Views
8 months ago

revue_presse_fevrier_2018

REVUE DE PRESSE FEVRIER

REVUE DE PRESSE FEVRIER 2018 Thème 4 : Logement

Pays : France Périodicité : Mensuel Date : FEV 18 Page de l'article : p.68,70,71 Journaliste : Franck Mechekour Page 1/3 Votre pouponnière assure-t-elle côté confort ? Ventilateur, entrées et sortie d'air, température... une pouponnière à extracteur doit répondre à des paramètres techniques précis. En cas de doute un diagnostic s'impose. U ne pouponnière est un lieu d'élevage en case ou niche individuelle stricte pour des veaux âgés d'un jour à huit semaines maximum (limite réglementaire) », rappelle Daniel Le Clainche du GDS Bretagne. Elle permet un suivi individuel des veaux et limite les risques de contaminations entre animaux. Pour assurer une bonne ambiance, elle doit répondre à tous leurs besoins de confort. Nous vous proposons un cas concret de diagnostic réalisé par Jacques Capdeville de l'Institut de l'élevage et Daniel Le Clainche dans le cadre d'une formation destinée à des conseillers bâtiments. L'EARL Flegeul dans le Morbihan a mis à la disposition des formateurs sa pouponnière avec extracteur d'air de 11 places construite en 2009. « Lorsque c'est possible, une ventilation naturelle est toujours préférable à une ventilation dynamique », précise Daniel Le Clainche. • Franck Mechekour Tous droits réservés à l'éditeur Les besoins du veau • Plage de températures optimale (acceptable) 12 à 25 °C (7 à 28 °C) pour un veau âgé de O à 24 h 10 à 20 °C (4 à 25 °C) pour un veau âgé de 1 jour à I mois • Écart de température jour-nuit souhaité : 8 à 10 °C • Hygrométrie la plus basse possible (50 à 60 %) • Vitesse de l'air en hiver: 0,25 m/s (1 km/h) et absence de courant d'air et 2 à 3 m/s en été. • Volume par veau : 7 m 3 (maximum 15 m 3 ) jusqu'à 3 semaines et 12 m 3 (maxi 20 m 3 ) jusqu'à 3 mois • Éclairage si possible naturel: de 9 h à 17 h avec 20 à 60 lux au niveau de l'aire de couchage L'OBSERVATION DU LOCAL, DES CASES ET DES VEAUX PERMET DE PORTER LES PREMIERS ÉLÉMENTS DE DIAGNOSTIC: volume du bâtiment, odeur d'ammoniac, murs et litières humides... Un point d'eau pour nettoyer le matériel ou préparer les buvées est proscrit. Autre erreur à éviter: la pose de translucides en toiture. « Les cases evec caillebotis en bois ou PVC ont un meilleur pouvoir isolant que celles avec caillebotis en acier ou béton. Elles doivent être surélevées de 20 cm avec une pente de 1 à 2 % de l'avant vers l'arrière pour drainer les jus dans le caniveau. Plus il y a de pente mieux c'est », indique Daniel Le Clainche. L'idéal est d'isoler le mur donnant sur l'extérieur. Le volume de cette pouponnière (83 m 3 ) est correct. GDSBRETAGNE 3331853500506