Désolé j'ai ciné #6

djcmagazine

82

A

dam Driver est un des meilleurs

acteurs de cette génération. Et je pèse mes mots.

Si son nom vous est familier, c’est parce

que, quels que soient vos goûts en matière de

cinéma ou séries, vous avez forcément déjà

entendu parler de lui. C’est un acteur touche à

tout qui a œuvré aussi bien dans des drames

que dans des comédies ou de la saga spatiale.

Peu d’acteurs ayant moins de dix ans de carrière

peuvent se vanter d’avoir tourné avec autant

de grands noms : Clint Eastwood, J.J. Abrams,

Steven Spielberg, les Frères Coen, Jim Jarmush,

Martin Scorsese, Terry Gilliam, ou encore

prochainement Spike Lee font partie de son CV

déjà bien rempli.

Pourtant, Adam Driver n’était pas destiné à

une carrière de comédien. Né en Californie

en 1983, il rejoint les US Marine Corps après

les attentats du 11 septembre 2001, mais est

démobilisé pour raisons médicales deux ans

plus tard, quelques mois avant que son unité ne

parte pour l’Irak. Il retourne alors à l’Université,

puis étudie le théâtre à la célèbre Julliard School

pendant quatre ans. Il s’installe à New-York, où il

enchaîne les castings, et les apparitions dans des

séries TV, avant d’apparaître pour la première

fois sur grand écran en 2011 dans le biopic «J.

Edgar», de Clint Eastwood (pour un premier rôle

au cinéma, excusez du peu).

En 2012, après avoir notamment fait partie de

la distribution de «Lincoln» de Steven Spielberg

et «Frances Ha» de Noah Baumbach, il décroche

l’un des rôles principaux de la série de Lena

Dunham, «Girls». La série fait beaucoup parler,

et son interprétation du très étrange Adam

Sackler attire l’attention.

More magazines by this user
Similar magazines