Philosophie magazine-Hors-série avril 2019

billagate

Dossier Games of Thrones

GAME OF

THRONES

Passeport pour Westeros

78

LES ROIS MAUDITS

Martin s’inspire beaucoup du xiv e siècle

tel qu’il est mis en scène dans Les Rois

maudits (1955-1977), fresque historique de

Maurice Druon retraçant notamment la rivalité

des dynasties capétienne et Plantagenêt

qui conduisent à la guerre de Cent Ans

(1337-1453). « Il y a tout, dans Les Rois maudits.

Des rois de fer et des reines étranglées,

des batailles et des trahisons, des mensonges

et de la luxure, de la tromperie, des rivalités

familiales, la malédiction des Templiers, des

bébés échangés à la naissance, des femmeslouves,

du péché et des épées, la déchéance

d’une grande dynastie » 11 .

NOCES POURPRES

ET DÎNER NOIR

Les « Noces pourpres », qui ont lieu dans

le neuvième épisode de la troisième saison,

ont choqué les spectateurs de la série :

accueillis aux Jumeaux par Walder Frey

pour le mariage d’Edmure Tully et de Roslin

Frey, les Stark sont massacrés à la fin du

dîner par les soldats de leur hôte, qui s’est

allié aux Lannister.

Même procédé lors du « dîner noir » qui eut

lieu en 1440 : détenu à Edimbourg par William

Plans de carrière L’équipe de tournage dans la cour

de Châteaunoir, fort de la Garde de nuit adossé au Mur, reconstitué

dans la carrière à ciel ouvert de Magheramorne (Irlande du Nord).

Crichton, le jeune roi Jacques II d’Écosse,

âgé de dix ans, invite William Douglas, seize

ans, chef d’un puissant clan écossais, et son

petit frère, David, à des festivités. Tous deux

sont décapités à la fin des réjouissances sur

ordre de Crichton. Scandaleux ? Non, avisé,

dirait Machiavel : « le mal doit se faire tout

d’une fois : comme on a moins de temps pour

y goûter, il offensera moins » 12 .

YORK ET LANCASTRE,

STARK ET LANNISTER

Westeros ne partage pas seulement avec

l’Angleterre une géographie insulaire bien

spécifique, mais aussi une histoire. George

R. R. Martin a lui-même dressé un parallèle

entre la guerre des Cinq Rois – Joffrey

Baratheon-Lannister, Robb Stark, Balon

Greyjoy et les deux frères Baratheon, Stannis

et Renly –, et la guerre des Deux-Roses qui

opposa de 1455 à 1485 les maisons de Lancastre

(rose rouge) et d’York (rose blanche),

toutes deux descendantes de la dynastie

royale des Plantagenêts. Comme à Westeros,

où le conflit éclate en raison de la filiation

litigieuse du roi Joffrey, le conflit des Deux-

Roses se cristallise autour de l’héritier du roi

Henri VI de la maison de Lancastre, soupçonné

par la famille d’York d’être un enfant

illégitime. Joffrey et Édouard partagent d’ailleurs

un goût prononcé pour la violence

débridée et les décapitations. Même si les

enjeux de la guerre des Cinq Rois sont différents,

celle-ci s’articule essentiellement

autour de l’opposition entre les Stark, qu’on

peut identifier aux York, et les Lannister, qui

partagent avec les Lancastre la couleur

rouge. Robb Stark semble d’ailleurs inspiré

par Édouard IV, lequel devient le meneur de

la guerre contre les Lancastre après la décapitation

de son père Eddard… à moins que

ce ne soit Richard.

LA MARCHE DE LA HONTE

Tout comme Cersei, qui doit défiler nue dans

les rues de Port-Réal pour expier ses péchés,

notamment l’inceste dont elle s’est rendue

coupable aux yeux du Grand Moineau, Jane

Shore, maîtresse du roi Édouard IV, fut

emprisonnée pour sa conduite libertine et dut,

pour faire pénitence, parcourir les

rues de Londres vêtue d’une simple

robe de bure (1483).

11. George R. R. Martin, « My hero: Maurice Druon », in The Guardian,

avril 2013. 12. Nicolas Machiavel, Le Prince, chap. VIII, trad. J. Anglade,

Le Livre de Poche, 1972, p. 48.

PHILOSOPHIE MAGAZINE

HORS-SÉRIE

© 2019 Home Box Office, Inc. All Rights Reserved, HBO.

More magazines by this user
Similar magazines