Views
3 months ago

revue_presse_fevrier_2018

REVUE DE PRESSE FEVRIER

REVUE DE PRESSE FEVRIER 2018 Thème 2 : Eradication de la BVD

PAYSAN BRETON ED.FINISTERE Pays : France Périodicité : Hebdomadaire Date : 02/08 FEV 18 Page de l'article : p.14 Journaliste : Bernard Laurent Page 1/1 Une Bretagne indemne de BVD en 2021 Sanitaire Le plan d'eradication de la BVD et le nouveau suivi génisses sont présentes actuellement lors des reunions annuelles locales du GDS Bretagne > Le plan de maitrise de la BVD base sur la connaissance du statut de tous les élevages, grâce aux analyses de lait, et a la gestion des introductions a montre son efficacité « Ls proportion d élevages in demnes (statut A) est passée de 38 a 83 % en une quinzaine d annees » indique Sonia Dubois, a la reunion de Samt-Thuriau(56) «Lescle vsges les plus suspecte de de tenir des animaux tpi (infec tes permanents immuno tolérants) a ete divisée par 6 et concerne 7 % des cheptels actuellement » La maladie, qui coûte entre 30 € et 80 €/1000 litres de lait selon la gravite de I infection et 3 DOO € par an, en moyenne par cheptel allaitant est en passe d'être vaincue en Ere tagne Les bassins mondiaux de production connaissent des fortunes diverses « tes Suisses devraient I éradiquer grâce a un programme tres coûteux (analyses mdivi duelles) Dans d autres pays, tous les troupeaux sont po sitifs » Un dernier pas reste a franchir dans la region I 500 DOO € ont ete alloues pour y parvenir « Un plan d assainissement va etre engage dans tous les élevages suspects avec une mterven tion rapide des que la circu laiton virale est détectée Tous les animaux introduits vont également devoir être garantis non tpi Les petits cheptels vontaussi etreinclus dans le programme » Sécuriser i élevage des génisses Dcs le mois de fevrier, le GDS proposera une nouvelle action de suivi des ateliers de ge nisses « Nous voulons enca dreretsecunsersarutairement I activite d'élevage de génisses déléguée par des naisseurs a d autres éleveurs» Ceux-ci assurent I élevage etlamiseala reproduction avant leur re tour, prêtes a vêler chez les naisseurs «Lobjectifest d'an ticiper et de gerer le risque avantle regroupement des petites génisses dorigine di verses et avant le retour des amouillantes chez les nais seurs» Ce plan comprend un audit global, complète d'ana lyses définissant les statuts pour la BVD, la neosporose et la paratuberculose Le GDS prend 80 % du cout en charge Les éleveurs concernes sont les naisseurs qui délèguent l'élevage de leurs génisses et les cngraisseurs Bernard Laurent Tous droits réservés à l'éditeur GDSBRETAGNE 8858253500509