Views
3 months ago

LCA-14042018

02 Vendredi 13 - Samedi

02 Vendredi 13 - Samedi 14 avril 2018 Le Chiffre d’Affaires Le Chiffre d’Affaires Edité par SARL Art of Advertising 92 rue Sylvain Fourastier - El-Mouradia ALGER CB N° : 1130000416-95 N° Imt.Fisc. : 000416279045535 RC N° : 0968264 B 04 N° Article : 16272951011 Capital Social: 5 000 000,00 DA Tél/Fax: 021 69 64 83 Mob. 0661 412 576 acm_communication@yahoo.fr Directrice de publication / Gérante: CHAFIKA LARBAOUI Rédaction: 92 rue Sylvain Fourastier El-Mouradia - ALGER Tél / Fax: 021 69 64 63 021 69 64 83 e-mail: redactionlca@gmail.com acm_communication@yahoo.fr Publicité: ANEP 1 Avenue Pasteur - Alger Tél: 021 737 678 / 737 128 Impression: SIA Alger Distribution: SARL Art of Advertising Les manuscrits, photographies ou tout autre document et illustration adressés ou remis à la rédaction ne seront pas rendus et ne feront l’objet d’aucune réclamation. Reproduction interdite de tous les articles sauf accord de la rédaction. ACTUALITÉ 6 600 LE CHIFFRE DU JOUR interventions dans le cadre de la lutte contre la fraude effectuées à Alger durant le mois de mars dernier. Le chiffre a été communiqué, jeudi, par M. Dehar Layachi, un cadre de la direction du commerce de la wilaya d’Alger DÉCLARATION DU JOUR Mohammed Bessedik, ambassadeur, représentant permanent adjoint de l’Algérie auprès de l’ONU «Les réalisations de l’Algérie en matière de démocratie participative, de gratuité des prestations dans le domaine de la santé et de l’éducation, de logement, de lutte contre la pauvreté, de renforcement de la solidarité nationale et d’égalité homme-femme, sont soutenues par les nombreux programmes de développement, dont le dernier en cours étant le programme quinquennal de soutien à la relance économique (2015-2019)». APC Mohammadia (Alger) L’INFO Du ravalement et des nuisances Le quotidien des habitants de la commune de Mohammadia, particulièrement les habitants des Deux Barres appelées les «Dunes», est des plus désagréable à cause d’une opération de ravalement qui a lieu en ce moment et concernant la façade de ces deux immeubles. Par Réda Hadi Si l’initiative de l’APC a été fortement appréciée au début, vu l’état avancé de la dégradation de la devanture de ces immeubles, c’est plutôt le moyen utilisé qui pose problème. En effet, vu la spécificité de ces deux immeubles, le seul moyen de restaurer les façades est d’avoir recours à l’utilisation de sable sous pression que l’on éjecte pour nettoyer les murs. Une opération obligée, étant donné que l’on ne pouvait peindre la façade recouverte de petits carreaux de faïence. Cette opération, aussi salutaire soit-elle, pose deux problématiques pour les habitants de ces deux immeubles et pour les voisins immédiats sur un rayon de 500 m au moins. Le bruit assourdissant nuit considérablement aux occupants. Des locataires se plaignent que le bruit des compresseurs qui injectent le sable est parfois insupportable, au point où des malades n’arrivent pas à se reposer. Une dame nous a confirmé aussi que son bébé de 5 mois passe des journées agitées et par conséquent sa nuit s’en trouve perturbée. Une autre dame quant à elle, sans remettre en cause la nécessité de cette opération, soulève le problème de ce sable injecté qui envahit les appartements et les rues en les couvrant d’une pellicule qui atteint en certains endroits plus de 5 cm. Un sable mené au gré des vents, qui envahit même les cités voisines (632 et 618 Logements). La lassitude des habitants n’est pas près de finir, au vu de la lenteur de l’opération qui s’interrompe souvent. Tous nos efforts pour joindre un responsable de l’APC ont été vains. Une photo pour le dire A cause de la hausse des prix, mévente aux marchés de l’automobile Rougeole Plus de 500 000 enfants vaccinés durant les 20 derniers jours Plus de 500 000 enfants ont été vaccinés contre la rougeole durant les 20 derniers jours sur l’ensemble du territoire national, a affirmé, jeudi à Alger, le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Mokhtar Hasbellaoui, qui a ajouté que le nombre des cas d’atteinte de cette maladie contagieuse a baissé dans les wilayas d’El-Oued, de Ouargla et de Tamanrasset. Dans le cadre du plan mis en place par le secteur pour l’année 2018 visant à endiguer la prolifération de la rougeole, «plus de 500 000 enfants ont été vaccinés durant les 20 derniers jours», notamment dans les régions touchées par l’épidémie outre l’organisation de campagnes de sensibilisation sur les moyens de prévention, a précisé le ministre lors d’une plénière au Conseil de la nation consacrée aux questions orales. Le 16 avril à El-Aurassi Présentation des résultats d’une enquête sur les habitudes de consommation des médicaments en Algérie L ’Union nationale des opérateurs de la pharmacie (UNOP), organisera, lundi 16 avril à partir de 9h à l’hôtel El Aurassi, une conférence de presse, consacrée à la présentation des résultats d’une large enquête destinée à évaluer les habitudes de consommation des médicaments en Algérie. Cette étude, qui a été confiée à un cabinet international spécialisé, la société Immar Research & Consultancy, vient d’être achevée et ses résultats sont aujourd’hui disponibles. Les experts d’Immar interviendront notamment pour présenter les appréciations que portent les citoyens algériens relativement à la consommation du médicament, à la fabrication nationale et, de manière générale, sur leur degré de confiance vis-à- vis du système national de santé. Oran Forum de l’entrepreneuriat vert Plus de 300 participants parmi les acteurs scientifiques, économiques et associatifs de l’environnement sont attendus au forum de l’entrepreneuriat vert (Feval) prévu du 12 au 14 avril prochains au Centre des conventions d’Oran Mohamed-Benahmed (CCO). Cette première édition du Feval réunira plus de 300 participants entre membres de clubs scientifiques, experts économiques et cadres du mouvement associatif dédié à l’économie verte. Cet événement ambitionne de faire, dans une démarche inclusive, un état des lieux sur les thématiques de l’économie circulaire, la valorisation des déchets, les énergies renouvelables, l’éco-construction et l’urbanisme durable. Du 16 au 18 avril au CCO 11 es journées scientifiques et techniques de Sonatrach Sous le patronage du président de la République et sous le thème «Innovation et partenariat, dans un contexte mondial de transition énergétique», le Centre des conventions d’Oran, abritera du 16 au 18 avril, les 11 es journées scientifiques et techniques de Sonatrach (JST 11).

10 03 Vendredi 13 - Samedi 14 avril 2018 Le Chiffre d’Affaires ACTUALITÉ Restriction des importations L’Europe fait pression sur l’Algérie Les mesures de restriction prises par le gouvernement pour réduire le déficit de la balance commerciale, à savoir l’interdiction à l’importation de près de 900 produits, ont suscité le mécontentement des pays d’Europe. Plusieurs entreprises de renom ont perdu des parts importantes de leur commerce extérieur, en particulier avec l’Algérie. Par Zahir Radji. Depuis l’entrée en vigueur de ces mesures de régulation, la diplomatie européenne est passée à l’offensive pour défendre les intérêts de ses entreprises et influer sur l’Algérie dans l’espoir de revoir sa démarche. Selon un représentant de l’UE en Algérie, en l’occurrence Stéphane Méthati, «les mesures prises par le gouvernement algérien ont eu des responsables conséquences commerciales majeures sur des entreprises européennes et également internationales. Nos entreprises sont vraiment pénalisées par ces dispositions». S’exprimant avant-hier, jeudi à Alger, en marge de la présentation du programme de renforcement des capacités des acteurs du développement local (Cap Del), M. Stéphane a rappelé que la diplomatie européenne est en marche depuis des mois pour tenter de convaincre l’Algérie quant à la révision de ces lois concernant la réorganisation de son commerce extérieur. «Nous sommes en pourparlers avec les algériens depuis des mois pour les inciter à la révision de ces dispositions qui n’arrangent pas nos affaires et également ceux des Algériens. Elles (ces mesures) ont également pénalisé les entreprises algériennes qui n’ont pas les capacités à se substituer aux entreprises européennes !», a-t-il estimé. En dépit de cette «terrible» pression, le gouvernement algérien se dit déterminé à poursuivre sa politique d’interdiction d’importations, avec l’objectif de baisser le déficit de paiement de la balance commerciale à 2 milliards de dollars et de donner un essor à la production nationale, victime depuis des années d’une concurrence «déloyale». Dans ce cadre, Eric Overvest représentant-résident du Programme des Nations unies pour le développement (Pnud) en Algérie, a apporté l’appui de son institution aux efforts du gouvernement dans ce domaine. Pour lui, le moment est venu Lait en sachet Augmentation des quantités de poudre fournies aux laiteries Le gouvernement a décidé d’augmenter les quantités de poudre de lait fournies par l’Office algérien interprofessionnel du lait (Onil) aux laiteries publiques et privées face aux pénuries apparues dans la disponibilité du lait en sachet sur le marché, a indiqué le Premier ministère dans un communiqué publié jeudi sur son site web. Le Premier ministère précise que «les laiteries du Groupe public industriel de production du lait et de ses dérivés (Giplait) verront leur approvisionnement en poudre de lait passer de 7 000 à 10 000 tonnes par mois, avec en contrepartie l’augmentation de leur production de lait en sachet de plus de 2 millions à près de 4 millions de litres par jour». Les laiteries du secteur privé verront elles aussi leur approvisionnement passer de 7 500 à 9 000 tonnes par mois, ajoute la même source. Ces mesures de «saturation du marché» seront accompagnées de «l’application ferme de la loi contre tous les auteurs de détournement de la poudre de lait fortement subventionnée par l’Etat au bénéfice des consommateurs», affirme le Premier ministère. A noter que ces mesures interviennent dans un contexte marqué par des perturbations enregistrées depuis des mois sur le marché d’approvisionnement en sachet de lait subventionné. Pour rappel, une réunion a eu lieu le 20 mars dernier au siège du ministère de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, en présence du premier responsable du secteur, Abdelkader Bouazghi, et de représentants du ministère du Commerce et de l’Office national interprofessionnel du lait (Onil). Cette réunion a abouti à un accord sur l’introduction d’une «nouvelle clause» dans la convention liant l’Onil aux propriétaires des laiteries, faisant obligation à ces derniers de présenter un document détaillant les quantités produites et distribuées sur lequel figureront les cachets apposés par les distributeurs, dans le but de définir le circuit réel du lait subventionné. Cette démarche a pour objectif «la traçabilité de la poudre de lait, à partir de l’étape d’approvisionnement jusqu’à l’arrivée du produit fini au niveau des commerçants en détail», avait expliqué l’Onil. Quelque 118 laiteries réparties sur l’ensemble du territoire national, dont 15 complexes publics, sont conventionnés avec l’Onil qui dispose d’un stock stratégique de 3 mois. pour que les entreprises algériennes pensent à l’exportation. «Ces mesures se présentent comme une opportunité à saisir afin de réduire les importations et stimuler l’économie nationale, notamment», a-t-il dit de son côté en marge de cette rencontre. Par ailleurs, le ministre du Commerce, Saïd Djellab, a annoncé jeudi à Oran, la publication prochaine de la liste des produits temporairement interdits à l’importation après l’achèvement de sa mise à jour. Au cours d’un point de presse organisé en marge de la 5e édition du salon de la production nationale «Mentouj Bladi», M. Djellab a indiqué qu’une équipe s’attelle actuellement à mettre à jour la liste des produits temporairement interdits à l’importation. «Cette liste sera rendue publique prochainement», a-t-il annoncé. Dans ce contexte, Saïd Djellab a assuré que «les opérateurs économiques bénéficient de toute l’aide de la part du ministère du Commerce pour défendre la production nationale». Pétrole L’AIE voit le rééquilibrage du marché se poursuivre L ’Agence internationale de l’énergie (AIE), qui a maintenu hier vendredi sa prévision de demande de pétrole en 2018 malgré quelques facteurs d’incertitudes, voit le rééquilibrage du marché se poursuivre. L’organisme s’attend à ce que la demande mondiale de pétrole progresse de 1,5 million de barils par jour (mbj) cette année, comme annoncé le mois dernier. Toutefois, les tensions commerciales actuelles entre les Etats-Unis et la Chine représentent un «risque» pour ces prévisions, relève l’AIE. En ce qui concerne le premier trimestre, une «plus forte croissance» de la demande aux Etats- Unis, qui s’explique notamment par une météo fraîche et le démarrage d’un nouveau projet pétrochimique, a été «partiellement compensée» par une croissance de la demande plus faible en Chine. L’AIE a relevé une progression des prix, soutenue notamment par l’instabilité politique au Moyen-Orient. L’incertitude concernant la situation en Syrie et au Yémen «a aidé à propulser le prix du baril de Brent au-dessus des 70 dollars». «Il reste à voir si les récents tarifs élevés se maintiennent et si c’est le cas, quelles seront les implications sur la dynamique du marché», s’interroge l’AIE. Les cours du pétrole avaient chuté à la mi- 2014 mais sont depuis remontés, s’établissant fermement au-dessus des 60 dollars le baril dernièrement. Ils ont été soutenus par la décision fin 2016 des pays producteurs de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), associés à d’autres producteurs non membres du cartel dont la Russie, de limiter leur production. En mars, la production de pétrole a atteint 97,8 millions de barils par jour, les pays producteurs ayant réduit leur production de 800 000 barils supplémentaires par rapport à ce que prévoyaient leurs engagements, selon le rapport. Conférence arabe du travail L’Algérie élue membre «authentique» de l’OAT L ’Algérie a été élue, au Caire, aux termes des travaux de la 45e session de la conférence arabe du travail, membre «authentique» du groupe des gouvernements au conseil d’administration de l’Organisation arabe du travail (OAT) pour la période 2018-2020. L’Algérie a également été élue au sein de la commission des affaires du travail de la femme arabe et de l’organisme de contrôle financier de l’OAT, et ce, dans le cadre de la formation des instances constitutionnelles et organisationnelles de l’organisation, a indiqué un communiqué du ministère du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale. La proposition algérienne concernant l’adoption d’une position arabe unifiée sur la révision des méthodes de travail de la commission de l’application des normes dans le cadre de la sixième clause relative au rapport du directeur général de l’OAT sur la 107e conférence internationale du travail a été approuvée. Evoquant le rapport du DG de l’OAT, la conférence a appelé à «adopter un cadre institutionnel et organisationnel du marché du travail arabe, à la lumière des mutations socio-économiques, de façon à s’adapter aux développements», ajoute la même source. La conférence, qui a appelé à «soutenir les travailleurs palestiniens dans leur lutte en faveur de leurs droits, tant dans le cadre de l’OAT que dans le cadre du Bureau international du travail (BIT), a insisté sur l’impératif de «condamner les agressions israéliennes ciblant le peuple palestinien sur les territoires arabes occupés».

Page 01-4600CSEAREZKI - La Nouvelle République
Algérie news quotidien national d'information
CONSTRUCTION DES ESPACES PUBLICS - (CAUE75) Paris
Mars 2012 - Dreux.com
Téléchargez le programme complet (7Mo) - SNFGE
le Cratère, scène nationale d'Alès
journal gratuit du théâtre de cavaillon - scène nationale n°18
Le grand retour des « Bébés Evian » P. 9 Quatre ... - 20minutes.fr
N°1490 - Du 17 au 23 Avril 2013 - GRATUIT - Sortir à Montpellier
le guide des ÉVÉNeMeNTs - Finance - EDF
CENTRE CULTUREL PAUL BAILLIART JANVIER > MAI 2010 - Massy
Programme OMA 2012-2013 - Commercy
LIÈGE NAMUR
Mise en page 1 - Amiens
Programme des activités pour les vacances
Bulletin mars-avril 2010 - Hérouville Saint-Clair
Agenda Culturel - Office de Tourisme de Meschers