02.07.2018 Views

Carnet d'outils et astuces du chantier paille (extrait)

Qu’est-ce qui fait vibrer les constructeurs de bâtiments en paille ? La qualité, la technique, les nouveaux outils et leurs dernières découvertes. Avec cet ouvrage, l'expérience se transmet et les trouvailles d’hier font le quotidien d’aujourd’hui. La famille des « pailleux » s’est toujours entraidée et au travers de ce recueil, elle espère rendre service à celles et ceux, toujours plus nombreux.ses, qui font le choix de construire pour l’avenir.

Qu’est-ce qui fait vibrer les constructeurs de bâtiments en paille ? La qualité, la technique, les nouveaux outils et leurs dernières découvertes. Avec cet ouvrage, l'expérience se transmet et les trouvailles d’hier font le quotidien d’aujourd’hui. La famille des « pailleux » s’est toujours entraidée et au travers de ce recueil, elle espère rendre service à celles et ceux, toujours plus nombreux.ses, qui font le choix de construire pour l’avenir.

SHOW MORE
SHOW LESS

Create successful ePaper yourself

Turn your PDF publications into a flip-book with our unique Google optimized e-Paper software.

CARNET D’ OUTILS ET ASTUCES

Du CHANTIER PAILLE


Ouvrage collectif,

coordonné par Oïkos et le RFCP

Carnet d’outils et astuces

du chantier paille


Ce carnet s’inscrit dans le cadre du Projet Paille en Auvergne-Rhône-

Alpes (AURA) coordonné par le RFCP et en lien avec l’association Oïkos.

Coordinatrice du Projet Paille

Auvergne-Rhône-Alpes

Coralie Garcia

cg@oikos-ecoconstruction.com

Chargée du Projet Paille

Auvergne-Rhône-Alpes

Violaine Rezé

Coordination, mise en page

et illustrations

Violaine Rezé

Crédits photographiques

©RFCP, Toulouse, France, 2018

ISBN : 978-2-9565112-0-5

Remerciements

À tous les pionniers, des Etats-Unis puis de France, qui ont décelé dans

la botte de paille un incroyable potentiel. À Émile Feuillette qui, en 1920,

avait délà tout compris. À tous ceux qui, sans faillir, ont suivi la voie. À

tous ceux qui, aujourd’hui, ont ouvert les yeux et à tous ceux qui, demain,

le feront à leur tour.

Enfin, un grand merci à ceux qui ont collaboré à la réalisation de ce

carnet. Acteurs des mondes associatif et professionnel de la construction

paille, sans eux il n’aurait pas vu le jour :

Fabrice Auvé

Vincent Corbard

Emmanuel Deragne

Nicolas Duffourg

Christelle Dupont

Sébastien Dutherage

Diviani Charpentes

Coralie Garcia

Julie Laurin

Annaïg Madec

Gabriel Martinez

Stéphanie Paulet

Aymeric Prigent

François Rivalan

Noé Solsona

Jean-Baptiste Thévard

Mickaël Verger

Si vous aussi, souhaitez y apporter votre brin de paille, contacteznous

pour enrichir ce carnet.


Sommaire

Préface 5

1 # Organisation de chantier

Outillage et établis

La calibreuse de bottes

Protection extérieure

Levage des bottes

Nettoyage

2 # Préparation de la matière

Les aiguilles

Compacter

Tailler la botte

Tamiser et décompacter

Broyer la paille

Débiter des montants

Couler du mortier

Mélanger la matière

3 # Pose des bottes

Les chausse-bottes

Le Forchettone

Les Persuadeurs

Liteau de maintien

Compression

8

10

12

14

16

20

22

28

32

36

38

39

40

46

48

50

52

56

4 # Préparation du mur à enduire

Rebouchage

Les poupées

Dressage du mur

L’accroche

60

62

64

65

Annexes 66

Références 70

Trouver sa place 71

Notes 72


Préface

Gagner en efficacité et en qualité tout en inventant de nouveaux outils et techniques :

voilà un des leitmotiv des participants à ce carnet ! Parce que le but de nos associations

est de développer la construction paille, ces adhérents ont accepté de partager leur savoir

et de permettre à des constructeurs de se simplifier la vie, de ne pas avoir à réinventer la

roue à chaque chantier.

Cette idée de carnet est issue d’une question simple : qu’est-ce qui fait vibrer les

constructeurs de bâtiments en paille ? Il suffit de laisser traîner ses oreilles lors d’une

conversation entre 3 ou 4 pailleux : ils adorent parler de technique, de nouveaux outils et

de leurs dernières découvertes. Ces passionnés ont du mal à garder secret leurs récentes

inventions car ils savent que la construction paille est un terrain de jeux où l’innovation

est encore quotidienne. Recueillir puis partager ces savoirs à tous les futurs constructeurs

permet donc de développer la construction paille tout en continuant d’améliorer les

outils, les astuces et donc l’efficacité sur chantier.

Ce carnet regroupe différents outils, astuces, machines, que nous avons classés par

rubriques qui suivent le déroulement classique d’un chantier paille. Parfois, pour une

même action (exemple : compacter une botte), vous trouverez différents outils et

manières d’arriver à vos fins. Certains outils présentés sont simples, abordables et plus

adaptés aux chantiers participatifs ; d’autres demandent un temps de fabrication plus

long avec des machines onéreuses et s’orientent davantage vers des entreprises aux

chantiers plus conséquents.

Pour information, ce carnet n’est pas un cahier de recettes toutes faites et ne peut pas

se substituer à un apprentissage. En effet, bien que ce matériau appelle à une certaine

sympathie, lorsque vous l’utilisez pour construire les parois d’un bâtiment, il devient un

matériau de construction qui nécessite donc de suivre certaines règles. Les adhérents du

RFCP se sont d’ailleurs mis d’accord sur ces bonnes pratiques qui ont été retranscrites

dans l’ouvrage des Règles Professionnelles de la construction paille (disponible sur le site

rfcp.fr). Aussi, petit point sécurité : même si un chantier paille peut être un endroit convivial,

cela reste un chantier où la sécurité des personnes doit être une priorité.

Bien entendu, ce carnet n’est pas exhaustif, il manque encore des astuces à recenser et

nous sommes à votre écoute pour l’améliorer et l’enrichir. Une chose est sûre : il constitue

une base qui vous permettra de faire émerger de nouvelles idées, de faire évoluer des

outils existants, de les tester sur chantier et ensuite, de nous les partager.

Et maintenant, enfilez vos gants et chaussez vos bottes !

Bonne lecture et bons chantiers...

Les pailleux du RFCP

5


1 #

ORGANISATION DE CHANTIER

# Outillage et établis

# La calibreuse de bottes

# Protection extérieure

# Levage des bottes

# Nettoyage


1#

Organisation de chantier

# Outillage

Outillage et établis

Avant de commencer son chantier paille, petite

liste du matériel à se procurer :

Les outils spécifiques au chantier paille :

• un humidimètre pour mesurer l’humidité de la

botte ( exemple modèle HMM Draminski).

• un crochet peseur ou une balance pour

connaître le poids du ballot.

Ces deux outils permettront de vérifier si la masse volumique

de la botte de paille est conforme à son utilisation

dans le bâtiment (cf. Annexes).

• une scie «croco» (voir fiche Tailler la botte/La

scie alligator)

• de la ficelle bleu polypropylène (type 350)

• des big bags

• L’outillage général de chantier (mêtre, cutter,

visseuse...).

Eventuellement :

• un crochet pour manipuler les bottes

• une scie à foin

Et sans oublier les équipements de protection

individuelle ( masque poussière, lunettes de

protection, gants, casque anti-bruit...), des bonnes

chaussures de chantier et des vêtements longs !

Humidimètre

Scie «croco» Bosh

©Botmobil

©RFCP

©Oïkos

Crochet peseur

©Oïkos

8

©RFCP

Crochets pour attraper les bottes


1#

# Les établis

Pourquoi ?

Pour ranger et regrouper tous les outils

du chantier et les équipements de protection

individuelle, notamment pour les

chantiers participatifs.

Comment ?

Construire un établi simplement à

partir de palettes solides et de chutes de

planches de bois du chantier. Organiser

cet espace de rangement.

Afficher quelques notices de sécurité

liées au chantier pour information.

©Christelle Dupont

©Christelle Dupont

©Christelle Dupont

9


1#

Organisation de chantier

La calibreuse de bottes

©Stéphanie Paulet

©Mickaël Verger

Pourquoi ?

Poste de travail qui permet de préparer une

botte sur une surface plane et sèche, vérifier

sa forme, son humidité, mesurer ses dimensions

et la retravailler.

Quels matériaux ?

• deux palettes

• des chutes de tasseaux, planches, panneaux bois.

• des vis, des clous

Comment le fabriquer ?

Son utilisation :

La calibreuse de bottes est le premier poste

de travail par lequel passe la botte de paille.

Une à une les bottes sont posées à plat sur la

palette. On vérifie d’abord le taux d’ humidité

(à l’aide de l’humidimètre spécifique pour la

paille) puis on peut reformer ses angles pour

la rendre la plus parallélépipédique possible.

Pour mesurer sa longueur on la plaque contre

la palette verticale et à l’autre bout on vient

plaquer une câle ou un panneau de bois de

manière à former une butée pour la mesure. Si

l’on souhaite redimensionner la botte à l’aide

des aiguilles (voir fiche Aiguilles), on traverse

la botte avec l’aiguille de manière à ce qu’elle

ressorte entre deux planches de la palette au

sol.

Assembler deux palettes solides à l’équerre (90°)

et rigidifier la structure par des tasseaux ou autres

chutes de bois. On peut ensuite fixer sur la palette

verticale des pots à crayons et des chutes de tasseaux

et clous venant servir d’accroche du matériel

( humidimètre, ficelles, cutter, aiguilles...).

!

Si le poste est à l’extérieur, penser à le protéger

(sous un barnum) pour rester à l’abri

de la pluie et du soleil !

10


1#

# Le mesure-botte

Pourquoi ?

Pour mesurer une botte plus facilement et

rapidement qu’avec un mêtre et avoir un

outil toujours disponible sur la calibreuse

pour cette mesure.

©Christelle Dupont

!

Comment ?

Prendre une chute de planche de bois

de longueur supérieure à une botte. La

graduer (selon les besoins de longueur

souhaitée). Caler la botte contre la

palette verticale de la calibreuse (dans le

sens de la longueur) et poser la pige graduée

dessus pour mesurer sa longueur.

Mesure avec la pige d’une botte sur la calibreuse.

©Christelle Dupont

11


1#

Organisation de chantier

Protection extérieure

# Le filet coupe-pluie

©François Rivalan

Pourquoi ?

Pour protéger les façades et casser la

goutte de pluie. Le filet n’empêche pas l’eau

de passer mais freine la course de la goutte

et la fait tomber de niveau. Il laisse passer

le vent et donc respirer le mur (bottes ou

enduit) et laisse passer la lumière pour

travailler contre le mur, tout en coupant des

rayons du soleil (ombrage) et évite ainsi le

séchage trop rapide de l’enduit.

Son utilisation :

Installer le filet fixé sur une légère ossature

devant la façade à protéger. Filet réutilisable

ensuite sur d’autres structures.

©François Rivalan

Structure verticale du filet reposant directement sur le débord de

toiture.

12


1#

Quels matériaux ?

• filet type anti-pluie, brise-vent ou filet pour arbre

fruitier avec des trous de 0,8mm à 1mm maximum

• montants et tasseaux bois (chutes de chantier)

Comment le fabriquer ?

Création d’une légère ossature bois fixée sur les

chevrons du débord de toiture et au sol avec un

angle oblique. Distance de 1,50m environ pour

laisser le passage d’un échafaudage. Poser le

filet tendu sur la structure. Visser des tasseaux

par dessus le filet contre les montants pour le

maintenir.

©François Rivalan

Structure rapportée car plus petit débord de toiture.

!

Les inconvénients

Prix du filet assez onéreux.

Lors de fortes pluies, si un échafaudage se

trouve derrière le filet, faire attention aux

rebonds des gouttes sur les plateaux d’échafaudage

vers la paroi paille.

Astuce rideau de bâches

L’autre astuce pour protéger les façades extérieures

durant le chantier consiste à installer

des bâches platiques fixées en haut de la

façade sur un tasseau de manière à ce qu’elles

puissent se dérouler vers le bas comme un

rideau. Fixer un autre tasseau en bas de la

longueur de la bâche qui permettra de la rouler

autour et de faire un poids pour ne pas qu’elle

s’envole. Ce astuce permet de protéger la

façade rapidement en cas de pluie et de replier

la bâche à la hauteur souhaitée pour travailler.

13

©Mickaël Verger

©François Rivalan


1#

Organisation de chantier

Levage des bottes

©Christelle Dupont

Levage à l’aide d’une poulie installée sur l’échafaudage.

©Christelle Dupont

Levage à l’aide d’un tracteur.

Pourquoi ?

Techniques pour lever les bottes de paille

aux étages tout en optimisant l’ergonomie de

cette manutention.

Comment ?

• Si vous en avez l’occasion, la technique

la plus simple et idéale est de profiter d’un

tracteur !

• Installer un système de poulie avec un

crochet ou mousqueton ou simplement une

corde.

• Fabriquer une rampe comme un tobogan

de largeur légèrement supérieure à celle des

bottes. Fixer deux liteaux sur les bords qui

serviront de guides.

Hisser les bottes une à une à l’étage à l’aide

d’une corde.

Rampe pour monter les bottes

14


Ces quelques pages vous ont plu ?

Il y en a encore 60 à découvrir.

Commandez le livre complet sur

http://go.rfcp.fr/CarnetDuChantierPaille


Notes Références

Réglementation :

Règles professionnelles de construction en paille, Ed. Le Moniteur. Commande sur go.rfcp.fr/ReglesPro.

Contacts :

- Réseau français de la construction paille : rfcp.fr.

- Annuaire des professionnels : go.rfcp.fr/Annuaire et sur les sites régionaux : constructionpaille.fr

- Oïkos, correspondant régional du RFCP en région AURA : oikos-ecoconstruction.com

Professionnels et Associations ayant participé au carnet :

Fabrice Auvé / Vincent Corbard / Christelle Dupont / Julie Laurin / Annaïg Madec / Stéphanie Paulet /

Mickaël Verger - Botmobil - contact@botmobil.org - botmobil.org - France

Association d’encadrement de chantiers participatifs par des professionnels. Ces chantiers, en neuf ou

rénovation, concernent : isolation en bottes de paille, corps d’enduits, enduits de finition, murs ossature

bois, autres techniques avec bois, terre et fibres végétales. Les encadrants de Botmobil exercent également

l’éco-construction en tant qu’entrepreneuses et entrepreneurs.

Jean-Baptiste Thévard / Aymeric Prigent / Gabriel Martinez -

APPROCHE-Paille - info@approchepaille.fr - approchepaille.fr - France

Association pour la promotion et la construction d’habitations écologiques en paille.

APPROCHE-Paille accompagne les auto-constructeurs et les forme via un parcours de formation, de

l’étude à la réalisation, qui leur est dédié. L’association est la spécialiste de la technique à double ossature

externe (dite GREB).

Sébastien Dutherage - APTE - apte.association@gmail.com - apte-asso.org - Bouches-du-Rhône

Association pour la promotion des techniques écologiques. Sensibilisation, formation, APTE a pour

vocation à aider à devenir plus autonome et moins dépendant des ressources non renouvelables.

Emmanuel Deragne - Arbres, etc - arbres-etc@deragne.com - Rhône-Alpes

Ossature bois, formation, accompagnement à l’auto-construction (structure, isolation, menuiseries...).

Nicolas Duffourg - De pierres et de bois - depierresetdebois@yahoo.fr - depierresetdebois.com -

Sud Rhône-Alpes

Ossature bois, charpente, paille, toiture végétalisée, pierres sèches... Aide à l’auto-construction.

Laurent Darme - Diviani Charpentes - contact@diviani.fr - diviani.fr - Drôme

Ossature bois, charpente, couverture-zinguerie, agrandissement, surélévation, terrasse.

Coralie Garcia - Cocon - garciacoralie@gmail.com - Drôme

Accompagnement à l’auto-construction, mise en oeuvre paille et enduits.

François Rivalan - SCOP Apex - contact@apex-artisan.com - apex-artisan.com - Aude

Charpente, isolation, couverture, maçonnerie. Neuf et rénovation. Accompagnement.

Noé Solsona - CalyClay - noe@calyclay.com - calyclay.com - France

Vente et location d’outillage et de machines liés à la construction paille et terre.

70


Notes Trouver sa place...

Chacun peut devenir l’acteur d’un avenir en paille.

Il suffit simplement de trouver sa place.

Être à l’abri,

Respirer un air sain,

Dans une température confortable toute l’année.

Nos sociétés ultra-technologisées doivent faire le constat de leur échec à assurer, pour tous, ces trois

besoins fondamentaux.

Quitte à y remédier, autant le faire avec des constructions vertueuses stockant du carbone, limitant nos

déchets et améliorant notre autonomie énergétique.

L’enjeu est énorme. Vous, qui avez cet ouvrage en main, savez pertinemment que des solutions existent

et que la construction paille en est une des principales.

Nous sommes en train de vivre un moment crucial.

Depuis le milieu des années 2000, nous œuvrons à faire ouvrir les yeux à nos concitoyens.

Il a fallu faire reconnaitre la construction paille comme technique courante et assurable, il a fallu former

les professionnels, convaincre les plus hautes instances, faire nos preuves.

Nous avons planté quelques graines, elles ont poussé, nous leur avons apporté le plus grand soin et voilà

que les épis sont plus beaux qu’espéré.

Mais il y en a encore peu.

Il faut maintenant récolter ces graines, les semer, voir s’épanouir les nouveaux épis puis les récolter à

leur tour, les semer, etc. Pour qu’enfin, les bâtiments en paille soient le quotidien de tous, pour y habiter,

y travailler, et y mener nos enfants à la crêche ou à l’école.

Vous l’aurez compris, le plus dur est devant nous mais qu’importe, tous ensemble nous pouvons réussir.

Chacun, à sa manière, peut faire sa part et placer ici son engagement de citoyen.

Vous souhaitez faire partie du Réseau, lui donner du poids et participer à sa pérennité :

Devenez adhérent.

Vous êtes professionnel ou heureux propriétaire d’une maison en paille :

Reversez la contribution au m2, 1€ par m2 construit.

Vous souhaitez offrir un peu de votre temps :

Devenez bénévole et soyez au coeur des actions.

Vous avez des compétences particulières, juridiques, graphiques, financières, etc :

Allouez-les à la construction paille en devenant une personne ressource.

Vous êtes déjà investis ailleurs, vous n’avez pas le temps mais vous tenez à contribuer :

Faites un don, à hauteur de vos moyens.

Il y a de la place pour toutes et tous, venez.

go.rfcp.fr/JeContribueAuChangement

71


Carnet d’outils et astuces

du chantier paille

Depuis la fin du XIXème et l’invention de la botteleuse, l’Homme a naturellement utilisé la

botte de paille pour la construction de ses bâtiments.

Aujourd’hui, ce matériaux répandu et d’apparence ordinaire, se révèle être un des isolants

les plus efficaces et pour lequel on a le plus de recul.

Si nous annoncions avoir inventé l’isolant idéal :

Excellent en toute saison,

Gérant très bien l’humidité,

Assurant un bon confort thermique, hygrométrique et une bonne qualité de l’air,

Stable après 100 ans d’usage,

Difficilement inflammable,

Recyclable.

Nombreux croiraient à de la haute technologie.

Ils auraient raison, cette haute technologie, c’est la Nature qui en est l’auteur.

Faiblement transformée et stockant du carbone,

Disponible partout où elle est utile,

Bon marché et simple à mettre en œuvre.

Ses qualités suscitent de plus en plus d’intérêt.

La commande publique prend de l’ampleur et étend largement l’usage de la botte de paille

vers les écoles, bureaux, logements, etc. La filière française est, de loin, la plus dynamique

d’Europe, voire au-delà.

Si nous en sommes arrivé là, c’est grâce à tous les auto-constructeurs qui, depuis plusieurs

décennies, ont testé, se sont trompés et ont réussi. Avant-gardistes, téméraires,

clairvoyant.e.s, ces femmes et ces hommes ont montré la voie à tous ceux qui construisent

maintenant.

Avec cet ouvrage, la mémoire se transmet et les trouvailles d’hier font le quotidien d’aujourd’hui.

La famille des « pailleux » s’est toujours entraidée et au travers de ce recueil,

elle espère rendre service à celles et ceux, toujours plus nombreux.ses, qui font le choix de

construire pour l’avenir.

Le Réseau français de la construction paille (RFCP), fondé en

2006, est l’outil fédérateur des acteurs de la filière. Il regroupe

les professionnels, les organismes de formation, les structures

de développement et les particuliers œuvrant pour ce mode

de construction. La finalité de son travail est de démocratiser

la construction paille tout en

assurant sa qualité au travers

des Règles Professionnelles.

Prix : 17 euros

Hooray! Your file is uploaded and ready to be published.

Saved successfully!

Ooh no, something went wrong!