Views
8 months ago

Le P'tit Zappeur - Bretagnesud #484

ZAPIMMO ARCHITECTURE

ZAPIMMO ARCHITECTURE MODERNE des tours jumelles à la Défense ! À l’occasion des jeux Olympiques de Paris 2024, deux tours jumelles devraient voir le jour en plein coeur du quartier des affaires. Un projet de grande envergure évalué à près de 3 milliards d’euros. es buildings colossaux abriteront 448 C appartements, 40.000 m2 de bureaux, un hôtel 5 étoiles de 200 chambres, une douzaine de restaurants, une salle de concert, une galerie d’art, une piscine, un belvédère, des bars et des commerces de luxe. Les deux gratte-ciel, qui culmineront à plus de 320 mètres de hauteur deviendront les plus hautes tours d’Europe. Un projet de longue date Mi-mars, Emin Iskenderov, promoteur russe et président du Groupe Hermitage, a confirmé l’objectif initial qu’il s’était fixé pour ce chantier de grande envergure. À savoir, une livraison des deux tours jumelle Hermitage Plaza pour le début des jeux Olympiques de Paris en 2024. Pourtant rien n’est encore gagné… Car depuis son amorce en 2006, le projet fait face à de nombreux obstacles. Deux tours immenses prendront place en plein coeur de Paris. De nombreux obstacles Récemment encore, la cour administrative d’appel évoquait son inquiétude sur certains points, notamment sur la question des logements sociaux. Car selon eux, le projet ne respecte pas les règles définies par le plan local d’urbanisme de la ville de Courbevoie, lieu où doivent s’ériger les deux tours. De son côté, Emin Iskenderov ne semble pas inquiet. Pour faire face à ces remontrances, il va tout simplement prévoir la construction de dix logements sociaux supplémentaire et de nouvelles parties communes. Une façon de respecter le PLU de Courbevoie et ses 30% de logements sociaux exigés (à la place des 20% initiaux). Mais d’autres points sont aussi soulevés par les détracteurs du projet. Certaines estiment que les deux tours, de par leur envergure et leur style architectural, ne respectent pas le paysage parisien. D’autres s’inquiètent simplement du non-respect des normes urbanistiques en conformité avec la zone inondable et de toutes les questions liées à la sécurité. Les banques à la rescousse Lancé en 2007, le projet est estimé à près de 3 milliards d’euros, une somme colossale. Depuis le départ, le groupe Hermitage a financé l’opération en fonds propres, sans aucune dette bancaire et en investissant 233 millions d’euros. Depuis peu, grâce à « un grand fond européen », le projet s’est vu soutenu par un apport de 180 millions d’euros. D’autre part, un financement bancaire de 1,2 à 1,5 milliard d’euros sera apporté par « des banques européennes, dont deux grandes banques françaises ». n

PORTES OUVERTES 1 %Prêt ACCESSION AU BONO (56400) SAM 14 & DIM 15 AVRIL 10H À 12H ET DE 14H À 18H ZAC MANE MOURIN LAVARION Parcours fléché En sortie de bourg, direction Baden DÉCOUVREZ NOTRE NOUVEAU CONCEPT SAINE ÉCONOME INDÉPENDANTE PRODUCTIVE Maison réalisée par L’ATELIER 1.1 architecte à Guidel (56) Renseignez-vous ! Agence d’Auray 02 97 59 36 42 www.MAISONSDELAVENIR.com WWW.MAISONSDELAVENIR.COM MAISONS DE L’AVENIR MORBIHAN - SAS au capital de 38 200€ RCS VANNES 487 421 349 GARANTIE DE LIVRAISON CEGI ASSUREUR DO - RCP/RCD : AVIVA - Inscrit à l’Orias sous le N°14005026