Views
7 months ago

CES-MED Publication FR-NEW-WEB

Liban Baakline Vers une

Liban Baakline Vers une ville intelligente durable, guidant le changement dans la région de Chouf Souayjani Stratégie globale du PAED L’objectif relatif de mise-en-œuvre du PAED est de diminuer l’em¬preinte carbone de la municipalité en opérant une réduction de 8139 tonnes de CO2 d’ici 2020, soit 25 % du volume total des émissions de la municipalité. L’autorité locale a l’intention de faire de Baakline une ville d’un grand intérêt pour les visiteurs souhaitant faire l’expérience de son patri¬moine local et de ses ressources naturelles. Les mesures prévues sur le long terme pour développer une ville durable comprennent l’amélioration de l’approvisionnement en eau et de l’électricité, le développement des infrastructures de traitement des eaux usées, la création d’aménagements de stationnement adéquats, des ser¬vices de transport en commun fiables, et une importante améliora¬tion dans la gestion des déchets pour renverser l’impact négatif de la crise des déchets solides au Liban. La stratégie énergétique durable de la ville, telle que décrite dans son PAED, prévoit un certain nombre de mesures à mettre-en-œuvre avec les parties prenantes parmi les partenaires et dans les secteurs. L’objectif est de mettre en avant le développement du¬rable et de créer une communauté plus saine, plus agréable à vivre, et plus sûre. Les mesures liées à la consommation d’énergie du¬rable ciblent principalement le processus de passation des marchés publics, l’adaptation des bâtiments municipaux et résidentiels, l’uti¬lisation de ressources renouvelables et la promotion de systèmes d’éclairage et des transports en commun plus éco énergétiques. Le PAED reconnaît que la transformation de Baakline une commu¬nauté durable exige l’entière adhésion et la collaboration des inter¬venants locaux, nationaux et internationaux. L’accent est également mis sur la sensibilisation et la communication comme facteurs de succès dans la réalisation des projets prévus. : • D’établir un cadre stratégique pour renforcer et mieux coordon¬ner des politiques énergétiques et climatiques adaptées, • De définir, créer et traduire en solutions à court et à long terme de réduction des émissions de CO2, • De faire de la politique énergétique durable l’une des principales activités de l’autorité locale. La ville de Baakline a bien avancé sur ce dossier et a commencé directement à mettre-en-œuvre les mesures préconisées dans les PAEDs, lesquelles touchent aux secteurs suivants: • Bâtiments et installations/équipements municipaux ; • Eau potable ; • Éclairage public ; • Traitement des déchets solides ; • raitement des eaux usées ; • Production énergétique locale issue de sources renouvelables ; • Bâtiments résidentiels et tertiaires ; • Transports Résultats généraux de l’inventaire de référence des émissions (IRE) • Secteurs consommateurs : Le secteur résidentiel y contribue le plus avec une consommation totale de 46 %, suivi de près par le secteur des transports (42 %). • Secteurs émetteurs : Les secteurs du résidentiel (50 %) et des transports (31 %) sont ceux qui pèsent le plus dans la balance des émissions de gaz à effet de serre. C’est donc dans ces sec¬teurs qu’il faudra mettre-en-œuvre des mesures concrètes. • Émissions des actifs de la municipalité : L’éclairage municipal est responsable de près de 80 % des émissions du secteur, suivi par les bâtiments municipaux qui y contribuent à 18 % (le poids du parc de véhicules municipaux étant presque insignifiant dans cette balance). C’est le long de ces axes que la municipalité de¬vra mettre-en-œuvre des mesures exemplaires en matière de réduction des émissions de GES. Actions et résultats • S’il est vrai que plusieurs de ces mesures ne peuvent faire l’objet que d’une estimation, la mise-en-œuvre de l’ensemble des me¬sures est envisageable pour atteindre, d’ici 2020, une réduction de 25,0 % des émissions de GES par rapport au scénario de référence. • Le volume total des émissions évitées, uniquement sur la base des mesures préconisées par le plan, s’élève à 8 139 tonnes d’émissions de CO2/an. Projets prioritaires du PAED et coûts en Euros Baakline 8 156 000 Surveiller et réguler l’alimentation en eau (système exhaustif) 1 396 000 Soutenir la mise-en-œuvre du tri à la source pour les déchets solides par l’achat d’un nouveau camion de collecte moins énergivore en carburant 3 490 000 Ville intelligente dotée d’un éclairage public ultra moderne (efficient) 1 000 000 Les bâtiments « verts » améliorent et encouragent l’installation de chauffe-eau solaire dans le secteur résidentiel et encouragent les comportements écologiques dans le secteur tertiaire 270 000 Augmentation de la capacité des zones de stationnement 2 000 000 26

Liban Beyrouth Devenons intelligents, vivons mieux Beyrouth Stratégie globale du PAED L’objectif relatif de mise-en-œuvre du PAED est de mitiger les émissions carbone en opérant une réduction de 1 157 673,4 tonnes de CO2 d’ici 2020, soit 37 % du volume total des émissions de la municipalité. La capitale a entrepris de transformer son système de gestion de l’énergie et d’améliorer son infrastructure, pour une contribution tangible dans la lutte contre les changements climatiques et des applications d’énergie renouvelables dans l’agglomération. Le Gouvernorat et la ville de Beyrouth travaillent au développement d’une « identité de résistance aux changements climatiques » pour la ville (et vis-à-vis de la communauté internationale), et sont en¬gagés dans l’effort mondial pour relever le défi des changements climatiques et s’attaquer à défi d’appliquer des solutions de déve¬loppement durable en milieu urbain. L’objectif du PAED est d’aider à développer un modèle de ville in¬telligente. À noter que cette capacité exige d’abord un minimum de compétences établies pour pouvoir assumer cette tâche et faire face aux besoins les plus urgents. Accomplir la vision du PAED :« Devenons intelligents, vivons mieux Beyrouth» - Le slogan exige une évaluation ap¬profondie des priorités, en plus des résultats de l’IRE, pour pouvoir définir des mesures et modèles de mise-enœuvre, capables avant tout améliorer les conditions de vie et la croissance économique. L’exercice du PAED s’inscrit également dans un plan multisectoriel dont l’objectif est de s’attaquer aux problèmes causés par la congestion de la circulation, à la pénurie d’eau, aux pannes de cou¬rant, aux constructions anarchiques et autres dysfonctionnements dans la gestion urbaine Comme indiqué dans le plan, la bonne mise-en-œuvre des PAEDs exigera la pleine concertation de l’ensemble des parties prenantes, invitées à travailler ensemble et de façon coordonnée pour mettreen-œuvre les projets du PAED, en les reliant à la création d’emplois, à la protection de l’environnement et aux retombées sociales pour la ville. Les mesures préconisées dans le PAED sont indiquées pour atté¬nuer les émissions de GES, et assorties à une hiérarchisation des interventions dans les secteurs suivants: • Bâtiments et installations/équipements municipaux ; • Eau potable ; • Éclairage public ; • Traitement des déchets solides ; • Traitement des eaux usées ; • Production énergétique locale issue de sources renouvelables ; • Bâtiments résidentiels ; • Bâtiments tertiaires ; • Transports (parc de véhicules de la municipalité/des secteurs public/privé). Résultats généraux de l’inventaire de référence des émissions (IRE) • Secteurs consommateurs : Le secteur des transports y contri¬bue le plus avec une consommation totale de 70 %, suivi de près par le secteur tertiaire (22 %). • Secteurs émetteurs : Les secteurs des transports (42 %), du tertiaire (39 %) et du résidentiel (14 %) sont ceux qui pèsent le plus dans la balance des émissions de gaz à effet de serre. C’est donc dans ces secteurs qu’il faudra mettre-en-œuvre des mesures concrètes. • Émissions des actifs de la municipalité : L’éclairage municipal est responsable de près de 60 % des émissions du secteur ; les bâtiments municipaux contribuent au reste (le poids du parc de véhicules municipaux étant presque insignifiant dans cette ba¬lance). C’est le long de ces axes que la municipalité devra mettre-en-œuvre des mesures exemplaires en matière de réduction des émissions de GES. Actions et résultats • S’il est vrai que plusieurs de ces mesures ne peuvent faire l’objet que d’une estimation, la mise-en-œuvre de l’ensemble des me¬sures est envisageable pour atteindre, d’ici 2020, une réduction de 37,0 % des émissions de GES par rapport au scénario de référence. • Le volume total des émissions évitées, uniquement sur la base des mesures préconisées par le plan s’élève à 1 157 673 tonnes d’émissions de CO2/an Projets prioritaires du PAED et coûts en Euros Beyrouth 76 360 000 Renforcement de la capacité de l’unité de PAED nouvellement créée 2 000 000 Gestion des déchets solides : solutions durables pour la gestion des déchets solides 9 100 000 « Bright City » et « Brilliant Beirut » avec un système d’éclairage public intelligent : Préparation et mise-enœuvre (partielle) du « Schéma Directeur d’Aménagement Lumière de La Ville de Beyrouth » 61 140 000 Sensibilisation pour un changement des comportements : Concentration sur la conservation de l’énergie et le recours aux ER 2 120 000 Plan directeur pour des transports « intelligents » 2 000 000 27

Fr-23-07-201 - Algérie news quotidien national d'information
Fr-22-11-2012 - Algérie news quotidien national d'information
Fr-11-05-2013 - Algérie news quotidien national d'information
Fr-05-08-2013 - Algérie news quotidien national d'information
Fr-09-02-2013 - Algérie news quotidien national d'information
Fr-23-07-201 - Algérie news quotidien national d'information
Fr-12-08-2013 - Algérie news quotidien national d'information
Fr-30-06-2013 - Algérie news quotidien national d'information
Fr-07-09-2013 - Algérie news quotidien national d'information
Fr-20-05-2013 - Algérie news quotidien national d'information
Fr-03-09-2013 - Algérie news quotidien national d'information
Fr-25-06-2013 - Algérie news quotidien national d'information
Fr-06-04-2013 - Algérie news quotidien national d'information
Fr-25-04-2013 - Algérie news quotidien national d'information
Fr-16-04-2013 - Algérie news quotidien national d'information
Fr-31-07-2013 - Algérie news quotidien national d'information
Fr-29-05-2013 - Algérie news quotidien national d'information
Fr-28-05-2013 - Algérie news quotidien national d'information
fr-18-05-2013 - Algérie news quotidien national d'information
Fr-04-06-2013 - Algérie news quotidien national d'information
Fr-26-08-2013 - Algérie news quotidien national d'information
Fr-05-04-2013 - Algérie news quotidien national d'information
Fr-22-06-2013 - Algérie news quotidien national d'information
Fr-04-06-2013 - Algérie news quotidien national d'information
Fr-17-06-2013 - Algérie news quotidien national d'information
Fr-02-10-2013 - Algérie news quotidien national d'information