Views
6 months ago

magazine CNC été 2018

SUR LES SENTIERS

SUR LES SENTIERS Étonnante île Sur la baie de Fundy, en Nouvelle-Écosse, la réserve naturelle de l’île Brier offre aux visiteurs des vues étonnantes sur la vie sauvage. Phalaropes à bec étroit L’île Brier, aussi éloignée soit-elle, vaut le détour. Située à l’extrémité ouest de la Nouvelle-Écosse, cette île de 200 habitants est une destination du Canada atlantique parmi les plus prisées des amateurs de nature. De Halifax, il faut compter quatre heures de route, suivies de deux courtes traversées en bateau, pour atteindre la propriété de CNC. L’été, l’île se transforme en paradis pour l’observation des baleines. De très populaires croisières permettent de voir des rorquals à bosse, des rorquals communs et des petits rorquals en train de se nourrir et de batifoler dans les eaux riches de la baie de Fundy, reconnue pour ses marées les plus hautes au monde. L’île est aussi reconnue pour ses oiseaux. Plus de 300 espèces ont été identifiées dans cette Zone importante pour la conservation des oiseaux (ZICO) d’importance mondiale, en raison de sa localisation le long du corridor migratoire de l’Atlantique. C’est un des sites d'importance en Amérique du Nord pour l’observation des oiseaux aquatiques, dont le phalarope à bec étroit et celui à bec large. Puffins, fous de Bassan, petits pingouins, macareux et mouettes y sont aussi abondants. L’automne, des aigles en migration traversent la région par milliers. DES PAYSAGES MULTIPLES Tous ces oiseaux et espèces aquatiques font de l’île Brier un site de randonnée inoubliable. CNC protège 1 200 acres (490 hectares) sur l'île, soit environ le tiers de sa superficie. La réserve naturelle comprend un sentier de 4 km longeant la spectaculaire et rocailleuse côte sud. Marchez le long de plages de galets, sur de basses falaises rocheuses et le long de trottoirs de bois traversant des tourbières. Des colonnes de basalte, formées par d’anciennes coulées de lave, ajoutent une autre dimension au littoral complexe et remarquable de l’Atlantique. Western Light, un des trois phares de l’île Brier, peut être aperçu depuis le sentier. À Southern Point, à proximité de Westport, un monument a été érigé à la mémoire de Joshua Slocum qui a grandi sur l’île Brier et qui, dans les années CNC. PHALAROPES : MARKUS VARESVUO/MINDEN PICTURES. 6 ÉTÉ 2018 conservationdelanature.ca

LES INDISPENSABLES Bénévoles pour la conservation en pleine corvée de nettoyage d'une plage. 1890, a été la première personne à faire le tour du monde à la voile en solitaire. SENS HORAIRE D'EN HAUT À GAUCHE : CNC. VINCE LUK. AVEC LA PERMISSION DE KALOB GRADY. CONSERVER LA BEAUTÉ Au cours des dernières années, à la fin août, CNC a organisé sur l'île Brier un barbecue communautaire, une conférence Ici, on parle nature et une activité bénévole de nettoyage des plages. CNC participe également à un projet regroupant plusieurs partenaires, dont l’objectif est de restaurer la plus grande tourbière de l’île, qui abrite la benoîte de Peck, une espèce rare à l’échelle mondiale. Cette plante à fleurs, en voie de disparition, se trouve uniquement dans cette région de la Nouvelle-Écosse et au New Hampshire. Le temps de l’année le moins brumeux et le plus agréable pour la randonnée et l’observation des oiseaux sur l’île Brier est du milieu jusqu’à la fin de l’été. COMMENT S’Y RENDRE Du village de Digby : emprunter la Route 217 Ouest jusqu’au village de East Ferry. Embarquer pour une traversée de 5 à 10 minutes jusqu’à Tiverton (Long Island). À noter : 1 traversier par heure (15 voitures), payable en argent comptant. Poursuivre sur la Route 217 jusqu’à Freeport, puis prendre un second traversier pour 5 à 10 minutes jusqu’à Westport sur l’île Brier. Le sentier de CNC est accessible par le terrain de stationnement situé au bout de Gull Rock Road ou Lighthouse Road. SENTIER Longueur totale : 4 km Difficulté : modérée Terrain : trottoir de bois, sections rocailleuses et de galets. Description : sentier côtier spectaculaire et site d’exception pour l’observation d’oiseaux.1 DESTINATIONS NATURE Pour en savoir plus, visitez destinationsnature.ca Plaisir au cube Quand il n’est pas en kayak à défier les vagues les plus déchaînées, Kalob Grady, ambassadeur canot-kayak de MEC, relève avec son cube Rubik d'autres défis qui le comblent. Le cube Rubik est ce casse-tête 3D multicolore qui est un grand classique. Je l’ai essayé pour la première fois à 16 ans, pendant un voyage de kayak en Ouganda avec mon école secondaire. J’ai été immédiatement intrigué par les combinaisons et arrangements possibles, et suis devenu accro de le résoudre à volonté. Depuis ce premier voyage au cours duquel j’ai passé chaque instant libre à le manipuler, ce cube est devenu un compagnon de voyage indispensable toujours présent dans mon sac à dos. Mon cube Rubik m’a accompagné dans 19 pays au cours des 7 dernières années. Même si j’ai moins de temps libre, dès que j’en ai la chance, je reprends mon bon vieux cube. J’aime particulièrement jouer dans l’avion. Cela passe le temps et ne rate jamais de susciter la conversation avec mes voisins de siège.1 conservationdelanature.ca ÉTÉ 2018 7