Désolé j'ai ciné #6

djcmagazine

95

extrait de ‘‘naissance d’une nation’’

Le tournage début le 4 juillet 1914 pour une durée de neuf semaines et une sortie prévue en

février de l’année d’après. On comptabilisera environ 500 figurants et un budget avoisinant les

110 000 dollars. Un film à petit budget comparé aux millions qu’il engrangera - la polémique

aidant largement -. Le film suit le destin croisé de deux familles : les Stoneman au Nord et les

Cameron au Sud tout en s’appuyant sur ce qui se passe avant, pendant et juste après la guerre

de Sécession (1861 - 1865). Griffith fait dans l’inédit en proposant un long-métrage d’une

durée - exorbitante - de 3h15 pour dépeindre les différents problèmes que rencontrent ces

deux familles. Au casting on y retrouve de grands noms du cinéma muet comme Lillian Gish

- avec qui il tournera 13 films - ou encore Mae Marsh. Griffith use de ses talents - oui il faut le

reconnaître - de réalisateur et de metteur en scène pour crée un montage qui permet au film

de supporter ses trois heures et ainsi garder un certain fil tendu tout au long de l’histoire. Que

ce soit en utilisant les flashbacks, les gros plans et - quelques - travellings (la plupart du temps

nous étions face à une caméra fixe), Griffith sait utiliser les procédés mis à sa disposition pour

donner à «Naissance d’une nation» presque des allures de documentaire. Alternant fiction et

encarts historiques (cf. L’assassinat d’Abraham Lincoln multipliant les points de vue est filmé

de manière très intéressante et d’ailleurs la plupart des reconstructions historiques tiennent

d’une grande minutie), le film de Griffith a des allures de superproduction pour son époque

avec ses scènes de batailles, et notamment dans sa seconde partie - plus que contestable sur

son fond évidemment - où le rythme et le montage défilent à une cadence folle et notamment

dans son dernier quart d’heure de par un montage alterné entre Ku Klux Klan libérant les

blancs oppressés et début de révolte chez les noirs.

More magazines by this user
Similar magazines