Views
3 months ago

CHOU CONNECTE 5 AVEC LIEN

CHOU CONNECTE 5 AVEC

Une publication Groupama Supports & Services • Février 2018 • N° 5 EDITO Bienvenue dans votre cinquième numéro du « Chou Connecté »! Toute l’équipe est heureuse de vous souhaiter une excellente année 2018 pleine d’innovations et de nouvelles expériences ! Dans ce numéro, nous vous proposons de découvrir quelques unes des expérimentations menées par G2S en matière de Robot Process Automation / RPA), les premiers retours sur les tests de déploiement d’applications professionnels sur smartphone personnels (Campus) et, ci-dessous, une synthèse des services proposés par 2 Start Up récemment rencontrées. Bonne lecture ! Retrouvez la version numérique du CHOU CONNECTÉ sur MyG2S et à interagir sur Pulse ! Une question, suggestion ? Un sujet à développer ? Une initiative à mettre en lumière ? Ecrivez-vous sur g2s.chou-connecte@groupama.com LE CH U CONNECTE En 15 minutes, tous les 2 mois, un résumé de la prospection techologique & digitale et des nouvelles offres de services de G2S EVÉNEMENTS À VENIR : Big Data Paris 2018 Avec les témoignages de plus de 100 speakers et 250 marques exposantes, ne manquez pas l’événement leader du Big Data en France (12 & 13 mars prochain, Palais des Congrès, Paris) EXPÉRIMENTATION RPA : ROBOT PROCESS AUTOMATION Des actions manuelles et répétitives sont souvent nécessaires pour instruire un dossier d’assurance: le robot peut prendre en charge ces opérations afin d’en décharger le gestionnaire. Ce programme (ou robot) dispose de fonctions plus évoluées que les classiques robots utilisés aujourd’hui. Il est capable de traiter des informations, d’ouvrir, lire et interpréter des fichiers et de fournir un résultat, somme de tous ses traitements. Le premier robot expérimenté à Groupama (Blueprism) effectue en boucle ce type d’opération, en ouvrant des fichiers excels, exécutant les macros et rendant un résultat consolidé, tout en étant connecté à SAP. Cette opération représente peu d’intérêt intellectuel pour le gestionnaire en charge de sa réalisation, de plus un humain peut commettre des erreurs ou être indisponible, le robot devient alors un outil précieux. Un robot plus intelligent (RPA « cognitif ») est également en cours de test pour répondre au traitement des devis dentaires dont le groupe. La multitude de formats de devis transmis par les assurés ne permet plus à un robot simple d’en traiter le contenu. Un apprentissage profond des caractéristiques des différents devis reçus permettra d’en traiter une majorité. Par exemple identifier le praticien, le patient, les soins proposés, les taux de prise en charge…; ces informations n’ont pas de mise en forme normée et sont déduites, aujourd’hui par des gestionnaires formés. Ce robot fait appel au « Deep Learning » (apprentissage profond) lequel permet de minimiser le taux d’échec par l’adaptation des valeurs lues en entrée. Plus le nombre de devis analysé est important, plus ce taux d’échec baisse. La disruption apportée par ces systèmes est inévitable. Fin 2017, une compagnie d’assurance française a décidé de couper sa relation client par téléphone : 25000 appels/mois, taux de résolution 50%, signifiant qu’au moins un deuxième appel était nécessaire pour clôturer la demande. Cette compagnie est passée au mail avec réponse par un « robot ». Résultat : 60 000 demandes/mois et 90% de résolution. Les gestionnaires qui perdaient beaucoup de temps dans ces tâches, le passent maintenant à mieux comprendre leurs clients. Par ailleurs, la réponse est maintenant rendue instantanément au client quelle que soit l’heure ou le jour de la demande. La richesse d’une « intelligence artificielle » dépend principalement de la quantité de données mise à sa disposition pour « apprendre ». La Data provenant des objets connectés (IoT) ou de tout autre système devient donc vitale pour tout robot désirant « se développer ». Par Philippe Melleret, DTPI QUELQUES DÉFINITIONS • Machine learning : Le Machine Learning, aussi appelé apprentissage automatique en français, est une forme d'intelligence artificielle permettant aux ordinateurs d'apprendre sans avoir été programmés explicitement à cet effet • DeepLearning : le deep learning est une technique d'apprentissage permettant à un programme, par exemple, de reconnaître le contenu d'une image ou de comprendre le langage parlé – des défis complexes, sur lesquels la communauté de chercheurs en intelligence artificielle s'est longtemps cassé le nez. Avec le deep learning, la machine apprend par elle-même et réalise des opérations impossibles jusqu’alors. Pour en savoir plus et notamment sur les différences entre Machine et Deep Learning : https://goo.gl/ivGpT1 • NOSQL : Les bases de données NoSQL (Not Only SQL) marquent une rupture assez brutale avec la manière de concevoir les schémas de données que l'on pratique depuis quelques décennies. Spécifiquement dédiées aux applications orientées Internet, les bases de données NoSQL pallient ainsi aux difficultés de la gestion de bases de données relationnelles un peu trop conséquentes et réparties sur plusieurs machines. SQL : (sigle de Structured Query Language; traduction : langage de requête structurée)

Feuille de Chou
Le Lien n°5 - Site de la Mairie de Petite-Rosselle
Catalogue Choux - Rijk Zwaan
CONNECTEURS GUIDE DE SELECTION - CEL
c su Payer rubis s Faire chou blanc - Sogides
14,95 $ 0 $ 14,95$ - Sears Connect
Conference-Junior-Connect-2014-def