24.11.2018 Views

Spécial Quais de Bordeaux 2018

Les meilleurs moments des 10kms de Quais de Bordeaux 2018

Les meilleurs moments des 10kms de Quais de Bordeaux 2018

SHOW MORE
SHOW LESS

Create successful ePaper yourself

Turn your PDF publications into a flip-book with our unique Google optimized e-Paper software.

Le Marathon du Cognac est énorme !<br />

En direct du<br />

PSNO !<br />

www.runningmag-aquitaine.fr<br />

Mensuel N°151 Novembre <strong>2018</strong> — 2 €<br />

Le journal <strong>de</strong>s courses, raids, trails et triathlons <strong>de</strong> votre région<br />

Les 10km <strong>de</strong>s <strong>Quais</strong> <strong>de</strong> Bor<strong>de</strong>aux :<br />

<strong>de</strong> la folie !!


Le sommaire<br />

<br />

LE MOT D'ALAIN LETARD<br />

EDITO<br />

"De belles retrouvailles..."<br />

Le départ !<br />

Il y a toujours ces quelques jours qui précè<strong>de</strong>nt la course - ta<br />

course, celle où tu t’es préparé pendant <strong>de</strong> longues semaines voire<br />

<strong>de</strong> longs mois - où tu n’es plus tout à fait toi-même…<br />

Et tu as beau y être préparé, tu a beau avoir l’habitu<strong>de</strong>, tu ne peux<br />

pas faire autrement. Le stress monte doucement et tu ne penses<br />

quasiment plus qu’à ça. Mais c’est une petite peur et elle est si douce<br />

finalement quand on la connait et qu’on sait la gérer. Car c’est elle<br />

qui fait aussi que la vie est un peu plus intense qu’à l’accoutumée<br />

et cela n’a pas <strong>de</strong> prix.<br />

Je ne comprends toujours pas ceux qui vous disent qu’ils s’en foutent,<br />

qu’ils ne ressentent rien et qui partent la fleur au fusil en vous<br />

expliquant qu’ils sont juste là pour prendre du plaisir et qu’on ne va<br />

pas en faire tout un plat non plus. Et bien si justement, tout l’intérêt<br />

<strong>de</strong> la chose, tout l’intérêt à mes yeux en tout cas, <strong>de</strong> prendre part à<br />

un ultra ou à une telle course, c’est parce que c’est différent, parce<br />

que l’on sait que l’on va souffrir, parce que l’on sait qu’il y aura <strong>de</strong>s<br />

moments <strong>de</strong> doute, <strong>de</strong>s défaillances, <strong>de</strong>s blessures… Pourquoi sinon<br />

vouloir prendre part au départ si c’est pour faire la même bala<strong>de</strong> que<br />

tu as faite déjà tant <strong>de</strong> fois ? Pourquoi s’inscrire si ce n’est pour aller<br />

chercher un petit quelque chose en plus ? Non, croyez moi, quand<br />

une heure avant le départ, tous assis serrés les uns contre les autres,<br />

on attend déjà d’être libéré, d’être lâché, personne ne fait le guignol.<br />

Tout le mon<strong>de</strong> sait que ça va être long, que ça va être dur, que ça va<br />

faire mal et personne n’a l’air <strong>de</strong> prendre cela à la légère.<br />

Après la course, mais seulement après, tout le mon<strong>de</strong> pourra bien<br />

dire et écrire ce qu’il voudra ; qu’il en a pris plein les yeux, qu’il en<br />

a bien profité, qu’il n’a pas forcé du tout même… mais en tout cas,<br />

dans ces moments qui précè<strong>de</strong>nt le départ, alors là, on est tous<br />

pareil. Tous en quête <strong>de</strong> cette adrénaline qui monte doucement et<br />

qui nous tient facilement éveillée et cela même à 3h du mat ! Sinon<br />

qu’est-ce que nous ferions là ?<br />

Rémy Jégard<br />

Running Mag<br />

Poitou-Charentes-Aquitaine<br />

est édité par la société R.P. Presse<br />

au capital <strong>de</strong> 400 €.<br />

Lieu dit "Fourneri" 81500 Teulat<br />

Remy : Tél.06 13 36 08 87<br />

E.Mail: krj@sfr.fr et runningmag@<br />

sfr.fr<br />

Rédaction :<br />

Lieu dit Fourneri 81500 Teulat<br />

Directeur <strong>de</strong> la publication : R.<br />

Jégard Gérant <strong>de</strong> la société :<br />

Rémy Jégard<br />

Ont collaboré à ce numéro :<br />

Kris - Alain Létard - Nathalie Würry<br />

- Max Migoli<br />

Montage : Rémy<br />

Impression : Occitane Imprimerie<br />

- Avenue Jean Baylet - 31095<br />

Toulouse Ce<strong>de</strong>x 9 - Tél.:<br />

0562113448<br />

(Ce journal est imprimé<br />

dans le respect <strong>de</strong> l'environnement)<br />

N° ISSN : 1967-0214<br />

N° Commission paritaire :<br />

0223K83326<br />

ABONNEMENTS 1 an : 17 €<br />

Abonnement <strong>de</strong> soutien : 76<br />

€<br />

Prix TTC aux taux <strong>de</strong> 2,10 %<br />

Aprés Blanquefort, épreuve où, je m etais arrêté lors du <strong>de</strong>rnier numéro, me voici<br />

pas trés loin, à Arsac, pour la Foulée <strong>de</strong>s Vignerons. Maurice Mano et son équipe dans<br />

laquelle on retrouve <strong>de</strong>ux anciens prési<strong>de</strong>nts sont toujours au top. Pour un programme<br />

toujours aussi alléchant: randos,courses enfants et trois épreuves <strong>de</strong> course nature.....<br />

Le tout enrichi par <strong>de</strong>s ca<strong>de</strong>aux aux couleurs locales : <strong>de</strong>s bouteilles <strong>de</strong> vin du Médoc.<br />

Encore une belle édition pour ce 27ème ren<strong>de</strong>z vous <strong>de</strong> l’Avenir Pe<strong>de</strong>stre d’ Arsac. Les<br />

athlètes ne s’y trompent pas. Le len<strong>de</strong>main, dans un contexte concurrentiel <strong>de</strong>s plus<br />

difficiles avec trois marathons dans un rayon <strong>de</strong> <strong>de</strong>ux cent kilomètres, je me retrouve<br />

au micro du Marathon <strong>de</strong> Mont <strong>de</strong> Marsan. C’est le Sta<strong>de</strong> Montois Omnisport qui pour<br />

la <strong>de</strong>uxième année organise cette épreuve qui fait la part belle par un passage <strong>de</strong>s<br />

coureurs dans les endroits à voir lorsque l’on visite le chef-lieu du département <strong>de</strong>s<br />

Lan<strong>de</strong>s. Lionel Gauzère et Eric Saint Martin et tous ceux du SM ont mis tout en œuvre.<br />

Ce n’ est que la <strong>de</strong>uxième fois qu’ils organisent un tel événement mais leur envie est<br />

gran<strong>de</strong> <strong>de</strong> faire <strong>de</strong> ce marathon une épreuve repérée par les concurents. Elle ne fait<br />

que commencer. C est une équipe que je soutiens, que je conseille avec l’experience<br />

que j’ai acquis au fil du temps. Une équipe motiée, investie, accueillante avec un projet<br />

qui ne tar<strong>de</strong>ra pas à faire parler <strong>de</strong> lui dans les années à venir. Bravo à vous à Mont <strong>de</strong><br />

Marsan et au Sta<strong>de</strong> Montois. Le 28 octobre, j'étais à Lla Croisiere <strong>de</strong>s Bons Vins à La<br />

Brè<strong>de</strong>.Une épreuve dans laquelle j’y retrouve bon nombre <strong>de</strong> copains du côté <strong>de</strong> l'organisation<br />

comme du côté <strong>de</strong> la municipalité. Il est vrai que quelques élus étaient eux<br />

mêmes, il y a quelques années, à l’origine <strong>de</strong> ce ren<strong>de</strong>z-vous. Carton plein en terme <strong>de</strong><br />

participants avec un record battu cette année... La fête a été quelque peu gâchée par<br />

la pluie qui a fait son apparition au moment <strong>de</strong> la remise <strong>de</strong>s prix. Tout va bien toutefois<br />

à La Bré<strong>de</strong>.N’est ce pas Presi<strong>de</strong>nt Jean Marc Gipoulou? Coup <strong>de</strong> chapeau aux Galopins<br />

Bredois qui avaient même rajouté une epreuve pour enfants. Le 4 Novembre, le ren<strong>de</strong>z<br />

vous <strong>de</strong> Montagrier en Dordogne pour la plus ancienne course nature du département.<br />

C'est Fred Chabreyrou et ceux <strong>de</strong> Montagrier sports narures qui nous accueillent. Des<br />

a<strong>de</strong>ptes <strong>de</strong> trails et <strong>de</strong> supers pilotes vtt. Le petit village recoit plus <strong>de</strong> 500 participants<br />

venus <strong>de</strong> 20 départements. Il s’ agit d’une épreuve <strong>de</strong>s plus techniques. Nous sommes<br />

prés du Grand Brassac. C'est une organisation bien rodée, sérieuse, agréable, tranquille.<br />

Il est toujours tres agréable d’aller faire un petit tour à Montagrier (épreuve où au fil <strong>de</strong>s<br />

éditions, les Thierry Breuil, Pascal Mouchague, Karine Sanson, Sylvain Court, Francis<br />

Ingles sont venus triompher). Ensuite week end du 11 novembre avec le Marathon du<br />

Cognac à Jarnac. Epreuve du Challenge <strong>de</strong>s Festiviales. La nouvelle équipe avec Walter<br />

et Philippe a assuré, sans problême. Soutenus par <strong>de</strong> nombreuses organisations <strong>de</strong> ce<br />

même Challenge. Esprit sportif agrementé <strong>de</strong> déguisements, <strong>de</strong> couleurs, <strong>de</strong> ravitaillements<br />

gastronomiques. Telles sont les recettes du succeé <strong>de</strong> cette épreuve. Deux trés<br />

belles soirées complétaient le programme <strong>de</strong> cette 18ème édition. Comme dirait Gilbert<br />

Danzer, plus connu sous le nom <strong>de</strong> Jesus , « le marathon du Cognac que du bonheur».<br />

La pluie n’aura pas entamée l'esprit <strong>de</strong> la course. Pourtant que <strong>de</strong> pluie, sans doute<br />

compensée par le Cognac, et le Cognac sweeps. Le journal sous la plume <strong>de</strong> Nathalie<br />

Wurry revient sur cette édition.<br />

Alain Létard<br />

alain.letard@sfr.fr<br />

Retrouvez toutes les infos, les résultats, les photos <strong>de</strong> vos<br />

courses sur le site <strong>de</strong> Running Mag :<br />

www.runningmag-aquitaine.fr<br />

et n’hésitez pas à nous contacter au 0613360887<br />

pour profiter <strong>de</strong>s différentes<br />

offres promotionnelles !


Le challenge <strong>de</strong>s courses nature du 47<br />

LA COURSE DES SABLES<br />

Avec une secon<strong>de</strong> distance !<br />

La 17e « Course <strong>de</strong>s Sables<br />

» aura lieu le 9 décembre à<br />

Cau<strong>de</strong>roue. Cette année, <strong>de</strong>ux<br />

distances sont au programme :<br />

7.5 et 15 km.<br />

Le 9 décembre prochain à 10h au<br />

hameau <strong>de</strong> Cau<strong>de</strong>roue près <strong>de</strong> Barbaste,<br />

le traditionnel coup <strong>de</strong> fusil<br />

donnera le départ <strong>de</strong> la 17e édition<br />

<strong>de</strong> la « Course <strong>de</strong>s Sables » <strong>de</strong>rnière<br />

épreuve du Challenge Trail 47 <strong>2018</strong>.<br />

La plus ancienne course nature du<br />

Lot-et-Garonne proposera cette année<br />

<strong>de</strong>ux distances : son 15 km qui a fait<br />

sa renommée et un petit parcours <strong>de</strong><br />

7.5 km dont six et <strong>de</strong>mi commun avec<br />

le grand. Comme à son habitu<strong>de</strong>, le<br />

comité d’organisation <strong>de</strong> « Cœur et<br />

Sport 47 » a choisi une immersion<br />

totale dans la forêt avec un nouveau<br />

parcours qui ne repassera pas par la<br />

zone départ-arrivée. Mais aucun risque<br />

<strong>de</strong> fringale, en effet, puisque <strong>de</strong>ux<br />

ravitaillements sont prévus aux 5e et<br />

10e km ainsi qu’un ravitaillement<br />

chaud à l’arrivée. Un parcours avec<br />

encore plus <strong>de</strong> forêt, encore plus <strong>de</strong><br />

nature, et toujours plus <strong>de</strong> relances.<br />

Celui-ci reste néanmoins accessible<br />

à tous, <strong>de</strong>s plus aguerris jusqu’aux<br />

amateurs licenciés ou non. Les sentiers<br />

sablonneux <strong>de</strong> la Forêt Landaise<br />

Les pisteurs seront toujours aussi<br />

nombreux pour vous gui<strong>de</strong>r et vous<br />

encourager. Cette épreuve rassemble<br />

un public hétérogène : <strong>de</strong>s coureurs<br />

occasionnels qui viennent goûter à<br />

l’euphorie <strong>de</strong> la compétition et <strong>de</strong>s<br />

coureurs <strong>de</strong> club qui viennent pour<br />

en découdre sur un terrain inhabituel.<br />

En effet la course a lieu quasiment<br />

uniquement sur <strong>de</strong>s sentiers sablonneux<br />

à l’orée <strong>de</strong> la Forêt Landaise à<br />

Cau<strong>de</strong>roue. Dépaysement garanti !!!<br />

L’ambiance festive et conviviale est<br />

assurée par « Cœur et Sport 47 »,<br />

soutenue par ses partenaires, autour<br />

d’animation musicale, d’un ravitaillement<br />

chaud et d’un apéritif gratuit à<br />

l’arrivée et <strong>de</strong> récompenses pour les<br />

trois premiers <strong>de</strong> chaque catégorie,<br />

ainsi qu’un challenge « Club et entreprises<br />

». L’événement se veut également<br />

solidaire puisque 1€ est reversé<br />

pour chaque dossard à l’association<br />

« Respair » qui pour lutte contre la<br />

mucoviscidose. La Course <strong>de</strong>s Sables<br />

est le lieu idéal pour scorer pour un<br />

podium du Challenge Trail 47 puisqu’elle<br />

en est la <strong>de</strong>rnière épreuve.<br />

Elle est également une <strong>de</strong>s épreuves<br />

du Challenge foulées 32.<br />

Site Internet : https://www.coeuretsport47.fr/la-course-<strong>de</strong>s-sables/<br />

Page FB : https://www.face-<br />

book.com/La-course-<strong>de</strong>s-sables-<br />

267365950044835/<br />

Inscription en ligne : http://www.<br />

sport-up.fr/www/calendrier/<strong>de</strong>tail-<br />

27495-17%C3%A8me%20COURSE<br />

%20DES%20SABLES.htm


A ne pas rater<br />

<br />

44 ème COURSE DES CRÊTES<br />

NOS CRETES VOUS<br />

ATTENDENT<br />

7<br />

14<br />

21<br />

28<br />

FÊTE<br />

ESPELETTE les 5 ET 6 JUILLET 2019<br />

www.course<strong>de</strong>scretes.com


L'événement<br />

LE MARATHON<br />

A marathon heureux,<br />

Pour cette nouvelle édition du<br />

marathon du Cognac, toute<br />

l’organisation était sur le pied<br />

<strong>de</strong> guerre <strong>de</strong>puis vendredi soir<br />

avec les yeux tournés vers la<br />

météo, qui s’annonçait très<br />

maussa<strong>de</strong>.<br />

De mon côté, pour une fois, en plus<br />

<strong>de</strong> ma casquette <strong>de</strong> reporter, j’avais<br />

décidé <strong>de</strong> participer à ce marathon,<br />

que je parcours chaque année en<br />

quad jusqu’au 25è/30è km et que<br />

je finis en footing aux côtés <strong>de</strong>s<br />

marathoniens que j’encourage entre<br />

<strong>de</strong>ux prises <strong>de</strong> photos. J’étais donc<br />

très sensible aux conditions météos,<br />

d’autant que j’envisageais <strong>de</strong> courir<br />

tout en prenant quelques clichés<br />

significatifs <strong>de</strong> ce beau marathon. La<br />

fenêtre météo donnée à 7h du matin<br />

semblait sympa pour les coureurs,<br />

pas <strong>de</strong> pluie annoncée avant 14h.<br />

Pour l’après course, et les agapes qui<br />

nous attendaient à l’arrivée c’était<br />

donc moins sympa. Que vaut-il mieux<br />

? Courir sous la pluie et profiter du<br />

cognac schweppes et <strong>de</strong> toute cette<br />

ambiance d’arrivée qui s’étire jusque<br />

tard dans l’après-midi ou courir au<br />

sec et partir vite après la course sans<br />

profiter <strong>de</strong> tous ces moments où on<br />

refait le mon<strong>de</strong> avec les coureurs une<br />

fois la ligne passée ?<br />

Toujours est-il qu’une fois le départ<br />

donné, nous ne sommes pas restés au<br />

sec bien longtemps, et il a fallu très<br />

vite que je range mon appareil au sec<br />

pour ne pas risquer <strong>de</strong> le détériorer<br />

définitivement. Ce genre d’exercice<br />

m’a déjà coûté <strong>de</strong>ux appareils photos,<br />

donc, là, j’ai décidé <strong>de</strong> préserver<br />

le matériel. Je n’avais pas beaucoup<br />

d’ambitions chronométriques pour ce<br />

marathon dont je voulais profiter, il y<br />

a bien <strong>de</strong>s endroits où j’ai regretté <strong>de</strong><br />

ne pouvoir prendre <strong>de</strong>s photos, car les<br />

passages sur les ponts <strong>de</strong> la Charente<br />

sont vraiment magnifiques, <strong>de</strong> même<br />

que certains autres dans les chais ou<br />

dans les vignes. Je m’imaginais le<br />

parcours bien plus difficile qu’il n’en a<br />

été, les côtes n’étaient pas si terribles,<br />

ce qui a été le plus embêtant c’était<br />

bien le vent qui s’est mis à souffler<br />

fort et <strong>de</strong> face entre le 35 et le 39è<br />

km, quand on rentre vraiment dans le<br />

dur <strong>de</strong> la course.<br />

Si les ambitions étaient mo<strong>de</strong>stes,<br />

j’envisageais quand même <strong>de</strong> finir<br />

dans les cinq premières et <strong>de</strong> réaliser<br />

un chrono entre 3h30 et 3h45.<br />

L’année passée, la première avait<br />

terminé en 3h30, cela me semblait<br />

donc réalisable. Quelle ne fut pas ma<br />

surprise quand passé le 30è km, j’entendis<br />

parmi le public que j’étais 8è,<br />

seulement 8è ? Pourtant j’étais sur<br />

les bases <strong>de</strong> 3h30. Et bien dis-donc,<br />

il y a du niveau cette année chez les<br />

filles ! Ou alors ils se sont trompés...<br />

ça arrive… Quelques km plus loin,<br />

j’entends encore le même chiffre. A<br />

ce sta<strong>de</strong> <strong>de</strong> la course une seule question<br />

me vient en tête : il y a encore<br />

une dizaine <strong>de</strong> bornes, que fais-je ?<br />

Je continue à m’accrocher ? Car ça<br />

commence à tirer, ou je lâche et je<br />

me lâche sur les ravitos ? C’est très<br />

tentant aussi ! Bon, finalement, comme<br />

je suis dans un train que je peux<br />

tenir, alors je continue sur ma lancée,<br />

mais après le 35, on se prend un vent<br />

<strong>de</strong> face terrible, le gars avec qui j’ai<br />

couru pendant un paquet <strong>de</strong> km m’a<br />

lâchée, il faut que je m’accroche aux<br />

baskets d’autres coureurs. Arrive le<br />

37è, et je vois une fille marcher, une<br />

jeune, je lui tape sur l’épaule pour<br />

qu’elle reparte avec moi, mais rien à<br />

faire, elle est vraiment au bout <strong>de</strong> son<br />

effort. Puis arrive le fameux passage<br />

dans le chai Louis Royer, à moins d’un<br />

kilomètre <strong>de</strong> l’arrivée, là, c’est l’une<br />

<strong>de</strong>s favorites, Christine Mayonna<strong>de</strong>,<br />

dont le marathon <strong>de</strong> Cognac signait<br />

sa reprise sur les courses, qui est à<br />

la peine, je lui propose <strong>de</strong> me suivre,<br />

mais il n’y a rien à faire. Et vu le scénario,<br />

aucune possibilité <strong>de</strong> s’arrêter<br />

pour goûter à la super ambiance et<br />

au Cognac qui coule…à flot ! Enfin<br />

on attaque la grosse montée avant<br />

l’arrivée, encore une autre fille à la<br />

peine qui commence à marcher, je la<br />

passe, elle ne peut rien faire non plus<br />

pour me suivre. Quand on en peut<br />

plus sur un marathon, on ne peut<br />

vraiment pas faire grand-chose, c’est<br />

bien connu. Ensuite ce sont les <strong>de</strong>rniers<br />

200 mètres <strong>de</strong> <strong>de</strong>scente jusqu’à<br />

la ligne d’arrivée, je me relâche, un<br />

<strong>de</strong>rnier coup d’œil dans le rétro tout<br />

<strong>de</strong> même, histoire <strong>de</strong> ne pas me faire<br />

griller sur un sprint final. Je franchis<br />

la ligne en 3h31, bien contente, 5è au<br />

scratch. Contrat rempli. Voilà, je l’ai<br />

refait ce marathon, 16 années après<br />

ma première participation, et bien<br />

contente <strong>de</strong> l’avoir couru.<br />

Mais me voilà bien trempée maintenant,<br />

donc avant <strong>de</strong> goûter au Cognac,<br />

vite un petit tour à la voiture pour se<br />

mettre au sec. La pluie a cessé, <strong>de</strong>s<br />

trouées bleues font leur apparition, le<br />

public se fait <strong>de</strong> plus en plus nombreux<br />

autour <strong>de</strong>s barriques et <strong>de</strong>s<br />

verres d’apéro, les cagouilles et les<br />

fouées se ven<strong>de</strong>nt comme <strong>de</strong>s petits<br />

pains. Et ça se raconte sa course,<br />

ses autres courses, celles qu’on a<br />

réussies, celles qu’on a ratées, celles<br />

qu’on voudrait faire ou qu’on va faire,<br />

tout cela pendant <strong>de</strong> nombreuses<br />

heures jusqu’à la remise <strong>de</strong>s récompenses,<br />

qui dure un certain temps,<br />

tant il y a du mon<strong>de</strong> à récompenser,<br />

y compris les enfants puisque cette<br />

année, il y avait aussi <strong>de</strong>s courses<br />

pour eux. Thierry Guibault et Yohan<br />

Kowal donnent <strong>de</strong> leur personne sur le<br />

podium, <strong>de</strong> la bonne musique rythme<br />

tout ça et on sent que le champion<br />

d’Europe <strong>de</strong> Steeple prend énormément<br />

<strong>de</strong> plaisir à être le parrain <strong>de</strong><br />

ce marathon. Il accompagnera même<br />

quelques coureurs tout en faisant sa<br />

séance <strong>de</strong> footing.<br />

Côté performances, la victoire au<br />

marathon est revenue au médocain<br />

Christophe Rey, licencié à Fontainebleau<br />

et qui courait sous les couleurs<br />

du Team Brooks. Il boucle le marathon<br />

en 2h47’47 <strong>de</strong>vant Jérôme Cibrot et<br />

Stéphane Bourgie. Chez les filles, la<br />

plus forte aura été la bretonne Sidonie<br />

Thorel, qui coupe la ligne en 3h15<br />

avec une belle avance sur la secon<strong>de</strong>,<br />

l’irlandaise Maelisa Tether, tandis<br />

que Mireille Tourisseaud complète le<br />

podium. Sur les 600 inscrits, ce sont<br />

quelques 450 coureurs qui ont rejoint<br />

l’arrivée, les <strong>de</strong>ux <strong>de</strong>rniers, père et fils,


L'événement<br />

<br />

DU COGNAC<br />

marathon pluvieux !<br />

Erwan et Fabrice Fegard coupant la<br />

ligne en 6h18’36. On retiendra que le<br />

fils, Erwan, 27 ans, possè<strong>de</strong> un record<br />

à 3h12 sur marathon, et que cette<br />

fois, il courait pour profiter <strong>de</strong>s ravitos<br />

et <strong>de</strong> la fête <strong>de</strong> ce marathon festif, le<br />

père étant coutumier du fait (il court<br />

régulièrement le Médoc, le Beaujolais,<br />

la côte chalonnaise, Cheverny, Liège,<br />

etc.). Bien sûr, dans le peloton il y<br />

avait aussi quelques figures incontournables,<br />

comme Jésus, alias Gilbert<br />

Dantzer, désormais ambassa<strong>de</strong>ur<br />

<strong>de</strong> quelques épreuves du challenge<br />

Festiviales, Christian Hurson, cheville<br />

ouvrière du marathon <strong>de</strong> Cheverny,<br />

mais aussi très investi dans celui <strong>de</strong><br />

Royan, les organisateurs <strong>de</strong> la Transléonar<strong>de</strong><br />

venus en nombre, mais<br />

aussi ceux <strong>de</strong> Royan, <strong>de</strong>s Forges <strong>de</strong> la<br />

forêt d’Anlier (Belgique), toujours très<br />

nombreux, la pastourelle, le Médoc,<br />

etc. Le challenge Festiviales, ce sont<br />

19 épreuves festives, du 10 km au<br />

marathon en passant par le trail (<br />

http://challenge<strong>de</strong>laconvivialite.fr/).<br />

Sur le semi, l’épreuve qui rassemble<br />

le plus <strong>de</strong> concurrents, (1272<br />

classés), en l’absence <strong>de</strong> Thierry<br />

Guibault sur la ligne <strong>de</strong> départ, l’angoumoisin<br />

Laurent Douteau aura<br />

essayé <strong>de</strong> se rapproché du record <strong>de</strong><br />

l’épreuve en l’emportant en 1h12’24<br />

<strong>de</strong>vant Lionel Roye, relégué à plus<br />

<strong>de</strong> <strong>de</strong>ux minutes tandis que Raphaël<br />

Lassalle complète le podium. Chez les<br />

filles, qui constituaient une tiers du<br />

peloton tout <strong>de</strong> même, la girondine<br />

Emmanuelle Lastra (1h28’26), venue<br />

avec son club Oxygène <strong>de</strong> Blanquefort<br />

(Les blanquefortaises) s’est<br />

imposée facilement avec six minutes<br />

d’avance sur sa dauphine Blanka<br />

Balogh, locale <strong>de</strong> l’étape (Cognac AC),<br />

tandis que Nathalie Mau<strong>de</strong>t complète<br />

le podium.<br />

Enfin, sur la petite distance <strong>de</strong> 11,5<br />

km, (868 participants), ce sont Pierre<br />

Commin et Leatitia Bau<strong>de</strong>t qui ont été<br />

les plus forts.<br />

Nathalie Wurry


L'événement<br />

LE MARATHON<br />

"C'est l'épreuve<br />

Yohan Kowal, parrain <strong>de</strong> l’épreuve :<br />

«On m’a fait la proposition d’être<br />

parrain, j’ai accepté volontiers puisque<br />

Thierry Guilbault a déjà été parrain<br />

et a gagné plusieurs fois ici, <strong>de</strong><br />

plus c’était un <strong>de</strong> mes anciens chefs<br />

à l’armée. Ce qui m’a plus c’est sa<br />

réputation d’ambiance et si avec ma<br />

personnalité je peux apporter <strong>de</strong>s sourires<br />

sur les visages <strong>de</strong>s personnes<br />

et bien c’est avec plaisir que je me<br />

rends disponible pour ce genre d’évènement.<br />

Je vise les Jeux <strong>de</strong> Tokyo en<br />

2020 sur le Steeple et ensuite je me<br />

donne 4 ans pour monter sur marathon<br />

et être performant. On n’arrive<br />

pas sur un marathon les mains dans<br />

les poches, il faut apprivoiser la distance<br />

avec les temps. J’espère me<br />

qualifier sur la distance pour les Jeux<br />

<strong>de</strong> Paris si la tête et le corps tiennent<br />

encore. Ce serait une belle manière<br />

<strong>de</strong> finir ma carrière. Aujourd’hui, j’ai<br />

donné le départ puis en voiture on est<br />

allés sur le parcours pour encourager<br />

les gens, à titre perso j’ai voulu faire<br />

les <strong>de</strong>rniers km et en profiter pour<br />

faire mon footing <strong>de</strong> 10 km en 5 km<br />

aller/retour, comme ça j’ai pu encourager<br />

les coureurs et prendre un peu<br />

l’ambiance en direct. C’est vraiment<br />

une superbe ambiance. Le <strong>de</strong>rnier<br />

stand est vraiment extraordinaire, les<br />

gens ont tous le sourire. Aujourd’hui<br />

je vois du plaisir partout et pour moi,<br />

c’est gagné pour l’organisation. »<br />

Antoine et Philippe Palluas, père et<br />

fils, 21 ans et 50 ans, Royan, 3h56 :<br />

«C’est mon <strong>de</strong>uxième marathon<br />

mais la première fois ici. C’était un<br />

peu mouillé mais plaisant. L’objectif<br />

était <strong>de</strong> faire moins <strong>de</strong> 4h et mon fils<br />

était là pour me soutenir. Le parcours<br />

était bien, on n’a pas eu besoin <strong>de</strong><br />

lunettes <strong>de</strong> soleil. L’ambiance est<br />

super et malgré la météo il y avait du<br />

mon<strong>de</strong> partout sur le parcours, dans<br />

les petits hameaux. La prochaine<br />

course sera du trail, certainement le<br />

paléotrail <strong>de</strong> 40 km et peut-être l’écotrail<br />

<strong>de</strong> Paris au printemps. »<br />

Cathy Léost, Nantes, 49 ans, Kéké<br />

<strong>de</strong>s Bocages :<br />

« J’ai couru New York la semaine<br />

<strong>de</strong>rnière et une semaine après je<br />

cours 4h01 ici, en récup, donc super<br />

contente, j’ai couru en 4h21 la semaine<br />

<strong>de</strong>rnière. C’était mon 94è marathon<br />

aujourd’hui, et ma 3è participation<br />

ici. La saison va se réduire, dans<br />

15 jours j’en fait un en Espagne puis<br />

Sully. Aujourd’hui c’était mon 32è <strong>de</strong><br />

l’année. »<br />

Ronan Léost, 49 ans :<br />

« C’est mon 108è marathon et 34è<br />

<strong>de</strong> l’année. C’est la <strong>de</strong>uxième fois que<br />

je viens à Cognac et je suis vraiment<br />

content du temps que je fais, 3h57,<br />

ça fait quelques temps que je n’étais<br />

pas passé sous les 4h. Jusqu’au semi


L'événement<br />

<br />

DU COGNAC<br />

à ne pas louper..."<br />

je ne savais pas trop ce que je pouvais<br />

faire, puis j’ai vu que ça pouvait<br />

passer. Je me méfiais car je savais<br />

que mon épouse voulait me croquer,<br />

il fallait que je reste vigilant. Le weekend<br />

<strong>de</strong>rnier il y avait un pacte <strong>de</strong><br />

non agression à New-York puisque<br />

c’était notre voyage <strong>de</strong> noces. Nous<br />

nous sommes mariés il y a un an et<br />

on s’est rencontrés sur la course à<br />

pied. »<br />

Une épreuve au top !<br />

Thomas Brossard, 40 ans, 3h56’52,<br />

Niort :<br />

« C’est ma première fois ici et mon<br />

troisième marathon. Content <strong>de</strong> mon<br />

chrono puisque sous les 4h. L’organisation<br />

est impeccable, le parcours est<br />

assez joli, surtout la première partie<br />

sur les bords <strong>de</strong> la Charente et dans<br />

les vignes. On reviendra mais pas<br />

forcément pour le marathon, jamais<br />

<strong>de</strong>ux fois le même. »<br />

Christian Hurson (marathon <strong>de</strong><br />

Cheverny), Valérie Paul (marathon <strong>de</strong><br />

Blaye), 4h42 :<br />

« Le marathon s’est bien passé,<br />

même si on a pris pas mal <strong>de</strong> vent<br />

et <strong>de</strong> pluie. Je pense qu’on a su bien<br />

gérer notre course, on a bien dégusté<br />

partout, ça a été notre leitmotiv. On<br />

a té réguliers et jamais dans le mal,<br />

sans forcer. On s’était fixé comme<br />

objectif <strong>de</strong> passer en moins <strong>de</strong> 5h,<br />

dont objectif atteint, c’est une très<br />

belle course. »<br />

Pierre-Yves et Magali Besse, 34 et<br />

42 ans, Limoges (semi) :<br />

« Je suis venu pour accompagner<br />

ma femme, l’objectif était moins <strong>de</strong><br />

2h, c’est fait. C’est ma <strong>de</strong>uxième fois<br />

ici. L’ambiance est super et le parcours<br />

très très beau. Ce soir, nous<br />

restons pour la troisième mi-temps.»<br />

Frédéric Azam (11,5 km) :<br />

« Je commence dans la course et<br />

j’ai apprécié <strong>de</strong> courir pour une fois.<br />

Et le cognac à l’arrivée, c’est super. »<br />

Il n'y a pas à lésiner sur les adjectifs. Peut-être que si vous ne <strong>de</strong>vez faire<br />

qu'un seul marathon dans votre vie, ce serait celui-là. C'est vrai que son grand<br />

frère, le Médoc, non loin, lui fait parfois un peu d'ombre en terme <strong>de</strong> réputation<br />

mais pourtant le Cognac n'a rien à lui envier. Il y a cette soirée si conviviale,<br />

toute en douceur et en charme locaux. Il y a ce parcours champêtre et pas<br />

si évi<strong>de</strong>nt reliant quelques belles petites communes avoisinantes au départ<br />

<strong>de</strong> Jarnac. Il y a ce Cognac aussi que l'on mélange avec ce que l'on veut. Du<br />

Schweppes, le plus souvent, pour créer un apéro à nul autre pareil. Il y a cette<br />

organisation aussi avec <strong>de</strong>s gens qui ont la main sur le coeur et puis ce petit<br />

village si animé du côté <strong>de</strong>s départs et <strong>de</strong>s arrivées. Il y a aussi cet amour <strong>de</strong> la<br />

course à pied qui ne se démend pas au fil <strong>de</strong>s années. Non vraiment le Marathon<br />

du Cognac, on ne doit pas faire qu'en parler, on doit vraiment le vivre. Au<br />

moins une fois dans sa vie <strong>de</strong> coureur pour ne pas passer à côté <strong>de</strong> quelmque<br />

chose <strong>de</strong> grand. Les organsiateurs n'hésitent pas à traverser la France pour<br />

porter la bonne parole à qui veut bien l'entendre. Et le plus souvent, ils refont<br />

le mon<strong>de</strong> ici ou là sur les chemins. Et puis ne fait-il pas partie du Challenge <strong>de</strong><br />

la Convivialité <strong>de</strong>puis tant et tant d'années déjà?


10 La course<br />

LES 10KM DES<br />

Un anniversaire avec<br />

C’est sous une formidable<br />

météo que s’est déroulée cette<br />

nouvelle édition <strong>de</strong>s 10 km <strong>de</strong>s<br />

quais qui a rassemblé quelques<br />

4000 coureurs.<br />

En effet, ils étaient près <strong>de</strong> 4400<br />

inscrits, un peu moins au départ, et<br />

près <strong>de</strong> 4000 arrivants avec les relais.<br />

Pour cette 15è édition, le comité d’organisation<br />

du Bor<strong>de</strong>aux Athlé avait<br />

décidé <strong>de</strong> marquer l’évènement en<br />

remettant une belle médaille à l’effigie<br />

du Pont <strong>de</strong> Pierre à tous les finishers.<br />

Un bonus fort bien remarqué et apprécié.<br />

Cette épreuve qui a mis quelques<br />

années avant <strong>de</strong> pouvoir finaliser un<br />

parcours pérenne et obtenir le label<br />

FFA régional, n’a finalement jamais<br />

souffert <strong>de</strong>s travaux incessants les<br />

premières années pour cause <strong>de</strong> mise<br />

en place du tram et d’aménagement<br />

<strong>de</strong>s quais. Les coureurs ont toujours<br />

répondu en nombre au fil <strong>de</strong>s éditions<br />

et ont fait grossir petit à petit le<br />

peloton. Cette année, pour la secon<strong>de</strong><br />

fois, face à l’importance du peloton,<br />

<strong>de</strong>s départs par vagues toutes les<br />

trois minutes se sont succédés sans<br />

encombre et l’on peut imaginer que<br />

la prochaine édition pourra accueillir<br />

sans problème davantage <strong>de</strong> participants<br />

pour atteindre le chiffre symbolique<br />

<strong>de</strong>s 5000 coureurs. Cette<br />

épreuve <strong>de</strong>vient donc incontournable<br />

et rentre dans le top trois parmi les<br />

10 km labelisés FFA les plus importants<br />

<strong>de</strong> la nouvelle région Aquitaine,<br />

juste <strong>de</strong>rrière les foulées Schnei<strong>de</strong>r<br />

d’Angoulème, mais <strong>de</strong>vant la Fériascapa<strong>de</strong><br />

<strong>de</strong> Dax. Une belle récompense<br />

pour l’équipe <strong>de</strong> l’ancien international<br />

Eric Dubus. L’épreuve, labellisée<br />

<strong>de</strong>puis l’année passée servait également<br />

<strong>de</strong> support <strong>de</strong> championnat<br />

départemental. L’autre défi relevé<br />

par l’équipe organisatrice est d’avoir<br />

réussi à faire passer tout ce mon<strong>de</strong>,<br />

et ce <strong>de</strong>puis la création <strong>de</strong> l’épreuve,<br />

uniquement sur les voies cyclables ou<br />

piétonnes, le long <strong>de</strong>s quais et <strong>de</strong>s<br />

<strong>de</strong>ux ponts emblématiques <strong>de</strong> la ville,<br />

sans jamais passer sur le macadam<br />

réservé aux voitures, ou au tram. Ce<br />

n’est pas pour autant que les voitures<br />

peuvent continuer <strong>de</strong> circuler, les<br />

voies sont coupées pour <strong>de</strong>s questions<br />

<strong>de</strong> sécurité.<br />

Question élites, il y avait du beau<br />

mon<strong>de</strong> aussi, avec la venue <strong>de</strong> Benjamin<br />

Malaty et d’autres costauds<br />

venus <strong>de</strong> départements plus lointains.<br />

Malaty, parti grand favori n’a pas eu<br />

trop <strong>de</strong> mal à s’imposer <strong>de</strong>vant les<br />

toulousains Martin Casse (CA Balma)<br />

et Pierrick Jocteur Monrozier (Satuc),<br />

respectivement 2è et troisième. Benjamin<br />

qui est resté avec Martin les<br />

trois premiers km, avant <strong>de</strong> porter<br />

une attaque au Pont Chaban et <strong>de</strong>


La course<br />

11<br />

QUAIS DE BORDEAUX<br />

une météo <strong>de</strong> rêve !<br />

gérer ensuite son avance jusqu’à<br />

l’arrivée. La victoire s’est faite en<br />

30’32, un chrono tout à fait honorable<br />

pour l’international sur marathon qui<br />

était venu pour se rassurer. Maintenant<br />

ses regards sont tournés vers<br />

le printemps 2019 pour préparer un<br />

marathon, certainement Paris, afin<br />

<strong>de</strong> faire les minimas pour le qualifier<br />

pour les JO <strong>de</strong> 2020.<br />

Côté féminin, l’arésienne Nancy<br />

Frouin, très en forme en cette fin<br />

d’année n’a laissé aucune chance<br />

à ses poursuivantes, Marine Etienne<br />

(US Talence) et Swann Phelippeau<br />

(Bor<strong>de</strong>aux Athlé), elle s’impose avec<br />

un beau chrono <strong>de</strong> 36’19, Marine<br />

pointe à 36’44. L’arésienne est encore<br />

en plein progression puisqu’elle a<br />

réalisé un nouveau record perso sur<br />

la distance, c’était à Cholet il y a<br />

<strong>de</strong>ux semaines où elle a signé une<br />

nouvelle marque à 35’17. L’autre fait<br />

marquant <strong>de</strong> cette édition et la représentation<br />

féminine avec près <strong>de</strong> 35%<br />

<strong>de</strong> l’effectif, c’est à souligner, lorsque<br />

l’on pense qu’il y a une dizaine d’années<br />

seulement, les femmes représentaient<br />

à peine 10% du peloton,<br />

15% parfois.<br />

Le club bor<strong>de</strong>lais qui avait mobilisé<br />

plus <strong>de</strong> 120 bénévoles, a aussi réussi<br />

à mobiliser 71 <strong>de</strong> ses athlètes pour<br />

participer à la course, ce qui en fait le<br />

club le plus représenté sur l’épreuve.<br />

On notera aussi la belle initiative du<br />

club en direction <strong>de</strong>s licenciés qui<br />

ont pu bénéficier d’un tarif préférentiel<br />

avec une réduction <strong>de</strong> <strong>de</strong>ux<br />

euros. Certaines épreuves le font<br />

également, mais encore trop peu,<br />

et il faut dire que la course à pied<br />

est le seul sport populaire où aucune<br />

licence <strong>de</strong> fédération n’est exigée,<br />

bien sûr, il faut que ça le reste, mais<br />

un petit geste en direction <strong>de</strong>s licenciés,<br />

c’est vraiment appréciable et<br />

un signe <strong>de</strong> reconnaissance certain.<br />

Dans certains sports dits populaires<br />

(VTT, Triathlon), il faut souscrire une<br />

licence à la journée pour participer à<br />

une épreuve.<br />

On retiendra aussi <strong>de</strong> cette édition,<br />

une organisation sans failles, entre la<br />

gestion <strong>de</strong>s départs, <strong>de</strong>s consignes,<br />

<strong>de</strong>s retraits <strong>de</strong> dossards, du sac ravito<br />

remis à l’arrivée avec la médaille,<br />

la musique qui allait bien, bref, une<br />

manifestation qui commence à être<br />

bien rôdée.<br />

Ne reste plus qu’à attendre la<br />

prochaine édition qui <strong>de</strong>vrait tomber<br />

un lundi, <strong>de</strong> quoi faire un weekend<br />

prolongé.<br />

Texte : N.W.<br />

Photos: Nat et Charles Brunet


12<br />

La course<br />

LES 10KM DES<br />

"Cette course, c'est<br />

Benjamin Malaty, vainqueur :<br />

«La course s’est très bien passée.<br />

On a mené un train assez élévé avec<br />

Martin sur les trois premiers km, et<br />

ensuite à la <strong>de</strong>scente du Pont Chaban<br />

j’ai décidé d’accélérer, et j’ai<br />

creusé un petit écart que j’ai essayé<br />

<strong>de</strong> conserver. Martin a bien résisté<br />

<strong>de</strong>rrière ce qui m’a permis <strong>de</strong> ne<br />

pas me reposer sur mes lauriers, et<br />

<strong>de</strong> continuer d’accélérer. Le chrono<br />

est correct car le parcours n’est pas<br />

évi<strong>de</strong>nt, venté avec <strong>de</strong>s virages pas<br />

faciles à négocier où on pert quelques<br />

secon<strong>de</strong>s par kilo et dieu sait<br />

que pour nous les secon<strong>de</strong>s c’est<br />

important. Pour le moment e suis<br />

en phase <strong>de</strong> reprise, mon niveau est<br />

correct et le meilleur reste à venir :<br />

un marathon au printemps, ce sera<br />

certainement Paris, dans l’optique <strong>de</strong><br />

décrocher les minimas pour les jeux<br />

au Japons. Merci à l’accueil et aux<br />

encouragements sur le parcours, ça<br />

fait plaisir <strong>de</strong> courir à domicile. »<br />

Nancy Frouin, Lauréate féminine,<br />

Sc Arès :<br />

« Les conditions météos étaient<br />

super et le parcours est magnifique.<br />

C’était plutôt un jour sans ce matin,<br />

car j’avais la gastro, je savais que<br />

cela serait dur. Je me suis accrochée<br />

quand j’ai su que j’étais première, je<br />

ne dois pas être très loin du record<br />

vu la tête <strong>de</strong> mon prési<strong>de</strong>nt lorsque<br />

j’ai passé la ligne. Je suis donc très<br />

contente. »<br />

Loïc Lefloch, 47 ans, Lège Cap ferret,<br />

41’ :<br />

« Pour moi c’est une reprise sur<br />

les courtes distances après avoir<br />

abandonné sur les courtes distances<br />

car j’ai fait beaucoup <strong>de</strong> long. C’est<br />

la première fois que je viens ici, ça<br />

s’est bien passé mais le départ est<br />

violent, c’est ce qu’on se disait avec<br />

<strong>de</strong>s amis. Le parcours est magnifique,<br />

c’est très large pour courir, l’organisation<br />

est parfaite. »<br />

Sophia Duatre, 35 ans, Saint Loubès,<br />

« J’ai fait le relais avec une amie.<br />

Ça s’est bien passé, c’était un peu<br />

dur à la fin, mais on reprend. C’est<br />

ma première fois ici mais j’avais fait<br />

le marathon. Ce qui est sympa dans<br />

ce genre <strong>de</strong> course c’est qu’il y a du<br />

mon<strong>de</strong> et ça donne la patate. »<br />

Jessica, 30 ans, Anne, Laureline,<br />

23 ans, Camille, 30 ans, Elodie, 25<br />

ans, Luigi, 28 ans, :<br />

« Nous avons fait le relais et les<br />

copines sont venues <strong>de</strong> Lyon car elles<br />

sont là pour fêter mes 30 ans. Nous<br />

avons couru toutes ensemble, ce<br />

n’était pas facile parce qu’il y avait du<br />

mon<strong>de</strong>. On a fini en 43 minutes environ.<br />

Et nous sommes licenciées dans<br />

<strong>de</strong>s clubs <strong>de</strong> la région lyonnaise.»<br />

Jules Gréco, 20 ans, Médoc, 49’11 :<br />

« C’est ma <strong>de</strong>uxième fois ici. Cette<br />

année, cela a été plus compliqué que<br />

l’an passé, j’avais moins <strong>de</strong> jambes.<br />

Je pense que j’ai moins bien couru<br />

que l’an passé. Je suis content <strong>de</strong><br />

participer à la rénovation du Pont <strong>de</strong><br />

Pierre en courant ici, nous avons couru<br />

en famille avec mon père et mon<br />

frère <strong>de</strong> 17 ans. Je serai là l’année<br />

prochaine, avec grand plaisir. »<br />

Félix Voutier, Seine et Marne, 71<br />

ans :<br />

« Je cours toujours le 10 km <strong>de</strong><br />

Bor<strong>de</strong>aux, ça fait un an que je n’ai<br />

pas couru. C’était trop dur, je n’étais<br />

pas assez entraîné, je cours une fois<br />

par semaine 6 km. L’année <strong>de</strong>rnière<br />

j’avais fait 51’, cette année je dois<br />

être à 59’. Je n’ai jamais fumé une<br />

cigarette ni bu une goutte d’alcool<br />

comme mes enfants et mes petits<br />

enfants !»<br />

Benjamin Voutier, 22 ans, 39’31 :<br />

« J’ai fait autour <strong>de</strong> 38’/39’<br />

sans m’entraîner car je n’ai pas<br />

le temps. Je faisais du <strong>de</strong>mifond,<br />

8 0 0 / 1 5 0 0 / 5 0 0 0 / 1 0 0 0 0<br />

(52’’/3’46/15’02). Maintenant je travaille,<br />

je vais courir dès que j’ai le<br />

temps. J’ai la forme car je ne bois<br />

pas et je ne fume pas grâce à mon<br />

grand-père. Je tiens <strong>de</strong>ux établissements<br />

à Bor<strong>de</strong>aux, L’intendance et<br />

couleur café, il faut venir boire <strong>de</strong> la<br />

bière, c’est important <strong>de</strong> boire <strong>de</strong> la<br />

bière ! »<br />

Yvon Illéret, 40 ans, Team décathlon,<br />

Saint André <strong>de</strong> Cubzac :<br />

« Nous avons fait un programme<br />

pour ai<strong>de</strong>r nos clients à préparer cette<br />

course, et aujourd’hui j’étais donc<br />

meneur d’allure pour eux en 55’. Nous


La course 13<br />

QUAIS DE BORDEAUX<br />

que du bonheur..."<br />

avons finalement réussi à les amener<br />

sur 52’. Nous étions une trentaine <strong>de</strong><br />

coureurs Décathlon. A titre perso, j’ai<br />

déjà participé à la course. »<br />

Christine Buirel, 54 ans, Floirac<br />

(1h03) et Sandrine aubin, 45 ans,<br />

Arras :<br />

« C’est ma énième participation et<br />

sous le soleil, c’est beaucoup mieux<br />

que sous la pluie. Le parcours est<br />

magnifique et nous courons entre<br />

copines. J’ai vécu 20 ans à Bor<strong>de</strong>aux<br />

(Sandrine) et je suis retournée dans<br />

ma région, j’adore cette ville et nous<br />

aimons courir entre amis, donc les 10<br />

km <strong>de</strong>s quais permettent <strong>de</strong> revenir.»<br />

Sophie Dulhoste 52 ans et Marie-<br />

Ange Santillana, 70 ans, 1h04’38, :<br />

« ça doit être ma troisième participation.<br />

Cela s’est très bien passé, et<br />

je suis contente d’avoir fait la course,<br />

surtout avec Marie-Ange qui fête ses<br />

70 ans cette année. Nous avons aussi<br />

fait le marathon du Médoc ensemble<br />

cette année. Aujourd’hui on a couru<br />

un peu plus vite que le marathon du<br />

Médoc. »<br />

Lionel Mestron, 48 ans (BMW Préférence<br />

33, Bassin à flot) :<br />

« C’est une participation d’entreprise,<br />

je suis venu avec quelques uns<br />

<strong>de</strong> mes collaborateurs, Mathieu, Vincent,<br />

Gaël et Sylvain, moyenne d’âge<br />

28 ans. J’essaie <strong>de</strong> venir tous les ans<br />

avec une équipe. Et nous reviendrons<br />

l’année prochaine. C’est une très belle<br />

organisation. »<br />

Le mot d’Eric Dubus :<br />

« C’est avec un réel plaisir que<br />

l’équipe organisatrice <strong>de</strong>s 10 km<br />

Etpm <strong>de</strong>s quais <strong>de</strong> Bor<strong>de</strong>aux avec<br />

l’ai<strong>de</strong> <strong>de</strong>s quelques 150 bénévoles<br />

a accueilli plus <strong>de</strong> 4000 coureurs<br />

sur les quais <strong>de</strong> Bor<strong>de</strong>aux pour cette<br />

15ème édition. Nous avons tout fait<br />

pour que les coureurs soient dans les<br />

meilleurs conditions, un départ avec<br />

4 vagues, une médaille à l’arrivée, <strong>de</strong>s<br />

poches <strong>de</strong> ravitaillement , une consigne,<br />

<strong>de</strong>s kinés... Adishatz et à l’année<br />

prochaine.»


14<br />

Les résultats<br />

Puymirol<br />

18/11<br />

10 km<br />

1 MICHOT benjamin 00:47:49.00<br />

2 ALAIZEAU JULIEN 00:48:04.00<br />

3 TRIMOULET Yohan 00:49:45.00<br />

4 GRANDNER DAVID 00:50:15.00<br />

5 TOUPET Cyrille 00:51:56.00<br />

6 FADEL Joel 00:52:03.00<br />

7 BAREI YANNICK 00:52:12.00<br />

8 DUMORA GABRIEL 00:52:32.00<br />

9 BREZILLON Paul 00:53:08.00<br />

10 TUFFAL Christophe 00:53:12.00<br />

11 BONVALET YOANN 00:53:27.00<br />

12 BOUQUILLON Josuald 00:53:53.00<br />

13 DUNOUAU MATHIEU 00:53:58.00<br />

14 GARCIA JEAN-MICHEL 00:56:28.00<br />

15 ORIEUX tony 00:56:44.00<br />

16 BIGONET BENOIT 00:56:52.00<br />

17 GRAULET Bruno 00:56:53.00<br />

18 ALAIZEAU THOMAS 00:57:14.00<br />

19 ASQUIE Neal 00:57:16.00<br />

20 GARCIA SIMEON 00:57:17.00<br />

21 MAURON Sylvain 00:57:21.00<br />

22 TUFFAL EMMANUEL 00:57:30.00<br />

23 LANTIN Frédéric 00:57:36.00<br />

24 GUIGNARD julien 00:57:40.00<br />

25 FOURCAUD Francis 00:57:41.00<br />

26 MARGARIDENC Thomas 00:57:44.00<br />

27 CLIQUE François 00:57:49.00<br />

28 LAMBERT Julien 00:57:50.00<br />

29 ICARD mael 00:58:02.00<br />

30 BOUÉ Vincent 00:58:07.00<br />

31 VALVERDE THIERRY 00:58:09.00<br />

32 COSTES Jean-pierre 00:58:16.00<br />

33 LALANNE Johanna 00:58:19.00<br />

34 CASTAGNE FABIEN 00:58:28.00<br />

35 PONS Loic 00:58:32.00<br />

36 CRÉMA Paul 00:58:37.00<br />

37 LASSORT Sébastien 00:58:40.00<br />

38 DELPUCH Christophe 00:58:42.00<br />

39 VIVÈS Fabien 00:58:47.00<br />

40 LE BLEIS Victor 00:59:26.00<br />

41 CLOSE Lionel 00:59:31.00<br />

42 BARRAT Jean Luc 01:00:02.00<br />

43 EUDES JEROME 01:00:10.00<br />

44 ARES LAURENT 01:00:27.00<br />

45 NOWAK YOHAN 01:00:28.00<br />

46 DELAGE david 01:00:29.00<br />

47 LAGARDE François Christian 01:00:40.00<br />

48 LEONARD Jean-Michel 01:00:46.00<br />

49 LE JEUNE CHRISTOPHE 01:01:11.00<br />

50 FERRATI hugues irene 01:01:17.00<br />

51 ABRANTES Manuel 01:01:21.00<br />

52 FAYET Sébastien 01:01:22.00<br />

53 VIDALOT Cédric 01:01:26.00<br />

54 SOULIE Yohan 01:01:31.00<br />

55 DEMATHIEU SYLVAIN 01:01:33.00<br />

56 DELBOSQ Eric 01:01:36.00<br />

57 OBDAM romain 01:01:40.00<br />

58 PERAIRE Mathieu 01:01:54.00<br />

59 LAVENS Loïck 01:01:55.00<br />

60 GUIBERT Thibaut 01:01:56.00<br />

61 FERNANDES Aurelie 01:02:12.00<br />

62 RUBERT benjamin 01:02:31.00<br />

63 SEVIN ELISE 01:02:32.00<br />

64 BIANCHINI JEAN MARC 01:02:38.00<br />

65 FOUQUET sebastien 01:02:42.00<br />

66 FAYET Fre<strong>de</strong>ric 01:02:47.00<br />

67 JEANNEY Christian 01:02:56.00<br />

68 THOURON Christophe 01:03:03.00<br />

69 SERRANO GUILLAUME 01:03:05.00<br />

70 DA SILVA Johan 01:03:26.00<br />

71 AMOUROUX stéphanie 01:03:42.00<br />

72 BRUCK Guillaume 01:03:52.00<br />

73 FRAYSSE MARIE-CHRISTINE 01:04:16.00<br />

74 QUESNEL stéphen 01:04:57.00<br />

75 MOUGNERES David 01:04:58.00<br />

76 NICOLLAS olivier 01:04:59.00<br />

77 BRETTE samuel 01:05:20.00<br />

78 BRETTE eric 01:05:21.00<br />

79 SENTILLES ALEX 01:05:22.00<br />

80 CANO Julien 01:05:31.00<br />

81 ORHANT Cédric 01:05:32.00<br />

82 PONS Alain 01:05:33.00<br />

83 EYCHENNE XAVIER 01:05:35.00<br />

84 PIETRASIK LAURENT 01:05:36.00<br />

85 BARBOTIN MATHIEU 01:05:38.00<br />

86 DUFFAU CYRIL 01:05:49.00<br />

87 MICHEL JEAN CHRISTIAN 01:05:59.00<br />

88 DESMARRE ARMELLE 01:06:02.00<br />

89 PENEAU Patrick 01:06:32.00<br />

90 HOUBA ALEXANDRE 01:06:33.00<br />

91 DUFFAU XAVIER 01:06:39.00<br />

92 MONTAULIEU audrey 01:06:51.00<br />

93 DELPUCH christophe 01:06:57.00<br />

94 DORDE SARAH 01:07:06.00<br />

95 GRAULET Véronique 01:07:13.00<br />

96 REBOURI FRANCOIS LOIC 01:07:24.00<br />

97 DOUAILIN simon 01:07:32.00<br />

98 BRET Gregory 01:08:02.00<br />

99 BOULTAREAU NICOLAS 01:08:04.00<br />

100 LOPEZ JEAN FRANCOIS 01:08:05.00<br />

101 CASTELL JEAN CLAUDE 01:08:09.00<br />

102 ROY DANIEL 01:08:13.00<br />

103 BOUDAUD Laurent 01:08:39.00<br />

104 NANI hugo 01:08:52.00<br />

105 DESPEYSSES Florian 01:09:35.00<br />

106 LE BLEIS Pascal 01:09:52.00<br />

107 SALE AURORE 01:10:00.00<br />

108 CLAIN Adrien 01:10:08.00<br />

109 DUPLAN SEBASTIEN 01:10:25.00<br />

110 VIVIES jeremy 01:10:25.00<br />

111 CAMPAGNOL NATHALIE 01:10:35.00<br />

112 SOEUR Christophe 01:10:47.00<br />

113 BREMBILLA Joel 01:10:49.00<br />

114 GENESTAL damien 01:10:55.00<br />

115 PASELLO MAGALIE 01:11:01.00<br />

116 FERRE JEAN MARC 01:11:02.00<br />

117 DELBOSQ MARINE 01:11:08.00<br />

118 MAMPRIN Simone 01:11:09.00<br />

119 AZAM Lionel 01:11:15.00<br />

120 SAUDEL Mathieu 01:11:22.00<br />

121 MILLET NICOLAS 01:11:24.00<br />

122 DE SA BARBOSA Pauline 01:11:31.00<br />

123 GAUBERT JEREMY 01:11:33.00<br />

124 SANTINI Laurent 01:11:36.00<br />

125 BOUCHAU THIERRY 01:11:39.00<br />

126 AZARKAN Imad 01:12:01.00<br />

127 LAMBERT Natacha 01:12:02.00<br />

128 BOURGEOIS GAEL 01:12:15.00<br />

129 BERLAND Carine 01:12:22.00<br />

130 DECOTTIGNIES Marie-Hélène 01:12:23.00<br />

131 BRAIDOTTI sandra 01:12:24.00<br />

132 MAURIGH Elsa 01:12:31.00<br />

133 PELTIER Marie 01:12:31.00<br />

134 LEROU francis 01:12:32.00<br />

135 BARBERIN yves 01:12:51.00<br />

136 ORIEUX COSTA elodie 01:12:54.00<br />

137 GARIN FLORIAN 01:12:57.00<br />

138 KUBIAK BENJAMIN 01:12:58.00<br />

139 GUIBERT camille 01:13:07.00<br />

140 D’HOOGHE DELPHINE 01:13:12.00<br />

141 D’HOOGHE NICOLAS 01:13:14.00<br />

142 ANZELIN maryse 01:13:17.00<br />

143 FERNANDEZ ANTONIA 01:13:19.00<br />

144 FERNANDEZ Pascal 01:13:21.00<br />

145 BIAU Christophe 01:13:36.00<br />

146 BIAU Marine 01:13:37.00<br />

147 JAULIN VINCENT 01:13:40.00<br />

148 MICHEL Olivier 01:13:48.00<br />

149 PRION CLAUDE 01:13:53.00<br />

150 FAUVET Emilie 01:14:00.00<br />

151 DE SCHUTTER Julien 01:14:33.00<br />

152 FORT CEDRIC 01:14:35.00<br />

153 DELBREL Florian 01:14:42.00<br />

154 SEVIN LAURIE 01:14:43.00<br />

155 PRION LAURENCE 01:14:44.00<br />

156 BERGA Guillaume 01:14:52.00<br />

157 LACOMBE Pierre 01:14:59.00<br />

158 SIRBEN xavier 01:15:02.00<br />

159 DELAVIGNE Cyprien 01:15:20.00<br />

160 DELANNOY Cecile 01:15:43.00<br />

161 CAUSSAT sebastien 01:15:45.00<br />

162 BOISSEAU Christel 01:15:51.00<br />

163 FONVIEILLE mARYSE 01:15:53.00<br />

164 VEIRMAN PAUL 01:16:08.00<br />

165 JAY NATHANAEL 01:16:09.00<br />

166 MERLET VERONIQUE 01:16:11.00<br />

167 GRASSY VERONIQUE 01:16:12.00<br />

168 GRASSY FABIEN 01:16:13.00<br />

169 POUJON PAULINE 01:16:28.00<br />

170 POUJON MICHEL 01:16:29.00<br />

171 NOBLET Christian 01:17:02.00<br />

172 MER dominique 01:17:03.00<br />

173 FILHOL Eric 01:17:06.00<br />

174 ANZELIN LUCILE 01:17:28.00<br />

175 LEJEAU Jérémy 01:17:34.00<br />

176 NENIL MYRIAM 01:17:37.00<br />

177 DECOURTY mathieu 01:17:59.00<br />

178 GRANZOTTO GHISLAIN 01:19:14.00<br />

179 FIDANZA JOEL 01:19:40.00<br />

180 TRZEMLEYECOSKI GHISLAIN 01:20:00.00<br />

181 KAMISKI Michel 01:20:13.00<br />

182 MARSY Laurence 01:20:14.00<br />

183 MONJALES Fanny 01:20:32.00<br />

184 D’HUYVETTER CLAIRE 01:21:09.00<br />

185 TEIXEIRA MANON 01:21:51.00<br />

186 REYNES Rodolphe 01:22:11.00<br />

187 BOIVIN Nathalie 01:22:12.00<br />

188 RIVIERE Benoit 01:22:18.00<br />

189 LOCHÉ Valérie 01:22:22.00<br />

190 CAZARRE amelie 01:22:40.00<br />

191 CATTEAU celyne 01:22:56.00<br />

192 PAVIET David 01:22:57.00<br />

193 FRENOIS THIERRY 01:22:58.00<br />

194 BOURGOUIN Jennifer 01:23:10.00<br />

195 BOUCHOU Laurence 01:23:12.00<br />

196 GRANDCOING Alexandre 01:23:22.00<br />

197 SOUBIRAN Laetitia 01:23:23.00<br />

198 POUILLOUX Alexis 01:23:32.00<br />

199 MOSSERON Thomas 01:24:12.00<br />

200 LIZAK thierry 01:24:15.00<br />

201 CHAMINADE Fre<strong>de</strong>ric 01:24:16.00<br />

202 CAUWEL pascale 01:24:47.00<br />

203 LORTAL Muriel 01:25:21.00<br />

204 BASTIANI Chloé 01:25:23.00<br />

205 TOUITOU clau<strong>de</strong> 01:25:53.00<br />

206 LOISEL David 01:26:36.00<br />

207 DEFFIS JEAN FRANCOIS 01:29:21.00<br />

208 DALMAU Delphine 01:29:22.00<br />

209 DURAND Constance 01:29:23.00<br />

210 DELLUC MANON 01:29:51.00<br />

211 VAN LOOKE PAULINE 01:30:24.00<br />

212 CARRE SANDRA 01:30:27.00<br />

213 MALBERNARD David 01:30:39.00<br />

214 VINCENT MARIE 01:30:46.00<br />

215 GUIBERT PATRICIA 01:32:01.00<br />

216 GUIBERT Philippe 01:32:02.00<br />

217 BOLLENGIER CAROLINE 01:34:41.00<br />

218 BOLLENGIER ALAIN 01:34:42.00<br />

219 LE DIOURON RENE 01:35:38.00<br />

220 HAZERA Pascale 01:46:56.00<br />

221 PEJAC PIERRE-YVES 01:46:57.00<br />

222 CANOVAS cyrielle 01:50:47.00<br />

223 PEROT fre<strong>de</strong>ric 01:50:48.00<br />

224 CABOS Gérard 01:51:33.00<br />

225 LABRUNIE CHRISTINE 01:59:38.00<br />

226 AIROLDI Jacques 02:13:34.00<br />

13 km<br />

1 IGAU Franck 00:57:04<br />

2 FABBRI WILLIAM 00:59:11<br />

3 PINTHON VICTOR 01:00:00<br />

4 CARAYRE Patrice 01:02:17<br />

5 SANCEY Laurent 01:02:23<br />

6 BEN BOUHOUT MOHAMED 01:02:30<br />

7 GAUCLIN KEVIN 01:03:08<br />

8 COSTARRAMOUNE Laurent 01:04:12<br />

9 HEBERT Sébastien 01:04:45<br />

10 BOUE Patrice 01:07:10<br />

11 PEREIRA DAVID 01:08:33<br />

12 MALARME LAURENT 01:09:12<br />

13 VIANNAY ELOI 01:09:13<br />

14 ZAMBON Pascal 01:09:36<br />

15 VOLPATO EMMANUEL 01:10:43<br />

16 FAYE stephane 01:11:37<br />

17 TUFFAL Christophe 01:11:40<br />

18 DUFLOCQ GEOFFREY 01:11:56<br />

19 MAURON Sylvain 01:12:05<br />

20 VIVÈS Fabien 01:12:24<br />

21 DUFFAU CHRISTIAN 01:12:29<br />

22 GARCIA JEAN-MICHEL 01:12:34<br />

23 COMPARIN olivier 01:12:36<br />

24 LANDEL Damien 01:13:42<br />

25 POIRET Lionel 01:14:35<br />

26 POINDEXTRE ERICK 01:14:44<br />

27 BARBERA christian 01:15:04<br />

28 POUCHOU Laurent 01:15:04<br />

29 DOUAILIN LAURENT 01:15:25<br />

30 GHILARDI Bruno 01:16:17<br />

31 CAZALIS Remy 01:16:32<br />

32 GERMON Sonia 01:17:24<br />

33 DOMBLIDES Jean yves 01:18:09<br />

34 VERSTRAETE JEROME 01:18:26<br />

35 MUNCH fre<strong>de</strong>ric 01:18:45<br />

36 GARCIA David 01:19:17<br />

37 MENDLEVITCH jenny 01:19:34<br />

38 ASTE Pierre 01:21:58<br />

39 LATOUR Anthony 01:22:31<br />

40 VALENTIN CAZALIS Florence 01:23:00<br />

41 POLONI eric 01:23:01<br />

42 BRASSART Emmanuel 01:24:44<br />

43 DESPEYSSES Florian 01:25:10<br />

44 CONDUCHÉ Yohann 01:25:12<br />

45 BURROUGHS Celia 01:25:32<br />

46 DELANNOY Cecile 01:25:57<br />

47 PREVOTEAU Emmanuelle 01:25:59<br />

48 DELBOULBE CHRISTIAN 01:26:35<br />

49 VIVIES Delphine 01:29:31<br />

50 DOUAILIN Simon 01:29:33<br />

51 HOUVER franck 01:29:52<br />

52 CASTELL JEAN CLAUDE 01:30:28<br />

53 BENDICHE DESPLATS STEPHANIE 01:30:56<br />

54 GERMON FRANCOIS 01:31:22<br />

55 DE PAOLI CAROLINE 01:32:29<br />

56 DE PAULI BRUNO 01:32:30<br />

57 MOURGUES THIBAUT 01:33:16<br />

58 MOURGUES Geraldine 01:33:18<br />

59 FLOUR pierre 01:33:40<br />

60 CLERGEOT marie laure 01:33:50<br />

61 RIVA LAURENT 01:33:51<br />

62 VASSEUR GUY 01:36:58<br />

63 ROYERE JEAN-PIERRE 01:37:45<br />

64 MALARME jEAN-JACQUES 01:38:14<br />

65 HUGON CHRISTINE 01:39:22<br />

66 BLANCHARD BERENICE 01:40:32<br />

67 BLANCHARD nicolas 01:40:33<br />

68 BONNEFIN JONATHAN 01:40:38<br />

69 SOULEILLEBOUT Nelly 01:40:39<br />

70 GABARRE Lucie 01:43:06<br />

71 TERRANCLE Guillaume 01:43:19<br />

72 NARFIT Sophie 02:03:56<br />

73 NARFIT Renaud 02:03:57<br />

20 km<br />

1 IGAU Franck 01:23:38.00<br />

2 PIZZOL NICOLAS 01:23:56.00<br />

3 PINTHON VICTOR 01:28:13.00<br />

4 CUESTA Thibaut 01:29:15.00<br />

5 CARAYRE Patrice 01:30:10.00<br />

6 BURDIZZO Guillaume 01:31:36.00<br />

7 BUDZIK PIERRE OLIVIER 01:31:45.00<br />

8 WIART Jeremy 01:31:47.00<br />

9 ESCOTS CLAUDE 01:32:01.00<br />

10 COCCHIO LIONEL 01:32:51.00<br />

11 FAURE Mickael 01:33:50.00<br />

12 MARTIN Fabien 01:37:04.00<br />

13 SIMON sébastien 01:37:25.00<br />

14 PROUZET olivier 01:37:28.00<br />

15 BOUE Patrice 01:37:53.00<br />

16 ARBIZU Stéphane 01:37:54.00<br />

17 FOURNEL CHRISTOPHE 01:38:33.00<br />

18 BOUDON <strong>de</strong>nis 01:38:35.00<br />

19 DAUTA David 01:39:06.00<br />

20 MULET Mathieu 01:39:08.00<br />

21 BROOKS RICHARD 01:39:15.00<br />

22 LATOUR Anthony 01:40:26.00<br />

23 BACH PHILIPPE 01:41:22.00<br />

24 DE PAULI BRUNO 01:41:40.00<br />

25 FAUROUS Henri 01:42:09.00<br />

26 VIANNAY ELOI 01:42:15.00<br />

27 BILLAUD Olivier 01:42:28.00<br />

28 TESTUT Sébastien 01:42:33.00<br />

29 LEBRUN LAURENT 01:42:45.00<br />

30 NENIL NICOLAS 01:43:03.00<br />

31 TECHENE julien 01:43:53.00<br />

32 CHARCZY SEBASTIEN 01:43:59.00<br />

33 MALARME LAURENT 01:45:07.00<br />

34 CHAUMEIL Franck 01:45:12.00<br />

35 POUCHOU Laurent 01:45:39.00<br />

36 TESTUT LAURENT 01:45:44.00<br />

37 LEMOINE thierry 01:45:59.00<br />

38 BADENAS raphael 01:46:24.00<br />

39 GRANEY Sean 01:46:34.00<br />

40 BUISSON Sebastien 01:46:36.00<br />

41 DUFFAU CHRISTIAN 01:46:41.00<br />

42 CAMINADE David 01:47:00.00<br />

43 ESCOTS Jean-Pierre 01:47:34.00<br />

44 DAVASSE Joel 01:48:10.00<br />

45 MORALEDA Clément 01:49:23.00<br />

46 POINDEXTRE eric 01:49:36.00<br />

47 DUTOURON SARAH 01:49:39.00<br />

48 MORA Philippe 01:49:49.00<br />

49 MANACH yANNICK 01:50:10.00<br />

50 STEININGER alain 01:51:00.00<br />

51 DUPOUY eric 01:51:09.00<br />

52 PRADAL Gerard 01:51:09.00<br />

53 POLONI gilles 01:51:10.00<br />

54 POIRET Lionel 01:51:22.00<br />

55 MIRAMONT christian 01:51:24.00<br />

56 DOUMARES Julien 01:51:33.00<br />

57 BELLOC eric 01:52:00.00<br />

58 BIAU Nelly 01:52:02.00<br />

59 MAURIOL alain 01:52:28.00<br />

60 CASALI Gil 01:52:40.00<br />

61 MARTIN Emilien 01:52:49.00<br />

62 PRADERE LAURENCE 01:52:50.00<br />

63 LOUGNON Olivier 01:52:54.00<br />

64 RIVIERE Guillaume 01:52:55.00<br />

65 SAINT MARTIN yannic 01:53:05.00<br />

66 MUNCH fre<strong>de</strong>ric 01:53:06.00<br />

67 DOMEC Julien 01:53:26.00<br />

68 DURAND baptiste 01:53:39.00<br />

69 DAGASSAN SONIA 01:53:49.00<br />

70 GERMON sonia 01:54:01.00<br />

71 LANDEL Damien 01:54:18.00<br />

72 VINKLAREK didier 01:55:16.00<br />

73 ANDRIEU pascale 01:55:17.00<br />

74 SOREDA pauline 01:55:29.00<br />

75 CAMINADE Sebastien 01:55:30.00<br />

76 PETIT Didier 01:55:34.00<br />

77 BIROT romain 01:55:49.00<br />

78 SEVE Laurence 01:56:11.00<br />

79 BEAULIEU Julien 01:57:28.00<br />

80 CATTAPAN Laurent 01:57:40.00<br />

81 SIMON-CHAUTEMS Jérôme 01:57:41.00<br />

82 BENAYS FABIEN 01:57:50.00<br />

83 POLONI eric 01:58:00.00<br />

84 VALENTIN CAZALIS Florence 01:58:05.00<br />

85 LABARTHE laurent 01:58:20.00<br />

86 PORTE ALAIN 01:58:21.00<br />

87 DUBOIS fre<strong>de</strong>ric 01:58:27.00<br />

88 CAZALIS Remy 01:58:36.00<br />

89 GONZALEZ CYRIL 01:58:44.00<br />

90 MENDLEVITCH jenny 01:58:58.00<br />

91 CHABRIER François 02:00:06.00<br />

92 MONTI VIRGINIE 02:01:54.00<br />

93 GASVERDE Franck 02:02:14.00<br />

94 SERRE Thibault 02:02:52.00<br />

95 ROSSI guillaume 02:02:58.00<br />

96 GOURVÈS jennifer 02:04:51.00<br />

97 LAFFONT Lionel 02:04:56.00<br />

98 BIELLE Laurent 02:05:00.00<br />

99 LACHEZE Mathieu 02:05:04.00<br />

100 DONATONI fre<strong>de</strong>ric 02:05:17.00<br />

101 LACHEZE SYLVAIN 02:05:39.00<br />

102 SENTILLES <strong>de</strong>reck 02:06:27.00<br />

103 TRATTENERO GREGORY MICHEL 02:06:31.00<br />

104 ALGATRES REMY 02:06:33.00<br />

105 LALANE Julien 02:06:34.00<br />

106 DECON Laurent 02:06:47.00<br />

107 QUARGENTAN Lionel 02:07:09.00<br />

108 CASASSA VIGNA Jean Michel 02:07:11.00<br />

109 PROSPERO Alexis 02:07:47.00<br />

110 ACCARY laetitia 02:08:01.00<br />

111 TAILLADE Sebastien 02:08:28.00<br />

112 DIEVART CYRIL 02:08:33.00<br />

113 BIEZUNSKI serge 02:08:36.00<br />

114 MANCIET Gwénaëlle 02:09:04.00<br />

115 MARCASSUS Ghislaine 02:09:57.00<br />

116 LAMBERT mathieu 02:10:17.00<br />

117 LUCATS Roseline 02:10:43.00<br />

118 BOUCHOU Thierry 02:10:44.00<br />

119 ROYERE JEAN-PIERRE 02:13:21.00<br />

120 DAUCE lucie 02:15:31.00<br />

121 DAUCE jacques 02:15:33.00<br />

122 HOUVER franck 02:15:51.00<br />

123 BOISSERIE FREDERIC 02:15:55.00<br />

124 LAFFONT Isabelle 02:16:32.00<br />

125 CORRE Frédéric 02:17:05.00<br />

126 WALCKENAER Vincent 02:18:02.00<br />

127 VEBER Matthieu 02:18:03.00<br />

128 FLOUR pierre 02:19:49.00<br />

129 CHECCHI walter 02:22:22.00<br />

130 BRUNEAU sophie 02:33:10.00<br />

131 MAURIAL FLORENCE 02:34:49.00<br />

132 PHILIP christian 02:34:50.00<br />

133 LORENTE alain 02:44:20.00<br />

134 GASPAROUX CHRISTELLE 02:44:28.00<br />

135 MALARME JEAN-JACQUES 02:44:32.00<br />

136 COUSIN ISABELLE 02:46:25.00<br />

137 GERVAUD stéphane 02:46:27.00<br />

138 RONSEAUX Christian 02:52:42.00<br />

139 PICHARD michel 02:52:54.00<br />

Raid Aventure<br />

1 «ABSOLU RAID OCCITANIE 12<br />

BONNEFOUS Lionel<br />

Balguerie Eric» 05:57:48<br />

2 «raid nature 46 Bigorientation 65<br />

lachaumette philippe<br />

MAIRE ERIC» 06:05:32<br />

3 «Absolu Raid La Famille<br />

BESSON Alexandre<br />

LALANNE Pierre» 06:23:57<br />

4 «Raid ISAE<br />

DUPUY Thibaut<br />

PLANTIER Anthony» 06:44:55<br />

5 «RAB feat VGA<br />

BOUCHET SEBASTIEN<br />

mERLET Jean Philippe» 07:02:03<br />

6 «raidoc24<br />

encarnacao jphilippe<br />

theulieras cyril» 07:03:40<br />

7 «CHANTONNAY RAID<br />

PINEAU DAVID<br />

LALERE SEBASTIEN» 07:23:22<br />

8 «NAKA-Naka<br />

Deligey Xavier<br />

Ges Christophe» 08:22:38<br />

9 «A l’arrach’3<br />

JOUANILLOU FABIEN<br />

MIRAND PIERRE» 07:31:42<br />

10 «34-12 aveyron terre d’aventure<br />

GAYRAUD THOMAS<br />

gayraud pierre» 07:29:32<br />

11 «LES JAMBES RAIDES<br />

BAUP FREDERIC<br />

thomas XAVIER» 07:29:31<br />

12 «Les bourricots<br />

Soulere Jérémie<br />

Lafond-puyo Damien» 08:01:05<br />

13 «Absolu raid astropo<strong>de</strong>s<br />

chavanon Ludovic<br />

GUYON Bruno» 07:59:58<br />

14 «Les lapins crétins<br />

FAURE ALEXANDRE<br />

THOMAS PASCAL» 07:38:58<br />

15 «lesgradubi<strong>de</strong><br />

begaud nicolas<br />

ducournau david» 07:43:15<br />

16 «seRIAL A FOND<br />

BOUDEY XAVIER<br />

LAMOR FRED» 07:42:50<br />

17 «Naka pour ja<strong>de</strong><br />

rouillard Willy<br />

evrard laurent» 07:52:13<br />

18 «Chevreuils-VTT<br />

PICCARDI Laurent<br />

Mairesse David» 07:36:23<br />

19 «VTT LABENNE<br />

HERMIDIS ALEX<br />

SARRAU Vincent» 08:00:35<br />

20 «VASCO<br />

MAGIMEL FABRICE<br />

FRECCHIAMI JEAN MARC» 08:43:44<br />

21 «les Radis raid<br />

Dirat Grégory<br />

Dirat Damien» 08:25:02<br />

22 «les ritals<br />

BORTOLUSSI Arnaud<br />

valiere damien» 08:38:57<br />

23 «FAMILLE ABSOLU<br />

LAGROUE LUCAS<br />

LAGROUE MICHEL» 08:42:27<br />

24 «Absolu Raid Occitanie brulène<br />

GARNIER Helene<br />

GIRARDET Brunil<strong>de</strong>» 09:21:02<br />

25 «le Juge et la Centenaire<br />

RING Guillaume<br />

MAGNONE Olivia» 08:37:57<br />

26 «les copains d’abord<br />

Viguier Thomas<br />

Servoles Sébastien» 09:36:35<br />

27 «LOS GRAVOS<br />

michielin Sebastien<br />

lançon françois» 07:36:34<br />

28 «Lotta brother’s<br />

Lotta Alain<br />

Lotta Thierry» 08:38:58<br />

29 «UN mag <strong>de</strong> ju pour Ja<strong>de</strong><br />

Motard Magalie<br />

corbellon julien» 09:40:13<br />

30 «Les Nakettes<br />

CLERET Carole<br />

PRINCE Isabelle» 09:38:24<br />

31 «Daphné et Léon<br />

DEROUCH Daphné<br />

DIEGO Léon» 09:34:50<br />

32 «Toulouse_Triathlon<br />

ALBERT Benjamin<br />

AUDIGIER Christophe» 09:10:25<br />

33 «SERIAL BLAYAIS<br />

lamor severine<br />

bouinot eric» 09:45:00<br />

Raid Découverte<br />

1 «Les Bourriquets<br />

LAPIERRE DAMIEN<br />

Dubrasquet Geoffrey» 05:12:11<br />

2 «TEAM VERCORS<br />

Mauvy Fabrice<br />

Mauvy Arthur» 05:18:49<br />

3 «Les <strong>de</strong>sorientés<br />

HERVE Cyril<br />

HERVE MAXIME» 05:39:21<br />

4 «ninja warriors - les gars<br />

Calvet Arnaud<br />

Lioure Stephane» 05:29:33<br />

5 «volbes<br />

volpato Aimé<br />

Barbes Elliot» 06:11:36<br />

6 «Les Piranhas <strong>de</strong> la garonne<br />

perret cyprien<br />

le bail lafon victor» 06:11:40<br />

7 «bazas sport nature<br />

BERGERY sébastien<br />

BERGERY sandrine» 05:50:29<br />

8 «OFF ROAD<br />

ABATE FREDERIC<br />

MEHUS JEAN-EUDES» 06:26:13<br />

9 «DIMRUNNER<br />

BOURGUIGNON LANDRY<br />

BOURGUIGNON Christelle» 06:13:28<br />

10 «les petits poneys<br />

Berthe Audrey<br />

Chibois Jonathan» 06:42:32<br />

11 «duo rélie<br />

FREGONA Aurélie<br />

BOGAS Aurélie» 06:51:00<br />

12 «Isagui<br />

Courta<strong>de</strong> Guillaume<br />

Romanini Isabelle» 07:03:19<br />

13 «Les bras cassés<br />

ARRIEUX SEBASTIEN<br />

ARRIEUX cHRISTELLE» 06:36:14<br />

Bor<strong>de</strong>aux<br />

11/11<br />

10 km<br />

1 MALATY BENJAMIN 30’32’<br />

2 CASSE MARTIN 30’41’<br />

3 JOCTEUR MONROZIER PIERRIK 30’47’<br />

4 LOUVET DORIAN 31’20’<br />

5 TURPIN ALEXIS 31’23’<br />

6 RENAUDIE PAUL 31’23’<br />

7 DUPONT CARL 31’25’<br />

8 LASSERE KEVIN 31’49’<br />

9 ROSSELANGE-LOIR FLORIAN 31’54’<br />

10 MONTERO REMI 32’09’<br />

11 PETRIACQ LIONEL 32’21’<br />

12 LECLERC JEREMY 32’44’<br />

13 SAURY GREGOIRE 32’45’<br />

14 LABEYRIE JEAN-NICOLAS 32’46’<br />

15 SOURIGUES KEVIN 32’48’<br />

16 SILLIAU MANUEL 32’53’<br />

17 VAES ASGER-JORN 32’54’<br />

18 OLIVIER AURELIEN 32’55’<br />

19 FAYE ANTHONY 32’59’<br />

20 AURIACOMBE NICOLAS 33’09’<br />

21 TURPIN ANTOINE 33’16’<br />

22 LAPORTE KEVIN 33’22’<br />

23 COUDERT ADRIEN 33’29’<br />

24 KIENE GREGORY 33’33’<br />

25 RUIZ DE EGUINO MOULI OIHAN 33’35’<br />

26 DELABY ANTHONY 33’36’<br />

27 ROUZOUL BASTIEN 33’43’<br />

28 TEREYGEOL THOMAS 33’45’<br />

29 SANTIAGO MAXIME 34’04’<br />

30 RONZIER FLORIAN 34’06’<br />

31 SICHEL REMY 34’07’<br />

32 DE LAAT ARNAUD 34’08’<br />

33 BATS FRANKY 34’08’<br />

34 RODRIGUEZ REMI 34’10’<br />

35 DUBUS ADRIEN 34’15’<br />

36 PLUMAUGAT BERTRAND 34’21’<br />

37 BENSAHLA ABDELLATIF 34’28’<br />

38 GENAND ARNAUD 34’34’<br />

39 LAUGA LOUIS 34’37’<br />

40 DAGNELIES CYRIL 34’41’<br />

41 HOULES IVAN 34’46’<br />

42 SOUAL LEO 34’58’<br />

43 DJABIR NASSIME 35’00’<br />

44 POLLET THIBAUT 35’01’<br />

45 PINTHON VICTOR 35’06’<br />

46 POLETTO CLEMENT 35’10’<br />

47 MANIER ALAN 35’12’<br />

48 RAYE THIBAUT 35’18’<br />

49 BARCHOUCHI MEHDI 35’21’<br />

50 DAZARD ALEXANDRE 35’21’<br />

51 HERVE SYLVAIN 35’24’<br />

52 DEL FORNO PIERRE 35’26’<br />

53 PATFOORT JULIEN 35’34’<br />

54 MILLET NICOLAS 35’34’<br />

55 HOBSON OLIVER 35’38’<br />

56 SALAT EMMANUEL 35’44’<br />

57 GAUYAT NICOLAS 35’47’<br />

58 ROUSSAT DAVID 35’53’<br />

59 VERGER NICOLAS 36’00’<br />

60 BALAHACHI AHAMADI 36’01’<br />

61 LECOCHE DAVID 36’01’<br />

62 HOCHARD NICOLAS 36’05’<br />

63 MEMAIN BERNARD 36’11’<br />

64 BESSAGUET FABIEN 36’13’<br />

65 CROUZET ANTHONY 36’16’<br />

66 FROUIN NANCY 36’19’<br />

67 CAUMONT DAVID 36’32’<br />

68 PISKUR BENJAMIN 36’33’<br />

69 BACRY CHARLEY 36’35’<br />

70 MOULIN BAPTISTE 36’37’<br />

71 PINTO MATTHIEU 36’39’<br />

72 HIRIBERRY PATRICE 36’39’<br />

73 36’40’’<br />

74 ETIENNE MARINE 36’44’<br />

75 GIMENEZ JOHAN 36’44’<br />

76 LEPOULTEL KEVIN 36’46’<br />

77 FAURE MICHAEL 36’46’<br />

78 LEMOINE MAXIME 36’48’<br />

79 FEIGNE ROBIN 36’48’<br />

80 JURICIC MIKAEL 36’50’<br />

81 IMBERT MATHIEU 36’53’<br />

82 TOURON PIERRE 36’54’<br />

83 HAUSSER VICTOR 36’56’<br />

84 SOURMAILLE - CECILLE MATHIS 36’58’<br />

85 HOCHARD ALEXANDRE 36’59’<br />

86 CAVROIS VALENTIN 37’00’<br />

87 POULMARCH HUGO 37’00’<br />

88 GOI ANTOINE 37’06’<br />

89 AMIEL JEREMY 37’07’<br />

90 VILATTE MATHIEU 37’10’<br />

91 BOUVET ROMAIN 37’11’<br />

92 CORBET KEVIN 37’14’<br />

93 DRUET ALEXANDRE 37’17’<br />

94 DETIGE THEO 37’18’<br />

95 RIEUPEYROUT ALEXANDRE 37’18’<br />

96 MOGES YOHANNES 37’18’<br />

97 SAUDEL ALEXANDRE 37’18’<br />

98 LABAUME LUCAS 37’22’<br />

99 GATINEAU GUILLAUME 37’23’<br />

100 DURU JEAN-PAUL 37’24’<br />

101 PHELIPPEAU SWANN 37’27’<br />

102 ABDELLIOUA MADJID 37’35’<br />

103 CASTERMANE DAVID (BEL) 37’38’<br />

104 LOUIN PIERREGUY 37’41’<br />

105 PAGES MATHIEU 37’42’<br />

106 PACHECO ANTONIO (POR) 37’47’<br />

107 KUENTZ MARC 37’48’<br />

108 RENAUDIE JEAN-BAPTISTE 37’49’<br />

109 GOGIBUS VALENTIN 37’50’<br />

110 ANTON GUILLAUME 37’50’<br />

111 DUPUY ALEXANDRE 37’50’<br />

112 CHASLIN FLORINE 37’55’<br />

113 LENIER JEAN-BAPTISTE 37’58’<br />

114 HERVE THOMAS 37’59’<br />

115 DUMESNIL MICKAEL 38’00’<br />

116 PATTE RUDY 38’02’<br />

117 BOTELLA THOMAS 38’02’<br />

118 CHAGHIL MOHAMED 38’05’<br />

119 JOLY ALEXANDRE 38’05’<br />

120 FERRER JULES 38’10’<br />

121 ENCARNACAO ELVIO 38’11’<br />

122 DESOINDRE BRICE 38’11’<br />

123 NICOLAS MATHILDE 38’13’<br />

124 DE SOUSA BRICE 38’14’<br />

125 AVEZOU PHILIPPE 38’16’<br />

126 DRISS YOUSFI 38’16’<br />

127 ROUSSELOT CEDRIC 38’24’<br />

128 LALLEMAND LOUIS 38’24’<br />

129 ABITBOL AUGUSTE 38’25’<br />

130 ORLANDI LEVIN 38’27’<br />

131 MARTIN XAVIER 38’27’<br />

132 ABDOULAYE-KIRBO BALKISSA (NIG) 38’28’<br />

133 CHARRIER BENOIT 38’30’<br />

134 RIVIERE ADRIEN 38’33’<br />

135 CHARDON GWENAELLE 38’33’<br />

136 JOBERT AURORE 38’36’<br />

137 BEAREZ JEAN-JACQUES 38’39’<br />

138 TOURNEBIZE VINCENT 38’41’<br />

139 CELHAY CHARLES 38’43’<br />

140 VINCENT THIBAUT 38’43’<br />

141 FAURE YOANN 38’44’<br />

142 BRETON GAETAN 38’44’<br />

143 HUARD ANTOINE 38’47’<br />

144 FERRARI NICOLAS 38’48’<br />

145 MARTHOURET SYLVAIN 38’48’<br />

146 LE FOLL MATHIEU 38’48’<br />

147 HOF THOMAS 38’50’<br />

148 REY MORGAN 38’51’<br />

149 SAZY SEBASTIEN 38’54’<br />

150 LONHIENNE REMI 38’54’<br />

151 NICAUDIE SEBASTIEN 38’54’<br />

152 MORT NICOLAS 38’57’<br />

153 DUPUY JEROME 38’58’<br />

154 MAGAUD JULIEN 38’59’<br />

155 GHANDOUR-TAYEB SABRINA 38’59’<br />

156 OUDOT CORENTIN 39’01’<br />

157 LACOUME JULIEN 39’01’<br />

158 BARRAULT MAXIME 39’02’<br />

159 DELHOMELLE RODOLPHE 39’03’<br />

160 BRON JORIS 39’03’<br />

161 SICOT JULIEN 39’04’<br />

162 BRUNEAU YVES 39’05’<br />

163 DUSSEAU LAURENT 39’06’<br />

164 SAIFI MICHAEL 39’06’<br />

165 BONNET ANTOINE 39’08’<br />

166 PETRISSANS NICOLAS 39’09’<br />

167 CHAPEAU LISA 39’10’


Les résultats 15<br />

168 REAU ALEXANDRE 39’12’<br />

169 FEVRIER ROMAIN 39’15’<br />

170 PREVOST CORENTIN 39’16’<br />

171 HERBE DENIS 39’18’<br />

172 GRANNEC THOMAS 39’20’<br />

173 BRIAND HERVE 39’21’<br />

174 CHAMPETIER DE RIBES PAUL 39’21’<br />

175 LAMARQUE AURELIEN 39’22’<br />

176 CAROLO ESTELLE 39’22’<br />

177 PONNAU STEPHANE 39’23’<br />

178 PARENTIN EMMANUEL 39’24’<br />

179 MATHIEU JULIEN 39’25’<br />

180 FOURTEAU SYLVAIN 39’25’<br />

181 FAURE ARNAUD 39’26’<br />

182 MORALES FRANCIS 39’27’<br />

183 FERREIRA NICOLAS 39’28’<br />

184 LEMARIE KEVIN 39’28’<br />

185 GUIBEAUD GARY 39’29’<br />

186 SAINCET AXEL 39’29’<br />

187 CARTAL JEROME 39’30’<br />

188 VOUTIER BENJAMIN 39’31’<br />

189 PUECH LOUIS 39’31’<br />

190 CARRE JEROME 39’33’<br />

191 REYNAUD PASCAL 39’33’<br />

192 LAMORT PHILIPPE 39’34’<br />

193 MORGEAU DOMINIQUE 39’36’<br />

194 VAUBOURDOLLE FLORENT 39’37’<br />

195 PULIN ROMUALD 39’37’<br />

196 PUJOL NATHAN 39’38’<br />

197 LABARSOUQUE YVES 39’39’<br />

198 DULIEU ANTHONY 39’41’<br />

199 RENON PIERRE 39’42’<br />

200 DUFON FREDERIC 39’44’<br />

201 CAUMONT PIERRE 39’46’<br />

202 TROUGNOU BENOIT 39’46’<br />

203 CAYOL BERNARD 39’46’<br />

204 LEBOUCHER KEVIN 39’48’<br />

205 BOYER ANTHONY 39’49’<br />

206 MONIERE PIERRE 39’49’<br />

207 LEMEUX JOFFREY 39’49’<br />

208 CAPLANNE DAVID 39’50’<br />

209 BERTHET JEAN-GERARD 39’50’<br />

210 CLAVERIE MATTHIEU 39’52’<br />

211 VANDENBUSSCHE CHARLES 39’52’<br />

212 SILVAGNI MICHAEL 39’53’<br />

213 MERCIER JEROME 39’53’<br />

214 LOUBRIE STEPHANE 39’55’<br />

215 BRULE ROMAIN 39’57’<br />

216 COUSSEMENT ADRIEN 39’57’<br />

217 DECIMA MATTHIEU 39’57’<br />

218 MALO GUILLAUME 39’58’<br />

219 BOTHOREL LEO 39’58’<br />

220 DALES MATTHIEU 39’59’<br />

221 ALVES BAPTISTE 39’59’<br />

222 OROZCO MARIO 40’00’<br />

223 RIPOLL BENJAMIN 40’01’<br />

224 CUCURULL JEAN FRANCOIS 40’01’<br />

225 TRAORE MONZON 40’02’<br />

226 BREARD MAXIME 40’02’<br />

227 GOURARI JEREMIE 40’02’<br />

228 HELIAS JEAN-SEBASTIEN 40’03’<br />

229 PELLETIER MATHIEU 40’04’<br />

230 BARBIER VICTOR 40’04’<br />

231 COLETTI LUDOVIC 40’05’<br />

232 PERIE QUENTIN 40’07’<br />

233 SIMOVIS CEDRIC 40’07’<br />

234 LAFARGE JULIEN 40’07’<br />

235 MONCHECOURT AUDREY 40’07’<br />

236 WADSWORTH OLIVER (GBR) 40’09’<br />

237 LARUE-SERRES EMILIE 40’10’<br />

238 FORSANS FABIEN 40’15’<br />

239 ROUSSET OLIVIER 40’16’<br />

240 LASCAUX CHARLES 40’22’<br />

241 DE CLERCQ LOUIS 40’23’<br />

242 SEDAT NANS 40’24’<br />

243 DANGLADE AURELIE 40’26’<br />

244 LACAMPAGNE PATRICK 40’26’<br />

245 SANCHEZ ALEXANDRE 40’29’<br />

246 LACROIX CLARA 40’30’<br />

247 CHIOTTI CYRIL 40’31’<br />

248 BARBO VICTOR-EMMANUEL 40’34’<br />

249 VIDEAU ROMAIN 40’35’<br />

250 NAJAC JULIEN 40’36’<br />

251 GOUEREC THOMAS 40’36’<br />

252 BRIGANT CHRISTOPHE 40’37’<br />

253 GUIMBAUD VIKTOR 40’38’<br />

254 PERROGON MICHAEL 40’39’<br />

255 PARNAUD SEBASTIEN 40’39’<br />

256 COMIN ARNAUD 40’39’<br />

257 BOUCHAUD ADRIEN 40’40’<br />

258 MONTEL PIERRE-ANTOINE 40’40’<br />

259 OMIECINSKI YANNICK 40’41’<br />

260 LACORRE JEAN-PIERRE 40’42’<br />

261 VASNIER GREGORY 40’43’<br />

262 CASTERA JULIEN 40’45’<br />

263 DUMORA CEDRIC 40’45’<br />

264 PAUGAM KEVIN 40’46’<br />

265 DESPREAUX JEREMY 40’48’<br />

266 VINCENT CHRISTOPHE 40’48’<br />

267 GARMENDIA MATTHIEU 40’50’<br />

268 GILMOUR SCOTT 40’51’<br />

269 LLAREUS ROMAIN 40’57’<br />

270 LABORDE JEAN-NOEL 40’58’<br />

271 SOUQUES ALAIN 40’59’<br />

272 PIARD JONATHAN 41’00’<br />

273 DE LEON INAKI 41’00’<br />

274 LEITE DA SILVA TATIANA 41’02’<br />

275 OTT MARIANE 41’02’<br />

276 ESNAY STEPHANE 41’02’<br />

277 CROSSON GAULTIER 41’03’<br />

278 SILVESTRE ROMAIN 41’03’<br />

279 PIETERS KELIAN 41’06’<br />

280 GEWISS FREDERIQUE 41’07’<br />

281 LAMOUROUX FREDERIC 41’07’<br />

282 MONTSEGUR VINCENT 41’08’<br />

283 PUECH JACKY 41’10’<br />

284 PINCHON ANTOINE 41’11’<br />

285 ROUDAUT CHARLES-ALEXAND 41’12’<br />

286 MEUNIER FREDERIC 41’12’<br />

287 THIN DAVID 41’16’<br />

288 FAVE BASTIEN 41’19’<br />

289 LAFARGUE JULIEN 41’21’<br />

290 PEYTUREAU YOANN 41’27’<br />

291 BENABDALLAH KHALID 41’29’<br />

292 COURTADE MICHEL 41’30’<br />

293 BERRUETA SEBASTIEN 41’35’<br />

294 PERRIN DIDIER 41’37’<br />

295 ARGUDO JULIEN 41’37’<br />

296 VANDERMOUTEN MICHAEL 41’39’<br />

297 PIGEON FLORENT 41’44’<br />

298 LE FLOCH LOIC 41’45’<br />

299 LE PAGE TONDUSSON ANNE-SOPHIE 41’48’<br />

300 LEITE DA SILVA RICARDO 41’48’<br />

301 SIMON ERIC 41’49’<br />

302 DUPONT MATHIEU 41’49’<br />

303 41’51’’<br />

304 PAREL JEAN-FRANCOIS 41’58’<br />

305 CHAGHIL DRISS 41’58’<br />

306 PESCINA NICOLAS 42’00’<br />

307 BORNAZEAU STEPHANE 42’04’<br />

308 CHARLES-FELICITE FRANCK 42’06’<br />

309 CODRON LAURENT 42’06’<br />

310 LE FLANCHEC FABIEN 42’07’<br />

311 LAFARGE DAVID 42’09’<br />

312 MORILLO NORBERT 42’10’<br />

313 JACQUET LEONARD 42’11’<br />

314 DIOT-DUDREUILH ALEXANDRE 42’13’<br />

315 VERGEZ JEAN 42’18’<br />

316 BUCHOU ARNAUD 42’21’<br />

317 OLIVIER JEAN-JACQUES 42’26’<br />

318 COLONEL TIMOTHE 42’27’<br />

319 SOLACROUP REMI 42’28’<br />

320 JOUSSE ROMAIN 42’29’<br />

321 SAS-MAYAUX GEOFFREY 42’30’<br />

322 BOURREAU ALEXANDRE 42’31’<br />

323 DOLT FREDERIC 42’31’<br />

324 GONOT DAVID 42’33’<br />

325 MAILLOCHAUD BENOIT 42’36’<br />

326 MARECZKO FRANCOIS 42’38’<br />

327 LAUGA CHRISTOPHE 42’40’<br />

328 JOSOA SYLVIA 42’44’<br />

329 COUSIN JONATHAN 42’45’<br />

330 BERNSTEIN JEREMIE 42’46’<br />

331 CHARRASSIER KEVIN 42’48’<br />

332 MOREAU TEDDY 42’49’<br />

333 ROXO JOAQUIM 42’49’<br />

334 LESAFFRE MAUD 42’49’<br />

335 TREMAUDANT PAUL 42’50’<br />

336 ABIVEN ERWANN 42’52’<br />

337 DAUTIGNY GONZAGUE 42’54’<br />

338 REDER THIBAULD 42’54’<br />

339 BAGNERES-PEDEBOSCQ RAPHAEL 42’57’<br />

340 VIALA THEOPHILE 42’58’<br />

341 RANSONNETTE GUILLAUME 42’59’<br />

342 SCHOTT MATTHIAS 43’00’<br />

343 MARIE BRICE 43’01’<br />

344 SERVANT VALENTIN 43’04’<br />

345 POIREAU STEPHANE 43’05’<br />

346 DUCHEMIN JIMMY 43’06’<br />

347 LAMBERT JEROME 43’06’<br />

348 LANGLOIS PAUL 43’07’<br />

349 MESLIER OLIVIER 43’09’<br />

350 VIDAUD BENOIT 43’09’<br />

351 FOURNIER FREDERIC 43’11’<br />

352 NOEL PAUL 43’15’<br />

353 DUBOIS MAXIME 43’16’<br />

354 RAIMBOURG MAXENCE 43’17’<br />

355 LARRIVIERE JEAN-BAPTISTE 43’21’<br />

356 LE GAC LAURENT 43’22’<br />

357 FLEURY MARIE 43’25’<br />

358 ALVES JOSE 43’26’<br />

359 BOUIS CAMILLE 43’36’<br />

360 VEROLA OLIVIER 43’37’<br />

361 VANDEMBULCKE DORIEN 43’42’<br />

362 LE DOUAIRON ERWAN 43’42’<br />

363 OLIVIER CAMILLE 43’44’<br />

364 ALLAIRE MARC 43’52’<br />

365 GUESTRE JORIS 43’53’<br />

366 PRIQUET PHILIPPE 43’55’<br />

367 GERAUD MORGAN 43’57’<br />

368 COFFY ANNE-GAELLE 43’57’<br />

369 BELLIARD NICOLAS 44’04’<br />

370 LE PARQUIC CLEMENT 44’05’<br />

371 CITERIN YANNICK 44’11’<br />

372 DURNERIN HUGO 44’17’<br />

373 MOUEZ STEPHANE 44’19’<br />

374 CAMIN OLIVIER 44’19’<br />

375 FAGARD DENIS 44’21’<br />

376 FAURE ANTOINE 44’21’<br />

377 HUARD CHRISTOPHE 44’25’<br />

378 LECROSNIER ANTOINE 44’25’<br />

379 BERNARD SEBASTIEN 44’26’<br />

380 NORMAND EMILIEN 44’28’<br />

381 ZUSSINO YVANE 44’28’<br />

382 CANGINI FABIEN 44’29’<br />

383 LAPOUGE BASTIEN 44’32’<br />

384 MASLEN MATHEW 44’34’<br />

385 MALMERT JEROME 44’36’<br />

386 BOTELLA JEAN-YVES 44’41’<br />

387 LOPEZ CEDRIC 44’43’<br />

388 MULEY PAUL 44’43’<br />

389 FRESEL LUC 44’43’<br />

390 PONCET MATHIEU 44’46’<br />

391 MANIZAN MAXIME 44’47’<br />

392 PLATON JEREMY 44’47’<br />

393 JARRY VINCENT 44’48’<br />

394 MORAUD JULES 44’50’<br />

395 COURTECUISSE OLIVIER 44’51’<br />

396 BERTON JORDAN 44’51’<br />

397 SBRIZZI FABIEN 44’52’<br />

398 44’53’’<br />

399 BAUDAUX BENOIT 44’54’<br />

400 GOUVERNET FRANCK 44’54’<br />

401 BARTHEROTTE JOSEPH 44’55’<br />

402 BOUGEANT THOMAS 44’56’<br />

403 SECHER REMI 44’56’<br />

404 CAMINADE SEBASTIEN 44’57’<br />

405 NOEL AGNES 44’57’<br />

406 GARDETTE JEAN-PIERRE 45’00’<br />

407 TROUSSARD JEAN MARC 45’01’<br />

408 HERON GUILLAUME 45’01’<br />

409 ZBORALA FLORIAN 45’07’<br />

410 ROUGIER GUY 45’08’<br />

411 DELOMIER ALEXANDRE 45’11’<br />

412 QUEVAREC ALAIN 45’12’<br />

413 DESARMEAUX FRANCOIS 45’13’<br />

414 EXTREMO MATHIAS 45’13’<br />

415 BRUDY PASCAL 45’13’<br />

416 COPIN VALERIE 45’14’<br />

417 TAUZY GUILLAUME 45’15’<br />

418 JOUHANNEAU PAUL 45’15’<br />

419 GILLET PHILIPPE 45’24’<br />

420 CHAMPIGNY JOSSELIN 45’24’<br />

421 FOURES LIVIE 45’25’<br />

422 LHOSTE MAXIME 45’28’<br />

423 ONISKIEWICZ YVAN 45’29’<br />

424 MENU FRANCK 45’33’<br />

425 THUILLIER JULIEN 45’35’<br />

426 KERLAN PHILIPPE 45’36’<br />

427 GUIONIE CEDRIC 45’37’<br />

428 DESMARIS FABIEN 45’40’<br />

429 BETES FREDERIC 45’47’<br />

430 EN NAKOUBI NAIM 45’49’<br />

431 JAWHARA MOHAMED 45’52’<br />

432 SALVIGNOL CHRISTOPHE 45’52’<br />

433 FYLEYSSANT FRANCK 45’54’<br />

434 SEVIN JULIEN 45’54’<br />

435 LACOUVE SAMUEL 45’59’<br />

436 JAMET THOMAS 46’03’<br />

437 COLOMBEAU VINCENT 46’05’<br />

438 BRUNETIER VINCENT 46’05’<br />

439 GELAN GUILLAUME 46’06’<br />

440 LE GOUALHER MARION 46’07’<br />

441 NGUYEN HUU DUC 46’07’<br />

442 RAZIMBAUD ETIENNE 46’09’<br />

443 RAPILLY SIMON 46’10’<br />

444 JOUENNE ANTOINE 46’12’<br />

445 LEROY JEREMY 46’15’<br />

446 CHATTEY EMERIC 46’15’<br />

447 MAKUNDA TRESOR GAUTIER 46’15’<br />

448 GAUDRON OLIVIER 46’18’<br />

449 DUPRAT VINCENT 46’19’<br />

450 ABRANTES AMELIE 46’20’<br />

451 BESCOS CEDRIC 46’22’<br />

452 VRANKOVIC VINCENT 46’24’<br />

453 ZENATI MEDHI 46’25’<br />

454 CARVAJALES DAVID 46’25’<br />

455 SAMBLAT PIERRE 46’27’<br />

456 TANNEAU LOIC 46’28’<br />

457 LALAQUE GREGORY 46’29’<br />

458 LASSERON PAUL 46’31’<br />

459 HOSTEIN CYRIL 46’32’<br />

460 CADAUGADE DENIS 46’32’<br />

461 COLINDRE ALEXANDRE 46’33’<br />

462 BOUDAT THOMAS 46’33’<br />

463 AUGIER NICOLAS 46’35’<br />

464 GASSER ARNAUD 46’35’<br />

465 DEMAREST FREDERIC 46’35’<br />

466 CHENEVARD ALEXANDRE 46’37’<br />

467 CORRHIONS FABRICE 46’37’<br />

468 GAILLARD GEOFFREY 46’38’<br />

469 PINTO DE BARROS MANUEL 46’39’<br />

470 LALANNE HERVE 46’40’<br />

471 DUBOS JULIEN 46’44’<br />

472 BESSE GAETAN 46’46’<br />

473 FALEYEUX LUCAS 46’47’<br />

474 WATTRE JEAN-CLAUDE 46’47’<br />

475 MAUDUIT RAPHAEL 46’48’<br />

476 CEREZUELA MATHIEU 46’51’<br />

477 LECALIER FRANCK 46’52’<br />

478 BOULET CHARLOTTE 46’52’<br />

479 MACE FREDERICK 46’53’<br />

480 QUIGNON VIANNEY 46’55’<br />

481 AUDOUBERT PIERRE 46’57’<br />

482 SCHIPPERS ERIK 46’57’<br />

483 CAUBEL BENOIT 47’00’<br />

484 SOULARD DELPHINE 47’00’<br />

485 MARAMBITZ STEPHANE 47’02’<br />

486 CHAUMONT LEO 47’03’<br />

487 BOUSTATI AZZEDINE 47’04’<br />

488 LHIGONNEAU FABRICE 47’06’<br />

489 MATHIEU MARION 47’07’<br />

490 CLERC JEROME 47’07’<br />

491 LE MONS MICHEL 47’08’<br />

492 PELLETIER MICHEL ANGE 47’11’<br />

493 BIGOT FRANCK 47’13’<br />

494 FOUCHER CEDRIC 47’14’<br />

495 BALAU PASCAL 47’16’<br />

496 VISHNEVSKII ALEKSANDR 47’19’<br />

497 BIZZOTTO FLEUR 47’19’<br />

498 JUHEL CHARLY 47’20’<br />

499 DUBOURG DIDIER 47’20’<br />

500 CHAGHIL MORAD 47’21’<br />

501 BOURON FLORIAN 47’21’<br />

502 DUBOURG MARION 47’22’<br />

503 JUAN STEPHANE 47’24’<br />

504 POUYFOURCAT DAVID 47’27’<br />

505 ISMAEL SAMIR 47’28’<br />

506 BEN SERHIR NASSIR 47’29’<br />

507 GUILLON BENJAMIN 47’30’<br />

508 KEROUAS FABRICE 47’30’<br />

509 LAVAUD FRANCOIS 47’33’<br />

510 LABAT YVES 47’33’<br />

511 VALTON BENOIT 47’34’<br />

512 LAMEIRA FREDERICO 47’35’<br />

513 LAMBERT TONY 47’35’<br />

514 BRECHIGNAC VINCENT 47’35’<br />

515 COSTE AURELIEN 47’36’<br />

516 LEROUX SEBASTIEN 47’36’<br />

517 HAASER MAUD 47’39’<br />

518 JEANNEROT ALAIN 47’40’<br />

519 ALONSO DE LA FUENTE BRUNO 47’41’<br />

520 FLAMEN JULIEN 47’42’<br />

521 CHAZAL PHILIPPE 47’45’<br />

522 BURBAUD FRANCOIS 47’46’<br />

523 GAUTRAIS BRUNO 47’47’<br />

524 LAFITTE GENEVIEVE 47’47’<br />

525 BATS ALEXANDRE 47’47’<br />

526 LARRIEU ANNE-CLAIRE 47’48’<br />

527 ROUSSELOT-DOISY STEPHANE 47’49’<br />

528 GUICHARD PHILIPPE 47’50’<br />

529 RIVIERE MICKAEL 47’51’<br />

530 MARTINS JOSE 47’51’<br />

531 VOUNATSOS BENOIT 47’52’<br />

532 CAMPORRA SEVERINE 47’53’<br />

533 RENARD DAMIEN 47’55’<br />

534 SERVOIN CEDRIC 47’56’<br />

535 PATRI LAURENT 48’02’<br />

536 MARTIN PIERRE 48’03’<br />

537 GALVEZ ARNO 48’04’<br />

538 SOULARD MAXIME 48’05’<br />

539 SCHNEBERGER BENJAMIN 48’05’<br />

540 GIRAUD CHRISTOPHE 48’06’<br />

541 LALANNE JOHANNA 48’06’<br />

542 HAUDIQUERT RICHARD 48’08’<br />

543 GLIKMAN BENJAMIN 48’08’<br />

544 AUGUIN LEA 48’08’<br />

545 LEGRAND CEDRIC 48’09’<br />

546 PETITIMBERT JULIE 48’10’<br />

547 DAVIET ALEXIS 48’13’<br />

548 TOURNEUR JULIA 48’14’<br />

549 BONNIN ARNAUD 48’16’<br />

550 TARIS THOMAS 48’17’<br />

551 DUCONGE JEAN-PIERRE 48’17’<br />

552 MONTAGNE GAEL 48’18’<br />

553 ALLUSSE FREDERIC 48’18’<br />

554 SELVE JEROME 48’20’<br />

555 ROUSSEAU FABIEN 48’25’<br />

556 SICHER ETIENNE 48’28’<br />

557 PICARD CEDRIC 48’30’<br />

558 DULOSTHE DAVID 48’33’<br />

559 ANDRIEU ROMAIN 48’34’<br />

560 COSTES ETIENNE 48’36’<br />

561 MORIN VINCENT 48’37’<br />

562 DONNINI GIANNI 48’39’<br />

563 BOULAY GUILLAUME 48’39’<br />

564 DUGOT NICOLAS 48’39’<br />

565 GUERY MAXIME 48’40’<br />

566 PITTIE ARNAUD 48’42’<br />

567 SELIVERT TRISTAN 48’43’<br />

568 CASTERA FREDERIC 48’44’<br />

569 LAGARDE PIERRE 48’44’<br />

570 CHANCOGNE PATRICK 48’46’<br />

571 LAMBERT GERARD 48’48’<br />

572 ROYAU PATRICK 48’49’<br />

573 KOHL ROMAN 48’50’<br />

574 LEQUEUX ANTOINE 48’50’<br />

575 DURAND MICKAEL 48’51’<br />

576 LAVENS LOICK 48’52’<br />

577 CHEVALIER CHRISTOPHE 48’53’<br />

578 HERRGOTT DAVID 48’54’<br />

579 ACKER RODOLPHE 48’55’<br />

580 SEGURET BENOIT 48’56’<br />

581 BRANA LAURENT 48’57’<br />

582 BENZINEB RACHID 48’57’<br />

583 GOURDON NICOLAS 48’57’<br />

584 FAURIE SEVERINE 48’58’<br />

585 COUTANT XAVIER 49’01’<br />

586 BLAIS FREDERIC 49’03’<br />

587 JOURNU ADRIEN 49’04’<br />

588 DEKINDT LANDRON EMMANUELLE 49’05’<br />

589 BOURDARIAS NICOLAS 49’06’<br />

590 MARIONNET BENJAMIN 49’06’<br />

591 COSTE FABIEN 49’06’<br />

592 GRENETIER SOPHIE 49’08’<br />

593 CARMAGNAC CHRISTOPHE 49’11’<br />

594 CHARBONNEAU FABIEN 49’11’<br />

595 ESPASA BAPTISTE 49’12’<br />

596 CONESA FREDERIC 49’12’<br />

597 BOUQUIL LAURENT 49’12’<br />

598 ROBEAU THIERRY 49’14’<br />

599 RIO AMELIE 49’14’<br />

600 REBEILLOU SERGE 49’15’<br />

601 LECAT FLORENTIN 49’15’<br />

602 SCHMITZ MATTHIEU 49’16’<br />

603 ASISCLO ROMAIN 49’18’<br />

604 MINOTTO FABRICE 49’19’<br />

605 LESCURE JOCELYN 49’19’<br />

606 DEROUALLE CYRILLE 49’20’<br />

607 LIEUTENANT VINCENT 49’22’<br />

608 MATEJA GLUSIC 49’23’<br />

609 ROBERT LOIC 49’23’<br />

610 NUSSLEIN THOMAS 49’23’<br />

611 MIREBEAU CHARLES 49’25’<br />

612 BLUSSEAU BAPTISTE 49’26’<br />

613 VIDALLER PIERRE 49’27’<br />

614 NOWAK MARC 49’28’<br />

615 CHEKRAOUI JMARC 49’29’<br />

616 PARROT JEAN-PAUL 49’29’<br />

617 LE CALLONNEC SAMUEL 49’32’<br />

618 VINCENT MARIE 49’34’<br />

619 BIVALSKI MAXIME 49’36’<br />

620 CURE VINCENT 49’37’<br />

621 BARDIL YANNICK 49’38’<br />

622 ANDRE LEA 49’38’<br />

623 LECHEB BENJAMIN 49’38’<br />

624 DUBORIE PATRICE 49’38’<br />

625 PESME STEPHANE 49’39’<br />

626 AUVIN NICOLAS 49’40’<br />

627 MEDY ERWAN 49’41’<br />

628 THIENPONT VIANNEY 49’42’<br />

629 GIRARD ALBAN 49’42’<br />

630 SAULNIER PATRICK 49’43’<br />

631 FREDOUELLE DAVID 49’43’<br />

632 LUBIN CEDRIC 49’44’<br />

633 MILLET SEBASTIEN 49’45’<br />

634 MOSSANT BERNARD 49’48’<br />

635 HANART FRANCK 49’50’<br />

636 BARAT HUGO 49’50’<br />

637 COLINET CHRISTOPHE 49’52’<br />

638 SARRAZIN ANTOINE 49’52’<br />

639 HELBERT ADRIEN 49’53’<br />

640 TOUYAROT NANCY 49’54’<br />

641 DE RAVEL NICOLAS 49’55’<br />

642 GRANDSIMON LOICK 49’56’<br />

643 ROULLET YOHAN 49’56’<br />

644 BETANCOURT RABELO JOSUE 49’56’<br />

645 BENEDICTO SABRINA 49’58’<br />

646 SANTER PIERRE 49’58’<br />

647 BENEDICTO FABRICE 49’58’<br />

648 LE MONS TIPHAINE 49’59’<br />

649 GARROUSTE GILLES 49’59’<br />

650 ABDELAZIZ NASSER 50’00’<br />

651 MONNARD LAURENT 50’01’<br />

652 SAINT-ORENS JEAN-LUC 50’01’<br />

653 COSTE MATTHIEU 50’07’<br />

654 LABEYRIE PIERRE 50’08’<br />

655 PASTORINO VERONIQUE 50’08’<br />

656 DANE THOMAS 50’09’<br />

657 TESSANDIER GUILLAUME 50’10’<br />

658 HIRAT REMY 50’10’<br />

659 SAUVAGE FLORIAN 50’11’<br />

660 PAIN NICOLAS 50’11’<br />

661 GUILLOUET THIBAULT 50’11’<br />

662 TOMADA JULIEN 50’12’<br />

663 JOVINE DELERUE FREDERIC 50’13’<br />

664 MARCADET NICOLAS 50’14’<br />

665 BONNET GREGORY 50’15’<br />

666 DIGNAC CHRISTOPHE 50’16’<br />

667 LAGACHE NATHAN 50’16’<br />

668 LAFFARGUE JEAN-MARC 50’17’<br />

669 BRETON ARNAUD 50’18’<br />

670 ORS ROMAIN 50’18’<br />

671 SILVAGNI JEREMY 50’19’<br />

672 DUARTE VALERIAN 50’20’<br />

673 BONNEAUX FLORIAN 50’21’<br />

674 KLEIN JEREMIE 50’21’<br />

675 PERSONNAZ HELENE 50’22’<br />

676 FERRERO ADRIAN 50’24’<br />

677 GABOREAU FREDERIC 50’24’<br />

678 JULLION FLORIAN 50’25’<br />

679 PENNING-REEF LIONEL 50’25’<br />

680 TRAINEAU ALEXANDRE 50’26’<br />

681 CARON CHRISTOPHE 50’26’<br />

682 CARON NICOLAS 50’27’<br />

683 CAZEAUX LAURENT 50’28’<br />

684 TAPIE PAUL 50’30’<br />

685 SALVAGNIN ADRIEN 50’30’<br />

686 THOMAS NICOLAS 50’31’<br />

687 LEPETIT CHRISTOPHE 50’32’<br />

688 DODANE CLEMENT 50’33’<br />

689 CHEMINADE BERTRAND 50’34’<br />

690 VIDAL NICOLAS 50’34’<br />

691 OUKZIZ HICHAM 50’36’<br />

692 AGUSSAN ERIC 50’36’<br />

693 CAPDEBOS FLORENT 50’36’<br />

694 JULIENNE PATRICK 50’36’<br />

695 CARLOTTI MATHIEU 50’37’<br />

696 BROCHON CYRIL 50’37’<br />

697 HENRY ELODIE 50’37’<br />

698 GUENVER ERWAN 50’39’<br />

699 HARISMENDY XAVIER 50’40’<br />

700 GRIZEAU CLEMENT 50’42’<br />

701 DAMON DAVID 50’45’<br />

702 GOLBERY FREDERIC 50’46’<br />

703 CZAJKA JULIEN 50’46’<br />

704 SABLEAUX DAVID 50’47’<br />

705 HOSTEIN VALERIE 50’48’<br />

706 LUNG PIERRE 50’49’<br />

707 OLIVIER JACQUELINE 50’49’<br />

708 DIEHL ERIC 50’50’<br />

709 AUBRIT JACKY 50’50’<br />

710 GRANGE LAURENCE 50’50’<br />

711 BENLARBI NABIL 50’51’<br />

712 JONOT SEBASTIEN 50’52’<br />

713 BORRAS JULIAN 50’53’<br />

714 CORAZZA BORIS 50’53’<br />

715 MUNOS JONATHAN 50’54’<br />

716 MAHIAS ROMAN 50’56’<br />

717 OLIVIER SYLVAIN 50’56’<br />

718 LESPINASSE SEBASTIEN 51’00’<br />

719 MOURET CEDRIC 51’01’<br />

720 MALGUID GUERRIC 51’03’<br />

721 BERLANDE REGIS 51’05’<br />

722 AUDOIRE MATTHIEU 51’06’<br />

723 TETE CEDRIC 51’07’<br />

724 SICOT STEPHANIE 51’07’<br />

725 CARDIN MATHIEU 51’09’<br />

726 GOMEZ RUIZ FABIEN 51’09’<br />

727 HENNIN FRANCK 51’09’<br />

728 DUPOUY THOMAS 51’11’<br />

729 PLUMEJEAU BRUNO 51’11’<br />

730 GOUJEAU CYRIL 51’13’<br />

731 MERCIER QUENTIN 51’13’<br />

732 PETER FABRICE 51’14’<br />

733 SOW GUY 51’14’<br />

734 DI TOMASO CHRISTOPHE 51’14’<br />

735 GILLE MARTIN 51’15’<br />

736 DESSUS FLORIAN 51’15’<br />

737 DEDION CORENTIN 51’15’<br />

738 PINTO ROMAIN 51’16’<br />

739 TRISTAN SYLVAIN 51’17’<br />

740 VAN SCOYK GRACE 51’17’<br />

741 DURET CAMILLE 51’17’<br />

742 D’ALESSANDRO GESSICA 51’17’<br />

743 CASTERAN ALLAN 51’19’<br />

744 MORANT CHRISTOPHE 51’23’<br />

745 GREAU JEREMY 51’24’<br />

746 DEROCHE YVES 51’24’<br />

747 MIREBEAU QUENTIN 51’26’<br />

748 LUCOT CLEMENT 51’26’<br />

749 KARPINSKI PATRICE 51’28’<br />

750 GORRY PEGGY 51’29’<br />

751 HUMEAU DAVID 51’30’<br />

752 BARRET AURELIE 51’30’<br />

753 PEYRICHOU STEPHANE 51’31’<br />

754 MALIFARGES DIDIER 51’31’<br />

755 BOUTAUD DE LA COMBE NICOLAS 51’32’<br />

756 VILLENEUVE TOM 51’32’<br />

757 VEILLON FABRICE 51’33’<br />

758 DALLE EMELINE 51’33’<br />

759 BERNARD ERIC 51’34’<br />

760 DIALLO BUBACAR 51’34’<br />

761 POCHER ROMAIN 51’35’<br />

762 VILBROD GEOFFREY 51’36’<br />

763 GOLLE ANTOINE 51’37’<br />

764 RAPOSO VICTOR 51’38’<br />

765 BLOSSIER MARTIN 51’38’<br />

766 JACQUES CHRISTOPHE 51’38’<br />

767 BARRIER ALONA 51’39’<br />

768 LERAT ANTOINE 51’39’<br />

769 RAINERI REMI 51’40’<br />

770 DODANE AUGUSTIN 51’40’<br />

771 PAPIN PHILIPPE 51’41’<br />

772 TREUTENAERE YANNICK 51’42’<br />

773 PARENT FREDERIC 51’42’<br />

774 GRANDJEAN GERALD 51’43’<br />

775 JOINEAU MARC 51’43’<br />

776 DOS SANTOS GABRIEL 51’45’<br />

777 DIEZ JUAN 51’45’<br />

778 LARUE-CHARLUS LEONARD 51’45’<br />

779 GOUPILLAT VALENTIN 51’45’<br />

780 OLIVIERI ADRIEN 51’46’<br />

781 GUICHARD ROMAIN 51’47’<br />

782 PERAUD ALEXANDRE 51’47’<br />

783 BURTIN LILLY 51’48’<br />

784 LESELLIER JEAN-PIERRE 51’48’<br />

785 GUILLOTIN FRANCK 51’49’<br />

786 DELHOMMAIS ALICIA 51’49’<br />

787 DUTHOIT QUENTIN 51’49’<br />

788 LEGLISE CEDRIC 51’50’<br />

789 BONNAT CEDRIC 51’50’<br />

790 DA SILVA RIBEIRO LUIS 51’50’<br />

791 DEMUYNCK JULIEN 51’51’<br />

792 RAISSI TAIB 51’52’<br />

793 DANE CHRISTOPHE 51’52’<br />

794 MICAULT ROMAIN 51’54’<br />

795 LUCATS ROSELINE 51’56’<br />

796 VIGUIER GUILLAUME 51’56’<br />

797 GAILLARD LOIC 51’58’<br />

798 LAFORGE THIERRY 51’58’<br />

799 SERRE ADRIEN 51’59’<br />

800 PERVERIE BRUNO 51’59’<br />

801 VILLENEUVE MARC 51’59’<br />

802 DEVAUD THOMAS 51’59’<br />

803 FREYRE VINCENT 52’01’<br />

804 REYMBAUT JEAN-NICOLAS 52’02’<br />

805 REILHAC NICOLAS 52’02’<br />

806 BOUIS BERTRAND 52’03’<br />

807 GOUDOUR LAURENT 52’03’<br />

808 MENEZ BERNARD 52’04’<br />

809 PILLOIX ARNAUD 52’05’<br />

810 GUEDJ NICOLAS 52’06’<br />

811 ROUAULT DOMINIQUE 52’06’<br />

812 LAGADEC BENJAMIN 52’07’<br />

813 COLLIN MARYLINE 52’07’<br />

814 LEJARD JEAN-CHRISTOPHE 52’08’<br />

815 FLAHARTY DANIEL 52’08’<br />

816 DE PAIVA BRUNO 52’08’<br />

817 GUILLET STEPHANIE 52’08’<br />

818 NEHRING PATRICK 52’09’<br />

819 CAMPAGNAC GUILLAUME 52’09’<br />

820 MORLAT PHILIPPE 52’09’<br />

821 NAVARRE AMELIE 52’10’<br />

822 ROSEWICK MANON 52’11’<br />

823 LEBLAY PATRICK 52’11’<br />

824 VERSTRAETE BRIEUC 52’11’<br />

825 FLEURY JEAN-BAPSTISTE 52’11’<br />

826 RIOU PHILIPPE 52’11’<br />

827 MORISAUX AURELIE 52’12’<br />

828 VIGE JEROME 52’14’<br />

829 RADIGOIS FRANCOIS 52’14’<br />

830 MARTINEZ CAROLE 52’15’<br />

831 GOUJU REMY 52’15’<br />

832 LAAFAR KAMEL 52’17’<br />

833 BOUSQUET REGIS 52’19’<br />

834 WELTE NICOLAS 52’20’<br />

835 BECHARD PIERRE 52’21’<br />

836 BURIN DES ROZIERS VICTOR 52’21’<br />

837 IVERT SEBASTIEN 52’22’<br />

838 GRECO PIERRE 52’23’<br />

839 ROUSELOT DOISY ANGELIQUE 52’23’<br />

840 PIERRE JOEL 52’23’<br />

841 CARRILLO MICKAEL 52’23’<br />

842 GATTI JULIEN 52’24’<br />

843 BOURGES THOMAS 52’25’<br />

844 PEDROS MATTHIEU 52’25’<br />

845 CALVA PHILIPPE 52’27’<br />

846 LANNOY ERIC 52’27’<br />

847 GUIOT JULIEN 52’27’<br />

848 JANIVEL ROMAIN 52’27’<br />

849 STARCK LAURENT 52’29’<br />

850 OHREL YOANN 52’29’<br />

851 TAUZY LAURENT 52’30’<br />

852 GOULEAU SEBASTIEN 52’31’<br />

853 DE PIERREPONT STANISLAS 52’31’<br />

854 ORIVEL VINCENT 52’32’<br />

855 GUILHAUME CHARLES 52’32’<br />

856 GOUDET STEPHANE 52’33’<br />

857 DECHAMPS SIMON 52’34’<br />

858 ROLLAND THIERRY 52’34’<br />

859 ETHORE MICKAEL 52’34’<br />

860 GRANGIER LEO 52’35’<br />

861 SALERES DAVID 52’35’<br />

862 CARMAGNAC CATHERINE 52’35’<br />

863 THOMAS JEROME 52’37’<br />

864 RICHARD LUC 52’38’<br />

865 LACUEILLE GILLES 52’38’<br />

866 ROY FANNY 52’39’<br />

867 BIVILLE WILLY 52’40’<br />

868 GOUTELLE ALEXIS 52’41’<br />

869 BLOSSIER CHRYSTELLE 52’41’<br />

870 TOUPE CEDRIC 52’42’<br />

871 BECHT JEROME 52’44’<br />

872 PARAT JULIEN 52’45’<br />

873 DUFOIR THIERRY 52’46’<br />

874 MARROCQ STEVE 52’46’<br />

875 BONNAFOUS LEA 52’47’<br />

876 SALLEFRANQUE CHRISTIAN 52’47’<br />

877 LALLIER PIERRE 52’47’<br />

878 DOS SANTOS ROLANDO 52’48’<br />

879 LANDY JEROME 52’48’<br />

880 HOCHARD JEAN-JACQUES 52’50’<br />

881 COLOM JULIEN 52’51’<br />

882 HENIN JEROME 52’52’<br />

883 HARMELIN YORAM 52’53’<br />

884 LIENARD ERIC 52’53’<br />

885 BLOT GERAUD 52’53’<br />

886 QUESSARD LUDOVIC 52’54’<br />

887 TESTE DAVID 52’54’<br />

888 BARDET SANDRINE 52’57’<br />

889 FROMHOLZ MARINE 52’57’<br />

890 BACHELET THOMAS 52’57’<br />

891 ULEMEK STEPHANE 52’58’<br />

892 MEYRIGNAC JEAN-BAPTISTE 52’59’<br />

893 SMYCZ GABRIELA 52’59’<br />

894 FOURCAUD ARMELLE 53’00’<br />

895 GOUEL LAURENT 53’01’<br />

896 RAMASSAMY RUDY 53’01’<br />

897 DERRAN JOHAN 53’03’<br />

898 VANSIELEGHEM XAVIER 53’03’<br />

899 LANGLADE SYLVAIN 53’04’<br />

900 ROLLAND KEVIN 53’05’<br />

901 GOURDIN NICOLAS 53’06’<br />

902 ALLARD CEDRIC 53’06’<br />

903 ROSSETTE EDWINA 53’06’<br />

904 BONNEAU OLIVIER 53’07’<br />

905 FORTANIER STEPHANE 53’07’<br />

906 COURTEILLE FABIEN 53’08’<br />

907 MONROUX PIERRE 53’09’<br />

908 NOUZAREDE STEPHANE 53’09’<br />

909 AMIABLE PASCAL 53’09’<br />

910 MARCHE JUSTIN 53’11’<br />

911 SOURP FLORENT 53’11’<br />

912 DESMET CLARISSE 53’12’<br />

913 TOUREAU FREDERIC 53’12’<br />

914 DORBESSAN MARGAUX 53’12’<br />

915 BLANQUET XAVIER 53’13’<br />

916 BLANC FREDERIC 53’14’<br />

917 DUBOIS SYLVAIN 53’14’<br />

918 BOUREL JULIEN 53’15’<br />

919 CHAFFAUT PIERRE 53’17’<br />

920 LAGARDE FABIEN 53’17’<br />

921 WIEDEMANN NICOLAS 53’18’<br />

922 AZY EMILIEN 53’18’<br />

923 MAURI NICOLAS 53’19’<br />

924 MATHET ANNE 53’22’<br />

925 GRENIE DE BOUARD THIERRY 53’22’...<br />

Retrouvez tous les<br />

résultats dans leur<br />

intégralité sur<br />

www.runningmagaquitaine.fr


16<br />

Pensez-y


Le ren<strong>de</strong>z-vous 2019<br />

17<br />

<strong>2018</strong> - Photos non contractuelles - Copyright : Fotolia<br />

E p r e u v e d u<br />

N LONG<br />

TTN LONG<br />

sur le 53 kms<br />

sur le 53 kms<br />

Salers


18 Ailleurs<br />

LE 9EME TRAIL<br />

"Bienvenue<br />

Le Trail <strong>de</strong> Rodrigues ne peut<br />

être comparé à aucun autre.<br />

L'île est juste magnifique et<br />

unique. Aussi qui mieux que<br />

notre régionale, Valérie Tixier,<br />

lauréate une nouvelle fois du<br />

50km, pouvait nous en parler...<br />

"Après <strong>de</strong>ux participations consécutives,<br />

me voici <strong>de</strong> retour au milieu<br />

<strong>de</strong> l’océan indien. L’île <strong>de</strong> Rodrigues<br />

est tout simplement un paradis sur<br />

terre, lagon bleu turquoise (tout<br />

autour <strong>de</strong> l’île et 2 fois la surface <strong>de</strong><br />

l’île), <strong>de</strong>s habitants toujours souriants<br />

et d’une gentillesse extraordinaire.<br />

On dit que le temps s’arrête une fois<br />

arrivé ici... c’est vrai... pas <strong>de</strong> stress,<br />

tout est tranquille, on se laisse vivre.<br />

Pour cette 9ème édition, Arnaud<br />

nous a concocté un parcours <strong>de</strong> 50<br />

km, soit 6 km <strong>de</strong> plus que les <strong>de</strong>rnières<br />

éditions. Bon 6 kil, c’est pas<br />

grand chose, sauf qu’après un 24h<br />

sur route, fait 15 jours avant, avec<br />

quelques 171 km dans les gambettes,<br />

ça risque <strong>de</strong> couiner un peu<br />

! D’ailleurs, 3 jours avant la course<br />

je ne savais toujours pas si j’allais<br />

prendre le départ ou si j’allais courir<br />

le 6 km avec les enfants. En fait, je<br />

suis tout simplement heureuse d’être<br />

ici, <strong>de</strong> retrouver toute l’organisation,<br />

les étudiants <strong>de</strong> la Réunion, mon<br />

coach Eric, et également <strong>de</strong> pouvoir<br />

partager ce moment avec mon chéri<br />

Cédric. Il manque tout <strong>de</strong> même The<br />

Voice Ludo Collet pour animer ce bel<br />

évènement.<br />

On commence à avoir nos petites<br />

habitu<strong>de</strong>s, ici ! Donc jeudi, c’est<br />

reconnaissance du début <strong>de</strong> parcours<br />

avec les athlètes invités, beau plateau<br />

cette année : le vainqueur du trail du<br />

Volcan à La Réunion Alexis Sevennec<br />

et sa douce Jennifer Fietcher (2n<strong>de</strong><br />

femme au trail du volcan), tous les 2<br />

champions <strong>de</strong> ski alpinisme et David<br />

Hauss, double vainqueur du trail <strong>de</strong><br />

Bourbon et 4ème <strong>de</strong>s JO <strong>de</strong> Londres<br />

en triathlon, sans compter les champions<br />

mauriciens Vishal Itoo et Jean<br />

Will Smith, tout ceci mené par le boss<br />

Eric Lacroix (co-créateur <strong>de</strong> ce trail).<br />

Cette reco a tourné court pour moi,<br />

car à la 1ère <strong>de</strong>scente, ma cuisse<br />

droite s’est tétanisée... impossible <strong>de</strong><br />

courir, j’ai donc abandonné tous ces<br />

champions et je suis revenue en marchant.<br />

J’ai retenté le len<strong>de</strong>main avec<br />

un petit footing sur le plat. Nickel, les<br />

muscles se sont décongestionnés.<br />

Apres 10 jours d’arrêt, le corps n’a<br />

pas compris ce qui lui arrivait !<br />

Nouveau test, samedi matin avec<br />

les incontournables lignes droites.<br />

Tout est au vert, c’est décidé, je pars<br />

sur le 50 kil. 11h, direction la conférence<br />

<strong>de</strong> presse en présence <strong>de</strong> la<br />

commissaire à la culture et au sport<br />

pour la présentation <strong>de</strong> la course<br />

et <strong>de</strong>s athlètes... TV, presse locale,<br />

mauricienne, réunionnaise et même<br />

française... Début d’après-midi, après<br />

un bon bol renversé, remise <strong>de</strong>s dossards,<br />

débriefing indispensable et<br />

nouvelle présentation <strong>de</strong>s athlètes à<br />

tous les coureurs cette fois-ci. Une<br />

chose à retenir : si au bout <strong>de</strong> 200m,<br />

tu ne vois plus <strong>de</strong> point orange, c’est<br />

que tu es perdu !! Donc reviens sur<br />

tes pas et cherche les points!!<br />

Ici tout le mon<strong>de</strong> se perd, même<br />

les locaux, ça fait parti du jeu et du<br />

charme <strong>de</strong> la course, c’est « roots »<br />

comme dirait le coach. Il faut aussi<br />

savoir, que le plastique étant interdit,<br />

il est impossible <strong>de</strong> mettre <strong>de</strong> rubalise<br />

sur le parcours.<br />

Jour J: départ 5h du matin sur la<br />

plage. Le jour se lève à peine. Je<br />

retrouve <strong>de</strong>s têtes connues, ça fait<br />

super plaisir. Les quelques 70 coureurs<br />

du 50 sont là, comme chaque<br />

année l’arche est montée 10´ avant<br />

le départ, c’est tranquille, c’est Rodrigues<br />

! Cameras, photos... c’est parti<br />

! Quelle sera la forme du jour ? On<br />

verra bien, je n’ai aucune pression,<br />

je pars pour profiter, accompagnée<br />

<strong>de</strong> ma moitié, what else! Je trouve<br />

que ça part vite, je laisse filer, comme<br />

d’hab je prends mon rythme. Je dois<br />

être 6ème fille. On longe la plage<br />

sous les filaos, c’est toujours aussi<br />

beau. On traverse notre superbe hôtel<br />

le Tékoma. C’est le début <strong>de</strong> la 1ère<br />

côtelette ! Et là, je remonte les filles<br />

une à une et comme l’année <strong>de</strong>rnière<br />

je sors en tête <strong>de</strong> l’hôtel. Ah ben ça<br />

alors... ce n’est pas du tout ce que<br />

j’avais prévu !! Moi qui pensais suivre<br />

la championne locale Marie-James.<br />

Bon, <strong>de</strong> toute manière il reste 49 Km,<br />

faut pas s’emballer. J’en profite pour<br />

faire un petit coucou à la caméra<br />

et à mes potes journalistes, ça fait<br />

toujours plaisir <strong>de</strong> voir du mon<strong>de</strong> et<br />

d’être encouragée.<br />

Il commence à faire bien chaud,<br />

mais je ne crains pas. La 1ère <strong>de</strong>scente<br />

se passe nickel, pas <strong>de</strong> cuisses<br />

rai<strong>de</strong>s, ouf !<br />

On arrive à nouveau au <strong>de</strong>ssus du<br />

lagon, toujours aussi splendi<strong>de</strong>. 10<br />

km en 1h10 ... ah quand même, je<br />

me traîne, rapi<strong>de</strong> calcul,... on va mettre<br />

au moins 7h, moi qui avais tablé<br />

sur 6h30 environ. Pas grave, Daf, le<br />

géo <strong>de</strong>s étudiants réunionnais, est là<br />

pour nous encourager, c’est top.<br />

1ère difficulté, la « montée tuyau »,<br />

on longe un tuyau !! C’est rai<strong>de</strong>, mais<br />

je monte bien. On double un coureur<br />

qui à l’air d’en ch... on l’encourage.<br />

Cela nous fait arriver au ravito <strong>de</strong><br />

chez Jeannette au 16ème km. Daf<br />

est encore là, il m’indique que Marie<br />

James est à 20´ <strong>de</strong>rrière... « ah ouais<br />

», dis-je, donc « prend le temps <strong>de</strong><br />

te ravitailler, pas la peine d’accélérer<br />

». Ok ! Je prends le temps <strong>de</strong> remplir<br />

mes flasques et on repart. Cécé<br />

est tranquille et me suis, il profite lui<br />

aussi. On file vers le Mont Limon.<br />

C’est ici qu’Arnaud s’est amusé à<br />

nous changer le parcours pour nous<br />

rajouter quelques côtes, pas très<br />

longues, mais « dré dans le pentu »!!<br />

Merci coach, pour la reco, ça nous<br />

a bien aidé, même si on a failli se<br />

perdre !<br />

Tout se passe bien, je cours au<br />

feeling sans me soucier du kilométrage,<br />

ni du temps, on est tranquille<br />

mais on ne traîne pas non plus. On<br />

est tout seul <strong>de</strong>puis chez Jeannette.<br />

C’est qu’avec 70 coureurs, ça s’étire<br />

vite. On pensait cependant retrouver<br />

les coureurs du 25 km comme les<br />

autres années, mais finalement on<br />

ne verra personne (certainement dû<br />

au changement <strong>de</strong> parcours pour eux<br />

aussi).<br />

On traverse l’île d’un côté à l’autre<br />

en passant par la jungle qui caractérise<br />

le milieu <strong>de</strong> l’île. C’est impressionnant<br />

<strong>de</strong> trouver une végétation<br />

aussi <strong>de</strong>nse et variée (forêt, bananiers,<br />

eucalyptus, ...), alors que les<br />

côtes sont si ari<strong>de</strong>s. Et en plus, c’est<br />

technique avec plein <strong>de</strong> cailloux et<br />

super humi<strong>de</strong> (mais heureusement<br />

moins que l’année <strong>de</strong>rnière où il


Ailleurs<br />

19<br />

DE RODRIGUES<br />

au paradis !"<br />

pleuvait). Partie adorée par Alexis,<br />

notre montagnard ! On arrive vers<br />

le 26ème kilo, c’est une longue côte<br />

dans la forêt, je la trouve interminable,<br />

d’ailleurs c’est pour moi la partie<br />

la plus difficile du parcours et non<br />

les 2 grosses côtes (montée tuyau et<br />

montée papaye.... j’adore les noms<br />

donnés aux différents lieux). Et là,<br />

on rattrape un coureur, ah enfin ! Il<br />

est encore plus heureux que nous <strong>de</strong><br />

trouver du mon<strong>de</strong> !! « je suis seul<br />

<strong>de</strong>puis 10km », nous dit-il. Eh bien,<br />

allez, suis nous. La ban<strong>de</strong> <strong>de</strong>s trois<br />

était formée!<br />

J’ai mon petit passage à vi<strong>de</strong> vers<br />

le 28ème, je prends un gel et ça<br />

repart. On ne fait que monter, <strong>de</strong>scendre,<br />

tout en relance avec parfois quelques<br />

parties roulantes. Notre nouveau<br />

partenaire, Lucas, jeune étudiant en<br />

STAPS à la Réunion et pour qui c’est<br />

le premier long trail, suit mais a un<br />

peu <strong>de</strong> mal avec ces relances! Mais<br />

il suit.<br />

On retombe sur le lagon, waouh,<br />

que c’est beau, la vue est à couper le<br />

souffle, le bleu à perte <strong>de</strong> vue... à ce<br />

moment là, je profite... je profite <strong>de</strong><br />

ne plus avoir mal au pied, comme l’an<br />

passé, je profite du plaisir retrouvé<br />

sur une course après ce 24h si difficile<br />

où justement je n’ai pris que<br />

2h <strong>de</strong> plaisir sur les 20h courues (il<br />

y a un un stop dodo, réflexion, soin,...<br />

pendant les 4h restantes!). Bref, enfin<br />

que du bonheur.<br />

On a tous les 3 qu’une envie maintenant,<br />

c’est <strong>de</strong> gravir cette montée<br />

papaye (2n<strong>de</strong> grosse difficulté). Mais<br />

elle se mérite ! Et pour y arriver, on<br />

doit gravir une longue côte, pas super<br />

pentue, mais en plein cagnard ... aïe,<br />

Cécé accuse le coup. La chaleur n’est<br />

définitivement pas sa copine ! Lucas<br />

n’est pas vraiment mieux non plus.<br />

Pour ma part, ça va pas mal, je les<br />

motive comme je peux. Heureusement,<br />

en bas <strong>de</strong> la belle <strong>de</strong>scente qui<br />

suit, le ravito les sauve. Cécé prend<br />

bien le temps <strong>de</strong> se ravitailler, s’arroser....Bon<br />

faudrait tout <strong>de</strong> même<br />

y aller maintenant, car elle est juste<br />

là, la montée papaye ! C’est parti.<br />

On monte tranquille, on discute <strong>de</strong>s<br />

fringues que je porte (X-Bionic et X-<br />

Socks... désolée pour la pub!!), on<br />

s’occupe !! Et là qui voit-on dans la<br />

côte, Daf. Trop bien! Lucas est super<br />

content <strong>de</strong> le voir. Il nous annonce<br />

que le bout <strong>de</strong> la côte est à 100m... «<br />

déjà » dit-on tous les 3 en cœur!! Yes,<br />

ça veut dire que le plus dire est fait et<br />

qu’il nous reste environ 14 bornes. En<br />

effet, nous arrivons en haut, le groupe<br />

local est là, ça fait chaud au cœur.<br />

Je suis trop heureuse <strong>de</strong> les voir, je<br />

danse, les applaudie, les remercie...<br />

c’est ça Rodrigues.<br />

J’adore la partie qui suit, elle est<br />

super roulante et belle, le lagon est<br />

juste là en contre bas. Cécé n’est pas<br />

en gran<strong>de</strong> forme, plus <strong>de</strong> force. Je sais<br />

que j’ai <strong>de</strong> l’avance mais je n’ai pas<br />

envie <strong>de</strong> trop traîner. Je lui <strong>de</strong>man<strong>de</strong><br />

si je peux partir... « bien sûr, vas-y »<br />

... ça me fend le cœur <strong>de</strong> le laisser,<br />

mais je pars. Lucas, malgré un état<br />

<strong>de</strong> fatigue bien avancé, déci<strong>de</strong> <strong>de</strong> me<br />

suivre. Il fait preuve d’une force mentale<br />

incroyable « ce petit », c’est beau<br />

à voir. Le parcours est encore tout en<br />

relance, je sens bien que mes jambes<br />

ne répon<strong>de</strong>nt pas comme d’habitu<strong>de</strong>,<br />

mais je tiens. On fait environ 6 km<br />

tous les 2 pour arriver au Mont Croupier,<br />

c’est tout nouveau, tout beau !<br />

En montant Lucas se retourne et me<br />

dit: « je crois voir Cédric ». Waouh,<br />

ce serait cool. On gravit la colline, la<br />

vue est encore extraordinaire là haut.<br />

Du coup, comme Cédric n’est pas<br />

loin, je dis à Lucas qu’on va prendre<br />

notre temps pour qu’il nous rattrape.<br />

Il n’a pas l’air contre ! Du coup, je le<br />

prends en photo, on se fait un selfie,<br />

on prend l’océan... <strong>de</strong> vrais touristes<br />

! Je sens que la course est gagnée,<br />

alors je profite. On re<strong>de</strong>scend doucement.<br />

Je m’arrête quelques minutes<br />

et vois Cédric débouler à fond du haut<br />

du Mont. Nous voilà à nouveau tous<br />

les 3 réunis, génial. Lucas me dit: «<br />

on finit ensemble ». « Mais bien sûr ».<br />

Je ne peux voir les choses autrement,<br />

c’est un évi<strong>de</strong>nce. Ces <strong>de</strong>rniers 6 km<br />

seront ...comment dire ... laborieux !!<br />

Cécé est au bout <strong>de</strong> sa vie !! Il ne peut<br />

faire autrement que d’alterner course/<br />

marche, voudrais-tu te mettre au 24h<br />

?! Lucas est HS également et il est<br />

trop content <strong>de</strong> pouvoir accompagner<br />

Cédric en mo<strong>de</strong> Cyrano ! J’essaye<br />

tant bien que mal <strong>de</strong> les faire courir<br />

un peu plus, mais il n’y a rien à faire<br />

! Je me dis qu’ils vont être long ces<br />

<strong>de</strong>rniers kil ! Pas grave, on profite<br />

<strong>de</strong> la mangrove, encore un nouveau<br />

paysage. Puis enfin, on aperçoit l’aéroport.<br />

On le longe, c’est pas terrible,<br />

mais pour celui qui a encore du jus,<br />

ça doit être top <strong>de</strong> pouvoir envoyer<br />

sur les 2 <strong>de</strong>rniers km. Ce ne sera pas<br />

notre cas ! Mais ça y est, on entend<br />

la sono et on voit l’arche, là bas. On<br />

s’approche... <strong>de</strong>rnière ligne droite,<br />

je me mets au milieu <strong>de</strong> mon chéri<br />

et <strong>de</strong> mon fils « adoptif » (vu nos 26<br />

ans d’écart, nous sommes tous les<br />

2 d’accord <strong>de</strong> ce nouveau statut!! ).<br />

C’est donc main dans la main et avec<br />

le sourire jusqu’aux oreilles que nous<br />

franchissons cette ligne tant attendue...<br />

c’est au bout <strong>de</strong> 7h24 d’effort<br />

que je me jette dans les bras <strong>de</strong> mon<br />

super coach/ami/speaker Eric. Je<br />

pense qu’il est content … et moi<br />

donc.<br />

Bon, j’ai un peu l’impression d’instaurer<br />

un monopole sur la victoire <strong>de</strong><br />

cette course, mais sincèrement je<br />

suis trop contente et ne m’en plains<br />

pas! Du coup, c’est ballot, mais je<br />

suis obligée <strong>de</strong> revenir l’année prochaine...<br />

y a pire comme situation !<br />

Revenir au PARADIS …Je ne peux<br />

terminer ce récit sans remercier <strong>de</strong><br />

tout mon cœur Aurèle et Arnaud, pour<br />

l’organisation, Nathalie pour le billet<br />

Air Mauritius, les chronométreurs <strong>de</strong><br />

Maurice, tous les bénévoles pour leur<br />

gentillesse, Daf, Delphine, Gaël et les<br />

étudiants pour leur joie <strong>de</strong> vivre, Éric,<br />

the coach pour tout son suivi, ses<br />

conseils et ses mots si justes et précieux,<br />

et un énorme bravo à toutes et<br />

à tous sur toutes les courses.<br />

Enfin, une mention spéciale pour<br />

mon chéri et mon fiston Lucas, vous<br />

avez puisé mais on y est arrivés !<br />

Et pour finir, je suis sincèrement<br />

heureuse d’avoir pu partager ces<br />

moments privilégiés avec Jenny,<br />

Alexis et David. Vous êtes <strong>de</strong> vrais<br />

champions. A l’année prochaine belle<br />

ÎLE DE RODRIGUES.<br />

Valérie Tixier


20<br />

Le challenge<br />

Calendrier du Challenge Nouvelle-Aquitaine<br />

<strong>2018</strong><br />

Challenge Trail Nouvelle-Aquitaine<br />

12 Trails ont été sélectionnés pour l’édition <strong>2018</strong>. Ce<br />

challenge est ouvert à tous les coureurs, licenciés ou non.<br />

Le challenge récompense les participants ayant obtenu le<br />

plus grand nombre <strong>de</strong> points au cours <strong>de</strong> l’année. Dès votre<br />

première participation à une épreuve du challenge, vous êtes<br />

classé (pas <strong>de</strong> nombre <strong>de</strong> course minimum).<br />

Date Courses Kilomètres<br />

21 janvier Trail du Pécharmant (24) 12 km<br />

28 janvier La Ron<strong>de</strong> <strong>de</strong> l’Estuaire (33) 30 km<br />

17 mars Trail du Marensin (40) 20 km<br />

22 avril Trail du Barétous (64) 28 km<br />

22 avril Trail <strong>de</strong> l’Oppidum (86) 27 km<br />

13 mai Trail <strong>de</strong> l’Auvignon (47) 23 km<br />

09 juin Trail du Montan’aspe (64) 29 km<br />

06 & 07 juillet Course <strong>de</strong>s Crêtes d’Espelette (64) 26 km<br />

05 août L’Oustrail (40) 23 km<br />

10 novembre La raisin d’Or (33) 30 km<br />

18 novembre Week-end Sport Nature (47) 20 km<br />

09 décembre Courses <strong>de</strong>s Sables (47) 15 km


A noter 21


22<br />

Le trail<br />

LE GRAND WEEK-END<br />

Le record qui<br />

Le grand week-end nature du<br />

PSNO est <strong>de</strong>venu une institution<br />

dans le département du<br />

Lot-et-Garonne. Entre trails<br />

nocturnes qui ont connu un<br />

énorme succès, trail diurne<br />

et même raids multiposrts,<br />

tout le mon<strong>de</strong> y a trouvé son<br />

compte. Mais c'est aussi un<br />

modèle <strong>de</strong> réussite au niveau<br />

<strong>de</strong> l'organisation !<br />

Pendant <strong>de</strong> longues minutes, les<br />

coteaux <strong>de</strong> Saint Romain le Noble<br />

furent illuminés par une longue farandole<br />

<strong>de</strong> lumières mouvantes, au fur<br />

et à mesure du passage <strong>de</strong>s concurrents<br />

sur la ligne d’arrivée.<br />

Avec près <strong>de</strong> 400 participants,<br />

les trails nocturnes organisés par le<br />

PNSO dans le cadre du Grand Week<br />

End Sport Nature ont connu une fréquentation<br />

record. Aidée par la clémence<br />

<strong>de</strong> la météo en cette soirée<br />

<strong>de</strong> novembre, cette épreuve confirme<br />

son succès grandissant auprès <strong>de</strong>s<br />

coureurs du Challenge Trails 47. La<br />

magie <strong>de</strong> courir la nuit, à la lueur <strong>de</strong>s<br />

lampes frontales, a opéré une nouvelle<br />

fois.<br />

Du côté <strong>de</strong>s résultats, les meilleurs<br />

concurrents ont avalé à toute vitesse<br />

les 10 km du parcours du trail court.<br />

Le scénario <strong>de</strong>s précé<strong>de</strong>ntes manches<br />

s’est répété une nouvelle fois<br />

à l’arrivée à Saint-Romain puisque<br />

Benjamin Michot, lea<strong>de</strong>r du Challenge,<br />

s’impose <strong>de</strong>vant son poursuivant<br />

direct au classement général, le<br />

postier Julien Alaizeau. À une épreuve<br />

<strong>de</strong> la fin, le triathlète layracais semble<br />

avoir pris une option presque<br />

définitive sur la victoire finale. La<br />

troisième place revient à Yohan Trimoulet<br />

en 49’45. Chez les féminines,<br />

c’est également une triathlète <strong>de</strong> l’AL


Le trail 23<br />

NATURE DU PSNO<br />

fait du bien !<br />

Layrac Johanna Lalanne qui gagne<br />

l’épreuve en 58’19. Elle <strong>de</strong>vance<br />

Aurélie Fernan<strong>de</strong>z du MAC47, qui doit<br />

se contenter <strong>de</strong> la <strong>de</strong>uxième place, et<br />

sa coéquipière Elise Sevin qui termine<br />

troisième.<br />

Le trail longue distance proposait<br />

aux challengers 20 km <strong>de</strong> chemins<br />

avec environ 450 mètres <strong>de</strong> dénivelé<br />

positif. On assista également à<br />

une belle lutte pour la victoire entre<br />

Franck Igau et Nicolas Pizzol. On crut<br />

que le dénouement <strong>de</strong> l’an <strong>de</strong>rnier<br />

allait se répéter là encore mais finalement,<br />

c’est le traileur Franck Igau<br />

qui parvint à décrocher le triathlète<br />

dans les <strong>de</strong>rniers hectomètres pour<br />

s’imposer <strong>de</strong> quelques secon<strong>de</strong>s à<br />

l’arrivée.<br />

Derrière, Victor Pinthon confirme<br />

son potentiel en prenant la troisième<br />

place en 1 h 28. La course féminine<br />

est remportée par Sarah Dutouron du<br />

Team Ferrus en 1h49, <strong>de</strong>vant la Tarnet-garonnaise<br />

Nelly Biau <strong>de</strong> Moissac<br />

Athlé, et Laurence Pradère <strong>de</strong> l’AFCF.

Hooray! Your file is uploaded and ready to be published.

Saved successfully!

Ooh no, something went wrong!