Désolé j'ai ciné #6

djcmagazine

17

Fallout...

the end ?

Après quelques petits soucis de production visant à faire

gonfler le chèque de Tom Cruise (les négociations assez

tendues, ont durées plusieurs mois), puis quelques soucis

de tournage avec la blessure d’un big Tom plus casse-cou

que jamais, “Mission : Impossible - Fallout” est enfin appelé

à atteindre nos salles obscures d’ici le 1er août prochain,

suite une nouvelle fois direct de “Protocole Fantôme” et

“Rogue Nation”, qui aura «encore plus de décors et de

cascades incroyables, et une histoire très divertissante et

convaincante», dixit Hunt himself.

Et à la vue de son excellente campagne promotionnelle,

on ne peut que le croire sur parole, cette ultime (avant

la septième ?) mission se voulant comme une conclusion

pétaradante et haletante et totale de la lutte entre le MIF

et le Syndicat.

Célébré, conspué, boycotté avant d’être revenu des limbes

d’Hollywood plus fort que jamais... plus les opus passent,

plus Tom Cruise est à l’aise avec un héros pour lequel

il ne rechigne plus de dévoiler les failles (son mariage

douloureux, son envie de tout quitter) tout autant que

son statut iconique (il se bat pour préserver le bien du

mal, même si la frontière entre les deux est difficile à

percevoir) et cartoonesque de quasi-Superman légendaire,

dont l’invincibilité a rarement été aussi mis en image que

rudement mis à l’épreuve.

Vingt-deux ans et cinq films plus tard, Ethan Hunt n’a

jamais paru aussi populaire et adoré que jamais, mais

surtout, la franchise “Mission : Impossible” a subtilement

su, à la différence de nombreuses sagas d’action misant

sur la quantité au détriment de la qualité (coucou “Fast

and Furious”), s’installer comme une référence du cinéma

d’action racé et intelligent, aux côtés, entre autres, de la

saga (trilogie hein) “Die Hard”.

Dire donc que l’on attend le premier août avec une

impatience folle, est un put*** d’euphémisme...

More magazines by this user
Similar magazines