Views
1 week ago

revue_presse_mars_2018

Date : 01 MARS 18

Date : 01 MARS 18 Périodicité : Quotidien OJD : 749258 Edition : Paimpol, Saint-Brieuc Page 1/1 Pas de répit pour le frelon asiatique Pordic— Jacques Seguen, apiculteur pordicais, milite pour le piégeage des frelons asiatiques. Il regrette que toutes les communes ne se mobilisent pas contre ce fléau. Le frelon asiatique a fait son apparition en France en 2004 dans le Lot et-Garonne ll est arrive de Chine dans un vase. Depuis 2012, un arrête ministériel le classe dans la liste des dangers sanitaires de deuxieme ca tegone. « Ce qui veut dire que chaque citoyen a la charge de veiller à la non-prolifération de cette espèce invasive et carnassière qui déséquilibre notre faune locale : abeilles, mouches, frelons européens, papillons... » explique Jacques Seguen C'est en 2014 qu'on a commencé a parler sérieusement du frelon asiatique a Pordic 37 nids en 2016, 21 en 2017 Depuis, les nids découverts étaient de plus en plus nombreux, sept nids secondaires et une dizaine de nids primaires en 2015. En 2016, on a dénombre trente sept nids « Sans compter les nids qui se trouvent en pleine nature comme sur le littoral inaccessible pour l'homme. Pour 2017, on a recensé vingt et un nids dans la commune. Cette régression est à porter au bénefice du piégeage organisé par la municipalité et la participation de nombreux bénévoles. Le piégeage n'est pas la panacée maîs il permet de ralentir l'expansion, où, comme à Pordic, devoir les nids régresser», explique apiculteur. Même si la presence du frelon asiatique régresse a Pordic, Jacques Seguen, apiculteur, invite a poursuivre le piégeage Le Groupement de defense sanitaire apicole des Côtes-d Armor et la Federation departementale des groupements de defense contre les orga nismes nuisibles incitent les communautés de communes a organiser un piégeage des reines au printemps et a l'automne En fin de saison, d'oc tobre a novembre, une reine pond entre 500 et 1 DOO jeunes reines Ces femelles reproductrices de la nouvelle generation quittent le nid en compagnie de mâles pour s'accoupler. Elles sont les seules à hiverner Début mars, chaque jeune reine ébauche un nouveau nid, pond quèlques oeufs et soigne les pre mières larves qui deviendront des ouvrières adultes. « D'où l'importance de détruire dès maintenant, début mars, les jeunes reines. » Les deux organismes associent un réfèrent, souvent un apiculteur, et un bénévole pour la mise en place et le relevé des pièges « Malheureusement, la recommandation n'est pas suivie partout, ce qui a pour effet de conserver des foyers importants dans certaines communes qui n'ont pas pris conscience que le frelon asiatique est en train de déséquilibrer notre faune locale. » Vendredi 2 mars a 20 h 30 reu mon publique d'information sur les frelons asiatiques, salle du conseil municipal Tous droits réservés à l'éditeur GDSBRETAGNE 6417473500502

REVUE DE PRESSE MARS 2018 Thème 7 : Section équine