Views
8 months ago

Export02

Premier magazine de l'exportation au Saguenay-Lac-Saint-Jean!

PROGRAMMES DE SÉCURITÉ

PROGRAMMES DE SÉCURITÉ Le C-TPAT et le PEP Le contexte terroriste actuel oblige les entreprises à renforcer leur processus de sécurité. De plus, afin de traverser plus facilement les frontières entre les pays, les PME doivent répondre aux critères mis en place par les services frontaliers des différents pays où elles exportent. Pourquoi de telles mesures sont implantées? Bien que ces programmes soient volontaires, ils permettent d’améliorer la sécurité frontalière, de lutter contre le crime organisé ou le terrorisme et de prévenir la contrebande. L’objectif est d’identifier ses propres vulnérabilités et de prendre des actions correctives pour diminuer le risque collectif. Au Canada, les programmes dont on entend le plus parler sont le Partenaires en protection (PEP) pour les produits qui entrent au Canada et le Customs-Trade Partnership Against Terrorism (C-TPAT) pour les produits qui vont aux États-Unis. Ce sont des programmes de sécurité volontaires élaborés par les agences douanières du Canada et des États-Unis qui visent à sécuriser les chaînes d’approvisionnement et à accélérer le passage aux frontières des véhicules de transport commerciaux. Heureusement, ces deux programmes ont une reconnaissance mutuelle qui permet aux entreprises admissibles de présenter une demande d’adhésion aux deux programmes en utilisant un seul processus. Comment obtenir sa certification? Nadine Brassard, directrice générale et commissaire à l’international L’accessibilité aux programmes de sécurité est aisée. Il n’y a aucun coût relié à l’adhésion. Cependant, l’entreprise devra déployer les ressources nécessaires et adapter ses installations pour répondre aux normes de sécurité minimales. Elle peut également faire affaire avec des consultants qui ont pour mission de l’aider à mettre en place les normes exigées. Généralement, il y a trois grandes étapes : 1- Présenter une demande d’adhésion sur le portail pour valider son admissibilité; 2- Remplir le formulaire et accepter les modalités d’utilisation; 3- Remplir un profil de sécurité pour chaque division de l’entreprise afin de démontrer que chacune répond aux exigences de sécurité minimales du programme. Les trois mesures à évaluer sont la sécurité physique, la sécurité des infrastructures et la sécurité des procédures. Le profil doit être complété de manière honnête et réaliste. Quelques avantages L’adhésion aux programmes de sécurité permet d’avoir une cote de risque plus faible, ce qui peut entraîner une diminution du taux d’examen à la frontière. De plus, les entreprises peuvent se promouvoir comme étant TERRORISME 2017, UNE ANNÉE PERTURBÉE PAR LES ATTENTATS fiables, sécuritaires et à faible risque auprès de leurs clients, ce qui peut s’avérer un avantage dans bien des cas. Le temps d’attente à la barrière peut être considérablement réduit, à condition que le camionneur soit certifié ainsi que toutes les marchandises à bord de son camion. C-TPAT est également positionné comme le programme de sécurité principal de la chaîne logistique, ce qui permet aux PME certifiées d’avoir graduellement accès aux accords de reconnaissance mutuelle (ARM) avec une cinquantaine de pays ainsi que d’être admissibles aux programmes antiterrorisme/bioterrorisme des autres partenaires du gouvernement des États-Unis, tels que le U.S. Department of Agriculture (USDA) et la Food and Drug Administration (FDA). Les normes de sécurité deviennent un incontournable pour toute entreprise désirant étendre ses marchés à l’international. N’hésitez pas à faire des recherches pour améliorer vos pratiques d’affaires et ainsi être plus compétitif sur les marchés d’exportation. Québec 29 janvier Attentat dans une mosquée, 6 morts et 8 blessés Royaume-Uni 22 mars Attentat à la voiture-bélier au pont de Westminster, 5 morts et 44 blessés Royaume-Uni 22 mai Attentat-suicide au concert de la chanteuse Ariana Grande, 22 morts et 60 blessés Burkina Faso 13 août Attentat dans un restaurant, 18 morts et 22 blessés Chez SERDEX : annulation de la mission SAMAO Somalie 14 octobre Attentat au camion piégé, 358 morts et 300 blessés 6 PAR SERDEX INTERNATIONAL

Journée conférences inspire à Saguenay Marie-Françoise Hervieu Ingrid Gagné et Jean-Jacques Benguigui Sylvain Guimond Aurélie Sauthier Dominic Gagnon BITCOIN : UNE MONNAIE À SURVEILLER Avec 1000 % de croissance en 2017, cette cryptomonnaie a de quoi faire jaser. Un tour d’horizon à propos de cette devise virtuelle qui enflamme les manchettes depuis novembre. Un Bitquoi? Une journée inspirante présentée par SERDEX International le 8 juin dernier Gabrielle Ouellet-Duval, commissaire adjointe à l’international et en stratégies numériques Le Bitcoin est une monnaie virtuelle lancée en 2009 qui n’est pas réglementée ni contrôlée par aucune autorité publique. Elle est dite universelle, c’est-à-dire qu’elle permet donc d’être échangée contre n’importe quelle devise, et ce, sans être rattachée à aucune institution bancaire ou financière. À ses débuts, les acheteurs de cette monnaie l’utilisaient presque uniquement pour des fins spéculatives, mais maintenant elle est acceptée comme méthode de paiement pour quelques sites web et établissements physiques. En pratique La valeur du Bitcoin est établie selon l’offre et la demande de celui-ci. Toutefois, une régulation des échanges est faite à partir d’un algorithme mathématique qui prévoit certaines règles précises concernant cette monnaie telles que l’instauration d’un plafond de 21 millions de Bitcoins en circulation à la fois. Pour obtenir des Bitcoins, vous devez ouvrir un portefeuille virtuel, disponible en ligne. Par la suite, lorsque vous échangerez vos devises contre des Bitcoins, vous obtiendrez dans les faits une clé alphanumérique qui agit un peu comme un relevé d’identité bancaire. La procédure pour faire un paiement en ligne est similaire à payer un compte en ligne par le biais de votre institution bancaire. À Montréal, il existe des guichets automatiques qui vous permettent d’échanger de l’argent comptant contre cette monnaie virtuelle. Des attraits indéniables • Indépendante des pouvoirs publics • Possibilité de spéculation intéressante • Acceptabilité croissante (méthode de paiement) Un pensez-y-bien • Valeur fixée d’après des places de marché • Fluctue selon l’offre et la demande • Système reposant sur un réseau informatique intangible • Grande volatilité du cours non régulée En décembre 2017, le piratage d’une plateforme externe et indépendante du Bitcoin fait tanguer sa valeur, ce qui a fait ressortir le débat sur la pertinence des cryptomonnaies. À cet effet, nul ne peut prévoir le cours du Bitcoin en 2018, mais, somme toute, posséder un actif très volatil demande des nerfs d’acier! ENTREVUE Ellipse Synergie La technologie au service de l’humain « Changer le monde, rien de moins. » Ces quelques mots tirés du site web d’Ellipse Synergie reflètent la bienveillance derrière la mission de l’entreprise, qui a récemment décidé de passer en vitesse supérieure afin de faire profiter davantage de jeunes et d’enseignants de son expertise. • Année de fondation : 2007 • Président-directeur général et cofondateur : Louis-Raphaël Tremblay • Nombre d’employés : près de 20 enseignants, intervenants et développeurs • Champ d’expertise : intelligence artificielle • Produit phare : l’agent intelligent ISA_, développé dans l’objectif d’interagir et de soutenir les différents acteurs des milieux de l’éducation et de la santé Roxanne Bélanger, vice-présidente aux opérations Quelle place prend l’exportation dans les activités de votre entreprise? Nous en sommes à quelques visites et salons à l’étranger. Pour le moment, nous n’avons pas de retombées économiques liées à ces activités. Par contre, nous avons plusieurs pourparlers avec un district du Maine (États-Unis) pour le module Intimidation de notre technologie. Nous participons aussi, avec l’entreprise Kosmos de Nantes, à un concours national du ministère de l’Éducation de la France. Notre entreprise est en mesure de supporter un grand bassin d’utilisateurs, et nous sentons que les efforts vont bientôt payer. Quelle est votre stratégie pour percer les marchés étrangers? Nous visons les événements importants et les entreprises qui sont ouvertes aux partenariats stratégiques. De plus, puisque nous sommes dans le domaine des technologies, nous portons beaucoup d’attention à notre image sur Internet et sur les réseaux sociaux. Notre équipe écrit aussi différents blogues en français et en anglais sur les sujets d’actualité reliés à nos activités, pour nous faire connaître et par souci d’éducation. Quel rôle a joué SERDEX International dans votre démarche? Le temps manque souvent lorsqu’on est dans les affaires, et SERDEX nous a permis de prendre du recul. Les rencontres ont apporté leur lot de réflexions et d’ajustements. Elles ont servi à analyser notre entreprise, à bien planifier notre projet d’exportation et à nous réguler en tant qu’entreprise. Nous nous sommes sentis compris par SERDEX dans nos aspirations et nos questionnements. SERXEX nous a permis d’acquérir plusieurs connaissances afin que nous nous sentions compétents devant cette réalité d’ouvrir les frontières. Vraiment, SERDEX a créé un environnement propice pour le développement de notre entreprise. Ce fut un excellent déclencheur, et pour nous, ce n’est que le début. PAR SERDEX Les conditions INTERNATIONAL gagnantes sont réunies! 7

L'offre « Maroc » à l'export Des produits pour le ... - FOOD MAGAZINE
Austrian Export - PROGIS Software GmbH
Le Saguenay et la vallée du Lac St. Jean; étude historique ...
TOUS LES GARCONS:IMPORT EXPORT - Artishoc
'Indispensable de l'export - Nos publications - Medef
Export Pricelist 2012 - Festool
ALSACE EXPORT - Les Vins d'Alsace
Prévisions à l'exportation - Automne 2011 - Sommaire - EDC
Prévisions à l'exportation - Automne 2011 - Sommaire ... - EDC
Vidéocom Vol.1 No.1
Premiers pas à l'export de PME agroalimentaires - Ania-Export
Mise en œuvre de la méthode allégée à Exportation et ...
Magazine - Saint-Laurent-du-Var
JEAN- LOUIS DAVID 37 - ICI Magazine
plaquette_prog_cultu.. - Saint Jean de la Ruelle
N.110 - Saint Jean de la Ruelle
dans la ville - Saint Jean de la Ruelle
Saint-Nazaire le magazine n°260
Saint-Nazaire le magazine n°258
Saint-Nazaire le magazine n°262
Saint-Louis magazine n° 29 en pdf
Saint-Louis magazine n° 35 en pdf
Saint-Louis magazine n° 32 en pdf
Saint-Louis magazine n° 31 en pdf
Saint-Louis magazine n° 33 en pdf