50 km/h. 35— 65 km/h. 50— 80 km/h. 65— 95 km/h. 80—110 km/h. - 24,2 De l'arret, en passant par tous les rapports: 0— 50 km/h. (Ire + 2e) 8.2 see 0—80 km/h. (Ire + 2e + 3e) 18,0 see. 0—100 km/h. Ire + 2e + 3e + 4e) 27,9 see. VITESSE MAXIMUM (Voir remarques dans le texte) Moyenne de 4 mesures Meilleur resultat 118 km/h. 121 km/h. Serie d'apres-guerre JOWETT JAVELIN Caracteristiques techniques Description detaillee: voir «R.A.» du 22 mai 1947 POIDS Poids poids/puiss. 2e vit. 3e vit. 4e vil 5,1 7,3 11,9 — 7,8 11,8 — 10,0 127 — — 16,8 RAPPORt D'ßSfAl N° 15 RAPPORTS THEORIQUES VITESSES/REGIMES Regime moteur Vitesses en km/h. Vit. du Ire vit. 2e vit. 3e vit. 4e vit. piston m/sec. a 1000 6,4 10 16 25 3,0 b 1900 12 20 31 47 5,7 c 4400 28 46 73 108 13,2 d 5500 35 57 91 — 16,5 'ib == pour le couple moteur maximum; c — pour la puissance maximum; d =* pour le regime maximum. DONNEES DE PERFORMANCES: Cylindree specifique, ä vide, Sans huile ni carburant: 1,66 lit/tonne. Surface de freinage specifique: 560 cm : par tonne. DIRECTJON Nombre de tours du volant d'une butee de braquage ä l'autre 3'/• Diametre minimum de braquage, ä gauche et ä droite (bord extreme du pneu) 9,8 m. Diametre minimum de braquage, ä gauche et ä droite (bord extreme de cärrosserie) 10/4 m. VITESSES ADMISSIBLES DES DIVERS RAPPORTS Maximum km/h. km/h. Ire vitesse 25 35 2e vitesse 45 55 3e vitesse 75 90 CONSOMMATION DE CARBURANT Charge: 150 kg. (2 personnes) Vitesse moyenne km/h. maximum en rase campagne km/h. Consomm. i;t./100km. Indications pour I entretien CONTENANCE DES RESERVOIRS: Reservoir d'essence 35 Ihres, radiateur 6,& Litres, Carter du moteur ALLUMAGEt 2 batteries Lucas en Serie de 6 volts chacune, soit 12 V., type SLTV 13 E, bougies 14 mm., 4,5 litres. dynamo Lucas CVC. GRAISSAGE OU CHASSIS: 75 graisseurs ä pression. 75 75 80 110 120 Routes Mode de conduite Routes du plateau, bonnes, conduite paisible 8,3 dito, conduite souple et rapide 9/4 dito, conduite rapide; circulation en vilie 10,2 FREI NAGE (Voir remarques dans le texte) Deceleration maximum selon Tapley Entre 60 et 40 km/h., sur bonne route asphaltee: 88%. tement apres les virages, la direction rentre d'elle-meme tres rapidement. Les freins hydromecaniques de la voiture auraient necessite un reglage, bien qu'ils eussent fonctionne normalement et avec une parfaite regularite ; ils nous ont fait l'effet d'etre tres largement suffisants et bien en rapport avec les autres caracteres de la Javelin. * * * Considerons les Performances realisees, qui auraient pu etre legerement superieüres si la voiture avait fait l'objet d'un entretien parfait et regulier. II faut constater tout d'abord que les rapports du poids du vehicule, de la cylindree, de la puissance et des rapports de demultipli- ACCESSIBILITE. Apres ayoir releve le capot, on rabat vers le haut et en arriere la grille, afin d'atteindre tous les organes du moteur sans avoir ä se pencher au-dessus d'un amoncellement de töles. cation de la boite et du pont constituent une harmonie excellente, surtout si on les confronte avec les rösultats particulierement favorables relatifs ä la consommation. L'aisance avec laquelle le vehicule se deplace en prise directe, sans exiger de depense excessive de puissance, doit etre imputee principalement au dessin fort bien etudie de la cärrosserie, dont la resistance ä I'air a pu etre reduite ä un minimum compatible avec le confort et le volume utilisable. Les valeurs des accelerations sont extremement bonnes pour une voiture de la classe d'un litre et demi; en deuxieme et en troisieme principalement le moteur tire avec un brio etonnänt et ses possibilites dans les cötes sont brillantes. La vitesse atteinte sur les rampes est tres elevee et n'est que tres faiblement influencee par les differences de Charge; il faut voir dans ce phenomene la preuve de la constance du couple, propre au moteur ä cylindres opposes. La vitesse courante d'utilisation de la Javelin peut sans crainte etre situee entre 90 et 110 km/h., c'est-ä-dire tres pres de la vitesse maximum ; on peut ainsi aisement expliquer que cette voiture, bien qu'elle ne soit imposee fiscalement que pour 8 CV. et ne consomme qu'une quantit6 tres raisonnable de carburant, soit en mesure de realiser des vitesses moyennes de l'ordre de 75 km/h, sur les routes sinueuses et accidentees de Suisse, malgre les reductions obligatoires de l'allure a l'interieur des localites. La consommation merite une mention toute particuliere ; il est vraisemblable qu'on en doit la modicite ä la relativement haute demultiplication du pont arriere et au dessin favorable de la cärrosserie, qui la pr6servent de tres grosses variations, malgre les changements d'allure. Parmi les voitures rapides, la Jowett Javelin doit etre certainement consideree comme l'une des plus economiques. * * * Etant donnee la saison ä laquelle furent effectues les divers essais, il n'a pas ete possible de mener ceux-ci sur les routes des cols alpins ni par les fortes chaleurs; en revanche, nous avons pu constater que par un froid de —10° C. le moteur part apres quelques tours du demarreur seulement, en n'importe quelles circonstances et en ne conservant l'emploi du choke que pendant un temps extremement court. La voiture essayee LA PORTIERE ARRIERE. Cette photographie montre clairemenl la disposition des sieges arriere en avant des roues motrices. La portiere {arge permet ainsi un acces aise, qu'on souhaiterait a nombre de machines modernes. etait equipee d un volet devant le radiateur et d'un thermometre, ce dernier faisant partie de l'equipement de Serie ; il a ainsi ete possible de maintenir constamment la temperature de l'eau du radiateur entre 75 et 80°. Lorsque la vitesse reste sensiblement egale, le moteur ne produit presque aucun bruit et on ne l'entend pratiquement pas ; au moment oü l'on accelere, on percoit le bruit de la reprise et de l'aspiration ; ce leger vrombissement propre aux quatre cylindres s'accorde parfaitement au caractere sportif de la voiture. Les deux rapports moyens de la boite de vitesses ne provoquent qu'un leger bourdonnement; la premiere est plus bruyante. Entre la quatrieme et la troisieme, le Systeme de Synchronisation agit ä la perfection , pour la seconde, le conducteur sportif, qui conduit un peu rapidement, aura avantage ä contri-