Views
2 weeks ago

revue_presse_fevrier_2018

Pays : France

Pays : France Périodicité : Mensuel Date : FEV 18 Page de l'article : p.68,70,71 Journaliste : Franck Mechekour Page 2/3 Voltage maximum 230 v PARAMÈTRES DE RÉGLAGE DE LA VENTILATION EN FONCTION DE LA TEMPÉRATURE 120 70 -\ Voltage minimum 90 v Impose par le fabricant o du ventilateur Debit tfe ventilation en mWanimal Débit maximum LA SURFACE D'ENTRÉE D'AIR PERMISE PAR CETTE PORTE DONNANT SUR L'EXTÉRIEUR EST INSUFFISANTE Elle est cependant compensée par une autre entree (une porte donnant sur le batiment des génisses) En ventilation dynamique il ne faut pas d entree d air parasite Les portes battantes sont plus adaptées que les coulissantes sauf si ces dernieres sont rendues hermétiques avec des bandes de caoutchouc Les entrées d air amovibles pour regler la surface d entree d air sont idéales « Certains modeles d extracteurs réalisent un réglage automatique ries déflecteurs en fonction dè la température ambiante » Les déflecteurs ne doivent pas être positionnes trop pres de I air de vie des veaux Pour des veaux âges de O a 1 mois il faut prévoir 0,04 m 2 d entree par veau et 0,02 m 2 de sortie Source /c/e/e LE BOÎTIER DE RÉGULATION DE L'EXTRACTEUR A ETÉ RÉGLÉ À UNE TEMPÉRATURE CONSIGNE DE 17 °C (15 °C peut suffire) avec une amplitude de plus ou moins 6 °C La plage de température conditionne le debit de I extracteur « En ete, il tourne souvent a 100 % de sa capacite En hiver 25 % est généralement suffisant » précise Daniel Le Clamche Le choix de la capacite d un extracteur se raisonne en fonction du poids des veaux présents dans la pouponnière sachant qu en hiver on part sur un debit de O 5 mVh/kg de poids vif et en ete 3 mVh/kg de poids vif « Le calcul doit être fait régulièrement Sinon, il faut se baser sur la capacite maximale de logement » Par exemple pour la pouponnière de I EARL avec 11 places et des veaux de 50 kg cela représente un poids total de 550 kg L extracteur doit donc pouvoir sortir 275 mVh en hiver (0,5 mVh/kg x 550 kg) et 1650 mVh en ete (3 mVh/kg x550 kg) VÉRIFICATION DU DÉBIT DE L'EXTRACTEUR À L'AIDE D'UN ANÉMOMÈTRE Ce test s'effectue en I absence d'informations (e est plutôt rare) ou en cas de doute sur le bon fonctionnement du ventilateur La sonde mesure la vitesse d extraction de I air ll suffit ensuite de multiplier par la surface a I entree de la cheminée pour connaître le debit Pour être fiable, la mesure doit durer 3 a 4 minutes L'operateur doit realiser des cercles de l'extérieur vers l'intérieur Le test a ete réalise en réglant I extracteur a 25 % et 100 % de sa capacite Bilan une extraction de 405 mVh et de 1069 m 3 /h respectivement « Ce niveau plutôt bas s explique par / insuffisance des entrées d'air », explique Jacques Capdeville En ouvrant la trappe (40 x 40 cm) de la seconde porte le debit a grimpe a 1565 mVh C est mieux maîs inférieur au debit annonce par le fabricant du ventilateur La vétusté de ce dernier (une vingtaine d'années) n'arrange pas les choses Jacques Capdeville préconise de le remplacer d autant que « les nouveaux modeles sont beaucoup plus performants ». SUR LE NET « Des veaux laitiers en bonne santé: moins d'antibiotiques avec de bonnes pratiques d'élevage et des nurseries performantes » Téléchargeable gratuitement sur le site de l'Institut de l'élevage: www.idele.fr Tous droits réservés à l'éditeur GDSBRETAGNE 3331853500506

Pays : France Périodicité : Mensuel Date : FEV 18 Page de l'article : p.68,70,71 Journaliste : Franck Mechekour Page 3/3 A SAVOIR La vérification de la tension au niveau du boîtier de commande de l'extracteur entre la phase et le neutre permet de vérifier si l'installation est conforme avec les caractéristiques de l'extracteur (230 v pour un réglage d'extracteur à 100 %). Mais attention, ce test ne peut être réalisé que par des personnes habilitées à le faire (habilitation BT et BR) et dans des conditions très strictes: port de gants isolants, tapis de sol isolant, casque avec écran isolant... Dans le cas contraire, c'est strictement interdit et dangereux. LA SONDE PERMET DE SURVEILLER L'ÉVOLUTION DE LA TEMPÉRATURE. « Idéalement il faut la mettre au centre du bâtiment, suspendue au dessus de l'aire de vie des veaux maîs pas trop pres de l'extracteur d'air », indique Daniel Le danielle. Ici, elle est trop près du mur en béton. Celui-ci conserve le froid en hiver. LE TEST AU FUMIGÈNE PERMET DE VISUALISER LA CIRCULATION DE L'AIR et la vitesse de son extraction maîs aussi de vérifier l'absence d'entrées d'air parasite. Tous droits réservés à l'éditeur GDSBRETAGNE 3331853500506