UA POU 2018-2020 (1)

olivier630

UA POU 2018-2020

La vie à Ua Pou


I – VIE QUOTIDIENNE

1) Arrivée

• Tout d’abord Ua Pou se mérite. Pour arriver sur cette île depuis Tahiti (via Nuku Hiva), deux

options :

– Soit l’avion (Twin Otter), quand il n’est pas en panne

– Soit la mer par un bateau de pêcheurs

Nous avons choisi la deuxième option, le bateau de pêcheurs, vu que l’avion était

indisponible. Le bateau : 7 places assises sur les glacières, clim naturelle, douche gratuite,

des morceaux de ficelle pour se tenir, 1 bouée pour 8, des vieux cirés pour la pluie,

réparation en pleine mer… Le luxe des bateaux de pêcheurs ! Et chapeau Antoine ! Merci.

L’avion

Le bateau


Après 2 h de mer et des creux de 3 m, nous sommes arrivés trempés

sur Ua Pou, malgré les super cirés prêtés dans le bateau. Notre

propriétaire nous a offerts des colliers de fleurs pour nous souhaiter la

bienvenue. Merci Marie pour cette attention. L’aventure continue…


L’île compte un peu plus de 2 000 habitants dont plus de

la moitié habitent Hakahau, village principal, où il y a le

collège, la banque, l’église, les commerces… Au premier

plan le collège.


2)Hébergement

a- Extérieur de la maison.

Maison marquisienne « en dur » avec terrasse et jardin.


- Le salon

• Canapé, fauteuil, table basse et placard. Pas de T.V. ni téléphone.


c – la cuisine

• Cuisine équipée. Frigo, cuisinière, congélateur, deux cocottes, 1 poêle, quelques assiettes,

verres, tasses, saladiers. Cuisson des aliments au gaz. Eau non potable. Et des jolis rideaux

verts qui vont pas jusqu’en bas.


• Chambre d’enfant avec lit à étage.

d- Chambre 1


d- Chambre 2

• Chambre parentale ou chambre d’enfant 2. Un lit double, pas de placard. Le lit finira le

deuxième jour dans la 3 e chambre.


e- Chambre 3 ou bureau

• Bureau qui deviendra chambre parentale le deuxième jour.


f- Salle de bains / W.C.

• Salle de bains / toilettes. Eau chaude par une bouteille de gaz située à l’extérieur, quand il y a

de l’eau…


g- Buanderie

• Machine à laver neuve. Evacuation des eaux savonneuses dans le jardin.


2) Se nourrir

a – fruits

• Fruits : pamplemousses géants, avocats, caramboles, citrons verts, ananas, bananes,

papayes, mangues et fruits de la passion (hors photo).


– Viandes / poissons

• côtes d’agneau surgelées, Olivier en train de découper un poisson rouge très frais, poisson

cru à la marquisienne et côtes de porc surgelées. Langoustes mangées dans une pension.

Manque les morceaux de mahi mahi, le pua et la chèvre cuisinés mais il faut les attraper

avant (cochons et chèvres sauvages).


c – Pain et kaikai (repas)

• baguette, panini surgelé qui sert de pain quand il n’y en plus de baguettes dans les

magasins (c’est-à-dire dès 7 h du matin), steak de mahi mahi, poisson cru riz et trio de

poisson.


d – Petit déjeuner

• Le café est soluble, préparé avec de l’eau en bouteille (Royale), accompagné de tartines de

confiture à la goyave ou à la mangue. Et comme jus de fruits, du Rotui. Les locaux déjeunent

avec des crackers Sao et du poisson cru à la tahitienne. Le dimanche c’est firi firi (comme

Olivier mange ci-dessous). Dernière photo : le petit déjeuner dans une pension à Tahiti :

céréales, jus de fruit, café non soluble, thé, pain, confiture…


e – Spécialités culinaires

• Petit pain à la viande Pao, crêpe à la farine de uru, uru (fruit de l’arbre à pain) et uruflette

(qui accompagne la langouste).


• L’eau pour la douche :

3) Se laver


4) Travailler

• Olivier enseigne au CETAD du collège de Ua Pou. Collège qui compte 200 élèves dont 170

internes. Le CETAD permet aux jeunes de rester sur leur île, ils apprennent la maçonnerie,

l’électricité, la plomberie…


5) Se déplacer

• Pour Ua Pou nous avons acheté sur Tahiti un petit 4x4 Rav4 de 3 portes, qui est arrivé par

bateau sur l’île. Pas de station service, Olivier fait le plein avec un jerricane, il a été obligé

d’acheter un gros bidon de 200 l d’essence et le stocker sur le terrain.


6) Se soigner

• Sur Ua Pou mieux vaut être en bonne santé. Il y a un dentiste et de temps en temps un

médecin de 74 ans ! Pas de pharmacie, il faut envoyer l’ordonnance à celle de Nuku Hiva ou à

Tahiti pour que l’avion apporte les médicaments. Sinon pour les urgences vitales il faut

prendre l’avion jusqu’à Tahiti (quand il y a un avion). Le cimetière de Hakahau est très bien

placé, entre le centre de santé et l’église, jolies tombes décorées.


III – CENTRE DU VILLAGE

1) OPT, EDT, Air Tahiti et Socrédo

• Le centre commercial avec la Poste (OPT), Air Tahiti, EDT (électricité), la Socrédo (banque).

A côté de ce grand centre commercial, il y a la Mairie de Hakahau et le centre artisanal

(photos suivantes).


2) Mairie et centre artisanal

• La Mairie et le centre artisanal. Au centre artisanal il y a une toute petite bibliothèque et

une cantine (association de femmes marquisiennes) qui propose des plats (en libre service)

pour 5 € par personne.


3) Le port et la plage

• Le port n’accueille que l’Aranui et le Taporo (bateaux de ravitaillement), les voiliers et

bateaux de passage sont au mouillage. Plage de sable gris (un mélange de sable volcanique

noir et de sable blanc des Tuamotus).


4) Magasins

• Dans l’ordre des photos : chez Marielle, chez Aline, Chez Yip et l’épicerie qui vend de

l’essence en gros bidons et du gas oil au pistolet. On peut payer par carte bancaire que chez

Marielle.


IV – L’ARANUI

• Quand l’Aranui arrive c’est la fête. Les magasins avant l’arrivée de l’Aranui. Après le passage

du bateau il est difficile de faire des photos, on peut plus circuler dans les magasins. Le

déchargement doit se faire très vite (la bateau repart à 16 h) et c’est la fourmilière sur le

port. L’Aranui reviendra une semaine après charger les fruits et légumes de l’île.


Touristes de l’Aranui

• L’Aranui apporte aussi des touristes. Accueil des américains au faré artisanal avec

distribution de fruits servis dans une feuille pour faire exotique !


V - COURRIER

• La boîte postale d’Olivier est la 232 (2 e rangée en partant du haut et 4 e boîte en partant de

la gauche). La porte d’accès aux boîtes postales est ouverte pendant les heures d’ouverture

de la Poste, c’est-à-dire entre 7 h et 14 h, fermée le samedi, dimanche et quand le facteur est

absent.


VI - ARTISANAT

• Mangue et tiki en pierre fleurie. Le tiki mesure 17 cm et pèse 1,3 kgs.


VII – IMAGES DE UA POU

Vue depuis la terrasse Baie d’Hakahau depuis Vue des pics depuis

de la maison la route de l’aéroport la maison.

Le ylang ylang de la maison

Plage entre Hakahau et Hakamoui. Plage déserte,

à l’exception de méduses virulentes.


Massif devant la mairie Fleur de la passion Orchidée qui pousse sur

D’Hakahau

la terrasse de la maison

Sur les routes on a l’impression Bec de perroquet Hibiscus jaune et rouge

De traverser des jardins.


L’œuf est normal, Fleurs de ylang ylang Aéroport de Ua Pou avec sa

salle d’attente, ses nombreuses

portes d’embarquement…

Serrure à un point

de la porte d’entrée Pension Pukue à Hakahau Vers les vallées


Le culte catholique marquisien

Eglise d’Hakahau Allée centrale de l’église Vierge marquisienne de la

procession du 15 août

Côté nord de l’église

Porte de l’église d’Hakahau. On est sur la Terre

des Hommes (Henua Enata).


Préparation au départ….

Comptoir d’enregistrement de l’aéroport de Ua Pou et carte de l’île sur bois. L’employé calcule sur sa

calculatrice le poids total des bagages pour les répartir dans les 2 soutes de l’avion.

Le twin Otter de 18 places

A l’intérieur du twin Otter. Accrochez vous ! La piste est en pente

et le twin otter ne peut décoller que face à la mer, quelque soit le

vent.


Le départ…

Île de Nuku Hiva vue du Twin Otter

Heureusement entre Nuku Hiva et Tahiti l’avion est

plus gros…

Aéroport Jacques Brel de Hiva Oa

Coucher de soleil sur Moorea depuis chez Odile à Faa’a


Petits bonheurs…

Olivier s’est fait un barbecue avec un fond de bidon d’essence et une vieille grille.

FIN

Nappe « maison » avec fleurs du jardin

Similar magazines