Views
1 week ago

LCA-12042018

02 Jeudi 12 avril 2018

02 Jeudi 12 avril 2018 Le Chiffre d’Affaires Le Chiffre d’Affaires Edité par SARL Art of Advertising 92 rue Sylvain Fourastier - El-Mouradia ALGER CB N° : 1130000416-95 N° Imt.Fisc. : 000416279045535 RC N° : 0968264 B 04 N° Article : 16272951011 Capital Social: 5 000 000,00 DA Tél/Fax: 021 69 64 83 Mob. 0661 412 576 acm_communication@yahoo.fr Directrice de publication / Gérante: CHAFIKA LARBAOUI Rédaction: 92 rue Sylvain Fourastier El-Mouradia - ALGER Tél / Fax: 021 69 64 63 021 69 64 83 e-mail: redactionlca@gmail.com acm_communication@yahoo.fr Publicité: ANEP 1 Avenue Pasteur - Alger Tél: 021 737 678 / 737 128 Impression: SIA Alger Distribution: SARL Art of Advertising Les manuscrits, photographies ou tout autre document et illustration adressés ou remis à la rédaction ne seront pas rendus et ne feront l’objet d’aucune réclamation. Reproduction interdite de tous les articles sauf accord de la rédaction. ACTUALITÉ 480 000 LE CHIFFRE DU JOUR Algériens souffrent du cancer A ce jour, l’Algérie compte plus de 480 000 personnes atteintes de cancer et 50 000 nouveaux cas sont détectés chaque année, selon des données communiquées lors d’une journée sur le cancer, organisée mardi, à Constantine. DÉCLARATION DU JOUR Abdelkader Messahel, ministre des Affaires étrangères «Pour le règlement du conflit du Sahara Occidental, il n’y a pas d’alternative à la négociation directe Polisario-Maroc. Nous sommes à la veille de l’examen par le Conseil de sécurité de ce rapport. Des recommandations ont été faites par le secrétaire général en s’appuyant sur le rapport de la mission qu’il a confiée à l’ex-président allemand, Horst Kohler. Sur cette base là, tout le monde s’accorde sur le fait qu’il n’y a pas d’alternative à la négociation entre le Front Polisario et le Maroc ». Moines de Tibhirine L’INFO L’Algérie donne son accord à la béatification à Oran Le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, a déclaré, mardi soir sur France 24, que l’Algérie a donné son accord pour que les moines de Tibhirine, assassinés en 1996, puissent être béatifiés à Oran. Par Réda Hadi Les moines de Tibhirine avaient été déclarés martyrs en janvier. Leur béatification n’est plus qu’une affaire de quelques mois. Enlevés en mars 1996 dans leur monastère de Notre-Dame de l’Atlas, à 80 km au sud d’Alger, les sept religieux avaient ensuite été assassinés dans des conditions qui n’ont pas encore été clairement déterminées. La béatification des moines de Tibhirine pourrait intervenir, selon des médias français, dès l’automne prochain. Le processus est très rapide, les moines étant morts il y a seulement une vingtaine d’années. Le pape évoque des hommes assassinés par «la haine de la foi». L’Église reconnaît leur martyr et la force de leur action, 22 ans après leur assassinat. Leur vie et leur mort auront servi le dialogue inter-religieux. Dans leur monastère de Tibhirine, au cœur des montagnes de l’Atlas, les moines Christian, Bruno, Christophe, Célestin, Luc, Paul et Michel vivent en harmonie avec la population locale. Luc est notamment très apprécié des villageois, il est médecin et les soigne gratuitement. Mais la fraternité sera mise à rude épreuve. Au sujet de l’enquête sur la mort des sept moines et qui a suscité beaucoup de polémiques, M Messahel a déclaré : «Nous n’avons pas peur de la vérité», tout en précisant que «Tout le monde sait dans quelles circonstances ils ont disparu, les Français le savent, les Algériens le savent.» «La coopération entre les appareils judiciaires algérien et français a été totale, nous avons travaillé en toute transparence», a-t-il déclaré en guise de réponse aux familles qui dénoncent, de leurs côtés, le manque de coopération des autorités d’Alger pour faire éclore la vérité. Une photo pour le dire Le plus terrible crash que l’Algérie ait connu jusque-là Peine de mort Rapport d’Amnesty International Amnesty International Algérie organise aujourd’hui une conférence de presse pour le lancement du rapport sur la peine de mort dans le monde en 2017. Ce rapport passe en revue les tendances relatives à la peine capitale dans l’ensemble des pays, y compris l’Algérie, et fournit des données chiffrées sur les exécutions pratiquées et les condamnations à mort prononcées. Journée internationale du vivre-ensemble en paix Appel pour une dynamique de paix et de tolérance Le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, a lancé, mardi à Paris, un appel pour faire de la Journée internationale du vivre-ensemble en paix, qui sera célébrée le 16 mai, une dynamique de paix et de tolérance «qui rayonnera sur l’ensemble de la planète». «L’Algérie est confiante que l’Unesco saura assumer la nouvelle mission qui lui est confiée et ne ménagera aucun effort pour que cette journée, pour laquelle le gouvernement algérien a mis en place un dense programme d’activités impliquant tous les secteurs concernés, pour faire de cette journée, nous l’espérons, une dynamique pour la paix et la tolérance qui rayonnera sur l’ensemble de la planète», a affirmé le ministre, devant la 204e session du Conseil exécutif de l’Unesco, dans une communication sur la Journée internationale du vivre- ensemble en paix. La journée, rappelle-t-on, est consacrée par la résolution 72/130 de l’assemblée générale de l’ONU, initiée par l’Algérie, qui est proclamée le 16 mai de chaque année. Il a rappelé qu’adoptée par consensus, par l’assemblée générale des Nations unies le 8 décembre dernier, la résolution 72/130 a proclamé le 16 mai de chaque année, «Journée internationale du vivreensemble en paix» qui «constituera désormais une opportunité pour la mobilisation continue des efforts déployés par la communauté internationale en faveur de la paix, de la tolérance, de l’inclusion, de la compréhension et de la fraternité». Allemagne Le Bundestag disposé à renforcer sa coopération avec le Parlement algérien Le Bundestag est disposé à «renforcer» sa coopération avec le Parlement algérien par l’examen des possibilités de formation à même de permettre à l’Algérie de bénéficier du programme de bourses parlementaires allemandes et de l’expérience de l’Allemagne dans la formation professionnelle et l’enseignement, a indiqué, mardi, le président de la délégation parlementaire allemande, Kai Gehring. Bouhadja a insisté sur l’importance de la mise en place de projets de formation au profit des jeunes Algériens en bénéficiant de l’expérience allemande en matière de formation professionnelle mais aussi en matière de formation au profit des personnels parlementaires, notamment dans le domaine de l’utilisation des technologies modernes, a ajouté la même source. Banque innovante Fidor Elle s’apprête à partir à la conquête de l’Algérie Le géant français BPCE (Banque populaire caisse d’épargne) entend lancer sa banque mobile communautaire, Fidor Bank, en Algérie, relate le journal économique Les Échos. La banque allemande Fidor, que le Groupe BPCE a rachetée à l’été 2016, sera bientôt introduite en Algérie, selon Les Échos. Dotée désormais d’un actionnaire solide, qui en fait un actif stratégique pour sa mue numérique, Fidor veut en effet partir conquérir la France et l’Algérie. Selon nos informations, la néo banque doit lancer ses services sous peu dans ce dernier pays», a notamment indiqué le média français.

10 03 Jeudi 12 avril 2018 Le Chiffre d’Affaires ACTUALITÉ 257 morts dans le crash d’un avion militaire à Boufarik L’Algérie en deuil C’est tout le pays qui est en émoi devant les images émouvantes, retransmises par toutes les Chaînes. L’accident d’un avion militaire, qui s’est écrasé hier au matin après son décollage près d’Alger, a fait 257 morts, selon des sources concordantes au moment où l’on met sous presse. Suite à ce drame, le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a décrété un deuil de 3 jours. Par Réda Hadi les lieux de l’accident, Les passagers a ordonné la mise en étaient, majoritairement, des mili- commission d’enquête place «immédiate d’une taires et des membres de afin de déterminer les leurs familles, a annoncé circonstances de l’accident», selon le ministère le ministère algérien de la Défense. L’avion de la Défense. reliait les villes de Blida à Béchar. Sur les images retransmises par une Chaîne de L’appareil, un Iliouchine 76, s’est écrasé peu fumée noire s’élever aux télévision, on voit une après son décollage de la abords de l’autoroute et base aérienne de Boufarik, à environ 25 km au de responsables de la sé- une foule de badauds et sud-ouest de la capitale. curité se tenant dans un Les victimes sont les dix pré aux alentours du site membres d’équipage et du crash. On aperçoit 247 passagers, «dont la l’arrière d’un appareil plupart sont des personnels de l’Armée natio- la fumée et des flammes au-dessus d’oliviers et de nale populaire ainsi que s’élèvant de l’avion accidenté. des membres de leurs familles», précise le ministère, Immédiatement, les sans faire état réseaux sociaux se sont d’éventuels survivants. emparés de l’événement, Le vice-ministre algérien de la Défense, times supposées ont vite et des photos des vic- également chef d’étatmajor de l’Armée natio- d’autant plus la vive été publiées, accentuant nale populaire (ANP), douleur de tout un pays le général Ahmed Gaïd qui pleure ses enfants, Salah, qui a interrompu morts d’une manière sa visite dans la deuxième aussi brutale. Région militaire Dans toutes les rues du d’Oran, s’est rendu sur pays, c’est la consternation et les visages graves des gens témoignent de la compassion qu’éprouvent les Algériens pour les victimes et leurs familles. Du Nord au Sud, et de l’Est à l’Ouest, ce sont les mêmes peines qui se lisent sur les visages et les mêmes témoignages de solidarité d’un pays meurtri dans sa chair. Un pays pourtant habitué aux sacrifices, mais le crash d’un avion est toujours spectaculaire. La dernière catastrophe aérienne impliquant un vol algérien remonte au 24 juillet 2014 lorsqu’un vol d’Air Algérie reliant Ouagadougou à Alger, affrété par la compagnie espagnole Swiftair, s’était écrasé dans le nord du Mali avec 110 passagers à bord, dont 54 Français, 23 Burkinabès, des Libanais, des Algériens et six membres d’équipage espagnol. En février 2014, 77 personnes - militaires et membres de leurs familles - avaient péri dans l’accident d’un Communiqué du ministère de la Défense nationale Suite au communiqué du ministère de la Défense nationale, relatif au crash de l’avion militaire, à la matinée d’aujourd’hui mercredi 11 avril 2018 à 7h50mn à Boufarik, le nombre des martyrs à déplorer s’élève à 247 passagers et 10 membres de l’équipage, dont la plupart sont des personnels de l’Armée nationale populaire ainsi que des membres de leurs familles. Il est à signaler que l’opération d’évacuation des dépouilles des victimes vers l’hôpital central de l’Armée à Aïn Naâdja se poursuit afin de les identifier. Derniers accidents d’avion en Algérie - 30 juin 2003 : Hercule militaire C130 : 20 morts et 30 blessés à Boufarik - 13 août 2006 : Hercule 100 : 3 morts en Italie - 27 janvier 2010 : crash d'un MIG27 entre Mascara et Sidi Bel-Abbès - 9 décembre 2012 : crash de deux avions Mig Tafraoui (Oran) : 4 morts - Novembre 2012 : crash d’un C130 au sud de la France - 11 octobre 2014 crash d’un Sukhoi à Hassi Bahbah (Djelfa) : décès du pilote - 11 février 2014 : crash d’un C130 au dessus du mont Fortas, près d’Oum El-Bouaghi : 77 morts - 11 novembre 2014 : crash d’un Mig 25 : aucune perte humaine - 20 avril 2015 : crash d’avion à Illizi : 2 morts - 27 mars 2016 : crash d’un MI 171 : 12 morts L ’UGTA a, avec consternation, appris le tragique accident du crash d’un avion militaire des forces armées de l’ANP. En cette pénible circonstance, le secrétaire général de l’UGTA, au nom des travailleurs, présente à notre glorieuse Armée nationale populaire et Au niveau de la rue Didouche Mourad, une femme en voyant une ambulance et pensant qu’elle transportait une victime de l’accident s’est mise à lancer des Hercules C-130, appareil de transport de l’armée algérienne, qui s’était écrasé alors qu’il survolait le mont Fortas, près d’Oum El-Bouaghi (500 km à l’est d’Alger). Une personne avait survécu. Le ministère de la Défense avait attribué l’accident aux mauvaises conditions météorologiques. youyous, immédiatement suivies par d’autres femmes. Vision dramatique mais poignante er significative d’un pays qui s’est levé comme personne pour s’unir, autour de la même peine. «Cette tragédie, c’est la tragédie de toute l’Algérie», a-telle crié Ses larmes, qui n’étaient pas surfaites, aux familles des défunts du devoir de la défense nationale, ses sincères condoléances. Puisse Dieu Tout-Puissant accorder aux victimes sa Sainte miséricorde et les accueillir en Son Vaste Paradis. A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons étaient celles de tout un pays, jeunes ou vieux, grands ou petits. Hier, l’Algérie était Un. En partant, elle a eu cette phrase : «Malgré la douleur et la peine, il est dommage que nous ne soyons unis que dans la tragédie. Notre pays est si beau». Crash de l’Illiouchine Le Président Bouteflika décrète un deuil national de 3 jours Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a décrété, hier, mercredi, un deuil national de trois jours, suite au crash d’un avion des forces aériennes de l’Armée nationale populaire à Boufarik (Blida), a annonce la Présidence de la République dans un communiqué. «A la suite du crash d’un Iliouchine des forces aériennes aujourd’hui à Boufarik faisant 257 victimes, le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a décrété un deuil national de 3 jours à compter de ce jour», Condoléances de l’UGTA précise la même source «Le président de la République a également ordonné l’organisation, vendredi 13 avril 2018, de la prière de l’absent à la mémoire des victimes», ajoute le communiqué. Le Président Bouteflika reçoit les condoléances de son homologue tunisien Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a eu, hier, mercredi, un entretien téléphonique avec son homologue tunisien, Bedji Caïd Essebsi, qui lui a présenté ses condoléances ainsi que celles du peuple et du gouvernement tunisiens à la suite du tragique crash d’avion militaire survenu dans la matinée à Boufarik (Blida), saisissant cette occasion pour réitérer la «solidarité constante de la Tunisie avec l’Algérie». Le président de la République s’est, également, entretenu avec Rachid El Ghennouchi, président du Mouvement tunisien Ennahda, qui lui a présenté ses condoléances à la suite de l’accident de l’avion militaire à Boufarik.

Chiffre d'affaires du 1er trimestre 2013 - Schneider Electric
Fr-27-08-2013 - Algérie news quotidien national d'information
Fr-27-08-2013 - Algérie news quotidien national d'information
Page 01-4610csearezki - La Nouvelle République
PUBLICITÉ - 20 Minutes
Lire la lettre - April
Présentation des résultats trimestriels du Groupe Ecobank au 31 ...
Fr-14-05-2013 - Algérie news quotidien national d'information
Fr-16-04-2013 - Algérie news quotidien national d'information
le brassard collé au corps - 20minutes.fr
anthony sichi a fait un « rove - 20minutes.fr
Immobilier : la hausse des prix se calme Les bons ... - Watine Taffin
Lire le journal en PDF - Le Soir d'Algérie
Page 01-4620 CSE - La Nouvelle République
Fr-18-04-2013 - Algérie news quotidien national d'information
PUBLICITÉ - 20minutes.fr
Fr-02-04-2013 - Algérie news quotidien national d'information
Fr-16-04-2013 - Algérie news quotidien national d'information
2 000 djihadistes tunisiens se battent en Syrie - Le Courrier d'Algérie