Côté Cinéma n°145 - 12 mai 2010

boxofficepro

145

12/05

2010


145

12/05

2010

4

8

10

18

CÔTÉ FILM

« Dans un monde où tout va trop vite, accordons

nous du temps et n’ayons pas peur de ce que nous

prenons pour de l’ennui. Si l’existence n’est pas

totalement satisfaisante, savourons en revanche

le bonheur qu’apportent les rapports humains »

Jean Rochefort 8

12

13

14

17

20

22

24

26

28

30

30

32

Côté Ciné/Côté Cinéma Ils sont à Cannes,

Programme alternatif Le cirque au cinéma.

Interview Jean Rochefort.

Une journée avec Luc Besson,

Brèves

CinéMarcel lance WELCOME.

CHIFFRES

Le Box Office.

Indices et carrières

Russell Crowe, le film L’Arnacœur.

Panel de la fréquentation.

Etude Médiamétrie Les films en 3D.

Calendrier des sorties.

CÔTÉ SALLE

EuroPalaces à Orléans,

Les doudous enchantés

Tous en salle Retour de voyage,

Brèves numériques.

Rencontre avec Robert Laborie (CGR).

RDVE Les contacts, le programme,

Jeu Universal Qui veut gagner des Minions ?,

Brèves festivals.

Infoway L’interactivité,

Côté Ciné La mobilité.

INSTITUTIONNELS

Agence du Court-Métrage, Les circulaires de la FNCF.

Soutiens AFCAE et GNCR, Le Médiateur renouvelé.

DOSSIER SPÉCIAL

CONFISERIE

Page 36 à 48

13

« Nous apparaissons

aujourd’hui comme un

groupe de cinéma fortement

innovant et en phase avec

l’attente des spectateurs »

Robert Laborie, directeur du

développement CGR

26

ÉDITO

Edito chiffré

Si habituellement un éditorial est principalement

constitué de lettres, de mots et de phrases (dont

on espère toujours que l’assemblage soit le plus

lisible possible) dans celui-ci, il sera beaucoup

questions de chiffres…

7 : c’est le nombre de cinémas visités par Luc

Besson que nous avons suivi à Paris le jour de

la sortie d’Adèle Blanc-Sec,

29 : le nombre d’écrans répartis dans les

3 nouveaux multiplexes que le groupe CGR

inaugure en moins d’un mois ! Au total, ce sont

plus de 15000 fauteuils qui vont enrichir l’offre

du circuit au travers des différents projets à

venir…

154 : le nombre de films dans lequel a tourné

Jean Rochefort que nous avons interviewé dans

ces pages,

1056 : le nombre d’écrans équipés en numérique

à ce jour en France (dont on retrouve la liste

détaillée sur le site www.cotecinema.fr),

2 000 : le nombre d’affiches du Festival mis a la

disposition des exploitants grâce au partenariat

de la FNCF,

2050 : le nombre de professionnels inscrits à ce

jour sur le site Côté Cinéma,

6819 : le nombre de fiches-films que l’on peut

trouver sur ce site, entre autres…

Et puisque nous sommes à Cannes, voici

quelques chiffres supplémentaires :

4 : le nombre de Rolling Stones attendus sur

la Croisette pour y présenter le documentaire

Stones In Exile qui leur est consacré,

10 : le nombre de bougies qui décorera cette

année le gâteau d’anniversaire du RDVE,

24 : le nombre des fameuses marches pour

accéder à l’entrée du Palais,

1 100 : le nombre de films présentés dans les

différentes sélections,

3 250 : le nombre de projections, toutes

sélections confondues,

4 300 : le nombre de journalistes attendus sur

la Croisette,

25000 : le nombre d’accrédités, en moyenne,

chaque année,

210 000 : le nombre de billets délivrés pendant la

durée du Festival.

Mais puisque nous sommes au cœur d’un

des plus grands événements de la profession,

cessons-là de parler « chiffres » et profitons-en

pour parler de cinéma... QUE de cinéma !

Jean Walker

N°ISSN : 1773-6609 - CÔTÉ CINÉMA Edité par Infoway SA au capital de

259 120 euros/57, rue Ganneron/75018 PARIS/Tél. : 01 53 24 64 24

Fax : 01 53 24 64 20/Email : cotecinema@infoway.fr

Dépôt légal : à parution / Directeur de la Publication : Patrick Farcy

Rédacteur en Chef : Jean Walker / Coordination : Isabelle di Pietro /

Stagiaire Rédaction : Colin Robineau / Documentation : Michèle Lecoupeur

Publicité : Bertrand Feillet Assistantes : Héloïse Besson / Maëlle Lebras

Réalisation : Infoway/Maquette/Infographie : Philippe Cosqueric

Impression : Groupe SOCOSPRINT Parc d’activités 88470 St-Michel-sur-

Meurthe

Crédits Photos Côté Film Côté Cinéma – JW, Paris Match, Chrysalis

Films, Eddy Brière – Brazil, EuropaCorp, JMD, Sony, Zootrope Chiffres Universal

Côté Salle Julien Marcel, DR, Côté Cinéma - JW, Les Carmes, CGR

Cinémas Institutionnels Côté Cinéma -JW.

Contacts

Rédaction

Jean Walker : 01 53 24 69 65 • jwalker@cotecinema.fr

Isabelle di Pietro : 01 53 24 69 59 • idipietro@cotecinema.fr

Calendrier des Sorties

Michèle Lecoupeur : 01 53 24 64 29 • mlecoupeur@cotecinema.fr

Publicité

Bertrand Feillet : 01 53 24 64 21 • bfeillet@cotecine.fr

Héloïse Besson : 01 53 24 63 07 • hbesson@cotecine.fr

Maëlle Lebras : 01 53 24 64 23 • mlebras@cotecinema.fr


4

CÔTÉ FILM

Côté Ciné/Côté Cinéma

Ils sont à Cannes !

Maëlle, Héloïse, Jean et Bertrand

Les équipes de Côté Cinéma et Côté Ciné seront à Cannes pour y

rencontrer leurs fidèles lecteurs, responsables de salles, distributeurs ou

fournisseurs… N’hésitez pas à venir leur rendre visite, leurs représentants

ne seront jamais loin du Rendez-Vous Des Exploitants…

De gauche à droite :

Maëlle Lebras : assistante commerciale (à Cannes du 18 au 20),

Héloïse Besson : responsable production, (à Cannes du 15 au 18),

Jean Walker : rédacteur en chef de Côté Cinéma (à Cannes du 17 au 21),

Bertrand Feillet : responsable commercial pour les deux publications

(à Cannes du 16 au 22).

Et pendant que certains sont sur La Croisette, d’autres continuent

« à tenir la boutique » à Paris… Isabelle di Pietro, secrétaire de rédaction

(01 53 24 59 69), Michèle Lecoupeur, documentation et calendrier des

sorties (01 53 24 64 29) ainsi que les autres membres de la « dream team »

Côté Ciné(ma) !

Programme complémentaire

Le cirque rentre au cinéma

En matière de cinéma numérique, il en est des

« programmes alternatifs » (ou « complémentaires »,

suivant les cas) comme des films traditionnels : il y

a du bon… et du moins bon ! En ce qui concerne

Une Nuit au Cirque filmé en relief par plusieurs

caméras numériques lors du récent Festival International

du Cirque de Massy, en tous cas, la qualité

des images et le rendu de la 3D sont réellement

bluffants ! Quelle bonne idée, en effet, d’avoir rendu

au monde du cirque la hauteur, la largueur et la

profondeur que méritent les acrobates, clowns, trapézistes,

danseurs et autres dresseurs de fauves

qui s’y produisent. Grâce au relief, Une Nuit au

Cirque a su restituer à l’écran toute la magie des

numéros que les spectateurs, petits ou grands, apprécient

d’habitude sous un chapiteau.

Distribué par NumEvent, la diffusion de ce programme

d’environ 2h d evrait faire le bonheur des

CE, des écoles et autres associations et sera proposée

sur les écrans des cinémas équipés en numérique

et en 3D à partir du 26 mai. Sans vouloir

entrer dans le délicat débat de ces séances supplémentaires

où ne sont pas diffusés des films de

cinéma (chaque type d’exploitation ayant une politique

différente à ce sujet), il n’en demeure pas

moins que le spectacle proposé par « Une Nuit au

Cirque » en 3D mérite, à plus d’un titre, d’être vu.

Renseignements auprès de Jean-Jacques Léonard, Tél. : 06 84 75 68 70 (jjleonard@numevent.fr) et FA sur le site : www.unenuitaucirque.com

Un peu d’Histoire

La profession s’inquiète…

©Paris Match

Profitons de ce Festival de Cannes, si riche en stars et

en événements qui ont fait les beaux jours du célèbre

magazine Paris-Match, pour reproduire une des incontournables

couvertures retrouvée dans une petite

échoppe londonienne par un de nos lecteurs. À côté de

la sublime Marylin, le titre de la revue fait peur : « Le cinéma

va-t-il disparaître ? ». Il faut dire qu’à l’époque

(nous sommes en juillet 1953), l’ennemi des salles de

cinéma n’est pas encore la K7 vidéo, ni le DVD, ni le

BluRay et encore moins la VOD ou le piratage… Non !

À l’époque, l’adversaire juré de l’exploitation se nomme…

« la télévision » ! Heureusement, l’industrie du 7 ème Art

« est en train de mettre en place des procédés nouveaux

» destinés à enrayer les méfaits de la petite lucarne

qui envahit, lentement mais sûrement, les foyers

français…

Un mois plus tard, le 16 septembre 1953, avait lieu la

première projection en CinemaScope (La Tunique) qui

allait révolutionner le format de projection et obliger les

exploitants à investir dans l’équipement de leurs salles…

L’année suivante, L’Étrange Créature du Lac Noir était

proposé… en relief ! On connaît la suite…

Les grandes répliques du cinéma

Qui prononce cette phrase et dans quel film ?

“ Comme je dis souvent, je n’ai qu’une seule ride... Et je suis assise dessus ! ”

Réponse : C’est Eva (jouée par Fanny Ardant) qui balance cette phrase lors du dîner chez Alexandre Hagutte (joué par Richard Berry) dans le fi lm de Gabriel Aghion, Pédale Douce sorti en 1996.


8

CÔTÉ FILM

Rencontre avec…

Jean Rochefort

Quel plaisir de rencontrer Jean Rochefort ! Acteur

attachant et figure marquante du cinéma français,

ce talentueux comédien vient de mettre en scène, en

tandem avec la réalisatrice Delphine Gleize, le film

Cavaliers Seuls distribué par Chrysalis Films et qui

est à l’affiche depuis début mai. C’est à cette

occasion que nous avons pu nous entretenir avec

celui qui a été, entre autres, Malartic dans Le

Capitaine Fracasse, La Taupe dans Cartouche,

Desgrez dans la série des Angélique, le colonel

Louis dans Le Grand Blond..., l’inspecteur Guilboud

dans L’Horloger de St Paul, l’abbé Dubois dans Que

la Fête Commence, Etienne Dorsay dans Un Eléphant ça Trompe Enormément

(et sa suite !), Michel Mortez dans Tandem, Antoine dans Le Mari de la

Coiffeuse, Copel dans Le Placard ou encore Gilbert Neuville dans Ne le Dis à

Personne… C’est avec intérêt et courtoisie qu’il s’est volontiers prêté à notre

jeu récurrent des « questions-cinémas ».

Côté Cinéma : Quels sont vos premiers souvenirs liés à la salle de

cinéma ?

Jean Rochefort : J’avais 7 ans… C’était dans un cinéma de Rouen où mes

parents m’avaient emmené voir le film Tout Va Très Bien Madame La Marquise…

Je me souviens particulièrement de la musique de « Ray Ventura et

de ses Collégiens » et je me rappelle être sorti de la salle fasciné et heureux !

CC : Et plus tard ?

J R : Mes parents voyageaient beaucoup et nous

changions de ville fréquemment. J’ai pourtant souvenir,

vers ma 17 ème année, d’un cinéma de Nantes

situé face au Théâtre Graslin (Le Katorza ?) qui

était devenu ma raison de vivre… À cette époqueci,

pour un adolescent, la province était souvent

poignante et je suis éternellement reconnaissant

aux exploitants de ce cinéma de m’avoir fait rêver

grâce à des films comme Les Quatre Plumes

Blanches ou, un peu plus tard, la série des Tarzan.

Mon choix de films était alors souvent dicté par les

acteurs qui y jouaient, comme Gary Cooper par

exemple…

En plus du film lui-même, j’aimais l’ambiance de la salle de cinéma…

Le velours, les fauteuils moelleux, le grand rideau rouge qui s’ouvre, le

panneau publicitaire peint sur la toile et la lumière qui s’éteint doucement

avant que le film ne démarre… L’impatience de la semaine était t

alors récompensée par la séance du dimanche !

Ph

ot

o : ©Edd

ddy Briè ière re/B

/Bra

zil

CC : Aujourd’hui, prenez-vous encore le temps d’aller au cinéma et,

si oui, dans quelle salle ?

J R : À Paris, j’aime bien La Pagode qui me rappelle un peu le parfum de mon

enfance… Je préfère, de loin, voir les films au cinéma plutôt qu’à la télé. Chez

moi, à la maison, je préfère lire et donner du temps au temps. Parmi les films

récents que j’ai vu au cinéma, j’ai bien aimé The Ghost Writer de Roman

Polanski.

CC : En salle, quel genre de spectateur êtes-vous ?

J R : Emotif ! Je me rappelle m’être évanoui un jour en regardant une scène

d’opération dans le film Un Grand Patron où Pierre Fresnay jouait un chirurgien…

Malgré des années passées devant la caméra et plus de 100 films à

mon actif, je continue à me laisser prendre au jeu en tant que spectateur et à

oublier qu’autour des comédiens qui sont à l’écran, il y a des décors, du matériel

et une équipe technique.

CC : Que pensez-vous des tournées de promotion en province ?

J R : J’ai la chance de pouvoir choisir les films que je vais défendre et je ne

me prête à cet exercice que sur les productions que j’ai aimé faire. J’évite

ainsi le côté « tout le monde a été merveilleux » les quelques rares fois où cela

n’a pas été le cas… J’ai toujours été très bien accueilli par les exploitants et

je garde de bons souvenirs des tournées dans les salles. Les débats avec les

spectateurs, à l’issue de la projection de certains films, sont parfois particulièrement

émouvants…

CC : Dans Cavaliers Seuls, le film que vous avez réalisé avec

Delphine Gleize et qui vient de sortir sur les

écrans, il est question d’équitation. D’où vous

vient cette passion quasi-amoureuse du

cheval ?

J R : Je devais sans doute être prédisposé… Mon

grand père possédait déjà des chevaux et des calèches

dans la belle ville de Dinan… Pour moi, le coup

de foudre s’est déclaré à l’âge de 30 ans, sur le tournage

de Cartouche dans lequel j’étais censé monter à

cheval avec aisance. C’est en constatant mes piètres

aptitudes à cet exercice et en commençant à m’entraîner

que la passion est née et qu’elle ne m’a plus jamais


CÔTÉ FILM

9

international de saut d’obstacles, qui se déplace

à présent en fauteuil électrique. Sa vie

est ponctuée par l’entraînement du jeune Edmond,

un cavalier émérite, et par les visites de

Martine, une exquise auxiliaire de vie. C’est de

ma rencontre avec la réalisatrice Delphine

Gleize qu’est née l’envie d’en faire un long-métrage.

Au-delà d’un film sur les chevaux, j’ai

voulu montrer mon univers en filmant ce trio

incongru et en essayant de mettre en avant le

moteur principal de l’histoire : la transmission.

quitté. Au-delà du plaisir névrotique que me procurent les sports équestres,

le monde du cheval est pour moi une activité à part entière. Je possède un

haras dans la région où Cavaliers Seuls a été tourné, j’ai effectué la première

transplantation d’embryons équins en Europe et j’élève des chevaux avec

une politique de sélection basée à la fois sur l’esthétique et sur l’affectif.

CC : Qu’est-ce qui vous a donné envie de mettre en scène cette

histoire ?

J R : À 10km de chez moi vit Marc, un ami octogénaire, ancien champion

CC : Dans une programmation riche qui

voit des dizaines de films se succéder

chaque semaine sur les écrans, que

pourriez-vous dire aux exploitants qui

leur donne envie de défendre Cavaliers

Seuls ?

J R : Ce film prouve que l’on peut vivre autrement.

Dans un monde où tout va trop vite, accordons nous du temps et

n’ayons pas peur de ce que nous prenons pour de l’ennui. Si l’existence n’est

pas totalement satisfaisante, savourons en revanche le bonheur qu’apportent

les rapports humains. Cavaliers Seuls est un « objet audio-visuel incongru

et non-formaté » mais qui parle du cœur et du besoin que l’on a des

autres… Et pendant ce temps, les chevaux regardent…

Propos recueillis par Jean Walker.

Merci à l’équipe de Brazil pour la photo.


10

CÔTÉ FILM

Une journée avec Luc et Louise…

À chaque sortie d’un de ses films, Luc

Besson a pris pour habitude d’assister

aux premières projections en venant

lui-même à la rencontre du public

dans certaines salles de Paris et de la

banlieue. Pour Adèle Blanc-Sec, c’est

accompagné de l’actrice Louise Bourgoin,

qui tient le rôle titre, qu’il a effectué

ce « marathon des salles » le premier

jour de la sortie... Côté Cinéma

avait glissé un envoyé spécial dans

l’équipe d’EuropaCorp qui a suivi cette

tournée dont voici un compte-rendu

« en temps réel »... Prêts ? Partez !

Pho

to

: E

uro

paC

orp

.

Brèves

Rezo

Le film Orpailleur de Marc Barrat avec

Julien Courbey et Philippe Nahon sortira

le 16 juin.

SONY

Plan B d’Alan Poul avec Jennifer Lopez et

Alex O’Loughlin est passé du 5 au 19 mai.

9h : Première séance du film - si stratégique

- à l’UGC Ciné Cité Les

Halles. Luc Besson arrive seul en

moto. L’équipe du cinéma n’a pas encore

eu le temps d’installer le petit déjeuner

que le réalisateur enjambe déjà

les potelets de protection afin de se

mêler aux spectateurs groggys du

mercredi matin. Il rejoint son équipe

d’EuropaCorp et commande un thé.

Déjà 150 spectateurs payants, bientôt

200. On est à 250 : c’est très

bien ! Antoine Cabot, le directeur, se

place devant son public pour appeler

Luc. Quelques journalistes en retard,

des habitués et même des fans du

Premier Combat… Le réalisateur est

content du bon taux de fréquentation.

Il est proche de son public, rigole,

communie avec eux. Louise ? « Ah...

c’est une bretonne, elle ne se lève jamais

avant 11h » scande-t-il. « Mais elle

reviendra à la fin de la projo ! »… En

réalité, Louise était en direct sur

France Inter. Générique. La fée Europa

sort de sa chrysalide. Pendant ce

temps là, Luc et son team, en équipée

sauvage, sautent sur leurs deux roues,

bille en tête pour l’UGC Ciné Cité

Bercy, rejoindre son directeur, Patrice

Lemarchand.

Pho

to

: J

MD.

10h10 : Trois fois moins de spectateurs…

«Mais 90, c’est bien… On

n’est pas aux Halles ici…» précise Patrice.

Louise Bourgoin pose son muffin

et descend en trombe les marches

de la salle en faisant instantanément

rire tout le monde.

11h15 : Retour aux Halles. Les motos

pétaradent sur la place Saint Eustache

pendant que la voiture de

Louise dépose Adèle en silence. Et,

descendant l’escalator, on la voit personnifier

l’héroïne absolue de manière

angélique. Elle est drôle, belle, pro. Et

soulève le public des Halles, déjà plus

réveillé. Luc redevient l’homme de

l’ombre. Et Louise accepte tout le

monde en se prêtant, avec le sourire,

au jeu des photos et des autographes.

13h15 : Du 137, rue du Faubourg St

Honoré s’échappent, à toute vitesse,

trois scooters direction le Gaumont

Champs-Elysées – la salle de gala.

70 spectateurs, c’est un peu décevant,

Luc le sait. Puis, direction RTL,

délocalisé au Louvre, avant de rejoindre

le Pathé Boulogne pour la

séance de 17h10.

17h20 : Luc ne se souvient pas bien

de l’emplacement du cinéma, mais le

retrouve grâce au « KFC », où le reste

de l’équipe le rejoint. Quant à Louise,

elle est en avance et, avec la directrice

Eliane Duverne, elles se font un

point d’honneur à combler tout silence.

Malgré le léger retard, les

spectateurs sont ravis et nombreux.

En partant, tout le monde salue Eliane

sous les énormes kakémonos…

d’Alice au Pays des Merveilles ! Les

séances de 16h sont bonnes.

18h20 : UGC Ciné Cité La Défense.

Salle comble. Le directeur David Brisson

maîtrise, gère, la salle est vraiment

magnifique. Louise et Luc sont à

leur aise. Et Louise s’envole alors dans

une improvisation très « Canal + ». Tout

le monde la dévore des yeux. Et l’on

se souvient alors de la phrase d’Eliane

à Boulogne : « Faut en profiter ! Les

Américains vont nous la piquer cellelà

! ». Les 18h00 sont bons aussi, ça

tombe bien !

19h : Bref passage au bureau. Luc

passe chez lui faire dîner ses enfants.

Il nous retrouvera à 20h au Pathé Wepler.

Pendant ce temps, chez Ante

Prima, la cantine italienne d’Europa-

Corp, une partie du bureau est déjà là

avec Louise pour boire un verre

avant d’attaquer la soirée chiffres :

- « Louise ? Un verre de Blanc ? »

- « Oui, mais plutôt sucré s’il te plait ! »

20h : Le Wepler. 410 personnes dans

la salle. C’est cette salle pleine que

tout le monde voulait voir depuis ce

matin. Accueil extrêmement enthousiaste.

Et, en sortant tous ensemble

ravis par cette apothéose, un léger

brouhaha dans le hall : « Oh ! Vous

avez vu la météo la semaine prochaine

! MA…GNI…FIQUE ! ».

On aurait préféré que Louise nous annonce

du mauvais temps !

UGC DISTRIBUTION

Deux nouveaux films restent à dater dans

le prochain line up : Le Chat du Rabbin

de Joann Sfar, Antoine Delesvaux et Krach

de Fabrice Genestal avec Gilles Lellouche,

Vahina Giocante.

WILD BUNCH

Film Socialisme de Jean-Luc Godard sortira

le 19 mai après avoir été présenté dans la

Sélection Officielle – Un Certain Regard au

Festival de Cannes.

ZOOTROPE

Le film Police, Adjectif de Corneliu Porumboiu

change de titre et s’appelle désormais

Policier, Adjectif. Sa sortie est toujours

fixée au 19 mai.

OCÉAN FILMS

La sortie du film Air Doll de Hirokazu Koreeda

est décalée du 2 au 16 juin.

MARS FILMS

Création de Jon Amiel avec Jennifer

Connelly et Paul Bettany est daté au 25

août, Des Hommes et des Dieux de Xavier

Beauvois avec Lambert Wilson et Michael

Lonsdale (en compétition officielle au

Festival de Cannes) est daté au 8/09,

Potiche de François Ozon avec Catherine

Deneuve, Karin Viard, Gérard Depardieu et

Fabrice Luchini est fixé au 10/11 et Encore

un Baiser de Gabriele Mucino avec Vittoria

Puccini, Stefano Accorsi est décalé du

8/09 au 29/12.

&

vous informent

52 nouvelles salles équipées en numérique, 343

NOUVEAU TOTAL FRANCE : 1 056 ÉCRANS

La liste des salles est consultable sur www.cotecinema.fr.

343 au total


12

CHIFFRES

BOX-OFFICE

RANG

RANG

LES 25 PREMIERS-PAR COPIE

Films classés par la moyenne de leurs entrées par copie (min. 10 copies/France)

Semaine 17 du 21 au 27 avril 2010

TITRE

TITRE

DISTRIBUTEUR

LES 25 PREMIERS-HEBDO

Films classés par leurs entrées de la semaine (tous films confondus)

Semaine 17 du 21 au 27 avril 2010

DISTRIBUTEUR

Moyenne

par copie

Total par

semaine

1 CAMPING 2 PATHÉ DISTRIBUTION 1 357 109 1

Nombre

de copies

1 CAMPING 2 PATHÉ DISTRIBUTION 1 738 781 6.5

2 MAMMUTH AD VITAM 1 215 165 3.3

3 KICK-ASS METROPOLITAN 786 371 2.8

4 LES AVENTURES EXTRAORDINAIRES D'ADÈLE... EUROPACORP 507 636 3.9

5 LA COMTESSE BAC FILMS 466 93 1.7

6 NEW YORK I LOVE YOU METROPOLITAN 429 52 1.7

7 L'ARNACOEUR UNIVERSAL PICTURES 413 443 3.3

8 GREEN ZONE STUDIO CANAL 413 421 2.4

9 LE CHOC DES TITANS WARNER 371 610 3.5

10 8 FOIS DEBOUT UFO DISTRIBUTION 342 56 2.3

11 TOUT CE QUI BRILLE PATHE DISTRIBUTION 341 287 3.0

12 ALICE AU PAYS DES MERVEILLES WALT DISNEY 333 700 4.5

13 DRAGONS PARAMOUNT 331 699 4.3

14 REMEMBER ME SND 274 225 3.6

15 AJAMI AD VITAM 269 75 2.3

16 NUITS D'IVRESSE PRINTANIÈRE LE PACTE 248 26 1.7

17 LES INVITÉS DE MON PÈRE UGC 246 242 3.1

18 LE MARIAGE À TROIS ALFAMA FILMS 235 77 2.1

19 LE CHASSEUR DE PRIMES SONY PICTURES 228 248 2.5

20 TEHERAN HAUT ET COURT 210 33 2.1

21 SOLUTIONS LOCALES POUR UN DÉSORDRE... MEMENTO FILMS 194 85 8.4

22 LES ARRIVANTS HAPINESS 179 15 1.7

23 SHUTTER ISLAND PARAMOUNT 130 124 3.1

24 AVATAR FOX 128 31 0.0

25 NANNY MCPHEE ET LE BIG BANG STUDIO CANAL 127 367 4.9

Nombre de

semaine

à laffi che

2 LES AVENTURES EXTRAORDINAIRES DADÈLE... EUROPACORP 322 203 2 =

Rang

précédent

3 KICK-ASS METROPOLITAN 291 506 1

4 ALICE AU PAYS DES MERVEILLES WALT DISNEY 232 823 5 =

5 DRAGONS PARAMOUNT 231 667 4 =

6 LE CHOC DES TITANS WARNER 226 440 3 - 3

7 MAMMUTH AD VITAM 200 405 1

8 L'ARNACOEUR UNIVERSAL PICTURES 183 110 6 - 1

9 GREEN ZONE STUDIO CANAL 174 009 2 - 3

10 TOUT CE QUI BRILLE PATHE DISTRIBUTION 97 760 5 - 2

11 REMEMBER ME SND 61 579 3 - 1

12 LES INVITÉS DE MON PÈRE UGC 59 526 4 - 1

13 LE CHASSEUR DE PRIMES SONY PICTURES 56 460 2 - 4

14 NANNY MCPHEE ET LE BIG BANG STUDIO CANAL 46 521 4 =

15 LA COMTESSE BAC FILMS 43 294 1

16 LA RAFLE GAUMONT 41 825 7 - 3

17 L'IMMORTEL EUROPACORP 36 850 5 - 5

18 NEW YORK I LOVE YOU METROPOLITAN 22 303 2 - 3

19 AJAMI AD VITAM 20 197 3 - 1

20 8 FOIS DEBOUT UFO DISTRIBUTION 19 131 2 - 3

21 LE MARIAGE À TROIS ALFAMA FILMS 18 080 1

22 THE GHOST WRITER PATHE DISTRIBUTION 16 789 8 - 3

23 SOLUTIONS LOCALES POUR UN DÉSORDRE... MEMENTO FILMS 16 480 3 - 2

24 SHUTTER ISLAND PARAMOUNT 16 155 9 - 8

25 SOUL KITCHEN PYRAMIDE 10 907 6 - 1

coef/

f/p

RANG

LE TOP DES FILMS 2010

TITRE

Depuis la semaine du 23/12/2009

DISTRIBUTEUR

Cumul

des entrées

Date

de sortie

1 ALICE AU PAYS DES MERVEILLES WALT DISNEY 4 030 032 24/03/2010

2 LA PRINCESSE ET LA GRENOUILLE WALT DISNEY 3 717 582 27/01/2010

3 L'ARNACOEUR UNIVERSAL 3 137 067 17/03/2010

4 INVICTUS WARNER 3 109 002 13/01/2010

5 SHUTTER ISLAND PARAMOUNT 3 061 539 24/01/2010

6 OCÉANS PATHÉ DISTRIBUTION 2 778 937 27/01/2010

7 LA RAFLE GAUMONT 2 764 226 10/03/2010

8 SHERLOCK HOLMES WARNER 2 143 123 03/02/2010

9 DRAGONS PARAMOUNT 1 800 346 31/03/2010

10 LE CHOC DES TITANS WARNER 1 645 837 07/04/2010

11 LE MAC ARP DISTRIBUTION 1 481 381 17/02/2010

12 ALVIN ET LES CHIPMUNKS 2 FOX 1 413 100 23/12/2009

13 CAMPING 2 PATHE DISTRIBUTION 1 357 109 21/04/2010

14 PERCY JACKSON, LE VOLEUR DE FOUDRE FOX 1 225 182 10/02/2010

15 VALENTINE'S DAY WARNER 1 187 409 17/02/2010

16 TOUT CE QUI BRILLE PATHE DISTRIBUTION 1 174 279 24/03/2010

17 GAINSBOURG (VIE HÉROÏQUE) UNIVERSAL 1 148 012 20/01/2010

18 L'IMMORTEL EUROPACORP 1 101 901 24/03/2010

19 THE GHOST WRITER PATHE DISTRIBUTION 992 458 03/03/2010

20 PLANÈTE 51 UGC DISTRIBUTION 973 089 03/02/2010

21 LES AVENTURES EXTRAORDINAIRES D'ADÈLE... EUROPACORP 964 832 14/04/2010

22 IN THE AIR PARAMOUNT 765 499 27/01/2010

23 PAS SI SIMPLE UNIVERSAL 689 499 23/12/2009

24 LES INVITÉS DE MON PÈRE UGC 649 416 31/03/2010

25 ESTHER WARNER 638 919 30/12/2009

26 UNE PETITE ZONE DE TURBULENCES UGC 529 243 13/01/2010

27 LE LIVRE D'ÉLI METROPOLITAN 519 117 20/01/2010

28 GREEN ZONE STUDIO CANAL 519 049 14/04/2010

29 A SERIOUS MAN STUDIO CANAL 508 316 20/01/2010

30 REC 2 LE PACTE 493 570 23/12/2010

31 PIÈCE MONTÉE DIAPHANA 441 986 10/03/2010

32 LE SIFFLEUR EUROPACORP 436 547 06/01/2010

33 NANNY MCPHEE ET LE BIG BANG STUDIO CANAL 433 831 31/03/2010

34 OU SONT PASSES LES MORGAN ? SONY PICTURES 432 483 20/01/2010

35 PROTEGER & SERVIR PATHÉ DISTRIBUTION 424 405 03/02/2010

36 REMEMBER ME SND 412 308 07/04/2010

37 TETRO MEMENTO FILMS 402 414 23/12/2009

38 I LOVE YOU PHILLIP MORRIS EUROPACORP 367 646 10/02/2010

39 SOLOMON KANE METROPOLITAN 365 507 23/12/2010

40 LES CHÈVRES DU PENTAGONE SONY PICTURES 359 524 10/03/2010

41 NINE SND 358 944 03/03/2010

42 FANTASTIC MR. FOX FOX 357 634 17/02/2010

43 BRIGHT STAR PATHÉ DISTRIBUTION 336 201 06/01/2010

44 WOLFMAN UNIVERSAL 334 885 10/02/2010

45 HORS DE CONTRÔLE METROPOLITAN 330 301 17/02/2010

46 FROM PARIS WITH LOVE EUROPACORP 328 810 17/02/2010

47 BROTHERS WILD BUNCH 321 898 03/02/2010

48 ENSEMBLE C'EST TROP STUDIO CANAL 313 808 17/02/2010

49 KICK-ASS METROPOLITAN 291 506 21/04/2010

50 LOVELY BONES PARAMOUNT 286 844 10/02/2010


INDICES & CARRIÈRES

CHIFFRES 13

LES TENDANCES D'UNE ANNÉE SUR L'AUTRE

entrées

5

4

3

2

1

0

Comparatif des entrées hebdomadaires (en M. d'entrées)

Total entrées hebdo France

3,9

3,82

années 2007 2008 2009 2010

SEMAINE 16

(du 14 au 20/04)

SEMAINE 17

(du 21 au 27/04)

entrées

Comparatif des cumuls d'entrées sur l'année (en M. d'entrées)

80

70

60

50

40

30

20

10

0

Total entrées hebdo France

72,51

68,61

années 2007 2008 2009 2010

RANG

TITRE (FR)

TOP 10 DES FILMS AUX USA du 16 au 22/04/2010

DISTRIBUTEUR US (FR)

Nb de

semaine

à l’affiche

Recette

de la semaine en $

Recette

cumulée en $

1 KICK ASS LIONSGATE (METROPOLITAN) 1 25,365,824 25,365,824

2 HOW TO TRAIN YOUR DRAGON (DRAGONS) PAR 4 24,377,968 162,995,714

3 DATE NIGHT (CRAZY NIGHT) FOX 2 20,924,835 52,871,596

4 DEATH AT A FUNERAL SONY 1 20,449,177 20,449,177

5 CLASH OF THE TITANS (3D) (LE CHOC DES TITANS) WB 3 19,424,648 136,639,377

6 LAST SONG, THE DISNEY 3 7,473,642 51,698,671

7 TYLER PERRY'S WHY DID I/TOO (WHY DID I GET MARRIED TOO?) LIONSGATE 3 5,054,002 55,756,916

8 ALICE IN WONDERLAND ( ALICE AUX PAYS DES MERVEILLES) DISNEY 7 4,798,067 325,272,926

9 HOT TUB TIME MACHINE MGM 4 4,763,911 43,723,375

10 BOUNTY HUNTER, THE (LE CHASSEUR DE PRIME) SONY 5 3,993,460 61,171,328

Russell Crowe

L’acteur qui parcourt les époques

Né en Nouvelle-Zélande, Russell Crowe fait ses débuts

Russell Crowe dans Robin des Bois

comme acteur dans des productions australiennes. Après

que Sharon Stone l’ait choisit pour jouer à ses côtés dans

Mort ou Vif en 1994, c’est le film L.A. Confidential qui le fait

connaître du grand public en 1997. Il atteint la consécration

internationale en 2000 en incarnant le célèbre général

Maximus dans Gladiator de Ridley Scott, rôle qui lui vaut

l’Oscar du meilleur acteur. Les portes d’Hollywood lui sont

grandes ouvertes et Russell Crowe enchaîne des rôles très

différents les uns des autres. Il revient aux films d’époque

(Master and Commander), touche au thriller (Jeux de

Pouvoir) et s’essaie même à la comédie (Une Grande

Année). On retrouve l’acteur imposant dans Robin des Bois, le dernier film de son réalisateur fétiche, Ridley Scott,

qui fait l’ouverture de ce Festival de Cannes… D’Hollywood à Robin Wood !

Extrait de la carrière chiffrée

de Russell Crowe

Sortie Titre / Titre original

Cumul

entrées

08/10/1997 L.A. CONFIDENTIAL 589 608

24/06/2009 JEUX DE POUVOIR 687 273

21/06/1995 MORT OU VIF 693 834

13/02/2002 UN HOMME D'EXCEPTION 793 558

05/11/2008 MENSONGES D'ETAT 883 942

31/12/2003

MASTER AND COMMANDER :

DE L'AUTRE COTE DU MONDE 974 510

14/11/2007 AMERICAN GANGSTER 1 219 831

20/06/2000 GLADIATOR 4 806 654

Source : CBO

L’Arnacœur (UNIVERSAL)

Les entrées France des 6 premières semaines d’exploitation

Semaine du

17/03

1 167 598

(379 copies)

Semaine du

24/03

589 028

(436 copies)

Semaine du

31/03

536 170

(443 copies)

Semaine du

7/04

380 552

(443 copies)

Semaine du

14/04

280 609

(443 copies)

Semaine du

21/04

183 110

(443 copies)

Cumul 1 756 626 2 292 796 2 673 348 2 953 957 3 137 067

Source : Distributeur


14

CHIFFRES

Mediametrie

Tél. : 01 47 58 94 62

www.cinepro.fr

Rentrak EDI France

Tél. : 01 47 59 57 53

Le but de ce tableau est de proposer

un échantillonnage représentatif

des entrées sur des salles de

taille économique différente. De 30

000 à 1,5 million d’entrées par an,

ce panel de cinémas présente les

chiffres de la dernière quinzaine

ainsi que le cumul des spectateurs

depuis le début de l’année

en cours. Le but de ce tableau est

de proposer un échantillonnage

représentatif des entrées sur des

salles de taille économique différente.

De 30 000 à 1,5 million d’entrées

par an, ce panel de cinémas

présente les chiffres de la dernière

quinzaine ainsi que le cumul des

spectateurs depuis le début de

l’année en cours.

Semaine 16 du 14 au 20/04 • Semaine 17 du 21 au 27/04/2010

(*) Le chiffre entre parenthèses correspond au nombre de semaines d’exploitation dans la salle. La liste des fi lms à l’affi che n’est pas exhaustive.

LE PALACE LES ANDELYS

~24 523 entrées en 2009 Sem. 1 Sem. 2

CAMPING 2 (2) 57 485

LA RAFLE (3) 12 107

THE HOST (1) 58

SOLUTIONS LOCALES (1) 42

LES AVENTURES EXT (2) 155 40

KICK-ASS (1) 26

DRAGONS (4) 64 11

ALICE AU PAYS DES (5) 47 6

SOUL KITCHEN (1) 5

LE CHOC DES TITAN (3) 37 1

PIECE MONTEE (2) 9

LIBERTE (1) 8

LA REINE DES POMM (1) 2

Cumul 2010 = 8 006 391 781

Cumul 2009 = 7 171 570 320

LE MÉLIÈS DE BAYEUX

~70 177 entrées en 2009 Sem. 1 Sem. 2

CAMPING 2 (1) 237 1 518

LES AVENTURES EXT (2) 429 251

DRAGONS (4) 206 67

LE CHOC DES TITAN (3) 178 66

TOUT CE QUI BRILL (5) 31 52

NANNY MCPHEE ET L (4) 119 47

DOCUMENTAIRE (1) 41

GREEN ZONE (2) 144 38

ALICE AU PAYS DES (5) 145 37

FLEUR DU DESERT (1) 16

L'IMMORTEL (5) 30 15

L'ARNACOEUR (5) 60

GARDIENS DE L'ORD (2) 17

Cumul 2010 = 24 979 1 596 2 148

Cumul 2009 = 22 488 1 830 1 025

LE STUDIO DE BREST

~112 327 entrées en 2009 Sem. 1 Sem. 2

SOLUTIONS LOCALES (1) 398

AJAMI (1) 277

LES VACANCES DE M (3) 356 213

ALICE AU PAYS DES (3) 293 197

SOUL KITCHEN (4) 136 163

STAND BY ME (1) 133

LE PRISONNIER DU (1) 113

WHITE MATERIAL (3) 245 88

LEBANON (1) 72

LIGNES DE FRONT (2) 130 63

LETTRE A ANNA (1) 58

KERITY LA MAISON (1) 25

DANIEL ET ANA (3) 140 20

LES BORGIA (3) 97 15

Cumul 2010 = 43 494 3 370 1 846

Cumul 2009 = 41 878 1 781 1 911

LE MERCURE D'ELBEUF

~94 154 entrées en 2009 Sem. 1 Sem. 2 Sem. 1 Sem. 2

CAMPING 2 (1) 80 816 WHITE MATERIAL (1) 6

LES AVENTURES EXT (2) 228 123 THE HOST (1) 214

KICK-ASS (1) 86 MONSTRES CONTRE A (1) 209

LA RAFLE (7) 23 76 REMEMBER ME (2) 62

LE CHOC DES TITAN (3) 203 59 L'IMMORTEL (4) 6

DRAGONS (4) 208 48 GARDIENS DE L'ORD (2) 2

PERSECUTION (1) 36 NE CHANGE RIEN (1) 1

L'ARNACOEUR (2) 49 32 HARRAGAS (1) 5

ALICE AU PAYS DES (5) 375 19

NANNY MCPHEE ET L (4) 76 18

LA REINE DES POMM (1) 17

GREEN ZONE (2) 85 14

Cumul 2010 = 34 262 1 821 1 350

Cumul 2009 = 32 323 1 485 1 638

LE MAJESTIC DE DOUAI

~338 896 entrées en 2009 Sem. 1 Sem. 2 Sem. 1 Sem. 2

CAMPING 2 (2) 165 2 737 TETE DE TURC (3) 49

KICK-ASS (1) 539 GARDIENS DE L'ORD (2) 30

LE CHOC DES TITAN (3) 1 385 423

ALICE AU PAYS DES (5) 1 172 407

LES AVENTURES EXT (2) 903 288

DRAGONS (5) 827 233

L'ARNACOEUR (6) 410 166

GREEN ZONE (2) 457 165

REMEMBER ME (3) 384 115

NANNY MCPHEE ET L (5) 452 98

LE CHASSEUR DE PR (2) 374 94

JOUE LA COMME BEC (1) 90

MAMMA ROMA (1) 72

LA RAFLE (7) 204 66

TOUT CE QUI BRILL (5) 185 65

L'IMMORTEL (5) 221 47

Cumul 2010 = 125 557 7 218 5 605

Cumul 2009 = 115 257 6 352 7 283

LE KINEPOLIS DE MULHOUSE

~914 155 entrées en 2009 Sem. 1 Sem. 2 Sem. 1 Sem. 2

CAMPING 2 (1) 266 3 305 GARDIENS DE L'ORD (2) 77

LE CHOC DES TITAN (3) 2 011 1 327 CHER JOHN (3) 48

KICK-ASS (1) 57 1 136

ALICE AU PAYS DES (5) 2 370 858

LES AVENTURES EXT (2) 1 740 781

GREEN ZONE (2) 1 357 682

DRAGONS (4) 1 774 542

REMEMBER ME (3) 982 446

L'ARNACOEUR (6) 998 423

LE CHASSEUR DE PR (2) 1 009 387

L'IMMORTEL (5) 541 312

TOUT CE QUI BRILL (5) 608 236

LA RAFLE (7) 570 225

NANNY MCPHEE ET L (4) 638 155

DRAGONS (4) 736 115

SHUTTER ISLAND (8) 458

Cumul 2010 = 312 859 16 240 10 930

Cumul 2009 = 305 735 15 336 17 530

LE VAUBAN DE SAINT-MALO

~189 688 entrées en 2009 Sem. 1 Sem. 2 Sem. 1 Sem. 2

CAMPING 2 (1) 205 2 189

LES AVENTURES EXT (2) 1 144 605

L'ARNACOEUR (6) 603 407

KICK-ASS (1) 0 328

GREEN ZONE (2) 359 207

LES INVITES DE MO (4) 336 203

ALICE AU PAYS DES (5) 302 197

LE CHOC DES TITAN (3) 389 159

DRAGONS (4) 265 133

PRINCESS BRIDE (1) 116

NANNY MCPHEE ET L (3) 107

L'IMMORTEL (4) 85

Cumul 2010 = 65 333 3 795 4 544

Cumul 2009 = 62 037 5 445 3 258

LE MÉGARAMA DE BESANÇON ÉCOLE VALENTIN

~503 793 entrées en 2009 Sem. 1 Sem. 2 Sem. 1 Sem. 2

CAMPING 2 (1) 80 3 029

KICK-ASS (1) 506

ALICE AU PAYS DES (6) 1 526 464

LE CHOC DES TITAN (3) 1 345 442

LES AVENTURES EXT (2) 1 288 424

L'ARNACOEUR (6) 790 397

GREEN ZONE (2) 904 352

REMEMBER ME (3) 745 268

L'IMMORTEL (5) 435 213

DRAGONS (4) 1 108 212

LE CHASSEUR DE PR (2) 496 198

LA RAFLE (7) 336 117

NANNY MCPHEE ET L (4) 309 15

TOUT CE QUI BRILL (4) 263

LES INVITES DE MO (3) 250

GARDIENS DE L'ORD (2) 66

Cumul 2010 = 187 459 9 941 6 637

Cumul 2009 = 170 008 9 169 11 065

PATHÉ PLAN DE CAMPAGNE, LES PENNES MIRABEAU

~1 567,918 entrées en 2009 Sem. 1 Sem. 2 Sem. 1 Sem. 2

CAMPING 2 (1) 243 4 516 LA RAFLE (7) 422 294

CAMPING 2 (1) 243 3 534 NANNY MCPHEE ET L (4) 956 187

LE CHOC DES TITAN (3) 4 730 2 089 AVATAR (18) 639

KICK-ASS (1) 2 089 SHUTTER ISLAND (8) 536

LES AVENTURES EXT (2) 3 984 1 832 LES INVITES DE MO (3) 355

GREEN ZONE (2) 3 069 1 542 TETE DE TURC (3) 241

ALICE AU PAYS DES (6) 3 465 1 516 GARDIENS DE L'ORD (2) 205

DRAGONS (4) 3 387 1 444 ENSEMBLE, NOUS AL (2) 142

L'IMMORTEL (5) 2 247 1 259

LE CHOC DES TITAN (3) 2 384 1 155

L'ARNACOEUR (6) 1 673 1 031

TOUT CE QUI BRILL (5) 1 416 883

LE CHASSEUR DE PR (2) 2 047 818

REMEMBER ME (3) 1 406 798

MAMMUTH (1) 679

DRAGONS (4) 1 014 416

Cumul 2010 = 628 315 34 804 26 082

Cumul 2009 = 515 503 28 533 34 550


16

CHIFFRES

Etude Médiamétrie :

les films en 3D

Quelles sont les différences de profils entre les spectateurs 2D et 3D d’un même film ?

En moyenne, la 3D a, pour le moment, attiré davantage les adolescents et jeunes adultes, alors que les familles,

enfants et parents tiennent une large place dans le public 2D.

Exemples :

Exemples :

Dans le cas d’Avatar, L’Observatoire du Public des films de Médiamétrie montre que la version 3D a attiré, par rapport à la version « classique », davantage de

spectateurs âgés de 11 à 34 ans (54%, + 4pts par rapport à la 2D), de CSP+ (33%, + 8pts par rapport à la 2D) et de spectateurs réguliers (moins d’une fois

par semaine, mais au moins une fois par mois).

AVATAR

2D

3D

BASE : 6+ 100% 100%

ÂGE

6-10 ANS 6% 4%

11-14 ANS 10% 11%

15-24 ANS 25% 27%

25-34 ANS 15% 16%

Total 11-34 ans 50% 54%

35-49 ANS 23% 22%

50 ANS ET + 20% 20%

ÂGE MOYEN 32,7 33,1

Dans le cas du Drôle de Noël de Scrooge, le profil des spectateurs 3D est plus masculin

que chez les spectateurs de la 2D, avec une surreprésentation des 15-24 ans et des

35-49 ans (les hommes de 15-34 ans représentent presque 1/3 du public 3D, soit 2 fois

plus qu’en 2D !), d’étudiants et de spectateurs réguliers.

LE DRÔLE DE NOËL DE SCROOGE

2D

BASE : 6 + 100% 100%

ÂGE

6-14 ANS 31% 30%

15-24 ANS 19% 29%

25-34 ANS 11% 13%

35-49 ANS 13% 21%

50 ANS ET PLUS 26% 9%

3D

Satisfaction :

Satisfaction

La 3D prend toute sa « dimension » aux yeux

des spectateurs pour les films avec acteurs « en

chair et en os » : le niveau d’appréciation de ces

films est beaucoup plus élevé après vision de la

version 3D. Même constat, mais de manière

plus réduite pour les films en « performance capture

», alors que pour les films d’animation, les

versions 2D et la 3D engendrent des niveaux de

satisfaction similaires. Les spectateurs plébiscitent

dans la 3D des effets visuels plus spectaculaires,

une immersion plus forte dans le film et un

sentiment de plus grand réalisme. En somme,

avec la 3D, projection et identification, les deux

phénomènes clés de tout spectacle, deviennent

à la fois plus faciles et plus puissants.

Pour reprendre l’exemple d’Avatar, la version 3D

recueille auprès des spectateurs de 15 ans et +

une note de 8,6 sur 10 contre 8,4 pour la 2D.

Scrooge en 3D, quant à lui, recueille auprès de

ses spectateurs de 6 ans et + une note moyenne

de 7,8/10 (vs 7,5/10 pour la version 2D).

De plus, la version dans laquelle est vue le film a

également un impact sur l’intention d’achat du

DVD. Au sein des spectateurs de Scrooge version

3D, 16% déclarent une intention d’achat

certaine (+ 9 pts vs 2D).

Quant aux lunettes qu’il faut chausser pour voir

les personnages prendre du relief, les spectateurs

les trouvent majoritairement confortables.

Les sources de ces données sont :

L’Observatoire du Public des Films permet d’obtenir le profil du public de tous les films ayant réalisé au moins 300 000 entrées, soit environ 130 films par an, ainsi que leur appréciation depuis septembre 2008. Etude en continu, réalisée

chaque semaine : 34 222 interviews réalisées par internet (système CAWI) entre le 12 février 2009 et le 9 février 2010, constituant un échantillon représentatif des spectateurs « 12 derniers mois » âgés de 6 ans et plus.


18

CÔTÉ FILM

Premières parties

Cinémarcel lance Welcome

Julien Marcel, ancien président de la

régie publicitaire Screenvision lance

sa société, Cinémarcel avec l’ambition

de « réenchanter les premières

parties » des projections cinéma. « La

numérisation des écrans permet la

diffusion de contenus innovants qui

apportent une véritable valeur ajoutée

aux spectateurs » déclare Julien

Marcel. « C’est une attente forte des

spectateurs qui vivent dans la nostalgie

du temps béni des actualités

Gaumont et des courts-métrage… »

La première opération de la jeune société

pourrait bien faire date. Universal

est en effet le premier distributeur

à s’associer à Cinémarcel dans le

cadre du numéro 1 de « WELCOME »,

une émission originale produite par

Thierry Colby (Colby Co), mettant en

scène la jeune actrice Léa Seydoux

qui est à l’affiche de Robin des Bois

Léa Seydoux

aux côtés de Russell Crowe. Dans

cette émission d’un genre nouveau,

diffusée exclusivement sur des

écrans de cinéma numériques, l’actrice

accueille le public, partage son

expérience du cinéma, présente son

prochain long-métrage. Le tout en

quatre séquences de 30 secondes à

deux minutes chacune, qui constituent

le fil rouge d’un avant-programme

toujours ponctué par les publicités

et les FA habituels. « Ce projet

nous est tout de suite apparu

comme extrêmement novateur et très

en phase avec les attentes du public

», indique Stéphane Huard,

DG d’Universal Pictures France.

« Lorsque Julien Marcel nous a présenté

ce projet nous avons immédiatement

proposé à Léa Seydoux de se

prêter au jeu et elle a très gentiment

accepté de tenter l’expérience dans

Léa Seydoux dans Robin des Bois

le cadre du lancement de Robin des

Bois. Nous sommes très heureux

d’être les premiers partenaires de Cinémarcel

et très fiers du résultat que

le public découvre dans les salles! »

Du côté des salles de cinéma, ce

sont quelques 400 écrans numériques

à travers la France qui ont diffusé

ce programme avant tous les

films entre le 28 avril et le 11 mai

grâce aux réseaux de GlobeCast et

d’Ymagis. CGR représente la plus

grande partie de l’audience puisque

Jocelyn Bouyssy, son DG, avait décidé

d’associer tous ses écrans au projet.

Mais Cinémarcel a également su

convaincre nombre d’exploitants indépendants

engagés dans le numérique,

notamment Cap Cinéma et Cinéville.

« L’accueil du projet par tous

ces exploitants a été extrêmement

encourageant » déclare Julien Marcel.

« Au-delà du réseau CGR, qui est

aujourd’hui bien identifié par les distributeurs

comme par les annonceurs,

je crois que ce programme

constitue une première illustration de

l’attrait que pourraient avoir des initiatives

fédérant les multiplexes indépendants

qui, combinés, sont aussi

puissants qu’EuroPalaces ! ».

Un pavé dans la mare des régies publicitaires

? Julien Marcel s’en défend…

« Nous ne vendons pas d’espace

pour des spots publicitaires ni

pour des FA, d’autres s’en chargent

déjà et le font… parfois très bien !

Nous voulons simplement aider les

exploitants à optimiser leurs premières

parties en développant de véritables

grilles de programmes. »

Sans s’arrêter nécessairement aux

blockbusters puisqu’un projet d’émission,

tournée vers l’Art & Essai et dont

la diffusion pourrait dépasser les

frontières hexagonales, serait déjà en

préparation… Entre autres !

La prochaine étape pour Cinémarcel

consistera donc à faire de

« WELCOME » un rendez-vous régulier.

Pour achever de convaincre exploitants

et distributeurs, Julien Marcel

promet de présenter, lors du Festival

de Cannes, un bilan de cette

première émission.

Julien@cinemarcel.com

à Cannes

Partenaire technique de l’événement pour la 4 ème année consécutive, Christie

assure l’intégralité des projections numériques qui ont lieu lors du 63 e

Festival de Cannes. Sur les 22 salles numériques où sont projetés les films

des différentes sélections, 11 d’entre elles sont équipées des nouveaux projecteurs

upgradable en 4K Solaria, les CP2220 et CP2230. Deux CP 2230

assurent les projections dans les deux plus grandes capacités que compte

le Festival. Christie a par ailleurs annoncé avoir franchi le cap des 10 000

installations actives dans le monde pour une part de marché de 80% en

matière de projection numérique.

Déjà plus de 2 050 inscrits ! Et vous ?

www.cotecinema.fr


20

SORTIES

Films disponibles en numérique Films disponibles en 3D

www.cotecinema.fr

Distributeur Titre Num 3D Réalisateur(s) Interprète(s) Durée Visa Stock* Site Internet

12/05/2010 11 fi lms


MAD FILMS 8TH WONDERLAND N.Alberny/J.Mach M.Géczy/A.Azerot/R.W Bradford/E.Florez 1h34 122507 FIL 8thwonderland.com

ED DIST. ADIEU FALKENBERG J.Ganslandt H.Eriksson/D.Johnson/J.Axel Eriksson/J.Ganslandt 1h31 125990 DS eddistribution.com

20 TH FOX CRAZY NIGHT S.Levy S.Carell/T.Fey/M.Wahlberg/J.Franco 1h27 125883 DS/FIL/CA foxfrance.com

EUROZOOM DON GIOVANNI NAISSANCE D'UN OPERA C.Saura L.Balducci/L.Guanciale 2h07 126121 SUB eurozoom.fr

VENT D'OUEST ENTRE NOUS DEUX N.Guillou A.Robert/N.Guillou/M.Le Negaret/A.Zarudiansky 1h27 123469 Vent d'Ouest entrenousdeux.fr

WARNER BROS. FREDDY LES GRIFFES DE LA NUIT S.Bayer J.Earle Haley/R.Mara/K.Gallner/K.Cassidy 1h35 126053 DS/CA/FIL freddy-lefi lm.com

OPTIMALE JAMAIS SANS TOI A.Abranches G.Kaufmann/R.Cardoso/L.Cotrin/J.Gabriel Vasconc... 1h34 126099 jamaissanstoi-lefi lm.fr

ZELIG L'ENFANCE DU MAL O.Coussemacq P.Greggory/L.Mikaël/A.Demoustier/S.Dieuaide 1h30 119368 DS lenfancedumal-lefi lm.com

PYRAMIDE LE FIL M.Ben Attia C.Cardinale/A.Stahly 1h30 120185 FIL pyramidefi lms.com

COLIFILMS LES AVENTURES DE DON QUICHOTTE A.Zurera 1h13 126095 DS colifi lms.com

UNIVERSAL ROBIN DES BOIS R.Scott R.Crowe/C.Blanchett/M.Strong/M.Macfadyen 2h20 126122 FD/FIL universalpictures-fi lms.fr

19/05/2010 7 fi lms

MK2 COPIE CONFORME A.Kiarostami J.Binoche/W.Shimell/J.C.Carrière 1h46 123494 FIL mk2images.com

BODEGA ESTOMAGO M.Jorge J.Miguel/F.Nascimento 1h42 125777 DS estomago-lefi lm.com

WILD BUNCH FILM SOCIALISME J.L.Godard C.Tanvier/C.Sinniger/A.Couture/E.Haidara 1h42 122236 DS/CA fi lmsocialisme.com

SOPHIE DULAC LES SECRETS R.Amari H.Herzi/S.Bel Hassen/W.Dari/R.El Benna 1h31 121734 DS sddistribution.fr

SONY PLAN B A.Poul J.Lopez/N.Dewulf/A.O'loughlin/D.Harris 1h47 125992 FIL leplanb-lefi lm.com

ZOOTROPE POLICE ADJECTIF C.Porumboiu D.Bucur/V.Ivanovl 1h55 125198 DS zootropefi lms.fr

METROPOLITAN STREET DANCE EN 3D 3D

M.Giwa/D.Pasquini N.Burley/R.Winsor/U.Roachn Diversity/Flawless 1h36 126025 DS/CA/FIL streetdance3d.fr

26/05/2010 8 fi lms

ADR AMELIE AU PAYS DES BODIN'S E.Le Roch V.Dubois/J.christian Fraiscinet/M.Dubois/R.Hampton 1h20 122926 FM les-bodins.com

ARP CA COMMENCE PAR LA FIN M.Cohen E.Béart/M.Cohen/L.Kraus/J.P.Dubois 1h32 122301 SOF/FIL arpselection.com

METROPOLITAN INFECTES A.Pastor/D.Pastor C.Pine/L.Taylor Pucci/P.Perabo/E.Vancamp 1h32 DS/CA/FIL metropolitan-fi lms.com

CINEGENIE LA FETE DES VOISINS D.Haddad D.Haddad/A.Pesle/A.Abittan/M.lorna Vaconsin 1h25 124459 DS lafetedesvoisins-lefi lm.com

SWASHBUCKLER MARATHON MAN J.Schlesinger D.Hoffman/L.Olivier/M.Keller/R.Scheider 2h05 46731 DS swashbuckler-fi lms.com

20 TH FOX MY NAME IS KHAN K.Johar S.Rukh Khan/K.Devgan/K.Amanda Keane/K.Duty 2h40 126037 DS/FIL/CA foxfrance.com

WALT DISNEY PRINCE OF PERSIA : LES SABLES DU TEMPS M.Newell J.Gyllenhaal/G.Arterton/B.Kingsley 1h57 126164 DS/CA wdsmp.fr

HÉVADIS TRIOMF M.Raeburn L.Newton/V.Cooke/O.Baloyi/E.Van Jaarsveldt 1h58 120434 SUB hevadis.eu

02/06/2010 4 fi lms

STUDIOCANAL LA TETE EN FRICHE J.Becker G.Depardieu/G.Casadesus/F.xavier Demaison/Maurane 1h22 123205 FIL studiocanal.com

HAUT ET COURT RABIA S.Cordero G.Sanchez Parra/M.Garcia/C.Velasco/X.Elorriaga 1h35 125781 DS/FIL hautetcourt.com

WARNER BROS. SEX AND THE CITY 2 M.Patrick King S.Jessica Parker/K.Cattrall/K.Davis/C.Nixon DS/CA/FIL sexandthecity2-lefi lm.com

MARS SWEET VALENTINE E.Luchini V.Elbaz/V.David/G.Cohen/L.Bourgoin 1h31 121480 FIL marsdistribution.com

09/06/2010 9 fi lms

SONY DEATH AT A FUNERAL N.Labute C.Rock/M.Lawrence/T.Morgan/K.Hart FIL sonypictures.fr

20 TH FOX FEE MALGRE LUI M.Lembeck D.Johnson/A.Judd 125394 DS/FIL/CA foxfrance.com

MISSION GLORIA (CASSAVETES) J.Cassavetes G.Rowlands/J.Adames/B.Henry 2h01 52987 DS mission-distribution.com

METROPOLITAN HATCHI L.Hallström R.Gere/S.Roemer/A.Wilson/J.Allen 122531 DS/CA/FIL metropolitan-fi lms.com

FILMS LOSANGE LES MAINS EN L'AIR R.Goupil V.Bruni-tedeschi/L.Doudaeva/H.Girardot 1h30 123641 PARI/FIL fi lmsdulosange.fr

GAUMONT LES MEILLEURS AMIS DU MONDE J.Rambaldi M.Lavoine/P.François Martin Laval/P.Arbillot 121679 FD/FIL/CA gaumont.fr

EUROZOOM SUMMER WARS M.Hosoda 1h54 SUB eurozoom.fr

SND THE CRAZIES B.Eisner T.Oliphant/R.Mitchell 1h41 126147 FIL snd-fi lms.com

MK2 WHEN YOU'RE STRANGE, A MOVIE ABOUT THE DOORS T.Dicillo J.Morrison/R.Manzarek/R.Krieger/J.Densmore 1h25 FIL mk2images.com

16/06/2010 13 fi lms

20 TH FOX AGENCE TOUS RISQUES J.Carnahan L.Neeson/B.Cooper/S.Copley/P.Wilson 125884 DS/FIL/CA foxfrance.com

OCÉAN AIR DOLL H.Kore-eda B.Doona/Arata/I.Itsuji/O.Joe 2h05 DS/CA ocean-fi lms.com

PYRAMIDE ANNEE BISSEXTILE M.Rowe M.Del Carmen/G.Sanchez Parra FIL pyramidefi lms.com

QUINTA BAARIA G.Tornatore F.Sciannia/M.Maccarrone/M.Belucci 2h30 118810 FIL

STUDIOCANAL BEBES T.Balmes 114874 FIL studiocanal.com

BAC EYES OF WAR D.Tanovic C.Farrell/C.Lee FIL/CA/FM bacfi lms.com

UNIVERSAL FATAL M.Youn M.Youn/V.Desagnat 120821 FD/FIL universalpictures-fi lms.fr

CHRYSALIS LES MAINS LIBRES B.Sy R.Elkabetz/C.Brandt/N.Lvovsky/F.Négret 1h40 118557 DS chrysalis-fi lms.com

SOLARIS LES MOISSONS DU CIEL T.Malick R.Gere/B.Adams 50633 DS solaris-distribution.com

ZOOTROPE MARGA L.Boeken V.Ferres/J.Krol/P.Valota DS zootropefi lms.fr

REZO ORPAILLEUR M.Barrat T.Mpoudja/J.Courbey/P.Nahon/S.Martins 118440 FIL rezofi lms.com

LES ACACIAS SEDUITE ET ABANDONNEE P.Germi S.Sandrelli/S.Urzi 1h55 28265 PARI acaciasfi lms.com

EPICENTRE THE WORLD IS BIG S.Komandarev M.Manojlovic/C.Ljubek/H.Mutafchiev 1h45 125321 DS epicentrefi lms.com


SORTIES

Pour tous changements concernant ce calendrier, contactez

Michèle Lecoupeur au 01 53 24 64 29 (mlecoupeur@cotecinema.fr) 21

Films disponibles en numérique Films disponibles en 3D

Distributeur Titre Num 3D Réalisateur(s) Interprète(s) Durée Visa Stock* Site Internet

23/06/2010 10 fi lms

MEMENTO A 5 HEURES DE PARIS L.Prudovsky DS memento-fi lms.com

BODEGA DIOSES J.Mendez D.Dibos/P.Brescia 1h31 DS dioses-lefi lm.com

MARS DOG POUND K.Chapiron K'naan 120571 FIL dogpound-lefi lm.com

METROPOLITAN KISS & KILL R.Luketic A.Kutcher/K.Heigl/T.Sellck DS/CA/FIL metropolitan-fi lms.com

GAUMONT LE CAMELEON J.P. Salomé M.André Grondin/F.Janssen/E.Barkin FD/FIL/CA gaumont.fr

CARLOTTA LENNY B.Foss D.Hoffman/V.Perrine 1h51 44200 DS carlottafi lms.com

AD VITAM LES PETITS RUISSEAUX P.Rabate D.Prévost/P.Nahon 1h36 FIL advitamdistribution.com

SOPHIE DULAC PUZZLE N.Smirnoff DS sddistribution.fr

WARNER BROS. TOP COPS K.Smith B.Willis/T.Morgan/J.Lee DS/CA/FIL warnerbros.fr

PARAMOUNT TROP BELLE J.Field Smith J.Baruchel/M.Vogel/A.Eve FD/CA/FIL tropbelle-lefi lm.fr

30/06/2010 6 fi lms

KMBO DIRTY DIARIES Collectif 1h38 FIL kmbofi lms.com

HAUT ET COURT LA DISPARITION D'ALICE CREED J.Blakeson E.Marsan/M.Compston/G.Arterton 1h37 125916 DS/FIL alicereed.com

UGC MILLENIUM 2 D.Alfredson M.Nyqvist/N.Rapace FD/CA/FIL ugcdistribution.fr

PARAMOUNT SHREK 4 IL ETAIT UNE FIN 3D

M.Mitchell 125970 FD/CA/FIL paramountpictures.fr

GAUMONT SPLICE V.Natali A.Brody/S.Polley/D.Chanéac FD/FIL/CA gaumont.fr

07/07/2010 9 fi lms

PATHÉ CENTURION N.Marshall M.Fassbender/D.West/O.Kurylenko FIL pathedistribution.com

MARS COPACABANA M.Fitoussi I.Huppert/L.Chammah/A.Atika FIL marsdistribution.com

LOST FILMS DU SILENCE ET DES OMBRES R.Mulligan G.Peck/M.Badham/P.Alford/J.Megna 2h05 27104 Lost Films

JOUR2FETE JE VOUS AIME TRES BEAUCOUP P.Locquet DS jour2fete.com

LA FABRIQUE 2 LA MEUTE F.Richard Y.Moreau/P.Nahon/B.Biolay FIL lafabriquedefi lms.fr

METROPOLITAN NANNY KUNG FU B.Levant J.Chan/A.Valletta DS/CA/FIL metropolitan-fi lms.com

STUDIO 37/REZO PETITS MEURTRES A L'ANGLAISE J.Lynn B.Nighy/E.Blunt/R.Grint/R.Everett FIL rezofi lms.com

20 TH FOX POST GRAD V.Jenson A.Bledel/J.Lynch/M.Keaton DS/FIL/CA foxfrance.com

SND TWILIGHT CHAPITRE 3 : HESITATION (ECLIPSE) D.Slade R.Pattinson/K.Stewart/T.Lautner FIL snd-fi lms.com

14/07/2010 10 fi lms

HAUT ET COURT L'AUTRE MONDE G.Marchand L.Bourgouin/M.Poupeau/G.Leprince Ringuet DS/FIL hautetcourt.com

PATHÉ L'ITALIEN O.Baroux K.Merad/V.Benguigui/R.Giraud/P.Lefebvre FIL pathedistribution.com

STUDIOCANAL LA VIE SAUVAGE DES ANIMAUX DOMESTIQUES D.Garing/F.Goupil FIL studiocanal.com

PYRAMIDE LE PREMIER QUI L'A DIT F.Ozpetek R.Scamarcio/N.Grimaudo FIL pyramidefi lms.com

LES ACACIAS ON ACHEVE BIEN LES CHEVAUX S.Pollack J.Fonda/M.Sarrazin/S.York 1h59 37377 PARI acaciasfi lms.com

20 TH FOX PREDATORS R.Rodriguez DS/FIL/CA foxfrance.com

UNIVERSAL REPO MEN M.Sapochnik J.Law/L.Schreiber/F.Whitaker FD/FIL universalpictures-fi lms.fr

CARLOTTA TAKING OFF M.Forman 1h33 38522 DS carlottafi lms.com

DIAPHANA TAMARA DREWE S.Frears G.Arterton/D.Cooper/B.Camp FIL diaphana.fr

WALT DISNEY TOY STORY 3 3D

33D L.Unkrich DS/CA wdsmp.fr

21/07/2010 5 fi lms

CARLOTTA IL ETAIT UNE FOIS DANS L'OUEST S.Leone C.Cardinale/H.Fonda/C.Bronson 2h55 35895 DS carlottafi lms.com

WARNER BROS. INCEPTION C.Nolan L.Dicaprio/M.Cotillard/M.Caine/E.Page DS/CA/FIL warnerbros.fr

PARAMOUNT LE DERNIER MAITRE DE L'AIR M.Night Shyamalan D.Patel/J.Rathbone/N.Peltz/C.Curtis FD/CA/FIL paramountpictures.fr

METROPOLITAN VICKY LE PETIT VIKING M.Herbig DS/CA/FIL metropolitan-fi lms.com

HAPPINESS YO TAMBIEN A.Naharro/A.Pastor SUB happinessdistribution.com

28/07/2010 6 fi lms

MARS L'AGE DE RAISON Y.Sanuell M.Csokas/M.Duchaussoy/J.Zaccai/S.Marceau FIL marsdistribution.com

SND LA FORET CONTRE-ATTAQUE R.Kumble B.Fraser FIL snd-fi lms.com

LES ACACIAS LA TERRASSE E.Scola U.Tognazzi/V.Gassman/M.Mastroianni/J.L.Trintignan 2h40 PARI acaciasfi lms.com

UGC MILLENIUM 3 D.Alfredson M.Nyqvist/N.Rapace FD/CA/FIL ugcdistribution.fr

20 TH FOX NIGHT AND DAY J.Mangold T.Cruise DS/FIL/CA foxfrance.com

METROPOLITAN THE FOURTH KIND O.Osunsanmi M.Jovovich DS/CA/FIL metropolitan-fi lms.com

04/08/2010 7 fi lms

LA FABRIQUE 2 CELLULE 211 D.Monzon L.Tosar/A.Amman/V.Echegui FIL lafabriquedefi lms.fr

WARNER BROS. COMME CHIENS ET CHATS - LA REVANCHE DE KIT... 3D

K.Lima/B.Peyton DS/CA/FIL chiensetchats-lefi lm.com

METROPOLITAN CROSSING OVER W.Kramer H.Ford/R.Liotta/A.Judd DS/CA/FIL metropolitan-fi lms.com

STUDIOCANAL INSOUPCONNABLE G.Le Bomin O.Gourmet/L.Smet/M.André Grondin/G.Dérangère FIL studiocanal.com

20 TH FOX MARMADUKE T.Dey DS/FIL/CA foxfrance.com

UNIVERSAL SEXY DANCE 3 3D

J.Chu A.G. Sevani/H.Shum Jr/S.Vinson FD/FIL universalpictures-fi lms.fr

MK2 THE OTHER R.Mulligan U.Hagen/D.Muldaur/C.Udvarnoky/M.Udvarnoky 1h48 FIL mk2images.com

11/08/2010 6 fi lms

PYRAMIDE CE QUE JE VEUX DE PLUS S.Soldini A.Rohrwacher/P.Favino/G.Battiston FIL pyramidefi lms.com

DIAPHANA CHATROOM H.Nakata A.Johnson/I.Pools FIL diaphana.fr

WALT DISNEY L'APPRENTI SORCIER J.Turteltaud N.Cage/J.Baruchel/M.Bellucci/A.Molina DS/CA wdsmp.fr

STUDIOCANAL LE VOYAGE EXTRAORDINAIRE DE SAMY 3D

B.Stassen FIL studiocanal.com

CARLOTTA SOLO POUR UNE BLONDE R.Rowland M.Spillane/S.Eaton 1h38 30258 DS carlottafi lms.com

MARS THE KILLER INSIDE ME M.Winterbottom J.Alba/K.Hudson/C.Affleck FIL marsdistribution.com

légende des stocks copies : CA=CAMC, CSD=CINE SCOOP DISTRIBUTION, DS=DISTRIBUTION SERVICE, FD=FILMS DISTRIBUTION, FIL=FILMOR, FM=FILMINGER, G=GEMACI, PARI=PARIDIS, SOF=SOFILMEX, SUB=SUBRADIS


22

CÔTÉ SALLE

Mouvements

EuroPalaces en Val-de-Loire

Dans le grand « Monopoly des cinémas

» auquel participent en ce

moment les principaux circuits de

salles et certains indépendants, un

nouveau coup de dés vient d’être

lancé par EuroPalaces qui va permettre

au circuit d’assoir sa position

sur la ville d’Orléans. En annonçant

conjointement la reprise

du complexe UGC (prévue pour

cet été), la reconduction de l’accord

de location-gérance avec l’exploitant

local Christian Houssack

concernant le Pathé Saran situé

dans la banlieue nord et la reprise,

en direct, de l’exploitation du Pathé

centre-ville, EuroPalaces devient

ainsi un acteur important du cinéma

en Val-de-Loire. Le nouveau directeur

du multiplexe de centreville,

qui comprend neuf écrans actuellement

(auxquelles trois nou-

Roger Georges

velles salles devraient prochainement

se rajouter) n’est autre que

Roger Georges dont les compétences

en matière de développement

des sites ne sont plus à prouver.

C’est lui qui a lancé (ou optimisé)

les Pathé Belle-Epine et

Quai d’Ivry ainsi que les Gaumont

Disney Village ou Champs Élysées.

Nul doute qu’avec l’aide des distributeurs

qui ne manqueront pas de

déplacer leurs équipes de films à

Orléans, il saura dynamiser ses

nouvelles salles. Au milieu de ces

grands mouvements économiques,

Orléans conserve néanmoins son

cinéma indépendant devenu, au fil

des ans, un lieu incontournable de

la vie culturelle de l’agglomération,

Les Carmes avec ses trois salles

labellisées Art & Essai.

Les Carmes

Les Toiles Enchantées

Un bon SAV !

Ils ont tous répondu « présent

» ! Le 15 avril dernier

avait lieu, dans les locaux

du Palais de Tokyo à Paris,

une vente aux enchères

baptisée « Les

Doudous Enchantés».

Au début de cette année,

plusieurs personnalités

du cinéma,

du sport et de

la musique avaient

posé pour le célèbre

Studio Harcourt avec leur

doudou, objet fétiche ou jouet d’enfant,

préféré. S’en sont suivi une exposition des

meilleurs photos, l’édition d’un coffret regroupant

un livre de tous les clichés et un tirage photos

limité (que l’on peut acheter en librairie ou

sur www.loeilouvert.com/original-edition/les-doudousenchantes),

une « fête des doudous » sur la chaîne

de télé partenaire TiJi et enfin cette vente aux

enchères des tirages originaux qui a attiré de

nombreux visiteurs. Parmi les personnalités du

7 ème Art présentes, on a pu croiser Isabelle Nanty

ou Zoé Félix ainsi que Omar Sy et Fred Testot

qui avaient revêtus leurs habits de « maîtres de

cérémonie » pour animer cette vente.

Grâce à leur talent (et à celui du commissaire

priseur !), cette soirée a rapporté plus de

40 000 € au profit l’association Les Toiles Enchantées,

chère à notre cœur. Au sujet des

« Toiles », il est important de noter que l’équipe

est à nouveau présente au Festival de Cannes

puisqu’elle projette, dans le cadre de l’opération

récurrente «Le Festival de Cannes à l’Hôpital»,

Dragons et Robin des Bois sur les écrans installés

spécialement dans les hôpitaux de la région.

Quant à Shrek 4, il devrait accompagner

les Toiles Enchantées au festival du film d’animation

à Annecy.

Festival Jules Verne

Encore des étoiles au Rex…

Fin avril, au Grand Rex à Paris, se déroulait la

dernière édition du festival Jules Verne dont le

titre était « Quand la Science rencontre la Fiction

» et qui était organisée au profit des espèces

en danger. On a pu y voir des images exclusives

de Prince of Persia, des films en avant-première

comme Toy Story en relief ou encore Splice. Ce

fut aussi l’occasion de revoir Alien La Résurrection,

de nombreux documentaires et l’édition

« spéciale 30 ème anniversaire » de L’Empire

Contre Attaque en présence de Mark Hamill,

Luke Skywalker himself ! Dans le même temps,

les éditions Atlas, partenaires de l’événement,

ressortent pour les fans, les reproductions de

tous les comics Star Wars (dont certains inédits

en France) parus dans les années 70. Collectionneurs,

à vos bons de commande !


24

CÔTÉ SALLE

Exploitation

La bande des cinés

Wanda et Elsa, les « globetrotteuses

des salles de cinéma », sont de retour

! Après plusieurs mois passés à

arpenter les routes de différents pays

du globe pour y visiter les exploitations

les plus typiques, nos deux

voyageuses, que nous avons pris

plaisir à suivre dans nos colonnes,

sont rentrées à Paris. Mi-avril, elles

organisaient, au cinéma Balzac, un

« petit-déjeuner-diapo» qui résumait

bien leur périple et qui dévoilait un

échantillon représentatif des cinémas

qu’elles avaient croisés et des professionnels

qu’elles avaient côtoyés.

Par un exposé succinct et dynamique,

elles sont parvenues à capter

l’attention de leur auditoire tout en

donnant envie aux invités présents de prolonger ce « voyage d’étude » fort enrichissant… La bonne nouvelle, c’est

qu’un livre relatant ce tour du monde devrait voir le jour prochainement, ce qui nous donnera l’occasion de revenir sur

cette belle aventure… à suivre !

En attendant, on pourra retrouver photos et textes du voyage sur le site : http://tousensalles.com

Cinéma d’ailleurs

Gros plan sur Salvador

Après un périple au Brésil et un détour par Salvador, capitale de

Bahia située au bord de l’océan Atlantique, Olivia Reggiani, exploitante

de l’Ermitage à Fontainebleau, nous a transmis plusieurs de

ses photos. Le Ciné Excelsior, dont la façade blêmit au fur et à

mesure du temps, est définitivement fermé depuis maintenant

plusieurs années. Quant au Ciné XIV, sous-titré « sala de arte » et

situé dans une petite ruelle du quartier historique de la ville, il

n’est composé que d’une salle unique, aux senteurs locales et au

goût artistique prononcé, servant de point de rendez-vous aux

amateurs cinéphiles de Salvador.

Cinéma Expo

Welkom in Amsterdam

Camping à Bayeux

Des photos prises lors de

l’animation consacrée à

l’avant-première de

Camping 2 dans la bonne

ville de Bayeux, c’est aussi

l’occasion de revoir la

belle façade classée du

cinéma Méliès !

Plus de 1500 professionnels du cinéma

américains et européens (distributeurs, exploitants,

fournisseurs) sont attendus du

21 au 26 juin dans la capitale des Pays Bas pour assister

à la 19 ème édition du célèbre salon paneuropéen : Cinéma

Expo International. Une occasion de découvrir en avantpremière

les prochaines grandes sorties, de s’informer

sur les nouveaux produits, de parler évidemment de numérique

et, si l’emploi du temps le permet, de rouler à vélo

dans les rues de cette charmante ville et de visiter les

nombreux musées, tous plus intéressants les uns que les

autres (avec, peut-être, une petite préférence pour le

Rijksmuseum ?)…

www.cinemaexpo.com/filmexpo/cinemaexpo/

Numérique

BARCO parie sur le Texas

Un beau doublé pour Barco aux USA : à quelques

jours d’intervalle, la société vient d’annoncer un

accord exclusif avec les Cinémas Starplex qui

stipule l’équipement de 123 écrans numériques

via les nouveaux projecteurs Barco Série-II, puis

un accord similaire avec le groupe Movie Tavern

(dont le concept de « restaurants-cinémas » est

en plein développement) pour la conversion de

leurs 104 écrans qui devraient être équipées d’ici

à décembre.

IMAX maximise

Imax et Tokyu Récréation, le propriétaire de 109

cinémas (en japonais, dix se dit «To» et neuf

se dit «kyu»), ont annoncé un nouvel accord de

partenariat pour installer cinq salles numériques

Imax dans des cinémas du circuit nippon. À noter

que Alice au Pays des Merveilles vient d’établir

un nouveau record de fréquentation lors de son

démarrage au pays du soleil levant. Le film

de Tim Burton a généré plus de 335 000 $ en

seulement deux jours sur quatre écrans Imax.

XpanD annonce…

Dans la panoplie du parfait festivalier cannois,

cette année, en plus de la traditionnelle paire de

lunettes de soleil à la mode, il va falloir rajouter

ses lunettes 3D vu le grand nombre de projections

en relief qui sont prévues dans les différents

marchés. À ce sujet, le vendredi 14 mai à 11h30,

la société XpanD, spécialiste de la technologie

de lunettes 3D actives, tiendra une conférence de

presse sur le yacht XpanD (ancré dans le golfe de

Gascogne) au cours de laquelle elle présentera

« la technologie 3D du futur ».

XDC signe

Si, jusqu’à présent, aucun des grands circuits de

cinémas en Allemagne n’avait opté pour la solution

des VPF gérés par des tiers investisseurs pour

l’équipement numérique de leurs salles, les choses

sont en train de changer avec la récente signature

d’un accord entre le groupe Kieft & Kieft et la

société XDC, déjà partenaire financier d’un grand

nombre de cinémas en Europe. Ce déploiement de

150 projecteurs numériques (des Christie de la

nouvelle série Solaria) concerne des cinémas situés

en Allemagne, Suisse et République Tchèque et

devrait démarrer durant le dernier trimestre 2010.

UP3D : nouveau président

Le mandat de président d’Alain Derobe étant

arrivé à son terme, le conseil d’administration

d’UP3D, l’Union des Professionnels de la 3D relief,

a élu à l’unanimité Dominique Rigaud président

de l’association. Rappelons que le but de cette

association et de fédérer et dynamiser l’ensemble

des professionnels de la 3D, d’informer et de

communiquer sur les métiers et les matériels

spécifiques au relief, de promouvoir et structurer

le développement de cette technologie en Europe.


26

RENCONTRE

Entretien avec Robert Laborie

Et trois de plus !

Mega CGR de Tarbes

En quelques semaines CGR Cinémas a une triple actualité avec l’ouverture de trois nouveaux cinémas. Il nous a donc semblé intéressant de rencontrer Robert

Laborie, le Directeur du Développement du groupe de La Rochelle. Il est un pur produit de l’Ecole CGR : arrivé en 1987, il a passé de nombreuses années sur le

terrain, tout d’abord « au four et au moulin » à Moissac puis, très rapidement comme directeur de salle à Montauban, Châteauroux... Après un petit break avec

l’équipe de Bac Majestic, il revient à ses premières amours et assure avec maîtrise l’ouverture du Méga CGR de Torcy. Puis, il rallie la direction générale à La Rochelle

et, à la faveur de la réorganisation du groupe, il prend la tête du Développement.

Côté Cinéma : Quand on est nommé Directeur du Développement

n’est-ce pas trop difficile de ne rien voir aboutir pendant presque

deux ans ?

Robert Laborie : Il faut d’abord beaucoup semer avant de récolter. Quand

Jocelyn Bouyssy a repris la direction du groupe et qu’il m’a confié cette responsabilité

il a fallu reprendre la plupart des dossiers à zéro et surtout initier

de nouveaux projets dans un environnement très concurrentiel. Effectivement

les premiers mois ont parfois été parcourus par le doute mais maintenant

avec ces trois ouvertures et tous les nouveaux projets qui sont en chantier la

feuille de route est bien remplie.

Robert Laborie

CC : Dans un premier temps peut-on détailler les trois nouveaux

sites qui font l’actualité ?

RL : C’est Tarbes qui ouvre le bal le 28 avril avec un Méga CGR de 11 salles

pour 2 041 fauteuils. Ce nouvel équipement de centre ville, issu de la réhabilitation

d’un bâtiment industriel du GIAT où étaient construits les chars

d’assaut, vient donc remplacer l’ancien complexe. Puis, le 26 mai, c’est le

mythique Français de Bordeaux qui va enfin rouvrir ses portes. Après deux

ans de travaux où seuls les murs ont été conservés, les bordelais vont enfin

pouvoir découvrir ce qui devrait être le fleuron du groupe : 12 salles pour

2 087 fauteuils avec une décoration particulièrement soignée. Ce sera aussi

le premier cinéma « full digital » du groupe : les salles, le hall, l’affichage, l’information

du public… L’ensemble des dernières technologiques alliant le numérique

et la 3D sera présent à tous les étages. Enfin le 2 juin les six salles


RENCONTRE 27

des Dragons de la Rochelle vont rouvrir après un lifting complet, une grande

salle réaménagée et complètement gradinée avec le tour de force de rendre

trois salles accessibles aux handicapés. Une programmation intégrant la VO

viendra intelligemment compléter celle du Méga CGR située en périphérie.

CC : À priori, vous n’avez pas l’intention d’en rester là. Alors pouvezvous

nous parler de vos projets ?

RL : Tout d’abord, c’est Clermont-Ferrand avec un double projet : au nord de

l’agglomération avec un multiplexe de 12 salles pour 2 605 fauteuils et au

centre ville avec sept salles. Pour le premier, le permis de construire est en

cours et l’ouverture est prévue en 2012. Quant au centre ville, ce projet développé

en partenariat avec Eric Piera est prévu pour 2014 ; c’est une

grande première pour le groupe de s’associer avec un exploitant qui est déjà

présent sur la ville avec un autre cinéma dont la programmation est plus centrée

sur les films d’auteurs. Ce sera d’ailleurs l’originalité du travail qui sera

fait sur l’agglomération avec une vraie complémentarité de l’offre de films et

une politique tarifaire commune aux trois établissements pour les abonnements

et les offres de fidélité.

Ensuite, nous avons deux projets qui sont actuellement déposés auprès des

CDAC. Le premier est situé, de part le sous-équipement de la zone, à Saint-

Chamond : ce cinéma de 12 salles pour 2 490 fauteuils vient d’être refusé en

CDAC mais nous sommes confiants dans la décision de la CNAC. Le second

est à Roques sur Garonne, au sud de Toulouse et vient combler, là

aussi, le manque d’équipement de ce type dans cette zone : il comptera 12

salles pour environ 2 600 fauteuils. Nous connaissons bien cette ville où

nous gérons déjà un autre cinéma et nous pensons que nous pourrons également

développer notre savoir-faire en complémentarité sur cette agglomération

toulousaine.

CC : Pouvez-vous lever le voile sur d’autres projets ?

RL : Cela va être difficile de vous parler de tous les dossiers sur lesquels

nous travaillons car la concurrence est rude et nous sommes quelques opérateurs

à être actifs en France. Toutefois, je peux vous dire que nous avons

un projet en banlieue de Caen, à Verson : ce sera un 12 salles de 2 200 fauteuils

et nous espérons une ouverture pour 2012.

CC : Quel est l’impact pour le développement de ces projets, de vos

lourds investissements dans le numérique et la 3D ?

RL : Il est certain que l’image du groupe à été fortement modifiée par les

décisions très courageuses de Jocelyn Bouyssy sur le numérique, puis plus

récemment sur le relief 3D. Nous apparaissons aujourd’hui comme un groupe

de cinéma fortement innovant et en phase avec l’attente des spectateurs.

Cet aspect est bien évidemment très apprécié par les municipalités et les

opérateurs immobiliers avec lesquels nous négocions.

CC : Vos projets sont-ils essentiellement des créations ?

RL : Les créations ont été un axe important de développement du groupe. Toutefois

il est inéluctable que cet essor soit ralenti car plus de 160 multiplexes

ont été ouverts en quinze ans en France et il faut maintenant réfléchir à

d’autres pistes. La capacité d’investissement du groupe CGR Cinémas nous

permet de regarder aujourd’hui des dossiers de reprises de cinémas. Nous

espérons que dans ce domaine également nous pourrons voir prochainement

nos efforts ce concrétiser.

Après un dernier café nous avons laissé repartir Robert Laborie vers son prochain rendez-vous sur lequel il est resté très secret. Mystère, rondeur, persévérance,

une pointe d’humour et des milliers de kilomètres sont quelques définitions qui collent bien à la peau de cet homme en charge de la poursuite du

développement du groupe fondé par Georges Raymond et qui aujourd’hui, pointe à la 3 ème place en France avec presque 20 millions d’entrées annuelles.

Nous reviendrons dans un prochain « focus exploitant » sur la réouverture du Français de Bordeaux.

CGR Français de Bordeaux


28

CÔTÉ SALLE

RDVE 2010 - Les Contacts

ADDE Didier ou Evelyne Rosset 06 27 50 58 18

AUDIENS Marché Du fi lm - Stand 13.10 - 15.03 Niv 01 04 92 99 80 72 - 0811 65 50 50

BENOIT PROMOTION Laurent Lelimouzin - Angélique Deurre 06 26 26 19 64

CENSIER PUBLICINEX Julien Censier 06 07 91 74 87

CINEPRO Isabelle Serve - Adrien Thollon 06 74 68 79 38 - 06 16 13 03 25

COCA-COLA Marianne Durand - Clotilde Beaume 01 58 00 26 00

CÔTÉ CINÉMA Jean Walker - Bertrand Feillet 06 72 91 00 56 - 06 47 87 37 98

DOLBY Dominique Schmit 06 80 45 93 45

INFOWAY / LG Stéphane Goubault 06 10 85 65 24

KIT KAT Nestlé David Martin 01 60 53 12 48

KLESLO Claude Damianthe 06 11 89 06 91

LD BALISAGE Denis Lede 02 31 96 58 44 - 06 70 95 53 66

GROUPE MONNAIE SERVICES Claude Scorsone 06 12 24 73 46

NESTLÉ WATERS Pierre Del Garofalo 01 41 23 98 30

Jeu Universal

Qui veut gagner des Minions ?

UNIVERSAL U met en place, pendant toute la durée du Rendez-Vous Des Exploitants,

un grand jeu permettant de gagner divers goodies du prochain film d’animation

Moi Moche et Méchant (sortie 1 er octobre). Parmi ces cadeaux, on retrouvera

les Minions qui sont les créatures constituant « l’armée chargée de contrôler le

monde »! Vous êtes exploitant ? Tentez votre chance à la borne « Qui veut

gagner des Minions » pour espérer gagner un des 400 lots mis en jeu !

Cannes

Les distributeurs sur le RDVE

Jeudi 13 mai : De 17h30 à 19h30, Pathé Distribution organise la projection

du film L’Italien au cinéma Arcades 1* et accueille ensuite les exploitants

autour d’un cocktail apéritif sur le RDVE.

Vendredi 14 mai : De 9h30 à 11h30, Jour2Fête, Chrysalis Films, Shellac,

Albany Films Distribution présentent leurs prochains films autour d’un

petit-déjeuner avec les exploitants.

Samedi 15 mai : 11h30, Universal accueil sur le RDVE, 12h : projection

de Fatal de Michaël Youn au cinéma Olympia, 13h30 : apéritif.

Dimanche 16 mai : De 10h à 15h, présentation aux exploitants, par Paramount

Pictures France, du prochain line up autour d’un brunch.

De 17h30 à 20h30 : L’équipe de Mars Films accueille les exploitants autour

d’une coupe de champagne et présente ses films du second semestre.

Mardi 18 mai : De 10h à 14h, Warner Bros. projette des images inédites

(dont certaines en 3D) au cinéma Arcades 1* et invite les exploitants sur le

RDVE à une « mini convention » autour d’un cocktail.

De 17h30 à 23h : Gaumont propose une projection du film Les Meilleurs

Amis du Monde au cinéma Arcades 2* et accueille ensuite les exploitants autour

d’un cocktail dînatoire sur le RDVE.

Jeudi 20 mai : De 11h à 15h, Walt

Disney Company France invite les

exploitants à venir voir des extraits

(dont certains en 3D) des prochains

films du 2 ème trimestre au cinéma Arcades

1* puis à partager un cocktail

déjeunatoire sur le RDVE.

Et n’oubliez pas de confirmer ces différents

rendez-vous en consultant le

programme définitif du RDVE qui

sera disponible sur place !

Festivals

Moulins (03)

La 3 ème Edition du Festival International

de Moulins Cinéma et Costume se tiendra

du 17 au 20 juin. C’est au cœur de la cité

médiévale que le festival mettra en avant

des « films en costumes ». Au programme :

une conférence, des hommages rendus à

des personnalités emblématiques et des

projections de films inédits. Le jury est

présidé par Jean-Loup Hubert.

Saint-Cloud (92)

La 7 ème édition du festival du cinéma plein

air : « Films Sous les Étoiles » se déroulera

les 24, 25 et 26 juin. Dans le cadre de la

manifestation nationale « Monuments et

cinéma », elle proposera des films en rapport

avec de grand monuments du patrimoine

français. Dans cet environnement où la nature

et les étoiles cohabitent, le festival se clôturera

par une nuit complète de cinéma le 26 juin.

En Gironde (33)

Depuis début avril et jusqu’à fin mai se

déroule actuellement la 15 ème édition de

l’opération « Ciné, Goûtez ! » dans 24

cinémas de la Gironde. Cette animation est

organisée par l’ACPG qui regroupe les salles

de proximité de la région.

La Charité-sur-Loire (58)

À l’occasion de la 6 ème édition du « festival des

mots » de la Charité-sur-Loire et du 100 ème

anniversaire de la mort de Jules Renard,

une copie entièrement restaurée du film Poil

de Carotte de Paul Mesnier sera projetée,

en exclusivité, le vendredi 28 mai prochain.

Rappelons que cette 3 ème adaptation du célèbre

roman met en scène Raymond Souplex, le

célèbre commissaire Bourrel dans les nonmoins

célèbres Cinq Dernières Minutes…

Pau (64)

Fans de Punk, de Rock’n’roll,

de Heavy Metal, de Hard

Rock et de cinéma, rendezvous

au cinéma Le Méliès

à Pau pour la 3 ème édition

de « Rock This Town » où

se mêlent films musicaux,

concerts, expos et autres

surprises.

N.B. : Comme l’année précédente,

le Rendez-Vous des Exploitants a

installé plusieurs ordinateurs en libre service sur ses deux espaces « business

club ». Ceux-ci sont à la disposition des exploitants accrédités, une

fois leur badge validé (à faire le matin sur le RDVE) afin qu’ils puissent réserver

en ligne leurs billets pour accéder aux projections des films de la compétition

officielle. Rappelons que, pour éviter de longues files d’attente, le mode

de réservation privilégié est celui qui passe par Internet.

(*)Attention : Projections au cinéma les Arcades (77 av. Félix Faure) situé face au Rendez-Vous des Exploitants (de l’autre côté des jeux de boules)

• Jeudi 13 mai, 17h30 : l’Italien, Pathé Distribution • Mardi 18 mai, 10h : « Mini convention » Warner Bros. • Mardi 18 mai, 17h30 : Les Meilleurs Amis

du Monde, Gaumont • Jeudi 20 mai, 11h : “Line up”, Walt Disney Company France • Au cinéma Olympia, projection de Fatal le 15/05 à 14h.


30

CÔTÉ SALLE

Côté Diffusion

Des contenus pour les cinémas de demain

CGR Cinémas annonce la création de CÔTÉ DIFFUSION. Cette nouvelle

société aura pour vocation de négocier et distribuer des contenus

alternatifs. La création de cette nouvelle structure répond à une

évolution de l’exploitation cinématographique. Depuis quelques années,

plusieurs constats s’imposent : une concentration des entrées s’effectue

sur quelques jours et quelques séances, la création de multiplexes a

développé le nombre d’écrans, le numérique et la 3D offrent de multiples

possibilités. Dans ces conditions il apparaît opportun de chercher à

faire évoluer ces lieux de vie que sont les cinémas sans dénaturer leur

fonction première.

Les contenus alternatifs doivent

pouvoir harmonieusement s’intégrer

dans la programmation et permettre

de faire venir au cinéma des

spectateurs différents. C’est dans

cette voie que s’inscrit résolument

Côté Diffusion. Pour cela, elle bénéficie

du savoir faire d’un exploitant

pionnier du numérique et qui

compte déjà de belles réussites

dans l’organisation de ce type

d’évènement.

En devenant le premier exploitant

européen à passer entièrement au

numérique, CGR Cinémas a démontré

sa capacité à innover et à

s’approprier les nouvelles technologies

afin d’offrir la meilleure qualité

de cinéma possible.

La salle de cinéma de demain doit

être en mesure de proposer une

offre culturelle élargie et proche

des attentes des spectateurs. C’est

en ce sens que CÔTÉ DIFFUSION

se servira des nouvelles technologies

numériques pour créer un accès

alternatif à la culture.

CÔTÉ DIFFUSION est déjà présent

sur 33 complexes et multiplexes

en France et propose ses

services à tous les exploitants indépendants

pour la distribution de

contenus alternatifs.

Aujourd’hui, CGR Cinémas

souhaite apporter un complément

de culture grâce à la distribution

et la diffusion de

contenus alternatifs avec la retransmission,

entre autres,

d’événements sportifs, d’opéras,

de pièces de théâtre, de

concerts… en live ou en différé

en 2D ou en 3D !

En créant CÔTÉ DIFFUSION,

et sans pour autant priver les

films de leurs meilleures

séances, c’est tout naturellement

que cette nouvelle structure

se lance dans la distribution

de spectacles vivants.

Fort de ses précédentes diffusions

avec le succès de Cléopâtre, La

Dernière Reine d’Egypte, le spectacle

musical de Kamel Ouali qui a

conquit 19 000 spectateurs en no-


CÔTÉ SALLE

31

vembre dernier, le phénomène Nuit de la Glisse

2009 où 4 500 spectateurs ont été captivés par

l’univers des sports extrêmes, l’opéra lyrique Not

the Messiah – He’s a Very Naughty Boy des

Monty Python qui était une diffusion exclusive de

l’unique représentation au Royal Albert Hall à

Londres pour fêter les 40 ans de cette célèbre

formation, Iron Maiden - Flight 666 en exclusivité

sur le territoire Français présentait le back

stage de la dernière tournée mondiale du groupe,

le documentaire No distance Left to Run qui expliquait

l’histoire de la reformation et les derniers

concerts du groupe Blur en 2009, La pièce de

théâtre humoristique des Bodin’s – Bienvenue à

la Capitale, La Finale homme de Roland Garros

en Live 3D, et bien d’autres, CÔTÉ DIFFUSION

a acquis une solide expérience dans l’exploitation

de contenus variés et de qualité.

Pour la saison à venir, CÔTÉ DIFFUSION a

d’ores et déjà signé un accord exclusif avec la

société OPUS ARTE pour la diffusion d’opéras

et de ballets émanant de lieux prestigieux comme

le Royal Opéra House à Londres ou le Glynbourne

Opera Festival : Casse Noisette, La Bohème,

La Traviata, La Fille du Régiment, Cosi

Fan Tutte, Falstaff… De nombreux événements

sont en cours de négociation parmi lesquels la

nouvelle édition de La Nuit de la Glisse, des

pièces de théâtre en 3D, un festival manga, etc.

D’autres projets liés à l’actualité culturelle se

grefferont au fur et à mesure de la saison et un

programme mensuel sera proposé à l’ensemble

des cinémas adhérents.

CÔTÉ DIFFUSION promet des grands événements

générateurs de recettes avec des grands

noms à l’affiche et une réalisation de qualité. Elle

se veut aussi et surtout novatrice en étant proche

des exploitants et à leur écoute afin de leur apporter

les outils de communication indispensables

à la réussite de la diffusion des contenus

alternatifs.

CÔTÉ DIFFUSION assure donc un service clés

en main en s’occupant de tous les aspects :

techniques pour apporter le contenu, marketing

et promotionnels pour offrir la meilleure communication

de l’événement.

CÔTÉ DIFFUSION est présente au Rendez-

Vous des Exploitants à l’occasion du Festival de

Cannes du 12 au 21 mai pour vous exposer de

manière détaillée l’offre adressée aux cinémas

ainsi que les contenus prévus pour la saison

2010-2011.

Stéphane Barbarin :

Tél. : 06 75 48 43 93

stephane.barbarin@cotediffusion.fr


32

CÔTÉ SALLE

L’actualité

Côté Ciné rime avec mobilité

Mise à jour en temps réel, synchronisation

des caisses avec le site,

Newsletters, FA, événements… tous

ces outils ont déjà séduit plus de

130 cinémas désireux de se faire

une place sur la Toile. Pour le second

semestre 2010, Côté Ciné continue

d’inventer en offrant toujours plus de

nouveautés aux salles de cinéma. En

plus de l’animation numérique diffusable

dans les salles équipées qui

fait la promotion des sites, Côté

Ciné ouvre les portes de la mobilité

et propose désormais des applications

Iphone à ses clients. Consulter

toute les infos, horaires et FA de son

cinéma où que l’on soit ? Il y a une

application pour ça ! Le spectateur

muni de son Iphone peut ainsi retrouver

tous les films et les événements

proposés par son cinéma en

temps réel !

Ergonomique, rapide, fonctionnelle,

l’application est entièrement personnalisée

aux couleurs du site du cinéma

et pourra être téléchargée directement

sur l’Apple Store. Une manière

également pour les salles de

se positionner comme novatrice auprès

de la fameuse et exigeante

tranche des 15/25 ans avides de

nouvelles technologies et principaux

possesseurs des Iphone.

Un magazine bien installé

Distribué à 450 000 exemplaires

dans plus de 240 salles de cinémas,

le magazine Côté Ciné va faire peau

neuve et change de look. La nouvelle

maquette est prévue pour le double

numéro estival. Un spot 2K est également

envoyé tous les mois pour annoncer

l’arrivée du magazine en

salle. La puissance de son réseau

fait du magazine Côté Ciné le leader

des « gratuits cinéma » en Province

Des présentoirs efficaces

À la suite du succès des premières

versions, de nouveaux présentoirs

ont été fabriqués et sont proposés

aux exploitants qui souhaitent mettre

plus en avant le magazine Côté Ciné

auprès de leurs spectateurs. Facilement

manipulables, solides et s’intégrant

parfaitement dans l’architecture

d’un hall d’accueil, ces présentoirs

permettent une visibilité et une

diffusion optimale du magazine.

INSTITUTIONNELS

L’agence du court métrage

Une grande association pour des films courts

Du 9 au 19 juin 2010 se tiendra la 19 ème Édition du Festival Côté Court à

Pantin. Une occasion de parler de l’Agence du Court Métrage, partenaire de

l’événement. Depuis 1983, elle travaille à favoriser la diffusion de courts-métrage

dans les cinémas français. L’association, qui réunit les différents professionnels

du cinéma (auteurs, réalisateurs, producteurs et distributeurs), permet

de faire le lien entre ceux qui font des films courts et ceux qui les montrent.

Les chiffres, en constante augmentation, montrent la qualité du travail

de l’association – avec le soutien du CNC – depuis maintenant plus de 20

Infoway

L’interactivité avant tout !

ans. Par ailleurs, l’Agence du Court Métrage publie le magazine Bref qui

contribue à mettre en lumière les œuvres et les auteurs de films courts. Par

son engagement dans sa mission de service public en faveur du court-métrage,

de soutien à l’émergence de nouveaux talents, et de structuration de

ce secteur professionnel, l’Agence est aujourd’hui devenue une organisation

importante dans le monde associatif du cinéma.

Plus d’infos : www.agencecm.com

À l’occasion du Festival de Cannes, au sein du Rendez

Vous des Exploitants, la société Infoway présente

ses toutes dernières nouveautés en matière

d’affichage dynamique. En partenariat avec LG,

deux innovations sont présentées. Tout d’abord,

un écran LCD 3D diffuse, en relief, des FA des

prochaines sorties 3D. Cet écran pourra bientôt

être installé dans les halls puisqu’il fonctionne avec

les mêmes lunettes passives utilisées pour la projection

3D en salle. Sur la terrasse du RDVE est

aussi installé un écran « transflectif ». Qu’est ce

que le transflectif ? Une technologie révolutionnaire

qui utilise la lumière du jour pour augmenter

la luminosité de l’écran LCD. En condition de forte

luminosité, l’image est donc parfaitement visible, ce

qui en fait un support idéal pour l’affichage en façade.

Destiné à remplacer les affiches papier, il permet une

plus grande souplesse et une image plus riche en informations.

L’écran interactif Movie Touch est également en démonstration

durant tout le Festival. Grâce à son grand

écran tactile et son ergonomie proche d’un Iphone, les

visiteurs peuvent se mettre à la place d’un spectateur et

s’amuser à consulter toutes les informations sur les films

(résumés, FA, photos…).Stéphane Goubault, responsable

commercial, sera présent à Cannes à

partir du 17 mai pour vous accueillir et vous donner

de plus amples informations.

FNCF

Les dernières circulaires d’avril

4 nouvelles circulaires sont disponibles sur le site de la FNCF www.fncf.org.

La première est un rappel de la réforme

de la Taxe Professionnelle, remplacée,

depuis la parution de la circulaire

11/20 de janvier 2010, par la

Contribution Économique Territoriale.

Rappelons que des exonérations à

cette nouvelle taxe ont été prévues

pour les cinémas réalisant moins de

450 000 entrées par an et que les exploitants

concernés doivent demander

à leurs collectivités locales qu’elles

prennent une délibération visant la

Contribution foncière et la Contribution

sur la valeur ajoutée, impérativement

avant le 1 er octobre 2010.

La seconde évoque le partenariat signé

entre la Fédération et le Festival

de Cannes qui permet aux cinémas intéressés

(et équipés en vidéo-projection)

de diffuser en direct la cérémonie

d’ouverture du 12 mai sans acquitter

de droits à la chaine Canal + ainsi que

la mise à disposition, pour tous les exploitants

qui en feront la demande, de

l’affiche officielle du Festival auprès de

Sonis.

La troisième redonne les modalités

de la prochaine édition de La Fête du

Cinéma qui, comme l’an dernier où

elle avait réuni plus de 4,6 millions de

spectateurs, sera programmée « à

cheval » sur deux semaines cinématographiques,

soit du 26 juin au 2 juillet

inclus. La « Carte Fête du Cinéma »,

délivrée pour l’achat de la première

place au tarif habituel de la séance

(plein ou réduit) permettra de bénéficier

d’un tarif unique de 3 € pour

toutes les autres séances pendant les

7 jours de l’opération (hors majoration

pour les films en 3D).

La dernière circulaire concerne la

convention Cinema Expo International

qui aura lieu à Amsterdam du 21 au

24 juin prochain et qui s’adresse à

tous les exploitants européens. Un

partenariat entre l’UNIC et la FNCF

permet de bénéficier d’un tarif préférentiel

lors de la demande d’accréditation.

À vos claviers !


34

INSTITUTIONNELS

AFCAE

Nouveaux soutiens

Groupe Jeune Public

• Rouge Comme le Ciel de Cristiano Bortone,

6/10, LES FILMS DU PRÉAU

Groupe Répertoire

• Du Silence et des Ombres de Robert Mulligan,

7/07, LOST FILMS

• Abattoir 5 de George Roy Hill, 8/09, SPLEN-

DOR FILMS

• Les Moissons du Ciel de Terrence Malick,

16/06, SOLARIS DISTRIBUTION

Soutien partenariat

• Marathon Man de John Schlesinger, 26/05,

SWASHBUCKLER FILMS

Audiens

Nouvelle publication

Deuil et Vieillissement - Regards de femme, le nouvel ouvrage du Groupe

Audiens est paru début avril. Ce livre a pour but d’apporter un éclairage sur

le deuil et « l’art de bien vieillir » en proposant différents regards de femmes.

Si la première partie du livre rapporte de nombreux témoignages féminins, la

deuxième se veut d’ordre pratique et juridique afin de guider le lecteur dans

les démarches administratives. L’opus est paru aux Editions Duvernet.

GNCR

Nouveau soutien

• Aisheen (Chroniques de Gaza) de Nicolas Wadimoff, 26/05, SOLARIS

Rappel des Soutiens

• Mourir Comme Un Homme de Joao Pedro Rodrigues, 28/04, EPICENTRE

FILMS • Âmes en Stock (Cold Souls) de Sophie Barthes, 5/05, MEMENTO

FILMS • Lola de Brillante Mendoza, 5/05, EQUATION• Adieu Falkenberg de Jesper

Ganslandt, 12/05, ED DISTRIBUTION • Policier, Adjectif de Corneliu Porumboiu,

19/05, ZOOTROPE FILMS • Air Doll de Kore-Eda Hirokazu, 2/06,

OCÉAN FILMS

AG du Syndicat Lyonnais

des Exploitants de cinéma

62 ème Congrès des Cinémas

de Normandie

PETITE ANNONCE

Le Max Linder Panorama à Paris vend :

MATÉRIEL DE PROJECTION NUMÉRIQUE

Projecteur numérique Barco (BCD DP100E #1411686),

Zoom non motorisé Konica-Minolta : pgBFL

116,5mm DLP CINEMA 2.5/40.7 – 50,9mm Année

de fabrication : 2006 (Environ 4500 heures de

fonctionnement) + Serveur XDC solo G3

Pour tout renseignement :

Claudine Cornillat au 06 60 66 45 91

Médiateur du Cinéma

Renouvellement

Conseiller maître à la Cour des

comptes, Roch-Olivier Maistre a été

renouvelé dans ses fonctions de Médiateur

du Cinéma pour une durée de

quatre ans par décret après avis de

l’Autorité de la concurrence. Beaucoup

de travail en perspective pour

son service avec un fort développement

du nombre de saisines (144

dossiers ouverts en 2009) et les modifications

notoires du cadre juridique

applicable à cette institution.

Le rôle du Médiateur se fait d’année

en année plus conséquent et le durcissement

sensible des relations

entre les différents acteurs de la profession

a rendu sa fonction encore

plus nécessaire.

AGENDA DE LA PROFESSION

AG des Syndicats des cinémas de l’Est,

Rhin et Moselle

27 mai, Le Puy en Velay,

Ciné Dyke

9 au 11 juin, Le Havre

Gaumont Docks

17 juin – Colmar

Cinema Expo international

La Fête du Cinéma

21 au 24 juin, Amsterdam

du 26 juin au 2 juillet

Aisheen (Chroniques de Gaza)

« Le numérique pour tous ! »

Dans le but de regrouper les salles de cinéma, les organisations professionnelles

et tous ceux qui le désirent, autour du financement du numérique, le

Groupe National des Cinémas de Recherche a lancé une pétition intitulée « Le

numérique pour tous ! ». Celle-ci met en avant les idées du principe de la mutualisation,

de la liberté de programmation, d’une taxe pour le numérique, de la

concertation professionnelle et de la défense de la diversité culturelle.

On trouvera cette pétition sur le site : http://6910.lapetition.be/

AG du Syndicat des Cinémas

des Pays de Savoie

22 juin, Bourg en Bresse,

L’Amphi

67 ème Mostra de Venise 1er au 11 septembre

65 ème Congrès de la FNCF

Festival du Film Italien de Villerupt

11 èmes Rencontres des Côtes de Bretagne

20 au 23 septembre,

Deauville

à partir du 29 octobre

26 au 29 janvier 2011,

Dinard


36

CÔTÉ CONFISERIE

Confiserie & Cinéma, les inséparables

Cette histoire d’amour dure depuis des années… Souvenez-vous des ouvreuses, si chères à notre enfance qui vendaient sodas, glaces et barres chocolatées.

Depuis, les marques n’ont jamais cessé de jouer le jeu pour le plus grand plaisir des amateurs de cinéma.

Aujourd’hui encore, ce duo incontournable s’associe pour proposer aussi bien des offres prix que des partenariats promotionnels. Nous avons interrogé Nestlé

Chocolat, Coca-Cola Entreprise et Benoît Promotion pour mieux comprendre leur stratégie sur la sélection des films…

Le cinéma représente un endroit clé pour toutes les

marques de confiserie.

« On est au cinéma dans une occasion de consommer

liée à un moment de convivialité, de partage, de

plaisir. C'est un lieu formidable pour communiquer

sur ces valeurs qui sont aussi présentes au comptoir

confiserie », explique-t-on chez Coca-Cola.

La stratégie de sélection d’un film pour mettre en

place un partenariat réside souvent dans la cohérence

avec le public cible… Benoît Promotion

opte pour les films à destination des enfants.

Coca-Cola cherche l'affinité entre l'univers du film

et l'univers de la marque, mais s'interdit cependant

de communiquer sur les films qui ne s'adressent

qu'aux enfants de moins de 12 ans, politique de

l’entreprise oblige… La marque s’est donc tournée

sur des titres grand public, dont les grands

enfants, adolescents et adultes sont aussi friands :

Camping 2 et Shrek 4 par exemple.

Nestlé Chocolat se concentre sur les blockbusters

de 2010 qui comprennent les suites de saga

ciblées adolescents et enfants : Iron Man 2, Twilight

3, Arthur et Le Monde de Narnia 3.

Au-delà de l’affinité cible, le coup de cœur ou le

buzz autour d’un film sont aussi des éléments clés

pour la sélection.

Twilight n’a pas séduit que Nestlé : en 2009,

Benoît Promotion n’a pas hésité, en prêtant attention

aux désidératas des exploitants, à mettre en

place un partenariat pour proposer des gobelets

aux couleurs du film et des bracelets. Un véritable

succès : au bout de 10 jours, il n’y avait plus de

supports en stock.

Autre exemple de partenariat d’image, l’association

de San Pellegrino (Nestlé Waters) au Festival

de Cannes qui a permis à la marque de conforter

son positionnement CSP+ et premium auprès du

grand public. Mais ce n’est pas la seule expérience

de la marque, Nestlé Waters s’est aussi associée

aux Ailes Pourpres et à Percy Jackson sur

des opérations promotionnelles. Yvan Zink, responsable

marketing enseignes pense que cette

stratégie permet de positionner naturellement les

marques (Vittel, San Pellegrino & Vittel Fraise) à

l’univers cinématographique et plus particulièrement

sur des films grand public attirant les spectateurs

cœur de cible de Nestlé Waters : la famille.

Les offres diffèrent ensuite mais tous semblent

préférer les opérations primes, plus qualitatives et

plus faciles à mettre en place.

Tout comme pour Coca-Cola, la prime directe, liée

à l’univers du film, reste privilégiée.

Les best-of de Benoît Promotion : les accroches

portes à découper dans le gobelet pour Horton,

des badges pour Dragons et des tattoos pour

Chasseur de Dragons.

Le gobelet customisé constitue en lui-même une

prime, voire même un objet collector que les fans

adorent collectionner et réutiliser.

Pour communiquer sur les primes ou sur les offres

prix, les marques optent le plus souvent pour les

affiches et les chevalets de comptoir. Autres

exemples de supports utilisés : les écrans LCD,

les stickers de sol… voire même un spot de publicité

dédié, comme c'était le cas pour Coca-Cola

Zéro et Avatar.

Tout est utilisé pour être

impactant, focaliser sur

les produits et l’offre, et

pour ramener vers l'univers

du film.

En termes d’actualité,

tous sont dans les startings

blocks pour les

opérations estivales et

de rentrée : Benoît Promotion prépare la Fête du

Cinéma avec le pop-corn et peaufine le partenariat

Moi, Moche & Méchant sur la Barbabox.

Pour Nestlé Chocolat, la Kup Kit Kat Ball, à

consommer seul ou à partager, véritable valeur

ajoutée du réseau, est à l’honneur. Coca-Cola voit

la vie en vert avec Sprite

et Shrek 4 : Il Était une

Fin.

Sur la question de la 3D,

les avis sont favorables

notamment suite au succès

du spot Haribo et

aux attentes du public.

Coca-Cola exprime vivement

son enthousiasme,

cette technologie pouvant

apporter une dimension

supplémentaire à

l'univers des marques, à la connexion avec le

monde du cinéma et un intérêt pour le spectateur

qui entre de manière plus ludique dans l'univers de

l’enseigne.

Entre l’originalité des primes, les nouvelles technologies

mises à disposition et les supports de plus

en plus innovants, la confiserie et le cinéma, duo

devenu mythique, ne finiront pas d’étonner !


38

CÔTÉ CONFISERIE

La confiserie dans tous ses états

Les Français et les bonbons

Près de trois quarts des Français

âgés de 15 ans et plus déclarent

consommer des confiseries, ne serait-ce

qu’occasionnellement, et ce

score passe à 85% auprès des

moins de 35 ans !

Quand douceur rime avec

plaisir…

Quel que soit l’âge ou le sexe, la principale

évocation de la confiserie

reste le plaisir : six consommateurs

de confiseries sur dix déclarent que

le bonbon, c’est avant tout le droit au

plaisir !

(Sondage effectué par Ipsos pour le

syndicat national de la confiserie

02/2010)

Les Français sont gourmands !

Le volume consommé en France en un

an représente tout de même 228 600

tonnes, soit un bonbon par jour par

personne et plus de trois kilos par an.

Mais le grand champion reste la

Suède, avec plus de huit kilos chaque

année pour chaque individu !

Les tendances

En termes de texture, les bonbons

mous et tendres ont toujours la faveur

des Français. Preuve en est

avec l’arrivée de la barbapapa et de

la guimauve dans les cinémas.

Pour les goûts, les acidulés, le « sans

sucre » et les couleurs vives ont séduit

petits et grands.

Mais il est bon de noter que les Carambars

et les Chupas Chups ont

fêté leurs 50 ans l’année dernière et

la fraise Tagada ses 40 ans cette année

! Ces marques transgénérationnelles

permettent aux parents de partager

leur gourmandise préférée

avec leurs enfants.

Paroles de comédiens

Tout le monde craque pour la confiserie mais quel est le pêché mignon des

stars ?

« J’adore les Chupa Chups, celles avec un

chewing-gum à l’intérieur, les Michoko, tous les

bonbons gélifiés, les langues de chat acidulées

et le réglisse » Pascal Elbé

« Les guimauves sont irrésistibles. Elles agissent

vraiment comme des madeleines de Proust, on

en met une en bouche et hop ! On a cinq ans ! »

Armelle

« J’adore les chamallows que l’on fait griller dans

un feu de camp entouré d’amis. Ça crépite et ça

fond. Et les petits Dragibus, parce que c’est petit,

coloré et que ça roule dans les poches. »

Vahina Giocante

La confiserie côté distributeur

The Walt Disney Company (France)

Interview de Giovanny Lallemand, manager marketing salles

Côté Cinéma : Sur quels films avez-vous mené

des opérations confiserie en 2009-2010 ?

Giovanny Lallemand : Sur l’année calendaire

2009, nous avons mené des opérations confiserie

sur Volt, Star Malgré Lui, Là-Haut, Mission-G et Le

Drôle de Noël de Scrooge.

Depuis le début de l’année 2010, La Princesse et

la Grenouille et Alice au Pays des Merveilles ont

déjà bénéficié d’opérations pop-corn.

CC : Quels sont les prochains films dans

votre line-up susceptibles de faire l’objet

d’une opération confiserie ?

GL : Nous concentrerons évidemment nos efforts

sur Toy Story 3 cet été, mais aussi sur notre Disney

de fin d’année Raiponce, que nous sortirons le 1 er

Décembre.

CC : Quels ont été les opérations cadeaux

qui ont bien fonctionnées en 2009-2010 ?

GL : Sur le Disney-Pixar Là-Haut, nous nous étions

associés avec EuroPalaces pour installer dans

leur menu pop-corn des kits de ballons de baudruche

à l’effigie du film, qui on le sait, est un produit

toujours apprécié par les petits. Sur Alice au

Pays des Merveilles, les magnets lenticulaires que

nous avions faits avec les salles UGC avaient également

très bien fonctionné.

D’une manière générale, toutes les actions menées

en confiserie ont une importance cruciale,

encore plus lorsque vous vous appelez Disney. On

sait que le pop-corn, par exemple, représente la

vente la plus importante tous produits confondus

dans les salles de cinéma et, de ce fait, le gobelet

devient un support de communication à forte visibilité

sur notre cible enfants/adolescents.

CC : Comment déterminez-vous les goodies

associés aux opérations confiserie ?

GL : Il faut pouvoir être assez original dans les

goodies développés. Le produit doit être, avant

tout, apprécié par le spectateur et lié à l’univers du

film. Cela a un sens de faire des magnets lenticulaires

sur un film 3D, ou de développer des boules

à neige sur Le Drôle de Noël de Scrooge. La

contrainte étant souvent le budget, car la valeur du

goodies ne doit pas excéder 7% du montant du

menu dans lequel il est associé.

CC : Comment choisissez-vous la marque

partenaire de vos opérations confiserie ?

GL : Il faut que la marque soit référencée dans bon

nombre de cinémas. Et que le profil d’acheteur soit

très « familial »

CC : Quelle est l’opération confiserie que vous

avez préférée ?

GL : Toutes celles à venir sur Toy Story 3 !!

Vous souhaitez développer des opérations confiseries

avec The Walt Disney Company (France) ?

Contactez Giovanny Lallemand,

Giovanny.Lallemand@disney.com


CÔTÉ CONFISERIE 39

Les comptoirs confiserie des exploitants

Interview de Samuel Melisson

Responsable Marketing Opérationnel chez CGR Cinémas

Côté Cinéma : Quelle est la recette d’un comptoir confiserie réussi ?

Quels sont les produits qui marchent le mieux ?

Samuel Melisson : Il faut bien évidemment qu’il donne envie de consommer.

Il faut qu’il soit attractif et surtout qu’il soit visible dès l’entrée du cinéma.

Le facing des produits est primordial : il doit être clair tout en mettant en avant

un maximum des produits référencés. L’adage « un produit vu est un produit

vendu » se vérifie presque à chaque fois dans les comptoirs confiserie. Afin de

garder du dynamisme, il ne faut pas hésiter à changer la présentation des

produits tous les mois, voire toutes les deux semaines. Il faut également animer

les comptoirs en proposant très régulièrement des opérations marketing

(prix barré, offre de goodies, etc…) d’une durée comprise entre deux semaines

et un mois maximum. Les meilleurs produits sont le pop-corn, les boissons

(Coca-Cola, eau, BAF), les billes (M&M’s, Kit Kat Ball) et les glaces.

CC : Quels conseils donneriez-vous à vos collègues exploitants ?

SM : Ne pas référencer le plus de produits possibles mais se limiter aux

« best sellers » des principales marques. Changer couramment les décorations

des comptoirs confiserie et les animer à fréquence régulière avec des

offres claires et intéressantes pour le consommateur. Et, pour augmenter le

panier moyen, mettre en place des menus (boisson + pop-corn / boisson +

glaces / boisson +…). Plus les menus sont simples et plus ils sont vendeurs !

Les principaux bénéficiaires étant les industriels de la boisson, ils seront toujours

prêts à donner un coup de pouce…

Brignais - Méga CGR

Luçon - Espace Cinémas

Guérande - Le Ciné Presqu’Ile

La Rochelle - Méga CGR


40

CÔTÉ CONFISERIE

Coca-Cola vous donne rendez-vous sur cotecinema.fr

Après plus de huit mois d’existence,

le site officiel de Côté Cinéma est devenu

un outil essentiel pour le monde

de l’exploitation. Ce sont pas moins

de 900 visiteurs uniques qui se

connectent chaque semaine, et le site

a franchi la barre symbolique des

2 000 inscrits en avril dernier.

À travers ces très bons chiffres,

Coca-Cola Entreprise a vu l'opportunité

de développer, via le site, un outil

permettant aux exploitants indépendants

de faire du sur-mesure en

termes de promotion. « Nous souhaitons

pouvoir apporter aux exploitants

indépendants le maximum d'aide

pour qu'ils puissent développer leurs

ventes au comptoir confiserie », explique

Marianne Durand, chef de

projet marketing opérationnel chez

Coca-Cola. « Notre force de vente

est présente sur le terrain pour leur

apporter des solutions. Grâce au site

cotecinema.fr nous avons la possibilité

d'aller plus loin dans cette démarche

avec eux, qu'il s'agisse d'une

exploitation de quelques salles ou

d'un multiplexe : les outils proposés

en ligne très prochainement vont leur

permettre d'imaginer eux-mêmes les

promotions qu'ils souhaitent mettre

en place ».

À compter du mois de juin, les exploitants

pourront donc retrouver

Coca-Cola sur www.cotecinema.fr

via un accès privilégié : fiches de

l’ensemble des produits à imprimer

sous différents formats, publicités à

télécharger, actualités, opérations

promotionnelles, partenariats films,

coordonnées des commerciaux...

Côté Cinéma apporte son savoirfaire

pour répondre aux problématiques

de la marque. Les fiches produits,

personnalisables, reprendront

la charte graphique de

chaque gamme pour des comptoirs

encore plus impactants et efficaces.

« Coca-Cola et le monde du

cinéma, c'est une vieille histoire.

Dans nos gènes, on trouve le plaisir,

le partage : des valeurs communes

! », tient à rappeler Clotilde

Beaume, responsable du segment

cinéma chez Coca-Cola Entreprise.

« Le but est d’optimiser la communication

de la marque de la petite à la

grande exploitation, et de faire en

sorte que la salle de cinéma s’approprie

des moyens efficaces de promotion.

»

Rendez vous en juin sur :

www.cotecinema.fr

Oasis

Thé : une nouvelle aventure pour

Mangue Debol & Compagnie.

Schweppes

Un plaisir unique

Eva Lapêche, Frambourgeoise, Mangue

Debol et Oncle Pom sont de retour

pour de nouvelles aventures rafraichissantes

dans un spot rythmé

par un remix disco de Bob Sinclar.

Retrouvez les stars Oasis dans les

cinémas avec les cannettes 33 cl

Oasis Thé Pêche et Oasis Thé Framboise

et la bouteille Pet 50 cl Oasis

Thé Pêche.

Schweppes, créateur de saveurs depuis

1783, se fait plus glamour que

jamais en s’offrant les talents d’une

égérie de rêve : Nicole Kidman, une

ambassadrice de charme pour des

saveurs irrésistibles et sophistiquées.

En 2009, les saveurs pêche et raisin

venaient habiller le goût original du

Schweppes. En 2010, la marque innove

encore avec de délicats parfums

associés au savoir-faire de la

marque au sein de recettes subtiles

et savoureuses : Pomm’ & Mango

Schweppes Mango : un parfum

aux saveurs de mangue jaune, maya,

alfons et carabeo, pour allier plaisir et

gourmandise.

Pulco

De l’eau, du plaisir !

Vous vous souvenez de vos vacances

d’enfance, dans le Sud, du soleil, des

rires et de ce verre de Pulco Citron

que vous preniez et qui vous rafraîchissait

tant ?

Tout en conservant ce goût si frais,

cette recette si naturelle, Pulco innove

et lance une gamme « prêt à boire » !

Quatre parfums sont disponibles :

Citronnade, Orangeade et dernièrement

Agrumade et Framboisade.

Quatre délicieuses recettes à l’eau

Schweppes Pomm’ : la rencontre

de saveurs de pomme rouge, granny

smith, boskoop et royal gala.

de source parfaitement préparées,

sans colorant artificiel, sans édulcorant,

sans conservateur et surtout

30% moins sucrées que la plupart

des autres boissons sucrées.


42

CÔTÉ CONFISERIE

Coca-Cola

Vous ne connaissez pas

encore Capri Sun ?

Découvrez sans tarder cette boisson plébiscitée

par les enfants. Au jus de fruits et à l’eau de source,

sans conservateurs, sans colorants et sans pulpe,

elle est présentée sous la forme d'une poche ludique

et pratique. Il y en a pour tous les goûts et

pour toutes les soifs : Multivitamin et Orange disponibles

en 20cl avec une paille intégrée, ou

Tropical et Pomme Cassis en 33 cl avec un bouchon

sport refermable, innovation 2010.

Plus c’est Fanta,

moins c’est sérieux

Fanta Still, un soft à la personnalité de marque bien trempée,

a réussi à arriver 2 ème marque de la catégorie des boissons

aux fruits plates peu de temps après sa sortie. Une réussite

confirmée par une notoriété qui ne cesse de progresser

(+51% en notoriété assistée).

En 2010, avec Fanta Still Stevia, Fanta Still change sa recette

mais pas son goût pour réduire de 30% le taux de sucre! Le

secret ? L’extrait de plante Stevia, édulcorant d’origine naturelle

au pouvoir sucrant environ 300 fois supérieur au sucre.

Une innovation unique pour surprendre et satisfaire le cœur

de cible : les familles avec ado.

Unilever

Fait fondre tous les gourmands

Unilever met en place une stratégie basée sur l’E.N.V.I.E pour augmenter la fréquence d’achat de la glace. E pour Equilibre, N pour Nouveaux rituels, V pour

Visibilité, I pour Innovations et E pour Economies.

Malgré un marché en léger recul en

2009 en restauration hors-foyer, les

marques Miko et Magnum en particulier

réussissent tout de même à tirer

leur épingle du jeu auprès des

consommateurs. Magnum continue

en effet sa success story avec Magnum

Temptation et des nouveautés

qui ont su conquérir de nouveaux

consommateurs : la barre Magnum

Caramel & Nuts, qui s’est hissée

à la première marche du podium,

le Magnum Moments pour une offre

café glacé et la barre Coco Choc.

Cornetto fait également son grand retour

: lancé en 2009, le Love Chocolate

a véritablement conquis les amoureux

du chocolat. Quant à Ben & Jerry’s,

la marque poursuit son ascension

grâce aux salles de cinémas et

aux trois formats : pots individuels,

500ml et 4,5l en vrac

pour satisfaire toutes les

gourmandises.

En 2010, découvrez encore

plus de nouveautés :

Cornetto Enigma :

La nouvelle génération de

cônes ! Deux parfums disponibles.

Une glace noisette avec

un cœur gourmand de sauce cacao-noisette,

des éclats de noisettes

et de chocolat, parsemé de

copeaux de chocolat blanc sur la

pointe ou parfum vanille framboise.

Ben & Jerry's : Fairly Nuts, crème

glacée caramel, avec une sauce

caramel et plein de pépites

d'amandes ! C'est la recette de la

gagnante du concours

« Mettez-vous aux parfums

», sélectionnée

parmis plus de 100

000 propositions de

fans. Issu d'un

concours international,

ce nouveau

parfum est labellisé

Max Havellar.

Magnum Gold :

une glace vanille

et une sauce caramel

avec une pointe

de sel dans un enrobage de chocolat

au lait craquant finement doré…

Fondez encore en découvrant la

saga événement, digne des plus

grands blockbusters, tournée dans

les studios de Los Angeles par le

réalisateurs de Usual Suspects, X-

Men et X-Men 2, Superman Returns

ou encore Valkyrie : Brian Singer. Et

avec comme guest star : Benicio Del

Toro.

Häagen-Dazs

Merci pour le chocolat !

Cette saison encore, il va être difficile

de ne pas céder à la gourmandise.

Häagen-Dazs, la plus chic des

marques de crème glacée, lance sa

nouvelle collection avec deux innovations

toutes chocolatées ! Croquez

dans le plus « craquant » des bâtonnets

: le Crunchy Chocolate & Almonds,

un bâtonnet alliant la force

d’une crème glacée au chocolat et

un enrobage croustillant aux

amandes et céréales. Pour un plaisir

encore plus fort fondez pour le Mini-

Cup Chocolate, Pralines & Caramel,

l’alliance 100% gourmande d’une

crème glacée au chocolat intense

avec un coulis de caramel onctueux

et des pralines croquantes.


44

CÔTÉ CONFISERIE

Nestlé

Faites un break !

Véritable révolution au comptoir la

KIT KAT Kup, le distributeur de billes

KIT KAT Ball réfrigérées, séduit de

plus en plus de consommateurs. Sa

forme innovante et sa praticité ont

permis à la marque de se différencier

dans les cinémas.

Mars Chocolat :

La vie en rouge et jaune

Comment imaginer un comptoir

confiserie sans M&M’s ? Les cacahuètes

enrobées de chocolat figurent

au Box Office des produits les

plus appréciés par les spectateurs,

juste à côté des pop-corn. Dans son

secteur, la marque est leader dans

les cinémas. Elle y représente plus

de 80% des ventes de confiseries

chocolatées. De petite taille, facile à

consommer en tous lieux et à tout

moment, M&M’s est le produit idéal

pour un plaisir gourmand et ludique.

Les différents formats 100g, 200g,

300g et 400g, permettront à chacun

de trouver son bonheur.

Solinest

Pour tous les goûts !

MENTOS

Mentos, marque historique de dragées qu’on ne présente

plus, propose toute une gamme de produits pour rafraîchir

vos papilles et combler les plus gourmands. Parmi les nouveautés,

Mentos Rainbow, arc en ciel de goûts et de couleurs

: raisin, fraise, orange, pastèque, ananas, framboise et

pomme verte. Pour encore plus de saveurs, la marque innove

avec une nouvelle recette « Just Natural » : des dragées aux

arômes naturels et sans colorants artificiels. Enfin, la marque

propose, afin de permettre aux cinémas de mettre en avant

toutes ces nouveautés ainsi que les grands classiques, le présentoir

Cascade.

À compter du mois de juin, M&M's

surfera sur la vague de foot qui déferlera

sur la France en proposant une

opération avec une mécanique SMS

qui permettra aux spectateurs de gagner

une M-Ball, un véritable ballon

en forme de M&M's pour des parties

de football encore plus fun.

La marque M&M's est également

présente à travers ses déclinaisons.

M&M’s Choco et Crispy. Ils ont fière

allure sur les présentoirs à côté des

Maltesers, Twix, Bounty et autre

Skittles. Sans oublier l’incontournable

barre chocolatée Mars. La présence

de l’entreprise sur les comptoirs

confiserie est donc massive et

bien enracinée. Et c’est parti pour

durer…

CHUPA CHUPS

Marque légendaire au succès reconnu, Chupa

Chups c’est plus de 25 parfums différents disponibles

: des plus classiques (fraise, pomme,

cola…) aux plus inattendus : citron-pastèque et

cerise-piment pour passer de l’enfer au paradis.

Devenue leader incontestable du segment des

sucettes, Chupa Chups ne manque pas

d’idées… en mai 2010, la première sucette à

deux boules, la 2POP verra le jour. Et n’oublions

pas Chuck, la nouvelle mascotte Chupa Chups

qui crève l’écran depuis déjà quelques mois.

NA !

Finit le temps où la gourmandise rimait avec

culpabilité ! Pour les fans de fruits et de naturel,

NA ! invente les fruits de poche. Une

véritable révolution sur le marché du snacking

: une gamme 100% fruits sans sucres

ajoutés, sans édulcorants, sans colorants

ni arômes artificiels. 2 nouveautés :

Orange-Cranberry et Grenade-Myrtille

viennent agrandir la famille : framboise,

pêche, cassis et fraise. Qui a dit qu’on

ne pouvait pas manger sain au cinéma,

Na !

PRINGLES

Quelle est la marque n°2 sur Facebook après

Coca Cola ? Pringles ! Marque icône, première

sur le segment des produits salés apéritifs. Huit

parfums sont disponibles : original, crème et oignons,

paprika, hot & spicy, fromage, jambon,

barbecue et fromage & oignon avec une nouveauté

: Sel & Vinaigre. Une nouvelle recette

permet aux tuiles d’avoir plus de goût et une

texture plus croustillante. Le tourniquet, disponible

chez votre fournisseur habituel, permettra

à vos consommateurs de découvrir tous les

parfums proposés.


46

CÔTÉ CONFISERIE

Kraft

Du chocolat à croquer

D’un côté, Daim Pépites, recette

détonante de bonbons au caramel

enrobés de chocolat au lait, au goût

sucré-salé a été reconnue Saveur de

l’Année 2010.

De l’autre, Côte D’Or avec sa nouvelle

mini tablette : praliné intense.

Cette recette raffinée de chocolat

au lait fourré au praliné et aux

éclats de noisettes séduira les

adeptes de sensations gustatives

nouvelles, comme les plus fidèles

consommateurs de la marque.

Ice Tea

«Drink Positive»

Pepsico / Lay’s

Gardez la chips !

La marque affiche sa

bonne humeur cette

année avec le très rafraîchissant

Hugh Jackman,

nouvelle égérie

qui diffuse le message

Lipton sur les écrans

depuis quelques semaines

déjà.

Et ce n'est pas tout ! Dernières innovations,

la création de trois nouveaux

parfums pour encore plus de plaisir :

Citron-Citron vert, Fruits Rouges et

Liptonic Agrumes. Des recettes rafraîchissantes

avec un vrai goût de

fruits.

Ce leader incontournable des produits

salés propose une offre large

avec de nouveaux bénéfices produits

: réduction du taux d’acides gras saturés

et réduction du sel.

Européenne Food

Le grand seau

Forte de son expertise en distribution

alimentaire sur ses différents marchés

et développant encore davantage

les services proposés à sa

clientèle cinéma, Européenne Food a

créé une cellule dédiée aux exploitants

de salles : Européenne Food

Cinéma. Elle développe régulièrement

de nouveaux produits exclusifs,

comme les formats en seaux : soucoupes

et guimauves sont les derniers

Mel’Gumy en date et viennent

compléter la gamme des barbapapas

et pop-corn sucrés. Ils sont pratiques,

refermables, et adaptés à la

consommation des plus jeunes

spectateurs. L'offre d’Européenne

Food Cinéma suit les tendances de

consommation de près pour mieux

s’y adapter. Un pop-corn certifié biologique

sera également bientôt disponible

à la vente.

Cadburry / Carambar

Un cube, sans blague ?

La marque historique Carambar fait

parler d’elle cette année avec un nouveau

lancement que les gourmands,

petits et grands, s’empresseront de

goûter…

Retrouvez le bon goût du Carambar

Caramel Original dans le Carambar

Cub's !

C'est un petit cube fondant : un

cœur au goût du Carambar original

enrobé de chocolat au lait ! Goûtezle,

vous fondrez !


48

CÔTÉ CONFISERIE

État des lieux de la confiserie en 2009-2010

Interview de Bruno Penin - Grand Écran Limoges, Jean Pierre Vanden Branden - Celtic Concarneau et Richard Moulinet - CinéMoViking Saint-Lô

Côté Cinéma : Avez-vous ressenti des répercussions

directes de la crise sur l'achat de

confiserie ?

Bruno Penin : Oui et non. Les spectateurs, les

réguliers, font un peu plus attention à ce qu’ils

achètent. Inversement, à l’occasion de sorties plus

familiales, plus festives, les gens ont tendance à

vouloir se faire plaisir.

Jean-Pierre Vanden Branden : Tout à fait. Pour

nous la crise a véritablement fait chuter l'achat de

confiserie en 2009. Mais, depuis septembre dernier,

les spectateurs recommencent à « craquer »

pour accompagner leur séance d'une friandise ou

d'une boisson.

Richard Moulinet : Nous avons inauguré le multiplexe

Cinémoviking à St Lô il y a environ un an. Il

est donc difficile pour nous d’estimer une différence

entre avant et après la crise puisque nous avons ouvert

pendant celle-ci… Dans tous les cas, le concept

cinéma/confiserie fonctionne toujours bien !

CC : Y a-t-il eut une multiplication des opérations

promotionnelles ?

BP : Nous avons en effet constaté beaucoup

d’opérations promotionnelles liées à des films :

Dragons, Camping 2, Iron Man 2.

JPVB : Nous avons tenté de mettre en place des

opérations « menu pour 2 » : un grand pop-corn

plus 2 boissons à un prix spécial.

CC : Ces opérations promotionnelles ont-elles

eu un effet direct sur les ventes ?

BP : Pas forcément. Elles font effectivement plaisir

aux consommateurs mais il n’y pas de grosse

incidence sur le chiffre d’affaire global.

JPVB : Non, pas vraiment.

LES TENDANCES

CC : Quelles opérations fonctionnent le

mieux, les opérations prix ou cadeau ?

BP : Les opérations prix restent les plus attractives.

Quant aux opérations cadeaux, elles sont

liées à la dotation même livrée avec le produit. La

qualité n’est pas toujours au rendez vous et les

gens commencent à avoir l’habitude des lots donnés

avec leur confiserie. Il faut dire aussi que la

« règle des 10% » ne rend plus possible, en théorie,

de donner des cadeaux représentant plus de

10% du prix d'achat (fournisseur) d'un produi.

JPVB : Clairement les opérations prix. Non pas

que les cadeaux ne soient pas suffisamment attractifs,

mais le consommateur semble plus attentif

aux promotions.

RM : Les opérations prix fonctionnent bien, particulièrement

celles proposant un package autour d’un thème

ou d’une animation. Par exemple «une avant première +

un soda + un pop-corn» pour un prix spécial…

CC : Quel est le film qui a généré le plus de

ventes de confiserie sur 2009-2010 ?

BP : Avatar. Dans la plupart des cas, un succès

en salle induit une hausse de la consommation de

la confiserie.

JPVB : Avatar

RM : Les films familiaux, grand public ou jeune

public en règle générale. Cette année, les films

d’animations ou 3D comme L’Age de Glace 3 ou

Avatar ont très bien fonctionnés.

CC : Quel a été LE grand classique de l'année,

les surprises, (les nouveautés qui ont

connu un succès sans que vous vous y attendiez)

et les marques qui ont fait preuve

d'originalité ?

BP : Le pop-corn reste le produit phare du comptoir

confiserie. La bonne surprise pour nous est la

machine Kit Kat, qui est fortement attractive pour

le spectateur et connait de bons retours. Il y a souvent

des nouveautés en matière de confiserie mais

elles tournent toujours autour des mêmes produits.

JPVB : LE grand classique reste pour nous le pot

de pop-corn. Les glaces fonctionnent également

bien aussi. En ce qui concerne la surprise, la Barbababox

a connu un grand succès.

RM : Le classique reste le pop-corn, loin devant

les autres confiseries… Du côté des boissons,

c’est Perrier qui est très populaire. La surprise

de l’année, ce sont les pots individuels de Ben &

Jerry’s qui ont très bien marché. En plus, ils ont

l’avantage d’être plus « propres » avec un emballage

cartonné qui évite d’en mettre partout…

LA 3D

CC : Qu’avez-vous pensé de la publicité

Haribo en 3D ?

RM : La publicité Haribo fonctionne bien et a généré

un impact direct sur les ventes Haribo et de

bonbons en vrac en général. Ce spot a aussi un

impact sur notre programmation de films en relief:

il montre en effet une 3D de qualité et réussie !

Nous essayons donc de le proposer tout au long

de l’année en première partie des films en 3D pour

les enfants.

CC : Quelles ont été les impressions du public

?... Un effet sur les ventes s'est-il alors

fait ressentir ?

RM : Les enfants y sont particulièrement réceptifs,

c’est un bonheur de voir tous les bras se lever

pour attraper les bonbons ! Lors des séances

de Dragons, la salle entière essayait de saisir les

bonbons en apesanteur !

CC : Est-ce que vous pensez que ce nouveau

format peut booster les ventes au comptoir ?

RM : Encore une fois, il va être difficile de faire

une vraie comparaison avant/après puisque nous

avons diffusé le spot dès l’ouverture du multiplexe.

Néanmoins, il est certain que le spot donne envie

de manger des bonbons…

NDLR : La publicité Haribo n’a pas été diffusé

équipé en 3D.

LA COMMUNICATION

CC : Quel type de support utilisez-vous pour

mettre en avant les opérations promotionnelles,

les nouveautés produits ?

BP : Nous utilisons les écrans des halls, le dos des

tickets, les programmes papier. Il s’agit principalement

du matériel fourni par les fournisseurs, mais

il nous arrive aussi de créer nous-mêmes des supports

de communication.

JPVB : Nous utilisons majoritairement quatre

supports : le billet qui propose des réductions au

comptoir, l'affiche rétro éclairée, les écrans et les

newsletters.

Mais les marques peuvent aussi apporter leur

propre support : exemple avec Kit Kat qui nous a

fourni des chevalets de comptoir pour une opération-cadeaux

où des intercalaires étaient offerts.

RM : Nous communiquons principalement dans le

hall, avec des PLV, des écrans dynamiques et des

affiches. Nous allons également bientôt communiquer

sur notre site Internet. La plupart du temps,

nous préférons mettre en avant la confiserie autour

d’un événement cinéma (par exemple lors d’organisations

d’avant-premières avec un package) et non

sur la confiserie en tant que telle. Le matériel est

généralement fourni.

CC : Et vous, pour quel produit craquez vous

au rayon confiserie ?

BP : La citronnade Pulco.

JPVB : Tous ! Je suis le meilleur client du comptoir

confiserie !

RM : Les bonbons en vrac…


50

CÔTÉ CONFISERIE

anime les écrans

Benoit Promotion est de retour sur les écrans de cinéma. Profitant de la multiplication

des salles équipées en numérique, Benoit Promotion a décidé de

concevoir un spot exclusif mettant en scène le nouvel emblème de la marque,

Happy Pop. « Le numérique a clairement été le levier d’activation dans notre

volonté d’exister de nouveau en salles », explique Patrice Benoit, le dirigeant

des sociétés Benoît Promotion et Ciné Distribution. « Fabriquer un spot en

35mm nous aurait fait supporter des coûts trop importants : conception, bobine,

transport… Le numérique nous permet également d’avoir une qualité

d’image sur la durée. »

Ce clip animé de 15 secondes, disponible dès le mois de juillet, mettra en

avant Happy Pop un gobelet de pop-corn à la recherche de la récompense

suprême : l’épi de maïs parfait. Mais à l’instar de Scrat, l’écureuil maudit de la

saga de l’Âge de Glace, il va avoir bien du mal à attraper son dû… « L’humour

et le ton décalé du spot assureront un bon accueil du public » poursuit Patrice

Benoit, « Nous avons prévu trois animations, la seconde sera diffusée à compter

du mois de décembre »

Pour récupérer le clip, des liens permettant de télécharger le FA seront envoyés

fin juin par email aux clients. Le spot sera également disponible sur le

site de Côté Cinéma.

Entreprise Nom prénom Téléphone Contact email

BENOIT PROMOTION POP CORN ANGÉLIQUE DEURRE 06 26 26 19 64 angelique@benoitpopcorn.com

CADBURY FRANCE CARAMBAR / LA PIE QUI CHANTE / KREMA / NUTELLA PATRICK VERRAES 01 58 07 64 83 patrick.verraes@csplc.com

CINE DISTRIBUTION ANGÉLIQUE DEURRE 06 26 26 19 64 angelique@benoitpopcorn.com

CLUB RESTAURATION BISCUITS LU : MIKADO… CHARLES-HENRI NICQ 01 56 34 45 20 charles-henri.nicq@danone.com

COCA-COLA ENTREPRISE COCA-COLA / FANTA / MINUTE MAID / NESTEA / SPRITE MARIANNE DURAND 01 58 00 29 33 mdurand@cokecce.com

COCA-COLA ENTREPRISE COCA-COLA / FANTA / MINUTE MAID / NESTEA / SPRITE CLOTILDE BEAUME 01 58 00 30 70 clotildebeaume@cokecce.com

CONFISUD MIREILLE LENOIR SCEDENO 04 67 01 03 24 lenoirmdf@wanadoo.fr

ESP LAVAZZA MONICA COTTON 01 56 71 68 75 mcotton@esp-da.

EURAL JEAN GUERRERO 01 69 11 33 66 eural@online.fr

EUROPEENNE FOOD FABIEN CLEMENT-DEMENGE 04 42 10 67 87 fclement-demenge@efood.fr

FERRERO KINDER / FERRERO VINCENT CHERRIER 02 35 88 36 00 vincent.cherrier@ferrero.com

FRANCE POP CORN POP CORN NICOLAS BANNINO 04 91 25 82 15 nicolas@francepopcorn-popup.com

FRANCE POP CORN POP CORN CHRISTOPHE BANNINO 04 91 25 82 15 christophe@francepopcorn-popup.com

GENERAL MILLS FRANCE HÄAGEN-DAZS CAMILLE KABELIS 01.34.58.59.05 camille.kabelis@genmills.com

HARIBO HARIBO FRÉDÉRIC SCHAEFFER frederic.schaeffer@fr.haribo.com

INTERSNACK FRANCE BAFF CARAMEL DAVID MAHU 01 41 84 35 87 dmahu@intersnack.fr

KRAFT FOODS France CARTE NOIRE / COTE D’OR MATTHIEU LE ROUX 01.34.88.76.10 mleroux@krafteurope.com

MARS CHOCOLAT FRANCE M&M’s / MALTESERS STÉPHANE LEGRAND 03 88 05 12 18 stephane.legrand@eu.effem.com

MARS CHOCOLAT FRANCE M&M’s / MALTESERS CATHERINE ROTH 03 88 05 13 37 catherine.roth@eu.effem.com

NESTLE CHOCOLAT KIT KAT BALL / LION POP CHOC DAVID MARTIN 01 60 53 12 48 david.martin@fr.nestle.com

NESTLE CHOCOLAT KIT KAT BALL / LION POP CHOC LAURE BELCASTRO 01.60.53.42.17 laure.belcastro@fr.nestle.com

NESTLE GLACES EVELYNE BERTHELOT-MOURGUES 01 60 53 10 09 evelyne.berthelot-mourgues@fr.nestle.com

NESTLE WATERS VITTEL / VITALITOS / PERRIER / SAN PELLEGRINO YVAN ZINK 01 41 23 38 47 Yvan.Zink@waters.nestle.com

ORANGINA – SCHWEPPES France OASIS / ORANGINA / SCHWEPPES / PULCO ALEXIS LALOUX 01 49 68 71 14 alexis.laloux@os-group.com

PEPSICO FRANCE LAY’S AURELIE MAYER 01 55 69 94 54 aurelie.mayer@intl.pepsico.com

SOLINEST CHUPA CHUPS / MENTOS / PRINGLES /NA! VALERIE GENIN 03 89 61 16 93 valerie.genin@solinest.fr

UNILEVER BEN & JERRY’S / MIKO / MAGNUM / CORNETTO NATACHA DENAT 01 41 96 56 15 Natacha.Denat@unilever.com

More magazines by this user
Similar magazines