Views
9 months ago

hildegard_franz_

La Sainte Dieu a créé

La Sainte Dieu a créé l‘homme et habite dans son âme: c‘est pourquoi l‘âme vient du ciel et le corps est-il formé des éléments de la terre. Le cadeau de la création est la sphère de ma vie et c‘est le royaume dans lequel je peux faire l‘expérience de Dieu invisible. Tel un laboureur pour la cause de Dieu, j‘ai une mission dans la course du temps. Avec l‘aide de Dieu, puissé-je faire un bon travail. Sainte Hildegarde, Docteur de l‘Eglise, priez pour nous, faites que nous puissions être conscients de notre dignité et de notre mission — glorifiant Dieu en toutes choses — et que nous puissions avec son Fils et l‘Eglise (son Corps très Saint) trouver notre chemin de retour dans le cœur du Père. Hiltrud Gutjahr OSB Abbaye de Ste Hildegarde Même de son vivant, Hildegarde de Bingen fut vénérée par ses contemporains comme une Sainte et une «prophète du peuple germain». Après sa mort le 17 septembre 1179, son tombeau devint un lieu de pèlerinage, spécialement pour les malades, qui espéraient trouver le soulagement de leur souffrance et le remède à leur maladie. L’abbesse et le couvent du monastère du Rupertsberg adressèrent une pétition pour la canonisation de leur abbesse fondatrice dès 1127. Le Pape Grégoire IX initia le procès et envoya une commission d’évaluation à Bingen dont le compte rendu fut envoyé à Rome en 1233. Comme l’exposé des témoins ne correspondait pas aux exigences formelles, le Pape envoya une nouvelle commission en 1237. On peut présumer que cette commission n’a jamais effectué ce travail et le procès de canonisation ne vit jamais le jour. D’autres initiatives furent également infructueuses, les dernières étant celles de la Conférence des évêques allemands de 1979 et 1987. Toutefois, Hildegarde fut considérée comme Sainte par le peuple, bien au-delà des frontières de l’Allemagne. Après que la nouvelle édition des œuvres principales d’Hildegarde fut complétée, le Pape Benoît XVI donna deux catéchèses sur Hildegarde. Il l’a reconnu comme une « très grande Prophète particulièrement importante pour notre époque. » Peu de temps après, le 25 décembre 2010, l’abbesse et le couvent de l’abbaye de Sainte Hildegarde, déposèrent une autre pétition pour la canonisation de leur sainte patronne, et pour sa nomination en tant que Docteur de l’Eglise. Le pape Benoît XVI réinitialisa le procès et reconnu comme miracle le fait qu’ Hildegarde ait été vénérée comme une Sainte par le peuple depuis plus de 850 ans. Le 10 mai 2012, il mit son nom dans la martyrologie de l’Eglise Universelle. Le 7 octobre de la même année, elle fut formellement proclamée Docteur de l’Eglise à Rome.

Une Docteur de l‘Eglise Chez Sainte Hildegarde de Bingen, il existe une merveilleuse harmonie entre l’enseignement et la vie quotidienne. Avec une sensibilité et une sagesse prophétique aigües, Hildegarde concentra son attention sur la Révélation. Sa recherche se développe à partir des pages bibliques dans lesquelles, par phrases successives, elle reste fermement ancrée. L’étendue de sa vision mystique, ne se limitait pas au traitement de questions individuelles mais visait à offrir une synthèse globale de la foi chrétienne. C’est pourquoi dans ses visions et ses réflexions ultérieures, elle présente un recueil de l’Histoire du Salut, du début de l’univers jusqu’au Jugement Dernier. L’éminente doctrine d’Hildegarde fait écho à l’enseignement des apôtres, des Pères de l’Eglise et des écrits de son temps, tout en trouvant un point de référence constant dans la Règle de Saint Benoît. La liturgie monastique et l’intériorisation des Ecritures sacrées sont au centre de sa pensée, qui se concentrant sur le mystère de l’Incarnation, s’exprime dans une profonde unité de style et de contenu intérieur qui traverse tous ses écrits. Extraits de la Lettre Apostolique du Pape Benoît XV pour la proclamation De Sainte Hildegarde de Bingen comme Docteur de l‘Eglise, à Rome, le 7 octobre 2012 Sainte Hildegarde de Bingen, une importante figure féminine du XIIème siècle, apporta sa précieuse contribution au développement de l‘Eglise de son époque, en faisant plein usage des dons que Dieu lui avait accordés. Ce faisant, elle s‘est avérée être une femme d‘une vive intelligence, d‘une profonde sensibilité et d‘une autorité spirituelle reconnue. Le Seigneur lui accorda un esprit de prophète et une profonde capacité à lire les signes des temps. Hildegarde montra un amour prononcé de la création et se dévoua à la médecine, à la poésie et à la musique. Par-dessus tout, elle maintint toujours un très puissant et fidèle amour au Christ et à son Eglise. Cérémonie de la Proclamation de Ste Hildegarde comme Docteur de l‘Eglise, Le 7 octobre 2012 Pape Benoît XVI, le 7 octobre 2012

La Prière du Royaume. - Plough
numéro décembre 2010 - Diocèse d'Avignon
27 30-31 mai et 1 er juin 2009 Dossier - Que votre règne arrive
I Fiorett, Les petites fleurs de la vie du petit pauvre de Jésus-Christ ...
Les Édits Du Roi - Frère Elyôn Prophète du Sacré-Coeur
Considérations sur le dogme générateur de la piété catholique
Antidote contre l'Arminianisme.
La Vierge Marie et le plan divin - University of Toronto Libraries
intelligence incisive et cœur tendre - Diocèse d'Avignon
numéro double - Diocèse d'Avignon
Grands anniversaires; souvenirs historiques et pensées utiles
Le Sens - approches systémiques - Gerard Eschbach
Pure Verite 1975 (No 09) Oct - Herbert W. Armstrong Library and ...
2015-nouveau-livret-chretien-magazine
La mort et le diable : histoire et philosophie des deux négations ...
L'Autre Monde ou les États et Empires de la Lune - Éditions du ...
Ménologe de la Compagnie de Jésus : assistance d'Italie - Libr@rsi