Views
9 months ago

hildegard_franz_

Biographie Pour moi,

Biographie Pour moi, Hildegarde est une forte figure prophétique, une fenêtre sur le ciel, qui invite à la transcendance. Elle nous enseigne que l‘amour de Dieu, l‘amour de la création, l‘amour de l‘humanité, et l‘amour de l‘Eglise appartiennent à Tous. Les critiques d‘Hildegarde étaient toujours constructives et enracinées dans son amour pour l‘Eglise et ont aidé à reconstruire l‘Eglise. Son dévouement passionné pressait instamment tous les chrétiens, le clergé et les religieux à être crédibles. Sainte Hildegarde est un mentor et un compagnon pour moi. Clementia Killewald OSB † Abbesse, Abbaye de Ste Hildegarde 1098 ca. 1106 1112 1136 1141–1151 1147/1148 1150 1147–1179 1158 1158–1170/1 1158–1173 1163 1165 1173 1174/1175 1178/1179 1179 1180–1190 1227 1632 1802 1904 2012 Hildegarde est née dans le Haut-Rhin (région au sud-ouest de Mayence) Hildegarde est placée sous la protection de Jutta de Sponheim pour son éducation Hildegarde rentre dans les ordres cloîtrés du Disibodenberg Mort de Jutta de Sponheim, Hildegarde est élue abbesse Travail sur son premier livre Liber Scivias, composition de chants et d‘un drame musical La Pape Eugène III confirme les visions d‘Hildegarde comme un don Déménagement au nouveau monastère du Rupertsberg près de Bingen Importante correspondance avec les papes, les évêques … Acte de propriété du Rupertsberg Prêche publique à Mayence, Trèves, Cologne et autres lieux Travail sur ses oeuvres Liber Vitae Meritorum, Physica et Causa et Curae et Liber Divinorum Operum Rencontre avec l‘Empereur Frédérique Barberousse à Ingelheim Hildegarde fonde un second monastère à Eibingen, duquel elle est aussi l‘abbesse Mort de Volmar son secrétaire Le moine Geoffroy commence à écrire la vie d‘Hildegarde Hildegarde rentre en conflit avec le diocèse de Mayence Hildegarde meurt le 17 septembre Le moine Théodoric complète la Vie d‘Hildegarde Première pétition pour sa canonisation Le monastère du Rupertsberg est détruit pendant la Guerre de Trente Ans Dissolution du monastère d‘Eibingen durant la Sécularisation L‘abbaye de Ste Hildegarde est de nouveau fondée Canonisation et Proclamation d‘Hildegarde comme Docteur de l‘Eglise

Le Douzième siècle Hildegarde est née à un moment de grands bouleversements et de changements de grande envergure. De nouvelles terres arables sont nécessaires, des villages et des villes se développent. Les gens deviennent plus mobiles. De nouvelles méthodes en agriculture et la spécialisation de l’artisanat et du commerce facilitent un meilleur approvisionnement du peuple. Les biens sont transportés sur de longues distances. Les Guildes, une nouvelle forme de société, ont vu le jour. L’usage des pièces de monnaie remplace graduellement le troc. La documentation écrite prend dans la vie de tous les jours une place beaucoup plus grande. Pour moi Hildegarde de Bingen est une femme qui a été capable de réaliser ses talents, et de les concrétiser de manière spéciale, ce qui requérait un formidable courage et une profonde foi en Dieu, mais aussi de confiance en elle-même. Si elle était en vie aujourd‘hui, elle serait peut-être une brillante scientifique où Mère Téresa, ou encore les deux ensembles. Elle faisait preuve de curiosité pour le monde qui l‘entourait et qu‘elle voulait comprendre, et preuve de dévouement pour les infirmes, et pour ceux qui étaient dans le besoin. Elle se réjouissait de la création de Dieu, mais était sévère pour qui ne la respectait et ne l‘honorait pas. Margarethe von Trotta La vie culturelle de cette ère est caractérisée par une floraison de l’art roman, avec une période gothique qui commence en France. Les premières Universités sont fondées à Paris et à Bologne, à une époque où l’accès à une éducation plus importante est toujours le privilège des monastères. Les croisades accélèrent la rencontre de différentes cultures. Ecrire en grec et en arabe (par exemple en philosophie et en médecine) enrichit le monde occidental. L’Eglise aussi est en mutation. En 1054 Rome et Byzance se séparent. La chrétienté est maintenant divisée entre l’Eglise d’Orient et d’Occident. La querelle des Investitures entre le Pape et l’Empereur fait rage au sujet du droit de nommer des évêques. La première croisade se met en route pour la Terre Sainte en 1096. Des conditions internes déplorables (la simonie, le clergé marié, la morale déclinante et l’excessive richesse) présentent une menace pour l’Eglise. Ceci mène à un changement de pensée dans l’Eglise et à un désir de réforme : la réforme grégorienne, la fondation de nouveaux ordres, les prêcheurs itinérants, la secte des Cathares, sont autant de réactions aux manquements de l’Eglise. Lorsqu’elle a 14 ans, les parents d’Hildegarde l’engagent dans une vie monastique. C’est une chose difficile à imaginer aujourd’hui, mais il faut savoir qu’à l’époque d’Hildegarde c’était un privilège. Avoir l’autorisation d’entrer au monastère était une opportunité ouverte seulement à un petit nombre - plus souvent des membres de la noblesse - Une vie au monastère offrait l’opportunité d’une excellente éducation et d’une poursuite de formation.

numéro décembre 2010 - Diocèse d'Avignon
La Prière du Royaume. - Plough
I Fiorett, Les petites fleurs de la vie du petit pauvre de Jésus-Christ ...
Considérations sur le dogme générateur de la piété catholique
La Vierge Marie et le plan divin - University of Toronto Libraries
Antidote contre l'Arminianisme.
numéro double - Diocèse d'Avignon
Grands anniversaires; souvenirs historiques et pensées utiles
intelligence incisive et cœur tendre - Diocèse d'Avignon
Pure Verite 1975 (No 09) Oct - Herbert W. Armstrong Library and ...
Le Sens - approches systémiques - Gerard Eschbach
2015-nouveau-livret-chretien-magazine
Ménologe de la Compagnie de Jésus : assistance d'Italie - Libr@rsi
Le Miroir des âmes, ou, Exposition des différents états des âmes par ...
Accomplis tes promesses, O Dieu - LWF Assembly